Sunteți pe pagina 1din 9

En dentaire

TABLE DES MATIERES

1 - APPLICATION DU PROJET « 100 % SANTE » VIA LA NOUVELLE CONVENTION DENTAIRE ................. 3


1.1 - Les trois paniers de soins dans le cadre du « 100 % santé » ............................................................................................................. 3
1.2 - La revalorisation des soins conservateurs et des actes chirurgicaux ............................................................................................. 4
1.3 - Le coût élevé de la nouvelle convention pour les AMC ...................................................................................................................... 4
1.4 - Calendrier d’application .................................................................................................................................................................................... 4
1.5 - Impact sur le secteur .......................................................................................................................................................................................... 4

2 - LES PRINCIPAUX CHANGEMENTS APPORTES PAR LA NOUVELLE CONVENTION DENTAIRE .............. 5


2.1 - La modification de la CCAM dentaire ......................................................................................................................................................... 5
2.2 - L’impact de la réforme ....................................................................................................................................................................................... 6

3 - LES AXES STRATEGIQUES DE CARTE BLANCHE PARTENAIRES ................................................................. 9


Hausse du TM d’au moins
110 M €
La convention revalorise un certain nombre de soins bucco-dentaires notamment les soins conservateurs avec une
hausse de la base de remboursement de la Sécurité Sociale (BRSS). Mécaniquement, si la base de remboursement
augmente, le Ticket Modérateur (TM) augmente lui aussi. Ainsi, la hausse de la BRSS entrainerait une hausse du
remboursement du Régime complémentaire (RC), sur le TM, d’au moins 110 M d’€ pour les actes dont CBP a été en
capacité d’établir une correspondance avec les anciens codes CCAM (Classification Commune des Actes Médicaux).

Cette revalorisation concerne en grande partie les soins conservateurs.

+156 M €
de remboursement pour le RC
pour les prothèses fixes céramo-métalliques

Parmi le code de regroupement Prothèses fixes céramiques (PFC), le code CCAM HBLD036 est l’acte le plus fréquemment
réalisé. Il représente en volume d’actes plus de 87 % des actes de son code de regroupement. En montant de dépense, le
code CCAM HBLD036 pèse 79 % des actes PFC. Par conséquent, pour ce seul acte le plus fréquemment prodigué au
niveau national ainsi que dans le réseau Carte Blanche Partenaires (CBP), il faut prévoir une augmentation de 156 M d’€
de remboursement de la part du RC en 2023 par rapport au montant global de RC de 2016.

2/9
1 - APPLICATION DU PROJET « 100 % SANTE » VIA LA
NOUVELLE CONVENTION DENTAIRE
1.1 - Les trois paniers de soins dans le cadre du « 100 % santé »
Le texte prévoyant, notamment, la mise en application d’un panier « 100 % santé » a été signé le jeudi 21 juin 2018 par le
directeur général de l’Union nationale des caisses d’assurance maladie (UNCAM), N. Revel, le président de l’Union
nationale des organismes d’assurance maladie complémentaire (UNOCAM), le président de la Confédération nationale
des syndicats dentaires (CNSD) et le président de l’Union dentaire (UD).

La Fédération des syndicats dentaires libéraux (FSDL), troisième syndicat représentatif de la profession, n’a pas signé cette
nouvelle convention.

La nouvelle convention entrera en vigueur au 1er janvier 2019.

Depuis la signature de la convention, les différentes parties se réunissent en groupes de travail afin de proposer d’ici à la
rentrée de nouveaux avenants.

Les patients auront donc le choix entre trois paniers de soins :

 Un panier « 100 % santé » (sans reste à charge pour l’assuré), intégralement pris en charge par l’Assurance maladie
obligatoire (AMO) et l’Assurance maladie complémentaire (AMC) concernant à la fois les prothèses fixes et les
prothèses mobiles avec des matériaux dont la qualité esthétique est adaptée à la position de la dent (distinction
« dents visibles » et « dents non visibles »), avec des plafonds tarifaires (dégressifs jusqu’en 2023) ;
 Un panier aux honoraires maîtrisés avec des honoraires limites de facturation plafonnés (dégressifs jusqu’en 2023) ;
 Un panier à honoraires libres concernant les techniques et les matériaux les plus sophistiqués1.

