Sunteți pe pagina 1din 4

IV 13 JUILLET 2018

COURS & MARCHES


➜ Productions végétales
Blé tendre : net renchérissement
CÉRÉALES 9 juillet ALIMENTATION ANIMALE A l’image des autres grandes cultures, la semaine a été positive pour les courts
N : nominal ; C : camion ; TC : train complet ; P : péniche ; A : acheteur ; V : vendeur ; T : traité 3 juillet du blé. Un rapport USDA a fait état d’un certain retard dans les récoltes d’hi-
Blé tendre Récolte 2018 SONS ET ISSUES €/t ver aux Etats-Unis. Si la guerre commerciale sino-états-unienne perturbent
Fob Spécifications Échéance Euro/tonne Observations
Sons fins - départ région parisienne 108-110 d’autres segments, le blé ne semble pas trop concerné par ce sujet en raison
TOURTEAUX des faibles achats chinois de blé made in Etats-Unis. Les interrogations de-
Moselle meunier juil.-août 179,00 N
Soja Lorient 360 meurent sur les volumes en origine zone mer Noire. Côté européen, on attend
Rendu Spécifications Échéance Euro/tonne Tournesol Saint Nazaire 195 les premières estimations. Le groupe Soufflet a fait paraître un communiqué
Colza - Rouen 223
le 6 juillet faisant part de tout premiers retours d’agriculteurs et de techni-
Rouen 76/220/11 juil.-août 183,00 N
PULPES BETTERAVES
ciens. L’idée ? Globalement, on serait sur une baisse de rendement mais avec
Départ Spécifications Échéance Euro/tonne des qualités satisfaisantes. Le boisseau de blé a donc terminé à 507,75 cts $ le
Aisne -
Eure/Eure-et-Loir BPMF 76 kg/hl juil.-déc. 175,00 NC lundi 9 juillet contre 512,75 cts $ le vendredi 6 juillet mais 480,25 cts $ le lundi
Somme - Oise - 2 juillet. En Europe, le rendu Rouen affichait 183 €/t lundi 9 juillet contre 184
Marne meunier août-déc. 174,00 NC Marne 157 €/t le vendredi 6 juillet mais 177 €/t le 2 juillet. Enfin, sur le marché à terme
Orge fourragère Récolte 2018 LUZERNE DESHYDRATEE Euronext, le contrat affichait 184,25 €/t ce lundi 9 juillet contre 185,25 €/t le
Rendu Spécifications Échéance Euro/tonne
Départ Marne 170 vendredi 6 juillet mais 180,25 €/t le 2 juillet.
PSC
Rouen 62-63 kg/hl juil.-août. 174,00 N Manioc Lorient - Orge de mouture : échanges portuaires
Fob Spécifications Échéance Euro/tonne Corn gluten feed - Lestrem 163 La moisson est désormais bien avancée dans certaines régions (des premiers
résultats ont été publiés pour la Lorraine). Globalement, les rendements sont
Moselle sans limit. d'orgettes 61/62 kg/hl juil.-août. 165,00 N hétérogènes mais en baisse. Les organismes stockeurs trient les qualités et les
Départ Spécifications Échéance Euro/tonne
PAILLES ET FOURRAGES affaires sont donc peu nombreuses (un peu de portuaire cependant). De 167
5 juillet €/t le lundi 2 juillet, les cours sont passés à 175 €/t le vendredi 6 juillet avant de
Aisne 62-63 kg/hl août-déc. 167,00 NC PAILLES DE BLE se détendre à 174 €/t le lundi 9 juillet.
Eure/Eure-et-Loir 63 kg/hl mini sept-déc. 164,50 NC Centre Bassin Parisien : A titre indicatif
Marne 62-63 kg/hl août-déc. 166,00 NC Balle rectangulaire sous abri 300-400 kg inc. Orges de brasserie : pas de changement
Alors que la moisson bat son plein en orge, avec des résultats hétérogènes,
Maïs Récolte 2017 Balles pickup (départ champ) 25 kg n.p. en qualité brassicole de printemps (fob Creil pour la variété de référence Se-
Rendu Spécifications Échéance Euro/tonne Nord-Est : bastian), le marché est resté inchangé tout au long de la semaine, du lundi 2
Bordeaux juil.-sept. 155,00 N Balles de 20-25kg sous abri inc. juillet (227 €/t) au lundi 9 juillet (227 €/t). Les inquiétudes persistent sur la
Grosses balles rectangulaires de 300-400 kg Scandinavie et le Royaume-Uni.
Fob Spécifications Échéance Euro/tonne inc.
sans abri
Rhin juin-sept. 159,00 N Grosses balles rectangulaires de 300-400 kg Maïs : hausse et détente
inc. Le CIC prévoit une hausse de la production et des utilisations pour 2018/2019
Départ Spécifications Échéance Euro/tonne sous abri
(d’où une nouvelle contraction des stocks mondiaux). Des récoltes en Argen-
Eure/Eure-et-Loir juin-sept.. 148,00 NC tine en progrès mais avec des rendements faibles pour les parties plantées
SUCRE tardivement (estimation de production à 32 Mt), un tiers des récoltes effectué
(Londres) 10 juillet dans le Mato Grosso au Brésil et de bonnes conditions de culture pour les
OLÉO-PROTÉAGINEUX maïs états-unien ont marqué la semaine. Les marchés n’ont pas trop réagi à
TERME AOÛT 2018 : 399,50 €/T l’instauration des différentes taxes entre la Chine et les Etats-Unis. En Europe,
Colza Récolte 2018
des pluies ont arrosés l’Ukraine. Côté France, Céré’Obs estime des conditions
Rendu Spécifications Échéance Euro/tonne Observations CHEZ NOS VOISINS de culture « bonnes à très bonnes » pour 74 % des surfaces, stables par rapport
Rouen juil.-sept. 341,00 N 6 juillet à la semaine précédente. Le stade de floraison, critique pour la détermination
Colza Récolte 2018 PAYS-BAS CAF Hollande (en €/tonne) : du rendement, était atteint pour 10 % des surfaces. A Chicago, on est passé
Blé tendre de 337,50 cts $/boisseau le lundi 2 juillet à 351,75 cts $/boisseau le vendredi 6
Fob Spécifications Échéance Euro/tonne Observations juillet avant de terminer à 345,75 cts $/boisseau ce lundi 9 juillet. En Europe,
Août-septembre 178,00
Moselle juil.-sept. 356,50 VC Septembre-décembre 181,00
le rendu Bordeaux clôture à 155 €/t ce lundi 9 juillet, contre 156 €/t vendredi
6 juillet et 152 €/t le 2 juillet. Le contrat à terme Euronext est passé de 166,75
Pois Récolte 2018 Janvier-mars 185,00 €/t le lundi 2 juillet à 171,75 €/t le vendredi 6 juillet et 171 €/t le lundi 9 juillet.
Départ Spécifications Échéance Euro/tonne Janvier-juin 186,50
Marne fourrager août-déc. 183,00 VC Orge UE Colza : raffermissement
Août-septembre 176,00 Terres Inovia Nord & Est a publié des premières estimations de production
Aisne fourrager août-déc. 185,00 VC pour les récoltes en cours. De façon plus globale, les premiers retours in-
Septembre-décembre 178,00
diquent des baisses de rendement, déjà intégrées dans les cours, selon certains
Janvier-mars 182,00
PRIX DU LIN TEILLÉ EN FRANCE opérateurs. Lundi 9 juillet, le colza rendu Rouen cotait 341 €/t contre 344,50
Récolte 2017 Récolte 2016
janvier-juin 183,00 €/t le vendredi 6 juillet mais 339 €/t le lundi 2 juillet. Le contrat Euronext s’af-
Mois de : 252,0 Mini : 130
4 juillet fichait à 358,25 €/t lundi 9 juillet et 359,25 €/t lundi 2 juillet contre 361,75 €/t
222,4 BELGIQUE vendredi 6 juillet.
Avril 2018 (+7,6) Maxi : 320
En euro/tonne CAF Belgique
Récolte complète 243,6 Mini : 100 212,3 Blé meunier (76/220/12) : 187,00 Tournesol : calme plat
(+2,4) Maxi : 320
Prix en Euros/100 kg de Fibres longues - base Comptabilités Matières Blé fourrager (72/73kg/hl) : 182,00 En tournesol, le contexte de marché est resté plutôt similaire à celui de la
Mini/maxi fibres longues - base Factures de vente Comptabilités Matières (source Cipalin) Orge (62/63kg/hl kg) : 176,00 semaine précédente. Du coup, le rendu Saint Nazaire cotait 325 €/t ce lundi 9
juillet à l’identique de la fin de semaine passée et du lundi précédent.
MATIF BLÉ MEUNIER MATIF COLZA - PARIS Soja : fermeté dans le calme
1 lot : 50 tonnes. Prix en Euros par tonne. 1 lot : 50 tonnes. Prix en Euros par tonne. Les opérateurs donnent l’impression d’intégrer la nouvelle donne sur les taxes
Echéance 29/06/18 02/07/18 03/07/18 04/07/18 05/07/18 Echéance 29/06/18 02/07/18 03/07/18 04/07/18 05/07/18 import/export dans le calme et de façon raisonnée. Ce qui n’empêche pas les
Sept. 2018 178,5 180,25 182,5 183,5 186,75 Août 2018 358,25 359,25 359,75 361,75 362,5 inquiétudes face au combat des chefs Chine/Etats-Unis. Le boisseau de soja
Déc. 2018 181,75 183,5 185,5 186,5 189,75 Nov. 2018 365,5 365,75 366 368 369 pour novembre se négociait à 8,9450 $ vendredi 6 juillet contre 8,8000 $ le
Mars 2019 185,25 186,75 188,25 189,5 192,25 Févr. 2019 369 367,5 368,25 369,75 370,25 vendredi précédent (+1,65 %).
Mai 2019 186,75 188,25 190 191 193,75 Mai 2019 370,25 369,25 369,75 372 371,5
Sept. 2019 184 185 186,25 186,5 187,75 Août 2019 360 359,75 358 360 360,75 Déshydratés : en recul
Déc. 2019 186,25 187,75 189 189 190,25 Nov. 2019 363,75 364,5 365 367 365,75 Les cours des pulpes de betterave déshydratées en nouvelle récolte ont cédé
Mars 2020 188,5 190,25 190,75 192 192 Févr. 2020 367,75 368,5 367,25 369,25 368 du terrain cette semaine alors que pour les autres produits, les cours sont
Mai 2020 190,5 192 193 191,5 193,75 Mai 2020 369,25 370 370,5 372,5 371,25 reconduits. Tout ceci prend place sur un marché avec des opérations limitées
Sept. 2020 186,5 190,5 188 187,75 189 Août 2020 369,25 370 370,5 372,5 371,25 en cette période.
Déc. 2020 188,5 192,5 190 190 191 Nov. 2020 369,25 370 370,5 372,5 371,25
Volume 74 236 68 322 38 208 22 982 79 425 Volume 9 613 5 202 9 551 7 653 6 721 Pailles et fourrages : paille d’orge
PO 350 485 364 050 362 302 150
356 845 346 344 PO 75 813 76 576 74 464 75 692 74 307 Seule la paille d’orge, non stockée sous hangar, a une cote, départ champs en
région Nord Est : (55 €/t). La paille de blé est incotée actuellement.
200
>Evolution du cours du blé 200
>Evolution du cours du maïs
Sucre : retour à200 la baisse
9/07/2018

