Sunteți pe pagina 1din 3

Otto Rank

Otto Rank Pour les articles homonymes, voir Rank . Otto Rank Portrait d'Otto Rank Otto Rank

Pour les articles homonymes, voir Rank. Otto Rank

Portrait d'Otto Rank

Otto Rank, né Otto Rosenfeld le 22 avril 1884 à Vienne et mort le 31 octobre 1939 à New York, est un psychologue et psychanalyste autrichien [1],[2] .

1 Fragments biographiques

Image cliquable du 3 e congrès international de psycha- nalyse en 1911. Otto Rank figure tout à gauche.v d m

Otto Rank est originaire de Vienne, issu d'un famille de la moyenne bourgeoisie juive. Son père Simon Rosen- feld est artisan. Il ne peut effectuer les études supérieures auxquelles il aspirait et devient serrurier. Il prend le nom Rank à l'âge de dix-neuf ans, en référence au bon D r Rank de la pièce d'Ibsen, La Maison de poupée. Il lit à vingt ans L'Interprétation des rêves de Freud et écrit un essai que le psychanalyste Alfred Adler transmet à Freud. Il devient dès lors un psychanalyste du premier cercle et, en 1906, occupe le poste de secrétaire de la Société psychanaly- tique de Vienne [3] .

Soutenu par Freud, il reprend des études et, en 1912, obtient un doctorat. La même année, il fonde la revue Imago, avec Hanns Sachs [3] . Il s’intéressait particulière- ment aux mythes, aux religions, à la philosophie. Il est coopté comme membre du comité secret.

En 1918, il épouse Beata (Tola) Rank-Minzer (Münzer) qui deviendra psychanalyste d'enfants.

En 1924, il publie Le Traumatisme de la naissance [4] , s’in- téressant à ce qui se trouve avant le complexe d'Œdipe, et proposant une vision différente de celle de la psychana- lyse d'orientation freudienne [3] .

Sigmund Freud l'analyse brièvement jusqu'à fin décembre 1924 puis le rejette ; Rank se trouve exclu des cercles psy- chanalytiques freudiens [5] .

En 1926, Rank s’installe à Paris, devenant l'analyste d'Henry Miller et Anaïs Nin, avec qui il a une courte liaison [6] . Il voyage en Amérique, où il rencontre un cer- tain succès [7] . Il est invité notamment à la société de Ro- chester pour la Protection de l'enfance en danger où tra- vaille alors Carl Rogers [8] .

1

lyse le 10 mai 1930 [7] et meurt à 55 ans de septicémie en octobre 1939, à New York [9] .

2 Influence

En 1913, il écrit deux textes (« Rêve et création poé- tique », « Rêve et mythe ») que Freud insère après le chapitre VI dans son livre L'Interprétation du rêve.

3 Ouvrages de Rank

La volonté du bonheur, Paris, Stock, 1972

L'art et l'artiste : créativité et développement de la per- sonnalité, Paris, Payot, 1998, (ISBN 2-228-89345-5)

Psychanalyse et sciences humaines avec Hanns

(1913),

Paris,

PUF,

1980,

(ISBN

Le mythe de la naissance du héros. Essai d'une inter- prétation psychanalytique du mythe (1909), suivi de La légende de Lohengrin, Paris, Payot, 2000

Une contribution au narcissisme (1911), Paris, in To- piques, 1974 ;

Don Juan et le double [« Don Juan und Der Dop- pelgänger »] (trad. S. Lautman), Payot & Rivages, coll. « Petite bibliothèque Payot » (n o 23), 2001 (1 re éd. 1932, Denoël et Steele, coll. « Bibliothèque psychanalytique »), 193 p. (ISBN 2-228-89514-8,

Volonté et psychothérapie, Paris, Payot, 2002, (ISBN

Le traumatisme de la naissance (1924), Paris, Payot, coll. “Petite Bibliothèque Payot', 2002, (ISBN 2-228-

Perspectives de la psychanalyse , 1924 avec Sándor Ferenczi, Paris, Payot, 1994, (ISBN 2-228-88870-2)

3.1 Bibliographie

Le Coq-héron n o 187, “Otto Rank, l'Accoucheur”, Collectif, Ed : Eres (ISBN 2-7492-0619-7) (éditorial en ligne [10] )

2

5 LIENS EXTERNES

E.J. Lieberman, La volonté en acte. La vie et l'œuvre d'Otto Rank, 1985, Paris, Presses universitaires de

France, 1991, (ISBN 2-13-043306-5)

Lydia Marinelli et Andreas Mayer : Rêver avec Freud. L'histoire collective de 'L'Interprétation du

rêve', Aubier, 2009.

