Sunteți pe pagina 1din 2

Deuxième point d’informations sur la crise alimentaire au Niger et l’intervention de

plusieurs collectivités du groupe-pays Niger de Cités Unies France

Situation alimentaire globale


La situation alimentaire est globalement sous contrôle grâce aux multiples interventions de l’Etat et des
partenaires au développement. Le phénomène qui suscite présentement des inquiétudes est caractérisé par
les inondations enregistrées dans plusieurs localités du pays notamment dans la vallée du fleuve du Niger.

Situation de la campagne agricole


La campagne agricole 2010 se présente sous de bons auspices. Si les pluies continuent jusqu’en fin
septembre et en l’absence d’attaques d’ennemis de cultures, la production sera bonne dans l’ensemble.

Informations sur le programme concerté entre plusieurs collectivités françaises du groupe-


pays Niger de Cités Unies France, en réponse à la crise alimentaire

A Tillabéry, le financement total de Juvisy, en versement direct à AcSSA, s’élève à 33.100 euros. 154 tonnes
de céréales (maïs, sorgho, riz) ont été achetées et mises à la disposition des populations au cours de 3
opérations successives. 40 tonnes ont été distribuées gratuitement aux populations vulnérables et 114 tonnes
ont été vendues à un prix modéré de : 10.000 F CFA le sac de 100 kg de maïs et de sorgho, 10.000F CFA le
sac de 50 kg de riz et 12.000 F CFA le sac de 100 kg de mil. Les recettes finales de l’opération serviront à
financer des actions complémentaires en faveur du CRENI de l’hôpital de District de Tillabéry et d’autres
actions de développement dans la commune. L’opération a été conduite en partenariat avec l’équipe locale du
RAIL et l’autorité communale.

A Téra, le financement total de la Communauté de Communes Faucigny Glières (CCFG), via CUF à AcSSA,
s’élève à 15.000 euros. 59 tonnes de mil ont été achetées et mises à la disposition des populations au cours
de deux opérations successives dont 40 tonnes pour la première. Les céréales ont été vendues à un prix
modéré de 10.000 F CFA le sac de 100kg de mil. Le produit de la vente à l’issue de la deuxième phase de
l’opération soit la somme de 1.900.000 F CFA, servira à acheter des céréales pour une distribution gratuite
dans 2 villages de la commune victimes d’inondations. L’opération est conduite en partenariat avec l’équipe
locale du RAIL et autorités communales et coutumières.

A Tessaoua et Korgom, le financement total de la commune de Conflans Sainte Honorine, de


l’Association de Jumelage Conflans-Tessaoua et de l’Association de Jumelage Andresy-Korgom, via CUF à
AcSSA, est de 16.000 euros dont 10.000 euros Tessaoua. 29,7 tonnes de mil ont été achetées à Maradi et
mises à la disposition des populations de la commune urbaine de Tessaoua tandis que la commune rurale de
Korgom a bénéficié de 17,6 tonnes de mil soit un stock total de 47,3 tonnes de mil. Ces stocks ont été vendus
aux populations des deux communes à un prix modéré 11.000 F CFA le sac de 100kg à Tessaoua et 10.000
F CFA le sac de 100kg à Korgom. L’opération a été conduite en partenariat avec l’équipe locale du RAIL et
l’association locale Ajak Andrésy – Korgom.
Les recettes sont versées dans le compte du RAIL pour ce qui concerne Tessaoua et dans le compte de
l’association Ajak Andrésy – Korgom.

A Zinder , le financement total du Val de Marne, en versement direct à AcSSA, est 60.000 euros. 165 tonnes
de mil ont été achetées et mises à la disposition de 61 villages de la communauté Urbaine de Zinder ciblés
comme les plus déficitaires. Les stocks sont vendus aux populations à 12.000 F CFA le sac de 100 kg. Les
recettes sont versées au fur et à mesure dans le compte de la fédération des banques céréalières de Zinder
sous le contrôle d’AcSSA.

