Sunteți pe pagina 1din 4

GABRIEL OMNES

JC GUTNER

IV

31 JUILLET 2015

COURS & MARCHÉS

Productions végétales

CÉRÉALES

Cours du 28 juillet

N : nominal ; C : camion ; TC : train complet ; P : péniche ; A : acheteur ; V : vendeur ; T : traité

BLE TENDRE

RECOLTE 2015

Rendu

Spécifications

Échéance

/t

Observations

Rouen

76/220/11

juil.-sept.

172,00 à 173,00

N

Fob

Spécifications

Échéance

/t

Observations

Moselle

meunier

juil.-déc.

170,00 à 171,00

N

Départ

Spécifications

Échéance

/t

Observations

Eure/Eure-et-Loir

meunier

C

Marne

76/220/11

n.p

C

fourrager

n.p n.p

C

Aisne

meunier

n.p

C

ORGE FOURRAGERE

 

RECOLTE 2015

Rendu

Spécifications

Échéance

/t

Observations

Rouen

62-63 kg/hl

juil.-août

165,00

N

Fob

Spécifications

Échéance

/t

Observations

Moselle sans limit. d’orgettes 61/62 kg/hl

juil.-août

151,00

N

Départ

Échéance

/t

Observations

Eure/Eure-et-Loir

Spécifications 63 kg/hl mini

n.p

C

Marne

sans limit. d’orgettes 62-63 kg/hl

n.p

C

Aisne

sans limit. d’orgettes 62-63 kg/hl

n.p

C

Aube/Yonne sans limit. d’orgettes 62-63 kg/hl

 

n.p

C

MAIS

 

RECOLTE 2014

Rendu

Spécifications

Échéance

/t

Observations

Bordeaux

juil.-août.

164,00

N

Fob

Spécifications

Échéance

/t

Observations

Rhin

inc.

Départ

Spécifications

Échéance

/t

Observations

Eure/Eure-et-Loir

n.p

C

Marne

n.p

C

Aisne/Ardennes

 

n.p

C

Aube/Yonne

n.p

C

MAIS

RECOLTE 2015

Rendu

Spécifications

Échéance

/t

Observations

Bordeaux

oct.-janv.

171,00

N

Fob

Spécifications

Échéance

/t

Observations

Rhin

oct.-janv.

170,00

N

Départ

Spécifications

Échéance

/t

Observations

Marne

n.p

C

OLÉO-PROTÉAGINEUX

 

COLZA

RECOLTE 2015

Rendu

Spécifications

Échéance

/t

Observations

Rouen

juil.-août

374,00 à 375,00

N

Fob

Spécifications

Échéance

/t

Observations

Moselle

juil.-août

374,00 à 375,00

N

POIS

RECOLTE 2014

Rendu

Spécifications

Échéance

/t

Observations

Rouen

Pois jaune

juil.-août

273,00

N

PRIX DU LIN TEILLÉ EN FRANCE

(source Cipalin)

 

Récolte 2014

Récolte 2013

mois de :

248,7

Mini : 186,4 Maxi : 318,0

264,3

Mai 2015

(-2,1)

(+3,4)

Récolte complète

241,0

Mini : 180,0 Maxi : 318,0

215,8

(+1,4)

(+0,1)

 

Prix en Euros/100 kg de Fibres longues - base Comptabilités Matières Mini/maxi fibres longues classées - base Ventes hebdomadaires

ALIMENTATION ANIMALE

24 juillet

SONS ET ISSUES

/T

Sons fins - départ région parisienne

-

TOURTEAUX

Soja Lorient

406

Tournesol Saint Nazaire

-

Colza - Rouen

-

PULPES BETTERAVES

Aisne

-

Somme - Oise

-

Marne

165

LUZERNE DESHYDRATEE

Départ Marne

172

PSC

Manioc Lorient

-

Corn gluten feed - Lestrem

-

PAILLES ET FOURRAGES

23 juillet

PAILLES DE BLE

Centre Bassin Parisien :

A titre indicatif

4 Balle rectangulaire (sous abri)

300-400 kg :

55-55

/t

Nord-Est

4 Grosses balles

rectangulaires de 300-400 kg

sous abri :

50-55

/t

SUCRE

(Londres)

28 juillet

TERME AOÛT 2015 : 386,73 /T

CHEZ NOS VOISINS

30 juillet

PAYS-BAS CAF Rotterdam Blé tendre (en euro/tonne) :

sept.-déc., 184,00

janv.-juin, 189,00

Orge UE CAF Hollande (en /tonne) :

sept-déc., 174,00

janv.-juin, 180,00

15 juillet

BELGIQUE En euro/tonne CAF Belgique

Blé meunier (220 Hagberg) : 196,00 Blé fourrager : 190,00 Orge (61-62 kg) : inc.

MATIF COLZA - PARIS

1 lot : 50 tonnes. Prix en Euros par tonne.

