Sunteți pe pagina 1din 24
DK NEWS QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATION Dimanche 26 Août 2012 - 8 Chawal 1433 - N°
DK NEWS
QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATION
Dimanche 26 Août 2012 - 8 Chawal 1433 - N° 50 - Première année - Prix : Algérie : 10 DA. France : 1€
www.dknews-dz.com
ENTRETIEN AVEC M. ABIDAT ABDELKRIM AUTEUR DE L’OUVRAGE INTITULÉ
«ABDELAZIZ BOUTEFLIKA : AUX GRANDS HOMMES, LA NATION RECONNAISSANTE»
Itinéraire d’un homme de paix
«Mon ouvrage retrace fidèlement une partie de l’histoire de notre pays à travers la personnalité et l’itinéraire d’un homme : ABDELAZIZ BOUTEFLIKA qui a été de tous
les combats, de toutes les luttes pour l’émancipation de notre peuple du joug colonial, puis de la spirale du sous-développement. Mon ouvrage retrace le parcours militant
engagé du Président ABDELAZIZ BOUTEFLIKA depuis notre glorieuse révolution à son accession aux différents postes de responsabilité de la jeune nation algérienne
»
p. 11
Les news
de la jeune nation algérienne » p. 11 Les news LE TAJ TIENT UNE CONFÉRENCE NATIONALE

LE TAJ TIENT UNE CONFÉRENCE NATIONALE PRÉPARATOIRE À SON CONGRÈS CONSTITUTIF

AMAR GHOUL :

«Nous tendons notre main à tous, sans exclusive»

«TAJ est un parti qui veut construire une Algérie sereine, forte, stable et à l'avant garde, une Algérie qui occupe la place qui lui sied parmi les nations». Le parti

Tajamoû Amel el Djazair (TAJ - Rassemblement de l'espoir de l'Algérie) a tenu samedi à Alger une conférence nationale préparatoire à son congrès

constitutif prévu les 13, 14 et 15 septem- bre 2012, selon les initiateurs de cette nouvelle formation politique, dont le député Amar Ghoul, dissident du

Mouvement de la société pour la paix (MSP) et ex-ministre des Travaux publics.

page 3

DROITS DE L’HOMME ET RÉFORMES POLITIQUES

publics. page 3 DROITS DE L’HOMME ET RÉFORMES POLITIQUES Vibrant plaidoyer de Ksentini La Commission natio-

Vibrant plaidoyer de Ksentini

La Commission natio- nale consultative de promotion et de pro- tection des droits de l'homme (CNCPPDH) a formulé, dans son rapport annuel 2011 sur l'état des droits de

l'homme en Algérie, une série d'observa- tions sur les lois rela- tives aux réformes politiques. Ces obser- vations concernent la loi portant régime électoral et les lois

relatives aux partis politiques, à l'informa- tion, à la représenta- tion des femmes aux assemblées élues et aux associations.

pages 4 - 5

SANTÉ

ARTHROSE

(Ostéoarthrite) :

Comment la prévenir ?

pages 12 et 13

EQUIPE NATIONALE DE FOOTBALL Convocation de Belfodil (Parme) et rappel de Halliche (Fulham)

Le sélectionneur de l'équipe algérienne de football Vahid Halilhodzic, a fait appel samedi à 24 joueurs dont l'attaquant de Parme (Série A/Italie) Ishak Belfodil, convoqué pour

la 1ere fois, en prévision du match Libye-Algérie prévu le 9 septembre à Casablanca (Maroc), pour le compte du 3e tour éliminatoire de la

CAN-2013.

page 24

le compte du 3e tour éliminatoire de la CAN-2013. page 24 JUSTICE- EL HARRACH 15 ans
le compte du 3e tour éliminatoire de la CAN-2013. page 24 JUSTICE- EL HARRACH 15 ans

JUSTICE- EL HARRACH

15 ans de prison pour le voisin assassin

La cour criminelle d’Alger a eu à statuer sur une affaire d’homicide volontaire, au mois d’Août 2012, à El Harrach. L’accusé, Salim 33 ans, décidé à récupérer son argent, aurait guetté pendant plusieurs

jours sa victime, Toufik 32 ans, qui lui avait emprunté 10.000 DA, quelques jours auparavant, une violente altercation les opposer au sujet de l’ultimatum qu’avait

imposé l’accusé.

page 6

LE THÉÂTRE ALGÉRIEN 50 ANS APRÈS

Entre gloire, tâtonnements et espoirs

page 14

CLINCLIN

CLIN CLIN 2 DK NEWS Dimanche 26 Août 2012 D’ EIL MÉTÉO Chaud mais, REGIONS NORD

2 DK NEWS

Dimanche 26 Août 2012

D’

EIL

CLIN CLIN 2 DK NEWS Dimanche 26 Août 2012 D’ EIL MÉTÉO Chaud mais, REGIONS NORD

MÉTÉO

Chaud mais,

REGIONS NORD

Temps généralement ensoleillé vers les régions Ouest et Centre, excepté les régions de l'Est où l'on notera un temps peu nuageux. Les vents seront d'Ouest à Nord-Ouest 20/40 km/h. La mer sera peu agitée.

Congrès international de l'aéronautique en novembre à Oran

Un congrès international mettant en relief les avan- cées technologiques enre- gistrées dans le domaine
Un congrès international
mettant en relief les avan-
cées technologiques enre-
gistrées dans le domaine de
l'aéronautique est prévu les
12 et 13 novembre prochain
à l'Université des sciences et
de la technologie Mohamed
une altitude de 7.000 mè-
tres avec une autonomie
de 36 heures. Selon Dr.
Imine Bachir, directeur du
Laboratoire de recherche
et président du comité
scientifique du congrès, il
s'agit d'un petit avion de
Boudiaf d'Oran (USTO).
Plusieurs compétences algériennes et
étrangères sont attendues à cette rencon-
tre scientifique qui fait suite au premier
congrès, de dimension nationale, tenu en
novembre 2010 à l'USTO, ont indiqué les
organisateurs. Cette manifestation est
initiée par le Laboratoire de mécanique
appliquée de la Faculté de génie méca-
nique de l'USTO qui s'était distingué en
2010 par la conception d'un drone à
usage environnemental pouvant voler à
type HALE (haute altitude,
longue endurance) de 3m d'envergure et
2,6m de long. L'utilisation de ce drone
peut être bénéfique notamment aux
institutions chargées du contrôle
de la pêche, des prévisions mé-
téorologiques et de la régula-
tion du trafic routier, et ce,
grâce aux images trans-
mises par la caméra
embarquée sous le
drone.
Le pétrole termine la semaine en baisse à Londres et New York Les cours du
Le pétrole
termine
la semaine
en baisse à Londres
et New York
Les cours du pétrole ont ter-
miné la semaine en baisse, dans
un marché inquiet de la trajec-
toire d'une tempête tropicale qui
pourrait toucher le golfe du
Mexique en début de semaine
prochaine. Le baril de «light sweet
crude» (WTI) pour livraison en oc-
tobre a perdu 12 cents à 96,15 dol-
lars, sur le New York Mercantile
Exchange (Nymex).
A Londres, le baril de Brent de
la mer du Nord, échangé sur l'In-
tercontinental Exchange
(ICE) de Londres, pour li-
vraison en octobre a ter-
miné à 113,59 dollars,
en baisse de 1,42
dollar par rap-
port à la clô-
ture de
jeudi.

REGIONS SUD

Temps généralement ensoleillé avec une tendance orageuse de l'Ex- trême sud vers le Hoggar/Tassili. Les vents seront modérés avec soulèvements de sable vers le Sahara central et la Saoura.

Alger max 32° min 25° POUR Oran max 35° min 21° Annaba max 32° min
Alger
max
32°
min
25°
POUR
Oran
max
35°
min
21°
Annaba
max
32°
min
20°
RELANCER
Béjaïa
max
31°
min
22°
LE SPORT
Tamanrasset
max
33°
min
23°
ALGÉRIEN
Le COA prône
l'organisation
d'une rencontre
nationale
Le Comité
Olympique
algérien (COA)
prône l'organisation d'une rencontre natio-
nale pour examiner la situation du sport al-
gérien,
au lendemain
de la
participation
algérienne,
peu reluisante, aux jeux olym-
piques de Londres (27 juillet-13 août). Le COA
appelle à la nécessité d'«organiser une ren-
contre nationale
pour établir une
stratégie
concernant la participation algérienne aux
différents
évènements internationaux,
les
moyens à mettre en œuvre, la formation des
athlètes,
des techniciens
et
des gestion-
naires», a déclaré le président de l'instance
olympique algérienne, M. Rachid Hanifi, sa-
medi au forum du quotidien Liberté. Invité à
donnersonavissurlesrésultatsdesAlgériens
aux jeux olympiques de Londres, le président
du
COA s'est contenté
de dire
que
son ins-
tance avait «déclenché la sonnette d'alarme
sur la situation du sport en Algérie au len-
demain des jeux de Doha, en décembre
dernier». L'Algérie a pris part aux
JO de Londres avec 39 athlètes,
TIZI OUZOU
dont 12 volleyeuses, et a dé-
Un conducteur
croché
une
seule
mé-
d’un jet-ski mis
daille d'or, grâce à un
exploit
de Toufik
8.000
Makhloufi
le 1500 m.
sur
sous mandat de
dépôt pour avoir
heurté mortellement un
baigneur au port de Tigzirt
places

Un conducteur d’un jet-ski qui avait mortellement heurté, mardi dernier, un jeune baigneur dans les eaux du port de Tigzirt (40 km au nord de Tizi-Ouzou) a été placé en déten- tion provisoire, a annoncé samedi la Sûreté de wilaya dans un communi- qué. Le propriétaire de l’en- gin qui avait passé les com- mandes à son accompagnateur a fait, quant à lui, l’objet d’une citation à comparaître à l’issue de sa présentation devant le parquet, a précisé la même source. Ces deux me- sures ont été prises, selon la même source, suite à une en- quête diligentée par des éléments de la Sûreté de daira de Tigzirt sur les causes et circonstances de ce drame qui a révélé que «le propriétaire du jet-ski avait abandonné le poste de navigation à son accompagnateur, qui en a pris les commandes, alors qu’il n’est pas qualifié pour ce faire». L’élucidation des causes de ce drame a permis, selon le document, d’engager une procédure judiciaire à l’encontre du propriétaire du jet-ski et son accompa- gnateur pour, respectivement, «abandon de poste de na- vigation», et «homicide involontaire et navigation sans autorisation».

No comment

involontaire et navigation sans autorisation». No comment LA FORMATION PARAMÉDICALE nouvelles pédagogiques au
LA FORMATION PARAMÉDICALE nouvelles pédagogiques au de 32 instituts spécialisés pour l'année 2012-2013,
LA FORMATION
PARAMÉDICALE
nouvelles
pédagogiques
au
de 32 instituts
spécialisés pour
l'année 2012-2013,
Quelque 7.982
places pédago-
giques seront
ouvertes
dans la for-
mation pa-
ramédicale
niveau
a indiqué à l'APS le Di-
recteur de la formation paramédicale au
ministère de la Santé, de la population et de
la réforme hospitalière, M. Djamel Zoughai-
leche.
M. Zoughaileche a précisé que les 32 insti-
tuts spécialisés dans la formation paramédi-
cale répartis à travers tout le territoire national
avaient ouvert leurs portes aux bacheliers
scientifiques et littéraires pour des inscriptions
sans concours, précisant que les études au ni-
veau de ces instituts seront couronnées d'une Li-
cence
décernée
par
le
ministère de
l'Enseignement supérieur et de la recherche
scientifique et que des emplois seront réservés
aux étudiants à la fin de leur cursus.
MANCHESTER UNITED
MANCHESTER UNITED

Le champion olympique Usain Bolt invité d'honneur à Old Trafford

Le champion olympique du 100m, 200m et 4X100m, aux récents JO-2012 de Londres, le Jamaicain Usain Bolt est l'in- vité d'honneur de Manchester United, club qu'il supporte, pour la rencontre face à Fulham samedi après-midi à Old Trafford, a annoncé le club anglais. Bolt, 26 ans, est un fan des Red Devils qu'il a déjà vu évo- luer plusieurs fois et pour qui il aimerait même bien jouer un jour, a-t-il reconnu lors des derniers Jeux Olympiques. La star jamaïcaine, triple médaillé d'or aux JO de 2008 et 2012, sera présentée aux 76 000 spectateurs d'Old Traf- ford avant la rencontre face à Fulham, pour le compte de la 2e journée du championnat d'Angleterre, puis prendra place dans la tribune présidentielle pour suivre le match.

Dimanche 26 août 2012

NATION

DK NEWS

3

LES PARTIS SUR LE TERRAIN : CAP SUR LES ÉLECTIONS COMMUNALES

LE TAJ TIENT UNE CONFÉRENCE NATIONALE PRÉPARATOIRE À SON CONGRÈS CONSTITUTIF

GHOUL :

«Nous tendons notre main à tous sans exclusive»

GHOUL : «Nous tendons notre main à tous sans exclusive» «TAJ est un parti qui veut

«TAJ est un parti qui veut construire une Algérie sereine, forte, stable et à l'avant garde, une Algérie qui occupe la place qui lui sied parmi les nations».

qui occupe la place qui lui sied parmi les nations». algérienne, qui oeuvre à mo- biliser

algérienne, qui oeuvre à mo- biliser toutes les forces vives islamiques, nationales et dé- mocrates en vue de semer l'espoir et de construire une Algérie unifiée, prometteuse et avant-gardiste», ont souli- gné ses initiateurs. La créa- tion de ce parti a été motivée par «la nécessité d'un nouvel espace politique réunissant

tous les courants de l'action nationale, de sortir du conflit idéologique stérile vers la concurrence politique intègre et constructive entre les pro- grammes et les hommes, de s'engager dans le processus du changement pacifique et calme et de contribuer au rè- glement des véritables pro- blèmes des citoyens». Dans

son allocution d'ouverture, M. Ghoul -représentant de TAJ dans l'attente de la formation de l'instance dirigeante lors du congrès constitutif du parti- a affirmé que «les grandes orientations du parti s'articulent autour de la for- mation de bons citoyens, l'édi- fication d'une société cohérente et organisée, le pa- rachèvement de la construc- tion de l'Etat de Droit et la consolidation des libertés et de la bonne gouvernance». «TAJ entend édifier une éco- nomie nationale forte et concurrentielle, génératrice d'emploi et de richesses et ga- rante de la justice sociale», a souligné M. Ghoul rappelant par la même les objectifs de sa formation politique dont «un aménagement équitable du territoire à travers toutes les régions du pays dans le res- pect des valeurs humaines». «Nous tendons notre main à tous sans exclusive», a lancé M. Ghoul soulignant l'impéra- tif de «faire fi des disparités notamment au volet idéolo- gique». «TAJ est un parti qui veut construire une Algérie se- reine, forte, stable et à l'avant garde, une Algérie qui occupe la place qui lui sied parmi les nations».

APS

Le parti Tajamoû Amel el Djazair (TAJ - Rassemblement de l'espoir de l'Algérie) a tenu samedi à Alger une confé- rence nationale préparatoire à son congrès constitutif prévu les 13, 14 et 15 septembre 2012, selon les initiateurs de cette nouvelle formation poli- tique, dont le député Amar Ghoul, dissident du Mouve- ment de la société pour la paix (MSP) et ex-ministre des Tra- vaux publics. Plus de mille délégués re- présentant 48 wilayas pren- nent part à cette conférence dont les travaux se poursui- vent en séance à huis clos, selon M. Abdelkader Djemaa qui a fait une déclaration à l'APS au nom de l'instance constitutive nationale de «TAJ». Ce nouveau parti, qui n'a pas encore été autorisé à tenir son congrès constitutif, «compte d'anciens militants du parti du Front de libéra- tion nationale (FLN), du MSP, du mouvement Islah, du mouvement Nahda, du Front du changement (FC) et du Front national algérien (FNA), ainsi que des élus locaux, des députés indépendants et de simples citoyens», a précisé M. Djemaa. Le TAJ est «un parti natio- nal fédérateur, ouvert à toutes les composantes de la société

TAJ participera aux élections locales

Le parti Tajamoû Amel el Djazaïr (TAJ - Rassemblement de l'espoir de l'Al- gérie) dont la réunion préparatoire au congrès constitutif s'est tenue samedi à Alger participera aux prochaines élec- tions locales, a annoncé samedi à Alger son premier responsable Amar Ghoul. «TAJ participera bien évidemment aux élections localement. Mais cette question sera débattue par la direction nationale», a déclaré à la presse, M. Ghoul en marge de la conférence nationale préparatoire du congrès constitutif. Interrogé dans le même cadre, sur le nombre des députés ayant rejoint sa for- mation politique, M. Ghoul s'est

contenté uniquement de souligner l'«adhésion, au projet de cette formation politique, chaque jour de nouveaux dé- putés et membres du Conseil de la na- tion». «Nous allons prochainement annon- cer notre groupe parlementaire», a-t-il, toutefois, annoncé, défendant, par la même occasion, les députés qui ont quitté leurs partis pour intégrer sa for- mation politique qui n'a pas encore ob- tenu l'autorisation de tenir son congrès constitutif. «Ce sont des Algériens qui se sont re- trouvés dans notre programme. pour- quoi les refuser?», a-t-il martelé M. Ghoul qui dirige TAJ en attendant

l'élection définitive du président du parti, de la direction nationale et des dif- férentes structures lors du congrès constitutif prévu, selon ses initiateurs, les 13, 14 et 15 septembre prochain à Alger, a précisé que «70% des responsa- bles locaux et nationaux ainsi que les membres du bureau politique et du Conseil national du parti seront des jeunes». A la question, par ailleurs, de savoir s'il comptait participer au nouveau gou- vernement, M. Ghoul a précisé qu'il était et sera toujours «serviteur de mon pays et de son intérêt». «Nous sommes au ser- vice du pays», a-t-il simplement dit.

APS

BELKHADEM

À RELIZANE

Le FLN associera tous ses militants à l’élaboration des listes de candidats aux élections locales
Le FLN associera
tous ses militants
à l’élaboration
des listes de
candidats aux
élections locales

Le secrétaire général du parti du Front de libération nationale (FLN), M. Abdelaziz Belkhadem, a affirmé samedi à Relizane que sa formation œuvre à as- socier tous ses militants à l’élaboration des listes des candidats aux prochaines élections des assemblées populaires communales et de wilayas. «Des com- missions de candidatures seront créées au niveau des kasmas et des mouhafa- dhas du parti», a indiqué M. Belkhadem qui animait une conférence régionale de formation, organisée à la salle omni- sports de la ville en présence de 1.500 jeunes issus de 12 wilayas de l’Ouest et du Sud-ouest du pays. «Les candidats doivent remplir un en- semble de critères dont le militantisme, l'intégrité et la bonne gestion des affaires publiques», a-t-il dit à ce propos. Dans le cadre des préparatifs pour les élections locales, le SG du FLN a annoncé qu’il sera procédé, juste après les rencontres de formation et l’université d'été, à la dé- termination, avec le bureau politique et les membres du Comité central, des normes et des critères d'élaboration et de réception des listes de candidatures et de sélection des candidats. M. Belkha- dem prévoit que sa formation politique obtiendra dans les élections locales «un meilleur score» que celui des élections législatives du 10 mai dernier, déclarant «notre peuple a fait l'expérience et n'aime pas s'aventurer». Concernant les thèmes choisis pour les conférences de formation des jeunes, dont le cinquan- tième anniversaire de l'indépendance, le SG du FLN a indiqué que la priorité est donnée à l'anniversaire du recouvre- ment de la souveraineté de l'Algérie grâce aux sacrifices consentis par le peu- ple, affirmant que «l'indépendance de l'Algérie n'est pas un don de la France». Après avoir appelé les jeunes à parache- ver le message de novembre, M. Belkhe- dem a rappelé les réalisations concrétisées par l'Algérie dans différents domaines sociaux, économiques et édu- catifs en cinquante ans d'indépendance, insistant sur la nécessité davantage d'ef- forts pour répondre aux besoins de la population. Les travaux de cette rencon- tre s'inscrivent dans le cadre d’une série de conférences régionales organisées par le secrétariat de la jeunesse et des étudiants du parti destinés à la forma- tion politique des jeunes et à leur infor- mation sur la référence intellectuelle du FLN. Plusieurs communications, suivies de débats, sont animées par des spécia- listes sur notamment «Le cinquantième anniversaire de l'indépendance et de la jeunesse», «l'information et la poli- tique», «les échéances locales pro- chaines et le rôle des jeunes» et «les jeunes du FLN et la modernisation».

4

DK NEWS

NATION

Dimanche 26 Août 2012

DROITS DE L’HOMME

Le vibrant plaidoyer de Ksentini

La Commission nationale consultative de promotion et de protection des droits de l'homme (CNCPPDH) a for- mulé, dans son rapport annuel 2011 sur l'état des droits de l'homme en Algérie, une série d'observations sur les lois re- latives aux réformes politiques.

Ces observations concernent la loi por- tant régime électoral et les lois relatives aux partis politiques, à l'information, à la représentation des femmes aux assem- blées élues et aux associations. La CNCPPDH a estimé que ces lois «ne reflètent pas l'essence des réformes» an-

noncées dans le discours du chef de l'Etat du 15 avril 2011. Ainsi, concernant la loi re- lative au régime électoral, elle a notam- ment souligné que le mode électoral basé sur la liste fermée (relative) est resté «in- changé en dépit des inconvénients qui font essentiellement que l'électeur est obligé de voter pour une liste établie par un parti politique ou des candidats li- bres». Selon la commission, la loi «n'a pas consacré la neutralité de l'administration qui demeure partie prenante de l'opéra- tion électorale, dès lors qu'il lui revient d'élaborer les listes électorales, de dési- gner les chefs de bureaux de vote et les membres du secrétariat permanent de la commission nationale de surveillance des

Elle a relevé, en outre, que la

élections

multiplication des instances en charge de l'opération électorale ou une partie de

cette dernière est en «contradiction» avec la Constitution qui stipule que le Conseil constitutionnel a pour mission de veiller

à la régularité des opération électorales et

de proclamer les résultats. S'agissant de la loi organique relative aux partis poli- tiques, la CNCPPDH a noté que l'adminis- tration «jouit d'un large pouvoir, car c'est

elle qui examine les dossiers, et le législa- teur lui accorde de longs délais pour sta- tuer sur des questions techniques

Pour une «plus grande trans-

simples

».

».

techniques Pour une «plus grande trans- simples ». ». parence», a-t-elle considéré, «il aurait été judicieux

parence», a-t-elle considéré, «il aurait été judicieux de créer une instance neutre qui se charge de l'agrément et de la disso- lution des partis politiques». Evoquant le nouveau code de l'information, la CNCPPDH a estimé que ce dernier «n'a pas veillé à harmoniser de façon suffi- sante certaines de ses dispositions avec les exigences internationales en matière de liberté d'expression Elle a également signalé que le code «n'a pas traité le problème auquel fait face le journaliste et qui lui cause beaucoup de difficultés et de tracasseries dans l'accom- plissement de sa mission à savoir : sa pri- vation de façon pratique d'arriver à la source d'information». «Le législateur au- rait pu instituer des dispositions obligeant les organismes, les ministères et les insti-

tutions publiques de fournir au journa- liste les informations demandées et qui ne sont pas frappées du sceau du secret, en vertu d'un texte juridique», a-t-elle souli- gné dans son rapport. Selon elle, «l'absence d'un tel droit dans ledit code est en contradiction avec la pénalisation du journaliste par des amendes ou autres du fait qu'il existe une

relation directe entre le droit du journa- liste à l'accès à l'information depuis sa source et sa responsabilité». (SUIVRA) A propos de la loi relative à l'augmenta- tion des chances d'accès de la femme à la représentation dans les assemblées élues, la CNCPPDH a rappelé les différents quo- tas réservés par le législateur aux femmes et se situant entre 20% et 50% pour les élections des députés, entre 30% et 35% pour les élections des assemblées popu- laires de wilayas et enfin 30% pour les élections de certaines assemblées popu- laires communales (les communes des chefs-lieux de wilayas et celles ayant une population de plus de vingt mille per- sonnes). Elle a jugé que les dispositions de cette loi constituent «une double violation du principe d'égalité consacré par la Constitution» et font «une distinction entre les femmes algériennes sur la base d'appartenance à des zones géogra- phiques différentes et des assemblées po- pulaires auxquelles elles veulent se porter candidates». Pour la commission, le légis- lateur aurait pu retenir un seul quota qu'il réserve aux femmes qui doit constituer «le minimum» dès lors que l'augmentation

des chances d'accès de la femme à la re- présentation dans les assemblées élues est un «long processus» et «ne constitue pas un objectif à atteindre dans l'immédiat dans certaines zones du pays au détriment d'autres régions». S'agissant de la loi relative aux associa- tions, la CNCPPDH a fait remarquer qu'une «lecture attentive» des disposi- tions de cette loi «reflète une certaine pru- dence ou rigueur» envers les associations qui constituent la société civile, et cela est reflété par certaines expressions telles que «suspension», «dissolution», «appro- bation préalable». «Il est évident que cette rigueur est en contradiction avec le fait que le rôle joué par les associations de la société civile qui activent sur le terrain fi- gure parmi les normes de la bonne gou- vernance et est devenu, par conséquent, un étalon de mesure de la démocratie», a- t-elle indiqué. La CNCPPDH a également estimé que cette loi a «renforcé le contrôle» de l'exé- cutif en ce qui concerne la suspension ou la dissolution d'associations. Elle a relevé, dans ce cadre, qu'une décision adminis- trative peut «suspendre» les activités d'une association dans le cas d'atteinte à la souveraineté nationale ou d'ingérence dans les affaires intérieures de l'Algérie «avec tout ce que ce dernier critère im- plique comme généralités et ambiguïté». Ainsi, «une association nationale qui critique ou analyse, ou même prend posi- tion contre un programme économique, social ou culturel du gouvernement risque d'être accusée d'ingérence dans les affaires intérieures et donc exposée à une suspension», a-t-elle argumenté. D'autre part, la CNCPPDH a noté que la coopération dans le cadre d'un partena- riat avec des associations étrangères et les ONG internationales est soumise à l'ob- tention de l'approbation préalable des au- torités compétentes, «ce qui pourrait, selon elle, constituer une entrave à l'indé- pendance de l'association».