Si une distinction de la position des dents ET du matériau des couronnes est réalisée, c’est aussi pour distinguer les actes
qui bénéficieront soit du panier « 100 % santé », soit du panier à honoraires maîtrisés ou du panier à honoraires libres.

Ainsi, si une couronne appartenant au panier « 100 % santé » est posée, le code CCAM de l’inlay-core correspondant
appartiendra lui aussi au panier « 100 % santé ».

Il faut savoir que les actes des paniers « 100 % santé » et « honoraires maîtrisés » font l’objet de plafonds tarifaires
règlementaires.

Ce qui change, c’est la prise en charge du remboursement :

 Prise en charge intégrale par le Régime obligatoire (RO) et le RC pour les actes de panier « 100 % santé » ;
 Prise en charge a minima sur la base du tarif de convention pour les actes du panier à « honoraires maîtrisés » (mais
plafonnés) ;
 Et prise en charge a minima sur le tarif de convention mais avec honoraires libres pour les actes du panier à
« honoraires libres » (sans plafonds tarifaires).

Il n’y a pas d’obligation pour la complémentaire de rembourser intégralement les honoraires des actes des paniers à
« honoraires maîtrisés » et « honoraires libres ».

En revanche, la convention prévoit un coefficient de majoration pour les Antilles, la Guyane, la Réunion et Mayotte
applicable aux tarifs de remboursement « métropole » pour toute une liste d’actes. Ce coefficient varie entre 1,077 et
1,079.

-----------------------
1
100 % Santé, Des soins pour tous, 100 % pris en charge, Dossier de presse, ministère des Solidarités et de la Santé, mercredi 13 juin 2018

3/9
1.2 - La revalorisation des soins conservateurs et des actes chirurgicaux
La convention s’engage à rééquilibrer l’activité des chirurgiens-dentistes en revalorisant progressivement entre 2019 et
2023 certains soins dentaires. En comparant la hausse de la BRSS prévue pour 2023 avec celle de 2016, à partir des
données nationales, nous obtenons le tableau suivant :

Code de regroupement Type d'acte Évolution Montant RC en plus (€)

ADC Acte de chirurgie 15 % 7 277 555

AXI Prophylaxie bucco-dentaire 16 % 800 805

END Endodontie 21 % 19 100 557

PFM Prothèse fixe métallique 10 % 3 001 731

SDE Soins dentaires 32 % 80 609 083

Avis au lecteur : Données nationales, les évolutions sont réalisées uniquement sur les codes CCAM inchangés, ou dont la correspondance est
réalisable, entre 2016 et 2023

Attention, cette comparaison n’a été réalisée que sur les codes actes inchangés ou dont la correspondance est réalisable
entre 2018 et 2023.

Ces revalorisations sont cohérentes avec la volonté de la Direction de la Sécurité Sociale (DSS) de réorienter l’activité des
chirurgiens-dentistes vers les soins conservateurs.

Les soins dentaires sont majoritairement opposables (remboursables), c’est-à-dire que leur tarif est fixé par convention et
qu’il ne peut faire l’objet d’un dépassement d’honoraires.

1.3 - Le coût élevé de la nouvelle convention pour les AMC


Le coût de la convention devrait s’élever à 800 M €, dont au moins 500 M € à la charge des AMC (170 M € pour les soins
conservateurs et 320 M € pour les soins prothétiques) entre 2019 et 2023 2. Pour la FFA3, l’estimation est de 600 M €, alors
que la DSS annonce un coût de 300 M € pour les OCAM.

1.4 - Calendrier d’application


Évolution de la nomenclature dentaire dès le 1er avril 2019, il s’agit de la première étape des revalorisations sur les soins
conservateurs, des premiers plafonds tarifaires sur plusieurs actes prothétiques, et l’ajout et la suppression de codes
actes.

Au sein de cette nouvelle nomenclature, les plafonds tarifaires et la revalorisation des actes conservateurs s’échelonnera
jusqu’en 2023.

La prise en charge à 100 % de certains actes prothétiques (« 100 % santé ») débutera le 1er avril 2020 et continuera
jusqu’en 2023.

