Sunteți pe pagina 1din 57

Ministère De La Santé, De La Population Et De La Reforme Hospitalière

Institut National De Formation Supérieure Paramédicale

Tébessa

Mémoire Professionnel De Fin D’étude En Vue De L’obtention Du


Diplôme D’État

Option : Infirmier De Santé Publique

Grade : Licence Professionnalisant

Filière : Soins Infirmiers

Thème :

LE PROFIL INFIRMIER DANS LE PROJET


DE SOINS AUPRÈS D’UN DIABÉTIQUE

Étude réalisée au niveau du service médecine interne (homme et femme) EPH de BESBES
wilaya de TAREF

Encadré par : Elaboré par :

M. AOULMI Amar Melle. MAZOUZ Nardjes

PEPM Melle. NOUASRIA Rima

PROMOTION : 2016-2019
Remerciement
Nous tenons à remercie en premier lieu DIEU pour la santé et le courage qu’il nous à
donner durant toute ces années d’étude afin que nous puissions en arriver là.

Nous tenons à remercier:

M. ALLAWA Salim, directeur de l’institut national de formation supérieure paramédicale-


Tébessa-

Nous présentons un spécial et vif remerciement plein de respect et de gratitude à notre chef
d’option M. BOUKOUCHA Baderedine, merci infiniment monsieur pour tous les efforts
que vous faites pour assurer une bonne formation et pour tout son précieux conseil qui nous a
permis de réaliser au mieux ce travail et nous a encouragées à la faire.

Nous exprimons notre gratitude à nos encadreurs M. AOULMI Amar, pour leur soutien
avoir durant toute la période d’élaboration de ce mémoire

A toutes les personnes de l’INFSPM de TEBESSA, surtout à tous nos enseignant qui ont
contribué à notre formation durant nos années d’étude; M. ABADA Saleh, M. DRISS
Anouar, M. DRISS Mabrouk, Mme. REZKALLAH

Nous remercions aussi toutes les personnes du service médecine interne

Aussi nous tenons à exprimer nos sincères remerciements à nos chers parents pour leur
soutien moral, leur bienveillance et leur aide

Nous collègues de la promotions 2016-2019 pour leur encouragement

Enfin, à tous ceux qui ont participé de près ou de loin à la réalisation de Ce travail.

Merci
Dédicace :
Merci Allah de m’avoir donné la capacité d’écrire et de réfléchir, la force d’y croire, la
patience d’aller jusqu’au bout du rêve et le bonheur de lever mes mains vers le ciel et de
dire « Ya Allah ».

Je dédie ce modeste travail :

A ma très chère mère Fadila, tu es l’exemple de dévouement qui m’a donné la vie, n’a
pas cessé de m’encourager et de prier pour moi. Que dieu la préserver et accorder bonne
santé, longue vie et bonheur.

A mon père Larbi, rien au monde ne vaut les efforts fournis jour et nuit pour mon
éducation et mon bien être. Ce travail est le fruit de tes sacrifices que tu as consentis pour
mon éducation et ma formation.

A mon frère Abderrahmane et ma sœur Manel, je souhaite que dieu vous garder,
éclairer votre route et vous aider à réaliser vos rêves.

A mes cousins et cousines Osama, Mouhamed, hichem, Ayoub, Anis, Abdenour,


Lokman, ouel, Bouteina, Besma, Hadjer, Chaima, Hana, Amina, Tasnime, Nada. Que dieu
les garder en bonne santé toujours.

A la famille MAZOUZ et BRAIA en générale

Une spéciale dédicace à mon binôme NOUASRIA Rima qui a partagé avec moi les
moments difficiles de ce travail et à sa famille.

Je tien à faire parvenir mes sincère reconnaissance à mes amies proche « ahlem, manar,
lamia, Rim, foufa, Rayen, bortita, zaara, garmiya, Salma, Manel, Asma, Chaima, Naila, Safa,
Riheb, Ahlem, Wided, Narimen, Aicha, Djihen, Chaima, Warda, Nesrine, Bouteina, Imene »

Je vous remercie de votre patience vous m’a aidée toujours à avancer vous êtes tous des
grandes amies, merci d’être toujours prées de moi.

Dédicace à tous les ISP troisième année surtout groupe 1 et 2

A mes enseignants de l’école de primaire jusqu’à l’université pour tout les informations et les
conseils précieux qui m’a donnée

Merci a tous, je ne serais rien sans vous, n’oubliez pas jamais toujours des pensées pour vous.

« Nardjes »
Dédicace

Tout d’abord et avant tous nous devons remercier le bon dieu qui nous a permis d’être une des
personnes exerçant ce noble métier, et qui nous a donné la force et le courage pour faire ce
travaille.

De tout mon cœur je le dédie ce mémoire a tout ceux et celles qui me sont chers et ont été sur
mon chemin des lumières et des sentinelles.

Mes très chers parents

Ma mère MABROUKA affable, honorable, aimable : tu représente pour moi le symbole de la


bonté par excellence, la source de tendresse et l’exemple du dévouement qui n’a pas cessé de
m’encourager et de prier pour moi.

Aucune dédicace ne saurait être assez éloquente pour exprimer ce que tu mérites pour tous les
sacrifices que tu n’a pas cessé de me donner depuis ma naissance, durant mon enfance et
même l’âge adulte.

Mon père AHMED, votre esprit était toujours présent entre nous.

Mes chères sœurs

ASSIA, HAYETTE, SABAH, AMIRA et NEDJWA

Vous avez toujours été présentent pour les bons conseils, votre affection et votre soutien
m’ont été d’un grand secours au long de ma vie professionnelle et personnelle.

Je souhaite que dieu vous garder, éclairer votre route et vous aider à réaliser vos rêves.

Mes chères nièces

AHMEDAMIN, ISHAK, NOUH et ANFEL, DJOURI, DJOULIA.

Les belles fillettes et les plus charmantes que dieux vous protègent.

Mes chers oncles

Mon amie et mon binôme

MAZOUZ Nerdjes

MES chères amies


Ahlem, Aya, Souhir, Hebila, Manel,Rim, Khawla, , Manar, Lamia, Romaissa, Malek, Djehan,
Bouthaina, Aya, Fofa, Rayen, Selma, Manel, Chaima Asma, Ahlem, Safa, Naila, Marwa,
Rehab, Djehan, Widede, Narimen, Chaima, Zahira, Imen, djehan.

Atout les ISP promotion 2016-2019 surtout G3et G4

A mes enceignents de l’école primaire jusqu'à l’université

A les personnels de l’EPSP Besbes surtout docteur TALBI, DOCTEUR TLILI et ONCLE
HAKIM .

