Sunteți pe pagina 1din 22

ASSOCIATION CANADIENNE POUR LES NATIONS UNIES – GRAND MONTRÉAL

UNITED NATIONS ASSOCIATION IN CANADA – GREATER MONTRÉAL


CONSEIL
2009-2010 ACNUExpress Vol.4 No.12 du 16 au 31 août 2009 /
EXÉCUTIF From 16 to 31 August 2009
Michèle Bertrand Mot de l‘éditeur / A message from the Editor
Présidente
Les membres et autres personnes intéressés à soumettre des thèmes ou textes sur des
Gilles Gingras
sujets d‘intérêt que nous pourrions inclure dans ce bulletin sont les bienvenus. Il vous
Vice-président suffit de m‘écrire à acnu@uqam.ca, avec la mention « ACNUExpress
COMMENTAIRES ».

Robert Letendre Members and others who want to propose themes or contributions on subjects that we
Secrétaire could include in the bulletin are welcome. You can send me your opinions at
acnu@uqam.ca with the mention “ACNUExpress COMMENTAIRES”.
L‘éditeur / The editor
Michel Sirois
Trésorier Michel Barcelo, OUQ, ICU
Dans ce numéro / In this issue:
NOUVELLES DE L‘ACNU-GRAND MONTRÉAL /NEWS FROM UNAC-GREATER MONTRÉAL – (p.1).
NOUVELLES DE L‘ONU / UNITED NATIONS NEWS (p.4)
ADMINISTRATEURS

NOUVELLES DE L’ACNU-GRAND MONTRÉAL / UNAC-


Michel Barcelo GREATER MONTRÉAL NEWS

François Carrier Pour votre agenda / For your agenda :

Claude-Yves Charron
 Table ronde, mardi 22 septembre 2009 à 19h à l’UQAM / Round
Table, Tuesday 22 September 2009, 7 :00 p.m. at UQAM
Louis Dussault
« République démocratique du Congo : indifférence ou impuissance de
la communauté internationale »
Michel Duval
L‘ACNU-Grand Montréal est heureuse d‘annoncer la première activité publique de
l‘année 2009-2010, organisée en collaboration avec la Chaire Raoul-Dandurand en
Landry Signé
études stratégiques et diplomatiques de l‘UQAM/ UNAC-Greater Montréal is pleased to
announce the first Public event of the year 2009-2010, organized in collaboration with
Nicole Trudeau the Raoul-Dandurand Chair in strategic and diplomatic studies at UQAM.

Depuis 10 ans, l'ONU déploie en République démocratique du Congo le plus important


Gilles Vincent
contingent de maintien de la paix de son histoire. Suite à la terrible guerre civile qui a
ravagé ce pays à la fin des années 90, la communauté internationale s'est mobilisée pour

1
tenter de rétablir la paix. Qu'en est-il de tous ses efforts ? Le Congo (RDC) peut-il retrouver le
chemin du développement et une paix durable? La communauté internationale peut-elle faire
plus ? / For 10 year, the United Nations Organisation has been deploying the most important
force of its history in the Democratic Republic of the Congo, the MONUC. Following the
terrible civil war which has devastated this country at the end of the 90's, the International
Community has mobilized itself to try to reestablish peace. What is the result of those efforts?
Can the Congo find back the road to development and durable peace ? Should the
International Community do more ?

Pour en débattre, les panélistes seront / To discuss those issues, panelists will be:

Serge Blais, responsable du programme en RD-Congo à Développement et Paix, il connait


bien ce pays qu'il fréquente depuis 25 ans et où il a séjourné à deux reprises à titre de
coopérant. C'est un spécialiste du rôle des organismes de la société civile dans le
développement international et les processus de construction de la paix et il a été régulièrement
consulté à ce sujet par les autorités publiques au Canada. / Serge Blais is currently responsible
for Development and Peace program for the Congo. He has a profound knowledge of this
country which he has been visiting for 25 years and where he has worked twice as a
international cooperant. He is a specialist of the role of civil society in international
development and peace building process and has been regularily consulted on theses matters
by the public authorities in Canada.

Le Brigadier général Gaston Côté est retraité des Forces armées canadiennes. Il a été
commandant du Secteur du Québec de la Force terrestre. Il connaît bien le Congo (RDC) pour
avoir été directeur des politiques de maintien de la paix au ministère de la Défense nationale et
pour avoir servi au Congo comme chef d'État-major, Plans et Opérations de la MONUC. /
Brigadier-General Gaston Côté, OMM, CD is retired from the Canadian Arm Forces. He has
commanded le Secteur du Québec de la Force terrestre. He knows well the Congo since he was
the Director of Peacekeeping Policy, Department of National Defense and has since served in
the Congo as Chief of Staff, Operations and Plans for the United Nations mission (MONUC).

Michel Duval, ancien Représentant permanent adjoint du Canada aux Nations Unies a une
connaissance intime du domaine du maintien de la paix car il a occupé les fonctions de
directeur de la Sécurité internationale et du Maintien de la paix au ministère des Affaires
étrangères du Canada. De 1997 à 2002, il a présidé à New York le groupe de travail du Comité
spécial des opérations de paix de l'ONU. / Michel Duval is a former Deputy Permament
representative at Canada UN Mission in New-York. He has an intimate knowledge of peace
keeping operations, He has been Director of International Security and Peace keeping at the
Canadian Department of Foreign Affairs and, from 1997 to 2002, he has chaired in New York,
the working Group of the Panel on UN Peace Operations.

L'animation de la table ronde sera confiée au journaliste et chroniqueur François Bugingo de


Radio-Canada et RCI. Journaliste ayant une vaste expérience des conflits internationaux, il a
couvert de nombreux conflits notamment au Rwanda, en Algérie, en Colombie, en Irak et
Afghanistan et au Congo. Il est le fondateur de Reporters sans frontières Canada et vice-
président de Reporters sans frontières International. / The Round-table will be chaired by
François Bugingo a journalist and analyst from Radio-Canada and RCI. He has a vast
experience covering both international issues and conflicts and has reported on many conflicts
in the past 15 years, notably on Rwanda, Algeria, Columbia, Irak, Afghanistan and the Congo.

2
He is the founder of Reporter Without Borders Canada and is currently Vice-president of
Reporters Without Borders International.

Communiqué par/ by Robert Letendre

La table ronde aura lieu /The Round-table will take place:


Mardi, 22 septembre 2009 à 19h00 – inscription à 18h30 / Tuesday September 22, 2009 at 7
p.m. – registration at 6:30 p.m.
Université du Québec à Montréal (UQAM),
Pavillon Judith-Jasmin, salle des Boiseries, 2e étage, local J-2805
405, rue Sainte-Catherine Est, Montréal, Métro Berri-UQAM

La table ronde sera en français. Les panelistes répondront aux questions en anglais et en
français. / The round-table will be in French. Panelists will answer questions in both English
and French.

