Sunteți pe pagina 1din 4

IV

2 FÉVRIER 2018

COURS & MARCHES

Productions végétales

 

CÉRÉALES

   

30 janvier

   

ALIMENTATION ANIMALE

N : nominal ; C : camion ; TC : train complet ; P : péniche ; A : acheteur ; V : vendeur ; T : traité

     

23 janvier

Blé tendre

   

Récolte 2017

   

SONS ET ISSUES

   

/ t

   

Échéance

         

Sons fins - départ région parisienne

   

112-114

Rendu

Spécifications

Euro/tonne

Observations

TOURTEAUX

     

Rouen

76/220/11

 

janv.-mars

 

149,00

N

 

Soja Lorient

   

315

Fob

 

Spécifications

 

Échéance

 

Euro/tonne

 

N

   

Tournesol Saint Nazaire

   

146

Colza - Rouen

   

204

Moselle

meunier

 

janv.-mars

 

146,00

N

 

PULPES BETTERAVES

     

Départ

 

Spécifications

 

Échéance

 

Euro/tonne

     

Aisne

 

-

 
   

Somme - Oise

     
           

-

Eure/Eure-et-Loir

BPMF 76 kg/hl

 

janv.-mars

 

141,00

NC

Marne

   

148

Marne

BPMF

 

janv.-mai

 

142,00

NC

 

LUZERNE DESHYDRATEE

     

Maïs

       

Récolte 2017

   

Départ Marne

   

170

PSC

   

Rendu

Spécifications

 

Échéance

 

Euro/tonne

     

Manioc Lorient

 

-

 

Bordeaux

   

fév.-mars

 

141,50

 

N

   

Corn gluten feed - Lestrem

   

154

 

Fob

Spécifications

 

Échéance

 

Euro/tonne

       

PAILLES ET FOURRAGES

Rhin

 

janv.-juin

155,00 à 156,00

N

 

25

janvier

Départ

 

Spécifications

 

Échéance

 

Euro/tonne

       

PAILLES DE BLE

   

Centre Bassin Parisien : Atitre indicatif

   

Eure/Eure-et-Loir

 

janv.-mars

 

134,00

NC

 

Balle rectangulaire sous abri 300-400 kg

 

70,00 à

Orge fourragère

       

Récolte 2017

   

75,00 /t

Balles pickup (départ champ) 25 kg

 

n.p.

Rendu

Spécifications

 

Échéance

 

Euro/tonne

     

Nord-Est :

   

Rouen

62-63 kg/hl

 

janv.-mars

 

150,00

N

 

Balles de 20-25kg sous abri

 

inc.

 

Échéance

       

Grosses balles rectangulaires de 300-400 kg

 

inc.

Fob

Spécifications

 

Euro/tonne

 

N

sans abri

 

Moselle

sans limit. d’orgettes 61/62 kg/hl

 

janv.-mars

 

143,00

N

 

Grosses balles rectangulaires de 300-400 kg sous abri

 

70,00à

 

Échéance

         

85,00 /t

Départ

Spécifications

 

Euro/tonne

   

Aisne

62/63 kg/hl

 

janv.-mai

 

138,00

NC

   

SUCRE

 

Eure/Eure-et-Loir

63 kg/hl mini

 

janv.-mars

 

139,00

NC

 

(Londres)

   

23

janvier

Marne

62/63 kg/hl

 

janv.-mai

 

137,00

NC

 

Terme mars 2018 : 449,34 F/T

OLÉO-PROTÉAGINEUX

     

CHEZ NOS VOISINS

 

Colza

     

Récolte 2017

   

26

janvier

Rendu

Spécifications

 

Échéance

 

Euro/tonne

 

Observations

   

PAYS-BAS CAF Hollande (en E/tonne) :

Rouen

   

fév.-mars

 

334,00

 

N

   

Blé tendre

 

Février-mars

   

167,00

Fob

Spécifications

 

Échéance

 

Euro/tonne

 

Observations

   

Avril-juin

   

167,50

Moselle

 

fév.-mars

       

344,00

N

Août-décembre

   

167,00

Pois

     

Récolte 2017

     

Départ

Spécifications

 

Échéance

 

Euro/tonne

       

Orge UE

 

Marne

fourrager

 

janv.

170,00

NC

 

Février-mars

   

161,50

Aisne

fourrager

 

janv.

170,00

NC

 

Avril-juin

   

163,00

PRIX DU LIN TEILLÉ EN FRANCE

   

Août-décembre

   

162,00

   
   

Récolte 2017

   

Récolte 2016

   

Mois de :

   

238,7

           

24

janvier

Mini : 170 Maxi : 300

   

216,1

   

Octobre 2017

(+0,1)

BELGIQUE En euro/tonne CAF Belgique

 
 

238,7

       

Récolte complète

 

Mini : 170 Maxi : 300

   

214,0

 

Blé meunier (76/220/12) :

   

166,00

(+0,1)

Prix en Euros/100 kg de Fibres longues - base Comptabilités Matières Mini/maxi fibres longues - base Factures de vente Comptabilités Matières

 

Blé fourrager (72/73kg/hl) :

   

161,00

 

(source Cipalin)

Orge (62/63kg/hl kg) :

   

161,00

MATIF BLÉ MEUNIER

 

MATIF COLZA - PARIS

 

1 lot : 50 tonnes. Prix en Euros par tonne.