Les lois sur les réformes politiques sont loin des engagements du Président

O.Larbi

Le rapport annuel 2011 de la commission nationale consulta- tive de promotion et de protec- tion des droits de l’homme est un document qui marquera l’histoire de l’institution que di- rige Maître Farouk Ksentini et remet à l’ordre du jour l’esprit du 15 avril 2011. Se référant aux déclarations du président de la république en date du 15 avril2011, la CNCPPDH constate que les lois votées par la suite sont en décalage et en re-

trait par rapport aux espoirs sus- cités à l’époque. La loi relative au régime électoral est analysée à partir de la critique du scrutin de liste qui ne laisse aucune liberté

à l’électeur. Le rapport relève

que le rôle de l’administration reste encore prégnant puisqu’il lui revient de dresser les listes électorales, de désigner les chefs de bureaux de vote et les mem- bres de la Commission nationale de surveillance des élections. » Le rapport pointe la substitution d’instances multiples au Conseil constitutionnel qui a « pour mis- sion de veiller à la régularité des opérations électorales et de pro- clamer les résultats. » S’agissant de l’agrément des partis, la CNCPPDH note que la loi ac- corde, à l’administration un « large pouvoir, car c’est elle qui examine les dossiers, » et de « longs délais pour statuer sur des questions techniques simples…3 La CNCPPDH propose de créer « une instance neutre qui

se charge de l’agrément et de la

dissolution des partis politiques. » A propos du nouveau code de l’information, la CNCPPDH sou- ligne qu’il pêche notamment par des lacunes par rapport à son harmonisation aux exigences in- ternationales en la matière. Cet aspect est important, car traditionnellement, l’Algérie ra- tifie tous les accords internatio- naux et marque spécialement ses réserves lorsque certains as- pects de ces accords ne lui agréent pas. Si la CNCPPDH sou- ligne cet aspect, c’est qu’il n’existe pas de réserves à ce sujet. L’accès aux sources d’in- formation transformerait en profondeur l’acte d’informer et la relation journaliste-autorités (laquelle relève de la communi- cation plutôt que de l’informa- tion. La CNCPPDH écrit que « le

législateur aurait pu instituer des dispositions obligeant les or- ganismes, les ministères et les institutions publiques de fournir aux journalistes les informations demandées et qui ne sont pas frappées du secret, en vertu d’un texte juridique. » Il est clair que les citoyens ont le droit de savoir ce que les institutions font en leur nom : un principe élémen- taire de bonne gouvernance ! La participation des femmes aux instances électives qui se modu- lent de 50 à 35et 30%, la CNCPPDH regrette que le légis- lateur n’ait pas retenu un « seuil minimum. » Au chapitre des as- sociations de la société civile, la CNCPPDH note « une certaine prudence ou rigueur. » « Il est évident que cette rigueur est en contradiction avec le fait que le

rôle joué par les associations de la société civile qui activent sur le terrain figure parmi les normes de la bonne gouvernance et est devenu, par conséquent, un éta- lon de la démocratie. » Ce rap- port qui parait avant l’ouverture de la session parlementaire et la prochaine consultation électo- rale est une invitation au perfec- tionnement des lois et des dispositifs qui favorisent la ci- toyenneté dont la liberté d’infor- mation, d’association et la juste représentation de catégories marginalisées dans le processus d’édification nationale. Ce fai- sant la CNCPPDH se fait l’avocat de la modernité et de la partici- pation de tous les citoyens à la vie de la cité. Car il faut en finir avec les blo- cages !

Dimanche 26 Août 2012

NATION

DK NEWS

5

ET RÉFORMES POLITIQUES

Un devoir de vigilance

Bouabdallah F.

Les droits de l’Homme en Al- gérie ne vont pas bien, mais il y a des avancées avait récem- ment conclu Me Ksentini, président de la commission nationale consultative pour la promotion et la protection des droits de l’Homme.

C’était plus précisément au centre de presse de DK News, pratiquement à la veille de confier le rapport 2012 sur les droits de l’Homme à la Prési- dence de la République. Dans ce document, les rap- porteurs de la commission confirment la tendance telle que

décrite plus haut par le Président

de la Commission. L’analyse on

peut le dire est sans complai- sance comme à l’habitude d’en produire depuis sa création, cette institution qui a tenu à marquer son indépendance vis- à-vis des institutions de l’Etat. Le regard est critique sur la situa- tion, sans verser dans l’alar- misme, ou encore dans le désir

de plaire aux puissants. Le constat qui est fait par les

membres de la commission que préside Me Ksentini est que la volonté politique qui elle, va

dans le sens de la défense pleine

et entière des droits de l’Homme,

trouve difficilement son applica- tion dans la réalité de tous les jours. Le pouvoir est lié en la ma-

tière par le souci de faire avancer

la société dans le sens qu’im-

prime aujourd’hui autant l’his-

toire, que des réalités à échelle nationale ou encore du monde qui elles, sont implacables. Sur nombre de secteurs qui touchent directement au quotidien des ci- toyens, l’Etat a engagé des ré- formes importantes, voire capitales allant dans le sens de la promotion des algériennes et des algériens : Etat, justice, éduca- tion, économie. Il y a des textes fondamentaux qui traduisent tout l’intérêt qu’il y a de voir le pays s’engager dans la voie de la modernité. Le problème n’est donc pas une question de volonté poli- tique qui elle, est bien présente, mais de réalité de terrain. C’est à ce niveau, que les in- suffisances apparaissent qui laissent désarmés ceux qui ont

pour charge de veiller à l’applica- tion des lois. C’est donc à ce niveau, que la commission que préside Me Ksentini justifié son rôle d’insti- tution d’alerte, en montrant la si- tuation dans toute sa nudité, et en suggérant les pistes à suivre pour que la situation s’améliore. La réforme de l’état est une

réforme fondamentale qui pose les éléments de la stabilité poli- tique et sociale, permet la coha- bitation entre les algériens de toutes conditions. L’administration est la che-

ville ouvrière dans l’application de cette politique. C’est donc sans complaisance aucune que les rapporteurs de la commission relèvent l’urgence d’un renouvellement de la com-

posante de l’administration pour ne laisser place qu’à des élé-

ments compétents, intègres, soucieux de l’intérêt général. Les manquements actuels ont été à l’origine de sérieux déra- pages qui ont eu pour effet d’alourdir des contentieux déjà existants provoquant malaise so- cial et mécontentement popu- laire, pour ne pas parler de remous sociaux. L’administration doit être mise au service du peuple car c’est là le sens de sa mission sug- gèrent alors les rapporteurs de la commission. Le phénomène de la corruption si souvent dénoncé et qui fausse la nation d’équité et d’équilibre dans le traitement des problèmes touchant à la vie citoyenne, doit être combattu avec une extrême vigueur. La loi existe à ce sujet, il faut alors la dépoussiérer et y ajouter la détermination politique qu’il faut pour aller jusqu’au bout. La corruption mine les rap- ports sociaux. Elle affecte des secteurs importants de la vie na- tionale, l’administration ont l’a déjà vu, la justice aussi et bien d’autres secteurs. Les rapporteurs de la com- mission sont particulièrement critiques à ce sujet. Ils notent les dysfonctionnements d’un appa- reil placé au premier rang dans la défense des libertés publiques comme peut l’être, le secteur de la justice. La question de la dé- tention provisoire occupe à ce sujet une place à part dans les préoccupations des rapporteurs. Me Ksentini dans ses multi- ples interventions publiques a toujours défendu à ce propos le principe d’une protection maxi-

défendu à ce propos le principe d’une protection maxi- male de la présomption d’inno- cence. Il

male de la présomption d’inno- cence. Il suggère d’en modifier la procédure à travers la création d’une chambre des libertés adossées au juge d’instruction d’un même tribunal. Et dont le rôle serait de déci- der collégialement de la déten- tion provisoire. Le président de la commission y voit là le meil- leur paravent pour lutter contre toutes les formes d’abus en la matière émanant d’une seule source. La protection des libertés individuelles est publiques est effective dans notre pays. Il y a des textes de référence qui si- gnent les avancées accomplis dans le domaine. L’effort qu’il y a à faire pour l’état est de trouver de puissants relais sur le terrain, de les mettre à l’abri des manipulations politi- ciennes, des intérêts particuliers ou de groupuscules ou encore de réseaux d’influence pour ne lais- ser place qu’à l’intérêt général. La marginalisation, l’absence d’écoute, en fait rompre le lien qui existait entre la communauté citoyenne et le pouvoir politique au niveau national et plus parti-

culièrement local où l’accumula- tion des problèmes dans ce der- nier cas provoque des situations parfois irrémédiables. La fragilisation du tissu social a été aggravée par les multiples crises vécues par le pays qui né- cessite aujourd’hui une réelle prise en charge. La protection des couches les plus vulnérables relève d’une priorité absolue no- tent les rapporteurs de la com- mission. Ceux-ci s’attardent sur les droits économiques et sociaux qui doivent être préservés coûte que coûte. Ces droits relèvent les rapporteurs font toujours l’objet de revendications que ce soit en matière de santé, d’emploi, de logement, d’information, de sé- curité. C’est toujours l’adminis- tration et les promesses non tenues qui sont mis à l’index. Les rapporteurs de la com- mission suggèrent la mise en place d’un régime réelle de sanc- tions propre à créer une vérita- ble émulation avec l’émergence de cadres compétents, dyna- miques et soucieux du bien-être des citoyens.

SELON UN BILAN DE LA SOGEPORTS

Hausse du trafic maritime de marchandises de près de 3% au 1 er semestre 2012

Le volume des marchan-

dises ayant transité par les ports commerciaux algériens

a atteint 59,7 millions de

tonnes (MT) durant les six premiers mois de 2012 contre 58,2 MT durant la même pé- riode de 2011, en hausse de 2,72%, selon un bilan de la So-

ciété de gestion des participa-

ports

(SGP-Sogeports). Les mar-

tions

des

des participa- ports (SGP-Sogeports). Les mar- tions des chandises importées se sont établies à 20,6 MT

chandises importées se sont établies à 20,6 MT durant le premier semestre

de l'année en cours, contre 17,9 MT durant la même période de l'année

précédente, soit une hausse de 15,6 %, selon ce bilan obtenu par l'APS.

Quant au trafic à l'export, il a connu une baisse de 2,78 % à 39,1 MT du 1er janvier à fin juin 2012 contre 40,2 durant la même période de l'année 2011.

Le trafic de conteneurs sur les dix ports commerciaux de l'Algérie a pro-

gressé de 11,25 %, à 721.431 unités durant le 1er semestre 2012 contre

648.493

unités au 1er semestre 2011. Les conteneurs importés ont atteint

362.280

unités durant les six premiers mois de l'année en cours contre

319.600

unités durant la même période de l'année 2011, soit une hausse de

13,35%. Le nombre de conteneurs exportés a progressé quant à lui de 9,20% à 359.151 unités au 1er semestre 2012 contre 328.893 durant les six premiers mois de l'année 2011. Les dix ports commerciaux gérés par la SGP-Sogeports sont ceux d'Alger, Annaba, Arzew (Oran), Bejaia, Djendjen ( Jijel), Ghazaouet (Tlemcen), Mostaganem, Oran, Skikda et Ténès (Chlef ).

CAISSE NATIONALE D’ASSURANCE CHÔMAGE DE TIZI-OUZOU

Dépôt de 56 dossiers en 2012 pour l'obtention d'un véhicule atelier

La Direction régionale de Tizi-Ouzou de la Caisse nationale d’assurance chômage (CNAC) coiffant également les wilayas de Bouira et de Boumerdes a réceptionné du 1er janvier 2012 au 14 août dernier 56 dossiers de postulants à l’ac- quisition d’un véhicule atelier, a-t-on appris du responsable de ce dispositif de l’emploi. L'en- semble de ces dossiers, dont 34 émanant de Tizi-Ouzou, 12 de Boumerdes et 10 de Bouira, ont été déclarés «éligibles» par le comité de sé- lection et de validation (CSV) de la CNAC, où siè- gent des représentants des Chambres professionnelles, des banques et des impôts, et ce «après le croisement des fichiers pour s’as- surer que les demandeurs, n’ont pas bénéficié d’avantages octroyés par d’autres dispositifs dé- diés à l’emploi», a indiqué M. Rabahallah Akli. A ce jour, les banques ont émis 16 accords pour le financement de ce type d’investisse- ment, sur ce nombre de dossiers déposés par des diplômés de la formation professionnelle dans les métiers de plomberie sanitaire, de chauffage central, de l’électricité bâtiment, de la mécanique et autres, a relevé la même source, en assurant que «tous les dossiers agréés par le CSV seront financés». Evoquant les avantages procurés par ce mode d’investisse- ment pour la création de micro entreprises, ce

responsable a mis en avant, entres autres, l’oc- troi au bénéficiaire par la CNAC d’un prêt non rémunéré véhicule atelier (PNRA) d’un mon- tant de 500.000 DA, en plus du PNRA «clas- sique» servi pour les autres types de projets initiés au titre de ce dispositif, d’une valeur équivalent à 29% du coût global du projet. «Le véhicule atelier, doté d’un trousseau de matériels spécifiques à l'activité postulée épargne au promoteur les charges locatives, tout en lui assurant un plan de charges plus conséquent, grâce à la nature ambulante de son activité», est-il ajouté. Selon son bilan pour la période allant du 1er janvier au 14 août dernier, la Direction régionale CNAC DE Tizi-Ouzou a réceptionné 1458 demandes d’investissement émanant de ses trois agences de Tizi-Ouzou (976 dossiers), Bouira (246) et Boumerdes (236). Durant l’année en cours, le CSV-CNAC a eu à va- lider, au total, 3548 dossiers, sachant que la dif- férence avec le chiffre de l’exercice en cours représente le stock de demandes résultant des exercices antérieurs, est-il expliqué. Sur ce nombre de dossiers, 2586 ont obtenu l’accord bancaire pour leur financement, dont 1720 se sont vus, à ce jour, débloquer leurs crédits pour la création d’autant de micro entreprises de- vant générer une offre globale de 2944 emplois.

6

DK NEWS

SOCIÉTÉ

Dimanche 26 Août 2012

JUSTICE -BORDJ EL KIFFAN

Meurtre en état d’ivresse

A.Ferrag

Brahim ne manqua pas le ren- dez-vous de ce jeudi fatidique qu’il avait l’habitude d’organi- ser tous les soirs chez la nièce de sa maîtesse, prit une tour- nure dramatique.

Le 16 juin 2011, en début de soirée, accompagné de Ka- rima, sa maîtresse, Brahim se rend chez Amina, les bras chargés de victuailles et de bouteilles d’un bon cru ! et la fête commence. L’époux de Amina prend part à la fiesta, lui aussi, l’am- biance est on ne peut plus agréable, et rien ne présageait le malheur. Quelques heures plus tard, l’époux de Amina quitte les lieux pour se rendre chez sa seconde épouse. Amina se retire dans sa cham- bre prétextant la fatigue et s’endort. Elle sera réveillé par les cris de sa tante. Elle accourt et trouve sa tante lardée de coups de couteau et le corps dans une mare de sang. Aidée de Brahim, qui s’est attaqué à sa concubine à l’aide d’un couteau à la suite d’une violente dispute, elle essaye de la transporter à l’hôpital, mais aucun voisin appelé à l’aide, ne

à l’hôpital, mais aucun voisin appelé à l’aide, ne 15 ans de prison pour le voisin

15

ans de prison

pour le voisin assassin d’El Harrach

ne 15 ans de prison pour le voisin assassin d’El Harrach La cour criminelle d’Alger a

La cour criminelle d’Alger a eu à statuer sur une affaire d’ho- micide volontaire, au mois d’Août 2012, à El Harrach. L’accusé, Salim 33 ans, décidé à récupérer son argent, aurait guetté pendant plusieurs jours sa victime, Toufik 32 ans, qui lui avait emprunté 10.000 DA, quelques jours auparavant, une violente altercation les opposer au sujet de l’ultimatum qu’avait imposé l’accusé. La vic-

time aurait même refusé de rembourser sa dette.Animé d’une co- lère aveugle, Salim tire un couteau et assénera à Toufik plusieurs coups dans le ventre. Eventré il gît dans une mare de sang. Salim sera arrêté et traduit devant la justice. Son procès s’est déroulé le 22 août 2012, présenté à la barre lors de la dernière session crimi- nelle prés le tribunal d’Alger, l’accusé à déclaré à la barre, « je n’avais nullement l’intention de tuer » Cependant il préféra s’abstenir le répondre lorsque le président lui signalera son acharnement sur la victime qui avait été atteinte de plusieurs coups de couteau. Les faits sont clairs et le représen- tant du ministère public relatant les faits contenus dans le dossier ne fait que les décrire afin de prouver toute la sauvagerie de l’ac- cusé envers son voisin. Aujourd’hui, dit-il, nous jugeons un mons- tre, pas un être humain. Le phénomène de la violence qui

gangrène notre société en citant à titre d’exemple l’affaire en ques- tion, et je prie l’honorable cour de n’accorder aucune clémence à cet individu. Il requiert ensuite une peine de 20 années de réclu- sion criminelle contre l’accusé. L’avocat de la défense tente de minimiser la gravité des faits et plaidera pour le bénéfice des circonstances atténuantes en faveur de son mandant. Au terme des délibérations, la cour criminelle à condamné Salim a 15 années d’emprisonnement.

A.Ferrag

USA

19 blessés dans huit

fusillades à Chicago

USA 19 blessés dans huit fusillades à Chicago 19 personnes ont été blessées par balle à

19 personnes ont été blessées par balle à huit endroits différents de la ville de Chicago, selon un décompte effectué vendredi par la po- lice. Cette poussée de violence a débuté jeudi en fin d'après-midi quand quatre hommes ont été touchés lors d'une fusillade dans les quartiers est. En début de soirée, 13 autres personnes ont ensuite été blessées par armes à feu en l'espace d'une demi-heure, lors de trois incidents séparés. Vers 21H00, huit d'entre elles, des adolescents pour la plupart, ont été blessées par des tireurs embarqués dans des voi- tures. Les violences se sont poursuivies au milieu de la nuit dans le sud et l'est de la ville, avec des incidents au cours desquels deux jeunes de 17 ans ont à leur tour été blessés par balle. La police de Chicago peine à contenir une poussée de qui touche la ville depuis plusieurs mois, avec une hausse de 27% du nombre de meurtres selon un décompte arrêté au 12 août, soit 328 décès depuis le début de l'année. Les fusillades sont en hausse de 8%: la police a ré- pertorié 1.512 incidents cette année. La plupart des violences frappent les quartiers défavorisés du sud et de l'est de Chicago, même si le cen- tre-ville est aussi touché.

de Chicago, même si le cen- tre-ville est aussi touché. daigne répondre au couple qui pue

daigne répondre au couple qui pue l’alcool. Ce n’est qu’au bout d’un long moment et après mille supplications que l’un d’eux accepte de les ac- compagner à l’hôpital. Mal- heureusement, elle a déjà succombé à ses blessures. Le jour du procès, le 22 août 2012, au tribunal criminel d’Al- ger, Brahim ne nie aucune- ment les faits, seulement, il s’appuie sur le fait qu’il était en état d’ivresse, donc irres- ponsable. Argument réfuté par la cour, qui rappelle au prévenu la présence de l’arme, couteau à cran d’arrêt, en sa possession lors des événements, pour la

cour, tout prêtait à supposer que la victime avait été atta-

quée durant son sommeil. Etant de forte corpulence, elle

se serait défendue, si l’agres-

sion avait eu lieu elle était éveillée comme le laissaient entendre les déclarations du prévenu. Rien n’attestait que la vic- time se serait défendue. D’au- tant que le témoignage de Amina n’apporte pas grand-

chose à la cour. Elle était endormie et seuls les cris de sa tante l’ont tirée de son sommeil. Après les délibé- rations, l’accusé est condamné

a 12 ans de réclusion crimi- nelle.

Les inondations au Niger font 47 morts

Les inondations provo- quées par les pluies torren- tielles au Niger ces derniers jours ont fait 47 morts et plus de 5.640 familles sinistrés, selon un dernier bilan an- noncé vendredi par le gouver- nement nigérien.

Lors d'un point de presse tenu vendredi, le ministre d'Etat nigérien en charge de l'Intérieur et de la Sécurité pu- blique, M. Abdou Labo, a indi- qué que les besoins financiers pour couvrir l'ensemble des si- nistrés est estimé à 5,127 mil-

l'ensemble des si- nistrés est estimé à 5,127 mil- liards de francs CFA (environ 9,7 millions

liards de francs CFA (environ 9,7 millions USD). Selon lui, l'Etat a placé dans les diffé- rentes régions, sur fonds pro-

pres, des besoins d'une valeur de 2,95 milliards de FCFA, d'où un gap d'environ 3 milliards de FCFA à rechercher.

TEMPÊTE ISAAC

Les plate-formes du golfe du Mexique

se préparent

Plusieurs groupes pétroliers ont commencé vendredi à évacuer du personnel de leurs plate- formes dans le golfe du Mexique, par mesure de précaution avant l'arrivée possible dans ce sec- teur de la tempête tropicale Isaac, susceptible de se transformer en ouragan. «Nous avons commencé à évacuer tous les tra- vailleurs de notre plate-forme Thunder Horse dans la partie orientale du golfe et allons y sus- pendre temporairement la production de pétrole et de gaz», a annoncé BP. Le groupe pétrolier bri- tannique évacue aussi «le personnel non essen- tiel» d'une série d'autres sites offshore dans la zone de Mississipi Canyon, située plus au centre du Golfe, où «il pourrait être nécessaire de pren- dre des mesures supplémentaires», a-t-il ajouté. Le géant anglo-néerlandais Shell de son côté «se prépare à des évacuations de (personnel) non essentiel» pour ses opérations de production et de

non essentiel» pour ses opérations de production et de forage «dans les parties orientale et centrale

forage «dans les parties orientale et centrale du Golfe du Mexique», précisant toutefois que «la production n'est pas touchée» pour l'instant, selon un communiqué. Isaac menace actuelle- ment Haïti et sera sur Cuba dimanche soir. Sa trajectoire reste incertaine, mais elle pour- rait toucher le golfe du Mexique en début de se- maine prochaine. Cela n'a pas empêché les cours du pétrole de terminer en baisse mercredi à New York.

Dimanche 26 Août 2012

SOCIÉTÉ

DK NEWS

7

CRASH D'UN PETIT AVION DANS L'EST DE LA FRANCE

4 touristes suisses tués

Un avion de tourisme s'est écrasé vendredi soir dans l'est de la France, tuant les quatre personnes à bord de nationalité Suisse, selon les médias.

L'avion est tombé vers 18h00 à proximité de la commune de So- lemont, dans le département fran- çais du Doubs, proche de la frontière avec la Suisse. Selon les enquêteurs cités par la télévision française, l'avion aurait décollé de la ville belge d'Anvers et se diri- geait vers la Suisse. L'avion a été «déchiqueté» et plusieurs habitants ont déclaré avoir vu l'avion être touché par la foudre, a rapporté l'AFP. L'acci-

touché par la foudre, a rapporté l'AFP. L'acci- dent s'est produit au moment où le département

dent s'est produit au moment où le département du Doubs était

placé vendredi en vigilance mé- téorologique.

