Sunteți pe pagina 1din 4

IV 26 JANVIER 2018

COURS & MARCHES


➜ Productions végétales
Blé tendre : légers contrastes
CÉRÉALES 23 janvier ALIMENTATION ANIMALE Les blés tendres européens, comme d’autres céréales, restent tou-
N : nominal ; C : camion ; TC : train complet ; P : péniche ; A : acheteur ; V : vendeur ; T : traité 16 janvier jours moins attractifs que d’autres origines, en raison de l’évolution de la pa-
Blé tendre Récolte 2017 SONS ET ISSUES €/t rité euro/dollar (le renforcement de l’euro et l’affaiblissement concomitant du
Sons fins - départ région parisienne 112-114 dollar créent mécaniquement un intérêt pour la provenance États-Unis). De
Rendu Spécifications Échéance Euro/tonne Observations
TOURTEAUX ce fait, le rendu Rouen a encore cédé un peu de terrain cette semaine (149 €/t
Rouen 76/220/11 janv.-mars 149,00 N Soja Lorient 315 le 22 janvier contre 149,50 €/t le 15 janvier) alors que le contrat à terme Eu-
Tournesol Saint Nazaire 146 ronext affichait 155,75 €/t contre 156 €/t aux mêmes dates. Outre-Atlantique,
Fob Spécifications Échéance Euro/tonne N
Colza - Rouen 204 le boisseau de blé pour mars, également le contrat le plus échangé, a fini en
Moselle meunier janv.-mars 146,00 N PULPES BETTERAVES hausse à 4,2575 $ le 22 janvier à Chicago contre 4,2050 $ le 15 janvier. L’état
Aisne - de sécheresse et les températures glaciales de début d’année pour les blés d’hi-
Départ Spécifications Échéance Euro/tonne
Somme - Oise - ver dans les grandes zones de production états-uniennes inquiètent toujours.
Eure/Eure-et-Loir BPMF 76 kg/hl janv.-mars 141,00 NC
Marne 148
La dernière estimation de surface plantée dans le pays ressort à 32,6 millions
d’acre selon l’USDA, la plus faible depuis que cet indicateur existe mais supé-
Marne BPMF janv.-mai 142,00 NC LUZERNE DESHYDRATEE
rieur aux 31,5 millions d’acre attendus en moyenne.
Départ Marne 170
Maïs Récolte 2017
PSC Orge de mouture : appréciation des prix
Rendu Spécifications Échéance Euro/tonne Manioc Lorient - Les prix de l’orge de mouture sur le marché physique français se
Bordeaux fév.-mars 141,50 N Corn gluten feed - Lestrem 154 sont plutôt bien comportés la semaine passée. Le cours s’affichait à 150 €/t en
France le 22 janvier après 148 €/t la veille, et 144,50 €/t une semaine plus tôt.
Fob Spécifications Échéance Euro/tonne
PAILLES ET FOURRAGES
Rhin janv.-juin 155,00 à 156,00 N 18 janvier Orges de brasserie : marché toujours peu actif
PAILLES DE BLE En qualité brassicole, les cours de l’orge ont reculé, avec une acti-
Départ Spécifications Échéance Euro/tonne
Centre Bassin Parisien : A titre indicatif vité qui peine à reprendre depuis le début de l’année. Le contrat orge de prin-
Eure/Eure-et-Loir janv.-mars 134,00 NC 70,00 à temps échéance janvier – mars (fob Creil) cotait 195 €/t le 22 janvier contre
Balle rectangulaire sous abri 300-400 kg 197 €/t le 15 janvier.
75,00 €/t
Orge fourragère Récolte 2017
Balles pickup (départ champ) 25 kg n.p.
Rendu Spécifications Échéance Euro/tonne Nord-Est : Maïs : évolution tarifaire irrégulière
Balles de 20-25kg sous abri inc.
Les prix du maïs sur le marché physique français ont reculé d’une
Rouen 62-63 kg/hl janv.-mars 150,00 N
Grosses balles rectangulaires de 300-400 kg
semaine sur l’autre, dans le sillage des marchés à terme européen. Le ren-
Fob Spécifications Échéance Euro/tonne N sans abri
inc. du Bordeaux est passé de 145 €/t le 12 janvier à 141,50 €/t le 22 janvier. Le
Grosses balles rectangulaires de 300-400 kg 70,00 à
contrat Euronext a également baissé. En revanche, à Chicago, on relève une
Moselle sans limit. d’orgettes 61/62 kg/hl janv.-mars 143,00 N
sous abri 85,00 €/t petite hausse (de 346,25 cents $/boisseau le 12 janvier à 352 cents $/boisseau
Départ Spécifications Échéance Euro/tonne le 22 janvier). Le Conseil international des céréales (CIC) revoit à la hausse la
production mondiale : + 14 Mt à 1 054 Mt. Les augmentations de production
Aisne 62/63 kg/hl janv.-mai 138,00 NC SUCRE attendues les plus significatives viennent de l’UE (+ 5,3 Mt), du Nigéria (+ 3,6
Eure/Eure-et-Loir 63 kg/hl mini janv.-mars 139,00 NC (Londres) 23 janvier Mt) et de la Chine (+ 3,4 Mt). Le CIC revoit à la baisse les importations de
l’UE à 28 (à 15,6 Mt, soit - 1 Mt). Ceci est la conséquence d’une révision à la
Marne 62/63 kg/hl janv.-mai 137,00 NC Terme Mars 2018 : 430,64 F/T hausse de la production intérieure, notamment en Roumanie et en France.
De manière générale, les opérateurs sont attentifs à la météo argentine, aux
OLÉO-PROTÉAGINEUX CHEZ NOS VOISINS semis au Brésil (en retard pour cause de récolte de soja tardive) et toujours à
Colza Récolte 2017 19 janvier l’évolution de la parité euro/dollar.
Rendu Spécifications Échéance Euro/tonne Observations PAYS-BAS CAF Hollande (en E/tonne) :
Blé tendre Colza : poursuite de la baisse
Rouen fév.-mars 334,00 N
Février-mars 167,00 Les cours du colza ont évolué dans le rouge, sous la pression du
Fob Spécifications Échéance Euro/tonne Observations
Avril-juin 167,50 canola canadien sur Winnipeg et de l’huile de colza sur Rotterdam. Suite à la
Moselle fév.-mars 344,00 N hausse des prix le vendredi 19 janvier sur Winnipeg, des ventes techniques ont
Août-décembre 167,00
Pois Récolte 2017 été rapportées lundi 22 janvier sur le marché à terme canadien, pesant sur les
cours. Sur une semaine, le colza français recule assez nettement, tant sur le
Départ Spécifications Échéance Euro/tonne Orge UE marché physique que sur le marché à terme européen. Côté huile de colza, les
Marne fourrager janv. 170,00 NC Février-mars 161,50 cours ont également cédé du terrain sur Rotterdam, conséquence de la hausse
Aisne fourrager janv. 170,00 NC Avril-juin 163,00 de l’euro face au dollar et du repli de l’huile de soja sur Chicago. Néanmoins,
Août-décembre 162,00
plusieurs analystes s’attendent à une hausse des prix mondiaux de l’huile de
PRIX DU LIN TEILLÉ EN FRANCE palme durant le premier trimestre 2018, conséquence d’une réduction de la
Récolte 2017 Récolte 2016 production en Asie du Sud-Est, et de la progression de la demande interna-
17 janvier tionale attendue (Inde, Chine, Europe), ce qui pourrait impacter l’huile et la
Mois de : 238,7 Mini : 170 216,1 BELGIQUE
Octobre 2017 (+0,1) Maxi : 300 graine de colza européennes.
En euro/tonne CAF Belgique
Récolte complète 238,7 Mini : 170 214,0 Blé meunier (76/220/12) : 165,00
(+0,1) Maxi : 300 Tournesol : nouveau petit repli
Prix en Euros/100 kg de Fibres longues - base Comptabilités Matières Blé fourrager (72/73kg/hl) : 160,00
Les prix du tournesol sur le marché physique français ont quelque
Mini/maxi fibres longues - base Factures de vente Comptabilités Matières (source Cipalin) Orge (62/63kg/hl kg) : 159,00
peu fléchi cette semaine encore.