Et a tous ce qui ont contribué de prés ou de loin pour que ce projet soit possible, je vous dis

Merci

RIMA
SOMMAIRE
❖ Introduction
❖ Choix du thème
❖ Problématique
❖ Hypothèses
❖ Définition des concepts

PARTIE THEORIQUE :

CHAPITRE 1 : LE DIABÈTE

1-Définition … . ……………………………………………………………………….….08
2-Classification………………………………………………………………………….....08
2-1-Diabète insulino-dépendant…………………………………………………………...08
2-1-1-Mécanisme ………………………………………………………………....08
2-1-2-Manifestation….............................................................................................09
2-1-3-Diagnostic…………….……………………………………….…….…….. .09
2-2-Diabète non insulino-dépendant.............................................................................…...09
2-2-1-Mécanisme..............................................................................................…...09
2-2-2-Symptôme…………………………………………………………………..09
2-2-3-Diagnostic…………………………………………………………..……….09
2-3-Diabète gestationnelle………………………………………………………………...10
3-Complication…………………………………………………………………….………10
3-1-Chronique……………………………………………………………………..10
3-2-Aigué…………………………………………………………….……………11

CHAPITRE 2 : PROJET DE SOINS INFIRMIER

1-Définition…………………………………………………………………………….….14
2-Objectif……………………………………………………………………………..…...14
3-L’intérêt du projet de soins infirmier……………………………………………………14
4-Le cadre légale du projet de soins…………………………………………………..…...15
5-Objectif de la formation LMD……….………………………………………………….15
6-Les étapes du projet de soins infirmier……………………………………………….....15
CHAPITRE 3 : LE PROFIL INFIRMIER

1-Définition de l’art infirmier……………………………………………………………..19


2-Rôles…………………………………………………………………………………….19
3-Responsabilités………………………………………………………………………… .21
4-Profil de compétence………………………………………………………….…………22

PARTIE PRATIQUE :

CHAPITRE 4 : LES ASPECTS MÉTHODOLOGIQUE

1-Les objectifs de recherche……………..……………………………………………. .…26


2-Méthodologie de l’enquête…………………………………………………………..….26
3- Lieu de l’enquête..................................................................................................... …26
3-1-Choix de lieu de l’enquête…………………………………………………....26
3-2-Description du terrain…………………………………………………..….....26
4-Déroulement de l’enquête……………………………………………………………....28
5-Population ciblée………………………………………………………………………..28
6-Échantillonnage………………………………………………………………………….28
7-Les outils de recherche………………………………………………………………….28
CHAPITRE 5 : ANALYSE ET INTERPRITATION

1-Interprétation des données………………………………………………………………30


2-L’analyse globale………………………………………………………………………..43
❖ Conclusion
❖ Suggestion
❖ Bibliographie
❖ Annexe
INTRODUCTION

Le diabète est un problème majeur de santé publique, doit toute sa gravité aux
complications sévères. Pour éviter ces dernières il faut assurer l’application du projet de soins
infirmier et aussi de gagner une meilleure prise en charge d’un patient diabétique.par contre
l’inexistence du projet de soins infirmier constitue un obstacle dans la prise en charge correcte
dans l’amélioration de la qualité du soin.

Cette situation nous amène à cette problématique qui oriente notre travail de recherche, on
essayant d’aborder l’importance du projet de soins infirmier chez une personne diabétique, et
le rôle indispensable de sa réalisation par l’infirmier sous le thème : « le profil infirmier
dans le projet de soins au prés d’un diabétique »

On usant par une démarche méthodologique dite descriptive analytique, notre question
centrale été sur la conduite d’un projet de soins favorise une meilleure prise en charge
d’un patient diabétique, pour répandre à cette question nous avons choisi les réponses
suivantes :

1_ La non application du projet de soins influe sur la qualité de prise en charge d'un
diabétique.

2_La tentative de conduire d'un projet de soins chez un diabétique permet une prise en
charge holistique.

La validation de nos hypothèses était à travers le plan suivant :

❖ La partie théorique, comprend :

-Étude théorique sur le diabète pour connaitre les classifications, le diagnostic et les
complications.

-Identifier le projet de soins infirmier, le but et leurs étapes.

-Le profil infirmier (rôle, responsabilité, la compétence)

❖ La partie pratique, comprend :


- déroulement de recherche

- Une enquête sur le terrain a l’aide de deux outils (questionnaire, cas cliniques)

- vérification des hypothèses.

Ce projet se termine par une conclusion et une référence bibliographique.


CHOIX DU THEME :

Au moment de nos stages pratiques au niveau du service de médecine interne (homme et


femme), nous avons constaté que la majorité des patients diabétiques souffrent de
complications diverses.

Ces dernières, peuvent être liées au non respect des étapes de projet de soins ou le non
application de celui-ci de la part d’équipe soignante.

Ce qui nous amène à choisir ce thème pour cerner le problème et essayer de trouver
quelque solution.
Problématique

Le diabète comme une maladie chronique représente un problème de santé publique et un


facteur important, favorisant des lésions responsables des complications chroniques.

La gravité de ces maladies liée à leur complications qui sont les causes de l'hospitalisation
longue et répétitives se qui influe sur la prise en charge adéquate.

Le projet de soins est indispensable afin de lutter la survenue des complications et de les
diagnostiqué pour les traiter à courte terme.

Pour cela nous avons posé les questions suivantes :

Est-ce que le projet de soins est appliqué au prés des diabétiques ou les avantages de celui-ci ?

Est-ce qu'on peut éviter les complications chez un diabétique à travers la conduite d'un projet
de soins individualisé ?

Ce questionnement nous amène à poser la question problème suivant :

« En quoi la conduite d'un projet de soins relevant du profil infirmier favorise une
meilleure prise en charge d'un diabétique ? »
Les hypothèses :

1_ La non application du projet de soins influe sur la qualité de prise en charge d'un
diabétique.

2_La tentative de conduire d'un projet de soins chez un diabétique permet une prise en charge
holistique.
Définitions des concepts :

1-Infirmier : est un professionnel de la santé qui soigne les patients tout en s’assurant de leur
confort, leur hygiène et leur bien-être. Les infirmiers sont proches des patients et agissent
selon les conseils des médecins, un infirmier travailler au sein d’un hôpital, d’une clinique,
d’une structure médicalisée ou comme libéral pour devenir infirmier.

2-Profil infirmier : est un outil pour décrire les exercices de l’art infirmier.

3-Projet : est un ensemble d’activités organisées en phases ou étapes et formant l’unité de


gestion permettant la réalisation d’un objectif défini et précis.

4-Soins : Processus dynamique visant la promotion, le maintient ou l’amélioration de la santé


d’une personne, famille, groupe ou collectivité, la prévention de la maladie et la réadaptation,
ce processus englobe les activités liées au traitement médical.