(contient “Rêve et création poétique” et “Rêve et

mythe” d'Otto Rank)

Jessie Taft : Otto Rank. A biographical study based on notebooks, letters, collected writing, therapeutic achievements and personnal associations, New York, The Julian Press Inc., 1958.

(ISBN

4 Références

[1]

(en)Andrew Koffmann, M. Grace Walters, Introduction to Psychological Theories and Psychotherapy, Oxford Uni- versity Press, 2014 (ISBN 9780199398669, lire en ligne)

9780199398669 , lire en ligne ) • Textes de Otto Rank • Ψ Portail de la
• Textes de Otto Rank • Ψ Portail de la psychologie • Portail de l’Autriche [2]

[2] (en)Luis A. Cordón, Freud’s World : An Encyclope- dia of His Life and Times, ABC-CLIO, 2012 (ISBN 9780313084416, lire en ligne), p. 389

[3] Christian Jeanclaude, Freud et son héritage : Rappel des fondamentaux freudiens de la psychanalyse comme dis- cipline indépendante, JEANCLAUDE Christian, 2010 (ISBN 9782804162719, lire en ligne), p. 83

[4] Otto Rank et S. Jankélévitch, Le Traumatisme de la nais- sance, République des Lettres, 9 octobre 2016 (lire en ligne)

[5] E. Roudinesco et M. Plon, Dictionnaire de la psychana- lyse, éd. Fayard, 1987, p. 875-879.

[6]

Cf. Anaïs Nin, Journal de l'amour, Le livre de poche, Pa- ris, 2003

[7] republique-des-lettres.com, « Otto Rank », republique- des-lettres.com, 2016 (lire en ligne)

[8] Cf. Carl Rogers, Autobiographie, ed. Epi, 1971, p. 45.

[9]

« Mensonges freudiens : histoire d'une désinformation sé- culaire. » J.Bénesteau p. 49

[10] Jacques Letondal, « Éditorial », Le Coq-héron, vol. no 187, n o 4, 1 er février 2007, p. 7–10 (ISSN 0335-7899, DOI 10.3917/cohe.187.0007, lire en ligne)

5 Liens externes

3

6 Sources, contributeurs et licences du texte et de l’image

6.1 Texte

Otto Rank Source : https://fr.wikipedia.org/wiki/Otto_Rank?oldid=139417208 Contributeurs : Phe-bot, Bob08, Piku, David Berardan, Buddho, YurikBot, Léon66, Escarbot, Lefort, .anacondabot, Salecabot, Sebleouf, HariBot, Basilus, TXiKiBoT, VolkovBot, Chicobot, Jo- seph.valet, Guise, Vlaam, Dhatier, Orphée, HerculeBot, WikiCleanerBot, SilvonenBot, ZetudBot, Bub’s wikibot, Windreaver, Luckas-bot, Gnurok, DSisyphBot, Xqbot, Pelanch3, RedBot, Ripchip Bot, ZéroBot, G de gonjasufi, FDo64, Otto Rank, Pierrette13, Dexbot, Addbot, Français anonyme, HunsuBot, Anpanman, Gzen92Bot, Sidonie61 et Anonyme : 14

6.2 Images

Fichier:Blue_pencil.svg Source : https://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/7/73/Blue_pencil.svg Licence : Public domain Contri- buteurs : File:Arbcom ru editing.svg by User:VasilievVV with color change by user:Jarekt Artiste d’origine : User:VasilievVV and user:Jarekt

Fichier:Disambig_colour.svg Source : https://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/3/3e/Disambig_colour.svg Licence : Public do- main Contributeurs : Travail personnel Artiste d’origine : Bub’s

Fichier:Fairytale_bookmark_gold.svg Source : https://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/6/66/Fairytale_bookmark_gold.svg Licence : LGPL Contributeurs : File:Fairytale bookmark gold.png (LGPL) Artiste d’origine : Caihua + Lilyu for SVG

Fichier:Fairytale_bookmark_silver.svg Source : https://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/a/a0/Fairytale_bookmark_silver. svg Licence : CC BY-SA 3.0 Contributeurs : File:Fairytale bookmark silver.png (LGPL) + Travail personnel Artiste d’origine : Hawk-Eye

Fichier:Flag_of_Austria.svg Source : https://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/4/41/Flag_of_Austria.svg Licence : Public do- main Contributeurs : Travail personnel, http://www.bmlv.gv.at/abzeichen/dekorationen.shtml Artiste d’origine : User:SKopp

David Vignoni

Fichier:Icon_psycho.svg Source : https://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/f/f7/Icon_psycho.svg Licence : CC BY-SA 3.0 Contributeurs : File:Icon psycho.png and File:Biohazard template.svg Artiste d’origine : Reubot

6.3 Licence du contenu