MATIF BLÉ MEUNIER MATIF COLZA - PARIS Soja : toujours soutenu


1 lot : 50 tonnes. Prix en Euros par tonne. 1 lot : 50 tonnes. Prix en Euros par tonne. La météo Argentine pousse le cours du soja à la hausse depuis
Echéance 12/01/18 15/01/18 16/01/18 17/01/18 18/01/18 Echéance 12/01/18 15/01/18 16/01/18 17/01/18 18/01/18 quelques temps. Cet effet se poursuit encore cette semaine et, sans doute,
Mars 2018 157,25 156 154,5 156 155,75 Févr. 2018 352,75 350,75 346 343,75 344,75 pour deux semaines supplémentaires, selon les observateurs de ce marché.
Mai 2018 161 160 157,75 159,25 158,75 Mai 2018 354 352,75 348,5 346,25 347,75 La coupe n’est également pas en avance dans le Mato Grosso (Brésil). Autre
Sept. 2018 165,5 164,75 163 164,5 164,25 Août 2018 350,75 350 346 344 345,75 élément haussier, les chargements à l’exportation états-uniens sont ressortis
Déc. 2018 168,5 167,75 166,25 168 167,5 Nov. 2018 355,25 354 350,25 347,75 349,5 au-dessus des attentes en semaine 3, à plus de 1,4 Mt d’après l’USDA. Le mar-
Mars 2019 173 172,25 170,75 171,75 171,75 Févr. 2019 356,5 358 354 351,5 353 ché s’attend à de bonnes ventes extérieures états-uniennes fin janvier, avec
Mai 2019 175,75 175 174 174,75 175 Mai 2019 358,5 360 357,5 353,5 355 le retard de la récolte brésilienne. Le boisseau de soja sur l’échéance mars a
Sept. 2019 176,75 176,5 175,75 175,25 175,25 Août 2019 344,25 342 346,25 343,75 345,25
clôturé à 9,8425 $ le 22 janvier à Chicago, contre 9,6050 $ le 15 janvier.
Déc. 2019 179,25 179,25 177,75 177,75 177,75 Nov. 2019 351,25 350,75 350,25 347,75 349,25
Mars 2020 179 179,5 177 177,5 177 Févr. 2020 345,5 343,25 337,75 335,25 336,75
Déshydratés : hausse des cours de la pulpe de betterave
Mai 2020 179,5 179 176,5 177 175,75 Mai 2020 345,5 343,25 337,75 335,25 336,75
Si les prix de la luzerne sur le marché physique français sont sta-
tionnaires par rapport à notre précédente mercuriale, on note cette semaine
Volume 37 133 18 147 40 998 50 113 21 085 Volume 18 011 7 320 12 556 16 910 8 977
une progression de 6 €/t de la pulpe de betterave déshydratée.
PO 322 479 328 989 327 336 341 994 340 586 PO 98 321 93 655 94 966 93 135 94 653

>Evolution du cours du blé >Evolution du cours du maïs Pailles et fourrages : fermeté en Centre/Bassin parisien
Les prix des pailles de blé tendre et d’orge sont haussiers en Centre/
Bassin parisien mais sans changement dans le Nord-Est, d’une semaine sur
l’autre. Les cotations commerciales du foin de Crau sont stables sur la pé-
riode.

Sucre : cours toujours en baisse


Les cotations mondiales du sucre (New-York, Londres) pour-
suivent leur baisse. Un plus bas en séance pour l’année en cours a été at-
teint le 19 janvier à Londres (351,70 $/t contre une ouverture le 2 janvier à
394,80 $/t). L’Association des moulins à sucre indiens (Isma) a annoncé que la
production 2017/2018 du pays devrait être plus importante que prévu. L’Inde
>Evolution du cours du sucre pourrait ainsi dégager un excédent pour la première fois depuis deux ans.
>Evolution du cours du soja et du colza L’Isma estime peu probable que le gouvernement indien «accepte de laisser
les producteurs exporter».