1.5 - Impact sur le secteur


La FSDL prévoit qu’un tiers des cabinets de chirurgiens-dentistes connaîtront « de graves difficultés économiques en
raison de plafonds imposés et totalement déconnectés des réalités clinique et économique de réalisation des actes (…) »4.

-----------------------
2
Négociations dentaires : la Mutualité française salue un accord équilibré, Communiqué de presse du 1er juin 2018, Thierry Beaudet, président de la FNMF
3
Montant évoqué lors du GT du 16 mai
4
« La FSDL quitte la table des négociations », communiqué de presse du 25 mai 2018, Patrick Solera, président de la FSDL

4/9
De plus, la possibilité d’un report de visite chez le dentiste par les patients pour attendre la mise en place du « 100 %
santé » pourrait avoir pour conséquence un risque de diminution de la consommation de soins dentaires en 2019, avec
un report sur l’année 2020.

Il existe aussi un risque d’augmentation de la pose de prothèses dentaires par certains chirurgiens-dentistes afin de
rattraper leur chiffre d'affaires avec des prix moins élevés.

Les praticiens les plus touchés seront vraisemblablement les libéraux des grandes villes, notamment les praticiens de la
ville de Paris.

2 - LES PRINCIPAUX CHANGEMENTS APPORTES PAR LA


NOUVELLE CONVENTION DENTAIRE
2.1 - La modification de la CCAM dentaire
Le principal changement concerne les actes prothétiques, les inlay-cores, les couronnes et bridges ainsi que les dents
provisoires. En effet, le projet de convention prévoit une codification et une prise en charge différente des mêmes actes
en fonction :

 De la position de la dent (visible ou non) sur laquelle sera réalisé l’acte : incisives, canines, premières prémolaires,
deuxièmes prémolaires ou molaires,
 Du matériau utilisé pour la prothèse, en particulier pour les couronnes et les bridges : couronne métallique, céramo-
métallique, céramique monolithique hors Zircone, céramique-monolithique zircone, céramo-céramique (les matériaux
zircone et céramique monolithique hors zircone étaient jusque-là considérés tout simplement comme des céramo-
céramiques).

Ainsi, par exemple, le code CCAM d’un inlay-core changera en fonction du panier de soins dans lequel se trouve la
couronne sous lequel cet inlay-core est posé. Le code de la couronne variera également en fonction du matériau et de la
position de la dent sur laquelle elle est posée.

De cette distinction découle la suppression de certains codes CCAM, remplacés par un ou plusieurs autres : par exemple
le code HBLD036, « Pose d’une couronne dentaire dentoportée céramo-métallique ou en équivalents minéraux », sera
supprimé au profit de huit autres codes CCAM en fonction du matériau et de la position de la dent pour plus de
précision.

Il est important de rappeler qu’à ce jour les codes de regroupement des actes CCAM de la nouvelle convention
restent identiques à ceux d’aujourd’hui.

5/9
2.2 - L’impact de la réforme
En comparant les données nationales aux données de Carte Blanche Partenaires (CBP), nous pouvons faire plusieurs
constats :

 Les sept actes les plus fréquemment pratiqués par les chirurgiens-dentistes sont des actes conservateurs et des actes
de chirurgie ;
 L’acte prothétique le plus fréquemment réalisé est la couronne céramo-métallique (HBLD036).

L’évolution de la base de remboursement des actes de soins conservateurs et actes de chirurgie

Comme vu précédemment, les actes de soins conservateurs et de chirurgie ne feront pas l’objet d’une modération
tarifaire via des plafonds réglementaires mais verront, dans la plupart des cas, leur base de remboursement revalorisée.

L’acte prothétique HBLD036 : la couronne céramo-métallique

CBP est en capacité de transposer le futur fonctionnement de la convention dentaire et du panier « 100 % santé », pour
certains actes prothétiques, avec les données que nous avons via notre réseau dentaire et d’en mesurer les impacts
objectivement.

En effet, CBPEC enregistre le numéro de dent et le matériau sur lesquels le praticien a réalisé l’acte conformément à ce
que prévoit la mise en place des trois paniers de soins.