Echéance

17/07/15

20/07/15

21/07/15

22/07/15

23/07/15

Août 2015

388,75

387

389,5

388,5

387,25

Nov. 2015

390,5

388,5

391,25

390,75

388,5

Févr. 2016

389,5

387

389

387,75

386,25

Mai 2016

386,25

383,5

385,75

385

383,5

Août 2016

368,5

367

370,75

370,25

369

Nov. 2016

372,5

371,25

372,5

371,5

369

Févr. 2017

378

375,75

377,25

375

373,25

Mai 2017

382,25

378,75

381,75

380,75

378,5

Août 2017

387,5

386,25

387,25

384,5

382,75

Volume

6752

7523

12599

8754

8867

PO

87716

88399

90109

92304

88942

8867 PO 87716 88399 90109 92304 88942 MATIF BLÉ MEUNIER 1 lot : 50 tonnes. Prix
8867 PO 87716 88399 90109 92304 88942 MATIF BLÉ MEUNIER 1 lot : 50 tonnes. Prix

MATIF BLÉ MEUNIER

1 lot : 50 tonnes. Prix en Euros par tonne.

Echéance

17/07/15

20/07/15

21/07/15

22/07/15

23/07/15

Sept. 2015

192,75

189,75

188,75

186,5

186,5

Déc. 2015

195,5

192,25

191

189

189,25

Mars 2016

197,75

194,5

193,25

191,25

191,5

Mai 2016

199,25

196,25

194,5

193

193,25

Sept. 2016

196,75

194,5

193,5

191,5

190

Déc. 2016

198,75

196,25

194,25

193,5

192

Mars 2017

199

196

195,5

195

193,5

Mai 2017

202,25

200

197,5

196,75

196,5

Sept. 2017

190,75

192,5

192,5

192,5

192,5

Déc. 2017

193,75

190,5

189,75

192,5

191,5

Volume

38450

49399

40918

40726

35127

PO

307119

306634

318067

322617

324974

BLE TENDRE L’amélioration des conditions climatiques aux Etats-Unis et les volumes de blé US qui ne trouvent pas preneurs sur le marché mon- dial ont pesé sur les cours mondiaux du blé tendre. De plus, l’arri- vée de la nouvelle récolte en France, qui s’annonce volumineuse (37,9 Mt selon FranceAgriMer) et qualitative, a aussi tiré les cours vers le bas. Depuis le début de semaine, c’est la rechute des marchés chinois qui a fait plonger les cours des matières premières agricoles, avec une crainte de baisse de la demande mondiale. Sur le marché mondial, les offres mer Noire restent très compétitives. L’activité est actuellement réduite sur le marché physique français. Les meuniers attendent d’y voir plus clair quant au profil de la récolte pour se positionner, même si a priori les teneurs en protéines semblent satisfaisantes. Les vendeurs de leurs côtés ne sont pas toujours au rendez-vous dans ce contexte baissier.

semblent satisfaisantes. Les vendeurs de leurs côtés ne sont pas toujours au rendez-vous dans ce contexte

ORGE FOURRAGERE L’orge de mouture suit le blé tendre à la baisse sur les places hexa- gonales. L’arrivée de la récolte continue de peser, et la demande inté- rieure n’est guère dynamique. Notons que la demande asiatique engendre une certaine activité en portuaire.

inté- rieure n’est guère dynamique. Notons que la demande asiatique engendre une certaine activité en portuaire.

ORGE BRASSICOLE La récolte hexagonale d’orge de brasserie s’avère meilleure qu’at- tendue, pesant sur les prix. Selon plusieurs sources privées, le déclassement des marchandises pourrait être très réduit cette année. Les acheteurs en profitent pour faire des affaires.

des marchandises pourrait être très réduit cette année. Les acheteurs en profitent pour faire des affaires.

MAIS Le maïs s’est replié sur le marché physique français, en sympathie avec le marché à terme européen et US. Le marché de Chicago a connu une forte détente, conséquence de la concurrence sud-amé- ricaine et sur fond d’amélioration des conditions de culture. Par ailleurs, les conditions climatiques s’améliorent. Cependant, sur le marché hexagonal, la baisse est moins marquée, conséquence de la sécheresse, même si pluies du week-end et de cette semaine per- mettent une certaine détente des opérateurs. En termes d’activité, les acheteurs espagnols ne se montrent pas intéressés par les pro- ductions hexagonales, jugées trop chères pour l’instant. Les fabri- cants d’aliments français ne sont pas non plus très actifs, la diffé- rence de prix se resserrant avec les autres céréales. Au niveau de la mer Noire, les températures sont élevées, et les inquiétudes sur la production augmentent.

céréales. Au niveau de la mer Noire, les températures sont élevées, et les inquiétudes sur la

PROTEAGINEUX En pois jaune alimentaire, les rendements attendus seraient moyens. Les opérateurs sont actifs et se tournent vers les protéagi- neux français en raison des problèmes rencontrés par la culture du pois chiche en Inde. Les prix sont plutôt stationnaires.

français en raison des problèmes rencontrés par la culture du pois chiche en Inde. Les prix

COLZA Le colza s’est fortement déprécié sur la semaine, subissant de plein fouet la chute de la bourse chinoise. Malgré les baisses des rende- ments européens, la demande asiatique est attendue en baisse. Par ailleurs, les conditions climatiques au Canada et aux Etats-Unis s’améliorent. Enfin, les huiles de palme sur Kuala Lumpur, de colza et de soja sur les ports du nord de l’Europe sont toutes en repli. La Commission Européenne MARS revoie les rendements UE en recul, passant de 3,28 t/ha en juin à 3,23 t/ha en juillet, conséquen- ce de la sécheresse. Dans l’Hexagone, il passe de 3,5 t/ha à 3,43 t/ha sur la même période.

en juillet, conséquen- ce de la sécheresse. Dans l’Hexagone, il passe de 3,5 t/ha à 3,43

