Sunteți pe pagina 1din 6

SYNTAXE

LA SUBORDINATION : FONCTIONS ET MODES


[340-348]
Sommaire

Fonctions remarquables [340-344]


      Sujet ou complément de verbe [341]
      Complément de phrase [342]
      Complément de nom [343]
      Apposée ou solidaire [344]

Les modes : considérations générales [345-348]


      Subjonctif de possibilité [346]
      Style indirect [347]
      Subjonctif substitut de l'indicatif [348]

Les propositions subordonnées se distinguent non seulement par la manière dont elles sont
introduites (terme introducteur), mais aussi par le mode de leur verbe. Comme on le verra dans
les tableaux ci-dessous, l'indicatif et surtout le subjonctif sont les modes personnels les plus
employés dans les subordonnées.

 
340. Fonctions remarquables

341. Sujet ou - proposition infinitive [361]


complément de (sans terme introducteur; accusatif + infinitif)
verbe             Sentimus calere ignem.
- proposition interrogative indirecte [366]
(Propositions dites (particule, pronom, adjectif ou adverbe interrogatifs + subjonctif)
substantives, ou             Scribe ad nos quid agas.
complétives)
- proposition conjonctive :
(diverses conjonctions de subordination + subjonctif; aussi quod +
indicatif)

- ut / ut ne + subjonctif (après v. de volonté) [414]


      Persuasit ut exirent.

- ne/ ne non + subjonctif (après v. de crainte) [421]


      Timeo ne/ ne non ueniat

- ne, quominus, quin (après v. empêchement, doute) [422]


      Impedio ne proficiscatur

- ut / ut non + subjonctif (avec v. impersonnel) [416]


      Saepe fit ut erremus

- quod + indicatif (avec v. impersonnel) [428]


      Accedit quod patrem amo

- quod + subjonctif (après v. d'appréciation) [432]


      Accusatus est quod corrumperet

- si + subjonctif [382]
      Si nostri transirent expectabant
342. Complément - proposition participiale : ablatif absolu [362]
de phrase (sans terme introducteur; sujet et prédicat à l'ablatif)
            Alexander, ueste deposita, descendit in flumen
(Propositions dites - proposition conjonctive
adverbiales, ou (diverses conjonctions de subordination + indicatif ou subjonctif)
circonstancielles)
- temporelle (généralement à l'indicatif)
      Cum Caesar in Galliam uenit
      Quelques conjonctions temporelles
      cum [390] - ut [409]
      dum, donec, quoad [396]
      postquam, antequam, priusquam [449]

- causale (généralement à l'indicatif)


      Propterea quod longissime absunt
      Quelques conjonctions causales :
      quod, quia, quoniam [431]
      ut [410]

- finale ou de but (ut/ne + subjonctif) [414]


      Esse oportet ut uiuas

- consécutive (ut/ut non + subjonctif) [416]


      Tantus clamorfactus estut populus concurreret

- concessive ou adversative (indicatif/ subjonctif)


      Quamquam excellebat, tamen multatus est
      Quelques conjonctions adversatives
      quamquam, etsi, tametsi [457]
      quamuis, licet [458]
      ut [418]

- comparative (indicatif) [446]


      Maiore tormento pecunia possidetur quam quaeritur
      Vt sementem feceris, ita metes [407]

- conditionnelle (indicatif/ subjonctif) [371]


      Si hoc credis, erras
      Si hoc credideris/credas, erres
      Si hoc crederes, errares
      Si hoc credidisses, errauisses
343. Complément - proposition relative [461 et suivants]
de nom, compl. (terme relatif; indicatif/subjonctif)
d'adjectif, attribut... In eo libro qui Oeconomicus inscribitur
Miserum senem qui mortem contemnendam non uiderit
(Propositions dites
adjectives, ou
relatives)
344. Apposées ou Trois catégories de subordonnées fonctionnent comme apposées à
solidaires un nom, ou solidaires d'un pronom ou d'un adverbe, qu'elles
explicitent.
(Propositions dites - proposition infinitive [361]
explicatives)       Etiam illud adiungo, saepius ad laudem atque uirtutem
      naturam sine doctrina quam sine natura ualuisse doctrinam

- ut + subjonctif [419]
      Hoc proprium est animantium ut aliquid appetant.

