Sunteți pe pagina 1din 9
Chapt: VI QUELLE EST LA SIGNIFICATION DE LA LOGIQUE? 1. Qutestce que la logique ? Leibnis distinguait ars judicand (procédure de juge rent) et ars invenion(melode de desoavers). Le pro- bltme de Ta déssion esol négativement, nous savons que la Togique ne fournit pat de moyen, permettant vance de dscerner, pout une question & det eponses possibls, laquelle de ile est vie ot laquelle fause EE Togigue mest pas non plus une méthode pour décot vr des démonstrations. Instrument analyse eitgue, tlle étudie Is théones Sous Te rapport operations de ‘Seduction ou de elation de conséguence dont ell meta Jour les proprtésgendrales Ele a deux faces Tune, sar Tigue et ellesive, tournte vers des telations de satisfaction ot de vere, consist en etude de choses qui sont i (oe rules, structures, démonstrations); aut, dmamique et productive, est orente vers Tactivité de iranformer Tins Formation (algorithms de ealeul ou de decison), Schopenhauer, JS. Mil et d'autres ont repété que objet de iat logigue est la prene, sans formule de régles ATngerence press nen Cabir de lise exhaustive. Par preave is entendaent argument contaignant, aon point Suite de formules repondant aux erteres des systemes éducuis. « Le problime fondamental dela logique et alin des régles permettat de recomnaltre 3) un ‘ensemble de considerations alléguees A Tapp dune these onstitue une démonsration stisaisante Je cette thee. ve La togique nest done autre chose que Ia sioner deta ddémonsration » (St. Zaremba, 1926). Dans la pratique ‘lu raisoanement on utisat tine notion semantigue de ‘eonsiquence (lout modele de A est un model de B), non pas une notion syntactigue de preuve (les deux notions indent pour le premier ord) our des formalisms du premier ordre reposant sures smémes anomie rele logiqbes, diferens seulement par Tears aaiomes non loggues, une seule notion de dmon- trabilté vaut, du moment que les axiomes non logics sonten nombre fin. La completude assure. Pour autes ‘domaines, pour le systéme quron obtient en ajoutant les ‘axioms de Peano la logique du premier ordre, a comple tude fait faut, en sorte que la notion de consiguence Togiquedecesaxiomes nepeut eresaise paraucunenation ,0) eat ‘rai dans Peasemble N sans langage non logigue, avec des lettres depict a place des peedizas non iogiquesfor- instparirde +, de etdela coastanteO-Sereporter ala ‘scription du problime de la complétude par Hilbert, 1B, Reewil Vin Xp. 184,113) hibertcroyait que le fasonnement déduetif teat & nous eps fntimement: 4 Ce jeu de formules » 18 ‘mathématique formalisée) « seectue selon certaines reales determinées dans lsquclls exprime la technique e notre pensée. Ces gles forment un systéme ferme Gquil est posible de découvrir et de décrive dfinitne ‘ent. Le pressentiment @'Aristote se coafirme, que note intelligenes ne s'adonne pas 4 des artfies mystncuy, ‘mais procede uniquement d'aprés des gles bien deri ‘es qu'on peut découvrir» (Recuell Vi, VIL et). Bre, 1a logigue est une affair de choix d'un syste complet (qa vee A) Lecter quinn, qu lee Sure de eens, et aoe peau tela alemton Sesser pur hope les oes gon sppone euse os ‘favour en D)" Ls lect de peat sot des Ms che atc ‘nen big ait ue ote Sete ee Ae parce devalue pour li Le Bt tate eon gee int pr oa pin ee ct mh ent Ponca de rouwer ot angnet cme he [orn pique a's rile genre ep mates ca das ‘ic dcpine le snot pe vane gue te as oe ‘Smpeheaion Iau speiigus ds Fas eis cde, Shap Vi fh pri pls plianphie dex ous ins Phi ply of Lip (in Putntm, anc.) este ew compa {ls trae deseo sommes bps oii PHatoume Les nomalstr medeva sownaet ge s ‘istactons Ss Support tution ov ace pee soot us cs snes vier om ne dit pats er des asomnemens of Arne eon dvs dae navn Ain poe ine de einen deasnce (mattis psig, pe toons Jest elu semen pu Sot“ Topane irsenae Schopenbacr saat Kronecker et Brow wr Laasne qu dome e poopie depue Decree 2 Frouilesqoesions en dentin ea et opraenation Sens ds ol aj ejecta