TOURNESOL Le tournesol est stable cette semaine, malgré la baisse des oléagi- neux, dont le colza. L’huile sur le port de Rotterdam se replie. Cependant, la sécheresse vient contrebalancer le contexte baissier. Selon la commission européenne, les rendements au sein de l’UE passent de 2,08 t/ha en juin à 1,95 t/ha en juillet. En France, il passe de 2,42 t/ha à 2,33 t/ha sur la même période.

passent de 2,08 t/ha en juin à 1,95 t/ha en juillet. En France, il passe de

SOJA Le soja américain sur Chicago a chuté, en raison de la dégringola- de observée ces derniers jours de la bourse asiatique, qui engendre des craintes sur la demande. En plus de l’amélioration des condi- tions climatiques aux USA, la concurrence sud-américaine, et par- ticulièrement brésilienne, où la production s’annonce excellente, fait rage. La baisse du réal rend le made in Brésil plus compétitif sur la scène mondiale. La trituration dans le pays se montre dyna- mique, engendrant une offre de tourteau supplémentaire sur la scène mondiale. Le tourteau de soja arrivant en France est donc impacté.

une offre de tourteau supplémentaire sur la scène mondiale. Le tourteau de soja arrivant en France

PAILLES ET FOURRAGES En paille et fourrages, les cotations sont stationnaires. L’activité reste limitée en raison du début de la coupe des blés dans le Nord- Est.

cotations sont stationnaires. L’activité reste limitée en raison du début de la coupe des blés dans

DESHYDRATES La sècheresse a entrainé une certaine fermeté des cours des luzernes déshydratées. Rien à signaler, en pulpes de betterave déshydratées, les cotations sont reconduites.

des luzernes déshydratées. Rien à signaler, en pulpes de betterave déshydratées, les cotations sont reconduites.

COPRODUITS : LE CITRUS DE NOUVEAU COTE, GRACE A L’ARRIVEE DE LA RECOLTE AU BRESIL En produits laitiers, la poudre de lait affiche une cotation spot reconduite qui ne traduit pas la tendance actuellement baissière du marché, qui reste inactif en disponible. La poudre de lactosérum est également inchangée. En PSC, des cotations de citrus réapparaissent, conséquence de la récolte des oranges qui débute au Brésil. Les premiers chargements arrivent pour septembre. L’activité est pour le moment atone. En corn gluten feed, les cours ont reculé depuis 15 jours, sous la pression du maïs Les échanges ne sont pas légions, conséquence de prix jugés encore trop élevés par les acheteurs. Les drêches de maïs ont rebondit ces deux dernières semaines, suivant la fermeté du complexe protéine. Notons tout de même que les tourteaux ont récemment reculé, freinant la hausse des drêches. Les cours des pailles et fourrages sont toujours stables, faute d’élément nouveau. La coupe des blés commence tout juste dans le Nord-Est, limitant l’activité.

CRONENBERGER

S. LEITENBERGER

31 JUILLET 2015

V

COURS & MARCHÉS

Fruits et légumes

JUILLET 2015 V COURS & MARCHÉS ‹ Fruits et légumes CAROTTE : PEU ANIME Le commerce

CAROTTE : PEU ANIME Le commerce est resté très calme en semaine 30, sur l'Hexagone comme à l'export (autour de 500-600 t/j au départ du Sud-Ouest). Les prix ont néanmoins été maintenus, la pression de l'offre étant limitée. Les opérateurs vont écouler leurs derniers volumes sous appellation primeur. Compte tenu de la moindre pression de l'offre, les cours devraient être reconduits sans grande difficulté.

CONCOMBRE : EQUILIBRE Le commerce est resté équilibré. La consommation n'a pas été par- ticulièrement dynamique, mais en phase avec le niveau de disponi- bilités. Les cours ont été globalement reconduits. Un ralentissement des ventes est possible en cette fin juillet, avec le chassé-croisé des vacanciers. La modération des apports et les enga- gements en GMS resteront néanmoins en soutien.

COURGETTE : DECLIN PROVENCAL La production provençale a continué de décliner. Mais face à la plus grande diversité d’offres régionales, la demande s'est montrée plus dispersée, limitant la reprise des prix. La concurrence interrégionale (et espagnole) et le temps plus instable pourraient avoir un effet limitant sur le rythme des ventes et, par conséquent, induire une pression sur les prix.

MELON : ALLEGEMENT D'importantes promotions ont eu lieu, lesquelles, couplées à des des- tructions de stocks en stations, ont permis d'alléger la filière —jus- qu'alors totalement saturée— et d'amorcer une petite reprise des prix. La production nationale s'annonce plus modérée, mais le risque d'un nouvel alourdissement des stocks n'est pas exclu à l'approche du week-end de chassé-croisé des vacanciers.

TOMATE : RECHUTE Le recul du disponible breton en début de semaine 30 a été de courte durée (2 350 t vendredi). Face à ce regain d'offre et à la grande pru- dence des acheteurs, les prix sont repartis à la baisse. La concurrence interrégionale, des ceintures vertes et des jardins familiaux restera probablement pressante, dans un contexte de marché encore délicat avec le chassé-croisé des vacanciers ce week- end.

