Sunteți pe pagina 1din 8

ISSN 0335-3931

NF P 15-317
Septembre 1995

Indice de classement : P 15-317

ICS : 91.100.10

Liants hydrauliques
Ciments pour travaux à la mer

E : Hydraulic binders — Sea-water resisting cements


D : Hydraulische Bindemittel — Meerwasserbeständige Zemente

Norme française homologuée


© AFNOR 1995 — Tous droits réservés

par décision du Directeur Général de l'AFNOR le 5 août 1995 pour prendre effet
le 5 septembre 1995.
Remplace la norme homologuée de même indice, d'octobre 1990.
Sert de base pour l'attribution de la marque NF-LIANTS HYDRAULIQUES.

Correspondance À la date de publication de ce document, il n'existe pas de travaux


internationaux en cours sur le même sujet.

Analyse Dans la série des normes P 15-3.. qui concerne les ciments, ce document définit
les caractéristiques des ciments pour travaux à la mer.

Descripteurs Thésaurus International Technique : liant hydraulique, ciment, eau de mer,


spécification, constituant, composition, caractéristique physique, caractéristi-
que chimique, désignation.

Modifications Par rapport à la précédente édition, le présent document tient compte des
modifications introduites par la norme NF P 15-301, en particulier pour la
désignation des ciments.

Corrections

Éditée et diffusée par l’Association Française de Normalisation (AFNOR), Tour Europe 92049 Paris La Défense Cedex — Tél. : (1) 42 91 55 55

© AFNOR 1995 AFNOR 1995 1er tirage 95-09-F


Ciment BNLH P15A

Membres de la commission de normalisation


Président : M BERNARDINI
Secrétariat : M DELORT — BNLH

M ADAM EXPERT
M AMIAND CERIB
M BENSIMHON CSTB
M BERGOIN SOC. DORDOGNAISE DES CHAUX ET CIMENTS DE SAINT ASTIER
M BERNARDINI CGPC
M BESSET SNBPE
M BONNET ATILH
M COUCKE ETERNIT IND.
M DAMPT CALCIA
M DANNAY LEMVP
M DUPUY SETRA
M FAURE USIRF
M FAUVEAU SFIC
M GILLET GROUPE ORIGNY
M GROSJEAN UNION NATIONALE DE LA MACONNERIE
M HAWTHORN SNBPE
M JACQUES LCPC
MLLE KERTESZ AFNOR
M KUGLER SOCOTEC
M LACHAUX CHAMBRE SYNDICALE NATIONALE DES FABRICANTS
DE CHAUX GRASSES ET MAGNESIENNES
MME LEGO FNB
M LE NOURS UNION NATIONALE DES FEDERATIONS D'ORGANISMES D'HLM
M LEROUX SNBPE
M LESSIRARD SOCIETE DES TUYAUX BONNA
M MAILLOT SNBPE
M MONACHON CAMPENON BERNARD
M MORIN SNCF
M MOUTON COPLA/LCPC
M MUSIKAS GROUPE ORIGNY
M OLIVIER EDF
MME PAILLERE LCPC
M PECH VICAT
M PEREZ MINISTERE DE L'INDUSTRIE — DGEMP
M PLUMAT CIMENTS LAFARGE
M SALOMON CEBTP
M SCHMOL SNBATI
M TRINH CETEN — APAVE
M VERSCHAEVE LFI
MLLE VINCENSINI AFNOR
—3— NF P 15-317

Sommaire
Page

Avant-propos ...................................................................................................................................................... 4

1 Domaine d'application ..................................................................................................................... 4

2 Références normatives ..................................................................................................................... 4

3 Définition ........................................................................................................................................... 4

4 Spécifications .................................................................................................................................... 5
4.1 Généralités ........................................................................................................................................ 5
4.2 Composition ...................................................................................................................................... 5
4.3 Spécifications physiques — Stabilité .............................................................................................. 6
4.4 Spécifications chimiques .................................................................................................................. 6

5 Désignation ....................................................................................................................................... 8
NF P 15-317 —4—

Avant-propos

Modalités d'application
Le fabricant, l'importateur ou le fournisseur qui, pour la vente de ses produits, se réfère au présent docu-
ment ou à un texte qui fait référence à certains de ses articles, doit être en mesure de fournir à son client
les éléments propres à justifier que les prescriptions normatives sont respectées et que les vérifications
correspondantes ont été effectuées conformément aux articles 3, 4 et 5 du présent document.
L'attribution de la marque NF aux produits conformes au présent document offre la garantie que ces élé-
ments sont contrôlés sous l'égide de l'AFNOR (certification par tierce partie).

1 Domaine d'application
Le présent document, complément des normes NF P 15-301, NF P 15-314 et NF P 15-315, définit les ciments
pour travaux à la mer qui sont également destinés à être utilisés en environnement moyennement agressif
vis-à-vis des sulfates (voir P 18-011). Il spécifie les types de ciments pouvant être ainsi désignés et prescrit
les limites de composition ainsi que des spécifications physiques et chimiques complémentaires de celles
de la norme NF P 15-301, de même que les désignations s'appliquant aux produits conformes à ces spéci-
fications.

