Sunteți pe pagina 1din 4

STÉPHANE LEITENBERGER

STÉPHANE LEITENBERGER

CHRISTIAN GLORIA

P. F ORGET

IV

4 SEPTEMBRE 2015

COURS & MARCHÉS

Productions végétales

CÉRÉALES

Cours du 28 août

N : nominal ; C : camion ; TC : train complet ; P : péniche ; A : acheteur ; V : vendeur ; T : traité

BLE TENDRE

RECOLTE 2015

Rendu

Spécifications

Échéance

/t

Observations

Rouen

76/220/11

août-sept.

154,00 à 155,00

N

76/220/11

oct.-déc.

162,00 à 163,00

N

76/220/11

janv.-mars

166,00

A

Fob

Spécifications

Échéance

/t

Observations

Moselle

meunier

oct.-déc.

161,00

A

meunier

janv.-juin

162,00

A

Départ

Spécifications

Échéance

/t

Observations

Eure/Eure-et-Loir

76/220/11 meunier

août-déc.

162,00

V

C

fourrager

août-déc.

148,00 à 149,00

N

C

Marne

76/220/11

août-déc.

154,00

N

C

76/220/10,5

août-déc.

152,00

N

C

fourrager

août-déc.

150,00

N

C

Aisne

76/220/11

août-déc.

155,00

N

C

MAIS

RECOLTE 2014

Rendu

Spécifications

Échéance

/t

Observations

Bordeaux

sept.

155,00

T

Fob

Spécifications

Échéance

/t

Observations

Rhin

inc.

Départ

Spécifications

Échéance

/t

Observations

Eure/Eure-et-Loir

inc.

C

Marne

inc.

C

Aube/Yonne

inc.

C

MAIS

RECOLTE 2015

Rendu

Spécifications

Échéance

/t

Observations

Bordeaux

oct.-déc.

166,00

T

Fob

Spécifications

Échéance

/t

Observations

Rhin

janv.-juin

169,00

T

Départ

Spécifications

Échéance

/t

Observations

Eure/Eure-et-Loir

oct.-déc.

159,00 à 160,00

N

C

Marne

inc.

C

Aisne/Ardennes

inc.

C

OLÉO-PROTÉAGINEUX

 

COLZA

RECOLTE 2015

Rendu

Spécifications

Échéance

/t

Observations

Rouen

base oct.

oct.-déc.

362,00

N

Huningue/Ottmarsheim

sept.-oct.

356,00

A

Fob

Spécifications

Échéance

/t

Observations

Moselle

base oct.

oct.-déc.

362,00

N

POIS

RECOLTE 2015

Rendu

Spécifications

Échéance

/t

Observations

Rouen

fourrager

inc.

Pois jaune

sept.-oct.

250,00

T

PRIX DU LIN TEILLÉ EN FRANCE

(source Cipalin)

 

Récolte 2014

Récolte 2013

mois de :

248,7

Mini : 186,4 Maxi : 318,0

264,3

Mai 2015

(-2,1)

(+3,4)

Récolte complète

241,0

Mini : 180,0 Maxi : 318,0

215,8

(+1,4)

(+0,1)

 

Prix en Euros/100 kg de Fibres longues - base Comptabilités Matières Mini/maxi fibres longues classées - base Ventes hebdomadaires

ALIMENTATION ANIMALE

28 août

SONS ET ISSUES

/T

Sons fins - départ région parisienne

118-120

TOURTEAUX

Soja Lorient

366

Tournesol Saint Nazaire

360

Colza - Rouen

365-366

PULPES BETTERAVES

Aisne

-

Somme - Oise

-

Marne

165

LUZERNE DESHYDRATEE

Départ Marne

inc.

PSC

Manioc Lorient

-

Corn gluten feed - Lestrem

-

PAILLES ET FOURRAGES

27 août

PAILLES DE BLE

Centre Bassin Parisien :

A titre indicatif

4 Balle rectangulaire (sous abri)

300-400 kg :

55-60

/t

Nord-Est

4 Grosses balles

rectangulaires de 300-400 kg

sous abri :

50-53

/t

SUCRE

(Londres)

1 er septembre

TERME AOÛT 2015 : 376,75 /T

CHEZ NOS VOISINS

 

27

août

PAYS-BAS CAF Rotterdam Blé tendre (en euro/tonne) :

 

sept., 168,00

sept.-déc.,171,00

janv.-juin, 173,50-178,00

Orge UE CAF Hollande

(en /tonne) :

sept., 162,00

oct.-déc., 162,00

janv.-juin, 171,00

 

26

août

BELGIQUE En euro/tonne CAF Belgique

Blé meunier (220 Hagberg) : 173,00 Blé fourrager : 164,00-166,00 Orge (61-62 kg) : 164,00

MATIF COLZA - PARIS

MATIF BLÉ MEUNIER

1 lot : 50 tonnes. Prix en Euros par tonne.

