Sunteți pe pagina 1din 24

SOS

COMMENT GÉRER
LES ÉMOTIONS

Gérer l’anxiété, la colère


et la dépression

DEUXIÈME ÉDITION

NT GÉR
ME
M
ER
CO

LE
S


N

M OT I O

http://www.sosprograms.com

xvii
Le monologue intérieur et les convictions
comme causes de l’anxiété.

« J’aimerais l’inviter à sortir,


mais j’ai peur qu’elle me
dise non. Ce serait terrible si
elle refusait. Je me sentirais
dévalorisé et ne pourrais le
supporter ! »

CE SONT PRINCIPALEMENT VOTRE MONOLOGUE


INTÉRIEUR ET VOS CONVICTIONS QUI DÉTERMINENT
VOS SENTIMENTS ET VOTRE COMPORTEMENT.

xviii
PARTIE 1

COMPRENDRE
NOS ÉMOTIONS

NT GÉR
ME
M
ER
CO

LE
S


N

M OT I O
Partie 1 - Comprendre nos émotions

Introduction

« SOS – COMMENT GÉRER LES ÉMOTIONS » est votre guide pour


aborder une large variété de problèmes émotionnels courants. Nous
examinerons les questions et les solutions aux problèmes tels que :
Les problèmes émotionnels auxquels les gens font face :
• Janet, 17 ans, a-t-elle absolument besoin d’un corps parfait à
100 % pour avoir une bonne estime d’elle-même ?
• Y a-t-il une alternative entre exprimer sa colère et la retenir ?
• C
 omment Maria peut-elle gérer sa grande anxiété afin de
prononcer son discours ?
• Suis-je responsable de mes propres émotions ou est-ce que ce
sont les autres et les événements déplaisants qui le sont ?
• Comment puis-je faire face plus efficacement à la colère, au
ressentiment, à l’inquiétude et à la frustration ?
• Les gens se sentent-ils plus « stressés » par le poids que les autres
placent sur eux ou par celui qu’ils placent eux-mêmes sur eux ?
• Qu’est-ce que le trouble panique, l’agoraphobie, la phobie
sociale, le trouble obsessionnel compulsif et le trouble bipolaire ?
• Comment le fait d’avoir été renvoyée d’un poste important a-t-il
conduit Barb à une dépression clinique de plusieurs mois ?
• Que peut faire Joshua contre ses attaques de panique ?
• Tyler voudrait inviter Jessica à sortir. Comment peut-il contrôler
son anxiété pour pouvoir le faire ?

3
SOS – Comment gérer les émotions

Pourquoi j’ai écrit « SOS – COMMENT GÉRER LES ÉMOTIONS »


Mon premier objectif était d’aider les gens à mieux gérer l’anxiété,
la colère, la dépression et d’autres sentiments désagréables. Une
pratique répétée des méthodes et des principes de SOS vous conduit à
une maîtrise plus efficace des problèmes et frustrations de la vie et à une
meilleure gestion des relations avec les autres. Vous expérimenterez
également une plus grande satisfaction et gagnerez une plus grande
capacité à vous fixer et à atteindre des objectifs réalistes.
SOS enseigne des principes et des méthodes d’autoassistance de
la perspective de la thérapie cognitivo-comportementale (et plus
particulièrement de la thérapie rationnelle émotive). Dans « SOS
– COMMENT GÉRER LES ÉMOTIONS », j’ai essayé d’expliquer
clairement, de manière intéressante et engageante en quoi consistent
ces méthodes d’autoassistance. C’est la raison pour laquelle j’ai
utilisé de nombreuses d’illustrations. J’ai écrit « SOS – COMMENT
GÉRER LES ÉMOTIONS » parce que je ne trouvais pas de livre
identique.

Qui peut bénéficier de SOS ?


