Sunteți pe pagina 1din 1

I.

Vous êtes client : quels sont vos droits à l’encontre d’un avocat à qui vous avez versé
une provision et qui n’a rien fait ? Qui n’a pas interjeté appel dans les délais ? Qui refuse
de produire une lettre de l’avocat adverse ?

a) Quels sont vos droits à l’encontre d’un avocat à qui vous avez versé une provision et
qui n’a rien fait ?

 Articles 11.6 et 21.3.5 du RIN : l’avocat peut recevoir une provision à valoir sur ses
frais et honoraires à la condition qu’elle n’aille pas au-delà d’une estimation raisonnable.
 Action en contestation des honoraires :
o Articles 174 et suivants du décret n° 91-1197 du 27 novembre 1991
o 1ÈRE instance = Bâtonnier, appel = Premier Président de la Cour
o Pouvoirs : le juge peut réduire les honoraires initialement convenus avec le
client lorsque l’avocat n’a effectué aucune diligence (Cass. 2ème civ., 14 janvier
2016, n° 14-10.787).

b) Quels sont vos droits à l’encontre d’un avocat qui n’a pas interjeté appel dans les
délais ?

 Responsabilité civile contractuelle. Loi du 31 décembre 1971 : l’avocat est


responsable des négligences et fautes qu’il commet dans l’exercice de ses
fonctions. Article 26 : règles ordinaires de procédure.
o Inexécution d’une obligation contractuelle
 Obligation de diligence de l’avocat
 L’accomplissement des actes de procédure est soumis à une
obligation de résultat (ex pour non-respect du délai imparti pour
une assignation : Cass. 1ÈRE civ., 15 octobre 1985)
o Dommage : droit commun. Préjudice certain / Perte de chance d’obtenir
satisfaction
o Lien de causalité

c) Quels sont vos droits à l’encontre d’un avocat qui refuse de produire une lettre de
l’avocat adverse ?

 En principe : aucun, confidentialité des correspondances entre avocats (Loi n°


97-308 du 7 avril 1997, article 3.1 du RIN).
 Exception : levée de la confidentialité. Échanges portant la mention
officielle (article 66-5 de la loi du 31 décembre 1971, article 3-2 du RIN).
Confidentialité levée à l’égard de tous
o Peut constituer un indice d’un potentiel manquement à un principe
déontologique (diligence par exemple). Mais a priori l’avocat n’a pas
d’obligation de la produire.