Sunteți pe pagina 1din 4

IV 9 AOÛT 2019

COURS & MARCHES


➜ Productions végétales
Blé tendre : une production nationale estimée entre 38 Mt et 39 Mt
CÉRÉALES 6 août ALIMENTATION ANIMALE Les cours du blé tendre sur le marché physique français ont perdu du terrain,
N : nominal ; C : camion ; TC : train complet ; P : péniche ; A : acheteur ; V : vendeur ; T : traité 30 juillet d’une mercuriale sur l’autre, dans le sillage des contrats Blé d’Euronext et de
Blé tendre Récolte 2019 SONS ET ISSUES €/t Chicago. Dans les champs hexagonaux, les conditions de culture sont stables
Sons fins - départ région parisienne 110-112 à 75 % en semaine 30 (71 % en 2018), selon Céré’Obs. La récolte a progressé
Rendu Spécifications Échéance Euro/tonne Observations
TOURTEAUX sur la semaine de 63 % à 87 % (99 % en 2018). Après les estimations de Tal-
Rouen 76/220/11 août-sept. 167,00 N Soja Lorient 325 lage et Agritel, autour de 39 Mt, Agreste a publié le 6 août son estimation de
Fob Spécifications Échéance Euro/tonne Observations Tournesol Saint Nazaire 195 production de blé tendre 2019 arrêtée au 1er août à 38,2 Mt (+ 12 % vs 2018,
Colza - Rouen 222
+ 8,1% vs moyenne quinquennale). Un chiffre qui devrait vraisemblablement
Moselle meunier août 163,00 N être amené à progresser dans les mois prochains. Dans le détail, le service
PULPES BETTERAVES
Départ Spécifications Échéance Euro/tonne Observations
statistique du ministère de l’Agriculture attend un rendement moyen en blé
Aisne - tendre à 76,1 q/ha. Si les moissons en France apparaissent, pour l’instant,
Marne BPMF sept.-juin 165,50 NC Somme - Oise - comme plutôt rassurantes quant aux quantités et aux qualités, DBV, l’associa-
Eure/Eure-et-Loir BPMF 76 kg/hl août-sept. 160,00 NC
Marne - tion des producteurs allemands, a indiqué une baisse du potentiel en raison
LUZERNE DESHYDRATEE des conditions chaudes et sèches. La DBV table désormais sur une récolte
Orge fourragère Récolte 2019 Départ Marne - nationale en blé d’hiver à hauteur de 22 Mt (- 2 Mt par rapport à sa précédente
Rendu Spécifications Échéance Euro/tonne Observations PSC estimation), encore largement supérieure à la très mauvaise récolte de l’an
Manioc Lorient - passé.
Rouen 62-63 kg/hl août-sept. 156,00 N
Corn gluten feed - Lestrem 165
Fob Spécifications Échéance Euro/tonne Observations Orge de mouture : les moissons touchent à leur fin
en orge de printemps
Moselle sans limit. d’orgettes 61/62 kg/hl août 149,00 N PAILLES ET FOURRAGES Les prix des orges fourragères ont reculé sur les sept derniers jours, dans le
Départ Spécifications Échéance Euro/tonne Observations 2 août sillage du blé tendre. Durant la semaine 30, la récolte d’orge de printemps
PAILLES DE BLE (en euros la tonne) a évolué de 67 % à 92 % (73 % en 2018), selon Céré’Obs. Les conditions de
Aisne 62-63 kg/hl août-sept. 147,00 NC
Centre Bassin Parisien : A titre indicatif culture, quant à elles, sont stables, d’une semaine sur l’autre, à 72 % (73 % en
Eure/Eure-et-Loir 63 kg/hl mini août-sept. 143,50 NC Balle rectangulaire sous abri 300-400 kg 80 à 90 2018). La récolte nationale d’orge s’élèverait, selon les estimations d’Agreste
au 1er août, à 13,4 Mt (+ 19,8 % vs 2018, + 14,5 % vs moyenne quinquennale),
Marne 62-63 kg/hl août-sept. 145,00 NC Balles pickup (départ champ) 25 kg n. c. pour un rendement moyen attendu à 69,7 q/ha (+ 6,4 q/ha vs 2018).
Maïs Récolte 2019 Nord-Est :
Rendu Spécifications Échéance Euro/tonne Balles de 20-25kg sous abri n. c. Orges de brasserie : nouveau repli des cours
Grosses balles rectangulaires de 300-400 kg Les cours des orges de brasserie sont en repli d’une semaine sur l’autre. Fran-
Bordeaux oct.-déc. 164,00 N sans abri
55 à 60 çois Berson, directeur Collecte de Soufflet, qui a une vision baissière du mar-
Fob Spécifications Échéance Euro/tonne Grosses balles rectangulaires de 300-400 kg ché, estime que les orges de printemps seront difficiles à vendre, du fait des
sous abri
n. c. bonnes récoltes en Europe. Les malteurs seraient bien couverts sur 2019 et
Rhin oct.-déc. 165,00 N début 2020. Des achats d’orges anglaises sont rapportés, les acheteurs se cou-
Départ Spécifications Échéance Euro/tonne vrant avant le Brexit.
SUCRE
Eure/Eure-et-Loir oct.-déc. 163,00 NC
(Londres) 6 août Maïs :  des conditions de culture désastreuses
Les prix du maïs sur les places physiques françaises ont reculé d’une semaine
Terme Oct. 2019 : 290,88 F/T à l’autre, dans le sillage des marchés à terme européen et états-unien. Et ce,
OLÉO-PROTÉAGINEUX alors qu’en France, la situation dans les champs s’aggrave, avec des conditions