 

1 lot : 50 tonnes. Prix en Euros par tonne.

 

Echéance Mars 2018 - € Mai 2018 - € Sept. 2018 - € Déc. 2018 - € Mars 2019 - € Mai 2019 - € Sept. 2019 - € Déc. 2019 - € Mars 2020 - € Mai 2020 - € Volume PO

19/01/18

22/01/18

 

23/01/18

24/01/18

25/01/18

 

Echéance

19/01/18

22/01/18

23/01/18

24/01/18

25/01/18

155,25

155,75

 

155,5

   

156,5

156,5

Févr. 2018 - €

345,5

344,75

344,25

342,25

 

341,25

158,25

158,75

 

158,25

   

159,25

159,25

Mai 2018 - €

349,25

348,5

347,5

345,75

 

344,75

163,75

164,5

 

164

   

165

164,5

Août 2018 - €

347,25

347

346,25

346,5

 

345

 

167

167,75

 

167,75

   

168,75

168

Nov. 2018 - €

351,5

351

350,5

350,5

 

349,25

171,25

171,25

 

171,5

   

172

171,5

Févr. 2019 - €

355

355

354,25

353,5

 

352,25

173,75

174

 

173,5

   

174,25

174

Mai 2019 - €

357,25

356,25

356

355,75

 

354,75

175,25

174,25

 

174,5

   

174,5

174,5

Août 2019 - €

346,25

345

344,75

343

   

341,75

177,75

177

 

177

   

177

177

Nov. 2019 - €

350,25

349

348,75

347

 

345,75

 

177

176,5

 

175,5

   

177

177

Févr. 2020 - €

337,75

336,5

336,25

334,5

 

333,25

175,75

175,25

 

174,25

   

177

177

Mai 2020 - €

337,75

336,5

336,25

334,5

 

333,25

15 904

14 480

 

23

293

 

28

226

26

344

Volume

7

928

8

023

8

382

13

677

 

10

060

326 419

323 861

 

322

994

 

323

733

325

074

PO

90

918

91

418

92

511

90

730

 

91

272

> Evolution du cours du blé

730   91 272 > Evolution du cours du blé > Evolution du cours du soja

> Evolution du cours du soja et du colza

cours du blé > Evolution du cours du soja et du colza > Evolution du cours
> Evolution du cours du maïs
>
Evolution du cours du maïs
> Evolution du cours du sucre
>
Evolution du cours du sucre

Blé tendre : nette remontée des cours Si la devise états-unienne continue de reculer contre l’euro, faci- litant encore et toujours mécaniquement l’export US, les activités outre-At- lantique ont permis aux marchés physique français et à terme européen de progresser. Selon le rapport hebdomadaire de l’USDA, les ventes de blé s’af- fichent à 427 000 t. Lundi, le boisseau de blé pour mars à Chicago a clôturé à 4,4925 $/boisseau contre 4,4100 $/boisseau le vendredi 26 janvier et 4,2575 $/t le lundi 22 janvier. Deux autres tendances « marquent » le marché actuel :

d’une part, des mouvements significatifs de spéculation (pari sur un marché baissier entraînant des achats de position à la hausse pour se couvrir, ce qui

provoque une remontée des cours) sont enregistrés et, d’autre part, on note la

préférence des producteurs à attendre une embellie plus forte, sans garantie qu’elle se produise. La météo européenne (pluie abondante dans certaines zones, absence de couverture neigeuse protectrice ailleurs) crée aussi des in- terrogations. En Europe, le rendu Rouen a clôturé lundi 29 janvier à 153,50 €/t contre 149 €/t le 22 janvier alors que le contrat Euronext cotait 158,75 €/t

contre 155,75 €/t une semaine plus tôt.

158,75 €/t contre 155,75 €/t une semaine plus tôt. Orge de mouture : nouvelle appréciation des

Orge de mouture : nouvelle appréciation des prix Les prix de l’orge de mouture sur le marché physique français se

sont plutôt bien comportés la semaine passée. Le cours s’affichait à 150 /t en

France le 22 janvier après 148 /t la veille, et 144,50 /t une semaine plus tôt.