Echéance

21/08/15

24/08/15

25/08/15

26/08/15

27/08/15

Nov. 2015

357,5

348,75

354,75

351,75

358,75

Févr. 2016

358,5

350

355,75

353

359,25

Mai 2016

358

350,25

355,5

353

359,25

Août 2016

342,75

334,5

340,5

340

345,25

Nov. 2016

346

337

343

342,75

349,25

Févr. 2017

348,5

340

345,75

345,75

351,25

Mai 2017

355

338,75

337,5

326,5

333,5

Août 2017

347

338,25

340

329

337,25

Volume

8230

19818

15108

11665

12266

PO

89915

92953

95862

96780

101023

1 lot : 50 tonnes. Prix en Euros par tonne.

Echéance

21/08/15

24/08/15

25/08/15

26/08/15

27/08/15

Sept. 2015

166,75

163,5

165,5

162,75

163

Déc. 2015

176

173,75

175

173,5

173,75

Mars 2016

179,75

177,5

179

177,75

178,25

Mai 2016

181,5

179,5

181

180

180,5

Sept. 2016

184,25

182

183,5

182,25

183,25

Déc. 2016

185

182,5

184

183,5

184,5

Mars 2017

187,5

185,25

187,5

186,5

187

Mai 2017

190,5

189,5

189

187,75

188,25

Sept. 2017

185

182,75

182,25

184,25

185,5

Déc. 2017

187

185,75

187

186,25

187,5

Volume

45634

60470

43754

44467

46811

PO

327937

334980

345764

333316

339472

> Evolution du cours du blé
> Evolution du cours du blé
> Evolution du cours du soja et du colza
> Evolution du cours du soja et du colza
> Evolution du cours du maïs
> Evolution du cours du maïs
> Evolution du cours du sucre
> Evolution du cours du sucre

BLE TENDRE Avec la bonne récolte réalisée cette année et les inquiétudes sur l’éco- nomie chinoise, les marchés de Chicago sont en repli, entraînant les cours du blé tendre français dans sa chute. En France, les minotiers font quelques affaires dans la région Centre. Sur la scène internatio- nale, de nombreux acheteurs se sont manifestés sur le marché du blé : Tunisie, Jordanie, Bengladesh, Irak… Mais les blés français ne sont pas compétitifs. Ce sont les blés de la mer Noire qui raflent les appels d’offres. Par ailleurs, l’Iran a annoncé qu’il n’achèterait plus de blé jusqu’en mars 2016. Coté fondamentaux, la production australienne est évaluée à la hausse de 10% et la collecte américaine est terminée.

Coté fondamentaux, la production australienne est évaluée à la hausse de 10% et la collecte américaine

ORGE FOURRAGERE Tout comme le blé tendre, les cours de l’orge de mouture sont en repli. La Chine qui est moins présente sur les marchés est respon- sable d’une baisse de l’activité. Néanmoins, la Tunisie a lancé un appel d’offres qui n’a eu aucune réponse satisfaisante. En France, les rendements en orge sont estimés à 6,69 t/ha selon la commission européenne Mars.

réponse satisfaisante. En France, les rendements en orge sont estimés à 6,69 t/ha selon la commission

ORGE BRASSICOLE Dans le sillage du blé tendre, les prix de l’orge de brasserie suivent une tendance baissière. La bonne récolte française et les inquiétudes sur l’économie chinoise en sont responsables. La demande interna- tionale ralentissant, les vendeurs se manifestent peu et l’activité sur les marchés reste calme.

 

MAIS

Les cotations de la nouvelle récolte de maïs suivent celles des céréales

Les cotations de la nouvelle récolte de maïs suivent celles des céréales

à

paille. Les incertitudes liées aux conditions des cultures euro-

péennes entrainent la chute des prix. Les rendements en Europe sont attendus en baisse, à 6,40 t/ha contre 6,71 en juillet. En France ils sont estimés à 8,63 t/ha. Cependant, la production mondiale est bonne. Avec les dernières précipitations en France, les craintes sur

 

les rendements s’atténuent quelque peu. Le marché reste cependant attentiste.

PROTEAGINEUX Pour les pois fourragers, il y a peu d’acheteurs et de vendeurs, le marché demeure donc calme et les cours stables. Les pois français subissent la concurrence allemande avec une marchandise plus com- pétitive. Le marché du pois jaune, quant à lui, concentre l’activité sur les ports en destination de l’Inde.

COLZA

Les prix du colza sont repartis à la hausse après le «lundi noir». Suite

à l’annonce de la Chine qui prend des mesures pour redresser son

économie, les oléagineux ont rebondi, de même que le pétrole. Face

à cette situation, certains membres de l’Opep, qui vont prochaine-

ment se réunir, veulent diminuer la production de pétrole dans le but de maintenir les prix. Coté fondamentaux, les productions de canola sont revues à la baisse (13,34 Mt contre 15,56 Mt en 2014). Suite aux récentes gelées et précipitations, peu de vendeurs osent s’engager sur le marché.

TOURNESOL Les cours du tournesol ont subit une hausse dans le sillage des oléa- gineux avant de se stabiliser. Les cotations restent inchangées, faute d’éléments nouveaux. La récolte a débuté en Russie. Les rendements européens ont été révisés à la baisse (avec 1,84t/ha contre 1,95 t/ha

en juillet). En France, ils sont estimés à 2,18t/ha.

