Sunteți pe pagina 1din 4

STÉPHANE LEITENBERGER

STÉPHANE LEITENBERGER

CHRISTIAN GLORIA

P. F ORGET

IV

20 MARS 2015

COURS & MARCHÉS

Productions végétales

CÉRÉALES

Cours du 17 mars

N : nominal ; C : camion ; TC : train complet ; P : péniche ; A : acheteur ; V : vendeur ; T : traité

BLE TENDRE

RECOLTE 2014

Rendu

Spécifications

Échéance

/t

Observations

Rouen

meunier

mars-juin

192,50

N

fourrager

mars-juin

173,00

N

Fob

Spécifications

Échéance

/t

Observations

Moselle

meunier

mars-juin

178,00

N

Départ

Spécifications

Échéance

/t

Observations

Eure/Eure-et-Loir

meunier

mars-juin

178,00

N

ORGE FOURRAGERE

 

RECOLTE 2014

Rendu

Spécifications

Échéance

/t

Observations

Rouen

fourrager

mars-juin

176,00

N

Fob

Spécifications

Échéance

/t

Observations

Moselle

fourrager

mars-juin

156,00

N

Départ

Spécifications

Échéance

/t

Observations

Eure/Eure-et-Loir

fourrager

mars-juin

164,00

N

MAIS

RECOLTE 2014

Rendu

Spécifications

Échéance

/t

Observations

Bordeaux

mars-juin

153,00

N

Fob

Spécifications

Échéance

/t

Observations

Bordeaux

mars-juin

157 à 158

N

Départ

Spécifications

Échéance

/t

Observations

Eure/Eure-et-Loir

mars-juin

142,00

N

OLÉO-PROTÉAGINEUX

 

COLZA

RECOLTE 2014

Fob

Spécifications

Échéance

/t

Observations

Rouen

avr.-juin

373,00

N

Fob

Spécifications

Échéance

/t

Observations

Moselle

avr.-juin

376,00

N

POIS

RECOLTE 2013

Rendu

Spécifications

Échéance

/t

Observations

Rouen

Pois jaune

inc.

PRIX DU LIN TEILLÉ EN FRANCE

(source Cipalin)

 

Récolte 2014

Récolte 2013

mois de :

228,9

Mini : 196,7 Maxi : 300,0

231,8

Janvier 2015

(+0,6)

(-4,1)

Récolte complète

225,2

Mini : 180,0 Maxi : 300,0

215,2

(+2,4)

(+0,4)

 

Prix en Euros/100 kg de Fibres longues - base Comptabilités Matières Mini/maxi fibres longues classées - base Ventes hebdomadaires

ALIMENTATION ANIMALE

13 mars

SONS ET ISSUES

/T

Sons fins - départ région parisienne

118-120

TOURTEAUX

Soja Lorient

437

Tournesol Saint Nazaire

180

Colza - Rouen

249

PULPES BETTERAVES

Aisne

-

Somme - Oise

-

Marne

150

LUZERNE DESHYDRATEE

Départ Marne

160

PSC

Manioc Lorient

-

Corn gluten feed - Lestrem

-

PAILLES ET FOURRAGES

12 mars

PAILLES DE BLE

Centre Bassin Parisien :

A titre indicatif

4 Balle rectangulaire (sous abri)

300-400 kg :

65,00

/t

Nord-Est

4 Grosses balles

rectangulaires de 300-400 kg

 

sous abri :

60,00-70,00

/t

SUCRE

(Londres)

17

mars

TERME MARS 2015 : 386,00 /T

 

CHEZ NOS VOISINS

 

12

mars

PAYS-BAS CAF Rotterdam Blé tendre (en euro/tonne) :

 

avr.-juin, 180,00-182,00

Orge UE CAF Hollande (en /tonne) :

avr.-juil., 173,00

 

11

mars

BELGIQUE En euro/tonne CAF Belgique

Blé meunier (220 Hagberg) : 189,00 Blé fourrager : 175,00 Orge (61-62 kg) : 172,00

MATIF COLZA - PARIS

1 lot : 50 tonnes. Prix en Euros par tonne.

Echéance

06/03/15

09/03/15

10/03/15

11/03/15

12/03/15

Mai 2015

362,5

365,75

365,75

371

368,25

Août 2015

355

358,25

359

363

359,5

Nov. 2015

356,25

359,5

360,75

365

362

Févr. 2016

357,25

360,25

361,5

365,5

363

Mai 2016

357,25

358,5

361,75

364

362

Août 2016

355

356,25

354,25

358,5

356

Nov. 2016

355,25

356,5

354,75

359,25

356,75

Févr. 2017

355,5

356,75

355,25

360

357,5

Mai 2017

354

355,25

355,5

358,25

356,25

Volume

3968

2552

4292

11680

6827

PO

59206

58908

58970

60745

66620

> Evolution du cours du blé
> Evolution du cours du blé

MATIF BLÉ MEUNIER

1 lot : 50 tonnes. Prix en Euros par tonne.