Entrée libre - Inscription obligatoire avec la mention Inscription “Table ronde du 22


septembre 2009” / Free admission - registration required with the mention “Round Table
of September 22, 2009” : chaire.strat@uqam.ca ou (514) 987-6781

--------------------------------------------------------
Rechercher des informations sur la RDC dans les archives de l‘ACNUExpress / Look for
information on the DRC in ACNUExpress Archives

Quelques liens et documents utiles / Useful links and documentation

http://www.reliefweb.int/rw/RWFiles2009.nsf/FilesByRWDocUnidFilename/MUMA-
7QR3FD-full_report.pdf/$File/full_report.pdf

http://monuc.unmissions.org/

http://monuc.unmissions.org/Default.aspx?alias=monuc.unmissions.org/monuc-
french&language=fr-FR

http://monuc.unmissions.org/Portals/MONUC/Document/Briefing%20Materials%20august%2
009.pdf

Congo: cinq priorités pour une stratégie durable de construction de la paix - Rapport
Afrique N°150 - 11 mai 2009
http://www.crisisgroup.org/home/index.cfm?id=6095&l=2

--------------------------------------------------------
L‘ACNU-Grand Montréal a le plaisir d‘annoncer l‘activité suivante par Reporters sans
frontières-Canada / UNAC-Greater Montréal is pleased to announce the following event by
Reporters without borders-Canada:

3
 VENUE D’INGRID BÉTANCOURT AU QUÉBEC - Prix Reporters sans frontières
- Radio Canada du Courage au Féminin - une invitation de Reporters sans frontières
Canada et de l’Institut du Nouveau Monde

Le 24 septembre 2009, Madame Betancourt assistera au Gala du Courage au Féminin à


l‘Hôtel Sofitel de Montréal de 18h30 à 22h. Au cours de ce gala, elle recevra des mains de Son
Excellence la Très Honorable Michaëlle Jean, Gouverneure Générale du Canada et Présidente
d‘honneur de RSF Canada, le Prix Reporters sans frontières - Radio Canada du Courage au
Féminin. (Gala individuel : 250$)

Avec ce prix, Reporters sans frontières et Radio Canada entendent récompenser ces femmes
qui luttent jour après jour pour le respect des libertés et des droits humains les plus
fondamentaux. Il est devenu plus commode d‘imiter celui qui ne voit pas, de feindre
l‘indifférence. Voilà pourquoi il est aussi important d‘honorer ceux qui, au péril de leur vie,
refusent cette facilité et ont le courage d‘oser, de dénoncer, de témoigner. Personnalités
publiques, ils auraient pu se complaire dans l‘indifférence que permet la célébrité, mais
s‘attellent pourtant à retrousser leurs manches pour prendre les problèmes de société à bras le
corps.

Le 25 septembre 2009 - Entrevue sur scène : Quel avenir pour les droits humains en
Colombie ?

Le 25 septembre 2009, Madame Betancourt s‘exprimera publiquement lors d‘une entrevue sur
scène avec le journaliste et président de Reporters sans frontières Canada, François Bugingo et
Anne-Marie Dussault, animatrice à la télé de Radio-Canada . Le thème de cette entrevue sur
scène sera : « Quel avenir pour les droits humains en Colombie ? ». La conférence aura lieu au
Palais des Congrès de Montréal, salle 511 au 1001, place Jean-Paul-Riopelle de 18h à 19h30. -
25$ (20$ pour étudiants et membres de RSF et de l'INM)

Pour plus d‘informations : www.rsfcanada.org www.inm.qc.ca


-------------------------------------------------------------------------------------------

NOUVELLES DE L’ONU / UNITED NATIONS NEWS


Les Nouvelles de l’ONU sont des extraits de divers communiqués de presse qui proviennent du
Centre des nouvelles de l‘ONU, à New York, et de quelques autres comme l‘UNESCO, la
Banque Mondiale, la FAO, l‘UNICEF, etc. Nous les choisissons, éditons et publions deux fois
par mois. Nous les classons maintenant selon les thématiques retenues par le Centre des
nouvelles des Nations Unies / United Nations News are excerpts from various press releases
from the UN News Centre in New York City and a few others like UNESCO, The World Bank,
FAO, UNICEF, etc. We make the selection, edit the texts and publish twice a month. They are
filed according to the themes used by the UN News Center.

Les communiqués de l‘ONU ne sont pas nécessairement reproduits ici dans leur intégralité. À
la fin de chaque sélection, on retrouve la plupart du temps l‘hyperlien qui permet d‘avoir accès
au communiqué en entier. / UN releases are not necessarily reproduced here in their entirety.
At the end of each selection, one can find most often the hyperlink to have access to the full
release.

4
À noter les nombreuses dépêches sur l’évolution de la situation en République démocratique
du Congo, qui nous sont apparues significatives en raison de la table ronde de l’ACNU du
22 septembre sur la situation en RDC.

À signaler aussi les campagnes lancées par l’ONU pour appuyer sa position sur les
changements climatiques en vue de la prochaine conférence de Copenhague, en décembre.
Il y a une pétition que vous êtes tous invités à signer en allant à l'adresse suivante
www.sealthedeal2009.org

Sommaire / Contents

PAIX ET SECURITÉ (PEACE AND SECURITY) (p.6)


Liban : La résolution 1701 au centre de discussions de l'Envoyé de l'ONU avec Hariri (p.6)
UN blue helmets provide help in wake of deadly attack in east of DR Congo (p.6)
UN deplores attack on aid compound in southern Somalia (p.7)
OCHA : Gaza, deux ans de blocus (p.7)
Ratification of UN-backed nuclear treaty nears milestone of 150 countries (p.8)
African Union-UN force hosts round-table talks on Darfur peace process (p.8)
L'ONU salue le plan palestinien pour la construction d'un État d'ici à 2011(p.8)
Liban : La FINUL reconduite pour un an (p.9)
RDC : Arrivée des premiers casques bleus envoyés en renfort (p.9)
Thousands still fleeing Ugandan rebel attacks in eastern DR Congo – UN agency (p.10)
DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE Commerce, Investissements, Technologie (ECONOMIC
DEVELOPMENT) (p.10)
Nobel-winning economist says UN best suited to oversee global economic overhaul (p.10)
« Un siècle de croissance et d‘opportunités en perspective pour l‘Afrique », selon le Président de la Banque
mondiale (p.11)
Iraq : 177 milliards de dollars déposés au Fonds de développement depuis sa création (p.11)
AIDE HUMANITAIRE, RÉFUGIÉS (HUMANITARIAN AID, REFUGEES) (p.11)
L'ONU marque la première Journée internationale de l'aide humanitaire (p.11)
La difficulté de l'action humanitaire face au déclin de l'aide financière (p.12)
Point sur la situation humanitaire en RDC (p.13)
Le HCR préoccupé par le sort de réfugiés du Myanmar ayant fui en Chine (p.14)
ENVIRONNEMENT, HABITAT (ENVIRONMENT, SHELTER) (p.14)
‗Limited progress‘ made at latest round climate talks, says top UN official (p.14)
New UN report details Shanghai‘s ‗green‘ efforts ahead of Expo 2010 (p.14)
World Habitat Day (p.15)
Youth to mobilize against climate change in 100 cities – UN (p.16)
Climat : A 100 jours de Copenhague, l'ONU veut des millions de signatures (p.16)
DROITS FONDAMENTAUX (HUMAN RIGHTS) (p.16)
Le blocus de Gaza constitue une punition collective, selon Navi Pillay (p.17)
Guantanamo : L'ONU salue la libération d'un prisonnier incarcéré quand il était mineur (p.17)
ONU, SECRÉTAIRE GÉNÉRAL (UNO, SECRETARY GENERAL) (p.18)
The United Nations and Civil Society: Legitimating Global Governance-Whose Voice? (p.18)
Publication de l'Annuaire 2006 des Nations Unies (p.18)
FEMMES, ENFANTS, POPULATION (WOMEN, CHILDREN, POPULATION) (p.19)
ENTRETIEN : A Goma, venir en aide aux survivantes de violences sexuelles (p.19)
DROIT, PRÉVENTION DU CRIME (LAW, CRIME PREVENTION)
Thème vide
SANTÉ, PAUVRETÉ, SECURITÉ ALIMENTAIRE (HEALTH, POVERTY, FOOD SECURITY) (p.20)
FAO : Premiers germes de renaissance agricole à Haïti (p.20)
Kenya: UN agency sounds alarm on dire food situation (p.20)
CULTURE ET EDUCATION (CULTURE AND EDUCATION) (p.21)