J.-L.C

avec le chassé-croisé des vacanciers ce week- end. J.-L.C CHOUX-FLEUR L’offre croît légèrement mais ne

CHOUX-FLEUR

L’offre croît légèrement mais ne s’installe pas durablement

L’offre croît légèrement mais ne s’ins- talle pas durablement. La demande est mitigée, le déroulement commercial de la semaine est gêné par les perturba- tions du trafic routier lié aux mouve- ments de grève. Certains clients ne peu- vent être fournis. Dans ce contexte, la diminution de l’offre de fin de semaine ne se traduit pas par une hausse des cours.

Source : FranceAgriMer - Réseau des nouvelles des marché (RNM) centre de Lille

- Réseau des nouvelles des marché (RNM) centre de Lille MIN DE RUNGIS 28 juillet -

MIN DE RUNGIS

28 juillet - Prix au kg sauf précision

Moyen

Carottes cat 1 (sac 10 kg)

0,58

Choux verts cat 1 - colis 6

6,00

Choux-fleur cat 1 - colis de 6

8,00

Champignons de Paris cat 1 - plateau

1,95

Epinards

1,20

Laitue - Batavia cat 1 - colis de 12

5,20

Navets - botte

1,00

Pommes de terre bintje 40/70 non lavée

-

Charlotte cat 1

0,85

Chérie cat. 1

0,80

Poireaux France cat 1

1,00

Radis - la botte

0,65

Endives extra Nord-Picardie colis de 5 kg

1,60

Endives Nord-Picardie colis de 5 kg

-

Poire Guyot cat.1 65-70 mm plateau 1 rg

1,20

Abricot Bergeron cat 1 45-50 mm

1,30

Framboise barquette 125 g

12,00

Pommes Golden 136-180 g

0,75

Pêche chair blanche cat. I A

1,60

MIN DE LOMME

28 juillet - Cours relevés par le Réseau des Nouvelles des Marchés centre de Lille

les prix sont en «Euro/kg» (sauf indications contraires)

Prix Prix Prix moyen mini maxi «Euro»

AIL blanc sec France en gousse cat.I 70-90mm plateau : le kg

-

-

2,00

ARTICHAUT Castel Bretagne cat.I +13cm colis de 13 : le kg

2,20

2,40

2,30

AUBERGINE France cat.I : le kg

1,30

1,50

1,40

CAROTTE France cat.I botte : la botte

1,00

1,10

1,05

CAROTTE France extra colis 12 kg : le kg

0,80

0,90

0,85

CELERI-RAVE France : le kg

-

-

1,15

CHAMPIGNON Pleurote France cat.I moyen : le kg

4,80

5,20

5,00

CHAMPIGNON Shii-take France : le kg

9,00

9,60

9,30

CHICOREE Frisée France cat.I colis de 8 : la pièce

-

-

1,00

CHICOREE Scarole France cat.I colis de 8 : la pièce

0,90

1,05

1,00

CHOU Blanc Nord cat.I colis de 6 : la pièce

-

-

0,70

CHOU Brocoli France glacé cat.I plateau : le kg

1,60

1,80

1,70

CHOU Frisé vert France cat.I : la pièce

0,70

0,90

0,80

CHOU Rouge Nord cat.I colis de 6 : le kg

-

-

0,70

CHOU-FLEUR France

cat.I gros : la pièce

1,00

1,20

1,10

CONCOMBRE France cat.I 400-500g colis de 12 : la pièce

-

-

0,72

CONCOMBRE France cat.I 500-600g colis de 12 : la pièce

0,70

0,75

0,72

COURGETTE verte France cat.I 14-21cm plateau : le kg

0,75

0,85

0,80

COURGETTE verte Nord-Picardie cat.I 14-21 cm : le kg

0,65

0,80

0,70

ECHALOTE demi-long France cat. I : le kg

0,65

0,75

0,70

ECHALOTE primeur France cat.I : le kg

0,80

1,10

1,00

ENDIVE France cat.I colis 5kg : le kg

1,40

1,70

1,55

FENOUIL France : le kg

1,10

1,20

1,15

HARICOT à écosser Coco Paimpol cat.I sac 10 kg : le kg

1,90

2,20

2,00

HARICOT VERT vert France ramassé machine cat.I fin colis 5 kg : le kg

1,30

1,50

1,40

LAITUE Batavia blonde France cat.I colis de 12 : la pièce

-

-

0,75

LAITUE Batavia blonde Nord cat.I colis de 6 : la pièce

0,35

0,40

0,35

LAITUE Feuille de chêne blonde France cat.I colis de 12 : la pièce

-

-

0,75

LAITUE Feuille de chêne blonde Nord cat.I colis de 6 : la pièce emb.cons.

0,30

0,40

0,35

LAITUE Feuille de chêne rouge France cat.I colis de 12 : la pièce

-

-

0,75

LAITUE Feuille de chêne rouge Nord cat.I colis de 6 : la pièc

0,30

0,40

0,35

LAITUE pommée France cat.I colis de 12 : la pièce

-

-

0,75

LAITUE pommée Nord cat.I colis de 6 : la pièce

0,30

0,40

0,35

MELON Charentais jaune France cat. 800-950g colis de 12 : le kg

0,80

0,90

0,85

MELON Charentais jaune France cat. 950-1150g colis de 12 : le kg

0,80

0,90

0,85

NAVET rond violet France : le kg

0,70

0,80

0,75

OIGNON blanc France cat. I botte : la botte

0,90

1,00

0,95

PERSIL frisé France : la botte

0,40

0,50

0,45

POIREAU France cat.I : le kg

1,10

1,20

1,15

POIS à écosser France cat.I : le kg

3,00

3,40

3,20

POMME DE TERRE CHAIR FERME Charlotte primeur France lavée cat.I +35mm : le kg

1,00

1,15

1,10

POMME DE TERRE CHAIR FERME Charlotte primeur France lavée cat.I grenaille : le kg

