Sunteți pe pagina 1din 4

IV 30 NOVEMBRE 2018

COURS & MARCHES


➜ Productions végétales
CÉRÉALES ALIMENTATION ANIMALE Blé dur : marché difficile à abonder
27 novembre Les prix du blé dur ont perdu du terrain cette semaine, faute d’activi-
N : nominal ; C : camion ; TC : train complet ; P : péniche ; A : acheteur ; V : vendeur ; T : traité 23 novembre
SONS ET ISSUES
té. Le Maroc a signalé l’absence d’offre reçue pour la livraison de blé
Blé tendre Récolte 2018 €/t
Sons fins - départ région parisienne 163-165
dur européen. Côté semis d’hiver, les emblavements de blé dur ont
Fob Spécifications Échéance Euro/tonne Observations
TOURTEAUX progressé de 39 % à 62 % en semaine 46 (contre 75 % en 2017), selon
Moselle meunier nov.-déc. 188,50 N
Soja Lorient 337 Céré’Obs.
Rendu Spécifications Échéance Euro/tonne Tournesol Saint Nazaire 214
Rouen 76/220/11 nov.-déc. 197,00 N Colza - Rouen 248 Orge de mouture : tendance haussière
PULPES BETTERAVES Les prix de l’orge fourragère sur le marché physique français ont suivi
Départ Spécifications Échéance Euro/tonne
Aisne - une tendance haussière. Le marché s’est montré dynamique avec les
Eure/Eure-et-Loir BPMF 76 kg/hl nov.-déc. 188,00 à 190,00 NC Somme - Oise - appels d’offres en orge fourragère de l’Iran (200 000 t), de la Turquie
Marne meunier nov.-déc. 190,00 NC Marne inc (75 000 t) et de la Tunisie (75 000 t). Côté semis d’hiver, les emblave-
Orge fourragère Récolte 2018 LUZERNE DESHYDRATEE ments d’orge sont en passe d’être terminés, puisque réalisés à hauteur
Rendu Spécifications Échéance Euro/tonne
Départ Marne inc de 99 % en fin de semaine 46 (contre 100 % en 2017), selon Céré’Obs.
PSC
Rouen 62-63 kg/hl nov.-déc. 197,50 N Manioc Lorient - Orges de brasserie : baisse des prix
Fob Spécifications Échéance Euro/tonne Corn gluten feed - Lestrem inc
Les cours des orges brassicoles sont globalement en repli par rapport
Moselle sans limit. d'orgettes 61/62 kg/hl - - à la semaine dernière, sur un marché plutôt calme. La tendance bais-
Départ Spécifications Échéance Euro/tonne
PAILLES ET FOURRAGES sière est davantage marquée en variétés de printemps Récolte 2018 et
22 novembre en variétés d’hiver Récolte 2019.
Aisne 62-63 kg/hl nov.-déc. 194,00 NC PAILLES DE BLE (en euros la tonne)
Eure/Eure-et-Loir 63 kg/hl mini nov.-déc. 188,50 NC Centre Bassin Parisien : A titre indicatif
Maïs : renchérissement
Marne 62-63 kg/hl nov.-déc. 193,00 VC Balle rectangulaire sous abri 300-400 kg 80 Les prix du maïs sur les places hexagonales ont progressé d’une se-
Maïs Récolte 2018 Balles pickup (départ champ) 25 kg n. c. maine sur l’autre, suivant la tendance du contrat Maïs sur Euronext.
Rendu Spécifications Échéance Euro/tonne Nord-Est : Sur Chicago, les cours du maïs ont perdu du terrain. En France, la
Bordeaux nov.-déc. 171,00 N Balles de 20-25kg sous abri n. c. récolte de maïs, en baisse d’un an sur l’autre, s’est terminée dans le
Fob Spécifications Échéance Euro/tonne
Grosses balles rectangulaires de 300-400 kg
80 à 100
courant de la semaine 46, avec une date médiane en avance de treize
sans abri jours par rapport à la moyenne quinquennale et de douze jours par
Rhin janv.-juin 173,50 N Grosses balles rectangulaires de 300-400 kg
n. c. rapport à l’an dernier, selon Céré’Obs. Les récoltes de maïs états-
sous abri
Départ Spécifications Échéance Euro/tonne uniens ont, quant à elles, progressé de 6 points en semaine 46 à
Eure/Eure-et-Loir nov.-déc. 171,00 NC 90 %, en avance par rapport à l’an dernier (89 %) mais en retard par
SUCRE rapport à la moyenne quinquennale (93 %). D’après le CIC, à l’échelle
OLÉO-PROTÉAGINEUX (Londres) 28 novembre mondiale, la récolte, les besoins et les volumes de fin de campagnes
Colza Récolte 2018 Terme Mars 2019 : 381,83 F/T sont respectivement prévus à 1,073 Mdt (-1 Mt d’un mois sur l’autre),
Rendu Spécifications Échéance Euro/tonne Observations 1,112 Mdt (inchangé) et 266 Mt (inchangé).
Rouen janv.-mars 362,00 N CHEZ NOS VOISINS
23 novembre Colza : poursuite du recul des cours
Colza Récolte 2018
PAYS-BAS CAF Hollande (en E/tonne) : Les prix du colza sur les places hexagonales ont de nouveau perdu du
Fob Spécifications Échéance Euro/tonne Observations Blé tendre terrain, à l’image du contrat Colza sur Euronext. Il suit la tendance
Moselle janv.-mars 369,00 à 370,00 N Décembre n.c. baissière des cours du soja sur Chicago (précocité de la récolte bré-
Pois Récolte 2018 Janvier-mars 213,00 silienne, qui laissera peu de temps aux origines états-uniennes de se
Départ Spécifications Échéance Euro/tonne Janvier-juin 215,00 placer sur la destination chinoise) et de l’huile de palme sur Kuala
Août-décembre 195,00 Lumpur (suppression des taxes sur les exportations d’huile de palme
Marne fourrager nov.-déc. 207,00 à 210,00 NC
Orge UE du pays qui s’élevaient à 50 $/t).
Aisne fourrager nov.-déc. 212,00 NC
Décembre n.c.
Somme/Oise fourrager inc C Janvier-mars 219,00 Soja : retour à la baisse
Avril-juin 222,00 Les cours du soja sur le marché à terme états-unien ont décroché.
PRIX DU LIN TEILLÉ EN FRANCE Août-décembre 190,00 Le marché s’inquiète des relations futures entre la Chine et les Etats-
Récolte 2017 Récolte 2016 Unis. La rencontre entre les deux présidents, Donald Trump et Xi
21 novembre
Mois de : 267,5 Mini : 130
Juin 2018 (+7,6) Maxi : 400 229,6 BELGIQUE Jinping lors du prochain G20 (30 novembre-1er décembre), permettra
250,1 Mini : 100
En euro/tonne CAF Belgique d’en savoir plus. Chaque tweet ou information émanant des deux di-
Récolte complète 212,4 Blé meunier (76/220/12) : 212,00
(+3,7) Maxi : 400 rigeants sera décortiqué et orientera probablement les cours dans un
Prix en Euros/100 kg de Fibres longues - base Comptabilités Matières Blé fourrager (72/73kg/hl) : 208,00 sens ou dans l’autre.
Mini/maxi fibres longues - base Factures de vente Comptabilités Matières (source Cipalin) Orge (62/63kg/hl kg) : 218,00
Déshydratés : non cotés
MATIF BLÉ MEUNIER - PARIS MATIF COLZA - PARIS Faute d’offre suffisante en matières premières sur le territoire natio-
1 lot : 50 tonnes. Prix en Euros par tonne. 1 lot : 50 tonnes. Prix en Euros par tonne. nal, la pulpe de betterave et la luzerne déshydratées ne sont toujours
Echéance 16/11/18 19/11/18 20/11/18 21/11/18 22/11/18 Echéance 16/11/18 19/11/18 20/11/18 21/11/18 22/11/18 pas cotées.
Déc. 2018 199,75 196,75 198,75 199,25 200,75 Févr. 2019 373,00 370,00 369,25 369,50 370,25
Mars 2019 203,00 200,00 202,25 202,50 204,25 Mai 2019 375,50 372,25 371,25 372,00 373,25
Août 2019 369,50 367,50 367,50 368,75 370,50
Pailles et fourrages : statu quo
Mai 2019 204,00 201,50 203,25 204,00 205,25
Sept. 2019 187,25 185,50 186,25 186,75 188,00 Nov. 2019 372,50 371,25 370,25 372,50 374,00 Les prix de la paille sur le marché physique français sont reconduits,
Déc. 2019 189,50 187,75 188,25 188,50 190,25 Févr. 2020 374,00 371,50 370,50 372,75 374,75 tous produits confondus.
Mars 2020 191,25 190,00 190,00 190,75 192,25 Mai 2020 372,50 370,00 369,25 371,50 372,00
Mai 2020 192,75 191,50 191,50 192,25 193,25 Août 2020 365,75 363,25 362,50 364,75 365,25 Sucre : recul après hausse
Sept. 2020 190,50 188,25 185,75 191,00 191,25 Nov. 2020 365,75 363,25 362,50 364,75 365,25 Les cours du sucre sur les places de marché de Londres et de New
Déc. 2020 192,50 190,75 188,50 193,50 193,25 Févr. 2021 365,75 363,25 362,50 364,75 365,25 York ont perdu du terrain sur la semaine, dans le sillage du pétrole.
Mars 2021 189,50 187,75 189,75 190,50 195,00 Mai 2021 365,75 363,25 362,50 364,75 365,25 Dans son rapport semestriel, le département états-unien de l’Agricul-
Volume 37 171 59 877 46 975 38 246 37 694 Volume 6 260 8 349 12 505 6 881 3 724
150
ture (USDA) a cependant fait état d’une production mondiale de sucre
PO 431 676 384 353 373 315 361 015 348 961 PO 97 209 97 335 98 304 101 334 101 877
en déclin, passant de 195 Mt en 2017/2018 à 186 Mt pour 2018/2019.
>Evolution du cours du blé
250 >Evolution du cours du maïs
200 L’Organisation internationale du sucre (Iso) avait déjà revu en baisse
ses prévisions de200
l’offre pour la récolte 2018/2019, ne prévoyant plus
26/11/2018
30/10/2017
30/10/2017