Echéance

06/03/15

09/03/15

10/03/15

11/03/15

12/03/15

Mai 2015

184,75

187,25

186

188

190

Sept. 2015

184

185,5

184,75

187

189

Déc. 2015

184,25

186

185,25

187,75

189,75

Mars 2016

185,25

187

186,75

189,25

191,5

Mai 2016

187

188,5

187,75

190,25

192

Sept. 2016

187,5

189

188,25

190,5

191,25

Déc. 2016

189

190,25

189,5

191,25

192

Mars 2017

188

189,25

188

188,5

189,25

Mai 2017

189,5

191,5

190,75

191,5

195

Sept. 2017

190,25

192,25

190,25

190,25

190,25

Volume

20297

18135

25256

28839

30575

PO

232014

236058

235833

240202

241424

> Evolution du cours du maïs
> Evolution du cours du maïs
> Evolution du cours du soja et du colza
> Evolution du cours du soja et du colza
> Evolution du cours du sucre
> Evolution du cours du sucre

BLE TENDRE Les cours du blé progressent nettement cette semaine, soutenus par

une devise communautaire faible qui continue de porter les cours de céréales. Par ailleurs, la sécheresse aux Etats-Unis et les bons chiffres des chargements US destinés à l’export contribuent au contexte de fermeté. Ainsi, ces derniers s’élèvent à 520 000 t sur la semaine terminant le 12 mars, contre 376.000 t la semaine anté- rieure, selon l’USDA. Dans l’hexagone, les places portuaires se sont montrées les plus actives, en particulier à Dunkerque et à Rouen, tant pour du meunier que du fourrager. Sur l’intérieur, les échanges sont plus discrets. Sur la moitié nord du pays, les fabricants d’ali- ments du bétail sont peu acheteurs sur l’actuelle campagne, à l’ex- ception de quelques réapprovisionnements. Idem pour les meuniers, qui semblent moins intéressés par la NR que la semaine passée.

quelques réapprovisionnements. Idem pour les meuniers, qui semblent moins intéressés par la NR que la semaine

ORGE FOURRAGERE Les cours des orges s’apprécient, dans le sillage de ceux du blé tendre. Les échanges sur le territoire français sont très limités dans l’ensemble compte tenu des niveaux de prix. Dans le Sud-Est, une petite demande en provenance d’Italie est à signaler pour de l’orge lourde, mais l’offre hexagonale se montre peu compétitive. La demande internationale est toujours soutenue.

de l’orge lourde, mais l’offre hexagonale se montre peu compétitive. La demande internationale est toujours soutenue.

ORGE BRASSICOLE En orge de brasserie, les prix sont en hausse. Il semblerait, selon les échos du marché, qu’il y ait une demande chinoise pour des orges françaises. Les intérêts des opérateurs sont concentrés sur le por- tuaire. Une demande est à signaler pour la variété Sebastian en nou- velle récolte.

MAIS En maïs, les prix se raffermissent sensiblement sur la semaine écou- lée. Il profite d’un euro en chute libre. La dégringolade des cours du baril de pétrole profite à la production d’éthanol aux États-Unis. Celle-ci progresse de 1,5% sur cette semaine écoulée, alors que les stocks reculent de 2%, selon l’USDA. En Ukraine, les surfaces de maïs pourraient reculer, compte tenu des difficultés économiques rencontrées par les producteurs locaux. En France, dans le Sud- Ouest, l’activité n’est guère reluisante. L’activité est concentrée sur la façade atlantique. Le marché tourne au ralenti sur la Pallice ou à Bordeaux. Dans le Sud-Est, la demande espagnole continue d’être le seul animateur du marché.

sur la Pallice ou à Bordeaux. Dans le Sud-Est, la demande espagnole continue d’être le seul

PROTEAGINEUX Les cours du pois fourrager sont en repli sur l’intérieur. La deman-

de est très faible alors que les vendeurs ont de la marchandise à écouler. La perspective de hausse des semis lors de la prochaine campagne pèse également sur les cours. En féveroles, les prix sont stables, le marché est stoppé.

COLZA Les prix du colza continuent de s’apprécier grâce à l’euro principa- lement. La demande des industriels est forte, dans un contexte de marché étroit. Néanmoins, les cours des huiles, et notamment ceux de l’huile de palme sont baissiers, compte tenu de la décision du gouvernement malaisien de taxer les exportations d’huile de palme à hauteur de 4,5%. Les marges des triturateurs pourraient se rédui-

re. La baisse du baril de pétrole contribue également à la limitation du mouvement haussier.

TOURNESOL Les cotations en tournesol sont haussières en raison de la demande des industriels. Le conflit qui continue de sévir en Ukraine conforte ce mouvement d’appréciation.

SOJA Les prix du soja baissent cette semaine, plombés par une production sud-américaine importante, destinée à l’export. La fin du mouvement social au Brésil fait également pression sur les prix. Le rythme des exportations du pays pourrait s’accélérer. Par ailleurs, les cours des huiles de palme se replient en raison de la décision du gouvernement malaisien d’appliquer la taxe à l’export, autre facteur baissier.

PAILLES ET FOURRAGES Les cotations sont constantes cette semaine. Le marché est plutôt calme. Seuls des achats de fin de saison se traitent. Dans le Nord- Est, la demande s’oriente vers le marché anglais, qui semble être toujours plus compétitif. L’heure est aux négociations.

DESHYDRATES Les prix sont inchangés sur la semaine, compte tenu d’une absence de demande. Le marché se caractérise par un attentisme des opéra- teurs, qui espèrent une meilleure visibilité.