1,15

1,35

1,20

POMME DE TERRE CHAIR NORMALE Agata France lavée cat.I 50-75mm carton 12,5 kg consommation : le kg

0,80

0,90

0,85

POMME DE TERRE CHAIR NORMALE div.var.cons de conservation France non lavée cat.II +60mm filet 25kg consommation : le kg

0,25

0,30

0,28

RADIS France botte : la botte

0,60

0,70

0,65

TOMATE ronde France cat. I 67-82mm colis 6kg : le kg

0,60

0,80

0,70

TOMATE ronde France grappe extra : le kg

1,20

1,40

1,30

n Vous pouvez retrouver la cotation quotidienne de la pomme de terre au stade expédition ou industrie :

- sur le site internet :

www.Rnm.franceagrimer.fr, en souscrivant un abonne- ment directement sur ce site,

- Par fax ou mail en souscrivant un abonnement auprés du centre de Lille au 03 62 28 40 49.

n Vous pouvez également obtenir la cotation quotidienne de la pomme de terre au stade expédition par un simple coup de téléphone sur audiotel au 08 92 68 67 82 (coût :

0,34la mn).

MARCHÉ À TERME DE LA POMME DE TERRE

27 juillet

Francfort industrie (25 t) 40 mm +

/ 100 kg novembre 2015

14,00

avril 2016

19,70

juin 2016

20,70

avril 2017

15,40

POMME DE TERRE DE CONSOMMATION

Source : FranceAgriMer - Réseau RNM

- Cours hors taxe en euro

Bas Haut Moy. Var. BINTJE Bassin Nord non lavée cat. II 50-75 mm filet 25
Bas
Haut
Moy.
Var.
BINTJE
Bassin Nord non lavée cat. II
50-75 mm filet 25 kg
-
-
-
-
Bassin Nord non lavée cat. II
50-75 mm filet 10 kg
-
-
-
-
CHARLOTTE
France lavée cat. I +35 mm carton
12,5 kg
-
-
-
-
France lavée cat. I +35 mm filet
2,5 kg
-
-
-
-
VARIETES DE CONSERVATION
France lavée cat. I +35 mm carton
12,5 kg
-
-
-
-
France lavée cat. I +35 mm filet
2,5 kg
-
-
-
-
France lavée cat. I 50-75 mm filet
5 kg
-
-
-
-
France lavée cat. I 50-75 mm filet
10 kg
-
-
-
-
Bassin Nord non lavée cat. II
50-75 mm filet 25 kg
-
-
-
-
Bassin Nord non lavée cat. II
50-75 mm filet 10 kg
-
-
-
-
AGATA
France lavée cat. I 50-75 mm carton
12,5 kg
-
-
-
-
France lavée cat. I 50-75 mm filet
2,5 kg
FIN DE
CAMPAGNE
-
-
-
-
EPIDERME ROUGE
France lavée cat. I +35 mm carton
12,5 kg
-
-
-
-
France lavée cat. I +35 mm filet
2,5 kg
-
-
-
-
POMME DE TERRE INDUSTRIE
-

Les prix constatés concernent une marchandise livrable au plus tard dans la quinzaine qui suit sa publication initiale. Vrac départ Hors Taxes.

ATTENTION : Les prix sont affichés en Euro/Tonne, pour toutes les cotations en pommes de terre.

Prix Prix Prix Varia. Les prix sont en EUROS mini maxi moyen moy. BINTJE Bassin
Prix
Prix
Prix
Varia.
Les prix sont en EUROS
mini
maxi
moyen
moy.
BINTJE
Bassin Nord non lavée 360 g sous eau
+ 35mm Fritable : la tonne
-
-
-
-
CHAIR NORMALE
div. var. cons. Bassin Nord non lavée 360 g
sous eau industrie
Tout venant 35 mm et + Fritable :
la tonne
-
-
-
-
FONTANE
+ 35mm vrac fritable : la tonne
-
-
-
-
FIN DE CAMPAGNE

VOUS POUVEZ CONSULTER LES COTATIONS DE LA POMME DE TERRE INDUSTRIE AU 08 92 68 67 82

DE CAMPAGNE V OUS POUVEZ CONSULTER LES COTATIONS DE LA POMME DE TERRE INDUSTRIE AU 0

VI

31 JUILLET 2015

COURS & MARCHÉS

Productions animales

GROS BOVINS ENTREE-ABATTOIR

BASSIN NORD-EST

Semaine n°30 du 20 au 26 juillet

GROS BOVINS VIFS COTATION EUROP

 

JEUNES BOVINS 12 A 24 MOIS

BŒUFS

 

VACHES

GENISSES

Au kg net :

Viande

Bl. Aqu.

Mixte

Lait

Viande

Mixte

Lait

Viande

Bl. Aqu.

Charolaise

Mixte

Lait

RETHEL 27 juillet Bœufs R - (-) - Génisses U 4,12 (=) ; R 3,76 (=) - Vaches U 3,78 (=) ; R 3,51 (=) ; O 3,10 (+0,05) - Jeunes bovins R 3,65 (-)

En /

   

hors et

Viande

Viande

kg net

Bl/Parth.