5
Le Directeur général de l‘UNESCO, Koïchiro Matsuura, a exprimé aujourd‘hui 12 août 2009 sa profonde
inquiétude concernant la liberté de la presse au Venezuela suite à la récente décision de suspendre les licences
de 34 stations de radio et de télévision. (p.21)
Traite négrière : L'UNESCO encourage à construire une histoire commune (p.22)

PAIX ET SECURITÉ (PEACE AND SECURITY)


Liban : La résolution 1701 au centre de discussions de l'Envoyé de
l'ONU avec Hariri
14 août 2009 – L'Envoyé de l'ONU pour le Liban, Michael Williams, a rencontré jeudi le
Premier ministre-désigné Saad Hariri lors d'un entretien qui a été l'occasion d'aborder la
formation d'un nouveau gouvernement et la mise en oeuvre de la résolution1701 (2006) qui
avait mis fin au conflit entre Israël et le Hezbollah au Sud-Liban en 2006.

La résolution appelait à « la cessation immédiate par le Hezbollah de toutes ses attaques » et «


la cessation immédiate par Israël de toutes ses opérations militaires offensives ». Elle appelait
ensuite « le gouvernement du Liban et la Force intérimaire des Nations Unies au Liban
(FINUL) à déployer leurs forces de concert à travers le Sud [du Liban] ». Un des principaux
objectifs de cette extension était « qu'il n'y ait plus d'armes déployées sans le consentement du
gouvernement du Liban » et « pas d'autre autorité que celle du gouvernement libanais », sur le
Sud-Liban, qui avait servi de base d'attaque contre Israël par le Hezbollah.

http://www.un.org/apps/newsFr/storyF.asp?NewsID=19856&Cr=Liban&Cr1=Isra%EBl

UN blue helmets provide help in wake of deadly attack in east of DR Congo


15 August 2009 – The United Nations peacekeeping operation in the Democratic Republic of
the Congo (DRC) is providing medical assistance to the victims of a deadly attack by armed
militiamen in a mine-rich area in the strife-torn east of the country.

Media reports say at least 16 people were killed during Wednesday's attack, which took place
in the remote village of Mpama in North Kivu province, close to the mines at Biseye. Mining is
a lucrative source of income in the impoverished region, which continues to be beset by
outbreaks of fighting involving militia groups and the army.

Alan Doss, the head of MONUC and the Secretary-General's Special Representative to the
DRC, denounced the attack.

―Nothing can justify these crimes committed by the armed groups that strike at civilians,‖ Mr.
Doss said.

MONUC established a medical assistance team in the nearby town of Ishenga to treat the
injured, with some others evacuated to other centres. The blue helmets have also stepped up
their patrols in the Walikale-Biseye area.

http://www.un.org/apps/news/story.asp?NewsID=31773&Cr=MONUC&Cr1=

6
UN deplores attack on aid compound in southern Somalia
17 August 2009 – The United Nations has strongly condemned the attack against its aid
compound in southern Somalia on Sunday, the fourth time in two months that the world body‘s
offices in the Horn of Africa nation have been deliberately targeted.

The attack comes less than one month after Somali militants raided two UN compounds
Baidoa and Wajiid, stealing equipment and vehicles and forcing the Organization to close
down one of its operations in the strife-torn nation.

The UN has repeatedly called on all parties in Somalia to ensure the safety of humanitarian aid
workers, who are tending to the needs of some 3.2 million people, or 40 per cent of the
population, made vulnerable by the combined effects of conflict, drought, high food prices and
the collapse of the local currency.

http://www.un.org/apps/news/story.asp?NewsID=31777&Cr=Somali&Cr1=

OCHA : Gaza, deux ans de blocus


17 août 2009 – Le territoire palestinien de Gaza, une des zones les plus peuplées sur la terre,
est en proie à une dégradation des conditions de vie et des infrastructures dans les domaines de
la santé, de l'eau, de l'hygiène et de l'éducation, affirme un nouveau rapport du Bureau de la
coordination des affaires humanitaires (OCHA).

« Au cours des trois derniers mois, Israël a autorisé l'entrée dans Gaza d'un petit nombre de
camions transportant des biens auparavant interdits. Bien que ces mesures soient bienvenues,
leur impact réel comparé aux besoins de Gaza reste négligeable », affirme le rapport intitulé «
Enclavé : L‘impact humanitaire de deux ans de blocus sur la Bande de Gaza ».

Le nombre de camions entrant dans Gaza chaque jour depuis le blocus (112) représente 1/5ème
du nombre de cargaisons passant la frontière auparavant, soit 583 entre janvier et mai 2007.
Quant aux exportations elles ont été totalement interdites à part 147 camions de fleurs et de
fraises.

En tout depuis deux ans, 120.000 emplois du secteur privé ont été perdus. Les résidents de
Gaza sont soumis à des coupures d'électricité de 4 à 8 heures par jour.

Quatre-vingt millions de litres d'eaux usagées ou partiellement traitées sont déversées chaque
jour dans l'environnement en raison du manque d'entretien du réseau d'égout.

Le régime alimentaire des Gazaouïs est passé d'une alimentation de qualité riche en protéines à
une alimentation bon marché riche en sucres.

Enfin, au premier semestre de 2007-2008, 20% seulement des élèves de sixième ont réussi
leurs examens de mathématiques, de sciences, d'anglais et d'arabe.

http://www.un.org/apps/newsFr/storyF.asp?NewsID=19863&Cr=Gaza&Cr1=OCHA

7
Ratification of UN-backed nuclear treaty nears milestone of 150
countries
19 August 2009 – The total number of countries that have ratified the United Nations-backed
Comprehensive Nuclear-Test-Ban Treaty (CTBT) has inched closer to 150 after Liberia
ratified the agreement this week.

The West African nation‘s move also means that the pact has 51 signatures and 37 ratifications
out of the 53 countries on the continent, where the African Nuclear-Weapon-Free Zone Treaty,
also known as the Treaty of Pelindaba, went into effect last month.

To date, 181 States worldwide have signed the pact, which was adopted by the General
Assembly in September 1996 to ban any nuclear-test explosions anywhere.

It will enter into force 180 days after all 44 of the States mentioned in Annex 2 of the Treaty –
those which possessed nuclear weapons or nuclear weapons technology at the time it opened
for signature in 1996 – have ratified it. So far, 35 of these nations, including France, Russia and
the United Kingdom, have ratified it, but China, the Democratic People‘s Republic of Korea
(DPRK), the United States and Iran, among other nations, have not.

http://www.un.org/apps/news/story.asp?NewsID=31809&Cr=Nuclear&Cr1=

African Union-UN force hosts round-table talks on Darfur peace process


20 August 2009 – The joint African Union-United Nations peacekeeping operation in Darfur
(UNAMID) convened a round-table discussion with the signatories to the 2006 pact that aims
to bring peace to the Sudanese region.

Some 300,000 people have been killed and an estimated 2.7 million others displaced from their
homes in Darfur since fighting erupted in 2003, pitting Government forces and allied
Janjaweed militiamen against rebel groups.

http://www.un.org/apps/news/story.asp?NewsID=31817&Cr=Darfur&Cr1=

L'ONU salue le plan palestinien pour la construction d'un État d'ici à 2011
25 août 2009 – Le Coordonnateur spécial des Nations Unies pour le processus de paix au
Moyen-Orient, Robert Serry, a salué mardi le programme d'action présenté par le Premier
ministre palestinien Salam Fayyad prévoyant la création d'un Etat palestinien d'ici à 2011 sans
attendre l'issue des négociations avec Israël.