COPRODUITS : FERMETE DES COPRODUITS CEREALIERS Les prix de la poudre de lait (conso animale) et du lactosérum sont reconduits cette semaine encore, sur un marché sans affaire pour des livraisons disponibles. Les opérateurs n’achèteront vraisemblablement pas avant avril, les cours étant nettement plus bas le mois prochain, avec le lancement de la nouvelle campagne. C’est notamment le cas pour la poudre, le lactosérum étant moins baissier d’ici trois semaines. En PSC, les prix des citrus sont stationnaires, en raison de l’absence de demande. En corn gluten feed, les cours sont haussiers, compte tenu de la vigueur du dollar. La hausse du billet vert est également un facteur de soutien des drêches de maïs. La fermeté des protéines tire également les cotations vers le haut.

SUCRE : LE REAL BRESILIEN PLOMBE LES PRIX Les cours du sucre sont en repli sur les marchés de Londres et de New-York en raison de la faiblesse de la devise brésilienne, face au dollar. Les producteurs brésiliens profitent de cette parité favorable pour vendre sur la scène internationale, provoquant une augmentation de l'offre et donc la chute des cours. Le real est en déclin compte tenu de l'incertitude politique et économique qui semble gagner le pays. La décision de l'Inde de subventionner le sucre à l'export contribue également à ce mouvement baissier.

S. LEITENBERGER

S. LEITENBERGER

20 MARS 2015

V

COURS & MARCHÉS

Fruits et légumes

POMME DE TERRE L’offre en produits basique devient plus pressante. La consommation tend à diminuer sur le marché intérieur comme à l’exportation. Les cours diminuent à l’exportation, ils se maintiennent difficilement à destination de l’industrie. Les volumes d’achat des industriels sont très faibles pour la variété bintje, mais se maintiennent sensiblement pour les autres variétés. Les variétés à chair fermes soufrent toujours autant de l’importance des volumes en stocks. Pour ces variétés, les cours se maintiennent sur le marché intérieur, alors qu’ils correspon- dent à des prix de dégagement, dès lors qu’il s’agit d’exportations.

Source : FranceAgriMer - Réseau des nouvelles des marché (RNM) centre de Lille

CAROTTE : RALENTISSEMENT Les ventes ont eu tendance à marquer le pas en semaine 11 avec le temps printanier (500-600 t/j commercialisées au départ du Sud- Ouest). Néanmoins, le marché est resté équilibré et ferme. La fin de campagne, dans le Sud-Ouest, est annoncée pour la semaine 15. D'ici là, les opérateurs devraient écouler sans difficulté leurs volumes, sur des bases de prix stables.

CONCOMBRE : REAJUSTEMENTS Les écoulements se sont montrés plus difficiles ces derniers jours, avec le développement des volumes, notamment dans Centre-Est (autour de 120 000 colis/semaine). Les prix ont été revus à la baisse. Les volumes vont continuer de s'étoffer. Le marché pourrait néan- moins s'équilibrer, avec le développement plus marqué des référen- cements français en GMS (sous l'influence de la profession).

CHOU-FLEUR : OFFRE PLETHORIQUE L'offre bretonne s'est fortement étoffée (6,3 millions de têtes, en semaine 11) et la demande s'est avérée insuffisante pour absorber tous les volumes (400 000 t d'invendus). Les prix ont dévissé. La semaine s'annonce très lourde, vu le potentiel de production impor- tant et les plus faibles capacités d'absorption de la surgélation. De ce fait, les cours risquent de conserver des niveaux planchers.

POIREAU : DESINTERET Le produit perd en attractivité, le consommateur se tournant peu à peu vers les produits printaniers. Et cela se traduit par une com- mercialisation plus difficile et un tassement des niveaux de prix.

SALADE : PRESSION La concurrence régionale et étrangère s’est accentuée, en laitue et en batavia, entraînant un élargissement de la fourchette des cours. Le rythme des écoulements est resté néanmoins très correct.

TOMATE : DEVELOPPEMENT Les productions régionales se développent (1 620 t en Bretagne et 200 t/j en Provence, en semaine 11) et bénéficient d'un bon accueil des acheteurs. Les cours sont cependant plus discutés. La concurrence interrégionale (et étrangère) risque de s'accentuer dans les prochains jours, mais les référencements aussi, ce qui pourrait permettre de stabiliser les prix sur leur base actuelle.

J.-L.C

de stabiliser les prix sur leur base actuelle. J.-L.C MIN DE RUNGIS 16 mars - Prix

MIN DE RUNGIS

16 mars - Prix au kg sauf précision

 

Moyen

Carottes cat 1 - sac 10 kg

0,53

Choux verts cat 1 - colis 6

8,00

Choux-fleur cat 1 - colis de 6

5,00

Champignons de Paris cat 1 - plateau

2,00

Epinards

2,80

Laitue - Batavia cat 1 - colis de 12

8,00

Navets

1,10

Pommes de terre bintje 40/70 non lavée

0,18

Charlotte cat 1

0,45

Chérie cat. 1

0,62

Poireaux primeur cat 1

0,80

Radis - la botte

0,80

Endives extra Nord-Picardie colis de 5 kg

1,30

Endives Nord-Picardie colis de 5 kg

1,10

Pommes Golden cat.1 201-270 g plateau 1 rg

1,10

Poires Conférence cat.1 70-75mm plateau 1 rg

1,25

Kiwi Hayward cat.1 95-105g plateau 1 rg

1,90

MIN DE LOMME

17 mars - Cours relevés par le Réseau des Nouvelles des Marchés centre de Lille

les prix sont en «Euro/kg» (sauf indications contraires)

