Sunteți pe pagina 1din 34
Département TECHNIQUES DE COMMERCIALISATION MATHEMATIQUES Semestre 4 Analyse ∫ b f ( x ). dx

Département TECHNIQUES DE COMMERCIALISATION

MATHEMATIQUES

Semestre 4

Analyse

Département TECHNIQUES DE COMMERCIALISATION MATHEMATIQUES Semestre 4 Analyse ∫ b f ( x ). dx a
∫ b f ( x ). dx a
∫ b
f
(
x
).
dx
a

SOMMAIRE

Cours et TD

4

1. Dérivation et variations

4

1.1 Nombre dérivé d’une fonction en un point

4

1.2 Fonction dérivée de f

7

1.3 Etude de quelques fonctions classiques

11

2. Intégration

20

2.1 Primitives d’une fonction

20

2.2 Intégrale d’une fonction entre deux bornes

22

Exercices

26

Annales

27

Formulaire devoir S4

32

COURS ET TD

1 Dérivation et variations

1.1 Nombre dérivé d’une fonction en un point

1.1.1 Fonction

On considère une grandeur Y (par exemple, la taille d’un individu) dont l’évolution des valeurs dépend d’une grandeur X (par exemple, son âge).

On dit que Y est fonction de X et on note conjointement Y = f(X).

A une valeur x de X doit correspondre une unique valeur image y de Y.

On note :

L’ensemble dans lequel on a le droit de choisir les nombres x pour calculer les valeurs y est appelé ensemble de définition de f, noté D f . Le lien entre x et y, en termes de calcul, est appelé expression de la fonction f.

5

Exemples d’expressions :

f : x ֏ y = f (x) pour « la fonction f qui, à x, associe son image y ».

4

1

x

y

=

f

(

x

)

=

x

2

+

x

4

;

y

=

sin

(

x

)

;

f

(

x

)

=

Dans un plan muni d’un repère (O,(Ox),(Oy)), on peut placer des points de coordonnées (x, y).

La courbe de la fonction f est l’ensemble C f des points M(x, f (x)).

Exemple : soit la fonction

f

:

x

֏

Un tableau de quelques valeurs :

y

=

f

(

x

)

=

4

1

x

, définie sur [-; 1[.

x

0

0,2

0,5

0,9

f(x)

Représentation graphique de la fonction f :

0,9 f ( x ) Représentation graphique de la fonction f : IUT de Saint-Etienne –

1.1.2

Taux de variation

On s’intéresse ici à la variation de y provoquée par une variation de x.

Notation : on note

Ainsi, pour une certaine valeur x, on veut calculer la valeur y correspondante.

le vocable « variation de ».

valeur y correspondante. le vocable « variation de ». Définition : En un point A donné,

Définition :

En un point A donné, on appelle

taux de variation de f le nombre

y .

 

x

Remarque : de par sa forme, il s’agit de la

pente du segment [AB].

Exemple 1 : calculer le taux de variation de la fonction

f

:

x

֏

y

=

f

(

x

)

=

4

1

x

,

pour x = 0,5 et x = 0,2. ; représenter graphiquement.

Exemple 2 : taux de variation de la fonction

f

:

x ֏ y = f

(

x

)

= x

2

Choisissons un point A d’abscisse x. Son ordonnée est x². Le point B, d’abscisse x+ x, a pour ordonnée (x+ x

Ainsi

y = (x+ x)² - x² =

Et le taux de variation de f au point A est :

1.1.3

Nombre dérivé de f en x 0

On souhaite savoir vers quelle valeur évolue ce taux de variation lorsqu’on rend les points A et B aussi proches que l’on veut. Graphiquement, la pente du segment [AB] se rapproche de la pente de C f au point A et c’est justement cette dernière que l’on veut savoir calculer. Pour simplifier les écritures, nous noterons désormais x par la lettre h. « B se rapproche de A » se traduit par « h tend vers 0 ».

définition :

Soit une fonction f définie sur un intervalle I de R et un réel x 0

I.

Le nombre dérivé de f en x 0 est le nombre

x 0 I. Le nombre dérivé de f en x 0 est le nombre f ’(

f ’(x 0 ) est donc la limite du taux de variation de f en x 0 lorsque x ou encore la limite de la pente du segment [AB] lorsque B tend vers A.

