Sunteți pe pagina 1din 15
33° à Alger, 48° à Adrar Santé P. 2 Ligue des Champions dʼAfrique La JSK
33° à Alger, 48° à Adrar
Santé
P. 2
Ligue des Champions dʼAfrique
La JSK s’impose face
à El Ismaïly (1-0)
● Le but a été inscrit par Belkalem (74).
La FAF opte pour la stabilité
Saâdane reconduit
à la tête des Verts
P. 32
Météo

7 Chaâbane 1431 - Lundi 19 Juillet 2010 - N° 13950 - Nouvelle série - www.elmoudjahid.com - ISSN 1111-0287

- Nouvelle série - www.elmoudjahid.com - ISSN 1111-0287 LA REVOLUTION PAR LE PEUPLE ET POUR LE

LA REVOLUTION PAR LE PEUPLE ET POUR LE PEUPLE

Le sucre augmente les risques de maladies cardiaques

P. 18

Journée internationale commémorative en hommage à Nelson Mandela Unhommeaudestinexceptionnel
Journée internationale commémorative
en hommage à Nelson Mandela
Unhommeaudestinexceptionnel
quiamarquél’histoireuniverselle
PP. 16-17
Ph. Bilal

Eradication de lʼhabitat précaire à Alger

Ph. Bilal Eradication de lʼhabitat précaire à Alger Relogement de 511 familles de Diar El-Kef et

Relogement de 511 familles de Diar El-Kef et Fontaine fraîche

P. 3

Ph. Louiza
Ph. Louiza
APN
APN

Le code maritime approuvéàune largemajorité

Installation des 9 vice-présidents et des 12 commissions permanentes de l’APN

P. 3

3 e conférence mondiale des présidents de Parlement à Genève du 19 au 21 juillet
3 e conférence mondiale des
présidents de Parlement
à Genève du 19 au 21 juillet
Algérie - Brésil
Algérie - Union Internationale
des Télécommunications
Algérie-Chine
Bensalah préside
la délégation
algérienne
Medelci
à Brasilia pour
la 4 e session
de la commission
mixte
M. Hamadoun Touré,
SG de l’UIT reçu par
MM. Moussa
Benhammadi
et Nacer Mehal
Le conseiller d'Etat
chinois Dai Bingguo en
visite officielle en Algérie
à partir de demain
P. 5

Quotidien national d’information — 20, rue de la Liberté - Alger — Tél. : (021) 73.70.81 — Fax : (021) 73.90.43 — 52 e Année — Algérie : 10,00 DA - France : 1 €

2

2 EL MOUDJAHID 33° à Alger, 48° à Adrar Mandaté par le Président de la République

EL MOUDJAHID

33° à Alger, 48° à Adrar Mandaté par le Président de la République Justice Météo
33° à Alger,
48° à Adrar
Mandaté par le Président de la République
Justice
Météo
Sur les régions nord du pays, brume et
nuages bas sont prévus en début de matinée près
des côtes, puis le temps deviendra généralement
ensoleillé vers les régions intérieures ouest et
centre. Le temps sera pré-orageux en cours de
journée.
Les vents seront d'est à nord-est modérés
près des côtes ouest et centre, variables à nord-
ouest faibles à modérés vers l'Est. La mer sera
peu agitée.
Au Sud, le temps sera voilé de la Saoura vers
le nord Sahara, avec foyers orageux isolés en
après-midi. Ailleurs, le temps sera généralement
dégagé à partiellement voilé.
Les vents seront généralement variables
modérés à parfois assez forts au Sahara central,
avec des soulèvements de sable.
Les températures (max-min) pour aujour-
d’hui seront comme suit :
Une permanence durant les
vacances judiciaires pour retrait
de documents sera assurée
TayebBelaïz présidera
aujourd’hui les travaux de la
session ordinaire du CSM
Des permanences pour le retrait de documents auprès des juridictions
seront assurées durant les vacances judiciaires y compris vendredi et
samedi à partir de vendredi prochain a indiqué hier, un communiqué du
ministère de la Justice. Ces permanences qui seront assurées par les
services concernés pour la délivrance de documents durant les vacances
judiciaires concerneront également les vendredis et samedis selon les
horaires ordinaires à partir de vendredi prochain jusqu'au 25 septembre.
Cette mesure vise à "répondre à la demande des citoyens concernant le
retrait du certificat de nationalité et du casier judiciaire en prévision de la
rentrée sociale", précise la même source.
Mandaté par le Président de la République,
président du Conseil supérieur de la
magistrature, M. Tayeb Belaïz, ministre de la
Justice, garde des Sceaux, présidera aujourd’hui les travaux de
la première session ordinaire 2010 du Conseil supérieur de la
magistrature (CSM).
Ce matin, à 10 h, à Dar El Imam
Illizi
Ghlamallah présidera la clôture
des journées d’étude pour
les imams et morchidate
Une offre de 1.035 places de
formation pour la prochaine rentrée
Alger (33°-19°), Oran (32°-22°), Annaba
(31°-20°), Chlef (41°-23°), Constantine (36°-
17°), Tlemcen (36°- 21°), Béchar (42°-31°),
Biskra (42°-29°), Ghardaïa (43°-29°), Ouargla
(46°-29°), Tamanrasset (37°-24°), Djanet (39°-
26°), Tindouf (47°-30°) et Adrar (48°-29°).
M. Bouabdellah Ghlamallah, ministre des
Affaires religieuses et des Wakfs, présidera ce
matin, à 10 h, à Dar El Imam de Mohammadia,
Alger, la clôture des journées d’étude
organisées à l’intention des nouveaux imams et
morchidate, et suivra les travaux de la journée
d’étude sur la conception d’un modèle de
construction uniforme des mosquées et écoles
coraniques en Algérie.
Ghoul à Tipasa
Salon international des énergies
renouvelables et maîtrise d’énergie
M. Amar Ghoul, ministre des Travaux
publics, effectuera ce matin, à partir de 7 h 30,
une visite de travail et d’inspection dans la
wilaya de Tipasa, consacrée aux différents
projets relevant de son secteur.
Conférence le 21 juillet
à 10 h à l’hôtel Hilton
Du 22 au 31 juillet
Une conférence annonce le Salon international
des énergies renouvelables et la maîtrise d’énergie”
se déroulera le mercredi 21 juillet 2010 à 10 h à
l’hôtel Hilton -Alger.
6 e édition du festival
arabe de Djemila
Algérie Poste émet un nouveau timbre-poste
“2010, année de la paix
et de la sécurité
en Afrique”
Le secteur de
l'enseignement et de la
formation
professionnels offrira
1.035 places de
formation dans la
wilaya d'Illizi, à la
rentrée d’octobre
prochain, a-t-on appris
hier, de la direction du
secteur. Cette offre est
répartie entre la
formation résidentielle
avec un total de 725
postes, l’apprentissage
(305 postes), les cours du soir (60) et la formation de la femme au foyer
(300), a-t-on précisé. Les jeunes gens désireux recevoir une formation à
même de faciliter leur intégration dans la vie professionnelle pourront
choisir entre 32 spécialités assurées par les six centres de formation de la
wilaya et l’institut spécialisé de la formation professionnelle de Djanet, a
signalé la même source. Cette offre de postes de formation sera augmentée,
dans une phase ultérieure, avec la réception de nouvelles structures en projet,
dont un centre de formation, trois internats et un institut de formation
professionnelle (CFPA) dans les communes de In Amenas, Bordj Omar Idris,
Illizi et Djanet, en plus de l’ouverture de nouvelles sections détachées dans
les communes de Illizi , Djanet, Bordj El Haouès, Bordj Omar Idris, In
Amenas et Debdeb, a-t-on ajouté. Le secteur de la formation a bénéficié au
titre du quinquennal 2010-2014 d’un nouvel institut spécialisé, ainsi que de
12 opérations d’équipement de structures de formation et la réévaluation de
quatre projets, à savoir l’étude, la réalisation et l’équipement des six
établissements d’une bibliothèque et, globalement, de 21 logements
d’astreinte.
Sous le haut patronage de la ministre de la
Culture, M me Khalida Toumi et du wali de
Sétif, le commissariat du Festival arabe de
Djemila en collation avec l’Office national de
la culture et de l’information (ONCI), et la
participation de l’ENTV, l’ENRS, l’ANEP, le
quotidien El Khabar, organise la 6 e édition du
Festival arabe de Djemila avec la participation
des plus grandes stars de la chanson arabe et
algérienne, et ce, du 22 au 31 juillet 2010 dans la ville antique
de Djemila, tous les jours à partir de 22 h.
M’sila
La direction générale d’Algérie Poste procédera à
l’émission d’un timbre-poste à 15,00 DA ayant pour thème :
Ce soir à 21 h, au Théâtre de verdure
”2010, année de la paix et de la sécurité en Afrique”. La vente
anticipée aura lieu les lundi 19 et mardi 20 juillet 2010 dans les
48 recettes principales des postes situées aux chefs-lieux de
wilaya et les recettes principales d’Alger 1er Novembre,
Hussein-Dey, Chéraga, Ben-Aknoun et Rouiba. La vente
générale aura lieu le mercredi 21 juillet 2010 dans tous les
bureaux de poste. Une enveloppe du 1er jour à 7,00 DA
affranchie à 15,00 DA sera mise en vente avec oblitération “1er
jour illustrée”.
L’hôtellerie fonctionne à 50%
de ses capacités
Soirée animée par les associations El
Bachtarzia (Koléa) et El Kortobia (Médéa)
Quatre hôtels seulement sur les huit que compte la wilaya de M’sila sont
actuellement en activité, a-t-on appris, hier, auprès de gestionnaires de
structures hôtelières à Boussaâda, une ville réputée pour son tourisme.
La fermeture de quatre de ces hôtels a engendré, selon la même source,
une baisse de l'offre d’accueil de 358 lits, entraînant le secteur à fonctionner
à 50% de ses capacités. La plupart des fermetures de ces structures sont dues
à des travaux de réhabilitation comme c’est le cas pour l’hôtel "Le Kaid" de
Blida se met
à…
l’anglais
Boussaâda passé en janvier 2010 sous la gestion du groupe "Hôtel El
Djazair". L’hôtel "Beau séjour" d’une capacité de 23 lits, de la même ville,
connaît la même situation depuis plus d’une année et ne sera fonctionnel que
dans les prochains mois, a-t-on indiqué. L’hôtel "Ksob" situé lieu au chef-
lieu de wilaya, et d’une capacité de 142 lits, est, pour sa part, fermé depuis
Dans le cadre du jumelage des établissements scolaires
algériens et britanniques, le British Council a organisé, du
6 au 12 juillet, à Blida, deux ateliers de formation au profit
des enseignants et chefs d’établissement. Les bénéficiaires
de ce programme dit “Connecting classrooms”, dirigé par
des experts du British Council, ont pu enrichir leur maitrise
de la langue anglaise et consolider leur potentiel
linguistique.
Ce séminaire a regroupé les enseignants des wilayas de
Blida, Alger, Tizi Ouzou et Bouira ainsi que des
représentants du ministère de l’Education nationale. Un des
participants, en l'occurrence Mme Ouafi Rachida, professeur
d’anglais au lycée Ahmed Lamouchi d’El Affroun, ainsi que
le proviseur ont estimé que ce séminaire a été très positif et
souhaitent que le British Council persévère dans cette
action, en organisant le mois de septembre un séminaire tout
aussi fructueux.
plus de 3 années après sa restitution par un locataire privé et attend, selon la
même source, une probable exploitation par concession ou par un groupe
national connu. L’hôtel "Djebel Ennaga" (à Sidi Aissa) demeure également
fermé depuis les évènements qui ont eu lieu en 2007 dans la ville et qui lui
ont causé des dégâts. Malgré cette situation peu reluisante, l’hôtellerie a
enregistré, selon la même source, une nette augmentation du chiffre
d’affaires au cours des deux dernières années, passant de 32.776.000 de
dinars en 2008 à plus de 206 millions de dinars en 2009, soit une
augmentation de plus 174 millions de dinars. Cette envolée du chiffre
d’affaires s'explique par l'augmentation du nombre de touristes que la région
Dans le cadre de son programme artistique «Andaloussiate
El Djazaïr 2010», intitulé «Nouba Fi Bahdja» du 12 au 22
juillet, l’établissement Arts & Culture de la wilaya d’Alger
organise une soirée au complexe culturel Laâdi Flici, Théâtre
de verdure d’Alger, ce soir à partir de 21 h, animée par les
associations El Bachtarzia (Koléa) et El Kortobia (Médéa).
Demain, à la même heure, ce sera au tour des associations
Abderrahmane Etthaâlibi (Lakhdaria, Bouira) et Mouhibbine
El Fen (Constantine) de se produire sur scène. Le programme
se poursuivra avec une conférence de Nasreddine Baghdadi
sous le thème «L’esthétique de la chanson citadine», le
mercredi 21 juillet à 15 h, suivie d’une soirée artistique à 21 h,
animée par les associations El Moutribia (Biskra) et Ahbab
Sadek El Bejaoui (Bejaia).
Cet après-midi, à 18 h, à la salle El Mouggar
Avant-première de la comédie
musicale Essaha de Dahmane Ouzid
a accueillis en 2009. Quelque 52.397 touristes, dont 1760 étrangers, s'y sont
en effet rendus pour 82.443 nuitées. Le chiffre d’affaires réalisé se répartit,
selon la même source, entre l'hébergement (plus de 104 millions de dinars),
et la restauration et services avec un total de plus 101 millions de dinars.
La wilaya de M’sila dispose de 8 hôtels d’une capacité globale de 753
lits employant 110 travailleurs permanents et 84 vacataires.
La salle El Mouggar abritera cet après-midi, à
18 h, la projection en avant-première de la comédie musicale
Essaha (la place) de Dahmane Ouzid, coproduite par la
télévision algérienne et « Machahou production », avec le
soutien du ministère de la Culture. La manifestation est placée
sous le patronage de M me Khalida Toumi, ministre de la Culture
et M. Nacer Mehal, ministre de la Communication.
Le rythme annuel d'inflation atteint 5,4% en juin
Salon de l’agroalimentaire et de la dégustation
du 18 au 21 juillet à Oran
La production nationale
au goût du jour
Un Salon national dédié aux industries agroalimentaires et
à la dégustation se tiendra du 18 au 21 juillet courant au Palais
des expositions de haï Medina Djedida à Oran, a-t-on appris
des organisateurs. Plusieurs opérateurs économiques,
spécialisés dans différents segments des secteurs précités, sont
attendus à cette manifestation qui vise notamment à
promouvoir le produit national, a-t-on souligné de même
source. Cette rencontre, a-t-on expliqué, permettra aux
professionnels participants d'affirmer leur présence sur le
marché en faisant connaître aux consommateurs la diversité et
la qualité de leurs produits. Les dernières innovations dans ces
secteurs industriels, tant en matière de fabrication que
d'emballage, seront présentées à cette occasion, offrant aux
petites et moyennes entreprises un vaste choix d'équipements à
même de développer leurs activités. Parmi les producteurs de
différentes wilayas du pays, certains exposeront quant à eux
des produits intervenant dans la préparation de gâteaux très
prisés durant le mois sacré du Ramadhan. Des séances de
dégustation sont également prévues au profit du large public,
alors que l'Association de protection des consommateurs a
programmé un concours du meilleur stand d'exposition. Ce
Salon national est organisé par la société "Graf Side", basée à
Oran.
Le rythme d'inflation en glissement
annuel a atteint 5,4% en juin dernier (juin
2010 à juin 2009), un taux légèrement en
hausse par rapport à celui enregistré en mai
(5,3%), a appris , hier, l'APS auprès de
l'Office national des statistiques (ONS).
Pour ce qui concerne l'indice des prix à
la consommation, il a connu une variation
de +4,62% durant les six premiers mois de
l'année en cours, induite essentiellement par
la hausse des prix des biens alimentaires qui
ont augmenté de 6,46% par rapport à la
même période de l'année 2009, dont les
produits agricoles frais (+6,12%) et les
produits alimentaires industriels (+6,75%).
A l'exception de la baisse qui a concerné
les prix de la pomme de terre (-14,25 %),
des œufs (-11,63 %) et la viande de poulet (-
6,82 %), le reste des produits s'est
caractérisé par des hausses dont la plus
prononcée a touché le sucre et les produits
sucrés (+42,27%) et les fruits frais
(+40,63%), précise l'organisme des
statistiques. Cette tendance haussière a
également concerné les poissons frais avec
16,79%, les viandes de bœuf (+13,36%), les
boissons non alcoolisées (+17,76%), les
viandes de mouton (+8,56%) et les huiles et
graisses avec +7,72%. L'indice des prix a
aussi augmenté pour les biens manufacturés
à 3,32% et pour les services à 2,67% durant
les six premiers mois de 2010 par rapport à
la même période 2009, relève l'ONS.De
janvier à juin dernier, tous les ''produits de
consommation du panier'', représentatifs de
la consommation des ménages, ont
enregistré des hausses, les plus importantes
étant celles du groupe "alimentation-
boissons" (+5,9%), "habillement-chaussures
(4,5%), "santé-hygiène corporelle" (3%),
"meubles et articles d'ameublement" (2,7%)
et "logement et charges" avec +2,6%.
Les autres groupes du panier ont également
enregistré des hausses, mais de moindre
ampleur, il s'agit des groupes "transports et
communication" (+1,7%) et "éducation -
cultures et loisirs" (+0,4%), selon l'ONS. Par
ailleurs, sur le seul mois de juin, l'indice des
prix à la consommation a connu une légère
croissance de 0,2%, comparativement au
mois de mai 2010 qui a connu une hausse de
(1,4%), soit une variation proche de celle
relevée en juin 2009 (+0,3%), précise
l'Office des statistiques. Les prix des biens
alimentaires ont connu une croissance de
0,3%, due essentiellement au relèvement
des prix des produits agricoles frais (1%) en
juin dernier et par rapport au mois précédent.
En revanche, les prix des produits
alimentaires industriels ont enregistré une
légère baisse (0,4%), au moment où les biens
manufacturés ont augmenté de 0,1% et les
services ont stagné, détaille l'ONS. Cette
évolution des prix des produits agricoles
frais s'explique par la hausse des prix des
légumes frais dont notamment la pomme de
terre (+21,7%) et à un degré moindre la
viande de poulet (+6,25%) et la viande de
bœuf (+0,7%). En revanche, les autres
produits ont observé une baisse relativement
importante notamment pour les poissons
frais (-18,4%) et les fruits frais (-3,53%),
alors que la viande de bœuf et les fruits frais
ont stagné respectivement de 0,7% et de
0,2 %. Pour ce qui concerne la légère baisse
des prix des produits alimentaires
industriels, elle s'explique notamment par la
baisse des sucres et produits sucrés avec
2,83% et la stagnation des huiles et graisses
(+0,33%) et du lait fromage dérivés avec
(0,13%). En comparaison avec mai 2010, les
produits du "panier" de biens et services ont
connu presque totalement une stagnation en
juin dernier, à l'exception du groupe
"alimentation-boissons" qui a connu une
légère baisse de 0,5% et celui du "logement-
charges" avec -0,1%, selon l'Office.
Lundi 19 Juillet 2010

Nation

3

EL MOUDJAHID

Eradication de l’habitat précaire à Alger

Relogement de 511 familles de Diar El-Kef et Fontaine fraîche

511 familles de Diar El-Kef et Fontaine fraîche dans la commune de Oued Koriche ont été relogées hier, dans 7 nouveaux sites à Alger. Dans le cadre de cette opération, ces familles, dont le déménage- ment a débuté dès la première heure hier, ont bénéficié de nou-

veaux logements dans les cités 568 et 150 logements à Baraki, 100 et 190 logements à Bentalha, 448 logements à Draria, 500 logements

à Souidania et la cité 1680 loge- ments à Birtouta.

