Sunteți pe pagina 1din 19

Licence de Mécanique – 2 nde année

Jussieu, année 2008/2009

Approche thermodynamique de l’effet de serre

2008/2009 Approche thermodynamique de l’effet de serre par Guillaume Legros Université Pierre et Marie Curie –

par Guillaume Legros

Université Pierre et Marie Curie – Paris6 Institut Jean le Rond d’Alembert (CNRS UMR 7190) email: guillaume.legros@upmc.fr tél: 01 30 85 48 84

Curie – Paris6 Institut Jean le Rond d’Alembert (CNRS UMR 7190) email: guillaume.legros@upmc.fr tél: 01 30
Curie – Paris6 Institut Jean le Rond d’Alembert (CNRS UMR 7190) email: guillaume.legros@upmc.fr tél: 01 30
Introduction à l’effet de serre Définition Introduction Bilan énergétique de la Terre Effet de serre:
Introduction à l’effet de serre
Définition
Introduction
Bilan énergétique de
la Terre
Effet de serre:
Forçage radiatif
phénomène de rétention thermique d’un local non-
ventilé, dû à une transparence sélective des
matériaux de l’enveloppe en fonction des diverses
longueurs d’ondes du rayonnement
Perspectives
Introduction à l’effet de serre Définition Introduction Bilan énergétique de la Terre Effet de serre:
Introduction à l’effet de serre
Définition
Introduction
Bilan énergétique de
la Terre
Effet de serre:
Forçage radiatif
phénomène de rétention thermique d’un local non-
ventilé, dû à une transparence sélective des
matériaux de l’enveloppe en fonction des diverses
longueurs d’ondes du rayonnement
Perspectives
Forçage
radiatif
Introduction à l’effet de serre Influence de l’atmosphère Introduction Bilan énergétique de la Terre Effet
Introduction à l’effet de serre
Influence de l’atmosphère
Introduction
Bilan énergétique de
la Terre
Effet de serre:
Forçage radiatif
phénomène de rétention thermique d’un local non-
ventilé, dû à une transparence sélective des
matériaux de l’enveloppe en fonction des diverses
longueurs d’ondes du rayonnement.
Perspectives
Modèle simple:
Q ext,e
Q e,s
Système
Enveloppe
Système
extérieur
Q e,ext
Q s,e
A l’équilibre système + enveloppe:
Q ext,e = Q e,ext
Equilibre du système:
Q s,e = Q e,s
Introduction à l’effet de serre Influence de l’atmosphère Introduction Bilan énergétique de la Terre Effet
Introduction à l’effet de serre
Influence de l’atmosphère
Introduction
Bilan énergétique de
la Terre
Effet de serre:
Forçage radiatif
phénomène de rétention thermique d’un local non-
ventilé, dû à une transparence sélective des
matériaux de l’enveloppe en fonction des diverses
longueurs d’ondes du rayonnement.
Perspectives
Modèle simple:
Q ext,e
Q e,s
Système
extérieur
Enveloppe
Système
Q e,ext
Q s,e
Avec ce modèle, le déplacement d’équilibre du système ne
dépend que de l’irradiation solaire (Q ext,e ).
Introduction à l’effet de serre Influence de l’atmosphère Introduction Bilan énergétique de la Terre Effet
Introduction à l’effet de serre
Influence de l’atmosphère
Introduction
Bilan énergétique de
la Terre
Effet de serre:
Forçage radiatif
phénomène de rétention thermique d’un local non-
ventilé, dû à une transparence sélective des
matériaux de l’enveloppe en fonction des diverses
longueurs d’ondes du rayonnement.
Perspectives
Modèle plus complexe:
Enveloppe
Q
Q ext,e
e,s
Q e,ext
Q s,e
Système
Q
ext,s
Système
extérieur
Q s,ext
A l’équilibre système + enveloppe:
Q ext,e + Q ext,s = Q e,ext + Q s,ext
Equilibre du système
Introduction à l’effet de serre Influence de l’atmosphère Introduction Bilan énergétique de la Terre Effet