0,

Remarque :

Nous supposerons dans ce cours que nous nous plaçons dans le cas où cette limite existe, donc qu’elle n’est pas infinie, et qu’elle est la même lorsque h est négatif (B est à gauche de A) et lorsque h est positif (B est à droite de A).

de A) et lorsque h est positif (B est à droite de A). IUT de Saint-Etienne
de A) et lorsque h est positif (B est à droite de A). IUT de Saint-Etienne

1.2

Fonction dérivée de f

1.2.1 Définition

On appelle fonction dérivée de f la fonction

Elle attribue à chaque réel x la valeur de la pente de C f au point A d’abscisse x.

f

: x ֏

f (x)

.

1.2.2 Variations et signe de la dérivée

De la notion de pente d’une courbe, on déduit et on admettra les équivalences suivantes :

Pour tout x

I,

f ’(x) > 0

f est strictement croissante sur I.

Pour tout x

I,

f ’(x) < 0

f est strictement décroissante sur I.

Pour tout x

I,

f ’(x) = 0

f est constante sur I.

Pour un unique a

I,

f ’(a) = 0

La courbe de f admet un sommet (f(a) est un

minimum ou un maximum) ou un point d’inflexion. Voir ci-dessous :

ou un point d’inflexion . Voir ci-dessous : ∑ 1.2.3 Fonctions dérivées des fonctions usuelles Des

1.2.3 Fonctions dérivées des fonctions usuelles

Des expressions simples comme x², sin(x), 1/x, etc. se dérivent directement d’après la définition du nombre dérivé, ou pour d’autres d’après leur propre définition.

* Exemple de

f

:

x ֏ x

2

Le nombre dérivé de f en x 0 est :

f

(

x

0

) =

lim

h

0

=

lim

h

0

f

(

x

0

+

h

)

f

(

x

0

)

2 x h

0

+

h

h

2

h

=

lim

h

0

=

lim

h

0

(

x

0

+

h

)

2

x

0

2

h

2

x

0

+

h

=

2

x

0

Ceci nous permet de dire que « la dérivée de x² est 2x ».

* Exemple de

f

:

x ֏

1

 

x

Le nombre dérivé de f en x 0 est :

Ceci nous permet de dire que « la dérivée de 1/x est

».

On récapitule ci-dessous les dérivées de quelques fonctions usuelles :

f (x) f ’ (x) f (x) f ’ (x) k constante réelle 0 1
f (x)
f ’ (x)
f (x)
f ’ (x)
k constante réelle
0
1 111
x
,
réel
.
x
exemples :
ln(x)
x
e

1.2.4

Dérivation de fonctions plus élaborées

Pour des fonctions construites à partir des fonctions usuelles, on admettra les résultats suivants :

(u et v représentent des fonctions, et k une constante réelle)

 

f

f ’

f

f ’

   

1

 

u

+ k

 

v

   

u

 
 

k.u

v

u

+ v

 

u o v

 
 

u.v

   

TD 1 : Dériver les fonctions suivantes

1.

f

: x ֏ f

(

x

)

2

= 3x + 2x +3

 

2.

f : x ֏

f (x) = x

x
x
 
 

6

 

2

x +

5

3.

f

:

x

֏

f

(

x

)

=

x

2

+ 3

 

4.

f

:

x

֏

f

(

x

)

=

1

x

5.

f

:

x ֏ f

(

x

)

=

0,5

e

4

x

x

3

6.

f : x ֏ f (x) = ln (x² 1)

pour x> 1

7.

f

:

x

֏

f

(

x

)

=

e

0,3

x

2

 

8.

f : x ֏

f (x) =

x² +1
x² +1
 

1.2.5

Equation de la tangente à une courbe en un point

Soit un point quelconque M(x, y) de cette tangente d’équation y = ax + b :

La pente de [AM] vaut

 

y

M

y

A

=

y

f

(

x

0

)

. Or elle vaut f ’(x 0 ).

a =

x

M

x

A

 

x

x

0

On a donc :

y

f

(

x

0

)

=

f

'(

x

0

)(

x

x

0

)

, ce qui donne l’équation de la tangente :

Exemple :

f

:

x

֏

y

=

f

(

x

)

=

1

4

x

, donner l’équation de la tangente en x 0 = 0,5.

1.3 Etude de quelques fonctions classiques

1.3.1 Plan d’étude d’une fonction

On se bornera ici à étudier les variations d’une fonction dans son domaine de définition, ainsi qu’à la représenter graphiquement.