Les nouvelles cités disposent de

toutes les commodités nécessaires, d'espaces verts et d'aires de jeux pour les enfants, a précisé à l'APS le directeur du logement de la wilaya d'Alger, M. Mohamed Ismail. Ces cités sont à proximité de

structures publiques, dont certaines dores et déjà achevées et d'autres le seront d'ici octobre, a-t-il ajouté. Les familles issues des bidon- villes de Diar El-Kef et Fontaine fraîche dans la commune de Oued Koriche avaient été rassemblées hier soir au niveau du parking du complexe olympique Mohamed Boudiaf avant de rejoindre, très tôt ce matin, leurs nouvelles habita- tions (F2 ou F3). Les familles bénéficiaires ont exprimé leur joie de voir leur rêve se réaliser enfin. Ali, 24 ans, a tenu à saluer cette opération dont a bénéficié sa famil- le composée de huit personnes. "Le plus important pour moi c'est de vivre dans un logement décent loin des maux sociaux dont nous avons souffert à Diar El-Kef", a-t- il dit.

A la cité 190 logements à

Bentalha (Baraki), les bénéficiaires

n'arrivaient pas à contenir leur joie. "Nous pourrons au moins éle- ver nos enfants dans la sécurité", a dit Nacera, mère de trois enfants, les larmes aux yeux. Même ambiance de joie à la cité 1680 à Bir Touta où les youyous fusaient des appartements pendant que les enfants investissaient les aires de jeux mis à leur disposi- tion. Cette opération s'inscrit dans le cadre des opérations de relogement

initiées par la wilaya d'Alger depuis mars 2010 au titre du pro- gramme de résorption de l'habitat précaire.

Relogement de 4.500 familles depuis mars 2010

Quelque 4.500 familles ont été

relogées à Alger dans le cadre du programme d'éradication des habi- tations précaires lancé en mars 2010, a indiqué M. Mohamed Ismail. "Quelque 4.500 familles sur un total de 12.000 familles program- mées ont été concernées par les opérations de relogement lancées

wilaya

d'Alger", a déclaré à l'APS M. Ismail qui a supervisé l'opération de relogement de 511 familles issues des cités Diar El Kef et Fontaine fraîche dans la commune de Oued Koriche dans de nouvelles cités à Alger. Le programme de relogement comprend sept axes. Il s'agit "des axes relatifs à l'éradication des bidonvilles de la capitale, au relo- gement des familles habitant dans

en

mars

2010

par

la

des quartiers populaires et au relo- gement des familles résidant dans

populaires et au relo- gement des familles résidant dans des chalets", a-t-il précisé. Il comprend également
populaires et au relo- gement des familles résidant dans des chalets", a-t-il précisé. Il comprend également

des chalets", a-t-il précisé. Il comprend également les axes liés au relogement "des familles résidant dans des bâtiments mena- cés d'effondrement, des familles habitant à la Casbah dans le cadre de la préservation de la Casbah ainsi que des familles résidant

dans les cimetières", a indiqué M. Ismail, ajoutant que le programme répondra aux besoins en matière de logement au niveau des com- munes qui enregistrent plus de 1.600 demandes. APS

APN

Le code maritime approuvé à une large majorité

L es députés de l’Assemblée populaire nationale (APN) ont adopté, hier après-midi,

à une large majorité le projet de loi

amendant et complétant l'ordon- nance n° 76-80 portant code mari- time du 23 octobre 1976, lors d’une séance plénière présidée par Abdelaziz Ziari, président, en pré- sence du ministre de la Justice, garde des Sceaux, Tayeb Belaïz, et du ministre des Relations avec le Parlement, Mahmoud Khedri. Le projet de loi amendant et complétant l'ordonnance n° 76-80 portant code maritime du 23 octobre 1976, notamment son volet relatif à la saisie conservatoi- re des navires, qui a été approuvé à la majorité des députés, vient adap- ter le code maritime algérien aux développements de la navigation maritime internationale, conformé- ment aux conventions internatio- nales ratifiées par l'Algérie. Les amendements introduits visent à alléger les contraintes que ren- contre l'Algérie dans le domaine de la saisie conservatoire des navires et ce qui en découle comme pertes dans divers domaines. Articulé autour de 7 articles, le texte de loi soumis au débat général, lundi passé, vient actualiser les lois rela- tives au domaine maritime et adap- ter la législation algérienne aux normes internationales de naviga- tion maritime. Dans son interven- tion, le ministre de la Justice, garde des Sceaux, Tayeb Belaïz, a remer- cié les députés saluant l’intérêt

porté aux amendements introduits indiquant que l’objectif visé consiste à alléger les problèmes

que connaît l'Algérie, à l'instar des pays côtiers, dans le domaine de la saisie conservatoire des navires en raison du recours excessif à cette procédure, et pour faire face à l'im- mobilisation forcée des navires au niveau des ports, ce qui peut engendrer des préjudices pour l'économie nationale et l'environ- nement. Les travaux se sont ensui- te poursuivis lors d’une séance consacrée à la validation de la liste des 9 vice-présidents du bureau de l’APN et des présidents des 12 commissions nationales perma- nentes de l’Assemblée. Houria A.

Ph. : Louiza
Ph. : Louiza

Installation des 9 vice-présidents et des 12 commissions permanentes de l’APN

L’Assemblée populaire nationale a installé, hier, l’ensemble des représentants de structures et organes internes de fonctionnement. Les sept groupes parle- mentaires composant l’Assemblée, à savoir, les groupes des partis du FLN, RND, MSP, PT, RCD et du groupe des indépendants (GI), se sont en effet durant toute la semaine écoulée soumis aux voix des urnes en procédant à des élections internes pour élire leurs représentants au sein des structures de l’Assemblée, le groupe parlementaire du FLN ayant clos l’opération jeudi dernier. Les 9 vice-présidents qui composent le bureau de l’APN sont répartis à raison de 3 V-P pour le groupe parlementaire du FLN, 2 V-P pour le groupe parle- mentaire du RND, d’un V-P pour chacun des autres

groupes parlementaires du MSP, du GI, du PT et du RCD. Liste des 9 V-P :

FLN : Messaoud Chihoub, Abdelkader Mechebek et Azzedine Boutaleb ; RND : Boutouiga Benhalima et Seddik Chihab ; MSP : Ahmed Salah Latifi ; GI : Mohamed Djemaï ; PT : Ramdane Taâzibt ; RCD : Amrane Aït Hamouda. Les 12 commissions nationales permanentes ont été également installées hier à l’issue de la validation de la liste des présidents. L’opération s’est déroulée au troisième étage de l’Assemblée. Houria A.

Programme présidentiel 2010-2014

Les gages de l’émergence

L’ Algérie a incontesta- blement franchi des étapes importantes sur

la voie de l’émergence. Le tra- vail accompli durant cette der- nière décennie est d’autant plus consistant que le pays intégrera au bout de quelques années le club des pays émergents. En empruntant cette voie, les pou- voirs publics se sont ingéniés avec pragmatisme à poser le socle sur lequel reposera l’édifi- cation d’un Etat fort. Le Président de la République a fait en sorte que dans le programme de développement, tout soit conduit dans la cohérence et l’harmonie. Les réformes et l’action de développement sont menées parallèlement pour que la refondation ne grince pas et aboutisse aux résultats escomp- tés. Cette donne, ses partenaires et les institutions internationales spécialisées, l’apprécient à sa juste mesure, c'est-à-dire comme

le fruit de l’effort consenti par la nation, Etat et société. L’Algérie a, d’abord et judicieusement, investi dans la restauration de la paix et la stabilité ainsi que la consolidation de la cohésion sociale, pour s’attaquer, ensuite,

à la réunion des conditions de la

relance. Les plans de développe- ment successifs consacrent assu- rément l’aspiration à l’édifica- tion d’un pays fort de son éco- nomie. Les choix arrêtés à l’ombre de la politique emprun- tée par le Chef de l’Etat et les priorités hiérarchisées en fonc- tion des besoins réels du pays sont d’autant plus pertinents que le programme du Président a abouti a des résultats probants dans pratiquement tous les sec- teurs d’activité. C’est une option stratégique mobilisant les poten- tialités et les compétences natio- nales. C’est à l’ombre de cette démarche que le cap est mis sur la concrétisation des objectifs stratégiques, d’autant plus que tous les projets lancés ambition- nent de faire émerger le pays et de le soustraire de l’état de sous-développement. Les pou- voirs publics n’ignorent pas les grands enjeux et c’est pourquoi ils n’ont pas lésiné sur les moyens. Le Président de la

République s’est engagé à venir

à bout des déficits multiples et

de ne ménager aucun effort pour répondre à la demande sociale allant en s’adaptant avec les exi-

gences des mutations profondes que connaît le pays. A l’aboutis- sement du plan quinquennal, l’Algérie aura légué au rang de mauvais souvenirs, la période de régression économique et socia- le, pour entamer une nouvelle ère faite de progrès et de prospé- rité partagés. Cela est d’autant plus évident que le Chef de l’Etat a décidé de réitérer un programme quinquennal plus ambitieux que les plans précé- dents. L’investissement de quelque 286 milliards de dollars dans le développement national renseigne sur la détermination de l’Etat de venir à bout de toutes les formes du sous-déve- loppement. S. Lamari

Nation

4

EL MOUDJAHID

48 e ANNIVERSAIRE DE LA FÊTE NATIONALE DE LA POLICE

Des réalisations dans le corps de la police en adéquation avec les mutations socio-économiques du pays

Le chef de bureau de la forma- tion auprès de la Direction généra- le de la sureté nationale (DGSN) de la wilaya d'Alger, le commissaire principal Rachid Boualemallah a salué hier, à Alger les réalisations et les nombreux acquis effectués en adéquation avec les différentes mutations du pays. M. Boualemallah a évoqué, dans son intervention à l'occasion de la célébration, du 48e anniversaire de la fête nationale de la police, coïnci- dant au 22 juillet de chaque années, les différentes étapes de l'histoire de la police algérienne depuis les accords d'Evian (1962) jusqu'en 2010 en passant par la création de la DGSN. La création des premières unités nationales de la Sûreté qui relevait de la présidence de la République remonte à 1963, selon l'intervenant qui a précisé que ces unités ont été intégrées dans la DGSN créée une année auparavant et appelée unités d'entraînement et d'intervention. L'Algérie a adhéré, durant cette période, à Interpol lors de la session de l'assemblée générale tenue à Helsinki (Finlande). La deuxième étape (1965-1977) de l'histoire de la police algérienne, a-t-il précisé, a connu l'intégration de 11.000 assimilés à la sûreté nationale dans le cadre de la loi sur la fonction publique et la parution de la première carte professionnel- le pour tous les fonctionnaires et du premier statut en 1968 comprenant les dispositions et les décrets rela- tifs aux corps de la sûreté nationa-

le. En 1971 une ordonnance portant structuration de la DGSN au niveau décentralisé a été promulgué en vertu de laquelle à été créé le grou- pe mobile de la police des fron- tières et de la circulation dans les grandes wilayas et la sûreté de wilaya dans 15 wilayas alors. L'Algérie a connu, à cette époque, des événements politiques et culturels importants dans les- quels la police a joué un rôle impor- tant dans le maintien de l'ordre public. Parmi ces événements la conférence des Non-alignés (1973), le sommet arabe (1975), les Jeux méditerranéens la même année, les jeux africains (1978) et la découverte par la police du pre- mier trafic de drogue. La troisième étape de l'histoire de la police algérienne (1979- 1989), a été marquée par la repré- sentation de la police au sein du comité central sous le régime du parti unique, le lancement de la for- mation des promotions, la sortie de la première promotion de licenciés ainsi que la formation de la police des pays frères et voisins. L'année 1987 a vu la promulga- tion du décret régissant les missions de la DGSN au niveau centralisé et décentralisé. Des évènements importants ont marqué cette étape. La police algé- rienne était au cœur de l'évènement et des organisations secrètes oppo- sées au parti unique ont vu le jour. L'Ecole d'application de la police de Soumaa a été, durant cette période, la cible d'une attaque et des actes de

cette période, la cible d'une attaque et des actes de vandalisme ont éclaté dans plu- sieurs

vandalisme ont éclaté dans plu- sieurs régions du pays dont les évè- nements du 5 octobre 1988. Cette période a également connu l'organisation d'échéances électo- rales ainsi que la tenue de la confé- rence du sommet arabe et du congrès de l'Organisation de la Libération de la Palestine (OLP) qui a vu la proclamation de l'Etat pales- tinien. L'étape d'après 1989 a été mar- quée par la promulgation de la deuxième loi relative aux fonction- naires de police (1991), toujours en vigueur, et la création du centre national de la répression du crime en 1992 et des brigades mobiles de la police judiciaires spécialisées dans la lutte antiterroriste (BMPJ). Cette étape également été ponc-

tuée par l'organisation de plusieurs évènements nationaux et internatio- naux dont la conférence du sommet africain (1999), le sommet arabe (2005) et la conférence africaine du NEPAD (2004). Tous ces évènements ont été une expérience pour la police algérienne qui a su honorer les missions qui lui ont été assignées, a souligné M. Boualemallah. Les responsables avaient mis en place une nouvelle stratégie pour améliorer le service et faire face aux défis qui s'imposent à la police dont le crime organisé et la cyber- criminalité. A cette occasion, des retraités du corps de la sûreté ont été honorés outre les lauréats des concours spor- tif et culturel.

Caravane de solidarité de la Protection civile

Mission accomplie sous une chaleur de 48°

De notre envoyé spécial à Bordj Badji Mokhtar Sid- Ahmed Merabet

Après deux journées passées à Timiaouine, distante du chef-lieu de la wilaya d’Adrar de 1.000 km, la caravane de la protection civile qui se trouve depuis cinq jours dans l’extrême-Sud du pays pour les besoins de la prévention et de la sensibilisation des populations sur les multiples risques et acci- dents domestiques est remontée 150 km, vers le Nord, et pris la direction de Bordj Badji Mokhtar. En dépit de la chaleur infernale (48°) et de la fatigue causée par les périlleux déplacements sur des pistes accidentées et sablonneuses effectués à ce jour, les médecins, les officiers et les sous-officiers ainsi que les agents de la protec- tion civile ont accompli, tout comme à Timiaouine, les mêmes tâches et missions et n’ont ménagé à cet effet aucun effort pour soula- ger les populations et mettre du baume dans leurs cœurs. «Ce n’est certainement pas le moment de se relâcher », pense le jeune Youcef qui fait ses premiers pas dans le monde de la médecine. En cette matinée du 16 juillet, le mercure affiche déjà 46° à Bordj Badji Mokhtar alors qu’il est à

h.

peine

Dans plusieurs endroits de la ville, on aperçoit les véhicules rouges de la protection civile qui font du porte à porte et les agents offrent

des denrées alimentaires et autres bonbons et jouets pour enfants. De leur côté, les six médecins de la caravane se sont scindés en groupes pour « ratisser large » et effectuer le maximum de consulta- tions médicales d’urgence dans l’unique centre de santé de proxi- mité de BBM où exercent 6 méde- cins pour une population de 22.000 âmes. « Certes, c’est insuf-

10

fisant en matière de couverture sanitaire mais je crois que les choses vont s’améliorer à l’avenir avec la prochaine réception d’une

polyclinique, et, plus tard, d’un hôpital de 40 lits dont le projet est

à l’étude », souligne le chef de

daïra de BBM qui reconnaît cependant qu’il est difficile d’atti- rer les médecins du nord du pays vers cette région de l’extrême-Sud.

« C’est dans cette optique que

nous sommes sur le point de recru-

ter une vingtaine d’infirmiers qui sont originaires de la région et ce, après avoir subi une formation dans le domaine paramédical. Ils seront répartis entre Bordj Badji Mokhtar et Timiaouine », ajoutera Amoumen Mokhtar. Pendant ce temps, les personnes continuent à affluer vers le centre de santé pour profiter de l’aubaine.

Et tandis que Youcef se charge

de la distribution des médicaments

apportés d’Alger, les Docteurs Bouzid Louiza et Rahal Karima dans une salle et le Dr Talbi de

l’autre côté accueillent à tour de rôle les patients.

A la fin de l’opération, le «

bilan » fait état de 180 consulta- tions médicales. Fait significatif à plus d’un titre, un nombre impor- tant de citoyens venus dans l’après-midi ont tout simplement refusé les médecins du centre de

santé et exigé le rappel des méde- cins de la PC pour être auscultés.

A telle enseigne que le centre en

question a été débordé en fin de journée, comme ce fut le cas d’ailleurs à Timiaouine où il a fallu

le recours aux gendarmes pour

ramener l’ordre. A Timiaouine, les citoyens de BBM souffrent essen- tiellement d’anémie, conséquence

de la malnutrition, de la gale et

des maladies des yeux. Les visites médicales à « domi- cile » n’ont pas été par ailleurs occultées dans cette mission

pas été par ailleurs occultées dans cette mission humanitaire puisque deux méde- cins se sont chargés

humanitaire puisque deux méde- cins se sont chargés de cette tâche et ont sillonné le quartier du 1 er

Novembre de Bordj Badji

Mokhtar, accompagnés d’un

représentant de la Direction de l’action sociale (DAS) qui a les menés vers les cas les plus urgent. «C’est vraiment terrible ce que souffrent ces gens-là », regrette le

Dr Maamouri alors que le Dr Ait-

Mohamed dit avoir fait face à deux cas de piqûres de scorpions. « Ce sont des enfants qui ont été surpris, l’un à la cuisse et l’autre au pied, ce qui a nécessité l’administration de doses de sérum anti-scorpions (SAS) », nous apprend-il. Région

à risques et à l’instar de la majori- té du sud du pays, Bordj Badji Mokhtar n’est en effet pas épar- gnée par les piqûres de scorpions et compte chaque année son lot de victimes même si la région de M’sila, Biskra, et, à un degré moindre, Naâma occupent le haut du podium. « On compte par année une moyenne de 150 morts sur les 48.000 à 50.000 accidents qui sur- viennent pour leur majorité en été », nous confie le responsable de la cellule de communication de la protection civile, le commandant Achour.

S. A. M.

400 consultations médicales effectuées par 6 médecins

Les six médecins qui font partie de la caravane de la protection civile ont réussi une jolie prouesse à l’occasion de cette sortie vers l’extrême-Sud en réussissant à offrir 390 consultations médicales au

profit des populations de Timiaouine et de Bordj Badji Mokhtar. Les Docteurs Bouzid, Rahal, Ait-Mohamed, Maamouri, Talbi et Youcef ont ausculté 200 personnes à Timiaouine dont une vingtaine issues de familles nomades et 180 autres patients à Bordj Badji Mokhtar.