SOJA Après la baisse du prix de la graine de soja enregistrée la semaine dernière, les cours rebondissent en résonance avec la hausse du colza et du baril de pétrole. Notons que deux ventes de 210 000 t et de 125 000 t de soja américain ont été effectuées pour une destination inconnue, d’où une hausse des cours. Ajoutons que la grève des pay- sans argentins contre les taxes à l’exportation a… l’approvisionne- ment du marché. Cependant, la situation économique de la Chine (premier importateur de soja) limite cette fermeté. Coté fondamen- taux, la collecte a débuté en Ukraine et outre-Atlantique. Les condi- tions de cultures aux Etats-Unis sont jugées bonnes à excellentes dans 63% des cas. Au Brésil, les semis ont débuté. Une baisse des emblavements de 3% est estimée en raison de la fermeté du dollar. Ce phénomène est également à prévoir pour les semis en Argentine.

PAILLES ET FOURRAGES Les prix des pailles de blé et d’orge sont reconduits faute d’acheteurs. Au vu de la conjoncture économique des éleveurs français, les échanges sont anecdotiques. De plus, les vendeurs sont frileux : ils ont peur que leurs livraisons restent impayés.

DESHYDRATES Les prix des pulpes de betteraves et luzernes déshydratées sont reconduits. Dans le contexte macroéconomique chinois, les vendeurs ne s’engagent pas. L’activité est inexistante.

COPRODUITS : FERMETE EN PRODUITS LAITIERS Les cours des poudres de lait et de lactosérum se sont appréciés cette semaine, sur un marché actif où la collecte moindre se conjugue avec la reprise de la consommation. En PSC, les cours du citrus reculent, dans le sillage des autres matières premières agricoles. Un bateau arrive le 7 septembre. En corn gluten feed, la tendance est également baissière, mais un incident technique dans une usine de l’Est de la France a engendré une tension sur les prix, l’offre étant réduite. Des achats techniques sont à signaler. En drêches de maïs, le lundi noir a entraîné une forte volatilité sur les marchés. Les prix ne prennent pas de direction claire, et les affaires en pâtissent.

SUCRE : DES PLUIES AU BRESIL EN PERIODE DE TRITURATION Le sucre s'est montré ferme cette semaine sur les places à termes de Londres et de New-York. En pleine période de transformation des

cannes, des précipitations sont tombées sur la principale région pro- ductrice du Brésil, affectant les conditions de trituration. Signalons que la sécheresse fait craindre une baisse de la production de canne

à sucre américaine. Tous ces éléments sont de nature à soutenir les

prix. Cependant, la mauvaise santé de l'économie brésilienne fait craindre une nouvelle baisse du réal par rapport au dollar, qui inci- terait encore les producteurs locaux à exporter et à alourdir le bilan mondial.

RONENBERGERCS.

LEITENBERGER

4 SEPTEMBRE 2015

V

COURS & MARCHÉS

Fruits et légumes

SEPTEMBRE 2015 V COURS & MARCHÉS ‹ Fruits et légumes CAROTTE : PLUS ACTIF Les ventes

CAROTTE : PLUS ACTIF Les ventes ont affiché un meilleur rythme, soutenues par les actions en GMS, favorisant ainsi la tenue des cours. Seul bémol, l'important travail de tri, lié aux dégâts occasionnés par la chaleur de cet été. Avec la reprise scolaire et la réouverture des magasins, cette semaine, les opérateurs s'attendent à la poursuite d'un meilleur rythme d'écou- lement, susceptible de soutenir les prix.

CONCOMBRE : BONNE TENUE Le fléchissement des cours néerlandais, ces derniers jours, a eu peu d'incidence sur les prix français, maintenus relativement stables et élevés, du fait des bons engagements et de la modération de l'offre nationale. Cette semaine, la bonne activité promotionnelle pour la rentrée, la réouverture des collectivités et le niveau mesuré des apports sont autant de facteurs susceptibles de soutenir le marché.

COURGETTE : PLUS FERME Les apports sont restés limités sur l'Hexagone, avec les pluies, notam- ment en Provence et dans le Centre-Ouest. Et malgré une demande assez peu dynamique, les cours ont été revus à la hausse. Le niveau des disponibilités -bien qu'attendu en légère hausse- restera mesuré, ce qui devrait contribuer à soutenir le marché, face à une demande à priori plus active avec la rentrée et le beau temps.

MELON : ALLEGEMENT Encore lourd en sortie du week-end, le marché s'est bien allégé en fin de semaine 35, sous l'effet du déclin des apports et de besoins plus soutenus, en vue de la rentrée scolaire, favorisant ainsi la fermeté des prix. Les opérateurs se montrent optimistes pour cette semaine, eu égard à la poursuite de la baisse des productions et à une consom- mation attendue plus active avec la rentrée et le retour du soleil sur l'Hexagone.

TOMATE : DECLIN Le déclin saisonnier des productions régionales (dans le grand Ouest et le Sud-Est, notamment) et la moindre concurrence extra nationale ont induit une reprise progressive des cours, depuis deux semaines. Le déclin des apports va se poursuivre, cette semaine, tandis que la consommation pourrait afficher un bon rythme, avec le retour du beau temps, la rentrée scolaire et la réouverture des collectivités.

