Sunteți pe pagina 1din 4

IV 30 MARS 2018

COURS & MARCHES


➜ Productions végétales
Blé tendre : l’influence de la politique internationale
CÉRÉALES 27 mars ALIMENTATION ANIMALE Les grandes questions internationales ont donné le ton cette
N : nominal ; C : camion ; TC : train complet ; P : péniche ; A : acheteur ; V : vendeur ; T : traité 20 mars semaine (politique commerciale étatsunienne vis-à-vis de la Chine, in-
Blé tendre Récolte 2017 SONS ET ISSUES €/t quiétudes sur le comportement du géant Facebook en matière d’exploi-
Sons fins - départ région parisienne 116-118 tation des données privées…) et ont conduit les opérateurs à faire des ar-
Rendu Spécifications Échéance Euro/tonne Observations
TOURTEAUX bitrages (recherche de liquidités au détriment de la négociation physique
Rouen 76/220/11 mars 156,00 N Soja Lorient 369 d’actions et de denrées). Le temps humide sur le pays de l’Oncle Sam
Tournesol Saint Nazaire 173 (notamment sur les zones de cultures du blé d’hiver) a également pesé sur
Fob Spécifications Échéance Euro/tonne
Colza - Rouen 243 la tendance. Résultat des courses : le contrat blé à Chicago a atteint les
Moselle meunier mars-juin 152,00 N PULPES BETTERAVES 454,25 cts $/boisseau ce lundi 26 mars contre 460,25 $/boisseau vendredi
Départ Spécifications Échéance Euro/tonne Aisne - 23 alors qu’il cotait 467,75 $/boisseau vendredi 16. En Europe, le rendu
Eure/Eure-et-Loir BPMF 76 kg/hl mars-juin 146,00 NC
Somme - Oise - Rouen affichait 156 €/t lundi 16 mars, inchangé par rapport à vendredi.
Marne 156 Elle cotait 156,50 le vendredi 16. Sur le marché à termes Euronext, le
Marne BPMF mars-juin 143,00 NC LUZERNE DESHYDRATEE contrat affichait 163,50 €/t lundi 26 mars contre 163 €/t vendredi. On
Maïs Récolte 2017
Départ Marne 170 constate donc une meilleure résistance des marchés du Vieux Continent
PSC par rapport à Chicago.
Rendu Spécifications Échéance Euro/tonne Manioc Lorient -
Bordeaux mars-juin 151,50 N Corn gluten feed - Lestrem 156 Orge de mouture : dynamisme à l’international
L’orge fourragère continue de bénéficier d’une bonne demande à l’inter-
Fob Spécifications Échéance Euro/tonne
PAILLES ET FOURRAGES national (la Chine, mais aussi l’Arabie Saoudite et la Tunisie achètent des
Rhin mars-juin 165,00 N 23 mars volumes). Le cabinet Agritel a noté des «tensions» sur ce marché en rai-
Départ Spécifications Échéance Euro/tonne
PAILLES DE BLE son de cette demande mondiale et d’un certain manque de disponibilité.
Centre Bassin Parisien : A titre indicatif Les cours ont encore progressé de 2 euros/t en une semaine, à 164 €/t ce
Eure/Eure-et-Loir mars-juin 147,00 TC 75,00 à lundi 26 mars.
Balle rectangulaire sous abri 300-400 kg
80,00 €/t
Orge fourragère Récolte 2017
Balles pickup (départ champ) 25 kg n.p. Orges de brasserie : retard de semis
Rendu Spécifications Échéance Euro/tonne Nord-Est : En qualité brassicole, les cours ont légèrement progressé ou sont restés
Rouen 62-63 kg/hl mars 164,00 N Balles de 20-25kg sous abri inc. stables. En revanche, les observateurs s’inquiètent du retard pris pour
Grosses balles rectangulaires de 300-400 kg
inc.
les semis de printemps. Il existe également des craintes au Royaume-
Fob Spécifications Échéance Euro/tonne N sans abri Uni.
Moselle sans limit. d’orgettes 61/62 kg/hl mars-juin 149,00 N Grosses balles rectangulaires de 300-400 kg 80,00 à
sous abri 95,00 €/t Maïs : en baisse
Départ Spécifications Échéance Euro/tonne
Des conditions pluvieuses ont régné en Argentine et au Bré-
Aisne 62/63 kg/hl mars-juin 144,00 NC SUCRE sil, mais toutefois insuffisantes pour diminuer le déficit hydrique des se-
Eure/Eure-et-Loir 63 kg/hl mini mars-juin 148,00 à 151,00 NC (Londres) 27 mars maines antérieures. Conséquences, entre autres : rendements hétérogènes
pour la récolte argentine et baisse des surfaces semées dans le Mato Gros-
Marne 62/63 kg/hl mars-juin 143,00 TC Terme Mai 2018 : 441,88 F/T so. Les opérateurs ont constaté une baisse des cours de l’origine ukrai-
nienne en Europe et, donc, un regain de compétitivité pour cette ori-
OLÉO-PROTÉAGINEUX CHEZ NOS VOISINS gine. Mauvais signal pour l’origine France, qui avait reconquis un peu de
Colza Récolte 2017 23 mars cette compétitivité la semaine précédente. De plus, les pluies tombées sur
Rendu Spécifications Échéance Euro/tonne Observations PAYS-BAS CAF Hollande (en E/tonne) : l’Hexagone empêchent la reprise des travaux en ce début de printemps.
