Sunteți pe pagina 1din 42

CE 2 Grammaire Prénom

GR 01 Délimiter les phrases dans un texte


Date

Un vieux livre miteux


Découvrir

[Ce jour-là, en sortant de l’école, Mathieu aperçut un livre abandonné sur le trottoir

c’était un vieux livre miteux ses pages étaient cornées et sa couverture maculée de
taches] À la vérité, c’était un vieux livre très, très fatigué. Mathieu, en voyant cette
pauvre chose sur le macadam, ne put résister à l’envie de shooter dedans. Il prit son
élan et…
— Je ne te conseille pas de faire ça, pauvre minus !
Mathieu se figea, prêt à boxer celui qui cherchait la bagarre. Mais autour de lui,
il n’y avait personne.

Christian JOLIBOIS et Romain DRAC, Le Cafard en baskets, Éditions de la Sablière.

•a Dans le passage entre crochets, rétablis les points et les majuscules afin de
former trois phrases.

Dans la suite du texte, entoure en rouge les points signalant une fin de phrase
(ils sont suivis d’une majuscule).
Combien ce second passage comporte-t-il de phrases ? _____________.

•b Dans les phrases suivantes, le verbe a disparu : complète-les à l’aide du texte.

1. Mais autour de lui, il n’y ______________________personne.


2. Ce jour-là, en sortant de l’école, Mathieu ______________________un livre abandonné
sur le trottoir.
3. Mathieu se ______________________ , prêt à boxer celui qui ______________________ la
bagarre.
4. Je ne te ______________________pas de faire ça, pauvre minus !
5. À la vérité, c’ ______________________un vieux livre très, très fatigué.

Conclus : une phrase est le plus souvent organisée autour d’un ou de plusieurs
______________________conjugués.
• Une phrase est un ensemble de mots organisé, qui exprime une idée.
Pour délimiter les phrases d’un texte, il faut savoir :
Retenir
— qu’une phrase commence par une ___________________________ ;
— qu’elle se termine par un ___________________________ qui peut être un point
d’interrogation, un point d’___________________________ou des points de suspension.

• Une phrase comprend en général un ou plusieurs ______________________conjugués.

•1 Souligne les groupes de mots qui forment une phrase.

1. S’appelle le cafard en baskets le livre. – 2. Lâche-moi les baskets ! – 3. Je te dis


que je n’aime pas lire! – 4. Vas-tu à l’école samedi? – 5. Parfois la rue de vieilles choses.
S’entraîner

– 6. Pas de bêtises dans la rue. – 7. Les livres peuvent des amis. – 8. Rêve je en lisant.

•2 Remets les mots dans l’ordre pour former des phrases correctes.

1. Lire n’aime pas Mathieu.


_________________________________________________________________________________________
2. Dans un livre vieux Mathieu un jour de pied un coup donne.
_________________________________________________________________________________________
3. Fâche se livre le.
_________________________________________________________________________________________
4. Minus Mathieu de traite il.
_________________________________________________________________________________________
5. Ne veut pas le livre ramasser Mathieu.
_________________________________________________________________________________________

•3 Rétablis les majuscules et les points.

cette année notre équipe s’est réunie pour sélectionner plus de 450 titres pour les
© Infomedia communication

enfants l’univers des livres pour enfants est de plus en plus vaste on se trouve sou-
vent devant un choix difficile nous avons classé les livres par âge de lecture vous
les trouverez rangés du premier âge au lecteur confirmé
_________________________________________________________________________________________
_________________________________________________________________________________________
_________________________________________________________________________________________
_________________________________________________________________________________________

Délimiter les phrases dans un texte


CE 2 Grammaire Laisser les élèves poursuivre seuls. Lors de la mise en commun, mettre en évidence
GR 01 Délimiter les phrases dans un texte que les signes de ponctuation forte, qui terminent une phrase, correspondent à
une pause longue de la voix. Signaler qu’une majuscule ne correspond pas
forcément à un début de phrase (majuscule de nom propre).
Éléments de corrigé : Ce second passage comporte six phrases.
• Question b. Lors de la mise en commun, expliquer éventuellement qu’une
phrase comporte le plus souvent un verbe conjugué, mais qu’il existe aussi des

1 Objectifs
• Connaître les caractéristiques d’une phrase.
• Former des phrases.
phrases non verbales (ex. : Quelle chance !).
Éléments de corrigé : 1. avait – 2. aperçut – 3. figea, cherchait – 4. conseille –
5. était. – Une phrase est le plus souvent organisée autour d’un (ou de plusieurs)
verbe(s) conjugué(s). Elles contient parfois plusieurs verbes.
Préalables

Mots clés Retenir


Phrase, majuscule, point, ponctuation, verbe. À partir du Découvrir, faire récapituler oralement les caractéristiques d’une
phrase. Laisser ensuite les élèves compléter la rubrique Retenir avec les mots :
Activité préparatoire majuscule – point – exclamation – verbes.
Tracer trois colonnes au tableau : dans la première, écrire des groupes nominaux
commençant par une majuscule ou des noms propres, dans la deuxième des verbes S’entraîner
à l’infinitif (éventuellement suivis de compléments) et dans la troisième des • Exercice 1. Montrer que tous ces groupes de mots commencent par une majus-
points variés. Demander aux élèves de former des phrases en utilisant un élément cule et finissent par un point, sans former pour autant des phrases à chaque fois.
de chaque colonne. Exemple : La famille Durand – partir en vacances – ? ➝ La Insister sur le caractère organisé et sensé de la phrase.
famille Durand part-elle en vacances ? Éléments de corrigé : Il faut souligner les groupes de mots 2 – 3 – 4.
• Exercice 2. Éléments de corrigé: 1. Mathieu n’aime pas lire. – 2. Un jour Mathieu

2 Découvrir
donne un coup de pied dans un vieux livre. – 3. Le livre se fâche. – 4. Il traite
Mathieu de minus. – 5. Mathieu ne veut pas ramasser le livre.

3
Un vieux livre miteux • Exercice 3. Lire d’abord le texte à voix haute en marquant bien les pauses.
Dans un premier temps, présenter le texte : un petit garçon du nom de Mathieu
La fiche

est interpellé par un livre qui parle et qui va se coller au bas de son pantalon :
pour quelqu’un qui n’aime pas lire, c’est bien la pire des mésaventures… Autres fiches
• Question a. Lire le texte à voix haute en marquant bien la fin des phrases et en • L’étude de la phrase et de ses composants se poursuit dans la fiche suivante,
Et après…

© Infomedia communication
insistant sur la ponctuation. Mettre les élèves en garde contre la confusion entre Distinguer le GS et le GV (CE2 GR02).
ligne et phrase. Lors de la mise en commun, mettre en évidence qu’une phrase • La distinction entre phrase verbale et phrase non verbale est reprise au CM1
représente une unité de sens et qu’en général, une phrase exprime une idée. dans la fiche Reconnaître une phrase verbale ou non verbale (CM1 GR01).
Éléments de corrigé : Ce jour-là, en sortant de l’école, Mathieu aperçut un livre
abandonné sur le trottoir. C’était un vieux livre miteux. Ses pages étaient cornées
et sa couverture maculée de taches.
CE 2 Grammaire Prénom
GR 02 Distinguer le GS et le GV
Date

La vie en bleu
Découvrir

Jojo se portait à merveille jusqu’au jour où, en fouillant dans le réfrigérateur, il vit que
dedans rien n’était bleu. Depuis lors, il n’eut plus qu’une idée en tête : manger du bleu.

“1. Inquiets, ses parents consultèrent


x
les médecins.
2. L’un d’eux suggéra des lunettes bleues.
3. Mais rien n’avait le goût du bleu…
4. Un spécialiste des idées bleues leur conseilla de lui faire une peur bleue.
5. Mais Jojo n’avait pas peur, ni des grimaces, ni des affreux films interdits aux petits.
6. On alla jusqu’à lui payer le train fantôme.
7. Les squelettes en carton et les hiboux phosphorescents ne l’impressionnèrent guère.
8. Mais soudain, il vit deux grands yeux très bleus.
9. C’étaient les yeux de la petite fille assise avec lui dans le wagonnet de la peur.

D’après Bruno HEITZ, Les Idées bleues de Jojo, Circonflexe.

Dans les phrases 2 à 8 (la phrase 1 sert d’exemple) :


— mets une croix rouge sous le verbe,
— souligne d’une flèche bleue le groupe sujet,
— encadre en rouge le groupe verbal.
• Dans une phrase, on peut isoler deux groupes essentiels : le groupe sujet (GS) et
le groupe verbal (GV).
Retenir
— Le groupe sujet (GS) répond à la question Qui est-ce qui… ? ou Qu’est-ce
qui… ? suivie du verbe.
Ex. : Inquiets, ses parents consultèrent les médecins.
— Le groupe verbal (GV) comprend le verbe et son ou ses compléments.
Ex. : L’un d’eux suggéra des lunettes bleues.

• Le groupe sujet est placé en général avant le groupe verbal : il commande l’accord
du verbe.
Ex. : Mais soudain, il vit deux grands yeux très bleus. ➝ Mais soudain ils virent deux
grands yeux très bleus.

•1 Mets une croix sous le verbe. Encadre le GV et souligne le GS d’une flèche.

1. Jojo expliqua son problème.


2. La petite fille lui proposa ses yeux.
S’entraîner

3. Ils devinrent les meilleurs amis du monde.


4. Les deux enfants décidèrent de tout repeindre en bleu.

•2 Complète les phrases suivantes par un GS ou un GV selon le cas.


1. Le boulanger ______________________________________________________________________.
2. __________________________________________sont partis se promener.
3. __________________________________________se réfugie dans son terrier.
4. Mes parents ______________________________________________________________________.
© Infomedia communication

•3 Accorde le verbe avec le nouveau sujet.

1. L’enfant a peur dans le train fantôme.


➝ Les enfants _______________________dans le train fantôme.
2. Pierre mange une gaufre.
➝ Pierre et Cécile _______________________une gaufre.
3. Je _______________________y retourner bientôt.
➝ Nous souhaitons y retourner bientôt.

Distinguer le GS et le GV
CE 2 Grammaire • Faire appliquer la consigne aux phrases suivantes en laissant de côté la phrase
GR 02 Distinguer le GS et le GV 9 qui est plus difficile. Lors de la mise en commun, faire dire le moyen de
reconnaissance utilisé pour le GS.
• Mettre en évidence la variété des sujets (rien, on, etc.). Montrer que la négation
fait partie du GV (n’avait pas peur, etc.).
• Demander aux élèves de supprimer l’un des deux groupes dans les phrases
proposées : La phrase a-t-elle encore un sens ? Mettre en évidence que GS et GV

1 Objectifs
• Repérer les constituants essentiels d’une phrase simple (GS et GV).
• Accorder le verbe avec le sujet.
sont les constituants indispensables, essentiels d’une phrase.
Éléments de corrigé : 1. Inquiets, ses parents consultèrent
2. L’un d’eux suggéra
x
x
les médecins. –
des lunettes bleues. – 3. Mais rien n’avait le goût du bleu…
– 4. Un spécialiste des idées bleues leur conseilla
x

de lui faire une peur bleue. –


Préalables

5. Mais Jojo n’avait pas peur, ni des grimaces, ni des affreux films interdits aux petits.
Mots clés x

Groupe sujet, groupe verbal, verbe, accord, terminaison. – 6. On alla


x
jusqu’à lui payer le train fantôme. – 7. Les squelettes en carton et
les hiboux phosphorescents ne l’impressionnèrent
x
guère. – 8. Mais soudain, il
Activité préparatoire vit
x deux grands yeux très bleus.
Partir d’une phrase simple composée d’un GN sujet et d’un groupe verbal
(ex. : Ce garçon aime les jeux vidéo).
• Faire repérer le verbe : il exprime une action. S’entraîner
• Annoncer qu’on cherche le sujet du verbe, c’est-à-dire le groupe de mots qui • Exercice 1. Il permet de réutiliser le codage de l’activité de découverte (croix, flèche
fait l’action exprimée par le verbe. Sonder les élèves sur les moyens de et encadrement). Inciter les élèves à procéder toujours de cette façon. Faire
reconnaissance qu’ils emploient : les lister et les essayer sur plusieurs phrases (la utiliser les moyens de reconnaissance habituels.
question Qui est-ce qui … ? ou Qu’est-ce qui… ? suivie du verbe ; C’est … qui… ; Éléments de corrigé : 1. Jojo expliqua
x
son problème. – 2. La petite fille lui proposa
x
substitution pronominale). Faire varier le sujet de la phrase et faire remarquer ses yeux. – 3. Ils devinrent
x
les meilleurs amis du monde. – 4. Les deux enfants
les changements de marque d’accord. décidèrent
x
de tout repeindre en bleu.
• Faire nommer le groupe qui suit en général le GS et qui comprend le verbe • Exercice 2. Faire chercher oralement des GS et des GV possibles : les élèves
et ses compléments (le GV). doivent respecter la cohérence de la phrase. Rappeler la nécessité d’accorder le