Feux de forêts

Des milliers

d’hectares

en fumée

Le patrimoine forestier brûle, dans plusieurs wilayas du pays. Des mil- liers d’hectares sont livrés, depuis l’ouverture de la sai- son estivale, aux feux. La hausse de la températu- re qui a fait l’objet, en quelques jours, de deux bulletins spéciaux des ser- vices de la météorologie est souvent liée aux incen- dies de forêt qui revien- nent chaque année. En fait, les vagues de cha- leurs restent propices aux déclarations des feux de forêt qui mobilisent depuis le début de la saison esti- vale les services de la pro- tection civile, les forêts et les autorités locales, pour limiter les dégâts. Les services de la protec- tion civile ont relevé depuis le lancement de la saison estivale, 545 feux de forêt, à travers le territoire qui ont ravagé près de 3000 ha de récolte. La situation est inquiétante et les pertes subies par le secteur des forêts, restent sujettes à une éventuelle évolution, du fait des sautes d’hu- meurs du thermomètre qui annoncent au grand dam des populations, des tem- pératures maximales allant de 33 à 49°. Il faut dire que les feux de forêts représentent aujourd’hui, l’autre hantise des pompiers et des ser- vices des forêts qui restent sur le qui-vive pour faire face à d’éventuels risques. Le dispositif de lutte contre les incendies de forêts, en vigueur depuis le début de l’été répond au souci de préserver le couvert végé- tal, qui subi chaque année un rétrécissement, qui se traduit par la destruction de près de 7000 ha. Aujourd’hui, la forêt Algérienne fait face aux caprices de la nature puisque les services de la protection civile enregis- trent pas moins des dizaines, voire des cen- taines d’ incendies, détrui- sant des milliers d’hec- tares, qui s’ajoutent, fait il le rappeler à prés de 12 millions d’hectares, expo- sés à l’érosion hydrique, au niveau des bassins ver- sants et 32 millions d’hec- tares, menacés par l’éro- sion éolienne, en zones steppiques et présaha- riennes. Cette menace sur le patri- moine forestier, est tou- jours de mise puisque la hausse de la température, l’un des facteurs qui contri- buent au déclenchement des feux, d’où l’importance aujourd’hui, de la vigilance et de la prévention et sur- tout du renforcement de la coordination, entre les diffé- rents services en termes d’intervention mais aussi des moyens de lutte. Samia D.

Coopération

EL MOUDJAHID

5

3 e conférence mondiale des présidents de parlement à Genève

Bensalah préside la délégation algérienne

Algérie-Chine

Le conseiller d'Etat chinois Dai Bingguo en visite officielle en Algérie à partir de demain

L e conseiller d'Etat de la République populaire de Chine, Dai Bingguo, effectuera à partir de mardi une visite offi- cielle de trois jours en Algérie à l'invitation de M.

Abdelaziz Belkhadem, ministre d'Etat, représentant personnel du Président de la République, a indiqué hier, le ministère des Affaires étrangères dans un communiqué. Cette visite intervient dans le cadre de la concertation poli- tique entre les deux pays et du raffermissement des relations de coopération. Elle sera une occasion pour "examiner l'état de mise en oeuvre des décisions et recommandations prises par les plus hautes autorités des deux pays dans le domaine de la coopéra- tion bilatérale et la poursuite du dialogue sur plusieurs ques- tions régionales et internationales d'intérêt commun", a-t-on souligné. A l'occasion de cette visite, il sera procédé à la signa- ture d'un protocole de coopération économique et technique et d'un programme d'échanges dans le domaine de l'Enseignement supérieur et la Recherche scientifique, ajoute le ministère.

L e président du Conseil de la nation, M. Abdelkader Bensalah, présidera la délé-

gation Parlementaire algérienne participant aux réunions de la 3 è conférence mondiale des prési- dents de parlement, prévue du 19 au 21 juillet à l'office des Nations unies à Genève. Organisée par l'Union interpar- lementaire (UIP), la conférence aura pour thème : “Les parlements dans un monde en crise: garantir la responsabilité démocratique mon- diale pour le bien commun", a indi- qué hier un communiqué du Conseil de la nation. Les travaux de cette 3 e confé- rence mondiale des présidents de Parlement seront marqués par la présentation de rapports d'avance- ment depuis la précédente confé- rence (septembre 2005) sur la réa-

la précédente confé- rence (septembre 2005) sur la réa- lisation des Objectifs du millénaire pour le

lisation des Objectifs du millénaire pour le développement (OMD), la définition de normes mondiales pour les parlements démocratiques

et le renforcement de l'UIP et de ses relations avec l'ONU, a précisé la même source. La délégation par- lementaire algérienne par- ticipera également aux réunions des groupes arabe et africain et à la réunion consultative des parlements membres de la Ligue des conseils des sénats, des conseils consultatifs (choura) et des conseils similaires en Afrique et dans le monde arabe, qui seront organi- sées en mage des travaux de la conférence.

La 3 è conférence mon- diale des présidents de parlement intervient après celles tenues à

New York en 2000 et 2005.

Algérie-Cuba
Algérie-Cuba

M. Alarcon de Quesada :

“Les liens algéro-cubains évoluent d’une façon très satisfaisante”

L président du Conseil national du pou- voir populaire de la République de Cuba, M. Ricardo Alarcon de

Quesada, a affirmé hier à Alger que les liens de solidarité et d'amitié entre l'Algérie et Cuba évoluent d'une façon "très satisfaisante". "J'ai constaté comment les liens de solida- rité et d'amitié entre les deux gouvernements et les deux peuples, algérien et cubain, évo- luent d'une façon très satisfaisante et nous sommes sûrs que nous réussirons à les déve-

lopper (davantage) à l'avenir", a indiqué le président du Conseil national cubain à la pres- se au terme d'une visite officielle de six jours en Algérie. "Ma visite en Algérie était excellente et nous avons profité de la possibilité de s'entre- tenir avec le Président Bouteflika et les princi- paux responsables du gouvernement algé- rien", a-t-il souligné. M. Ricardo Alarcon de Quesada a ajouté :

"Nous avons appris beaucoup et constaté comment l'Algérie continue de se développer en paix et d'être plus que jamais une source de fierté pour tous les peuples du tiers-monde".

e

de fierté pour tous les peuples du tiers-monde". e Au sujet de sa visite dans les

Au sujet de sa visite dans les camps de réfu- giés sahraouis où il a rencontré le président Mohamed Abdelaziz et les dirigeants sah- raouis, le responsable cubain a déclaré que "c'était pour moi et toute la délégation cubai-

ne, une expérience que nous n'oublierons jamais". La visite de M. Alarcon de Quesada en Algérie à la tête d'une importante déléga- tion à l'invitation du président de l'Assemblée populaire nationale (APN), M. Abdelaziz Ziari, s'inscrit dans le cadre du "développe- ment des relations parlementaires et le renfor- cement du dialogue et de la concertation entre les deux pays". Le responsable cubain a été reçu à l'occasion de sa visite par le Président de la République, M. Abdelaziz Bouteflika, à qui il a rendu un hommage affirmant que "c'est un devoir (pour moi) de rendre homma- ge au Président Bouteflika et de le remercier

pour les excellentes relations qui existent entre nos deux pays". M. De Quesada a été également reçu par le Premier ministre, M. Ahmed Ouyahia, le pré- sident du Conseil de la nation, M. Abdelkader

Bensalah

et le ministre de la Santé, de la

Population et de la Réforme hospitalière, M. Djamel Ould Abbès. Les rencontres ont été "une occasion pour passer en revue les relations algéro-cubaines séculaires qui se caractérisent par une conver-

gence de vue et des positions lors des fora internationaux sur des questions importantes internationales et régionales". Il a été convenu, par la même occasion, de "tout mettre en œuvre" pour que cette coopé- ration bilatérale soit "à la hauteur" des rela- tions historiques qui lient l'Algérie et Cuba et des relations fraternelles et d'amitié qu'entre- tiennent les présidents des deux pays. Sur le plan parlementaire, les discussions entre les délégations des deux institutions législatives ont porté sur "les moyens de déve- lopper la coopération parlementaire à travers la redynamisation du rôle des deux groupes parlementaires d'amitié". L'Algérie et Cuba, qui entretiennent des "relations très fortes" depuis plus d'un demi siècle, sont liés par plusieurs conventions et accords dont la plupart concernent le domai- ne de la santé inhérents notamment à l'indus- trie pharmaceutique. Le président du Conseil national du pou- voir populaire de la République de Cuba a été salué hier à son départ d'Alger par le président de l'APN, M. Ziari.

4 e session de la commission mixte algéro-brésilienne

Medelci aujourd’hui à Brasilia

L

e ministre des Affaires étrangères,

à Brasilia L e ministre des Affaires étrangères, M. Mourad Medelci, effectuera aujour- d’hui une visite

M. Mourad Medelci,

effectuera aujour- d’hui une visite de travail à Brasilia

(Brésil) où il co-pré- sidera avec son homologue brésilien,

M. Celso Amorim, la

4 e session de la com- mission mixte algé- ro-brésilienne, a indiqué hier un com- muniqué du MAE. De nombreux thèmes sont inscrits à l'ordre du jour de cette

réunion, dont notamment la signature d'un instrument établissant un mécanisme de dialogue stratégique entre les deux pays appelé à renforcer et élargir la coopération bilatérale et à consolider la concertation sur les questions internatio- nales, précise la même source. M. Medelci qui dirige- ra, à cette occasion, une importante délégation, aborde- ra avec son homologue brésilien de nombreuses ques- tions relatives aux échanges commerciaux, à la coopé- ration dans le domaine de la santé, des ressources en

eau, de l'énergie et de la culture. Il est à rappeler que le volume des échanges entre l'Algérie et le Brésil a atteint, au cours de l'année 2009, 2,4 milliards de dol-

lars.

Les deux ministres saisiront l'occasion de leur ren- contre pour évoquer, également, le projet de biblio- thèque arabo-sud-américaine, dont le siège a été fixé à Alger sur la base d'une décision prise par le Sommet des pays arabes et ceux des pays d'Amérique Latine.

Le SG de l’UIT reçu par MM. Moussa Benhammadi et Nacer Mehal

la

des

Technologies

l'information et de la com-

munication (MPTIC), M. Moussa Benhammadi a reçu hier, à Alger le secré- taire général de l'Union internationale des télécom- munications (UIT), M. Hamadoun Touré qui effectue une visite officiel- le de quatre jours en Algérie, indique un com- muniqué du ministère.

de

L e

ministre

Poste

et

de

Cette visite, entamée la veille, sera mise à profit pour discuter de l'"état du réseau universel et de son développement au service de la paix et du bien-être économique, social, et cul- turel de l'humanité", comme défini par le pré- ambule de la charte de l'union a-t-on précisé. Elle s'inscrit en outre dans le cadre des "relations étroites et traditionnelles" existant entre l'UIT et le

MPTIC et répond au souci des deux parties de mainte- nir le contact périodique pour faire le point sur l'état des relations bilatérales et les moyens de les renfor- cer. Le séjour du SG de l'UIT permettra également de dynamiser la coopéra- tion bilatérale en appui aux programmes de développe- ment des télécommunica- tions en cours et également futurs de l'Algérie, a-t-on souligné.

L’Algérie est un membre “très actif” de l’UIT

L e secrétaire général de l'Union inter- nationale des télécommunications (UIT), M. Hamadoun Touré, a sou-

ligné, hier, à Alger, que l'Algérie est un membre "très actif" au sein de cette organi- sation onusienne. "L'Algérie est un membre très actif au sein de l'union. Je suis là pour voir les réa- lisations faites en Algérie au cours des quatre dernières années dans le domaine des technologies de l'information et de la communication", a indiqué M. Touré à l'is- sue des entretiens qu'il a eus avec le

ministre de la Communication, M. Nacer Mehal. Affirmant que les technologies de l'infor- mation et de la communication (TIC) sont aujourd'hui le "pilier principal" de tous les programmes de développement dans les différents secteurs et domaines, le SG de

l'UIT a souligné que les Objectifs du millé- naire pour le développement (OMD), qui seront revus lors de la prochaine assemblée générale de l'union, "ne seront atteints que si ces technologies sont mis en place à temps". Il a également souligné l'importan- ce des TIC pour les secteurs de l'éducation, la santé, le commerce et le tourisme, rele- vant qu'elles représentaient un "fondement" pour eux. "Nous avons essayé de voir ensemble les plans qui sont en cours et nous avons mis l'accent surtout sur le volet de la formation sur lequel nous allons, d'ailleurs, axer notre coopération l'année prochaine", a indiqué M. Touré à propos des entretiens qu'il a eus avec le ministre de la Communication. Rappelant les programmes de formation déjà accomplis entre l'Algérie et l'UIT sur les thèmes de la télévision et la télédiffusion numériques que l'organisation

et la télédiffusion numériques que l'organisation onusienne a fixés comme objectifs en 2015, M. Touré a

onusienne a fixés comme objectifs en 2015, M. Touré a affirmé qu'il a eu des assurances selon lesquelles ces objectifs seront atteints avant 2014. "Il est légitime que notre orga- nisation vienne travailler avec l'Algérie pour amener les bonnes pratiques que nous avons pu collecter dans le reste du monde et pour que l'expérience algérienne soit expor- tée ailleurs", a-t-il ajouté. Par ailleurs et concernant ses entretiens avec le ministre de la Poste et des Technologies de l'informa- tion et de la communication, M. Touré a indiqué qu'ils ont porté notamment sur la cyber-sécurité. Il s'est félicité du récent lan- cement du satellite algérien Alsat2A, en affirmant que le rôle de l'UIT était de "faire un marketing commun avec l'Algérie afin de mettre cet outil à la disposition de plu- sieurs autres Etats". APS

Culture

EL MOUDJAHID

7

Festival de Timgad

UU nneecc llôôtt uurree ee nnaappoott hhééoossee aavveeccMMaajjddaa EErrrroo uu mmii
UU
nneecc llôôtt uurree
ee nnaappoott hhééoossee
aavveeccMMaajjddaa
EErrrroo uu
mmii

L a star libanaise Majda Erroumi a offert des moments de pure magie au public de Timgad

(Batna), dans la nuit de samedi à dimanche, en clôture du 32 e Festival international de Timgad. Le nouveau théâtre de verdure de l’antique Thamugadi a pu tout juste

contenir la véritable marée humaine qui a déferlé des Aurès mais aussi de plu- sieurs wilayas du pays pour applaudir la grande diva arabe qui s’est dit "heureuse de se retrouver parmi le peuple libre d’Algérie pour lequel elle est porteuse d’un message d’amour et de paix". La sensibilité à fleur de peau, la voix

sublime, la beauté et

gestuelle de

Majda, qui se fit un plaisir d’interpréter, deux heures durant, la majorité des chansons de son répertoire, ont littéralement subjugué le public qui aura passé une soirée inou- bliable, se délectant de la beauté des textes et de la qualité de l’or- chestration.

L’un des moments les plus forts du spec- tacle, mais aussi le plus émouvant, aura été cette interprétation sublime du standard de Naïma Dziria "Ana loulia" qui provoqua une standing ovation aussi longue que spontanée. La cérémonie de clôture du 32 e Festival international de Timgad qui a quitté pour la première fois les travées du théâtre romain pour occu- per une nouvelle infrastructure réalisée tout à côté du site archéologique, a éga- lement été marquée par un hommage aux journalistes ayant couvert l’événe- ment et aux entreprises qui ont contribué à sa réussite.

la fine

“Le mariage palestinien” captive le public du Festival de théâtre amateur de Mostaganem

L e mariage palestinien", une pièce de la troupe palestinienne "Aouda lilfounoun châabiya", a

captivé le public à l'occasion de la pre- mière soirée du Festival national de

théâtre amateur de Mostaganem.

Cette troupe qui a donné le ton, same-

Palestiniens, reflète les souffrances et les aspirations de tout un Peuple dont les rares moments de bonheur se manifes- tent à l'occasion des célébrations nup- tiales", a expliqué un des comédiens de cette troupe. Au milieu de ces événe- ments, se tisse une histoire d'amour entre

di

en soirée, à la 43 e édition du Festival

un jeune couple Palestinien qui aboutit

de

Mostaganem, a émerveillé les specta-

au mariage, la pièce met en avant, près

teurs par la qualité et l'originalité de sa

d'une heure de représentation, la douleur

prestation. La pièce, écrite et mise en scène par Nadhir Haddad, traduit notamment la détermination des Palestiniens à vivre dans la dignité malgré la politique d'op- pression et de persécution menée à leur encontre par l'occupant sioniste. "L'histoire, inspirée du vécu des

vécue au quotidien par ce Peuple meur- tri, mais aussi la fermeté de sa résistance face à l'occupation. Le public a apprécié ce spectacle en vibrant au rythme de la "taktouka" (musique), de la "debka" (danse) et des chants patriotiques palestiniens entonnés sur les planches de la Maison de la cul-

ture "Ould Abderrahmane Kaki". La troupe "Aouda lil founoun chaâ- biya" a à son actif plusieurs œuvres théâ- trales, dont "Jourh la yamout" (blessure éternelle) qui traite également de la souffrance du Peuple palestinien. Cette 43ème édition du Festival natio- nal de théâtre amateur donnera lieu à 40 représentations théâtrales de troupes Algériennes et étrangères qui se produi- ront durant dix jours à la Maison de la culture "Ould Abderrahmane Kaki" et aux sièges des associations "Ichara" et "El-Moudja". Des pièces de théâtre seront aussi jouées hors concours sur la scène du théâtre régional "Abdelkader Alloula" d'Oran (TRO).

Traditions

Conférence de presse à la salle Atlas de Bab El Oued

Djemila

fin prête

D ans une conférence de presse organisée hier au club des médias culturels de la salle Atlas dans la

commune de Bab El Oued, M me Abas Nacéra, commissaire du festival arabe de Djemila, a exposé les grandes lignes du programme de la 6 e édition de ce festival qui se déroulera au théâtre romain de l’an- tique cité de Djemila, dans la wilaya de tif, et ce, du 22 au 31 juillet 2010. Le festival, placé sous l’égide de l’Office national de la culture et de l’information (ONCI), s’attelle au fil des ans à gagner ses lettres de noblesse et à s’imposer sur la scène culturelle nationale, avait rappelé la conférencière. Les critères de sélection des artistes qui participeront à l’animation des soirées artistiques et musicales prennent en ligne de compte le talent, l’audience et la popu- larité ainsi que la nécessité de privilégier toute la variété des genres musicaux algé- riens. En effet, le public pourra apprécier les facettes de notre patrimoine dans toute

sa diversité : raï, sahraoui, chaâbi, moder-

Il y en a donc pour

ne, chaoui, etc

tous les goûts. En ce qui concerne les artistes arabes, sept chanteurs sont programmés dans les différents spectacles qui seront donnés. Il s’agit de Melhem Zine, Assi El Hellani, Latifa Raefat, Waed, Saber Rebae, Ali Dick. Le ballet “Emena” présentera, en

ouverture, une fresque chorégraphique intitulée “Zenoubia, la reine de l’Orient”. Ce ballet syrien se produira le jeudi 22 juillet. Quant aux artistes nationaux, une pléia- de de “vedettes” est retenue pour égayer des soirées colorées et animées. On cite à titre d’exemple Bekakchi El Khier, Aziouz Raïs, Houari Dauphin, Mohamed Allaoua,

cheb Billal, Hakim Salhi, etc

total 20 chanteurs algériens, tous connus du grand public. Il faut rappeler que ce festival est spon- sorisé par la wilaya de Sétif et par d’autres partenaires. De grandes pointures vont donc défiler sous le chapiteau dans le cadre d’une manifestation que l’on veut marquer du sceau de la continuité et de la permanen- ce.