tora, et noour ht ao Tule éguaut 4 peu pre isle formal: Le orn lism es comtenporu rjete oatenutuemea aes stay ot ie Festa es posta enlist ‘num compote avec la tatvearde dan sata pour fe ito tren, Ota api fonlnoe Une sore Jigen da Fomine TS lope sybobque de dbus (Frege Ruse it es. ptr, ns bent, sous isn de pons nr {eis fe enti pl oa Fevmatne hen gu enna gen mabe 19 ‘Fe par des abgets cde nt os quo rapport et Proposition re, Saute put des hime ou monobjets ate toenail indsnctemet si comme es es pistoncene so cone ds Sosacion ens esa). ‘nena comme dy los i eerie on un snstas Complete senstons que sujet prsur de cose ee ml, ces-t-decomsitas en monde exteus Ls proposes Scosche mnie on repre Droposton dom a fogigoe Secupe. Les oes de og. {tne sont ps ds ches du mone exc nom pl es stration nvspectven, tnt des ropsctaons inp fies Cr etesenione ot eure egret urs ont ete et dae es matte ees'memes Dap Buwer lesen de nope, ou pwoph. come crce qc et tne thon de artis eer depress Insts Itesonpement em seer smn dectons malts spc : Tlie nominate sane avait remur& propos de existe des ies ede eur Events Gomnation tase formas ede ets terpratons conus diner ce ds signs Ul ont un import enon e ute ‘TS oases termes qu Opes de ots enue 10 stn et it nes Seg tapi ier sae Sir eee ee oe Sri, ies Nie Ear Saks ean pe a ce See eee ees ESSE, ote osha osha cir er noe i Se ee Susteren ssc Eater et Sees Tigran ek Beene See rene seer Sa e re Siar La Sa pcs See terri eno (eiee Re nari eens moge gence Secs OSS spe Face a os Stl Reis once eS ine calf eta Shee hae SE ae eige ee e eee cae rea Sek Eenass or eh ts eee Seeman afene/ at Sterns ius etna cpap dioe Picea Stiinta cade ces sont. décrites, interne pour in lopique, est externe aux Ea tany 1 Eo one esi econ Mena tees ee Sige Wirt (comin ene Pear Hip Seeerleateet cater oe ec he pect ie SRC eam es m1 ry trae ss man pin span ce he eee eee encanta Sh se ad Ihc ere eine seek a Eatin ote Se se geiaameer chanced ere BESS Sceanr rac soca Sone fadpe Sratetate eta gente ccmee tigate ae Md ate aus na is mater ame huna ae ovine ike eg nent si Se dee ee Sait peaeurrieettae eer PaL TRL iaa manasa ihc es a score ea tart cs Poe ee eee Hi ae ee Sioa 2 his fee Spee ant eee te rnc Tpeinare sawateeamettgta ih ce cn ocho nactest ct Sabstnceerevaeatemcs Puc epee ee aa Aes See on ee chi Spas pry eons teapot Tae tated cea Exc betalna ental netase Testo ae Cope ag a rae es Soest TL ome dns see Sele are ees m spf ment i ps ees emt et er nom de mathatiiens naa nol, to ow 8 ot See Kime acumen ean Es funasrne ae cu ancl See ae sae mascara spies tsboah ete "At née prcident on caratéiit a logique par Yuniversn oe xen atin ear e cme ace A os contnporaiag teat J logge st pas lente mie Sa Se via ee notre Eee ne aeons ante Sie nae acento ee Rigeregtncnacmecsas irene ie aera Se Cocke caer aan oe SS ae cae ee Eecpiee acre ee See ame cece © {Eton wir cr dane ene de ip wae putee por priming: ain deme Srentement des" ee ieee mame erm a teh aaa soe eae ‘rat du fas ext fondametale mae Son appease ‘Les sciences ne penset pas»: ells sont du et de "action. La logue, par ses probleme de jurifction et sd recherche de mies, ressortt plut ale reflecon, ela productvité de la rélxiondifere de celle de Faction (ce Jugementnégipe les connesions dela logigue avec anf Imatigue). Au eu de culver la chime dune pilosophis ‘de a Togique, on devrait domander 4 ete dscpline une fide contre Fenvahissement par public et par le ‘alimatias pseudo-scientiique su de a vularsaion. | BIBLIOGRAPHIE A ur Induct 0 Mathenaeat Lag. Priston e186 Pi 1 oe tee sree ‘eat Cos de ga oan TA. Gate CA Sm te emote Do 1B owen ucts seg se Becca we Bok te, Conaiy an Lp Hy 19%, Com 1 aah, Pon Lnte, pig, 1968 1p. 8 et, Dae &, Ken Inman Metabo, Nora, 195, Soni iad, Hi Rog enya erm “Facion and ec ene HO Keser Mo Thr, ont 1978, 19. 1. Rein. Femi hh, MoT La, Soi, 1 1 Pott, Caves de shri er moe, 18S, 586 EA Ob, Pas A$. tra Da Dak, Gc se Matai, dn LTR GST bs