Sunteți pe pagina 1din 8

‫الجمهورية الجزائرية الديمقراطية الشعبية‬

‫وزارة التعليم العالي و البحث العلمي‬

Université Ferhat Abbas Sétif 1 1 ‫ سطيف‬،‫جامعة فرحات عباس‬


Faculté des Sciences de la ‫كلية علوم الطبيعة و الحياة‬
Nature et de la Vie

Filière: Biologie
Spécialité : Master 1 Biotechnologie et valorisation des plantes

TP N° 04

Mise en évidence
L’effet des gibbérellines sur la croissance Des
végétaux.

Réalisé par:

 Douadi Nabil .

 Salaheddin Mokhanfer

Année: 2017/2018

1
- On cherche à mettre en évidence l'action des dans
gibbérellines l'élongation cellulaire à l'origine de la
croissance du végétal.
Le but de notre TP :

- Démontrer que la quantité gibbérelline (concentration) il influe


sur la longueur des hybocotyles .

2
Les gibbérellines et leur action sur les végétaux

1. Nature chimique des gibbérellines

Le terme gibbérellines désigne l'acide gibbéréllique noté GA3 et bien d'autres substances (on connait plus
de 110 gibbérellines différentes) désignées sous le sigle GA, sans qu'il y ait forcément une parenté chimique
entre ces molécules. Ce sont cependant des diterpènes,( sont des substances d'origine organique en C20 )
possédant toutes un noyau énantiomère du gibbérelane.

Formule de quelques gibbérellines

Les différences entre GA3 et les autres molécules sont en rouge et indiquées par des flèches

2. Lieu de synthèse

La synthèse des gibbérellines s'effectue dans des régions très diverses de la plante, pourvu qu'il s'agisse de
tissus aux divisions actives. Cette synthèse est particulièrement intense dans les parties terminales des jeunes
pousses (à l'exception des méristèmes), les pétioles, les jeunes feuilles. Elle ne semble pas avoir lieu dans les
tissus de la racine.

3. Implication des gibbérellines dans la morphogenèse végétative

Les gibbérellines agissent sur l'élongation cellulaire, mais cette action sur l'auxèse se limite aux cellules des
entre-noeuds, elles mêmes souvent produites par l'activité de méristèmes intercalaires.

De plus, les gibbérellines stimulent la prolifération des cellules au niveau des méristèmes intercalaires.
Cette action sur la mérèse intéresse notamment les tissus corticaux et épidermiques, qui sont insensibles à
l'auxine.

Ainsi, à l'échelle macroscopique, les gibbérellines sont, par excellence , des hormones provoquant
l'élongation des entre-noeuds

3
Mise en évidence de l'action des gibbérellines.
 Materiel et réctifs
- 8 boîtes de Péri.
- Eprouvette graduée.
- Pipettes.
- Papier filtre aux dimensions des boîtes de Pétri
- Eau distillée.
- Solutions d'acide gibbérellique
(100 mg.L-1, 10 mg.L-1, 5 mg.L-1, 2 mg.L-1, 1 mg.L-1 et 0,1 mg.L-1),

- Graines de laitue germées dans de l'eau distillée à l'obscurité depuis 1 jour.


 Protocol experimental
- Déposer 3 disques de papier filtre dans les boîtes de Pétri avec 6ml de solution de
gibbérelline à différentes concentrations.
- Mettre 5 germinations par boîte et fermer ces boîtes avec un film étirable.
- Placer le tout à la lumière.
- Préparer 2 boîtes témoins avec de l'eau distillée dont l'une sera placée à l'obscurité et
l'autre à la lumière.
- Au bout de 7 jours (J+7) numériser les plantules à l'aide d'un scanner.
- Mesurer la longueur des hypocotyles .
- Remarque : En utilisant le logiciel "Mesurim" et construire le graphique

4
Exploitation des resultants.

5
 Tableau des resultants :

 Représentation graphique :

On remarque:
- Que la longueurs et maximum ou concentration 5 mg/l
- la longueur augmente avec l'augmentation de la concentration
jusqu'à 5 mg/l et puis la longueurs des hypocotyles
Diminue malgré logmentations des concentrations
-
6
7
8