Colza Récolte 2019 CHEZ NOS VOISINS de culture qui continuent de se dégrader. FranceAgriMer a estimé, dans son
rapport Céré’Obs du 2 août, à seulement 61 % les parcelles présentant en se-
Rendu Spécifications Échéance Euro/tonne Observations 2 août
maine 30 un état «bon à excellent» à comparer aux 67 % de la semaine précé-
Rouen oct.-déc. 368,00 N PAYS-BAS CAF Hollande (en E/tonne) : dente et aux 66 % de 2018 sur la même période, alors que le stade «floraison»
Blé tendre
Fob Spécifications Échéance Euro/tonne Observations battait son plein, passant de 68 % à 88 % (96 % en 2018). Selon les premières
Août 179,00 estimations d’Agreste, au 1er août, la production nationale de maïs grain 2019
Moselle oct.-déc. 375,00 N
Septembre 179,00 s’élèverait à 13,4 Mt (+ 4,8 % vs 2018 mais - 6,3 % vs moyenne quinquennale).
Pois Récolte 2019
Octobre-décembre 182,00
Départ Spécifications Échéance Euro/tonne Observations Colza : retournement de tendance à la baisse
Janvier-juin 186,00
Marne fourrager août.-déc. 190,00 NC
Orge UE Les prix de la graine de colza sur Euronext et le marché physique français
Aisne fourrager août.-déc. 194,00 TC Août 169,00
ont fait volte-face à la baisse cette semaine, dans le sillage du soja sur Chica-
go. La production française de colza est pourtant estimée en recul de 26 %
Septembre 170,00 à 32 % d’un an sur l’autre, entre 3,6 Mt et 3,8 Mt, selon un communiqué de
Octobre-décembre 171,00 Terres Inovia diffusé le 5 août. Agreste table, pour sa part, au 1er août, sur
PRIX DU LIN TEILLÉ EN FRANCE Janvier-juin 176,00 une récolte nationale de 3,462 Mt, en repli de 30,5 % par rapport à 2018 et de
Récolte 2018 Récolte 2017 31 juillet 33,1 % par rapport à la moyenne quinquennale. Au 1er juillet, le ministère de
Mois de : 354,1 Mini : 130 308,6 Mini : 100 BELGIQUE l’Agriculture la prévoyait à 3,640 Mt (- 26,9 % et - 28,4 %). A l’échelle de l’UE-
mai 2019 (+6,8) Maxi : 410 (-24,0) Maxi : 375 En euro/tonne CAF Belgique 28, la production de colza s’élèverait à 17,991 Mt (contre 20,076 Mt en 2018
Récolte complète 336,7 Mini : 130 268,9 Mini : 100 Blé meunier (76/220/12) : n. c. et 21,946 Mt en 2017), dont 3,166 Mt en Allemagne (contre 3,677 Mt en 2018
(+3,5) Maxi : 410 (+0,1) Maxi : 410
Blé fourrager (72/73kg/hl) : 170,00 et 4,705 Mt en 2017) et 2,481 Mt en Pologne (contre 2,183 Mt en 2018 et
Prix en Euros/100 kg de Fibres longues - base Comptabilités Matières
Mini/maxi fibres longues - base Factures de vente Comptabilités Matières (source Cipalin) Orge (62/63kg/hl kg) : 160,00 2,706 Mt en 2017), selon Agreste (au 1er août). «L’Europe va probablement
devoir importer plus de 5 Mt pour équilibrer ses bilans», indique Agritel. En
Ukraine, la moisson, finalisée, s’établirait à 3,05 Mt.
MATIF BLÉ MEUNIER - PARIS
1 lot : 50 tonnes. Prix en Euros par tonne. Soja : poursuite du repli des cours
Echéance 26/07/19 29/07/19 30/07/19 31/07/19 01/08/19 Les cours du soja sur le marché à terme états-unien se sont repliés sur la se-
Sept. 2019 175,25 175,75 177,00 174,75 173,00 maine. Donald Trump a relancé, jeudi 1er août la guerre commerciale contre
Déc. 2019 180,50 180,50 181,50 179,75 178,25
Pékin, en annonçant son intention d’étendre des droits de douane états-
Mars 2020 184,25 183,75 184,50 183,00 182,00
uniens supplémentaires à la quasi-totalité des importations en provenance
de Chine à compter du 1er septembre. Côté champs, le «crop rating» états-
Mai 2020 187,00 186,25 186,75 185,50 184,25
unien affiche un état «bon à très bon» des cultures locales stable à 54 %, d’une
Sept. 2020 183,25 183,50 183,50 182,75 181,75
semaine sur l’autre, dans la fourchette haute des attentes des opérateurs.
Déc. 2020 185,75 186,25 186,00 185,00 184,25 En France, la production est attendue à 409 000 t, contre 400 000 t en 2018
Mars 2021 188,00 188,25 188,25 187,50 186,25 (+ 2,2 % sur un an, + 18,8 % sur cinq ans), selon Agreste. Les surfaces sont
Mai 2021 189,25 189,50 189,50 189,00 187,75 passées de 154 000 ha à 163 000 ha, avec cependant un rendement moyen
Sept. 2021 184,50 184,25 184,25 183,75 182,50 prévu à 25,1 q/ha (contre 26 q/ha en 2018).
Déc. 2021 186,50 186,00 186,00 185,75 184,50
Volume 27 440 37 217 48 929 41 431 46 751 Déshydratés : non coté
PO 319 354 317 867 319 890 333 725 328 117 En pulpe de betterave déshydratée et en luzerne déshydratée, les opérateurs
attendent la qualité et les volumes des nouvelles récoltes ainsi que les effets de
la canicule et de la sécheresse pour prendre position.
GABRIEL OMNÈS

