Sunteți pe pagina 1din 12

MOTORISATION BEP MVM

Date:
Cours Le refroidissement 02/11/2007

1 RAISON D’ÊTRE DU SYSTEME


Le rendement d’un moteur à combustion interne ne dépasse pas 30% dans le meilleur des cas .
70 à 75% de l’énergie apportée par la combustion est dissipée sous forme de chaleur dont:
- 30 à 35% est emportée par les gaz d’échappement
- 8 à 10% est emportée par frottement et le lubrifiant
- 35 à 40% est emportée par le circuit de refroidissement

Énergie mécanique

Énergie calorifique Énergie calorifique


emportée par le circuit
de combustion de lubrification

Énergie calorifique
emportée par les gaz
d’échappement

Énergie calorifique
emportée par le circuit
de refroidissement

Le rôle du circuit de refroidissement est de :


1- Faire monter en température le moteur à son point de fonctionnement optimum
le plus rapidement possible pour:
- limiter l’usure des pièces
- limiter la consommation et la pollution
- chauffer l’habitacle

2- Maintenir la température de fonctionnement du moteur à sa valeur optimum pour


optimiser:

- le jeu de fonctionnement

- le rendement de combustion
Le rôle du circuit de refroidissement est :
3- D’évacuer la chaleur excédentaire pour éviter de nombreux incidents pouvant se
produire comme:

La tenue des matériaux:


- serrage des pistons dans les cylindres
- déformation de la culasse
- fissurations de la chambre de combustion
- usures prématurées des sièges de soupape
- grippage des queues de soupapes
Lubrification:
- gommage des segments (de feu en particulier) dans
leurs gorges

Combustion:
- déclenchement de combustions anormales (cliquetis)

4-Informer le conducteur de la température de fonctionnement du moteur


5- Alerter le conducteur d’une anomalie sur le circuit de refroidissement (température
et niveau)

En automobile le système de refroidissement est un système dit par « eau », mais il


en existe d’autre:
Par eau

Par air

Par huile

2 LOCALISATION DU SYSTEME
Circuit de Vase
Moto ventilateur dégazage d’expansion

Radiateur

Durite retour
d’eau chaude

Pompe à
eau

Thermostat

Durite départ
d’eau froide

Thermocontact
Radiateur de
chauffage
3 LES PRINCIPES ET LOIS PHYSIQUES

Échange de chaleur par conduction:


Ce sont les échanges thermiques dans la matière: solide, liquide, gaz.
La quantité de chaleur échangée par conduction et fonction:
- de la nature de la matière
- du volume de matière où se produit la conduction thermique
- écart de température dans la matière

Échange de chaleur par convection:


Ce sont les échanges thermiques qui se produisent entre un
fluide et une paroi solide:
radiateur de refroidissement, échangeur
Ces échanges sont fonction :
- de la surface d’échange
- de la nature du fluide participant à
l’évacuation de la chaleur
- du débit des fluides
- de l’écart de température

Remarque: le coefficient de conductivité de l’air est 25 fois inférieur à l’eau

Flux thermique au niveau des cylindres

Bilan des échanges calorifiques


1: 15 % conduits échappements,
2: 25% chambre de combustion,
3: 25% chemise,
4: 35% chemise par piston

Rq: L’expérience montre qu’il est


intéressant de maintenir la température
des parois:

- 120°c pour les chemises


- 210°c pour la culasse
4 LES CARACTERISTIQUES FONCTIONNELLES et FONCTIONS DU SYSTEME

4.1 la pompe à eau

La fonction de la pompe à eau est de faire circuler le liquide de refroidissement pour


aider à l’élimination de la chaleur

9 5

1
2
6

4
3 1- silentbloc +
support

7 2 - joint de pompe à
eau

8 3 - joint d’huile
1 3
4 - tourillon ou
1 roulement
9
5 - rondelle 2
d’étanchéité
6 - turbine
7 - aube
8 - volute
9 - corps de pompe
Les pompes à eau utilisé sur les moteur sont
généralement de type centrifuge (utiliser pour le
transfert de fluide par exemple).

Le débit de la pompe est quasiment proportionnel


à son régime (1) jusqu'à l'apparition de la
cavitation (2), formation de gaz ou bulles sous
l’effet d’une dépression diminuant le rendement
de la pompe.