qu’un surplus de 2,2 Mt de sucre, là où elle prévoyait encore une


200
Chicago
Chicago
en dollars/boisseau
hausse de plus de 10 Mt au début de l’été. Néanmoins, la production
100
00
en dollars/boisseau 197 € 200
(27,2 kilos)
de sucre au Brésil, attendue en baisse par l’USDA, pourrait augmenter
(27,2 kilos)
3,49 $ 3,56 $
4,25 $ 5,08 $ 250
si les cours du pétrole continuent de baisser. «La baisse du prix de l’or
171 € noir rend l’éthanol moins compétitif», rappelle Nick Penney, analyste
199 e€
158,5 pour le courtier Sucden, ce qui pourrait ramener les agriculteurs vers
26/11/2018

Rouen
en euros/tonne
199
147 e€ Bordeaux
en euros/tonne
la production de sucre.
évolution hebdomadaire évolution hebdomadaire

Coproduits : nette augmentation en produits laitiers


>Evolution du cours du soja et du colza >Evolution du cours du sucre Le prix de la poudre de lait a bien progressé pour des livraisons spot,
comme celui de la poudre de lactosérum. Les cotations correspondent
26/11/2018
30/10/2017

26/11/2018

Chicago
en dollars/boisseau
aux derniers prix traités sur le marché français. Ce dernier est très
(25,4 kilos) 14,73 c Londres calme. Concernant les pailles et fourrages, les prix sont reconduits,
(sucre blanc)
9,73 $
369,5 € 383,5 $ en dollars/tonne 339 $ toute production confondue. Les cours des drêches de maïs ont peu
372 € 12,48 c évolué. Ils progressent un peu en rapproché sur Lacq, conséquence
8,62 $ d’un manque d’offre, mais reculent sur les échéances éloignées à
30/10/2017