5-Complication : est l’évolution défavorable d’une maladie, d’un état de santé ou d’un
traitement médical.
Chapitre 1 : Le diabète

1-Définition de diabète :
-L’organisation mondiale de la santé(OMS), a défini le diabète comme un état
d’hyperglycémie chronique dû a une carence absolue ou relative en la sécrétion d’insuline par
le pancréas (insulinopnie) ou au fait que cette insuline n’est pas assez active (insuline-
résistance).
-le diabète est un terme général désignant les maladies se traduisant par l’émission d’urine
abondantes et par une soif intense. Le mot diabète concerne généralement le diabète sucré, qui
correspond à une perturbation de la régulation des sucres de l’organisme par l’insuline. Il se
traduit par l’augmentation du sucre (glucose) dans le sang et par sa présence éventuelle dans
les urines. IL existe deux sortes de diabète sucré ; le diabète de type 1, ou insulinodépendant,
qui nécessite un traitement en injection, et le diabète de type 2, ou non insulinodépendant, qui
peut, dans un premier temps, être traité par antidiabétique oraux.
Chiffre de la glycémie :
-Selon l’OMS, le diabète est évoqué lorsque la glycémie à jeun est supérieure ou égale à 1,26
g/l
-Glycémie après le repas : supérieure à 1,4 g/l deux heures après le repas.

2- Classification de diabète :

2-1- diabète type 1 : diabète insulinodépendant :

Le diabète de type 1, qu’on appelle encore parfois diabète insulinodépendant(DID), diabète


juvénile ou diabète maigre, survient le plus souvent chez l’enfant, l’adolescent et l’adulte
jeune.

2-1-1-Mécanismes :

Maladie auto-immune :

-Au cours du diabète de type 1, le pancréas ne réussit plus à synthétiser suffisamment


d’insuline. Le glucose n’arrive donc plus à pénétrer dans les cellules, augmentant ainsi son
taux sanguin et provoquant une hyperglycémie.
-Dans la majorité des cas, les cellules béta des ilots langerhans situées dans le pancréas sont
détruites par nos propres anticorps et ne réussissent plus à produire suffisamment d’insuline

8
Chapitre 1 : Le diabète

2-1-2-Manifestations :
-Apparition en générale brutalement mais peuvent également survenir plus progressivement,
en quelques jours ou quelques semaines
-Une augmentation de la soif provoquant un besoin fréquent d’uriner
-L’émission d’urines abondantes, situations pouvant survenir au cours de la journée et de la
nuit
- Une amaigrissement malgré une sensation de faim augmentée
-Une fatigue importance
-Une somnolence.
2-1-3-Diagnostic :
Il repose sur la mesure de la glycémie. Le diabète type 1 se caractérise par la présence de
sucre dans les urines (glycosurie) et la cétone (cétonurie), facilement détectées à l’aide de
bandelettes urinaires.
2-2-Diabète type 2 ou non insulino-dépendant :

Le diabète type 1, qu’on appelle encore parfois diabète non insulino-dépendant ou diabète
gras.

2-2-1-Mécanismes :

L’organisme devient résistant à l’insuline qui est progressivement moins efficace et ne régule
plus la glycémie, une perte de la fonction des cellules béta qui ne produit plus d’insuline. Le
glucose ne réussit plus à pénétrer dans les cellules et s’accumule dans le sang provoquant une
hyperglycémie.

2-2-2-Symptômes :

-Le diabète type 2 peu ne provoquer aucune manifestation pendant plusieurs années, car la
glycémie augmente très progressivement

-Une augmentation de la soif

-Une diminution du poids non expliquée alors que l’appétit augmente.

2-2-3-Diagnostic :

Il repose sur des mesures de la glycémie, une glycosurie très fréquente mais ne s’accompagne
plus souvent pas de cétonurie.

9
Chapitre 1 : Le diabète

2-3-Diabète gestationnelle :

La plupart des femmes diabétiques peuvent envisager une grossesse normale. Cependant, un
taux de glucose trop élevé au moment de la conception constitue un risque de malformation
pour le fœtus peut provoquer un développement du fœtus plus rapide que la normale,
accroissant le risque à l’accouchement (dystocie) et provoquant d’un nouveau-né d’un poids
supérieur à 4 kilogramme.

3-Complications de diabète :

3-1-Chronique :

La majorité des complications liées au diabète peuvent être diminuées si le diabète est

Dépisté et traité correctement.

Les complications du diabète peuvent être sévères :

*Trouble de la vision :

-2% des diabétiques sont aveugles

-10% ont une baisse de l’acuité visuelle.

*Rétinopathie diabétique :

-Est une principale complication du diabète

-la majorité des anomalies provoquées par la rétinopathie diabétique sont silencieuses et ne
provoquent pas des manifestations.

*L’atteinte des gros vaisseaux (macro angiopathie) :

L’atteinte des artères allant de l’aorte jusqu’aux petites artères est une des complications les
plus fréquentes du diabète. Le diabète fait partie des facteurs de risque cardio-vasculaire. Le
diabète aggrave le risque de voir survenir des accidents cardio-vasculaire et des accidents
vasculaires cérébraux.

*Atteinte des petits vaisseaux (micro angiopathie) :

Lors d’un diabète, les petits vaisseaux et les capillaires sont souvent atteints entrainant alors
une rétinopathie, glomérulopathie et/ou neuropathie.

10
Chapitre 1 : Le diabète

*Néphropathie diabétique :

Touche 40/ des diabétiques et se traduit par l’apparition d’une protéinurie, évoluant à long
terme vers l’insuffisance rénale. Cette évolution est accélérée par la survenue d’une hyper
tension artérielle. La présence de protéine dans les urines permet le plus souvent le diagnostic
de la néphropathie.

*Neuropathie diabétique :

Touche 50/ des diabétique de plus de 65 ans. La neuropathie périphérique touche les membres
inférieurs. La neuropathie diabétique peut toucher le système nerveux végétatif (diarrhée,
constipation, pâleur et tachycardie).

*Infections :

Le diabète favorise les infections bactériennes et mycosiques provoquant ainsi des infections
urinaires, gynécologiques et des infections cutanées localisées (pied, région génitale ).Ces
infections déséquilibrent le diabète.

3-2-Complications aigues :

*coma hyperosmolaire :

Hyperglycémie très important avec déshydratation est une complication rare du diabète. Le
coma hyperosmolaire impose une hospitalisation d’urgence et est traité par injection massive
d’insuline.

*Hypoglycémie :

Est une conséquence du traitement lui-même ou de son excès par rapport au régime
alimentaire ou l’exercice physique.

*Hyperglycémie :

Est une conséquence de la mauvaise observance des traitements, déséquilibre alimentaire,


manque ou insuffisance d’activité physique et prise des certains médicaments.

*Acidocétose :

L’acidocétose est un signe de décompensation du diabète provoquée par une insuffisance


d’insuline. L’acidocétose se traduit par la présence de corps cétonique dans les urines.