Mohamed Bouraïb

Ce sont au

Relizane au rythme des Ouaâdate commémorant les saints patrons de la région

D e nombreuses localités de la wilaya

de Relizane, fidèles à la tradition

observée à chaque saison estivale,

lations dans un cadre communautaire, gui- dés en cela par les descendants des grands

maîtres et de leurs fidèles disciples.

vivent au rythme des ouâadate commémo- rant les saints patrons de la région. Ces journées commémoratives permettent notamment de faire connaître au large public le parcours et l'œuvre de leurs pieux aïeux, tout en lui offrant des moments de détente et de loisirs à travers l'organisation d'activités religieuses, culturelles et spor- tives. Selon des sources locales, la région de Relizane s'enorgueillit d'avoir une centaine

La fête s'annonce quelques jours aupara- vant par l'installation de tentes dans les périmètres des mausolées, alors que les femmes se mobilisent pour la préparation du couscous à servir aux convives, mais aussi aux nécessiteux et aux personnes de passage. Les cérémonies débutent par des séances de récitation collectives du Coran et se poursuivent avec des activités variées, à commencer par l'incontournable exhibi-

de

noms comptant parmi les plus vertueux

tion de la fantasia qui drainent un public

des ancêtres, à l’instar de Sidi M'hammed

nombreux, en particulier les enfants.

Benouda, Sidi Lazrag, Sidi Saâda, Sidi Bouabdellah, Sidi Khettab, Sidi Abed et Sidi Slimane. "Ces saints patrons gagnèrent le respect

Parmi les grandes ouâadate de la région, l'on compte celle de Sidi M'hamed Benaouda qui est sans conteste la plus importante en terme d'affluence, attirant

de

tous de par la noblesse de leur dimen-

des visiteurs des quatre coins du pays.

sion humaine, de leur générosité et de leur

Le rendez-vous pour la célébration de

piété, mais également par leur sens du

cette ouaâda est fixé chaque année au mois

patriotisme", soulignent leurs descendants

de septembre où les festivités sont lancées

en

rappelant que nombre de communes de

un mercredi pour s'achever vendredi.

la

wilaya en portent fièrement leurs noms. Les ouâadate sont initiées par les popu-

La tradition veut, dans ce contexte, que toutes les branches de la tribu locale des

"Flita" participent aux préparatifs de la ouaâda de Sidi M'hamed Benaouda pour réserver le meilleur accueil aux milliers de visiteurs attendus. De son vrai nom M'hamed Ben Yahya Benabdelaziz, Sidi M'hamed Benouda vécut au 16 è siècle et était ainsi appelé en référence à sa nourrice "Ouda". Les sources historiques sont unanimes à relever chez l'homme ses qualités spiri- tuelles et de grand érudit qui consacra sa vie au savoir et à l'enseignement qu'il pro- diguait dans sa zaouia où il accueillait éga- lement les pauvres et les gens de passage, leur offrant gîte et couvert. Les mêmes sources rapportent en outre que Sidi M'hamed Benaouda participa, aux côtés des Medjaher et des Ouled Sidi Abdellah El-Khettabi Idrissi Hassani, à la bataille historique de Mazagran (Mostaganem) pour repousser les conquistadors (conqué- rants) espagnols. Cette célèbre bataille qui eut lieu en août 1557, à deux kilomètres de la ville de Mostaganem, se soldant par la victoire écrasante des forces résistantes, fut immortalisée par le saint patron et grand poète Sidi Lakhdar Benkhlouf dans son

texte intitulé "La bataille de Mazagran Mâalouma". Les habitants de Relizane commémorent également Sidi Lazrag, un savant soufi de la région qui consacra lui aussi sa vie à la diffusion des nobles valeurs dans sa zaouia où il eut à assumer le rôle de juge, d'après Mohamed Meflah dans son livre sur les Savants de la région de Relizane. L'écrivain note encore qu'en plus de son haut degré de piété, Sidi Lazrag s'illustra également par son sens du patrio- tisme pour avoir dirigé la résistance et combattu les forces d'occupation en 1864, avant de tomber au champ d'honneur à Dar Ben Abdallah, dans la daïra de Zemmoura. Une autre ouâada est célébrée, quant à elle, à la mémoire de Sidi Khettab, à la frontière des wilayas de Mostaganem et Relizane, attirant foule en provenance des deux régions. Ces fêtes traditionnelles constituent une opportunité pour revisiter l'œuvre de ces hommes qui ont marqué l'histoire du pays par leur savoir et leur sagesse, permettant ainsi aux participants de s'imprégner de leur parcours exemplaire. APS

Culture

9

EL MOUDJAHID

Mostaganem

Ouverture de la 43 e édition du Festival national de théâtre amateur

Organisation

jeudi de la 6 e édition

du festival arabe de Djemila

jeudi de la 6 e édition du festival arabe de Djemila La 6 e édition du

La 6 e édition du festival arabe de Djemila débutera jeudi prochain et se poursuivra jusqu'au 31 juillet à l'amphithéâtre du site archéologique de Djemila dans la wilaya de Sétif avec la participation d'une pléiade d'artistes algériens et arabes. "Cette édition verra la participation de sept artistes arabes outre des chanteurs algériens, aussi bien de l'intérieur que de l'extérieur du pays", a précisé la commissaire du festival, Mme Nacéra Abbas, lors d'une conférence de presse animée dimanche à la salle Atlas (Alger). Parmi les artistes arabes qui seront présents lors du festival l'on cite Assi Al Hilani, Melhem Zine (Liban), Latifa Raafet (Maroc) et la chanteuse Waad (Arabie Saoudite). S'agissant de la participation algérienne l'on cite Aziouz Raïs, Naïma Ababsa, Mohamed Allaoua, Lotfi double canon, cheb Yazid et autres. Au sujet de la participation algérienne, Mme Abbas a indiqué que "les organisateurs ont tenté de concilier entre différents styles algériens représentant différentes régions du pays. Mme Ababsa a tenu à préciser que le festival de Djemila tente

d'année en année de "se frayer un chemin parmi les grands festivals au niveau arabe et international". La cérémonie d'ouverture du festival de Djemila sera animée par le ballet syrien "Inana" qui présentera un spectacle intitulé "Zenoubia reine d'Orient".

Béchar

Riche programme d’activités à la maison de la culture

La maison de la culture de Béchar vibre depuis le début de ce mois de juillet aux rythmes des activités culturelles et artistiques, à la faveur d'un programme ''spé- cial été". En plus des soirées musicales animées par une pléia- de d’artistes locaux et nationaux, dans différents genres, la salle de spectacles et l’esplanade du même établissement seront aussi, durant toute la saison estivale, le théâtre de production des diffé- rentes expressions folkloriques et chorégraphiques populaires de la région, telles que les danses Houbi et Haidouss. L'objectif est de donner une autre occasion au public d’apprécier le talent artistique des membres des

ensembles spécialisés dans ce

genre de danses populaires, a estimé le directeur de la maison de la culture. De son côté la troupe El Amal de musique et chant Melhoun animera le 21 de ce mois une soi- rée, dans le cadre de sa tournée

nationale. Cette troupe de Bechar, qui puise son répertoire de la poésie Melhoun locale et maghrébine, est considérée comme l’une des meilleures du genre, en témoignent les prix qu’elle a récoltés à travers plu- sieurs festivals et rencontres nationales de musique Melhoun. Des expositions artistiques et d’artisanat traditionnel sont éga- lement au menu des activités de la maison de la culture de Béchar en cette période estivale, en plus de conférences-débats sur diffé- rents thèmes scientifiques et cul- turels. Des activités culturelles desti- nées spécialement aux enfants sont aussi projetées avec la contribution de troupes de théâtre pour enfants, à l’instar de "Mesrah El Medina" de la maison de la culture, qui présentera jeudi prochain sa nouvelle pièce intitu- lée "Atfal wala Kin", qui traite du thème de l’éducation des enfants.

La 43 e édition du Festival national de théâtre amateur s'est ouverte, samedi en soirée, à la maison de la culture "Ould Abderrahmane Kaki" de Mostaganem. Le lever de rideau sur cet évé- nement de dix jours avait été pré- cédé par un défilé des troupes participantes à travers les diffé- rentes artères de la ville de Mostaganem. Un public nombreux a assisté aux exhibitions animées dans une ambiance de fête par les troupes qui paradaient en symbolisant le parcours des anciens drama- turges. La cérémonie inaugurale s'est tenue en présence du repré- sentant du ministère de la Culture M. Noureddine Larjam, qui a mis en exerguel'évolution de cette manifestation depuis son institutionnalisation. Il a ajouté, en outre, que la participation de troupes étrangères permet aux artistes d'échanger leur expé- riences, afin de développer le théâtre amateur. Plusieurs troupes théâtrales venues de dif- férentes wilayas du pays partici- pent à cette rencontre culturelle aux côtés de leurs hôtes représen- tant la Palestine, la Tunisie, l'Espagne, la Croatie, la Lituanie, le Congo, le Bénin et la Chine qui se produiront également sur scène. Le jury du Festival, présidé par l’artiste Sonia, comprend des spécialistes du 4 e art à l'image

comprend des spécialistes du 4 e art à l'image à la maison de la culture, autour

à la maison de la culture, autour

de divers thèmes tels "la parole et

l'ouïe dans le théâtre" et "la danse rythmique". Des "gaâdate" sont aussi pré- vues au profit des plus passionnés qui auront le loisir d'échanger leurs points de vue sur l'évolution du théâtre amateur en Algérie. Cette édition sera en outre mise à profit pour rendre homma- ge à de grands noms du 4 e Art, dont Si Djilali Ben Abdelhalim, Ould Abderrahmane Kaki, Belmokaddem Abdelkader, M'hamed Benguettaf,Yamina Ghassoul, Mustapha Chougrani

et Othmani Mokhtar.

Des représentations seront également données par les troupes participantes aux théâtres régionaux d’Oran et de Mascara, ont indiqué les organi- sateurs.

des Algériens Zellal Abdelkrim et Belkeroui Abdelkader, de Djamel Shaïji (Koweït) et de Benjeddi Mohamed (Maroc). Ce jury sélectionnera la troupe qui se verra décerner le Prix de la meilleure représentation, à savoir le Prix "Si Djillali Ben Abdelhalim", du nom du fonda- teur du Festival. D'autres Prix seront également attribués, dont ceux du meilleur réalisateur, du meilleur texte, des meilleures représentations mas- culine et féminine, et le Prix du jury. Les pièces programmées seront jouées sur les scènes de la maison de la culture "Ould Abderrahmane Kaki" et des sièges des associations théâtrales "El-Moudja" et "Ichara" de Mostaganem. Des ateliers de formation seront animés par des spécialistes

Selon M. Bentorki

Le festival de Timgad a connu cette année un saut qualitatif notable

L'édition de cette année du fes- tival international de Timgad a constitué "un saut qualitatif notable dans la vie de cette mani- festation", a souligné M. Lakhdar Bentorki, commissaire du festival et directeur de l’Office National de la Culture et de l’Information (ONCI). Le festival, a estimé son com- missaire, "connaît une évolution constante, malgré quelques per- turbations constatées cette année au niveau des concerts en raison notamment du transfert de la scène de la manifestation de l’an- tique théâtre romain au nouveau théâtre construit à proximité". M. Bentorki considère que la manifestation s’est faite une place sur le plan international, connaît une évolution constante et attire de plus en plus un public de qualité, estimant que le festival de Timgad "devrait avoir le sou- tien de tous, notamment celui des médias". Cette 32ème édition du festival international de Timgad a été marquée, a ajouté son commissaire, "par une meilleure maîtrise de l’organisa- tion, un meilleur respect de la programmation suivie à la lettre, hormis l’absence de l’artiste libanais Georges Wassouf qui a raté son vol et du chanteur algé- rien Ait Menguellat, qui s’est excusé auprès des organisateurs et du public, en raison d’un impondérable familial". Le nouveau théâtre de plein air construit à côté de l’antique théâtre romain "constitue un saut qualitatif pour le festival et un grand acquis pour Batna et pour toute l’Algérie", a relevé M. Lakhdar Bentorki, arguant du fait que cette nouvelle structure de 5000 places "est non seulement l’un des plus grands théâtre en

"est non seulement l’un des plus grands théâtre en Algérie, mais est également dotée de toutes

Algérie, mais est également dotée de toutes les commodités modernes qui font défaut dans le théâtre romain". M. Bentorki a, dans ce sens, exprimé le v£u de voir le nouveau théâtre doté d’une instance de gestion qui per- mettrait son ouverture et son

exploitation durant toute l’année et non pas juste pendant les 10 jours que dure le festival de Timgad. L’ONCI, a estimé son direc- teur, a mis à la disposition du fes- tival tous les moyens techniques et organisationnels nécessaires à

à

d’autres parties de prendre les initiatives nécessaires à son enri- chissement, notamment les spon- sors et les associations culturelles

qui pourraient organiser des manifestations en parallèle à même de mettre en valeur la richesse et la diversité culturelle de la région", a-t-il dit. La 32 édition du festival de Timgad qui a mobilisé un finan- cement de 352 millions de dinars

a connu cette année la participa-

tion de grands artistes notam- ment la diva libanaise de la chan-

sa

réussite.

"Il

appartient

son arabe Madjda Erroumi qui a donné une dimension nouvelle à la manifestation en assurant le concert de clôture.

Education

Ouverture d’un nouveau lycée de 1.000 places à Constantine

La prochaine rentrée scolaire 2010-2011 sera marquée à Constantine par l’ouverture d’un nouveau lycée de 1.000 places pédago- giques dans la cité Hraicha Amar, commune d’Aïn Smara, a-t-on indiqué samedi à la direction de l’Education. Doté d’une demi- pension de 200 repas /jour, ce nouvel établis- sement d’enseignement secondaire devra contribuer à l’amélioration des conditions de scolarisation des lycéens de cette région, en leur évitant de parcourir des dizaines de kilo- mètres pour rejoindre les bancs de classes situés à Aïn Smara ville, a indiqué M. Nacer Hamidi, responsable de la programmation et

de suivi à la direction de l’Education de la wilaya. Par ailleurs, ce responsable a annon- cé l’ouverture d’une demi-pension au CEM Dribina, dans la commune d’Aïn Abid, devant distribuer au moins 200 repas quoti- diennement. La saison estivale a été "mise à profit" par la direction de l’éducation de la wilaya de Constantine pour procéder à des opérations de réhabilitation ciblant 75 éta- blissements scolaires dont 17 lycées, a en outre affirmé M. Hamidi. La réception de ces chantiers aura lieu à la prochaine rentrée sco- laire, a fait savoir ce responsable, précisant que plusieurs autres infrastructures d’ensei-

gnement primaires seront fonctionnelles d’ici le mois de septembre 2010. Il s’agit, entres

autres, de l’ouverture d’une école à Aïn Smara dont les travaux de réalisation ont été entièrement achevés et d’une cantine à l’éco- le Bouzelata Ramdane dans la commune de Didouche Mourad, a-t-on souligné de même

source. ont été lancés à travers plusieurs établisse- ments scolaires à l’image du CEM Omar Ibn El Khattab et Souidani Boudjemaâ de la ville de Constantine en plus des CEM Massinissa 2 et Ibn Rostom d’El Khroub, a indiqué le responsable de la programmation et du suivi.

Les travaux d’extension de classes

Monde

13

EL MOUDJAHID

La Ligue arabe exige des garanties avant des négociations directes israélo-palestiniennes

L a Ligue arabe a exigé hier des garanties écrites avant le passage à des négociations

de paix directes entre Palestiniens et Israéliens, a indiqué le secrétaire général de l'orgnaisation, M. Amr Moussa. "Nous ne pouvons pas pas- ser de manière automatique d'une négociation (indirecte) à une autre (directe, ndlr) sans garanties écrites", a affirmé M. Moussa à la presse, au terme d'un entretien au Caire avec l'émissaire américain pour le Proche-Orient George Mitchell. La Ligue arabe soutient les pourparlers de paix indirects entre Palestiniens et Israéliens, menés sous la houlette des Etats- Unis. Lors d'une visite au Caire, le président palestinien Mahmoud Abbas s'est entretenu dans la jour- née avec son homologue égyptien Hosni Moubarak des voies et

moyens du règlement du processus de paix, avec la solution de deux Etats. Les deux dirigeants ont aussi discuté des résultats de la dernière visite de l'émissaire américain Mitchel dans les territoires palesti- niens occupés, selon des sources médiatiques. Le président égyptien a également eu des entretiens sépa- rés hier avec M. Mitchell et le chef du gouvernement israélien Benyamin Netanyahu, ayant porté sur la perspective d'une reprise des négociations directes. Lors de sa nouvelle tournée dans la région, George Mitchell avait rencontré le président Abbas, Netanyahu, l'en- voyé spécial du Quartette pour le Proche-Orient, Tony Blair et la Haute représentante pour les Affaires étrangères de l'Union européenne (UE), Catherine Ashton. Au cours de sa rencontre

samedi à Ramallah (Cisjordanie) avec M. Mitchell le président palestinien a exigé des garanties sur les contentieux de la colonisation juive et d'El-Qods-Est avant de reprendre des négociations directes. Samedi, le chef de la Ligue arabe Amr Moussa s'était entre- tenu avec le président Abbas. "J'ai eu le sentiment que le pré- sident palestinien était (en accord) avec les décisions du conseil ministériel (de

la Ligue arabe) selon lesquelles passer automatiquement de négociations de paix indirectes à

automatiquement de négociations de paix indirectes à directes n'était pas faisable", avait alors

directes n'était pas faisable", avait alors indiqué M. Moussa.