Fob Moselle
en euros/tonne
150
New-York (sucre brut)
en cents/livre (453 gr)
Gand, dans le sillage des tourteaux. L’activité est au point mort. En
200
corn gluten feed, les prix sont en retrait, suivant le marché de la proté-
Evolution hebdomadaire Evolution hebdomadaire
ine. Les affaires sont rares et se résument à de la revente.
30 NOVEMBRE 2018 V
COURS ET MARCHES
➜ Fruits et légumes
MIN DE RUNGIS MARCHE A TERME DE LA POMME DE TERRE
Prix au kg sauf précision 27 novembre 26 novembre
Moyen e Francfort industrie (25 t)
Carottes cat. 1 (botte) 1,20 € / 100 kg
40 mm +
Choux verts cat. 1 - colis 6 6,50 nov. 2018 26,80
Choux-fleur cat. 1 - colis de 6 9,50
Champignons de Paris cat. 1 - plateau 1,90 avril 2019 30,30
Epinards 1,80 juin 2019 32,90
Laitue - Batavia cat. 1 - colis de 12 9,00 avril 2020 16,50
Navets violet rond 1,50
Charlotte cat. 1 0,80
Chérie cat. 1
Poireaux France cat. I
0,90
1,40
POMME DE TERRE DE CONSOMMATION

Cronenberger
Radis - la botte 0,80 27 novembre
Endives extra Nord-Picardie colis de 5 kg 2,30 Source : FranceAgriMer - Réseau RNM Cours hors taxe en euro
Endives Nord-Picardie colis de 5 kg 2,00 Bas Haut Moy. Var.
Pommes Granny Smith cat. 1 201-270 g plateau 1 rg 1,40
AGATA
Pommes Golden cat.1 201-270 g plateau 1 rg 1,50
Carotte : stabilité Pommes Gala cat.1 201-270 g plateau 1 rg 1,40 France lavée cat. I 50-75 mm carton 12,5 kg 500 750 600 =
L’annulation de commandes et les difficultés d’acheminements des
marchandises avec les blocages routiers ont entraîné un recul sensible MIN DE LOMME France lavée cat. I 50-75 mm filet 2,5 kg 500 680 590 =

des départs en semaine 47 (1.700 t dans le Sud-Ouest). Les cours sont Cours relevés par le Réseau des Nouvelles des Marchés centre de Lille - 27 novembre CHAIR FERME
restés inchangés. Les prix sont en «Euro/kg» (sauf indications contraires)
Prix Prix
Prix
moyen
peau jaune non lavée-lavable cat. I 35-55 mm big bag 350 420 370 =
L’arrêt probable du conflit social et le temps plus frais devraient favo- mini maxi
(Euro) peau rouge non lavée-lavable cat. I 35-55 mm big bag 360 420 380 =
riser une reprise du commerce. Salades
BINTJE
CHICORÉE frisée France cat.I (la pièce) 1,75 1,85 1,80
Chou-fleur : hausse des prix CHICORÉE Scarole France cat.I (la pièce) 1,75 1,85 1,80 France non lavée cat. II 40-75 mm filet 10 kg 280 330 310 =
Malgré les craintes liées aux blocages routiers qui ont limité les tran- ENDIVE Nord-Picardie cat.I colis 5kg 1,60 2,00 1,90 France non lavée cat. II 40-75 mm filet 25 kg 270 320 300 =
sactions sur le marché intérieur, les cours ont continué de progresser, ENDIVE Nord-Picardie extra colis 5kg 1,90 2,20 2,10
France non lavée cat. II 50-75 mm filet 10 kg 290 340 320 =
LAITUE Batavia blonde France cat.I colis de 12 (la pièce) 0,85 0,90 0,90
soutenus par une bonne demande export et un niveau d’offre mesuré
LAITUE Feuille de chêne blonde France cat.I colis de 12 (la pièce) 0,85 0,90 0,90 France non lavée cat. II 50-75 mm filet 25 kg 280 330 310 =
(2,17 millions de têtes commercialisées en semaine 47).
LAITUE Feuille de chêne rouge France cat.I colis de 12 (la pièce) 0,85 0,90 0,90 France non lavée cat. II 60-75 mm filet 25 kg 400 =
Une bonne demande pourrait se confirmer cette semaine sur l’Hexa- LAITUE pommée France cat.I colis de 12 (la pièce) 0,85 0,90 0,90
gone comme à l’export, avec l’arrêt probable des blocages et le temps MÂCHE Coquille France 4,90 6,50 5,50
CHARLOTTE
désormais propice à la consommation. Légumes et herbes aromatiques France lavée cat. I +35 mm carton 12,5 kg 650 750 710 =
AIL blanc sec France cat.I 60-80mm NC NC 2,25 France lavée cat. I +35 mm filet 2,5 kg 600 720 690 =
Poireau : un contexte favorable AIL violet sec France cat.I 60-80mm 3,70 4,50 4,20
Le commerce, chahuté par les problèmes de logistiques liés au conflit DIVERSES VARIÉTÉS DE CONSERVATION
ÉCHALOTE France cat.I 1,40 1,60 1,50
social, en particulier en début de semaine 47 s’est peu à peu réactivé à OIGNON jaune France cat.I 40-60mm 0,45 0,50 0,45 Bassin Nord non lavée cat. II 50-75 mm filet 10 kg 320 390 330 =
l’approche du week-end. Les cours ont peu évolué. OIGNON jaune France cat.I 60-80mm 0,38 0,55 0,50 Bassin Nord non lavée cat. II 50-75 mm filet 25 kg 290 380 320 =
Si des craintes persistent pour ce début de semaine, la bonne avan- OIGNON rouge France cat.I 60-80mm sac 5kg 0,90
Bassin Nord non lavée cat. II 60-75 mm filet 25 kg 320 410 390 =
cée des sorties (par rapport au planning de commercialisation), l’arrêt PERSIL frisé France (la botte) 0,60 0,70 0,65
progressif des perturbations et la météo plus fraîche sont autant de Légumes fruits et graines France lavée cat. I +35 mm carton 12,5 kg 650 750 710 =
COURGE Potimarron France 0,85 1,00 0,90
facteurs susceptibles de favoriser la bonne tenue du marché. France lavée cat. I +35 mm filet 2,5 kg 600 750 690 =
TOMATE ronde France grappe extra 1,60 2,20 2,10
Légumes tubercules, racines France lavée cat. I 40-75 mm filet 10 kg 330 440 390 =
Salade : fluidité CAROTTE France cat.I botte (la botte) 1,00 1,20 1,15 France lavée cat. I 40-75 mm filet 5 kg 340 450 400 =
Les blocages routiers s’estompant, le marché a retrouvé progressi- CAROTTE France cat.I colis 12kg 0,80 1,00 0,90
vement sa fluidité, certains acheteurs augmentant même leurs com- France lavée cat. I 50-75 mm filet 10 kg 340 450 400 =
CAROTTE France cat.I sac 10kg 0,70 0,70 0,70
mandes, en anticipation de la journée d’action du samedi. CÉLERI-RAVE France 0,80 1,10 1,00 France lavée cat. I 50-75 mm filet 5 kg 350 460 410 =
Un retour à la normale des conditions de marché est espéré cette se- NAVET rond France 1,00 1,30 1,20 ÉPIDERME ROUGE
maine. S’il se confirme, il pourrait être propice au maintien d’un bon POMME DE TERRE Agata lavée cat.I 50-75mm filet 10kg
0,70 0,85 0,80 France lavée cat. I +35 mm carton 12,5 kg 650 750 710 =
équilibre commercial, l’offre s’annonçant encore modérée. consommation
POMME DE TERRE CHAIR FERME Charlotte France lavée France lavée cat. I +35 mm filet 2,5 kg 600 750 690 =
0,90 0,95 0,90
cat.I +35mm carton 12,5kg
Tomate : fin
POMME DE TERRE CHAIR FERME Charlotte France lavée
Quelques derniers lots de tomate grappe du grand Ouest ont été écou- cat.I grenaille carton 12,5kg
1,00 1,20 1,20 POMME DE TERRE INDUSTRIE
lés sur les marchés de gros en semaine 47 sur une base de prix élevée POMME DE TERRE CHAIR NORMALE Agata France lavée 27 novembre
0,70 0,85 0,80
auprès d’une clientèle de fidèles. cat.I 50-75mm carton 12,5kg consommation Les prix constatés concernent une marchandise livrable au plus tard dans
Après la Bretagne, c’est au tour de la région nantaise de suspendre POMME DE TERRE CHAIR NORMALE div.var.cons Bassin la quinzaine qui suit sa publication initiale. Vrac départ Hors Taxes.
0,45 0,55 0,50
ses cotations. Le marché est désormais dans les mains des origines Nord lavée cat.I 55-75mm sac 5kg Attention : Les prix sont affichés en Euro/Tonne, pour toutes
les cotations en pommes de terre.
méditerranéennes (Espagne et Maroc). POMME DE TERRE CHAIR NORMALE div.var.cons de conserva-
0,55 0,60 0,60 Prix Prix Prix Varia.
tion France non lavée cat.II +60mm filet 25kg consommation Les prix sont en EUROS
J.-L.C mini maxi moyen Moy.
POMME DE TERRE CHAIR NORMALE div.var.cons France
NC NC 0,40 BINTJE
non lavée cat.I +50mm filet 5kg consommation
Évolution du cours de la pomme de terre du bassin Nord POMME DE TERRE div.var.cons Bassin Nord lavée
0,45 0,50 0,47
Bassin Nord non lavée < 345 g sous eau
150,00 150,00 150,00 =
en euro/kg cat.I 40-70mm sac 10kg +35mm vrac Fritable : la tonne
2018 2017 2016 POMME DE TERRE lavée cat.I 50-75mm filet 10kg consommation 0,45 0,55 0,50 CHAIR NORMALE
0,5 POMME DE TERRE non lavée cat.I +50mm filet 10kg
0,45 div.var.cons Bassin Nord non lavée 360g
consommation
sous eau industrie Tout venant 35mm 250,00 270,00 270,00 =
source : FranceAgriMer - RNM