AfriqueVerteNiger‐AcSSA_ ActionConcertee_GPNiger : point d’étape  1/2 
L’opération est conduite en partenariat avec les autorités communales et les services techniques de la
communauté urbaine de Zinder.

À Agadez, le financement total est 22.000 euros (dont 10.000 euros reçus du Conseil général des Côtes
d’Armor, via CUF à AcSSA et 2500 de Guingamp, en cours de versement à AcSSA via CUF). 55,05 tonnes
de mil ont été achetées et mises à la disposition des populations des six communes concernées.
Tchirozérine : 11,5 tonnes ont été livrées au niveau de 4 points de vente. 7450 kg sont vendus et 4 tonnes
sont en cours de vente dans les BC. 1 sac de 50 kg a été offert gracieusement à une femme âgée très
affectée et n’ayant pas les capacités d’en acheter.
Aderbissinat : la commune a bénéficié de 11,35 tonnes de mil réparties au niveau de 3 points de vente. Sur
ce tonnage, 1.850 kg ont été distribués gratuitement à des populations déplacées ayant perdu tous leurs
animaux suite aux inondations. Le stock mis en vente est de 9.500 kg.
In Gall : la commune a également bénéficié de 11,35 tonnes de mil réparties au niveau de 3 points de vente.
8000 kg ont été vendus et 1.350 kg ont été distribués gratuitement à des populations très vulnérables. 2000kg
de mil réservés à la zone de Tiguidantessoum sont stockés à Ingall car la route est impraticable. Vu que
l’extraction du sel constitue la principale activité de la localité et que les salines ont été inondées, il est prévu
que ce stock 2.000 kg soit distribué gratuitement aux populations sinistrées.
Dabaga : La commune a bénéficié de 5 tonnes de mil qui sont en vente dans la banque céréalière de
N’Doudou.
Tabelot : 5 points de vente ont été créés pour recevoir au total 8.350 kg de mil. La mission de suivi est
actuellement dans la zone. Il est prévu que 3.350 kg soient distribués gratuitement à des populations
vulnérables et que les 5000 kg soient vendus.
Agadez : la commune a bénéficié de 7.500 kg. 5000 kg sont en vente dans les BC de la commune et 2500 kg
seront distribués à des populations féminines très vulnérables.
Dans toutes les communes, le prix de vente a été fixé à 13.000 F CFA le sac de 100kg.
Les populations bénéficiaires des distributions gratuites ont été ciblées par les administrateurs délégués des
communes concernées au regard de l’état de sécurité alimentaire de certaines couches de la population.
L’opération a été conduite avec l’équipe locale du RAIL et les autorités communales.

A Say, le financement la commune de Pezilla et de l’association Pezilla-Say en faveur de cette commune, via
CUF à AcSSA, est de 4.500 euros. L’opération comporte deux volets : un volet vente de céréales à prix
modérés et un volet nutritionnel. Au total 10,7 tonnes de céréales (mil et maïs) et 198 boites de lait maternisé
de 400g ont achetées et mises à la disposition des populations de la commune. Sur le volet nutrition, 2.300 kg
de mil et les 198 boites de lait ont été mis à la disposition de 3 Centres de Santé Intégrée (CSI) pour une
distribution gratuite aux femmes allaitantes et à leurs enfants.
En ce qui concerne le volet « vente à prix modérés », 8,4 tonnes de céréales ont été vendues aux populations
à un prix modéré de 10.000 F CFA le sac de 100kg.

Un bilan exhaustif de l’opération globale sera fait en fin septembre 2010.

Niamey, le 14 septembre 2010,

Bassirou NOUHOU,
Secrétaire Exécutif
AcSSA Afrique Verte Niger
BP 11751, Niamey Niger
Tel : (00227) 20 72 22 93
Fax: (0027) 20 75 54 60

AfriqueVerteNiger‐AcSSA_ ActionConcertee_GPNiger : point d’étape  2/2