200
19/06/2017

Chicago
en dollars/boisseau
Mauvaise semaine pour le sucre, après quelques signaux positifs les semaines
(27,2 kilos)
5,08 $ Chicago
passées : cette fois, il était moins question d’interrogations sur la non adéqua-
0 100 en dollars/boisseau
(27,2 kilos)
tion entre baisse potentielle de la production brésilienne et surplus d’offre au
4,67 $
183 € 3,75 $
niveau mondial que d’une monnaie brésilienne (le real) qui a subi une certaine
3,46 $
dépréciation au niveau des changes. Quelques interrogations commencent
199
170 e€ aussi à poindre chez les opérateurs de ce marché, en relation avec les tensions
Rouen
en euros/tonne
199
163 e€
155 € commerciales sino-états-uniennes. A Londres, la tonne de sucre blanc a tou-
19/06/2017

9/07/2018

Bordeaux
en euros/tonne 200 ché mardi 3 juillet son plus bas depuis un mois, à 335 $, tandis que la livre de
évolution hebdomadaire évolution hebdomadaire
sucre brut touchait le même jour à New York son plus bas en un mois et demi,
à 11,24 cts $.
>Evolution du cours du soja et du colza >Evolution du cours du sucre Coproduits : Recul de la cotation en poudre de lait
Les cours de la poudre de lait affichent un retrait en spot, sur un marché glo-
19/06/2017