11
Chapitre 1 : Le diabète

L’acidocétose peut entrainer des douleurs abdominales, nausées, gêne respiratoire,


déshydratation et un coma dans des formes très sévères.

12
Chapitre 2 : Le projet de soins infirmier

1-Définition du projet de soins infirmiers :


Le projet de soins infirmiers est un plan d’actions élaboré par les soignants avec le patient et
la famille. Il permet de poser des actions choisies en fonction des problèmes ; c’est donc une :
résolution de problème spécifique.
C’est le reflet de la contribution des différents professionnels à la prise en charge des malades
et de leur entourage et au développement des connaissances en matière de santé. Aussi son
élaboration doit-elle s’appuyer sur une large participation des professionnels dépendant de la
direction des soins.
2-Les objectifs du projet de soins infirmiers :
*Améliorer la qualité des soins :
-Garantir les droits et l’information de la personne soignée,
-Améliorer la gestion du dossier infirmier,
-Organiser la prise en charge de la personne soignée,
-Participer aux évolutions des fonctions logistiques,
-Prévenir les risques et développer la démarche qualité dans les services de soins
-Assurer une promotion et participation de la famille.
*Adapter la politique de formation aux besoins institutionnels et individuels :
-Poursuivre la politique de formation en partenariat avec les projets associés.
*Motiver, fidéliser les professionnels, rendre attractif notre établissement :
-Poursuivre et développer notre politique institutionnelle et fidélisation des professionnels en
cohérence avec les objectifs du projet social et dans le cadre des délégations de gestion des
pôles.
*Adapter les missions du management et de l’accompagnement en tenant compte des
évolutions internes et externes :
-Charte de management du projet de soins,
-Intégrer le principe des évaluations des pratiques professionnelles.
3-Intérêt du projet de soins infirmiers :
L’intérêt du projet de soins pour le patient et ses proches réside dans l’attention majeure
portée à la qualité des soins et à la prévention des risques évitable. Le suivi et l’évaluation des
actions de soins et le soutien des équipes soignantes par l’encadrement paramédical illustrent
la recherche constante du meilleur soin au bénéfice du malade.

14
Chapitre 2 : Le projet de soins infirmier

4-Le cadre légal du projet de soins :


Le projet de soins trouve des points d’ancrage dans les orientations fortes du nouveau cadre
législatif et réglementaire. Le projet de soins fait partie intégrante du projet d’établissement
car il s’inscrit dans la continuité du projet médical.
4-1-Statut particulier des paramédicaux 2011 :

Chapitre 4 : Corps des infirmiers de santé publique :

Art. 41. Les infirmiers de santé publique sont chargé, notamment :

-D’établir le projet de soins, de planifier les activités y afférentes, de tenir et de mettre à


jour le dossier soins du patient.
5-Objectifs de la formation(L.M.D) :
Spécialité infirmier de santé publique :
-L’étudiant est amené à devenir un praticien autonome, responsable et réflexif, c’est-à-
dire un professionnel capable d’analyser toute situation de santé, de prendre des décisions
dans les limites de son rôle et de mener des interventions seul et en équipe pluri
professionnelle.
6-Les étapes du projet de soins infirmiers :
6-a-Première étape : évaluer une situation clinique et établir un
diagnostic infirmier :
1-Conduire un entretien :
*Identifier la personne,
*Motif d’hospitalisation,
*Antécédents personnels du malade,
*Antécédents familiaux,
*Examen du malade.
2-Identifier les besoins du malade et les attentes en utilisant un résonnement
clinique.
3-Rechercher et sélectionner les informations à la prise en charge du malade dont le
respect de la charte de ses droits.
4-Rechercher les signes et les symptômes liés à la pathologie et leur évolution.
5-Repérer les ressources et les potentialités du malade pour sa prise en charge
6-Analyser la situation de santé et de soin et poser des hypothèses interprétatives.

15
Chapitre 2 : Le projet de soins infirmier

7-Elaborer un diagnostic infirmier à partir des hypothèses, des réactions aux


problèmes de santé et identifier les interventions nécessaires.

8-Evaluer les risques dans une situation d’urgence, de violence, de maux traitants ou
d’aggravation et déterminer les mesures prioritaires.

6-b-Deuxièmes étape : formuler les objectifs et les but :

Un objectif doit être en rapport avec le problème, risque ou diagnostic infirmier posé et vise la
disparition des manifestations déterminantes. Il doit être approuvé par le patient et l’équipe.

Le critère de l’objectif doit être :

*Pertinent : adapter au problème.

*Réaliste : tient compte des capacités, des ressources, personne soignée et des ressources
institutionnelles.

*Précis : capacité à atteindre, décrite de façon précise.

*Observable et mesurable : peut comporter des critères d’évaluation et une échéance


précise.

6-c-Troisièmes étape : définir les actions de soins au regard des


objectifs fixes :

Les actions sont lien avec :

*Soit le problème médical réel

*Soit le risque ou la complication potentielle

*Soit le diagnostic infirmier.

Las actions sont sur prescription médicale, du rôle propre, en collaboration ou


interprofessionnelles.

Les caractéristiques des actions :

*Etre individualisées : tenir compte des ressources et besoins cognitifs et émotionnels du


patient.

16
Chapitre 2 : Le projet de soins infirmier

*Formulées de manière concise, simple et concrète.

*Viser à résoudre le problème ou la cause.

*Viser la progression vers l’autonomie ou le mieux-être.

*planification.

*Traçabilité des actions : transmissions orales et écrites dans le dossier du patient.

6-d-Quatrièmes étape : définir les critères d’évaluation :


Les critères doivent intégrer :

*Des éléments précis à mesurer et observer auprès du patient.

*Des indicateurs qui permettent d’évaluer objectivement l’évolution de l’état de santé


du patient.

*Des éléments à comparer pour évaluer l’efficacité des soins.

*Des unités de mesures, des paramètres (température, poids, saturation…), un


ensemble des signes(physiques, cliniques, comportementaux, biologiques…).

L’évaluation :

*Dernière étape incontournable.

*Permet de juger si les objectifs sont atteints en totalité, partiellement ou aucunement.

*Mesure de l’écart entre les résultats escomptés et les résultats obtenus.

*Contrôler l’efficacité des actions de soins au vu de résultats obtenus.

6-e-cinquièmes étape : évaluer les résultats et réajuster les actions de


soins :
Réajustement :

*Indispensable si les objectifs sont non atteints partiellement ou totalement.

*Parfois :

Le recueil de données est insuffisant

Les objectifs sont inadaptés

Les actions ne sont pas pertinentes.

*Ré-analyser la situation.

17
Chapitre 3 : Le profil infirmier

1-Définition de l’art infirmier :

L’art infirmier se définit par l’ensemble des soins infirmiers(physiques et psychosociaux)


réalisées de manière autonome ou en collaboration aves d’autres, aux individus de tous âge,
famille, groupes ou communautés, à toutes les personnes malades ou en bonne santé, et dans
tous les lieux de pratique professionnelle.

