Sunteți pe pagina 1din 4

IV 22 - 29 DÉCEMBRE 2017

COURS & MARCHES


➜ Productions végétales
Blé tendre : retour à la baisse des prix
CÉRÉALES 19 décembre ALIMENTATION ANIMALE Les prix du blé tendre sur le marché physique français sont reconduits
N : nominal ; C : camion ; TC : train complet ; P : péniche ; A : acheteur ; V : vendeur ; T : traité 12 décembre d’une semaine sur l’autre, alors qu’ils sont haussiers sur les marchés à terme eu-
Blé tendre Récolte 2017 SONS ET ISSUES €/t ropéen et états-unien. L’activité se limite à quelques réapprovisionnements sur
Sons fins - départ région parisienne 106-108 le court terme, avant la fermeture des organismes stockeurs pour les fêtes de fin
Rendu Spécifications Échéance Euro/tonne Observations
TOURTEAUX
d’année. Selon les bilans céréaliers de FranceAgriMer, sur le marché français,
les utilisations de blé sont révisées à la hausse par rapport au mois dernier à
Rouen 76/220/11 déc.-mars 153,00 N Soja Lorient 334 15,9 Mt, en raison de l’ajustement des prévisions d’utilisations par le secteur
Tournesol Saint Nazaire 146 de la biscotterie et biscuiterie (+ 80 000 t à 1,3 Mt) et de la revalorisation des
Fob Spécifications Échéance Euro/tonne N
Colza - Rouen 201 prévisions d’incorporations de blé par les fabricants d’aliments du bétail français
Moselle meunier déc.-mars 151,50 N PULPES BETTERAVES (+ 100 000 t à 5,4 Mt) au détriment du maïs. Les prévisions d’exportations de
Aisne - grains vers les pays tiers sont révisées à la baisse à 9,5 Mt (- 0,4 Mt par rapport à
Départ Spécifications Échéance Euro/tonne
Somme - Oise - novembre). Selon le dernier bulletin Céré’Obs de l’année, les conditions de culture
Eure/Eure-et-Loir BPMF 76 kg/hl déc.-mars 146,00 NC des blés tendres d’hiver se dégradaient, passant de 96 % à 95 % en semaine 48
Marne 149
(contre 94 % en 2016). Les semis stagnaient à 99 % (contre 99 % en 2016). Le
Marne BPMF janv.-mai 147,50 NC LUZERNE DESHYDRATEE stade «levée» évoluait de 93 % en 97 % (contre 94 % en 2016). Le stade «début de
Départ Marne 168 tallage» passait de 38 % à 46 % (contre 27 % en 2016).
Maïs Récolte 2017
PSC
Rendu Spécifications Échéance Euro/tonne Manioc Lorient - Orge de mouture : des utilisations par les fabricants
Corn gluten feed - Lestrem 153 d’aliments sans évolution
Bordeaux déc.-mars 148,50 N Les prix de l’orge fourragère sur le marché physique français sont stables d’une
semaine sur l’autre. L’activité portuaire reste présente. Sur le marché français,
Fob Spécifications Échéance Euro/tonne
PAILLES ET FOURRAGES les prévisions d’utilisations d’orge par les fabricants d’aliments du bétail sont
Rhin janv.-juin 159,00 N 14 décembre maintenues au même niveau que le mois dernier, à 1,2 Mt, selon FranceAgriMer.
PAILLES DE BLE Les prévisions de ventes vers l’UE sont légèrement ajustées à la baisse à 3,3 Mt
Départ Spécifications Échéance Euro/tonne
Centre Bassin Parisien : A titre indicatif (40 000 t par rapport à novembre). Si les exportations de grains vers les pays tiers
Eure/Eure-et-Loir déc.-mars 143,50 NC sont maintenues à 3,4 Mt, les exportations de malt vers l’UE et les pays tiers sont
Balle rectangulaire sous abri 300-400 kg 70,00€/t révisées à la baisse à 1,3 Mt (- 100 000 t par rapport au mois dernier).
Orge fourragère Récolte 2017
Balles pickup (départ champ) 25 kg n.p.
Rendu Spécifications Échéance Euro/tonne
Orges de brasserie : retour à la baisse des cours
Nord-Est :
Les cours des orges de brasserie sur le marché physique ont reculé
Rouen 62-63 kg/hl janv.-mars 147,00 N Balles de 20-25kg sous abri inc. cette semaine, sur un marché non porteur. Selon Céré’Obs, les condi-
Grosses balles rectangulaires de 300-400 kg tions de culture des orges d’hiver étaient stables à 96 % en semaine 48 (contre
Fob Spécifications Échéance Euro/tonne N inc.
sans abri 92 % en 2016). Le stade «levée» évoluait de 98 % en 100 % (contre 99 % en 2016).
Moselle sans limit. d’orgettes 61/62 kg/hl déc.-mars 145,00 N Grosses balles rectangulaires de 300-400 kg 65,00 à Le stade «début de tallage» passait de 55 % à 63 % (contre 39 % en 2016).
sous abri 75,00€/T
Départ Spécifications Échéance Euro/tonne Maïs : non compétitif sur l’Espagne et le Portugal
Les prix du maïs sur le marché physique français sont haussiers d’une
Aisne 62/63 kg/hl janv.-mai 141,00 NC SUCRE semaine sur l’autre, dans le sillage du marché à terme états-unien, alors que les
Eure/Eure-et-Loir 63 kg/hl mini déc.-mars 134,00 NC (Londres) 19 décembre cours sur Euronext sont en perte de vitesse. Sur le rapproché, les maïs pays tiers
mais aussi bulgares et roumains sont compétitifs sur la péninsule ibérique, et
Marne 62/63 kg/hl janv.-mai 140,00 NC Terme Mars 2018 : 442,41 F/T viennent concurrencer les maïs français, selon la note de conjoncture hebdoma-
daire de l’AGPM. Sur le mois de novembre 2017, le prix du maïs rendu Bordeaux
OLÉO-PROTÉAGINEUX CHEZ NOS VOISINS était en moyenne de 149,5 €/t, contre 163 €/t en novembre 2016, précise l’orga-