€ /t la veille, et 144,50 € /t une semaine plus tôt. Orges de brasserie :

Orges de brasserie : marché toujours peu actif

En qualité brassicole, les cours ont stagné, avec une activité qui peine à reprendre depuis le début de l’année. Le cotation de l’orge de prin- temps Sébastian échéance janvier-mars (Fob Creil) cotait 195 €/t le 29 janvier, inchangé par rapport au lundi 22 janvier.

le 29 janvier, inchangé par rapport au lundi 22 janvier. Maïs : contrastes Effets opposés sur

Maïs : contrastes Effets opposés sur les marchés du maïs : de bonnes ventes à l’ex- port en maïs états-unien (3,3 Mt exportées en deux semaines) ont redonné des couleurs au marché d’outre-Atlantique. À Chicago, le boisseau de maïs, pour livraison en mars, a terminé lundi 29 janvier à 3,5875 $/boisseau contre 3,5650 $/boisseau vendredi et 3,5200 $/boisseau le lundi 22 janvier. Des in-

terrogations sont nées sur la future production argentine : possible révision à la baisse alors que 92 % des surfaces sont désormais semées. En Europe, les maïs ukrainiens destinés à l’export ont tendance à renchérir. En France, l’activité commerciale a été peu importante, sur un marché plutôt baissier. Le

lundi 22 janvier, le rendu Bordeaux cotait 141,50 €/t et le contrat Euronext 152

€/t contre, respectivement, 141 €/t et 151 €/t le lundi 29 janvier.

respectivement, 141 €/t et 151 €/t le lundi 29 janvier. Colza : stabilité après la baisse

Colza : stabilité après la baisse Il y a du mieux pour les cours du colza. Après avoir perdu du ter- rain pendant la semaine (334 €/t le lundi 22 janvier pour atteindre 330 €/t le vendredi 26 janvier), le rendu Rouen s’est raffermi pour s’élever à 333 €/t le lundi 29 janvier, un niveau donc sensiblement égal à celui de la semaine pas- sée. Le contrat Euronext a suivi le même chemin. Les nouvelles, en termes de production et de capacité à l’exportation, viennent cette semaine d’Ukraine. Un consultant spécialisé a relevé sa prévision de production en provenance de cette origine, à 2,5 Mt pour la campagne 2018/2019 après avoir annon- cé 2,11 Mt. Ce nouveau chiffre dépasse celui de la production de la précé- dente campagne et serait l’équivalent de celui de la campagne 2008/2009. En

conséquence, l’Ukraine serait en mesure de mettre 2,25 Mt à l’export, selon ce consultant, au lieu d’un peu plus de 2 Mt précédemment estimées.

au lieu d’un peu plus de 2 Mt précédemment estimées. Tournesol : petite hausse Les prix

Tournesol : petite hausse Les prix du tournesol sur le marché physique français ont pris quelques couleurs cette semaine, à 310 €/t le lundi 29 janvier après un recul à 305 €/t dans le courant de la semaine écoulée. Rien de neuf du côté production mais le cours de l’huile cotée à Rotterdam a animé ce segment de marché cette semaine.

à Rotterdam a animé ce segment de marché cette semaine. Soja : toujours soutenu, toujours l’Argentine

Soja : toujours soutenu, toujours l’Argentine Tous les acteurs de ce marché ont les yeux rivés vers les nuages argentins, ou plutôt, l’absence de nuages et donc de pluies dans ce pays. Et les prévisions en la matière pour les deux prochaines semaines ne sont pas fameuses alors que les zones de production en auraient pourtant bien besoin. Du coup, les cours du soja coté à Chicago ont encore été por- tés lundi par ce temps sec qui domine en Argentine et menace la récolte en cours. Le boisseau de soja pour mars a fini à 9,9150 $/boisseau le lundi 29 janvier contre 9,8550 $/boisseau le vendredi 26 janvier. Une semaine plus tôt, ce contrat avait terminé à 9,7725 $/boisseau.

plus tôt, ce contrat avait terminé à 9,7725 $/boisseau. Déshydratés : baisse pour la pulpe de

Déshydratés : baisse pour la pulpe de betterave On note cette semaine des cours reconduits en luzerne déshydratée et un très léger recul en pulpes de betterave déshydratées.

semaine des cours reconduits en luzerne déshydratée et un très léger recul en pulpes de betterave

Pailles et fourrages : pas de changement Les cours des pailles dans le nord-est de la France restent inchan- gés par rapport à la semaine précédente.

Les cours des pailles dans le nord-est de la France restent inchan- gés par rapport à

Sucre : cours toujours en baisse Les cotations mondiales du sucre (New-York, Londres) poursuivent leur baisse. La tonne de sucre blanc à Londres a atteint mercredi 350,50 $/t, son plus bas niveau depuis plus de deux ans, avant de se ressaisir légèrement le reste de la semaine. C’est l’abondance de production en Inde et en Thaïlande qui attire le regard des opérateurs.