Parth.

mixte

- 10 ans + 350 kg

- 10 ans + 350 kg

- 10 ans + 350 kg

 

+ 350 kg

lait

 

ARRAS 23 juillet

E

4,84

-

-

-

- -

-

- -

-

-

-

-

-

BœufsE5,10(=);U4,10(=);R3,75(=)-GénissesE5,50(=);U4,20(+0,03); R 3,97 (+0,05)

       

- Vaches E 5,40 (=) ; U 4,13 (=) ; R 3,90 (+0,05) - Jeunes bovins E 4,67 (=) ; U 3,80 (+0,03) ; R 3,61 (-0,03)

U+

3,97(+0,04)

4,25 (+0,02)

-

-

- -

-

- -

-

-

-

-

-

U=

3,92 (=)

4,20(+0,02)

-

-

- -

-

- -

-

-

-

5,15(=)

-

SANCOINS 22 juillet

Génisses U 4,18 (=) ; R 3,93 (=) - Vaches R 3,68 (=)

 

U-

3,89 (=)

4,08 (-0,01)

-

-

- -

-

4,20(=)

5,07(+0,04)

4,11(=)

-

-

4,80 (+0,07)

-

FORGES 23 juillet Bœufs U 4,32 (+0,03) ; R 4,04 (+0,03) - Génisses U 4,57 (+0,03) ; R 4,07 (+0,03) ;

3,86 (=)

   

4,12 (+0,06)

 

4,10 (+0,06)

 

4,30(=)

O 3,52 (+0,03) – Vaches U 4,37 (+0,03) ; R 3,02 (+0,03) - Jeunes bovins U 4,04 (=) ;

R+

-

-

-

- -

-

-

-

-

-

R 3,84 (=)

R=

3,73(=)

-

-

-

- -

-

4,03 (+0,02)

-

4,03 (+0,02)

-

-

4,10 (-0,02)

-

R-

3,65(+0,04)

-

3,53 (=)

-

- -

-

3,89(+0,08)

-

-

-

-

3,93

-

LE CATEAU 28 juillet Vaches R 3,70 (=) ; O 3,20 (=) - Génisses R 3,65 (=) - Bœufs R 3,45 (=)

       

CHOLET 27 juillet

O+

O=

-

-

-

-

3,50 (=)

-

-

3,33 (-0,01)

- 3,68(-)

-

- 3,36(=)

3,66(=)

- -

- -

-

-

3,59

3,57(-0,01)

-

-

-

-

-

-

Bœufs U inc. (-) ; R inc. (-) - Génisses E 5,80 (=) ; U inc. (-) ; R inc. (-) - Vaches O 3,55

(+0,04) - Jeunes bovins E 4,22 (=) ; U 3,89 (=) ; R 3,76 (=)

Blondes d’Aquitaine : Génisses plus de 350 kg = U 4,80-5,55-5,27 (-0,03) ; R 3,85-

O-

-

-

-

3,32 (-0,02)

- -

3,28(+0,02)

- -

-

-

3,18(=)

-

-

4,70-4,25 (=)

       

Vaches plus de 350 kg moins de 10 ans = E 5,35-5,62-5,40 (-0,02) ; U 4,80-5,33-5,15 (=) ; R 3,81-4,70-4,10 (=) - Jeunes bovins = E 4,24-4,65-4,34 (=) ; U 3,89-4,22-4,12 (=)

 

3,31(=)

 

3,26(+0,02)

 

3,18(+0,03)

 

P+

-

-

-

- -

- -

-

-

-

-

BROUTARDS

 

P=

-

-

-

-

- -

3,24(+0,02)

- -

-

-

3,12(+0,01)

-

-

MOULIN-ENGILBERT

P-

-

-

-

-

-

- -

- -

-

-

-

-

-

28 juillet

 

250-300 kg :

E -

U 3,27-3,50

R 3,02-3,42 ; R 2,75-3,17 ; R 2,62-2,93 ; R - ; R -.

Légende : Niveaux d’engraissements retenus pour les jeunes bovins, bœufs, génisses et vaches : conformations E et U : niveaux 2 et 3 ; conformations R, O et P : niveau 3

 

300-350 kg :

E -

U 2,89-3,19

Vaches limousines : l’insuffisance des effectifs ne permet pas d’effectuer des cotations selon les critères de France Agrimer

 

350-400 kg :

E -

U 2,85-2,98

400-450 kg :

E -

U 2,90-2,95

 

L’ensemble des cotations nationales et régionales est disponible sur le site de France Agrimer à www.RNM.franceagrimer.fr

 

450-500 kg :

E -

U -

BOVINS MAIGRES

 

VEAUX DE BOUCHERIE

 

MOYENNE HEBDOMADAIRE FRANCEAGRIMER

 

MOYENNE HEBDOMADAIRE FRANCEAGRIMER

 
 

du 20 au 26 juillet

Prix moyen pondéré aux 100 kg net : 547,4 (-4,2)

 

du 20 au 26 juillet (/Kg/carcasse)

   