nisation de producteurs. D’après les bilans céréaliers de FranceAgriMer, publiés
Colza Récolte 2017 15 décembre le 13 décembre, sur le marché français, les prévisions d’incorporations de maïs
Rendu Spécifications Échéance Euro/tonne Observations PAYS-BAS CAF Rotterdam en alimentation animale, sont révisées à 2,6 Mt (- 100 000 t par rapport au mois
Blé tendre (en euro/tonne) : dernier) au profit du blé. Les prévisions de ventes vers l’UE sont très légèrement
Rouen janv.-mars 349,00 N
Janvier 170,00 ajustées à la hausse (+ 35 000 t).
Fob Spécifications Échéance Euro/tonne Observations Février-mars 171,00
Moselle janv.-mars 358,00 N Janvier-juin 171,50 Colza : cours toujours en régression
Avril-juin 172,00 Les prix du colza sur le marché physique français perdent encore du
Pois Récolte 2017 Août-décembre 169,00 terrain cette semaine, dans le sillage de son homologue sur Euronext et du soja
Départ Spécifications Échéance Euro/tonne Orge UE CAF Hollande sur le marché à terme américain. Le marché est peu vendeur, ce qui limite les
(en euro/tonne) : transactions. Selon une note de Terres Inovia, publié le 13 décembre, cet automne,
Marne fourrager déc.-janv. 175,00 NC
Janvier-mars 165,00 dans les régions Nord et Est, on peut observer sur certaines feuilles âgées de colza
Aisne fourrager déc.-janv. 175,00 NC Janvier-juin 166,00 de nombreuses taches concentriques. Cela ressemble à des macules de phoma
Avril-juin 167,00 (Leptospheria maculans) mais plus petites, plus nombreuses et sans points noirs
PRIX DU LIN TEILLÉ EN FRANCE Août-décembre 163,00
(pycnides). Après analyse, il s’agit bien de taches de phoma, mais de l’espèce Lep-
Récolte 2016 Récolte 2017 tosphaeria biglobosa qui ne provoque pas de nécroses aux collets.
Mois de : 201,7 Mini : 100 238,6 13 décembre
Septembre 2017 (-0,4) Maxi : 270 (+238,6) BELGIQUE
En euro/tonne CAF Belgique Tournesol : dépréciation de la graine française
Récolte complète 213,8 Mini : 90 238,6 Les prix du tournesol sur le marché physique français ont suivi la ten-
(-0,9) Maxi : 314 (+ 238,6) Blé meunier (76/220/12) : 167,00
Blé fourrager (72/73kg/hl) : 162,00
dance baissière du complexe oléagineux. L’activité est des plus limitées. Selon une
Prix en Euros/100 kg de Fibres longues - base Comptabilités Matières note de Terres Inovia, publiée le 15 décembre, les résultats de la campagne 2017
Mini/maxi fibres longues - base Factures de vente Comptabilités Matières Orge (62/63kg/hl kg) : 161,00
(source Cipalin)
sont exceptionnellement bons en région Bretagne/Pays de la Loire, avec un ren-
dement moyen estimé autour de 30 q/ha. Les semis de l’année ont été peu soumis
MATIF BLÉ MEUNIER MATIF COLZA - PARIS à la déprédation des oiseaux, les peuplements en parcelles étaient bons et homo-
gènes. Les pluies se sont bien réparties sur le cycle du tournesol, maintenant un
1 lot : 50 tonnes. Prix en Euros par tonne. 1 lot : 50 tonnes. Prix en Euros par tonne. bon équilibre entre indice foliaire et alimentation hydrique des plantes. Le retour
Echéance 08/12/17 11/12/17 12/12/17 13/12/17 14/12/17 Echéance 08/12/17 11/12/17 12/12/17 13/12/17 14/12/17 de la pluie en fin de cycle a compliqué les récoltes sur les secteurs les plus tardifs.
Mars 2018 161,5 160,75 161 160,5 160 Févr. 2018 364,75 362,5 360,75 358,75 358 La qualité de la récolte est bonne.
Mai 2018 164,75 164,25 164,75 164,25 164 Mai 2018 367,25 365,5 364 362,5 362,5
Sept. 2018 168,25 167,5 168 168 167,5 Août 2018 358,25 356,75 355,5 356,75 358 Soja : poursuite de la baisse
Déc. 2018 171,25 170,75 171 171 170,5 Nov. 2018 362,25 360,5 359,25 360,25 361,5 Les cours de la graine de soja états-unienne sur Chicago continuent
Mars 2019 174,75 174 174,25 174,25 173,75 Févr. 2019 364 362,5 361 362,5 363,75 de s’effriter sur la période, sous le poids de l’abondance de l’offre mondiale. Le
Mai 2019 177 176,75 176,5 176 175,75 Mai 2019 363,25 361,5 360 361,5 362,75 département états-unien à l’Agriculture (USDA) estime au 12 décembre les stocks
planétaires à 98,3 Mt (97,9 Mt en novembre). Le rapport du Malaysian Palm Oil
Sept. 2019 178,5 179,25 179,5 178 177,75 Août 2019 354,75 352,75 351,25 349,75 349,25
Board, du 11 décembre, a contribué à cette tendance baissière. D’après ce dernier,
Déc. 2019 180 180 179,75 179,5 179,25 Nov. 2019 356 354 352,5 351 350,5 les stocks d’huile de palme malaisienne sont en hausse de 16 % entre octobre et
Mars 2020 182,25 183 182,25 182 181,75 Févr. 2020 356 354 352,5 351 350,5 novembre, à 2,56 Mt, alors que le marché s’attendait plutôt à une augmentation
Mai 2020 184,5 185,25 185,5 185,25 185 Mai 2020 356 354 352,5 351 350,5 de 11,5 %. La Chine et l’UE ont moins de besoins en cette période de l’année, les
Volume 14 298 24 212 19 753 18 102 16 196 Volume 10 904 10 264 13 150 14 952 9 970 températures étant trop basses pour l’utilisation de biodiesel à base d’huile de
PO 304 701 305 656 311 315 305 506 308 082 PO 88 482 85 923 87 861 90 426 91 510 palme.