9/07/2018

balement calme. En poudre de lactosérum, le prix est inchangé. Les cours du


9/07/2018

Londres
Chicago 402,6 $ (sucre blanc)
en dollars/boisseau
(25,4 kilos)
en dollars/tonne corn gluten feed ont connu une progression assez nette sur les sept derniers
13,46 c jours, suivant l’évolution haussière du maïs et la bonne tenue des tourteaux.
367 € Néanmoins, les échanges ne sont pas légion, la hausse des prix n’incitant pas
356,5 € aux achats. En drêches de maïs, les prix hexagonaux, se réalignant sur ceux
9,38 $ 339,3 $
Fob Moselle
en euros/tonne
8,52 $ du port de Gand, sont en léger retrait. L’activité n’est pas débordante. Actuelle-
11,4 c ment, la paille d’orge en départ Nord-Est n’est pas stockée sous abri. La cota-
19/06/2017

New-York (sucre brut)


en cents/livre (453 gr) tion, aux alentours de 55 €/t, correspond à du départ champs. La paille de blé
Evolution hebdomadaire évolution hebdomadaire
est toujours incotée.
13 JUILLET 2018 V
COURS ET MARCHES
➜ Fruits et légumes
MIN DE RUNGIS MARCHE A TERME DE LA POMME DE TERRE
Prix au kg sauf précision 9 juillet 9 juillet
Moyen € Francfort industrie (25 t)
Carottes cat. 1 (botte) 1,20 € / 100 kg
40 mm +
Choux verts cat. 1 - colis 6 7,00 nov. 2018 14,20
Choux-fleur cat. 1 - colis de 6 10,50
Champignons de Paris cat. 1 - plateau 1,90 avril 2019 20,40
Epinards 1,40 juin 2019 22,30
Laitue - Batavia cat. 1 - colis de 12 6,00 avril 2020 15,00
Navets violet rond 1,60
Charlotte cat. 1 0,65
Chérie cat. 1 0,65
Poireaux France cat. I 1,10 POMME DE TERRE DE CONSOMMATION

CRONENBERGER
Radis - la botte 0,70 -
Endives extra Nord-Picardie colis de 5 kg 1,50 Source : FranceAgriMer - Réseau RNM Cours hors taxe en euro
Endives Nord-Picardie colis de 5 kg - Bas Haut Moy. Var.
Pommes Granny Smith cat. 1 201-270 g -
Pommes Golden cat.1 201-270 g plateau 1 rg 1,80 AGATA
Carotte : repli des cours Pommes Golden cat.1 170-220 g plateau 2 rg 1,50 France lavée cat. I 50-75 mm carton 12,5 kg - - 450 =
Le marché est calme. Les apports sont en baisse (4 300 t, en semaine
France lavée cat. I 50-75 mm filet 2,5 kg 360 550 420 =
27, dans le Sud-Ouest) et le commerce vers l’export tend à ralentir. Les MIN DE LOMME
fortes chaleurs et les premiers départs en vacances ne favorisent pas BINTJE
Cours relevés par le Réseau des Nouvelles des Marchés centre de Lille - 10 juillet
les ventes. Dans ce contexte, les prix continuent de céder du terrain. Prix
France non lavée cat. II 40-75 mm filet 10 kg - - - -
Prix Prix France non lavée cat. II 40-75 mm filet 25 kg - - - -
Les prix sont en «Euro/kg» (sauf indications contraires) moyen
mini maxi
Chou-fleur : marché estival (Euro) France non lavée cat. II 50-75 mm filet 10 kg - - - -
Un petit courant de ventes estival perdure (42 700 têtes, en Bretagne, Salades
France non lavée cat. II 50-75 mm filet 25 kg - - - -
CHICORÉE frisée France cat.I (la pièce) 1,20 1,30 1,25
vendredi). CHICORÉE Scarole France cat.I (la pièce) 1,20 1,30 1,25 France non lavée cat. II 60-75 mm filet 25 kg - - 140 =
ENDIVE Nord-Picardie cat.I colis 5kg - - -
CHARLOTTE
Concombre : des apports modérés ENDIVE Nord-Picardie extra colis 5kg - - 1,40
Les volumes ont légèrement progressé, dans le Centre-Est (130 000 LAITUE Batavia blonde France cat.I colis de 12 (la pièce) 0,70 0,75 0,70 France lavée cat. I +35 mm carton 12,5 kg - - 460 =
colis). Pour autant, le marché demeure aéré et actif, soutenu par une LAITUE Feuille de chêne blonde France cat.I colis de 12 (la pièce) 0,70 0,75 0,70 France lavée cat. I +35 mm filet 2,5 kg - - 450 =
bonne demande, avec le beau temps. Les apports vont continuer de LAITUE Feuille de chêne rouge France cat.I colis de 12 (la pièce) 0,70 0,75 0,70
VARIÉTÉS DE CONSERVATION
LAITUE pommée France cat.I colis de 12 (la pièce) - - 0,70 NE
s’étoffer progressivement, sur le mois de juillet, pour atteindre un pic. Légumes et herbes aromatiques Bassin Nord non lavée cat. II 40-75 AMPAG
filetE10Ckg
mm D - - - -
FIN
La demande devrait cependant rester soutenue et contribuer au main- AIL blanc frais France cat.I 60-80mm 3,00 3,95 3,45 Bassin Nord non lavée cat. II 40-75 mm filet 25 kg - - - -
tien de l’équilibre commercial. AIL violet sec France cat.I 60-80mm 3,40 3,60 3,50
ÉCHALOTE France cat.I 0,75 0,90 0,85 Bassin Nord non lavée cat. II 50-75 mm filet 10 kg - - 125 =