Prix Prix Prix moyen mini maxi «Euro»

AIL violet sec France cat.I 60-80mm : le kg

2,80

2,90

2,85

ASPERGE verte France cat.I 16-22mm botte 500g : le kg

12,50 15,00 14,00

CAROTTE France cat.I sac 10 kg : le kg

0,30

0,50

0,40

CELERI-RAVE France caisse : le kg

0,60

0,70

0,65

CHAMPIGNON Pleurote France cat.I moyen : le kg

5,50

6,50

6,00

CHAMPIGNON Shii-take France : le kg

9,00 10,00

9,75

CHOU-FLEUR Bretagne couronné cat.I gros : les 6 pièces

0,90

1,00

0,95

CHOU frisé France cat.I colis de 6 : la pièce

1,45

1,55

1,50

CRESSON Nord botte : la botte

0,65

0,85

0,75

ECHALOTE demi-long France cat. I : le kg

0,60

0,70

0,65

ENDIVE Nord-Picardie cat.I colis 5kg : le kg

0,90

1,00

0,95

ENDIVE Nord-Picardie de couche cat.I colis 5kg : le kg

1,60

1,80

1,70

ENDIVE Nord-Picardie extra colis 5kg : le kg

1,10

1,30

1,20

EPINARD France cat.I : le kg

2,80

3,00

2,90

HARICOT Lingot sec Nord cat.I sac : le kg

3,10

3,50

3,30

LAITUE Batavia blonde France cat.I colis de 12 : la pièce

0,75

0,95

0,85

LAITUE Feuille de chêne blonde France cat.I colis de 12 : la pièce

0,90

1,00

0,95

LAITUE Feuille de chêne rouge France cat.I colis de 12 : la pièce

0,80

0,90

0,85

LAITUE pommée France cat.I colis de 12 : la pièce

0,90

1,00

0,95

MACHE coquille Val de Loire plateau 1kg : le kg

6,00

6,50

6,25

NAVET rond violet Nord sac 10kg : le kg

0,65

0,85

0,75

OIGNON jaune France cat.I 60-80mm : le kg

-

-

0,20

PANAIS France : le kg

1,40

1,60

1,50

PERSIL frisé France : la botte

-

-

0,60

POIREAU France cat.I botte 1 kg : le kg

0,90

1,10

1,00

POIREAU France cat.I colis 10 kg : le kg

0,80

1,00

0,90

POMME DE TERRE CHAIR FERME Charlotte France lavée cat.I +35mm carton 12,5kg : le kg

0,50

0,70

0,60

POMME DE TERRE CHAIR FERME Charlotte France lavée cat.I grenaille carton 12,5kg : le kg

0,65

0,85

0,75

POMME DE TERRE CHAIR FERME Chérie France lavée cat.I 35-50mm carton 12,5kg : le kg

0,51

0,70

0,60

POMME DE TERRE CHAIR FERME Pompadour de conservation France lavée cat.I +40mm cagette 5kg consommation : le kg

1,60

1,80

1,70

POMME DE TERRE CHAIR FERME Ratte France cat.I 28-40mm cagette : le kg

2,10

2,30

2,20

POMME DE TERRE CHAIR NORMALE Agata France lavée cat.I 50-75mm carton 12,5 kg consommation : le kg

0,45

0,60

0,50

POMME DE TERRE CHAIR NORMALE div.var.cons de conservation Bassin Nord non lavée cat.II 50-75mm filet 25kg consommation : le kg

0,16

0,18

0,17

POMME DE TERRE CHAIR NORMALE div.var.cons de conservation France non lavée cat.II +60mm filet 25kg consommation : le kg

0,18

0,20

0,19

RADIS France botte : la botte

0,85

0,95

0,90

RADIS noir France : la pièce

0,80

0,90

0,85

RUTABAGA France plateau : le kg

1,30

1,50

1,40

TOMATE ronde France grappe extra : le kg

2,30

2,50

2,40

TOPINAMBOUR France plateau : le kg

1,30

1,50

1,40

n Vous pouvez retrouver la cotation quotidienne

de la pomme de terre au stade expédition ou in- dustrie :

- sur le site internet :

www.Rnm.franceagrimer.fr, en souscrivant un abonnement directement sur ce site,

- Par fax ou mail en souscrivant un abonnement

auprés du centre de Lille au 03 62 28 40 49.

n Vous pouvez également obtenir la cotation quo- tidienne de la pomme de terre au stade expédition par un simple coup de téléphone sur audiotel au 08 92 68 67 82 (coût : 0,34la mn).

MARCHÉ À TERME DE LA POMME DE TERRE

16 mars

Francfort industrie (25 t) 40 mm +

Londres à Francfort (25 t) 35-65 mm

/ 100 kg

avril 2015

3,30

juin 2015

4,70

nov. 2015

10,10

avril 2016

14,30

POMME DE TERRE DE CONSOMMATION

Source : FranceAgriMer - Réseau RNM

16 mars Cours hors taxe en euro

 

Bas

Haut

Moy.

Var.

BINTJE

 

Expédition Bassin Nord non lavée

 

cat.