RADIS France botte (la botte) 0,70 0,85 0,75


et + Fritable : la tonne
0,4 Légumes verts, tiges
CÉLERI-BRANCHE vert France cat.I (la pièce) 0,75 0,90 0,80 FONTANE
CHOU blanc France cat.I colis de 6 (la pièce) 1,00 1,20 1,10
+35mm vrac Fritable : la tonne 250,00 270,00 260,00 =
CHOU Frisé vert France cat.I (la pièce) 1,10 1,20 1,10
0,3
CHOU rouge France cat.I (la pièce) 0,95 1,10 1,10
CHOU DE BRUXELLES France cat.I 1,60 • Vous pouvez retrouver la cotation quotidienne de la pomme
de terre au stade expédition ou industrie :
CHOU FLEUR France cat.I gros (la pièce) 1,40 1,70 1,50 - sur le site internet :
0,2
FENOUIL France 1,40 1,60 1,50 www.Rnm.franceagrimer.fr, en souscrivant un abonnement
directement sur ce site,
POIREAU France cat.I 1,20 1,20 1,20
Par fax ou mail en souscrivant un abonnement auprès du
semaines POIREAU France cat.I botte 1kg 1,20 1,30 1,30 centre de Lille au 03 62 28 40 49.
0,1 Champignons • Vous pouvez également obtenir la cotation quotidienne de
39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 la pomme de terre au stade expédition par un simple coup de
Cours stade expédition bassin Nord, Pdt div. var. cons. lavée, cat. I 40-75 mm, sac 10 kg PLEUROTE France plateau 5,00 6,50 5,50 téléphone sur audiotel au 08 92 68 67 82 (coût : 0,34_ la mn).