* S’il y a lieu, rechercher D f

* Dériver f ; étudier le signe de f ’(x)

* Consigner ces résultats dans un tableau de variation (sauf dans des cas très simples)

* Tracer un repère avec des échelles bien choisies et des axes légendés

* Créer un tableau de valeurs de la fonction

* Placer précisément un nombre suffisant de points

* Indiquer par une double flèche les tangentes horizontales, s’il y a lieu

* Marquer les coordonnées des sommets de la courbe, s’il y a lieu

1.3.2

Fonctions affines

Ce sont les fonctions de la forme f : x ֏ f (x) =

Leurs dérivées s’écrivent alors :

Sens de variation :

courbe :

TD 2 :

soit la fonction f : x ֏ f (x) = 2x 5 définie sur [-1 ; 5].

Dérivée :

Signe de la dérivée :

Variations :

Tableau de valeurs :

x

f(x)

x f ( x )
x f ( x )
x f ( x )
x f ( x )

Représentation graphique :

de valeurs : x f ( x ) Représentation graphique : IUT de Saint-Etienne – Département

1.3.3

Fonctions du second degré

Ce sont les fonctions de la forme f : x ֏ f (x) =

Leurs dérivées s’écrivent alors :

Sens de variation :

Graphiquement : la courbe d’une fonction du second degré est une

Le sens de variation de ces fonctions dépend du signe de leur premier coefficient : a. Le signe des valeurs de ces fonctions dépend du signe de leur discriminant : .

ces fonctions dépend du signe de leur discriminant : . TD 3 : soit la fonction

TD 3 : soit la fonction

Dérivée :

Signe de la dérivée :

f : x ֏ f

(

x

)

= x

2 + 3x+ 10 définie sur [-1 ; 5].

Tableau de variations :

+ 3 x + 10 définie sur [-1 ; 5]. Tableau de variations : IUT de

Tableau de valeurs :

x f(x)
x
f(x)

Représentation graphique :

Tableau de valeurs : x f(x) Représentation graphique : Donner l’équation de la tangente à la

Donner l’équation de la tangente à la courbe au point d’abscisse 2 puis la tracer.

1.3.4

La fonction ln : logarithme népérien

Définition : La fonction logarithme népérien ln : x ֏ ln (x), définie sur ]0 ; +[,

est l’unique fonction telle que :

Signe de la dérivée :

Sens de variation :

1

x

ln (x) =

et

ln

(

1

)

=

0

.

Représentation graphique : voir paragraphe 1.3.5.

Propriétés algébriques :

pour tous réels a, b et

; a et b strictement positifs

 

ln

(

a

b

)

=

ln

(

a

)

+

ln

(

b

)

;

1

ln

  =

a

 

 

b

=

ln

(

a

)

ln

(

b

)

;

ln

(

a

)

=

ln

(

a

)

;

ln

 

b

ln

(

b

)

Dérivées des fonctions composées basées sur un ln :

 
 

Si f (x) = ln(u(x)), alors

f

'

(

 

)

 

u

'

(

x

)

x

=

 

u

(

x

)

TD 4 : Exemples d’utilisation de la fonction ln :

Exemple 1 Un matériau perd chaque mois 5 % de sa valeur. Au bout de combien de temps aura-t-il perdu la moitié de sa valeur ?

Exemple 2 On a effectué une série d’analyses statistiques à deux variables X et Y qui ont montré que le lien

entre les valeurs y et les valeurs x pouvait être modélisé par l’expression y

=

3 75

,

ln

 

x

2

+

1

 

4

.

Etudier cette fonction et donner la valeur exacte de x correspondant à y = 0. Dérivée :

signe de la dérivée :

Tableau de variations :

Dérivée : signe de la dérivée : Tableau de variations : Représenter graphiquement cette fonction sur

Représenter graphiquement cette fonction sur [-2 ; 2]. Tableau de valeurs :

x f(x)
x
f(x)
cette fonction sur [-2 ; 2]. Tableau de valeurs : x f(x) Donner l’équation de la

Donner l’équation de la tangente à la courbe au point d’abscisse 1 puis la tracer.

1.3.5

La fonction exp : exponentielle de base e

Définition : La fonction notée exp, exponentielle de base e, , , définie sur ,

est l’unique fonction telle que

exp (x) =

exp(x)

et

exp(

0

) = 1

.