Courgette : une filière lourde OIGNON jaune France cat.I 60-80mm 0,30 0,40 0,35 Bassin Nord non lavée cat. II 50-75 mm filet 25 kg - - 115 =
PERSIL frisé France (la botte) 0,55 0,70 0,65
Les disponibilités sont larges, dans l’Hexagone : si l’offre provençale Légumes fruits et graines
Bassin Nord non lavée cat. II 60-75 mm filet 25 kg - - 150 =
affiche une relative stabilité (1 050 t, vendredi), le développement AUBERGINE France cat.I 1,40 1,55 1,50 France lavée cat. I +35 mm carton 12,5 kg 350 480 405 =
des diverses productions régionales et l’arrivée précoce des ceintures CONCOMBRE France cat.I 400-500g colis de 12 (la pièce) 0,50 0,70 0,60 France lavée cat. I +35 mm filet 2,5 kg 320 480 385 =
vertes pèsent sur le marché. Le commerce restera probablement ba- CONCOMBRE France cat.I 500-600g colis de 12 (la pièce) - - -
France lavée cat. I 40-75 mm filet 10 kg 140 260 200 =
taillé, cette semaine, compte tenu du niveau d’offres dans la filière. COURGETTE verte France cat.I 14-21cm colis 5kg 0,60 0,85 0,75
MELON Charentais jaune France cat.I 650-800g colis de 15 1,70 3,00 2,20 France lavée cat. I 40-75 mm filet 5 kg 150 270 210 =
TOMATE allongée coeur de bœuf France cat.I 67-82mm - - 3,20
Melon : développement TOMATE anciennes Noire de Crimée France cat.I colis 3kg 3,00 3,50 3,30
France lavée cat. I 50-75 mm filet 10 kg 150 270 210 =
Les ventes ont affiché une bonne fluidité, en semaine 27, dopées par le TOMATE cerise France grappe extra 4,90 5,50 5,20 France lavée cat. I 50-75 mm filet 5 kg 160 280 220 =
beau temps. La fourchette de prix s’est cependant élargie, en fonction TOMATE côtelée aumônière France 1,90 3,00 2,50 ÉPIDERME ROUGE
des engagements, de la qualité des produits et des destinations. Avec les TOMATE ronde France cat.I 67-82mm - - - France lavée cat. I +35 mm carton 12,5 kg 350 480 405 =
bonnes conditions climatiques actuelles, une progression sensible des TOMATE ronde France grappe extra 1,305 1,50 1,40
Légumes tubercules, racines France lavée cat. I +35 mm filet 2,5 kg 320 480 390 =
volumes est attendue, dans le Sud-Est, le Val de Loire et le Sud-Ouest. CÉLERI-RAVE France - - 1,00
NAVET rond primeur Nantes 1,00 1,20 1,15
Salade : fermeté POMME DE TERRE CHAIR FERME Charlotte France lavée cat.I
0,65 0,82 0,75
Les moindres apports régionaux —liés aux plus faibles rendements +35mm carton 12,5kg
des productions— autorisent le maintien de prix fermes, face à une POMME DE TERRE CHAIR FERME Charlotte France lavée cat.I
1,00 1,10 1,05
demande, cette régulière, mais sans réel dynamisme. grenaille carton 12,5kg
POMME DE TERRE CHAIR FERME Charlotte primeur France cat.I
1,70 1,70 1,70
grenaille carton 12,5kg
Tomate : reprise confirmée POMME DE TERRE CHAIR FERME Sirtema primeur Noirmoutier
Les apports bretons ont eu tendance à diminuer, ces derniers jours (1 223 cat.I +35mm cagette
1,60 1,70 1,65
t, vendredi), tandis que les nombreuses promotions et le beau temps ont POMME DE TERRE CHAIR NORMALE Agata France lavée cat.I
0,60 0,75 0,70
favorisé les ventes, ce qui a favorisé la poursuite de la reprise des cours. 50-75mm carton 12,5kg consommation
Cette semaine, le contexte commercial s’annonce encore favorable, avec POMME DE TERRE CHAIR NORMALE div.var.cons Bassin Nord
0,24 0,30 0,27
lavée cat.I 55-75mm sac 5kg
de bonnes mises en avant et une demande attendue bien présente.
POMME DE TERRE div.var.cons Bassin Nord lavée cat.I 40-70mm
J.-L.C 0,22 0,35 0,30
sac 10kg
POMME DE TERRE div.var.cons France cat.I +50mm sac 10kg 0,35 0,40 0,40
Évolution du cours de la pomme de terre du bassin Nord RADIS France botte (la botte) 0,70 0,85 0,75
en euro/kg Légumes verts, tiges
ARTICHAUT Camus France cat.I 11-13cm - - -
2018 2017 2016
0,4 CHOU Brocoli France cat.I 1,20 1,30 1,25
CHOU FLEUR France cat.I gros (la pièce) 1,80 2,00 1,90
ÉPINARD France cat.I - - 1,40
source : FranceAgriMer - RNM

FENOUIL France 1,50 2,00 1,50


POIREAU primeur France cat.I 1,10 1,30 1,20
0,3 Champignons
PLEUROTE France plateau 4,90 5,50 5,00

• Vous pouvez retrouver la cotation quotidienne de la pomme


0,2 de terre au stade expédition ou industrie :
- sur le site internet :
www.Rnm.franceagrimer.fr, en souscrivant un abonnement
directement sur ce site,
Par fax ou mail en souscrivant un abonnement auprès du
semaines centre de Lille au 03 62 28 40 49.
0,1 • Vous pouvez également obtenir la cotation quotidienne de
17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 la pomme de terre au stade expédition par un simple coup de
Cours stade expédition bassin Nord, Pdt div. var. cons. lavée, cat. I 40-75 mm, sac 10 kg téléphone sur audiotel au 08 92 68 67 82 (coût : 0,34€ la mn).

ENDIVES
Cours relevés par le Réseau des Nouvelles des Marchés centre de Lille
NORD / PICARDIE Expédition Hebdo - Valeur moyenne quotidienne. Les prix sont en Euros.
• Vous pouvez retrouver la cotation quotidienne
de l’endive Nord Picardie au stade expédition :
Cat.I 2 x 500 g : Cat.I 6/9 fruits Cat.I colis Cat.I sachet Extra colis Extra plateau
Date
le kg sachet 1 kg : le kg 5 kg : le kg 1 kg : le kg 5 kg : le kg 1 rg : le kg - sur le site internet :
www.Rnm.franceagrimer.fr, en souscrivant un
- - - - - - - abonnement directement sur ce site,
S. LEITENBERGER

- - - - - - - - Par fax ou mail en souscrivant un abonnement


auprés du centre de Lille au 03 62 28 40 49.
NE
- - - -G
CAMPA - - -
FIN DE
• Vous pouvez également obtenir la cotation quo-
- - - - - - -
tidienne de l’endive Nord Picardie au stade expé-
- - - - - - - dition par un simple coup de téléphone sur audio-
tel au 08 92 68 67 82 (coût : 0,34€ la mn).
Moyenne - - - - - -
VI 13 JUILLET 2018