Rouen mars-juin 332,00 N
Blé tendre Les cours ont donc reculé la semaine passée sur l’ensemble des marchés.
Avril 175,00 A Chicago, on est passé de 382,75 cts $/boisseau vendredi 16 mars à
Fob Spécifications Échéance Euro/tonne Observations
Mai-juin 175,00 375 cts $/boisseau le lundi 19 avant un léger raffermissement à
Moselle avril-juin 345,00 N
Septembre-décembre 173,00 377,25 cts $/boisseau vendredi 23 et un nouveau recul à 374 cts $/bois-
Pois Récolte 2017 Janvier-juin 177,00 seau le lundi 26. En Europe, le mouvement a été similaire, le rendu Bor-
Départ Spécifications Échéance Euro/tonne deaux (de 154 €/t le vendredi 16 mars à 151,50 €/t le vendredi 19) et le
Orge UE
Marne fourrager mars-avril 170,00 TC
contrat à termes Euronext s’effritant tout au long de la semaine.
Avril 174,00
Aisne fourrager inc. C Mai-juin 174,00 Colza : Equilibre
PRIX DU LIN TEILLÉ EN FRANCE Juillet-août 161,00 Le colza a connu un marché difficile cette semaine, mais s’en sort
Récolte 2017 Récolte 2016
Septembre-décembre 167,00 bien au niveau des cours. En Europe, le rendu Rouen cotait toujours
Mois de : 238,1 Mini : 130
23 mars 332 €/t le lundi 26 mars à l’identique du lundi 19, mais s’affichait à
206,2 BELGIQUE 335 €/t le vendredi 16. Sur Euronext, le mouvement était plutôt à la baisse :
Décembre 2017 (-6,1) Maxi : 300
En euro/tonne CAF Belgique 345,75 €/t le 26 mars après 346,25 €/t le 23, 346,50 €/t le lundi 19 et
Récolte complète 235,8 Mini : 110 212,9 Blé meunier (76/220/12) : 171,00
(+1,6) Maxi : 300 349,50 le vendredi 16.
Prix en Euros/100 kg de Fibres longues - base Comptabilités Matières Blé fourrager (72/73kg/hl) : 166,00
Mini/maxi fibres longues - base Factures de vente Comptabilités Matières (source Cipalin) Orge (62/63kg/hl kg) : 169,00 Tournesol : légère baisse
En tournesol, les fondamentaux du marché ne changent pas :
MATIF BLÉ MEUNIER MATIF COLZA - PARIS la demande pour de la qualité oléique est toujours là. Les cours cèdent
1 lot : 50 tonnes. Prix en Euros par tonne. 1 lot : 50 tonnes. Prix en Euros par tonne. un peu de terrain sur la semaine : le rendu Saint Nazaire affiche 315 €/t
Echéance 16/03/18 19/03/18 20/03/18 21/03/18 22/03/18 Echéance 16/03/18 19/03/18 20/03/18 21/03/18 22/03/18 le lundi 26 mars contre 317,50 €/t le lundi précédent.
Mai 2018 164,75 162,25 162,5 162,75 163,5 Mai 2018 349,5 346,5 346 347,5 347
Sept. 2018 169,25 167,25 167,75 167,5 167,5 Août 2018 346,5 344 343,75 345,5 345 Soja : recul
Déc. 2018 172,75 170,75 171,25 171,25 171,5 Nov. 2018 350,75 348,5 348 349,25 349 Le soja a lui aussi perdu du terrain, des pluies ayant été enre-
Mars 2019 175,5 173,5 174 173,75 174,25 Févr. 2019 354,75 352 351,75 352,75 353,25 gistrées en Argentine. Même si cela apporte un peu d’humidité sur des
Mai 2019 176,75 175,25 176 176,25 176,25 Mai 2019 356,5 353,75 353,25 354,5 354,75 sols très secs depuis des mois, les spécialistes signalent que les quan-
Sept. 2019 174,75 174,75 174,75 175 175,75 Août 2019 348,75 345,5 345,75 347,25 346,75 tités tombées ne sont pas suffisantes. Pour certains, la récolte pourrait
Déc. 2019 177,75 177,25 177,25 177,5 178,25 Nov. 2019 354,5 351,25 351,5 353 352,5 être inférieure à 40 millions de tonnes en Argentine cette année. Et si les
Mars 2020 178,75 177,25 178 178 179 Févr. 2020 354,5 351,25 352 353,5 353 cours n’en pâtissent pas trop, c’est parce que, par ailleurs, des ventes im-
Mai 2020 180 178,5 179,25 179,25 180 Mai 2020 359 355,75 355 356,5 356 portantes ont été effectuées à l’international (252 000 tonnes départ vers
Sept. 2020 180,25 178,75 179,5 179,5 180,25 Août 2020 359 355,75 355 356,5 356 l’Espagne et une destination non connue). Le boisseau de soja a terminé
Volume 31 929 57 387 27 719 15 726 26 843 Volume 4 446 5 639 5 278 4 646 5 831 à 10,2550 dollars lundi 26 mars contre 10,2825 dollars le vendredi 23.
PO 283 110 285 998 283 473 266 692 264 176 PO 96 279 98 634 100 388 97 618 97 222
Déshydratés : cotation de la nouvelle récolte
>Evolution du cours du blé >Evolution du cours du maïs Les cotations en luzerne déshydratée et pulpe de betterave sont sans
changement cette semaine. Et ces niveaux de cours sont quasi reconduits
pour ceux de la nouvelle récolte. Les opérateurs cherchent à réaliser des
affaires de compléments en cette fin de saison.