Propriétés immédiates :

exp(

x

) = e x

e 2,718

Pour tout réel x, e x > 0.

Signe de la dérivée et sens de variation :

Remarque : les fonctions exp et ln sont réciproques, c’est à dire :

les fonctions exp et ln sont réciproques, c’est à dire : Graphiquement : leurs courbes sont

Graphiquement : leurs courbes sont symétriques par rapport à la droite y = x.

Propriétés algébriques : a e a + b a b a b e = e
Propriétés algébriques :
a
e
a +
b
a
b
a
b
e
=
e
e
;
e
=
;
b
e
1
a
b
(
a
)
b b
e
=
e
;
e
=
b
e
u
(
x
)
Dérivées des fonctions composées basées sur exp :
Si
f (
x
)
=
e
, alors

Représentation graphique des fonctions ln et exp :

0 1 e = 1 ; e = e ; ln ( 1 ) =
0
1
e
= 1
; e
= e
; ln
(
1
)
= 0
; ln
(
e
)
= 1
1 e = 1 ; e = e ; ln ( 1 ) = 0 ;

TD 5 : Exemples d’utilisation de la fonction exp :

Exemple 1 Un produit polluant est présent dans un sol analysé et sa quantité détectée se note Q(t), en grammes, dépendant du temps t. La vitesse d’élimination de ce produit est proportionnelle à Q(t), si bien que Q’(t) = -0,3Q(t). Sachant que Q(t) est de la forme ke at et qu’à t = 0 on a mesuré une quantité de 150 grammes de ce produit, trouver les coefficients k et a.

Exemple 2 Etudier la fonction

Dérivée :

f

:

x ֏

3

2

e x

définie sur [0 ; +[.

Signe de la dérivée et variations :

Représenter graphiquement cette fonction sur [0 ; 5]. Tableau de valeurs :

x f(x)
x
f(x)
cette fonction sur [0 ; 5]. Tableau de valeurs : x f(x) Donner l’équation de la

Donner l’équation de la tangente à la courbe au point d’abscisse ln(2) puis la tracer.

2

Intégration

2.1 Primitives d’une fonction

2.1.1 Définition et résultats généraux

Définition :

Soit une fonction f définie et continue sur une intervalle [a, b]. Dire qu’une fonction F est une primitive de f, c’est dire que pour tout x

F ’(x) = f(x)

[a, b],

Exemple :

Soit la fonction f définie sur R par f(x) = 6x – 5.

La fonction F 0 : x

Mais la fonction F 4 : x Puis la fonction F -2,5 : x

3x² - 5x est une primitive de f puisque F 0 ’(x) = f(x).

3x² - 5x + 4 est aussi une primitive de f puisque F 4 ’(x) = f(x). 3x² - 5x – 2,5 en est aussi une puisque F -2,5 (x) = f(x).

Théorème :

* La fonction f admet une infinité de primitives ;

* F est une primitive de f

G = F + k (où k est une constante réelle)

toutes les primitives de f sont toutes les fonctions de type

2.1.2 Primitives des fonctions usuelles

f F f F + 1 x x + k + 1 réel π -1
f
F
f
F
+
1
x
x
+ k
+ 1
réel π -1
exemples :
1
ln(|x|) + k
x
u
ln
(
u
)
+ k
u
1 e ax
ax+b
+
b
e
+ k
a

TD 6 : Déterminer les primitives des fonctions suivantes

1.

f

: x ֏ f

(

x

)

= 12x

2

+ 5x + 3

2.

f

:

x ֏ f

(

x

)

=

2e

4 x

 

x

3.

f

: x

֏

f

(

x

)

=

1

3

4.

f

:

x

֏ f

(

x

)

=

5e

 

2

x

 

x

   
 

2

x

   

10

x

5.

f

: x

֏

f

(

x

)

=

x

2

+

1

6.

f

:

x

֏ f

(

x

)

=

x

2

+

1

 

x

+

2

 

5

 

7.

f

: x

֏

f

(

x

)

=

x

8.

f

:

x

֏ f

(

x

)

=

x

3

2.2

Intégrale d’une fonction entre deux bornes

2.2.1 Définition et propriétés immédiates

Définition :

b

a

f

(

x

).d

x

On appelle intégrale de a à b de la fonction f le nombre noté

algébrique de la zone délimitée en ordonnées par l’axe Ox et la courbe de f, et en abscisses par les deux droites verticales d’équations x = a et x = b.