COURS ET MARCHES
➜ Productions animales
GROS BOVINS ENTREE-ABATTOIR BASSIN NORD-EST GROS BOVINS VIFS COTATION EUROP
du 2 au 8 juillet Au kg net :
JEUNES BOVINS 12 A 24 MOIS BŒUF GENISSES VACHES RETHEL 2 juillet
Bœufs R - (-) - Génisses U 3,90 (=) ; R 3,60 (+0,05) -
Viande hors Bl. Aqu. Charolaise Limousine
En Viande Vaches U 3,60 (=) ; R 3,35 (+0,05) ; O 2,97 (+0,05) - Jeunes bovins U 3,72 (=)
Viande hors Bl. Aqu. Viande BI/Parth. Parth. ARRAS 21 juin
€/kg Mixte Lait Viande Mixte Lait mixte Mixte Lait
BI/Parth. Parth. + 350 kg - 10 ans - 10 ans - 10 ans - 10 ans Bœufs E 4,90 (=) ; U 3,70 (=) ; R 3,40RV(=) - Génisses E 5,40 (=) ;
net lait PA ENUS
+ 350 kg + 350 kg + 350 kg + 350 kg U 3,85 (=) ; R 3,50 (=) CO;UR S NON
Vaches E 5,30 (=) ; U 3,75 (=) ; R 3,45 (=) ;
Jeunes bovins U 3,72 (-0,02)
E 4,55 (+0,16) - - - - - - - - - - - - - -
SANCOINS 27 juin
U+ 3,88 (+0,05) 4,28 (+0,01) - - - - - - - - - - - - - Génisses U 3,78 (+0,03) ; R - (-) - Vaches U 3,70 (+0,04) ; R - (=)
FORGES-LES-EAUX 5 juillet
U= 3,83 (+0,01) 4,22 (+0,01) - - - - - 4,55 (+0,05) - - 4,73 (=) - - - - Bœufs U - (-) ; R - (-) - Génisses U 4,10 (=) ; R 3,63 (+0,03) ; O 3,31 (+0,04) -
Vaches U 3,75 (=) ; R 3,53 (+0,03) - Jeunes bovins U - (-) ; R - (-)
U- 3,78 (+0,01) 4,11 (=) - - - - - 4,24 (+0,07) - 3,93 (=) 4,44 (=) 3,85 (+0,01) 4,04 - - LE CATEAU -
US
Vaches U 3,48 (=) ; R 3,28 CO(=) NON PARV
UR-SGénisses UEN3,68 (=) ; R 3,35 (=) -
R+ 3,75 (+0,01) - - - - - - 3,94 (+0,04) - 3,76 (=) - 3,75 (+0,02) - - - Bœufs R 3,13 (=)
CHOLET 2 juillet
R= 3,62 (+0,02) - - - - - - 3,74 (+0,02) - 3,66 (=) - 3,65 (=) - - - Bœufs U - (-) ; R - (-) - Génisses E 5,55 (=) ; U 4,33 (=) ; R 3,75 (+0,03) ;
Vaches E 4,88 (=) ; U 4,11 (=) ; R 3,68 (+0,02) ; O 3,45 (+0,02)
R- - - - - - - - - - 3,55 (=) - - - - - Jeunes bovins E 4,11 (=) ; U 3,78 (=) ; R 3,65 (=)
Blondes d’Aquitaine :
O+ - - - - - 3,44 - - - - - - - 3,28 (-0,01) 3,03 Génisses plus de 350 kg : E 5,15-5,90-5,55 (=) ; U 3,81-5,05-4,33 (=) ;
R 3,60-4,15-3,75 (+0,03)
O= - - - 3,20 (+0,05) - 3,39 - - - - - - - - 3,02 (+0,02) Vaches plus de 350 kg moins de 10 ans : E 4,80-5,05-4,88 (=) ;
U 4,10-4,72-4,43 (=) ; R 3,60-4,04-3,78 (+0,02)
O- - - - 3,19 (+0,05) - - 3,21 (+0,03) - - - - - - - 3,01 (+0,02) Jeunes bovins : E 4,24-4,55-4,27 (=) ; U 4,04-4,22-4,16 (=)
P+ - - - 3,18 (+0,04) - - 3,20 (+0,02) - - - - - - - 2,98 (+0,02) BROUTARDS MOULIN-ENGILBERT
3 juillet
P= - - - - - - 3,18 (+0,01) - - - - - - - -
< 200 kg : E- U- R-;
P- - - - - - - - - - - - - - - - 200-250 kg : E- U- R 3,01-3,08 ;
250-300 kg : E- U- R 2,95-3,10 ;
Légende : Niveaux d’engraissements retenus pour les jeunes bovins, bœufs, génisses et vaches : conformations E et U : niveaux 2 et 3 ; conformations R, O et P : niveau 3 300-350 kg : E- U- R 2,82-2,93 ;
Vaches limousines : l’insuffisance des effectifs ne permet pas d’effectuer des cotations selon les critères de FranceAgriMer. 350-400 kg : E- U 2,88-3,11 R-;
L’ensemble des cotations nationales et régionales est disponible sur le site de France Agrimer à www.RNM.franceagrimer.fr 400-450 kg : E- U 2,89-2,96 R 2,77-2,77 ;
450-500 kg : E- U 2,91-2,91 R -.