Coproduits : marché tendu en poudre de lactosérum


La cotation de la poudre de lait est reconduite cette semaine, alors que celle
de la poudre de lactosérum s’est raffermie sur un marché tendu. Les cours
des drêches de maïs ont gagné 1 €/t en Bretagne, suivant la hausse de ceux
du tourteau de colza sur cette région. Le produit se montre peu compétitif en
formulation, mais de petits achats sont tout de même rapportés. Les cotations
du corn gluten feed ont régressé, accompagnant le mouvement baissier de la
graine. La demande est réduite pour ce produit.
26 JANVIER 2018 V
COURS ET MARCHES
➜ Fruits et légumes
Pomme de terre
Les transactions «export» vers l’Italie, l’Allemagne et les pays de
MIN DE RUNGIS MARCHE A TERME DE LA POMME DE TERRE
Prix au kg sauf précision 23 janvier 22 janvier
l’est restent régulières, d’autant que les prix sont pour le moins Moyen € Francfort industrie (25 t)
compétitifs face à l’offre concurrente. Vers l’Espagne, les livraisons Carottes cat. 1 - sac 10 kg 0,50 € / 100 kg
40 mm +
big-bag sont en retraits en raison d’une offre nationale suffisante. Choux verts cat. 1 - colis 6 4,80 avril 2018 5,20
Choux-fleur cat. 1 - colis de 6 6,80
Le Portugal, quant à lui, s’approvisionne sur le marché espagnol Champignons de Paris cat. 1 - plateau 1,90 juin 2018 7,20
en raison des de coûts de transport moindres. À l’industrie, il n’y Epinards 2,10 nov. 2018 -
Laitue - Batavia cat. 1 - colis de 12 6,00
a pas de réel changement bien que certains industriels annoncent Navets violet rond 1,20
avril 2019 14,7
revenir aux achats prochainement (à confirmer). Les éplucheurs Charlotte cat. 1 0,55
montrent quant à eux toujours de l’intérêt par des lots de bintje Chérie cat. 1 0,65
POMME DE TERRE DE CONSOMMATION
Poireaux France cat. 1 1,10
de calibre et de qualité supérieurs. Les retards sur enlèvement sur Radis - la botte 1,10 23 janvier
contrat semblent se résorber un peu sauf pour la variété Bintje. Endives extra Nord-Picardie colis de 5 kg 1,60 Source : FranceAgriMer - Réseau RNM Cours hors taxe en euro
Sur le marché intérieur, la pression sur les prix reste fortes, et les Endives Nord-Picardie colis de 5 kg 1,30 Bas Haut Moy. Var.
Pommes Granny Smith cat. 1 201-270 g 1,50
opérations commerciales régulières peinent à dynamiser un com- Pommes Golden cat.1 201-270 g plateau 1 rg 1,40 AGATA
merce moyennement calme. De plus, la mauvaise gestion en rayon Pommes Golden cat.1 170-220 g plateau 2 rg 1,10 France lavée cat. I 50-75 mm carton 12,5 kg 320 400 335 =
impacte la qualité présentée et des cas de verdissement et de ger- France lavée cat. I 50-75 mm filet 2,5 kg 280 370 330 =
mination sont parfois constatés. MIN DE LOMME BINTJE
Source : FranceAgriMer - Réseau des nouvelles des marchés (RNM) centre de Lille Cours relevés par le Réseau des Nouvelles des Marchés centre de Lille - 23 janvier
France non lavée cat. II 40-75 mm filet 10 kg 110 120 115 =
Prix
Prix Prix France non lavée cat. II 40-75 mm filet 25 kg 100 110 105 =
Les prix sont en «Euro/kg» (sauf indications contraires) moyen
Carotte : fermeté mini maxi
(Euro) France non lavée cat. II 50-75 mm filet 10 kg 120 160 130 =
Les ventes ont diminué en semaine 3 (2.856 t, dans le Sud-Ouest), Salades
France non lavée cat. II 50-75 mm filet 25 kg 110 150 120 =
conséquence d’arrachages rendus parfois difficiles, avec les pluies, LAITUE Batavia blonde France cat.I colis de 12 (la pièce) 0,60 0,75 0,65
mais aussi du contrecoup du regain d’activité du début d’année. Pour France non lavée cat. II 60-75 mm filet 25 kg 130 200 160 -10
LAITUE Feuille de chêne blonde France cat.I colis de 12 (la pièce) 0,60 0,75 0,65
autant, les prix sont restés fermes. LAITUE Feuille de chêne rouge France cat.I colis de 12 (la pièce) 0,60 0,75 0,65
CHARLOTTE
Cette semaine, une bonne activité promotionnelle va perdurer en LAITUE pommée France cat.I colis de 12 (la pièce) 0,60 0,70 0,65
France lavée cat. I +35 mm carton 12,5 kg 360 550 440 =
GMS, ce qui devrait contribuer au bon écoulement des volumes. La MÂCHE Coquille France 5,25 7,00 6,20
France lavée cat. I +35 mm filet 2,5 kg 310 520 430 =
persistance de perturbations au niveau des arrachages (en France et MÂCHE France barq.150g 5,60 7,65 6,60
VARIÉTÉS DE CONSERVATION
dans la péninsule Ibérique) devrait également avoir un effet de sou- Légumes et herbes aromatiques Bassin Nord non lavée cat. II 40-75 mm filet 10 kg 110 130 125 -5
tien sur les prix. AIL violet sec France cat.I 60-80mm 2,80 2,90 2,90 Bassin Nord non lavée cat. II 40-75 mm filet 25 kg 100 120 115 -5
ÉCHALOTE France cat.I 0,70 0,90 0,80 Bassin Nord non lavée cat. II 50-75 mm filet 10 kg 120 140 135 -5
Chou-fleur : réajustements Bassin Nord non lavée cat. II 50-75 mm filet 25 kg 110 130 125 -5
OIGNON jaune France cat.I 60-80mm 0,28 0,35 0,30
La production bretonne est restée très mesurée - 1,88 million de têtes,
OIGNON rouge France cat.I 60-80mm sac 5kg 0,70 0,75 0,70 Bassin Nord non lavée cat. II 60-75 mm filet 25 kg 130 200 160 =
commercialisées en semaine 3 -, ce qui a probablement contribué à
PERSIL frisé France (la botte) 0,55 0,80 0,70 France lavée cat. I +35 mm carton 12,5 kg 320 450 390 =
limiter l’ampleur du mouvement de recul des prix dû à une moindre
Légumes fruits et graines France lavée cat. I +35 mm filet 2,5 kg 320 450 380 =
consommation, ces derniers jours.
COURGE Potimarron France 0,80 1,20 1,00 France lavée cat. I 40-75 mm filet 10 kg 110 240 175 -5
Cette semaine, le niveau d’offre s’annonce encore modéré en Bretagne,
Légumes tubercules, racines
ce qui pourrait continuer d’avoir un effet limitant sur le recul des prix. France lavée cat. I 40-75 mm filet 5 kg 120 250 185 -5
CAROTTE France cat.I botte (la botte) 0,95 1,20 1,05 France lavée cat. I 50-75 mm filet 10 kg 120 250 185 -5
CAROTTE France cat.I sac 10kg 0,40 0,40 0,40
Poireau : ralentissement France lavée cat. I 50-75 mm filet 5 kg 130 260 195 -5
CAROTTE France extra colis 12kg 0,75 0,80 0,75
Le ralentissement des ventes sur l’Hexagone et à l’export, sous l’effet ÉPIDERME ROUGE
du manque de consommation et du regain de concurrence —inter- CÉLERI-RAVE France 0,60 0,80 0,70
France lavée cat. I +35 mm carton 12,5 kg 320 450 405 =
régionale (notamment bretonne) et étrangère (Belgique/Pays-Bas)— NAVET rond violet France 0,80 1,00 0,90
France lavée cat. I +35 mm filet 2,5 kg 320 450 390 =
POMME DE TERRE CHAIR FERME Charlotte France lavée cat.I
s’est soldé par un recul des prix. +35mm carton 12,5kg
0,70 0,82 0,75
Cette semaine, si l’avance dans le planning de commercialisation per- POMME DE TERRE CHAIR FERME Charlotte France lavée cat.I
met à certains opérateurs de rester sereins, les concurrences resteront grenaille carton 12,5kg
0,90 1,00 0,95 POMME DE TERRE INDUSTRIE
POMME DE TERRE CHAIR NORMALE Agata France lavée cat.I 23 janvier
vives sur le marché, maintenant probablement les prix sous pression. 50-75mm carton 12,5kg consommation
0,55 0,65 0,60
Les prix constatés concernent une marchandise livrable au plus tard dans
POMME DE TERRE CHAIR NORMALE div.var.cons Bassin Nord la quinzaine qui suit sa publication initiale. Vrac départ Hors Taxes.
0,20 0,30 0,25
Salade : recul lavée cat.I 55-75mm sac 5kg Attention : Les prix sont affichés en Euro/Tonne, pour toutes
POMME DE TERRE div.var.cons Bassin Nord lavée cat.I 40-70mm les cotations en pommes de terre.
La consommation s’est sensiblement réduite, ces derniers jours, face sac 10kg
0,22 0,30 0,30
Prix Prix Prix Varia.
à une offre en développement (2 millions de têtes, commercialisées POMME DE TERRE div.var.cons France cat.I +50mm sac 10kg 0,30 0,40 0,35 Les prix sont en EUROS
mini maxi moyen Moy.
vendredi, dans le Sud-Est), entraînant un net recul des prix. RADIS France botte (la botte) 1,10 1,40 1,25 BINTJE
Cette semaine, le commerce risque de rester difficile, avec d’impor-
Légumes verts, tiges Bassin Nord non lavée 360g sous eau
tants volumes à couper et une demande attendue encore très pru- +35mm Fritable : la tonne
10,00 20,00 20,00 =
CHOU blanc France cat.I colis de 6 (la pièce) 0,65 0,70 0,65
dente dans ses achats. CHAIR NORMALE
J.-L.C CHOU Frisé vert France cat.I (la pièce) 0,75 0,90 0,80
div.var.cons Bassin Nord non lavée 360g
CHOU rouge France cat.I (la pièce) 0,65 0,70 0,65
sous eau industrie Tout venant 35mm 25,00 40,00 35,00 =
CHOU DE BRUXELLES France cat.I 1,30 et + Fritable : la tonne
CHOU FLEUR France cat.I gros (la pièce) 1,30 1,40 1,35 POMME DE TERRE Floconable : la tonne 15,00 =
ENDIVE Nord-Picardie cat.I colis 5kg 1,00 1,20 1,15 FONTANE
ENDIVE Nord-Picardie extra colis 5kg 1,30 1,30 1,30 +35mm vrac Fritable : la tonne 25,00 35,00 30,00 =
ÉPINARD France cat.I 2,50
POIREAU France cat.I colis 10kg 0,60 0,75 0,75
POIREAU France cat.I plateau 5kg 0,70 0,85 0,80