Inde et en Thaïlande qui attire le regard des opérateurs. Coproduits : retrait en poudre de

Coproduits : retrait en poudre de lait

Les cotations du corn gluten feed sont stationnaires dans l’ensemble, faute d’échanges significatifs. Du côté des drêches de maïs, les cours sont stables dans l’Hexagone, mais ont grimpé légèrement sur Gand, conséquence de la progression des tourteaux. Les cours des pailles dans le nord-est de la France sont inchangés par rapport à notre précédente mercuriale. En poudre de lait, la cotation spot affiche un retrait tandis que celle de lactosérum est inchan- gée. Les prix affichés reflètent les niveaux auxquels ont été contractualisées les réservations de tonnage.

2 FÉVRIER 2018

Fruits et légumes

Pomme de terre À l’exportation, le courant d’affaire demeure régulier vers les des- tinations de l’Est et le Moyen-Orient. Il est plus nuancé vers l’Italie mais les prix bas actuellement pratiqués permettent à la France d’être plus concurrentiel, y compris sur des variétés plus basiques. À l’industrie, les retards sur enlèvement de contrats se résorbent quelque peu, à l’exception de la variété Bintje qui présente toujours des lots pressants au regard de sa qualité. Plusieurs industriels re- viennent un peu aux achats sur des variétés plus spécifiques (fon- tane, agria, challenger…). Sur le marché intérieur, les opérations commerciales se succèdent pour inciter davantage les consomma- teurs à l’achat, dans un contexte d’un mois de janvier ponctué part les soldes d’hiver. La baisse des températures ne favorisent pas la commercialisation de la pomme de terre et le commerce reste donc moyennement.

Source : FranceAgriMer - Réseau des nouvelles des marchés (RNM) centre de Lille

Carotte : plus ferme Les pluies ont freiné les arrachages, dans certaines régions. Pour au- tant, et malgré une demande plus limitée, avec la douceur, les sor- ties ont conservé un rythme très correct (3.207 t, dans le Sud-Ouest), grâce notamment aux départs hors-Hexagone. Cette semaine, la douceur climatique et la fin du mois resteront un frein à la consommation. Toutefois, les prix devraient rester fermes, toujours soutenus par les difficultés de récolte et par une bonne de- mande Ibérique.

Chou-fleur : recul sensible Le commerce a été très laborieux, ces derniers jours. La production bretonne a fortement progressé, avec la douceur climatique (3,19 mil- lions de têtes, commercialisées en semaine 4), tandis que la demande a marqué le pas, induisant une pression accrue sur les prix. Cette semaine, les opérateurs craignent que le marché ne reste dé- séquilibré, avec la douceur actuelle qui active la pousse, mais pas la consommation

Poireau : concurrence La concurrence interrégionale et étrangère a pesé sur la tendance, en semaine 4, face à une demande rendue très prudente. Cela s’est soldé par un mouvement de recul des niveaux de prix. Malgré un bon planning de commercialisation, jusqu’à présent, les opérateurs se montrent plus inquiets, et toujours dans l’attente d’un climat plus froid qui permettrait de relancer le commerce.

Salade : plus bataillé Le marché s’est montré plus bataillé, confronté à une demande plus distante et à une plus forte pression à la coupe (entraînant des contre- offres à bas prix). Cette semaine, un retour à l’équilibre est espéré : si de bons apports sont encore attendus, ils devraient néanmoins être un peu plus mo- dérés.

J.-L.C

0,4 0,3 0,2 0,1 45 46 47 48 49 50 51 52 1 2 3
0,4
0,3
0,2
0,1
45
46
47
48
49
50
51
52
1
2
3
4
5
6
0,2 0,1 45 46 47 48 49 50 51 52 1 2 3 4 5 6

ENDIVES

Cours relevés par le Réseau des Nouvelles des Marchés centre de Lille

NORD / PICARDIE Expédition Hebdo - Valeur moyenne quotidienne. Les prix sont en Euros.

Date

22-01

23-01

24-01

25-01

26-01

Moyenne

Cat.I 2 x 500 g :

Cat.I 6/9 fruits sachet 1 kg : le kg

Cat.I colis 5 kg : le kg

Cat.I sachet 1 kg : le kg

Extra colis 5 kg : le kg

Extra plateau 1 rg : le kg

le kg

1,26

1,25

1,19

1,23

1,34

1,48

1,25

1,24

1,21

1,22

1,33

1,45

1,23

1,20

1,18

1,19

1,32

1,43

1,22

1,20

1,17

1,19

1,31

1,43

1,22

1,20

1,15

1,18

1,31

1,42

1,24

1,22

1,19

1,21

1,33

1,45

MIN DE RUNGIS

Prix au kg sauf précision

29 janvier

 