2
verbe avec son sujet : prendre pour exemple la première phrase.
Éléments de corrigé : 1. Le boulanger du village se lève à cinq heures. – 2. Mes
Découvrir frères sont partis se promener. – 3. Le lapin se réfugie dans son terrier. – 4. Mes

© Infomedia communication
La vie en bleu parents ont le même âge.
• Faire lire le texte sans tenir compte de la numérotation. • Exercice 3. Faire identifier le GS et le GV de chaque phrase et mettre en évi-
La fiche

• Écrire au tableau la première phrase qui sert d’exemple. En sollicitant l’aide dence les transformations à effectuer. Faire déduire de chaque sujet proposé le
des élèves, exécuter la consigne qui suit : marquer une croix rouge sous le verbe, nombre et la personne du verbe à compléter.
souligner le sujet d’une flèche bleue, après avoir rappelé les moyens de Éléments de corrigé : 1. ont peur – 2. mangent – 3. souhaite.
reconnaissance listés lors de l’activité préparatoire. Faire encadrer le GV en rouge.
CE 2 Grammaire Prénom
GR 03 Indiquer le type d’une phrase
Date

On a capturé un diable !
Découvrir

« Je vous dis que c’est hhh un diable que j’ai capturé hhh ! » protesta Édouard.
“ 1 2
[« Venez m’aider hhh ! » ] [Julien s’approcha .] Édouard naviguait de côté et d’autre
comme un petit bateau malmené par la tempête. « Viens lui prendre la patte hhh !
Serre-la juste au-dessus hhh de mes poings hhh! » Julien ne voyait rien. Mais il allongea
les mains et fit ce que son camarade ordonnait. Il cria soudain : « Ah ! je tiens
quelque chose! Qu’est-ce que c’est? » « Hé? Les garçons? » demanda Deborah. [« Vous
êtes sérieux ? »3] [« On tient quelque chose ! »4] répliqua Julien fort excité. « Mais
je ne sais pas quoi ! » « C’est un diable hhh ! » se défendit Édouard. « Ça fait cinq
minutes que je hhh vous le dis ! »

D’après Yak RIVAIS, T’occupe !, L’École des loisirs, 1993.

•a Entoure avec trois couleurs différentes les trois types de points ( . ! ?).

•b Souligne les phrases terminées par un point d’exclamation et qui expriment un ordre.

•c Complète le tableau suivant.

Phrase n° Se termine par un … Donne ou exprime… Type de phrase


1 __________________________ _________________________ impérative
2 __________________________ une information __________________________
3 point d’interrogation _________________________ __________________________
4 __________________________ un sentiment fort __________________________
Retenir On distingue quatre types de phrases.

• La phrase déclarative donne une ____________________________et se termine par un


_______________. Ex. : Julien s’approcha.

• La phrase interrogative pose une ____________________________et se termine par un


_______________________________________________. Ex. : Vous êtes sérieux ?

• La phrase exclamative exprime un sentiment fort et se termine par un


_______________________________________________. Ex. : On tient quelque chose !

• La phrase impérative donne un ____________________________et se termine par un


point ou un _______________________________________________. Ex. : Venez m’aider !

•1 Indique le type de chaque phrase.

1. Édouard essaie de capturer un diable. ➝ _________________________________________


2. Va-t-il y parvenir ?➝ _______________________________________________________________
3. Aidez-le un peu ! ➝ ________________________________________________________________
S’entraîner

4. Julien ne croit pas à ces histoires de diable. ➝ ___________________________________


5. Quelle histoire incroyable ! ➝ _____________________________________________________

•2 Souligne les phrases impératives.

1. Comme il est naïf ! – 2. N’essayez plus jamais d’attraper un diable, c’est dangereux.
– 3. Il y a un diable devant l’école ! – 4. Ne crois pas à cette histoire saugrenue ! –
5. Partons vite ! – 6. Quelle aventure !

•3 Mets la ponctuation qui convient à la fin de chaque phrase.


© Infomedia communication

1. Deborah est curieuse __


2. Édouard et Julien sont-ils enthousiastes__
3. Attrape vite ce diable __
4. Cette aventure est très excitante__

Indiquer le type d’une phrase


CE 2 Grammaire Éléments de corrigé :
GR 03 Indiquer le type d’une phrase
Phrase n° Se termine par un … Donne ou exprime… Type de phrase

1 point d’exclamation un ordre impérative

2 point une information déclarative

3 point d’interrogation une question interrogative

1 Objectifs
• Reconnaître et utiliser les signes de ponctuation forte.
• Connaître les quatre types de phrases et leurs caractéristiques. Retenir
4 point d’exclamation un sentiment fort exclamative
Préalables

Signaler que les phrases déclaratives sont très présentes dans un récit, alors que
Mots clés les phrases interrogatives et exclamatives se rencontrent le plus souvent en situa-
Type de phrase, déclarative, impérative, interrogative, exclamative, point, ponc- tion de dialogue.
tuation.
S’entraîner
Activité préparatoire • Exercice 1. Faire identifier le point utilisé dans chaque phrase, puis laisser les élèves
• Écrire au tableau quatre phrases d’un type différent : les lire à voix haute en exécuter la consigne.
insistant sur la différence d’intonation. Faire identifier les trois signes de ponc- Éléments de corrigé : 1. déclarative – 2. interrogative – 3. impérative – 4. décla-
tuation utilisés et faire justifier leur emploi. rative – 5. exclamative.
• Mettre en place le vocabulaire adéquat : employer les termes déclarative, • Exercice 2. Faire distinguer les phrases qui donnent un ordre de celles qui
impérative, interrogative, exclamative ; introduire également l’expression type de traduisent un sentiment fort (enthousiasme, peur, étonnement, etc.).
phrase. Éléments de corrigé : Il faut souligner les phrases 2, 4 et 5.
• Exercice 3. Faire lire les phrases à voix haute et inciter les élèves à mettre le ton

2 Découvrir
On a capturé un diable !
• Questions a et b. Laisser les élèves exécuter la consigne de la question a. Lors
(la ponctuation peut changer en fonction de l’intonation).
Éléments de corrigé : 1. Deborah est curieuse. – 2. Édouard et Julien sont-ils
enthousiastes ? – 3. Attrape vite ce diable ! – 4. Cette aventure est très excitante !

3
La fiche

de la mise en commun, mettre en évidence que les phrases impératives, comme


les phrases exclamatives, se terminent toutes, ici, par un point d’exclamation. Autres fiches

© Infomedia communication
Montrer que le sens et la forme du verbe permettent de les distinguer. Faire ensuite • Le type interrogatif est étudié de manière plus approfondie dans la fiche
répondre à la question b. suivante, Reconnaître et construire une phrase interrogative (CE2 GR04).
Éléments de corrigé : b. Il faut souligner les phrases : Venez m’aider ! – Viens lui • La fiche Lire en tenant compte de la ponctuation (CM2 LE02) met l’accent sur
prendre la patte ! – Serre-la juste au-dessus hhh de mes poings hhh ! l’intonation.
• Question c. Attirer l’attention sur les phrases entre crochets. Laisser les élèves
travailler seuls.
CE 2 Grammaire Prénom
GR 04 Reconnaître et construire une phrase interrogative
Date

Toby-Chien et Kiki-la-Doucette

TOBY-CHIEN : Tu dors ?

Découvrir

KIKI-LA-DOUCETTE, ronron faible : …


TOBY-CHIEN : Vis-tu seulement ? Tu es si plat ! Tu as l’air d’une peau vide.
KIKI-LA-DOUCETTE, voix mourante : Laisse…
5 TOBY-CHIEN : Tu n’es pas malade ?
KIKI-LA-DOUCETTE : Non… laisse-moi. Je dors. Je ne sais plus si j’ai un corps.
Quel tourment de vivre près de toi ! J’ai mangé, il est deux heures, dormons.
TOBY-CHIEN : Je ne peux pas. Quelque chose fait une boule dans mon estomac. Cela
va descendre, mais lentement. Et puis ces mouches, ces mouches! […] Là, juste sous
10 mon nez, tu vois ? Comment faire ? Je louche tant que je peux… Il y a deux mouches
maintenant ? Non, une seule… Non, deux […] Je déteste le soleil, et les mouches,
et tout !…
” COLETTE, Dialogues de bêtes, © Mercure de France, 1930.

•a Souligne les phrases interrogatives du texte.

•b Complète le tableau suivant avec les questions du texte puis écris les autres
constructions possibles.

Construction (1) Construction (2) Construction (3)


du type Tu as faim ? du type Est-ce que tu as faim ? du type As-tu faim ?

Tu dors ? Est-ce que tu dors ? Dors-tu ?


___________________________________ ___________________________________ ___________________________________
___________________________________ ___________________________________ ___________________________________
___________________________________ ___________________________________ ___________________________________
___________________________________ ___________________________________ ___________________________________

•c Pose les questions qui appellent ces réponses. Utilise le registre soutenu.

1. ____________________________________________? Oui, le chien déteste les mouches.


2. ____________________________________________? Oui, le chien agace le chat.
3. ____________________________________________? Non, le chien n’apprécie pas le soleil.
• Une phrase interrogative pose une question. À l’écrit, elle se termine par un point
d’interrogation. À l’oral, l’intonation monte.
Retenir
• Certaines questions attendent comme réponses oui ou non. On peut les construire
de trois façons différentes selon le registre de langue.
(1) Registre ______________________ : Tu es malade ?
(2) Registre ______________________ : Est-ce que tu es malade ?
(3) Registre ______________________ : Es-tu malade ?

• D’autres questions appellent une réponse autre que oui ou non. Elles sont intro-
duites par des mots interrogatifs comme qui ? où ? quand ? comment ? pourquoi ?
Ex. : Pourquoi Kiki-la-Doucette se plaint-elle ?

•1 Mets un point d’interrogation si nécessaire.

1. Le chat est-il un animal affectueux __


2. Quel merveilleux chien vous avez là __
S’entraîner

3. Est-ce que tu as déjà eu un animal domestique __


4. Pierre a un cochon d’Inde __

•2 Écris ces questions dans un registre courant.

1. Kiki-la-Doucette est-elle un chat ? ________________________________________________


__________________________________________________?
2. Les mouches énervent-elles Toby-Chien ? ________________________________________
__________________________________________________?
3. Les chiens et les chats s’entendent-ils bien ? ______________________________________
__________________________________________________?
4. Le cheval est-il un animal intelligent ? ____________________________________________
© Infomedia communication

__________________________________________________?

•3 Complète les questions avec le mot interrogatif qui convient.

1. ___________________se trouve la tour Eiffel ?


2. ___________________n’es-tu pas venu me voir ?
3. ___________________pars-tu en voyage ?

Reconnaître et construire une phrase interrogative


CE 2 Grammaire Éléments de corrigé : Il faut souligner les phrases : Tu dors ? – Vis-tu seulement ?
GR 04 Reconnaître et construire – Tu n’es pas malade ? – Là, juste sous mon nez, tu vois ? – Comment faire ? – Il y a
une phrase interrogative deux mouches maintenant ?
• Question b. Expliciter la consigne si nécessaire : il s’agit de classer dans le tableau
les phrases soulignées en fonction de leur construction, puis de les transformer
selon les deux autres modèles proposés. Lors de la mise en commun, faire nom-
mer le registre correspondant à chaque type de construction : montrer que la plu-

1 Objectifs
• Connaître les caractéristiques de la phrase interrogative.
• Construire une phrase interrogative en tenant compte du registre de langue.
part des phrases du texte relèvent du registre familier. En faire déduire la tona-
lité générale du texte.
Éléments de corrigé :
Préalables

• Utiliser le mot interrogatif qui convient (dans une interrogation partielle). Construction (1) du type Construction (2) du type Construction (3) du type
Tu as faim ? Est-ce que tu as faim ? As-tu faim ?