• Vous pouvez retrouver la cotation quotidienne de la pomme


de terre au stade expédition ou industrie :
- sur le site internet :
www.Rnm.franceagrimer.fr, en souscrivant un abonnement
directement sur ce site,
Par fax ou mail en souscrivant un abonnement auprès du
centre de Lille au 03 62 28 40 49.
• Vous pouvez également obtenir la cotation quotidienne de
la pomme de terre au stade expédition par un simple coup de
téléphone sur audiotel au 08 92 68 67 82 (coût : 0,34€ la mn).

ENDIVES
Cours relevés par le Réseau des Nouvelles des Marchés centre de Lille Pour cette semaine, l’offre
reste limitée par rapport aux • Vous pouvez retrouver la cotation quotidienne
NORD / PICARDIE Expédition Hebdo - Valeur moyenne quotidienne. Les prix sont en Euros.
campagnes précédentes, elle de l’endive Nord Picardie au stade expédition :
Cat.I 2 x 500 g : Cat.I 6/9 fruits Cat.I colis Cat.I sachet Extra colis Extra plateau est inférieure de plus de 13 %
Date
le kg sachet 1 kg : le kg 5 kg : le kg 1 kg : le kg 5 kg : le kg 1 rg : le kg - sur le site internet :
par rapport à l’année dernière www.Rnm.franceagrimer.fr, en souscrivant un
15-01 1,25 1,22 1,19 1,20 1,31 1,46 et de plus de 22 % par rapport abonnement directement sur ce site,
S. LEITENBERGER