>Evolution du cours du blé >Evolution du cours du maïs Déshydratés : rien à signaler


Les prix de la luzerne et de la pulpe de betterave déshydratées sur le marché phy-
sique français sont sans changement d’une semaine sur l’autre, sur un marché
atone en cette veille de trêve des confiseurs.

Pailles et fourrages : cours stationnaires


Les cours des pailles sur le marché physique français se sont stabilisés cette se-
maine, sur un marché relativement actif.

Sucre : nouveau recul des cours


Les cotations du sucre sur les marchés à termes de Londres et de New-
York ont poursuivi leur tendance baissière entre les semaines 50 et 51, sous la
pression de l’abondante production mondiale. Cependant, si le contrat de mars,
>Evolution du cours du soja et du colza >Evolution du cours du sucre qui fait actuellement référence, est toujours sous pression, les contrats à plus long
terme sont en meilleure forme, a relevé Sucden. «Cela pourrait suggérer que les
marchés ont intégré que le Brésil allait se concentrer sur la production d’éthanol
plutôt que sur le sucre après la récolte de canne de l’année prochaine», estime le
cabinet de courtage. Le parlement brésilien a en effet adopté la loi RenovaBio, qui
vise à privilégier l’utilisation de carburants biologiques, selon l’AFP.

Coproduits : baisse des drêches de maïs


Les cours des poudres de lait et de lactosérum sont reconduits entre les 7 et 14 dé-
cembre sur un marché inactif en spot. Peu de changements sont à signaler concer-
nant les cours des drêches de maïs et du corn gluten feed, faute d’activité. La tendance
de fond est plutôt baissière, compte tenu de l’effritement des prix des tourteaux.
22 - 29 DÉCEMBRE 2017 V
COURS ET MARCHES
➜ Fruits et légumes
Pomme de terre MIN DE RUNGIS MARCHE A TERME DE LA POMME DE TERRE
A l’industrie, le marché est toujours influencé par l’existence de Prix au kg sauf précision 19 décembre 18 décembre
lots de pommes de terre de qualité hétérogène. De plus, des re- Moyen €
€ / 100 kg
Francfort industrie (25 t)
Carottes cat. 1 - sac 10 kg 0,38 40 mm +
tards d’enlèvements de contrats sont observés, rendant les tran- Choux verts cat. 1 - colis 6 5,00 avril 2018 4,80
sactions sur le marché libre inexistantes, à l’exception de quelques Choux-fleur cat. 1 - colis de 6 7,50
juin 2018 6,00
Champignons de Paris cat. 1 - plateau 1,90
lots à destination de la fécule. Sur le marché intérieur, la consom- Epinards 1,80 nov. 2018 -
mation reste stable mais manque d’en-train pour satisfaire davan- Laitue - Batavia cat. 1 - colis de 12 6,50 avril 2019 14,30
Navets violet rond 1,20
tage les producteurs. Les exportations vers les destinations du Sud Charlotte cat. 1 0,60
Chérie cat. 1 0,65
peinent à se dynamiser alors qu’elles connaissent un flux régulier Poireaux France cat. 1 0,90 POMME DE TERRE DE CONSOMMATION
vers l’Europe de l’Est. Radis - la botte 1,00 19 décembre
Endives extra Nord-Picardie colis de 5 kg 1,35 Source : FranceAgriMer - Réseau RNM Cours hors taxe en euro
Source : FranceAgriMer - Réseau des nouvelles des marchés (RNM) centre de Lille Endives Nord-Picardie colis de 5 kg 1,20 Bas Haut Moy. Var.
Pommes Granny Smith cat. 1 201-270 g 1,50
Pommes Golden cat.1 201-270 g plateau 1 rg 1,40 AGATA
Carotte : léger ralentissement Pommes Golden cat.1 170-220 g plateau 2 rg 1,00 France lavée cat. I 50-75 mm carton 12,5 kg 320 400 330 =
Malgré un ralentissement des sorties (2 537 t, au départ du Sud- France lavée cat. I 50-75 mm filet 2,5 kg 280 370 330 =
Ouest), les opérateurs ont légèrement raffermi leurs tarifs, encou- MIN DE LOMME BINTJE
Cours relevés par le Réseau des Nouvelles des Marchés centre de Lille - 19 décembre
ragés par les mauvaises conditions météo et les préparations de France non lavée cat. II 40-75 mm filet 10 kg 110 120 115 =
Prix
mises en avant pour janvier. Les prix sont en «Euro/kg» (sauf indications contraires)
Prix
mini
Prix
maxi
moyen France non lavée cat. II 40-75 mm filet 25 kg 100 110 105 =
(Euro)
Une plus faible activité est à prévoir, dans les prochains jours, avec France non lavée cat. II 50-75 mm filet 10 kg 120 160 130 =
Salades
la trêve des fêtes. En revanche, une reprise des ventes est attendue, CHICORÉE frisée France cat.I : la pièce 1,50 1,60 1,55
France non lavée cat. II 50-75 mm filet 25 kg 110 150 120 =

début janvier, avec les promotions. CHICORÉE Scarole France cat.I : la pièce 1,50 1,60 1,55 France non lavée cat. II 60-75 mm filet 25 kg 130 210 175 =
LAITUE Batavia blonde France cat.I colis de 12 : la pièce 0,50 0,65 0,55 CHARLOTTE
LAITUE Feuille de chêne blonde France cat.I colis de 12 : la pièce 0,50 0,60 0,55 France lavée cat. I +35 mm carton 12,5 kg 360 550 440 =
Chou-fleur : des prix en hausse LAITUE Feuille de chêne rouge France cat.I colis de 12 : la pièce 0,60 0,65 0,60
France lavée cat. I +35 mm filet 2,5 kg 360 520 440 =
La production bretonne a légèrement marqué le pas, en semaine 50 LAITUE pommée France cat.I colis de 12 : la pièce 0,60 0,65 0,60
MÂCHE Coquille France : le kg 4,00 6,50 4,90 VARIÉTÉS DE CONSERVATION
(2,44 millions de têtes, en Bretagne), ce qui a favorisé une remon-
MÂCHE France barq.150g : le kg 5,30 6,30 5,80 Bassin Nord non lavée cat. II 40-75 mm filet 10 kg 120 140 130 =
tée des prix, également motivée par la meilleure demande, notam- Légumes et herbes aromatiques Bassin Nord non lavée cat. II 40-75 mm filet 25 kg 110 130 120 =
ment à l’export. AIL violet sec France cat.I 60-80mm : le kg 2,80 2,90 2,90
Bassin Nord non lavée cat. II 50-75 mm filet 10 kg 130 160 140 =
ÉCHALOTE France cat.I : le kg 0,70 0,90 0,80
Le niveau d’apports s’annonce assez peu évolutif, dans les jours à Bassin Nord non lavée cat. II 50-75 mm filet 25 kg 120 150 130 =
OIGNON jaune France cat.I 60-80mm : le kg 0,30 0,40 0,35
venir, mais le marché sera aussi moins demandeur, entre les fêtes. PERSIL frisé France : la botte 0,55 0,65 0,60 Bassin Nord non lavée cat. II 60-75 mm filet 25 kg 130 200 160 =
Légumes fruits et graines France lavée cat. I +35 mm carton 12,5 kg 320 450 395 =
Poireau : fermeté COURGE Butternut France : le kg 0,80 0,95 0,90
France lavée cat. I +35 mm filet 2,5 kg 320 450 390 =
TOMATE ronde France grappe extra : le kg 2,90
Le rythme d’écoulements a ralenti, mais est resté encore très cor- Légumes tubercules, racines
France lavée cat. I 40-75 mm filet 10 kg 120 240 185 =
rect, en semaine 50, soutenu par un certain nombre d’engage- CAROTTE France cat.I botte : la botte 0,95 1,20 1,05 France lavée cat. I 40-75 mm filet 5 kg 130 250 195 =