L'UE réitère son appel à une levée totale du blocus sioniste de Ghaza Un député
L'UE réitère
son appel
à une levée
totale
du blocus
sioniste
de Ghaza
Un député du Hamas refusant
d'être expulsé d'El Qods maintenu
en détention par Israël
U n député du mouvement
palestinien Hamas,
Mohammed Abou Tir, qui
L a haute représentante
pour les Affaires
étrangères de l'Union
a refusé d'être expulsé d'El Qods
après sa libération d'une prison
israélienne en mai dernier, a été
maintenu en détention par un tri-
bunal israélien. Arrêté il y a
quatre ans par les autorités de
l'occupation israéliennes avec 60
européenne (UE), Catherine
Ashton, en visite Ghaza, a
réitéré hier son appel à une
"levée totale" du blocus
israélien imposé à cette
enclave palestinienne
depuis juin 2007. Arrivée
hier à Ghaza pour s'enqué-
rir de la situation humani-
taire catastrophique préva-
lant dans ce territoire pales-
tinien, Mme Ashton a insisté
sur la nécessité de lever
complètement le blocus
israélien et d'ouvrir davan-
tage de points de passage
pour permettre l'entrée des
aides humanitaires interna-
tionales à cette enclave, sous
embargo israélien depuis
plus de trois ans. La diplo-
mate de l'UE a tenu par
ailleurs à exprimer le rejet
total de l'UE des plans
israéliens visant à séparer
Ghaza de Cisjordanie.
"L'UE rejette les plans
d'Avidgor Lieberman", a-t-
elle affirmé. Mme Ashton
doit rencontrer au cours de
sa visite à Ghaza des respon-
sables de l'Agence de
secours et de travaux de
l'ONU pour les réfugiés de
Palestine dans le Proche-
Orient (UNRWA) et va ins-
cadres politiques du Hamas, il a
été condamné à quatre ans de pri-
son, avant d'être relâché le 20
mai dernier. Il a toutefois été
sommé de quitter le domicile
familial à El Qods-Est occupée.
Ayant refusé d'abdiquer à la déci-
sion israélienne, il a été une nou-
velle fois arrêté début juillet par
la police. En juin 2006, Israël
avait annulé son statut de résiden-
ce à El Qods ainsi que celui de
trois autres dirigeants politiques
du Hamas. Samedi dernier, plu-
sieurs centaines de Palestiniens
ont manifesté contre sa détention
et les ordres d'expulsion à l'en-
contre des trois leaders du Hamas
qui se sont installés dans les
locaux du Comité International
de la Croix-Rouge (CICR) à El
Qods-Est.
Le Pakistan appelle à l’aide
la communauté internationale
L e Pakistan a appelé la
communauté internatio-
nale à soutenir son éco-
nomie ravagée par la guerre et
le terrorisme. Le ministre
pakistanais des Affaires étran-
gères, Shah Mehmood Qureshi
a indiqué samedi, au cours
d'une réunion ministérielle, à
laquelle participaient, notam-
ment, l'envoyé spécial améri-
cain Richard Holbrooke et des
représentants de la Banque
mondiale et d'autres organisa-
tions financières internatio-
nales, que des problèmes com-
plexes comme le terrorisme ou
l'extrémisme ne pouvaient
être résolus dans un environ-
nement économique déprimé.
"Le Pakistan a perdu 43 mil-
liards de dollars au cours des
neuf dernières années et nos
exportations, ainsi que les
investissements étrangers, ont
été sévèrement touchés", a-t-il
déclaré, cité par les agences.
"Nous avons besoin de davan-
tage d'emplois et d'encore plus
d'opportunités économiques
pour empêcher de jeunes
esprits impressionnables de
devenir des proies pour des
idéologies pernicieuses et mal-
avisées qui sont l'antithèse
d'un Islam pacifique", a-t-il
ajouté. L'envoyé spécial améri-
cain se trouve au Pakistan à la
veille d'une visite de la secré-
taire d'Etat Hillary Clinton,
qui doit aussi participer à une
conférence des donateurs à
Kaboul.
La campagne pour
la présidentielle au Rwanda
débutera demain
Deux morts et 20
blessés dans une forte
explosion à Kaboul
La campagne pour l'élection présidentielle du 9 août au
Rwanda débutera, demain, autour du président sortant Paul
Kagame, donné grand favori et trois autres candidats en lice.
M. Kagame, qui dirige le Front patriotique rwandais (FPR),
pecter les projets mis en
place avec des financements
européens. Elle, qui a
annoncé samedi à l'issue des
ses entretiens avec le
Premier ministre Salam
Fayyadh, que l'UE va
accroître son soutien au sec-
teur privé palestinien, ren-
contrera également des
représentants du monde des
affaires privées de Ghaza.
souhaite obtenir auprès des quelque cinq millions d'électeurs
un nouveau mandat de sept ans après sa première élection en
2003. Loué pour sa vision économique et l'indéniable trans-
formation sociale du Rwanda, M. Kagame, 52 ans, entamera
sa campagne électorale au stade national de Kigali, selon
Christophe Bazivamo, coordinateur de la campagne. Les trois
autres candidats en lice sont le vice-président de l'Assemblée
nationale Jean-Damascène Ntawukuriryayo du Parti social
démocrate, le vice-président du Sénat Prosper Higiro du Parti
libéral, et la sénatrice Alvera Mukabaramba du Parti du pro-
grès et de la concorde créé en 2003. Ces trois partis dont le
discours politique ressemble à celui du FPR avaient soutenu
M. Kagame lors de la présidentielle en 2003. Trois forma-
tions d'opposition récemment apparues, les Forces démocra-
tiques unifiées (FDU), le Parti démocratique vert et le Parti
social (PS, Imberakuri), ont décidé de boycotter le scrutin
présidentiel après avoir demandé son report.
Deux personnes ont trouvé la mort et
20 autres ont été blessées dans une forte
explosion qui a secoué hier la partie est
de la capitale afghane Kaboul, selon la
police locale. "Des écoliers sont parmi
les blessés de l'explosion", a déclaré le
chef adjoint de la police de Kaboul,
Syed Abdul Ghafar Syedzada à la presse
sur le lieu de l'explosion. Auparavant, un
porte-parole du gouvernement afghan,
avait indiqué que cinq personnes ont été
blessées par une forte explosion surve-
nue dans le centre de Kaboul. Cette nou-
velle attaque à l'explosif est survenue
deux jours avant une importante confé-
rence internationale prévue à Kaboul.
Quelque 16.000 membres des forces de
sécurité ont été déployés pour assurer la
sécurité de la conférence, qui regroupera
des représentants venant de plus de 70
pays et organisations internationales.
Agences

Attentats

de Kampala

Plusieurs arrestations dont des étrangers

Plus d'une vingtaine de per- sonnes, dont des étrangers, ont été arrêtées dans le cadre de l'en- quête sur les attentats de Kampala, la capitale ougandai- se, qui ont fait 73 morts, a-t-on annoncé hier de source policiè- re. "Nous avons sans doute plus de vingt personnes détenues dans le cadre de ces investigations sur les attaques de Kampala", a indi- qué à la presse Kale Kayihura, chef de la police ougandaise. Parmi les personnes arrêtées figurent des étrangers, "dont cinq Pakistanais qui sont en train d'être interrogés" et "ils doivent s'expliquer" sur leur mise en cause, a ajouté la même source. Les attentats de Kampala ont été revendiqués par le groupe armé somalien "Shebab", qui refuse l'implication militaire de l'Ouganda en Somalie dans le cadre de la force de paix de l'Union africaine (Amisom).

Libération de 4 journalistes enlevés au sud du Nigeria

Quatre journalistes enlevés depuis une semaine dans l'Etat d'Abia situé dans le delta du Niger (sud du Nigeria) ont été libérés hier par leurs ravisseurs, ont annoncé la direction du syn- dicat des journalistes nigérians et la police. "Ils (les ravisseurs) nous ont appelés pour nous dire qu'ils avaient été relâchés sans condition", a déclaré le respon- sable du syndicat, Usman Leman. Les journalistes libérés dans une zone isolée de l'Etat d'Abia, dans le delta du Niger ont été récupérés par la police, selon la même source. Un porte- parole de la police de l'Etat d'Abia, Ali Okechukwu a confir- mé la libération de ces journa- listes. "Les journalistes ont été relâchés. Ils sont à notre quartier général à Umuahia, sains et saufs", a-t-il dit, cité par des agences de presse. Les journa- listes avaient été enlevés le 11 juillet par des hommes armés sur une route près d'Aba, dans l'Etat d'Abia, dans le sud pétrolifère du Nigeria. Pour les relâcher, les ravisseurs avaient exigé le paie- ment d'une rançon.

Attentat dans une mosquée au Pakistan

Au moins

19 blessés

Au moins dix-neuf personnes ont été blessées hier dans un attentat à l'explosif commis à l'intérieur d'une mosquée située à Sargodha, dans l'est du Pakistan, ont rapporté des médias locaux, citant la police. "L'explosion a eu lieu dans une mosquée au moment de la prière du soir", a déclaré Matiullah Jan, responsable de la police. "19 personnes ont été blessées dans l'explosion", a-t-il ajouté. Le responsable de l'administra- tion du district de Sardogha, Zulfiqar Ali Shah, cité par des agences de presse, a affirmé qu'il s'agissait d'un "attentat suicide". Selon le chef de la police du dis- trict, B.A. Nasir, cité également par les médias, un homme char- gé d'explosifs a été intercepté par les vigiles alors qu'il tentait de pénétrer à l'intérieur de la mos- quée avant d'actionner sa charge explosive.

Fo

16 EL MOUDJAHID

F o 16 EL MOUDJAHID ● La journée mondiale Nelson Mandela, coïncidant avec sa date de

La journée

mondiale

Nelson

Mandela, coïncidant avec sa date de naissance, a été célébrée hier à Alger en présence de plusieurs personnalités nationales historiques. Organisée par le bureau d'information des Nations- unies à Alger et l'association Machaâl Chahid, cette journée est célébrée après que

l'Assemblée générale de l'ONU eut adopté en 2009

la résolution instituant le 18 juillet journée

internationale Mandela, à compter de l'année 2010. Né en 1918, Nelson Rolihlahla Mandela (de son nom tribal Madiba) a été un des leaders historiques de la lutte contre l'apartheid en Afrique du Sud, lorsqu'il avait intégré l'African national Congres (ANC), dont il deviendra plus tard commandant en chef. Son combat lui a valu un

emprisonnement de 27 années et n'a été relâché qu'en 1990. Quatre années plus tard, il a été élu premier président noir d'Afrique du Sud et avait alors mené une politique de réconciliation nationale entre les populations noire et blanche d'Afrique du Sud. C'est ainsi qu'il reçoit, en 1993, le prix Nobel de la paix en même temps que l'ancien président sud-africain F. W. De Klerk. Durant son combat, Mandela avait séjourné en Algérie, dans les années 1960, avant d'y effectuer une visite historique en 1990, juste après sa libération. Dans leurs témoignages, les moudjahidine ayant animé cette conférence-débat organisée au forum El Moudjahid ont rendu hommage à cet homme qui "porte l'Algérie dans le cœur ", pays qu'il avait qualifié "de Mecque des mouvements de libération", ont-ils relevé. Dans son intervention, M. Abdelhamid Mehri, moudjahed, a rappelé que la direction de la Révolution algérienne avait mené le même combat que celui de l'Afrique du Sud, rappelant que des militants de mouvements de libération d'Afrique, dont Nelson Mandela, avaient séjourné en Algérie et bénéficié d'une formation militaire. M. Mehri, qui s'est dit "honoré" d'avoir accueilli en Algérie Mandela en 1990, a souligné que ce combattant a réussi à mettre en place les bases d'une réconciliation nationale en Afrique du Sud, faisant remarquer dans le même sillage que l'Algérie continuera de combattre les "séquelles" du colonialisme français. En ce sens, il a estimé que "la réconciliation (avec la France) ne peut être possible et effective" tant que de l'autre côté "en continue encore à glorifier le colonialisme".Pour sa part, le moudjahed Abdelkrim Hassani a fait le parallèle entre le combat de Mandela et la Déclaration du 1 er Novembre, affirmant que

l'Algérie a consenti des sacrifices pour recouvrer sa liberté et sa dignité alors que le leader sud-africain

a réussi à faire des Sud-africains (Noirs et Blancs) "des frères alors qu'ils étaient des ennemis inconciliables". De son côté, la moudjaheda Leïla Ettayeb a affirmé avoir découvert en Mandela un "combattant invétéré, mais aussi une personne pleine d'humilité, de modestie".

A l'occasion de cette journée, dans un message du

secrétaire général de l'Onu, lu par le coordonnateur résident du système des Nations-unies en Algérie et directeur du centre d'information de l'Onu à Alger,

M. Mamadou Mbye, Mandela a été qualifié de "personnalité exceptionnelle", relevant que "sa vie, son énergie et sa droiture sont un exemple pour

) (

au prix d'un grand sacrifice personnel pour lui- même et pour sa famille. Son sacrifice a non seulement servi le peuple et sa propre nation, l'Afrique du Sud, mais a rendu aussi le monde meilleur pour tous les peuples", est-il mentionné dans le message du SG de l'Onu, "remerciant" Mandela pour "tout ce qu'il a entrepris pour la liberté, la justice et la démocratie".

APS

tous". "L’œuvre accomplie par Mandela l'a été

Par Tahar Mohamed Al Anouar - Ph. : Billal
Par
Tahar
Mohamed
Al
Anouar
-
Ph.
:
Billal
été Par Tahar Mohamed Al Anouar - Ph. : Billal Journ Un homme a qui a

Journ

Un homme a qui a marqué

Anouar - Ph. : Billal Journ Un homme a qui a marqu é A l’initiative de

A l’initiative de l’Association Machaâl Chahid en coordination avec El Moudjahid et le Bureau des Nations

unies en Algérie a eu lieu, hier au Centre de presse El Moudjahid, la commémoration de la journée inter- nationale Nelson Mandela. Cette journée fixée au 18 juillet de chaque année, correspond à la date de nais- sance du héros sud-africain, né à Mvezo (Afrique du Sud), le 18 juillet 1918. Le Bureau des Nations unies était représenté par M. Mamadou Mbye, coordonnateur résident du système des Nations unies en Algérie, directeur du centre d’information des Nations unies à Alger.

Liberté, égalité et démocratie

La Journée internationale Nelson Mandela a été placée sous le trip- tyque liberté, justice et démocratie. Trois grands principes que Nelson Mandela a intégré dans son combat contre le racisme et le colonialisme, dès les premières heures de la lutte. La rencontre d’hier, au Centre de presse, a vu la participation d’am- bassadeurs et de représentants de missions diplomatiques des person- nalités du monde politique et de la société civile, des moudjahidine

monde politique et de la société civile, des moudjahidine venus en grand nombre rendre un vibrant
monde politique et de la société civile, des moudjahidine venus en grand nombre rendre un vibrant

venus en grand nombre rendre un vibrant hommage à celui dont le nom est aujourd’hui gravé dans le marbre en matière de lutte contre la domination coloniale, le racisme et l’apartheid, la lutte pour la consécra- tion des droits de l’homme à travers le monde.

Une personnalité

exceptionnelle

Dans son message, le secrétaire général des Nations unies publié à l’occasion de la commémoration de la journée internationale Nelson Mandela, le 18 juillet 2010, relève que Nelson Mandela est une person- nalité exceptionnelle. Il incarne, ajoute-t-il, les valeurs les plus nobles de l’humanité et de l’Organisation des Nations unies. “ Sa vie, son éner- gie et sa droiture sont un exemple pour nous tous ”, souligne le secré- taire général des Nations unies. Ayant combattu avec la dernière énergie ses oppresseurs, il leur a ensuite pardonné.

Un leader d’une grande humilité

M. Ban Ki-moon affirme avoir rencontré le grand leader sud-afri- cain et avoir été impressionné par son extrême humilité. Il reste pour tous une source d’inspiration inépui- sable. Son sacrifice aura rejailli sur le monde, dans son ensemble, sug- gère le secrétaire général de l’ONU. Il a montré la voie. Il a changé le monde.

192 pays membres des NU votent en faveur de la jour- née internationale Nelson Mandela

C’est pour rendre hommage à cet homme d’un aussi grand rayonne- ment que 192 pays membres des Nations unies ont adopté lors de l’assemblée générale le 1 er décembre 2009, une résolution décrétant la

EL MOUDJAHID 17

rum A l’initiative de l’Association Machaâl Chahid, en coordination avec le Bureau des Nations unies à Alger et El Moudjahid

ée internationale commémorative en hommage à Nelson Mandela

u destin exceptionnel l’histoire universelle

Mandela u destin exceptionnel l’histoire universelle date du 18 juillet. de chaque année, journée

date du 18 juillet. de chaque année, journée internationale Nelson Mandela. C’est conscient du rôle détermi- nent que Nelson Mandela a joué durant de longues années dans la lutte pour la libération et l’unité de l’Afrique, à l’avènement d’une Afrique du Sud non raciale que les pays membres des Nations unies souscrivent à cette initiative. Cette résolution a été adoptée après une campagne internationale menée avec succès par la Fondation Nelson Mandela et les organisations apparentées.

1 er président noir Sud-Africain

Elu premier président noir d’Afrique du Sud en 1994, Nelson Mandela s’est attelé à mener une politique de réconciliation nationale entre Blancs et Noirs. Il a reçu le prix Nobel de la paix en 1993, en même temps que W. de Klerk, ancien chef du gouvernement du régime de l'apartheid qu’il a contri- bué à réformer. Lors de la rencontre d’hier au Centre de presse d’El Moudjahid, plusieurs témoignages de femmes et d’hommes politiques, des moudjahidine, ont rappelé l'ex- traordinaire convergence, en termes d’objectifs de la Révolution sud- africaine qu’a symbolisé très forte- ment Nelson Mandela et la Révolution du 1 er Novembre 1954.

Convergences entre la Révolution sud-africaine et celle de Novembre 54

Le premier à intervenir, fut le moudjahed Hadj Hassani Abdelkrim, qui trouve de profondes similitudes, dit-il, entre le discours de Nelson Mandela et la proclama- tion du 1 er Novembre 1954. Il s’agit de deux rêves, note l’ora- teur, qui se sont concrétisés à travers la lutte des peuples. Hadj Abdelkrim

Hassani a fait état d’un message qu’il avait reçu durant la Révolution de M. Abdelaziz Bouteflika lui demandant ce qu’il convenait de faire pour intégrer des combattants de l’ANC et leur assurer une forma- tion.

Message du M. Abdelaziz Bouteflika pour l’intégration des combattants sud-africains

De fait, cette intégration s’est accomplie et les combattants sud-

africains reçurent la même forma- tion que leurs frères algériens. Hadj Abdelkrim Hassani rend alors hommage à tous ceux qui

auront sacrifié leur vie au service de

la liberté affirmant que l’Algérie qui

a été ouverte à tous les mouvements

de libération nationale à travers le monde est demeurée toujours fidèle

à ses engagements. Palestine, Sahara occidental, bénéficient de la solidarité algérien- ne, aujourd’hui dans leur lutte contre l’oppression coloniale.

Un grand résistant

Lui succédant, M me Leïla Ettayeb, moudjahida et ancienne ministre, souligne qu’elle a eu l’occasion d’accompagner M. Nelson Mandela lors de sa visite en Algérie en 1999. Elle affirme avoir découvert chez le Président sud-africain, un homme d’une grande humilité, un grand résistant qui a tant fait pour la libéra- tion de son pays C’est une person- nalité d’une grande dimension histo- rique, relève également l’oratrice qui souligne qu’elle a rencontré durant sa carrière de grands hommes poli- tiques, mais Mandela est exception- nel, selon elle. M me Leïla Ettayeb a salué l’ini- tiative des Nations unies qui a pro- clamé la journée du 18 juillet de chaque année, journée internationale Nelson Mandela, personnalité qui a un grand renom dans le monde.