L’art infirmier consiste à protéger, promouvoir et optimiser la santé et les capacités


intrinsèques du patient, prévenir les maladies et les blessures et apaiser les souffrances.

L’art infirmier se caractérise par le développement d’une relation de confiance avec le patient,
centrée sur son expérience, la défense et la promotion de son autonomie, la stimulation d’un
environnement sain, la réalisation des soins, la recherche et la participation au développement
de la profession et de la politique de santé.

L’art infirmier se fonde sur un jugement professionnel dans les domaines de la promotion de
la santé, de l’éducation à la santé, de la prévention de la maladie, des soins urgents, des soins
curatifs, des soins chroniques et palliatifs.

2-Rôles :

Prodiguer des soins infirmiers est le cœur de la profession. Dans le concept de « soin », le
patient occupent toujours une place centrale et constituent un partenaire actif dans l’équipe
interdisciplinaire.

Lorsqu’il prodigue les soins, l’infirmier s’adresse à l’univers complet du patient, en partant
d’une vision holistique. L’accent est tout d’abord mis sur le soutien et la promotion de
l’autogestion du patient.

Lorsqu’il prodigue les soins, l’infirmier intègre différents rôles :

2-1-Responsable du processus de soin

L’infirmier crée une relation professionnelle individuelle avec le patient et se montre


responsable. Le patient s’investis un maximum dans la prestation de soins. Il tient compte du
contexte dans lequel vit le patient. En écoutant, en posant des questions ciblées, en observant
correctement et en assurant un raisonnement clinique.

19
Chapitre 3 : Le profil infirmier

2-2-Communicateur

La communication avec le patient ainsi que la qualité de l’interaction professionnelle se


basent sur l’empathie et ont pour but d’instaurer une relation de confiance dans laquelle le
patient se sent respecté, concerné et en sécurité.

L’infirmier prend si nécessaire des initiatives pour améliorer la communication dans le travail
interdisciplinaire afin de soutenir la continuité et la qualité des soins.

Dans son rôle de communicateur, l’infirmier a recours à la technologie usuelle, tant pour le
contact avec le patient que dans le cadre du travail interdisciplinaire, avec tous les partenaires
de soins dans le trajet de soins, tant en intra qu’en extrahospitalier.

Ce rôle s’inscrit pleinement dans le cadre de compétence visant à communiquer clairement et


de manière professionnelle.

2-3-Collaborateur :

L’infirmier assume de manière autonome la mission visant à prodiguer des soins dans une
équipe inter et multidisciplinaire. Il se base sur les connaissances en soins infirmiers, mais a
aussi recours à tous les domaines de connaissances partagés avec d’autres professions actives
dans le secteur des soins.

Prodiguer des soins s’inscrit dans un travail d’équipe, où l’infirmier partage son expertise, ses
connaissances et ses compétences avec l’équipe interdisciplinaire.

Le patient est le partenaire principal dans cette relation de collaboration.

Nous retrouvons deux compétences Européennes dans ce rôle, à savoir « collaborer


efficacement avec d’autres acteurs des soins de santé, en ce compris la participation à la
formation pratique du personnel actif dans le secteur des soins de santé »

2-4-Acteur d’un développement professionnel :

Il participe au développement, à l’application et à l’évaluation de procédures et de méthodes


validées dans le cadre de la pratique infirmière.

L’infirmier est responsable de son propre processus de formation .Il s’auto évalue
régulièrement, analyse sa pratique et se fixe de nouveaux objectifs d’apprentissage.

20
Chapitre 3 : Le profil infirmier

Il s’engage pour la promotion et le développement de la profession aux niveaux local,


régional, national et international.

2-5-Promoteur de la santé :

L’infirmier assure une mission active dans la prévention primaire, secondaire et tertiaire des
soins de santé, où la promotion et le maintien de la santé de la personne occupe une place
centrale. Il vise l’amélioration de l’autogestion de la personne dans sa santé et la mise à
disposition des connaissances et des outils nécessaires. L’infirmier tient compte à ce niveau
de l’environnement des personnes, de leurs relations sociales, de leur culture et de leur mode
de vie.

Les actions préventives peuvent aussi viser des groupes dans un contexte de santé spécifique
et avoir une perspective sociale, écologique ou politique.

L’infirmier peut évaluer les besoins d’éducation et les organiser.

2-6-Organisateur et coordinateur des soins :

Afin d’assurer une gestion correcte, efficace et continue des soins, l’infirmier a recours à
toutes les ressources disponibles dans l’environnement social du patient, aux moments de
coordination dans le cadre de la concertation interdisciplinaire et aux technologies de
communication nécessaires, il doit coordonner les soins ainsi que déléguer et superviser les
activités de soins dans les bonnes conditions. L’infirmier tient compte du contexte
organisationnel et matériel dans lequel les soins sont assurés, il peut analyser ses effets sur la
qualité des soins et apporter des corrections si nécessaires. Et si nécessaire, l’initiative
d’assurer la coordination des activités de soins.

2-7-Promoteur de la qualité :

L’infirmier connaît et participe aux études scientifiques dans le domaine infirmier. Il est aussi
coresponsable de la formation pratique et de l’accompagnement des étudiants en soins
infirmiers.

3-Responsabilités :

L’infirmier est responsable de la qualité des soins prodigués au patient, pour assurer cette
mission, il part des éléments suivants :

21
Chapitre 3 : Le profil infirmier

*Des soins personnalisés basés sur le raisonnement clinique et avec un plan de soins
tannant compte des besoins spécifiques et du pouvoir du patient.

*Des soins sécuritaires pour le patient et son entourage via :

-L’analyse critique continue de la qualité des actes infirmiers, tant ceux réalisés soi-même que
ceux délégués.

-Le recyclage et la formation continue tout au long de la carrière.

-La formation des personnes sous sa responsabilité (étudiant, aides-soignants, patients,


membres de la famille).

-L’adoption des mesures pour la prévention et la promotion de la santé.

*L’amélioration de la qualité des soins par la participation à :

-La recherche et la coordination de soins avec les différents partenaires de l’équipe


interdisciplinaire ; aux politiques qui touchent au domaine de la santé.

*La défense des infirmiers et de la profession infirmière aux niveaux des autorités et des
partenaires sociaux.

4-Profil de compétences :

Le profil de compétence est le décline pour chaque rôle par :

*La compétence générique exigée pour assurer ce rôle ;

*Les compétences partielles ou les domaines de compétence qui soutiennent cette sise
compétence générique ;

*Les indicateurs d’acquisition de ces compétences.

Les prestations techniques de l’art infirmier (avec ou sans prescription médicale) et les actes
qui peuvent être confiés par un médecin à des infirmiers, et qu’ils exécutent de manière
experte, sûre et correcte, en tenant compte du confort du patient.