ments en GMS, ce qui a permis de maintenir une bonne fermeté CAROTTE France cat.I sac 10kg : le kg 0,40 0,40 0,40 France lavée cat. I 50-75 mm filet 10 kg 130 250 195 =
CAROTTE France extra colis 12kg : le kg 0,50 0,70 0,60
des prix. CÉLERI-RAVE France : le kg 0,90 1,00 0,90
France lavée cat. I 50-75 mm filet 5 kg 140 260 205 =
ÉPIDERME ROUGE
Les expéditions seront plus limitées, avant de reprendre fin de NAVET rond violet France : le kg 1,15 1,30 1,20
POMME DE TERRE CHAIR FERME Charlotte France lavée cat.I France lavée cat. I +35 mm carton 12,5 kg 320 450 400 =
semaine 52, pour les engagements de janvier. La bonne tenue du 0,70 0,82 0,75
+35mm carton 12,5kg : le kg France lavée cat. I +35 mm filet 2,5 kg 320 450 395 =
planning de commercialisation rassure les opérateurs. POMME DE TERRE CHAIR FERME Charlotte France lavée cat.I
0,90 1,00 0,95
grenaille carton 12,5kg : le kg

Salade : développement
POMME DE TERRE CHAIR NORMALE Agata France lavée cat.I
50-75mm carton 12,5kg consommation : le kg
0,55 0,65 0,60 POMME DE TERRE INDUSTRIE
POMME DE TERRE CHAIR NORMALE div.var.cons Bassin Nord 19 décembre
La production se développe (2,9 millions de têtes, en Provence, lavée cat.I 55-75mm sac 5kg : le kg
0,20 0,30 0,25
Les prix constatés concernent une marchandise livrable au plus tard dans
vendredi). La demande export, en fin de semaine 50, a permis de POMME DE TERRE div.var.cons Bassin Nord lavée cat.I 40-70mm
0,22 0,30 0,30
la quinzaine qui suit sa publication initiale. Vrac départ Hors Taxes.
sac 10kg : le kg Attention : Les prix sont affichés en Euro/Tonne, pour toutes
soutenir un marché encore calme sur l’Hexagone et de raffermir POMME DE TERRE div.var.cons France cat.I +50mm sac 10kg : les cotations en pommes de terre.
0,25 0,40 0,35
un peu les prix. le kg Prix Prix Prix Varia.
RADIS France botte : la botte 0,70 0,75 0,72 Les prix sont en EUROS
Les besoins des GMS devraient être un peu plus développés, cette mini maxi moyen Moy.
Légumes verts, tiges BINTJE
semaine, à l’approche de Noël. Cela pourrait favoriser une petite CÉLERI-BRANCHE vert Belgique cat.I : la pièce 0,75
Bassin Nord non lavée 360g sous eau
hausse des prix. Au moins une stabilisation. CÉLERI-BRANCHE vert Italie cat.I : la pièce 0,80 1,00 0,90 +35mm Fritable : la tonne
20,00 25,00 20,00 -5,00
CHOU blanc Belgique cat.I moyen colis de 6 : la pièce 0,60
J.-L.C CHAIR NORMALE
CHOU blanc France cat.I colis de 6 : la pièce 0,60
CHOU Brocoli Espagne cat.I : le kg 2,30 div.var.cons Bassin Nord non lavée 360g
sous eau industrie Tout venant 35mm 30,00 45,00 40,00 +5,00
CHOU frisé Belgique cat.I colis de 6 : la pièce 0,75
et + Fritable : la tonne
CHOU DE BRUXELLES France cat.I : le kg 1,20 1,30 1,25
CHOU FLEUR France cat.I gros : la pièce 1,30 1,40 1,35 POMME DE TERRE Floconable : la tonne 15,00
ENDIVE Nord-Picardie cat.I colis 5kg : le kg 1,10 1,20 1,15 FONTANE
ENDIVE Nord-Picardie extra colis 5kg : le kg 1,20 1,30 1,25
+35mm vrac Fritable : la tonne 25,00 35,00 30,00 -5,00
ÉPINARD France cat.I : le kg 1,90 2,20 2,05
POIREAU France cat.I colis 10kg : le kg 0,80 0,95 0,80
POIREAU France cat.I plateau 5kg : le kg 0,85 0,95 0,90
POIREAU Nord-Picardie cat.I botte 1kg : le kg 0,90 1,00 0,90

• Vous pouvez retrouver la cotation quotidienne de la pomme


de terre au stade expédition ou industrie :
- sur le site internet :
www.Rnm.franceagrimer.fr, en souscrivant un abonnement
directement sur ce site,
Par fax ou mail en souscrivant un abonnement auprès du
centre de Lille au 03 62 28 40 49.
• Vous pouvez également obtenir la cotation quotidienne de
la pomme de terre au stade expédition par un simple coup de
téléphone sur audiotel au 08 92 68 67 82 (coût : 0,34€ la mn).

ENDIVES
Cours relevés par le Réseau des Nouvelles des Marchés centre de Lille
NORD / PICARDIE Expédition Hebdo - Valeur moyenne quotidienne. Les prix sont en Euros.
Maintien des cours • Vous pouvez retrouver la cotation quotidienne
La demande est très faible cette de l’endive Nord Picardie au stade expédition :
Cat.I 2 x 500 g : Cat.I 6/9 fruits Cat.I colis Cat.I sachet Extra colis Extra plateau
Date
le kg sachet 1 kg : le kg 5 kg : le kg 1 kg : le kg 5 kg : le kg 1 rg : le kg
semaine et concrétise bien qu’elle - sur le site internet :
est l’une des plus calmes de la cam- www.Rnm.franceagrimer.fr, en souscrivant un
11-12 1,31 1,20 1,08 1,11 1,22 1,31 pagne. Le marché est irrégulier en abonnement directement sur ce site,
fonction des opérateurs : ceux tra- - Par fax ou mail en souscrivant un abonnement
12-12 1,31 1,20 1,08 1,10 1,21 1,30
S. LEITENBERGER

vaillant essentiellement avec les auprés du centre de Lille au 03 62 28 40 49.