BOVINS MAIGRES VEAUX DE BOUCHERIE


Moyenne hebdomadaire FranceAgriMer Moyenne hebdomadaire FranceAgriMer
BROUTARDS MOULIN-ENGILBERT
Cotation de référence du 2 au 8 juillet Prix moyen pondéré aux 100 kg net : 545,8 (-3,8) du 2 au 8 juillet (€/Kg/carcasse)
24 avril
(e/Kg/vif) E3 U3 R3 O3 BLANC ROSE TRÈS CLAIR ROSE CLAIR
< 200 kg : E- ROSEU- RROUGE
-;
Limousins mâle 6-12 mois (250 kg) 3,30 3,09 2,70 – E U R O P E U R E 200-250
O U Rkg : O
P PE - E U R UO3,25-3,37
P E UR2,83-3,24
R O ; P
Limousins mâle 6-12 mois (300 kg) 3,12 2,96 2,63 – 250-300 kg : E- U 2,99-3,32 R 2,81-3,10 ;
Nord - - - - - - 7,30 6,27 5,77 4,51
- 300-350
6,64 6,14
kg :5,51 4,56 - 4,29
E 3,01-3,01 3,93 3,55
U- 2,96 - - R 2,78-2,87
- 3,23 ; -
Limousins mâle 6-12 mois (350 kg) 2,97 2,82 2,45 –
Limousins femelle 6-12 mois (270 kg) 2,85 2,77 2,30 – Sud - - - - - 350-400 kg : E
8,851 8,11 5,82 5,47 4,42 8,23 7,38 6,06 5,57 4,74 - - U 2,90-3,14
- 4,69 4,96 4,15 - - R 2,73-2,93
- - ; -
400-450 kg : E- U 2,68-2,90 R2,63-2,72 ;
Charolais mâle 6-12 mois (300 kg) – 2,98 2,67 – Cotation nationale - - - - - 8,85 7,89 6,04 5,68 4,49 8,23 450-500
7,06 6,11
kg :5,53 4,64 - 5,60 4,14 U4,43
E 2,66-2,83 3,68 -
2,62-2,71 - R -.4,03 3,57 3,27
Charolais mâle 6-12 mois (350 kg) – 2,87 – –
Charolais mâle 6-12 mois (400 kg) – 2,84 – –
LE CATEAU EN CAMBRESIS MARCHÉ AU CADRAN
Charolais mâle 12-24 mois (450 kg) – 2,68 –
Effectif total : 21 - Tendances - observations : Cotation des veaux
Charolais mâle 12-24 mois (500 kg) – 2,47 – – - 11 juillet
cours reconduits. de plus de 10 jours
Charolais femelle 6-12 mois (270 kg) – 2,64 2,47 –
Croisé Mixte Mixte/Mixte Mixte/Viande Veaux Engraissement
Charolais femelle 12-24 mois (400 kg) – 2,46 – –
Mâles Standard 50 à 60 kg 340-380-350 ; 45 à 50 kg 160-220-200 ; 59 - Avesnes-sur-Helpe - Desvres
Croisés mâle 6-12 mois (300 kg) – 2,94 2,76 –
Croisés mâle 6-12 mois (350 kg) 3,00 2,79 2,62 – 40 à 45 kg NC
45 à 50 kg 100-150-120 ; Amenés 165 à Haut Lieu.
Croisés mâle 6-12 mois (400 kg) – 2,71 2,52 – Femelles Standard 50 à 60 kg 200-250-225 ;
40 à 45 kg 50-150-120. A la pièce
Croisés femelle 6-12 mois (270 kg) – 2,52 2,23 –
Croisés femelle 12-24 mois (400 kg) – 2,45 2,10 – Laitier
S
RVENU 45 à 50 kg 45-65-60 ; Veaux race Bleue et Croisés 220-400
Mâles Standard 50 à 60 kg NON P; A
80-95-85
COURS
< 40 kg 10-40-30.
VEAUX DE 8 JOURS A 4 SEMAINES 40 à 45 kg 55-60-50 ;
45 à 50 kg 10-20-15 ;
Gros veaux indemnes IBR 160-200
Femelles Standard 50 à 60 kg 20-40-30 ;
Moyenne hebdomadaire FranceAgriMer < 40 kg inc. Très bons veaux non indemnes 160-200
du 2 au 8 juillet Croisé Laitier Lait/Lait Lait/Viande Lait/Mixte
Bons 120-160
Moyennes nationales constatées sur le Foirail Mâles Standard 50 à 60 kg NC ; 45 à 50 kg NC ;
• Mâle type viande : 272 (=) ; Femelle type viande : 189 (=) 40 à 45 kg NC ; Moyens 40-70
• Mâle type lait 40-45 kg : 100 (=) ; 45-50 kg : 147 (=) ; 50-60 kg : 176 (=) 50 à 60 kg NC ;
Femelles Standard > 60 kg NC ;
• Femelle type lait 40-45 kg : — ; 45-50 kg : — ; 50-60 kg : — Petits inv.
< 50 kg NC.
E/Tête Mâles Femelles
supérieur > 70 kg < 60 kg 60-70 kg supérieur > 70 kg < 60 kg 60-70 kg
Charolais 505 451 284 352 436 373 217 303 PORCS
Limousin 540 481 267 393 470 419 177 315
Moyenne hebdomadaire FranceAgriMer
Blond d'Aquitaine — — — — — — — —
Rouge des Prés 510 475 300 365 470 395 215 305 du 29 juin au 5 juillet
€/Kg/Carcasse Classe E Classe S
supérieur < 60 kg 70-80 kg 60-70 kg supérieur < 50 kg 60-70 kg 50-60 kg Bretagne 1,30 1,39
Croisé race à viande 480 275 425 330 365 170 305 240 Centre, Haute et Basse-Normandie, Pays-de-Loire, Poitou-Charentes 1,38 1,44