Introduction à l’effet de serre
Influence de l’atmosphère
Introduction
Bilan énergétique de
la Terre
Effet de serre:
Forçage radiatif
phénomène de rétention thermique d’un local non-
ventilé, dû à une transparence sélective des
matériaux de l’enveloppe en fonction des diverses
longueurs d’ondes du rayonnement.
Perspectives
Modèle plus complexe:
Enveloppe
Q
Q ext,e
e,s
Q e,ext
Q s,e
Système
Q
ext,s
Système
extérieur
Q s,ext
Avec ce modèle, le déplacement d’équilibre du système ne
dépend plus uniquement de l’irradiation solaire (Q ext,e +Q ext,s ).
Introduction à l’effet de serre Impact Introduction Bilan énergétique de la Terre Forçage radiatif
Introduction à l’effet de serre
Impact
Introduction
Bilan énergétique de
la Terre
Forçage radiatif
Perspectives
Réchauffement moyen global (°C)
Introduction à l’effet de serre Situation actuelle Introduction Bilan énergétique de la Terre Forçage radiatif
Introduction à l’effet de serre
Situation actuelle
Introduction
Bilan énergétique de
la Terre
Forçage radiatif
Perspectives
Introduction à l’effet de serre Dynamique Introduction Bilan énergétique de la Terre Forçage radiatif
Introduction à l’effet de serre
Dynamique
Introduction
Bilan énergétique de
la Terre
Forçage radiatif
Perspectives
sensibilité à
accélération
l’intervention
avérée
Bilan énergétique Définitions Introduction Système: Terre système fermé Bilan énergétique de la Terre
Bilan énergétique
Définitions
Introduction
Système:
Terre
système fermé
Bilan énergétique
de la Terre
Régime permanent
Régime transitoire
1 er principe de la thermodynamique pour un système fermé:
Forçage radiatif
ΔE = W + Q
Perspectives
ΔE
est la variation totale d’énergie du système
W
l’énergie échangée sous forme de travail avec
l’extérieur
Q
l’énergie échangée sous forme de chaleur avec
l’extérieur
N.B.: on compte ici positivement l’énergie reçue par la Terre et
négativement l’énergie perdue.
Bilan énergétique Définitions Introduction Système: Terre système fermé Bilan énergétique de la Terre
Bilan énergétique
Définitions
Introduction
Système:
Terre
système fermé
Bilan énergétique
de la Terre
Régime permanent
Régime transitoire
1 er principe de la thermodynamique pour un système fermé:
Forçage radiatif
ΔE = W + Q
Perspectives
La variation
ΔE
est le fait d’une énergie reçue E S par la Terre
et d’une énergie émise, en grande partie dans l’infra-rouge,
E IR :
Δ E = E − E
S
IR
Bilan énergétique Bilan en régime permanent Introduction Régime permanent E = E Bilan énergétique de
Bilan énergétique
Bilan en régime permanent
Introduction
Régime permanent
E
= E
Bilan énergétique
de la Terre
Régime permanent
Régime transitoire
S
IR
D’où
ΔE = 0
Forçage radiatif
Estimation de E S : E S est l’énergie reçue par la Terre,
principalement depuis le Soleil.
Perspectives
2
E
= π R
(
D’où
1 −α Φ
)
S
S
avec α : albedo (i.e. réflectivité totale hémisphérique)
R
: rayon moyen de la Terre
Φ S : flux surfacique solaire reçu par la Terre
Bilan énergétique Bilan en régime permanent Introduction Régime permanent = E Bilan énergétique de la
Bilan énergétique
Bilan en régime permanent
Introduction
Régime permanent
= E
Bilan énergétique
de la Terre
Régime permanent
Régime transitoire
E S
IR
D’où
ΔE = 0
Forçage radiatif
Estimation de E IR : E IR est l’énergie émise par la Terre vers
l’extérieur
Perspectives
2
D’où
=
4
π R Φ
E IR
IR
avec α : albedo (i.e. réflectivité totale hémisphérique)
R : rayon moyen de la Terre