II 40-70 mm sac 10 kg la tonne

50,00

80,00

65,00

=

Expédition Bassin Nord non lavée

 

cat.

II 40-75 mm sac 25 kg la tonne

50,00

70,00

60,00

=

Expédition Bassin Nord non lavée

 

cat.

II 50-75 mm sac 10 kg la tonne

60,00

80,00

70,00

=

Expédition Bassin Nord non lavée

 

cat.

II 50-75 mm sac 25 kg la tonne

55,00

70,00

65,00

=

CHARLOTTE

 

Expédition France lavée cat. I +35 mm carton 12,5 kg la tonne

300,00

420,00

370,00

=

Expédition France lavée cat. I +35 mm filet 2,5 kg la tonne

300,00

400,00

350,00

=

VARIETES DE CONSERVATION

 

Expédition Bassin Nord cat. I 40-70 mm sac 5 kg la tonne

110,00

160,00

125,00

=

Expédition Bassin Nord lavée cat. I 40-75 mm sac 10 kg la tonne

100,00

140,00

115,00

=

Expédition Bassin Nord lavée cat. I 50-75 mm filet 5 kg la tonne

120,00

160,00

135,00

=

Expédition Bassin Nord lavée cat. I 50-75 mm sac 10 kg la tonne

110,00

160,00

125,00

=

Expédition Bassin Nord non lavée

 

cat.

II 40-75 mm sac 10 kg la tonne

50,00

80,00

65,00

=

Expédition Bassin Nord non lavée

 

cat.

II 40-75 mm sac 25 kg la tonne

50,00

70,00

60,00

=

Expédition Bassin Nord non lavée

 

cat.

II 50-75 mm sac 10 kg la tonne

60,00

80,00

70,00

=

Expédition Bassin Nord non lavée

 

cat.

II 50-75 mm sac 25 kg la tonne

55,00

70,00

65,00

=

AGATA

Grossiste France lavée cat. I 50-75 mm carton 12,5 kg le kg

 

330,00

=

Expédition France lavée cat. I 50-75 mm filet 2,5 kg le kg

 

290,00

=

EPIDERME ROUGE

 

Expédition France lavée cat. I +35 mm carton 12,5 kg la tonne

300,00

420,00

370,00

=

Expédition France lavée cat. I +35 mm filet 2,5 kg la tonne

300,00

400,00

350,00

=

POMME DE TERRE INDUSTRIE

13 mars

Les prix constatés concernent une marchandise livrable au plus tard dans la quinzaine qui suit sa publication initiale. Vrac départ Hors Taxes.

ATTENTION : Les prix sont affichés en Euro/Tonne, pour toutes les cotations en pommes de terre.

 

Prix

Prix

Prix

Varia.

Les prix sont en EUROS

mini

maxi

moyen

moy.

BINTJE

Bassin Nord non lavée 360 g sous eau + 35mm Fritable : la tonne

10,00

25,00

20,00

-2,00

CHAIR NORMALE

div.

var. cons. Bassin Nord non lavée 360 g

 

sous eau industrie Tout venant 35 mm et + Fritable :

la tonne

25,00

30,00

26,00

-4,00

VOUS POUVEZ CONSULTER LES COTATIONS DE LA POMME DE TERRE INDUSTRIE AU 08 92 68 67 82

ENDIVES

Cours relevés par le Réseau des Nouvelles des Marchés centre de Lille

NORD / PICARDIE Expédition Hebdo - Valeur moyenne quotidienne. Les prix sont en Euros.

Date

Cat.I 2 x 500 g préemb. :

Cat.I colis 5 kg :

Cat.I sachet 1 kg :

Extra colis 5 kg :

Extra plateau 1 rg :

 

Le kg

Le kg

Le kg

Le kg

Le kg

9/03

1,08

0,96

0,94

1,04

1,22

10/03

1,08

0,94

0,94

1,06

1,23

11/03

1,08

0,93

0,93

1,06

1,23

12/03

1,08

0,92

0,93

1,06

1,23

13/03

1,08

0,92

0,92

1,06

1,24

Moyenne

1,08

0,93

0,93

1,06

1,23

Instabilité des cours

Un début de semaine calme sur le marché de l’endive après un week-end printanier. Les températures, à la hausse, sur l’en- semble de la France ne favorise pas le com- merce. Les consommateurs, au premier rayon de soleil, se sont orientés vers les pro- duits colorés tel que : les fraises, les tomates et la salade verte. Le marché devient lourd avec un désintérêt rapide des grossistes. Les cours se retrouvent en équilibre pré- caire.

Source : FranceAgriMer - Réseau des nouvelles des marché (RNM) centre de Lille

n Vous pouvez retrouver la cotation

quotidienne de l’endive Nord Picardie au stade expédition :

- sur le site internet :

www.Rnm.franceagrimer.fr, en sous- crivant un abonnement directement sur ce site,

- Par fax ou mail en souscrivant un abonnement auprés du centre de Lille au 03 62 28 40 49.

n Vous pouvez également obtenir la

cotation quotidienne de l’endive Nord Picardie au stade expédition par un simple coup de téléphone sur audiotel au 08 92 68 67 82 (coût : 0,34la mn).