13-12 1,31 1,20 1,08 1,11 1,22 1,30 centrales d’achat et les GMS sont
moins impactés. La profession tente • Vous pouvez également obtenir la cotation quo-
14-12 1,31 1,18 1,09 1,12 1,23 1,32 de maintenir les cours, favorisée tidienne de l’endive Nord Picardie au stade expé-
par le volume peu excessif. Afin de dition par un simple coup de téléphone sur audio-
15-12 1,29 1,18 1,11 1,13 1,26 1,36 limiter les stocks, certains limitent leur rendement au bac,
tel au 08 92 68 67 82 (coût : 0,34€ la mn).
Moyenne 1,31 1,19 1,09 1,11 1,23 1,32 d’autres ont recours aux banques alimentaires.
Source : FranceAgriMer Réseau des nouvelles des marchés (RNM) centre de Lille
VI 22 - 29 DÉCEMBRE 2017

COURS ET MARCHES
➜ Productions animales
GROS BOVINS ENTREE-ABATTOIR BASSIN NORD-EST GROS BOVINS VIFS COTATION EUROP
du 11 au 17 décembre Au kg net :
JEUNES BOVINS 12 A 24 MOIS BŒUF GENISSES VACHES RETHEL 11 décembre
Viande hors Bl. Aqu. Charolaise Limousine Bœufs R - (-) - Génisses U 3,90 (=) ; R 3,48 (=) - Vaches U 3,56 (=) ;
En Viande R 3,25 (=) ; O 2,77 (=) - Jeunes bovins U 4,13 (+0,03)
Viande hors Bl. Aqu. Viande BI/Parth. Parth.
€/kg Mixte Lait Viande Mixte Lait mixte Mixte Lait ARRAS 7 décembre
BI/Parth. Parth. + 350 kg - 10 ans - 10 ans - 10 ans - 10 ans
net lait Bœufs E 4,95 (=) ; U 3,75 (=) ; R 3,50 (=) - Génisses E 5,45 (=) ; U 3,95 (=) ;
+ 350 kg + 350 kg + 350 kg + 350 kg
R 3,60 (=)  ; Vaches E 5,35 (=) ; U 3,80 (=) ; R 3,55 (=) ; Jeunes bovins U 4,11 (+0,04)
E 4,59 (+0,05) - - - - - - 6,72 (+0,03) - - - - - - - SANCOINS -
NON COMMUNIQUES
- (-)RS
Génisses U - (-) ; RCOU - Vaches R - (-) ; 0 - (-)
U+ 4,19 (-0,02) 4,35 (+0,03) - - - - - 6,00 (+0,07) - - - - - - -
FORGES -
U= 4,18 (-0,02) 4,33 (+0,02) - - - - - 5,08 (-0,09) - 4,41 (+0,07) - - - - - Bœufs U 3,84COU
(=) RS
; R NON
3,53 COM
(=) - MUN
Génisses
IQUESU 4,10 (=) ; R 3,70 (=) ; O 3,40 (=) –
Vaches U 3,95 (=) ; R 3,64 (+0,03) - Jeunes bovins U 3,83 (=) ; R 3,65 (=)
U- 4,14 (-0,02) 4,23 (-0,01) - - 3,95 - - 4,42 (-0,08) - 3,85 (+0,01) 4,54 (=) 3,75 (-0,05) 4,23 - - LE CATEAU 19 décembre
Vaches U 3,48 (=) ; R 3,28 (=) - Génisses U 3,68 (=) ; R 3,35 (=) -
R+ 4,11 (=) - - - - - - 3,93 (-0,01) - 3,69 (-0,05) - 3,67 (-0,01) 3,93 (-0,07) - - Bœufs R 3,13 (=)
CHOLET 11 décembre
R= 3,94 (+0,04) - - - 3,63 - - 3,75 (-0,02) - 3,58 (-0,03) - 3,58 (-0,04) - - - Bœufs U - (-) ; R - (-) - Génisses E 5,55 (=) ; U 4,30 (-0,01) ; R 3,64 (-0,02) ;
Vaches E 4,83 (=) ; U 4,13 (=) ; R 3,61 (-0,02) ; O 3,32 (-0,03)
R- 3,72 (-0,04) - 3,65 (+0,01) - - - - - - 3,54 (+0,03) - - - - - Jeunes bovins E 4,20 (=) ; U 4,10 (=) ; R 3,96 (+0,02)
Blondes d’Aquitaine :
O+ - - 3,61 (+0,03) - - - - - - - - - - 3,21 (-0,05) - Génisses plus de 350 kg : E 5,15-5,90-5,55 (=) ; U 3,81-5,05-4,31 (=) ;
R 3,55-4,12-3,66 (-0,01)
O= - - 3,50 (-0,05) 3,31 (=) - 3,22 (-0,03) - - - - - - - 3,10 (-0,03) 2,73 (+0,01) Vaches plus de 350 kg moins de 10 ans : E 4,77-5,02-4,83 (=) ;
U 4,05-4,69-4,42 (=) ; R 3,55-4,00-3,70 (=)
O- - - - 3,30 (+0,01) - - 2,92 (-0,01) - - - - - - - 2,69 (=) Jeunes bovins : E 4,20-4,55-4,25 (=) ; U 4,05-4,19-4,13 (=)
P+ - - - 3,24 (-0,01) - - 2,90 (-0,01) - - - - - - - 2,69 (=) BROUTARDS MOULIN-ENGILBERT
19 décembre
P= - - - - - - 2,88 (+0,01) - - - - - - - 2,64 (-0,02)
< 200 kg : E- U- R-;
P- - - - - - - - - - - - - - - - 200-250 kg : E- U 2,98-3,29 R 2,77-3,10 ;
250-300 kg : E- U 2,87-2,98 R 2,70-2,89 ;
Légende : Niveaux d’engraissements retenus pour les jeunes bovins, bœufs, génisses et vaches : conformations E et U : niveaux 2 et 3 ; conformations R, O et P : niveau 3 300-350 kg : E- U 2,76-2,95 R 2,58-2,84 ;
Vaches limousines : l’insuffisance des effectifs ne permet pas d’effectuer des cotations selon les critères de FranceAgriMer. 350-400 kg : E- U 2,63-2,82 R 2,53-2,60 ;
L’ensemble des cotations nationales et régionales est disponible sur le site de France Agrimer à www.RNM.franceagrimer.fr 400-450 kg : E- U 2,54-2,71 R 2,55-2,62 ;
450-500 kg : E- U 2,51-2,60 R 2,41-2,52.