Pailles et fourrages : pas d’évolution


Les cours ne bougent pas même avec un marché actif dans le Centre et
sur le nord-UE.

Sucre : reprise
Surprise sur le marché du sucre : alors que les cours n’en finissaient pas
>Evolution du cours du soja et du colza >Evolution du cours du sucre de baisser, touchant encore des plus bas niveaux la semaine précédente
(346,20 $/t), la tendance s’est inversée cette semaine. Les opérateurs ont
eu du mal à expliquer cette hausse, les fondamentaux de ce marché di-
sant toujours la même chose : une récolte surabondante, confirmée, à
travers le monde. Les deux premières zones productrices de sucre (Inde
et UE) sont dans ce cas. L’Inde va donc tenter d’être très présente sur les
marchés exports, à la fois cette campagne et sans doute la suivante. Sur
le marché à termes de Londres, la tonne de sucre blanc pour livraison
en mai valait 356,10 $/t vendredi 23 mars contre 346,80 $/t le vendredi
précédent. A New York, la livre de sucre brut pour livraison en mai valait
12,66 cents $, contre 12,65 cents $ sept jours auparavant. 
30 MARS 2018 V
COURS ET MARCHES
➜ Fruits et légumes
Pomme de terre
Les flux exportés vers l’Europe de l’Est se poursuit activement. Il en MIN DE RUNGIS MARCHE A TERME DE LA POMME DE TERRE
est de même vers l’Italie où la pomme de terre française fait face Prix au kg sauf précision 27 mars 26 mars
Moyen € Francfort industrie (25 t)
à une offre allemande dont la qualité est jugée en retrait. Le mar- Carottes cat. 1 - sac 10 kg 0,55 € / 100 kg
40 mm +
ché reste fortement concurrentiel. Certaines variétés (rouge lavable) Choux verts cat. 1 - colis 6 6,00 avril 2018 5,50
voient leurs cours un peu plus soutenus en raison de stocks dispo- Choux-fleur cat. 1 - colis de 6 10,00
juin 2018 7,80
nibles qui diminuent. Le commerce est plus lourd sur les variétés ba- Champignons de Paris cat. 1 - plateau 1,90
siques, y compris sur le marché intérieur où les opérations commer- Epinards 2,00 nov. 2018 10,00
Laitue - Batavia cat. 1 - colis de 12 7,00 avril 2019 15,00
ciales en GMS se succèdent, surtout sur les filets de 5 et 10 kg. Vers Navets violet rond 1,25
l’industrie, la Fontane est toujours la «cible» principale des indus- Charlotte cat. 1 0,60
triels et quelques transactions sur le libre et/ou en surplus de contrats Chérie cat. 1 0,65
sont observées. La Bintje suscite toujours peu d’intérêt, à l’exception Poireaux France cat. 1 0,95 POMME DE TERRE DE CONSOMMATION
Radis - la botte 0,90 27 mars
des éplucheurs à la recherche des beaux lots (qualité et calibre). Des Endives extra Nord-Picardie colis de 5 kg 1,20 Source : FranceAgriMer - Réseau RNM Cours hors taxe en euro
cours plus fermes sont attendus sur des livraisons différées. Endives Nord-Picardie colis de 5 kg 1,05 Bas Haut Moy. Var.
Source : FranceAgriMer - Réseau des nouvelles des marchés (RNM) centre de Lille Pommes Granny Smith cat. 1 201-270 g 1,60
Pommes Golden cat.1 201-270 g plateau 1 rg 1,50 AGATA
Carotte : de plus faibles apports Pommes Golden cat.1 170-220 g plateau 2 rg 1,20 France lavée cat. I 50-75 mm carton 12,5 kg 320 400 345 =
Le repli des volumes se confirme (1 800 t, au départ du Sud-Ouest, France lavée cat. I 50-75 mm filet 2,5 kg 290 380 340 =
en semaine 12), favorisant le maintien de bons niveaux de prix, la MIN DE LOMME BINTJE
demande restant par ailleurs intéressée par ce légume, avec le froid Cours relevés par le Réseau des Nouvelles des Marchés centre de Lille - 27 mars
France non lavée cat. II 40-75 mm filet 10 kg 90 110 105 =
des derniers jours. Prix
Prix Prix
La campagne va poursuivre son déclin, un certain nombre d’opéra- Les prix sont en «Euro/kg» (sauf indications contraires)
mini maxi
moyen France non lavée cat. II 40-75 mm filet 25 kg 80 100 95 =
teurs en terminant dès cette semaine. Dans ce contexte aéré, les cours (Euro) France non lavée cat. II 50-75 mm filet 10 kg 100 160 115 =
Salades
devraient être reconduits, voire en hausse. LAITUE Batavia blonde France cat.I colis de 12 (la pièce) 0,60 0,75 0,65 France non lavée cat. II 50-75 mm filet 25 kg 90 150 105 =
LAITUE Feuille de chêne blonde France cat.I colis de 12 (la pièce) 0,60 0,75 0,65 France non lavée cat. II 60-75 mm filet 25 kg 110 210 140 =
Chou-fleur : remontée des prix LAITUE Feuille de chêne rouge France cat.I colis de 12 (la pièce) 0,60 0,75 0,65
CHARLOTTE
Les volumes bretons se sont sensiblement réduits, ces derniers jours LAITUE pommée France cat.I colis de 12 (la pièce) 0,55 0,80 0,65
(2,4 millions de têtes, commercialisées en semaine 12), tandis que le MÂCHE Coquille France 8,00 France lavée cat. I +35 mm carton 12,5 kg 350 550 430 =
temps encore très frais a été plutôt propice à de meilleurs engage- Légumes et herbes aromatiques France lavée cat. I +35 mm filet 2,5 kg 310 520 430 =
ments, ce qui s’est soldé par une reprise des cours. AIL violet sec France cat.I 60-80mm 2,80 2,90 2,90
ÉCHALOTE France cat.I 0,70 0,90 0,80 VARIÉTÉS DE CONSERVATION
Le temps de cette fin mars restera encore en soutien du commerce, en OIGNON jaune France cat.I 60-80mm 0,30 0,40 0,35 Bassin Nord non lavée cat. II 40-75 mm filet 10 kg 100 120 115 =