Mandela, personnalité qui a un grand renom dans le monde. Solidarité algérienne avec les mouvements de
Mandela, personnalité qui a un grand renom dans le monde. Solidarité algérienne avec les mouvements de
Mandela, personnalité qui a un grand renom dans le monde. Solidarité algérienne avec les mouvements de
Mandela, personnalité qui a un grand renom dans le monde. Solidarité algérienne avec les mouvements de

Solidarité algérienne avec les mouvements de libération

Abdelhamid Mehri, ancien ministre, a rappelé la solidarité tota- le qui existe entre les révolutions sud-africaines et algérienne. Il sou- ligne l’entière solidarité de notre pays avec tous les mouvements de libération nationale à travers le monde qui trouvent aide et assistan- ce chez nous. L’orateur a relevé que la lutte contre la colonisation française a été un combat contre un ordre fondé sur le racisme, l’exploitation et la néga- tion de l’être, il n’a pas été un com- bat contre le peuple français. Nelson Mandela a contribué à élargir la voie des relations nouvelles entre les peuples, à l’affermissement d’un ordre nouveau. L’initiative des Nations unies est considérée par l’orateur comme une contribution à la paix dans le monde, combat qui a été celui de Nelson Mandela.

Dignité, combativité, courage

La conclusion de ces interven- tions, c’est le coordinateur des Nations unies, M. Mamadou Mbye, qui la fera, notant que le monde gagnerait à s’approprier les qualités défendues par Nelson Mandela qui sont la dignité, la combativité, le courage. Il s’agit d’un homme qui a passé une longue partie de sa vie dans les prisons de l’apartheid mais qui n’a jamais renoncé aux idéaux qui ont toujours été les siens et qui ont fait sa grandeur. Le coordonnateur des Nations unies a adressé les vives félicitations au gouvernement algérien, à la direction générale d’El Moudjahid et à l’Association Machaâl Chahid pour l’organisation de cette journée commémorative du destin excep- tionnel d’un homme qui a vécu sa première formation militaire en Algérie.

T. M. A.

du destin excep- tionnel d’un homme qui a vécu sa première formation militaire en Algérie. T.

Santé

18

S anté 1 8 EL MOUDJAHID L'angine de poitrine, c'est quoi exactement ? L'angine de poitrine
S anté 1 8 EL MOUDJAHID L'angine de poitrine, c'est quoi exactement ? L'angine de poitrine
S anté 1 8 EL MOUDJAHID L'angine de poitrine, c'est quoi exactement ? L'angine de poitrine

EL MOUDJAHID

L'angine de poitrine, c'est quoi exactement ?

L'angine de poitrine, c'est quoi exactement ? L'angine de poitrine fait partie des maladies

L'angine de poitrine fait partie des maladies coronariennes. Éga- lement appelée angor, l'angine de poitrine correspond à la douleur caractéristique de l'insuffisance de circulation du sang dans les artères. Explications. De l'artériosclérose à la crise cardiaque, en passant par l'an- gine de poitrine L'angine de poitrine fait partie des maladies coronariennes, les- quelles commencent par des alté- rations des artères (artérioscléro- se et athérosclérose). Ces der- nières entraînent une mauvaise circulation sanguine (ischémie), des douleurs (angine de poitrine), voire aussi parfois une crise car- diaque (infarctus du myocarde). L'artériosclérose L'artériosclérose correspond à un durcissement des artères. Avec l'âge, les artères perdent progres- sivement leur élasticité, ce qui restreint la circulation sanguine. L'athérosclérose L'athérosclérose entrave égale- ment la circulation sanguine en rétrécissant le diamètre des artères. Il s'agit ici d'un épaissis- sement des artères par des dépôts graisseux et d'autres substances (plaque d'athérome), pouvant provoquer une ischémie et une angine de poitrine, voire une crise cardiaque lorsque l'artère est rétrécie à plus de 70%, ou un accident vasculaire cérébral si la plaque d'athérome se détache pour aller boucher une artère cérébrale. L'ischémie L'ischémie est le terme médical désignant une mauvaise oxygéna- tion des organes en raison d'une circulation sanguine déficiente

Pourquoi est- on fatigué ? Pour com- prendre le mal à l'origine de votre lassitude
Pourquoi est-
on fatigué ?
Pour
com-
prendre le
mal
à
l'origine
de votre
lassitude
perma-
nente, de
vos habi-
tudes quo-
tidiennes.
Vous trou-
verez au
premier banc des accusés : le
sommeil. Rien d'étonnant, mal
dormir, ça fatigue ! Tourner et se
retourner, se réveiller plusieurs
fois par nuit ne peut que se sol-
der par des matins difficiles.
Second coupable : le stress.
Quand les soucis du boulot, des
enfants, de la famille ont tendan-
ce à se mélanger, on court à la
catastrophe. Ajouter à cela un
zeste de carences alimentaires et
vous êtes bon pour la vraie bais-
se de tonus, le coup de mou qui
arrive sans prévenir !
Avoir la pêche passe aussi
par l'assiette. Il faut manger de
tout pour ne manquer de rien…
La fatigue est un avertisse-
ment, un signal de notre corps.

due à une athérosclérose notam- ment. L'angine de poitrine L'angor désigne la douleur ou l'inconfort ressenti lorsque la cir- culation sanguine est insuffisante. C'est par exemple le cas lors d'un spasme des coronaires. Cette douleur indique donc que les cel- lules cardiaques souffrent. Elle survient typiquement lors d'un effort et cesse à l'arrêt de celui-ci. En cas d'angine de poitrine, on recommande donc de stopper l'effort et de prendre un dérivé nitré (trinitrine), afin de dilater les artères et ainsi de rétablir une circulation suffisante. La crise cardiaque La crise cardiaque enfin, ou infarctus du myocarde, survient lorsqu'une artère se bouche, empêchant le sang de circuler et d'irriguer le coeur. Il s'agit sou- vent d'un morceau de plaque d'athérome qui se détache, for- mant un caillot ou thrombus plus ou moins obstruant. On parle alors d'insuffisance cardiaque, d'arythmie cardiaque, voire d'infarctus du myocarde lorsque les cellules cardiaques ne sont plus du tout oxygénées. C'est alors une urgence absolue !

les nausées matinales Les nausées, vous connais- sez depuis que vous êtes enceinte. Elles touchent
les nausées
matinales
Les nausées,
vous connais-
sez
depuis
que
vous êtes
enceinte. Elles touchent la moi-
tié
des femmes
dès
les pre-
mières semaines de grossesse.
Et parfois celles-ci peuvent
réellement gâcher ces premiers
moments de bonheur.
Certains
vous
diront
de
prendre votre mal en patience,
car elles disparaissent généra-
lement à la fin du premier tri-
mestre. Mais il existe aussi des
trucs pour
réduire leur intensi-
té. Nos conseils…
- Du calme !
Si vous commencez à
vous
exciter à peine levée, que vous
stressez et courez partout pour ne
pas être retard
au travail, vous
augmentez les symptômes des
nausées. En plus, le stress est
mauvais pour le bébé ! Alors
faites tout dans la sérénité
et pre-
nez votre temps, à commencer
par le levé : tout doux pour sortir
du lit !
- Mangez
doucement
et
régulièrement.
Gare aux longues
périodes
sans rien dans le ventre.
Prenez
un vrai petit déjeuner, une colla-
tion à 11 h, un déjeuner,
un goû-
ter et un dîner (plus
éventuelle-
ment un encas un peu avant de
vous coucher).
Le ventre vide est le meilleur
moyen d’avoir des nausées.
Et ne faites pas d'excès. Il
vaut mieux faire de petits
fractionnés.
repas
- Faites un
peu d’exercice
quotidiennement.
Si vous
restez au lit toute la
journée, vous risquez de favori-
ser la survenue de nausées.
Trouvez
des activités…
sans
vous bousculer
!
Trouvez des activités… sans vous bousculer ! Les Oméga-3 efficaces pour traiter la dépression La prise

Les Oméga-3 efficaces pour traiter la dépression

La prise d’oméga-3 serait aussi effi- cace pour traiter la dépression, sinon plus, que les antidépresseurs tradi- tionnels, selon une étude du Centre

hospitalier de l’Université de

Montréal (CHUM). Cette enquête, effectuée auprès de 432 participants souffrant de dépres- sion majeure, dont certains présen- tant aussi des pathologies com- plexes, a permis de déterminer que ce produit naturel représente une alternative intéressante pour traiter cette maladie, surtout en cas d’into- lérance aux médicaments. Toutefois, les bienfaits des oméga-3 ne se feraient ressentir que pour le traitement de la dépression majeure simple et n’auraient peu d’impacts lorsque celle-ci est jumelée à un autre facteur, comme l’anxiété. «Les antidépresseurs ne conviennent pas à tous» La dépression touche près de 11 % des

hommes et 16 % des femmes au Canada, et on estime que cette maladie deviendra la 2 è cause de mortalité au monde en 2020. Or, comme l’explique le chercheur François Lespérance, beaucoup de personnes qui en sont atteintes sont intolérantes aux anti- dépresseurs. «Les antidépresseurs ont leurs limites. Ce sont des traite- ments efficaces, mais pas chez la majorité des gens. Ils sont sou- vent mal tolérés par les patients», dit l’au- teur de l’étude et chef du département de psychiatrie au CHUM. Il soutient que les oméga-3 représentent une alternative « inté- ressante » dans ces cas. Une ruée vers les pharmacies? Cette recherche, la plus vaste jamais menée sur la question, s’est étendue sur huit semaines pendant les- quelles la moitié des patients ont pris quoti-

diennement trois capsules d'oméga- 3, soit l’équivalent d’une « bonne portion de poisson » par jour selon les chercheurs, et l’autre trois place- bos. L’état de santé des premiers s’est « significativement » amélioré et plu- sieurs d’entre eux ont pu cesser la médication après le processus. Le Dr Lespérance admet que ces sultats probants risquent d’entraî- ner une ruée vers les pharmacies et les détaillants qui vendent des cap- sules d’oméga-3, mais lance tout de même un appel à la prudence, souli- gnant que les conseils d’un médecin sont essentiels pour guérir une dépression. L’équipe de chercheurs suggère que la prochaine étape soit étude compa- rative des oméga-3 et des antidépres- seurs pour «confirmer leur utilité» aux patients souffrant de dépression.

Les oméga-3 contre les maladies mentales

Les oméga-3 pré- viendraient plusieurs maladies mentales, comme la schizo- phrénie, si les per- sonnes à risque en consommaient tous les jours. Par le passé, l’Université de Californie avait démontré que consommer plus d’oméga-3 provenant des poissons prolongeait l’espérance de vie des patients ayant des maladies coronariennes. Cette fois, les Archives of General Psychiatry rapportent qu’une équipe de l’Université de Vienne a découvert que les oméga-3 d’origine marine diminuent les risques de maladies mentales. Par contre, il est préférable de trouver des poissons qui n’ont pas été contaminés au mercure, mais qui sont riches en acides gras. Parmi les espèces recomman- dées, il y a le saumon, le maquereau, le hareng, la truite arc-en-ciel, les crustacés, les anchois et les sardines. Toutefois, il est souvent plus simple de consom- mer des compléments alimentaires d’oméga-3. On s'assure ainsi de ne pas ingurgiter le mercure que l’on retrouve malheureusement très souvent dans les poissons. Les oméga-3 sont reconnus pour avoir de nom- breuses propriétés, notamment sur le cerveau. Leur efficacité contre les maladies mentales s’ajoute donc à la liste.

breuses propriétés, notamment sur le cerveau. Leur efficacité contre les maladies mentales s’ajoute donc à la
Le sucre augmente les risques de maladies cardiaques
Le sucre augmente les risques
de maladies cardiaques

Consommer beaucoup de sucres ajoutés ne vous fera pas seulement prendre du poids. Une nouvelle étude confirme qu’il augmente égale- ment les risques de maladies cardiaques. Avec les nombreuses pressions effectuées auprès de l'industrie ali- mentaire, les produits sont appelés à devenir meilleurs pour la santé. La US Food and Drug Administration a déjà commencé à règlementer la consommation de sodium dans les produits. Les États de New York et de la Californie on même voté une taxe spéciale pour les boissons gazeuses sucrées. Le sucre ne fait pas seulement grossir, il augmente les risques de dia- bète, d’hypertension, de cardiopathies et d'accidents vasculaires céré- braux, rappelle le Journal of the American Medical Association. Voilà pourquoi on souhaite réduire sa consommation auprès de la population. Une femme ne devrait pas consommer plus de 6 cuillerées à thé de sucres ajoutés par jour et un homme, 9 cuillerées à thé.

Les femmes ont de plus fortes réactions au stress

thé. Les femmes ont de plus fortes réactions au stress Les hommes et les femmes ne

Les hommes et les femmes ne réagissent pas de la même façon face au stress. La gent féminine aurait une attitude beaucoup plus défensive, ce qui l'exposerait à de plus grands risques cardiovasculaires, selon la Dre Bianca D’Antono et ses collègues de l’Université de Montréal. Le Journal of Psychophysiology rapporte que 118 femmes et 81 hommes ont participé à une étude. Ces per- sonnes de 20 à 64 ans ont été mises dans quatre situations de stress d’intensités différentes. Les résultats démontrent que les femmes adoptent plus rapidement une attitude défensive face à la crainte du jugement social, en plus d’avoir une pression sanguine plus élevée. Les hommes de plus de 50 ans vivaient ce même genre de phénomène, mais étaient moins en mode défensif. Les médecins rappellent que le stress est essentiel à la survie de l’être humain, car sans lui, nous n’aurions pas de réflexes de protection, donc nous nous exposerions à de grands risques. Par contre, trop de stress est à l’origine de bien des maux et maladies, dont certains types de cancers. Le stress favorise souvent le développement de ces derniers.

Sports

EL MOUDJAHID

29

Participation de l’Algérie au Mondial 2010 de Handibasket

L' équipe nationale algérienne de han- dibasket s'est classée à la 12 e et der-
L' équipe nationale algérienne de han-
dibasket s'est classée à la 12 e et der-
nière position du Championnat du
monde de Birmingham (7-18 juillet), mais a
tiré beaucoup d'enseignements de sa premiè-
re et dure participation à un tel niveau de la
compétition. L'Algérie a perdu tous ses
matches disputés au 1er tour et comptant
pour le classement, devant des "sélections
d'un très haut niveau et qui nous dépassent
beaucoup dans l'expérience, la préparation,
Dur, dur l’ap-
prentissage
la cohésion,
etc", a indiqué l'entraîneur
national en chef, M. Mohamed Tahar
Kisrane. "Notre apprentissage était vraiment
dur, mais très bénéfique pour nous à l'ave-
nir, à condition d'en tirer les enseignements
qui s'imposent et de remédier aux lacunes
relevés, si on veut aller de l'avant", a déclaré
à l'APS M. Kisrane. Lors de ce rendez-vous
mondial, la sélection algérienne a disputé
sept matches d'une grande intensité et en
l'espace de huit jours, chose qui n'"est pas
familière au collectif de l'équipe", selon le
(44-92), la France (47-69) et le Mexique
(61-79), récoltant 5 points sur 10 possibles
(2 points pour la victoire, et 1 pour match
perdu). Terminant à la 6e et dernière posi-
tion, derrière respectivement le leader
l'Australie, le Canada, la France, la Turquie
qualifiées pour les quarts de finale et se sont
fait éliminer par la suite. "On ne pouvait
demander plus aux joueurs dont c'est le bap-
tême de feu dans un Championnat du
Monde. Ils ont fourni beaucoup d'efforts,
mais ils manquaient d'expérience. Ils sont à
et le Mexique, l'Algérie devait affronter le 5 e
du groupe A, le Japon pour la 9-12 place. Un
match perdu par les coéquipiers du capitaine
Allel Ait Ahmed (36-82): 6-28, 11-9, 28-8 et
11-17. Par la suite, l'équipe a disputé un
dernier match pour la 11e place contre la
Corée du Sud, dernier du groupe A, mais qui
encourager, car l'objectif tracé avec eux c'est
de pouvoir qualifier l'équipe aux Jeux
Paralympiques de Londres-2012 et pour
cela il faut continuer à travailler davantage
sur tous les plans", a conclu l'entraîneur
national qui est assisté de l'ex-international,
Mustapha Brahimi. La médaille d'or chez les
Résultats des Verts dans le tournoi :
Algérie - Turquie
52-83
Algérie - Canada 61-87
Algérie - Australie
44-92
Algérie - France 47-69
a remporté son seul match face à l'Algérie
Algérie - Mexique
61-79
(64-51) et prend ainsi la 11 e place. Dans le
responsable technique. Au premier tour, les
Verts ont perdu dans le groupe B, face à la
Turquie (52-83), Canada (61-87), l'Australie
messieurs est revenue à l'Australie vainqueur
de la France (79-69), alors que les Etats-
Unis d'Amérique ont remporté le titre mon-
dial chez les dames en battant l'Allemagne
Match de classement (9-12 place) :
1er tour du groupe A, les sélections des
Etats-Unis d'Amérique, de la Grande-
Bretagne, d'Italie et de la Pologne se sont
Algérie - Japon
Algérie - Corée du Sud
36-82
51-64
(55-53).
Basket-ball
L'échéphile
Haddouche
Faïd Bilal
Mohamed
nouvel
lauréat
Club" de Bejaia sacré
entraîneur
Le "Rugby
champion
du tournoi
national d'Oran
du GS
national juniors à Oran
Pétroliers
"Rugby
club"
Bejaia
oranais"
en
ce collaboration
la
gné
organisateurs
qui
s'attel-
remporté
samedi
dernier
Oran
direction
à de
jeunesse
des
lent
meilleurs
la
2ème
du
tournoi
à natio- avoir
sports
équipes
ont
talents
en
la les a, composition pour
nal
juniors
de
à après
participé
la Cinq de tournoi, et
dont
les
d'une
vue de nationale. part
battu
finale
son
homologue
deux
le finalistes (DJS).
précités,
Aïn
El-
L'équipe
lauréate
part,
en Oranais" édition
sents les à sélection débusquer l'ensemble à
(10
Turck,
Arzew,
MCR
et avec M'sila.
invité
des
clubs
sa pré-
a manifestation "Stade L'équipe
été
organisée,
au du
Cet
événement
sportif
s'inscrit
prendre
au
tournoi
de
stade
"Ahmed
a rugby, Zabana"
5). de d'Oran, "Stade Cette
dans
cadre
la
vulgarisation
"Beach-Rugby" prévu du 30
août à Bejaia.
Coupe de la CAF
(1/8 es de finale
bis-aller)
par
l'association
sportive
du
jeu
au
ballon
le ovale,
ont
souli-
juillet au 1
er
L'échéphile Mohamed
Haddouche de Constantine a
remporté le tournoi national
Open des jeux d’échecs, clôturé
hier à la maison de jeunes
"Maoued Ahmed" d'Oran, à
l'issue de deux journées
d'épreuves. Le lauréat, maître
international et champion
d'Afrique, a dominé l'ensemble
de ses concurrents au cours de
cette compétition, qui s'est
déroulé selon le système suisse
Petro Atletico
(ANG) -
CS Sfaxien
(TUN) 0-0
Coupe de la
Confédération africaine
(1/8 es de finale-aller)
de 7 rounds, à la cadence de 25
minutes au finish, avec l’ajout
de 10 secondes pour chaque
Zanaco (ZAM)
bat Enyimba (NGR)
4-0
L'ex-entraîneur de l'équipe
nationale de basket-ball
(messieurs) Faïd Bilal, a été
désigné à la tête de la barre
technique du GS Pétroliers pour
la saison 2010-2011, a-t-on appris
hier auprès de l'intéressé. L'ancien
international rentré au pays après
une expérience enrichissante de
deux ans avec la formation du
MAS Fès du Maroc, succède à
Ahmed Loubachria sacré avec le
GSP du titre national de la saison
2010, et de la Coupe d'Algérie de
l'édition 2009. L'ex-joueur du
NIAD et du MCA, a remporté
comme entraîneur de cette
dernière équipe quatre doublés
consécutifs avant de partir au
Maroc en 2007. Faid Bilal qui a
mené le cinq national à la finale de
la Coupe d'Afrique des Nations
(2001) à Rabat, et au Mondial de
la même année à Indianapolis
(Etats-Unis), sera assisté par
l'ancien international et entraîneur
du WA Boufarik, Ahmed
Benyabou. Selon le nouveau
coach, l'effectif appelé à défendre
les couleurs du GSP, subira peu
de changements avec un
rajeunissement progressif de
l'équipe. Pour le moment, seul
Nabil Saïdi qui a remporté en mai
dernier la Coupe d'Algérie avec le
TBB Blida aux dépens de l'ASPTT
Alger, sera Pétrolier, en
remplacement de Faradj Harouni.
La sélection angolaise du Petro
Atletico, a fait match nul (0-0)
avec son homologue tunisienne
du CS Sfaxien, samedi dernier a
Luanda, pour le compte du
match aller des 1/8es de finale
(bis) de la coupe de la CAF.
Le vainqueur de la double
confrontation sera qualifié pour
la phase des poules de la
Coupe de la CAF.
L'équipe Zambienne de Zanaco a battu samedi dernier à
Lusaka la formation d'Enyimba (NGR) sur le score de 4-0
(mi-temps: 4-0), dans le cadre du match aller des huitièmes
de finale (bis)de la Coupe de la Confédération africaine.
Les buts de la rencontre ont été inscrits par
Winstone Kalengo (2), Lwipa Inga (6), Eugene
Shamakamba (29) et Mathews Macha
(45).
coup joué. Cette rencontre a été
organisée, sous l'égide de la
direction de la jeunesse et des
sports (DJS), par l'association
"Amel Chabibet Boufatis" en
collaboration avec la Ligue
oranaise des jeux d'échecs. Plus
de 60 échéphiles, filles et
garçons représentant 20 wilayas
du pays, ont participé à ces
joutes sportives, clôturées par
une cérémonie de remise des
prix et cadeaux aux lauréats en
présence de plusieurs
personnalités sportives.
ATHLÉTISME Mondiaux-2010 juniors
Coupe
de la CAF
(1/8 es de finale
bis-aller)
Les Etats-Unis pour préserver
le titre de la dernière édition
Gaborone
Utd (BOT)
bat Harras
al-Hodoud
(EGY) 1-0
Le Gaborone Utd de
Botswana a battu
samedi dernier à
Gaborone l'équipe
égyptienne de Harras
al-Hodoud sur le score
de 1- 0, pour le comp-
te du match aller des
1/8 es de finale (bis) de
la coupe de la CAF.
Le vainqueur de la
double confrontation
sera qualifié pour la
phase de poules de la
Coupe de la CAF.
L'équipe juniors
d'athlétisme des Etats-Unis
mettra son titre en jeu,
lors des 13 es Championnats
du monde de la catégorie,
qui se déroulent de 19 au
26 juillet à Moncton, en
présence de plusieurs
nations dont l'Algérie
représentée par 13 athlètes
(10 garçons et 3 filles).
Collectivement, les Etats-
Unis, grâce aux épreuves
de sprint, devraient,
comme souvent, dominer
le tableau des médailles,
avec l'Allemagne, la Russie
grâce aux concours et à
l'équipe féminine, et le
Kenya, grâce aux fondeurs.
En Pologne, en 2008, les
Américains avaient raflé 11
médailles d'or, 7 d'argent
et 2 de bronze, soit six de
mieux au total de leur
dauphin kenyan. Comme
tous les deux ans depuis
personnel à la même
hauteur que celui de Lee
(10.16). Le Français espère
marcher sur les traces de
son aîné Christophe
Lemaitre, champion du
monde juniors 2008 sur
200 m et qui pointe
maintenant parmi les
meilleurs seniors. Les
Américains Charles Silmon
et Michael Granger et le
1986, les meilleurs juniors
se retrouveront pour la
13e fois dans une
compétition où plusieurs
spécialités seront très
suivies, à l'instar de
l'épreuve du 100 m qui est
la course-reine de ce
rendez-vous dans le
Nouveau-Brunswick. Sur
la piste de l'Université
locale, le favori est le
Jamaïquain Dexter Lee,
déjà vainqueur en 2008 à
Bydgoszcz (Pologne).
Auteur d'un record
personnel de 10 sec 16, le
9 juillet dernier à
Barcelone, Lee (19 ans)
aura comme principal
adversaire le Français
Jimmy Vicaut. Vicaut (18
ans) a récemment éclaté en
amenant son record
Sud-Coréen Gook-Young
Kim figureront parmi les
autres prétendants. A la
longueur, le duel promet
d'être intéressant entre le
Sud-Africain Luvo
Manyonya qui a bondi 8,19
m et l'Espagnol Eusebio
Caceres, médaillé de
bronze en 2008 et qui a
récemment porté son
record personnel à 8
mètres.
Lundi 19 Juillet 2010