Selon la presse, Israël a aussitôt rejeté toute proclamation unilatérale d'un Etat palestinien.

« Je salue l'annonce par le Premier ministre Fayyad aujourd'hui et attend d'examiner de près le
projet qu'il a dévoilé. Comme il me l'a expliqué, ce projet s'appuie sur les efforts significatifs
menés au cours des deux dernières années par l'Autorité palestinienne pour renforcer ses
capacités », a dit M. Serry dans un communiqué.

8
« En continuant dans cette voie, l'Autorité palestinienne met au défi tous les autres acteurs de
prendre leurs responsabilités et d'avancer rapidement et de manière déterminée dans les deux
prochaines années », a-t-il ajouté.

Selon lui, il faut que ce projet d'un Etat palestinien internationalement reconnu vivant aux côtés
d'Israël dans la paix et la sécurité devienne une réalité grâce au soutien actif d'Israël sur le
terrain et au soutien continu des donateurs.

http://www.un.org/apps/newsFr/storyF.asp?NewsID=19916&Cr=moyen&Cr1=pales

Liban : La FINUL reconduite pour un an


27 août 2009 – Le Conseil de sécurité a reconduit jeudi pour un an le mandat de la Force
intérimaire des Nations Unies au Liban (FINUL).

La résolution adoptée jeudi exprime la vive préoccupation qu'inspirent au Conseil les


violations des termes de la résolution 1701 (2006), notamment la présence de biens ou d'armes
non autorisés entre la Ligne bleue - qui démarque la frontière libano-israélienne ainsi que la
frontière du Liban avec le plateau du Golan - et le fleuve Litani; l'occupation par l'armée
israélienne d'une partie du village de Ghajar et d'une zone adjacente au nord de la Ligne bleue;
et les violations de l'espace aérien libanais par les aéronefs israéliens.

Le Conseil demande à toutes les parties de coopérer avec le Conseil et avec le Secrétaire
général pour parvenir à un « cessez-le-feu permanent et à une solution à long terme ».

http://www.un.org/apps/newsFr/storyF.asp?NewsID=19940&Cr=Liban&Cr1=Isra%EBl

RDC : Arrivée des premiers casques bleus envoyés en renfort


27 août 2009 – Une équipe de 10 officiers et 178 hommes de rang de l'armée bangladaise est
arrivée mercredi à Bunia dans le district de l'Ituri (Province Orientale), dans l'Est de la
République démocratique du Congo (RDC), pour renforcer les effectifs de la Mission de
l'Organisation des Nations Unies en RDC (MONUC), a annoncé jeudi la Mission.

Il s'agit de l'équipe avancée d'un nouveau contingent qui fait partie des 3.000 effectifs
supplémentaires dont le Conseil de Sécurité a autorisé, en décembre 2008, le déploiement en
RDC. Ces casques bleus bangladais vont remplacer le contingent pakistanais stationné à
Kpandroma et qui recevra une nouvelle affectation dans la province du Sud Kivu.

Au total, le Bangladesh contribuera un bataillon d'infanterie de 850 soldats, une compagnie de


génie de 175 hommes et une Unité formée de la police d'environ 200 personnes.

« L'arrivée des forces additionnelles permettra à la MONUC de mieux répondre à l'évolution


de la situation sur le terrain, que ce soit pour mieux protéger les civils, pour appuyer les forces
armées congolaises (FARDC) ou pour stabiliser les zones récupérées des groupes armés. Le
rythme du déploiement des casques bleus va s'accélérer », a dit le représentant spécial du
Secrétaire général des Nations Unies en RDC, Alan Doss.

Les pays qui ont à ce jour annoncé leur intention de contribuer en hommes et en matériels pour
donner les moyens supplémentaires à la MONUC sont : la Belgique, le Bangladesh, l'Egypte,

9
la Jordanie, la Tanzanie et l'Uruguay. Jusqu'à présent la MONUC a reçu de la Belgique un
avion C-130 sur les deux qu'elle a demandés. L'ONU a toujours besoin de 16 hélicoptères
militaires pour assurer sa mobilité et la réactivité de la Force.

http://www.un.org/apps/newsFr/storyF.asp?NewsID=19939&Cr=MONUC&Cr1=RDC

Thousands still fleeing Ugandan rebel attacks in eastern DR Congo


– UN agency
28 August 2009 – Civilians in eastern Democratic Republic of the Congo (DRC) are
continuing to suffer at the hands of a notorious Ugandan rebel group, whose attacks have
forced at least 125,000 people in Orientale province to flee their homes in the last three weeks
alone, the United Nations refugee agency reported today.

According to the UN High Commissioner for Refugees (UNHCR), a ―staggering‖ 540,000


Congolese have been uprooted in Orientale province by deadly attacks by the Lord‘s
Resistance Army (LRA) since last September.

This includes at least 125,000 people known to have been driven out of their villages in the
province‘s Haut Uele district in the past three weeks, UNHCR spokesperson Andrej
Mahecic told reporters in Geneva today.

Among other atrocities, the LRA is accused of widespread killings, kidnappings of civilians
and raping of women. Over the past year, it has reportedly killed some 1,270 people and
abducted 655 children in Orientale province, in addition to causing widespread destruction to
homes, health centres and schools.

http://www.un.org/apps/news/story.asp?NewsID=31877&Cr=democratic+congo&Cr1=

DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE Commerce,


Investissements, Technologie (ECONOMIC DEVELOPMENT)

Nobel-winning economist says UN best suited to oversee global


economic overhaul
21 August 2009 – The United Nations is the only institution with the legitimacy to oversee
democratic reforms of the global economic system to pull the world out of the current
recession, Nobel prize-winning economist Joseph Stiglitz said today.

The UN has a crucial role to play in addressing the roots of the downturn and in reshaping the
global economy into a more fair and sustainable system, he said at the UN Economic and
Social Commission for Asia and the Pacific (ESCAP) in Bangkok, Thailand.

―There are 192 countries in the world, [and] 20 is a small percentage,‖ he added, referring to
the so-called Group of 20 (G20) industrialized countries. ―Obviously what is necessary to
respond to the crisis is not a G20 but a G192.‖

http://www.un.org/apps/news/story.asp?NewsID=31830&Cr=financial+crisis&Cr1=

10
« Un siècle de croissance et d’opportunités en perspective pour
l’Afrique », selon le Président de la Banque mondiale

26 août 2009

La Banque mondiale en Afrique


Blog : Africa Can End Poverty
Banque mondiale en République démocratique du Congo
Banque mondiale au Rwanda
Projets et programmes de la Banque mondiale

La Banque s‘est fixé l‘objectif ambitieux d‘aider la RDC à bénéficier de l‘allègement de sa


dette dans le cadre de l‘initiative PPTE d‘ici à la fin du mois de mars 2010
Robert Zoellick appelle les gouvernements à concevoir des « projets d‘infrastructures
finançables » propres à générer des partenariats public-privé.
La relance de la production agricole comme gage de la prospérité future sur le continent
africain.

Iraq : 177 milliards de dollars déposés au Fonds de développement depuis


sa création
26 août 2009 – Environ 165 milliards de dollars provenant des ventes à l'exportation de pétrole
et de produits pétroliers iraquiens ont été déposés au Fonds de développement pour l'Iraq entre
sa création en 2003 et décembre 2008, selon un rapport du Secrétaire général de l'ONU Ban
Ki-moon publié mercredi.