Le champ d’intervention de l’infirmier de santé publique est évaluer l’état de santé d’une
personne et analyser les situations de soins ; concevoir et définir des projets de soins

22
Chapitre 3 : Le profil infirmier

personnalisées ; planifier des soins les prodiguer et les évaluer ; mettre en œuvre des
traitements.

Il dispense des soins de nature préventive, curative ou palliative, visant à promouvoir,


maintenir et restaurer la santé, il contribue à l’éducation à la santé et à l’accompagnement des
personnes ou des groupes dans leur parcours de soins en lien avec projet de vie.

L’infirmier intervient dans le cadre d’une équipe pluri professionnelle, dans des structures et à
domicile, de manière autonome et en collaboration.

Les dix compétences :

*Cinq compétences « proprement dites » du métier d’infirmier :

1-Evaluer une situation clinique et établir un diagnostic dans le domaine des soins infirmiers

2-Concevoir et conduire un projet de soins infirmiers

3-Accompagner une personne dans la réalisation de ses soins quotidiens

4-Mettre en œuvre des actions à visée diagnostique et thérapeutique

5-Initier et mettre en œuvre des soins éducatifs et préventifs

*Cinq compétences « transverses » communes à certaines professions paramédicales et qui


doivent être validées pour le métier d’infirmier :

6-Communiquer et conduire une relation dans un contexte de soins

7-Analyser la qualité des soins et améliorer sa pratique professionnelle

8-Rechercher et traiter des données professionnelles et scientifiques

9-Organiser et coordonner des interventions soignantes

10-Informer et former des professionnels et des personnes en formation.

23
Chapitre 4 : les Aspects Méthodologique

1-les objectifs de recherche :

➢ Améliorer la qualité de soins auprès d’un patient diabétique.


➢ Le projet de soins infirmier comme moyen de rendre le patient acteur de sa prise en charge.
➢ Le projet de soins infirmier permet de développer l’interdisciplinarité de l’équipe
pluridisciplinaire.
➢ Trouver des solutions et donner des suggestions pour la problématique posée.
➢ Identifier l’importance du projet de soins relevant du profil infirmier.

2-Méthodologie de l’enquête :

Il s’agit d’une étude descriptive ; analytique utilisant le questionnaire ; avec l’étude du 02 cas
cliniques.

3-le lieu de l’enquête :

3-1 choix de lieu de l’enquête :

Notre service d’expérimentation est le service médecine interne de l’EPH de BESBES ; situé
au douzième étage de l’hôpital à coté du service de chirurgie ; c’est un service mixte.

3-2 Description du terrain :

▪ Structure : C’est un service mixte qui se compose de :


❖ 26 salles pour les malades :
• 16 salles pour les hommes et 10 salles pour les femmes.
• Chaque salle se compose de :
02 lits ; 02 tables de nuits ; 02 matelas ; 02 couvertes ; 02 draps ; 02 oreillers.
02 potences ; 02 moniteurs d’O2
Un chauffage ; Un climatiseur ; une télévision ; un toilette et salle de bain.

❖ 02 bureaux :
• 01 pour les médecines.
• 01 pour le chef service.
❖ 01 salle de soins.
❖ 01 pharmacie.
❖ 01 vestiaire pour les personnels paramédicaux.
26
Chapitre 4 : les Aspects Méthodologique
❖ 01 salle de garde.
❖ 01 salle pour la ligne propre et 01 salle pour la ligne sal.
❖ 01 cuisine.
❖ 02 toilettes

▪ Personnels :

A-l’équipe médicale :

❖ 02 généralistes
❖ 01entéro- gastrologie
❖ 01 infectieuse
❖ 01 cardiologue

B-l’équipe paramédicale :

❖ 06 infirmiers de santé publique


❖ 10 aides soignants
❖ 01 secrétaire médicale

C-01 personne d’hygiène.

▪ Matériel :
❖ 03 chariots : 01 pour les soins hommes.
01 pour les soins femmes.
01 chariot d’urgence.
❖ 01 chaise roulante.
❖ 01 réfrigérateur.
❖ 01 monitoring.
❖ 01 appareil d’ECG.
❖ 04 armoires : 02 pour les médicaments.
02 pour les dossiers.
❖ 01 pousse seringue.
❖ 02 plateaux.

27
Chapitre 4 : les Aspects Méthodologique

❖ Matériels pour la surveillance : 01 tensiomètre ; 02 thermomètres ; 02 glycomètres


❖ 01 pèse.
❖ 01 téléphone pour le chef service.

4-Le déroulement de l’enquête :

4-1- la période de l’enquête :

• Début de l’enquête : 19 février 2019.


• Fin de l’enquête : 21 Mars 2019.

4-1-Les difficultés rencontrées pendant la réalisation de l’enquête :

• Les infirmiers ayant beaucoup de travail ; n’ont pas trouvé le temps de


répondre aux questionnaires.
• Négligence de certains infirmiers pour répondre aux questionnaires.

5-Population ciblée :
Notre enquête concerne :
• Les paramédicaux.

6-échantillonnage :
• Les infirmiers de santé publique : 06
• Les aides soignants de santé publique : 10

7-les outils de recherche :

• Questionnaire
• Etude de cas.

28
Chapitre 5 : Analyse et interprétation

Question N°1 :

. Quel est votre grade ?


Tableau N°1 :

Items Effectif Pourcentage


ISP 6 37.5 %
ASSP 10 62.5 %
Total 16 100 %

37%

63%

ISP
ASSP

Diagramme N°1 : Répartition des personnels paramédicaux selon le grade.

Analyse et interprétation :

• Nous constatant que les interrogés ont des grades de toute spécialité confondue (ISP ;
ASSP) et ont remarque que la majorité sont des ASSP ce qui influe sur l’application
du projet de soins ; parce que l’enseignement des soins infirmiers est plus approfondie
chez les ISP.

30
Chapitre 5 : Analyse et interprétation

Question N°2 :

. Quel est votre ancienneté professionnelle ?


Tableau N°2 :

Items Effectif Pourcentage


Moins de 5 ans 12 75 %
Entre 5 et 10 ans 3 18.75 %
Plus de 10 ans 1 6.25 %
Total 16 100 %

6,25%

moins de 5 ans
18,75%
entre 5 et 10 ans
plus de 10 ans

75%

Diagramme N°2 : répartition de la population d’étude selon l’expérience.

Analyse et interprétation :

*on constate que le personnel soignant présente une prédominance des nouveaux
recrus par rapport aux anciens.

31
Chapitre 5 : Analyse et interprétation

Question N°3 :

. Vous connaissez qu’est-ce qu’un projet de soins ?