ACCIDENT DE LA ROUTE EN EQUATEUR

15 morts et 20 blessés

Au moins 15 personnes ont été tuées et 20 bles- sées vendredi lorsqu'un bus est tombé dans ravin près d'une autoroute dans le sud-ouest de l'Equa- teur, selon des sources locales. L'accident est survenu lorsque le bus se ren-

dant de Chilla vers Pasaje, deux villages dans la ré- gion de El Oro, a perdu le contrôle et sorti de la route à deux voies, selon un rapport de la Croix- Rouge. La plupart des victimes étaient des agricul- teurs de Chilla.

USA-CORÉE SUD

Violation de brevets :

Le jury de San Jose rejette les plaintes de Samsung contre Apple

Un jury d'un tribunal de Cali- fornie (ouest) a reconnu le groupe Samsung coupable de violation de brevets d'Apple et devra payer plus d'un milliard de dollars de dommages, selon la décision ren- due vendredi par

le tribunal rapporté par des mé- dias américains. Le jury du tribunal de San Jose, après avoir examiné quelque 700 plaintes d'Apple et de Samsung sur des violations de brevets, a déclaré le Sud- Coréen Samsung coupable

verser plus d'un milliard de dol- lars à son rival américain pour violation de brevets, le groupe sud-coréen a estimé que le consommateur sortait «perdant» de son procès contre Apple. «La décision d'au- jourd'hui ne doit pas être vue comme une vic- toire pour Apple, c'est le consommateur américain qui en sort perdant», dé- plore Samsung dans un communiqué publié vendredi. «Elle entraînera moins de choix, moins d'innovation et des prix potentiellement plus éle- vés», regrette-t-il encore et an- nonce qu'il va déposer un recours après son procès.

d'avoir enfreint plusieurs des bre- vets déposés par Apple, selon la même source. Après avoir
d'avoir
enfreint plusieurs des bre-
vets déposés par Apple, selon
la même source.
Après avoir été condamné à

La Colombie va demander l'extradition des Etats-Unis d'un ancien général

l'extradition des Etats-Unis d'un ancien général Le gouvernement colombien va demander l'extra- dition

Le gouvernement colombien va demander l'extra- dition d'un ancien général accusé de trafic de drogue, après qu'il ait purgé sa peine de prison aux Etats-Unis, a déclaré vendredi le président Juan Ma-

nuel Santos. M. Santos a appelé les autorités judi- ciaires fédérales à accélérer l'enquête concernant les activités illégales de l'ancien général Mauricio San- toyo sur le trafic de stupéfiants et une implication dans les escadrons de la mort (groupe Autodéfenses unies de Colombie (AUC). «Je demanderais au bureau du procureur général et au persécuteur public d'accélérer (leurs investiga- tions) et de porter les chefs d'accusation contre cet individu,» a indiqué le président Santos, lors de radio.

M. Santos a déclaré que l'ancien général avait

accès à des informations confidentielles au cours de son mandat comme chef de l'équipe de sécurité d'Al-

varo Uribe, président de l'époque.

M. Uribe a affirmé ne pas avoir été mis au courant

des crimes et ne pas avoir été impliqué.

Un cargo soupçonné de transporter du matériel nord-coréen inspecté par le Japon

transporter du matériel nord-coréen inspecté par le Japon Un cargo soupçonné de transporter du matériel interdit

Un cargo soupçonné de transporter du matériel interdit

en provenance de la Corée du Nord a été inspecté par les

douanes japonaises, a rapporté samedi l'agence de presse

japonaise Kyodo. Les autorités ont eu des informations affirmant que la

Corée du Nord a chargé du matériel interdit sur un bateau,

qui a accosté mercredi dans un port à conteneur de la ca-

pitale Tokyo, selon l'agence. Les agents de la douane ont contrôlé le cargo et ont

trouvé plusieurs conteneurs exportés depuis la Corée du Nord, a fait savoir Kyodo, en précisant que les douaniers

ont trouvé notamment des tubes en aluminium suscepti-

bles d'être utilisés à des fins militaires. Ce cargo en provenance de la ville chinoise de Dalian (nord), devait se rendre en Asie du Sud-Est via Tokyo, a-t-

on ajouté de même source. L'inspection conduite par les

autorités nippones entre dans le cadre d'une loi adoptée en 2010, après une résolution des Nations Unies de 2009 ren-

forçant les sanctions contre la Corée du Nord pour avoir conduit un deuxième essai nucléaire.

L'Irak s'est doté de détecteurs

d'explosifs

fonctionnent pas

qui ne

doté de détecteurs d'explosifs fonctionnent pas qui ne Les détecteurs d'explosifs utilisés par l'armée

Les détecteurs d'explosifs utilisés par l'armée ira- kienne, en forme de pistolet, baptisés ADE 651, dont les capteurs sont censés détecter toute trace d'explosifs, achetés au prix fort à une société britannique, ne fonc- tionnent pas, selon un officiel du ministère irakien de l'Intérieur. «L'inefficacité de ces appareils est en partie responsable de la mort de nombreux Irakiens», s'insurge Aquil al-Touraihi, contrôleur général du ministère de l'Intérieur, ajoutant que les forces américaines «nous ont montré des études qui indiquaient que cet appareil ne marche pas». Ses constructeurs britanniques, Advanced Tactictal Security & Communications (ATSC) assuraient que l'en- gin était capable de détecter toutes sortes de matériaux, des explosifs à l'ivoire, à une distance maximale de 1.000

m sur la terre ferme et jusqu'à 3.000 m quand l'appareil

était pointé vers le ciel. L'Irak a donc investi ce qui équi- vaut aujourd'hui à 119,5 millions de dollars en 2007 et

2008 pour l'achat de ces appareils, dont des tests réalisés par les autorités britanniques ont montré ensuite que «la technologie de l'ADE 651 (était) impropre à la détection d'explosifs». Même si les études montrant le manque de fiabilité de ces appareils sont connues depuis longtemps,

ils restent utilisés, peut-être pour leur effet purement dis-

suasif. Si la petite antenne de ces «détecteurs d'explosifs»

a «repéré» une matière suspecte à un barrage, le conduc-

teur est dirigé vers un point de contrôle renforcé mais la fouille se limite le plus souvent à l'ouverture du coffre de

la voiture et à la vérification des papiers d'identité, alors

que les insurgés ont des techniques plus sophistiquées

pour faire passer des explosifs.

APS

8

DK NEWS

ÉCONOMIE

Dimanche 26 Août 2012

ACCORD D'ASSOCIATION ENTRE L'ALGÉRIE ET L'UE:

Report à 2020

du démantèlement tarifaire

Le démantèlement tarifaire, prévu en 2017 entre l'Algérie et l'UE dans le cadre de l'Accord d'association, est reporté à 2020 en vertu d'un accord auquel les deux parties sont parvenues jeudi couronnant deux ans de consultations.

«Après plus de deux années de consultations, l'Algérie et l'Union eu- ropéenne (UE) viennent de parvenir à un accord sur une révision du calen- drier du démantèlement tarifaire de l'Accord d'association», annonce un communiqué du ministère des Af- faires étrangères, ajoutant que l'ac- cord prendra effet à partir du 1er septembre prochain. Ainsi, le nouveau calendrier «pré- voit notamment un report jusqu'en 2020 de la levée des barrières tari- faires pour une large gamme de pro- duits industriels importés par notre pays», précise le communiqué. Dans son volet agricole, l'accord stipule éga- lement «un réaménagement de cer- tains contingents préférentiels de l'UE pour les produits agricoles, et pro- duits agricoles transformés», selon la même source. Il s'agit 36 contingents agricoles à l'importation en Algérie qui bénéficient de franchise de douanes, qui seront désormais sup- primés ou réaménagés. Fin 2010, l'Algérie avait demandé de décaler de trois années le calendrier de démantèlement tarifaire des pro- duits importés de l'Europe commu- nautaire, motivant sa requête par le besoin d'accorder une période sup- plémentaire aux entreprises algé- riennes afin de se préparer à la concurrence accrue qui sera imposée avec la création de la Zone de libre- échange algéro-européenne. L'accord d'association, mis en œuvre en 2005, prévoit à cet effet le dé- mantèlement graduel de deux listes de produits européens à l'importation en Algérie, dont l'une sera complète- ment démantelée en 2012 et l'autre en 2017, année de l'entrée en vigueur de

la zone de libre-échange. Mais le même document accorde en parallèle aux deux parties la possi- bilité de geler de trois années l'appli- cation de ce démantèlement si les échanges commerciaux sont déséqui- librés et profitent seulement à une seule partie. D'autre part, ce décalage de la date butoir devrait permettre à l'Algérie d'éviter une perte de 8,5 milliards de dollars de recettes de Trésor d'ici à 2017, si elle avait maintenu en vigueur le démantèlement tarifaire des pro- duits importés de l'UE, selon des esti- mations officielles basées sur une simulation avec une facture constante des importations en provenance de l'UE sur la période allant de 2010, date du gel par l'Algérie du processus de démantèlement, à 2017. Certains experts évaluent le manque à gagner de l'Algérie depuis l'entrée en vigueur de l'accord d'asso- ciation avec l'UE en 2005 à quelque 2,5 milliards de dollars annuellement. Le démantèlement tarifaire avec l'UE a déjà eu pour conséquence une perte de recettes pour le Trésor équi- valente à 3 milliards de dollars, avan- çait en avril dernier Mohamed Benmeradi, ministre de l'Industrie, de la PME et de la Promotion de l'Inves- tissement. Mais depuis le gel du démantèle- ment, l'Algérie a pu réaliser un gain de 11,3 milliards de dinars (152 millions de dollars) en droits de douanes de- puis septembre 2010, selon une esti- mation des Douanes algériennes. De 2005 à 2011, les pays de l'UE ont exporté vers l'Algérie près de 100 mds de dollars de biens et services, avec une moyenne annuelle de 20 mds de

de biens et services, avec une moyenne annuelle de 20 mds de dollars, alors que les

dollars, alors que les exportations al- gériennes, hors hydrocarbures vers le marché européen, n'ont pas totalisé 5 mds de dollars sur la même période, selon les chiffres qu'il a fournis. Lors d'une rencontre avec la presse nationale organisée à l'occasion de la fin de sa mission à Alger, le chef de Dé- légation européenne à Alger, Mme Laura Baeza, avait affirmé en juillet dernier qu'un accord sur le démantè- lement tarifaire devrait être «très pro- chainement» conclu entre l'Algérie et l'UE, premier partenaire commercial de l'Algérie. «Nous devrions aboutir à un accord très prochainement», sou- lignait Mme Baeza qui confirmait la déclaration faite quelques jours aupa- ravant par Mourad Medelci, ministre algérien des Affaires étrangères affir- mant que les négociations sur la ques- tion du démantèlement tarifaire étaient «officiellement bouclées».

Forte chute des investissements directs étrangers en Inde

L'Inde a enregistré une chute de 78% de ses investisse- ments directs étrangers (IDE) en juin sur un an, relèvent des données officielles publiées vendredi. Les IDE ont dégringolé à 1,24 milliard de dollars, contre 5,66 milliards de dollars un an plus tôt, a précisé le Dépar- tement de la promotion de l'industrie. Ces données interviennent dans un contexte marqué par des inquiétudes sur la corruption, les délais dus à la lourdeur bureaucratique et l'attentisme sur le front des ré- formes. Durant le premier trimestre de l'exercice en cours, qui couvre les mois d'avril à juin, les IDE ont chuté de 67% sur un an à 4,43 milliards de dollars, les secteurs de la construction, de l'immobilier, des mines et des services fi-

nanciers étant les plus affectés. Les investisseurs étrangers se sont peu à peu détournés de l'Inde, pays émergent de 1,2 milliard d'habitants pourtant considéré encore récem- ment comme une destination phare pour l'arrivée de flux financiers. Une série de retentissants scandales de corruption, d'in- cessantes lourdeurs administratives, une forte inflation et un ralentissement de la croissance de la troisième puis- sance économique d'Asie ont notamment découragé les in- vestisseurs potentiels. La banque centrale estime que l'Inde pourrait lutter contre la sévère chute des investisse- ments en écourtant les délais d'autorisation d'investir et en résolvant les épineux problèmes d'acquisition foncière.

L'euro repart en baisse face au dollar dans les marchés européens

repart en baisse face au dollar dans les marchés européens L'euro repartait en baisse face au

L'euro repartait en baisse face au dollar vendredi après-midi dans un marché sans relief après une conférence de presse conjointe de la chancelière allemande An- gela Merkel et du Premier ministre grec An- tonis Samaras, en quête de souplesse sur le plan d'austérité grec. L'euro coûtait 1,2503

dollar contre 1,2562 dollar jeudi soir. L'euro était en baisse aussi face au yen, à 98,12 yens contre 98,59 yens jeudi soir. Le dollar marquait le pas face à la devise nippone, à 78,52 yens contre 78,47 yens la veille. La chancelière allemande Angela Mer- kel a déclaré vendredi vouloir que la Grèce reste dans la zone euro, se disant sûre que le nouveau gouvernement grec d'Antonis Sa- maras faisait tout pour sortir de la crise.

M. Samaras doit également se rendre sa-

medi à Paris pour un entretien avec M. Hol- lande. Le premier ministre grec a déjà rencontré mercredi à Athènes le président de l'Euro- groupe, Jean-Claude Juncker, qui lui a ap- porté son soutien, mais à condition que la Grèce redouble d'efforts.

M. Juncker avait confirmé qu'aucune dé-

cision n'était attendue dans l'immédiat sur la demande grecque d'un délai supplémentaire de deux ans renvoyant à 2016 l'assainisse- ment des comptes publics. La prudence redevenait donc le maître- mot sur les marchés vendredi, l'euro mar- quant une pause après le net rebond qui l'a

porté jeudi à son plus haut niveau depuis le 4 juillet (1,2590 dollar) face à un dollar

plombé par un regain de spéculations sur l'annonce prochaine d'un nouveau coup de pouce de la Réserve fédérale américaine (Fed) à la reprise économique américaine. La livre sterling gagnait du terrain face à l'euro, à 78,94 pence pour un euro, mais per- dait du terrain face au billet vert, à 1,5828 dol- lar. Le franc suisse restait stable face à l'euro,

à 1,2009 franc suisse pour un euro, et reculait face au billet vert, à 0,9611 franc suisse pour un dollar. L'once d'or a fini à 1.666,50 dollars au fixing du matin contre 1.665,25 dollars jeudi soir. Le cours de l'once de métal jaune était monté jeudi à 1.674,95 dollars, un sommet depuis quatre mois et demi. Le yuan chinois

a fini à 6,3547 yuans pour un dollar contre 6,3533 yuans la veille.

GRÈCE

Merkel persuadée que le gouvernement grec

«fait tout» pour résoudre la crise

La chancelière allemande Angela Mer- kel s'est dite vendredi persuadée que le nouveau gouvernement grec «fait tout pour résoudre tous les problèmes». Angela Merkel a déclaré, à l'issue d'une rencontre avec le Premier ministre grec Antonis Samaras, vouloir que la Grèce reste dans la zone euro. Pour sa part, le Premier ministre grec Antonis Samaras

s'est dit convaincu que le rapport de la troïka des créanciers de la Grèce allait re- connaître le travail accompli par le nou- veau gouvernement à Athènes. «Je suis persuadé que le rapport de la troïka signalera que le gouvernement (grec) aura très vite des résultats», a-t-il indiqué. Il a par ailleurs ajouté «nous ne demandons pas plus d'argent mais du

temps pour respirer», s'engageant à mener à bien les réformes qui lui sont ré- clamées. L'avenir de la Grèce au sein de la zone euro est de nouveau en question, alors que ses réserves monétaires se sont asséchées et que la décision sur le verse- ment d'une nouvelle tranche d'aide de 31,5 milliards d'euros au pays par ses créan- ciers publics n'interviendra pas avant oc-

tobre. Jeudi, rappelle-t-on, la chancelière allemande Angela Merkel et le président français François Hollande ont appelé le Premier ministre grec à poursuivre les ré- formes et à tenir ses engagements, sans répondre immédiatement à son souhait d'obtenir un assouplissement de la cure d'austérité administrée à son pays.

APS

Dimanche 26 Août 2012

ÉCONOMIE

DK NEWS

9

Les Bourses en rangs dispersés, le marché optimiste de la situation en zone euro

Les principales Bourses ont ter- miné vendredi en ordre dis- persé, dans un marché attendant des décisions de la part de la zone euro et de celle de la banque centrale améri- caine, mais optimiste quant à la situation en zone euro.

«Les marchés d'actions ont lutté aujourd'hui pour faire des progrès, freinés par des déclarations diver- gentes de membres de la Fed sur la probabilité d'une nouvelle tranche d'assouplissement quantitatif par la Réserve fédérale américaine», a indi- qué un expert financier. La Bourse de Londres était stable à

la clôturé. L'indice FTSE-100 des principales valeurs n'a gagné aucun point par rapport à la clôture de jeudi,

à 5.776,6 points. Il a perdu 1,30% sur

l'ensemble de la semaine. Par ailleurs, l'indice Dax de la Bourse de Francfort

a terminé dans le vert, moins grâce au

ton résolument optimiste adopté par Angela Merkel et Antonis Samaras lors de leur rencontre, que grâce à de nouvelles spéculations sur la BCE. Le Dax a finalement gagné 0,31% à 6.971,07 points et le MDax 0,52% à 11.014,23 points. La Bourse de Paris a aussi fini à l'équilibre (+0,02%), portée en toute fin de séance par de nouvelles

(+0,02%), portée en toute fin de séance par de nouvelles informations de presse suggérant que la

informations de presse suggérant que la Banque centrale européenne enten-

dait imposer une limite aux taux d'emprunt des pays fragiles en zone euro. L'indice vedette CAC 40 a pris 0,65 point à 3.433,21 points, dans un vo- lume d'échanges très faible de 1,1971 milliard d'euros. La veille, il avait- perdu 0,84%. En cours d'échanges, Wall Street évoluait en hausse, plus optimiste pour la zone euro et tirée

par les valeurs technologiques, en dépit de commandes de biens dura- bles mitigées aux Etats-Unis: le Dow Jones prenait 0,50% et le Nasdaq

0,39%.

Le Dow Jones Industrial Average s'appréciait de 64,65 points à 13.122,11 points et le Nasdaq, à dominante tech- nologique, gagnait 11,92 points à 3.065,32points. L'indice élargi Stan- dard & Poor's 500 montait de 0,40% (+5,65 pointsà 1.407,73 points).

Le pétrole en baisse à New York

pointsà 1.407,73 points). Le pétrole en baisse à New York Les cours du pétrole ont terminé

Les cours du pétrole ont terminé en baisse à New York ven- dredi, les courtiers consolidant leurs positions en toute fin de séance malgré des inquiétudes sur la trajectoire d'une tempête tropicale qui pourrait toucher le golfe du Mexique en début de semaine prochaine. Le baril de référence pour livraison en oc- tobre a perdu 12 cents à 96,15 dollars, sur le New York Mercantile Exchange (Nymex).Les courtiers se sont inquiétés d'une tem- pête tropicale «qui menace actuellement Haïti et sera sur Cuba dimanche soir, éventuellement lundi dans le golfe du Mexique», a expliqué un analyste. «Selon les prévisions actuelles, la tem- pête (Isaac) va longer la Floride et va toucher la partie est du golfe du Mexique, ce qui serait alors un non événement pour le pétrole», a-t-il ajouté. «Mais nous surveillons de très près». Par ailleurs, «les opérateurs attendaient des nouvelles positives en provenance d'Europe mais rien de vraiment concret n'est en- core arrivé», a relevé un analyste de Summit Energy.

HANOÏ

L'inflation au Vietnam ralentit à 5,04 % en août

L'inflation au Vietnam a ralenti en août pour atteindre 5,04% en rythme annualisé, son taux le plus bas depuis environ trois

ans, indiquent des chiffres officiels publiés vendredi. Les prix à la consommation ont augmenté de seulement 5,04% en août, soit

la plus faible progression depuis novembre

2009. Jusqu'en avril dernier, le Vietnam en- registrait une inflation à deux chiffres. Elle avait atteint 23% en août 2011, forçant le gouvernement à augmenter successive- ment les taux d'intérêts afin d'éviter une surchauffe de l'économie. La croissance économique du Vietnam a baissé à 4,38% au premier semestre 2012, par rapport à la même période de l'an dernier. L'économie

a progressé de 5,9% l'année dernière, et le

gouvernement prévoit une croissance de 6,0 à 6,5% pour l'ensemble de l'année 2012.

PÉTROLE

Fin des pourparlers entre le Malawi et la Tanzanie

Le Malawi et la Tanzanie ont mis fin ven- dredi à cinq jours de pourparlers à Mzuzu (nord) concernant le tracé de leur frontière sur le lac Malawi, un différend réveillé par des pro- jets de prospection pétrolière dans le lac. Les ministres des Affaires étrangères des deux pays tiendront samedi une conférence de presse dans la capitale Lilongwe pour «expliquer les résolutions, mais la décision finale sera prise par les deux chefs d'Etat», a indiqué un respon- sable du ministre malawite des Affaires étran- gères, cité par l'AFP. La discussion porte sur la partie nord-est du lac Malawi, dont les eaux très pures servent de frontière entre les deux pays et le Mozambique:

dans ce secteur Lilongwe a attribué en 2011 à une firme britannique, Surestream Petroleum, une licence de prospection de pétrole et de gaz, non loin de la Tanzanie. Lilongwe s'appuie sur un accord passé en 1890 qui stipule que la frontière entre les deux pays court le long de la rive tanzanienne, attribuant au Malawi toutes les eaux du lac. Dar-es-Salam affirme de son côté que la frontière traverse le lac.

L'OEA appelle Quito et Londres à «poursuivre le dialogue»

L'Organisation des Etats américains a ap- pelé vendredi à Wash- ington l'Equateur et la Grande-Bretagne à «poursuivre le dia- logue» tout en expri- mant sa «solidarité et son soutien» à l'égard de Quito au sujet de

l'asile accordé à Julien Assange, réfugié à l'am- bassade de Quito à Lon- dres. Tout en appelant les deux pays à «poursuivre

le dialogue», l'OEA a de-

mandé «le rejet de toute tentative pouvant met- tre en péril l'inviolabi- lité des missions diplomatiques» et «dans ce contexte a ma- nifesté sa solidarité et son soutien» à l'Equa- teur, détaille la résolu-

et son soutien» à l'Equa- teur, détaille la résolu- tion, adoptée par consensus malgré les réserves

tion, adoptée par

consensus malgré les réserves manifestes du Canada et des Etats- Unis. Le 16 août, l'Equa- teur a accordé l'asile politique au fondateur australien de Wiki- Leaks Julian Assange, qui tente d'échapper à

une extradition en

Suède, où il est accusé de viol et d'agression sexuelle. Pendant la réunion, tenue à l'initiative de Quito qui cherchait le soutien de l'OEA, le mi- nistre équatorien des Affaires étrangères, Ri- cardo Patino, avait ré-

clamé des «excuses pu- bliques» de la Grande- Bretagne, dénonçant les «menaces» britan- niques de pénétrer dans l'ambassade équa- torienne pour arrêter Assange. De son côté, la Grande-Bretagne, par la voix de son observa- teur permanent à l'OEA Philip Barton, avait in- vité «le gouvernement équatorien à reprendre le plus rapidement pos- sible le dialogue constructif (que Lon- dres) tient depuis le début de cette affaire», tout en assurant que son pays n'avait «à aucun moment proféré de menaces contre l'ambassade de l'Equa- teur».

AFFAIRE ASSANGE

l'Equateur réclame des «excuses publiques» à Londres

Le ministre équato- rien des Affaires étrangères Ricardo Patino a réclamé vendredi des «ex- cuses publiques» de la Grande-Bretagne pour avoir «me- nacé» d'arrêter Ju- lian Assange dans l'ambassade d'Equateur à Londres, où le fondateur de Wi- kiLeaks est retranché. La Grande-Bretagne a «porté at- teinte à notre souveraineté» en «menaçant» d'arrêter le fondateur du site internet WikiLeaks, réfugié depuis le 19 juin dans l'ambassade d'Equateur, a estimé le chef de la diplomatie équatorienne lors d'une réunion ministérielle de l'Organisation des Etats américains (OEA) dédiée au cas Assange. Mercredi, le président équatorien Rafael Correa avait demandé à la Grande-Bretagne de mettre fin à ses menaces d'arrêter M. Assange en indiquant qu'il ne «demandait pas des excuses» à Londres et qu'il restait «ouvert au dialogue».