SOS est destiné aux adultes et aux adolescents qui désirent avoir
une meilleure connaissance d’eux-mêmes et plus de contrôle sur
leurs émotions déplaisantes.
J’ai écrit SOS pour les personnes qui veulent savoir comment
obtenir un changement émotionnel positif, pour les patients de
thérapeutes et pour tous ceux qui choisissent de ne pas avoir
recours à un conseiller, mais qui souhaitent s’en sortir en utilisant
les matériels d’autoassistance. Les personnes qui souhaitent
augmenter leurs aptitudes, y compris leur intelligence émotionnelle,
trouveront SOS utile.
De nombreux conseillers recommandent des livres d’autoassistance
à leurs patients. J’ai également écrit SOS pour les conseillers qui
souhaitent accélérer une thérapie en offrant à leurs patients matériel
de lecture pour leur permettre d’avoir une meilleure compréhension
d’eux-mêmes et ainsi opérer un changement positif.

4
Partie 1 - Comprendre nos émotions

SOS peut être utilisé dans une variété de programmes et


d’établissements pour adultes et jeunes. Plusieurs de ces programmes
et établissements sont listés au chapitre 13 (Information pour
conseillers).
Les actes de colère et de violence deviennent de plus en plus
courants dans la société contemporaine. Comment devons-nous
conseiller à nos jeunes de gérer leur colère : la retenir en eux ou
la laisser s’exprimer ? Éducateurs, conseillers scolaires, parents
et autres professionnels aidants portent la responsabilité d’aider
les autres à gérer leurs problèmes émotionnels et leurs relations
sociales. Les méthodes et principes de SOS leur seront utiles
pour aider les adultes et les jeunes à comprendre la cause de
leur contrariété et ce qu’ils peuvent faire pour mieux gérer leurs
émotions.
Les étudiants en thérapie et conseil de deuxième et troisième
cycle universitaire ont besoin d’apprendre la thérapie cognitivo-
comportementale. « SOS – COMMENT GÉRER LES ÉMOTIONS » en
est une introduction claire et facile à comprendre.

La meilleure manière d’utiliser ce livre


Lisez SOS et mettez en pratique ses exercices et recommandations.
Il y a une section appelée « Principaux points à retenir » à la fin de
chaque chapitre. Ce sont les idées et recommandations les plus
importantes développées dans ce chapitre.
Tout au long de SOS, je vous recommande de vous soumettre à
des exercices pour vérifier que vous avez bien compris les méthodes
d’autoassistance que vous apprenez.
Le chapitre 12 contient quatre séries de quiz et exercices qui
correspondent aux quatre parties de SOS. Après avoir lu les chapitres
1, 2 et 3 (Partie 1 de SOS), allez au chapitre 12 et complétez la
première série de quiz et exercices. Vous aurez ainsi un précieux
feedback sur votre compréhension de ces trois premiers chapitres et
gagnerez de l’expérience dans la mise en pratique des méthodes et
principes de SOS dans votre vie.

5
SOS – Comment gérer les émotions

Il y a aussi des quiz et exercices sur les trois dernières parties de


SOS, qui se trouvent également au chapitre 12.
Un certain nombre de citations guides apparaissent tout au
long de SOS. Ces citations SOS sont particulièrement importantes.
Sélectionnez celles qui sont les plus importantes pour vous, faites-
en des copies et disposez-les à un endroit où vous pourrez les voir
plusieurs fois par jour !

Citation guide SOS

CONTRÔLEZ L’ANXIÉTÉ, LA COLÈRE ET LA DÉPRESSION


AVANT QU’ELLES NE VOUS CONTRÔLENT !

« SOS – COMMENT GÉRER LES ÉMOTIONS » est basé sur mon


expérience professionnelle en tant qu’enseignant à l’université et
comme psychologue clinicien, l’expérience de mes collègues, mes
propres expériences et les conclusions de bon nombre de recherches
sur la thérapie.
Comprendre et mettre en pratique le programme SOS vous
permettra d’apprendre des méthodes efficaces d’autoassistance, de
savoir comment améliorer vos pensées et vos sentiments, et d’avoir
plus de succès dans la poursuite de vos objectifs.
Commençons dès maintenant avec le chapitre 1 : Atteindre la
satisfaction et accomplir nos objectifs.*

Note technique : SOS est fondé sur la thérapie rationnelle-émotive et la


thérapie cognitivo-comportementale. Vous trouverez des références sur plus
de 500 résultats de recherches sur la thérapie rationnelle-émotive sur le site
www.rebt.org.

