Sunteți pe pagina 1din 3

Particularité du projet (hôpital)

1- Introduction :

L’hôpital est un établissement sanitaire destiné à héberger des malades, des blessés ou des
parturientes, il constitue donc une structure particulière qui demande une conception bien
étudiée, donc la Construction d’un hôpital ou d’un établissement de soins nécessite de faire
face à des exigences réglementaires, techniques et économiques contraignantes.

En effet, Pour répondre aux besoins des malades et des soignants, l'hôpital doit être conçu
comme un espace confluent, flexible et évolutif nécessitant la maîtrise de tous les critères du
bâtiment (insertion dans le site, architecture, matériaux) et la création d'espaces adaptés
(plateaux communs polyvalents, localisation des chambres, maillage des secteurs.

D’autre part, Les hôpitaux font partie des services de base devant assurer la continuité de
leurs fonctionnalités durant et après le séisme dont la tenue doit être assurée pour Pouvoir
accueillir et soigner les personnes blessées lors d'un évènement sismique.

2- Charges et équipements hospitaliers :


L’étude s’intéressera donc aussi bien au site, aux fondations, à la forme architecturale, à la
structure porteuse, qu’aux éléments non structuraux, aux façades et aux équipements,
particulièrement en milieu hospitalier.
Le bon comportement de l’équipement hospitalier est essentiel afin d’assurer un certain
nombre de fonctions et services fourni par l’établissement de santé.
Les différents blocs et salles d’un hôpital sont normalement équipées de l’un ou de
plusieurs des équipements suivants :
_ bras chirurgicale
_ bras scialytique
_ bras anesthésiste

La mise en place de bras plafonniers, anesthésiques ou chirurgicaux, est un concept


globalement admis actuellement, de par la meilleure accessibilité qu’ils apportent et du fait
d’une amélioration de l’ergonomie et des facilités de bionettoyage.

D’autre part, La qualité de l’air au bloc opératoire est bien entendu un élément majeur à
prendre en Compte et dont les principes doivent être respectés dans le cadre de la lutte contre
la stagnation de particules susceptibles d’infecter le site opératoire d’où la nécessité de la mise
en place d’une centrale de traitement d’air.
3- Les réseaux et canalisations dans un établissement de santé :

Au sein d’un établissement hospitalier, il est intéressant de mettre en place un certain


nombre de réseaux spéciaux (Réseaux de fluides médicaux)
Afin d’assurer les différentes fonctions de ce service à savoir :

**un réseau d’eau chaude sanitaire

**un réseau de distribution de fluides médicaux

4- Comportement des équipements hospitaliers vis-à-vis l’action


sismique :

Ces équipements sont plus ou moins sensibles au séisme en fonction de leurs


caractéristiques géométriques et mécaniques. Les effets d’un séisme sont transmis à
l’équipement à travers la structure par les mouvements du sol sous forme d’effets inertiels et
des mouvements différentiels. Par conséquent Les équipements hospitaliers doivent assurer
le Fonctionnement de l’hôpital par une résistance propre à l’action sismique et par des
Fixations adéquates afin d’éviter les différents modes de comportements qui sont susceptibles
d’entraîner des dommages pendant le séisme à savoir (Glissement, Renversement, Rupture
d’un élément constituant l’équipement, Rupture d’ancrage, Dysfonctionnement mécanique,
électronique ou autre, Interaction) ,ce qui est va être assuré par l’adoption des dispositions
constructives suivantes :

 Un équipement qui ne peut pas être déplacé doit être Fixé correctement à la
structure du bâtiment (murs, planchers, poutres, etc.),

 Les équipements de rangement et de Stockage qui risquent de tomber ou de


se déverser doivent être fixés et le stockage attaché.

 Le matériel Posé peut tomber et engendrer des risques d’incendie ou


d’électrocution. Il doit donc être attaché (sangles autobloquantes)

Finalement, afin d’éviter le risque de déplacement et/ou de basculement, les équipements


techniques doivent être fixés (ancrages) aux sols, aux murs ou aux plafonds par des dispositifs
dimensionnés pour résister aux actions sismiques.
5-Conclusion :

On constate le nombre important des équipements, des réseaux, des charges… qui mettent
en évidence l’exigence d’une structure support (murs en béton armé..) parfaitement
résistante à tout type d’actions et particulièrement l’effort sismique et par conséquent assurer
l’opérabilité de l’hôpital après séisme.

Finalement, toutes ces dispositions constructives et ces exigences permettent de classer


l’établissement de santé comme bâtiment noble qui demande une étude particulière au
niveau de la conception et la construction.