Φ IR : flux surfacique émis par la Terre
Bilan énergétique Bilan en régime permanent Introduction Régime permanent E = E Bilan énergétique de
Bilan énergétique
Bilan en régime permanent
Introduction
Régime permanent
E
= E
Bilan énergétique
de la Terre
Régime permanent
Régime transitoire
S
IR
D’où
ΔE = 0
En régime permanent:
Forçage radiatif
Perspectives
2
2
4
π
R Φ
= παR
(
1
−Φ
)
IR
S
1 −
α
soit
Φ
=
Φ
IR
S
4
Bilan énergétique Bilan en régime permanent Introduction Régime permanent = E Bilan énergétique de la
Bilan énergétique
Bilan en régime permanent
Introduction
Régime permanent
= E
Bilan énergétique
de la Terre
Régime permanent
Régime transitoire
E S
IR
D’où
ΔE = 0
En régime permanent:
Forçage radiatif
Perspectives
1 −
α
=
Φ S
Φ IR
4
Or le Terre peut être assimilée à un corps opaque:
4
= ε σ
T
Φ IR
ε est l’émissivité totale hémisphérique de la Terre
σ la constante de Planck
Bilan énergétique Bilan en régime permanent Introduction Régime permanent = E Bilan énergétique de la
Bilan énergétique
Bilan en régime permanent
Introduction
Régime permanent
= E
Bilan énergétique
de la Terre
Régime permanent
Régime transitoire
E S
IR
D’où
ΔE = 0
En régime permanent:
Forçage radiatif
Perspectives
1 −
α Φ
S
4
4
T =
0
ε σ
où T 0 est la température d’équilibre de la Terre.
Bilan énergétique Bilan en régime permanent Introduction Régime permanent = E Bilan énergétique de la
Bilan énergétique
Bilan en régime permanent
Introduction
Régime permanent
= E
Bilan énergétique
de la Terre
Régime permanent
Régime transitoire
E S
IR
D’où
ΔE = 0
En régime permanent:
Forçage radiatif
1 −
α Φ
S
4 4
Perspectives
T =
0
ε σ
Ordres de grandeur: pour ε = 0 (i.e. sans effet de serre)
− 2
α ≈ 0,3
Φ
1 400
W m
.
S
T
≈ 257 K = −16 °C
0
Bilan énergétique Bilan en régime permanent Introduction Bilan énergétique de la Terre Régime permanent
Bilan énergétique
Bilan en régime permanent
Introduction
Bilan énergétique
de la Terre
Régime permanent
Régime transitoire
Ordres de grandeur: pour ε = 0 (i.e. sans effet de serre)
− 2
Φ
α ≈ 0,3
1 400
W m
.
S
Forçage radiatif
T
≈ 257 K = −16 °C
Perspectives
0
à comparer à la température moyenne actuelle:
réelle ≈ +15 °
T
C
0
Cette différence s’explique en grande partie du fait de l’effet de
serre, que rend l’atmosphère semi-transparente
≠ 0
α atm
ε réelle
D’où
< 1
Bilan énergétique Bilan en régime permanent Introduction Bilan énergétique de la Terre Régime permanent
Bilan énergétique
Bilan en régime permanent
Introduction
Bilan énergétique
de la Terre
Régime permanent
Régime transitoire
2
Ordres de grandeur: pour
Φ
1 400
W m
.
S
α ≈ 0,3
Forçage radiatif
2
E
= π
R 1
(
−α Φ
)
6
86.10
Mtep an
/
S
S
Perspectives
à
comparer avec les 10 000 Mtep/an d’énergie consommée à
l’échelle mondiale
E
S
E
<<< E
consommée
S
8600
Bilan énergétique Bilan en régime transitoire Introduction Bilan énergétique de la Terre Régime permanent
Bilan énergétique
Bilan en régime transitoire
Introduction
Bilan énergétique
de la Terre
Régime permanent
Régime transitoire
Deux cas de figure possibles:
• Si l’énergie solaire incidente est inférieure à l’énergie IR
émise:
Forçage radiatif
ΔE < 0
Perspectives
• Si l’énergie solaire incidente est supérieure à l’énergie IR
émise:
ΔE > 0
C’est apparemment le 2 nd cas de figure que nous vivons
actuellement: l’effet de serre tend à faire diminuer l’énergie
émise dans l’IR.
Bilan énergétique Bilan en régime transitoire Introduction Bilan énergétique de la Terre Régime permanent