ENDIVES
Cours relevés par le Réseau des Nouvelles des Marchés centre de Lille
NORD / PICARDIE Expédition Hebdo - Valeur moyenne quotidienne. Les prix sont en Euros.
• Vous pouvez retrouver la cotation quotidienne
de l’endive Nord Picardie au stade expédition :
Cat.I 2 x 500 g : Cat.I 6/9 fruits Cat.I colis Cat.I sachet Extra colis Extra plateau
Date
le kg sachet 1 kg : le kg 5 kg : le kg 1 kg : le kg 5 kg : le kg 1 rg : le kg - sur le site internet :
www.Rnm.franceagrimer.fr, en souscrivant un
19/11/18 - - - - - - abonnement directement sur ce site,
20/11/18 1,74 1,92 1,70 1,71 1,84 1,98 - Par fax ou mail en souscrivant un abonnement
auprés du centre de Lille au 03 62 28 40 49.
21/11/18 1,74 2,00 1,70 1,70 1,86 2,01
• Vous pouvez également obtenir la cotation quo-
S. LEITENBERGER

22/11/18 1,78 1,95 1,63 1,64 1,79 1,92


tidienne de l’endive Nord Picardie au stade expé-
23/11/18 1,45 1,62 1,59 1,63 1,69 1,91 dition par un simple coup de téléphone sur audio-
tel au 08 92 68 67 82 (coût : 0,34_ la mn).
Moyenne 1,67 1,87 1,65 1,67 1,79 1,95
VI 30 NOVEMBRE 2018

COURS ET MARCHES
➜ Productions animales
GROS BOVINS ENTREE-ABATTOIR BASSIN NORD-EST GROS BOVINS VIFS COTATION EUROP
du 19 au 25 novembre Au kg net :
JEUNES BOVINS 12 A 24 MOIS BŒUF GENISSES VACHES RETHEL 19 novembre
Viande hors Bl. Aqu. Charolaise Limousine Bœufs R - (=) - Génisses U 4,00 (=) ; R 3,60 (=) - Vaches U 3,60 (=) ;
En Viande R 3,40 (=) ; O 3,05 (=) - Jeunes bovins U 3,75 (+0,02)
Viande hors Bl. Aqu. Viande BI/Parth. Parth.
€/kg Mixte Lait Viande Mixte Lait mixte Mixte Lait
BI/Parth. Parth. + 350 kg - 10 ans - 10 ans - 10 ans - 10 ans ARRAS 22 novembre
net lait
+ 350 kg + 350 kg + 350 kg + 350 kg Bœufs E 4,90 (=) ; U 3,70 (=) ; R 3,50 (=) - Génisses E - (-) ;
U - (-) ; R 3,60 (=)  ; Vaches E 5,30 (=) ; U 3,75 (=) ; R 3,55 (=) ;
E 4,33 - - - - - - - - - - - - - - Jeunes bovins U - (-)
U+ 3,89 (+0,03) 4,20 (+0,02) - - - - - - - - - - - - - SANCOINS 21 novembre
Génisses U 3,75 (-0,02) ; R - (-) ; Vaches U 3,70 (-0,03) ;
U= 3,87 (+0,03) 4,13 (-0,01) - - - - - 4,74 (+0,01) - - - - - - - Jeunes bovins U - (-)
FORGES-LES-EAUX 22 novembre
U- 3,84 (+0,04) 4,02 (=) - - - - - 4,35 (+0,07) - 3,98 (+0,03) 4,62 (+0,01) 3,82 (=) 4,24 - -
Bœufs U 3,80 (-) ; R 3,47 (-) - Génisses U - (-) ; R - (-) ; O - (-) - Vaches
U 3,77 (=) ; R 3,51 (=) - Jeunes bovins U 3,74 (-) ; R 3,56 (-)
R+ 3,80 (+0,04) - - - 3,83 - - 4,05 (+0,03) - 3,77 (+0,01) - 3,75 (+0,05) - - -
CHOLET 19 novembre
R= 3,65 (+0,06) - - - - - - 3,77 (+0,03) - 3,66 (=) - 3,65 (=) - - - Bœufs U - (-) ; R - (-) - Génisses E 5,55 (=) ; U 4,31 (=) ; R 3,72 (=) ;
Vaches E 4,93 (=) ; U 4,11 (=) ; R 3,66 (=) ; O 3,35 (=)
R- 3,51 (=) - 3,34 (-0,02) - 3,52 - - - - 3,55 (+0,07) - - - - - Jeunes bovins E 4,11 (=) ; U 3,76 (=) ; R 3,63 (=)
Blondes d’Aquitaine :
O+ - - 3,32 - - - - - - - - - - 3,24 (+0,09) - Génisses plus de 350 kg : E - (-) ; U 4,13-5,10-4,68 (=) ;
R 3,58-4,05-3,79 (=)
O= - - 3,3,1 3,18 (=) - 3,21 (=) - - - - - - - 3,16 (+0,08) 2,68 (+0,03) Vaches plus de 350 kg moins de 10 ans : E 4,86-5,10-4,93 (=) ;
U 4,13-4,76-4,50 (=) ; R 3,56-4,02-3,76 (=)
O- - - - 3,16 (+0,01) - - 2,90 (+0,01) - 2,81 - - - - - 2,60 (-0,01) Jeunes bovins : E 4,24-4,55-4,27 (=) ; U 4,04-4,22-4,16 (=)
P+ - - - 3,15 (+0,04) - - 2,87 (+0,01) - - - - - - - 2,60 (-0,01) BROUTARDS MOULIN-ENGILBERT
20 novembre
P= - - - - - - 2,86 (=) - - - - - - - 2,59 (=) < 200 kg : E- U- R-;
200-250 kg : E- U 3,00-3,27 R 2,77-2,96 ;
P- - - - - - - - - - - - - - - -
250-300 kg : E- U 2,80-2,92 R 2,78-2,98 ;
Légende : Niveaux d’engraissements retenus pour les jeunes bovins, bœufs, génisses et vaches : conformations E et U : niveaux 2 et 3 ; conformations R, O et P : niveau 3 300-350 kg : E- U 2,79-2,99 R 2,65-2,71 ;
Vaches limousines : l’insuffisance des effectifs ne permet pas d’effectuer des cotations selon les critères de FranceAgriMer. 350-400 kg : E- U 2,58-2,82 R 2,55-2,69 ;
L’ensemble des cotations nationales et régionales est disponible sur le site de France Agrimer à www.RNM.franceagrimer.fr 400-450 kg : E- U 2,60-2,81 R 2,44-2,58 ;
450-500 kg : E- U 2,56-2,63 R -.