BLANC

ROSE TRES CLAIR

ROSE CLAIR

ROSE

ROUGE

Cotation de référence (/Kg/vif) Limousins mâle 6-12 mois (250 kg) Limousins mâle 6-12 mois (300 kg) Limousins mâle 6-12 mois (350 kg) Limousins femelle 6-12 mois (270 kg) Charolais mâle 6-12 mois (300 kg) Charolais mâle 6-12 mois (350 kg) Charolais mâle 6-12 mois (400 kg) Charolais mâle 12-24 mois (450 kg) Charolais mâle 12-24 mois (500 kg) Charolais femelle 6-12 mois (270 kg) Charolais femelle 12-24 mois (400 kg) Croisés mâle 6-12 mois (300 kg) Croisés mâle 6-12 mois (350 kg) Croisés mâle 6-12 mois (400 kg) Croisés femelle 6-12 mois (270 kg) Croisés femelle 12-24 mois (400 kg)

E 3

U 3

R 3

O 3

3,30

3,09

2,85

3,16

2,92

2,56

2,96

2,73

2,54

2,86

2,69

2,29

2,82

2,30

2,62

2,12

2,57

2,12

2,54

2,37

2,44

2,31

2,25

1,85

2,80

2,51

2,90

2,63

2,40

2,58

2,34

2,46

2,19

2,25

2,10

VEAUX DE 8 JOURS A 4 SEMAINES

MOYENNE HEBDOMADAIRE FRANCEAGRIMER

Prix moyen national constaté sur le Foirail

du 20 au 26 juillet

Moyennes nationales constatées sur le Foirail Mâle type viande : 243 (-43) ; Femelle type viande : 220 (-35) Mâle type lait 40-45 kg : 84 (+10) ; 45-50 kg : 123 (-3) ; 50-60 kg : 144 (-11) Femelle type lait 40-45 kg : — ; 45-50 kg : 20 (-10) ; 50-60 kg : 40 (-10)

 

E

U

R

O

P

E

U

R

O

P

E

U

R

O

P

E

U

R

O

P

E

U

R

O

P

Nord

-

-

-

-

-

-

7,73 6,88 5,45

-

-

6,94 6,40

5,24 3,88

-

5,09 5,09 3,72 3,26

-

-

-

3,05

-

Sud

-

-

-

-

-

-

8,20 6,74 5,42

-

-

7,22 6,38

5,24 4,51

-

6,26 5,81 4,87 4,48

-

-

-

-

-

Cotation nationale -

-

-

-

-

8,87 8,11 6,82 5,43 4,37

8,42 7,09 6,39 5,24 4,01

-

5,91 5,47 4,28 3,98

-

-

4,69 3,44

-

LE CATEAU EN CAMBRESIS

Effectif total : 20 Cours reconduits

CROISÉ MIXTE MIXTE/MIXTE MIXTE/VIANDE

28 juillet

Mâles Standard

50 à 60 kg 385-405-395 ;

45 à 50 kg 255-295-285 ;

40

à 45 kg NC

Femelles Standard

50 à 60 kg NC ;

45 à 50 kg NC ;

40

à 45 kg NC.

LAITIER

Mâles Standard

50 à 60 kg 130-150-140 ;

45 à 50 kg 90-110-100 ;

40

à 45 kg 50-70-60 ;

< 40 kg inc.

Femelles Standard

50 à 60 kg 30-60-50 ;

45 à 50 kg 10-30-20 ;

< 40 kg inc.

CROISÉ LAITIER LAIT/LAIT LAIT/VIANDE LAIT/MIXTE

Mâles Standard

> 60 kg

NC ;

50 à 60 kg NC ;

<

50kg

NC.

Femelles Standard

> 60 kg

NC ;

50 à 60 kg NC ;

<

50 kg

NC.

MARCHÉ AU CADRAN

Cotation des veaux de plus de 10 jours

29 juillet

VEAUX ENGRAISSEMENT

59 - AVESNES-SUR-HELPE - DESVRES

Amenés 127 à Haut Lieu.

A la pièce Veaux race Bleue et Croisés

270-520

Gros veaux indemnes IBR

100-130

Très bons veaux non indemnes

90-110

Bons

80-90

Moyens

20-70

PORCS

/Tête

 

Mâles

 

Femelles

 

supérieurs

> 70 kg

< 60 kg

60-70 kg

supérieures

> 70 kg

< 60 kg

60-70 kg

Charolais Limousin Blond d’Aquitaine Rouge des Prés

493

440

270

379

445

408

230

340

493

457

287

390

450

418

240

343

495

440

260

360

450

405

230

330

 

supérieurs

< 60 kg

70-80 kg

60-70 kg

supérieures

< 50 kg

60-70 kg

50-60 kg

Croisé race à viande

515

280

460

380

470

250

420

340

supérieurs

50-65 kg

45-50 kg

40-45 kg

supérieures

50-65 kg

45-50 kg

40-45 kg

Mixte Montbéliard

279

237

106

21

— —

 

Mixte Normand

182

148

116

80

— 70

45

supérieurs

< 40 kg

50-60 kg

45-50 kg 40-45 kg

supérieures < 40 kg

50-60 kg 45-50 kg 40-45 kg

Croisé mixte

526

438

313

198

432

350

235

143

Lait

165

26

144

123

84

40

20

supérieurs

> 60 kg

< 50 kg

50-60 kg

supérieures

> 60 kg

< 50 kg

50-60 kg

Croisé race laitière

428

353

151

238

372

273

111

193

PORCELETS

Région : Nord - Picardie Note de conjoncture Tendance

Les quantités sont exprimées en têtes.

Semaine 30 du 20 au 25 juillet

Lorsque seul le prix moyen est indiqué, il s’agit de la moyenne des prix qui nous sont communiqués.