Pailles et fourrages :  rien à signaler


Pas de changement sur ce marché des pailles et fourrages. On sait que des
transferts ont lieu de certains départements à d’autres, soit par solidarité, soit
à l’initiative des institutions (conseil départemental…), certains exploitants
devant déjà «taper» dans ce qui était prévu pour l’hiver. 
MATIF COLZA - PARIS Sucre : peut-être un rebond à venir
1 lot : 50 tonnes. Prix en Euros par tonne. L’un des dirigeants de l’Organisation internationale du sucre, s’exprimant le 6
Echéance 26/07/19 29/07/19 30/07/19 31/07/19 01/08/19 août lors d’un symposium international, a déclaré que les cours du sucre, qui
Nov. 2019 378,50 378,00 375,75 375,75 376,25 n’avaient de cesse d’atteindre des plus bas cette année, pourraient amorcer
Févr. 2020 378,50 378,00 376,00 376,25 377,00 une reprise. Sur les différents marchés de cotation (sucre brut à New York,
Mai 2020 377,50 377,00 375,00 375,00 376,00 sucre blanc à Londres et prix du sucre UE à la tonne en Europe), et sur une
Août 2020 364,50 363,50 362,00 362,00 362,50 longue période, on perçoit effectivement un ralentissement de la baisse, sans
Nov. 2020 369,00 367,75 366,25 366,25 365,75 parler vraiment de hausse… A suivre.
Févr. 2021 371,75 370,50 369,00 369,00 368,50
Mai 2021 372,25 371,00 373,50 380,00 379,50 Coproduits : renchérissement de la poudre de lait
Août 2021 371,00 369,75 372,25 378,75 378,25 Le cours de la poudre de lait consommation animale affiche une hausse, reflétant
Nov. 2021 371,00 369,75 372,25 378,75 378,25 le niveau de l’affaire conclue cette semaine. En poudre de lactosérum, le cours
est inchangé par rapport à la semaine passée. Les prix des drêches de maïs sont
JC GUTNER