et égal à l’aire

∫ b f ( x ).d x a
∫ b
f
(
x
).d
x
a

Signe d’une intégrale :

Fonction positive sur [a ; b] :

Intégrale de a à b positive.

positive sur [a ; b] : Intégrale de a à b positive. Propriétés immédiates : *

Propriétés immédiates :

* Encadrement :

(

b

a

)

inf

f

([

a b

,

])

b

a

f

(

x

)

.d

x

fonction négative sur [a ; b] :

Intégrale de a à b négative.

négative sur [a ; b] : Intégrale de a à b négative. ( b a )

(

b

a

)

sup

f

([

a b

,

])

de a à b négative. ( b a ) sup f ( [ a b ,

* On a par convention :

* Relation de Chasles :

(pour tous réels a, b, c)

* Somme de deux fonctions :

* Comparaison de deux fonctions :

a

b

f

(

x

).d

x =

 

b

a

f

(

x

).d

x

 

b

a

f

(

x

).d

x =

c

a

f

(

x

).d

x +

b

c

f

(

x

).d

x

 

b

a

(

f

(

x

)

+ g

(

x

)).d

x =

b

a

f

(

x

).d

x +

b

a

g

(

x

).d

x

Si

f g

sur

[

,

a b

],

alors

b

a

f

(

x

).d

x

b

a

g

(

x

).d

x

* Intégrale de la différence de deux fonctions :

Considérons une fonction f et une fonction g inférieure à f sur [a,b].

L’intégrale

b

a

(

f

(

x

)

g

(

x

))

.

dx

est l’aire de la zone située entre les deux courbes.

. dx est l’aire de la zone située entre les deux courbes. 2.2.2 Valeur moyenne d’une

2.2.2 Valeur moyenne d’une fonction sur un intervalle [a, b]

La valeur moyenne de f sur l’intervalle [a , b] est le nombre :

1 = ∫ b b a a
1
=
∫ b
b
a
a

f

( x

). d

x

le nombre : 1 = ∫ b b a a f ( x ). d x

2.2.3

Calcul d’une intégrale

On admettra le résultat suivant :

F est une primitive de f € ∫ b f ( x ).d x= F
F est une primitive de
f
∫ b
f
(
x
).d
x=
F
(
b
)
F
(
a
)
a

2.2.4 Unité de l’intégrale

Le résultat obtenu est assimilable à l’aire d’une surface dans le plan (xOy), la surface unité étant un rectangle de longueur 1 (unité de x) et de hauteur 1 (unité de y).

Ce rectangle couvre ce qu’on appelle une unité d’aire (U.A.).

couvre ce qu’on appelle une unité d’aire ( U.A .) . TD 7 : Calcul intégral

TD

7 : Calcul intégral et valeurs moyennes

Reprenons quelques fonctions citées dans le TD 6 et calculons les intégrales demandées, ainsi que les valeurs moyennes de ces fonctions sur les intervalles correspondants.

1.

1

0 5

,

(

12x

2

+

5x

+

3

)

.

dx

correspondants. 1. ∫ 1 0 5 , ( 12 x 2 + 5 x + 3

3.

4.

7.

6

1

1

0

 

1

5e

3

x

2 x

2

0 5

,

x + 2

x

 

.

dx

.

d x

. d x

2 x ∫ 2 0 5 , x + 2 x    . d
2 x ∫ 2 0 5 , x + 2 x    . d
2 x ∫ 2 0 5 , x + 2 x    . d

EXERCICES

Exercice 1 : pour chaque fonction proposée :

1. Dériver la fonction

2. Donner l’équation de la tangente à sa courbe au point d’abscisse a

a) f(x) = x² + 3x

(a = -1)

d) g(x) = 3x² + 2x + 3

g) f(x) = (3 – 2x)

x
x

(a = -2)

(a = 2)

b) g(x) = 1 x² + 2x – 7

3

(a = 2)

e) f(x) = (4x + 5) 3

h) g(x) = (2x² + x)

(a = -2) x (a = 1)
(a = -2)
x
(a = 1)
 

3 x

x

5

j) g(x) =

x +

2

(a = 0)

k) f(x) =

x + 2

(a = -1)

m)

f(x) =

2 3 1

x

(a = -2)

p) g(x) = ln(1 – 2x)