Mots clés Tu dors ? Est-ce que tu dors ? Dors-tu ?


Interrogative, ponctuation, registres de langue soutenu, familier, courant, mot Tu vis seulement ? Est-ce que seulement tu vis ? Vis-tu seulement ?
Tu n’es pas malade ? Est-ce que tu n’es pas malade ? N’es-tu pas malade ?
interrogatif.
Tu vois ? Est-ce que tu vois ? Vois-tu ?
Il y a deux mouches Est-ce qu’il y a deux mouches Y a-t-il deux mouches
Activité préparatoire maintenant ? maintenant ? maintenant ?
Écrire au tableau une phrase déclarative, par exemple : Le train part à huit heures.
Demander aux élèves de transformer cette phrase en question : pour cela, faire • Question c. Faire rappeler les caractéristiques de la phrase interrogative de
rappeler les caractéristiques de la phrase interrogative (voir la fiche précédente). registre soutenu (inversion du sujet, tiret entre le verbe et le sujet). Signaler que
Faire chercher trois façons différentes de construire l’interrogative : (1) Le train l’on ajoute un t de liaison quand le verbe se termine par une voyelle.
part à huit heures ? (faire dire la phrase à haute voix et mettre en évidence qu’à Éléments de corrigé : 1. Le chien déteste-t-il les mouches ? – 2. Le chien agace-
l’oral, seule l’intonation permet d’identifier la forme interrogative) – (2) Est-ce t-il le chat ? – 3. Le chien apprécie-t-il le soleil ?
que le train part à huit heures ? – (3) Le train part-il à huit heures ? Demander aux
élèves à quel registre de langue correspond chacune de ces constructions: (1) fami- S’entraîner

2
lier – (2) courant – (3) soutenu. • Exercice 1. Inciter les élèves à prononcer les phrases proposées en prêtant atten-
tion à l’intonation. Faire remarquer les tournures propres à l’interrogation.
Découvrir Éléments de corrigé : Il faut mettre un point d’interrogation aux phrases 1 et 3.
Toby-Chien et Kiki-la-Doucette • Exercice 2. Faire rappeler les caractéristiques de l’interrogative de registre cou-

© Infomedia communication
Présenter brièvement le texte : deux animaux domestiques, un chien et un chat, rant (emploi de est-ce que…). Faire identifier le registre des phrases de départ (sou-
La fiche

vivent ensemble dans la même famille et ont du mal à se supporter. Le lecteur tenu).
découvre leurs aventures à travers un dialogue. • Exercice 3. Faire compléter par divers mots interrogatifs et faire choisir celui qui
• Question a. Laisser les élèves travailler seuls. Lors de la mise en commun, attirer convient.
l’attention sur la phrase Comment faire ? qui est non verbale. Éléments de corrigé : 1. Où se trouve la tour Eiffel ? – 2. Pourquoi n’es-tu pas
venu me voir ? – 3. Quand pars-tu en voyage ?
CE 2 Grammaire Prénom
GR 05 Mettre une phrase à la forme négative
Date

Le Petit Nicolas en colo


Découvrir

— Nous vous le confions, a dit Papa en rigolant.



— N’ayez aucune crainte, a dit mon chef ; quand il
reviendra, vous ne le reconnaîtrez plus.
Et puis Maman a eu encore quelque chose dans l’œil et elle a dû sortir son mou-
5 choir. Une dame, qui tenait par la main un petit garçon qui ressemblait à Agnan,
surtout à cause des lunettes, s’est approchée de mon chef et elle lui a dit :
— N’êtes-vous pas trop jeune pour prendre la responsabilité de surveiller des
enfants ?
— Mais non, madame, a répondu mon chef. Je suis moniteur diplômé ; vous n’avez
10 rien à craindre.
— Ouais, a dit la dame, enfin… Et comment faites-vous la cuisine ?
— Pardon ? a demandé mon chef.
— Oui, a dit la dame, vous cuisinez au beurre, à l’huile ou à la graisse ? Parce que
je vous préviens tout de suite, le petit ne supporte pas la graisse…

D’après SEMPÉ et GOSCINNY, Les Vacances du Petit Nicolas, © Éditions Denoël, 1962.

•a Souligne dans le texte cinq phrases à la forme négative (la première est déjà
soulignée).

•b Mets ces cinq phrases à la forme affirmative.

1. Ayez une seule crainte.


2. _____________________________________________________________________________________.
3. _____________________________________________________________________________________.
4. _____________________________________________________________________________________.
5. _____________________________________________________________________________________.

•c Relève les mots que tu as supprimés lors de la transformation.

1. n’… aucune 3. _____________________ 5. _____________________


2. _____________________ 4. _____________________
• Chaque type de phrase (déclaratif, interrogatif, exclamatif, impératif ) peut
prendre deux formes différentes :
Retenir
— la forme affirmative ; Ex. : Êtes-vous trop jeune pour ce travail ?
— la forme _____________ . Ex. : N’êtes-vous pas trop jeune pour ce travail ?

• Pour mettre une phrase à la forme négative, on utilise le plus souvent la néga-
tion ne (ou n’)… pas. Cependant, la forme négative peut être exprimée par d’autres
négations : ne… plus, ne… jamais, ne… rien, ne… aucun, etc.
Ex. : Vous le reconnaîtrez. ➝ Vous ____ le reconnaîtrez ____.

•1 Mets ces phrases affirmatives à la forme négative.

1. Les parents du Petit Nicolas s’inquiètent.


_______________________________________________________________________________________.
S’entraîner

2. Ce petit aime la graisse dans ses aliments.


_______________________________________________________________________________________.
3. Maman a pleuré au moment du départ.
_______________________________________________________________________________________.
4. Le moniteur est diplômé : il sait s’occuper des enfants.
_______________________________________________________________________________________.

•2 Mets ces phrases à la forme négative en choisissant la négation qui convient.

1. Cet enfant part tout le temps en vacances.


_______________________________________________________________________________________.
2. Quelqu’un s’est levé pendant la nuit.
_______________________________________________________________________________________.
3. Nous avons tout mangé.
_______________________________________________________________________________________.
© Infomedia communication

•3 Mets ces phrases à la forme négative, mais sans en changer le sens.

1. Ces joueurs sont incapables de marquer un but.


_______________________________________________________________________________________.
2. Les provisions qu’il a faites sont insuffisantes pour six personnes.
_______________________________________________________________________________________.
3. Il a désobéi à ses parents.
_______________________________________________________________________________________.

Mettre une phrase à la forme négative


CE 2 Grammaire Éléments de corrigé : Il faut souligner les phrases ou propositions : Vous ne le
GR 05 Mettre une phrase à la forme négative reconnaîtrez plus. – N’êtes-vous pas trop jeune pour prendre la responsabilité de sur-
veiller des enfants? – vous n’avez rien à craindre. – le petit ne supporte pas la graisse…
• Question b. Traiter cette question collectivement car elle est difficile. Dans les
phrases 1 et 4, la transformation est marquée non seulement par l’effacement de
la négation mais également par un changement de déterminant (aucun ➝ une
seule) ou de pronom (rien ➝ tout).

1 Objectifs
• Distinguer la forme négative de la forme affirmative.
• Passer d’une forme à l’autre, en tenant compte du sens de la phrase.
Éléments de corrigé : 2. Vous le reconnaîtrez – 3. Êtes-vous trop jeune … ? –
4. vous avez tout à craindre. – 5. le petit supporte la graisse…
• Question c. Cette question permet aux élèves de reconnaître et d’isoler les dif-
férentes négations utilisées. Lors de la mise en commun, montrer que la néga-
Préalables

tion ne… pas est la plus courante. Insister sur la forme élidée n’ devant un verbe
Mots clés commençant par une voyelle.
Forme de phrase, négative, affirmative, négation. Éléments de corrigé : 2. ne… plus – 3. n’… pas – 4. n’… rien – 5. ne … pas.

Activité préparatoire Retenir


• Faire travailler les élèves sur leurs droits et leurs devoirs à l’école : voir éven- • Faire chercher des phrases contenant les négations ne… plus, ne… jamais, ne…
tuellement la fiche Connaître ses droits et ses devoirs d’enfant (CE2 EC02). Faire rien, ne… aucun, etc. Puis les transformer à la forme affirmative ; mettre en
lister les principaux droits et devoirs de l’élève au sein de la classe. Faire ensuite évidence les divers changements.
former des phrases à partir de cette liste : J’ai le droit de…/ Je n’ai pas le droit de • Montrer qu’une phrase affirmative peut avoir le même sens qu’une phrase à
… – Je peux …/ Je ne peux pas… la forme négative. Ex. : Il était impossible de prévoir un tel événement. – Il n’était
• Parmi les phrases élaborées, faire distinguer les phrases à la forme affirmative pas possible de prévoir un tel événement (seule la forme diffère, le sens reste le même).
des phrases à la forme négative. Faire repérer les mots-outils de la négation (ne… Voir l’exercice 3.
pas).
S’entraîner

2 Découvrir
Le Petit Nicolas en colo
Faire lire attentivement le texte, puis interroger les élèves pour vérifier qu’ils en
• Exercice 1. Éléments de corrigé : 1. Les parents du Petit Nicolas ne s’inquiètent
pas. – 2. Ce petit n’aime pas la graisse dans ses aliments. – 3. Maman n’a pas pleuré
au moment du départ. – 4. Le moniteur n’est pas diplômé: il ne sait pas s’occuper
des enfants.
La fiche

ont compris le sens : Où se passe la scène ? Que s’apprêtent à faire les enfants ? Que • Exercice 2. Faire rappeler les adverbes de négation étudiés dans Retenir. Mettre

© Infomedia communication
ressentent les parents ? À quoi le voit-on ? les élèves en garde contre l’oubli de la négation ne.
• Question a. Avant de laisser les élèves travailler seuls, prendre pour modèle la Éléments de corrigé : 1. Cet enfant ne part jamais en vacances. – 2. Personne ne
première phrase : À quoi reconnaît-on que cette phrase est à la forme négative ? s’est levé pendant la nuit. – 3. Nous n’avons rien mangé.
(présence des mots ne… rien qui encadrent le verbe conjugué). Lors de la mise • Exercice 3. Faire travailler les élèves sur les contraires: Le contraire d’incapable est…
en commun, faire identifier le type de chaque phrase : mettre ainsi en évidence Éléments de corrigé : 1. Ces joueurs ne sont pas capables de marquer un but. –
que toute phrase a un type et une forme. 2.Les provisions qu’il a faites ne sont pas suffisantes pour six personnes. – 3. Il
n’a pas obéi à ses parents.
CE 2 Grammaire Prénom
GR 06 Reconnaître et délimiter un GN
Date

Les premiers jeux Olympiques


Découvrir

En 884 avant Jésus-Christ, les Grecs organisèrent les premiers jeux Olympiques dans
la ville sacrée d’Olympie. À cette époque, les guerres étaient fréquentes : cette com-
pétition permettait de faire une trêve. Les hommes abandonnaient leurs armes
pour s’affronter pacifiquement. Au début, il n’y avait qu’une seule épreuve, la
course de stade (sur environ 200 mètres). Au fil des ans s’y ajoutèrent d’autres
épreuves comme le pentathlon avec ses cinq épreuves (course, saut en longueur, lutte,
lancer de javelot et de disque), puis la course de chars et de chevaux et le pugilat,
l’ancêtre de la boxe.

•a Complète les phrases suivantes à l’aide du texte.

1. ________ __________________organisèrent les premiers jeux Olympiques.


2. ________ __________________ abandonnaient ________ __________________ pour s’affronter
pacifiquement.
3. Au fil des ans s’y ajoutèrent _____________ ____________________.