- quod + indicatif ou subjonctif [429 et 433]


      In hoc sumus sapientes
      quod naturam optimam ducem tamquam deum sequimur.

      Aristides nonne ob eam causam expulsus est patria


      quod praeter modum iustus esset ?
 

345. Considérations générales sur les modes dans les subordonnées

346. Subjonctif de Le subjonctif de possibilité et de non-réalité, qui se rencontre dans


possibilité les indépendantes et les principales [329], ainsi que dans les
apodoses des périodes conditionnelles [371], se rencontre aussi dans
certaines subordonnées, notamment en cum, et dans de nombreuses
propositions relatives.
Galli deposcunt qui belli initium faciant (Cés., B.G., 7, 1, 5),
"Les Gaulois réclament des gens qui pourraient commencer la
guerre".

Quanta delectatione adficerer, cum alios iudicio iniquo


circumuentos conuenirem ! (Cic., Tusc., I, 98),
"Quel plaisir éprouverais-je, lorsque je rencontrerais d'autres
victimes d'un jugement inique !".
347. Les modes en Le style, ou discours, indirect rapporte les paroles ou les pensées de
style indirect quelqu'un en les subordonnant à un verbe introducteur de la série
dicere ou putare. Cette subordination entraîne des modifications
surtout dans l'emploi des modes.
- Les indépendantes et principales deviennent des subordonnées :
      - les assertives à l'indicatif deviennent des infinitives [361].
      - les interrogatives deviennent indirectes au subjonctif [366].
      - les volitives se mettent au subjonctif [363] et [415].
- Les subordonnées deviennent des sous-subordonnées du 2ème
ou du 3ème degré, et théoriquement leur verbe se met au
subjonctif.
Dixit te in lecto esse quod pedibus laborares (Cic., Fam., 9, 23),
"Il a dit que tu étais alité parce que tu souffrais des pieds".
Transposition en style direct :
Dixit : "Est in lecto quod pedibus laborat".

Cas particuliers

- Les périodes conditionnelles transposées au style indirect suivent


des règles propres :
les protases (subordonnées en si) sont toujours au subjonctif; les
apodoses (principales) sont à l'infinitif :
      - infinitif présent pour le réel du présent
      - urus, a, um esse pour les réelles au futur et les potentielles
      - urus, a, um fuisse pour les irréelles du présent et du passé.

- Le style indirect implicite (appelé parfois "de la pensée d'autrui")


entraîne le subjonctif dans certaines propositions en quod [427 et
suivants], ou en qui, pour signifier que la cause ou les faits rapportés
ne sont pas pris en compte par le locuteur, mais attribués à une autre
personne.

Decima legio ei (= Caesari) gratias egit quod de se optimum


iudicium fecisset (Cés., B.G., 1, 41, 2),
"La dixième légion le remercia parce que, disait-elle, il avait eu d'elle
une excellente opinion".

Maesti parentes profugiunt, deum inuocantes cuius ad ludos


uenissent (Liv., 1, 9, 13),
"Tristes, les parents s'enfuient, invoquant le dieu aux jeux duquel,
disaient-ils, ils étaient venus".
348. Subjonctif se Avec l'évolution du latin, le subjonctif tend à remplacer l'indicatif
substituant à dans des subordonnées qui se trouveraient à l'indicatif chez César ou
l'indicatif Cicéron.
Quoniam gemini essent... (Liv., 1, 6, 4; avec variante dans les
mss), "Puisque ils étaient jumeaux..."
(quoniam + indicatif en latin dit classique)

Habebat hoc moris quotiens intrasset fidelior amicus (Plin., Ep.,


1, 12, 7),
"Il avait ce comportement chaque fois qu'un ami intime était entré".
(quotiens + indicatif, en latin dit classique).