6
Chapitre 1

Atteindre la satisfaction
et accomplir nos objectifs

RENCONTRE AVEC LE TIGRE À DENTS DE SABRE

Le « réflexe de lutter ou fuir » et les émotions telles que la peur ont


permis à nos ancêtres de survivre à un monde dangereux. S’ils
rencontraient un tigre à dents de sabre, la fuite était en général le
meilleur réflexe !

Combattre le serpent
Il faisait nuit et je rampais sous ma maison avec une lampe de
poche dans l’intention de transférer une ligne TV d’une pièce à une
autre. Distrait par un labyrinthe de tuyaux, de fils et d’insectes, je
rampai juste au-dessus d’un serpent ! Mon sang se gela, je paniquai
en voyant ses deux yeux, et je me dis : « c’est un serpent ! ».

7
SOS – Comment gérer les émotions

Mon rythme respiratoire s’accéléra et mon cœur se mit à battre


la chamade. Comme je soulevais ma lampe de poche pour frapper
le serpent, je me dis : « Si je manque le serpent, ma lampe de poche
va probablement se casser et le serpent et moi serons tous les deux
dans le noir. » Je frémis, me saisis d’un tuyau et frappai le serpent.
Mon épouse et mon fils, qui étaient à l’étage au-dessus de
moi, m’entendirent me débattre et m’interpellèrent : « Qu’est-ce
que tu fais ? ». Je répondis : « Je me remets de mes émotions, je
viens de tuer un serpent », ce à quoi mon fils répondit : « Fais
attention papa, s’il y a un serpent, il pourrait y en avoir plus ! ».
Une autre série de frissons me recouvrit le corps entier quand je
regardai avec précaution autour de moi. Après m’être assuré que
mon environnement immédiat n’avait pas de serpents, je terminai
de transférer la ligne TV.
Quand je retournai dans la sécurité de ma maison, je repensai
à mon sentiment de peur et à mon réflexe de lutter de fuir. Ma
réponse émotionnelle à la présence du serpent fut essentiellement
la même que celle vécue par nos ancêtres face à des situations de
danger, des siècles auparavant.
En repensant au serpent, je ressentis également du regret pour
mon acte, car le serpent n’était pas responsable de notre rencontre.
J’avais expérimenté un « réflexe de lutter de fuir ». Le principal,
cependant, était que je me sentais maintenant en sécurité.

Satisfaction et nos objectifs


Nous voulons tous être heureux et atteindre nos objectifs.
Cependant, l’anxiété, la colère, la dépression et d’autres émotions
désagréables causent de la détresse qui interfère avec notre satisfaction,
notre santé, nos relations et autres objectifs de la vie. L’anxiété que j’ai
ressentie sous ma maison avait presque failli m’empêcher de rester
jusqu’à ce que j’aie terminé de transférer la ligne TV.
L’objectif de ce livre est de vous aider à diminuer et à gérer
votre anxiété, votre colère et votre dépression et d’augmenter votre
satisfaction dans la vie quotidienne. Vous pourrez ainsi avoir plus de
succès dans l’atteinte de vos objectifs, mieux profiter de la vie, avoir
de meilleurs rapports aux autres et une meilleure santé.