J.-L.C

scolaire et la réouverture des collectivités. J.-L.C CHOUX-FLEUR Cours en hausse Les ventes sont régulières

CHOUX-FLEUR

et la réouverture des collectivités. J.-L.C CHOUX-FLEUR Cours en hausse Les ventes sont régulières sans être

Cours en hausse

Les ventes sont régulières sans être excessives. L'offre de nouveau en développement en région est cependant très inférieure à celle proposée par la Bretagne. Malgré une hausse d'environ 50 % des apports pour les deux régions, par rapport à la semaine précédente, les cours ont été réajustés à la hausse. La production de la semaine 35 est inférieure de prés de 40 % par rapport à celle de 2014.

Source : FranceAgriMer - Réseau des nouvelles des marché (RNM) centre de Lille

MIN DE RUNGIS

31 août - Prix au kg sauf précision

Moyen

Carottes cat 1 (sac 10 kg)

0,50

Choux verts cat 1 - colis 6

6,00

Choux-fleur cat 1 - colis de 6

11,50

Champignons de Paris cat 1 - plateau

1,85

Epinards

1,40

Laitue - Batavia cat 1 - colis de 12

5,40

Navets - botte

1,00

Pommes de terre bintje 40/70 non lavée

-

Charlotte cat 1

0,85

Chérie cat. 1

0,80

Poireaux France cat 1

1,30

Radis - la botte

0,65

Endives extra Nord-Picardie colis de 5 kg

1,70

Endives Nord-Picardie colis de 5 kg

-

Poire Guyot cat.1 65-70 mm plateau 1 rg

1,00

Framboise barquette 125 g

12,00

Pommes Golden 136-180 g

1,10

Pêche chair blanche cat. I A

1,70

Prune dorée Reine-Claude cat.I 35-40 mm plateau 2,20

MIN DE LOMME

1 er septembre - Cours relevés par le Réseau des Nouvelles des Marchés centre de Lille

les prix sont en «Euro/kg» (sauf indications contraires)

Prix Prix Prix moyen mini maxi «Euro»

AIL blanc sec France en gousse cat.I 70-90mm sac 5kg : le kg

2,40

2,70

2,55

AIL violet sec France cat.I 70-90mm sac de 5 kg : le kg

3,10

3,80

3,50

ARTICHAUT Castel Bretagne cat.I +13cm colis de 13 : le kg

0,90

1,00

0,95

CAROTTE France cat.I botte : la botte

1,10

1,20

1,15

CAROTTE France extra colis 12 kg : le kg

0,65

0,75

0,70

CELERI-BRANCHE vert France cat.I : la pièce

0,45

0,65

0,60

CELERI-RAVE France : le kg

-

-

1,00

CHAMPIGNON Shii-take France : le kg

8,50

9,80

9,00

CHOU Blanc Nord cat.I colis de 6 : la pièce

0,65

1,15

1,10

CHOU Brocoli France glacé cat.I plateau : le kg

2,30

2,50

2,40

CHOU-FLEUR France cat.I gros : la pièce

1,30

1,50

1,40

CHOU Frisé vert France cat.I : la pièce

0,65

1,15

0,80

CHOU Rouge Nord cat.I colis de 6 : le kg

1,00

1,20

1,15

CONCOMBRE France cat.I 400-500g colis de 12 : la pièce

0,90

1,00

0,95

COURGETTE verte Nord-Picardie cat.I 14-21 cm : le kg

0,70

0,80

0,75

ECHALOTE demi-long France cat. I : le kg

0,80

1,00

0,90

ENDIVE France cat.I colis 5 kg : le kg

1,30

1,50

1,40

ENDIVE Nord-Picardie extra colis 5 kg : le kg

1,80

2,00

1,90

FENOUIL France : le kg

1,40

2,00

1,80

HARICOT à écosser Coco Paimpol cat.I sac 10 kg : le kg

2,00

2,20

2,10

HARICOT VERT vert France ramassé machine cat.I fin colis 5 kg : le kg

1,40

1,60

1,50

LAITUE Batavia blonde Nord cat.I colis de 6 : la pièce

0,40

0,50

0,45

LAITUE Feuille de chêne blonde Nord cat.I colis de 6 : la pièce emb.cons.

0,40

0,50

0,45

LAITUE Feuille de chêne rouge Nord cat.I colis de 6 : la pièc

0,40

0,55

0,45

LAITUE pommée Nord cat.I colis de 6 : la pièce

0,45

0,55

0,50

MELON Charentais jaune France cat.I 650-800 g colis de 12 : le kg

1,10

1,30

1,20

MELON Charentais jaune France cat.I 800-950 g colis de 12 : le kg

1,40

1,60

1,50

MELON Charentais jaune France cat.I 950-1150 g colis de 12 : le kg

1,60

1,80

1,65

NAVET rond violet France : le kg

0,90

1,00

0,95

OIGNON jaune nouveau France cat. I 60-80mm sac 10kg : le kg

0,35

0,40

0,37

PERSIL frisé France : la botte

0,50

0,55

0,52

POIREAU France cat.I : le kg

1,30

1,40

1,35

POIS à écosser France cat.I : le kg

3,80

4,20

4,00

POMME DE TERRE CHAIR FERME Charlotte primeur France lavée

cat.I +35mm : le kg

0,80

0,90

0,85

POMME DE TERRE CHAIR FERME Charlotte primeur France lavée

cat.I grenaille : le kg

1,10

1,30

1,20

POMME DE TERRE CHAIR NORMALE Agata France lavée cat.I

50-75mm carton 12,5 kg consommation : le kg

0,70

0,80

0,75

POMME DE TERRE CHAIR NORMALE div. var. cons. de conservation

Bassin NOrd non lavée cat.II 50-75mm filet 25kg consommation : le kg

0,40

0,45

0,43

RADIS France botte : la botte

0,55

0,60

0,57

TOMATE ronde France cat. I 67-82mm colis 6kg : le kg

1,55

1,70

1,65

TOMATE ronde France grappe extra : le kg

1,65

1,75

1,70

n Vous pouvez retrouver la cotation quotidienne de la pomme de terre au stade expédition ou industrie :