BOVINS MAIGRES VEAUX DE BOUCHERIE


Moyenne hebdomadaire FranceAgriMer Moyenne hebdomadaire FranceAgriMer
Cotation de référence du 11 au 17 décembre Prix moyen pondéré aux 100 kg net : 593,2 (+4,5) du 11 au 17 décembre (€/Kg/carcasse)
(e/Kg/vif) E3 U3 R3 O3 BLANC ROSE TRÈS CLAIR ROSE CLAIR ROSE ROUGE
Limousins mâle 6-12 mois (250 kg) 3,18 2,95 2,60 – E U R O P E U R O P E U R O P E U R O P E U R O P
Limousins mâle 6-12 mois (300 kg) 3,00 2,77 2,40 –
Nord - - - - - - 7,92 6,82 6,23 4,57 - 7,28 6,47 5,89 4,82 - 5,32 4,83 4,49 3,54 - - 4,04 3,82 2,58
Limousins mâle 6-12 mois (350 kg) 2,84 2,62 2,25 –
Limousins femelle 6-12 mois (270 kg) 2,76 2,64 2,20 – Sud - - - - - - 8,59 6,54 6,12 5,15 8,77 7,82 6,52 6,00 5,09 - 5,95 5,29 5,46 4,51 - - - 4,98 4,09
Charolais mâle 6-12 mois (300 kg) – 2,72 2,40 – Cotation nationale - - - - - 9,42 8,40 6,71 6,17 4,85 8,76 7,64 6,49 5,92 4,93 - 5,80 4,99 4,97 4,05 - - 4,18 4,12 3,22
Charolais mâle 6-12 mois (350 kg) – 2,57 – –
Charolais mâle 6-12 mois (400 kg) – 2,53 – –
LE CATEAU EN CAMBRESIS MARCHÉ AU CADRAN
Charolais mâle 12-24 mois (450 kg) – 2,40 –
Effectif total : 29 - Tendances - observations : Cotation des veaux
Charolais mâle 12-24 mois (500 kg) – 2,34 – – 5 décembre 20 décembre
cours reconduits. de plus de 10 jours
Charolais femelle 6-12 mois (270 kg) – 2,54 2,45 –
Croisé Mixte Mixte/Mixte Mixte/Viande Veaux Engraissement
Charolais femelle 12-24 mois (400 kg) – 2,40 – –
Mâles Standard 50 à 60 kg 340-380-350 ; 45 à 50 kg 160-220-200 ; 59 - Avesnes-sur-Helpe - Desvres
Croisés mâle 6-12 mois (300 kg) – 2,74 2,46 –
Croisés mâle 6-12 mois (350 kg) 2,85 2,63 2,36 – 40 à 45 kg NC
45 à 50 kg 100-150-120 ; Amenés 219 à Haut Lieu.
Croisés mâle 6-12 mois (400 kg) – 2,56 2,32 – Femelles Standard 50 à 60 kg 200-250-225 ;
40 à 45 kg 50-150-120. A la pièce
Croisés femelle 6-12 mois (270 kg) – 2,44 2,14 –
Croisés femelle 12-24 mois (400 kg) – 2,30 2,05 – Laitier
Veaux race Bleue et Croisés 180-300
Mâles Standard 50 à 60 kg 80-95-85 ; 45 à 50 kg 45-65-60 ;
< 40 kg 10-40-30.
VEAUX DE 8 JOURS A 4 SEMAINES 40 à 45 kg 55-60-50 ;
45 à 50 kg 10-20-15 ;
Gros veaux indemnes IBR 80-110
Femelles Standard 50 à 60 kg 20-40-30 ;
Moyenne hebdomadaire FranceAgriMer < 40 kg inc. Très bons veaux non indemnes 80-100
du 11 au 17 décembre Croisé Laitier Lait/Lait Lait/Viande Lait/Mixte
Bons 60-80
Moyennes nationales constatées sur le Foirail Mâles Standard 50 à 60 kg NC ; 45 à 50 kg NC ;
• Mâle type viande : 190 (-6) ; Femelle type viande : 138 (-3) 40 à 45 kg NC ; Moyens 30-60
• Mâle type lait 40-45 kg : 25 (=) ; 45-50 kg : 65 (=) ; 50-60 kg : 94 (=) 50 à 60 kg NC ;
Femelles Standard > 60 kg NC ;
• Femelle type lait 40-45 kg : — ; 45-50 kg : — ; 50-60 kg : — Petits inv.
< 50 kg NC.
E/Tête Mâles Femelles
supérieur > 70 kg < 60 kg 60-70 kg supérieur > 70 kg < 60 kg 60-70 kg
Charolais 485 430 230 351 446 393 189 313 PORCS
Limousin 542 499 240 412 491 439 194 342
Moyenne hebdomadaire FranceAgriMer
Blond d'Aquitaine — — — — — — — —
Rouge des Prés 490 465 300 375 470 415 225 325 du 8 au 14 décembre
€/Kg/Carcasse Classe E Classe S
supérieur < 60 kg 70-80 kg 60-70 kg supérieur < 50 kg 60-70 kg 50-60 kg Bretagne 1,28 1,36
Croisé race à viande 465 275 435 325 375 175 325 250 Centre, Haute et Basse-Normandie, Pays-de-Loire, Poitou-Charentes 1,32 1,41