Un montant de 10,4 milliards de dollars, correspondant au solde des fonds du programme «


Pétrole contre nourriture » placés sur un compte séquestre par l'ONU, et un montant de 1,5
milliard de dollars correspondant au produit d'avoirs gelés ont également été déposés au Fonds
pendant la même période.

http://www.un.org/apps/newsFr/storyF.asp?NewsID=19928&Cr=iraq&Cr1=d%E9veloppemen
t

AIDE HUMANITAIRE, REFUGIÉS (HUMANITARIAN AID,


REFUGEES)

L'ONU marque la première Journée internationale de l'aide


humanitaire
19 août 2009 – Les Nations Unies marquent mercredi la première Journée internationale de
l‘aide humanitaire, pour rendre hommage aux agents humanitaires dans le monde et s‘engager
à redoubler d‘effort au niveau international pour aider les populations dans le besoin.

11
Des cérémonies ont lieu au siège de l‘ONU à New York ainsi qu‘à Genève, pour honorer ceux
qui ont sacrifié leur vie à la cause humanitaire. Près de 260 agents humanitaires ont été tués,
kidnappés ou gravement blessés du fait d‘attaques l‘année dernière, le chiffre le plus élevé
jamais enregistré, selon le Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (UNHCR).

« L‘ONU continue d‘être inspirée par l‘héritage laissé par ceux qui ont été tués à Bagdad », a
déclaré mercredi le Secrétaire général, qui a cité en exemple le prix annuel établi par la
Fondation Sergio Vieira de Mello, visant à reconnaître une action exceptionnelle dans le
domaine de la réconciliation pacifique après un conflit.

http://www.un.org/apps/newsFr/storyF.asp?NewsID=19876&Cr=humanitaire&Cr1=bagdad

La difficulté de l'action humanitaire face au déclin de l'aide financière

19 août 2009 – Comment maintenir l'élan sur le terrain pendant les crises humanitaires lorsque
les projecteurs des médias se sont déplacés? C'est un des problèmes majeurs auquel est
confronté l'Organisation des Nations Unies.

Les caméras passent d'une chose à une autre, de la transmission d'images fortes de populations
affamées, en train de mourir et sans domicile à la nouvelle crise du jour. Et l'attention des
donateurs s'envole avec eux. Pendant ce temps, les populations continuent d'être affamées, de
mourir et de se trouver sans toit.

L'un des instruments qui est utilisé par l'ONU pour faire face aux « oubliés » ou aux « crises
sous financées » est le Fonds central d'intervention d'urgence (CERF). Un tiers du total annuel
des 450 millions de dollars du Fonds est engagé dans les situations d'urgence où des vies sont
en jeu. Toutefois, « le montant n'est pas suffisant de toute évidence pour faire face à la taille du
problème », souligne Mme Bragg.

Une dizaine de pays a, depuis le début de l'année, bénéficié du financement du CERF,


notamment des pays comme l'Algérie, où les réfugiés du Sahara occidental en conflit avec le
Maroc vivent dans les camps de Tindouf depuis des décennies, ou encore des pays comme
Djibouti et la Guinée affectés par la sécheresse et qui souffrent d'une importante pénurie
alimentaire.

Mme Bragg a avancé cinq raisons qui expliquent le « sous financement » des crises. « Les gens
prêtent plus attention aux grosses crises » et oublient les pays comme l'Algérie ou la Guinée.
Par ailleurs, les donateurs craignent que les agences humanitaires ne soient pas en mesure de
fournir l'aide aux bénéficiaires, notamment en raison des conditions de sécurité comme en
Somalie ou en raison des contraintes gouvernementales comme en RPDC. « Les donateurs
veulent être en mesure de dire à leurs électeurs et aux contribuables que l'argent est parvenu
aux bénéficiaires », a ajouté Mme Bragg.

La troisième raison survient quand l'aide vient s'emmêler dans les questions politiques, comme
en Corée du Nord et au Zimbabwe. Dans le quatrième cas, le caractère urgent est retombé
comme ce fut le cas au Kenya, lors des violences postélectorales, après Noël 2007 et en 2008, «
l'attention se détache progressivement, bien qu'il y ait encore des besoins », a poursuivi Mme
Bragg. Enfin, il y a les cas où la pauvreté quotidienne masque les conditions exacerbées
causées par les désastres naturelles ou les conflits, comme au Niger ou en Haïti.

12
Lors de sa récente visite en République centrafricaine, Mme Bragg a pu observer qu'un million
de personnes, soit un quart de la population totale, avait besoin d'aide, 125 000 personnes
vivent dans la brousse, sans accès à l'eau, aux tentes, aux services médicaux ou à l'éducation.
Selon Mme Bragg, les besoins sont plus faibles que ceux du Darfour voisin, où 4 millions de
personnes ont besoin d'aide, au Congo, ou même au Soudan. Lors de sa visite, Mme Bragg a
tenté d'attirer l'attention des gens sur ce qui se passe en République centrafricaine en leur
rappelant qu'il n'y a pas que les pays où la situation est la plus désespérée et dont on parle le
plus qui ont des besoins.

http://www.un.org/apps/newsFr/storyF.asp?NewsID=19879&Cr=humanitaire&Cr1=bragg

Point sur la situation humanitaire en RDC


Ceci est un résumé des déclarations du porte-parole du HCR Andrej Mahecic — à qui toute
citation peut être attribuée — lors de la conférence de presse du 31 juillet 2009 au Palais des
Nations à Genève.

On estime que 56 000 Congolais ont été déracinés au cours des dernières violences qui ont
repris le 12 juillet dans l'Est de la République démocratique du Congo (RDC). Des milliers de
personnes ont fui leurs foyers pour échapper à la campagne militaire que le gouvernement
mène contre les rebelles Hutus des Forces démocratiques de libération du Rwanda (FDLR) et
leurs alliés locaux dans la province du Sud-Kivu.

D'après les rapports, de nombreux villages dans les Moyens Plateaux du territoire d'Uvira ont
été désertés. Les habitants ont fui vers les forêts des alentours ou vers d'autres régions plus
sûres. Les déplacés sont concentrés dans les collines à l'Ouest de Luvungi et Bwegera et vers le
Sud dans les villes de Lumera et Mulenge dans les Moyens Plateaux. De larges groupes de
personnes déplacées internes (PDI) ont fui vers des villages situés sur la route entre Kamanyola
et Luberizi dans la plaine de Ruzizi, près de la frontière entre la RDC et le Burundi.

Environ 30 000 PDI de la plaine de Ruzizi sont accueillies par les communautés locales.
Quelques locaux logent et nourrissent jusqu'à trois ou quatre familles de déplacés, ce qui pèse
considérablement sur leurs maigres ressources. Les stocks de nourriture diminuent d'autant que
de nombreuses familles ne peuvent pas accéder à leurs champs à cause de l'insécurité
croissante.

Certaines personnes ont essayé de retourner dans leurs villages mais elles ont dû y renoncer.
Les attaques sporadiques de rebelles du FDLR contre des civils continuent. Le 29 juillet, le
FDLR a attaqué le village de Lubumba, environ 10 km au Nord-Ouest de Luvungi dans les
Moyens Plateaux, pillant des maisons et un hôpital selon les informations reçues.