8
Partie 1 - Comprendre nos émotions

Les émotions désagréables et hors de contrôle ne réduisent pas


seulement le plaisir que nous prenons à vivre au quotidien, elles nous
empêchent aussi de réaliser nos objectifs. Des émotions débridées
peuvent également nous causer des problèmes de santé. La colère
et l’impatience permanentes peuvent nous exposer à une variété de
problèmes cardio-vasculaires. Par exemple, une poussée de colère
peut augmenter notre pression artérielle, occasionner l’éclatement
d’un vaisseau sanguin et ainsi causer un accident vasculaire cérébral
(AVC). De plusieurs autres manières, des émotions déplaisantes
intenses détruisent notre corps et changent défavorablement nos vies.
Les individus varient énormément dans leur vulnérabilité et
leur réponse au stress. Certaines personnes qui font l’expérience
d’événements légèrement stressants sont plus impactées que
d’autres qui font face à des événements fortement stressants. Nous
expliquerons plus loin pourquoi les individus diffèrent dans leurs
réponses émotionnelles au stress.
Examinons d’un peu plus près la nature de nos émotions. Nous
étudierons la satisfaction, l’anxiété, la colère et la dépression.

Quatre émotions essentielles

SATISFACTION
ET JOIE

ANXIÉTÉ DÉPRESSION
ET PEUR ET
TRISTESSE

COLÈRE

Nos quatre émotions essentielles sont la satisfaction, l’anxiété,


la colère et la dépression.

9
SOS – Comment gérer les émotions

Les quatre émotions essentielles


Qu’est-ce qu’une émotion ? Les émotions sont des sentiments
complexes avec des composantes mentales, physiques et
comportementales. Mentalement, nous vivons nos émotions et nos
sentiments comme agréables ou désagréables. Physiquement, nous
les vivons avec une forte sensibilité ou avec tension. Sur le plan du
comportement, nous vivons nos sentiments et nos émotions comme
une impulsion à agir.
Quand je me suis trouvé face au serpent, j’ai mentalement identifié
l’événement comme désagréable et menaçant. Physiquement, mes
rythmes respiratoire et cardiaque ont augmenté. Sur le plan du
comportement, j’ai ressenti une impulsion à agir : lutter ou fuir.
Nos quatre émotions de base sont : la peur, la colère, la tristesse
et le plaisir ou la satisfaction (Goleman, 1995). L’expérience d’une
peur soutenue vécue dans plusieurs situations différentes devient
l’anxiété. La colère est un sentiment fort de mécontentement et
d’antagonisme. Une tristesse persistante et durable devient de
la dépression. La satisfaction est une sensation de bien-être et de
sentiments agréables sans beaucoup d’anxiété, de colère et de
dépression. « SOS – Comment gérer les émotions » se concentre
sur ces sentiments d’anxiété (peur soutenue), colère, dépression
(tristesse soutenue) et satisfaction. Voyons maintenant l’intelligence
émotionnelle et comment elle est reliée à nos émotions.

Intelligence émotionnelle
L’intelligence émotionnelle varie en fonction des personnes, de la
même manière que l’intelligence générale. L’intelligence émotionnelle est
la capacité à comprendre et gérer ses propres émotions (Goleman, 1955).*
Une grande intelligence et une bonne éducation ne garantissent pas
le contrôle sur vos émotions ou le succès dans la vie. Des émotions
intenses et une faible tolérance à la frustration, si elles ne sont pas
bien gérées, peuvent vous conduire à l’échec.

* Note technique : l’intelligence émotionnelle est intimement liée à la sagesse,


la perspicacité et le jugement. L’intelligence sociale inclut la compréhension
des émotions et du comportement des autres et la gestion des relations.