à la moyenne quinquennale. - Par fax ou mail en souscrivant un abonnement


16-01 1,25 1,21 1,18 1,19 1,32 1,45 Les offres promotionnelles auprés du centre de Lille au 03 62 28 40 49.
17-01 1,25 1,25 1,17 1,19 1,31 1,45
en GMS ont consommées une
bonne partie de la production • Vous pouvez également obtenir la cotation quo-
18-01 1,25 1,26 1,19 1,22 1,34 1,49 hebdomadaire, notamment en
tidienne de l’endive Nord Picardie au stade expé-
sachet. D’ailleurs au stade détail 43 % des magasins étaient
19-01 1,25 1,25 1,18 1,21 1,34 1,46 en promotion, un record. Le reste du commerce reste timoré. dition par un simple coup de téléphone sur audio-
Les cours ont légèrement fléchi. tel au 08 92 68 67 82 (coût : 0,34€ la mn).
Moyenne 1,25 1,24 1,18 1,20 1,32 1,46
Source : FranceAgriMer Réseau des nouvelles des marchés (RNM) centre de Lille
VI 26 JANVIER 2018

COURS ET MARCHES
➜ Productions animales
GROS BOVINS ENTREE-ABATTOIR BASSIN NORD-EST GROS BOVINS VIFS COTATION EUROP
du 15 au 21 janvier Au kg net :
JEUNES BOVINS 12 A 24 MOIS BŒUF GENISSES VACHES RETHEL 15 janvier
Viande hors Bl. Aqu. Charolaise Limousine Bœufs R - (-) - Génisses U 3,90 (=) ; R 3,45 (-0,03) - Vaches U 3,56 (=) ;
En Viande R 3,25 (=) ; O 2,77 (=) - Jeunes bovins U 4,00 (-)
Viande hors Bl. Aqu. Viande BI/Parth. Parth.
€/kg Mixte Lait Viande Mixte Lait mixte Mixte Lait ARRAS 11 janvier
BI/Parth. Parth. + 350 kg - 10 ans - 10 ans - 10 ans - 10 ans
net lait Bœufs E 4,95 (-) ; U 3,75 (-) ; R 3,50 (-) - Génisses E 5,45 (-) ; U 3,95 (-) ; R 3,55
+ 350 kg + 350 kg + 350 kg + 350 kg
(-0,05)  ; Vaches E 5,35 (-) ; U 3,80 (-) ; R 3,50 (-0,05) ; Jeunes bovins U 4,05 (-0,03)
E - - - - - - - - - - - - - - - SANCOINS -
NON COMMUNIQUES
- (-)RS
Génisses U - (-) ; RCOU - Vaches R - (-) ; 0 - (-)
U+ 4,10 (-0,01) 4,34 (-0,02) - - - - - - - - - - - - -
FORGES -
U= 4,079 (-0,02) 4,28 (+0,01) - - - - - 4,75 (-0,09) - - 4,86 - - - - Bœufs U 3,84COU
(=) RS
; R NON
3,53 COM
(=) - MUN
Génisses
IQUESU 4,10 (=) ; R 3,70 (=) ; O 3,40 (=) –
Vaches U 3,95 (=) ; R 3,64 (+0,03) - Jeunes bovins U 3,83 (=) ; R 3,65 (=)
U- 4,04 (-0,01) 4,19 (=) - - - - - 4,26 (-0,07) - 3,84 (-0,03) 4,47 (-0,01) 3,74 (-0,03) 4,15 (-0,03) - - LE CATEAU -
PARVENUS
NON(=)
Vaches U 3,48 (=)
COUR; RS3,28 - Génisses U 3,68 (=) ; R 3,35 (=) -
R+ 3,99 (-0,01) - - - 3,72 - - 3,88 (-0,03) - 3,67 (=) 3,94 3,62 (-0,01) 4,00 (-0,03) - - Bœufs R 3,13 (=)
CHOLET 15 janvier
R= 3,80 (-0,02) - - - - - - 3,63 (-0,05) - 3,53 (-0,07) - 3,55 (-0,05) - - - Bœufs U - (-) ; R - (-) - Génisses E 5,55 (=) ; U 4,27 (=) ; R 3,60 (-0,02) ;
Vaches E 4,83 (-) ; U 4,08 (-0,01) ; R 3,55 (=) ; O 3,26 (-0,02)
R- 3,65 (+0,03) - - - - - - - - 3,41 (-0,07) - - - 3,27 (+0,03) - Jeunes bovins E 4,11 (-0,02) ; U 4,01 (-0,02) ; R 3,90 (=)
Blondes d’Aquitaine :
O+ - - - - - 3,30 (=) - - - - - - - 3,25 (+0,03) - Génisses plus de 350 kg : E 5,15-5,90-5,55 (=) ; U 3,75-5,05-4,27 (=) ;
R 3,48-4,10-3,60 (-0,02)
O= - - - 3,38 (+0,04) - 3,28 (-0,02) 2,99 - - - - - - 3,20 (-0,01) 2,80 (+0,02) Vaches plus de 350 kg moins de 10 ans : E 4,77-5,05-4,83 (=) ;
U 4,05-4,69-4,42 (=) ; R 3,50-4,00-3,65 (=)
O- - - - 3,35 (+0,04) - - 2,98 (+0,02) - - - - - - - 2,78 (+0,02) Jeunes bovins : E 4,17-4,55-4,22 (=) ; U 4,02-4,16-4,10 (=)
P+ - - - 3,25 (-0,05) - - 2,97 (-0,01) - - - - - - - 2,77 (-0,01) BROUTARDS MOULIN-ENGILBERT
16 janvier
P= - - - - - - 2,96 (=) - - - - - - - 2,74 (+0,02)
< 200 kg : E- U- R-;
P- - - - - - - - - - - - - - - - 200-250 kg : E- U 3,15-3,15 R-;
250-300 kg : E- U 2,82-3,00 R 2,57-2,81 ;
Légende : Niveaux d’engraissements retenus pour les jeunes bovins, bœufs, génisses et vaches : conformations E et U : niveaux 2 et 3 ; conformations R, O et P : niveau 3 300-350 kg : E- U 2,58-2,79 R 2,54-2,57 ;
Vaches limousines : l’insuffisance des effectifs ne permet pas d’effectuer des cotations selon les critères de FranceAgriMer. 350-400 kg : E- U 2,58-2,79 R 2,54-2,57 ;
L’ensemble des cotations nationales et régionales est disponible sur le site de France Agrimer à www.RNM.franceagrimer.fr 400-450 kg : E- U 2,52-2,80 R 2,42-2,53 ;
450-500 kg : E- U 2,47-2,59 R -.