Févr. 2022 inc. inc. inc. inc. 379,25


Volume 5 000 4 689 5 883 5 961 4 612 en léger repli d’une édition à l’autre, ceci en raison de l’effritement de ceux des
PO 75 573 75 269 75 489 76 103 77 576
tourteaux. Les cours du corn gluten feed évoluent dans des marges étroites. En
paille, le marché est attentiste.
9 AOÛT 2019 V
COURS ET MARCHES
➜ Fruits et légumes
MIN DE RUNGIS MARCHE A TERME DE LA POMME DE TERRE
Prix au kg sauf précision 6 août 5 août
Moyen e Francfort industrie (25 t)
Carottes cat. 1 (botte) 1,20 € / 100 kg
40 mm +
Choux verts cat. 1 - colis 6 7,00 novembre 2019 14,30
Choux-fleur cat. 1 - colis de 6 15,00
Champignons de Paris cat. 1 - plateau 1,90 avril 2020 13,30
Epinards 1,60 juin 2020 15,80

Cronenberger
Laitue - Batavia cat. 1 - colis de 12 5,00 avril 2021 15,80
Navets violet rond 1,20
Charlotte cat. 1 1,40
Chérie cat. 1
Poireaux France cat. I
1,70
1,60
POMME DE TERRE DE CONSOMMATION
Pomme de terre : fermeté Radis - la botte 0,80 -
Niveau de prix ferme pour les pommes de terre primeur en semaine Endives extra Nord-Picardie colis de 5 kg 1,70 Source : FranceAgriMer - Réseau RNM Cours hors taxe en euro
31. Les disponibilités s’amenuisent. Or la demande est toujours bien Endives Nord-Picardie colis de 5 kg - Bas Haut Moy. Var.
Pommes Granny Smith cat. 1 201-270 g plateau 1 rg -
présente, sur l’Hexagone comme à l’export. Pommes Golden cat.1 201-270 g plateau 1 rg 1,40
AGATA
Pommes Gala cat.1 201-270 g plateau 1 rg - France lavée cat. I 50-75 mm carton 12,5 kg - - - -
Artichaut : des cours élevés France lavée cat. I 50-75 mm filet 2,5 kg - - - -
La production bretonne de globuleux (Camus, Cardinal et Castel) est MIN DE LOMME CHAIR FERME
restée peu abondante ces derniers jours (autour de 30 t/j en semaine Cours relevés par le Réseau des Nouvelles des Marchés centre de Lille - 6 août
peau jaune non lavée-lavable cat. I 35-55 mm big bag - - - -
31), face à une demande plus attentive, induisant une hausse non né- Les prix sont en «Euro/kg» (sauf indications contraires)
Prix Prix
Prix
moyen
gligeable des niveaux de prix. mini maxi
(Euro)
peau rouge non lavée-lavable cat. I 35-55 mm big bag - - - -
Salades BINTJE
Concombre : tassements CHICORÉE frisée France cat.I (la pièce) 1,30 1,50 1,40
France non lavée cat. II 40-75 mm filet 10 kg - - - -
CHICORÉE Scarole France cat.I (la pièce) 1,30 1,50 1,40
L’offre a conservé un niveau modéré en semaine 31. Mais la demande LAITUE Batavia blonde France cat.I colis de 12 (la pièce) 0,40 0,55 0,50 France non lavée cat. II 40-75 mm filet 25 kg - - - -
s’est montrée également plus timide, avec le temps maussade sur une LAITUE Feuille de chêne blonde France cat.I colis de 12 (la pièce) 0,40 0,55 0,50 France non lavée cat. II 50-75 mm filet 10 kg - - - -
partie de l’Hexagone et un petit regain de concurrence, de la part des LAITUE Feuille de chêne rouge France cat.I colis de 12 (la pièce) 0,40 0,55 0,50
France non lavée cat. II 50-75 mm filet 25 kg - - - -
offres du Benelux. Le ralentissement des écoulements s’est soldé par LAITUE pommée France cat.I colis de 12 (la pièce) 0,40 0,60 0,55
Légumes et herbes aromatiques 0,50 0,60 0,60
quelques concessions sur les prix. France non lavée cat. II 60-75 mm filet 25 kg - - - -
ÉCHALOTE France cat.I 1,10 1,40 1,30
CHARLOTTE
OIGNON jaune France cat.I 60-80mm 0,35 0,60 0,50
Courgette : stabilisation AGN- E
PERSIL frisé France (la botte) 0,55 0,60 0,60 E CAMP
France lavée cat. I +35 mm carton 12,5 kg
FIN D
- - -
Le commerce s’est stabilisé, après avoir subi quelques tassements ta- Légumes fruits et graines
France lavée cat. I +35 mm filet 2,5 kg - - - -
rifaires en début de semaine 31, liés à une demande plus prudente, AUBERGINE France cat.I 1,70 2,30 1,80
CONCOMBRE France cat.I 400-500g colis de 12 (la pièce) 1,00 1,30 1,10 DIVERSES VARIÉTÉS DE CONSERVATION
face aux conditions climatiques instables sur l’Hexagone. La four- CONCOMBRE France cat.I 500-600g colis de 12 (la pièce) 1,00 1,30 1,10 Bassin Nord non lavée cat. II 40-75 mm filet 10 kg - - - -
chette de prix demeure néanmoins large, en fonction de la qualité et COURGETTE ronde France cat.I plateau 1,30 1,80 1,70
des opérateurs. COURGETTE verte France cat.I plateau 0,80 1,00 1,00 Bassin Nord non lavée cat. II 40-75 mm filet 25 kg - - - -
FÈVE France 1,50 Bassin Nord non lavée cat. II 50-75 mm filet 10 kg - - - -
HARICOT VERT vert France cat.I fin 1,70 2,20 2,00
Melon : une demande prudente Bassin Nord non lavée cat. II 50-75 mm filet 25 kg - - - -
MELON Charentais jaune France cat.I 650-800g colis de 15 1,50 1,70 1,60
La filière s’est progressivement assainie, après les télescopages de POIS à écosser France cat.I 2,30 3,50 2,40 Bassin Nord non lavée cat. II 60-75 mm filet 25 kg - - - -
productions enregistrés ces dernières semaines. Pour autant, le com- TOMATE allongée coeur de boeuf France cat.I 67-82mm 1,80 2,80 2,50
France lavée cat. I +35 mm carton 12,5 kg - - - -
merce s’est avéré encore attentiste et lent en semaine 31, sous l’ef- TOMATE cerise France grappe extra 4,00 6,00 5,50
fet notamment des conditions climatiques plus instables, induisant TOMATE côtelée aumônière France 1,80 2,40 2,30 France lavée cat. I +35 mm filet 2,5 kg - - - -
TOMATE ronde France cat.I 57-67mm 0,85 1,30 1,20
quelques tassements de prix. TOMATE ronde France cat.I 67-82mm 0,85 1,30 1,20
France lavée cat. I 40-75 mm filet 10 kg - - - -