supérieur 50-65 kg 45-50 kg 40-45 kg supérieur 50-65 kg 45-50 kg 40-45 kg


Nord, Pas-de-Calais, Picardie, Ile-de-France, Lorraine, Alsace, Champagne, Ardennes 1,31 1,39
Mixte Montbéliard 215 161 88 25 — — — — Cotations régionales du porc charcutier classe E - Entre parenthèses, évolution par rapport à la semaine précédente.
Mixte Normand 145 107 76 27 — — — — Classe E (nouvelle définition) : teneur en viande maigre (TMP) de 55% à moins de 60% (antérieurement : TMP de 55% et plus).
Classe S (introduite comme classe obligatoire par le réglement (UE) n°1308/2013) : teneur en viande maigre (TMP) supérieure ou égale à 60%.
supérieur < 40 kg 50-60 kg 45-50 kg 40-45 kg supérieur < 40 kg 50-60 kg 40-45 kg 40-45 kg
Croisé mixte 440 — 320 183 275 300 — 211 114 175 COTATIONS RÉGIONALES PORC-DÉCOUPE NORD-PICARDIE MARCHÉ DU PORC BRETON
Lait 114 — 94 65 25 — — — — — 22 - Plérin 14 décembre
Cours relevés par le Réseau des Nouvelles des Marchés centre de Lille du 11 au 15 décembre
Présentés : 29 351
supérieur > 60 kg < 50 kg 50-60 kg supérieur > 60 kg < 50 kg 50-60 kg Prix net de ristourne, départ salle de découpe, hors taxes aux 100 kg.
Pièces provenant de carcasses de porc dont le pourcentage de muscle oscille entre Base 56 TMP 1,175 E (-0,001)
Croisé race laitière 343 264 89 187 250 166 51 100
49 et 60 pour cent. Quantités exprimées en tonnes. Base 56 TMP + charte
Lorsque seul le prix moyen est indiqué, il s’agit de la moyenne pondérée des prix relevés 1,195 E
qualité régionale (T)
PORCELETS Les prix sont en «euro/kg», Prix Prix Variations Vendus au classement de
Prix 1,168 à 1,178 E
Moyenne hebdomadaire FranceAgriMer les quantités sont en «tonne» Apport mini maxi
moyen €
moyennes prix départ élevage
(sauf indications contraires) € € € Moyenne mobile 12 mois 1,376 E
Région : Nord - Picardie Note de conjoncture Tendance -
Les quantités sont exprimées en têtes. Epaule : Ronde, sans gorge, Coches 295 vendues.
Lorsque seul le prix moyen est indiqué, il s’agit de la moyenne des prix qui nous sont communiqués. brute non élaborée poids compris - 1,69 2,18 1,93 +0,11 Moyenne départ élevage 0,776 E (-0,033)
Les prix sont en «€/kg», entre 5,5 et 6,5 kg Fourchette départ élevage 0,772 à 0,780 E
Prix Prix Prix Var.
les quantités sont en «la pièce» Apport Moyenne transportées 0,778 E (-0,025)
(sauf indications contraires) mini € maxi € moyen € moy.€
UNIQUE
S Jambon : Sans mouille, sans crosse, Fourchette transportées 0,775 à 0,781 E
N COMM - 2,16 2,62 2,22 +0,10
PORCELET 25 KG COURS NO poids 10 kg environ 18 décembre
NC NC NC NC -
Nord-Picardie : le kg
Présentés : 7 329
PORCELET POST SEVRAGE Longe : sans palette, sans travers, base 56 TMP 1,174 E (-0,001)
- NC NC NC -
7 kg Nord-Picardie “pièce” avec pointe, poids compris entre - 2,62 3,06 2,99 +0,19
Cours relevés par le Réseau des Nouvelles des Marchés centre de Lille base 56 TMP + charte
9,5 et 10,5 kg 1,194 E
qualité régionale (T)
La grande majorité des informations contenues dans ces pages sont réalisées Poitrine : Brute de coupe avec mouille, Vendus au classement de
1,151 à 1,176 E
avec le concours du quotidien «Les Marchés» et l’hebdomadaire «La Dépêche». Toutes reproductions sans plat de côtes d’épaule, - 2,22 3,04 2,24 +0,01 prix départ élevage
et communications sont interdites poids compris entre 5,5 et 6,5 kg Moyenne mobile 12 mois 1,376 E
22 - 29 DÉCEMBRE 2017 VII
COURS ET MARCHES
➜ Productions animales ➜ Analyses des marchés
OVINS ŒUFS
Moyenne hebdomadaire FranceAgriMer Zone Nord Rungis Œufs : industrie, une offre

BREBIS Ciré Couvert
du 11 au 17 décembre
Couvert
19 décembre
Sont pris en compte les œufs de la produc-
tion communautaire de la catégorie «A» en
française insuffisante
U - - 2,50
colis de 360, sauf pour le calibre TG (+73 g).
- 30 kg R 2,35 2,44 + 30 kg 2,55 Cours hors taxe en Euro/. Les prix des œufs tout venant les entreprises d’ovoproduits
O 2,16 2,47 - Très gros (+73 g) les 100 pièces 14,65 e destinés à l’industrie sont restés n’ont jusqu’à présent pas réus-
AGNEAUX Ciré Couvert Couvert Gros (63-73 g) les 100 pièces 13,59 e
quasiment stables la semaine si à se couvrir en œufs d’origine
16 U 7,31 7,24 19 à 7,14 Moyens (53-63 g) les 100 pièces 12,06 e
dernière. Habituellement, l’heure France, les centres de condition-
à 19 kg R 6,98 6,90 22 kg 6,84 Petits (-53 g) les 100 pièces -
est au repli, les besoins des entre- nement continuant d’absorber
O - 6,45 6,56 prises marquant le pas et l’arrivée tout le disponible ou presque. En
des fêtes de fin d’année incitant œufs calibrés, une demande ré-
Parthenay 6 décembre VOLAILLES les vendeurs à ne pas retenir leurs gulière et une offre mesurée voire
BREBIS E Variation E Variation
Marché de Deinze marchandises. Paysage tout à fait limitée ont permis aux vendeurs
U 0,85 = plus de 1,05 =
13 décembre différent cette année ; la faiblesse de reconduire leurs tarifs sans
moins de 60 kg R 0,65 = 60 kg 0,85 =
Prix e/100 kg Evolution de l’offre a raison des prix. Alors difficulté.
O - - - -
AGNEAUX E Variation E Variation
Poulets (belplume y compris) 85 -2 que leurs stocks sont au plus bas, Laure-Anne Lefebvre (Les Marchés)
Poules brunes 25-27 -2
E - - - -
Poules blanches 18-20 -2
U 3,60 = 38 à 3,50 =
Reproductrices 62-64 -2
- 38 kg R 3,20 = 44 kg 3,10 = (poids vivant moins 2%)
O - - - - Tous les prix sont côtés hors TVA
Gras U.R.O
Sancoins 13 décembre Min de rungis
brebis de réforme E Variation E Variation prix HT kg/net 19 décembre
U 0,92 +0,20 plus de 1,14 +0,02 Mini e Maxi e
- 60 kg R - - 60 kg - - Pintades label France 4,60 5,70
O - - - - Poulets entier France
2,20 2,50
standard prêts à cuire
AGNEAUX E Variation E Variation
Poulets entier France label 3,50 4,70
E - - - -
Poules France standard 1,90 2,15
-38 kg U 3,34 +0,03 38 à 3,42 -0,05
R - - 44 kg - - Coqs France standard 2,15 2,40
Canards entier de Barbarie
O - - - - 3,40 3,90
3 kg et +