Le HCR et les autres organisations humanitaires prévoient d'aider environ 20 000 PDI dans la
plaine de Ruzizi. Nous fournissons des kits d'aide comprenant des couvertures, des tapis de sol,
des ustensiles, des jerrycans et du savon. L'insécurité et les mauvaises conditions des routes
entravent les efforts pour atteindre les PDI.

Nous coordonnons également les activités de protection, y compris l'enregistrement des PDI
par les autorités locales et les ONG, le suivi et la mise en place de systèmes d'alerte rapide en
cas de nouveaux déplacements.

13
Quelque 536 000 personnes ont été déplacées par le conflit dans le Sud-Kivu. Il y a plus d'1.8
millions de PDI au Congo, la grande majorité se trouve dans l'Est de la RDC.

http://www.unhcr.fr/cgi-bin/texis/vtx/news/opendoc.htm?tbl=NEWS&id=4a7308b74

Le HCR préoccupé par le sort de réfugiés du Myanmar ayant fui en


Chine
28 août 2009 – Le Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (UNHCR) s'est dit
vendredi préoccupé par les informations selon lesquelles entre 10.000 et 30.000 personnes ont
fui des combats au cours des dernières semaines dans l'Etat de Shan, au nord-est du Myanmar,
pour se réfugier dans la province chinoise du Yunnan.

Le HCR est actuellement en contact avec les autorités chinoises pour enquêter sur les besoins
de ces réfugiés. Jusqu'à 30.000 personnes auraient trouvé refuge dans le comté de Nansan
depuis le 8 août, fuyant les combats entre les troupes gouvernementales du Myanmar et des
groupes ethniques minoritaires.

http://www.un.orsp?NewsID=19951&Cr=HCR&Cr1=myanmarg/apps/newsFr/storyF.a

ENVIRONNEMENT, HABITAT (ENVIRONMENT, SHELTER)

‘Limited progress’ made at latest round climate talks, says top UN


official
14 August 2009 – Only ―limited progress‖ has been made at the most recent United Nations
climate change talks – which are expected to culminate later this year in Copenhagen with a
new pact on slashing greenhouse gas emissions – a senior United Nations official said today.

With only two more conferences, totalling 15 days, scheduled before the start of the critical
event in the Danish capital, ―negotiations will need to considerably pick up speed for the world
to achieve a successful result at Copenhagen,‖ said Yvo de Boer, Executive Secretary of the
UN Framework Convention on Climate Change (UNFCCC).

The new treaty set to be agreed on in Denmark in December will replace the Kyoto Protocol,
whose first commitment period ends in 2012.

http://www.un.org/apps/news/story.asp?NewsID=31767&Cr=climate+change&Cr1=

New UN report details Shanghai’s ‘green’ efforts ahead of Expo


2010
18 August 2009 – Shanghai has made strides in ‗greening‘ itself ahead of the Expo 2010,
according to the United Nations Environment Programme (UNEP), which also called on the
Chinese city to continue efforts to decrease its reliance on coal.

14
―Like many rapidly developing cities, Shanghai faces enormous challenges in ensuring fresh
air, clean water, sustainable energy, efficient transport and waste reduction for its
population,‖ said Achim Steiner, UNEP Executive Director.

China‘s largest city has one of the fastest growing economies in the world, scaling up
investment in environmental protection measures since preparations for the 2010 world fair
kicked off in 2000.

Shanghai has developed a green transport system, constructing a world-class 400-kilometre


rapid transit network. It is also experimenting with new energy vehicles, including electric
buses, hydrogen fuel-cell buses and hybrid buses.

But the UNEP report also expressed concern over Shanghai‘s high level of dependency on coal
for electricity, calling for the city to boost the use of renewable energies, such as solar and
wind power.

Additionally, the safe disposal of waste continues to be a challenge, the assessment pointed
out. A more comprehensive strategy is needed for both the city and the Expo, whose theme
will be ―Better City, Better Life.‖

Even though progress has been made in ensuring safe drinking water, UNEP said that
nitrification of river systems continues to be an obstacle.

http://www.un.org/apps/news/story.asp?NewsID=31788&Cr=UNEP&Cr1=green

World Habitat Day

The United Nations has designated the first Monday in October as annual World Habitat
Day.

The purpose
On this day, we reaffirm that adequate shelter is a basic human right and we focus on the
conditions of cities and towns around the world. We also use this day to remind the world of its
collective responsibility for the future of the human habitat.

Today’s reality
Urbanization continues at a rapid rate and for the first time in history, over half of humanity
lives in cities and towns. One-third of the current urban population―a staggering 1 billion
people―live in slums. Without access to adequate shelter, clean water or sanitation, up to 10
million people die each year from preventable diseases. Children suffer at school. Parents
cannot make ends meet.

Tomorrow’s outlook
By 2030, estimates are that two-thirds of the world‘s population will be urban dwellers. The
quest for adequate shelter and basic provisions for all is more urgent than ever.

Change the future


On October 5, 2009, please join us in support of World Habitat Day, as we raise our voices and
declare that the lack of decent, affordable housing is unacceptable. Durable, adequate housing

15
can and should be made a priority everywhere- in your community, in your town, in your
country, in our world. Gather ideas and get involved in 2009.

Learn more

See the World Habitat Day 2009 resources page for materials, tools, videos and templates.

For additional information, e-mail us at worldhabitatday@habitat.org.

Youth to mobilize against climate change in 100 cities – UN


23 August 2009 – Youth-organized rallies will be held in 100 cities across the globe to push
governments to 'seal the deal' on an ambitious agreement to curb greenhouse gas emissions
later this year, the United Nations Environment Programme (UNEP) announced today.

The largest-ever youth climate change conference, organized by UNEP and drawing some 800
young people, wrapped up in Daejeon, in the Republic of Korea, today, with participants
pledging plow ahead with efforts to ensure that global warming remains an international
priority, with just over three months remaining until negotiations on a possible new pact end in
Copenhagen, Denmark.

http://www.un.org/apps/news/story.asp?NewsID=31834&Cr=climate+change&Cr1=

Climat : A 100 jours de Copenhague, l'ONU veut des millions de


signatures
28 août 2009 – Alors qu'il ne reste que 100 jours d'ici à la Conférence sur les changements
climatiques de Copenhague de décembre 2009, le Programme des Nations Unies pour
l'environnement (PNUE) a lancé vendredi une campagne sur internet pour obtenir des millions
de signatures pour une pétition sur le climat.

La pétition peut être signée en allant à l'adresse suivante : www.sealthedeal2009.org.

Cette pétition s'inscrit dans le cadre de la campagne « Seal the Deal ! » [L'heure de conclure].
Le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, espère qu'elle encouragera les leaders
mondiaux réunis du 21 au 25 septembre à New York pour un sommet de haut niveau sur le
climat à avancer de façon déterminante sur un accord prévoyant notamment des réductions
significatives du niveau des émissions de gaz à effet de serre.

« Il ne reste que 15 jours de négociations avant le sommet de Copenhague », a souligné Ban


Ki-moon.

http://www.un.org/apps/newsFr/storyF.asp?NewsID=19946&Cr=climat&Cr1=PNUE

DROITS FONDAMENTAUX (HUMAN RIGHTS)

16
Le blocus de Gaza constitue une punition collective, selon Navi
Pillay
14 août 2009 – Le blocus de Gaza et les restrictions aux mouvements de biens et de personnes
en Cisjordanie par Israël constituent une punition collective aux termes de l'article 33 de la
Quatrième Convention de Genève, a estimé vendredi la Haut Commissaire des Nations Unies
aux droits de l'homme, Navi Pillay.

