Sunteți pe pagina 1din 2
IMPÔTS : + 9,3 % ! Conseil Municipal du 25 mars 2009 : 22 points

IMPÔTS : + 9,3 % !

Conseil Municipal du 25 mars 2009 : 22 points à l’ordre du jour. Nous avons voté favorablement 14 points (soit 64%), nous sommes abstenus sur 4 points (soit 18%), avons voté contre 4 points (soit 18%).

Deux points très importants à l’ordre du jour de ce Conseil : le vote des budgets Primitif de la Ville et Annexe de l’eau. Et deux caractéristiques identiques pour ces deux budgets : une hausse de nos impôts de + 6,6 % (pour chacune des quatre taxes) et une hausse de + 9 % du prix de l’eau !

Après s’être vanté d’un résultat 2008 excédentaire (une vieille provision de 2 million € ayant été intégrée en recette de fonctionnement, ce qui fausse le résultat réel de l’exercice), le nouveau Maire a présenté le Budget Primitif 2009 en justifiant l’augmentation des impôts locaux «… par la nécessité de renouveler l’image de Longwy, de lancer des grands chantiers d’investissement … ». Tout le monde est désormais habitué à ces slogans « bateaux » qui démontrent combien le nouveau Maire méconnaît la réalité de notre Ville.

Notre Groupe, par les voix de Christian ARIES et Jean Marc FOURNEL, a dénoncé ce recours facile à l’impôt quand toutes les autres solutions pour éviter ces hausses n’ont pas été mises en œuvre par la nouvelle Majorité. Notre Groupe a présenté des propositions alternatives concrètes et réalistes permettant de limiter la hausse du prix de l’eau et de ne pas augmenter les taux des impôts locaux.

Rappelant le contexte économique difficile (900 chômeurs de plus inscrits à Pôle Emploi Longwy -ex ANPE-, 900 personnes inscrites aux Restos du Coeur soit 200 de plus que l'année passée, le développement du chômage partiel, la baisse du pouvoir d’achat, les ressources fiscales longoviciennes très inférieures à la moyenne nationale,…), notre Groupe a développé les propositions suivantes :

Le Budget Annexe de l’eau.

Ce budget, sur la gestion 2008, dégage un excédent de + 200 136,95 € que la nouvelle Municipalité souhaite affecter uniquement à l’investissement (un programme d’accélération du remplacement des branchements en plomb est prévu, avec notre soutien).

Notre Groupe a ainsi proposé d’affecter 100 000 € de cet excédent afin de réduire fortement la hausse proposée de + 9 % qui correspond à + 51 € pour 150m 3 . De manière complémentaire, un emprunt de 150 000 € sur 20 ans (charge annuelle d'environ 6000 €) serait alors contracté pour assurer le financement du programme d'investissement de près de 1 million €.

Notre proposition réaliste et de consensus a été rejetée en bloc par la nouvelle Majorité.

Le Budget Primitif de la Ville.

Cette nouvelle Majorité, recomposée uniquement pour la circonstance, a donc décidé d'augmenter nos impôts : + 6,62 % pour la taxe d'habitation (à laquelle s'ajoutent + 2,5 % de révision nationale des bases) , + 6,64 % pour le foncier bâti, + 6,67 % pour le foncier non bâti et + 6,62 % pour la taxe professionnelle. Tout cela pour satisfaire les visions démesurées et souvent improvisées du nouveau Maire de Longwy qui refuse d'admettre que notre Commune n'a pas les moyens de satisfaire à ses « envies ».

Dénonçant le manque de rigueur dans l'élaboration de ce Budget et la facilité de la nouvelle Majorité du recours à l’impôt, notre Groupe a fait des propositions réalistes permettant d'économiser 354 075 €, montant correspondant à l'augmentation des taux d’imposition.

Minoration de dépenses : - 140 000 €, soit 0,9 % du Budget

Prestations de service (- 20 000 €); Economie d’énergie (gaz) (-10 000 €) ; contrats de prestations de service (- 30 558,45 €) ; Frais de nettoyage (- 20 000 €) ; Autres services extérieurs (-15 000 €) ; virement à la section d'investissement (- 44 441,55 €);

Recettes connues ou attendues et non budgétisées : + 214 100 €

Chantiers Jeunes (+ 20 000 € de EPGML); Contrat Urbain de Cohésion Sociale (+ 20 000 €); Dotation de Solidarité Urbaine (+ 136 500 €); Fonds Départemental de Taxe Professionnelle (+ 30 200 €); avoirs sur factures (+ 5 000 €); Reversement du Budget de l'eau (+ 50 000 €); Produits divers (+ 5 000 €).

Oui, avec les propositions du Groupe « Longwy pour tous ! »

l'augmentation de nos impôts de + 6,6 % aurait pu être évitée !

La nouvelle Majorité d'E.JACQUE les a rejetées !

! La nouvelle Majorité d'E.JACQUE les a rejetées ! Bizarre, bizarre. Vous avez dit bizarre ?

Bizarre, bizarre. Vous avez dit bizarre ?

Le Budget Primitif de la ville de Longwy vient d’être voté unanimement par la nouvelle Majorité. Nos impôts vont donc augmenter de + 9,1 %. Et pourtant ! Chacun d’entre nous a entendu le Premier Adjoint Jean Luc ANDRE affirmer à qui voulait l’entendre que son Groupe ne voterait pas le Budget de la ville de Longwy. Avec des arguments convaincants à l’appui : le mode de fonctionnement solitaire du nouveau Maire, l’absence de vision globale, le manque de confiance envers ses Adjoints, des projets non réfléchis et souvent incomplets, … On pourrait également ajouter à cette longue liste le projet de regroupement des écoles Dreux et Léger à Gouraincourt présenté à ce Conseil Municipal : le Président de la Commission Urbanisme (du Groupe ANDRE) tenu à l’écart de cette réflexion, l’Adjointe aux Affaires Scolaires (du Groupe ANDRE) ignorante de ce dossier qu’elle aurait dû normalement piloter, … Et tant d’autres anecdotes évoquées par le Premier Adjoint lui-même ou ses colistiers ! Mais alors, qu’est ce qui a bien pu décider le Groupe de Jean Luc ANDRE à voter ce Budget ? Y aurait il eu un « deal » entre E.JACQUE et JL ANDRE ? Nous penchons bien évidemment pour cette hypothèse et avons notre petite idée. Pas vous ?

Edouard JACQUE ou

Monsieur IMPÔTS ?

Il est si facile de vouloir « changer l'image de Longwy », d'avoir « de grands projets pour le territoire », de

véhiculer « une image positive » quand tous ces slogans d'E.JACQUE se terminent par

impôts locaux. Et dans ce domaine au moins, le nouveau Maire de Longwy s'y connait ! Jugez plutôt : Cons la Grandville : + 26 % entre 2001 et 2008 lorsqu'il était Maire; Communauté de Communes dont il est le Président : + 7 % en 2009; Longwy dont il est le nouveau Maire : + 9,3 % pour la Taxe d’Habitation en 2009 et + 9 % pour le prix de l'eau en 2009; SITRAL (transports urbains) dont il est Président : + 25 % envisagés en 2009 ! A-t-il seulement la préoccupation des ménages aux revenus modestes ou précarisés par la crise que nous traversons ? Non ! Il faut coûte que coûte faire de Longwy le nouveau « Neuilly » lorrain. De la

une hausse des

mégalomanie

avec nos impôts bien sûr !

de Longwy le nouveau « Neuilly » lorrain . De la une hausse des mégalomanie avec