(a = e 2 )

s) f(x) = (1 + x)e 1 2x

(a = 1)

n) g(x) =

x

x

2

2

+

1

x

(a = 1)

x

3

q) f(x) = ln

x + 3

(a = -4)

(a = ln(2))

t) g(x) = e 2x – e x

c) f(x) = 2 3 x 3 3 2 x² +

1

x

2

(a = 1)

f) g(x) =

x

x
x

(a = 5)

i) f(x) =

1

1

(a = -2)

 

x +

3

x

x

2

3

x

l) g(x) =

x

+

(a = 0)
1

o) f(x) =

3

1 (a = 1)

x

3 x

2

+ 1

r) g(x) = ln(x² – 1)

(a = e)

u) f(x) =

2

1

e

2

x

(a = 0)

Exercice 2 : Pour les fonctions des points c, d, g, k, l, p, r, s, u de l’exercice 1 :

1. Etudier leurs variations

2. Les représenter graphiquement

3. Tracer la tangente dont l’équation avait été demandée.

Exercice 3 : Résoudre les (in)équations suivantes :

a)

e) ln(3x²

lnx ln(1 – x) = ln 2 –

x)

lnx + ln2

b) ln(1 – x) = 3

f) e x 3 = 1

c) ln(1 – x) + 3 = 0

g) e x 3 = e 2 3x

d) lnx

3

h) e 0,01x + 4 = e 2

i) 2e 2x+3 = 1

n) e < e x 1

r) e 0,5 x + 1 1

j) e x (e x + 1) = 0

o) 1 – e x 0

s) e 5x >

e x

2

e

x

+

1

2e

x

k)

1

p) 2 – e 2x + 1

t) (x – 3)(2 – x) 0

= 2

0

l) e x

3

m) e 3x + 2 < e 2 x

q) 3 e x – 2 0

puis

(e x – 3)(2 – e x ) 0

Exercice 4 : Pour un constructeur immobilier, le coût de production de n immeubles construits (0 n 30), est donné en millions d’euros par C(n) = 0,5n + 2 – 1,5ln(n + 1). Chaque immeuble est vendu 400000 €. Pour quel nombre d’immeubles le bénéfice réalisé est-il maximal ?

Exercice 5 : On place 1000 € sur un compte épargne au taux d’intérêts composés de 3 % par an. A quel moment le capital aura-t-il doublé ?

ANNALES Promotion 2008-2010 – Devoir Semestre 4 Exercice 1 Une usine fabrique des récipients métalliques

ANNALES

Promotion 2008-2010 – Devoir Semestre 4

Exercice 1 Une usine fabrique des récipients métalliques (figure 2) à partir d’une plaque rectangulaire (figure 1) mesurant 40cm×60cm. La méthode consiste à découper et retirer quatre carrés, de côté inconnu x, sur les coins de la plaque, puis à plier à la verticale les côtés ainsi formés pour obtenir un récipient de hauteur x. L’objectif consiste à choisir la bonne dimension x des carrés à découper pour que le volume du récipient obtenu soit maximal. On rappelle que le volume d’un tel récipient se calcule ainsi : longueur×largeur×hauteur.

récipient se calcule ainsi : longueur×largeur×hauteur. 1. a. Montrer que le volume V obtenu s’exprime en

1. a. Montrer que le volume V obtenu s’exprime en fonction de x par :

V(x) = x(60 – 2x)(40 – 2x).

b. Après avoir développé V(x), montrer que sa dérivée a pour expression :

V’(x) = 12x² - 400x + 2400.

c. Etudier le signe de cette dérivée, pour tout réel x puis dresser le tableau de variation de la

fonction V sur R.

2. a. Justifier que, dans notre cas concret, x appartient forcément à l’intervalle [0 ; 20], puis donner, dans cet intervalle, la valeur de x pour laquelle V est maximal.

b. Conclure : quelle dimension choisir pour le découpage, afin d’obtenir un récipient de volume maximal ? quel est, en litres, le volume obtenu ?

Exercice 2

(les parties 1 et 2 sont indépendantes).

Notre entreprise fabrique un produit chimique. Les coûts sont exprimés en milliers d’euros et les quantités en tonnes. Le coût total de production de x tonnes est donné par la fonction f définie par :

f(x) = 30(1,2 - e - 0,05x ) pour x dans l’intervalle [0 ; 40].