Moyen

Carottes cat. 1 - sac 10 kg

0,50

Choux verts cat. 1 - colis 6

4,50

Choux-fleur cat. 1 - colis de 6

5,50

Champignons de Paris cat. 1 - plateau

1,90

Epinards

2,10

Laitue - Batavia cat. 1 - colis de 12

6,00

Navets violet rond

1,25

Charlotte cat. 1

0,55

Chérie cat. 1

0,65

Poireaux France cat. 1

0,90

Radis - la botte

1,00

Endives extra Nord-Picardie colis de 5 kg

1,50

Endives Nord-Picardie colis de 5 kg

1,30

Pommes Granny Smith cat. 1 201-270 g

1,50

Pommes Golden cat.1 201-270 g plateau 1 rg

1,50

Pommes Golden cat.1 170-220 g plateau 2 rg

1,10

MIN DE LOMME

Cours relevés par le Réseau des Nouvelles des Marchés centre de Lille - 30 janvier

 

Prix

Prix

Prix

Les prix sont en «Euro/kg» (sauf indications contraires)

mini

maxi

moyen

(Euro)

Salades

LAITUE Feuille de chêne blonde France cat.I colis de 12 (la pièce)

0,60

0,70

0,65

LAITUE pommée France cat.I colis de 12 (la pièce)

0,65

0,75

0,70

MÂCHEFrance barq.150g

5,60

7,65

6,70

AILviolet sec France cat.I 60-80mm

2,40

2,60

2,50

OIGNONjaune France cat.I 60-80mm

0,28

0,35

0,30

PERSILfrisé France (la botte)

0,55

0,80

0,70

COURGEPotimarronFrance

0,80

1,10

1,00

CAROTTEFrance cat.I botte (la botte)

0,95

1,20

1,05

CAROTTEFrance extra colis 12kg

0,75

0,80

0,75

NAVETrondviolet France

0,80

1,00

0,90

POMME DE TERRE CHAIR FERME Charlotte France lavée cat.I grenaille carton12,5kg

0,90

1,00

0,95

POMME DE TERRE CHAIR NORMALE div.var.cons Bassin Nord lavée cat.I 55-75mmsac 5kg

0,20

0,30

0,25

POMME DE TERRE div.var.cons France cat.I +50mm sac 10kg

0,30

0,40

0,35

Légumes verts, tiges

CHOUFrisé vert France cat.I (la pièce)

0,60

0,90

0,70

CHOU DE BRUXELLES France cat.I

1,30

1,35

1,30

ENDIVENord-Picardie cat.I colis 5kg

1,00

1,20

1,10

ÉPINARDFrance cat.I

-

POIREAUFrance cat.I plateau5kg

0,85

1,10

0,95

V

COURS ET MARCHES

MARCHE A TERME DE LA POMME DE TERRE

 

26

janvier

/ 100 kg

Francfort industrie (25 t) 40 mm +

avril 2018

5,70

juin 2018

7,40

nov. 2018

-

avril 2019

14,7

POMME DE TERRE DE CONSOMMATION

 

30

janvier

Source : FranceAgriMer - Réseau RNM

Cours hors taxe en euro

 

Bas

Haut

Moy.

 

Var.

AGATA

         

France lavée cat. I 50-75 mm carton 12,5 kg

320

400

335

 

=

France lavée cat. I 50-75 mm filet 2,5 kg

280

370

330

 

=

BINTJE

         

France non lavée cat. II 40-75 mm filet 10 kg

110

120

115

 

=

France non lavée cat. II 40-75 mm filet 25 kg

100

110

105

 

=

France non lavée cat. II 50-75 mm filet 10 kg

120

160

130

 

=

France non lavée cat. II 50-75 mm filet 25 kg

110

150

120

 

=

France non lavée cat. II 60-75 mm filet 25 kg

130

200

160

 

-10

CHARLOTTE

         

France lavée cat. I +35 mm carton 12,5 kg

360

550

440

 

=

France lavée cat. I +35 mm filet 2,5 kg

310

520

430

 

=

VARIÉTÉS DE CONSERVATION

         

Bassin Nord non lavée cat. II 40-75 mm filet 10 kg

110

130

125

 

-5

Bassin Nord non lavée cat. II 40-75 mm filet 25 kg

100

120

115

 

-5

Bassin Nord non lavée cat. II 50-75 mm filet 10 kg

120

140

135

 

-5

Bassin Nord non lavée cat. II 50-75 mm filet 25 kg

110

130

125

 

-5

Bassin Nord non lavée cat. II 60-75 mm filet 25 kg

130

200

160

 

=

France lavée cat. I +35 mm carton 12,5 kg

320

450

390

 

=

France lavée cat. I +35 mm filet 2,5 kg

320

450

380

 

=

France lavée cat. I 40-75 mm filet 10 kg

110

240

175

 

-5

France lavée cat. I 40-75 mm filet 5 kg

120

250

185

 

-5

France lavée cat. I 50-75 mm filet 10 kg

120

250

185

 

-5

France lavée cat. I 50-75 mm filet 5 kg

130

260

195

 

-5

ÉPIDERMEROUGE

         

France lavée cat. I +35 mm carton 12,5 kg

320

450

405

 

=

France lavée cat. I +35 mm filet 2,5 kg

320

450

390

 

=

POMME DE TERRE INDUSTRIE

30 janvier

Les prix constatés concernent une marchandise livrable au plus tard dans la quinzaine qui suit sa publication initiale. Vrac départ Hors Taxes. Attention : Les prix sont affichés en Euro/Tonne, pour toutes les cotations en pommes de terre.