Assange en indiquant qu'il ne «demandait pas des excuses» à Londres et qu'il restait «ouvert au

10

DK NEWS

RÉGIONS

Dimanche 10 Août 2012

Les aviculteurs exonérés des droits de douanes et de la TVA pour faire face à la flambée des prix des instants

Le gouvernement a décidé d'exonérer les droits de douanes et de la TVA pour les intrants et les produits finis de la filière avicole, affectée par la flambée des prix du maïs et du soja sur le marché internatio- nal, en contrepartie de l’enga- gement des professionnels pour assurer un approvision- nement «satisfaisant», a an- noncé jeudi à Alger le ministre de l’agriculture et du dévelop- pement rural, M. Rachid Be- naïssa.

«La communauté nationale à travers les pouvoirs publics s’est engagée pour la sauvegarde de la filière avicole par l’exonération des droits de douanes et de la TVA pour le maïs, le soja et les autres aliments de bétail ainsi que les produits finis pour la pé- riode allant du 1er septembre

2012 jusqu’au 1 août 2013», a pré- cisé M. Benaïssa lors de la réu-

nion

interprofessionnel de la filière. Le ministère a annoncé égale- ment l’éligibilité des acteurs de la filière aux différents disposi- tifs de crédits bancaires à taux d’intérêt zéro, notamment R'fig, Ettahadi et le crédit fédératif. Cette décision vise à sauvegarder la filière et lancer le processus de sa structuration et de sa moder- nisation, ainsi que la protection du pouvoir d’achat du consom- mateur, a précisé M. Benaïssa, soulignant que cette filière, qui est actuellement en difficulté à cause de la conjoncture interna- tionale nécessite plus que jamais d’efforts «massifs et concertés» pour permettre de la développer «durablement».Le ministre a

Conseil

du

de la développer «durablement».Le ministre a Conseil du précisé que cette mesure, «fruit d’un effort énorme

précisé que cette mesure, «fruit d’un effort énorme de la com- munauté nationale dans des conditions difficiles», pourrait être prolongée après l’expiration de sa durée de validité, si les ré- sultats sont satisfaisants et les objectifs sont atteints. Cette aide est subordonnée ainsi aux efforts qui seront fournis par les acteurs privés et publics de l'aviculture, notamment les importateurs et producteurs de matières pre- mières, fabricants d'aliments de bétail, accouveurs et éleveurs, gérants d'abattoirs, vétérinaires, pour la structuration de leur fi- lière et garantir un approvision- nement du marché à des conditions satisfaisants pour le consommateur. «Cette décision permet d'allé- ger l'effet de l'augmentation du coût de la production sur les prix des produits avicoles, notam- ment le poulet, en les stabilisant en premier temps, avant de les

pousser progressivement vers la baisse», a déclaré M. Benaïssa. La filière soufre depuis plusieurs semaines d'une flambée des prix du maïs et du soja sur le marché international qui ne se stabili- sera pas avant le printemps 2013, selon le ministre. Cette hausse est causée prin- cipalement par les mauvaises conditions météorologiques qui ont affecté les récoltes des grands producteurs, notamment les Etats-Unis. Les profession- nels de l'aviculture, de leur part, ont annoncé leur engagement à agir, chacun dans son métier et dans son segment d’interven- tion, d’une manière profession- nelle et compétente, et à travailler en concertation et de manière permanente pour assu- rer l’approvisionnement du marché à des conditions «satis- faisantes» pour le consomma- teur. Les professionnels s’engagent ainsi à lutter contre le

gaspillage des aliments de bétail en réduisant l’indice de consom- mation de manière à diminuer le coût de revient du prix du kilo- gramme de viande blanche (chair et dinde). Les aviculteurs algériens uti- lisent actuellement 3,5 kg d'ali- ments, alors que les aviculteurs des pays développés et maghré- bins utilisent 1,6 à 2 kg pour 1 kg de poulet, grâce à la maîtrise des techniques modernes de pro- duction. Cette perte explique partiellement le prix du poulet qui coûte deux fois plus cher en Algérie qu'en Tunisie ou au Maroc. Les professionnels de la filière ont promis également d'agir sur la modernisation des bâtiments et sur l'amélioration des condi- tions d'élevage, et de s'entraider pour l'application et le respect des normes techniques et sani- taires d'élevage en vue d'amélio- rer les performances et réduire

les mortalités. En outre, ils s'en- gagent à la prévention des tenta- tives de spéculation et détournement des objectifs visés, au développement de la production nationale de ma- tières premières et à l'encoura- gement de la production de matières de substitution de l'ali- ment en remplacement partiel du maïs et du soja. Les aviculteurs ont affiché aussi leur volonté d'agir en synergie pour la création de groupements d'intérêts com- muns (GIC), «nécessaires pour la durabilité de la filière», selon le ministre qui estime que la créa- tion de 50 GIC est suffisante pour régulariser le marché des pro- duits avicoles. Le GIC est une fi- lière avicole organisée autour d'une structure d'abattage et pouvant regrouper tous les au- tres acteurs de cette activité. Concevoir, initier et enclencher un processus de réduction de la dépendance nationale, préserver la santé des élevages, renforcer le parc des abattoirs avicoles, res- pecter les conditions d'hygiène de l'élevage, de l'abattage, du transport et de la vente, sont aussi des engagement pris par les aviculteurs. «Cet engagement est collectif et non pas individuel, même si des sanctions pourraient être prises si les choses tournent mal», a expliqué le ministre. Avec plus de 100.000 postes d’emploi permanents et 300.000 emplois non permanents, cette filière «importante» rassemble plus 35.000 producteurs, qui réali- sent un chiffre d’affaires dépas- sant 1,5 milliard de dollars, selonle ministre.

NAÂMA

Concrétisation de plusieurs projets de développement

La réalisation de plusieurs projets de développement, de bitumage de routes s'étendant sur des centaines de kilomè- tres et l'aménagement de chemins ru- raux dans quatre communes situées sur la bande frontalière ouest de la wilaya de Naâma ont grandement contribué au désenclavement et au développement de ces régions. Ces localités se sont transformées en véritables chantiers où des projets de lo- gements ruraux, d'ouverture de routes et chemins ruraux et des travaux d'aména- gement sont en cours de réalisation, ont indiqué les responsables des communes de Sfissifa, el Kesdir, Ain Benkhlil et Dje- nien Bourezg lors d'une rencontre d'in- formation organisée récemment sur les réalisations dans la wilaya de Naâma du- rant 50 ans d'indépendance. Dans le but de garantir l'approvisionnement de la population en eau potable, des puits sont creusés dans ces communes frontalières outre la construction d'établissements scolaires dans le cadre du fonds commun des collectivités locales, des plans com- munaux de développement et des projets sectoriels en coordination avec la direc- tion de l'habitat et des équipements pu- blics, ont ajouté les mêmes sources. Dans le cadre du dernier plan quinquennal et des projets de relance économique, ces régions ont vu le bitumage de plusieurs

économique, ces régions ont vu le bitumage de plusieurs routes et la suppression de nombreux points

routes et la suppression de nombreux points noirs et des risques de déborde- ment des oueds sur l'axe s'étendant sur une distance de 159 km, reliant entre plu- sieurs villages frontaliers tels qu'El Guaâ- loul en passant par Teniet Chiakha en allant vers le village de Fertassa dans la commune de Sfissifa. Cette dernière a été raccordée à la route de Founassa, reliant entre les communes de Sfissifa et Dje- nien Bourezg à l'extrême sud de la wilaya jusqu'aux frontières de la wilaya de Bé- char. Il a été également procédé au bitu- mage et à la modernisation de la route

reliant la commune d'E Kesdir et la ré- gion frontalière Btimat sur une distance de 59 km outre l'ouverture et le bitumage d'un nouvel axe reliant le village de Biri dans la daïra de Sfissifa jusqu'au village de Sidi Belkacem dans la commune d'El Kesdir sur une distance de 53 km. Ces projets ont permis la stabilisation de la population rurale et le désenclavement de ces localités. Les communes de Sfis- sifa et Ain Benkhlil ont bénéficié, entre 2004 et 2012, de plus de 1600 aides finan- cières dans le cadre du logement rural et de quatre quotas pour le logement social

locatif (LCL) en vue d'éradiquer les habi- tations précaires dans le milieu urbain. 150 unités ont été réalisées durant la der- nière décennie outre 40 logements so- ciaux récptionnés et distribués récemment dans la daïra de Sfissifa, a précisé un responsable du secteur de l'habitat. La commune d'El Kesdir a ré- cemment réceptionné un collège d'une- capacité d'accueil de 300 places pédagogiques. Les quatre communes avoisinantes ont bénéficié de près de 4 milliards de DA depuis l’année 2000 pour la réalisation de travaux d'aména- gement urbain. 450 logements ruraux seront distri- bués au niveau de ces communes à l'ho- rizon 2014 en sus de la réalisation de centres de Sûreté et d'une annexe de l'inspection des Douanes. Le taux d'avan- cement des travaux de réalisation d'un lycée de 800 places pédagogiques et d'un demi pensionnat, le premier du genre à Abou Djenine, a atteint 90% et l'ouver- ture de ces établissements est prévue pour la prochaine rentrée scolaire. Les travaux d'aménagement de la RN N°5 reliant les communes de Ain Ben Khallil et Sfissifa à la RN N°22 à l'extrême ouest du chef lieu de la wilaya sur 56 km linéaires connaissent un taux d'avance- ment de 70%, selon les services des tra- vaux publics.

Ph : Archives

Dimanche 26 Août 2012

ENTRETIEN

DK NEWS

11

ENTRETIEN EXCLUSIVE AVEC M. ABIDAT ABDELKRIM AUTEUR DE L’OUVRAGE INTITULÉ «ABDELAZIZ BOUTEFLIKA AUX GRANDS HOMMES, LA NATION RECONNAISSANTE»

Itinéraire d’un homme

de paix

DK-NEWS : Présentez vous aux lecteurs. Mr ABIDAT ABDELKRIM :

- Je suis un (ex) parlementaire membre du CNT

- Ex membre de la commission nationale

du panel africain sur la gouvernance

- Expert consultant international chargé

de la communication et de la prévention de proximité en milieu de jeunes

- Diplômé de l’Institut International des

Droits de l’Homme - Membre de l’Office National de lutte contre la drogue

- Président du Conseil National des Asso-

ciations pour la sauvegarde de la jeunesse (partenaire de la DGSN)

- Président de la Confédération Nationale

de Consultation et de Coordination du mou- vement associatif

- Président du Comité National des Sympa-

thisants avec le frère ABDELAZIZ BOUTE-

FLIKA

DK-NEWS : Appartenez vous à un parti po- litique ? J’ai été sollicité par des grands partis poli- tiques surtout durant la période électorale (députation) j’ai refusé, pour garder ma li- berté d’initiative, et respecter la logique de militant associatif apolitique.

DK-NEWS : Mais vous êtes à la tête du Co- mité National des Sympathisants du Prési- dent ABDELAZIZ BOUTEFLIKA. Le Comité National est organisé par des ci- toyens de la société civile, les 1500 associa- tions membres de notre confédération nationale ont jugé utile, d’être derrière le can- didat indépendant non partisan pour le sou- tenir durant ses 3 mandats présidentiels dans l’intérêt de la paix sociale et la stabilité du pays.

DK-NEWS : Comment fonctionne votre Comité National des Sympathisants du Président ABDELAZIZ BOUTEFLIKA ? Avec l’appui de notre confédération natio- nale, qui est implantée sur les 48 wilayas du pays, notre Comité National, enregistre de jour en jour des adhésions massives des ci- toyens de la société civile, qui ont voulu sou- tenir et accompagner le Président ABDELAZIZ BOUTEFLIKA vers le progrès d’une Algérie prospère et terre de paix.

DK-NEWS : D’après nos sources d’infor- mation, vous avez une grande estime du Président ABDELAZIZ BOUTEFLIKA. Depuis1999 que je soutiens son Excel-

lence, car j’ai un contrat moral avec lui. J’ai eu l’insigne honneur de lui remettre la première médaille nationale de la jeu-

nesse durant l’année 1999 de son 1er mandat. Et durant son 2 ème mandat je lui ai dé- cerné le grand prix national de la société civile pour la paix en signe de respect et de considération. Aussi j’ai eu le grand honneur d’être choisi comme le représentant per- sonnel du candidat indépen-

dant Mr ABDELAZIZ BOUTEFLIKA dans la commission de la wilaya d’Alger de contrôle des élections présidentielles 2009.

DK-NEWS : Quelles sont les principales ac- tions que vous avez réalisées pour le compte de votre comité national ? 1- L’une des premières opérations réali- sées a été la structuration de nos comités de wilayas et l’installation de nos 48 coordina- teurs. 2- L’organisation d’une caravane mobile sous forme d’exposition portes ouvertes pour faire connaître aux citoyens les grands projets et chantiers du président ABDELAZIZ BOU- TEFLIKA.

La société civile attribue le grand prix national de la paix au président ABDELAZIZ BOUTEFLIKA
La société civile attribue le grand prix national de la paix au président ABDELAZIZ BOUTEFLIKA

place notre pays au premier rang dans le monde arabe. Fidèle à ses engagements et porteur d’une vision d’avenir le Président AB- DELAZIZ BOUTEFLIKA veille avec une ferme volonté à doter le pays d’une stratégie socio- économique pour aborder les défis du siècle. Cette rétrospective a éclairé les lecteurs et surtout les jeunes à apprécier objectivement l’ampleur des réalisations, car après plus d’une décennie d’isolement international, l’Algérie a retrouvé sa place dans le concert des nations et sa parole souveraine compte et pèse désormais au sein des institutions inter- nationales. Mon travail a été complété par des extraits de discours historique qui ont fait date dans le champ politique national. Mon ouvrage s’achève sur une série d’entretiens accordés par son Excellence aux grands medias étran- gers.

DK-NEWS : Quelle est la politique sociale du président ABDELAZIZ BOUTEFLIKA d’après votre ouvrage ? Le Président ABDELAZIZ BOUTEFLIKA a mené une politique sociale éclairée car elle porte l’espoir de beaucoup de nécessiteux et de démunis. La crise du logement et le chô- mage voilà le mal qui ronge la vie du citoyen algérien. Le Président ABDELAZIZ BOUTE- FLIKA s’est attelé avec détermination à cette situation sociale à travers des mécanismes qu’il a mis en place en vue d’assurer la cohé- sion politique du pays.

DK-NEWS : Vous êtes un membre influent du mouvement associatif et très écouté par la société civile. Quelle est la réaction de la rue vis à vis a la popularité du Président ABDELAZIZ BOUTEFLIKA ? Sondages de proximité Après avoir parcouru l’Algérie en profon- deur du Nord au Sud de l’Est à l’Ouest, des sondages d’opinion de proximité ont été ef- fectués à l’occasion de nos confé-

rences 8990 personnes interrogées de différentes catégories d’âges et de sexes. Je donne l’exclusivité au quotidien DK NEWS de publier ce présent sondage d’opinion libre. La Jeunesse Algérienne, quoi qu’on dise sur elle, croit à la sincérité du Président ABDELAZIZ BOUTE- FLIKA il a tenu toutes ses pro- messes, fidèle à ses engagements et porteur d’une vision d’avenir.

jeunes vous suivent, avec eux nous avons confectionné un prototype de chèque symbo- lisant le chiffre réel de 1.000.000 de signa- tures de jeunes de toutes les régions du pays. Ce chèque a été remis officiellement à Mr AB- DELAZIZ BELKHADEM Secrétaire Général du F.L.N devant un panel de journalistes ; vraiment c’est un grand évènement qui res- tera gravé dans la mémoire de tous les jeunes signataires.

DK-NEWS : Comment voyez- vous sincère- ment l’avenir du pays ? Tout d’abord le grand mérite revient à l’ANP et à l’ensemble des corps de sécurité qui ont préservé l’unité nationale et aujourd’hui sous la conduite éclairée du Président ABDE- LAZIZ BOUTEFLIKA l’Algérie est en paix avec elle même. Que dieu le tout puissant la pré- serve. Nous constatons que le pays renoue avec le développement, il a retrouvé sa stabi- lité et son équilibre. Le progrès économique est devenu palpable, les grands chantiers lan- cés métamorphosent nos villes et nos cam- pagnes.

DK-NEWS : Vous avez choisi un thème très significatif aujourd’hui dans le forum. J’ai choisi le thème : ABDELAZIZ BOUTE- FLIKA un nom à retenir dans l’histoire du 50ème anniversaire de l’indépendance qui coïncide avec la journée nationale du MOUD- JAHED. A travers ma conférence je présente la stature de l’homme de la paix et de la récon- ciliation nationale.

DK-NEWS : On croit savoir que vous êtes en stade final de mobilisation pour ins- crire le nom ABDELAZIZ BOUTEFLIKA dans la prochaine liste des personnalités nominées pour le prix Nobel de la Paix Mr ABIDAT ABDELKRIM : Dans tous les pays du monde la société civile, se mobilise et entame des démarches pour soutenir leurs candidats. Pour notre Confédération Natio- nale de Consultation et de Coordination du mouvement associatif à travers ses réseaux des ONG nous sommes en train d’entamer la démarche à suivre mais quoi qu’on dise le président ABDELAZIZ BOUTEFLIKA, reste et restera toujours aux yeux de l’opinion natio- nale et internationale l’artisan de la paix et de la réconciliation nationale. Que dieu le tout puissant nous accom- pagne dans notre sincère démarche.

DK-NEWS : Votre dernier mot. Je remercie le Forum du quotidien natio- nal DK NEWS de m’avoir offert une tribune d’’expression à cœur ouvert.Je profite de l’oc- casion pour transmettre mes remerciements à Mr ABDELKADER OUALI Secrétaire Général du Ministère de l’Intérieur pour son soutien sans relâche à toutes actions portant intérêt national. Et à Mr AHMED BOUCENA Prési- dent Directeur Général de l’ANEP pour le grand respect et la haute considération de la parution du livre.

Entretien réalisé par Karim T. et Farid A.

3- La réalisation d’un film documentaire intitulé ABDELAZIZ BOUTEFLIKA « Le ser-

ment ».

4- La réalisation d’un 2ème film docu-

mentaire de prise de conscience citoyenne

pourquoi le 3ème mandat.

5- La parution d’un grand ouvrage en

deux langues Arabe et Français Edition ANEP intitulé ABDELAZIZ BOUTEFLIKA AUX

GRANDS HOMMES LA NATION EST RECON- NAISSANTE. 6- S’ajoute une série de conférences sur le

contenu de mon ouvrage que ce soit en Algé-

rie, ou à l’étranger. L’assistance a été ravie de mieux connaître

la personnalité du président ABDELAZIZ

BOUTEFLIKA en sa qualité de Moudjahid, di- plomate et chef d’Etat.

DK-NEWS : Vous êtes l’auteur de l’ouvrage consacré au chef de l’Etat ABDELAZIZ BOUTEFLIKA pourquoi avoir choisi l’écri- ture ? Ecrire l’histoire est un devoir sacré envers les jeunes générations afin qu’elles puissent mesurer combien fut lourd le sacrifice consenti par les hommes qui ont construit l’histoire de leur pays. Les 30 années que j’ai passées au service de l’encadrement des jeunes m’ont dicté l’impérieuse nécessité de ce travail de mémoire.

DK-NEWS : Quel est l’aspect d’approche politique de votre ouvrage ? L’ouvrage en question n’a pas d’approche politique, mais plutôt plus un aspect pédago- gique, car j’ai axé mon travail sur l’illustration (la photo). Avec l’écriture j’ai créé une vraie symbiose qui pousse les lecteurs à découvrir le livre.

DK-NEWS : Peut-on savoir le contenu et les grandes lignes de l’ouvrage ? Mon ouvrage retrace fidèlement une partie de l’histoire de notre pays à travers la person- nalité et l’itinéraire d’un homme : ABDELA- ZIZ BOUTEFLIKA qui a été de tous les combats, de toutes les luttes pour l’émancipa- tion de notre peuple du joug colonial, puis de la spirale du sous-développement. Mon ou- vrage retrace le parcours militant engagé du Président ABDELAZIZ BOUTEFLIKA depuis notre glorieuse révolution à son accession aux différents postes de responsabilité de la jeune nation algérienne. Après une partie histo- rique inspirée par des dates marquantes du parcours révolutionnaire du commandant « SI ABDELKADER EL MALI » et du diplomate ABDELAZIZ BOUTEFLIKA, j’ai enrichi mon ouvrage par une grille d’analyse chiffrée des projets et réalisations durant ses 3 mandats à

Mon ouvrage retrace fidèlement une partie de l’histoire de notre pays à travers la personnalité et l’itinéraire d’un homme : ABDELA- ZIZ BOUTEFLIKA qui a été de tous les combats, de toutes les luttes pour l’émancipation de notre peuple du joug colonial, puis de la spi- rale du sous-développement. Mon ouvrage retrace le parcours mi- litant engagé du Président ABDELAZIZ BOUTEFLIKA depuis notre glorieuse révolution à son accession aux différents postes de res- ponsabilité de la jeune nation algérienne.

la tête de la Présidence de la République. Ce chapitre comporte aussi une partie réservée au plan de la relance économique pour lequel une enveloppe de plus de 50 milliards de dol- lars est dégagée qui apporte un souffle nou- veau au développement national. Les programmes sectoriels engagés ont permis à tous les secteurs de la vie nationale de connaî- tre un élan de développement durable. La réa- lisation des infrastructures de base et l’amélioration des conditions de vie de la po- pulation ont été dotées d’une enveloppe de plus de 43 milliards de dollars. La politique conduite par le chef de l’Etat permet à l’Algé- rie de disposer de réserve de changes de l’or- dre de plus de 140 milliards de dollars, ce qui

DK-NEWS : Durant la campagne présiden- tielle de 2009 vous étiez le principal orga- nisateur de la conférence qui a réuni 12.000 jeunes à la Salle Harcha pour sou- tenir le candidat indépendant? Réunir 12.000 jeunes dans la Salle Harcha pour un travail de sensibilisation, et de mobi- lisation ce n’est pas une chose facile.

DK-NEWS : D’après nos sources d’infor- mation, vous avez misé gros pour obtenir un million de jeunes signataires en faveur du candidat indépendant ABDELAZIZ BOUTEFLIKA pour un 3ème mandat ? Quand vous êtes crédible, sincère les

12

SAN

Dimanche

Arthrose (Ostéoa Comment la pré Poids santé, activité ph
Arthrose (Ostéoa
Comment la pré
Poids santé, activité ph

L’arthrose est un problème très fréquent. Beaucoup de patients ont recours aux anti-inflammatoires non stéroïdiens sans avoir fait l’essai rigoureux des traitements antalgiques, l’acétaminophène, notamment. C’est pourtant un médicament beaucoup plus sécuritaire! De plus, il faut s’assurer qu’elle est vraiment la cause des symptômes ressentis.

Les autres traitements, entraînant plus d’effets secondaires ou plus invasifs, peuvent être réser- vés aux poussées aiguës. Par ailleurs, plusieurs patients rapportent une bonne amélioration avec les traitements alternatifs, comme la glucosa- mine. Tant mieux! Chez quelques patients assez âgés, soigneuse- ment évalués et sélectionnés, une chirurgie de remplacement, ont vu leur qualité de vie s’amé- liorer de façon spectaculaire.

L’arthrose : qu’est-ce que c’est? L'arthrose, ou ostéoarthrite, est une affection chronique qui se manifeste par des douleurs per- sistantes aux articulations causées par l’usure anormale du cartilage et de l’ensemble de l’arti- culation. Elle est la forme d’arthrite la plus fré- quente. Les articulations les plus fréquemment tou- chées sont le genou, la hanche et celles de la co- lonne vertébrale. Cependant, les autres articulations, comme l’épaule, la cheville et le poi- gnet, peuvent aussi être atteintes. L’arthrose des doigts (arthrose digitale) est également très fré- quente, surtout chez les femmes.

Types d'arthrose Arthrose primaire : lorsque la personne at- teinte d’arthrose n’a pas de prédisposition évi- dente, on qualifie l’arthrose de « primaire ». Arthrose secondaire : les maladies qui tou- chent les articulations, comme les maladies in- flammatoires (arthrite rhumatoïde, goutte, lupus, etc.) et les maladies métaboliques (diabète, hémo- chromatose), prédisposent à l’arthrose. Il en va de même des blessures et des chirurgies à une arti- culation. Quand il y a prédisposition par l’une ou l’autre de ces situations, il s’agit d’arthrose secon- daire.