Ce rapport a été mandaté dans la même résolution du CDH qui demandait au Juge Richard
Gladstone d'enquêter sur les violations commises lors du conflit de l'hiver 2009 entre Israël et
le mouvement palestinien Hamas à Gaza. Ce dernier présentera son rapport le 29 septembre
également.

La Quatrième Convention de Genève sur la protection des civils dispose en son article 33 : «
Aucune personne protégée ne peut être punie pour une infraction qu'elle n'a pas commise
personnellement. Les peines collectives, de même que toute mesure d'intimidation ou de
terrorisme, sont interdites ».

Le rapport de la Haut Commissaire exprime par ailleurs sa préoccupation face au fait qu'Israël
n'a toujours pas mis en oeuvre l'Avis consultatif de la Cour internationale de justice (CIJ) sur la
barrière de séparation entre Israël et la Cisjordanie.

La CIJ avait estimé le 9 juillet 2004 que le tracé de la barrière – ou mur – n'était pas conforme
au droit international en ce qu'il empiétait sur le territoire palestinien.

http://www.un.org/apps/newsFr/storyF.asp?NewsID=19858&Cr=Gaza&Cr1=Isra%EBl

Guantanamo : L'ONU salue la libération d'un prisonnier incarcéré quand il


était mineur
26 août 2009 – La représentante spéciale du Secrétaire général pour les enfants et les conflits
armés, Radhika Coomaraswamy, a salué mercredi la libération de Mohammed Jawad, fait
prisonnier lorsqu'il était mineur, du centre de détention américain de Guantanamo et a appelé
les autorités américaines à relâcher un autre prisonnier également incarcéré quand il était
mineur.

Mohammed Jawad était un des détenus les plus jeunes du camp américain, situé sur l'île de
Cuba, où sont incarcérés des individus soupçonnés de terrorisme. Il a été libéré après presque
sept ans de détention.

« Juger de jeunes gens pour des crimes de guerre commis alors qu'ils étaient mineurs aurait
créé un dangereux précédent au niveau international », a dit Radhika Coomaraswamy.

Il figurait parmi les trois prisonniers de Guantanamo qui avaient été incarcérés quand ils étaient
mineurs. Mohammed El-Gharani a été récemment libéré tandis que le cas d'Omar Khadr est
encore à l'examen.

La représentante spéciale a souhaité la libération rapide de ce dernier, joignant sa voix à celle


de la Haut Commissaire aux droits de l'homme, Navi Pillay.

17
http://www.un.org/apps/newsFr/storyF.asp?NewsID=19927&Cr=Guantanamo&Cr1=prisonnie
r

ONU, SECRÉTAIRE GÉNÉRAL (UNO, SECRETARY GENERAL)


The United Nations and Civil Society: Legitimating Global
Governance-Whose Voice?
The UN is able to recognize key global challenges, but beset by difficulties in trying to resolve
them. In this, it represents the current global political balance, but is also the only international
institution that could move it forward.

Civil society can be a catalyst for this kind of change. In this book, Nora McKeon provides a
comprehensive analysis of UN engagement with civil society. The book pays particular
attention to food and agriculture, which now lie at the heart of global governance issues.
McKeon shows that politically meaningful space for civil society can be introduced into UN
policy dialogue. The United Nations and Civil Society also makes the case that it is only by
engaging with organizations which legitimately speak for the 'poor' targeted by the Millennium
Development Goals that the UN can promote equitable, sustainable development and build
global democracy from the ground up.
This book has strong ramifications for global governance, civil society and the contemporary
debate over the future of food.

Auteur(s): Nora McKeon


Programme: Société civile et mouvements sociaux
Titre du projet: Les sommets mondiaux des Nations Unies et l‘engagement de la société civile
No. de pages: 255

Date de publication: 13 août 2009 Lieu de publication: London ISBN: 9781848132740


Catégorie: Hardback Prix: GBP 70.00
De: Zed Books

Publication de l'Annuaire 2006 des Nations Unies


26 août 2009 – L'Organisation des Nations Unies a publié mercredi le soixantième volume de
l'Annuaire des Nations Unies, qui couvre l'ensemble des activités de l'Organisation en 2006.

Publié par le Département de l'information (DPI), l'Annuaire des Nations Unies est un ouvrage
de référence qui fait autorité auprès des décideurs politiques, des diplomates, des universitaires,
des journalistes et des lecteurs en général qui, dans les près de 1.800 pages que compte
l'ouvrage, trouvent l‘essentiel des développements politiques, économiques, sociaux et
juridiques de l'année considérée.

L'Annuaire 2006 attire l'attention sur la création cette année-là du Conseil des droits de
l'homme, considéré comme le principal mécanisme de promotion et de protection des droits de
l'homme et l'outil de choix pour réformer le cadre d'action dans ce domaine. Deux conventions
ont été adoptées à cette fin en 2006: la Convention relative aux droits des personnes
handicapées et la Convention internationale pour la protection de toutes les personnes contre
les disparitions forcées.

18
Pour appuyer les efforts de paix dans les pays sortant d'un conflit, l'Organisation a en outre créé
en 2006 la Commission de consolidation de la paix, soutenue par le Fonds pour la
consolidation de la paix.

http://www.un.org/apps/newsFr/storyF.asp?NewsID=19926&Cr=information&Cr1=annuaire

FEMMES, ENFANTS, POPULATION (WOMEN, CHILDREN,


POPULATION)
ENTRETIEN : A Goma, venir en aide aux survivantes de violences
sexuelles
14 août 2009 – Roselidah Ondeko travaille depuis bientôt deux ans et demi dans l'Est de la
République démocratique du Congo (RDC), dans le cadre d'un projet d'aide aux femmes
victimes de violences sexuelles. Et affronter tous les jours les souffrances vécues par ces
femmes n'est pas toujours facile.

L'Est de la RDC est ravagé par les affrontements entre les rebelles armés et l'armée congolaise
et les civils sont en première ligne, victimes de meurtres, de pillages et de viols.

Roselidah Ondeko est employée par le Fonds des Nations Unies pour la Population (UNFPA)
et coordonne le programme sur la violence sexuelle dans les provinces du Nord Kivu et du Sud
Kivu soutenu financièrement par l'Agence canadienne de développement international (ACDI).
Elle est basée à Goma, la capitale provinciale du Nord-Kivu.

Avant, elle a été en poste au Darfour (Soudan) et en Ouganda. « Au début, c'était très difficile
d'écouter toutes ces histoires et de voir ce que ces femmes ont dû subir. J'ai dû y faire face en
parlant avec des collègues exerçant la même profession », explique-t-elle dans un entretien
avec le Centre d'actualités de l'ONU à l'occasion de la Journée internationale de l‘aide
humanitaire qui est célébrée le 19 août.

Elle retient surtout que ces femmes victimes de violences sexuelles et qui sont venues chercher
un soutien médical et psychologique ont décidé de ne pas baisser les bras. « Quand vous
regardez ce qu'elles ont enduré, vous voyez qu'elles n'ont pas renoncé. Elles ont de l'espoir »,
dit-elle. D'ailleurs, plutôt que de parler de victimes, elle préfère utiliser le mot « survivantes ».

Elle prend l'exemple de cette femme qui avait été violée puis abandonnée par son mari. Dans le
cadre du programme de soutien, elle a reçu une chèvre pour avoir une source de revenu. C'était
en 2007. « En 2008, quand je l'ai rencontrée, elle avait déjà six chèvres de plus », raconte
Roselidah Ondeko. « Elle disait qu'elle avait le sentiment de devoir continuer car si elle laissait
tomber, elle ne savait pas qui prendrait soin de ses enfants ».