Mets une croix sous les noms que tu as ajoutés et souligne leurs déterminants.

•b Dans les phrases suivantes, les groupes nominaux en italique sont-ils sujets ou
compléments du verbe ? Coche la bonne réponse.

1. Cette compétition permettait de faire une trêve. ■ sujet ■ complément


2. À cette époque, les guerres étaient fréquentes. ■ sujet ■ complément
3. Au fil des ans s’y ajoutèrent d’autres épreuves. ■ sujet ■ complément
• Les personnes, les animaux, les choses sont représentés par des mots que l’on appelle
des noms : Grecs, hommes, armes, trêve, etc.
Retenir
• Quand il est employé dans une phrase, un nom est accompagné d’autres mots
avec lesquels il forme un groupe ; ce groupe est appelé groupe nominal ou groupe
du nom (GN).
Ex. : En 884 av. J.-C., les Grecs organisèrent les premiers jeux Olympiques.

• Un groupe nominal peut jouer plusieurs rôles dans une phrase. Il peut être
sujet (les Grecs), complément du verbe (les premiers jeux Olympiques), etc.

•1 Dans les phrases suivantes, mets une croix sous les noms et encadre les groupes
nominaux.

1. Ce sport muscle les jambes et les bras.


S’entraîner

2. Cet athlète est le plus célèbre de sa génération.

3. Le vieux gymnase vient d’être détruit : les enfants ne pourront plus y aller.

4. De nos jours, un handicap physique n’empêche plus de faire du sport.

•2 Complète les phrases avec des groupes nominaux (déterminant + nom).

1. __________ __________________________ sont partis de bonne heure.


2. Je ne retrouve plus __________ ___________________.
3. __________ ____________________ jouent dans la cour.
4. Ce midi, nous avons mangé __________ ___________________.

•3 Souligne en bleu les GN sujets, en rouge les GN compléments du verbe.


© Infomedia communication

1. Le coureur a gagné une médaille.


2. Les sportifs mangent un petit déjeuner copieux.
3. Ce week-end, le club organise un match.
4. Avez-vous vu le ballon ?
5. Notre équipe a remporté la victoire.

Reconnaître et délimiter un GN
CE 2 Grammaire expansions pour montrer que le GN peut s’étendre davantage (ex. : Les hommes
GR 06 Reconnaître et délimiter un GN d’humeur guerrière abandonnaient leurs armes meurtrières pour s’affronter pacifi-
quement).
• Question b. Rappeler qu’un GN peut jouer plusieurs rôles dans la phrase. Faire
rappeler la distinction entre les fonctions sujet et complément du verbe. Faire
repérer le verbe conjugué de chaque phrase. Attirer l’attention sur la phrase 3 :
le sujet est inversé.

1 Objectifs
• Reconnaître et former un groupe nominal restreint (déterminant + nom).
• Distinguer un GN sujet d’un GN complément du verbe.
Éléments de corrigé : 1. complément – 2. sujet – 3. sujet.

S’entraîner
• Exercice 1. Préciser qu’il peut y avoir plusieurs groupes nominaux par phrases.
Préalables

Inciter les élèves à repérer d’abord les noms, puis à chercher les autres mots qui
Mots clés constituent le GN.
Nom, déterminant, groupe nominal, sujet, complément du verbe. Éléments de corrigé : 1. Ce sport
x
muscle les jambes
x
et les bras.
x
– 2. Cet athlète
x
est le plus célèbre de sa génération.
x
– 3. Le vieux gymnase
x
vient d’être détruit :
Activités préparatoires les enfants
x
ne pourront plus y aller. – 4. De nos jours,
x
un handicap
x
physique n’em-
• Faire décrire la salle de classe : des élèves, un(e) instituteur(rice), des tables, un pêche plus de faire du sport.
x
bureau, une fenêtre, des chaises. Mettre en évidence que les personnes, les animaux • Exercice 2. Faire chercher collectivement des GN : ils doivent respecter le sens
et les objets sont désignés par des noms. Montrer que ces noms, à l’oral comme de la phrase. Laisser ensuite les élèves travailler seuls.
à l’écrit, sont rarement employés seuls. Introduire la notion de déterminant et Éléments de corrigé : 1. Les promeneurs sont partis de bonne heure. – 2. Je ne
celle de groupe nominal. retrouve plus mes lunettes. – 3. Les enfants jouent dans la cour. – 4. Ce midi,
• Faire chercher des noms dans le dictionnaire. Montrer que chacun d’eux est nous avons mangé des haricots.
accompagné de la mention nom (ou n. en abrégé). Expliquer que le mot nom, • Exercice 3. Faire mettre une croix rouge sous le verbe conjugué de chaque
comme le mot verbe, fait partie de la « carte d’identité » du mot : nom et verbe phrase. Faire repérer oralement les GN. Laisser ensuite les élèves exécuter la
désignent des classes grammaticales. consigne.
Éléments de corrigé : 1. Le coureur (sujet) ; une médaille (complément) – 2. Les

2 Découvrir
Les premiers jeux Olympiques
• Question a. Faire lire attentivement le texte. Faire d’abord chercher oralement
sportifs (sujet) ; un petit déjeuner copieux (complément) – 3. le club (sujet) ; un
match (complément) – 4. le ballon (complément) – 5. Notre équipe (sujet) ; la
victoire (complément).

3
La fiche

© Infomedia communication
les mots manquants : montrer qu’à chaque fois il manque un nom et son
déterminant. Laisser ensuite les élèves exécuter la consigne. Autres fiches
Éléments de corrigé : 1. Les Grecs – 2. Les hommes ; leurs armes – 3. d’autres Les fiches Analyser un GN (CE2 GR07) et Faire les accords dans le GN (CE2 GR13)
épreuves. prolongent l’étude du groupe nominal.
À l’issue de ce travail, mettre en évidence qu’un GN se compose au minimum
d’un nom et de son déterminant. Faire éventuellement ajouter oralement des
CE 2 Grammaire Prénom
GR 07 Analyser un GN
Date

Une vie fraîche et tumultueuse


Découvrir

[Moi, la truite, je suis un poisson sportif.


J’habite dans les torrents de montagne, aux
eaux froides et turbulentes, mais aussi dans des
rivières moins tumultueuses… C’est parce
que j’apprécie les eaux avec beaucoup
d’oxygène que je choisis ces rivières agitées.]
Mon passe-temps est la chasse. Au fond de la
rivière, je chasse des crustacés ou des larves.
Mais en surface, je m’attaque à des insectes
adultes. Je ne dédaigne pas non plus de croquer
un poisson de temps en temps…

•a Réécris le passage entre crochets en supprimant tout ce qui n’est pas indispensable.

Je suis un poisson. J’habite ____________________________________________________________


_________________________________________________________________________________________
_________________________________________________________________________________________
_______________________________________________________________________________________.

•b Dans le texte que tu viens d’écrire, mets une croix sous les noms chefs de groupe
et souligne leur déterminant.

•c Réécris la seconde partie du texte en ajoutant aux noms chefs de groupe les
expansions suivantes : favori – petits – d’insectes – que je gobe – petit.

_________________________________________________________________________________________
_________________________________________________________________________________________
_________________________________________________________________________________________
_________________________________________________________________________________________
_________________________________________________________________________________________
• Chaque groupe nominal contient un nom chef de groupe.
Ex. : J’habite dans les torrents de montagne. Dans le groupe nominal les torrents de
Retenir
montagne, le nom chef de groupe est torrents.

• Ce nom chef de groupe est introduit par un petit mot qu’on appelle un
déterminant. Ainsi, le nom torrents est introduit par le déterminant les.

• Un GN peut contenir d’autres mots qu’on appelle des expansions du nom.


Ex. : les torrents de montagne – les torrents d’eau claire – les torrents tumultueux.

•1 Dans les groupes nominaux suivants, mets une croix sous les noms chefs de
groupe et souligne leur déterminant.

1. un poisson sportif 3. une gracieuse truite rouge et noire


S’entraîner

2. le poisson rouge de ma cousine 4. une eau qui contient de l’oxygène

•2 Même exercice.

1. Les poissons d’eau douce vivent dans les rivières.

2. Au fond de l’eau, on trouve de nombreuses plantes aquatiques.

3. Sa nourriture préférée est la larve d’insecte.

•3 Ajoute des expansions aux GN en italique.

© Infomedia communication

1. Avec notre institutrice, nous avons construit un ________________ aquarium.


2. Au fond _______________________________, nous avons étalé du sable ________________
et installé quelques plantes _____________________________.
3. Pour décorer, nous avons disposé aussi des cailloux _____________________________.
4. Pour finir, nous avons rempli d’eau le bac et y avons mis quatre ______________
poissons ______________________.

Analyser un GN
CE 2 Grammaire • Question b. Les groupes nominaux sont ici réduits à un nom chef de groupe et
GR 07 Analyser un GN à un déterminant. En faire déduire qu’un groupe nominal comporte obligatoirement
ces deux constituants, mais peut également s’enrichir d’expansions, telles celles qui
figuraient dans le texte de départ. Insister également sur la variété des déterminants.
Éléments de corrigé : Les noms chefs de groupe sont : poisson – torrents – rivières
– eaux – rivières. Les déterminants sont respectivement : un – les – des – les – ces.
• Question c. Faire relire la seconde partie du texte : faire chercher les noms avec

1 Objectifs
• Reconnaître et nommer les différents constituants du GN (nom, déterminant,
expansion).
lesquels on pourrait associer les expansions proposées. Montrer que le genre et
le nombre de certaines expansions peuvent être des indices.
Éléments de corrigé : Mon passe-temps favori est la chasse. Au fond de la rivière,
je chasse de petits crustacés ou des larves d’insectes. Mais en surface, je m’at-
Préalables

• Supprimer ou ajouter des expansions du nom. taque à des insectes adultes que je gobe. Je ne dédaigne pas non plus de croquer
un petit poisson de temps en temps.
Mots clés
Groupe nominal, nom chef de groupe, déterminant, expansion du nom. S’entraîner
• Exercice 1. Attirer l’attention sur l’item 3 (le nom cousine fait partie de l’expansion
Activités préparatoires mais n’est pas le nom chef de groupe). Même chose pour les items 5 et 6. Lors
• Faire rappeler les caractéristiques du GN (voir la fiche précédente). de la mise en commun, faire identifier les autres éléments du GN (déterminant
• Faire citer des groupes nominaux restreints (nom + déterminant) et les écrire et expansion du nom).
au tableau. Faire ensuite compléter avec des expansions de toutes sortes (adjectifs Éléments de corrigé : 1. un poisson
x
sportif – 2. le poisson
x
rouge de ma cousine
qualificatifs, compléments du nom ou même subordonnées relatives : ne pas – 3. une gracieuse truite
x
rouge et noire – 4. une eau qui contient de l’oxygène.
x
employer ces termes techniques, se contenter de donner des exemples). Mettre • Exercice 2. Procéder comme pour l’exercice 1.
en évidence qu’un GN minimum est composé d’un nom chef de groupe et de Éléments de corrigé : 1. Les poissons
x
d’eau douce vivent dans les rivières.
x
– 2. Au
son déterminant, mais qu’il peut être enrichi par des expansions variées. Préciser fond de l’eau, on trouve de nombreuses plantes aquatiques. – 3. Sa nourriture
x x x
qu’un nom chef de groupe peut être aussi désigné par l’expression nom noyau. préférée est la larve
x
d’insecte.
• Exercice 3. Faire d’abord lire les phrases sans tenir compte des trous. Vérifier que

2 Découvrir
Une vie fraîche et tumultueuse
Faire lire le texte, puis interroger les élèves pour vérifier qu’ils ont compris : Qui
les élèves en ont bien compris le sens. Amorcer l’exercice collectivement : Avec
notre institutrice, nous avons construit un très bel aquarium.
Éléments de corrigé : 2. Au fond du grand bac de verre, nous avons étalé du
sable fin et installé quelques plantes aquatiques. – 3. Pour décorer, nous avons
La fiche

© Infomedia communication
est le narrateur ? De quoi nous parle-t-il ? disposé aussi des cailloux multicolores. – 4. Pour finir, nous avons rempli d’eau
• Question a. Expliciter la consigne si nécessaire : il s’agit de supprimer les mots le bac et y avons mis quatre gros poissons rouges.
qui ne sont pas indispensables à la compréhension du texte et à la correction gram-
maticale de la phrase.
Éléments de corrigé : Je suis un poisson. J’habite dans les torrents, mais aussi dans
des rivières… C’est parce que j’apprécie les eaux avec beaucoup d’oxygène que
je choisis ces rivières.
CE 2 Grammaire Prénom
GR 08 Reconnaître le sujet d’un verbe
Date

Le repas du géant de fer

Le géant de fer écarta les branchages et s’avança sur le chemin.