2 Références normatives
Ce document comporte par référence datée ou non datée des dispositions d'autres publications. Ces
références normatives sont citées aux endroits appropriés dans le texte et les publications sont énumérées
ci-après. Pour les références datées, les amendements ou révisions ultérieurs de l'une quelconque de ces
publications ne s'appliquent à ce document que s'ils y ont été incorporés par amendement ou révision.
Pour les références non datées, la dernière édition de la publication à laquelle il est fait référence
s'applique.
NF EN 196-2 Méthodes d'essais des ciments — Partie 2 : Analyse chimique des ciments (indice de clas-
sement : P 15-472).
NF EN 196-3 Méthodes d'essais des ciments — Partie 3 : Détermination du temps de prise et de la stabi-
lité (indice de classement : P 15-473).
NF P 15-301 Liants hydrauliques — Ciments courants — Composition, spécifications et critères de
conformité.
NF P 15-314 Liants hydrauliques — Ciment prompt naturel.
NF P 15-315 Liants hydrauliques — Ciment alumineux fondu.
P 15-316 Liants hydrauliques — Emploi du ciment alumineux fondu en éléments de structure.
P 18-011 Bétons — Classification des environnements agressifs.

3 Définition
Les ciments pour travaux à la mer ont une composition minéralogique qui leur permet de conférer au
béton une résistance accrue à l'agression des ions sulfate en présence d'ions chlorure, au cours de la prise
et ultérieurement.
Ces ciments sont :
— des CPA-CEM I, CPJ-CEM II/A, CHF-CEM III/A et B, CLK-CEM III/C, CLC-CEM V/A et B, conformes à la
norme NF P 15-301 ;
— des ciments prompts naturels (CNP), conformes à la norme NF P 15-314 ;
— des ciments alumineux fondus (CA), conformes à la norme NF P 15-315.
—5— NF P 15-317

4 Spécifications

4.1 Généralités
4.1.1 Ciments conformes à la norme NF P 15-301
Les ciments conformes à la norme NF P 15-301 doivent donc satisfaire aux spécifications mécaniques, phy-
siques et chimiques, ainsi qu'aux critères de conformité donnés dans ce document. Ils doivent, en outre,
satisfaire aux spécifications complémentaires du présent document pour la composition (4.2), la stabilité
(4.3) et la composition chimique (4.4).

4.1.2 Ciments prompts naturels et ciments alumineux fondus


Les ciments prompts naturels et les ciments alumineux fondus doivent satisfaire aux spécifications
mécaniques, physiques et chimiques des normes NF P 15-314 et NF P 15-315, respectivement. Les ciments
alumineux fondus doivent, en outre, être utilisés dans les conditions définies dans le fascicule de
documentation P 15-316.
Leur conformité à ce document n'exige pas de spécification complémentaire.

4.2 Composition
4.2.1 CPA-CEM I
La proportion de constituants secondaires est limitée à 3 %.
La proportion d'additifs est limitée à 0,1 %.

4.2.2 CPJ-CEM II/A


La proportion de constituants secondaires est limitée à 3 % dans tous les CPJ-CEM II/A.
La proportion d'additifs est limitée à 0,1 %.
Les CPJ-CEM II/A peuvent contenir, comme constituants autres que le clinker :
a) dans la limite de 20 %, dont constituants secondaires ≤ 3 % :
— soit du laitier granulé de haut-fourneau (S) ;
— soit des cendres volantes siliceuses (V) ;
— soit ces deux constituants (S) et (V), simultanément ;
— soit des pouzzolanes naturelles (Z) ;

b) dans la limite de 10 %, dont constituants secondaires ≤ 3 % :


— soit des fumées de silice (D) ;
— soit du calcaire (L).

4.2.3 CHF-CEM III/A


La proportion de laitier granulé de haut-fourneau (S) est d'au minimum 60 %.
La proportion d'additifs est limitée à 0,1 %, à l'exception des sels chlorés dont la proportion est limitée à
1 %.
NF P 15-317 —6—

4.2.4 CHF-CEM III/B, CLK-CEM III/C


La proportion d'additifs est limitée à 0,1 %, à l'exception des sels chlorés dont la proportion est limitée à
1 %.

4.2.5 CLC-CEM V/A et B


La proportion d'additifs est limitée à 0,1 %.

4.3 Spécifications physiques — Stabilité


Tous les ciments, soumis à l'essai de stabilité selon la norme NF EN 196-3, doivent présenter une expan-
sion inférieure ou égale à 5 mm.