Tableau N°3 :

Item Effectif Pourcentage


Oui 07 43 ,75 %
Non 09 56,25 %
Total 16 100 %

43,75%

56,25%

oui
non

Diagramme N03 : Représentative de la connaissance de projet de soins.

Analyse et interprétation :

• 43,75% des infirmiers ont confirmés qu’ils connaissent le projet de soins.


• 56,25% des infirmiers ont affirmés qu’ils ne savaient pas le projet de soins.

La plupart des infirmiers ciblés ne connaissent pas le projet de soins infirmier ; donc ils ne
sont pas capables de l’appliqué.

32
Chapitre 5 : Analyse et interprétation

Question N°4 :

• Avez-vous appliqué le projet de soins au niveau de votre service ?

Tableau N°4 :

Items Effectif Pourcentage


Oui 04 25 %
Non 12 75 %
Total 16 100 %

25%

75% OUI
NON

Diagramme N°4 Représentative de la connaissance de projet de soins infirmier

Analyse et interprétation :

*75% des infirmiers n’appliquent pas le projet de soins infirmier ; alors que 25% appliquent
ce dernier.

Les actes de soins et les interventions infirmières ne sont pas organisées et planifiées ce qui
par conséquence influe sur la qualité de prise en charge du patient.

- Si non pour quoi ?

33
Chapitre 5 : Analyse et interprétation

Items Effectif Pourcentage


Surcharge de travail 04 33,33 %
Mal enseignée 08 66,66 %
Total 12 100 %

33,33%

66,66%
surcharge de travail
mal enseignée

Diagramme N°4 : Représentative des raisons de non application de projet de soins infirmier.

Analyse et interprétation :

On peut noter que 33,33% choisissent la surcharge de travail ; et 66,66% ajoutent aussi qu’ils
sont mal enseignés.

34
Chapitre 5 : Analyse et interprétation

Question N°5 :

• Trouvez-vous des difficultés dans l’application de projet de soins infirmier ?


Tableau N°5 :

Items Effectif Pourcentage


Oui 12 75 %
Non 04 25 %
Total 16 100 %

25%

Oui
75%
Non

Diagramme N°5 : Répartition d’échantillon selon l’absence ou la présence des difficultés


dans l’application de projet de soins.

Analyse et interprétation :

On remarque que 75% des infirmiers présente des difficultés à l’application du projet de
soins ; alors que 25% des infirmiers n’ont pas des difficultés.

35
Chapitre 5 : Analyse et interprétation

Question N°6 :

• Le projet de soins à t’il des avantages pour ?

Tableau N°6 :

Items Effectif Pourcentage


Médecine 04 25 %
ISp 04 25 %
Malade 08 50 %
Total 16 100 %

25%

50%

25% medecine
ISP
malade

Diagramme N°06 : Répartition des avantages de projet de soins.

Analyse et interprétation :
On constate que tous le personnel soignant sont d’accord que le projet de soins a des
avantages pour le malade en premier lieu ainsi que pour les personnels médicaux et
paramédicaux.

36
Chapitre 5 : Analyse et interprétation

Question N°7 :

• le projet de soins sert à :


Tableau N°07 :

Items Effectif Pourcentage


Assurer la continuité de soins 06 37,5 %
Favoriser l’amélioration de qualité de soins 10 62,5 %
Total 16 100 %

37,5%

62,5%
assurer la continuité de soins

favoriser l'amélioration de
qualité de soins

Diagramme N°07 : Répartition des résultats selon l’objectif de projet de soins.

Analyse et interprétation :
Plus que la moitié des infirmiers interrogés déclarent que le projet de soins à pour
objectif de favoriser l’amélioration de qualité de soins ; et que le reste estime qu’il
assure la continuité de soins.

➢ A partir des résultats nous pouvons dire que le projet de soins réduit l’impact
de la maladie sur l’état de santé des patients.

37
Chapitre 5 : Analyse et interprétation

Question N°08 :

Est-ce que vous connaissez les principaux soins destinés pour les diabétiques ?

Tableau N°08 :

Items Effectif Pourcentage


Oui 11 68,75 %
Non 05 31,25 %
Total 16 100 %

31,25%

68,75%
OUI
Non

Diagramme N°08 : Répartition des infirmiers interrogés selon la connaissance des principes
de soins des diabétiques.

Analyse et interprétation :

Plus que la moitié des infirmiers interrogés affirment qu’ils connaissent les principaux de
soins destinés pour les diabétiques ; mais le reste déclare qu’ils ne connaissent pas ces soins.

38
Chapitre 5 : Analyse et interprétation

Question N°09 :

Trouvez vous que l’apparition des complications chez un diabétique est précoce :

Tableau N°09 :

Items Effectif Pourcentage


Souvent 13 81,25 %
Parfois 03 18,75 %
Rare 00 00 %
Total 16 100 %

0%

18,75%

souvent
81,25% parfois
rare

Diagramme N°09 : Répartition des résultats selon l’apparition des complications chez un
diabétique.

Analyse et interprétation :

La totalité des infirmiers confirment que l’apparition des complications chez les diabétiques
est souvent ; alors que la minorité affirment qu’il est parfois.

39
Chapitre 5 : Analyse et interprétation

Question N°10 :

D’après vous est-ce que l’apparition des complications est liée à l’absence de la notion du projet de
soins ?

Tableau N°10 :

Items Effectif Pourcentage


Oui 11 68,75 %
Non 05 31,25 %
Total 16 100 %

31,25%

68,75%

oui
non

Diagramme N°10 : Répartition des résultats selon l’apparition des complications.

Analyse et interprétation :

La totalité des infirmiers pensent que les complications sont liées à l’absence de projet de
soins ; et le reste est pour les autres causes.

40
Chapitre 5 : Analyse et interprétation

Etude de cas :

Cas N°01 : Prise en charge sans projet de soins

Il s’agit de madame L .M ; âgée de 79 ans ; habite à drean/Tarf

Elle était envoyée au service pour nécrose du gros orteil ; et la plaie au talon gauche depuis
3J.

Après la consultation au service les médecines décident qu’elle présente :

❖ Déshydratation et pied diabétique.

Bilan biologique demandé : hématologie et biochimie

Bilan radiologique demandé : ECG et échographie doppler.

Après l’avis de la chirurgie ; ils ont décidés d’amputer le gros orteil ; et qu’elle présente
AOMI (Artériopathie oblitérant du membre inferieur)

La patiente est sous TRT :

LOVENOX 0,4 S /c (HTA) ; Schéma de réhydratation 1000cc de S.standard ; CEFACIDAL


1G/12H en IV ; NERFONYL 200 comprimé et le soin local.

Le lendemain ; la patiente est consciente à la visite de 10H de matin ; le médecin lui informée
qu’elle doit amputer le gros orteil ; la patiente été vraiment choquée à cette décision ; et entrée
dans une grande dépression.

A 20 :30 de soir ; madame L.M a quitté la vie.