30

30 Vie quotidienne EL MOUDJAHID Long-courrier de dernière génération Le Dreamliner de Boeing se pose pour
30 Vie quotidienne EL MOUDJAHID Long-courrier de dernière génération Le Dreamliner de Boeing se pose pour

Vie quotidienne

EL MOUDJAHID

30 Vie quotidienne EL MOUDJAHID Long-courrier de dernière génération Le Dreamliner de Boeing se pose pour
30 Vie quotidienne EL MOUDJAHID Long-courrier de dernière génération Le Dreamliner de Boeing se pose pour

Long-courrier de dernière génération

Le Dreamliner de Boeing se pose pour la première fois hors des Etats-Unis

Vie religieuse Horaires des prières de la journée du lundi 7 cha’bane 1431 correspondant au
Vie religieuse
Horaires des prières de la journée du lundi 7
cha’bane 1431 correspondant au 19 juillet 2010:
— Dohr
12
h 54
— ‘Asr
16
h 44
— Maghreb
20
h 07
— ‘Icha
21
h 43
Mardi 8 cha’bane 1431 correspondant au 20
juillet 2010 :
— Fedjr
03
h 58
— Chourouk
05
h 44
juillet 2010 : — Fedjr 03 h 58 — Chourouk 05 h 44 FélicitationS Bravo à
FélicitationS Bravo à vous Amazigh, Karim, Nabil et Sihem ADRAR Toute la famille Adrar du
FélicitationS
Bravo à vous
Amazigh, Karim, Nabil et Sihem ADRAR
Toute la famille Adrar du village Mouzaïa
(Boukhlifa) vous félicite pour votre réussite au Bac et
vous souhaite d’autres succès à l’avenir et un grand
bravo à
Salima ADRAR et Linda MELLOUK
qui viennent d’obtenir leurs licences en langue et litté-
rature arabes et en sciences de l’information et com-
munication.
Votre cousin Belkacem.

Marée noire

rester fermé

Le puits pourrait

jusqu'au bout

e pétrolier BP a évoqué pour la première fois dimanche la pos-

L

la gigantesque marée noire

sibilité que le puits à l'origine de

du Mexique, puisse rester fermé jusqu'à ce qu'il soit

dans le golfe

définitivement bouché dans les semaines à venir.

les indicateurs restent aussi encoura-

"Nous avons bon espoir, si

résistance jusqu'à ce que

geants, de pouvoir poursuivre notre test de

puits fermé, a expliqué, hier, le

le puits soit tué" et donc de laisser le

cours d'une télécon-

directeur d'exploitation de BP, Doug Suttles au

férence BP a de fermé presse. le puits à l'origine de

la catastrophe jeudi et pour la

20 avril le brut a

première fois depuis le début de la catastrophe le

millions de litres dans les eaux du golfe.

cessé de se déverser par

continue de monter lente-

"Le puits reste fermé et la pression

, le direc-

a déclaré , dimanche

ment", ce qui est "un très bon signe",

Doug Suttles au cours d'une téléconfé-

teur d'exploitation de BP,

de

M. résultats dérivation presse.

encourageants",

rence

plu- a

demi

sont

jours

et

deux

depuis

"Les

sur prévue depuis à

le puits

de menés

sur

tests

allusion

aux

faisant

Suttles,

ajouté

deux

travailler

et de puits "tuer"

continue

compagnie

La terre

jeudi.

fermeture

principal

sa

le le

intercepter

doivent

qui

de

puits

définitivement

et permettre

kilomètres

sous

sieurs

béton.

de

à l'aide

bouchant

le

en

est

délicate

complexe

extrêmement

opération

Cette

et la mi-août.

juillet

fin

entre

L 'avion long-courrier de nouvelle génération de l'américain

Boeing, le 787 baptisé Dreamliner, a atterri pour la première fois, hier, en dehors des Etats-Unis, à Farnborough près de Londres à l'oc- casion du Salon aéronautique, a constaté l'AFP. Le B787 d'essais, immatriculé ZA003, s'est posé sur l'aéroport bri- tannique à 9h 08 (7h 08 GMT) devant des journalistes du monde entier venus approcher cet aéronef du futur, le seul composé à 50% de matériaux composites le rendant plus léger que ses prédécesseurs et donc nettement moins énergivore. "C'est vraiment un bel avion. Je

ne peux qu'être heureux de l'avoir piloté ici pour le montrer au reste du

de l'avoir piloté ici pour le montrer au reste du nels. Aucun vol de démonstration n'est

nels. Aucun vol de démonstration n'est pour l'heure programmé. Les débuts du Dreamliner ("avion de rêve") à l'international sont toutefois quelque peu éclipsés par l'annonce récente d'un probable report de livraison du premier appa-

mercialisé de nouvel aéronef long- courrier depuis une quinzaine d'an- nées lorsqu'il avait lancé le B777. Le constructeur promet entre autres que cet avion permettra d'éco- nomiser 20% de consommation de carburant par rapport aux avions

monde (

)

reil.

Il se comporte mieux que

actuels de taille comparable et 30% de coûts de maintenance en moins ainsi que moins de bruit et plus de confort pour le passager. Fin mai, Boeing avait annoncé la montée en cadence de la production:

de deux modèles par mois actuelle- ment à dix modèles d'ici la fin 2013. Il avait alors fait état d'un grand suc- cès commercial avec déjà 860 com- mandes engrangées. Sur le long-courrier, son concur- rent européen Airbus, qui a récem- ment commercialisé son super Jumbo A380, développe lui aussi son premier appareil majoritaire- ment constitué de matériaux compo- sites, l'A350 WXB, dont la livraison est prévue pour 2013 mais dont le calendrier est sous pression.

le B777", a déclaré le commandant Mike Bryan. "Je n'ai pas trouvé un

pilote qui ne l'aime pas! Je suis vrai- ment privilégié d'avoir volé à bord". Il a expliqué avoir effectué diffé- rents tests sur le système de naviga- tion, de communication et des tests habituels. Il a par exemple expéri- menté l'arrêt des moteurs pour tester le comportement de l'avion. "Il a un beau déplacement, un fantastique système de contrôle en

En tant que pilote d'essai, c'est

vol

un pur plaisir", a-t-il commenté. L'appareil, dont le développe- ment a été émaillé de retards succes- sifs, sera exposé au sol jusqu'à mardi pour y être présenté aux profession-

Après avoir assuré qu'il livrerait d'ici à la fin de l'année le premier exemplaire à la compagnie japonaise ANA, Boeing a en effet prévenu jeudi que la livraison pourrait être repoussée à début 2011. En attendant, le constructeur uti- lise le ZA003 pour tester et certifier les sièges, les cuisines de bord et le système de sécurité et de confort en cabine. Le premier vol d'essai du B787 s'était déroulé le 22 décembre, avec deux ans de retard en raison d'une production éclatée sur plusieurs sites et un taux inédit de matériaux com- posites. Le Dreamliner est crucial pour l'avenir de Boeing qui n'a pas com-

   

AnniversairE

Une voiture pour non-voyants en cours de développement

D es scientifiques américains auraient mis au point une voiture spécialement adap-

Aujourd’hui 19 juillet 2010 notre très cher et adorable fils HADJAB Mohamed Rachid-Zaki bouclera ses
Aujourd’hui 19 juillet 2010 notre très
cher et adorable fils
HADJAB
Mohamed Rachid-Zaki
bouclera ses 8 printemps.
En cet heureux événement, son
père Yacine, sa mère Ouahiba, son
frère Amine ainsi que les familles Chikh
et Hadjab lui souhaitent un joyeux anniversaire et beau-
coup de bonheur.
Sa tante Nacima le félicite surtout pour ses brillants
résultats à l’école.

tée pour les non-voyants, une révolution pour les personnes atteintes de cécité. Les scientifiques de l’université de Virginia Tech en sont convaincus : conduire ne sera bientôt plus le privilège des voyants. En collaboration avec la Fédération américai-

ne pour les non-voyants, ils ont mis au point un prototype de véhicule qui serait disponible aux personnes atteintes de cécité. Les outils mis à disposition du véhicule pour permettre sa conduite sont avant tout des capteurs de virages, des gants vibrants et des jets à air comprimés pour alerter le conducteur de tout danger. Le volant serait également équipé de signaux sonores et le véhicule d’une veste vibrante chargée de donner plus d’informa- tions au conducteur quant à la vitesse du véhicule. Et Marc Maurer, président de la Fédération américaine pour les non-voyants d’expliquer : "Nous sommes en train d'envi- sager un domaine qui était considéré aupara- vant comme inenvisageable. Nous nous éloignons petit à petit de la théorie selon laquelle la cécité empêche un être humain de contribuer au bien-être de la société."

S.O.S. Ayant une fille asthmatique grave- ment malade, je demande à des âmes charitables une
S.O.S.
Ayant une fille asthmatique grave-
ment malade, je demande à des âmes
charitables une aide sociale pour soigner
ma fille âgée de 4 ans.
Tél. : (0557) 25.91.88
Allah vous récompensera. Merci.
 

CONDOLÉANCES

 

CONDOLÉANCES

Le président et l’ensemble des membres de l’Association Nationale des Moudjahidine de l’Armement et des Liaisons Générales (AN-MALG), très affectés par le décès de la mère de M me BOUSSOUF épouse du colonel Abdelhafid BOUSSOUF, pré- sentent à sa famille leurs condoléances les plus attris- tées et l’assurent de leur pro- fonde sympathie. Qu’Allah Tout-Puissant accorde à la défunte Sa Sainte Miséricorde et l’accueille en Son Vaste Paradis. A Allah nous appartenons et à Lui nous retournons.

E.M./Pub du 19/07/10

ANNABA :

CONDOLÉANCES

Le ministre de la Pêche et des Ressources halieutiques, Abdellah Khanafou, le secrétaire général, l’inspecteur général, les cadres de l’administration centrale et des services extérieurs ainsi que l’ensemble du personnel du secteur présentent leurs sincères condoléances à la famille de leur cher et regretté

Abderrahmane

BOURAS

(directeur de la pêche et des res- sources halieutiques de la wilaya de Sidi Bel-Abbès)

Qu’Allah Tout-Puissant accorde au défunt Sa Sainte Miséricorde et l’accueille en Son Vaste Paradis. A Allah nous appartenons et à Lui nous retournons.

E.M./Pub du 19/07/10

Le

ministre

de

la

Communication, M. Nacer Mehal, ainsi que les cadres et

l’ensemble des employés du ministère de la Communication, très affectés par le décès de

Ahmed MAIZAT

(technicien à Télédiffusion d’Algérie (TDA)

présentent à sa famille leurs sin- cères condoléances et l’assu- rent, en cette pénible circons- tance, de leur profonde sympa- thie. Qu’Allah Tout-Puissant accorde au défunt Sa Sainte Miséricorde et l’accueille en Son Vaste Paradis. A Allah nous appartenons et à Lui nous retournons.

E.M./Pub du 19/07/10

   
  BUREAUX REGIONAUX CONSTANTINE 100, rue Larbi Ben M’hidi Tél. : (031) 64.23.03   TLEMCEN
 

BUREAUX REGIONAUX CONSTANTINE 100, rue Larbi Ben M’hidi Tél. : (031) 64.23.03

 

TLEMCEN :12, place Kairouan Tél.-Fax : (043) 27.66.66

7, cours de la Révolution Tél. : (038) 84.86.38

 

Edité par EPE-EURL EL MOUDJAHID Siège social : 20, rue de la Liberté, Alger IMPRESSION Edition du Centre :

Société d’Impression d’Alger (SIMPRAL) Edition de l’Est :

 

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATION Edité par l’EPE-EURL

EL MOUDJAHID

 

MASCARA : Maison de la Presse

Fax : (04) 84.86.38

 

ORAN Maison de la Presse 3, place du 1 er Novembre Tél. : (041) 39.34.94

Rue Senouci Habib Tél.-Fax : (045) 81.56.03

Régie publicitaire EL MOUDJAHID

 

au capital social de 50.000.000 DA

 

20, rue de la Liberté, Alger Tél./Fax : 021 73.56.70

 

CENTRE AÏN-DEFLA :

Société d’Impression de l’Est, Constantine Edition de l’Ouest :

20, rue de la Liberté, Alger Téléphone : 021.73.70.81 Directeur de la publication - Gérant

Abdelmadjid CHERBAL

 

ANNABA 2, rue Condorcet Tél. : (038) 86.64.24

Cité Attafi Belgacem (Face à la Poste)

 

Tél/Fax: 027.60.69.22

 

Société d’Impression de l’Ouest, Oran Edition du Sud :

BORDJ BOU-ARRERIDJ Ex-siège de la wilaya Rue Mebarkia Smaïl, B.B.A. 34000 Tél/Fax : (035) 68.69.63

PUBLICITE

ABONNEMENTS Pour les souscriptions d’abonnements, achats de journaux ou commandes de photos, s’adresser au service commercial:

20, rue de la Liberté, Alger.