Prévalence L’arthrose atteint environ 10 % de la population générale, aussi bien les hommes que les femmes. Après l’âge de 55 ans, les femmes sont toutefois davantage touchées. La prévalence de l’arthrose augmente avec l’âge. À 70 ans, la majorité des gens souffrent d’arthrose à une ou plusieurs articula- tions.

Quels sont les symptômes de l’arthrose ? L'arthrose atteint chaque individu de manière différente. Les articulations touchées et l’intensité des douleurs varient d’une personne à l’autre.

- Des douleurs dans l’articulation atteinte prin-

cipalement lorsqu’elle est mobilisée (par exemple douleurs au genou en descendant les escaliers).

- Une sensibilité de l’articulation lorsqu’on ap-

plique une légère pression.

- Une raideur de l'articulation, surtout au réveil

ou après une période d'immobilité. La raideur matinale dure moins de 30 minutes.

- Une perte progressive de flexibilité dans l’ar- ticulation.

- Une sensation d’inconfort dans l'articulation à la suite de changements de température.

- Des « craquements », surtout en cas d’ar-

throse du genou.

- L’apparition progressive de petites excrois-

sances osseuses (ostéophytes) à l’articulation.

- Plus rarement, de l’inflammation (rougeur, douleur et gonflement de l’articulation).

Que se passe-t-il quand l’arthrose apparaît? En cas d’arthrose, le cartilage s’use progressi- vement et perd ses qualités d'origine, c'est-à-dire sa souplesse et son élasticité. Cependant, on sait

aujourd’hui que l’ensemble de l’articulation est touché en cas d’arthrose : en plus du cartilage, les

ligaments, l’os, les muscles et le liquide synovial sont altérés. Ainsi, on observe une perte de qualité du liquide synovial, un liquide limpide et épais semblable à du blanc d’oeuf qui, normalement, lubrifie l’articulation (voir le schéma ci-dessus). On pense que l’arthrose serait le résultat d’un déséquilibre des mécanismes continuels de dé- gradation et de reconstruction du cartilage. Au début de la maladie, il n’y a pas de signe d’inflammation. Avec le temps, l’inflammation peut apparaître. L’inflammation se voit plus rare- ment dans les cas d’arthrose que dans d’autres formes d’arthrite. Les causes de l’arthrose sont multiples. Les fac- teurs mécaniques sont au premier plan, associés

à des facteurs génétiques, à un processus d’in-

flammation, etc. L’arthrose est une maladie se traduisant par une dégénérescence anormale des cartilages. En effet, l’usure d’une articulation avec l’âge ne devrait pas causer d’arthrose. Les mouve- ments répétitifs et les microtraumatismes répétés

à une articulation peuvent toutefois provoquer

une usure anormale conduisant à l’arthrose. L’ex- cès de poids et le manque d'activité physique sont

2 autres facteurs importants.

Personnes à risque d’arthrose primaire :

- Les personnes dont les articulations sont

dans un mauvais axe. C’est le cas, par exemple, des personnes qui ont les genoux tournés vers

l’intérieur ou l’extérieur (genu valgum ou varum).

- Les personnes ayant une prédisposition hé-

réditaire.

Facteurs de risque d’arthrose primaire :

- L’âge.

- L'obésité.

- Les mouvements répétitifs occasionnés par le

travail ou un sport, qui causent avec le temps des lésions aux articulations.

- La pratique intensive de certains sports (rugby, soccer, tennis…).

- Les traumatismes articulaires (entorses, frac- tures, luxations).

- Un manque d’activité physique, ce qui dimi-

nue le tonus musculaire, réduit l’apport sanguin aux muscles et entraîne donc une mauvaise oxy- génation du cartilage.

- Le port de talons hauts (pour l'arthrose du genou).

Prévention de l’arthrose 1) Mesures préventives de base Les dernières recommandations internatio-

nales insistent sur l’importance des mesures non

pharmacologiques pour traiter l’arthrose, en par-

ticulier lorsqu’elle touche le genou ou la hanche.

- Maintenir un poids santé

En cas de poids excédentaire, il est fortement

recommandé de perdre du poids et de maintenir

un poids santé. Le lien causal entre l'obésité et

l'arthrose du genou est bien démontré. L’excès de

poids exerce une contrainte mécanique très forte

sur l’articulation, ce qui l’use prématurément. Il

a été déterminé que chaque tranche de 8 kg au-

delà du poids santé durant la vingtaine accroît de

70 % le risque de souffrir plus tard d’arthrose du genou. L’obésité augmente également le risque d’arthrose des doigts, mais les mécanismes en jeu ne sont pas encore bien expliqués. Perdre de 5 % à 10% de son poids permet par- fois d’éliminer les douleurs en cas d’arthrose du genou, en allégeant la charge pesant sur l’articu-

lation. Le poids santé est déterminé par l'indice de masse corporelle (IMC), qui donne l'échelle de poids idéal, en se basant sur la taille d'une per- sonne.

- Pratiquer une activité physique régulière

La pratique d’une activité physique régulière permet de maintenir une bonne santé générale, d’assurer une bonne oxygénation des articula- tions et de renforcer les muscles. Des muscles so- lides permettent de protéger les articulations, en particulier le genou, et donc de limiter le risque d’arthrose et les symptômes. La pratique d’exercices physiques, de 15 à 30 minutes, au moins 3 fois par semaine : marche, natation, aérobie, renforcement musculaire

adapté, doit être régulière. L’intensité des exer- cices peut être adaptée aux variations de l’inten- sité de la douleur.

- Prendre soin de ses articulations

Protéger ses articulations dans la pratique

d’un sport ou d’un travail qui expose à un risque de blessure. Dans la mesure du possible, éviter de faire des mouvements répétitifs de manière excessive ou de trop solliciter une articulation. Le lien entre les

traumatismes aigus et l’arthrose est cependant

démontré de façon plus certaine qu’avec les mi- crotraumatismes chroniques ou répétitifs.

- Adaptation de l’environnement professionnel

si le travail cause des traumatismes articulaires à

l’origine de l’arthrose.

- Soigner les maladies articulaires

En cas de maladie qui peut contribuer à la sur-

venue d’arthrose (comme la goutte ou la polyar-

thrite rhumatoïde), les personnes concernées devraient s'assurer de contrôler le mieux possible

leur état par un suivi médical et un traitement ap-

proprié.

Lorsque ces mesures ne suffisent pas, elles

peuvent être complétées par la prise de médica-

ments pour soulager les douleurs. Dans les cas

plus graves, le médecin propose parfois une chi- rurgie.

2) Traitements médicaux de l’arthrose

Il n’existe pas de traitement curatif pour le mo- ment. De plus, on ne connaît aucun traitement qui permette de retarder la destruction du carti- lage. Il existe toutefois des solutions médicamen- teuses et non médicamenteuses qui visent à soulager la douleur et la raideur des articulations touchées. Elles varient selon l’intensité des symp- tômes.

Médicaments antalgique

Acétaminophène : est l’antidouleur recom- mandé en premier lieu en cas d’arthrose. Ce mé- dicament est fort efficace, surtout si l'arthrose est légère. Il est important de bien suivre le dosage re- commandé, puisque de fortes doses peuvent en- dommager le foie. Des antalgiques plus puissants peuvent être prescrits si les douleurs ne sont pas soulagées par l’acétaminophène ou par les autres médicaments (voir plus bas). Certains contiennent une combi- naison d’acétaminophène et de codéine. Ils peu- vent cependant engendrer des nausées, de la constipation et de la somnolence.

Médicaments anti-inflammatoires Comme les autres antalgiques, ces médica-

Comme les autres antalgiques, ces médica- ments n'agissent pas sur l'évoluti mais sur ses
Comme les autres antalgiques, ces médica- ments n'agissent pas sur l'évoluti mais sur ses

ments n'agissent pas sur l'évoluti

mais sur ses symptômes. Étant d

indésirables potentiels, on y a re lorsque l’acétaminophène à do g/jour) ne parvient pas à soulage

- Anti-inflammatoires non sté

classiques : peuvent aider à soula l’inflammation. La famille des l’ibuprofène, le kétoprofène e Comme ils peuvent entraîner de potentiellement graves, on leur des médicaments protecteurs de tomac.

- Anti-inflammatoires non sté

teurs sélectifs de la Cox-2 (ou cox inhibant un enzyme, la Cox-2, i processus inflammatoire. Leur u

lement réservé aux personnes d complications gastro-intestinale dont le risque de maladies cardi faible. Ces médicaments n’éliminent symptômes gastro-intestinaux et mis à la même modération que le flammatoires. -Anti-inflammatoires topique inflammatoire en gel ou en crèm rectement sur l’articulation d constituent une bonne alternat flammatoires par voie orale, car pas d’effets secondaires digestifs cas d'arthrose de la hanche ou d

tébrale, on ne sait pas si le médi nétrer assez profondéme articulations) pour être efficace.

- Injections de corticostéroïd

plus graves, lorsque la personne à se déplacer et que les douleurs lagées par les antalgiques oraux, crira des injections de corticoï

du

13

26 Août 2012

rthrite) :

 
rthrite) :  

venir ?

ysique…

dans l'articulation atteinte. Les personnes qui sui- vent ce traitement doivent s'attendre à un soula- gement qui s’installe progressivement plutôt qu'immédiatement. Seules de 2 à 4 injections de corticostéroïdes peuvent être administrées chaque année, pour limiter les effets secondaires, comme une perte de minéraux des os. - Injections d’acide hyaluronique : en cas d’ar- throse de la hanche ou du genou, des injections d’acide hyaluronique peuvent également soula- ger la douleur, avec un effet toutefois moins ra- pide que les injections de corticostéroïdes. On appelle aussi cette intervention « viscosup- pléance », car l’acide hyaluronique est une sorte de gel qui permet de lubrifier l'articulation, de soulager la douleur et de procurer une meilleure mobilité. Cependant, les études menées jusqu’à présent indiquent que l’effet bénéfique de ce trai- tement est relativement peu important. Plusieurs études n’ont pas démontré un effet supérieur au placebo.

-D’autres médicaments comme la glucosa- mine ou la chondroïtine sont efficaces et fré- quemment prescrits par les médecins contre l’arthrose.

Chirurgie En cas d’échec du traitement médical et de gêne fonctionnelle trop importante, des opéra- tions chirurgicales peuvent être suggérées. L'arthroscopie permet de retirer des débris de cartilage et d'os dans l'articulation. D'autres inter- ventions permettent de corriger les excroissances et les difformités osseuses, de souder les articula-

on

de l'arthrose,

tions ou de reconstruire une partie de l'articula- tion. En dernier recours, on procédera à une chirurgie de remplacement. L'articulation at-

onné leurs effets

cours seulement

se

maximale (4

teinte (souvent la hanche) est alors remplacée par

r

la douleur.

une articulation artificielle (une prothèse en métal ou en plastique).

roïdiens (AINS)

ger la douleur et AINS comprend

Et pour terminer, quelques conseils pratiques Prendre soin de ses articulations : après avoir

t

le naproxène.

fait une activité qui sollicite plus intensément une

s

effets digestifs

articulation, il faut accorder une pause. En cas de douleur importante, éviter de forcer sur l’articu-

associe parfois

la

paroi de l’es-

lation. Modérer les efforts physiques : Commencer un exercice ou un effort physique tranquillement et de manière sécuritaire pour éviter les blessures. Ne pas s’engager dans des activités qui surpassent ses capacités. Avoir une bonne posture : en position debout,

roïdiens inhibi- ibs) : agissent en mpliqué dans le sage est généra- ont le risque de

est jugé élevé et ovasculaires est

s

il faut se tenir bien droit afin de protéger les arti- culations du cou, de la colonne vertébrale, des hanches et des genoux. Soulever les objets avec précaution : pour ra- masser un objet lourd, il faut s’accroupir et plier

pas le risque de doivent être sou-

s

autres anti-in-

les genoux. En se relevant, garder le dos droit tout en conservant l’objet le plus près possible du

s

:

ce type d'anti-

corps.

s'applique di- ouloureuse. Ils

ive aux anti-in- ils n’entraînent . Cependant, en

e

Éviter de rester immobile trop longtemps :

changer de position régulièrement afin de dimi- nuer la raideur des muscles et des articulations. Porter de bonnes chaussures : si on souffre d'arthrose au genou ou à la hanche, il faut porter

e

la colonne ver-

des chaussures confortables avec de bonnes se- melles qui amortissent les chocs et permettent une répartition adéquate du poids sur les pieds. Utiliser des appareils spécialisés : des appuis

cament peut pé- nt ( jusqu'aux

es

: dans les cas

peuvent aider à soutenir les articulations et ainsi

a

de la difficulté

faciliter le mouvement. La consultation d’un mé-

ne

sont pas sou-

decin ou d’un ergothérapeute aide à choisir les appareils adéquats : cannes, marchettes, chariots, et autres appuis.

le médecin pres- des directement

 
 

La figue,

soleil et des fibres

des directement   La figue, soleil et des fibres L’été, c’est la période des figues fraîches…

L’été, c’est la période des figues fraîches… Profitez- en. Symbole de la méditerranée et gorgé de soleil, ce fruit millénaire serait en plus un allié de choix contre la paresse intestinale… Même si la figue n’est pas à proprement parler « un fruit ». Voilà qui mérite expli- cation. Selon l’Agence pour la Recherche et l’Informa- tion en Fruits et Légumes frais (APRIFEL), « les petits grains (ou akènes) de la figue sont eux-mêmes des pe- tits fruits en formation. C’est pourquoi, botanique- ment, le mot ‘fruit’ appliqué à la figue est impropre. Elle est en fait un capitule creux, un réceptacle ».

Des minéraux aussi

La figue n’en reste pas moins pourvue de nom- breuses vertus. Les fibres sont y particulièrement abondantes (2,3g pour 100g). Et pour une meilleure tolérance, choisissez la figue bien mûre, à savoir, moelleuse et tendre. Si toutefois vous souffrez de di- verticulose colique, vous devrez exclure le fruit de vos menus. A cause des pépins susceptibles de se loger et

de s’accumuler dans les diverticules de l’intestin. Outre cette forte teneur en fibres, la figue est aussi bien pourvue en minéraux. Le potassium arrive large- ment en tête puisqu’il constitue près de 40% du total. Le calcium est, lui aussi, présent en abondance. Avec 60mg aux 100g, sa teneur dépasse celle de l’orange, pourtant considérée comme une très bonne source de calcium. Enfin, le phosphore et le magnésium attei- gnent des niveaux appréciables, respectivement 23mg et 18mg aux 100g.

Association de bienfaiteurs Comme c’est le cas de nombreux fruits, la figue se marie à merveille avec certains fromages. Celui de brebis par exemple. L’union gustative est alors par- faite et l’équilibre nutritionnel réussi. L’association des deux produits garantit un bon apport en calcium. Sans compter une présence intéressante en protéines et en glucides. Accompagnés d’une salade verte et de pain de seigle, voilà un plat léger… et complet

Radiothérapie au cours d e l ’ e n f a n c e ,

Radiothérapie

au cours de lenfance, diabète à l’âge adulte

?

Certains adultes traités par radiothérapie au cours de leur enfance, seraient particulièrement ex- posés au risque de diabète. Celui-ci dépendrait par- ticulièrement de la dose d’irradiation reçue au niveau du pancréas, comme le montre pour la pre- mière fois, une équipe française de l’INSERM. Florent de Vathaire et son équipe de l’Institut Gustave Roussy à Villejuif ont travaillé à partir d’une cohorte franco-anglaise de 2 520 sujets. Tous avaient été traités pour un cancer au cours de leur enfance. Ils présentaient aussi le point commun d’être guéris « depuis au moins 20 ans ». Au total, les auteurs ont relevé 65 cas de diabète parmi cette population. L’incidence a été toutefois bien plus élevée parmi les sujets qui ont été traités par radiothérapie (6,6%) par rapport aux autres (2,3%). Mais surtout les chercheurs montrent que le facteur qui détermine le risque de diabète à l’âge adulte est la dose de rayonnement reçue au cours de la radiothérapie. Précisément au niveau de la queue du pancréas, où sont concentrés les îlots de Langer- hans, les cellules responsables de la sécrétion d’in-

suline. C’est ainsi que les chercheurs font état d’un risque de diabète particulièrement élevé chez les adultes ayant souffert d’un néphroblastome.

Et maintenant, le diabète radio-induit…

« Environ la moitié des cas était des diabètes de type 1 », nous précise Florent de Vathaire. « Nous n’avons cependant pas les anticorps. En toute logique cela devrait être des diabètes de type 2 en majorité. Mais cette notion (type 1 ou 2 ) n’a pas tellement de sens dans le cas des diabètes radio-induits qui consti- tuent une entité nouvelle. » Il ajoute que la « dose- effet est très forte. (…) L’incidence du diabète à l’âge de 45 ans est de 16,3% chez les sujets qui ont reçu plus de 10 Gray (Gy) au niveau de la queue du pancréas. Pour les doses faibles et modérées, chaque Gy reçu à ce niveau augmente de 65% le risque de diabète ulté- rieur ». Il conclut sur le fait que « le pancréas doit être considéré comme un organe critique lors de la plani- fication d’une radiothérapie, en particulier chez les enfants. » En attendant, en tout cas, la confirmation de ces résultats au cours de prochaines études.

chez les enfants. » En attendant, en tout cas, la confirmation de ces résultats au cours

14

DK NEWS

CULTURE

Dimanche 26 août 2012

LE THÉÂTRE ALGÉRIEN 50 ANS APRÈS L'INDÉPENDANCE

Entre gloire, tâtonnements et espoirs

L'INDÉPENDANCE Entre gloire, tâtonnements et espoirs Cinquante ans après l'indépendance du pays, le

Cinquante ans après l'indépendance du pays, le théâtre algérien tente de renouer avec sa gloire passée et rompre à jamais avec ses années de tâtonnements comme en témoigne le développement actuel de la production théâtrale même si les professionnels du quatrième art s'abstiennent de parler de véritable "mouvement" théâtral tant que cette production, aussi prolixe soit-elle, demeurera conjoncturelle.

Après la décennie noire qui l'a plongé dans le marasme, voire la décadence, le théâtre algérien est entré dans une pé- riode de transition qui promet des lendemains meilleurs, es- timent les spécialistes du qua- trième art qui misent en cela sur la floraison de jeunes ta- lents. Pour le dramaturge et comé- dien Rachid Benaïssa, il est tout à fait clair que le théâtre algé- rien connaît aujourd'hui un essor avec l'émergence d'une nouvelle génération d'hommes et de femmes de théâtre au ta- lent avéré malgré, dit-il, une formation et un encadrement insuffisants. Le metteur en scène Omar Fetmouche estime, de son côté, que les jeunes talents issus de l'Institut supérieur des métiers des arts du spectacle et de l'au- diovisuel d'Alger, des théâtres amateurs ou encore des coopé- ratives théâtrales permettent un certain optimisme. L'audace dont font montre ces jeunes en s'attaquant sans complexe au répertoire mon- dial, notamment la tragédie et le théâtre de l'absurde est de bon augure pour l'avenir du théâtre dans notre pays, sou- ligne le directeur du Théâtre régional de Bejaia (TRB). Evoquant le développement de la production théâtrale, le critique de théâtre Brahim Noual précise que le soutien de l'Etat aux divers projets initiés dans ce secteur y est pour beau- coup dans l'émergence de nou- veaux talents qui apportent un regard neuf, notamment sur les plans esthétique et culturel.

LES HOMMES DE THÉÂTRE ALGÉRIENS ET LES PROBLÈMES DU SECTEUR

Si le théâtre algérien a su s'imposer au cours des cin- quante ans d'indépendance, notamment dans les années 70 et 80, grâce à des monuments tels Mustapha Kateb, Abder- rahmane Kaki, Kateb Yacine,

tels Mustapha Kateb, Abder- rahmane Kaki, Kateb Yacine, Abdelkader Alloula, Azzedine Medjoubi, qui lui ont donné

Abdelkader Alloula, Azzedine Medjoubi, qui lui ont donné ses lettres de noblesse, sans ou- blier les pionnier Mahieddine Bachtarzi, Mohamed Touri et Allalou, ce ne fut pas sans peine et des problèmes subsistent à ce jour. Pour Slimane Benaïssa, le théâtre algérien souffre moins d'une "crise de texte" ou "de pu- blic" que d'une crise de poli- tique théâtrale. Le secteur ne dispose pas d'une politique à part entière à même de le por- ter, de le promouvoir et, sur- tout, d'encourager les gens du métier, notamment les jeunes, estime-t-il. Afin de pallier ce problème, il préconise d'imprimer une dynamique au mouvement théâtral à travers une synergie entre la télévision algérienne, les propriétaires de salles de théâtre et les créateurs pour drainer le public. L'auteur de "Boualem zid el gouddem" et "Babour Ghrak" plaide en outre pour la prise en charge "culturelle" des élèves dans les écoles algériennes dès le primaire, en leur inculquant

l'amour des arts en général et du théâtre en particulier. Un avis partagé par le dramaturge Fetmouche qui estime qu'on ne saurait parler de "crise des textes" devant la multitude d'oeuvres littéraires (roman, poésie, récit, etc.) dans les- quelles les dramaturges peu- vent puiser. Ce qui fait défaut au théâtre algérien, selon lui, c'est de véritables auteurs rom- pus aux techniques de l'écri- ture dramatique. Il déplore aussi l'absence d'une critique théâtrale effi- ciente et objective. Selon lui, celle-ci se limite aux tentatives de journalistes non-spécialisés ou de jeunes de l'Institut supé- rieur de théâtre qui se conten- tent de produire les fiches techniques des différentes pièces théâtrales. Forcément, l'écriture dramatique ne peut qu'en pâtir, poursuit-il. Cela dit, de nombreux pro- fessionnels du théâtre estiment que tant qu'il y a de la création, il y a nécessairement de la cri- tique. Autre problème auquel se heurte le quatrième art en Al-

gérie, l'absence de public que l'homme de théâtre Mohamed Badaoui impute aux thèmes des pièces théâtrales. Les auteurs dramatiques ac- tuels "ne sont pas au diapason de la réalité de la société ac- tuelle". "Ils sont confinés dans le théâtre +officiel+ dont les textes ne correspondent pas à la réalité", estime l'auteur de "Djaâfar Bouzahroune" alias "Jeff Lachance". Le fait que le théâtre algé- rien soit dominé par les adapta- tions est la preuve d'un déficit de création, enchaîne-t-il.

LA LANGUE THÉÂTRALE ET LE PUBLIC

Pour de nombreux spécia- listes du quatrième art interro- gés par l'APS, le choix linguistique dans le théâtre al- gérien peut poser problème. D'aucuns estiment que la langue revêt une importance primordiale dans le théâtre et vont jusqu'à dire que si elle n'est pas choisie avec minutie, elle risque de provoquer une rupture entre le comédien et le public. D'autres considèrent,

au contraire, que la langue n'est pas aussi importante dans le théâtre contemporain. Pour Omar Fetmouche, le problème de la langue ne se pose pas puisque, précise-t-il, le théâtre contemporain est une langue universelle où le langage cor- porel, le jeu scénique, le décor et l'éclairage fusionnent pour donner vie à des tableaux véhi- culant des message et où le dia- logue importe peu. Slimane Benaïssa est du même avis. A l'époque, les comédiens Al- gériens ont été les premiers à utiliser la langue dialectale pour pouvoir accéder au public qui ne comprenait pas la langue classique, dit-il. Mais les jeunes d'aujourd'hui compren- nent l'arabe littéraire, d'où "la nécessité d'ouvrir la voie à un théâtre d'expression littéraire", en évitant toutefois d'utiliser un idiome hétéroclite, mélange de dialectal et de classique. Mohamed Badaoui s'oppose, lui aussi, à un tel idiome hété- roclite "fabriqué". dialectale avec des mots expressifs qui parlent au spectateur car, selon lui, le théâtre est "un discours et un dialogue qui passe par la langue".

KHENCHELA

20 troupes au 5ème festival national de théâtre pour enfants

La 5ème édition du festival national de théâtre pour enfants, prévu à Khen- chela à partir de lundi prochain, verra la participation de 20 troupes de diffé- rentes wilayas du pays, a-t-on appris jeudi des organisateurs. Les troupes qui se relayeront sur la scène de la Maison de la Culture Ali Souai du chef-lieu de wilaya, ont été

présélectionnées par une commission de wilaya spécialisée qui a visionné plus de 50 spectacles, a indiqué la même source. Le jury de ce festival, qui se poursui- vra jusqu’au 3 septembre, sera présidé par M. Abdelhalim Bouchraki qui sera assisté de metteurs en scène et d’hommes de théâtre, a indiqué le com-

missaire du festival, M. Rachid Nili, pré- cisant que cette 5ème édition verra la participation de six nouvelles troupes par rapport à l’édition précédente. Les spectacles qui glaneront les trois premières places remporteront des prix «importants», selon le commissaire du festival qui a précisé que des distinc- tions ont été réservées au meilleur spec-

tacle comme à la meilleure mise en scène, ainsi qu'à la scénographie et l'in- terprétation féminine et masculine. Des conférences et des tables rondes sur le thème du 4ème art ont également été programmées en marge de la mani- festation qui sera clôturée par une soi- rée artistique et une excursion aux thermes de Hammam Essalihine.