 

Prix

Prix

Prix

Varia.

Les prix sont en EUROS

mini

maxi

moyen

Moy.

BINTJE

BassinNordnonlavée 360g sous eau +35mmFritable : la tonne

20,00

25,00

20,00

=

CHAIR NORMALE

div.var.cons BassinNordnonlavée 360g sous eauindustrie Tout venant 35mm et + Fritable : la tonne

30,00

45,00

40,00

5,00

POMME DE TERRE Floconable : la tonne

   

15,00

=

FONTANE

+35mmvrac Fritable : la tonne

25,00

30,00

30,00

=

Vous pouvez retrouver la cotation quotidienne de la pomme de terre au stade expédition ou
Vous pouvez retrouver la cotation quotidienne de la pomme
de terre au stade expédition ou industrie :
- sur le site internet :
www.Rnm.franceagrimer.fr, en souscrivant un abonnement
directement sur ce site,
Par fax ou mail en souscrivant un abonnement auprès du
centre de Lille au 03 62 28 40 49.
Vous pouvez également obtenir la cotation quotidienne de
la pomme de terre au stade expédition par un simple coup de
téléphone sur audiotel au 08 92 68 67 82 (coût : 0,34€ la mn).
La semaine peut être clas-
sée comme morose. Bien
que l’offre soit moins im-
portante que les saisons
précédentes, la demande
est quasi inexistante en
dehors des engagements.
En outre, on observe des
endives d’une qualité hété-
rogène et les «grosses» en-
dives trouvent difficilement preneurs. Les cours s’éro-
dent chaque jour.
• Vous pouvez retrouver la cotation quotidienne
de l’endive Nord Picardie au stade expédition :
-
sur le site internet :
www.Rnm.franceagrimer.fr, en souscrivant un
abonnement directement sur ce site,
Par fax ou mail en souscrivant un abonnement
auprés du centre de Lille au 03 62 28 40 49.
-
• Vous pouvez également obtenir la cotation quo-
tidienne de l’endive Nord Picardie au stade expé-
dition par un simple coup de téléphone sur audio-
tel au 08 92 68 67 82 (coût : 0,34€ la mn).
Source : FranceAgriMer Réseau des nouvelles des marchés (RNM) centre de Lille
S. LEITENBERGER

VI

➜

Productions animales

GROS BOVINS ENTREE-ABATTOIR BASSIN NORD-EST

2 FÉVRIER 2018

COURS ET MARCHES

GROS BOVINS VIFS COTATION EUROP

du 22 au 28 janvier

Au kg net :

 

JEUNES BOVINS 12 A 24 MOIS

   

BŒUF

 

GENISSES

   

VACHES

 

RETHEL 23 janvier

 
                 

Viande hors BI/Parth. - 10 ans + 350 kg

Bl. Aqu. Parth. - 10 ans + 350 kg

Charolaise

Limousine

     

Bœufs R - (-) - Génisses U - (-) ; R - (-) - Vaches O 3,20 (-0,08) - Jeunes bovins

En

Viande hors

Viande

U

- (-)

/kg

net

BI/Parth.

Bl. Aqu.

Parth.

Mixte

Lait

Viande

Mixte

Lait

 

Viande + 350 kg

 

mixte

lait

- 10 ans + 350 kg

- 10 ans + 350 kg

 

Mixte

 

Lait

ARRAS 18 janvier Bœufs E 4,95 (-) ; U 3,75 (-) ; R 3,50 (-) - Génisses E 5,45 (-) ; U 3,95 (-) ; R 3,55 (=) ; Vaches E 5,35 (-) ; U 3,80 (-) ; R 3,50 (=) ; Jeunes bovins U 4,05 (=)

E

-

-

-

-

 

- -

-

 

-

- -

   

-

 

-

 

-

- -

   

SANCOINS 24 janvier

 
                             

Génisses U 3,66 (-0,05) ; R 3,58 (=) - Vaches U 3,58 (=) ; 0 - (-)

 

U+

4,07 (-0,03)

4,34 (=)

-

-

- -

-

-

- -

 

-

 

-

-

- -

   

FORGES 18 janvier

 

U=

4,05 (-0,02)

4,28 (=)

           

4,72 (-0,03)

     

4,86

         

Bœufs U - (-) ; R - (-) - Génisses U - (-) ; R - (-) ; O - (-) – Vaches U 3,78 (-0,03) ; R

-

-

- -

-

   

-

-

 

-

-

- -

     
       

3,44 (-0,03) - Jeunes bovins U - (-) ; R - (-)