Nous avons regardé les actes prothétiques – actes pour lesquels CBP modère les honoraires du praticien – les plus
pratiqués par les chirurgiens-dentistes conventionnés CBP. Il en ressort le constat suivant :

 L’acte HBLD036, « Pose d’une couronne dentaire dentoportée céramo-métallique ou en équivalents minéraux », est
l’acte le plus réalisé par les praticiens du réseau Carte Blanche5 ;
 L’acte HBLD007, « Pose d'une infrastructure coronoradiculaire sans clavette (Inlay-core) », représente 31 % des PECS
validées. Cependant, les données à notre disposition ne nous permettent pas de réaliser une transposition ;
 Les autres actes représentent chacun moins de 5 % des PEC acceptées.

% de représentativité des codes CCAM sur le total des PECS CBP (2016)

-----------------------
5
Au sein du réseau Carte Blanche Partenaires, le code HBLD036 représente 35 % des actes pratiqués en dentaire

6/9
De plus, le code CCAM HBLD036 est l’acte prothétique le plus important en volume (87%) et en honoraires (79%) au
niveau national en 2016 au sein de son code de regroupement PFC.

L’acte HBLD036, « Pose d’une couronne dentaire dentoportée céramo-métallique ou en équivalents minéraux » sera
supprimé dans la future convention et décliné en huit nouveaux codes CCAM en fonction de la dent sur laquelle sera
posée la couronne et du matériau utilisé.

Chaque nouvel acte, en lieu et place du code HBLD036, correspondra à un panier de soins en fonction du matériau utilisé
et de la position de la dent. Parmi ces huit actes, trois font partis du panier « 100 % santé », trois sont dans le panier à
« honoraires maîtrisés » et 2 deux sont des actes du panier dit à « honoraires libres ».

Les prises en charge gérées par notre réseau nous permettent de réaliser une transposition des tarifs moyens pratiqués
par les chirurgiens-dentistes du réseau Carte Blanche pour le code HBLD036 en fonction du matériau ET de la position de
la dent sur certains des nouveaux codes de la convention (certains nouveaux matériaux n’étant pas référencés chez CBP
actuellement). Nous nous sommes aussi intéressés au panier de soins auquel chacun des nouveaux codes actes
appartiendra.

Pour l’analyse de l’impact de la réforme « 100 % santé » sur l’acte HBLD036, nous procédons comme suit :

1. Calcul du remboursement RC sur les codes CCAM appartenant au panier « 100 % santé » que CBP a transposé à

partir du code HBLD036

Dans un premier temps nous calculons le montant de remboursement moyen du régime complémentaire pour l’acte
HBLD036 à partir des données du réseau Carte Blanche soit 309 € par acte pour l’année 2016.

Nous estimons ensuite le poids de chaque nouveau code CCAM dans l’ancien code HBLD036 en fonction des paniers de
soins auxquels ils correspondent. Ainsi, il apparaît que le panier « 100 % santé » (sans reste à charge pour les patients)
représente 37% de l’acte HBLD036 en volume.

Paniers Pourcentage

Panier « 100 % santé » 37%

Panier « honoraires maîtrisés » 14%

Panier « honoraires libres » 49%

Total 100 %

Pour les 37% des actes représentant le panier « 100 % santé », nous calculons le delta entre ce que l’OCAM devra
rembourser en 2023 et ce qu’elle rembourse en 20166 d’où,

∆𝑅𝐶 = 𝑅𝐶2023 − 𝑅𝐶 2016

Où 𝑅𝐶 2016 est le remboursement moyen de 2016 au sein du réseau Carte Blanche pour l’acte HBLD036

𝑅𝐶2023 = 𝐻𝑜𝑛𝑜𝑟𝑎𝑖𝑟𝑒 𝑝𝑙𝑎𝑓𝑜𝑛𝑑2023 − (𝐵𝑅𝑆𝑆 2023 ∗ 𝐴𝑀𝑂)

Où 𝐴𝑀𝑂 représente le taux de remboursement de la Sécurité Sociale.