Bilan énergétique
Bilan en régime transitoire
Introduction
Bilan énergétique
de la Terre
Régime permanent
Régime transitoire
Plus précisément:
Δ
E = Δ
E
+ Δ
E
+ Δ
U
P
C
Pour le système étudié, ΔE P n’est pas affectée a priori par la
diminution des émissions IR de la Terre.
Forçage radiatif
Δ
E ≈ Δ
E
C + Δ
U
Perspectives
L’augmentation d’énergie totale du fait de la diminution de
l’énergie émise peut donc s’accompagner:
• d’une augmentation de l’énergie cinétique (vents, etc.)
• d’une augmentation de la chaleur sensible via
l’augmentation de la température de la Terre ou de
l’atmosphère
• d’une augmentation de l’énergie interne stockée
(biomasse, etc.)
• d’une diminution de la masse de glace (fusion)
Bilan énergétique Conclusion Introduction Bilan énergétique de la Terre Régime permanent Régime transitoire
Bilan énergétique
Conclusion
Introduction
Bilan énergétique
de la Terre
Régime permanent
Régime transitoire
L’effet de serre positif se traduit par une augmentation de
l’énergie de notre planète.
A une époque où la consommation d’énergiene cesse de
Forçage radiatif
croître, cette constatation est positive.
Perspectives
Pour autant, le défi à relever est que cette augmentation
d’énergie ne se traduise pas par des effets néfastes à l’échelle
planétaire (grandes catastrophes climatiques).
L’enjeu consiste à présent en la maîtrise de l’effet de serre afin
de convertir l’apport d’énergie en énergie utile, de façon
directe (énergie solaire, énergie éolienne) ou par stockage
(biomasse).
Forçage radiatif positif Forçage lié à l’effet de serre cumulé Introduction Bilan énergétique de la
Forçage radiatif positif
Forçage lié à l’effet de serre cumulé
Introduction
Bilan énergétique de
la Terre
Définition: le forçage radiatif F quantifie la diminution induite
de l’énergie IR émise naturellement par la Terre.
Forçage radiatif
2
positif
E
=
4
π
R
(
Φ
F )
IR
IR
négatif
N.B.: F est homogène à un flux surfacique
Perspectives
Si
on établit de nouveau le bilan énergétique de la Terre en
régime permanent, on obtient:
2
(
)(
)
2
4π R
1−α
Φ
− F
= π R
(
1−α Φ
)
I R
S
1 −
α
soit encore
Φ
=
Φ
+ F
IR
S
4
Forçage radiatif positif Forçage lié à l’effet de serre cumulé Introduction Bilan énergétique de la
Forçage radiatif positif
Forçage lié à l’effet de serre cumulé
Introduction
Bilan énergétique de
la Terre
Définition: le forçage radiatif F quantifie la diminution induite
de l’énergie IR émise naturellement par la Terre.
Forçage radiatif
2
positif
E
=
4
π
R
(
Φ
F )
IR
IR
négatif
N.B.: F est homogène à un flux surfacique
Perspectives
Si on établit de nouveau le bilan énergétique de la Terre en
régime permanent, on obtient:
2
4π R
(
1−α
)(
2
Φ
− F
)
= π R
(
1−α Φ
)
I R
S
1 −
α
4
soit encore
Φ
=
εσ
T
=
Φ
+
F
IR
1
S
4
où T 1 est la nouvelle température d’équilibre de la Terre
Forçage radiatif positif Forçage lié à l’effet de serre cumulé Introduction En présence de forçage
Forçage radiatif positif
Forçage lié à l’effet de serre cumulé
Introduction
En présence de forçage radiatif:
Bilan énergétique de
la Terre
1 −
4
=
εσ
T
=
α F
Φ
+
Forçage radiatif
Φ IR
1
S
4
positif
négatif
En l’absence de forçage radiatif:
Perspectives
1 −
4
=
εσ
T
=
α Φ
Φ IR
0
S
4
Ainsi pour un forçage radiatif positif (F>0):
T 1 > T 0
Forçage radiatif positif Forçage lié à l’effet de serre cumulé Introduction En présence de forçage
Forçage radiatif positif
Forçage lié à l’effet de serre cumulé