 

U-

4,01 (-0,03)

4,19 (=)

-

-

 

- -

-

4,29 (+0,03)

 

-

3,82 (-0,02)

4,50 (+0,03)

3,72 (-0,02)

4,18 (+0,03)

 

-

 

-

LE CATEAU 30 janvier Vaches U 3,48 (=) ; R 3,28 (=) - Génisses U 3,68 (=) ; R 3,35 (=) -

 
                             

R+

3,97 (-0,02)

- -

-

3,76 (+0,04)

-

-

3,96 (+0,08)

 

-

3,64 (-0,03)

4,11 (+0,17)

3,60 (-0,02)

3,92 (-0,08)

 

-

 

-

Bœufs R 3,13 (=)

 

3,76 (-0,04)

           

3,71 (+0,08)

 

3,56 (+0,03)

         

CHOLET 22 janvier

 

R=

- -

-

-

-

-

 

-

3,55 (=)

- -

     

-

 

-

Bœufs U - (-) ; R - (-) - Génisses E 5,55 (=) ; U 4,27 (=) ; R 3,60 (=) ;

 

R-

3,68 (-0,03)

               

3,44 (+0,03)

     

3,29 (+0,02)

 

Vaches E 4,83 (-) ; U 4,07 (-0,01) ; R 3,54 (-0,01) ; O 3,26 (=)

 

- -

-

-

-

-

 

-

 

-

-

- -

     

-

Jeunes bovins E 4,11 (=) ; U 4,00 (-0,01) ; R 3,88 (-0,02)

 
           

3,28 (-0,02)

             

3,27 (+0,02)

 

Blondes d’Aquitaine :

 

O+

-

- -

-

-

-

 

-

 

-

- -

- -

     

-

Génisses plus de 350 kg : E 5,15-5,90-5,55 (=) ; U 3,75-5,05-4,27 (=) ;

 
                             

R

3,48-4,10-3,60 (=)

 

O=

-

- -

3,36 (-0,02)

-

3,27 (-0,01)

-

 

-

 

-

- -

- -

   

3,18 (-0,02)

2,82 (+0,02)

Vaches plus de 350 kg moins de 10 ans : E 4,77-5,05-4,83 (=) ;

 

O-

     

3,34 (-0,01)

   

- 2,98 (=)

               

- 2,77 (-0,01)

U

4,05-4,69-4,42 (=) ; R 3,48-4,00-3,65 (=)

 

-

- -

-

 

-

 

-

- -

- -

   

Jeunes bovins : E 4,17-4,55-4,22 (=) ; U 4,02-4,16-4,10 (=)

 

P+

-

 

- -

3,26 (+0,01)

-

 

- 2,97 (=)

 

-

 

-

 

- -

- -

     

- 2,76 (-0,01)

BROUTARDS MOULIN-ENGILBERT

 

P=

           

- 2,96 (=)

               

- 2,75 (+0,01)

 

23 janvier

-

- -

- -

 

-

 

-

- -

- -

     

< 200 kg :

 

E

-

U

-

R

- ;

P-

-

 

- -

 

- -

 

-

- -

     

-

 

- -

- -

     

-

- 200-250 kg :

 

E

-

U

3,22-3,30

 

R

2,89-3,12 ;

 
     

250-300 kg :

 

E

-

U3,09-3,12

 

R

2,75-3,10 ;

           
 

Légende : Niveaux d’engraissements retenus pour les jeunes bovins, bœufs, génisses et vaches : conformations E et U : niveaux 2 et 3 ; conformations R, O et P : niveau 3 Vaches limousines : l’insuffisance des effectifs ne permet pas d’effectuer des cotations selon les critères de FranceAgriMer. L’ensemble des cotations nationales et régionales est disponible sur le site de France Agrimer à www.RNM.franceagrimer.fr

 

300-350 kg :

 

E

-

U

2,73-3,00

 

R

2,70-2,98 ;

350-400 kg :

 

E

-

U

2,70-2,95

 

R

2,54-2,63 ;

400-450 kg :

 

E

-

U

2,56-2,77

 

R

2,57-2,64 ;

 

450-500 kg :

 

E

-

U

2,48-2,61

 

R

2,45-2,50.