TOMATE ronde France grappe extra 1,00 1,30 1,30 France lavée cat. I 40-75 mm filet 5 kg - - - -
Salade : fermeté Légumes tubercules, racines France lavée cat. I 50-75 mm filet 10 kg - - - -
Les températures ont retrouvé des valeurs proches des moyennes sai- CAROTTE France cat.I botte (la botte) 1,10 1,20 1,15
France lavée cat. I 50-75 mm filet 5 kg - - - -
CAROTTE France cat.I colis 12kg 0,80 1,00 0,90
sonnières, mais les conditions de culture difficiles de ce mois de juil-
CAROTTE France cat.I sac 10kg 0,75 0,85 0,85 ÉPIDERME ROUGE
let ont limité les disponibilités, notamment dans le Val de Loire. Les CÉLERI-RAVE France 1,70 2,00 1,90
cours sont un peu plus fermes. NAVET rond France 0,75 1,20 1,05
France lavée cat. I +35 mm carton 12,5 kg - - - -
POMME DE TERRE Agata lavée cat.I 50-75mm filet 10kg consom- France lavée cat. I +35 mm filet 2,5 kg - - - -
0,70 1,00 0,90
mation
Tomate : réajustements POMME DE TERRE CHAIR FERME Charlotte France lavée cat.I
En dépit d’offres régionales stables, voire plus limitées, et de reports +35mm carton 12,5kg
1,10 1,30 1,20
de stocks quasiment inexistants, les cours ont sensiblement reculé POMME DE TERRE CHAIR FERME Charlotte France lavée cat.I
1,60 1,70 1,70
grenaille carton 12,5kg
ces derniers jours, après leur flambée de la semaine 30, conséquence POMME DE TERRE CHAIR FERME Charlotte primeur France
d’une demande rendu plus prudente, avec le climat instable de ces 1,20 1,40 1,30
lavée cat.I carton 12,5kg
derniers jours. Les prix affichent des niveaux désormais davantage POMME DE TERRE CHAIR FERME div.var.cons France lavée cat.I
NC NC 2,50
35-55mm filet 2,5kg consommation
de saison. POMME DE TERRE CHAIR NORMALE Agata France lavée cat.I
J.-L.C NC NC 0,80
50-75mm carton 12,5kg consommation
POMME DE TERRE CHAIR NORMALE div.var.cons Bassin Nord
0,50 0,60 0,60
lavée cat.I 55-75mm sac 5kg
Évolution du cours de la pomme de terre du bassin Nord POMME DE TERRE CHAIR NORMALE div.var.cons de conserva-
en euro/kg 0,52 0,70 0,60
tion France non lavée cat.II +60mm filet 25kg consommation
2019 2018 2017 POMME DE TERRE CHAIR NORMALE div.var.cons France non
0,48 0,65 0,65
0,5 lavée cat.I +50mm filet 5kg consommation
POMME DE TERRE div.var.cons Bassin Nord lavée cat.I 40-70mm
0,50 0,60 0,55
sac 10kg
source : FranceAgriMer - RNM