Introduction
En présence de forçage radiatif:
Bilan énergétique de
la Terre
1
α
4
Φ
=
εσ
T
=
Φ
+
F
Forçage radiatif
IR
1
S
4
positif
négatif
En l’absence de forçage radiatif:
Perspectives
1
α
4
Φ
=
εσ
T
=
Φ
IR
0
S
4
Si on différencie cette dernière expression:
d
Φ
dT
dF
dT
1 er ordre
IR
= 4
= 4
(
1 −
α
)
Φ
T
(
−α Φ
)
ΔΦ
= 4 F
1
T
S
IR
S
0
Forçage radiatif positif Forçage lié à l’effet de serre cumulé Introduction En présence de forçage
Forçage radiatif positif
Forçage lié à l’effet de serre cumulé
Introduction
En présence de forçage radiatif:
Bilan énergétique de
la Terre
1 −
α
4
=
εσ
T
=
Φ +
F
Forçage radiatif
Φ IR
1
S
4
positif
négatif
En l’absence de forçage radiatif:
Perspectives
1 −
α
4
=
εσ
T
=
Φ S
Φ IR
0
4
On en déduit une approximation du réchauffement planétaire
depuis le début de l’ère industrielle:
F
Δ
T =
T
0
(
1 −
α
)
Φ
S
Forçage radiatif positif Forçage lié à l’effet de serre cumulé Introduction Application numérique: Bilan
Forçage radiatif positif
Forçage lié à l’effet de serre cumulé
Introduction
Application numérique:
Bilan énergétique de
la Terre
approximation du réchauffement planétaire entre 1750 et 2000
Forçage radiatif
F
positif
Δ
T =
T
0
(
α
)
négatif
1 −
Φ
S
Perspectives
avec F = 2,43 W/m 2 (source: GIEC)
Δ T ≈ 0,7 K
ce qui l’ordre de grandeur des variations de températures
moyennes estimées.
Forçage radiatif positif Forçage lié à l’effet de serre cumulé Introduction Application numérique: Bilan
Forçage radiatif positif
Forçage lié à l’effet de serre cumulé
Introduction
Application numérique:
Bilan énergétique de
la Terre
approximation de l’excès d’énergie accumulé entre 1750 et
2000
Forçage radiatif
positif
2
Δ
E
= 4π
R F
négatif
Perspectives
avec F = 2,43 W/m 2 (source: GIEC)
Δ E
≈ 86.10
4 Mtep
soit 86 fois la consommation énergétique annuelle actuelle.
Le forçage radiatif constitue une mesure de l’excès
d’énergie mobilisable grâce à l’effet de serre
Forçage radiatif négatif Forçage lié à l’utilisation des ENR Introduction Forçage négatif: une solution est
Forçage radiatif négatif
Forçage lié à l’utilisation des ENR
Introduction
Forçage négatif: une solution est de faire diminuer E S
Bilan énergétique de
la Terre
Δ E = E − E
Forçage radiatif
S
I R
positif
Faisabilité:
négatif
1. L’énergie solaire reçue à la surface de la Terre dépend de
α une augmentation de la concentration en
Perspectives
poussières et aérosols peut entraîner un refroidissement
planétaire;
2. La capture de l’énergie solaire pour les besoins humains
est autant d’énergie qui ne chauffe par la Terre.
En 1 ère approximation, on va supposer que toutes les ENR
prélèvent à la source l’énergie solaire incidente, afin de
quantifier le forçage négatif dû à l’utilisation des ENR.
Forçage radiatif négatif Forçage lié à l’utilisation des ENR Introduction Bilan énergétique de la Terre
Forçage radiatif négatif
Forçage lié à l’utilisation des ENR
Introduction
Bilan énergétique de
la Terre
Forçage négatif: on note F ENR le forçage négatif associé aux
ENR (rapporté à la surface totale de la Terre)
Forçage radiatif
2
E
= π
R
[(
1
−α Φ
)
4 F
]
positif
S
S
ENR
négatif
Perspectives
Ainsi, en présence des forçages négatif et positif, le nouveau
bilan s’écrit:
1 −
α
4
Φ
=
εσ
T
=
Φ
+
(
F − F
)
IR
2
S
ENR
4
De même, la variation de température de la Terre donne:
(
F
F
)
Δ
T
=
ENR
T
0
(
1 −
α
)
Φ
S
Forçage radiatif négatif Forçage lié à l’utilisation des ENR Introduction Bilan énergétique de la Terre
