Sunteți pe pagina 1din 1

Infrastructures de stationnement public : il est temps dagir.

M. le Prsident,
Cher(e)s Collgues Conseillres et Conseillers,

Il y a dans le titre du postulat dpos par le groupe PDC concernant le stationnement dans notre
bonne ville de Sion une erreur qui, si elle tait corrige en sance de ce soir, inciterait certainement le
groupe PLR soutenir son contenu.
Notre groupe aurait en effet applaudi un postulat possiblement intitul Infrastructures de
stationnement public : il est temps de LAISSER agir , mais certainement pas celui qui est soumis
lapprobation du plnum.
Le postulat qui nous est soumis ce soir est en effet assez invraisemblable : en gros, ses initiateurs
demandent au Conseil Municipal de faire ce que ce dernier a dj ralis aux trois-quarts mais quil ne
peut terminer en raison dincessantes attaques mal places dont les initiateurs du postulat sont euxmmes les auteurs.
En droit, cette tactique est condamnable : dune part on fait obstruction au travail de la justice et
dautre part on soffusque de ce quelle ne va pas assez vite.
Nous parlons cependant ici non de droit mais de faits : le fait est que le Conseil Municipal nous
informe depuis des mois des trs nombreux projets quil a effectivement lancs en matire de
nouveaux parkings au Nord (Platta), au Sud (Tourbillon), lEst (Roches-Brunes) et lOuest (Matze)
de la ville et des mesures quil a prises ou entend prendre paralllement pour les financer.
Or les initiateurs de ce postulat, plutt que de fliciter la Municipalit pour ses initiatives et ses visions,
prfrent attaquer la politique de tarifs pourtant raisonnable dveloppe par cette dernire afin de
financer les projets en question, et ce sont eux qui maintenant demandent que lon acclre le
mouvement et que lon propose des solutions de financement !
Les initiateurs de ce postulat ont prfr stationner et hurler avec le vent plutt que dembarquer dans
le train dj en marche depuis longtemps qui doit relier des projets dj bien tudis et dfinis.
Arrtons donc de perdre du temps, refusons ce postulat arrire-gardiste et laissons enfin la
Municipalit agir !

Sion, 18.11.2014
Michel Zen Ruffinen
Conseiller gnral