1. Coût marginal (6 points) Le coût marginal C m relatif à une production de x tonnes est le coût de production d’une tonne

supplémentaire. On a donc

C

m

(

x

)

= f

(

x +

1)

f

(

x

)

.

a. Montrer que C m (x) = 30e -0,05x (1 – e -0,05 ).

b. Dériver la fonction C m puis justifier le signe de cette dérivée. Donner alors le sens de variation de la fonction C m .

c. Représenter graphiquement, en annexe, la fonction C m sur l’intervalle [0 ; 40]. (1 cm pour 4 tonnes en abscisses et 5 cm pour 1 millier d’euros en ordonnées).

2. Coût moyen (6 points)

a. Quel est le coût moyen par tonne quand l’usine produit 15 tonnes ?

b. On considère la fonction g définie par g(x) = f (x) . Tracer sa courbe, sur l’intervalle [10 ; 40],

x

sur le graphique de l’annexe, en utilisant l’échelle donnée en 1.c. Il s’agit du coût moyen d’une

tonne produite lorsque x tonnes sont produites.

c. Répondez graphiquement (marques sur le graphique + réponse écrite) :

* Pour pouvoir aligner nos prix de vente sur ceux de nos concurrents, nous devons limiter le coût moyen de production d’une tonne produite à 1200 €. Quelle quantité faut-il produire pour que cet impératif soit respecté ?

* Si on produit la quantité que vous venez d’indiquer, quel serait le coût de production d’une tonne supplémentaire ?

le coût de production d’une tonne supplémentaire ? Promotion 2009-2011 – Devoir Semestre 4 Exercice 1

Promotion 2009-2011 – Devoir Semestre 4

Exercice 1 : (6 points) Soit la fonction f d’expression f (x) = ln (5 2x) .

1) Donner le domaine de définition de la fonction f.

(1 point)

2) A partir de cette question, on étudiera cette fonction sur [0 ; 2].

a. Dériver la fonction f.

(1 point)

b. Etudier le signe de f (x) .

(1 point)

c. Dresser le tableau de variation de f.

(1 point)

3) Questions diverses

a. Calculer les valeurs extrêmes de f et les reporter dans le tableau de variation. (0,5 point)

b. Donner (justifier) le signe de f (x) lorsque x parcourt [0 ; 2].

(0,5 point)

c. Quelle valeur de x a pour image la valeur 1 ?

(1 point)

Exercice 2 : (5 points) En annexe 1 se trouvent sur le même graphique les courbes de deux fonctions f (trait plein) et g (pointillés). La droite tracée est la tangente à la courbe de g au point A d’abscisse 1. Traiter les questions suivantes en vous appuyant uniquement sur cette représentation graphique ; les réponses seront justifiées par écrit.

1) Donner les valeurs f (0) et g (1) .

2) Donner le domaine de la variable x tel que g(x) f (x)

3) Donner les valeurs g (2)

4) Donner l’équation de la tangente à la courbe de g au point A d’abscisse 1.

5) De

2 5

0

,

g

et g (

(

x

)

.

dx

1

) .

2 5

0

,

f

(

x

)

.

d

x

ou

, laquelle est supérieure à l’autre ?

6) Donner une estimation en nombre entier de

3

0 f

(

x

).

dx

.

(0,5 point)

(0,5 point)

(1 point)

(1 point)

(1 point)

(1 point)

Exercice 3 : (9 points) Soit la fonction f d’expression

x représente la quantité vendue, en tonnes, d’un produit ménager ; f (x) est le bénéfice unitaire

(en k€/tonne) réalisé lors de la vente de x tonnes. La modélisation proposée par la fonction f est fiable pour des quantités allant de 0 à 4 tonnes.

f

(

x

)

=

2

x

e

0,5 x

.

1) Etudier sur R les variations de la fonction f (signe de f (x) , tableau de variation).(1,5 point)

2) Représenter graphiquement cette fonction, pour x

[0 ; 4], en annexe 2.

(1,5 point)

échelle : 4 cm par unité pour x, 2 cm par unité pour y. 3) Donner l’équation de la tangente à la courbe de f au point d’abscisse 2.