4.4 Spécifications chimiques

4.4.1 Généralités
Les méthodes de référence pour les dosages sont celles décrites dans la norme NF EN 196-2.
Les teneurs en C3A (aluminate tricalcique) et C3S (silicate tricalcique) sont évaluées selon les formules ci-
après (formules de Bogue) :
— (C3A) = (Al2O3,3CaO) = 2,65 (Al2O3) – 1,69 (Fe2O3) ;
— (C3S) = (SiO2,3CaO) = 4,07 (CaO) – 7,60 (SiO2) – 6,72 (Al2O3) – 1,43 (Fe2O3) – 2,85 (SO3).
Dans ces formules de Bogue, il faut entendre :
— par (CaO), la teneur en chaux combinée qui s'exprime par la différence :
(chaux totale) – [(chaux libre) + (chaux carbonatée)], où chaux carbonatée = 1,27 (CO2)
— par (SiO2), la teneur en silice soluble = (silice totale – résidu insoluble).

4.4.2 CPA-CEM I
Tous les CPA-CEM I doivent respecter les valeurs limites suivantes, tolérances comprises :
— (Al2O3) ≤ 8,0 % ;
— (MgO) ≤ 3,0 % ;
— soufre à l'état d'ions sulfure S-- ≤ 0,2 %.
En outre,
a) si (C3A) ≤ 8 % :
— (SO3) ≤ 3,0 % ;

b) si 8 % < (C3A) ≤ 10 % :
— (SO3) ≤ 2,5 %.
De plus, pour tous les CPA-CEM I, les teneurs en (C3A) et en (C3S), rapportées au ciment, doivent satisfaire
simultanément aux deux conditions suivantes :
— (C3A) ≤ 10 % ;
— (C3A) + 0,27 (C3S) ≤ 23,5 %.
—7— NF P 15-317

4.4.3 CPJ-CEM II/A

4.4.3.1 CPJ-CEM II/A au laitier (S), aux cendres (V), au laitier et aux cendres (S + V) ou à la fumée de
silice (D)

Les valeurs limites rapportées au ciment sont les suivantes, tolérances comprises :
— (SO3) ≤ 3 % ;
— (MgO) ≤ 4 % ;
— soufre à l'état d'ions sulfure S-- < 0,5 %.
En outre, les valeurs limites suivantes doivent être respectées pour le (C3A) :
— (C3A) du clinker ≤ 11,5 % pour les ciments contenant au moins 13 % de constituants autres que le
clinker ;
— (C3A) rapporté au ciment ≤ 10 % pour les ciments contenant moins de 13 % de constituants autres
que le clinker.

4.4.3.2 CPJ-CEM II/A à la pouzzolane (Z)

La teneur limite en (SO3) du ciment doit être, tolérances comprises :


— (SO3) ≤ 3,0 %.
Les valeurs limites rapportées au clinker sont les suivantes, tolérances comprises :
— (MgO) ≤ 3,0 % ;
— (Al2O3) ≤ 8,0 % ;
— soufre à l'état d'ions sulfure S-- ≤ 0,2 % ;
— (C3A) ≤ 10 %.
En outre, les teneurs en (C3A) et en (C3S) doivent satisfaire aux conditions suivantes, en fonction de la pro-
portion de pouzzolane dans le ciment :
— (C3A) + 0,27 (C3S) ≤ 26,0 % si Z ≥ 10 %, les teneurs étant rapportées au clinker ;
— (C3A) + 0,27 (C3S) ≤ 23,5 % si Z < 10 %, les teneurs étant rapportées au ciment.

4.4.3.3 CPJ-CEM II/A au calcaire (L)

En fonction de la teneur en (C3A) du clinker, la teneur limite en (SO3) du ciment doit être, tolérances com-
prises :
— (SO3) ≤ 3,0 % si (C3A) du clinker ≤ 8 % ;
— (SO3) ≤ 2,5 % si 8 % < (C3A) du clinker ≤ 10 %.
Les valeurs limites rapportées au clinker sont les suivantes, tolérances comprises :
— (MgO) ≤ 3,0 % ;
— (Al2O3) ≤ 8,0 % ;
— soufre à l'état d'ions sulfures S-- ≤ 0,2 % ;
— (C3A) ≤ 10 %.
En outre, les teneurs en (C3A) et en (C3S) du clinker doivent être telles que la relation
(C3A) + 0,27 (C3S) ≤ 23,5 % soit vérifiée et ce, avec des valeurs de (C3A) et (C3S) rapportées au ciment.
NF P 15-317 —8—

4.4.4 CHF-CEM III/A et B, CLK-CEM III/C,


La teneur en ions sulfure du ciment doit être, tolérances comprises :
— S-- ≤ 2,0 %.

4.4.5 CLC-CEM V/A et B


Les valeurs limites rapportées au ciment sont les suivantes, tolérances comprises :
— soufre à l'état d'ions sulfure S-- ≤ 2,0 % ;
— (CaO) ≤ 50 %.

5 Désignation
Les ciments conformes à ce document doivent être identifiés par leur désignation selon les normes
NF P 15-301, NF P 15-314 ou NF P 15-315, suivie de la notation PM.