Découvrir

Ils traversèrent les villages. Ils arrivèrent enfin à la ville où il y avait


un énorme champ de ferraille. On y trouvait de tout : des vieilles
voitures à la pelle, des vieux camions, des vieilles locomotives, des
cuisinières, des réfrigérateurs, tout un tas de ferraille abandonné 5
à la rouille. « Voilà, s’écria Odilon, vous pouvez tout manger ! »
Le visiteur scruta le champ, tandis que ses yeux viraient au rouge.
Il s’agenouilla, puis déplia un bras. Il ramassa une vieille cuisinière
noire et crasseuse qu’il avala comme un bonbon. La cuisinière avait
des morceaux de chrome délicieux. Puis ce fut un sommier ; le 10
géant n’avait jamais eu de telles friandises. Ses yeux étincelaient
de joie.

D’après T. HUGHES et P. MUNCH, Le Géant de fer, trad. Sophie de VOGELAS, © Gallimard.

•a Complète le tableau ci-dessous.

Verbe Sujet Remarque sur la place du sujet


écarta ___________________ le sujet est placé juste devant le verbe
s’avança ___________________ _______________________________________________________________
traversèrent ___________________ _______________________________________________________________
trouvait ___________________ _______________________________________________________________
s’écria ___________________ _______________________________________________________________
pouvez ___________________ _______________________________________________________________

•b Classe les sujets du texte selon leur classe grammaticale.

Groupes nominaux le géant de fer, ____________________________________________


_____________________________________________________________
Nom propre _______________
Pronoms ils, _________________________________________________________
• Ex. : Le géant de fer écarta les branchages et s’avança sur le chemin.
Pour trouver le sujet d’un verbe, on peut poser la question Qui est-ce qui ? ou
Retenir
Qu’est-ce qui ? suivie du verbe.
Ex. : Qui est-ce qui écarta les branches et s’avança sur le chemin ? (le géant de fer)
On vérifie qu’on peut encadrer le sujet trouvé par c’est… qui ou ce sont… qui.
Ex. : C’est le géant de fer qui écarta les branches et s’avança sur le chemin.

• Le sujet d’un verbe peut être un groupe nominal (le géant de fer), un nom
propre (Odilon), un pronom (il). Il est placé le plus souvent avant le verbe, mais
peut être inversé dans certains cas.
Ex. : Voilà ! s’écria Odilon.

•1 Dans chaque phrase, mets une croix rouge sous le verbe et souligne son sujet
d’une flèche bleue.

1. Odilon et le géant de fer prirent un chemin de traverse.


S’entraîner

2. Les deux amis ne se quittaient plus.

3. Le géant de fer mangeait, tandis qu’Odilon l’observait avec de grands yeux.

4. Connaissez-vous cette histoire de géant ?

•2 Complète les phrases avec les sujets suivants :


Ils – Odilon – Le géant de fer – Les autres.

1. ____________________________ est heureux d’avoir rencontré le géant de fer.


2. ____________________________ se rendent ensemble au champ de ferraille.
3. ____________________________ fait peur à tout le monde, mais pas à Odilon.
4. ____________________________ ne peuvent pas comprendre leur amitié.
© Infomedia communication

•3 Complète les phrases avec un sujet de la classe grammaticale indiquée entre


parenthèses.

1. __________________________________ (groupe nominal) dévore une vieille cuisinière.


2. __________________________________ (pronom) apprécie ces friandises.
3. __________________________________ (nom propre) rend un service à son ami.

Reconnaître le sujet d’un verbe


CE 2 Grammaire mentionnés dans le tableau. Faire mettre une croix sous les verbes. Laisser les élèves
GR 08 Reconnaître le sujet d’un verbe remplir seuls la deuxième colonne du tableau. Faire collectivement les remarques
sur la place du sujet : En règle générale, où se trouve le sujet par rapport au verbe ?
Juste devant lui. Dans la proposition On y trouvait de tout, le verbe suit-il
immédiatement son sujet? Faire conclure : Un verbe peut être séparé de son sujet par
un autre mot. Procéder de la même façon pour faire remarquer l’inversion du sujet
Odilon.

1 Objectifs
• Identifier le sujet d’un verbe conjugué, quelle que soit sa place dans la phrase.
• Reconnaître la classe grammaticale d’un sujet (GN, nom propre, pronom).
• Question b. Préciser qu’il s’agit de classer tous les sujets du texte. Faire donc repérer
préalablement tous les verbes conjugués et faire trouver leurs sujets. Faire rappeler
la définition des mots groupe nominal, nom propre et pronom. Laisser ensuite les
élèves exécuter la consigne.
Préalables

Éléments de corrigé :
Mots clés
Fonction, sujet, verbe, nom propre, groupe nominal, pronom. Groupes nominaux le géant de fer, le visiteur, ses yeux, la cuisinière,
le géant, ses yeux.
Activités préparatoires Nom propre Odilon
• Rappeler, à l’aide d’exemples, les notions mises en place dans la fiche Distinguer
Pronoms ils, ils, il, on, vous, il, il, il, ce
le GS et le GV (CE2 GR02) : une phrase comprend deux composants essentiels,
un GS et un GV. Le GS indique qui fait l’action exprimée par le verbe. Faire dire
les moyens de reconnaissance de ce groupe. Annoncer qu’on va revenir, dans cette Retenir
séquence, sur la fonction sujet. Faire souligner en rouge les mots importants de ce récapitulatif. Ne pas s’attar-
• Introduire la différence entre fonction et classe grammaticale : la classe gram- der sur l’accord du verbe avec son sujet : ce point fait l’objet de la fiche suivante.
maticale est, en quelque sorte, la « carte d’identité » du mot, telle qu’elle figure
dans le dictionnaire et indépendamment de la position du mot dans la phrase S’entraîner
(voir, à ce propos, l’activité préparatoire de la fiche Reconnaître et délimiter un • Exercice 1. Attirer l’attention sur l’ item 3 : il comprend deux verbes conjugués
GN, CE2 GR06) ; la fonction est le rôle que joue le mot dans la phrase. Faire et donc deux sujets. À propos de l’item 4, rappeler que dans la phrase interrogative
citer quelques classes grammaticales (nom, verbe, pronom, etc.). Expliquer, en s’ap- de niveau soutenu, le pronom sujet est inversé.

2
puyant sur des exemples, qu’un nom ou un pronom peut avoir plusieurs rôles Éléments de corrigé : Il faut souligner : 1. Odilon et le géant de fer – 2. les deux amis
ou fonctions dans la phrase, en particulier la fonction sujet. – 3. le géant de fer, Odilon – 4. vous.
• Exercice 2. Faire repérer les verbes conjugués. Faire trouver les sujets qui

© Infomedia communication
conviennent à l’aide du sens de la phrase et de la personne à laquelle le verbe est
Découvrir conjugué.
La fiche

Le repas du géant de fer • Exercice 3. Faire donner des exemples de chaque classe grammaticale : GN,
Faire lire attentivement le texte et interroger les élèves pour vérifier qu’ils en ont pronom, nom propre. Inciter les élèves à s’aider du sens des phrases et de la
compris le sens : Qui conduit le géant de fer au champ de ferraille ? Pourquoi ? personne à laquelle le verbe est conjugué.
• Question a. Faire repérer dans le texte les phrases où apparaissent les verbes Éléments de corrigé : 1. Le géant de fer – 2. Il – 3. Odilon.
CE 2 Grammaire Prénom
GR 09 Accorder le verbe avec son sujet
Date

De nouveaux voisins
Découvrir

Dans la ville de Pennsylvanie où habite Jenny Wetzel, être noir c’est être différent des
autres : or voici qu’à côté de chez elle est en train d’emménager une famille noire.

1re personne du singulier


[…] C’était un samedi matin et j’ét_____ devant la télé à regarder Rocky et

Bullwinkle, quand Papa est entré et a dit :
— Des gens emménagent, à côté.
J’allai voir par la fenêtre de devant. Il y av______un camion, un homme, une femme
et deux garçons qui déchargeaient des trucs. Deux petites filles cour________partout
en embêtant tout le monde. J’entendis mon père préciser d’une drôle de voix :
— Des Noirs.
Maman remarqua :
— Ils peuvent tout aussi bien être violets, du moment qu’ils ne font pas de bruit.
Ma mère adore déclarer des choses de ce genre et faire le contraire de ce qu’on attend
d’elle.[…] Par exemple, elle est mécanicienne dans un garage. Quoi qu’il en soit,
en apprenant que des Noirs emménag________à côté, sa première réaction fut d’aller
leur offrir du café en me tirant après elle.

Nancy SPRINGER, Deux filles pour un cheval, « Castor Poche », Flammarion.

•a Écris dans les étiquettes le genre et le nombre des sujets en italique. Complète
ensuite les terminaisons des verbes.

•b Complète les verbes avec la terminaison qui convient.

1. Jenny ét_____devant la télé quand son père est entré et a dit qu’une famille noire
emménage_____à côté.
2. Une petite fille cour_____partout et embêt_____tout le monde.
3. Mes parents fais_______souvent le contraire de ce qu’on attendait d’eux.
• Quelle que soit sa place, le verbe _____________________ toujours en nombre et en
personne avec le sujet.
Retenir
— Quand le sujet est un GN au singulier, le verbe se met à la 3e personne du
singulier. Ex. : Jenny regardait la télévision.
— Quand le sujet est un GN au pluriel, le verbe se met à la 3e personne du pluriel.
Ex. : Les voisins venaient d’emménager.

• Remarques : quand un sujet est commun à plusieurs verbes, tous les verbes
s’accordent de la même façon avec ce sujet.
Ex. : Papa est entré et a pris la parole.
Quand le groupe sujet comprend plusieurs noms, le verbe se met à la 3e personne
du pluriel.
Ex. : Un homme, une femme et deux garçons déchargeaient des affaires.

•1 Complète les verbes conjugués à l’imparfait.

1. Jenny et ses parents regard__________ par la fenêtre.


2. Shanterey habit__________ la maison d’à côté.
S’entraîner

3. Pourquoi les gens observ__________-ils cette famille avec méfiance ?


4. Sa mère rend______ visite aux voisins et leur offr______ du café.

•2 Écris dans les parenthèses le pronom sujet qui peut remplacer le GN sujet,
puis complète le verbe au présent.

1. Jenny ( __________) aim______ la Pennsylvanie.


2. Jenny et son amie ( __________) jou______ ensemble toute la journée.
3. Le père de Jenny ( __________) s’inquièt______.
4. Les gens ( __________) n’accept______ pas facilement ce qui est différent.

•3 Observe la terminaison du verbe puis complète la phrase avec un groupe sujet.


© Infomedia communication

1. _______________________ aime monter à cheval.


2. _______________________ pensent que c’est un sport dangereux.
3. _______________________ ne suis pas d’accord avec eux.
4. _______________________ allons nous baigner, malgré le froid.