- sur le site internet :

www.Rnm.franceagrimer.fr, en souscrivant un abonne- ment directement sur ce site,

- Par fax ou mail en souscrivant un abonnement auprés du centre de Lille au 03 62 28 40 49.

n Vous pouvez également obtenir la cotation quotidienne de la pomme de terre au stade expédition par un simple coup de téléphone sur audiotel au 08 92 68 67 82 (coût :

0,34la mn).

MARCHÉ À TERME DE LA POMME DE TERRE

27 août

Francfort industrie (25 t) 40 mm +

/ 100 kg novembre 2015

13,90

avril 2016

17,70

juin 2016

19,70

avril 2017

15,00

POMME DE TERRE DE CONSOMMATION

Source : FranceAgriMer - Réseau RNM

- Cours hors taxe en euro

BINTJE

Bas

Haut

Moy.

Var.

Bassin Nord non lavée cat. II 50-75 mm filet 25 kg

- - - - Bassin Nord non lavée cat. II 50-75 mm filet 10 kg
-
-
-
-
Bassin Nord non lavée cat. II
50-75 mm filet 10 kg
-
-
-
-
CHARLOTTE
France lavée cat. I +35 mm carton
12,5 kg
-
-
-
-
France lavée cat. I +35 mm filet
2,5 kg
-
-
-
-
VARIETES DE CONSERVATION
France lavée cat. I +35 mm carton
12,5 kg
-
-
-
-
France lavée cat. I +35 mm filet
2,5 kg
-
-
-
-
France lavée cat. I 50-75 mm filet
5 kg
-
-
-
-
France lavée cat. I 50-75 mm filet
10 kg
-
-
-
-
Bassin Nord non lavée cat. II
50-75 mm filet 25 kg
-
-
-
-
Bassin Nord non lavée cat. II
50-75 mm filet 10 kg
-
-
-
-
AGATA
France lavée cat. I 50-75 mm carton
12,5 kg
-
-
-
-
France lavée cat. I 50-75 mm filet
2,5 kg
FIN DE
CAMPAGNE
-
-
-
-
EPIDERME ROUGE
France lavée cat. I +35 mm carton
12,5 kg
-
-
-
-
France lavée cat. I +35 mm filet
2,5 kg
-
-
-
-

POMME DE TERRE INDUSTRIE

28 août

Les prix constatés concernent une marchandise livrable au plus tard dans la quinzaine qui suit sa publication initiale. Vrac départ Hors Taxes.

ATTENTION : Les prix sont affichés en Euro/Tonne, pour toutes les cotations en pommes de terre.

 

Prix

Prix

Prix

Varia.

Les prix sont en EUROS

mini

maxi

moyen

moy.

BINTJE

Bassin Nord non lavée 360 g sous eau + 35mm Fritable : la tonne

-

-

-

-

CHAIR NORMALE

div. var. cons. Bassin Nord non lavée 360 g sous eau industrie Tout venant 35 mm et + Fritable :

la tonne

140,00

150,00

145,00

-25,00

FONTANE

+ 35mm vrac fritable : la tonne

-

-

-

-

VOUS POUVEZ CONSULTER LES COTATIONS DE LA POMME DE TERRE INDUSTRIE AU 08 92 68 67 82

tonne - - - - V OUS POUVEZ CONSULTER LES COTATIONS DE LA POMME DE TERRE

VI

4 SEPTEMBRE 2015

COURS & MARCHÉS

Productions animales

GROS BOVINS ENTREE-ABATTOIR

BASSIN NORD-EST

Semaine 35 du 24 au 30 août

GROS BOVINS VIFS COTATION EUROP

En /

kg net

E

U+

U=

U-

R+

R=

R-

O+

O=

O-

P+

P=

P-

JEUNES BOVINS 12 A 24 MOIS

BŒUFS

 

VACHES

Viande

Bl. Aqu.

Mixte

Lait

Viande

Mixte

Lait

Viande

Bl. Aqu.

Charolaise

Mixte

Lait

   

hors et

Bl/Parth.

Parth.