favorisant le déclin des volumes, mais aussi le maintien d’un certain OIGNON rouge France cat.I 60-80mm sac 5kg 0,70 0,75 0,70
intérêt de la demande pour ce légume. PERSIL frisé France (la botte) 0,55 0,80 0,70
Bassin Nord non lavée cat. II 40-75 mm filet 25 kg 90 110 105 =
Légumes fruits et graines Bassin Nord non lavée cat. II 50-75 mm filet 10 kg 110 130 125 =
Concombre : lent développement CONCOMBRE France cat.I 350-400g colis de 12 (la pièce) 0,65 Bassin Nord non lavée cat. II 50-75 mm filet 25 kg 100 120 115 =
Le lent développement des productions (116 000 colis, commercia- CONCOMBRE France cat.I 400-500g colis de 12 (la pièce) 0,70 0,80 0,75
Bassin Nord non lavée cat. II 60-75 mm filet 25 kg 120 200 150 =
lisées dans le Centre-Est, en semaine 12) a autorisé une remontée TOMATE anciennes Noire de Crimée France cat.I colis 3kg 2,25 2,50 2,40
TOMATE cerise France grappe extra 5,00 5,80 5,25 France lavée cat. I +35 mm carton 12,5 kg 350 450 390 =
des niveaux de prix, malgré une demande encore prudente dans ses TOMATE côtelée aumônière France 3,60 3,70 3,65
achats, avec le froid. TOMATE ronde France grappe extra 1,80 2,50 2,20
France lavée cat. I +35 mm filet 2,5 kg 300 450 380 =
Cette semaine, la météo un peu plus clémente, la progression très Légumes tubercules, racines France lavée cat. I 40-75 mm filet 10 kg 110 240 170 =
graduelle des offres, la concurrence encore timide et l’approche du CAROTTE France cat.I sac 10kg 0,45 0,55 0,45 France lavée cat. I 40-75 mm filet 5 kg 120 250 180 =
week-end pascal sont autant de facteurs susceptibles de soutenir le CAROTTE France extra colis 12kg 0,60 0,80 0,70
France lavée cat. I 50-75 mm filet 10 kg 120 250 180 =
commerce. CÉLERI-RAVE France 0,60 0,90 0,80
NAVET rond violet France 1,20 1,40 1,25 France lavée cat. I 50-75 mm filet 5 kg 130 260 190 =
POMME DE TERRE CHAIR FERME Charlotte France lavée
Poireau : ambiance de fin de saison cat.I +35mm carton 12,5kg
0,65 0,82 0,75 ÉPIDERME ROUGE
La campagne poursuit son déclin. L’offre, plus réduite, s’écoule sans POMME DE TERRE CHAIR FERME Charlotte France lavée France lavée cat. I +35 mm carton 12,5 kg 350 450 390 =
0,90 1,00 0,95
grande difficulté, à de bons niveaux de prix. cat.I grenaille carton 12,5kg
France lavée cat. I +35 mm filet 2,5 kg 300 450 380 =
POMME DE TERRE CHAIR NORMALE Agata France lavée
0,50 0,65 0,60
cat.I 50-75mm carton 12,5kg consommation
Salade : une demande plus prudente POMME DE TERRE CHAIR NORMALE div.var.cons Bassin Nord
Les prix ont eu tendance à s’ajuster à la baisse, ces derniers jours, face lavée cat.I 55-75mm sac 5kg
0,20 0,30 0,25 POMME DE TERRE INDUSTRIE
à une demande intérieure prudente. En revanche, de bons départs à POMME DE TERRE CHAIR NORMALE div.var.cons de conserva-
0,45 0,50 0,48 27 mars
l’export ont été enregistrés en Provence, en fin de semaine. La cam- tion France non lavée cat.II +60mm filet 25kg consommation
Les prix constatés concernent une marchandise livrable au plus tard dans
POMME DE TERRE div.var.cons Bassin Nord lavée
pagne du Val de Loire s’est amorcée. cat.I 40-70mm sac 10kg
0,22 0,35 0,30 la quinzaine qui suit sa publication initiale. Vrac départ Hors Taxes.
POMME DE TERRE div.var.cons France cat.I +50mm sac 10kg 0,30 0,40 0,35 Attention : Les prix sont affichés en Euro/Tonne, pour toutes
Tomate : une consommation encore timide les cotations en pommes de terre.
RADIS France botte (la botte) 0,80 1,00 0,90
Le marché est resté calme. La consommation s’est faiblement déve- Légumes verts, tiges Prix Prix Prix Varia.
Les prix sont en EUROS
mini maxi moyen Moy.
loppée avec le froid, tandis que les apports ont progressé (306 t en Bre- ASPERGE blanche France cat.I 16-22mm plateau 11,90 12,50 12,10
tagne et 240 t en Provence, vendredi), induisant un recul des cours. ASPERGE blanche France cat.I 22+ mm plateau 13,50 BINTJE
ASPERGE blanche-violette France cat.I 16-22mm plateau 9,00 10,90 10,25
Bien qu’encore fraîche, la météo s’annonce plus clémente, tandis que Bassin Nord non lavée 360g sous eau
20,00 20,00 20,00 =
ASPERGE verte France cat.I 16-22mm 10,00 12,00 11,30
les besoins devraient se développer à l’approche du long week-end de ASPERGE verte France cat.I 16-22mm botte 500g 9,00 11,25 9,95
+35mm Fritable : la tonne
Pâques, laissant augurer d’un commerce plus actif. ASPERGE violette France cat.I 16-22mm plateau 10,20 CHAIR NORMALE
J.-L.C ASPERGE violette France cat.I 22+ mm plateau 13,50 div.var.cons Bassin Nord non lavée 360g
CHOU blanc France cat.I colis de 6 (la pièce) 0,60 0,70 0,65 sous eau industrie Tout venant 35mm 30,00 55,00 45,00 =
CHOU Frisé vert France cat.I (la pièce) NC NC 1,10 et + Fritable : la tonne
CHOU rouge France cat.I (la pièce) 0,70 0,85 0,80
CHOU FLEUR France cat.I gros (la pièce) 1,70 2,00 1,75 POMME DE TERRE Floconable : la tonne NC
ENDIVE Nord-Picardie cat.I colis 5kg 1,10 1,10 1,10 FONTANE
ENDIVE Nord-Picardie extra colis 5kg 1,20 1,20 1,20
+35mm vrac Fritable : la tonne 30,00 50,00 45,00 +15,00
ÉPINARD France cat.I 2,00 2,30 2,10
POIREAU France cat.I colis 10kg 0,80 0,85 0,80
POIREAU France cat.I plateau 5kg 0,85 0,90 0,90
POIREAU Nord-Picardie cat.I botte 1kg 0,90 1,00 0,95