Picardie au stade expédition par un simple coup de téléphone sur audiotel au 08 92 68

VI

20 MARS 2015

COURS & MARCHÉS

Productions animales

GROS BOVINS ENTREE-ABATTOIR

BASSIN NORD-EST

Semaine n°11 du 9 au 15 mars

En /

kg net

E

U+

U=

U-

R+

R=

R-

O+

O=

O-

P+

P=

P-

JEUNES BOVINS 12 A 24 MOIS

 

BŒUFS

 

VACHES

 

Viande

Bl. Aqu.

Mixte

Lait

 

Viande

Bl. Aqu.

Charolaise

Limousine

Mixte

Lait

hors

et

Viande

Mixte

Lait

hors

et

Bl/Parth.

Parth.

 

Bl/Parth.

Parth.

 

- 10 ans + 350 kg

- 10 ans + 350 kg

- 10 ans + 350 kg

- 10 ans + 350 kg

4,60

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-

3,98(-0,02)

4,24

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-

3,92 (-0,01)

4,17(-0,05)

-

-

-

-

-

-

5,41

-

-

--

3,87 (=)

4,03 (-0,06)

-

-

4,13

-

-

4,04(-0,04) 5,04(-0,05)

3,96(-0,03)

-

--

3,83(-0,01)

-

-

-

3,89

-

-

3,88(-0,04)

-

3,86(-0,03)

-

--

3,69(-0,04)

-

-

-

3,74

-

-

3,85(-0,02)

-

3,85(-0,02)

-

--

3,56

-

3,49 (=)

-

 

3,72(-0,01)

-

-

-

-

-

- 3,48 (-0,01)

-

-

-

-

-

3,36

-

-

3,56

-

-

-

3,35

-

- -

-

3,26 (=)

-

3,32(-0,06) 3,02(+0,05)

- -

-

-

3,33(+0,02)

2,88(=)

- -

-

3,26 (+0,02)

-

-

2,87(+0,01)

- -

-

-

-

2,82(+0,01)

- -

-

3,24 (+0,01)

-

-

2,85(+0,01)

- -

-

-

-

2,79(+0,01)

- -

-

-

-

-

2,84(+0,061)

- -

-

-

-

2,75(+0,02)

- -

-

-

-

-

-

- -

-

-

-

2,58

GENISSES

Viande

+ 350 kg

Viande

mixte

lait

-

-

-

-

5,05 (-0,03)

-

4,71 (+0,01)

-

4,17(+0,02)

-

3,93 (-0,02)

-

3,72 (-0,01)

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-

GROS BOVINS VIFS COTATION EUROP

Au kg net :

RETHEL 16 mars Bœufs R3,60 (=) - Génisses U4,15 (=) ; R3,60 (=) - Vaches U3,83 (=) ; R 3,51 (=) ; O 2,90 (=) - Jeunes bovins U 3,85 (-)

ARRAS 12 mars

Bœufs E 5,10 (=) ; U 4,10 (=) ; R 3,70 (=) - Génisses E 5,50 (=) ; U 4,10 (=) ; R 3,70 (+0,05)

- Vaches E 5,40 (=) ; U 4,00 (=) ; R 3,65 (+0,05) - Jeunes bovins E 4,65 (=) ; U 3,85 (=) ; R 3,68 (=)

SANCOINS 11 mars

Génisses U 4,15 (=) ; R 3,95 (=) - Vaches R 3,65 (=)

FORGES 12 mars Bœufs U 4,06 (=) ; R 3,71 (=) - Génisses U 4,29 (=) ; R 3,71 (=) ; O 3,02 (=) – Vaches U 4,06 (=) ; R 3,68 (=) - Jeunes bovins U 3,90 (=) ; R 3,70 (=)

LE CATEAU 17 mars Vaches R 3,50 (=) ; O 3,05 (=) - Génisses R 3,55 (=) - Bœufs R 3,45 (=)

CHOLET 16 mars Bœufs U 4,20 (=) ; R 3,85 (=) - Génisses U - (-) ; R - (-) - Vaches O 3,38 (=) - Jeunes

bovins E 4,18 (=) ; U 3,82 (=) ; R 3,67 (=)

Blondes d’Aquitaine : Génisses plus de 350 kg = U 4,80-5,60-5,35 (=) ;

R 3,81-4,65-4,25 (=)

Vaches plus de 350 kg moins de 10 ans = E 5,45-5,72-5,50 (=) ; U 4,88-5,40-

5,20 (=) ; R 3,81-4,72-4,15 (=) - Jeunes bovins = E 4,22-4,60-4,29 (+0,03) ; U 3,89-4,22-4,08 (+0,03)

BROUTARDS

MOULIN-ENGILBERT

17 mars

   

250-300 kg :

E -

U 3,04-3,29

R 3,00-3,14 ; R 2,58-2,89 ;

Légende : Niveaux d’engraissements retenus pour les jeunes bovins, bœufs, génisses et vaches : conformations E et U : niveaux 2 et 3 ; conformations R, O et P : niveau 3

300-350 kg :

E 3,16-3,27

U 2,82-3,17

350-400 kg :

E -

U 2,67-2,89

R 2,60-2,78 ; R 2,49-2,67 ; R -.

