Sunteți pe pagina 1din 10

AP : ANALYSER UN DOCUMENT

AUDIOVISUEL :
LA VIDEO DU FILM NOS ENFANTS NOUS
ACCUSERONS

Un film est plus complexe à analyser qu’un autre document car il


conjugue textes et images en mouvement. Le documentaire en est un
type particulier car il parle de faits réels et utilise des séquences
filmées de différente nature (interviews, reportage, bande d’actualité…)

Les interviews sont de deux sortes :

- Des témoins qui racontent leur propre vécu

- Des experts qui apportent leurs connaissances et leur analyse.

Un documentaire demeure une œuvre personnelle sur laquelle l’auteur


imprime sa marque.

- Il sélectionne les interviews

- Il sélectionne les reportages

- Il planifie les enchaînements entre les plans

- Il choisit la musique

- Il écrit le commentaire

Le découpage, c’est-à-dire la division du documentaire en séquences,


est fondamental puisque la durée peut en être différente.

Le montage est primordial. Certains gros plans sont aussi mis en


valeur et découlent du choix du cinéaste

Les commentaires sont étroitement liés aux images.

1
I – FICHE TECHNIQUE
Pour étudier un documentaire, vous devez disposer d’éléments précis
qui vous aident à repérer et à analyser les informations qui vous sont
données

AUTEUR

LA DUREE

LA DATE

LE GENRE ( un documentaire historique, reportage télévisé, un


pamphlet)

LA NATURE ( un documentaire réalisé à partir d’interviews de…, de


reportages et un commentaire rédigé par…)

LA DIFFUSION ( cinéma, télévision)( avec quelle audience)

II – LE REPERAGE
Le travail à partir d’un film ou d’un documentaire doit reposer sur une
identification du sujet et sur un découpage précis

DECOUPAGE EN MINUTE TITRE DES SOUS PARTIES

III – EXPLOITATION DU DOCUMENTAIRE

1
TRAVAIL PREPARATOIRE
Faîtes la fiche technique et le repérage
du documentaire : « nos enfants nous
accuseront »

1 – faites la liste des intervenants, en spécifiant leurs professions ou leur


fonction.

2 – Quelles sont les conséquences d’une agriculture industrielle ? Le


documentaire évoque-t-il ses conséquences positives ?

3 – Pourquoi décide-ton de passer à l’alimentation biologique ?

4 – Dans le documentaire, cite les différents intervenants à l’origine du


passage au bio.

5 – Comment un agriculteur traditionnel peut-il devenir un agriculteur


biologique ?

6 – Quels organismes contrôlent les produits biologiques ?

7 – Quelles sont les limites de l’agriculture biologique ?

8 – En quoi peut-on dire que l’expérience menée dans le village a


renforcé les liens sociaux.

1
BILAN

Quels messages veut délivrer le réalisateur de ce documentaire ? Par


quels procédés cinématographiques ?

ANALYSE DU GROUPE 1 AP : ALIMENTATION ET


DEVELOPPEMENT DURABLE
Le documentaire de Jean-Paul Jaud est un pamphlet contre l’agriculture
conventionnelle et un plaidoyer pour l’agriculture biologique. D’une durée
de 112 minutes, il est constitué d’une alternance de reportages,
d’interviews mais aussi d’incrustations écrites et d’interventions d’une
voix off. Lors de sa sortie en salle en 2008, il a souvent été accompagné
de conférences –débats sur le « Bio ».

Il est ainsi présenté : « Nos enfants nous accuseront » raconte la


courageuse initiative d’un village français, Barjac, situé dans le Gard, qui
décide d’introduire le bio dans la restauration scolaire de son village.Le
réalisateur brosse le portrait sans concession sur la tragédie
environnementale qui guette la jeune génération : en France comme
partout sur la planète, l’empoisonnement des campagnes par la chimie
agricole(76000 tonnes de pesticides déversées chaque année sur le sol
français) et les dégâts occasionnés sur la santé humaine. Un seul mot
d’ordre, ne pas seulement constater les ravages, mais trouver tout de
suite des moyens d’agir, pour que , demain, nos enfants ne nous
accusent pas.

1 – faites la liste des intervenants, en spécifiant leurs professions ou leur


fonction.

Les habitants du Les spécialistes Les journalistes Les associations


village
Les retraités John PETERSON Alexandra François
( chercheur en VEOURRELLETTE
sciences ) ( président )

1
Les adultes Dominique Périco LAGASSE Stéphane VIERAT
BELPOMME ( président)
( cancérologue )
Les enfants Philippe Jean-Paul JAUD
DESBROSSES
(Réalisateur du film)
Agriculteurs BIO Marc DUFUMIER Yann ARTHUS
(Professeur) BERTRAND
(photographe)

2 – Quelles sont les conséquences d’une agriculture traditionnelle ? Le


documentaire évoque-t-il ses conséquences positives ?