Unité d’Impression de Ouargla (SIA) DIFFUSION Centre : EL MOUDJAHID Tél. : 021 73.94.82 Est : SARL “SODIPRESSE” Tél-fax : 031 92.73.58 Ouest : SARL “SDPO” Tél-fax : 041 46.84.87 Sud : SARL “TDS” Tél-fax : 029 75.02.02

 

Directeur de la rédaction

Larbi TIMIZAR

Pour toute publicité, s’adresser

à l’Agence Nationale de Communication d’Edition et de Publicité “ANEP”

SIDI BEL-ABBES Maison de la presse Amir Benaïssa Immeuble Le Garden, S.B.A. Tél/Fax : (048) 54.42.42

 
   

DIRECTION GENERALE Téléphone : 021.73.79.93 Fax : 021.73.89.80 DIRECTION DE LA REDACTION

ALGER : 1, avenue Pasteur Tél. : (021) 73.76.78 - 73.71.28 - 73.30.43 Fax : (021) 73.95.59 - Télex : 56.150 Télex : 81.742

COMPTES BANCAIRES Agence CPA “Che” Guevara - Alger Compte dinars n° 102.7038601 - 17

 

CONSTANTINE :

Route de Sétif 7 e km Tél. : (031) 66.49.65 - (031) 92.30.99 Fax : (031) 66.49.37

Agence BNA Liberté

France : IPS (International Presse Service)

 

Téléphone : 021.73.99.31 Fax : 021.73.90.43

- Dinars : 605.300.004.413/14

Tél. 01-46-07-63-90

 

- Devises : 605.310.010078/57

 
 

TIZI OUZOU :

 

Cptes BDL - Agence Port Saïd

Les manuscrits, photographies ou tout autre document et

Internet : http://www.elmoudjahid.com

E-mail : elmoudjahid@elmoudjahid.com

Cité Mohamed Boudiaf (ex-2.000 logts) Bâtiment 3, 1 er étage, Nouvelle ville Tél. - Fax : (026) 21.73.00

ORAN : 3, rue Mohamed Khemisti Tél. : (041) 39.10.34 Fax : (041) 39.19.04 - Télex : 22.320

- Dinars : 005.00 107.400.247 86 20.28

- Devises : 005.00 107.457.247 86 20.28

illustration adressés ou remis à la Rédaction ne sont pas

rendus et ne peuvent faire l’objet d’une réclamation

Sports

EL MOUDJAHID

31

Rabah Madjer, ambassadeur

de la paix de l'Union africaine

Madjer , ambassadeur de la paix de l'Union africaine L a Commission de l'Union africaine (UA)

L a Commission de l'Union africaine (UA) a nommé samedi dernier

les douze membres du Conseil consultatif et quatorze ambas- sadeurs de la paix parmi les- quels figure l'ancien joueur

international de football Rabah Madjer, a-t-on appris hier de l'organisation africaine. La cérémonie d'investiture,

à laquelle a participé l'ancien capitaine de l'équipe nationale

à l'invitation du président de la

Commission de l'UA, M. Jean Ping, s'est déroulée au siège de la commission en présence de personnalités africaines de renom dans les milieux diplo- matique, sportif et culturel. La création du Conseil consultatif et du groupe des ambassadeurs de la paix, dont font partie également l'ancien footballeur ghanéen Abedi Pelé, les chan- teurs malien Salif Keita et

sénégalais Youssou Ndour, ainsi que d'autres figures du monde de la culture et du sport, vise à soutenir les efforts de la commission dans la résolution des conflits et la consolidation de la paix en Afrique. Les membres du Conseil consultatif et les ambassadeurs de la paix sont appelés à pro-

M. Ping d'élaborer un pro- gramme d'actions comportant des activités sportives multi- disciplinaires à mener durant l'année de la paix et de la sécu- rité afin de sensibiliser les jeunes africains sur les ques- tions de paix et de sécurité en Afrique. A l'occasion de la célébra- tion de la Journée internationa-

mouvoir la ratification des ins- truments juridiques africains

le de la paix, le 21 septembre prochain, un match de football

dont la Charte africaine sur la démocratie, les élections et la gouvernance. Les ambassadeurs de la paix "seront sollicités pour apporter leur contribution dans la mobilisation des res- sources et l'accroissement de la prise de conscience de l'opi- nion publique pour faire de la paix une réalité en Afrique", a- t-on indiqué. Rabah Madjer et Abedi Pelé ont été chargés par

amical sera organisé entre une sélection africaine et une équi- pe du reste du monde. Des compétitions sportives au pro- fit de jeunes Africains devront également être portées au menu de ce programme d'acti- vités. L'ambassadeur de paix Rabah Madjer sera invité à d'autres rencontres prévues d'ici à la fin de l'année pour célébrer l'année de la paix et de la sécurité.

Coupe d'Asie 2011

Un trio d'arbitres algérien à Doha

Un trio d'arbitres algérien sous la conduite de

Mohamed

Confédération Asiatique de Football (AFC) pour officier lors de la Coupe d’Asie des Nations prévue à Doha (Qatar) du 7 au 29 janvier 2011, a indiqué la Fédération algérienne de football (FAF). Benouza sera assisté de ses deux compatriotes Mohamed

Benouza a été invité par la

Brahim Meknous et Abdelhak Etchiali. La partici- pation des trois arbitres algériens entre dans le

cadre de la coopération entre la Confédération afri- caine de football (CAF) et son homologue asiatique. Lors de la dernière Coupe d'Afrique des Nations CAN-2010 en Angola, un trio asiatique avait officié des rencontres. Rappelons que M. Benouza a été privé de coupe du Monde suite à l’échec de ses deux assistants (l'Egyptien Nasser Abdel Nadi et Maâmar Chabane) aux tests physiques organisés par la Confédération africaine de football.

L'Algérien Medjani intéressé par Nantes

de football. L'Algérien Medjani intéressé par Nantes L e défenseur international algérien d'Ajaccio Carl

L e défenseur international algérien d'Ajaccio Carl Medjani, pisté par Nantes

(Ligue deux française), veut don- ner une nouvelle orientation à sa carrière dans les semaines qui viennent, rapporte hier le journal l'Equipe. "Si une opportunité se présente, je sais qu'Ajaccio me comprendra. Il me reste encore un an de contrat mais c'est vrai que si j'ai un challenge sportif plus inté- ressant, il faudra que je parte", a

Championnat d'Afrique de nation

16 nageurs algériens en stage en Hongrie

Seize nageurs algé- riens entament dimanche un stage à Szeged (Hongrie) qui se poursuivra jus- qu'au 8 août prochain en prévision du Championnat d'Afrique de natation prévu du 14 au 19 septembre à Casablanca (Maroc) a-t-on appris hier auprès de la fédéra- tion algérienne de natation (FAN). Le stage de la Hongrie constitue une dernière étape dans la préparation de l'élite nationale pour le rendez-vous africain après le Championnat

d'Algérie "Open" d'été qui s'est déroulé à la piscine olym- pique du 5 juillet du 9 au 14 juillet. Les seize nageurs (7 filles

Mustapha (entraîneur national) et Nedjar El Ayachi (entraîneur national). Liste des nageurs retenus pour le stage de Hongrie:

Bennaceur Fella, Yefsah Lydia, Meghezzi Bekhouche Malia, Lamri Meriem, Melih Amel, Kouza Radja Amira, Hadj Abderrahmane Sarah, Djendouci Badis, Djendouci Ryad, Benabid Naoufel, Mebarek Mahrez, Sahnoune Oussama, Hassam Smail, Kouta Tahar, Hadj Abderrahmane Chemseddine, Hamama Mehdi.

Kouta Tahar, Hadj Abderrahmane Chemseddine, Hamama Mehdi. et 9 filles) sélection- nés pour le stage de

et 9 filles) sélection- nés pour le stage de Szeged ont réalisé les "minima" exigés pour le Championnat d'Afrique. Le staff technique national est constitué de Vontoros Karoly (entraîneur en chef), Bouchendouka

déclaré Medjani à l'Equipe. Le défenseur central algérien serait dans le viseur du FC Nantes qui recherche un défenseur central, précise la même source. "Nantes serait un challenge très intéressant pour moi. C'est un grand club qui retrou- vera sans doute la Ligue 1 bientôt, du moins je l'espère", a- t-il souli- gné. "Je suis ouvert à tout même si c'est à l'étranger. Je ne veux pas crier sur tous les toits que je veux partir parce que ce n'est pas le cas mais j'espère avoir une opportunité à saisir rapi- dement", a-t-il ajouté. Agé de 25 ans, Medjani avait été sélectionnée dans la liste des 23 joueurs algériens lors du Mondial-2010 en Afrique du Sud. Pour rappel, les "Canaris" comp- tent déjà un Algérien dans l'effec- tif, à savoir le milieu de terrain Djamel Abdoune.

L'Algérien

Rafik Saïfi

sur les

tablettes

de Grenoble

Rafik Saïfi sur les tablettes de Grenoble L'ex-international algérien Rafik Saïfi, qui vient de

L'ex-international algérien Rafik Saïfi, qui vient de résilier à l'amiable son contrat qui le liait à El Khoor el-qatari, intéresse sérieusement le club de Grenoble (Ligue 2 française), rapporte le quotidien spécialisé l'Equipe dans son édition dominicale. L'entraîneur bosniaque de Grenoble Mecha Bazdarevic connaît bien Rafik Saïfi, qu'il a eu sous ses ordres à Istres en 2004-2005 et voudrait bien le faire venir en Isère en prévision de la nouvelle saison, écrit le journal français. Revenu en France en janvier dernier du côté d’Istres à titre de prêt, l'ancien attaquant de Troyes, d’Ajaccio et de Lorient pourrait ainsi porter le maillot d'un cinquième club hexagonal dès cet été. Les deux parties pourraient tomber d'accord la semaine prochaine, selon l'Equipe. Saïfi avait rejoint les rangs d'El Khoor la saison dernière en provenance du FC Lorient pour 500.000 dollars. L'ancien joueur du MC Alger n'a pas réussi à s'adapter au championnat du Qatar et avait été prêté à Istres lors du mercato d'hiver. Saïfi a participé avec l'Algérie au Mondial-2010 en Afrique du Sud où il a pris part comme remplaçant à deux matches des "Verts" contre la Slovénie et les Etats-Unis avant d'annoncer sa retraite internationale.

Coupe de l'UNAF (-17 ans)

Les cadets

algériens

présents

à Tunis

L a sélection algérienne des moins de 17 ans prendra part à la Coupe de l'Union

nord africaine de football (UNAF) de la catégorie prévue du 24 au 30 juillet à Tunis, a t-on appris hier auprès de la Fédération algérienne de foot- ball (FAF). Outre l'Algérie, la compétition verra la participa- tion de la Libye, du Maroc et de la Tunisie (pays organisateur). Les organisateurs ont également invité la Guinée, le Mali ainsi

que le Bahreïn. Ce tournoi s'ins- crit dans le cadre de la prépara- tion de l'équipe algérienne en vue de sa double confrontation contre son homologue gabonaise pour le compte du premier tour des éliminatoires du 9e Championnat d'Afrique des Nations CAN-2011 dont la phase finale aura lieu au Rwanda. L'équipe algérienne se déplacera à Libreville pour jouer le match aller prévu entre le 27 et le 29 août prochains, avant d'accueillir le Gabon à Alger au match retour entre le 10 et le 12 septembre.

Real Madrid

Des marabouts kenyans aux secours de Mourinho

L' entraîneur portugais Jose Mourinho, passé cet été de l'Inter Milan

au Real Madrid, a fait appel à des marabouts kenyans pour l'aider à réussir dans sa nouvel- le mission avec le club madrilè- ne. M. Mzee Makthub, un homme-médecine réputé et éga- lement consultant auprès de nombreux politiciens et respon- sables du monde du football dans la région, a raconté hier avoir reçu, début juillet, la visite du technicien portugais, en

reçu, début juillet, la visite du technicien portugais, en vacances au Kenya avec sa famille. "Mourinho

vacances au Kenya avec sa famille. "Mourinho a rencontré, à travers un intermédiaire dans un lieu secret, quatre mara-

bouts dans la région d'Ukunda,

sur la côte sud du pays. "Il nous

a demandé de l'aider à réussir

dans son nouveau boulot (

a dit qu'il entamait une mission

difficile au Real Madrid et qu'il voulait gagner le respect des gens avec lesquels il allait tra- vailler", a précisé M. Makthub, pour qui cette démarche était tout à fait naturelle. José Mourinho a mené vendredi der- nier son premier entraînement au Real Madrid devant une nuée d'objectifs et de journa- listes.

Il

).

La décision a été prise hier par la Fédération algérienne de football Rabah Saâdane reconduit

La décision a été prise hier par la Fédération algérienne de football

Rabah Saâdane reconduit à la tête des Verts jusqu'à la CAN-2012

L e sélectionneur national Rabah Saâdane a été recon-

duit à la tête des Verts jus-

qu'à la Coupe d'Afrique des Nations CAN-2012 prévue au Gabon et en Guinée Equatoriale, a annoncé hier la Fédération algérienne de football (FAF). La décision de prolonger le contrat de Saadane a été entérinée par le bureau fédéral de la FAF, réuni hier au Centre natio- nal technique de la Fédération algérienne de football à Sidi Moussa (Alger). "La stabilité, étant la condition sine-qua non pour tout progrès, le Bureau Fédéral de la FAF décide de reconduire M. Rabah Saâdane comme sélectionneur de l'équipe nationale A. Il aura pour mission première la qualifi- cation de l'EN à la CAN 2012 (Guinée Equatoriale-

La FAF

opte pour

la stabilité

Reconduction du staff technique de l’équipe

nationale : la FAF opte pour la stabilité. Les observateurs avertis ont été soulagés par le prolongement de la mission de l’entraîneur Saâdane à la tête de l’Equipe nationale et la reconduction du staff technique suite à l’accord conclu entre Saâdane et le président de la FAF, Mohamed Raouraoua. L’option de la stabilité a prévalu dans ce choix, sans doute, judicieux et si déterminant dans le parachèvement de l’œuvre et la continuité d’un travail entamé et dont les fruits commencent à mûrir. Point de place alors au tâtonnement pour ne point perdre les repères d’une équipe qui se profile à l’horizon et se dessine graduellement après le dernier renfort opéré où de nouveaux capés, ne dépassant guère les 24 ans, ont intégré le groupe pour lui insuffler un élan supplémentaire. Assurément, un vœu des authentiques sportifs est exaucé à travers cette recon- duction qui répond au souci exprimé lors du rendez-vous sud-africain par le coach Saâdane ayant à l’occasion justement affirmé haut et fort l’exigence de la stabilité dans la performance. S’il est per- mis de commenter, en bien ou en mal cette option, on ne doit, en outre, nullement contester l’effort de ce staff technique dans la formation d’un groupe compétitif et solidaire qui a relevé le défi.

Un effort sanctionné par une

double qualification au

moment où le plus optimiste

avait perdu de l’espoir et s’est fixé définitivement sur la pro-

fondeur d’un mal du football

national et le manque de chances de son traitement.

Au risque de choquer la sensi-

bilité des uns et des autres, le bilan de Saâdane demeure positif pour qu’il soit capitali- sé et valorisé en privilégiant, à propos, la voie de la persé- vérance et de la continuité pour la perfection de l’action. Situé sur les potentialités de ses protégés pour mieux les rentabiliser surtout après la constitution de l’ossature, l’intégration des Boudebouz, M’bolhi, Guedioura et la récupération future de sa blessure de Meghni sans compter cette prospection en cours d’attaquants en mesure de donner une impulsion à la ligne offensive. C’est dire toute l’ambition affichée et le désir ardent d’un collectif dans la poursuite d’une aven- ture synonyme du renouveau de cette discipline populaire.

Une aventure à soutenir par une relance du championnat national et une dynamisation de la notion de formation d’où la véritable implication des dirigeants, des entraî- neurs et éducateurs de clubs. C’est la meilleure formule de participer à la consolidation des assises du football natio- nal.

A. Bellaha

des assises du football natio- n a l . A. Bellaha Championnat professionnel de football 14

Championnat

professionnel

de football

14 clubs de D1 ont déposé leur dossier

La Fédération algérienne de football (FAF) a annoncé hier qu'elle avait reçu les dossiers de 14 club de la division "une" dans le cadre du cahier des charges spécifique au football professionnel. "Suite à l'arrêté du 1 er juillet 2010 promulgué par le Ministère de la Jeunesse et des Sports (MJS), 14 clubs de D1 sur 16 ont à ce jour déjà déposé leur dossier et 11 clubs pour la D 2", selon le commu- niqué du Bureau Fédéral qui s'est réuni au Centre national Technique de la FAF à Sidi Moussa sous la présidence de M. Mohamed Raouraoua, pré- sident de la FAF. Pour per- mettre une finalisation complè- te des dossiers et tenant compte de ces résultats, le bureau Fédéral a décidé de proroger le délai de dépôt au 8 août 2010 et demandé aux clubs concer- nés de transmettre à la FAF dans les meilleurs délais les pièces manquantes. La FAF s'est dit "satisfaite" de cet énor- me progrès vers la concrétisa- tion du football professionnel dans notre pays, tout en félici- tant les dirigeants et investis- seurs dans les sociétés par actions (SPA) de nos clubs. Les autres mesures indispensables à la professionnalisation du foot- ball seront progressivement mises en œuvre pour faciliter le passage harmonieux d'un sys- tème amateur à un système professionnel, ceci en liaison avec les structures concernées de l'état, conclut le communi- qué du bureau Fédéral de la FAF.

Gabon).", précise la FAF. Il a été convenu avec M. Saâdane de proroger son contrat dans les mêmes conditions. Il conservera sous sa coupe deux techni- ciens assistants qui sont MM. Djelloul Zohir et Hacène Belhadji dont les contrats seront également prorogés pour la même période et dans les mêmes conditions, souligne la

africain peuvent être consi- dérées comme " honorables et sont prometteuses au vu du potentiel de la sélection et de sa marge de progres- sion, et ce en dépit des résultats techniques chif- frés qui semblent insuffi- sants et du sentiment que le parcours aurait pu être meilleur". Rabah Saâdane avait succédé au Français Jean-Michel Cavali en

FAF. L'instance fédérale a

2008.

précisé qu'il a été décidé, "d'un commun accord, de renforcer le staff technique national par des techniciens de haut niveau et de mieux structurer la gestion de l'EN, notamment, par la nomination d'un entraîneur national adjoint et d'un manager général de l'équi- pe". D'autre part, le bureau fédéral a estimé que les prestations de l'équipe algérienne au Mondial sud-

Il a réussi à qualifier l'Algérie à la CAN-2010 en Angola, où les Verts avaient atteint les demi- finales. Il a également conduit la sélection nationale à la Coupe du monde -2010 en Afrique du Sud après 24 ans d'absence. La prochai- ne sortie de l'Algérie aura lieu le 11 août au stade du 5-Juillet contre le Gabon en match amical.

EN : Le programme de l'équipe nationale adopté par le BF

L e Bureau Fédéral de la Fédération Algérienne de Football (FAF) réunie hier au Centre National Technique de Sidi Moussa a adopté le program-

me de l’équipe nationale de football qui prendra part aux éliminatoires de la Coupe d'Afrique des Nations (2012) dont la phase finale sera organisée conjointe- ment par le Gabon et la Guinée équatoriale. La reprise des activités du onze national, après sa participation au Mondial-2010 en Afrique du sud, s'effectuera le 11 août prochain au stade du 5-Juillet (Alger), avec le match amical prévu contre le Gabon. Cette rencontre servira de préparation au premier match des élimina- toires de la CAN-2012, qui opposera entre le 3 et le 5 septembre au stade du 5 juillet (Alger), le onze algérien à son homologue tanzanien comptant pour la 1ere jour- née du groupe 4. Au mois d'octobre, les Verts se dépla- ceront à Bangui, pour y affronter la sélection de la République centre africaine, en match comptant pour la 2 e journée de cette compétition, avant de boucler l'année 2010 le 17 novembre par un match amical

contre une sélection qui reste à désigner, et dans un lieu non encore fixé. Ce n'est qu'au mois de mars que les "Verts" reprendront la compétition officielle en affrontant le Maroc à Alger, pour le compte de la 3 e journée. L'équipe nationale, effectuera, signale t-on, un stage du 8 au 11 août, pour préparer son match ami- cal face au Gabon à Alger. Voici par ailleurs, le programme de l'EN, communi- qué par la FAF :

- 11 août 2010 au stade du 5-Juillet (Alger) : Algérie- Gabon (amical)