Sunteți pe pagina 1din 1

PRIRE SOI-MME EN LE CUR DU CUR

Je vous rappelle, et il va tre le temps maintenant que je donne la parole lun dentre vous
pour lire les quelques mots qui reprsentent une prire, non pas une prire en mots, non pas
une prire en supplique, mais je dirais une prire vous-mmes, en le Cur du Cur, pour
permettre cette Thophanie de lEsprit de recouvrir et de transmuter ce quil peut rester
dillusoire, en quelque schma de vie que vous ayez vivre en cette priode.

Alors enfant bien aim, je te laisse la parole pour transmettre ces quelques mots que jai
donns, qui vous permettront - si ce nest dj fait - de vivre cette Thophanie de lEsprit avec
vidence, avec facilit, sans tre retenus ou freins par quelque lment de votre histoire
personnelle.

La Lumire dornavant vous veut entirement, en intgralit, sans aucune possibilit de zones
dombre. Vous tes la Flicit, vous tes la Voie, la Vrit et la Vie, vous ne pouvez plus trahir
cet engagement que vous avez pris, de quelque manire que ce soit, mme la plus habituelle ou
inconsciente ; cest cela que vous avez voir afin dtre parfaits, comme celui qui vous a dit :
Ce que vous fates au plus petit dentre vous, cest moi que vous le faites .

Il y a une responsabilit, une autonomie et une puissance en ces mots. Je vous demande
simplement de ne pas en faire une exgse ou des vertus thologales, de ne pas en faire une
rcitation comme cela existe dans toutes les religions et qui, en fait, ne font que vous enfermer.
Simplement de prononcer ces quelques mots, lextrieur ou lintrieur de vous, et de vivre la
Thophanie. Noubliez pas que cette Thophanie de lEsprit ne pourra plus du tout saccorder
avec quelque manifestation personnelle que ce soit, dailleurs je vous lai dit, votre corps le
traduira immdiatement par un rappel lordre.

Alors, mon enfant, jcoute ces mots que jai donns voil trs peu de jours, afin que le plus
grand nombre en soit inform. Nous tcoutons.

Je te salue, Marie, qui est Grce.


Tu es bnie comme toutes les femmes.
Et Jsus le fruit de ton cur nous bnit.
Sainte Marie Cur de la Source,
Prions ensemble maintenant et toujours en lternit.

Je rends grce tes mots. Que ces mots ne soient pas une complainte, mais je dirais un garde-
fou au maintien de votre extase afin de ne plus tre dtourns par quelque circonstance que ce
soit, de votre vie ou de votre monde, de ce Cur du Cur.

Extrait de : MARIE - LA THOPHANIE DE L'ESPRIT - 28 MAI 2017