supérieur 50-65 kg 45-50 kg 40-45 kg supérieur 50-65 kg 45-50 kg 40-45 kg


Nord, Pas-de-Calais, Picardie, Ile-de-France, Lorraine, Alsace, Champagne, Ardennes 1,36 1,46
Mixte Montbéliard 313 270 192 89 — — — — Cotations régionales du porc charcutier classe E - Entre parenthèses, évolution par rapport à la semaine précédente.
Mixte Normand 215 190 159 102 — — — — Classe E (nouvelle définition) : teneur en viande maigre (TMP) de 55% à moins de 60% (antérieurement : TMP de 55% et plus).
Classe S (introduite comme classe obligatoire par le réglement (UE) n°1308/2013) : teneur en viande maigre (TMP) supérieure ou égale à 60%.
supérieur < 40 kg 50-60 kg 45-50 kg 40-45 kg supérieur < 40 kg 50-60 kg 40-45 kg 40-45 kg
Croisé mixte 507 - 417 281 275 378 — 301 223 175 COTATIONS RÉGIONALES PORC-DÉCOUPE NORD-PICARDIE MARCHÉ DU PORC BRETON
Lait 198 46 176 147 100 — — — — — 22 - Plérin 5 juillet
Cours relevés par le Réseau des Nouvelles des Marchés centre de Lille du 25 au 30 juin
Présentés : 27 703
supérieur > 60 kg < 50 kg 50-60 kg supérieur > 60 kg < 50 kg 50-60 kg Prix net de ristourne, départ salle de découpe, hors taxes aux 100 kg.
Pièces provenant de carcasses de porc dont le pourcentage de muscle oscille entre Base 56 TMP 1,216 E (-0,001)
Croisé race laitière 358 283 132 222 287 196 101 152
49 et 60 pour cent. Quantités exprimées en tonnes. Base 56 TMP + charte
Lorsque seul le prix moyen est indiqué, il s’agit de la moyenne pondérée des prix relevés 1,236 E
qualité régionale (T)
PORCELETS Les prix sont en «euro/kg», Prix Prix Variations Vendus au classement de
Prix 1,204 à 1,227 E
Moyenne hebdomadaire FranceAgriMer les quantités sont en «tonne» Apport mini maxi
moyen €
moyennes prix départ élevage
(sauf indications contraires) € € € Moyenne mobile 12 mois 1,237 E
Région : Nord - Picardie Note de conjoncture Tendance -
Les quantités sont exprimées en têtes. Epaule : Ronde, sans gorge, Coches 185 vendues
Lorsque seul le prix moyen est indiqué, il s’agit de la moyenne des prix qui nous sont communiqués. brute non élaborée poids compris - 1,94 2,59 2,10 +0,18 Moyenne départ élevage 0,840 E (+0,005)
Les prix sont en «€/kg», entre 5,5 et 6,5 kg Fourchette départ élevage 0,830 à 0,843 E
Prix Prix Prix Var.
les quantités sont en «la pièce» Apport Moyenne transportées 0,829 E (+0,004)
(sauf indications contraires) mini € maxi € moyen € moy.€
UNIQUE
S Jambon : Sans mouille, sans crosse, Fourchette transportées 0,825 à 0,832 E
N COMM - 2,13 2,68 2,32 +0,21
PORCELET 25 KG COURS NO poids 10 kg environ 9 juillet
NC NC NC NC -
Nord-Picardie : le kg
Présentés : 5 056
PORCELET POST SEVRAGE Longe : sans palette, sans travers, base 56 TMP 1,216 E (-)
- NC NC NC -
7 kg Nord-Picardie “pièce” avec pointe, poids compris entre - 2,78 3,22 2,98 =
Cours relevés par le Réseau des Nouvelles des Marchés centre de Lille base 56 TMP + charte
9,5 et 10,5 kg 1,236 E
qualité régionale (T)
La grande majorité des informations contenues dans ces pages sont réalisées Poitrine : Brute de coupe avec mouille, Vendus au classement de
1,214 à 1,218 E
avec le concours du quotidien «Les Marchés» et l’hebdomadaire «La Dépêche». Toutes reproductions sans plat de côtes d’épaule, - 2,14 3,27 2,35 +0,16 prix départ élevage
et communications sont interdites poids compris entre 5,5 et 6,5 kg Moyenne mobile 12 mois 1,236 E
13 JUILLET 2018 VII
COURS ET MARCHES
➜ Productions animales ➜ Analyses des marchés
OVINS ŒUFS
Moyenne hebdomadaire FranceAgriMer Zone Nord Rungis Œuf : baisse des prix,

BREBIS Ciré Couvert
du 2 au 8 juillet
Couvert Sont pris en compte les œufs de la produc-
tion communautaire de la catégorie «A» en
10 juillet
faute de demande
U - - 2,67
colis de 360, sauf pour le calibre TG (+73 g).
- 30 kg R 2,24 2,59 + 30 kg 2,63 Cours hors taxe en Euro/. La semaine dernière a été mar- de villégiature. Peu évolutive,
O 1,71 1,93 - Très gros (+73 g) les 100 pièces 8,34 e quée par un nouveau ralentisse- l’offre s’est avérée supérieure aux
AGNEAUX Ciré Couvert Couvert Gros (63-73 g) les 100 pièces 6,83 e
ment de la consommation, du fait besoins du moment, laissant les
16 U 6,74 6,73 19 à 6,74 Moyens (53-63 g) les 100 pièces 6,33 e
surtout de la perspective des pre- cours sous pression. Pression que
à 19 kg R 6,49 6,46 22 kg 6,44 Petits (-53 g) les 100 pièces -
miers grands départs en congés. l’amont a tenté de limiter en orien-
O 5,25 5,95 6,07 De quoi inciter les détaillants tant une partie de son offre d’œufs
comme les grossistes des régions tout venant vers l’industrie. Plus
Parthenay 27 juin VOLAILLES peu touristiques à rester prudents sollicitées, les entreprises d’ovo-
BREBIS E Variation E Variation
Marché de Deinze dans leurs achats d’œufs calibrés. produits n’en avaient pas moins
U 0,95 = plus de 1,05 =
4 juillet De moindres besoins qui n’ont des besoins mesurés. D’où des prix
moins de 60 kg R 0,80 = 60 kg 0,90 =
Prix e/100 kg Evolution été que partiellement compensés en baisse.
O - - - -
AGNEAUX Variation Variation
Poulets (belplume y compris)
95-97
ENU
S= par le regain d’intérêt des zones Laure-Anne Lefebvre (Les Marchés)
E E
Poules brunes N PARV
0-0 =
O
E - - - - RS N
COU
Poules blanches 0-0 = Évolution de la Tendance Nationale Officieuse de l’œuf calibré
U 3,35 +0,10 38 à 3,20 =
Reproductrices en euros/100 œufs, par semaine
- 38 kg R 2,90 = 44 kg 2,75 = (poids vivant moins 2%)
47-49 -2
8,1
O - - - - Tous les prix sont côtés hors TVA 2016
Gras U.R.O
Min de rungis 2017
Sancoins 27 juin 7,2
prix HT kg/net 10 juillet 2018
brebis de réforme E Variation E Variation
U 0,78 +0,07 plus de 1,20 +0,09 Mini e Maxi e
Pintades label France 4,60 5,70 6,3
- 60 kg R - - 60 kg - -
O - - - - Poulets entier France
2,20 2,50
standard prêts à cuire
AGNEAUX E Variation E Variation 5,4
Poulets entier France label 3,40 4,70
E - - - -
Poules France standard 1,90 2,15
-38 kg U 3,00 -0,03 38 à 3,12 -0,13
Coqs France standard 2,15 2,30 4,5
R - - 44 kg - - 15 17 19 21 23 25 27 29 31 33 35
Canards entier de Barbarie
O - - - - 3,50 4,00 Source : Les Marchés
3 kg et +