Dimanche 26 Août 2012

MONDE

DK NEWS

15

SELON L’OSDH

Au moins 63 personnes tuées samedi en Syrie

SELON L’OSDH Au moins 63 personnes tuées samedi en Syrie femmes, ont été tués à Daraya,

femmes, ont été tués à Daraya, une localité de la province de Damas où «entre 40 et 50 corps ont également été retrouvés». C'est dans cette même région que 109 civils et rebelles sont morts au cours d'une vaste opération militaire ces quatre derniers jours, selon l'OSDH. Depuis quelques se- maines, les découvertes macabres se multiplient en Syrie, de nombreux cadavres, de personnes souvent exé- cutées sommairement, étant réguliè- rement retrouvés, notamment à Alep et dans la région de Damas.

Au moins 63 personnes dont 42 ci- vils, 18 soldats et trois rebelles ont été tuées samedi en Syrie, selon un bilan provisoire de l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH).

Dans le quartier de Qadi Askar (centre), une dispute a éclaté entre une vingtaine de personnes qui at- tendaient devant une boulangerie sous une chaleur écrasante, lorsque l'un des hommes a tenté de passer avant son tour. Dans plusieurs quartiers comme Sakhour (nord-est), Chaar (est) ou encore Salhine (sud), l'Armée sy- rienne libre (ASL, rebelles) semble contrôler la situation, avec des bar- rages visibles. De violents combats se sont déroulés à al-Machhad (sud- ouest), quand un groupe de rebelles s'est positionné à près de 50 mètres d'un char de l'armée et a échangé des tirs nourris avec les soldats et des ti-

reurs embusqués pro-Assad, selon des médias. Au croisement des quar- tiers de Ansari (ouest), de Soukkari (sud) et de Firdaous (sud), des chars ont tiré à plusieurs reprises, provo- quant la panique parmi les habitants qui se sont réfugiés dans des abris ou des minibus, au milieu d'un nuage de poussière et de fumée. Dans le quartier proche de Seif al-Dawla, des tirs d'artillerie et de tireurs embus- qués ont résonné. «Un civil a été tué ici mais les bombardement d'artillerie font que c'est très dangereux de retirer son corps. Il gît encore là-bas», a déclaré Abou Laith, un rebelle dans la zone. L'agence officielle Sana a affirmé pour sa part que les forces armées avaient «purifié» Seif al-Dawla des «groupes terroristes armés», tuant plusieurs d'entre eux. Dans le reste du pays, au moins 16 personnes, dont trois enfants et deux

Discussions entre l'Iran et l'AIEA jugées «constructives» par l'envoyé iranien

Le représentant permanent de l'Iran auprès de l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA), Ali Asghar Soltanieh, a jugé «constructives» les dernières négociations entre l'AIEA et la République islamique, a rapporté samedi Press TV. M. Soltanieh a émis ce jugement à l'issue d'une réu- nion entre de hauts responsables de l'AIEA et une délé- gation iranienne à Vienne vendredi, réunion qui avait pour objet de poursuivre les discussions sur «une ap- proche structurée» visant à résoudre les questions en suspens relatives au programme nucléaire iranien. Du côté de l'AIEA, le directeur général adjoint chargé des garanties Herman Nackaerts et le sous-directeur gé- néral chargé de la politique Rafael Mariano Grossi parti- cipaient à la réunion. «Nous avons eu des discussions intensives pendant huit heures. La réunion s'est dérou-

lée dans une atmosphère constructive. Nous avons es- sentiellement essayé de rapprocher les points de vue car il y a des divergences concernant la structure, l'approche, les modalités à mettre en oeuvre pour résoudre les pro- blèmes, a déclaré M. Soltanieh à Press TV. Il y a un pro- grès, mais bien sûr il reste encore des points qui devront être résolus ultérieurement». «Ce sont des questions re- latives aux allégations qui, nous l'avons prouvé à maintes reprises, sont sans fondement et basées sur des motiva- tions politiques», a-t-il ajouté. «Ces allégations seront traitées de manière profes- sionnelle et technique.» L'Iran est «sur la bonne voie», et les activités normales du pays avec l'AIEA et les inspec- tions régulières des installations nucléaires iraniennes par l'AIEA se poursuivent sans aucune difficulté, a souli- gné M. Soltanieh, cité par Press TV.

SOMALIE

6 candidats en lice pour la présidence du Parlement

Six candidats sont en lice pour la présidence du

Parlement somalien, ont annoncé samedi les autori- tés du pays, marquant une des dernières étapes visant

à doter la Somalie d'un réel gouvernement central

dont elle est privée depuis plus de 20 ans. Le comité électoral «a reçu six candidatures pour la présidence, onze pour le poste de premier vice-président et qua- tre pour celui de second vice-président», a déclaré dans un communiqué, publié samedi, le Bureau po- litique de l'ONU en Somalie (UNPOS). La majorité des députés -deux cent onze, sur les 275 que comptera à terme la toute nouvelle Chambre-, ont été investis lundi. L'élection du président du Parlement et du chef de l'Etat par les députés devrait parachever ce proces- sus complexe, parrainé par l'ONU. Cependant, en dépit de ces avancées, l'Union africaine (UA) a réaf- firmé samedi ses craintes de voir le processus «mis en péril par des individus déterminés à maintenir la So- malie dans le chaos». Tous les candidats à la prési- dence de la Chambre -qui doivent être élus par le Parlement lors d'un vote secret- ont déjà été ministres dans de précédents gouvernements. Cette élection, déjà reportée plusieurs fois, devrait avoir lieu la se- maine prochaine. D'âpres discussions ont commencé entre les prétendant aux postes les plus élevés. Les analystes restent pessimistes et estiment que le pro- cessus n'apportera qu'une simple redistribution des cartes. Après l'élection du président de la Chambre, le Parlement votera ensuite pour le nouveau président du pays: une douzaine de candidats devraient se dé- clarer. Les 211 députés sur les 275 que comptera le Par- lement ont été sélectionnés par 135 chefs coutumiers, issus de chacun des clans qui peuplent la Somalie. La cérémonie d'investiture s'est déroulée dans l'enceinte de l'aéroport international de Mogadiscio, camp re- tranché placé sous la protection de la force de l'Union africaine en Somalie (Amisom), dont la base lui est adossée. Le nouveau gouvernement va remplacer les autorités de transition somaliennes, accusées de cor- ruption massive, au pouvoir depuis huit ans, qui de- vaient en théorie être dissoutes le 20 août, pour céder la place à de nouvelles institutions en vertu d'un ac- cord entériné par l'ONU. La Somalie -livrée aux chefs de guerre, milices islamistes et gangs criminels- n'a pas connu de gouvernement stable depuis la chute du président Siad Barre en 1991.

La Suisse va financer la construction d'un hôpital de campagne en Syrie

La Suisse va apporter son soutien financier au réseau de médecins en Syrie pour créer un service hospitalier en raison de «l'ampleur de la crise», a annoncé samedi le ministère des Af- faires étrangères de la Confédération. «Vu l'ampleur qu'a pris la crise sy- rienne, la Suisse a décidé de soutenir l'initiative du réseau de médecins à hauteur de 55.000 francs», a déclaré un porte-parole du ministère, Georg Farago. «Le but est de créer un service hos- pitalier pour la population civile dans une région de Syrie où les besoins ne sont pas couverts par les infrastruc- tures de l'Etat», a-t-il expliqué. Berne indique par ailleurs être «disposé à soutenir d'autres efforts de la société civile visant à alléger les souffrances des Syriens». Dans une interview pu- bliée samedi par le journal suisse La Liberté, le docteur Tawfik Chamaa, membre fondateur de l'Union des or- ganisations syriennes de secours mé-

dicaux (UOSSM), a précisé que l'hôpi- tal de campagne serait mis sur pied par la section suisse de cette organisa- tion. «La structure sanitaire, située dans une petite villa, sera opération- nelle d'ici à un mois dans une zone de combat jusque-là délaissée», a-t-il ajouté, refusant de donner sa localisa- tion précise par mesure de sécurité. Légèrement plus petit que l'hôpital fixe mis sur pied par l'organisation Médecins sans frontières (MSF) dans le nord de la Syrie, le centre de se- cours d'urgence financé par la Suisse aura une capacité de huit lits, avec une capacité d'accueil de 30 patients, et sera doté d'un bloc opératoire. Une équipe chirurgicale est déjà recrutée et fonctionnera 24 heures sur 24. M. Chamaa, qui s'est exprimé de- puis son cabinet médical à Genève, in- dique en outre que c'est l'Armée syrienne libre (ASL) qui va assurer la sécurité des installations. «Si notre clinique de fortune est repérée ou dé-

truite, il faudra rapidement déména- ger. Le régime a déjà brûlé nos cen- tres et tué des médecins», a-t-il déclaré, déplorant que le 19 août «notre équipe médicale a été exécutée par l'armée dans la région de Rif Di- mashq». L'hôpital de campagne opé- rera tous les blessés de guerre, peu importe leur camps. Selon le repré- sentant de l'UOSSM, l'organisation dispose déjà d'un grand nombre de centres de secours partout en Syrie. «Notre objectif est d'ouvrir 25 dispen- saires supplémentaires. Parce que la demande explose», a-t-il expliqué. Depuis le début de la révolte contre le régime du président Bachar al-Assad en mars 2011, les violences ont fait 25.000 morts, en grande majorité des civils, selon l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH), et poussé plus de 200.000 Syriens à fuir dans les pays voisins, selon le Haut-commissa- riat aux réfugiés de l'ONU (HCR).

Yémen : Un ministre yéménite échappe à une tentative d'assassinat

Le ministre yéménite des Transports, Waëd Abdallah Bathib, a échappé samedi à une tentative d'assassinat quand son convoi a été la cible de tirs à Aden, principale ville du sud du Yémen, a annoncé un témoin. «Des hommes armés inconnus ont ouvert le feu sur le convoi du ministre» qui revenait d'une visite d'inspection à l'aéroport d'Aden, a expliqué la même source, précisant que les agresseurs avaient pris la fuite. Membre du bureau

politique du Parti socialiste yéménite, un parti qui s'était opposé au président déchu Ali Abdallah Saleh, M. Bathib avait déjà échappé à deux tentatives d'assassinat à Sanaa ces derniers mois. Les attaques sont fréquentes dans le sud du Yémen, où sévissent des militants d'Al-Qaïda mais aussi des sépara- tistes réclamant une plus grande autonomie pour cette ré- gion qui a été indépendante jusqu'en 1990.

LIBAN

le bilan des violences

à Tripoli s'élève

à 15 morts

Le bilan des affrontements confessionnels liés à la Syrie qui ont secoué cette semaine Tripoli, la grande

ville du nord du Liban, s'est élevé à 15 morts et 112 bles- sés, a affirmé samedi un responsable des services de sécurité. Un adolescent de 16 ans a succombé à ses blessures après avoir été touché vendredi dans des combats à la roquette et à l'arme automatique entre un quartier soutenant le régime syrien et deux quar- tiers hostiles à Damas. Ces affrontements, fréquents

à Tripoli depuis le début de la crise en Syrie il y a 17

mois, avaient débuté lundi. Un cessez-le-feu avait été décrété mercredi mais les combats avaient repris ven- dredi après la mort d'un cheikh dans des tirs. Les affrontements ont opposé le quartier de Jabal Mohsen (nord-est de Tripoli) à ceux de Bab el-Tebba- neh (nord) et Qobbé (est). Samedi, dans la rue de Syrie, la ligne de démarcation entre Jabal Mohsen et Bab el-Tebbaneh, tous les magasins étaient encore fermés, et les habitants n'étaient pas encore rentrés chez eux. Selon des sources médicales, un technicien de Sky News Arabia et une photographe canadienne indépendante ont été légèrement blessés par des balles perdues près de Bab el-Tebanneh. Le Liban, qui a connu 30 ans d'hégémonie sy- rienne, reste profondément divisé entre adversaires et partisans du régime Assad, et le Premier ministre Najib Mikati s'est dit «inquiet» des tentatives d'entraî- ner le Liban dans le conflit syrien. Paris et Washington ont également fait part de leur

inquiétude d'une «réaction en chaîne à partir de la Syrie», tandis que l'ONU a appelé à soutenir davantage le Liban face aux risques de déstabilisation. Le Haut- Commissariat de l'ONU pour les réfugiés (HCR) a dé- ploré les affrontements au Liban, ajoutant qu'ils perturbaient son travail d'aide aux Syriens qui se ré- fugient au Liban. Le HCR dispose d'un nouveau cen- tre d'aide à Tripoli même.

16 DK NEWS

MONDE

Dimanche 26 Août 2012

SYRIE

Départ du chef de la mission d'observation de l'ONU

Le chef de la mission de supervision des Nations unies en Syrie (Misinus) le général Babacar Gaye a quitté samedi la Syrie, après la fin du mandat de cette mission onusienne. Le général Gaye avait été nommé en juillet pour assurer l'inté- rim de la MISNUS, après le départ du général norvégien Ro- bert Mood. Le mandat de la mission onusienne avait pris fin dimanche dernier.

300 observateurs militaires non armés, accompagnés d'une centaine d'experts civils, avaient été déployés en avril dernier en Syrie afin de surveiller un cessez-le-feu qui n'a jamais été respecté. A la mi-juin, certaines activités de la mission ont été suspendues en raison de l'intensification des combats.

suspendues en raison de l'intensification des combats. SAHARA OCCIDENTAL-MAROC-DROITS DE L’HOMME Mme Kerry

SAHARA OCCIDENTAL-MAROC-DROITS DE L’HOMME

Mme Kerry Kennedy en visite dans les territoires occupés et les camps de réfugiés sahraouis

territoires occupés et les camps de réfugiés sahraouis La présidente de la fondation Robert-Kennedy pour la

La présidente de la fondation Robert-Kennedy pour la justice et les

droits de l'homme, Mme Kerry Kennedy, effectue à partir de vendredi à

la tête d'une délégation de quatre ONG et une juge à la cour inter améri-

caine des droits de l'homme, une visite dans les territoires occupés du

Sahara Occidental et dans les camps de réfugiés sahraouis, a indiqué sa- medi l'agence de presse sahraouie (SPS). L'arrivée de Mme Kennedy à Layoune a été marquée par un «black out» total et un «imposant dispositif» caractérisé par la «présence massive d'agents des services de renseignement marocains en civil»,

a ajouté la même source. La mission «cherchera à évaluer la situation

des droits de l'homme sur le terrain en discutant avec les défenseurs des droits de l'homme, les autorités gouvernementales et les familles

séparées par ce conflit», avait indiqué auparavant Mme Kennedy. Elle a souligné également ue sa mission désire «attirer l'attention de

la communauté internationale sur cette question et appuyer la dotation

de la Mission de l'ONU pour l'organisation d'un référendum d'autodéter- mination au Sahara occidental (Minurso) d'un mécanisme pour la sur- veillance et la protection des droits de l'homme» au Sahara Occidental.

protection des droits de l'homme» au Sahara Occidental. Le chef de la sécurité nationale iranienne en

Le chef de la sécurité nationale iranienne en visite en Syrie

Le président de la Commission de sécurité nationale et de politique étrangère du parlement iranien, Alaeddin Borujerdi a entamé samedi une visite en Syrie, ont rapporté des médias, ci- tant des sources iraniennes. Selon ces sources, M. Borujerdi, accompagné d'autres parlementaires iraniens, rencontrera lors de sa visite qui durera deux jours, le prési- dent syrien Bachar Al-Assad et des membres du gouvernement syrien. Cette visite du chef de la sécurité nationale iranienne intervient après que Iran eut indiqué dernièrement qu'il ferait une proposition pour un règlement du conflit en Syrie lors du sommet des Non-alignés prévu les 30 et 31 août à Téhéran. Le ministre des Affaires étrangères Ali Akbar Salehi, qui avait fait cette annonce, avait affirmé que Téhéran était prêt à accueillir des discus- sions entre le gouvernement et l'opposition sy- rienne «après le sommet des Non-alignés et l'Assemblée générale de l'ONU» en septembre.

L'Inde teste avec succès un missile doté de capacité nucléaire

L'Inde a procédé samedi au lancement avec succès d'un missile doté de capacité nucléaire, depuis une base militaire de l'Etat d'Odisha, dans l'est du pays, a rapporté l'agence de presse IANS. Baptisé «Prithvi-II», ce missile sol-sol est d'une portée de 350 km, a affirmé le directeur de la base de lancement M. Prasad, qui a pré- cisé que son lancement a été «réussi à 100%». Il s'agit du premier missile balistique fabri- qué par l'Inde. Sa conception entre dans le cadre du Programme de développement de missiles guidés entrepris dans le pays. (APS)

LAAYOUNE OCCUPÉE

Des détenus sahraouis dans la prison noire entament une grève de la faim

Les prisonniers politiques sah- raouis détenus dans la prison noire à Laayoune occupée ont entamé ven- dredi une grève de la faim de 48 heures pour dénoncer les mauvais traitements dont ils font l'objet de la part de l'admi- nistration pénitentiaire, a indiqué sa- medi l'agence de presse sahraouie SPS. Les détenus dans cette prison «de si- nistre réputation sont quotidienne- ment victimes de violence, de provocation et d'intimidation sans pré- texte aucun», précise SPS citant un

communiqué du comité de défense du droit du peuple sahraoui à son autodé- termination. Le comité «suit de près la situation inhumaine de ces détenus et met en garde contre la gravité de la si- tuation», précise l'agence de presse sahraouie. Par ailleurs, le comité rap- pelle que ces détenus ont été condam- nés à trois ans de prison pour avoir participé à des manifestations dénon- çant l'occupation marocaine de plu- sieurs villes sahraouies dont Layoune, Dakhla et Smara.

La Grèce restera dans la zone euro (Samars)

et Smara. La Grèce restera dans la zone euro (Samars) Le Premier ministre grec Antonis Samaras

Le Premier ministre grec Antonis Samaras a assuré samedi à Paris que la Grèce «y arriverait, resterait dans la zone euro», dénonçant la volonté de «cer- tains» de continuer «à spéculer» contre son pays. «Certains continuent à spéculer contre la Grèce», mais «la Grèce y arrivera et restera dans la zone euro», a-t-il assuré au terme d'un entretien avec le président français François Hollande. Celui-ci a souligné de son côté que la Grèce devait «rester dans la zone euro» mais devait encore faire la «démonstration» de la «cré- dibilité» de ses engagements de redressement budgétaire, à l'issue d'une ren- contre à l'Elysée avec le Premier ministre grec. «La Grèce est dans la zone euro et la Grèce doit rester dans la zone euro. En- suite, elle doit faire la démonstration encore de la crédibilité de son programme et de la volonté de ses dirigeants d'aller jusqu'au bout, tout en faisant en sorte que ce soit supportable pour la population», a déclaré le président français. Athènes fait face depuis deux ans à une grave crise économique marquée par un déficit budgétaire abyssal, menaçant autant sa présence dans la zone Euro que de contagion des autres économies de l'UE.

(APS)

PUB

RÉPUBLIQUE ALGÉRIENNE DÉMOCRATIQUE ET POPULAIRE MINISTÈRE DE LA JUSTICE DIRECTION GÉNÉRALE DE L'ADMINISTRATION PÉNITENTIAIRE ET DE LA RÉINSERTION ÉTABLISSEMENT DE PRÉVENTION KHEMIS MILIANA NUMÉRO D'IDENTIFICATION FISCALE (NIF) : 099844049092010

AVISD’APPELD’OFFRENATIONALOUVERT

Un avis d'appel d'offre national ouvert est lancé pour l'approvisionnement de l'éta- blissement de Prévention Khemis Miliana et son annexe l'établissement de Préven- tion Ain Defla en denrée alimentaires, en

-

Le présent cahier des charges signé et pa-

raphé par le soumissionnaire.

-

Dossier administratif, fiscal et parafiscal

ainsi que toutes les pièces exigées dans l'article n° 06 du cahier des charges.

lots suivants, par marché à commandes :

OBSERVATION : Toutes les copies des

-

Lot n°01 : Alimentation Générale.

pièces doivent être légalisées.

-

Lot n°02 : Lait et dérivés.

 

-

Lot n°03 : Fruits et Légumes fraiches.

2. L'offre financière comprendra :

-

Lot

n°04

:

Viandes

Rouges

Fraîches

- La soumission selon modèle ci joint.

Ovine, Bovine, caméline Et Viande Bovine

- Le bordereau des prix unitaires dûment

Congelée.

 

signé par le soumissionnaire.

-

-

Le devis quantitatif - estimatif de l'offre

Lot n°06 : Poulets et Œufs. N. B : La soumission peut porter sur un (01) ou plusieurs lots. Les soumissionnaires intéressés par le présent avis, disposant d'un registre de commerce avec code d'activité approprié, peuvent retirer le cahier des charges au- près du service économat de l'établisse- ment de Prévention de Khemis Miliana sis Rue Djaadane Abdelkader, Khemis Mi- liana - Willaya de Ain Defia, contre le paie- ment de 2.000 DA non remboursable. Les offres accompagnées des pièces régle- mentaires ci-dessous mentionnées, doi- vent être déposées à l'adresse ci-dessus et présentées suivant la formule suivante :

Une enveloppe fermée contenant l'offre technique et une seconde enveloppe fer- mée contenant l'offre financière confor-

dûment signé par le soumissionnaire. La durée de préparation des offres est fixée à 30 jours à partir de la première pa- rution de cet avis d'appel d'offres dans les quotidiens nationaux ou dans le BOMOP avant 12h00. Si cette date coïncide avec un jour férié ou un jour de repos légal, la durée de prépa- ration des offres sera prorogée jusqu'au jour ouvrable suivant. Les soumissionnaires resteront engagés par leurs offres pendant un délai égal à la durée de préparation des offres telle que mentionnée ci-dessus, augmentée de trois (03) mois. Le jour et l'heure limite de dépôt des offres correspondent au dernier jour de la durée de préparation des offres de 08h00 à

mément aux instructions contenues dans le cahier des charges

12h00.

 

Par le présent avis les soumissionnaires

1. L'offre technique comprendra :

 

sont invités à la séance d'ouverture des plis

-

La déclaration à souscrire dûment rem-

qui aura lieu le dernier jour de la durée de

plie et signée selon le modèle ci-joint.

préparation des offres à 13h00 au siège de

La Déclaration de probité selon le mo- dèle ci-joint.

-

l'établissement de Prévention Khemis Mi- liana.