10
Partie 1 - Comprendre nos émotions

Le succès et la reconnaissance de ses pairs étaient des


objectifs centraux pour John, un jeune docteur en psychologie.
Émotionnellement vulnérable à la critique, il s’impliqua tellement
dans la défense de ses recherches à une convention qu’il frappa un
autre psychologue. Son attitude défensive, son manque de contrôle
sur ses émotions et les critiques de ses collègues et de son chef de
département lui ont probablement coûté son job. John est l’exemple
type d’une personne brillante, bien éduquée, que le manque de
perspicacité émotionnelle et une gestion désastreuse des émotions
ont empêché d’atteindre ses objectifs.
Une mauvaise gestion de nos émotions peut créer des problèmes
graves dans nos rapports avec les autres. Crier avec colère « je
te déteste » à un enfant ou à un autre être cher cause des dégâts
irréversibles dans notre relation avec cette personne.
Votre intelligence émotionnelle contribue probablement
plus à rendre votre vie joyeuse et pleine de succès, que votre
intelligence générale. Car l’intelligence émotionnelle relève plus
de l’apprentissage que de l’hérédité, elle peut être améliorée. Dans
les chapitres suivants, SOS enseigne des méthodes spécifiques qui
vous permettront de mieux appréhender vos émotions. Maintenant,
examinons les composantes de l’intelligence émotionnelle.
L’intelligence émotionnelle comprend cinq aptitudes (Goleman,
1995). Elles incluent :
• La connaissance de nos émotions ;
• La gestion de nos émotions ;
• La reconnaissance des émotions chez les autres ;
• La gestion des rapports avec les autres ;
• La motivation personnelle pour atteindre nos objectifs.
Jetons un coup d’œil rapide à chaque élément de l’intelligence
émotionnelle. La première aptitude, la connaissance de nos émotions, est
la connaissance de soi, la compréhension de nos sentiments essentiels,
et la capacité à nommer nos émotions. Connaître nos émotions signifie
également être conscient des autoaffirmations silencieuses et des
pensées automatiques qui accompagnent nos émotions et nos humeurs.

11
SOS – Comment gérer les émotions

La deuxième aptitude, la gestion de nos émotions, est largement


dépendante de la connaissance de nos émotions, de nos pensées
automatiques et de nos autoaffirmations silencieuses. Apprendre
à mieux gérer nos émotions est impératif pour une vie réussie et
c’est l’objectif principal de SOS. Beaucoup de personnes tentent
d’apaiser leurs émotions en mangeant plus que de raison, en buvant
de l’alcool, en prenant des drogues « récréatives » et en travaillant
trop. Ces moyens inadaptés de nous calmer conduisent à augmenter
les problèmes émotionnels et relationnels.

CONTRÔLEZ VOS ÉMOTIONS


OU ELLES VOUS CONTRÔLERONT !

Gérer nos émotions de manière efficace inclut également :


• Nous apaiser et nous calmer quand nous sommes contrariés ;
• Pratiquer la maîtrise de soi ;
• Gérer la colère ;
• Contrôler nos impulsions ;
• Exprimer les émotions au bon moment et au bon endroit ;
• Éviter l’anxiété persistante, la colère et la dépression ;
• Traiter les inévitables défaites et revers de la vie ;
• É viter que les émotions négatives ne dominent notre jugement
et notre aptitude à résoudre les problèmes.
Les deux ingrédients supplémentaires pour gérer nos émotions,
particulièrement dans SOS, sont :
• La tolérance à la frustration ;
• Nous accepter et nous valoriser.

APPRENDRE À APAISER VOS ÉMOTIONS.

12
Partie 1 - Comprendre nos émotions

Cinq étapes jusqu’à l’intelligence émotionnelle et trois émotions


malsaines à gérer :
• Connaître nos émotions ;
• Gérer nos émotions ;
• Reconnaître les émotions chez les autres ;
• Gérer les relations avec les autres ;
• Nous motiver pour atteindre nos objectifs.
Cinq caractéristiques de l’intelligence émotionnelle qui conduisent à :
* plus de satisfaction ;
* le succès dans la poursuite de nos objectifs.

Anxiété !

Colère !

Dépression !

Améliorer votre intelligence émotionnelle et éviter de vous


prendre au piège d’émotions malsaines telles que l’anxiété, la colère
et la dépression.