BOVINS MAIGRES

   

VEAUX DE BOUCHERIE

 

Moyenne hebdomadaire FranceAgriMer

 

Moyenne hebdomadaire FranceAgriMer

 

Cotation de référence (e/Kg/vif) Limousins mâle 6-12 mois (250 kg) Limousins mâle 6-12 mois (300 kg) Limousins mâle 6-12 mois (350 kg) Limousins femelle 6-12 mois (270 kg) Charolais mâle 6-12 mois (300 kg) Charolais mâle 6-12 mois (350 kg) Charolais mâle 6-12 mois (400 kg)

 

du 22 au 28 janvier

Prix moyen pondéré aux 100 kg net : 597,4 (+6,2)

     

du 22 au 28 janvier (/Kg/carcasse)

 

E 3

 

U 3

R 3

O 3

     

BLANC

 

ROSE TRÈS CLAIR

 

ROSE CLAIR

   

ROSE

   

ROUGE

 
 

3,18

 

2,95

2,60

 

 

E

 

U O

R P

 

E

U

R

O

P

E

U

R

O

P

E

U

R

 

O

P

E

U

R

O

P

 

3,00

 

2,78

2,40

 

                                                   
 

2,84

 

2,62

2,25

 

Nord

-

- -

- -

-

8,083

6,95

6,10

4,75

-

7,32

6,50

5,92

4,63

-

5,38

4,90

4,59

3,52

-

 

-

3,63

3,54

2,85

 

2,76

 

2,64

2,20

 

Sud

 

-

 

- -

- -

 

-

8,79

6,64

6,15

5,05

-

8,01

6,47

6,07

5,06

-

6,55

5,42

5,48

4,65

-

5,09

-

4,83

4,17

 

 

2,81

2,40

 

Cotation nationale

         

10,00

8,57

6,83

6,12

4,92

9,09

7,77

6,49

5,96

4,82

 

6,33

5,13

5,14

4,24

 

5,02

3,71

4,02

3,37

   

2,67

   

-

- -

- -

-

-

 

 

2,63

 

cours reconduits. Croisé Mixte Mixte/Mixte Mixte/Viande Mâles Standard 50 à 60 kg 340-380-350 ; 45
cours reconduits.
Croisé Mixte Mixte/Mixte Mixte/Viande
Mâles Standard
50
à 60 kg 340-380-350 ;
45
à 50 kg 160-220-200 ;
40
à 45 kg NC
Femelles Standard
50
à 60 kg 200-250-225 ;
45
à 50 kg 100-150-120 ;
40
à 45 kg 50-150-120.
Laitier
Mâles Standard
50
à 60 kg 80-95-85 ;
45
à 50 kg 45-65-60 ;
40
à 45 kg 55-60-50 ;
< 40 kg 10-40-30.
Femelles Standard
50
à 60 kg 20-40-30 ;
45
à 50 kg 10-20-15 ;
< 40 kg inc.
Croisé Laitier Lait/Lait Lait/Viande Lait/Mixte
Mâles Standard
50
à 60 kg NC ;
45
à 50 kg NC ;
40
à 45 kg NC ;
Femelles Standard
> 60 kg NC ;
< 50 kg NC.
50
à 60 kg NC ;
COURS NON PARVENUS

LE CATEAU EN CAMBRESIS

Effectif total : 21 - Tendances - observations :

-

   

Charolais mâle 12-24 mois (450 kg)

   

 

2,56

 

MARCHÉ AU CADRAN

         

Cotation des veaux

   

Charolais mâle 12-24 mois (500 kg) Charolais femelle 6-12 mois (270 kg) Charolais femelle 12-24 mois (400 kg) Croisés mâle 6-12 mois (300 kg) Croisés mâle 6-12 mois (350 kg) Croisés mâle 6-12 mois (400 kg) Croisés femelle 6-12 mois (270 kg) Croisés femelle 12-24 mois (400 kg)

 

 

2,43

 

31 janvier

 

 

2,62

2,47

 

de plus de 10 jours

 
 

 

2,46

 

Veaux Engraissement

 
 

 

2,77

2,49

 

59 - Avesnes-sur-Helpe - Desvres

 
 

2,85

 

2,66

2,39

 

Amenés 160 à Haut Lieu.

 
 

 

2,59

2,36

 

A la pièce

 
 

 

2,46

2,16

 

 

 

2,30

2,05

 

Veaux race Bleue et Croisés

 

180-300

 

VEAUX DE 8 JOURS A 4 SEMAINES

 

Gros veaux indemnes IBR

 

80-100

Moyenne hebdomadaire FranceAgriMer

 

Très bons veaux non indemnes

80-100

   

du 22 au 28 janvier

     

Moyennes nationales constatées sur le Foirail

 

Bons

60-80

• Mâle type viande : 209 (+7) ; Femelle type viande : 148 (+2)

 

Moyens

 

30-60

• Mâle type lait 40-45 kg : 25 (=) ; 45-50 kg : 67 (+1) ; 50-60 kg : 95 (=)

• Femelle type lait 40-45 kg : — ; 45-50 kg : — ; 50-60 kg : —

Petits

 

inv.

E/Tête

 

Mâles

   

Femelles

 

supérieur

>

70 kg

<

60 kg

60-70 kg

 

supérieur

>

70 kg

<

60 kg

60-70 kg

 

Charolais Limousin Blondd'Aquitaine Rouge des Prés

485

 

430

 

230

351

 

446

 

393

 

189

313

 

542

 

499

 

240

412

 

491

 

439

 

194

342