• Vous pouvez retrouver la cotation quotidienne de la pomme


de terre au stade expédition ou industrie :
- sur le site internet :
www.Rnm.franceagrimer.fr, en souscrivant un abonnement
directement sur ce site,
Par fax ou mail en souscrivant un abonnement auprès du
centre de Lille au 03 62 28 40 49.
• Vous pouvez également obtenir la cotation quotidienne de
la pomme de terre au stade expédition par un simple coup de
téléphone sur audiotel au 08 92 68 67 82 (coût : 0,34€ la mn).

ENDIVES
Cours relevés par le Réseau des Nouvelles des Marchés centre de Lille Toute la semaine fut marquée
NORD / PICARDIE Expédition Hebdo - Valeur moyenne quotidienne. Les prix sont en Euros. par un marché très calme. • Vous pouvez retrouver la cotation quotidienne
Les opérateurs ont été à la re- de l’endive Nord Picardie au stade expédition :
Cat.I 2 x 500 g : Cat.I 6/9 fruits Cat.I colis Cat.I sachet Extra colis Extra plateau
S. LEITENBERGER

Date
le kg sachet 1 kg : le kg 5 kg : le kg 1 kg : le kg 5 kg : le kg 1 rg : le kg cherche du commerce. L’offre - sur le site internet :
www.Rnm.franceagrimer.fr, en souscrivant un
19-03 1,22 1,18 1,03 1,04 1,16 1,31 reste encore supérieure à la abonnement directement sur ce site,
demande même si beaucoup - Par fax ou mail en souscrivant un abonnement
20-03 1,22 1,18 1,02 1,03 1,15 1,31
ont baissé leur production auprés du centre de Lille au 03 62 28 40 49.
21-03 1,22 1,18 1,01 1,03 1,14 1,30 ou fait de la maintenance. L’industrie de transformation
participe aussi à l’écoulement de la production. La tran- • Vous pouvez également obtenir la cotation quo-
22-03 1,21 1,18 1,00 1,02 1,15 1,30
sition entre les produits dits d’hiver et ceux de printemps tidienne de l’endive Nord Picardie au stade expé-
23-03 1,21 1,18 1,00 1,03 1,13 1,30 explique partiellement cet épisode. Les cours font de la dition par un simple coup de téléphone sur audio-
résistance afin de soutenir le produit. tel au 08 92 68 67 82 (coût : 0,34€ la mn).
Moyenne 1,22 1,18 1,01 1,03 1,15 1,30
Source : FranceAgriMer Réseau des nouvelles des marchés (RNM) centre de Lille
VI 30 MARS 2018

COURS ET MARCHES
➜ Productions animales
GROS BOVINS ENTREE-ABATTOIR BASSIN NORD-EST GROS BOVINS VIFS COTATION EUROP
du 19 au 25 mars Au kg net :
JEUNES BOVINS 12 A 24 MOIS BŒUF GENISSES VACHES RETHEL 19 mars
Bœufs R 3,40 (=) - Génisses U 3,90 (=) ; R 3,45 (=) -
Viande hors Bl. Aqu. Charolaise Limousine
En Viande Vaches U 3,55 (=) ; R 3,25 (=) ; O 2,82 (=) - Jeunes bovins U 3,90 (-)
Viande hors Bl. Aqu. Viande BI/Parth. Parth. ARRAS 15 mars
€/kg Mixte Lait Viande Mixte Lait mixte Mixte Lait
BI/Parth. Parth. + 350 kg - 10 ans - 10 ans - 10 ans - 10 ans Bœufs E 4,90 (=) ; U 3,70 (=) ; R 3,40 (=) - Génisses E 5,40 (=) ;
net lait
+ 350 kg + 350 kg + 350 kg + 350 kg U 3,85 (=) ; R 3,45 (=)  ; Vaches E 5,30 (=) ; U 3,75 (=) ; R 3,40 (=) ;
Jeunes bovins U 3,92 (=)
E 4,50 - - - 6,08 - - 6,59 - - - - - - -
SANCOINS 21 mars
U+ 4,02 (-0,01) 4,28 (+0,02) - - - - - 5,55 (+0,10) - - - - - - - Génisses U 3,71 (+0,01) ; R 3,62 (+0,02) - Vaches U 3,64 (+0,04) ; 0 - (-)
FORGES-LES-EAUX 15 mars
U= 4,00 (-0,01) 4,25 (=) - - - - - 4,91 (+0,16) - - 5,08 (+0,13) - - - - Bœufs U - (-) ; R - (-) - Génisses U - (-) ; R - (-) ; O - (-) – Vaches U 3,76 (=) ;
R 3,41 (+0,02) - Jeunes bovins U - (-) ; R - (-)
U- 3,98 (+0,01) 4,14 (-0,02) - - 3,94 - - 4,31 (+0,07) - 3,85 (-0,02) 4,55 (+0,07) 3,74 (+0,02) 4,12 (-0,11) - - LE CATEAU -
RVEN US
Vaches U 3,48
COUR(=)S;NO
R 3,28
N PA(=) - Génisses U 3,68 (=) ; R 3,35 (=) -
R+ 3,95 (=) - - - - - - 3,95 (+0,02) - 3,70 (=) 4,06 (+0,04) 3,68 (+0,02) - - - Bœufs R 3,13 (=)
CHOLET 19 mars
R= 3,77 (-0,02) - - - - - - 3,72 (+0,06) - 3,56 (+0,01) - 3,53 (=) - - - Bœufs U - (-) ; R - (-) - Génisses E 5,55 (=) ; U 4,30 (=) ; R 3,70 (=) ;
Vaches E 4,85 (=) ; U 4,10 (=) ; R 3,66 (=) ; O 3,40 (+0,02)
R- 3,62 - 3,64 (-0,02) - - - - 3,59 - 3,43 (=) - - - - - Jeunes bovins E 4,11 (=) ; U 3,95 (=) ; R 3,81 (=)
Blondes d’Aquitaine :
O+ - - - - - 3,34 (=) - - - - - - - 3,27 (+0,01) - Génisses plus de 350 kg : E 5,15-5,90-5,55 (=) ; U 3,81-5,05-4,30 (=) ;
R 3,56-4,15-3,70 (=)
O= - - - 3,41 (+0,01) - 3,33 =) 3,13 (-0,01) - - - - - - 3,27 (+0,02) 2,96 (=) Vaches plus de 350 kg moins de 10 ans : E 4,80-5,05-4,85 (=) ;
U 4,05-4,69-4,42 (=) ; R 3,58-4,00-3,74 (=)
O- - - - 3,41 (+0,03) - - 3,13 (=) - - - - - - - 2,93 (=) Jeunes bovins : E 4,20-4,55-4,22 (=) ; U 4,02-4,18-4,12 (=)
P+ - - - 3,38 (+0,01) - - 3,11 (-0,01) - - - - - - - 2,93 (+0,01) BROUTARDS MOULIN-ENGILBERT
20 mars
P= - - - - - - 3,09 (-0,03) - - - - - - - 2,88 (-0,01)
< 200 kg : E- U- R-;
P- - - - - - - - - - - - - - - - 200-250 kg : E- U 3,22-3,42 R-;
250-300 kg : E- U 3,05-3,08 R 2,91-3,03 ;
Légende : Niveaux d’engraissements retenus pour les jeunes bovins, bœufs, génisses et vaches : conformations E et U : niveaux 2 et 3 ; conformations R, O et P : niveau 3 300-350 kg : E- U 2,78-3,15 R 2,69-2,82 ;
Vaches limousines : l’insuffisance des effectifs ne permet pas d’effectuer des cotations selon les critères de FranceAgriMer. 350-400 kg : E 2,95-3,10 U 2,72-2,99 R 2,61-2,74 ;
L’ensemble des cotations nationales et régionales est disponible sur le site de France Agrimer à www.RNM.franceagrimer.fr 400-450 kg : E- U 2,62-2,82 R 2,47-2,63 ;
450-500 kg : E- U 2,47-2,71 R -.