Selon les données récoltées par l'UNFPA, le nombre de cas de violences sexuelles enregistrés a
augmenté entre janvier et juin au Sud Kivu par rapport à la même période de l'an passé. Cela
pourrait s'expliquer, selon elle, par le calme relatif dans certaines zones de la province. « Les
survivantes sont en mesure d'avoir accès aux soins médicaux et aux services d'aide
psychologique et les travailleurs de santé peuvent atteindre des zones auparavant inaccessibles
à cause de l'insécurité », explique-t-elle. Les auteurs de violences sexuelles sont en majorité

19
des hommes en uniforme, que ce soit des soldats de l'armée congolaise ou des combattants des
groupes rebelles. « Nous voyons de plus en plus d'enfants touchés » par ces violences
sexuelles, ajoute Roselidah Ondeko.

Quand elle compare la situation entre la RDC et le Darfour par exemple, elle constate que les
gens en RDC parlent davantage des violences sexuelles commises. « Au Darfour, les femmes
ont très peur de parler de violences sexuelles. Et les travailleurs de santé qui fournissent des
soins le font dans le plus grand secret » par crainte de représailles, note-t-elle.

http://www.un.org/apps/newsFr/storyF.asp?NewsID=19854&Cr=humanitaire&Cr1=RDC

DROIT, PREVENTION DU CRIME (LAW, CRIME PREVENTION) Thème vide

DROIT, PRÉVENTION DU CRIME (LAW, CRIME


PREVENTION)- thème vide

SANTÉ, PAUVRETÉ, SECURITÉ ALIMENTAIRE (HEALTH,


POVERTY, FOOD SECURITY)

FAO : Premiers germes de renaissance agricole à Haïti


20 août 2009 – Un plan d'un montant de 10,2 millions de dollars visant à distribuer et à
multiplier les semences de qualité a considérablement relevé la production vivrière en Haïti et
permis d'offrir à la population des aliments moins chers et aux agriculteurs un moyen
d'accroître leurs revenus, annonce jeudi l'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et
l'agriculture (FAO).

Sollicité par le gouvernement haïtien, financé par un prêt du Fonds international pour le
développement agricole (FIDA) et mis en œuvre par la FAO, le programme a été institué pour
pallier la flambée internationale des prix alimentaires. Il a été rendu d'autant plus urgent qu'une
série de tempêtes tropicales a dévasté les récoltes et les stocks de semences des agriculteurs il y
a exactement un an, indique un communiqué.

Avec l'arrivée de la saison des ouragans cette année, le programme a également aidé à
reconstituer les stocks semenciers de la FAO à Haïti, de sorte que le pays disposera de
semences de qualité à distribuer, si les agriculteurs devaient à nouveau perdre tous leurs stocks.

Près de 250 000 petits exploitants et paysans sans terres ont reçu ou recevront des semences de
qualité dans le cadre du programme, qui, même à mi-parcours, a déjà été largement rentabilisé.

http://www.un.org/apps/newsFr/storyF.asp?NewsID=19883&Cr=ha%EFti&Cr1=FAO

Kenya: UN agency sounds alarm on dire food situation


25 August 2009 – The United Nations food agency today issued a warning that Kenya faces a
dire hunger crisis due to failed rains, appealing today for $230 million to feed nearly 4 million
Kenyans – nearly one-tenth of the African nation‘s population – over the next six months.

20
―People are already going hungry, malnutrition is preying on more and more young children,
cattle are dying – we face a huge challenge and are urging the international community to
provide us with the resources we need to get the job done,‖ he added.

WFP is currently distributing 2.6 million drought-affected Kenyans with food aid and hopes to
increase that number by 1.2 million.

Many parts of Kenya have experienced three or even four consecutive seasons of failed rains,
and conditions are expected to deteriorate, with the Government projecting the main maize
harvest to fall nearly one-third below the five-year average. In addition, pasture and water for
livestock is quickly dwindling.

The hardest-hit Kenyans have taken drastic measures, such as reducing the number of meals
each day, eating cheaper and less nutritious food, migrating to urban centres and taking on
massive debt.

Acute malnutrition rates among children under the age of five are over 20 per cent in some
areas, well above the 15 per cent emergency threshold.

http://www.un.org/apps/news/story.asp?NewsID=31842&Cr=hunger&Cr1=

CULTURE ET EDUCATION (CULTURE AND EDUCATION)


Le Directeur général de l’UNESCO, Koïchiro Matsuura, a exprimé
aujourd’hui 12 août 2009 sa profonde inquiétude concernant la liberté de la
presse au Venezuela suite à la récente décision de suspendre les licences de
34 stations de radio et de télévision.

« Le pluralisme est une condition essentielle pour le libre exercice de la profession de


journaliste, » a dit le Directeur général. « Je suis profondément inquiet quant à la réduction du
nombre de médias par lesquels les citoyens jouissent de leur droit à recevoir une information
provenant de sources diversifiées. La population du Venezuela a le droit de profiter d'une
multitude de perspectives dans les reportages et analyses d'événements qui les concernent. Il
ne peut y avoir de liberté d'expression, ou même de démocratie, en l‘absence de pluralisme
médiatique. J‘en appelle donc aux autorités à reconsidérer leur décision récente de fermer un
grand nombre de radios et de télévisions et de protéger les professionnels des médias contre
tout harcèlement, » a conclu M Matsuura.

Le Directeur général a fait cette déclaration en réponse à la décision des autorités


vénézuéliennes de révoquer les licences de 32 stations de radio et deux chaînes de télévision,
qui sont accusées de violer la Loi de télécommunication du pays. Les licences d‘un total de
240 stations de radio et 45 chaînes de télévision pourraient être suspendues, selon un décret
publié au début du mois dernier.

Par sa déclaration, le Directeur général de l'UNESCO réagissait également à des informations


récentes concernant une attaque contre le siège de Globovisión par 30 individus menés par
Lina Ron, leader du parti d'Unité Populaire Vénézuélien (UPV). Les attaquants ont forcé
l‘entrée des locaux et, une fois à l'intérieur, ont lancé des gaz lacrymogènes, qui auraient

21
touché quatre personnes.

Traite négrière : L'UNESCO encourage à construire une histoire


commune
24 août 2009 – A l'occasion de la Journée internationale du souvenir de la traite négrière et de
son abolition, le directeur général de l'Organisation des Nations Unies pour l'éducation, la
science et la culture (UNESCO), Koïchiro Matsuura, a encouragé à construire une histoire
commune et poser ainsi les fondements d'un dialogue interculturel.

« En nous rassemblant autour d'une vision partagée de l'histoire de la traite et de l'esclavage,


nous pourrons ainsi construire une histoire commune et poser les fondements d'un dialogue
interculturel qui délivre un message universel de savoir et de tolérance », a dit M. Matsuura
dans un message publié dimanche.

La Journée internationale du souvenir de la traite négrière et de son abolition est célébrée


chaque année le 23 août pour commémorer l'insurrection dans la nuit du 22 au 23 août 1791
d'esclaves de Saint-Domingue, dans les Caraïbes, qui a joué un rôle déterminant dans
l'abolition de la traite négrière.

Cette Journée « est un moment unique pour la communauté internationale de concilier


ensemble devoir de mémoire et devoir d'histoire », a dit M. Matsuura.

L'UNESCO a lancé en 1994 le projet de la Route de l'esclave, avec pour objectif de clarifier les
conséquences de la traite en couvrant la « pluralité des mémoires, des cultures et des
représentations. »

http://www.un.org/apps/newsFr/storyF.asp?NewsID=19897&Cr=traite&Cr1=esclavage

22