BOVINS MAIGRES VEAUX DE BOUCHERIE


Moyenne hebdomadaire FranceAgriMer Moyenne hebdomadaire FranceAgriMer
Cotation de référence du 15 au 21 janvier Prix moyen pondéré aux 100 kg net : 591,2 (+1,2) du15 au 21 janvier (€/Kg/carcasse)
(e/Kg/vif) E3 U3 R3 O3 BLANC ROSE TRÈS CLAIR ROSE CLAIR ROSE ROUGE
Limousins mâle 6-12 mois (250 kg) 3,18 2,95 2,60 – E U R O P E U R O P E U R O P E U R O P E U R O P
Limousins mâle 6-12 mois (300 kg) 3,00 2,77 2,40 –
Nord - - - - - - 7,93 6,90 6,14 4,95 - 7,34 6,46 5,92 4,71 - - 4,88 4,55 3,48 - - 3,92 3,84 3,34
Limousins mâle 6-12 mois (350 kg) 2,84 2,62 2,25 –
Limousins femelle 6-12 mois (270 kg) 2,76 2,64 2,20 – Sud - - - - - - 8,51 6,59 6,10 4,91 9,39 8,00 6,50 6,07 5,13 - 6,66 5,53 5,52 4,65 - - - 4,84 -
Charolais mâle 6-12 mois (300 kg) – 2,80 2,40 – Cotation nationale - - - - - 9,75 8,32 6,72 6,12 4,94 9,38 7,79 6,47 5,97 4,85 - 6,38 5,10 5,12 4,02 - - 4,02 4,06 3,53
Charolais mâle 6-12 mois (350 kg) – 2,66 – –
Charolais mâle 6-12 mois (400 kg) – 2,63 – –
LE CATEAU EN CAMBRESIS MARCHÉ AU CADRAN
Charolais mâle 12-24 mois (450 kg) – 2,55 –
Effectif total : 19 - Tendances - observations : Cotation des veaux
Charolais mâle 12-24 mois (500 kg) – 2,42 – – - 24 janvier
cours reconduits. de plus de 10 jours
Charolais femelle 6-12 mois (270 kg) – 2,62 2,47 –
Croisé Mixte Mixte/Mixte Mixte/Viande Veaux Engraissement
Charolais femelle 12-24 mois (400 kg) – 2,46 – –
Mâles Standard 50 à 60 kg 340-380-350 ; 45 à 50 kg 160-220-200 ; 59 - Avesnes-sur-Helpe - Desvres
Croisés mâle 6-12 mois (300 kg) – 2,77 2,49 –
Croisés mâle 6-12 mois (350 kg) 2,85 2,66 2,39 – 40 à 45 kg NC
45 à 50 kg 100-150-120 ; Amenés 160 à Haut Lieu.
Croisés mâle 6-12 mois (400 kg) – 2,59 2,36 – Femelles Standard 50 à 60 kg 200-250-225 ;
40 à 45 kg 50-150-120. VENUS A la pièce
Croisés femelle 6-12 mois (270 kg) – 2,45 2,16 – AR
ON P
Croisés femelle 12-24 mois (400 kg) – 2,30 2,05 – Laitier RS N
COU Veaux race Bleue et Croisés 180-300
Mâles Standard 50 à 60 kg 80-95-85 ; 45 à 50 kg 45-65-60 ;
< 40 kg 10-40-30.
VEAUX DE 8 JOURS A 4 SEMAINES 40 à 45 kg 55-60-50 ;
45 à 50 kg 10-20-15 ;
Gros veaux indemnes IBR 80-100
Femelles Standard 50 à 60 kg 20-40-30 ;
Moyenne hebdomadaire FranceAgriMer < 40 kg inc. Très bons veaux non indemnes 80-100
du 15 au 21 janvier Croisé Laitier Lait/Lait Lait/Viande Lait/Mixte
Bons 60-80
Moyennes nationales constatées sur le Foirail Mâles Standard 50 à 60 kg NC ; 45 à 50 kg NC ;
• Mâle type viande : 202 (+4) ; Femelle type viande : 146 (+4) 40 à 45 kg NC ; Moyens 30-60
• Mâle type lait 40-45 kg : 25 (=) ; 45-50 kg : 66 (+1) ; 50-60 kg : 95 (+1) 50 à 60 kg NC ;
Femelles Standard > 60 kg NC ;
• Femelle type lait 40-45 kg : — ; 45-50 kg : — ; 50-60 kg : — Petits inv.
< 50 kg NC.
E/Tête Mâles Femelles
supérieur > 70 kg < 60 kg 60-70 kg supérieur > 70 kg < 60 kg 60-70 kg
Charolais 485 430 230 351 446 393 189 313 PORCS
Limousin 542 499 240 412 491 439 194 342
Moyenne hebdomadaire FranceAgriMer
Blond d'Aquitaine — — — — — — — —
Rouge des Prés 490 465 300 375 470 415 225 325 du 12 au 18 janvier
€/Kg/Carcasse Classe E Classe S
supérieur < 60 kg 70-80 kg 60-70 kg supérieur < 50 kg 60-70 kg 50-60 kg Bretagne 1,22 1,31
Croisé race à viande 465 275 435 325 375 175 325 250 Centre, Haute et Basse-Normandie, Pays-de-Loire, Poitou-Charentes 1,26 1,35