POMME DE TERRE lavée cat.I 50-75mm filet 10kg consommation NC NC 0,50


0,4 RADIS France botte (la botte) 0,80 1,10 0,95
Légumes verts, tiges
ARTICHAUT Castel Bretagne cat.I 11-13cm colis de 15 (la pièce) 1,10 1,30 1,20
0,3 CÉLERI-BRANCHE vert France cat.I (la pièce) 1,10 1,30 1,20
CHOU blanc France cat.I colis de 6 (la pièce) 1,50 1,70 1,60
CHOU Brocoli France cat.I 3,20 3,50 3,30 • Vous pouvez retrouver la cotation quotidienne de la pomme
CHOU Frisé vert France cat.I (la pièce) 1,40 1,50 1,50 de terre au stade expédition ou industrie :
0,2 - sur le site internet :
CHOU rouge France cat.I (la pièce) 1,50 1,60 1,50 www.Rnm.franceagrimer.fr, en souscrivant un abonnement
CHOU FLEUR France cat.I gros (la pièce) 2,20 2,50 2,30 directement sur ce site,
FENOUIL France 1,60 2,10 1,80 Par fax ou mail en souscrivant un abonnement auprès du
semaines centre de Lille au 03 62 28 40 49.
POIREAU France cat.I 1,40 1,60 1,50
0,1 • Vous pouvez également obtenir la cotation quotidienne de
20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 Champignons la pomme de terre au stade expédition par un simple coup de
Cours stade expédition bassin Nord, Pdt div. var. cons. lavée, cat. I 40-75 mm, sac 10 kg PLEUROTE France plateau 5,20 5,60 5,40 téléphone sur audiotel au 08 92 68 67 82 (coût : 0,34_ la mn).

ENDIVES
Cours relevés par le Réseau des Nouvelles des Marchés centre de Lille
NORD / PICARDIE Expédition Hebdo - Valeur moyenne quotidienne. Les prix sont en Euros.
• Vous pouvez retrouver la cotation quotidienne
de l’endive Nord Picardie au stade expédition :
Cat.I 2 x 500 g : Cat.I 6/9 fruits Cat.I colis Cat.I sachet Extra colis Extra plateau
Date
le kg sachet 1 kg : le kg 5 kg : le kg 1 kg : le kg 5 kg : le kg 1 rg : le kg - sur le site internet :
www.Rnm.franceagrimer.fr, en souscrivant un
- - - - - - - abonnement directement sur ce site,
- - - - - - - - Par fax ou mail en souscrivant un abonnement
auprés du centre de Lille au 03 62 28 40 49.
- - - - GNE - - -
CAMPA
FIN DE • Vous pouvez également obtenir la cotation quo-
S. LEITENBERGER