(1 point)

Tracer cette tangente en annexe 2. 4) Le bénéfice total, B(X ) prévu pour la vente de X tonnes de produit, est donné par :

B

(

X

)

=

X

0

f

(

x

).

d

x = F

(

X

)

F

(

0

)

, où F est une primitive de f.

a. Donner l’expression d’une primitive F de f.

(1 point)

b. Calculer le bénéfice total réalisé par la vente d’une tonne de produit.

(0,7 point)

c. Calculer le bénéfice total réalisé par la vente de 4 tonnes de produit.

(0,7 point)

d. Expliquer les deux résultats précédents :

Comment pouvait-on prévoir graphiquement le signe de ces résultats ?

(0,6 point)

5) On cherche le seuil de rentabilité de ce produit, c’est à dire la valeur de X à partir de laquelle B(X) atteint (puis dépasse) la valeur de 0 k€.

a. Sachant que, dans notre domaine d’étude,

e

0 5

,

x

1

+

0 5

,

x+

0 15

,

x

2

(on effectuera ce

remplacement), résoudre l’équation B(X) = 0 puis conclure sur le seuil de rentabilité. (1,5 point)

b. Justifier graphiquement la valeur de ce seuil.

Annexe 1 (exercice 2)

(0,5 point)

la valeur de ce seuil. Annexe 1 (exercice 2) (0,5 point) IUT de Saint-Etienne – Département

Promotion 2008-2010 – Partiel Semestre 4Exercice 1 : (4 points) On donne ci-contre une représentation graphique de la fonction affine

Exercice 1 : (4 points) On donne ci-contre une représentation graphique de la fonction affine f d’expression f(x) = -0,5x + 3.

1. Donner une primitive F de f.

a.

(1 point)

6

0

f

(

x

).

dx

b. Calculer

c.

. (1,5 point)

Hachurer ci-contre la zone correspondant à cette

intégrale.

(0,5 point)

2. Sachant que l’aire d’un triangle vaut la moitié du produit de sa base par la hauteur associée, retrouver le résultat

obtenu en 1.b.

(1 point)

associée, retrouver le résultat obtenu en 1.b. (1 point) Exercice 2 : (8 points) La valeur

Exercice 2 : (8 points) La valeur d’un objet A diminue avec le temps (usure due à son utilisation, obsolescence). Pour être capable de calculer cette valeur à n’importe quel moment t, on utilise la formule :

v

(

t

)

=

10

+

50e

0,4 t

, où t désigne l’âge de l’objet en années (t = 0 : valeur de l’objet neuf) et où v(t)

désigne la valeur de l’objet, en euros, au bout de t années.

1.

a. Calculer la valeur de l’objet neuf.

(0,5 point)

b. Calculer la valeur de l’objet au bout de 5 ans.

(0,5 point)

2.

a. Montrer que la fonction v est effectivement décroissante sur R.(1 point)

 

b. Représenter graphiquement cette fonction en annexe, pour t

[0 ; 10]. Echelles : 1 cm par

an, 1 cm pour 5 €. On utilisera les centimètres du papier millimétré imprimé.

(2,5 points)

3.

a. Donner une primitive V de la fonction v.

(1 point)

10

0

v

(

t

).

b.

c. En déduire la valeur moyenne de l’objet sur ses dix premières années de vie. (1 point)

d. Quelle est la valeur moyenne de l’objet entre ses deux ans et ses cinq ans ? Hachurer sur

(1,5

Calculer

dt

.

(1 point)

votre graphique la zone correspondant à l’intégrale que vous avez eue à calculer. point)

Promotion 2009-2011 – Partiel Semestre 4à l’intégrale que vous avez eue à calculer. point) Exercice 1 : (7 points) Une usine

Exercice 1 : (7 points)

Une usine produit du cacao en poudre en quantité journalière variable, quantité que nous noterons

Les différentes questions sont largement indépendantes

x, positive, exprimée en kg. L’expression f (x) = 150 ln (0, 05x+ 1)

coût total de production lorsque l’on produit x kg de cacao.

0,1x+

300 donne, en €, le

1)

a. Dériver la fonction f.

b. Montrer que le fait de poser cette dérivée positive équivaut à la condition 7,4 – 0,005x > 0,

(1 point)

résoudre cette inéquation et conclure sur le signe de f (x)

pour x [0 ;1000].(1,5 point)

2) On définit

et le coût de production de x kg, soit :

production d’un kilogramme supplémentaire lorsqu’on en a déjà produit x kg.

C

m

(

x