Nombre d'animaux : 675 animaux en semaine 30,

1 667 animaux en semaine 28, 1 480 animaux en semaine 27.

1 080 animaux en semaine 29,

Les prix sont en «/kg», les quantités sont en «la pièce» (sauf indications contraires)

Apport

Prix

Prix

Prix

Var.

mini

maxi

moyen

moy.

PORCELET 25 KG Nord-Picardie : le kg

140

-

-

-

-

PORCELET POST SEVRAGE 7 kg Nord-Picardie “pièce”

535

-

-

32,33

-0,65

Cours relevés par le Réseau des Nouvelles des Marchés centre de Lille

La grande majorité des informations contenues dans ces pages sont réalisées avec le concours du quotidien «Les Marchés» et l’hebdomadaire «La Dépêche». Toutes reproductions et communications sont interdites

MOYENNE HEBDOMADAIRE FRANCEAGRIMER

du 17 au 23 juillet

/Kg/Carcasse

Classe E

Classe S

Bretagne

1,47

1,56

Centre, Haute et Basse-Normandie, Pays-de-Loire, Poitou-Charentes

1,52

1,62

Nord, Pas-de-Calais, Picardie, Ile-de-France, Lorraine, Alsace, Champagne, Ardennes

1,52

1,61

Cotations régionales du porc charcutier classe E - Entre parenthèses, évolution par rapport à la semaine précédente.

Classe E (nouvelle définition) : teneur en viande maigre (TMP) de 55% à moins de 60% (antérieurement : TMP de 55% et plus).

Classe S (introduite comme classe obligatoire par le réglement (UE) n°1308/2013) : teneur en viande maigre (TMP) supérieure ou égale à 60%.

COTATIONS RÉGIONALES PORC-DÉCOUPE NORD-PICARDIE

Cours relevés par le Réseau des Nouvelles des Marchés centre de Lille - Semaine 29 du 13 au 18 juillet

Prix net de ristourne, départ salle de découpe, hors taxes aux 100 kg. Pièces provenant de carcasses de porc dont le pourcentage de muscle oscille entre

49 et 60 pour cent. Quantités exprimées en tonnes.

Lorsque seul le prix moyen est indiqué, il s’agit de la moyenne pondérée des prix relevés

Les prix sont en «euro/kg», les quantités sont en «tonne» (sauf indications contraires)

 

Apport

Prix

Prix

Prix

Variations

Mini

maxi

moyen

moyennes

Epaule : Ronde, sans gorge, brute non élaborée poids compris entre 5,5 et 6,5kg

59

1,80

2,29

1,82

-0,09

Jambon : Sans mouille, sans crosse, poids 10kg environ

70

2,49

2,68

2,50

-0,06

Longe : sans palette, sans travers, avec pointe, poids compris entre 9,5 et 10,5kg

79

3,18

3,34

3,33

+0,04

Poitrine : Brute de coupe avec mouille, sans plat de côtes d’épaule, poids compris entre 5,5 et 6,5kg

45

2,09

2,99

2,13

-0,04

MARCHÉ DU PORC BRETON

22 - Plérin

Le 23 juillet

Présentés : 49 933

Vendus au classement de 1,385 à 1,436 , prix départ élevage

Base 56 TMP :

1,409

(+0,024)

Base 56 TMP + charte qualité régionale (T) :

1,429

Moyenne mobile 12 mois :

1,233

Coches 435 vendues.

Moyenne départ élevage Fourchette départ élevage Moyenne transportées Fourchette transportées

0,979

(+0,003).

0,954

à 0,990

 

0,969

(-).

0,965

à 0,977

 

Le 27 juillet

Présentés : 14 944

Vendus au classement de 1,399 à 1,415

prix départ élevage

base 56 TMP :

1,405

(-0,004)

base 56 TMP + charte qualité régionale (T) :

1,425

PASCAL LE DOUARIN

31 JUILLET 2015

Productions animales

OVINS

ŒUFS

MOYENNE HEBDOMADAIRE FRANCEAGRIMER

 

ZONE NORD

 

RUNGIS

29 juillet Sont pris en compte les œufs de la production communautaire de la catégorie «A» en colis de 360, sauf pour le calibre TG (+73 g). Cours hors taxe en Euro/.

 

du 20 au 26 juillet

BREBIS

 

Ciré

Couvert

 

Couvert

U

-

2,78

 

-

-

30 kg

R

2,63

2,73

+ 30 kg

 

2,74

 

O

2,09

-

-

Très gros (+73 g) les 100 pièces

8,61

 

Gros (63-73 g) les 100 pièces les 100 pièces

7,93

AGNEAUX

 

Ciré

Couvert

 

Couvert

 

Moyens (53-63 g) les 100 pièces

7,26

 

16

U

6,36

6,22

19

6,21

Petits (-53 g) les 100 pièces

-

à 19 kg

R

6,04

6,03

à 22 kg

 

6,04

O

5,62

5,88

 

5,85

 
   

Parthenay

 

22 juillet

VOLAILLES

 

MARCHÉ DE DEINZE

 

BREBIS

 

Variation

 

Variation

U

2,55

+0,25

2,50

+0,25

29 juillet

moins de 30 kg

R

2,25

+0,25

plus

2,08

+0,25

Prix /100 kg

Evolution

0-

-

de 30 kg

-

-

Poulets (belplume y compris)

93

-2

AGNEAUX