Accorder le verbe avec son sujet


CE 2 Grammaire Expliquer éventuellement l’accord de déchargeaient en montrant que son sujet,
GR 09 Accorder le verbe avec son sujet qui, renvoie à plusieurs personnes (un homme, une femme et deux garçons).
Éléments de corrigé: Il (3e personne du sing.) y avait – Deux petites filles (3e personne
du pl.) couraient – des Noirs (3e personne du pl.) emménageaient.
• Question b. Faire repérer les phrases du texte qui ont servi de modèle : mettre
en évidence que les sujets ont changé et faire analyser ces nouveaux sujets. Laisser
ensuite les élèves compléter les terminaisons (préciser oralement que tous les verbes

1 Objectifs
• Identifier et analyser un sujet.
• Accorder le verbe en conséquence.
sont à l’imparfait). Lors de la mise en commun, faire remarquer que courait et
embêtait s’accordent de la même façon car ils ont le même sujet.
Éléments de corrigé : 1. était ; emménageait – 2. courait ; embêtait – 3. faisaient.
Préalables

Retenir
Mots clés Faire compléter le récapitulatif avec le mot s’accorde.
Fonction, sujet, verbe, personne, nombre, singulier, pluriel, accord, terminaison.
S’entraîner
Activités préparatoires • Exercice 1. Faire d’abord repérer et analyser les sujets.
• Faire rappeler la définition de la fonction sujet, à l’aide d’exemples tirés de Éléments de corrigé : 1. regardaient – 2. habitait – 3. observaient – 4. rendait ;
la fiche précédente : Reconnaître le sujet d’un verbe (CE2 GR08). Écrire une offrait.
phrase au tableau (par exemple : Notre voisin déménage cette semaine), faire chan- • Exercice 2. Faire rappeler ce qu’est un pronom. Laisser ensuite les élèves travailler
ger la personne (Tu déménages cette semaine) puis le nombre du sujet (Les voisins seuls.
déménagent cette semaine). Faire conclure : La terminaison du verbe a changé, le Éléments de corrigé : 1. (elle) aime – 2. (elles) jouent – 3. (il) s’inquiète – 4. (ils)
verbe s’accorde donc en personne et en nombre avec le sujet. n’acceptent pas.
• Faire rappeler les terminaisons de l’imparfait qui serviront aux élèves tout au • Exercice 3. Faire repérer les verbes et les faire analyser : À quelle personne et à quel
long de la fiche (voir éventuellement la fiche Conjuguer un verbe à l’imparfait, nombre sont-ils conjugués ? En faire déduire les sujets possibles (par exemple, le
CE2 CJ10). Écrire les terminaisons au tableau. verbe de la première phrase peut admettre un sujet à la première ou à la troisième
personne du singulier). Inciter les élèves à varier les sujets (nom propre, groupe

2 Découvrir
De nouveaux voisins
Faire lire le texte, puis interroger les élèves : Quelle est la particularité des nouveaux
nominal, pronom).
Éléments de corrigé : 1. Cette petite fille – 2. Mes parents – 3. Je – 4. Nous (mon
frère et moi).

3
La fiche

© Infomedia communication
voisins de Jenny ? Comment les différents membres de la famille Wetzel réagissent-
ils ? Que veut dire la mère de Jenny lorsqu’elle affirme : Ils peuvent tout aussi bien Autre activité
être violets ? Revenir constamment, dans les activités de conjugaison ou d’orthographe, sur la
• Question a. Préciser que les flèches désignent tout le groupe nominal en italique. nécessité d’accorder le verbe avec son sujet; faire analyser systématiquement le nombre
Attirer l’attention sur l’exemple qui est donné (j’étais). Faire analyser collectivement du sujet (sa personne, le cas échéant). À la fin du CE2, les élèves doivent avoir acquis
les sujets, puis laisser les élèves compléter seuls les terminaisons des verbes. le réflexe d’écrire -(e)nt à la fin d’un verbe qui a pour sujet un GN au pluriel.
CE 2 Grammaire Prénom
GR 10 Distinguer nom propre et nom commun
Date

D’où vient le vélo ?

Quand on inventa le vélo, on connaissait


Découvrir

la roue depuis bien longtemps. On n’avait


simplement jamais pensé à en placer deux
l’une derrière l’autre. Les Égyptiens en ont
5 peut-être eu l’idée les premiers : on peut voir, sculptée sur un obélisque de Louksor,
la représentation d’un homme à califourchon sur un bâton fixé sur deux roues.
Cependant, c’est en 1813 que le baron Drais von Sauerbronn inventa une machine
ayant deux roues en ligne, propulsée par les pieds. […] On l’appela la draisienne.
En 1861, Pierre Michaux inventa des pédales qui se fixaient directement sur la roue
10 avant. La première course fut organisée en 1868 au parc de Saint-Cloud, sur une dis-
tance de deux kilomètres. En 1880, l’Anglais Starley mit au point la propulsion arrière
grâce à la chaîne : le vélocipède était né ! Puis, l’Écossais Dunlop inventa le pneu,
que les frères Michelin perfectionnèrent en 1890. Enfin un peu de confort pour la
« petite reine » !

•a Complète le tableau avec des noms du texte.

Noms d’inventeurs Noms de villes Noms désignant Noms désignant


des parties du vélo des ancêtres du vélo
Drais von Sauerbronn Louksor la roue la draisienne
_______________________ _______________________ _______________________ _______________________
_______________________ _______________________
_______________________ _______________________
_______________________

•b Entoure en rouge les colonnes de noms propres et en vert celles de noms communs.

Quelles remarques peux-tu faire ?


• Les noms propres _________________________________________________________________.
• Les noms communs ______________________________________________________________.
• Homme, ville, pays, chien sont des noms communs. Pierre, Louksor, Égypte, Rex
sont des noms propres : ils désignent une personne, un lieu, un animal particuliers.
Retenir
• Un nom commun commence par une minuscule, il est employé avec un
déterminant (l’homme, la ville, le pays, le chien). Un nom propre commence par une
majuscule, il est le plus souvent employé sans déterminant.

• Attention, certains noms peuvent être tantôt communs, tantôt propres :


la terre (la matière) : nom commun – la Terre (la planète) : nom propre.

•1 Relie chaque nom propre à un nom commun.

1. Jules César • • a. un avion


2. Paris • • b. un fleuve
3. les Alpes • • c. un empereur
S’entraîner

4. la Seine • • d. une ville


5. le Concorde • • e. une chaîne de montagnes
6. La Fontaine • • f. un écrivain

•2 Mets une majuscule aux noms propres.

1. Je suis partie à strasbourg voir ma famille.


2. élise mange une pomme pour son goûter.
3. Mon correspondant anglais s’appelle john ; il habite londres.
4. Le véritable nom de molière était jean-baptiste poquelin.

•3 Remplis ta carte d’identité et souligne en rouge les noms propres.

RÉPUBLIQUE FRANÇAISE
© Infomedia communication

CARTE NATIONALE D’IDENTITÉ N°990578462092 Nationalité française


Nom : ______________________________________
Prénom(s) : _________________________________
Sexe : ____ Né(e) le : ___________
à : ___________________________________________
Signature du titulaire :

Distinguer nom propre et nom commun


CE 2 Grammaire Éléments de corrigé :
GR 10 Distinguer nom propre et nom commun
Noms Noms Noms désignant Noms désignant
d’inventeurs de villes des parties du vélo des ancêtres du vélo
Drais von Sauerbronn Louksor la roue la draisienne
Pierre Michaux Saint-Cloud les pédales le vélocipède
Starley la chaîne

1 Objectifs
• Reconnaître un nom propre.
• Employer des noms communs et des noms propres.
Dunlop le pneu

• Question b. À l’aide de ce qui a été fait lors de l’activité préparatoire, faire


énoncer la différence entre nom propre et nom commun. Laisser ensuite les
Préalables

élèves exécuter la consigne. Faire remarquer non seulement la présence d’une


Mots clés majuscule pour les noms propres, mais également l’absence de déterminant.
Nom, nom commun, nom propre, majuscule, minuscule, déterminant. Éléments de corrigé : Les noms propres prennent une majuscule. – Les noms
communs ne prennent pas de majuscule et sont souvent précédés d’un
Activité préparatoire déterminant.
Demander à chaque élève de se présenter à la classe en donnant son prénom et
son nom : mettre en évidence que ces noms n’appartiennent qu’à eux (leur Retenir
appartiennent en propre) et permettent de les distinguer des autres. Introduire Faire trouver d’autres exemples de noms propres et de noms communs.
par ce biais la notion de nom propre : un nom propre désigne quelque chose qui
est unique, qui n’existe qu’en un seul exemplaire. Faire opposer les noms propres S’entraîner
aux noms communs : le mot enfant (ou élève) peut désigner chacun d’entre eux, • Exercice 1. Faire identifier chaque nom propre : demander s’il évoque un lieu,
tandis qu’un nom propre ne désigne qu’une seule personne. Faire trouver d’autres une personne, etc.
noms propres (noms de villes, de pays, d’un événement singulier, etc.). Éléments de corrigé : 1. c – 2. d. – 3. e – 4. b. – 5. a. – 6. f
• Exercice 2. Faire repérer les noms de lieu ou de personne et faire mettre les majus-

2 Découvrir
D’où vient le vélo ?
Faire d’abord lire le texte. Expliquer les mots difficiles : obélisque, califourchon,
cules en conséquence. Lors de la mise en commun, attirer l’attention sur l’item
3 : Comment aurait-on écrit le mot anglais dans la phrase : Mon correspondant est
un Anglais ?
Éléments de corrigé: 1. Je suis partie à Strasbourg voir ma famille. – 2. Élise mange
La fiche

propulsion, etc. Faire relever les étapes de l’histoire du vélo : deux roues en ligne, une pomme pour son goûter. – 3. Mon correspondant anglais s’appelle John ; il

© Infomedia communication
puis invention des pédales, de la chaîne et enfin du pneu. habite Londres. – 4. Le véritable nom de Molière était Jean-Baptiste Poquelin.
• Question a. Laisser les élève compléter seuls le tableau. Lors de la mise en com- • Exercice 3. Faire remplir la carte d’identité. Laisser éventuellement les élèves
mun, faire situer géographiquement les villes dont il est question. Faire relever dessiner leur propre portrait dans le cadre prévu à cet effet. Faire souligner en
les trois nationalités mentionnées dans le texte (Égyptiens, Anglais, Écossais). rouge les nom, prénoms et lieu de naissance. Faire remarquer que République dans
République française est également un nom propre (il n’y a qu’une seule république
française).
CE 2 Grammaire Prénom
GR 11 Reconnaître et analyser un déterminant
Date

La baby-sitter

Émilie déteste la jeune fille qui la garde. C’est une Américaine



Découvrir

qui s’appelle Karen et qui parle en tordant la bouche comme la


championne des mastiqueuses de malabars. Elle ne sait rien faire,
cette Américaine. Pas même se servir d’un jeu électronique. Pas
5 même brancher la console sur la télé. Émilie se demande si elle est
vraiment américaine et si son papa ne s’est pas fait rouler en
l’engageant. Son papa veut absolument qu’Émilie apprenne l’anglais
et il a trouvé très malin d’engager une Américaine. Mais Émilie la
déteste et, de toute manière, on ne peut pas comprendre quelqu’un
10 qui tord sa bouche comme ça en parlant. En plus, Karen n’entend
rien. Elle a des écouteurs plaqués sur les oreilles et elle se dandine
dans la maison en poussant des petits cris ridicules. Pendant ce
temps au moins, Émilie est tranquille.

D’après Brigitte SMADJA, J’ai décidé de m’appeler Dominique, L’École des loisirs.

•a Complète les phrases avec les bons déterminants.

1. Émilie déteste _____ jeune fille qui la garde.


2. Elle ne sait rien faire, _____ Américaine.
3. _____ papa veut absolument qu’Émilie apprenne _____ anglais et il a trouvé très
malin d’engager _____ Américaine.

•b Classe les déterminants du texte dans le tableau suivant.

Articles Déterminants possessifs Déterminants démonstratifs


___________________________ ___________________________ ___________________________
___________________________ ___________________________
___________________________
___________________________
___________________________
• Dans Elle se dandine dans la maison, la est un déterminant : il introduit le nom
maison. Il forme avec lui le groupe nominal la maison.
Retenir
Le déterminant indique le genre et le nombre du nom. Ainsi, la indique que le
nom maison est féminin singulier.

• Il existe plusieurs sortes de déterminants.


— Les plus courants sont les articles : le, la, les ; un, une, des.
Ex. : C’est une Américaine qui s’appelle Karen et qui parle en tordant la bouche.
— Pour montrer l’être ou la chose désignés par le nom, on utilise un déterminant
démonstratif : ce, cet, cette, ces.
Ex. : Elle ne sait rien faire, cette Américaine.
— Quand il y a une idée d’appartenance, on utilise un déterminant possessif: mon,
ma, mes ; ton, ta, tes ; son, sa, ses ; notre, nos ; votre, vos ; leur, leurs.
Ex. : On ne peut pas comprendre quelqu’un qui tord sa bouche comme ça en parlant.