BOVINS MAIGRES VEAUX DE BOUCHERIE


Moyenne hebdomadaire FranceAgriMer Moyenne hebdomadaire FranceAgriMer
BROUTARDS MOULIN-ENGILBERT
Cotation de référence du 19 au 25 novembre Prix moyen pondéré aux 100 kg net : 563,5 (+2) du 19 au 25 novembre (€/Kg/carcasse)
24 avril
(e/Kg/vif) E3 U3 R3 O3 BLANC ROSE TRÈS CLAIR ROSE CLAIR
< 200 kg : E- ROSE U- ROUGE
R -;
Limousins mâle 6-12 mois (250 kg) 3,16 2,99 2,65 – E U R O P E U R O E 200-250
PU Rkg : O PE - E U R UO3,25-3,37
P E UR2,83-3,24
R O ; P
Limousins mâle 6-12 mois (300 kg) 2,98 2,81 2,55 – 250-300 kg : E- U 2,99-3,32 R 2,81-3,10 ;
Nord - - - - - - 7,88 6,31 5,64 4,66 - 300-350
7,19 6,26
kg :5,61 4,66 - 4,71
E 3,01-3,01 4,61 4,04
U- 3,30 - - R 2,78-2,87
3,72 3,13 ; -
Limousins mâle 6-12 mois (350 kg) 2,82 2,67 2,45 –
Limousins femelle 6-12 mois (270 kg) 2,77 2,67 2,20 – Sud - - - - - 350-400 kg : E -
- 8,61 6,56 5,80 4,17 - 7,83 6,37 5,74 4,81 - 6,28 5,49 5,24 4,14 -U 2,90-3,14 - R 2,73-2,93
- 4,60 ; -
400-450 kg : E- U 2,68-2,90 R2,63-2,72 ;
Charolais mâle 6-12 mois (300 kg) – 2,73 – – Cotation nationale - - - - - 10,07 8,39 6,42 5,73 4,29 9,41 450-500
7,57 6,30
kg :5,66 4,71 - 5,96 4,99 U4,67
E 2,66-2,83 3,71 -
2,62-2,71 - R -.4,00 3,87 3,23
Charolais mâle 6-12 mois (350 kg) – 2,70 2,55 –
Charolais mâle 6-12 mois (400 kg) – 2,62 – –
MARCHE AUX BESTIAUX LE CATEAU EN CAMBRESIS 27 novembre MARCHÉ AU CADRAN
Charolais mâle 12-24 mois (450 kg) – 2,50 –
Effectif : - Cotation des veaux
Charolais mâle 12-24 mois (500 kg) – 2,46 – – 28 novembre
Observations : cours reconduits de plus de 10 jours
Charolais femelle 6-12 mois (270 kg) – 2,65 – –
Charolais femelle 12-24 mois (400 kg) – 2,51 – – Mini Maxi Moyenne Variation Veaux Engraissement
Croisés mâle 6-12 mois (300 kg) – 2,89 2,68 – 59 - Avesnes-sur-Helpe - Desvres
R 3,25 3,45 3,35 =
Croisés mâle 6-12 mois (350 kg) 3,00 2,74 2,58 – Amenés 183 à Haut Lieu.
Croisés mâle 6-12 mois (400 kg) – 2,68 2,48 – Vache O 2,50 2,60 2,55 =
A la pièce
Croisés femelle 6-12 mois (270 kg) – 2,53 2,24 –
P 1,60 2,40 2,10 =
Croisés femelle 12-24 mois (400 kg) – 2,45 2,10 – Veaux race Bleue et Croisés 120-360
U 3,45 3,65 3,55 =
Génisse
VEAUX DE 8 JOURS A 4 SEMAINES R 3,20 3,50 3,40 =
Gros veaux indemnes IBR 80-100

Moyenne hebdomadaire FranceAgriMer Très bons veaux non indemnes 80-100


R 3,20 3,40 3,30 =
du 19 au 25 novembre
Bœuf O 2,70 2,85 2,80 = Bons 70-80
Moyennes nationales constatées sur le Foirail
• Mâle type viande : 153 (-1) ; Femelle type viande : 77 (=) Moyens 20-40
P 1,60 2,60 2,40 =
• Mâle type lait 40-45 kg : 11 (=) ; 45-50 kg : 46 (=) ; 50-60 kg : 83 (=)
• Femelle type lait 40-45 kg : — ; 45-50 kg : — ; 50-60 kg : — Taureau 2,10 2,85 2,50 = Petits inv.
E/Tête Mâles Femelles
supérieur > 70 kg < 60 kg 60-70 kg supérieur > 70 kg < 60 kg 60-70 kg
Charolais 480 415 242 306 411 343 167 253 PORCS
Limousin 525 489 285 391 461 403 230 316
Moyenne hebdomadaire FranceAgriMer
Blond d'Aquitaine — — — — — — — —
Rouge des Prés 480 445 250 325 440 365 165 265 du 16 au 22 novembre
€/Kg/Carcasse Classe E Classe S
supérieur < 60 kg 70-80 kg 60-70 kg supérieur < 50 kg 60-70 kg 50-60 kg Bretagne 1,27 1,36
Croisé race à viande 450 205 395 270 335 95 275 170 Centre, Haute et Basse-Normandie, Pays-de-Loire, Poitou-Charentes 1,31 1,40