13
SOS – Comment gérer les émotions

Reconnaître les émotions chez les autres est la capacité à lire


et comprendre les sentiments et les intentions des autres. Dans
« Les sept habitudes des personnes très efficaces », Stephen Covey
nous conseille : « Cherchez d’abord à comprendre, ensuite à être
compris ». Dans « Comment se faire des amis », Dale Carnegie
recommande : « Sachez écouter ; encouragez les autres à parler
d’eux. » Reconnaître les émotions chez les autres tient à une écoute
attentive et à encourager les autres à exprimer leurs pensées et leurs
sentiments. L’empathie et la compassion sont des extensions de la
capacité à reconnaître les sentiments des autres.
La gestion des rapports avec les autres est la quatrième partie de
l’intelligence émotionnelle. Les personnes qui excellent dans cette
aptitude gèrent leurs relations avec douceur, se connectent aux autres,
ont une assurance mesurée, sont capables de négocier des solutions
en situation de conflit ou de problème et sont en mesure de gérer les
personnes difficiles. Être capable de gérer nos relations avec les autres
dépend beaucoup de notre capacité à connaître nos émotions, à les
gérer et à reconnaître les émotions chez les autres.
Nous motiver pour atteindre des objectifs réalisables est la
dernière partie de l’intelligence émotionnelle. Cette aptitude de
l’intelligence émotionnelle implique la planification, la persistance,
le report de la récompense, la tolérance à la frustration, résister au
comportement impulsif, se relever des défaites et des revers de la
vie et trouver de la satisfaction dans les activités courantes. Nous
motiver pour atteindre nos objectifs dépend bien entendu de notre
capacité à connaître et à gérer nos émotions.
Cinq aptitudes de l’intelligence émotionnelle

• Connaître nos émotions ;


• Gérer nos émotions ;
• Reconnaître les émotions chez les autres ;
• Gérer les relations avec les autres ;
• Nous motiver pour atteindre nos objectifs.

14
Partie 1 - Comprendre nos émotions

Dans notre économie compétitive et exigeante, le succès


professionnel est de plus en plus relié aux cinq aptitudes qui
composent notre intelligence émotionnelle. Entamer et maintenir
avec succès des relations intimes dépend largement de notre
intelligence émotionnelle, car cela nous évite des relations qui nous
seraient préjudiciables.
L’intelligence émotionnelle de Thomas Edison

Thomas Edison a inventé l’ampoule électrique après plusieurs


années d’efforts et après avoir échoué 1000 fois. Quelles sont
les deux aptitudes de l’intelligence émotionnelle qu’il a le
plus démontrées ?
• Connaître nos émotions ;
• Gérer nos émotions ;
• Reconnaître les émotions chez les autres ;
• Gérer les relations avec les autres ;
• Nous motiver pour atteindre nos objectifs.

Voir la note de bas de page à la page suivante pour la réponse


à cette question.

L’intelligence émotionnelle relève plus de l’apprentissage que


de l’hérédité ; elle peut être améliorée.

15
SOS – Comment gérer les émotions

L’origine de nos émotions


Quelles sont les causes de nos émotions ? D’où viennent-elles ?
Des émotions puissantes ont permis à nos ancêtres de survivre dans
un monde où c’était : « manger ou être mangé ». Ces émotions et les
centres cérébraux qui les abritent ont été transmis génétiquement
depuis d’innombrables générations. Nous continuons d’avoir ces
émotions primitives, même si les tigres aux dents de sabre n’existent
plus.
Des hauts niveaux de tension, de vigilance, d’anxiété et d’agression,
ainsi que le réflexe « lutter ou fuir » ont permis à nos ancêtres de
survivre aux tigres aux dents de sabre et à d’autres dangers physiques.
Mais dans notre monde moderne, sans le besoin de lutter au quotidien
pour sa vie, ces émotions puissantes peuvent causer des problèmes
d’adaptation et de relations apaisées avec les autres.
Des centres primitifs spécifiques dans notre cerveau influencent
sensiblement nos émotions. Cependant, notre usage du langage et
des centres cérébraux supérieurs peuvent considérablement influer
et prévaloir sur nos centres cérébraux plus primitifs. Les principales
influences sur nos émotions et notre comportement sont la pensée,
notre évaluation des événements et nos autodéclarations.
Votre patrimoine génétique influence votre tendance à être calme
ou au contraire excitable, mais seulement dans une moindre mesure.
Les expériences de l’enfance et le soutien émotionnel de vos proches
vous aident à influer sur votre calme émotionnel. Diverses conditions
physiques (maladie, manque de sommeil, mauvaise alimentation)
peuvent vous prédisposer à être facilement contrarié. Cependant,
pour une large majorité d’entre nous, ces facteurs ne déterminent pas
de façon significative notre niveau de contentement ou notre faculté à
nous libérer de l’anxiété, la colère ou la dépression.