BOVINS MAIGRES VEAUX DE BOUCHERIE


Moyenne hebdomadaire FranceAgriMer Moyenne hebdomadaire FranceAgriMer
Cotation de référence du 19 au 25 mars Prix moyen pondéré aux 100 kg net : 595,1 (-2,3) du 19 au 25 mars (€/Kg/carcasse)
(e/Kg/vif) E3 U3 R3 O3 BLANC ROSE TRÈS CLAIR ROSE CLAIR ROSE ROUGE
Limousins mâle 6-12 mois (250 kg) 3,24 3,03 2,60 – E U R O P E U R O P E U R O P E U R O P E U R O P
Limousins mâle 6-12 mois (300 kg) 3,06 2,87 2,48 –
Nord - - - - - - 8,04 6,70 6,13 4,94 8,64 7,41 6,51 5,94 4,97 - 5,82 5,16 4,64 3,43 - - 3,58 3,54 2,86
Limousins mâle 6-12 mois (350 kg) 2,91 2,72 2,25 –
Limousins femelle 6-12 mois (270 kg) 2,81 2,72 2,20 – Sud - - - - - - 8,56 6,63 6,16 5,35 8,91 7,69 6,46 6,07 5,10 - 6,27 5,44 5,36 4,52 - - - 4,79 -
Charolais mâle 6-12 mois (300 kg) – 2,90 2,58 – Cotation nationale - 9,74 - - - 9,63 8,41 6,67 6,15 5,24 8,86 7,56 6,49 5,98 5,02 - 6,08 5,26 4,95 3,82 - - 3,81 3,85 3,54
Charolais mâle 6-12 mois (350 kg) – 2,77 – –
Charolais mâle 6-12 mois (400 kg) – 2,67 – –
LE CATEAU EN CAMBRESIS MARCHÉ AU CADRAN
Charolais mâle 12-24 mois (450 kg) – 2,52 –
Effectif total : 21 - Tendances - observations : Cotation des veaux
Charolais mâle 12-24 mois (500 kg) – 2,40 – – - 28 mars
cours reconduits. de plus de 10 jours
Charolais femelle 6-12 mois (270 kg) – 2,62 2,45 –
Croisé Mixte Mixte/Mixte Mixte/Viande Veaux Engraissement
Charolais femelle 12-24 mois (400 kg) – 2,46 – –
Mâles Standard 50 à 60 kg 340-380-350 ; 45 à 50 kg 160-220-200 ; 59 - Avesnes-sur-Helpe - Desvres
Croisés mâle 6-12 mois (300 kg) – 2,81 2,53 –
Croisés mâle 6-12 mois (350 kg) 2,85 2,69 2,42 – 40 à 45 kg NC
45 à 50 kg 100-150-120 ; Amenés 159 à Haut Lieu.
Croisés mâle 6-12 mois (400 kg) – 2,62 2,38 – Femelles Standard 50 à 60 kg 200-250-225 ;
40 à 45 kg 50-150-120. A la pièce
Croisés femelle 6-12 mois (270 kg) – 2,49 2,19 –
Croisés femelle 12-24 mois (400 kg) – 2,30 2,05 – Laitier
S
RVENU 45 à 50 kg 45-65-60 ; Veaux race Bleue et Croisés 200-360
Mâles Standard 50 à 60 kg NON P; A
80-95-85
COURS
< 40 kg 10-40-30.
VEAUX DE 8 JOURS A 4 SEMAINES 40 à 45 kg 55-60-50 ;
45 à 50 kg 10-20-15 ;
Gros veaux indemnes IBR 100-140
Femelles Standard 50 à 60 kg 20-40-30 ;
Moyenne hebdomadaire FranceAgriMer < 40 kg inc. Très bons veaux non indemnes 100-120
du 19 au 25 mars Croisé Laitier Lait/Lait Lait/Viande Lait/Mixte
Bons 80-100
Moyennes nationales constatées sur le Foirail Mâles Standard 50 à 60 kg NC ; 45 à 50 kg NC ;
• Mâle type viande : 231 (+1) ; Femelle type viande : 149 (+1) 40 à 45 kg NC ; Moyens 30-60
• Mâle type lait 40-45 kg : 69 (+3) ; 45-50 kg : 116 (+7) ; 50-60 kg : 144 (+8) 50 à 60 kg NC ;
Femelles Standard > 60 kg NC ;
• Femelle type lait 40-45 kg : — ; 45-50 kg : — ; 50-60 kg : — Petits inv.
< 50 kg NC.
E/Tête Mâles Femelles
supérieur > 70 kg < 60 kg 60-70 kg supérieur > 70 kg < 60 kg 60-70 kg
Charolais 474 446 257 351 436 384 189 303 PORCS
Limousin 542 510 240 412 491 439 194 342
Moyenne hebdomadaire FranceAgriMer
Blond d'Aquitaine — — — — — — — —
Rouge des Prés 475 450 285 360 455 400 210 310 du 16 au 22 mars
€/Kg/Carcasse Classe E Classe S
supérieur < 60 kg 70-80 kg 60-70 kg supérieur < 50 kg 60-70 kg 50-60 kg Bretagne 1,33 1,41
Croisé race à viande 440 245 390 295 335 135 285 210 Centre, Haute et Basse-Normandie, Pays-de-Loire, Poitou-Charentes 1,37 1,46