- 10 ans + 350 kg

- 10 ans + 350 kg

- 10 ans + 350 kg

4,69

-

-

-

- -

-

5,80

-

-

-

-

3,94(-0,02)

4,23 (+0,01)

-

-

- -

-

-

-

-

-

-

3,92(-0,01)

4,22(+0,01)

-

-

- -

-

-

-

-

-

-

3,89 (=)

4,06(+0,03)

-

-

- -

-

4,22(-0,03)

5,05(=)

-

--

3,87(+0,01)

-

-

-

4,10

-

-

4,12(-0,03)

-

4,13(=)

-

-

3,73(-0,01)

-

3,52 (-0,03)

-

3,91(-0,08)

-

-

4,08 (+0,02)

-

4,08 (+0,01)

-

-

3,61(=)

-

3,51 (-0,03)

-

3,74

-

-

3,86(-0,02)

-

-

-

-

-

-

3,50 (-0,03)

3,36 (-0,02)

- 3,70(-0,02)

-

- -

-

3,57

-

-

-

3,48 (+0,03)

3,32 (-0,01)

3,70(+0,08)

- 3,37

- -

-

3,53(-0,03)

3,32(-0,04)

-

-

-

3,31(=)

- 3,32(+0,01)

-

- -

-

-

3,24(+0,01)

-

-

-

3,30 (+0,01)

- -

3,30(=)

- -

-

-

3,21(-0,01)

-

-

-

-

- -

3,29(=)

- -

-

-

3,09(-0,02)

-

-

-

-

-

- -

- -

-

-

2,83(-0,17)

GENISSES

Viande

+ 350 kg

Viande

mixte

lait

Au kg net :

RETHEL 31 août Bœufs R3,75 (=) - Génisses U4,12 (=) ; R3,76 (=) - Vaches U3,78 (=) ; R 3,51 (=) ; O 3,15 (=) - Jeunes bovins U 3,85 (=)

ARRAS 27 août

- BœufsE5,10(=);U4,10(=);R3,80(=)-GénissesE5,50(=);U4,20(=); R 3,97 (=) - Vaches E 5,40 (=) ; U 4,13 (=) ; R 3,90 (=)

-

- SANCOINS 26 août

-

 

5,14 (-0,09)

-

Génisses U 4,25 (=) ; R 4,03 (=) - Vaches R 3,70 (=)

 

4,84 (+0,07)

-

FORGES 27 août Bœufs U 4,32 (=) ; R 4,04 (=) - Génisses U 4,57 (=) ; R 4,07 (=) ; O 3,49 (-0,03) – Vaches U 4,37 (=) ; R 4,02 (=) - Jeunes bovins U inc. (-) ; R inc. (-)

4,27 (-0,03)

-

4,02 (-0,03)

-

LE CATEAU 1 er septembre Vaches R 3,85 (=) ; O 3,30 (=) - Génisses R 3,80 (=) - Bœufs R 3,60 (=)

 

3,91

-

CHOLET 31 août Bœufs U 4,30 (=) ; R 3,95 (=) - Génisses E 5,80 (=) ; U inc. (-) ; R inc. (-) - Vaches O

-

-

3,58 (=) - Jeunes bovins E 4,22 (=) ; U 3,89 (=) ; R 3,74 (-0,02)

 

Blondes d’Aquitaine : Génisses plus de 350 kg = U 4,75-5,50-5,18 (-0,02) ; R 3,85-

-

-

4,67-4,22 (-0,03)

-

-

Vaches plus de 350 kg moins de 10 ans = E 5,26-5,53-5,31 (-0,02) ; U 4,78-5,23-

5,06 (-0,02) ; R 3,81-4,68-4,08 (-0,02) - Jeunes bovins = E 4,18-4,50-4,26 (-0,02) ; U 3,87-4,13-4,00 (=)

-

-

 

BROUTARDS

MOULIN-ENGILBERT

-

-

 

-

-

1 er septembre

2015

Légende : Niveaux d’engraissements retenus pour les jeunes bovins, bœufs, génisses et vaches : conformations E et U : niveaux 2 et 3 ; conformations R, O et P : niveau 3

 

250-300 kg :

E -

U 3,11-3,40

R 3,00-3,15 ; R 2,76-2,92 ; R 2,61-2,76 ; R - ; R -.

300-350 kg :

E -

U 2,89-3,09

Vaches limousines : l’insuffisance des effectifs ne permet pas d’effectuer des cotations selon les critères de France Agrimer

 

350-400 kg :

E -

U 2,69-2,94

400-450 kg :

E -

U 2,68-2,93

L’ensemble des cotations nationales et régionales est disponible sur le site de France Agrimer à www.RNM.franceagrimer.fr

450-500 kg :

E -

U -

BOVINS MAIGRES

VEAUX DE BOUCHERIE

 

MOYENNE HEBDOMADAIRE FRANCEAGRIMER

MOYENNE HEBDOMADAIRE FRANCEAGRIMER

du 24 au 30 août

Prix moyen pondéré aux 100 kg net : 542,7 (+0,9)

 

du 24 au 30 août (/Kg/carcasse)

BLANC

ROSE TRES CLAIR

ROSE CLAIR

ROSE

ROUGE

Cotation de référence (/Kg/vif) Limousins mâle 6-12 mois (250 kg) Limousins mâle 6-12 mois (300 kg) Limousins mâle 6-12 mois (350 kg) Limousins femelle 6-12 mois (270 kg) Charolais mâle 6-12 mois (300 kg) Charolais mâle 6-12 mois (350 kg) Charolais mâle 6-12 mois (400 kg) Charolais mâle 12-24 mois (450 kg) Charolais mâle 12-24 mois (500 kg) Charolais femelle 6-12 mois (270 kg) Charolais femelle 12-24 mois (400 kg) Croisés mâle 6-12 mois (300 kg) Croisés mâle 6-12 mois (350 kg) Croisés mâle 6-12 mois (400 kg) Croisés femelle 6-12 mois (270 kg) Croisés femelle 12-24 mois (400 kg)