•1 Mets une croix sous chaque nom commun et souligne son déterminant.

1. Le père d’Émilie lui a joué un mauvais tour en engageant cette Américaine.


2. Émilie pense qu’une fille qui ne sait pas jouer à la console ne peut pas être
S’entraîner

son amie.
3. Émilie n’a pas du tout envie d’apprendre l’anglais de cette façon.
4. Elle ne comprend pas pourquoi la jeune fille tord ainsi la bouche.

•2 Écris devant chaque nom un déterminant démonstratif.

1. ___________ matin, nous sommes allés skier.


2. ___________ enfant est insupportable.
3. À ___________ époque de l’année, il n’est pas rare qu’il neige.
4. Je ne crois pas à ___________ mensonges.
© Infomedia communication

•3 Complète avec des déterminants possessifs.

1. J’ai mis ___________ manteau et ___________ gants avant de sortir.


2. Alex a mal au dos : ___________ cartable est trop lourd !
3. La fille de mes voisins est très gentille, mais je ne supporte pas ___________ fils.
4. Voulez-vous que je garde ___________ chats pendant ___________ absence ?

Reconnaître et analyser un déterminant


CE 2 Grammaire possessifs. Lors de la mise en commun, faire distinguer éventuellement les articles
GR 11 Reconnaître et analyser un déterminant définis, qui précèdent un nom désignant un être ou une chose définis, connus
(le, la, les), des articles indéfinis (un, une, des).
Éléments de corrigé :

Articles Déterminants possessifs Déterminants démonstratifs


la – l’ – un – une son – sa cette – ce

1 Objectifs
• Reconnaître un déterminant.
• Distinguer articles, déterminants démonstratifs et déterminants possessifs.
Retenir
– des – les

• Rappeler que le déterminant s’accorde avec le nom qu’il détermine. (Voir les
Préalables

déterminants possessifs.)
Mots clés • Rappeler la règle d’emploi de ce et cet : On emploie cet devant un nom mas-
Déterminant, nom, article, possessif, démonstratif. culin singulier commençant par une voyelle.

Activité préparatoire S’entraîner


Revenir sur la fiche Analyser un GN (CE2 GR07) qui met en place les notions • Exercice 1. Laisser les élèves travailler seuls (cet exercice est une révision). Lors
de GN, de nom chef de groupe et de déterminant. Faire redéfinir ces notions et de la mise en commun, faire analyser les noms (genre et nombre) et leurs
faire rappeler la règle d’accord entre un nom et son déterminant. Écrire quelques déterminants. À quel type de déterminant a-t-on affaire ?
noms au tableau et demander aux élèves de leur ajouter un déterminant. Éléments de corrigé : Il faut mettre une croix sous les noms : 1. père, tour – 2. fille,
console, amie – 3. anglais, façon – 4. fille, bouche. Il faut souligner les déterminants :

2 Découvrir
La baby-sitter
Faire lire le texte et interroger les élèves pour vérifier qu’ils en ont compris le sens :
1. Le, un, – 2. une, la, son – 3. l’, cette – 4. la, la.
• Exercice 2. Faire analyser les noms (genre et nombre). Faire identifier le nom
masculin singulier commençant par une voyelle. Laisser ensuite les élèves travailler
seuls.
La fiche

Quel événement survient dans la vie d’Émilie ? Pourquoi n’apprécie-t-elle pas la Éléments de corrigé : 1. Ce matin – 2. Cet enfant – 3. cette époque – 4. ces
jeune fille qui la garde ? mensonges.
• Question a. Faire repérer les phrases dans le texte, puis laisser les élèves exécuter • Exercice 3. Mettre en évidence que les pronoms personnels constituent des
la consigne. Lors de la mise en commun, attirer l’attention sur la phrase 1 : Elle indices. Faire analyser chaque nom commun (genre et nombre).
comprend deux fois le mot la, mais est-ce à chaque fois un déterminant ? Faire Éléments de corrigé : 1. mon, mes – 2. son – 3. leur – 4. vos, votre.

© Infomedia communication
différencier le déterminant (qui précède un nom) du pronom (qui remplace un
nom). Montrer en outre que le déterminant le, la s’élide devant un nom
commençant par une voyelle (l’Américaine, l’anglais).
Éléments de corrigé : 1. la – 2. cette – 3. Son, l’, une.
• Question b. Faire d’abord souligner tous les déterminants du texte. Définir les
3 Autres fiches
L’étude des déterminants se poursuit dans la fiche Reconnaître et utiliser les
déterminants adjectifs (CM1 GR10).
trois types de déterminants : articles, déterminants démonstratifs, déterminants
CE 2 Grammaire Prénom
GR 12 Reconnaître un adjectif qualificatif
Date

L’univers de Tintin

Tintin, Milou, Haddock, autant de


Découvrir

personnages de la bande dessinée, tous


issus de l’imagination d’Hergé. Tintin
est le héros par excellence, reporter
détective. Avec son chien Milou, il vit
des aventures à travers le monde, au cours
desquelles la bande dessinée s’enrichit
d’autres personnages : le capitaine
Haddock, marin porté sur la bouteille, le
savant Tournesol, les détectives Dupond
et Dupond. D’album en album, les gentils
seront sauvés et les méchants punis.

•a Recopie le texte en ajoutant dans l’ordre les adjectifs qualificatifs énoncés


ci-dessous. Utilise des virgules si nécessaire.

mythiques – jeune – intelligent et courageux – fidèle – surprenantes – ancien – peu


avare de jurons – sourd et distrait – gaffeurs

Tintin, Milou, Haddock, autant de personnages mythiques de la bande dessinée, tous


issus de l’imagination d’Hergé. ________________________________________________________
_________________________________________________________________________________________
_________________________________________________________________________________________
_________________________________________________________________________________________
_________________________________________________________________________________________
_________________________________________________________________________________________
_________________________________________________________________________________________
_________________________________________________________________________________________
_________________________________________________________________________________________
_________________________________________________________________________________________
_______________________________________________________________________________________.
•b Remets les mots dans l’ordre.

1. Est – Tintin – et – jeune – dynamique.


_______________________________________________________________________________________.
2. Colérique – le – capitaine – est – très – Haddock.
_______________________________________________________________________________________.
3. Distrait – est – Tournesol – un – renommé – mais – savant.
_______________________________________________________________________________________.

• Dans le groupe nominal son fidèle chien Milou, le mot fidèle indique une qualité
du chien Milou : il s’agit d’un adjectif qualificatif.
Retenir

• Un adjectif qualificatif peut faire partie :


— d’un groupe nominal ; il est alors placé juste avant ou juste après le nom
qu’il qualifie ;
Ex. : Tintin vit des aventures surprenantes.
— d’un groupe verbal ; il est alors placé après un verbe (le verbe être le plus
souvent) et qualifie le sujet de ce verbe.
Ex. : Tintin est jeune et dynamique.

• Dans tous les cas, il s’accorde en genre et en nombre avec le nom qu’il qualifie.

•1 Ajoute un adjectif qualificatif à chaque nom en italique.

1. Avec Tintin et ses amis, nous vivons des moments ______________________________.


2. La Castafiore entonne de sa voix ______________________________ un air d’opéra.
3. Tournesol vient de faire une ______________________________ découverte.
S’entraîner

4. Le ______________________________ Milou suit son maître partout.

•2 Complète les phrases avec des adjectifs qualificatifs.


© Infomedia communication

1. Les Dupond sont _______________________ et renversent tout sur leur passage.


2. Le capitaine Haddock est _______________________ quand il a trop bu.
3. Tintin est _______________________, il affronte tous les dangers.
4. Milou est _______________________ quand il croit qu’il est arrivé quelque chose
à Tintin.

Reconnaître un adjectif qualificatif


CE 2 Grammaire • Question a. Faire lire attentivement la liste d’adjectifs proposés. Faire chercher
GR 12 Reconnaître un adjectif qualificatif les noms du texte qu’ils peuvent qualifier : mettre en évidence que le genre et le
nombre de l’adjectif sont un indice. Faire éventuellement rappeler les principales
caractéristiques de chaque personnage et en faire déduire, par exemple, celui qui
est sourd et distrait.
Éléments de corrigé : autant de personnages mythiques – jeune reporter détective
intelligent et courageux – avec son fidèle chien Milou – des aventures surpre-

1 Objectifs
• Reconnaître et employer des adjectifs qualificatifs.
• Distinguer l’adjectif qui appartient au GN et celui qui fait partie d’un GV.
nantes – ancien marin porté sur la bouteille, peu avare de jurons – le savant
Tournesol, sourd et distrait – les détectives gaffeurs.
• Question b. Cette activité a pour objectif de faire distinguer l’adjectif qui appar-
tient au GN de celui qui appartient au GV. Amorcer collectivement l’exercice :
Préalables

Tintin est jeune et dynamique. Faire remarquer que, dans la phrase 3, malgré la
Mots clés présence du verbe être, les adjectifs font partie d’un groupe nominal.
Adjectif qualificatif, groupe nominal, groupe verbal, accord, genre, nombre. Éléments de corrigé : 1. Tintin est jeune et dynamique – 2. Le capitaine Haddock
est très colérique. – 3. Tournesol est un savant renommé mais distrait.
Activités préparatoires
• Écrire quelques GN minimum au tableau (ex. : un chien, une femme, un pay- S’entraîner
sage, une voiture). Demander d’enrichir ces GN avec des mots indiquant com- • Exercice 1. Pour chaque GN, faire trouver oralement et collectivement les
ment sont le chien, la femme, le paysage, la voiture. Faire nommer cette classe adjectifs qualificatifs qui peuvent convenir (des moments… agréables, fantastiques,
de mots ; expliquer qu’adjectif signifie « qui s’ajoute à » (l’adjectif s’ajoute à un palpitants, etc.). Lors de la mise en commun, insister sur le fait que tous les
nom) et que qualificatif est formé sur qualité (l’adjectif qualificatif exprime une adjectifs ajoutés font partie d’un GN.
qualité ou une caractéristique du nom). Éléments de corrigé: 2. stridente (tonitruante, aiguë) – 3. surprenante (extraordinaire,
• Écrire ensuite deux phrases au tableau : l’une avec un adjectif épithète, l’autre inquiétante) – 4. brave (fidèle, gentil).
avec un adjectif attribut (ex. : Ce chien féroce a mordu un enfant. – Ce chien est • Exercice 2. Procéder de la même manière que pour l’exercice précédent. Lors
féroce et a mordu un enfant.). Sans employer les termes techniques, faire com- de la mise en commun, faire analyser la place de l’adjectif dans la phrase : il est

3
parer les deux phrases : L’adjectif est-il placé de la même façon ? Où se situe-t-il par placé après le verbe être, il fait partie d’un GV.
rapport au nom qu’il qualifie ? (juste après le nom/ séparé du nom par le verbe
être).

2 Découvrir Et après…
Autre activité
Prévoir la dictée préparée du texte suivant :

© Infomedia communication
Les chèvres ont de longs poils pendants qui leur font une fourrure ; avec leur
L’univers de Tintin manteau noir et leur grande barbe, on dirait qu’elles sont habillées pour une
La fiche

Dans un premier temps, faire lire le texte et tester la compréhension des élèves : mascarade. Leurs yeux jaunes regardent avec une expression de douceur et de
De quelle bande dessinée s’agit-il ? Qui sont les personnages évoqués ? Faire citer curiosité.
brièvement quelques titres d’albums de Tintin. Taine, Voyage aux Pyrénées.
CE 2 Grammaire Prénom
GR 13 Faire les accords dans le GN
Date

Elle s’appelle Mouna

C’est une fille de onze ans. Elle s’appelle Mouna.



Découvrir

Drôle de nom ! Son vrai nom, c’est Monique, mais


personne ne l’appelle ainsi, on ne sait pas pourquoi.
Mouna est fille unique : heureusement, elle a une
nombreuse et joyeuse bande de copains. Elle est jolie,
elle a des nattes blondes, presque blanches, des joues
roses, d’immenses yeux bleu foncé et un pull-over rouge
comme une cerise bien mûre.