CHEVAUX > Ces pages de cours et cotations sont une co-pro-


Moyenne hebdomadaire FranceAgriMer duction des journaux de Picardie (l’Agriculteur de Commentaires FNB de la situation et des perspectives
 du 11 au 17 décembre
l’Aisne, l’Oise Agricole, l’Action Agricole Picarde) ;
Champagne-Ardenne (Agri-Ardennes, la Marne
de marché
(E/Kg/Carcasse)
Extra Bon
Agricole, la Revue Agricole de l’Aube, l’Avenir Bovins finis ATTENTION : pas de commentaire FNB de la situation et des perspec-
Animaux jeunes Agricole et Rural de Haute Marne) ; Centre Ile-de- tives de marché gros bovins finis cette semaine.
Laitons légers clair — — France (Horizons éditions Eure-et-Loir, Loir-et-Cher,
Seine-et-Marne, Ile-de-France) ; et du Nord-Pas-de- INFORMATION : Les éleveurs dénoncent toujours les modalités de formation des prix
Poulains lourds foncé — — qui ont pour seul objectif de conserver des niveaux de cotations les plus bas possibles. Ces
Calais (Le Syndicat Agricole). modalités consistent à déterminer un prix de base (communiqué à FranceAgriMer pour
Chevaux d’âges
La grande majorité des informations contenues les cotations) puis un complément de prix versé plusieurs semaines après l’abattage (non
Races légères < 360 kg — — communiqué à FranceAgriMer). Elles s’appliquent tout particulièrement aux bovins valori-
dans ces pages sont réalisées avec le concours sés «Eleveur & Engagé». Les cotations publiées par FranceAgriMer ne reflètent donc pas la
Races lourdes > 360 kg — — du quotidien «Les Marchés» et l’hebdomadaire réalité de la valorisation des bovins à l’entrée abattoir
* Prix rendu à la frontière italienne. Entre parenthèses, variation par rapport à la semaine précé- «La Dépêche». Toutes reproductions
dente. Moyenne nationale des prix des carcasses. Origine France entrée abattoir (Hors taxe) et communications sont interdites Bovins maigres (au 18 décembre) Commerce fluide et offre stable : cours reconduits.

➜ Analyses des marchés des productions animales

Le foie gras au défi des fêtes de fin d’année


2017 s’annonce comme un un soutien indéfectible à ses franc à l’importation. D’une tut technique de l’aviculture L’Hexagone a quelque peu li-
millésime bien atypique pour producteurs», juge le Comité. part, nos principaux fournis- (Itavi), les importations fran- mité le manque de matière
le foie gras français. Si la fai- D’après les résultats de l’en- seurs ont, eux aussi, connu çaises de foie gras ont chu- première en récupérant des
blesse de l’offre ne fait plus de quête menée fin novembre par une année des plus atypiques. té de 26,8 % en volume et de volumes autrefois destinés à
doute, difficile d’anticiper le le CSA, 95 % des personnes in- La grippe aviaire n’a pas épar- 6,3 % en valeur. La chute est l’exportation. Les ventes fran-
niveau de la demande face à terrogées estiment que le foie gné les filières bulgare et hon- particulièrement sévère pour çaises de foie gras cru ont chu-
des prix plus élevés. La filière gras est un produit festif et groise, d’où une baisse de leur le foie gras cru ; - 30,9 % en té vers Hong Kong (- 21,6 %) et
n’en reste pas moins confiante, traditionnel, et 77 % l’avaient production de palmipèdes de volume, dont - 34,7 en prove- se sont arrêtées vers le Japon
rassurée par les résultats de déjà inscrit au menu de leurs l’ordre de 30 % selon le Ci- nance de Bulgarie et - 40,3 % (- 96,2 %), mais ont grimpé
l’enquête CSA-Cifog réalisée prochains repas de fêtes. fog. Une tendance qui a eu de Hongrie. Des baisses en de 10,3 % vers l’Union euro-
fin novembre. Du côté de l’offre, tout le monde pour conséquence une hausse partie compensées par le déve- péenne. Dans le même temps,
D’ici moins d’une semaine, les s’accorde : les disponibilités des prix qui diminue l’intérêt loppement des achats de pré- l’Hexagone a vu ses expédi-
tables se rempliront de pro- sont faibles. Selon l’article paru d’une partie des opérateurs parations à base de foies gras, tions de préparations à base de
duits festifs. C’est maintenant mi-novembre dans les Marchés français à s’approvisionner à notamment en provenance de foie gras s’affaisser de 2,6 %.
que tout se joue ou presque Hebdo, le Cifog estime, pour l’étranger. Bulgarie (+ 68,1 %). Laure Anne Lefebvre (Les Marchés)
pour le foie gras. Les Français cette année, la production na- D’autre part, une grande majo-
seront-ils au rendez-vous mal- tionale à 10 750 tonnes, soit rité des consommateurs reste
gré une offre limitée et des prix 22 % de moins qu’en 2016 et attachée à l’origine France
au détail plus élevés ? Difficile 44 % de moins qu’en 2015, année du produit, ce qui n’incite
de l’affirmer, même si les der- sans épisode de grippe aviaire. pas les industriels comme les
nières études laissent à penser Une estimation que confirment grossistes et les détaillants à
qu’il y a une certaine fidélité les dernières données d’abattage changer d’origine. Des ressen-
des consommateurs pour ce publiées par Agreste ; seule- tis confirmés par la dernière
produit en fin d’année. Selon ment 17,58 millions de canards enquête CSA pour le Cifog, se-
le Comité interprofessionnel gras ont été abattus sur les dix lon laquelle 91 % des Français
du foie gras (Cifog), à quelques premiers mois de l’année, soit s’accordent à dire qu’il s’agit
semaines des fêtes de fin d’an- 17,6 % de moins que sur la d’un produit «Made in France
née, la filière a souhaité faire même période de 2016. à soutenir» et 82 % jugent
un point sur l’état d’esprit des même nécessaire d’en acheter
Français vis-à-vis du foie gras. Du «Made in France» cette année pour soutenir les
«Les résultats sont éloquents : avant tout éleveurs.
les Français restent des incon- La France n’a pas comblé ce En cumul sur les dix premiers
ditionnels (…) et manifestent déficit par un recours plus mois de l’année, selon l’Insti-