E 3

U 3

R 3

O 3

3,28

3,08

2,85

3,14

2,90

2,56

2,94

2,71

2,54

2,84

2,67

2,29

2,82

2,30

2,61

2,12

2,57

2,12

2,50

2,40

2,46

2,31

2,27

1,85

2,80

2,51

2,90

2,63

2,40

2,58

2,34

2,45

2,18

2,25

2,10

VEAUX DE 8 JOURS A 4 SEMAINES

MOYENNE HEBDOMADAIRE FRANCEAGRIMER

Prix moyen national constaté sur le Foirail

du 24 au 30 août 2015

Moyennes nationales constatées sur le Foirail Mâle type viande : 228 (-2) ; Femelle type viande : 203 (-1) Mâle type lait 40-45 kg : 53 (-2) ; 45-50 kg : 90 (-2) ; 50-60 kg : 118 (-1) Femelle type lait 40-45 kg : — ; 45-50 kg : — ; 50-60 kg : 30 (=)

 

E

U

R

O

P

E

U

R

O

P

E

U

R

O

P

E

U

R

O

P

E

U

R

O

P

Nord

-

-

-

-

-

-

7,29 6,76 5,18 4,24

-

7,20 6,24

5,21 3,69

-

-

4,80 3,59 3,15

-

-

-

2,78

-

Sud

-

-

-

-

-

-

8,17 6,73 5,49

-

-

7,33 6,19

5,20 4,67

-

6,13 5,34 4,73 4,36

-

-

-

-

-

Cotation nationale -

-

-

-

-

8,41 7,93 6,75 5,29 4,32

8,16 7,28 6,22 5,21 4,07

-

6,05 5,12 4,09 3,80

-

-

-

3,91 3,17

LE CATEAU EN CAMBRESIS

Effectif total : 18 Cours reconduits

CROISÉ MIXTE MIXTE/MIXTE MIXTE/VIANDE

1 er septembre

Mâles Standard

50 à 60 kg 385-405-395 ;

45 à 50 kg 255-295-285 ;

40

à 45 kg NC

Femelles Standard

50 à 60 kg NC ;

45 à 50 kg NC ;

40

à 45 kg NC.

LAITIER

Mâles Standard

50 à 60 kg 130-150-140 ;

45 à 50 kg 90-110-100 ;

40

à 45 kg 50-70-60 ;

< 40 kg inc.

Femelles Standard

50 à 60 kg 30-60-50 ;

45 à 50 kg 10-30-20 ;

< 40 kg inc.

CROISÉ LAITIER LAIT/LAIT LAIT/VIANDE LAIT/MIXTE

Mâles Standard

> 60 kg

NC ;

50 à 60 kg NC ;

<

50kg

NC.

Femelles Standard

> 60 kg

NC ;

50 à 60 kg NC ;

<

50 kg

NC.

MARCHÉ AU CADRAN

Cotation des veaux de plus de 10 jours

VEAUX ENGRAISSEMENT

59 - AVESNES-SUR-HELPE - DESVRES

Amenés 145 à Haut Lieu.

A la pièce Veaux race Bleue et Croisés Gros veaux indemnes IBR Très bons veaux non indemnes Bons Moyens

2 septembre

270-520

90-110

80-100

70-90

30-50

PORCS

/Tête

 

Mâles

 

Femelles

 

supérieurs

> 70 kg

< 60 kg

60-70 kg

supérieures

> 70 kg

< 60 kg

60-70 kg

Charolais Limousin Blond d’Aquitaine Rouge des Prés

493

417

247

352

445

385

208

313

493

442

272

372

450

403

225

325

495

410

230

330

450

375

200

300

 

supérieurs

< 60 kg

70-80 kg

60-70 kg

supérieures

< 50 kg

60-70 kg

50-60 kg

Croisé race à viande

495

230

410

330

450

200

375

300

supérieurs

50-65 kg

45-50 kg

40-45 kg

supérieures

50-65 kg

45-50 kg

40-45 kg

Mixte Montbéliard

277

235

102

19

— —

 

Mixte Normand

144

112

76

40

— 45

20

supérieurs

< 40 kg

50-60 kg

45-50 kg 40-45 kg

supérieures < 40 kg

50-60 kg 45-50 kg 40-45 kg

Croisé mixte

521

427

303

186

426

339

220

131

Lait

139

118

90

53

30

supérieurs

> 60 kg

< 50 kg

50-60 kg

supérieures

> 60 kg

< 50 kg

50-60 kg

Croisé race laitière

415

332

127

211

359

257

84

168

PORCELETS

Région : Nord - Picardie Note de conjoncture Tendance

Les quantités sont exprimées en têtes.

Semaine 35 du 24 au 28 août

Lorsque seul le prix moyen est indiqué, il s’agit de la moyenne des prix qui nous sont communiqués.

Nombre d'animaux : 1

semaine 33, 1 170 animaux en semaine 32.