CHEVAUX > Ces pages de cours et cotations sont une co-pro-


Moyenne hebdomadaire FranceAgriMer duction des journaux de Picardie (l’Agriculteur de Commentaires FNB de la situation et des perspectives
 du 2 au 8 juillet
l’Aisne, l’Oise Agricole, l’Action Agricole Picarde) ;
Champagne-Ardenne (Agri-Ardennes, la Marne
de marché
(E/Kg/Carcasse) Agricole, la Revue Agricole de l’Aube, l’Avenir
Animaux jeunes
Extra Bon
Agricole et Rural de Haute Marne) ; Centre Ile-de-
Bovins finis ATTENTION : pas de commentaire FNB de la situation et des perspec-
tives de marché gros bovins finis cette semaine.
Laitons légers clair — — France (Horizons éditions Eure-et-Loir, Loir-et-Cher,
Seine-et-Marne, Ile-de-France) ; et du Nord-Pas-de- INFORMATION : «Les éleveurs dénoncent toujours les modalités de formation des prix
Poulains lourds foncé — — qui ont pour seul objectif de conserver des niveaux de cotations les plus bas possibles.
Calais (Le Syndicat Agricole). Ces modalités consistent à déterminer un prix de base (communiqué à FranceAgriMer
Chevaux d’âges
La grande majorité des informations contenues pour les cotations) puis un complément de prix versé plusieurs semaines après l’abat-
Races légères < 360 kg — — tage (non communiqué à FranceAgriMer). Elles s’appliquent tout particulièrement aux
dans ces pages sont réalisées avec le concours
Races lourdes > 360 kg — — bovins valorisés « Eleveur & Engagé ». Les cotations publiées par FranceAgriMer ne
du quotidien «Les Marchés» et l’hebdomadaire reflètent donc pas la réalité de la valorisation des bovins à l’entrée abattoir».
* Prix rendu à la frontière italienne. Entre parenthèses, variation par rapport à la semaine précé- «La Dépêche». Toutes reproductions
dente. Moyenne nationale des prix des carcasses. Origine France entrée abattoir (Hors taxe) et communications sont interdites Bovins maigres (au 9 juillet) : cours très facilement reconduits.

➜ Analyses des marchés des productions animales

Le veau veut se faire griller


cet été
La filière veau revendique une viande de veau pour leur consom- Toujours tendu en petits vers les veaux croisés (mères lai- mâles croisés, dont les cours ont
place dans les menus estivaux. mation à domicile ont bien ré- veaux tières et pères allaitants), car ils dépassé en 2018 leur bas niveau
Pour la première fois, une cam- sisté sur la période de quatre Décaler la consommation de viande cherchent avant tout des veaux de l’an dernier et ont gagné 32 €/
pagne de promotion est mise en semaines se terminant le 10 juin de veau vers la période estivale est plus lourds et robustes pour leurs tête entre mai et juin (pour le
place pendant l’été pour écouler puisqu’ils sont presque stables un enjeu important pour les inté- atelier d’engraissement de jeunes mâle 45-50 kg). Du côté des lai-
davantage de volume à cette pé- (-0,1 %) par rapport à l’an der- grateurs. Actuellement, la consom- bovins. Ainsi 36 % des veaux en- tiers, les prix se sont stabilisés ces
riode où l’offre française est plus nier, selon FranceAgriMer-Kan- mation ralentit traditionnellement voyés vers notre voisin étaient-ils dernières semaines à des niveaux
facile à proposer. tarWorldpanel. Une nette amé- avec les beaux jours. Pourtant, des croisés sur les quatre pre- très élevés. Ainsi, les mâles laitiers
Le veau, c’est bien plus que la lioration puisque la plupart des c’est à cette période qu’il serait le miers mois de 2018, contre 29 % 45-50 kg s’affichaient en moyenne
blanquette, c’est le message que périodes précédentes de 2018 plus facile à la filière de fournir de un an plus tôt. Cette demande ibé- sur le mois de juin à 145,75 €/tête,
cherche à passer la filière cet affichaient de fortes baisses. De la viande de veau origine France, rique a contribué à redonner du contre 123 € en juin 2017 (+18 %).
été. Pour séduire les estivants, plus, un autre facteur pourrait puisque le pic des naissances des souffle au marché des petits veaux Virginie Pinson (Les Marchés)
les industriels innovent et jouent contribuer à séduire les consom- petits veaux a lieu à l’automne.
la carte des recettes barbecues. mateurs, un prix de la viande en Pour l’heure, le marché des pe- Evolution du prix moyen pondéré des veaux de boucherie
entrée abattoir, par semaine, en €/100 kg
Saucisses, merguez, ribs, mari- légère baisse. En cumul sur les 23 tits veaux se montre très tendu.
nades, brochettes ont trouvé leur premières semaines de l’année, le Les intégrateurs sont aux achats, 620
place dans les bacs de la grande prix moyen de la viande de veau préparant les sorties de l’hiver, qui 2016 2017 2018
distribution. Certaines enseignes achetée par les ménages s’inscrit correspondent à une demande
en ont profité pour mettre en à 15,68 €/kg, en baisse de 0,5 % importante. Mais les importa- 596
place des opérations spéciales. sur un an. C’est la seule viande teurs espagnols sont aussi au ren-
Les bouchers ne sont pas en reste dont le prix moyen d’achat se dez-vous. L’Institut de l’élevage 572
et offrent leurs conseils pour ré- tasse, grâce à des coûts de pro- indique en effet que « les expor-
aliser carpaccio, plancha ou gril- duction en repli. Suite à la baisse tations françaises continuent de
548
lades. des cours des poudres de lait et battre des records », 86 600 ani-
Il est encore trop tôt pour juger de lactosérum, l’indice des ma- maux ayant été exportés sur les
du succès de cette initiative, d’au- tières premières entrant dans la quatre premiers mois de 2018, 524
tant plus que la récente canicule fabrication des aliments d’allai- soit 24 % de plus que l’an dernier.
n’a pas joué en la faveur de la tement (Imfal), calculé par Les 93 % d’entre eux ont traversé les 500
consommation de viande en gé- Marchés, s’affichait en juin 31 % Pyrénées. Les Espagnols com- 10 15 20 25 30
néral. Les achats des ménages de sous son niveau d’un an plus tôt. mencent à se tourner davantage Source : FranceAgriMer - élaboration Les Marchés