Sunteți pe pagina 1din 2

l'Antiquité

L’Antiquité, que l’on appelle aussi


l’histoire ancienne, est la première des périodes de l’histoire.
S’étalant de 3300 avant J.-C. à 476 après J.-C., elle succède à la
préhistoire (« avant l’histoire ») et précède l’histoire médiévale.

QUAND L’ANTIQUITÉ COMMENCE-T-ELLE ?


On décrit l’histoire de l’humanité comme « antique » à partir du moment
où l’homme découvre un nouveau système de communication :
l’écriture. Cette découverte revient aux Mésopotamiens qui, les
premiers, utilisent un code écrit pour communiquer, l’écriture
cunéiforme. Cet événement révolutionnaire dans l’histoire de
l’homme se passe vers 3300 avant J.-C.

À partir de la découverte de l’écriture, de grandes civilisations se


développent. Si les mieux connues ont vécu autour de la mer
Méditerranée, d’autres ont été également importantes en Europe, en Asie
ou en Amérique. Mais les échanges n’étant pas aussi faciles
qu’aujourd’hui, toutes ces civilisations ne découvrent pas l’écriture à la
même période. C’est pourquoi les historiens font une distinction entre les
civilisations antiques (qui utilisent l’écriture) et les civilisations
protohistoriques (qui vivent à la même période mais n’utilisent pas
encore l’écriture). C’est le cas des premiers Celtes par exemple.

QUELLES SONT LES GRANDES CIVILISATIONS DE


L’ANTIQUITÉ ?
Le monde méditerranéen est sans doute le plus célèbre de l’Antiquité. La
Méditerranée est en effet le berceau de très grandes civilisations : les
Mésopotamiens, les Égyptiens, les Grecs, les Perses et les Romains.

Les hommes qui peuplent l’Europe dans l’Antiquité sont les Celtes. Sur
les territoires correspondant à la France, la Belgique et la Suisse, on les
appelle les Gaulois.
En Asie, plusieurs civilisations importantes se développent à l’époque
antique. Les plus importantes sont la civilisation chinoise, la
civilisation de l’Indus (en Inde) et la civilisation japonaise. Cette
dernière a une particularité : on parle en effet de l’Antiquité japonaise
pour la période qui correspond au Moyen Âge en Occident.

Sur le continent américain vivent de nombreux peuples que l’on appelle


Amérindiens (Indiens d’Amérique) ou Précolombiens (avant la découverte
du continent par Christophe Colomb, au XVe siècle de notre ère). L’un de
ces peuples a créé un véritable empire antique : ce sont les Olmèques,
implantés dans l’actuel Mexique.

QUELS SONT LES APPORTS DE L’HOMME DURANT CETTE


PÉRIODE ?
Le premier apport de l’homme antique est l’écriture ; mais la liste est
bien plus longue. C’est également dans l’Antiquité que sont par exemple
apparus les premières formes de gouvernement (la monarchie, la
démocratie, la république), les villes, les lois, les mathématiques,
l’astronomie, la philosophie, l’architecture, les arts raffinés, etc. Et,
bien évidemment, avec l’écriture, apparaît la littérature !

Tout cet héritage antique a ensuite été transmis de génération en


génération et, aujourd’hui encore, nos civilisations en portent les traces.

QUAND L’ANTIQUITÉ PREND-ELLE FIN ?


En 476 après J.-C., le dernier des grands empires méditerranéens
s’effondre. Si la chute de l’Empire romain marque une réelle rupture
dans l’histoire occidentale, cet événement ne touche pas le reste du
monde. Pourtant, il est suffisamment important pour que les historiens le
prennent comme référence pour marquer la fin d’une période. Avec la fin
de l’histoire ancienne commence l’histoire médiévale (le Moyen Âge).