supérieur 50-65 kg 45-50 kg 40-45 kg supérieur 50-65 kg 45-50 kg 40-45 kg


Nord, Pas-de-Calais, Picardie, Ile-de-France, Lorraine, Alsace, Champagne, Ardennes 1,37 1,46
Mixte Montbéliard 273 213 138 50 — — — — Cotations régionales du porc charcutier classe E - Entre parenthèses, évolution par rapport à la semaine précédente.
Mixte Normand 182 154 123 68 — — — — Classe E (nouvelle définition) : teneur en viande maigre (TMP) de 55% à moins de 60% (antérieurement : TMP de 55% et plus).
Classe S (introduite comme classe obligatoire par le réglement (UE) n°1308/2013) : teneur en viande maigre (TMP) supérieure ou égale à 60%.
supérieur < 40 kg 50-60 kg 45-50 kg 40-45 kg supérieur < 40 kg 50-60 kg 40-45 kg 40-45 kg
Croisé mixte 467 335 381 241 231 254 — 166 135 — COTATIONS RÉGIONALES PORC-DÉCOUPE NORD-PICARDIE MARCHÉ DU PORC BRETON
Lait 165 20 144 116 69 — — — — — 22 - Plérin 22 mars
Cours relevés par le Réseau des Nouvelles des Marchés centre de Lille du 12 au 17 mars
Présentés : 29 504
supérieur > 60 kg < 50 kg 50-60 kg supérieur > 60 kg < 50 kg 50-60 kg Prix net de ristourne, départ salle de découpe, hors taxes aux 100 kg.
Pièces provenant de carcasses de porc dont le pourcentage de muscle oscille entre Base 56 TMP 1,212 E (-0,024)
Croisé race laitière 332 261 108 198 234 167 71 122
49 et 60 pour cent. Quantités exprimées en tonnes. Base 56 TMP + charte
Lorsque seul le prix moyen est indiqué, il s’agit de la moyenne pondérée des prix relevés 1,232 E
qualité régionale (T)
PORCELETS Les prix sont en «euro/kg», Prix Prix Variations Vendus au classement de
Prix 1,197 à 1,236 E
Moyenne hebdomadaire FranceAgriMer les quantités sont en «tonne» Apport mini maxi
moyen €
moyennes prix départ élevage
(sauf indications contraires) € € € Moyenne mobile 12 mois 1,322 E
Région : Nord - Picardie Note de conjoncture Tendance -
Les quantités sont exprimées en têtes. Epaule : Ronde, sans gorge, Coches 307 vendues.
Lorsque seul le prix moyen est indiqué, il s’agit de la moyenne des prix qui nous sont communiqués. brute non élaborée poids compris - 1,77 2,21 1,90 +0,01 Moyenne départ élevage 0,882 E (+0,006)
Les prix sont en «€/kg», entre 5,5 et 6,5 kg Fourchette départ élevage 0,878 à 0,887 E
Prix Prix Prix Var.
les quantités sont en «la pièce» Apport Moyenne transportées 0,872 E (+0,001)
(sauf indications contraires) mini € maxi € moyen € moy.€
UNIQUE
S Jambon : Sans mouille, sans crosse, Fourchette transportées 0,869 à 0,875 E
N COMM - 2,27 2,66 2,31 +0,12
PORCELET 25 KG COURS NO poids 10 kg environ 26 mars
NC NC NC NC -
Nord-Picardie : le kg
Présentés : 6 883
PORCELET POST SEVRAGE Longe : sans palette, sans travers, base 56 TMP 1,205 E (-0,007)
- NC NC NC -
7 kg Nord-Picardie “pièce” avec pointe, poids compris entre - 2,71 3,10 2,87 =
Cours relevés par le Réseau des Nouvelles des Marchés centre de Lille base 56 TMP + charte
9,5 et 10,5 kg 1,225 E
qualité régionale (T)
La grande majorité des informations contenues dans ces pages sont réalisées Poitrine : Brute de coupe avec mouille, Vendus au classement de
1,188 à 1,212 E
avec le concours du quotidien «Les Marchés» et l’hebdomadaire «La Dépêche». Toutes reproductions sans plat de côtes d’épaule, - 2,12 3,24 2,15 +0,04 prix départ élevage
et communications sont interdites poids compris entre 5,5 et 6,5 kg Moyenne mobile 12 mois 1,322 E
30 MARS 2018 VII
COURS ET MARCHES
➜ Productions animales ➜ Analyses des marchés
OVINS ŒUFS
Moyenne hebdomadaire FranceAgriMer Zone Nord Rungis Retour au calme et baisse

BREBIS Ciré Couvert
du 19 au 25 mars
Couvert Sont pris en compte les œufs de la produc-
tion communautaire de la catégorie «A» en
27 mars
des prix
U - - 2,79
colis de 360, sauf pour le calibre TG (+73 g).
- 30 kg R 2,41 2,63 + 30 kg 2,64 Cours hors taxe en Euro/. La troisième semaine du mois le début du mois s’annonce plus
O 1,97 2,16 - Très gros (+73 g) les 100 pièces 11,44 e n’a pas dérogé à la tradition de difficile en termes de consomma-
AGNEAUX Ciré Couvert Couvert Gros (63-73 g) les 100 pièces 10,53 e
moindre fréquentation des points tion, la plupart des opérateurs
16 U 7,79 7,73 19 à 7,65 Moyens (53-63 g) les 100 pièces 10,23 e
de vente et de baisse de l’activité ont accepté des concessions ta-
à 19 kg R 7,38 7,20 22 kg 7,02 Petits (-53 g) les 100 pièces -
chez les grossistes et les détail- rifaires, tant à destination de la
O 6,27 6,40 6,37 lants. De quoi les inciter à la pru- consommation que de l’industrie.
dence dans leurs achats auprès Le calibre M a été le plus affecté
Parthenay 21 mars VOLAILLES des centres de conditionnement, par ce mouvement de baisse des
BREBIS E Variation E Variation
Marché de Deinze qui ont vu leurs stocks progres- prix, du fait d’un retour de l’offre,
U 1,15 +0,05 plus de 1,35 +0,05
21 mars ser. Ne souhaitant pas les voir suite aux nombreux démarrages
moins de 60 kg R 0,95 +0,05 60 kg 1,05 +0,05
Prix e/100 kg Evolution atteindre des niveaux élevés, qui de ces dernières semaines.
O - - - -
AGNEAUX E Variation E Variation
Poulets (belplume y compris) 88 = plus est avant Pâques alors que Laure-Anne Lefebvre (Les Marchés)
Poules brunes 7-9 -1
E - - - -
Poules blanches 0-2 -1
U 3,85 = 38 à 3,75 =
Reproductrices 68-70 =
- 38 kg R 3,35 = 44 kg 3,25 = (poids vivant moins 2%)
O - - - - Tous les prix sont côtés hors TVA
Gras U.R.O
Sancoins 21 mars Min de rungis
brebis de réforme E Variation E Variation prix HT kg/net 27 mars
U 0,98 -0,04 plus de 1,26 +0,05 Mini e Maxi e
- 60 kg R - - 60 kg - - Pintades label France 4,60 5,70
O - - - - Poulets entier France
2,20 2,50
standard prêts à cuire
AGNEAUX E Variation E Variation
Poulets entier France label 3,40 4,70
E - - - -
Poules France standard 1,90 2,15
-38 kg U 3,69 +0,03 38 à 3,65 +0,06
R 3,41 -0,07 44 kg 3,40 -0,03 Coqs France standard 2,15 2,40
Canards entier de Barbarie
O - - - - 3,50 4,00
3 kg et +