970 animaux en semaine 35, 1

715 animaux en semaine 34, 2

140 animaux en

Les prix sont en «/kg», les quantités sont en «la pièce» (sauf indications contraires)

Apport

Prix

Prix

Prix

Var.

mini

maxi

moyen

moy.

PORCELET 25 KG Nord-Picardie : le kg

850

-

-

-

-

PORCELET POST SEVRAGE 7 kg Nord-Picardie “pièce”

1120

-

-

30,21

-1,49

Cours relevés par le Réseau des Nouvelles des Marchés centre de Lille

La grande majorité des informations contenues dans ces pages sont réalisées avec le concours du quotidien «Les Marchés» et l’hebdomadaire «La Dépêche». Toutes reproductions et communications sont interdites

MOYENNE HEBDOMADAIRE FRANCEAGRIMER

du 21 au 27 août

/Kg/Carcasse

Classe E

Classe S

Bretagne

1,49

1,57

Centre, Haute et Basse-Normandie, Pays-de-Loire, Poitou-Charentes

1,50

1,62

Nord, Pas-de-Calais, Picardie, Ile-de-France, Lorraine, Alsace, Champagne, Ardennes

1,52

1,61

Cotations régionales du porc charcutier classe E - Entre parenthèses, évolution par rapport à la semaine précédente.

Classe E (nouvelle définition) : teneur en viande maigre (TMP) de 55% à moins de 60% (antérieurement : TMP de 55% et plus).

Classe S (introduite comme classe obligatoire par le réglement (UE) n°1308/2013) : teneur en viande maigre (TMP) supérieure ou égale à 60%.

COTATIONS RÉGIONALES PORC-DÉCOUPE NORD-PICARDIE

Cours relevés par le Réseau des Nouvelles des Marchés centre de Lille - Semaine 34 du 17 au 22 août

Prix net de ristourne, départ salle de découpe, hors taxes aux 100 kg. Pièces provenant de carcasses de porc dont le pourcentage de muscle oscille entre

49 et 60 pour cent. Quantités exprimées en tonnes.

Lorsque seul le prix moyen est indiqué, il s’agit de la moyenne pondérée des prix relevés

Les prix sont en «euro/kg», les quantités sont en «tonne» (sauf indications contraires)

 

Apport

Prix

Prix

Prix

Variations

Mini

maxi

moyen

moyennes

Epaule : Ronde, sans gorge, brute non élaborée poids compris entre 5,5 et 6,5kg

64

-

-

1,80

-0,06

Jambon : Sans mouille, sans crosse, poids 10kg environ

90

-

-

2,59

=

Longe : sans palette, sans travers, avec pointe, poids compris entre 9,5 et 10,5kg

94

-

-

3,51

+0,29

Poitrine : Brute de coupe avec mouille, sans plat de côtes d’épaule, poids compris entre 5,5 et 6,5kg

56

-

-

1,92

-0,14

MARCHÉ DU PORC BRETON

22 - Plérin

Le 27 août

Présentés : 50 153

Vendus au classement de 1,365 à 1,401 , prix départ élevage

Base 56 TMP :

1,388

(-0,002)

Base 56 TMP + charte qualité régionale (T) :

1,408

Moyenne mobile 12 mois :

1,230

Coches 441 vendues.

Moyenne départ élevage Fourchette départ élevage Moyenne transportées Fourchette transportées

0,972

(-0,002)

0,968

à 0,977

0,969

(0)

0,966

à 0,971

 

Le 31 août

Présentés : 12 642

Vendus au classement de 1,373 à 1,400

prix départ élevage

base 56 TMP :

1,386

(+0,002)

base 56 TMP + charte qualité régionale (T) :

1,406

PASCAL LE DOUARIN

CATHERINE PERROT

4 SEPTEMBRE 2015

VII

COURS & MARCHÉS

Productions animales

OVINS

ŒUFS

MOYENNE HEBDOMADAIRE FRANCEAGRIMER

 

ZONE NORD

 

RUNGIS

2 septembre Sont pris en compte les œufs de la production communautaire de la catégorie «A» en colis de 360, sauf pour le calibre TG (+73 g). Cours hors taxe en Euro/.

 

du 24 au 30 août

BREBIS

 

Ciré

Couvert

 

Couvert

U

-

-

2,55

-

30 kg

R

2,31

2,54

+ 30 kg

 

2,59

 

O

2,11

2,40

 

-

Très gros (+73 g) les 100 pièces

8,64

 

Gros (63-73 g) les 100 pièces les 100 pièces

8,25

AGNEAUX

 

Ciré

Couvert

 

Couvert

 

Moyens (53-63 g) les 100 pièces

7,38

 

16

U

6,43

6,29

19

6,33

Petits (-53 g) les 100 pièces

-

à 19 kg

R

6,10

6,17

à 22 kg

 

6,16

O

-

6,01

 

6,01

 
   

Parthenay

 

VOLAILLES

 
 

26 août

MARCHÉ DE DEINZE

 

BREBIS

 

Variation

 

Variation

U

2,65

=

2,60

=

2 septembre

moins de 30 kg

R

2,35

=

plus

2,18

=

Prix /100 kg

Evolution

0

1,40

=

de 30 kg

-

-

Poulets (belplume y compris)

94

=

AGNEAUX

 

Variation

 

Variation