supérieur 50-65 kg 45-50 kg 40-45 kg supérieur 50-65 kg 45-50 kg 40-45 kg


Nord, Pas-de-Calais, Picardie, Ile-de-France, Lorraine, Alsace, Champagne, Ardennes 1,31 1,39
Mixte Montbéliard 186 120 36 8 — — — — Cotations régionales du porc charcutier classe E - Entre parenthèses, évolution par rapport à la semaine précédente.
Mixte Normand 128 84 53 20 — — — — Classe E (nouvelle définition) : teneur en viande maigre (TMP) de 55% à moins de 60% (antérieurement : TMP de 55% et plus).
Classe S (introduite comme classe obligatoire par le réglement (UE) n°1308/2013) : teneur en viande maigre (TMP) supérieure ou égale à 60%.
supérieur < 40 kg 50-60 kg 45-50 kg 40-45 kg supérieur < 40 kg 50-60 kg 40-45 kg 40-45 kg
Croisé mixte 432 — 286 152 33 277 — 163 88 21 COTATIONS RÉGIONALES PORC-DÉCOUPE NORD-PICARDIE MARCHÉ DU PORC BRETON
Lait 107 25 83 46 11 — — — — — 22 - Plérin 22 novembre
Cours relevés par le Réseau des Nouvelles des Marchés centre de Lille du 12 au 16 novembre
Présentés : 26 531
supérieur > 60 kg < 50 kg 50-60 kg supérieur > 60 kg < 50 kg 50-60 kg Prix net de ristourne, départ salle de découpe, hors taxes aux 100 kg.
Pièces provenant de carcasses de porc dont le pourcentage de muscle oscille entre Base 56 TMP 1,171 E (+0,001)
Croisé race laitière 308 221 75 161 232 120 33 70
49 et 60 pour cent. Quantités exprimées en tonnes. Base 56 TMP + charte
Lorsque seul le prix moyen est indiqué, il s’agit de la moyenne pondérée des prix relevés 1,191 E
qualité régionale (T)
La grande majorité des informations contenues dans ces pages sont réalisées avec le concours du quotidien
«Les Marchés» et l’hebdomadaire «La Dépêche». Toutes reproductions et communications sont interdites Les prix sont en «euro/kg», Prix Prix Variations Vendus au classement de
Prix 1,163 à 1,175 E
les quantités sont en «tonne» mini maxi moyennes prix départ élevage
moyen €
(sauf indications contraires) € € € Moyenne mobile 12 mois 1,195 E

Epaule : Ronde, sans gorge, Coches 293 vendues


brute non élaborée poids compris 1,56 2,15 1,58 -0,04 Moyenne départ élevage 0,756 E (-0,001)
entre 5,5 et 6,5 kg Fourchette départ élevage 0,752 à 0,762 E
Moyenne transportées 0,752 E (-)
Jambon : Sans mouille, sans crosse, Fourchette transportées 0,750 à 0,755 E
2,14 2,67 2,18 -0,19
poids 10 kg environ 26 novembre
Présentés : 5 141
Longe : sans palette, sans travers, base 56 TMP 1,170 E (-0,001)
avec pointe, poids compris entre 2,66 3,15 2,84 -0,08
base 56 TMP + charte
9,5 et 10,5 kg 1,190 E
François d’Alteroche

qualité régionale (T)


Poitrine : Brute de coupe avec mouille, Vendus au classement de
1,165 à 1,174 E
sans plat de côtes d’épaule, 1,98 2,66 2,02 -0,12 prix départ élevage
poids compris entre 5,5 et 6,5 kg Moyenne mobile 12 mois 1,195 E
30 NOVEMBRE 2018 VII
COURS ET MARCHES
➜ Productions animales ➜ Analyses des marchés
OVINS ŒUFS
Moyenne hebdomadaire FranceAgriMer Zone Nord Rungis Œufs : commerce freiné par

BREBIS Ciré Couvert
du 19 au 25 novembre
Couvert
27 novembre
Sont pris en compte les œufs de la produc-
tion communautaire de la catégorie «A» en
le mouvement des gilets jaunes
U - - -
colis de 360, sauf pour le calibre TG (+73 g).
- 30 kg R - - + 30 kg - Cours hors taxe en Euro/. La semaine dernière, les fon- d’œufs calibrés ont été plus for-
O 2,66 2,33 2,16 Très gros (+73 g) les 100 pièces 11,30 e damentaux du marché français tement chahutés, en particulier
AGNEAUX Ciré Couvert Couvert Gros (63-73 g) les 100 pièces 9,25 e
restés inchangés : consommation dans la moitié sud du pays. Alors
16 U 6,68 6,69 19 à 6,56 Moyens (53-63 g) les 100 pièces 8,99 e
régulière à tonique pour une offre que le commerce restait très fluide
à 19 kg R 6,29 6,34 22 kg 6,25 Petits (-53 g) les 100 pièces -
limitée. Reste que le mouvement aux dires de certains centres,
O - 5,51 - des gilets jaunes a perturbé la lo- d’autres ont vu leurs stocks pro-
Parthenay 21 novembre VOLAILLES gistique d’une partie de la filière gresser et les commandes se cal-
BREBIS E Variation E Variation Marché de Deinze et, surtout, a désorganisé les li- mer au fil des jours. De quoi frei-
U 1,10 = plus de 1,05 = 21 novembre
vraisons comme la fréquentation ner la hausse des cours voire les
moins de 60 kg R 0,70 = 60 kg 0,70 = Prix e/100 kg Evolution
des points de vente. Ainsi, si les stabiliser selon l’opérateur et le
O - - - -
envois d’œufs vers les centres ont calibre considérés.
Poulets (belplume y 75-77 -2
AGNEAUX E Variation E Variation
compris) été quelque peu bousculé, ceux Laure-Anne Lefebvre (Les Marchés)
Poules brunes 7-9 =
E 3,65 = 3,65 =
Poules blanches 1-3 = Évolution de la Tendance Nationale Officieuse de l’œuf calibré
U 3,20 = 38 à 3,05 = en euros/100 œufs, par semaine
- 38 kg R 2,70 = 44 kg 2,60 = Reproductrices 63-65 =
(poids vivant moins 2%) 12,50
O - - - -
Tous les prix sont côtés hors TVA 2016
Gras U.R.O
Sancoins 21 novembre Min de rungis 10,75 2017
brebis de réforme E Variation E Variation prix HT kg/net 27 novembre
2018
U 0,97 +0,02 plus de 1,06 -0,05 Mini e Maxi e
Pintades label France 4,70 5,70 9,00
- 60 kg R 0,71 +0,01 60 kg 0,95 +0,01
O - - - - Poulets entier France
2,20 2,50
standard prêts à cuire
AGNEAUX E Variation E Variation 7,25
Poulets entier France label 3,60 4,70
E - - - -
Poules France standard 1,90 2,15
-38 kg U 3,04 +0,08 38 à 3,01 +0,05
Coqs France standard 2,15 2,30 5,50
R 2,91 +0,19 44 kg 2,88 +0,05 35 37 39 41 43 45 47 49 51
Canards entier de Barbarie
O - - - - 3,70 4,00 Source : Les Marchés
3 kg et +