L’intelligence émotionnelle de Thomas Edison – À mon avis, Edison a plus


fortement démontré les capacités de l’intelligence émotionnelle #5 (Nous
motiver pour atteindre nos objectifs) et #2 (Gérer nos émotions). Il avait besoin
de gérer ses sentiments de frustration pour persévérer et atteindre ses objectifs.
Beaucoup de personnes auraient abandonné.

16
Partie 1 - Comprendre nos émotions

Nos émotions sont largement, mais pas complètement,


contrôlées par nos convictions, la façon dont nous abordons
les problèmes, et notre monologue intérieur. Si les conditions
physiques et la maladie vous prédisposent à expérimenter des
émotions désagréables, cherchez un soutien médical pour ces
conditions physiques qui peuvent être modifiées. Apprenez et
mettez également en pratique les méthodes de SOS. Nos modèles
de pensée irrationnelle sont comme des mauvaises habitudes, ils
sont tous les deux autodestructeurs et difficiles à changer.

Tant que vous n’aurez pas pris le contrôle sur vos émotions,
vous ne pourrez prendre le contrôle de votre vie.

Les émotions peuvent-elles nuire à notre santé ?


Oui ! C’est unanimement reconnu par les médecins, psychiatres
et psychologues que les événements stressants, la détresse
émotionnelle et notre évaluation d’événements désagréables affectent
profondément notre santé (Gatchel & Blanchard, 1993 ; Association
Américaine de Psychiatrie, 1994). Les facteurs psychologiques
peuvent provoquer et intensifier des dommages corporels.* Le
dommage peut être temporaire ou permanent. Cependant, il y a
beaucoup de comptes rendus sur des personnes qui se remettent
de certains types de maladies graves en modifiant leur perspective
mentale et leur état émotionnel.
Ce qui est stressant pour une personne peut ne pas l’être pour
une autre. Comme nous l’apprendrons dans le prochain chapitre,
notre interprétation et évaluation d’événements désagréables va
principalement déterminer à quel point ces événements seront
émotionnellement contrariants.

* In « Intelligence émotionnelle » (1995, pp. 324 – 328), Goleman liste un


nombre d’études sur la pensée et la médecine. L’anxiété, la colère et la
dépression peuvent mener à une large variété de troubles physiques.

17
SOS – Comment gérer les émotions

Comment le stress émotionnel peut-il nuire à nos corps ? Le stress


émotionnel peut causer une tension musculaire croissante conduisant
à des grincements de dents, des céphalées et autres types de douleurs
musculaires.
La colère et la peur libèrent des substances dans notre sang qui
augmentent les risques de formation de caillots sanguins. Le fait
de recevoir des mauvaises nouvelles peut faire monter la pression
sanguine à des niveaux dangereux. Une pression sanguine élevée et les
caillots sanguins ont aidé nos ancêtres à survivre aux rencontres avec
les tigres aux dents de sabre. Cependant, dans notre monde moderne
et sédentaire, une tension artérielle élevée et des caillots dans le sang
mettent notre santé en danger. Les processus physiques qui, autrefois,
aidèrent nos ancêtres à survivre peuvent nous tuer.
La tourmente émotionnelle peut oppresser notre système
immunitaire, nous faisant souffrir d’infections virales et bactériennes.
Le stress peut causer des changements dans la muqueuse nasale, la
gorge, les sinus et les poumons, conduisant à des infections chroniques
ou fréquentes. Plusieurs types de démangeaisons de la peau et de
pertes de cheveux ont des causes psychologiques.
La détresse émotionnelle peut pousser l’estomac à sécréter beaucoup
trop d’acide, ce qui peut conduire à des brûlures d’estomac et à la
gastrite. Les nausées, les vomissements, la diarrhée et la constipation
peuvent être causés par des problèmes émotionnels. Il est bien connu
que les troubles de l’alimentation tels que la boulimie et l’anorexie
ont des causes psychologiques.
Une mauvaise compréhension et une mauvaise gestion de nos
émotions peuvent ébranler notre satisfaction, nos relations et nos
objectifs et nuire à notre santé. Utilisez SOS pour vous aider à mieux
gérer vos émotions et votre vie !