 

400-450 kg :

E 2,90-2,92

U 2,60-2,81

450-500 kg :

E 2,62-3,04

U 2,42-2,69

 

VEAUX DE BOUCHERIE

 

MOYENNE HEBDOMADAIRE FRANCEAGRIMER

 

du 9 au 15 mars

Prix moyen pondéré aux 100 kg net : 611,7 (-4,9)

 

du 9 au 15 mars (/Kg/carcasse)

BLANC

ROSE TRES CLAIR

ROSE CLAIR

ROSE

ROUGE

E 3

U 3

R 3

O 3

3,18

3,00

2,70

3,04

2,85

2,48

2,90

2,71

2,54

2,86

2,69

2,29

2,79

2,30

2,62

2,12

2,52

2,12

2,44

2,29

2,46

2,31

2,25

1,85

2,68

2,40

2,85

2,55

2,32

2,51

2,27

2,47

2,22

2,25

2,10

 

E

U

R

O

P

E

U

R

O

P

E

U

R

O

P

E

U

R

O

P

E

U

R

O

P

Nord

-

-

-

-

-

-

8,14 7,32 5,91 5,26

-

7,86 7,01

5,82 4,98

-

7,03 6,18 4,76 4,20

-

-

4,65 3,82

-

Sud

-

-

-

-

-

9,63

8,48 6,61 5,78 5,24

8,65 7,78 6,67

5,76 5,30

-

6,60 6,18 5,36 4,97

-

-

-

4,82

-

Cotation nationale -

-

-

-

-

9,61 8,37 7,01 5,85 5,25

8,66 7,81 6,88 5,80 5,06

-

6,71 6,18 5,07 4,60

-

-

4,81 4,24

-

LE CATEAU EN CAMBRESIS

Effectif total : 44 Cours reconduits.

CROISÉ MIXTE MIXTE/MIXTE MIXTE/VIANDE

Le 17 mars

Mâles Standard

50 à 60 kg 385-405-395 ;

45 à 50 kg 255-295-285 ;

40

à 45 kg NC

Femelles Standard

50 à 60 kg NC ;

45 à 50 kg NC ;

40

à 45 kg NC.

LAITIER

Mâles Standard

50 à 60 kg 120-140-130 ;

45 à 50 kg 80-100-90 ;

40

à 45 kg 40-60-50 ;

< 40 kg inc.

Femelles Standard

50 à 60 kg 30-60-50 ;

45 à 50 kg 10-30-20 ;

< 40 kg inc.

CROISÉ LAITIER LAIT/LAIT LAIT/VIANDE LAIT/MIXTE

Mâles Standard

> 60 kg

NC ;

50 à 60 kg NC ;

<

50kg

NC.

Femelles Standard

> 60 kg

NC ;

50 à 60 kg NC ;

<

50 kg

NC.

MARCHÉ AU CADRAN

Cotation des veaux de plus de 10 jours

18 mars

VEAUX ENGRAISSEMENT

59 - AVESNES-SUR-HELPE - DESVRES

Amenés 160 à Haut Lieu.

A la pièce Veaux race Bleue et Croisés

270-530

Gros veaux indemnes IBR

110-130

Très bons veaux non indemnes

110-130

Bons

90-110

Moyens

30-60

PORCS

L’ensemble des cotations nationales et régionales est disponible sur le site de France Agrimer à www.RNM.franceagrimer.fr

BOVINS MAIGRES

MOYENNE HEBDOMADAIRE FRANCEAGRIMER

Cotation de référence (/Kg/vif) Limousins mâle 6-12 mois (250 kg) Limousins mâle 6-12 mois (300 kg) Limousins mâle 6-12 mois (350 kg) Limousins femelle 6-12 mois (270 kg) Charolais mâle 6-12 mois (300 kg) Charolais mâle 6-12 mois (350 kg) Charolais mâle 6-12 mois (400 kg) Charolais mâle 12-24 mois (450 kg) Charolais mâle 12-24 mois (500 kg) Charolais femelle 6-12 mois (270 kg) Charolais femelle 12-24 mois (400 kg) Croisés mâle 6-12 mois (300 kg) Croisés mâle 6-12 mois (350 kg) Croisés mâle 6-12 mois (400 kg) Croisés femelle 6-12 mois (270 kg) Croisés femelle 12-24 mois (400 kg)

VEAUX DE 8 JOURS A 4 SEMAINES

MOYENNE HEBDOMADAIRE FRANCEAGRIMER

Prix moyen national constaté sur le Foirail

du 9 au 15 mars

Moyenne nationale :

Mâles type viande : 256 (-2) ; femelles type viande : 251 (-6). Mâles races laitières 40-45 kg : 55 (=) ; de 45 à 50 kg : 100 (=) ; de 50 à 60 kg : 127 (+2) Femelles races laitières 40-45 kg : - ; de 45 à 50 kg : 30 (=) ; de 50 à 60 kg : 50 (=)

/Tête

 

Mâles

 

Femelles

supérieurs

>

70 kg

60-70 kg

< 60 kg

supérieures

>

70 kg

60-70 kg

< 60 kg

Charolais Limousins Blonds d’Aquitaine Rouges de prés

507

454

414

309

465

430

380

275

498

443

393

310

450

410

350

275

495

430

370

280

450

400

340

250

 

supérieurs

70-80 kg

60-70 kg

< 60 kg

supérieures

60-70 kg

50-60 kg

< 50 kg

Croisés Viande

495

430

370

280

450

400

340

250

supérieurs

50-65 kg

45-50 kg

40-45 kg

supérieures

50-65 kg

45-50 kg 40-45 kg

Montbéliards

274

235

138

70

— —

Normands

161

123

89

53

— 70

45

supérieurs 50-60 kg

45-50 kg

40-45 kg < 40 kg

supérieures 50-60 kg 45-50 kg 40-45 kg < 40 kg

Croisés Mixte

536

447

316

222

439 258

374

 

184

Laitiers

154

127

100

55

35

— 50

30

supérieurs

>

60 kg

50-60 kg

< 50 kg

supérieures

>

60 kg

50-60 kg

< 50 kg

Croisés Lait

437

381

266

168

392

305

221

130

PORCELETS

Région : Nord - Picardie Note de conjoncture Tendance

Les quantités sont exprimées en têtes.