❖ A l’interrogation des infirmiers ils disent que la présence d’un psychologue pour le
soutien est nécessaire pour informer le patient sur son état de santé surtout dans ces
cas.
❖ Force et de constater que l’absence de la notion d’équipe pluridisciplinaire est la
principale cause du manque d’harmonie, ce qui fait renvoie vers la notion du projet
de soins.

41
Chapitre 5 : Analyse et interprétation

Cas N°02 : Prise en charge Avec un projet de soins

Madame ;D K; âgée de 68 ans ; habite à asfour / Tarf

Elle était envoyée au service pour l’amputation du deuxième orteil gauche.

La patiente conscient ; pas de douleur.

Bilan biologique demandé : biochimie et hématologie.

Bilan radiologique demandé : ECG et RX.

Le traitement est : LOVENOX 0,4 cc en S/C ; CEFACIDAL 1g/6H avec les soins locale
quotidien.

Pour les antécédents : PLAVIX (HTA) ; insulinothérapie (diabète)

Les acteurs de santé qui intervient sont :

Médecine généraliste – chirurgien – Réanimateur- Psychologue – Nutritionniste - Infirmier


de santé publique- Aide soignant de santé publique - Laborantine de santé publique -
Manipulateur de santé publique.

Le lendemain ; l’équipe soignante à la présence d’un psychologue ; informent madame D.K


sur son état de santé et qu’elle doit amputer le deuxième orteil gauche ; et qu’il s’agisse d’une
simple opération qui lui permette de vivre normale sans complication……

La patiente était convaincue d’être opérée; elle a été satisfaite de l’intérêt prouvé par l’équipe
soignante.

Après 5j madame D.K été contente parce qu’elle a quitté l’hôpital avec une bonne santé.

❖ Après la discussion de l’équipe, il a été décidé d’appliquer le projet de soins


Infirmier sur touts les malades quelque soit leurs états de santé ; surtout après les
résultats qu’ils ont observés sur madame D.K.

42
Chapitre 5 : Analyse et interprétation

Analyse globale :

Selon les données obtenues pendant l’enquête à partir des déclarations des enquêtés on est
aboutis aux constatations suivantes :

a) vérification de la première hypothèse :

≪Le non application du projet de soins influe sur la qualité de prise en charge d'un
diabétique.≫

Selon la population interrogée on peut dire que le projet de soins infirmier est rarement
appliqué ; ce qui influe négativement sur la prise en charge d’un patient diabétique.

( les résultats des questions : n°03, n°04, n°05et l’étude de cas n°01(voix page04,05,06,07,13)

b) vérification de la deuxième hypothèse :

≪La tentative de conduire un projet de soins chez un diabétique permet une prise en
charge holistique.≫

Selon la population interrogée on peut déduire que la réalisation d’un projet de soins chez un
patient diabétique permet de tenir en compte tout les besoins fondamentaux du patient.

Les résultats des questions : n°06, n°07, n°08, n°10 et l’étude de cas n°2(Voir page 08, 09, 10,
12,14)

❖ A travers cette analyse on peut dire que les deux hypothèses que nous avons
proposées sont confirmées.

43
Conclusion

Ce travail nous a permet d’aborder une fonction pratique autonome très


importante parmi les soins infirmiers, avec tous ses avantages sur la prise en charge
d’un patient diabétique.

On peut réaliser ces avantages par l’application d’un projet de soins pour atteindre des
soins de qualité et de développer la notion de l’équipe pluridisciplinaire.

L’exploitation des résultats de cette étude permet de dire que le personnel infirmier
est qu’il est convaincu et conscient de l’importance et l’efficacité de son rôle propre
d’élaboré et de conduire un projet de soins lui permettant de prendre en charge un
diabétique dans sa totalité bio-psycho-sociale afin d’éviter des éventuelles
complications mettant en jeu la vie du patient ; et pour se faire il va falloir réunir tout
les conditions nécessaires notamment juridiques ;conscience professionnelles.
SUGGESTION :

➢ Renforcer la formation initiale sur le projet de soins infirmiers au niveau des instituts
paramédicaux.
➢ Elaborer un guide d’application du au niveau des hôpitaux.
➢ Programmer des formations continue pour améliorer les connaissances scientifiques
des personnels paramédicaux.
➢ Sensibiliser les soignants sur l’importance du projet de soins infirmiers afin d’éviter la
gravité des complications du diabète.
BIBLIOGRAPHIE

1- Livre, Ouvrages

M. Phaneuf, Guide d’apprentissage de la démarche de soins, Edition Masson, Paris,


1998.

2-Mémoire de fin d’étude

• Le projet de soins infirmier2015, encadré par M.BENHACINE RABAH


PEPM
• Le profil infirmier dans la démarche de soins d’un pied diabétique 2018,
encadré par M.AOULMI AMAR PEPM

3-Textes législatifs
• Statut particulier des paramédicaux 2011
• La référentielle formation LMD

3-Web graphie
• www.google.com
• https://www.pharmaciengiphar.com
• https://sante-mdecine.journaldesfemmes.faq
INSTITUT NATIONALE DE FORMATION SUPERIEUREPARAMEDICALE

-TEBESSA-

Questionnaire adressé aux paramédicaux

Dans le cadre de l’élaboration du mémoire de fin d’étude pour l’obtention du diplôme


d’infirmier de santé publique ; nous vous serons grés de répondre à ce questionnaire
anonyme qui la thématique :

Le profil infirmier dans le projet de soins au prés d’un patient diabétique

Enquêteuses : - Mazouz Nardjes

-Nouasria rima

Question N°1 :

Quel est votre grade :

* ISP

* ASSP

Question N°2 :

Quel est votre ancienneté professionnelle :

* Moins de 5 ans

* Entre 5 et 10 ans

* Plus de 10 ans

Question N°3 :

Vous connaissez qu’es-ce qu’un projet de soins ?

* Oui

* Non

Question N°4 :

Avez-vous appliqué le projet de soins au niveau de votre service :


Oui Non

➢ Si non pour quoi ?

* Mal enseigné

* Surcharge de travail

Question N°5 :

Trouvez-vous des difficultés dans l’application du projet de soins infirmier ?

*Oui

*Non

Question N°6 :

Le projet de soins a-t’il des avantages pour :

* Infirmier

* Médecine

* Malade

Question N°07:

Le projet de soins sert à :

* Assurer la continuité de soins

* Favoriser l’amélioration de qualité de soins

Question N°8 :

Est-ce que vous connaissez les principes des soins destinés pour les diabétiques ?

*Oui

*Non

Question N°9 :

Trouvez vous que l’apparition des complications du diabète chez un malade est :

*Souvent

*Parfois
*Rare

Question N°10 :

D’après vous est-ce que l’apparition des complications est liée à l’absence de la notion du projet de
soins ?

*Oui

*Non