Vous ne pourrez gérer vos relations tant que


vous n’aurez pas appris à gérer vos émotions.

18
Partie 1 - Comprendre nos émotions

Anxiété, colère et dépression mal gérées contribuent à des problèmes


émotionnels et des troubles.

Problèmes et troubles liés à l’anxiété :


Anxiété ! Trouble de l’anxiété généralisé
Attaque de panique et troubles ;
A*gor*a*pho*bie  ;
Phobie sociale  ;
Trouble d’anxiété sociale  ;
Phobies spécifiques  ;
Trouble obsessionnel compulsif (TOC) ;
Obsessions, compulsions  ;
Hy*po*chon*drie  ;
Trouble de l’adaptation avec anxiété.

Problèmes et troubles liés à la colère :


Colère ;
Colère contre soi, les autres ou le monde ;
Coléreux, brusque, lunatique ;
Réactions de rage ;
Attitude défensive, irritabilité ;
Trouble du comportement ;
Trouble oppositionnel avec provocation ;
Trouble explosif intermittent.

Dépression
Problèmes et troubles liés à la dépression :
Dépression clinique ;
Trouble dys*thy*mique ;
Trouble dépressif majeur ;
Trouble bipolaire (aussi appelé maniaco-dépressif) ;
Trouble cy*clo*thy*mique ;
Trouble de l’adaptation avec dépression ;
Faible estime de soi, faible acceptation de soi.
Anxiété, colère & dépression. Les problèmes dans la vie résultent très souvent de
mélanges d’anxiété, de colère et de dépression à des niveaux élevés, et d’autres
facteurs variés. Les problèmes courants comprennent : les conflits relationnels
(emploi, famille, parentalité), troubles de l’alimentation, abus de substances
nocives, procrastination, faible tolérance à la frustration, réticence à être
responsable de soi-même et de sa famille.

19
SOS – Comment gérer les émotions

Principaux points à retenir :


• L’anxiété, la colère, la dépression et d’autres émotions
désagréables causent de la détresse mentale et physique et
peuvent interférer avec notre satisfaction, notre santé, nos
relations et nos objectifs de vie.*
• Pour une vie joyeuse et réussie, notre intelligence émotionnelle
(comprendre et gérer nos émotions) importe plus que notre
intelligence générale.
• L ’intelligence émotionnelle relève de l’apprentissage plutôt que
de la génétique, elle peut donc être améliorée.
• D
 ans un environnement économique compétitif et exigeant, le
succès professionnel est de plus en plus lié aux cinq capacités
qui composent notre intelligence émotionnelle.
• Notre pensée, notre évaluation personnelle des événements
et notre monologue intérieur contrôlent principalement nos
émotions et notre comportement.
• L’objectif de SOS, c’est de vous aider à gérer votre anxiété, colère,
dépression et les autres émotions pour que vous ayez plus de
satisfaction et de succès dans la poursuite de vos objectifs.

Écoutez ce que les gens vous disent.


Écoutez attentivement ce que vous vous dites !

* Mon livre et site internet favori pour s’informer sur les problèmes de santé
et leurs traitements est « Le manuel Merck pour l’information médicale :
deuxième édition  » sur www.merck.com/pubs/mmanual. Le site internet
est une précieuse source d’informations gratuites, même si l’information
est quelque peu technique. Pour plus de renseignements sur la variété de
médicaments, visiter www.drugdigest.org.

20