D’après Jeanine MARIGNAC, Cannelle, où es-tu ?, La Farandole.

•a Repère dans le texte les GN cités ci-dessous et mets-les entre crochets.

son vrai nom – une nombreuse et joyeuse bande de copains – des nattes blondes,
presque blanches – des joues roses – d’immenses yeux bleu foncé – un pull-over rouge
– une cerise bien mûre

•b Dans chaque GN :
— mets une croix sous le nom, indique son genre et son nombre ;
— souligne d’une flèche bleue le déterminant, d’une flèche verte le (ou les) adjectif(s)
qualificatif(s).

1. son vrai nom (masc. sing.)


x
2. une _________________________________________________________________________________
3. ______________________________________________________________________________________
4. ______________________________________________________________________________________
5. ______________________________________________________________________________________
6. ______________________________________________________________________________________
7. ______________________________________________________________________________________
• Pour faire les accords dans le groupe nominal, on cherche le nom chef de
groupe ; c’est en fonction du genre et du nombre de ce nom :
Retenir
— qu’on choisit le déterminant ;
— qu’on accorde le (ou les) adjectif(s) qualificatif(s).

• Exemples :

Groupe nominal Nom chef de groupe Accord au


un cheveu blond cheveu masculin singulier
une natte blonde natte féminin singulier
des cheveux blonds cheveux masculin pluriel
des nattes blondes nattes féminin pluriel

•1 Mets ces GN au féminin pluriel.

1. le méchant sorcier ➝ les __________________________________________________________


2. ce joueur performant ➝ ___________________________________________________________
3. un chien agressif ➝ ________________________________________________________________
S’entraîner

4. ce musicien talentueux ➝ _________________________________________________________

•2 Complète les phrases avec les adjectifs proposés.

appétissantes – émouvant – cher – bleu – gros – chaudes – gris – blanches

1. J’ai lu un livre très ____________________ et j’ai pleuré à ____________________ larmes.


2. Alexis a mis son pull ____________________ et ses baskets ____________________.
3. Au zoo, nous avons vu de _________________ éléphants _________________.
4. L’avion est un moyen de transport plus ___________________ que le train.
5. Mon père a cuisiné d’___________________________ grillades pour le déjeuner.
© Infomedia communication

•3 Forme des GN à partir des noms ci-dessous (ajoute un déterminant et un adjectif


qualificatif ).

1. élève ➝ _____________________________________________________________________________
2. camions ➝ _________________________________________________________________________
3. fleurs ➝ ____________________________________________________________________________
4. perroquet ➝ _______________________________________________________________________

Faire les accords dans le GN


CE 2 Grammaire Retenir
GR 13 Faire les accords dans le GN Après avoir faire lire le récapitulatif, faire transformer un autre GN (comme dans
le tableau donné en exemple) : le gros lion, le gentil boulanger, etc.

S’entraîner
• Exercice 1. Mettre en évidence que tous les GN de départ sont au masculin
singulier. Préciser que tous les termes du GN doivent être transformés.

1 Objectifs
• Analyser un GN (reconnaître ses constituants).
• Accorder le déterminant et le(s) adjectif(s) qualificatif(s) avec le nom chef
Éléments de corrigé : 1. les méchantes sorcières – 2. ces joueuses performantes
– 3. des chiennes agressives – 4. ces musiciennes talentueuses.
• Exercice 2. Faire mettre une croix sous les noms avec lesquels doivent s’accorder
les adjectifs. Préciser aux élèves que le genre et le nombre des adjectifs proposés
Préalables

de groupe. constituent un indice. Les inciter à s’aider également du sens des phrases.
Éléments de corrigé : 1. émouvant, chaudes – 2. bleu, blanches – 3. gros, gris –
Mots clés 4. cher – 5. appétissantes.
Groupe nominal, nom, déterminant, adjectif qualificatif, accord. • Exercice 3. Faire chercher des adjectifs du même nombre et du même genre que
les noms proposés. Faire varier les déterminants.
Activités préparatoires Éléments de corrigé : 1. un élève doué – 2. d’énormes camions – 3. ces fleurs
• Faire récapituler et synthétiser toutes les notions déjà acquises concernant le odorantes – 4. le perroquet vert.
GN : nom chef de groupe, déterminant, expansions du nom.
• Faire revoir les règles de formation du féminin et du pluriel des noms et des
adjectifs qualificatifs (voir les fiches CE2 OR09 à CE2 OR14).
3 Autre fiche
La fiche Reconnaître et analyser un GN (CM1GR08) permet d’aborder la notion

2 Découvrir
Elle s’appelle Mouna
Faire lire le texte puis interroger les élèves : De quel type de texte s’agit-il ? (d’un
de complément du nom.
La fiche

portrait). À quoi ressemble Mouna ?


• Question a. Dans le texte, faire mettre entre crochets les GN cités. Faire remarquer
leur point commun : ils contiennent tous au moins un adjectif qualificatif.
• Question b. Expliciter la consigne à l’aide du premier item. Faire repasser la pre-

© Infomedia communication
mière flèche en bleu, la seconde en vert. Demander aux élèves d’orienter les
flèches de façon à symboliser l’accord du déterminant et de l’adjectif avec le nom.
Attirer l’attention sur le GN une nombreuse et joyeuse bande de copains : le nom
chef de groupe est bande et non copains qui fait partie d’une expansion du nom.
Laisser ensuite les élèves travailler seuls.
CE 2 Grammaire Prénom
GR 14 Reconnaître un complément d’objet
Date

La recette du pain perdu


Découvrir

Prép. et cuisson : 30 mn  [Dans un plat creux], mélangez [d’abord]


Ingrédients (4 pers.) : le lait et le sucre. [Dans un autre], battez
• 4 tranches de pain les œufs [en omelette].
• 1/4 de litre de lait
• 30 g de sucre en poudre  [Ensuite], trempez les tranches [dans le
• 2 œufs lait sucré]. Laissez-les [deux minutes] [dans
• 50 g de margarine le mélange] [pour qu’elles s’en imbibent
Conseil : avec du pain rassis, bien].
c’est encore meilleur !

 [Puis], faites chauffer la margarine [à feu


moyen] [dans une poêle]. Mettez-[y] les
tranches de pain.

 [Après une ou deux minutes de cuisson],


déposez les tranches [dans un plat] et
saupoudrez-les [généreusement] [de sucre].

•a Réécris le texte en supprimant les compléments facultatifs (groupes entre crochets).

 Mélangez le lait et le sucre. ________________________________________________________


_________________________________________________________________________________________
_________________________________________________________________________________________
_________________________________________________________________________________________
_______________________________________________________________________________________.

•b Dans ces phrases réduites, mets une croix sous les verbes et souligne en rouge
les compléments essentiels restés en place.
• Ex. : Dans un plat creux, mélangez le lait et le sucre.
Je peux réécrire la phrase ainsi : Mélangez le lait et le sucre.
Retenir
Mais la phrase Dans un plat creux, mélangez. n’est pas complète.

• Les compléments du verbe le lait et le sucre ne peuvent pas être supprimés ni


déplacés. Ce sont des compléments essentiels appelé aussi compléments d’objet
du verbe.

•1 Complète les phrases avec les GN compléments d’objet suivants :


des plantes – du vélo – ses copains – des contes de fées – aux animaux sauvages.

1. Depuis son plus jeune âge, Amélie aime lire ____________________________________.


S’entraîner

2. Tous les samedis, Benoît rejoint ____________________________________.


3. Lorsqu’elle se promène dans la forêt, Anne ramasse _____________________ et
s’intéresse ____________________________________.
4. Je fais souvent ____________________________________ avec mes parents.

•2 Dans les phrases suivantes, mets une croix sous le verbe et souligne en rouge
les GN compléments d’objet.

1. Le dimanche soir, ma mère fait souvent du pain perdu.


2. J’ai acheté des œufs pour faire un gâteau.
3. Après le goûter, elle fait ses devoirs.
4. Mon frère déteste les épinards trop cuits.

•3 Remplace les GN compléments d’objet par le


pronom personnel qui convient (le, la, l’ ou les).

1. J’adore la tarte aux pommes. ➝ Je ______adore.


2. Je mange une tablette de chocolat. ➝ Je ______mange.
© Infomedia communication

3. Je cherche le moule à gaufres. ➝ Je ______cherche.


4. Je remplis les choux de crème fouettée. ➝ Je ______ remplis.

Reconnaître un complément d’objet


CE 2 Grammaire Éléments de corrigé : Mélangez le lait et le sucre. Battez les œufs. Trempez les
GR 14 Reconnaître un complément d’objet tranches. Laissez-les. Faites chauffer la margarine. Mettez les tranches de pain.
Déposez les tranches et saupoudrez-les.
• Question b. Faire repérer les verbes ; faire reconnaître qu’ils sont à l’impératif,
rappeler que, dans ce cas, le verbe n’a pas de sujet exprimé ; les phrases réduites
ne contiennent donc plus que des groupes verbaux. Faire souligner les
compléments des verbes. Demander à l’oral de distinguer les GN des pronoms

1 Objectifs
• Identifier le groupe verbal.
• Distinguer un complément essentiel d’un complément facultatif. Retenir
compléments. Demander d’indiquer le GN représenté par chaque pronom.
Introduire l’expression complément d’objet.
Préalables

• Opérer des suppressions pour identifier un complément d’objet. Préciser que, parmi les compléments d’objet, certains peuvent être précédés
d’un mot-outil comme à, de. Donner un exemple : Elle s’adresse à son voisin. (On
Mots clés ne peut pas dire Elle s’adresse, le groupe à son voisin est donc un complément
Verbe, groupe verbal, complément d’objet, complément essentiel. essentiel du verbe.)

Activités préparatoires S’entraîner


• Écrire au tableau une phrase comprenant un complément d’objet et un • Exercice 1. Mettre en évidence que les phrases proposées sont bancales si on ne
complément circonstanciel, par exemple : Carole regarde un dessin animé tous les leur ajoute pas un complément d’objet. Inciter les élèves à s’aider du sens des
mercredis. Faire subir plusieurs transformations à la phrase : faire supprimer le phrases pour trouver le complément qui convient.
groupe tous les mercredis, puis le faire déplacer en tête de phrase. Faire ensuite Éléments de corrigé : 1. des contes de fées – 2. ses copains – 3. des plantes, aux
supprimer le groupe un dessin animé, puis le faire déplacer. Faire conclure de ces animaux sauvages – 4. du vélo.
manipulations que tous les mercredis est un groupe facultatif, alors qu’un dessin • Exercice 2. Rappeler que le complément d’objet fait partie du groupe verbal, qu’il
animé, qui précise l’objet sur lequel porte l’action de regarder, est essentiel ; si ne peut pas être supprimé. Lors de la mise en commun, faire isoler les complé-
on le supprime, la phrase est bancale. ments facultatifs.
• Rappeler qu’un verbe et son (ou ses) complément(s) essentiel(s) forment le Éléments de corrigé : 1. Le dimanche soir, ma mère faitx souvent du pain perdu.–
GV, que ce groupe est, avec le GS, un composant essentiel de la phrase (voir la 2. J’ai acheté des œufs pour faire un gâteau. – 3. Après le goûter, elle fait ses devoirs.
x x
fiche Distinguer le GS et le GV, CE2 GR02). – 4. Mon frère déteste les épinards trop cuits.
x
• Exercice 3. Faire repérer les GN compléments d’objet et les faire analyser (genre

2 Découvrir
et nombre).

© Infomedia communication
Éléments de corrigé : 1. Je l’adore. – 2. Je la mange. – 3. Je le cherche. – 4. Je les
La recette du pain perdu remplis.

3
• Question a. Faire repérer les groupes entre crochets, puis faire exécuter la consigne.
La fiche

Lors de la mise en commun, faire remarquer que le texte est moins riche et moins
précis, mais qu’il est toujours correct grammaticalement. Expliquer qu’on a Autre fiche
supprimé des compléments facultatifs appelés compléments circonstanciels car ils La notion de complément d’objet est étudiée en détail dans la fiche Distinguer
précisent les circonstances de l’action. COD et COI (CM2 GR07).