Afin d’éviter les phénomène de cavitation le


circuit de refroidissement doit avoir des
géométries de circuit approprié au débit et
fonctionner sous pression

La puissance fournie à la pompe pour faire


circuler le liquide de refroidissement nécessaire à
haut régime peut atteindre 1.5 à 3 % de la
puissance fournie par le moteur (en pleine charge)
4.2 Le thermostat (Calorstat)

Cet élément doit permettre d'assurer une montée


en température rapide du moteur.
Pour ce faire, il faut éviter de faire circuler le liquide
de refroidissement en dessous d'une certaine
température. C'est le rôle du thermostat.
Une montée en température rapide du liquide
entraîne :
•Une diminution de la pollution,
•Une réduction des pertes par frottement
(viscosité de l'huile),
•Une diminution de la consommation sur de
courtes utilisations (ex : porte à porte).
F tige
clapet
Orifice
de
purge

Élement
thermodilatable

F ressort

Thermostat double effet

3
5 Les fonctions du système
4

5
66 Le fonctionnement du système
8
7

Le thermostat double effet possède un by-pass ouvert à froid pour faire circuler l’eau
dans le bloc moteur afin de réchauffer plus rapidement cette dernière destinée au
radiateur de chauffage
4.2 le vase d’expansion

Le vase d’expansion permet de


compenser les variations de volume du
liquide de refroidissement dues aux
changements de température,
évaporation ou fuite du liquide

Moteur froid Moteur chaud

4.3 le bouchon du vase d’expansion

Le bouchon de radiateur garanti un pression de fonctionnement


comprise entre 0,9 et 1,25 bars au dessus de la pression
atmosphérique
Le fonctionnement sous pression évite les phénomène de cavitation
(au niveau de la pompe à eau et l’ébullition du liquide de
refroidissement
En cas de surpression il joue le rôle de la soupape de décharge.
Lors du refroidissement du liquide il garanti le maintien de la
pression atmosphérique dans le circuit.
4.4 le radiateur

Le radiateur est un échangeur eau/air. Il se compose de 2 réservoirs appelés boîtes à


eau reliés par des tubes qui portent des ailettes extèrieures.

1 2

5
Alu. mécanique

1 durit supérieure
2 boîtier thermostat Alu brasé
Circulation de
3 durit inférieure
l’eau en « U »
4 pompe à eau OU EN « i »
5 grille protection
6 boîte eau

4.5 le liquide de refroidissement


Le liquide de refroidissement également Le liquide de refroidissement doit avoir :
appelé liquide caloporteur est constitué
d’eau, d’éthylène-glycol (antigel) et - de bonne qualité de
d’inhibiteur de corrosion convection
- pouvoir inhibiteur de
La présence d’éthylène-glycol augmente la corrosion
température d’ébullition et abaisse celle de - résister au gel et au
la congélation vieillissement
4.6 le motoventilateur

Aide à l’évacuation des calories. Moteur à courant continu

Pâles non carénées

Pâles carénées

Double ventilateurs

Le ventilateur:

Vraiment l'accessoire indispensable d'une voiture citadine.

Placées à proximité du radiateur, les pales du ventilateur forcent l'air a passer au travers de
celui-ci, et évite ainsi la surchauffe lors des trajets a petite allure (embouteillages par ex).

Il peut être entraîne mécaniquement a l'aide d'une courroie.

Mais en général, il s'agit d'un petit moteur électrique, commande par une sonde placée sur le
radiateur, qui entraîne le ventilateur lorsque la température est supérieure a 100 C.

Une défaillance de ces éléments provoque une surchauffe lorsque le véhicule roule a faible
allure ou est arrêté.
4.7 Schéma électrique moto-ventilateur avec sonde de température eau et calculateur
d’injection

Sonde de température de type


CTN

Alim. 5Volt

Relais avec diode de roue


libre
6 MAINTENANCE DU SYSTEME

6.1 Le Liquide de refroidissement 10°C


0°C
Périodicité: 3 ans -10°C
- 20°C
- 30°C
Contrôle niveau toutes les 10000 kms
- 40°C
(se référer aux préconisations constructeurs)
Risques liés à L’éthylène glycol

Toxicité pour l’homme :

1 étourdissement
2 tachycardie/respiration saccadée
3 détruit les reins

Rq: En cas d’ingestion de + de 2 cuillères à soupe il devient


mortel pour l’homme

Risque d’incendie: l’éthylène glycol est explosif à l’état gazeux

Réglementation toxicité:
Ne pas jeter le liquide de refroidissement dans les égouts

6.2 Bouchon du radiateur

6.3 Contrôle ouverture du thermostat:

5.4 sonde de température d’eau: voir schéma page précédente