CHEVAUX > Ces pages de cours et cotations sont une co-pro-


Moyenne hebdomadaire FranceAgriMer duction des journaux de Picardie (l’Agriculteur de Commentaires FNB de la situation et des perspectives
 du 19 au 25 mars
l’Aisne, l’Oise Agricole, l’Action Agricole Picarde) ;
Champagne-Ardenne (Agri-Ardennes, la Marne
de marché
(E/Kg/Carcasse)
Extra Bon
Agricole, la Revue Agricole de l’Aube, l’Avenir Bovins finis ATTENTION : pas de commentaire FNB de la situation et des perspec-
Animaux jeunes Agricole et Rural de Haute Marne) ; Centre Ile-de- tives de marché gros bovins finis cette semaine.
Laitons légers clair — — France (Horizons éditions Eure-et-Loir, Loir-et-Cher,
INFORMATION : les éleveurs dénoncent toujours les modalités de formation des prix
Poulains lourds foncé — — Seine-et-Marne, Ile-de-France) ; et du Nord-Pas-de- qui ont pour seul objectif de conserver des niveaux de cotations les plus bas possibles.
Calais (Le Syndicat Agricole). Ces modalités consistent à déterminer un prix de base (communiqué à FranceAgriMer
Chevaux d’âges pour les cotations) puis un complément de prix versé plusieurs semaines après l’abat-
La grande majorité des informations contenues
Races légères < 360 kg — — tage (non communiqué à FranceAgriMer). Elles s’appliquent tout particulièrement aux
dans ces pages sont réalisées avec le concours bovins valorisés «Eleveur & Engagé». Les cotations publiées par FranceAgriMer ne re-
Races lourdes > 360 kg — — du quotidien «Les Marchés» et l’hebdomadaire flètent donc pas la réalité de la valorisation des bovins à l’entrée abattoir.
* Prix rendu à la frontière italienne. Entre parenthèses, variation par rapport à la semaine précé- «La Dépêche». Toutes reproductions
dente. Moyenne nationale des prix des carcasses. Origine France entrée abattoir (Hors taxe) Bovins maigres (au 26 mars) : Cours facilement reconduits avec quelques hausses
et communications sont interdites négociables jusqu’à 400-420 kg.

➜ Analyses des marchés des productions animales

Lapin : année noire, mais des espoirs


d’embellie
Nouvelle année noire pour la nuel au 24 décembre par rapport Le consommateur de consommateurs qui pourront d’achat des Français vis-à-vis du
filière cunicole française. Tous à la même période de 2016, dont d’aujourd’hui et les élevages se rendre dans les stations expé- lapin, le Clipp va prochainement
les indicateurs sont au rouge, à - 19,7 % pour le lapin entier non de demain rimentales. Des points d’étape et lancer avec l’Ifop une enquête
commencer par le déclin chro- découpé, - 12,4 % pour le lapin «Même si elle a des difficultés des recommandations devraient qualitative, aussi bien auprès
nique de la consommation. Mal- entier découpé, - 7,1 % pour les profondes, la filière a des pro- être régulièrement diffusés, afin des consommateurs que des
gré tout, la filière reste mobilisée découpes et - 0,5 % pour le de- jets», souligne Dominique Le de donner à l’amont des pistes de non consommateurs et tenter
et des projets devraient rythmer mi-lapin. Cren, directrice du Comité lapin réflexion qui viendront alimenter de mettre en évidence les freins
l’année 2018. Le bilan n’est pas plus joyeux du interprofessionnel pour la pro- les démarches privées des entre- à la consommation qu’ils soient
L’année 2017 n’est pas venue côté de l’offre, avec des insémi- motion des produits (Clipp), «il prises comme des organisations d’usage (praticité, manque de
changer la donne pour la filière nations artificielles en baisse de y a une volonté collective et par- de production. visibilité en rayon) ou plus de
cunicole française. Au contraire, 6,1 % entre 2016 et 2017 à seu- tagée pour le changement». Deux Afin de mieux cerner la consom- l’ordre de l’affectif (bien-être et
la consommation a non seule- lement 4,2 millions de lapines axes sont privilégiés pour cette mation française et plus parti- statut de l’animal).
ment poursuivi son déclin, mais et des fabrications d’aliment en année et les prochaines : adap- culièrement le comportement Laure-Anne Lefebvre (Les Marchés)
semblait vouloir l’accentuer. Se- repli de 6,2 %. Sans oublier les ter la production aux attentes
lon François Cadudal, chargé abattages contrôlés qui reculent du consommateur et relancer la
d’études à l’Institut technique de en un an de 7,2 % en tonnages et consommation. Le premier pou-
l’aviculture (Itavi), la consom- de 7,5 % en nombre. vant d’ailleurs avoir un effet de le-
mation française calculée par bi- Côté prix, 2017 n’a pas fait de mi- vier sur le second, par un effet de
lan a reculé de l’ordre de - 10 % racle dans un contexte de d’ab- montée en gamme de l’offre dans
l’an dernier, soit à un rythme sence d’amélioration sur le front les rayons. L’évolution des éle-
plus marqué que ces dernières de la valorisation des peaux et vages vers des modes de produc-
années, où la baisse s’installait malgré une hausse de la cotation tion alternative devrait s’accélérer
autour de - 3 %. Une tendance nationale du lapin vif. avec notamment le lancement du
lourde ou juste un accès de fai- Seul le commerce extérieur a pré- programme «Living Lab Lapin
blesse momentané ? Difficile de senté une petite note d’embellie, (LLL)» de l’Inra de Toulouse et
le dire dans l’immédiat. Des ré- avec un sursaut des exportations cofinancé par le Clipp, précise Do-
sultats qui sont, quoi qu’il en soit, et une baisse des importations en minique Le Cren, qui rassemblera
corroborés par les relevés Fran- volume. Une éclaircie vite assom- les professionnels, les chercheurs,
ceAgriMer-Kantar Worldpanel brie en valeur par le renchérisse- des associations de consomma-
selon qui les achats des ménages ment des marchandises achetées teurs ou de protection animale,
ont chuté de 12,5 % en cumul an- et des ventes moins lucratives. les distributeurs et les groupes