DK NEWS

 

Anep : 935 338 du 26/08/2012

     

Dimanche 26 Août 2012

DÉTENTE

DK NEWS

17

Programme du Dimanche 26 Août 2012

Programme du Dimanche 26 Août 2012

Programme du Dimanche 26 Août 2012
2012 DÉTENTE DK NEWS 17 Programme du Dimanche 26 Août 2012 09h25 : Maalim siyahia (06)

09h25 : Maalim siyahia (06) - Documen- taire 10h00 : Djoudi (37) - Dessin animé 10h45 : Oulma'e el djazair (06) - Docu- mentaire 11h20 : Doumou'e el qalb (25) rediff - Feuilleton alg 12h00 : Journal en Français + Météo - In- formation 12h30 : Doumou'e el taldj (07) - Feuilleton doublé 13h45 : Girls in the city - Documentaire 14h30 : Sira'e el male (06) - Feuilleton arabe 15h30 : Un toit, une famille - Film alg 17h00 : Vic le viking (27) - dessin animé 17h20 : Loulou (25) - Dessin animé 17h25 : Oulama'e el djazair - Documen- taire 18h00 : Journal en Amazigh - Information 18h30 : Doumou'e el qalb (26) 19h00 : Journal en Français + Météo - In- formation 19h30 : Wach kayan - Sitcom 20h00 : Journal en Arabe - Information 20h45 : Kahouet Mimoun (05) - Humour 21h00 : El inhiref - Film alg 23h00 : Cheb Billal - Gala 00h00 : Journal en Arabe - Information

: Cheb Billal - Gala 00h00 : Journal en Arabe - Information 12:00 Les douze coups

12:00 Les douze coups de midi - Jeu 12:55 Trafic info - Magazine de services 13:00 Journal 13:25 Du côté de chez vous - Magazine de la décoration - Maison sur le barrage 13:30 Météo 13:35 Walker, Texas Ranger - Série poli- cière - Le miracle de Noël - Saison 8

(12/25)

14:25 Monk - Série policière - Monk en ca- vale - Saison 6 (15/16) 15:15 Monk - Série policière - Monk est Leland Rodriguez - Saison 6 (16/16)

16:10 Les experts - Série policière - Sur la terre comme au ciel - Saison 9 (19/24) 16:55 Les experts - Série policière - Moi, moi, moi - Saison 9 (15/24) 18:00 Sept à huit - Magazine de société 19:50 Petits plats en équilibre été - Maga- zine de la gastronomie - Paëlla 19:54 METEO 19:56 Trafic info - Magazine de services 20:00 Journal 20:35 Du côté de chez vous - Magazine de la décoration - La maison des ancêtres

- Magazine de

20:38 A la rencontre de

découvertes - Rallye des gazelles / Es- saouira 20:40 Trafic info - Magazine de services 20:45 Météo 22:55 Taking lives, destins violés - Thriller

20:45 Météo 22:55 Taking lives, destins violés - Thriller 12:05 Tout le monde veut prendre sa

12:05 Tout le monde veut prendre sa place - Jeu 13:00 Journal

- Magazine

d'actualité 14:10 Météo 2 14:15 Météo des plages 14:20 Faites entrer l'accusé - Magazine de société - Serge Armand, l'homme qui vou- lait faire la loi 15:45 Le meilleur des stars du rire - Diver- tissement-humour 17:50 Stade 2 - Multisports 18:55 Point route - Magazine de services 19:00 Le 4e duel - Jeu 20:00 Journal 20:33 Emission de solutions - Magazine de l'environnement 20:34 Météo 2

13:15 13H15, Le dimanche

21:25 Private practice - Série dramatique - A tort ou à raison - Saison 4 (6/22) 22:10 Private practice - Série dramatique

– Cauchemar - Saison 4 (7/22)

22:50 Private practice - Série dramatique

– Série dramatique - Silence et consé- quences - Saison 4 (8/22) 23:35 Cœurs perdus - Film policier

- Saison 4 (8/22) 23:35 Cœurs perdus - Film policier 12:00 12/13 : Journal régional 12:10

12:00 12/13 : Journal régional 12:10 12/13 Dimanche - Magazine politique 12:50 30 Millions d'amis - Magazine ani- malier 13:20 Le tuteur - Téléfilm dramatique - Le clandestin 14:45 Keno - Loterie 15:00 En course sur France 3 – Tiercé - Depuis Deauville 15:20 Cyclisme - Pro Tour 2012 Grand Prix de Plouay 16:55 Affaires classées – Justice - L'affaire des deux disparues - Saison 3 (7/0) 17:50 Questions pour un super champion - Jeu 18:40 Les paralympiques - Handisport 18:45 Météo des plages 19:00 19/20 : Journal régional 19:30 19/20 : Journal national 19:58 Météo 20:00 Tout le sport - Magazine sportif - L'actualité sportive quotidienne 20:10 Zorro - Série d'aventures - Démas- quer le tyran - Saison 2 (29/39) 22:20 Météo 22:25 Soir 3 22:50 Commissaire Montalbano - Télé- film policier - La lune de papier - (1/8)

- Télé- film policier - La lune de papier - (1/8) 12:00 Film de rentrée Canal+

12:00 Film de rentrée Canal+ - Emission spéciale 12:15 Le petit journal – Divertissement - Best of 12:40 Le JT 12:55 Spécial investigation - Magazine d'information - Tabloïds : le pouvoir du scandale 13:50 Zapping : l'intégrale - Divertisse- ment 14:20 Football - Championnat d'Angle- terre 2e journée 16:45 Plateau sport - Multisports 17:00 Football - Championnat de France Ligue 1 - 3e.journée 19:05 Canal football club – Football - 1re partie 19:40 Canal football club – Football - 2e partie 20:55 Le grand match - Football 22:55 Canal football club – Football - Le Debrief 23:15 L'équipe du dimanche - Football

- Le Debrief 23:15 L'équipe du dimanche - Football 11:55 Turbo - Magazine de l'automobile -

11:55 Turbo - Magazine de l'automobile - Un rendez-vous pour tout savoir 13:12 Météo 13:20 D&CO - Magazine des loisirs 14:00 L'amour est dans le pré – Téléréa- lité - Episode 8 - Saison 7 16:00 L'été d'«accès privé» - Magazine du show-biz 17:10 66 minutes - Magazine d'actualité 18:25 66 minutes : les histoires qui font l'actu - Magazine d'actualité 19:40 Météo 19:45 Le 19.45 20:05 E=M6 - Magazine scientifique - Les légendes décryptées par la science 20:30 Sport 6 - Magazine sportif 22:45 L'été d'«enquête exclusive» - Maga- zine d'information - Délinquance au so- leil : alerte dans le Sud de la France

La Selection

au so- leil : alerte dans le Sud de la France La Selection 20:50 Le cœur

20:50 Le cœur

des hommes 2 - Comédie dra-

matique Durée : 2h05 - Acteur : Gérard Darmon, Marc Lavoine, Lud- mila Mikaël - Réalisateur :

Marc Esposito Alex, Antoine, Jeff et Manu ont mûri. Mais leurs rapports avec les femmes sont toujours probléma- tiques. Surtout pour Alex, qui est pris la main dans le sac.

Mais leurs rapports avec les femmes sont toujours probléma- tiques. Surtout pour Alex, qui est pris
tiques. Surtout pour Alex, qui est pris la main dans le sac. 20:35 Private Practice -
20:35 Private Practice - Série drama- tique Durée : 0h50 - Acteur : Kate Walsh,

20:35 Private Practice - Série drama- tique Durée : 0h50 - Acteur : Kate Walsh, Cristi de la Fuente, Réalisateur : Ed- ward Ornelas - Dedans, dehors - Saison 4 (5/22) Addison est contrainte de travailler avec le nouvel oncologiste pour soigner un bébé atteint d'une tumeur maligne. Violet et Sheldon rencontrent des détenus.

tumeur maligne. Violet et Sheldon rencontrent des détenus. 20:35 Commis- saire Mon- talbano - Téléfilm po-

20:35

Commis-

saire Mon- talbano - Téléfilm po- licier Durée : 1h45 - Acteur :

Luca Zinga-

retti, Cesare

Bocci, Si-

mona Caval-

lari

- Réalisateur : Alberto Sironi Le jeu de Bonneteau En enquêtant sur le meurtre d'un riche homme d'affaires, le com- missaire Montalbano découvre des faits nouveaux sur un assassinat plus ancien.

riche homme d'affaires, le com- missaire Montalbano découvre des faits nouveaux sur un assassinat plus ancien.
découvre des faits nouveaux sur un assassinat plus ancien. 21:00 Foot- ball - Foot- ball -
21:00 Foot- ball - Foot- ball - (mono) en direct Durée : 1h55 Cham- pionnat
21:00 Foot-
ball - Foot-
ball
-
(mono)
en direct
Durée
:
1h55
Cham-
pionnat de
France
Ligue
1
3e
journée.
Paris-SG
/
Bordeaux.
20:50 Capital : les inédits de l'été - Magazine de l'écono- mie Durée : 1h55

20:50 Capital : les inédits de l'été - Magazine de l'écono- mie Durée : 1h55 - Pré- sentateur : Thomas Sotto Quand la séduction fait recette ! Dessous chic et pas chers : la nouvelle

guerre de la lingerie -

mais

La beauté, oui à petits prix !

fait recette ! Dessous chic et pas chers : la nouvelle guerre de la lingerie -

18 DK NEWS

DÉTENTE

Dimanche 26 Août 2012

Mots Fléchés N°49

DK NEWS DÉTENTE Dimanche 26 Août 2012 Mots Fléchés N°49 Proverbes La prière vient après le

Proverbes

La prière vient après le repas. Proverbe algérien

Mieux vaut combattre avec ta chance qu'avec ton sabre ou ta beauté. Proverbe berbère

Quand l'homme meurt, ses pieds s'allongent.[

proverbe arabe

Faute avouée est à demi pardonnée Proverbe français

C’est arrivé le 26 Août

pardonnée Proverbe français C’est arrivé le 26 Août 1071 : Bataille de Manzi- kert (Guerres turco-by-

1071 : Bataille de Manzi-

kert (Guerres turco-by- zantines).

1346 : Bataille de Crécy

(Guerre de Cent ans).

zantines). 1346 : Bataille de Crécy (Guerre de Cent ans). 1648 : Journée des barri- cades
zantines). 1346 : Bataille de Crécy (Guerre de Cent ans). 1648 : Journée des barri- cades

1648 : Journée des barri-

cades à Paris.

de Cent ans). 1648 : Journée des barri- cades à Paris. 1652 : Bataille de Ply-

1652 : Bataille de Ply-

mouth (Première Guerre anglo-néerlandaise).

de Ply- mouth (Première Guerre anglo-néerlandaise). 1789 : Adoption de la Dé- claration des Droits de

1789 : Adoption de la Dé-

claration des Droits de l'Homme et du Citoyen.

la Dé- claration des Droits de l'Homme et du Citoyen. 1813 : Début de la Bataille

1813 : Début de la Bataille

de Dresde (Campagne d'Allemagne).

Samurai-soduku N°49

Les problèmes de Sudoku Samouraï se composent de cinq grilles de sudoku entrelacées. Les règles standard du sudoku s'appliquent à chacune de ces cinq grilles. Placez les chif- fres de 1 à 9 dans les cases vides de chaque grille. Chaque ligne, chaque colonne, et chaque région 3 x 3 doit contenir une fois les chiffres de 1 à 9.

Chaque Sudoku Samouraï a une solution unique et peut être résolu par la logique pure.

solution unique et peut être résolu par la logique pure. Mots Croisés N°49 Horizontal : Vertical

Mots Croisés N°49

peut être résolu par la logique pure. Mots Croisés N°49 Horizontal : Vertical : 1.Ch.- 1.

Horizontal :

Vertical :

1.Ch.- 1. de c. du Cher

6.FI. de Russie, en Sibérie orientale -

1.Permis

2.Impuissance - Imitation des premiers sons émis par

2.Arbres des régions équatoriales - Conjonction

un bébé 3.Qui tiennent de la bête - Américium 4.Indium - Fou 5.Se dit d'une foule qui manifeste une joie débordante - Souffles

Tel quel 7.Tour - Prénom féminin 8.Ch.-1. de c. de la Haute-Garonne - Ap- probation- Préposition 9.Atomes - Arme

3. Adjectif possessif - Adverbe de lieu - Urine 4.Glucoside extrait de nombreux végétaux- Lente 5.Rivière de l'Asie - Police nazie - Tes biens 6.Agence centrale de renseignem ents - Orient - Oui 7.Juge et grand prêtre des Hébreux - Qui n'éprouve aucune gêne 8.Tourmentée par l'envie 9.Gros bout d'une queue de billard - Du verbe

10.Contrôleur

rire - Canton suisse

11. Petit de l'oie - Revenu minimum

d'insertion

12.

Basques

10.Conjonction - Baie - Fortifié

Eliminer - Préfixe Gonflem ent d'un organe

11.

12.

Dimanche 26 Août 2012

SPORTS

DK NEWS

19

LA LFP AVERTIT LES GESTIONNAIRES

«Les équipes des jeunes catégories sont du ressort de la SSPA uniquement»

S. Ben

catégories sont du ressort de la SSPA uniquement» S. Ben réellement les gestionnaires des SSPA devant

réellement les gestionnaires des SSPA devant leur propre responsabilité, eux qui ne cessent de crier sur tous les toits que les pouvoirs publics ne les ont pas aidé pour assurer la création des Centres de formations. Ainsi, les équipes de jeunes catégories U13, U15, U17, U18, U20 et U21, relèvent de la compétence exclusive de la Société Sportive par Action (SSPA) conformé- ment aux règlements en vigueur, comme vient de le rappeler la Ligue de football professionnel (LFP) sur son site. A cet effet, l’engagement des jeunes catégories auprès des diffé- rentes ligues doit s’effectuer unique-

ment par le biais de la SSPA, pré- cise la même source. Il faut bien le préciser, cette fois-ci les gestionnaires se doivent de montrer leur vrai visage en ma- tière de formation. Car, faut-il re- marquer que la sélection algérienne de football est formée en majorité des joueurs évoluant à l’étranger. Non pas que les joueurs Algériens expatriés sont mal vus par les spécialistes, mais ceux-ci veulent que leur travail soit bien valoriser voire revaloriser. Avoir recours à des techniciens étran- gers pour encadre nos équipes n’est pas pour montrer les vraies

compétences algériens en matière de formation. La DTN a bien montré qu’il existe bien des compétences algériennes avérées et il ne reste plus que la vo- lonté de tout un chacun pour la dé- montrer en pratique. A commencer par la volonté des gestionnaires de vraiment lancer l’opération voire le grandiose projet de la formation avec tous ses cursus. Ce qui permettra non seulement d’avoir et d’assurer la re- lève sinon les relèves dans toutes les catégories, mais surtout d’élever le ni- veau du football algérien qui ne cesse de régresser…

D’aucuns spécialistes ne ces- sent de fustiger les sociétés sportives par action (SSPA) de ne pas s’engager réellement dans la formation des jeunes catégories avec un processus complet et le manque de vo- lonté des gestionnaires est re- marquable là-dessus.

Auparavant la Ligue profes- sionnelle de football (LFP) sou- cieuse de ne point perturber ces mêmes gestionnaires lors des

deux premières années, a décidé d’appliquer, désormais, cette saison la réglementation en vigueur. C’est ainsi que le président de la Ligue de football professionnelle, M. Mahfoud Kerbadj a annoncé que : "La saison dernière, il y avait un imbroglio, lorsque la SSPA s'occupait uniquement de l'équipe se- nior et celle des espoirs (U-21). Or, elle devait s'occuper de toutes les catégo- ries. A travers ce communiqué, nous avons rappelé que les équipes de jeunes dépendent uniquement de la SSPA, et le club sportif amateur (CSA) est appelé à s'occuper seulement des autres sections", a-t-il expliqué. C’est donc ainsi que la Ligue met

Décès de l'ancien gardien de but brésilien Felix, champion du monde en 1970

L'ancien gardien de but de la sélec- tion brésilienne de football, «Felix» Mieli Venerando, champion du monde en 1970, est décédé vendredi dans un hôpital de Sao Paulo à l'âge de 74 ans, rapporte samedi la presse lo- cale. Héros de Fluminense pendant presque une décennie (de 1968 à 1976), après des passages à la Portu- guesa (1956-1957) et au Nacional-SP (1957-1958), il avait défendu à 48 re- prises les filets du Brésil entre 1965 et 1972. Felix avait été hospitalisé samedi passé en raison d'un emphysème pul-

samedi passé en raison d'un emphysème pul- monaire. Il n'a pas résisté à ses graves problèmes

monaire. Il n'a pas résisté à ses graves problèmes respiratoires. Il était né le 24 décembre 1937 à Sao Paulo. Felix fi- gurait dans la fantastique équipe qui avait offert au Brésil son 3è titre mon- dial en 1970 à Mexico (après 1958 et 1962) avec les Pelé, Carlos Alberto, Ri- velino et autres Jairzinho. La fédération brésilienne de foot- ball (CBF) qui a évoqué la «mort d'une idole», a décrété une minute de si- lence avant le oup d'envoi de tous les matches du week-end dans les cham- pionnats professionnels.

CHAMPIONNAT D'AFRIQUE DES CLUBS DE HANDBALL (MESSIEURS-DAMES)

La CAHB reporte la 34 e édition

La Confédération africaine de handball (CAHB) a reporté le 34e Championnat d'Afrique des clubs champions de handball (messieurs et dames), initialement prévu du 18 au 29 octobre à Tanger (Maroc), a

annoncé la CAHB samedi à Abid- jan. La nouvelle période retenue, en accord avec la Fédération royale marocaine de handball (FRMH), est du 14 au 25 novembre toujours à Tanger, a précisé la même

source. Le report de la compétition est dû «à l'organisation du 18e congrès ordinaire d'élection de la CAHB, du 1er au 7 octobre à Ouagadougou», selon l'instance africaine.

TUNISIE : CLUB AFRICAIN

Abdelmoumen Djabou effectuera ses débuts officiels dimanche face au CS Sfax

Le milieu international algérien, Abdel- moumen Djabou, effectuera dimanche ses débuts officiels avec le Club Africain (Ligue 1 tunisienne de football), à l'occasion de la ré- ception du CS Sfax, en match comptant pour la 25e journée du champion tunisien de foot- ball de Ligue 1, rapporte samedi le site officiel du club. Convoqué pour cette rencontre, le transfuge de l'ES Sétif (Ligue 1 algérienne), devrait être incorporé d'entrée par l'entraî- neur, le Français Bernard Casoni. L'autre in- ternational algérien, Khaled Lemmouchia, qui vient de s'engager pour une saison avec le Club Africain, n'a pas été convoqué pour cette rencontre. A l'issue de la 24e journée, le Club de Bab Jedid pointe à la 6e place au classe- ment avec 33 points, loin derrière l'ES Tunis, leader avec 55 points. Les deux joueurs algé- riens devraient être convoqués pour le match aller face à la Libye, prévu le 9 septembre prochain à Casablanca (Maroc), comptant pour le 3e et dernier tour des éliminatoires de la Coupe d'Afrique des nations CAN-2013.

DIVISION 2 ANGLAISE (3 E JOURNÉE) :

Guedioura et Nottingham Forrest tiennent bon à Bolton (2-2)

L'équipe de Nottingham Forrest du milieu international algérien, Adlène Guedioura, est revenue avec le point du match nul (2-2) ven- dredi soir de Bolton, dans un match comp- tant pour la 3e journée du championnat d'Angleterre de seconde division de football (Championship). Nottingham Forrest a ou- vert le score à la 15e minute par Davies, avant qu'Eagles n'égalise pour Bolton à la 39e mi- nute. L'équipe locale a pris l'avantage grâce à une réalisation signée Sordell (49e), mais Reid remet les pendules à l'heure à la 57e mi- nute. Titularisé par l'entraîneur irlandais, Sean O'driscoll, Guedioura a reçu un carton jaune à la 64e minute. Il a cédé sa place à la 81e minute à son coéquipier Sam Hutchin- son. Lors de la première journée, le joueur al- gérien a offert la victoire pour son équipe, en inscrivant l'unique but du match face à Bris- tol City (1-0). Prêté par Wolverhampton lors du dernier mercato d'hiver, Nottingham For- rest a levé l'option d'achat sur le contrat de l'international algérien qui devient proprié- taire du club.

algérien qui devient proprié- taire du club. Solution Samurai-soduku N°48 EMANCIPATION CASERNEnALnU

Solution Samurai-soduku N°48

proprié- taire du club. Solution Samurai-soduku N°48 EMANCIPATION CASERNEnALnU REPUnORNIERE ARRETnSALSES
EMANCIPATION CASERNEnALnU REPUnORNIERE ARRETnSALSES BLENEAUnLnFn OnSGANARELLE USnAMnDUCnES IMAMnFEnROCS
EMANCIPATION
CASERNEnALnU
REPUnORNIERE
ARRETnSALSES
BLENEAUnLnFn
OnSGANARELLE
USnAMnDUCnES
IMAMnFEnROCS
LnEMMERDANTE
LIREnTnAYnEn
EVEnRANCŒUR
RESTASnENTRE
N°48CroisésMotsSolution
FACTIONNAIRE LUIREnEUSSEn UTnOPPRESSER CHAPEAUnEOLE TERnRIDEAUnA UNAUnLATUDEn ATnNULnInUBE TIVAnAERONEF
FACTIONNAIRE
LUIREnEUSSEn
UTnOPPRESSER
CHAPEAUnEOLE
TERnRIDEAUnA
UNAUnLATUDEn
ATnNULnInUBE
TIVAnAERONEF
IFnNASSESnRF
OISIFSnUTILE
NAnMIENSnLUT
SnSENSUELLES
Fléchés N°48Solution
Mots

20

DK NEWS

SPORTS

Dimanche 26 Août 2012

LIGUE 1 : Ultimes stages des clubs avant le début de saison

Alors que onze joueurs locaux se trouvent en stage avec la sélection algérienne de football au Centre technique de sidi Moussa pour préparer le match aller des Verts face à la Libye, prévu le 9 septembre à Casablanca (Maroc), comptant pour le 3e dernier tour des qualifications de la coupe d'Afrique des nations (CAN-2013) en Afrique du Sud, les clubs de Ligue 1 de football poursuivent leur préparations respectives pour la nouvelle saison 2012-2013.

respectives pour la nouv elle saison 2012-2013. du doublé, Coupe et Champion- nat, lui, connait certaines

du doublé, Coupe et Champion- nat, lui, connait certaines per- turbations notamment par des joueurs qui n’ont pas encore été réglé sur le plan financier. Les Séfiens se contentent finalement de 21 jours de stages à domicile. La JSK dont le président Han- nachi estime avoir « effectué un très bon recrutement pour jouer les premiers rôles » la saison ac-

tuelle, l’équipe s’apprête à re- joindre Bejaia pour un dernier stage de préparation. Seulement, là, on évoque la candidature de l’ex-coach de cette même équipe, à savoir Azzedine Ait Djoudi pour le poste de prési- dent du CSA. Ainsi, la JSDK de- vrait être dès aujourd’hui à Béjaia pour son stage ponctué par un match amical contre la

JSMB, au minimum. Car un tour- noi y était prévu, mais aux der- nières nouvelles celui-ci aurait été annulé. Chez les Verts et Rouge du Mouloudia on parle plus de la venue de Sonatrach que de la préparation proprement dite de l’équipe. D’ailleurs, le président de section de l’équipe, Gherib annonce que « Nous avons effec- tué un très bon recrutement et on jouera bien le titre… ». C’est dire l’ambition du MCA cette sai- son. A Oran le MC Oran lorgne sur Naftal pour l’aider dans son action pour assurer une bonne saison2012-2013. El Harrach qui est bien connue pour être la seule équipe la plus stable de la ligue 1 s’apprête à effectuer un ultime stage à Ain Temouchent sous l’œil vigilant du coach Boualem Charef. Le CR Bélouizdad, pour sa part, se trouve en Tunisie pour son dernier stage avant le début du championnat. L’ASO qui vient d’enregistrer une autre dé- faite en Ligue des champions veut vte oublier celles-ci en ne pensant qu’à la préparation de sa nouvelle saison 2012-2013. Bien qu’un déplacement à Sousse at- tend l’équipe….

Le WA Tlemcen poursuit lui aussi sa préparation sans pertur- bation aucune. Les deux nou- veaux promus l’USM Bel Abbès et la JS Saoura font de même. Bel Abbès se trouve en Tunisie alors que Saoura effectue une prépa- ration bien locale. Bordj Bou Ar- reridj, le troisième promu s’envolera dans une semaine vers Ain Drahem en Tunisie pour un dernier stage avant le coup d’envoi de la saison. Batna enregistre la venu du coach Bouarrata pour prendre ne main la barre technique du Chabab. Les gars des Aurès ta- blent beaucoup p sur l’expé- rience du Dr. Bouarrata pour assurer une bonne saison. Quant au CS Constantine avec son coach français Roger Lemmerre il se trouve en Tunisie pour bien préparer cette saison au bout de laquelle, l’équipe affiche de grandes ambitions et pourquoi pas des titres. Toutes les équipes de Ligue 1 sont donc à pied d’œu- vre pour leurs ultimes stages de préparation avant le 11 septem- bre prochain début des matchs du championnat de cette saison 2012-2013 qui s’annonce d’ores et déjà attirante…

S. Ben

Il faut dire qu’après les diffi- cultés du mois de ramadhan sur- tout sur le plan de la préparation physique des joueurs, les coachs des différents clubs de ligue 1 al- gérienne passent à la vitesse su- périeure et aux vraies choses séreuses avant les premiers matchs du Championnat de cette ligue prévus le 11 septembre pro- chain. Il est vrai que les clubs connaissent des fortunes di- verses dans leur préparation. Car certains ont bien des moyens pour bien assurer leur prépara- tion aussi bien en Algérie qu’à l’étranger alors que d’autres ne se contentent que des galops d’entraînements et des stages bloqués localement. En tous les cas, certaines équipes affichent de grandes ambitions à l’image de l’USM Alger, seule, équipe actuelle- ment, travaillant avec un esprit carrément « professionnel ». Les gestionnaires des Rouge et Noir ont mis les bouchées doubles aussi bien en matière de recrute- ment qu’en matière de moyens de préparation. Les gars de l’USMA sont à Casablanca pour un stage. L’ES Sétif, détenteur

HANDBALL

7 E CHAMPIONNAT D’AFRIQUE DES NATIONS (U-19):

L'Egypte et la Tunisie en finale

Les sélections d'Egypte (tenante du titre) et de la Tunisie de handball des moins de 19 ans (garçons), animeront dimanche la finale du championnat dÆAfrique des nations 2012 de la caté- gorie, à l'issue de leur victoire, ven- dredi à Abidjan (Côte d'Ivoire), lors de la 4e journée du 1er tour de la compé- tition. La Tunisie (vice-championne d'Afrique) s'est imposée face à la Gui- née (37-21), (mi-temps: 19-11), alors que l'Egypte l'a emporté devant la Libye (40-16), mi-temps (17-11). Dans l'autre match du groupe B, l'Angola a battu le Congo (36-24), (mi-temps: 20-

10).