Semaine 11 du 9 au 13 mars

Lorsque seul le prix moyen est indiqué, il s’agit de la moyenne des prix qui nous sont communiqués.

Nombre d'animaux : 1

semaine 09, 1 000 animaux en semaine 08, 1 330 animaux en semaine 07.

250 animaux en semaine 11, 1

530 animaux en semaine 10, 1

980 animaux en

Les prix sont en «/kg», les quantités sont en «la pièce» (sauf indications contraires)

Apport

Prix

Prix

Prix

Var.

mini

maxi

moyen

moy.

PORCELET 25 KG Nord-Picardie : le kg

-0,22

 

300

-

-

1,85

PORCELET POST SEVRAGE 7 kg Nord-Picardie “pièce”

950

-

-

NC

-

Cours relevés par le Réseau des Nouvelles des Marchés centre de Lille

La grande majorité des informations contenues dans ces pages sont réalisées avec le concours du quotidien «Les Marchés» et l’hebdomadaire «La Dépêche». Toutes reproductions et communications sont interdites

MOYENNE HEBDOMADAIRE FRANCEAGRIMER

du 6 au 12 mars

/Kg/Carcasse

Classe E

Classe S

Bretagne

1,31

1,40

Centre, Haute et Basse-Normandie, Pays-de-Loire, Poitou-Charentes

1,36

1,46

Nord, Pas-de-Calais, Picardie, Ile-de-France, Lorraine, Alsace, Champagne, Ardennes

1,35

1,44

Cotations régionales du porc charcutier classe E - Entre parenthèses, évolution par rapport à la semaine précédente.

Classe E (nouvelle définition) : teneur en viande maigre (TMP) de 55% à moins de 60% (antérieurement : TMP de 55% et plus).

Classe S (introduite comme classe obligatoire par le réglement (UE) n°1308/2013) : teneur en viande maigre (TMP) supérieure ou égale à 60%.

COTATIONS RÉGIONALES PORC-DÉCOUPE NORD-PICARDIE

Cours relevés par le Réseau des Nouvelles des Marchés centre de Lille - Semaine 10 du 2 au 7 mars

Prix net de ristourne, départ salle de découpe, hors taxes aux 100 kg.

Pièces provenant de carcasses de porc dont le pourcentage de muscle oscille entre

49 et 60 pour cent. Quantités exprimées en tonnes.

Lorsque seul le prix moyen est indiqué, il s’agit de la moyenne pondérée des prix relevés

Les prix sont en «euro/kg», les quantités sont en «tonne» (sauf indications contraires)

 

Apport

Prix

Prix

Prix

Variations

Mini

maxi

moyen

moyennes

Epaule : Ronde, sans gorge, brute non élaborée poids compris entre 5,5 et 6,5kg

112

1,63

2,10

1,65

+0,04

Jambon : Sans mouille, sans crosse, poids 10kg environ

144

2,18

2,42

2,29

+0,07

Longe : sans palette, sans travers, avec pointe, poids compris entre 9,5 et 10,5kg

134

2,05

3,13

2,89

+0,30

Poitrine : Brute de coupe avec mouille, sans plat de côtes d’épaule, poids compris entre 5,5 et 6,5kg

85

1,84

2,80

1,92

+0,07

MARCHÉ DU PORC BRETON

22 - Plérin

Le 12 mars

Présentés : 50 046

Vendus au classement de 1,215 à 1,235 soit une cotation

base 56 TMP :

base 56 TMP + charte qualité T : 1,246 Moyenne mobile 12 mois : 1,294

1,226 (+0,006)

381 coches vendues.

Moyenne départ élevage à

0,893

(0)

Fourchette départ élevage 0,875 à 0,901

Moyenne transportées à Fourchette transportées

à 0,899

0,886 (-0,002)

0,884

Le 16 mars

Présentés : 12 563

Vendus au classement de 1,220 à 1,232 Soit une cotation

(+0,002)

base 56 TMP :

base 56 TMP + charte qualité T : 1,248

1,228

CIDIL

DR

20 MARS 2015

Productions animales

OVINS

MOYENNE HEBDOMADAIRE FRANCEAGRIMER

ŒUFS

RUNGIS

11 mars Sont pris en compte les œufs de la production communautaire de la catégorie «A» en colis de 360, sauf pour le calibre TG (+73 g). Cours hors taxe en Euro/.

Très gros (+73 g) les 100 pièces

7,77

 

7,13

Moyens (53-63 g) les 100 pièces

6,89

ZONE NORD

du 9 au 15 mars

BREBIS

Ciré

Couvert

 

Couvert