Enfin, nous rapportons la part des codes du « 100 % santé », au volume d’actes réalisés en 2016, (3,7 M au niveau
national) que l’on multiplie au delta RC d’où,

𝐼𝑚𝑝𝑎𝑐𝑡2023 = (𝑉𝑜𝑙𝑢𝑚𝑒 𝑑′ 𝑎𝑐𝑡𝑒𝑠2016 ∗ 𝑃𝑎𝑛𝑖𝑒𝑟 « 100 % 𝑠𝑎𝑛𝑡é ») ∗ ∆𝑅𝐶

Où 𝑃𝑎𝑛𝑖𝑒𝑟 « 100 % santé » représente le poids des nouveaux codes actes compris dans le panier « 100 % santé » issus du
code acte HBLD036.

-----------------------
6
Remboursement moyen pour l’acte HBLD036 au sein du réseau CBP

7/9
Ainsi, les codes actes appartenant au panier « 100 % santé », se traduisent par un remboursement supplémentaire de la
part du RC de 146 M d’€.

Couronne céramo-métallique (HBLD036) Montant RC en €

Impact du panier "100 % santé" 146 694 907

2. Calcul du remboursement du TM en 2023 des codes CCAM appartenant aux paniers à « honoraires maîtrisés »

et « honoraires libres » pour le code HBLD036

Les paniers à « honoraires maîtrisés » et à « honoraires libres » représentent 63% du code acte HBLD036. Nous les
regroupons car le RC n’a pas l’obligation de rembourser intégralement les honoraires des actes de ces paniers.

BRSS Ticket Modérateur

2016 107,5 € 2016 32,25

2023 120 € 2023 36

Taux AMO 70 % ΔTM 3,75

Enfin, nous rapportons la part des codes des paniers à « honoraires maîtrisés » et « honoraires libres » au volume d’actes
réalisés en 2016, (3,7 M au niveau national) que l’on multiplie au delta TM d’où,

𝐼𝑚𝑝𝑎𝑐𝑡 𝑇𝑀 2023 = (𝑉𝑜𝑙𝑢𝑚𝑒 𝑑′ 𝑎𝑐𝑡𝑒2016 ∗ (1 − 𝑃𝑎𝑛𝑖𝑒𝑟 « 100 % 𝑠𝑎𝑛𝑡é »)) ∗ ∆𝑇𝑀

Où 𝑃𝑎𝑛𝑖𝑒𝑟 « 100 % 𝑠𝑎𝑛𝑡é » représente le poids des nouveaux codes actes compris dans le panier « 100 % santé » issus du
code acte HBLD036.

Ainsi, les codes actes appartenant aux paniers à « honoraires maîtrisés » et « honoraires libres » se traduisent par une
augmentation du TM pris en charge par le RC de 8 M d’€.

Couronne céramo-métallique (HBLD036) Montant RC en €

Impact des paniers à « honoraires maîtrisés » et « honoraires libres » 8 763 158

Soit un impact global pour l’ensemble du code acte HBLD036 de 156 M d’€.

8/9
3 - LES AXES STRATEGIQUES DE CARTE BLANCHE PARTENAIRES
CBP prend acte de l’évolution du secteur dentaire entrepris par la réforme du « 100 % santé » et de la signature de la
nouvelle convention dentaire. En sa qualité de réseau de soins, CBP utilise son savoir-faire dans la maîtrise des dépenses
de santé, l’orientation du patient dans son parcours de santé et le contrôle des prises en charge. Nous maintenons nos
engagements en faveur de nos bénéficiaires pour qu’ils aient accès aux paniers de soins les plus qualitatifs possible aux
prix les plus abordables.

CBP prévoit la refonte de son réseau dentaire à l’horizon 2020 avec pour objectif de prendre en compte les trois paniers
de soins en adaptant son action en fonction des actes dans chaque panier :

 Panier « 100 % santé » : panier pour lequel CBP continuera à contrôler et à garantir la traçabilité et la qualité des actes ;
 Panier à honoraires maîtrisés : adaptation de notre réseau actuel avec toujours une modération tarifaire sur certains
actes, contrôle et garantie de la traçabilité et de la qualité des actes ;
 Panier à honoraires libres : CBP pourra, en plus des garanties précédentes, appliquer une modération tarifaire pour
l’ensemble des actes de ce panier.

CBP prévoit aussi le lancement d’un réseau implantologie pour 2020, dont les actes correspondront au panier à
honoraires libres, cela toujours pour garantir l’accès à des soins de qualité mais à des tarifs maîtrisés pour les assurés de
ses clients.

9/9