Les conséquences d'une agriculture traditionnelle sont multiples et alarmantes:

Sur la santé de l'Homme :

-Diabète

-Cancer

-Stérilité

Sur l'environnement :

1
-épuisement des sols

-Pollution de l'eau, des sols et de l’air

-Perte de 30% de la biodiversité

Le documentaire n'évoque pas les conséquences positives de l'agriculture


traditionnelle .Or, elle a permis de faire face à l’explosion démographique du XX siècle en
nourrissant une population de plus en plus nombreuse. De plus, son prix est plus abordable
que celui de l'agriculture biologique.

3 – Pourquoi décide-ton de passer à l’alimentation biologique ?


Le documentaire montre des agriculteurs qui changent leur mode de production
après une prise de conscience environnementale ou car ils sont inquiets sur la santé de
leurs proches. Ils décident de passer à l'alimentation biologique pour réduire les
cancers et les maladies causées par l'environnement .

A l’échelle mondiale, le documentaire met en évidence une prise de conscience des


conséquences sanitaires des excès de la chimie par les scientifiques. Les journalistes relaient
les recherches des scientifiques et mettent le débat sur la place publique.

Voici, quelques chiffres: chaque année en Europe, 100 000 enfants meurent de maladies
causées par l'environnement. 70% des cancers sont liés à l'environnement dont 30% à la
pollution et 30% à l'alimentation. 1,1 % d'augmentation des cancers chez les enfants en
France.

4 – Dans le documentaire, cite les différents intervenants à l’origine du


passage au bio.

1
Dans la commune, plusieurs intervenants sont à l'origine du passage au bio.
En effet, le maire et la majorité du conseil municipal ont entraîné ce passage au
bio. De plus, l'intervention d'une diététicienne et le soutien de parents d'élèves
ont encouragé ce changement. Ils s’appuient sur des producteurs locaux.

5 – Comment un agriculteur traditionnel peut-il devenir un agriculteur


biologique ?

Un agriculteur dit « traditionnel » peut devenir un agriculteur biologique


en abandonnant les traitements donnés aux produits. De plus, il devra attendre
trois ans après un usage traditionnel sans utiliser de produits chimiques pour que
la terre qu'il cultive soit prête à être utilisée dans le cadre d'une agriculture
biologique.

1
6 – Quels organismes contrôlent les produits biologiques ?

L'organisme « AB », ou « agriculture biologique » contrôle les produits


biologiques et assure aux consommateurs que les produits labellisés ne sont pas
issus d'agricultures industrielles. Cet organisme est français ; néanmoins, on
trouve aussi le label « agriculture biologique européen », le label « Nature et
Progrès » ou encore l'organisme « Demeter ».

1
7 – Quelles sont les limites de l’agriculture biologique ?

On sait que l'agriculture biologique permet d'avoir accès à des produits


de haute qualité environnementale et sans pesticides, donc bons pour la santé.
Cependant, cette agriculture a des limites. En effet, ce type d'agricultures ne
peut pas satisfaire la demande grandissante dans le monde, car les rendements
sont trop faibles. De plus, l'utilisation d'engrais dans l'agriculture traditionnelle
permet d'accélérer la production. Pour finir, on doit aussi noter que les prix des
produits bios sont supérieurs aux produits issus d'agricultures traditionnelles à
cause des raisons évoquées précédemment.

8 – En quoi peut-on dire que l’expérience menée dans le village a


renforcé les liens sociaux.

Le passage au bio dans la commune a renforcé les liens sociaux. Quand on


étudie les relations entre les habitants du village, on constate que le passage au
bio a instauré une certaine convivialité. Par exemple, dans le film, on relève la
coopération entre les agriculteurs locaux et les cuisiniers de l'école ou les
soirées dégustation organisées par les habitants. Ensuite, on peut noter que les
élèves participent à cette expérience en s'intéressant au jardin de leur école,
qu'ils visitent régulièrement. De plus, la cantine scolaire nourrit aussi des
personnes âgées isolées de la commune.

BILAN

Quels messages veut délivrer le réalisateur de ce documentaire ? Par


quels procédés cinématographiques ?

1
Le réalisateur veut montrer que l'on pollue la planète de plus en plus. Il nous montre
également qu'il existe différentes manières pour réduire cette pollution; de réduire le nombre
de pesticides et le nombre de produits toxiques ou dangereux dans nos assiettes; de vivre
«mieux» car cela provoque beaucoup de maladies comme des cancers, des diabètes ou du
cholestérol et des malformations. C’est donc une œuvre personnelle porteuse d’un message
très appuyé.

Pour mettre en évidence son message, il filme des enfants qui représentent l’avenir et
pour lesquels on éprouve de la tendresse. La Gard est mis en valeur par des plans larges et une
musique nostalgique et harmonieuse.

A l’inverse, toutes les informations scientifiques sont accompagnées d’une musique


angoissante, les plans sont saccadés provoquant un malaise.

Tous ces procédés cinématographiques renforcent son message.