La sélection algérienne qui fait par- tie du groupe B, était exempte ven- dredi. Elle est déjà «hors-course» pour

le podium, avant même de jouer son dernier match du 1er tour, samedi contre l'Egypte. A Abidjan, les «Verts» drivés par l'entraîneur Nabil Rouabhi, ont enregistré deux défaites respecti- vement face à la Libye (23-27) et l'An- gola (26-31) contre une seule victoire devant le Congo (27-20). La Tunisie et l'Egypte assurées de terminer en tête de leur groupe res- pectifs, sont d'ores et déjà qualifiées pour le prochain Mondial de la catégo- rie prévu en 2013, auxquelles s'ajou- tera le vainqueur du match de classement pour la 3e place.

tera le vainqueur du match de classement pour la 3e place. RÉSULTATS DE LA 4 E

RÉSULTATS DE LA 4 E JOURNÉE :

Groupe B:

Groupe B:

Tunisie - Guinée

37-21

Angola - Congo

36-24

Gabon-Côte d'ivoire Exempt: RD Congo.

(en cours)

Egypte - Libye Exempte: Algérie.

40-16

CHAMPIONNAT DU MONDE (MESSIEURS): stage précompétitif

en Serbie du 31 août au 9 septembre

La sélection algérienne de handball, effectuera un stage précompétitif du 31 août au 9 septembre à Belgrade en Serbie, en vue du 23e championnat du monde 2013, prévu en Espagne (11-27 janvier), indique samedi un communiqué de l'instance fédérale. Ce stage précompé- titif sera précédé par un regroupement de la sélection al- gérienne de handball, prévu du 26 au 30 août à l'hôtel Mehdi de Staoueli (Alger), avant de rallier la capitale de Belgrade pour un stage de 10 jours. Des rencontres amicales sont prévues durant ce stage face à des de clubs de la division une serbe telles que l'Etoile Rouge de Belgrade et le Partizan de Belgrade. La sélection algérienne messieurs de handball a hérité du groupe D, aux côtés de l'Espagne (pays organisateur), l'Egypte, la Croatie, la Hongrie et l'Australie. Les matches du groupe de l'Algérie se dérouleront dans la capitale Ma- drid. Le 23e championnat du monde se déroulera du 11 au 27 janvier 2013 dans quatre villes espagnoles: Barce-

lone (Gr-A), Séville (GR-B), Saragosse (Gr-C) et Madrid (Gr-D). Effectif retenu pour le stage Gardiens
lone (Gr-A), Séville (GR-B), Saragosse (Gr-C) et Madrid
(Gr-D).
Effectif
retenu
pour
le
stage
Gardiens
de
buts
Slahdji
Abdelmalek
Benmenni
Ab- /
dellah
Pétroliers)
Kerbouche
Samir
(CRB
( Baraki)
Bousmal
Adel
(GS
Boufarik).
Joueurs
de
champ
) Cheikh
Salah
Eddine,
Gaceb
Ab-
delkader
(HBC
Biar
Hedjaidji
Abdelhafid,
(CRB
Baraki)/
( Hamoud
Ayat
Ellah
Kho-
meini
ES
AinTouta)
/ : /
Chahbour
Omar,
Chahbour
: Riadh,
Berkous
Messaoud,
Zouaoui
: / Berriah
Hamza
/ Kaabache
Hichem,
JSE
Skikda)
Ab-
El Sahel
derrahmane
(ES
Tunisie)
/Filah
Belkacem
(sans
club)
/ ( Bechir (GS
Mohamed
/ / El
Hadj
Miloud
, (U21)
JS
Arzew
).(APS)
(ES Tunisie) /Filah Belkacem (sans club) / ( Bechir (GS Mohamed / / El Hadj Miloud

Dimanche 26 Août 2012

SPORTS

DK NEWS

21

FOOTBALL

FRANCE

FRANCE
FRANCE

PARIS SG: le mercato «est normalement terminé»

Le directeur sportif du Paris Saint Germain Leonardo a affirmé vendredi que le mercato du club parisien était «normalement terminé», évoquant «la possibilité» d'engager un nouvel arrière droit. «Le mercato est normalement ter- miné. Bisevac est parti, donc on va voir pour un arrière droit. Si c'est possible on le fera, sinon on arrêtera. Il y aura peut-être aussi des dé- parts, mais normalement, le mercato c'est fini», a déclaré Leonardo lors de la conférence de presse de présentation du défenseur brésilien Thiago Silva. «C'est la dernière présentation d'un joueur cette saison», avait auparavant as- suré le président du PSG, Nasser El-Khelaïfi.

as- suré le président du PSG, Nasser El-Khelaïfi. ESPAGNE FC BARCELONE: Abidal reprend les entraînements en
ESPAGNE FC BARCELONE: Abidal reprend les entraînements en salle, Le défenseur du FC Barcelone Eric
ESPAGNE
FC BARCELONE: Abidal reprend
les entraînements en salle,
Le défenseur du FC Barcelone Eric Abi-
dal, transplanté du foie en avril dernier, a
indiqué vendredi sur sa page Facebook
qu'il avait repris «depuis un petit moment
les séances d'entraînement en salle».
Greffé du foie en avril dernier après avoir
subi une première opération pour une tu-
meur à cet organe en 2011, le Français, âgé
de 32 ans, a accompli ces derniers temps de
grands progrès dans sa récupération. Il est
sorti de l'hôpital en mai dernier et on l'a vu
ces derniers temps rendre visite à ses co-
équipiers du Barça, assistant notamment
au match d'ouverture de Liga des Catalans
au Camp-Nou contre la Real Sociedad (vic-
toire du Barça 5-1). Son dernier match re-
monte à un France-Allemagne (2-1), le 29
février dernier.
ALLEMAGNE

Dortmund bat le Werder Brême

BAYERN MUNICH: l'entraîneur Heynckes ne compte pas prolonger

Dortmund, double cham- pion en titre, a battu le Werder Brême 2 buts à 1
Dortmund, double cham-
pion en titre, a battu le Werder
Brême 2 buts à 1 vendredi soir,
en match d'ouverture de la 50e
édition de la Bundesliga, le
championnat d'Allemagne de
football. Dortmund a marqué
par ses deux jeunes étoiles,
Marco Reus, arrivé de Mön-
chengladbach, à la 11e minute,
et Mario Götze (81). Le
Tchèque Theodor Gebre Se-
lassie a inscrit pour Brême son
premier but en Bundesliga à la
75e minute.
L'entraîneur du Bayern Munich (Div 1 alle-
mande) de football, Jupp Heynckes, a laissé
entendre qu'il ne prolongerait pas son contrat
avec le club bavarois qui s'achève en 2013.
«Nous avons conclu un contrat de deux ans qui
s'achève le 30 juin 2013. Et ensuite une tranche
de vie s'achève», a dit Heynckes, dans un en-
tretien à paraître samedi dans le quotidien al-
lemand «Süddeutsche Zeitung». «Le club a dit,
en décembre, en janvier, au printemps, on va
s'assoir ensemble pour discuter. Mais je n'ai
plus 37 ans», a ajouté le technicien qui avait
jusqu'ici toujours laissé en suspens une éven-
tuelle prolongation. Jupp Heynckes (67 ans),
avait succédé au Néerlandais Louis van Gaal
en 2011.
SUISSE-ITALIE

FC Sion: le joueur italien Gennaro Gattuso fait exploser les ventes des maillots du club

Gattuso fait exploser les ventes des maillots du club Le recrutement de l'ancien capitaine de l'AC

Le recrutement de l'ancien capitaine de l'AC Milan Gen-

naro Gattuso par le FC Sion (Div 1 suisse) de football a fait aug- menter les ventes des maillots du club qui joue tous ses matches à guichets fermés. «On

a franchi la barre des 6.000

abonnés, c'est pratiquement la moitié du stade» (15.000 places), soit 10% de plus que

l'an dernier et un record pour

le club» , a indiqué vendredi le

porte-parole du FC Sion, Nico- las Pillet. Autre record enregis- tré: les ventes de maillots. Le FC

Sion a quadruplé les ventes de la saison dernière. «On arrive à près de 2.000. On est en rupture de stock. Les 80% des cas les commandes de maillots sont au nom de Gattuso (N8)», a révélé le responsable du club valaisan.

Le champion du monde italien (2006) et double vainqueur de la Champions League ne sem- ble guère impressionné par ce que les médias suisses ont ap-

pelé «Gattusomania». Le club joue désormais à guichets fer- més, du jamais vu depuis les années 90. Le stade valaisan a

d'ailleurs réservé à son nou- veau milieu défensif une «stan- ding ovation» quand il est sorti en fin de la première rencontre de la saison. Gattuso (34 ans), a paraphé un contrat de deux ans au profit du FC Sion. Le montant du transfert n'a pas été dévoilé. Il a été pour l'instant, aligné lors de chacun des six premiers matches de la saison. Le FC Sion est en tête du champion- nat, avec 16 points, à 4 lon- gueurs de Bâle, tenant du titre. (APS)

JP-2012-

HANDISPORT

Derniers

prépararatifs

pour adapter

le parc

olympique

aux JP

Les adaptations néces- saires au parc et au village olympiques en vue des jeux Paralympiques -2012 qui dé- butent mercredi à Londres seront terminées à temps, ont assuré vendredi les orga- nisateurs. «Les jeux Olym- piques ont été un test fantastique pour les jeux Pa- ralympiques», a indiqué Paul Deighton, directeur général du Comité d'organisation des jeux Olympiques et Para- lympiques de Londres (Locog). «Au cours de ces deux se- maines de transition (entre les deux événements), nous avons travaillé avec autant d'attention que pendant ces sept dernières années» de préparation, a-t-il ajouté lors d'une conférence de presse dans la capitale britannique. Des ajustements ont été faits au village olympique et sur plusieurs sites de compéti- tion afin qu'ils soient acces- sibles aux athlètes qui participeront aux Jeux du 29 août au 9 septembre. Le vil- lage abrite un centre équipé de 15.000 pièces de rechange pour des fauteuils roulants et des membres artificiels, les bus des athlètes sont conver- tis pour pouvoir accueillir cinq ou six fauteuils rou- lants, tandis que des rampes sont élargies au parc pour les 1.800 athlètes utilisant des fauteuils roulants. Vingt- deux chiens seront aussi à la disposition des athlètes qui auraient besoin d'être assis- tés. Il s'agit de la plus impor- tante édition des Paralym- piques depuis la création de cette compétition il y a 52 ans, avec un nombre record d'athlètes (4.200) et de na- tions (166) attendus aux Jeux de Londres. La quasi-totalité des 2,5 millions de tickets disponibles ont aussi déjà été vendus, contre 1,8million pour les jeux Paralympiques de Pékin en 2008.

de tickets disponibles ont aussi déjà été vendus, contre 1,8million pour les jeux Paralympiques de Pékin

22

DK NEWS

SPORTS

Dimanche 26 Août 2012

Les footballeurs respirent, la taxe Hollande de 75%ne les concernerait plus !

Candidat aux élections présidentielles, François Hollande avait promis de taxer à hauteur de 75% les revenus qui dépassaient 1ME, ce qui évidemment avait été mal vécu par certains joueurs de foot- ball, concernés par cette mesure fiscale.

Cela avait permis également à certains observateurs de s’en prendre un peu plus aux footballeurs, et notamment aux stars du PSG, au moment où le club de la capitale s’of- frait les services de Zlatan Ibrahimovic pour un salaire mensuel dépassant le mil- lion d’euros. Cependant, le temps a fait son oeuvre, et depuis qu’il est président de la République, François Hol- lande semble avoir évolué

dans sa réflexion sur ce sujet. Selon le Canard En- chaîné, l’élu socialiste veut toujours mettre en place cette taxe de 75%, mais les sportifs, les artistes, les ci- néastes et autres créateurs en seraient totalement exo- nérés. Une bonne nouvelle pour les personnes concer- nées, probablement moins pour les finances de notre pays.

nées, probablement moins pour les finances de notre pays. Neymar dans un jeu de société qui

Neymar dans un jeu de société qui rapporte

Etant certains de la future de- mande, les dirigeants de Gulli- ver n’ont pas eu peur au moment d’investir 8% de leur facturation annuel, lors du lan- cement de « Neymar Jr. Futebol Club » – c’était le 19 aout der- nier. Après seulement trois jours d’offre, le site auriverde Info Money annonce le résultat : déjà 150.000 pièces vendues,

dont les prix oscillent en 3 et 55 euros. « Neymar Jr. est le meil- leur joueur du pays actuelle- ment, il est très charismatique

et populaire pour tous les pu-

blics, de tous les âges. Avec une image extrêmement positive et

la proximité de la Coupe (du

monde, en 2014, ndlr), on a saisi l’opportunité de conclure un partenariat pour une col- lection complète », analyse Isa- belle Lavin, directeur marketing de Gulliver.

de conclure un partenariat pour une col- lection complète », analyse Isa- belle Lavin, directeur marketing

MAN CITY : Johnson file à Sunderland

de Gulliver. MAN CITY : Johnson file à Sunderland Un nouveau départ à Man- chester City.

Un nouveau départ à Man- chester City. Le champion d'Angleterre en titre a offi- cialisé le transfert d'Adam Johnson à Sunderland. Ar- rivé chez les Citizens en

tera de se relancer chez les Black Cats. Johnson s'est engagé jusqu'en 2016 avec sa nouvelle équipe. Le montant du transfert n'a pas été précisé. A noter que

ment débarqué au club. L'attaquant international écossais, qui s'est égale- ment engagé jusqu'en 2016, a été acheté près de 16 millions d'euros à Wolver-

2010, l'ailier international anglais était cantonné à un

Sunderland s'est montré actif ce vendredi, puisque

hamp ton, relégué en Championship, selon les

rôle de remplaçant et ten-

Steven Fletcher a égale-

médias anglais.

Ciani bientôt à la Lazio ?

Ciani va découvrir l'Italie. D'après Sky Italia, Bordeaux et la Lazio Rome auraient trouvé un accord pour le transfert Michael Ciani. Un contrat de 4 ans attend le joueur. Montant de l'opéra- tion : 4M €.a égale- médias anglais. Ciani bientôt à la Lazio ? Naples : O.El Kaddouri en renfort

Naples : O.El Kaddouri en renfort

tion : 4M €. Naples : O.El Kaddouri en renfort Naples a déboursé un peu plu

Naples a déboursé un peu plu de deux millions d’euros pour recruter Omar El Kaddouri (22 ans), le milieu de terrain

recruter Omar El Kaddouri (22 ans), le milieu de terrain offensif (ou attaquant) de Brescia, qui

offensif (ou attaquant) de Brescia, qui dé- barque sous la forme d’une copropriété. Fulham et Parme étaient aussi sur le coup, notamment.

Llorente pose un ultimatum

Fernando Llorente s'impatiente, lui qui

a fait part intention

de ne pas prolonger

à Bilbao. Selon La

Gazzetta dello Sport, l'attaquant espagnol aurait adressé un message

à ses dirigeants, qui

réclament 36M € pour le laisser par- tir : "Vendez-moi à la Juve ou je partirai libre en juin."

à la Juve ou je partirai libre en juin." Larqué : « Que le PSG décolle
à la Juve ou je partirai libre en juin." Larqué : « Que le PSG décolle

Larqué : « Que le PSG décolle »

Comme à son habitude Jean-Michel Larqué a donné son avis sur le match de di- manche soir qui opposera le PSG aux Girondins de Bordeaux. Très avare de com-

pliments envers l’équipe de la capitale, le commentateur et journaliste sportif

a

« Il est temps que le PSG décolle. L’adversaire est de qualité et ne lui réussit pas souvent. Mais les Bordelais vont arriver di- minués par leurs deux matches compliqués par plus de 30 degrés. Le PSG va aussi devoir tourner la page des trans- ferts. On a l’impression qu’ils sont encore au marché et qu’ils ne sont pas en train de faire la cuisine. Les responsa- bles du PSG doivent dire : ‘Stop, l’effectif est constitué, main- tenant on entre dans le vif du sujet’.»

:

tenu a donner ses conseils aux dirigeants du Paris Saint Germain sur RMC

L'OM a un accord avec Mvuemba mais Mbia doit partir

RMC L'OM a un accord avec Mvuemba mais Mbia doit partir L’intérêt de l’Olympique de Marseille

L’intérêt de l’Olympique de Marseille pour Ar- nold Mvuemba, le milieu de terrain du FC Lo- rient, n’est pas nouveau, le joueur des Merlus l’ayant lui-même reconnu. Cependant, si l’on en croit Football36, les choses ont notablement avancé dans ce dossier puisque Mvuemba et l’OM seraient tombés d’accord pour les condi- tions de son futur transfert vers le club pho- céen. Dans ce dossier, Marseille devra débourser les 2,5ME de la clause libératoire du milieu de terrain lorientais, ce qui est un tarif dans les cordes de la formation de Vincent La- brune. Cependant, avant d’officialiser cet ac- cord, l’Olympique de Marseille doit finaliser la vente de Stéphane Mbia, que l’on disait très proche des Queens Park Rangers, sans que cela se concrétise. Cependant, la fin du mercato ap- prochant, les choses pourraient rapidement s’accélérer, c’est du moins ce que l’on espère du côté de l’OM.

va discuter pour Bong !

A la recherche d’un latéral gauche, la forma- tion de l’Olympique Marseille va passer la vi- tesse supérieure pour dénicher la perle rare. Selon L’Equipe, les dirigeants phocéens vont entamer des discussions avec Valenciennes pour le transfert de Gaëtan Bong. Âgé de 24 ans, ce dernier a d’ores et déjà déclaré qu’il était prêt à rejoindre l’OM.

OL: Malbranque va signer

était prêt à rejoindre l’OM. OL: Malbranque va signer Alors qu'il s'entraîne au sein du groupe

Alors qu'il s'entraîne au sein du groupe de l'Olympique Lyonnais depuis plusieurs se- maines, Steed Malbranque devrait rapidement voir les choses se décanter pour son avenir.

Selon les informations de L'Equipe, le milieu de terrain devrait s'engager dès ce week-end avec son club formateur. L'ancien joueur de Fulham n'a plus rejoué depuis la résiliation de contrat avec Saint-Etienne, il y a un an.

Officiel : une ancienne cible de l’OL et de l’OM rebondit à Osasuna

Joueur de talent ayant été étincelant lors de la Coupe du monde 2010, Anthony Annan n’a ja- mais vraiment confirmé les espoirs placés en lui, peinant à exister du côté de Schalke 04. Qu’importe, le Black Star a trouvé un point de chute à Osasuna. Prêté au sein du club espagnol, le milieu de ter- rain se montre ravi sur le site officiel de sa nou- velle équipe : « Je suis très heureux d’être ici et de jouer dans le championnat espagnol, qui est l’un des meilleurs championnats au monde. Je suis très heureux d’avoir eu la possibilité de re- joindre Osasuna ».

Dimanche 26 Août 2012

FOOT

TRANSFERTS BALL

DK NEWS

23

ALLEMAGNE BAYERN: Van Buyten

pourrait finir en Belgique

Prolongé en fin de sai- son dernière malgré une blessure au pied, Daniel van Buyten a donné des pistes quant à la fin de carrière qu'il souhaitait. L'ancien Marseillais ne serait évi- demment pas contre raccrocher les cram- pons dans la peau d'un joueur du Bayern Munich. "On ne peut pas pré- voir l'avenir en football. Mais c'est sûr que je pourrai terminer ici. En

fin de carrière, il y a des offres qu'on ne peut pas refuser. Tant que j'ai l'envie, que mes jambes me portent, je continuerai à jouer. Après, je ne ferme pas non plus la porte à un retour en Belgique. Encore une fois. Il arrive qu'on programme des choses et trois mois après, tout change",

a expliqué "Big Dan" dans un entretien accordé à La Dernière Heure.

Dan" dans un entretien accordé à La Dernière Heure. Manchester United ferme la porte à Kaká

Manchester United ferme la porte à Kaká

Dernière Heure. Manchester United ferme la porte à Kaká Il est une piste qui est définitivement

Il est une piste qui est définitivement terminée pour le milieu de terrain

du Real Madrid, Kaká, c’est celle menant à Manchester United. La presse britannique avait laissé entendre que le club mancunien aurait été prêt à accueillir le brésilien sous forme de prêt cette saison mais avec le recrutement du jeune chilien Henriquez, le marché des trans- ferts du côté de Man U a fermé ses portes. Le dauphin de Manchester City la saison passée a recruté cinq joueurs lors de ce mercato, ce qui est amplement suffisant pour son entraineur Alex Ferguson qui a confirmé que son équipe n’allait plus recruter. Kaká semble désormais plus proche que jamais de rester à Madrid à moins que le Milan AC ne re- vienne à la charge en fin de mercato estival.

REAL MADRID: Pepeareprisl'entraînement Au lendemain de sa défaite concé- dée sur la pelouse du Barça
REAL MADRID:
Pepeareprisl'entraînement
Au lendemain de sa défaite concé-
dée sur la pelouse du Barça jeudi
soir dans le cadre du match aller
de la Supercoupe d'Espagne (3-
2), le Real Madrid a enregistré
le retour à l'entraînement de
Pepe, le défenseur portugais qui
avait contracté un trauma-
tisme crânien consécutif à
un choc avec Iker Casil-
las, lors de la confronta-
tion face au Valence, le
week-end dernier.
REAL MADRID: Sahin prêté chez les Reds Longtemps pressenti du côté d'Arsenal, Nuri Sahin, le
REAL MADRID:
Sahin prêté chez les Reds
Longtemps pressenti du côté
d'Arsenal, Nuri Sahin, le milieu
de terrain du Real Madrid, va fi-
nalement être prêté à Liver-
pool. Le club de la Mersey a
annoncé la nouvelle sur son
site officiel samedi matin, pré-
cisant que l'international turc
devait toutefois passer une vi-
site médicale auprès du staff
des Reds avant de voir la trans-
action se concrétiser.

CHELSEA: David Luiz intransférable pour Di Matteo

CHELSEA: David Luiz intransférable pour Di Matteo MILAN AC : Mb.Niang en approche Le Milan AC

MILAN AC : Mb.Niang en approche

Le Milan AC s'est mis d'accord pour le trans- fert de Mbaye Niang, l'attaquant de Caen (L2). Manque désormais le feu vert défini- tif du joueur et de son entourage. Sous contrat jusqu'en juin 2014, l'atta- quant caennais Mbaye Niang (17 ans) se rap- proche toujours un peu plus du Milan AC. Et ceci malgré la concurrence de certains clubs anglais, dont Everton. Selon une source italienne, le club entraîné par Massimiliano Allegri s'est mis d'ac- cord avec les dirigeants normands. L'opération porte sur un prêt payant avec une option d'achat fixée aux alentours de trois millions d'euros. Manque désormais le feu vert définitif du joueur et de son entourage. Une réponse est attendu sa- medi ou au plus tard en début de semaine pro- chaine. En attendant Kaka (30 ans, Real Madrid), les Rossoneri sont en passe d'accueillir Mbaye Niang…

les Rossoneri sont en passe d'accueillir Mbaye Niang… Annoncé comme l'une des cibles princi- pales du

Annoncé comme l'une des cibles princi- pales du FC Barcelone, David Luiz ne de- vrait pas quitter Chelsea cet été. C'est en tout cas ce que souhaite Roberto Di Mat- teo, l'entraîneur des Blues, comme il l'a expliqué au cours d'une conférence de presse relayée par Sky Sports. "Il fait partie de notre futur. Il est normal qu'il suscite de l'intérêt car c'est un international brésilien. Il n'y a eu aucune approche et il n'est pas à vendre, à aucun prix. Je crois que nous pouvons soutenir la comparaison avec Barcelone. Je ne ressens aucune pression vis à vis d'eux", a expliqué l'ancien international italien.