supérieur 50-65 kg 45-50 kg 40-45 kg supérieur 50-65 kg 45-50 kg 40-45 kg


Nord, Pas-de-Calais, Picardie, Ile-de-France, Lorraine, Alsace, Champagne, Ardennes 1,27 1,38
Mixte Montbéliard 241 179 107 20 — — — — Cotations régionales du porc charcutier classe E - Entre parenthèses, évolution par rapport à la semaine précédente.
Mixte Normand 145 107 76 27 — — — — Classe E (nouvelle définition) : teneur en viande maigre (TMP) de 55% à moins de 60% (antérieurement : TMP de 55% et plus).
Classe S (introduite comme classe obligatoire par le réglement (UE) n°1308/2013) : teneur en viande maigre (TMP) supérieure ou égale à 60%.
supérieur < 40 kg 50-60 kg 45-50 kg 40-45 kg supérieur < 40 kg 50-60 kg 40-45 kg 40-45 kg
Croisé mixte 446 318 337 203 250 229 — 141 175 — COTATIONS RÉGIONALES PORC-DÉCOUPE NORD-PICARDIE MARCHÉ DU PORC BRETON
Lait 114 — 94 65 25 — — — — — 22 - Plérin 18 janvier
Cours relevés par le Réseau des Nouvelles des Marchés centre de Lille du 8 au 12 janvier
Présentés : 29 386
supérieur > 60 kg < 50 kg 50-60 kg supérieur > 60 kg < 50 kg 50-60 kg Prix net de ristourne, départ salle de découpe, hors taxes aux 100 kg.
Pièces provenant de carcasses de porc dont le pourcentage de muscle oscille entre Base 56 TMP 1,101 E (-0,005)
Croisé race laitière 343 264 89 187 250 166 51 100
49 et 60 pour cent. Quantités exprimées en tonnes. Base 56 TMP + charte
Lorsque seul le prix moyen est indiqué, il s’agit de la moyenne pondérée des prix relevés 1,121 E
qualité régionale (T)
PORCELETS Les prix sont en «euro/kg», Prix Prix Variations Vendus au classement de
Prix 1,047 à 1,106 E
Moyenne hebdomadaire FranceAgriMer les quantités sont en «tonne» Apport mini maxi
moyen €
moyennes prix départ élevage
(sauf indications contraires) € € € Moyenne mobile 12 mois 1,359 E
Région : Nord - Picardie Note de conjoncture Tendance -
Les quantités sont exprimées en têtes. Epaule : Ronde, sans gorge, Coches 171 vendues.
Lorsque seul le prix moyen est indiqué, il s’agit de la moyenne des prix qui nous sont communiqués. brute non élaborée poids compris - 1,53 2,23 1,82 = Moyenne départ élevage 0,774 E (-0,004)
Les prix sont en «€/kg», entre 5,5 et 6,5 kg Fourchette départ élevage 0,767 à 0,776 E
Prix Prix Prix Var.
les quantités sont en «la pièce» Apport Moyenne transportées 0,769 E (-0,006)
(sauf indications contraires) mini € maxi € moyen € moy.€
UNIQUE
S Jambon : Sans mouille, sans crosse, Fourchette transportées 0,766 à 0,773 E
N COMM - 2,35 2,61 2,36 +0,22
PORCELET 25 KG COURS NO poids 10 kg environ 22 janvier
NC NC NC NC -
Nord-Picardie : le kg
Présentés : 7 198
PORCELET POST SEVRAGE Longe : sans palette, sans travers, base 56 TMP 1,102 E (+0,001)
- NC NC NC -
7 kg Nord-Picardie “pièce” avec pointe, poids compris entre - 2,27 2,93 2,62 +0,02
Cours relevés par le Réseau des Nouvelles des Marchés centre de Lille base 56 TMP + charte
9,5 et 10,5 kg 1,122 E
qualité régionale (T)
La grande majorité des informations contenues dans ces pages sont réalisées Poitrine : Brute de coupe avec mouille, Vendus au classement de
1,098 à 1,106 E
avec le concours du quotidien «Les Marchés» et l’hebdomadaire «La Dépêche». Toutes reproductions sans plat de côtes d’épaule, - 2,15 2,61 2,16 -0,05 prix départ élevage
et communications sont interdites poids compris entre 5,5 et 6,5 kg Moyenne mobile 12 mois 1,358 E
26 JANVIER 2018 VII
COURS ET MARCHES
➜ Productions animales ➜ Analyses des marchés
OVINS ŒUFS
Moyenne hebdomadaire FranceAgriMer Zone Nord Rungis Œufs calibrés : mise à jour

BREBIS Ciré Couvert
du 15 au 21 janvier
Couvert Sont pris en compte les œufs de la produc-
tion communautaire de la catégorie «A» en
23 janvier
progressive de l’offre
U - - 2,66
colis de 360, sauf pour le calibre TG (+73 g).
- 30 kg R - 2,63 + 30 kg 2,45 Cours hors taxe en Euro/. La troisième semaine de janvier sous pression que des surplus
O 2,23 2,37 - Très gros (+73 g) les 100 pièces 13,25 e est souvent l’une des plus calmes persistaient. De quoi tirer les prix
AGNEAUX Ciré Couvert Couvert Gros (63-73 g) les 100 pièces 12,26 e
de l’année en termes de consom- vers le bas. Néanmoins, l’amont
16 U 7,40 7,16 19 à 7,12 Moyens (53-63 g) les 100 pièces 10,66 e
mation. 2018 ne déroge pas à la se met peu à peu à jour, d’où avant
à 19 kg R 6,86 6,62 22 kg 6,50 Petits (-53 g) les 100 pièces -
tradition, avec des achats des mé- le week-end un marché jugé lourd
O 5,82 5,96 6,02 nages peu soutenus ces derniers mais moins chargé. En œufs tout
jours, faute de fréquentation des venant pour le conditionnement,
Parthenay 17 janvier VOLAILLES points de vente surtout. Ainsi la fluidité a déjà fait son retour,
BREBIS E Variation E Variation
Marché de Deinze grossistes, détaillants et restaura- les centres accélérant la cadence
U - - plus de - -
17 janvier teurs sont-ils restés très prudents à l’approche des promotions de la
moins de 60 kg R - - 60 kg - -
Prix e/100 kg Evolution dans leurs achats d’œufs calibrés, Chandeleur.
O - - - -
AGNEAUX E Variation E Variation
Poulets (belplume y compris) 82 = laissant le marché d’autant plus Laure-Anne Lefebvre (Les Marchés)
Poules brunes 19-21 -3
E - - - -
Poules blanches 12-14 -3
U 3,60 = 38 à 3,50 =
Reproductrices 58-60 =
- 38 kg R 3,15 = 44 kg 3,05 = (poids vivant moins 2%)
O - - - - Tous les prix sont côtés hors TVA
Gras U.R.O
Sancoins 17 janvier Min de rungis
brebis de réforme E Variation E Variation prix HT kg/net 23 janvier
U - - plus de - - Mini e Maxi e
- 60 kg R - - 60 kg - - Pintades label France 4,70 5,70
O - - - - Poulets entier France
2,20 2,50
standard prêts à cuire
AGNEAUX E Variation E Variation
Poulets entier France label 3,50 4,70
E - - - -
Poules France standard 1,90 2,15
-38 kg U 3,44 +0,11 38 à 3,48 +0,23
R - - 44 kg - - Coqs France standard 2,15 2,40
Canards entier de Barbarie
O - - - - 3,40 3,90
3 kg et +