Forçage radiatif négatif
Forçage lié à l’utilisation des ENR
Introduction
Bilan énergétique de
la Terre
Forçage négatif: on note F ENR le forçage négatif associé aux
ENR (rapporté à la surface totale de la Terre)
Forçage radiatif
(
F
− F
)
ENR
positif
Δ
T
=
T
0
(
1 −
α )
Φ
négatif
S
Perspectives
On en déduit qu’un forçage radiatif négatif peut annuler le
réchauffement planétaire:
F = F
ENR
Avec
F
≈ F
2,43 W / m
2 et R=6 000 km, le forçage
ENR
radiatif négatif correspond à une énergie:
2
11
4
R F
x
365
x
24 ≈ 96.10
MWh an
/
= 82.10
Mtep
ENR
Forçage radiatif négatif Forçage lié à l’utilisation des ENR Introduction Forçage négatif: Bilan
Forçage radiatif négatif
Forçage lié à l’utilisation des ENR
Introduction
Forçage négatif:
Bilan énergétique de
la Terre
Avec
F
≈ F
2,43 W / m
2 et R=6 000 km, le forçage
ENR
radiatif négatif correspond à une énergie:
Forçage radiatif
positif
2
4
R F
x
365
x
24 ≈ 82.10
Mtep
négatif
ENR
Perspectives
à comparer avec la consommation annuelle d’énergie primaire
de 10 4 Mtep, ce qui correspond à 1/75 e du forçage radiatif
négatif nécessaire pour compenser annuellement l’effet de
serre cumulé.
Envisager l’utilisation des ENR pour compenser l’effet
cumulé de l’effet de serre semble illusoire.
Envisager l’utilisation des ENR pour compenser l’effet
de serre additionnel associé aux émissions annuelles
actuelles apparaît réaliste.
Perspectives Conditions pour la maîtrise de l’effet de serre Introduction Bilan énergétique de la Terre
Perspectives
Conditions pour la maîtrise de l’effet de serre
Introduction
Bilan énergétique de
la Terre
Si on considère en conséquence la variation annuelle de
température δT due au forçage total F=δF-F ENR :
δ F
− F
Forçage radiatif
δ T =
ENR
T
0
(
1 −
α )
Φ
Perspectives
S
La condition de maîtrise de l’effet de serre devient alors:
δ F ≤ F
ENR
cas où le forçage radiatif négatf lié à l’utilisation des ENR
compense le forçage radiatif positif additionnel dû aux
émissions de GES.
Perspectives Conditions pour la maîtrise de l’effet de serre Introduction Condition de maîtrise de l’effet
Perspectives
Conditions pour la maîtrise de l’effet de serre
Introduction
Condition de maîtrise de l’effet de serre additionnel:
Bilan énergétique de
la Terre
δ F ≤ F
ENR
Forçage radiatif
Perspectives
Afin d’évaluer δF, on peut avoir recours à la formule
recommandée par le GIEC:
C ( t )
ln
C
δ
C
2
δ
F
=
4,37
0
x
6,3
W m
/
ln 2
C
0
où C(t) est la concentration en CO 2 à l’instant t considéré et C 0
la concentration pré-industrielle.
Actuellement, on estime δF=2,8 ppm/an, soit:
2
δ F ≈ 0,06 W / m
Introduction Bilan énergétique de la Terre Forçage radiatif Perspectives 2 ≥ 4π R F x
Introduction
Bilan énergétique de
la Terre
Forçage radiatif
Perspectives
2
≥ 4π
R F x
δ
365
E ENR

Perspectives

Conditions pour la maîtrise de l’effet de serre

Condition de maîtrise de l’effet de serre additionnel:

δ F 0,06 W / m

2

On en déduit la consommation d’énergie annuelle E ENR nécessaire pour contrebalancer le forçage radiatif positif:

x

24 2.10

4

Mtep

à comparer avec la consommation annuelle d’énergie primaire de 10 4 Mtep

l’utilisation extensive des ENR ne peut à elle seule contrebalancer les émissions de GES contrebalancer les émissions de GES

l’utilisation extensive des ENR peut contribuer à contrebalancer de façon non-négligeable les émissions de GES contrebalancer de façon non-négligeable les émissions de GES