Sunteți pe pagina 1din 3

QCM TVA

Exerçant comme auditeur fiscal au sein du cabinet TADOUSSAC, vous êtes confronté à
certaines difficultés au cours d’une mission au sein de la société SOFT.

Pour les calculs, il y’a lieu de motiver vos réponses autant que possible.

1- La mise en place de la TVA s'est faite en ...


a. 1948
b. 1963
c. 1986
2- La "livraison à soi-même" d'un bien est ...
a. Un terme propre à la TVA
b. Le fait d'échanger des biens entre 2 sites d'une même entreprise
c. Un ensemble de règles qui régissent cet impôt lorsque le bien est à destination
de l'assujetti lui-même
3- Une opération est ou peut être imposée à la TVA ...
a. Par disposition expresse de la loi
b. Car elle entre dans le champ d'application de la TVA et est exonérée
c. Sur option
4- En ce qui concerne les échanges de services :
a. L'objectif est de taxer la prestation de service au lieu de consommation
b. En B&B (relation entre deux assujettis), la taxation a lieu où est établi le
preneur
c. Lorsque la prestation se rattache à un immeuble, la taxation se fait toujours au
lieu où se situe l'immeuble
5- L'option pour la TVA sur les débits modifie :
a. La date du fait générateur
b. La date de l'exigibilité
c. La date du fait générateur et de l'exigibilité

6- Quel coefficient donne la proportion du bien ou du service qui est utilisé pour la
réalisation d'opérations situées dans le champ d'application de la TVA ?
a. Coefficient d'assujetissement
b. Coefficient de taxation
c. Coefficient d'admission
7- Si le véhicule de l'entreprise est non exclu du droit à déduction et circule au
gazole, le carburant sera déductible à hauteur de ...
a. 50 %
b. 80 %
c. 100 %
8- La taxe sur la valeur ajoutée est considérée comme

1
a. Un impôt indirect
b. Un impôt direct
c. Une taxe
d. Les trois réponses citées ci-dessus sont fausses
9- La taxe sur la valeur ajoutée est
a. Un impôt retenu à la source
b. Une taxe parafiscale
c. Un impôt sur la consommation
d. Les trois réponses citées ci-dessus sont fausses
10- Les opérations imposables obligatoirement à la TVA
a. Les biens meubles
b. Les biens immeubles
c. Les exportations
d. Les trois réponses citées ci-dessus sont fausses
11- Les opérations exonérées avec droit à déduction
a. Les importations
b. Les exportations
c. Location
d. Les trois réponses citées ci-dessus sont fausses

12- Le paiement de la TVA sur place au receveur de l’administration fiscale doit être
fait
a. Avant le 20 du mois qui suit le mois ou le trimestre d’imposition
b. Avant le 25 du mois qui suit le mois ou le trimestre d’imposition
c. Au plus tard la fin du mois qui suit le mois ou le trimestre d’imposition
d. Les trois réponses citées ci-dessus sont fausses
13- La différence entre le régime des encaissements et le régime des débits quant à la
déduction de la TVA récupérable est la suivant :
a. Pour le régime des encaissements, l’acceptation d’un effet de commerce vaut
paiement.
b. Pour le régime des débits, l’acceptation d’un effet de commerce vaut paiement.
c. Pour le régime des débits, il n’y a pas de décalage d’un mois pour déduire la
TVA.
d. Il n’y a pas de différence entre les 2 régimes à ce niveau.
14- L’entreprise SOFT a réalisé un chiffre d’affaire de 120 000 Dhs (TTC) durant le
mois de décembre 2016, le montant des achats et acquisitions durant le même
mois est égal à 30 000 Dhs (HT), parmi les factures payées figurent deux factures
payées en espèces le 03/12/2016, la 1ère facture est de 12 000 Dhs (TTC) pour une
acquisition d’un ordinateur et la 2ème facture est de 6 000 Dhs (TTC) pour
l’acquisition d’une tablette de même fournisseur (TVA 20%). La TVA est égale à :
a. 14 000 Dhs.
b. 12 500 Dhs.
c. 13 000 Dhs.
d. Les trois réponses citées ci-dessus sont fausses

2
15- L’entreprise SOFT a acquit une voiture de tourisme pour un montant de 300 000
Dhs TTC. Quel est le montant de la TVA à déduire dans le calcul de la TVA due :
a. 50 000Dhs
b. 55 000 Dhs
c. 60 000 Dhs
d. Les trois réponses citées ci-dessus sont fausses