CHEVAUX > Ces pages de cours et cotations sont une co-pro-


Moyenne hebdomadaire FranceAgriMer duction des journaux de Picardie (l’Agriculteur de Commentaires FNB de la situation et des perspectives
 du 15 au 21 janvier
l’Aisne, l’Oise Agricole, l’Action Agricole Picarde) ;
Champagne-Ardenne (Agri-Ardennes, la Marne
de marché
(E/Kg/Carcasse)
Extra Bon
Agricole, la Revue Agricole de l’Aube, l’Avenir Bovins finis ATTENTION : pas de commentaire FNB de la situation et des perspec-
Animaux jeunes Agricole et Rural de Haute Marne) ; Centre Ile-de- tives de marché gros bovins finis cette semaine.
Laitons légers clair — — France (Horizons éditions Eure-et-Loir, Loir-et-Cher,
Seine-et-Marne, Ile-de-France) ; et du Nord-Pas-de- INFORMATION : Les éleveurs dénoncent toujours les modalités de formation des prix
Poulains lourds foncé — — qui ont pour seul objectif de conserver des niveaux de cotations les plus bas possibles. Ces
Calais (Le Syndicat Agricole). modalités consistent à déterminer un prix de base (communiqué à FranceAgriMer pour
Chevaux d’âges
La grande majorité des informations contenues les cotations) puis un complément de prix versé plusieurs semaines après l’abattage (non
Races légères < 360 kg — — communiqué à FranceAgriMer). Elles s’appliquent tout particulièrement aux bovins valori-
dans ces pages sont réalisées avec le concours sés «Eleveur & Engagé». Les cotations publiées par FranceAgriMer ne reflètent donc pas la
Races lourdes > 360 kg — — du quotidien «Les Marchés» et l’hebdomadaire réalité de la valorisation des bovins à l’entrée abattoir
* Prix rendu à la frontière italienne. Entre parenthèses, variation par rapport à la semaine précé- «La Dépêche». Toutes reproductions
dente. Moyenne nationale des prix des carcasses. Origine France entrée abattoir (Hors taxe) et communications sont interdites Bovins maigres (au 22 janvier) Cours facilement reconduits.

➜ Analyses des marchés des productions animales

2018 : beaucoup de vaches,


peu de jeunes bovins et de broutards
La décapitalisation du chep- tendance devrait être identique des cours pourrait être diver- 95 % d’entre eux l’ont été vers plus en plus incontournable,
tel allaitant, amorcée en 2017, cette année. Les mises en place gente entre un marché des fe- l’Espagne et l’Italie, les deux ses importations à la France
devrait se poursuivre en 2018. de JB laitiers ont reculé et les sor- melles lourd et un commerce marchés historiques de la ont bondi de 32 % l’an dernier.
«Il y a rarement de rupture de ties vont baisser, notamment au des JB caractérisé par la rareté France. «L’Italie plébiscite les Notre voisin profite du succès
tendance, l’évolution du chep- second semestre, l’activité d’en- de l’offre. Néanmoins, «moins broutards français et la concur- de sa nouvelle activité d’en-
tel allaitant affiche une certaine graissement étant en perte de de jeunes bovins seront dispo- rence y est moins forte puisque graissement de broutards en
inertie», explique Caroline Mon- vitesse en France. Les abattages nibles pour la consommation l’Irlande et les pays de l’Est destination des pays du pour-
niot, économiste à l’Institut de JB allaitants pourraient être nationale, ce qui pourrait alléger vendent à la Turquie» explique tour méditerranéen. Tous les
de l’élevage (Idele). Au 1er dé- un peu plus toniques au premier le marché des vaches», tempère Caroline Monniot, ses achats indicateurs sont a priori au vert
cembre 2017, le cheptel allaitant semestre - sans combler toute- Caroline Monniot. ont progressé de 2 % l’an der- sur le marché du broutard en ce
français reculait ainsi de 2,2 % fois la baisse en laitiers - mais nier. Quant à l’Espagne, elle début d’année.
par rapport à 2016, à son ni- les sorties devraient être plus Broutards : s’affirme comme un marché de Virginie Pinson (Les Marchés)
veau de fin 2014. Les abattages rares au second semestre. Côté un marché encore porteur
de vaches à viande ont dépassé demande, les indicateurs sont au en 2018
de 6 % leur niveau de 2016 et vert. Le marché italien résiste, la Les disponibilités devraient res-
ceux de génisses de 2 %, indique consommation commence à se ter limitées en broutards cette
l’Idele. C’est ce surcroît d’offre ressaisir après plusieurs années année, car les naissances ont
qui a contribué au tassement de baisse et la France en tire reculé. Une baisse de la produc-
des cours des vaches R. En parti malgré la concurrence po- tivité que Caroline Monniot, de
vaches laitières en revanche, les lonaise toujours pesante. L’Alle- l’Idele explique par «différents
abattages devraient être stables magne reste au rendez-vous. Les facteurs : la sécheresse, la mala-
voire en légère hausse en 2018. cours européens ont fini l’année die mais aussi des suivis moins
La conjoncture laitière devrait 2017 au plus haut. Enfin, il est individualisés des vaches quand
rester morose, de plus les trans- possible que les exportations les troupeaux s’étoffent». En
formateurs contiennent la pro- vers la Chine reprennent avant face, la demande devrait rester
duction. la fin de l’année si l’on en croit dynamique. Sur les onze pre-
En 2017, les disponibilités en le réchauffement des relations miers mois de 2017, c’est près
jeunes bovins (JB) étaient limi- entre nos deux pays. d’un million d’animaux qui ont
tées, de quoi voir les prix fran- Ainsi, tout laisse à penser que été exportés, soit 1 % de plus que
çais très fermes l’an dernier et la cette année encore, l’évolution sur la même période de 2016.