CHEVAUX > Ces pages de cours et cotations sont une co-pro-


Moyenne hebdomadaire FranceAgriMer duction des journaux de Picardie (l’Agriculteur de Commentaires FNB de la situation et des perspectives
 du 19 au 25 novembre
l’Aisne, l’Oise Agricole, l’Action Agricole Picarde) ;
Champagne-Ardenne (Agri-Ardennes, la Marne
de marché
(E/Kg/Carcasse) Agricole, la Revue Agricole de l’Aube, l’Avenir
Extra Bon Bovins finis ATTENTION : pas de commentaire FNB de la situation et des perspec-
Animaux jeunes Agricole et Rural de Haute Marne) ; Centre Ile-de- tives de marché gros bovins finis cette semaine.
Laitons légers clair — — France (Horizons éditions Eure-et-Loir, Loir-et-Cher,
Seine-et-Marne, Ile-de-France) ; et du Nord-Pas-de- INFORMATION : les éleveurs dénoncent toujours les modalités de formation des prix
Poulains lourds foncé — — qui ont pour seul objectif de conserver des niveaux de cotations les plus bas possibles.
Calais (Terres et Territoires).
Chevaux d’âges Ces modalités consistent à déterminer un prix de base (communiqué à FranceAgriMer
La grande majorité des informations contenues pour les cotations) puis un complément de prix versé plusieurs semaines après l’abat-
Races légères < 360 kg — — tage (non communiqué à FranceAgriMer). Elles s’appliquent tout particulièrement aux
dans ces pages sont réalisées avec le concours
Races lourdes > 360 kg — — bovins valorisés «Eleveur & Engagé». Les cotations publiées par FranceAgriMer ne re-
du quotidien «Les Marchés» et l’hebdomadaire flètent donc pas la réalité de la valorisation des bovins à l’entrée abattoir.
* Prix rendu à la frontière italienne. Entre parenthèses, variation par rapport à la semaine précé- «La Dépêche». Toutes reproductions
dente. Moyenne nationale des prix des carcasses. Origine France entrée abattoir (Hors taxe) et communications sont interdites Bovins maigres (au 26 novembre) : cours reconduits.

➜ Analyses des marchés des productions animales

Produits laitiers : trouver de nouvelles pistes


pour le grand export
Alors que le marché européen des ajoutée y sont très recherchés, thermique après la fermentation, en Asie et au Moyen-Orient, les produits frais ne pourraient être
produits laitiers est arrivé à ma- l’Union européenne étant syno- tuant les bactéries, n’ont plus le perçoivent comme des aliments acheminés. Ils permettent aus-
turité, les industriels se tournent nyme de qualité. Ainsi, les expor- droit à l’appellation yaourt mais bénéfiques pour leur santé, mal- si des économies d’échelle par
vers le grand export pour cher- tations européennes de poudre sont considérés comme des laits gré l’absence de probiotiques vi- une production massive, la DLC
cher la croissance. L’évolution de lait infantile ont elle continué fermentés ayant subi un traite- vants et la présence d’additifs. Le n’étant pas un problème. Le taux
des habitudes alimentaires peut leur progression, affichant des ment thermique après fermen- marché mondial du seul yaourt de pénétration de ces yaourts est
les aider à trouver de nouvelles volumes en hausse de 14 % sur tation. Néanmoins, la réglemen- longue conservation à boire est encore très faible, ce qui laisse de
opportunités pour se placer sur les huit premiers mois de l’année tation diffère de par le monde et estimé à 12,5 milliards d’unité belles perspectives de croissance
ces marchés. de l’année. Les exportations de l’on peut retrouver ces produits par an, selon Tetra Pak. de ce marché. La Chine, la Thaï-
La consommation de produits laits liquides qui apparaissaient sous les termes yaourts longues Pour les industriels, ces produits lande, le Vietnam, le Koweït et
laitiers s’essouffle en France. Ain- il y a peu comme une alterna- conservation sur les étals d’Asie, offrent de nouvelles perspectives, le Cameroun sont les principaux
si, sur les neuf premiers mois de tive intéressante et un nouveau du Moyen-Orient et d’Afrique, notamment vers les zones ru- amateurs.
l’année, les achats des ménages débouché prometteur ne sont où ils peuvent se conserver 9 à rales ou difficiles d’accès ou des Virginie Pinson (Les Marchés)
de produits laitiers pour leur en revanche pas à la hauteur des 12 mois à température am-
consommation à domicile ont eu attentes. Elles n’ont atteint que biante. Ils se présentent brassés Évolution des ventes au détail
taux de croissance annuelle composée (2012-2017) en volume
tendance à reculer par rapport 175 000 tonnes sur les huit pre- en pot ou à boire et peuvent être
à l’année précédente : - 3,3 % miers mois de l’année, selon le consommés réfrigérés ou non, 12,0 Yaourts et yaourts à boire
pour le lait de consommation li- Clal, contre 221 000 l’an dernier en fonction des préférences du
quide, - 2,4 % pour les yaourts, (- 21 %), à leur plus bas niveau de consommateur qui varient selon Boissons lactées aromatisées
- 3,1 % pour les desserts frais ces cinq dernières années. les continents. 8,8
par exemple, selon les données Les consommateurs ont vite été
FranceAgriMer-Kantar Worldpa- Le yaourt longue conservation séduits par les atouts de ce pro- 5,6
nel. Une ambiance maussade a le vent en poupe duit. Ils sont très stables quelques
qui se retrouve dans la plupart En France, la réglementation soient les conditions de stockage,
2,4
des autres pays de l’Union euro- définit strictement l’usage du ne risquent pas de rupture de la
péenne et qui poussent les indus- mot yaourt et le réserve à des chaîne du froid, ce qui est un
triels laitiers à chercher des relais produits ensemencés avec trois atout dans certains pays afri- -0,8
de croissance sur des marchés bactéries lactiques qui doivent cains par exemple. Ils répondent
Asie Moyen Orient Afrique
plus exotiques comme l’Asie, le se retrouver vivantes dans le aux exigences de praticité et -4,0 Pacifique
Proche-Orient et l’Afrique. produit consommé. Les produits sont des produits nomades. Les Source : Euromonitor- élaboration Les Marchés
Les produits à forte valeur laitiers ayant subi un traitement consommateurs, notamment