- - - - - - -
tidienne de l’endive Nord Picardie au stade expé-
- - - - - - - dition par un simple coup de téléphone sur audio-
tel au 08 92 68 67 82 (coût : 0,34_ la mn).
Moyenne - - - - - -
VI 9 AOÛT 2019

COURS ET MARCHES
➜ Productions animales
GROS BOVINS ENTREE-ABATTOIR BASSIN NORD-EST GROS BOVINS VIFS COTATION EUROP
du 29 juillet au 4 août Au kg net :
JEUNES BOVINS 12 A 24 MOIS BŒUF GENISSES VACHES RETHEL 29 juillet
Viande hors Bl. Aqu. Charolaise Limousine Bœufs R - (-) - Génisses U 4,05 (=) ; R 3,65 (=) - Vaches U 3,60 (=) ;
En Viande R 3,40 (=) ; O - (-) - Jeunes bovins U 3,82 (+0,02)
Viande hors Bl. Aqu. Viande BI/Parth. Parth.
€/kg Mixte Lait Viande Mixte Lait mixte Mixte Lait
BI/Parth. Parth. + 350 kg - 10 ans - 10 ans - 10 ans - 10 ans ARRAS 1er août
net lait
+ 350 kg + 350 kg + 350 kg + 350 kg Bœufs E 4,90 (=) ; U - (-) ; R 3,50 (=) - Génisses E - (-) ;
U - (-) ; R 3,60 (=)  ; Vaches E 5,30 (=) ; U 3,75 (=) ; R 3,58 (-0,02) ;
E - - - - - - - - - - - - - - -
Jeunes bovins U 3,80 (=)
U+ 3,89 (+0,01) 4,26 (-0,02) - - - - - - - - - - - - - SANCOINS 31 juillet
Génisses U 3,70 (-) ; R 3,60 (-) ; Vaches U - (-) ;
U= 3,88 (+0,01) 4,20 (=) - - - - - 4,65 (=) - - 4,89 - - - - Jeunes bovins U 3,75 (-) ; R 3,40 (-)

U- 3,85 (+0,01) - - - - - - 4,36 (=) - 4,03 (-0,07) 4,44 (+0,01) 3,88 (-0,07) 4,28 (+0,05) - - FORGES-LES-EAUX 1er août
Bœufs U 3,80 (=) ; R 3,61 (=) - Génisses U - (-) ; R - (-) ; O - (-) -
R+ 3,80 (+0,01) - - - 3,91 (-0,01) - - 4,02 (=) - 3,83 (=) 4,09 (+0,05) 3,77 (-0,05) 4,05 - - Vaches U 3,80 (=) ; R 3,55 (-0,03) - Jeunes bovins U 3,85 (+0,02) ; R 3,66 (+0,02)
CHOLET 29 juillet
R= 3,67 (+0,01) - - - - - - 3,74 (=) - 3,75 (=) - 3,72 (-0,03) - - - Bœufs U 3,86 (=) ; R 3,62 (=) - Génisses E 5,55 (=) ; U 4,38 (-) ; R 3,81 (-) ;
Vaches E 5,05 (-) ; U 4,18 (-) ; R 3,75 (-) ; O 3,44 (-) ;
R- 3,52 (-0,02) - 3,44 (+0,04) - - - - - - 3,62 (=) - - - - - Jeunes bovins E 4,11 (=) ; U 3,82 (+0,02) ; R 3,68 (+0,02)
Blondes d’Aquitaine :
O+ - - - - - - - - - - - - - 3,23 (-0,08) - Génisses plus de 350 kg : E - (-) ; U 4,35-5,15-4,90 (=) ;
R 3,72-4,25-3,95 (=)
O= - - - 3,08 (-0,03) - 3,34 (-0,06) - - - - - - - 3,24 (+0,02) - Vaches plus de 350 kg moins de 10 ans : E 5,00-5,15-5,05 (=) ;
U 4,32-4,95-4,73 (=) ; R 3,68-4,20-3,95 (=)
O- - - - 3,03 (-0,03) - - 3,02 (-0,03) - - - - - - - 2,81 (-0,04) Jeunes bovins : E 4,20-4,60-4,26 (=) ; U 4,00-4,18-4,12 (=)
P+ - - - 3,01 (=) - - 3,01 (-0,03) - - - - - - - 2,80 (-0,04) BROUTARDS MOULIN-ENGILBERT
30 juillet
P= - - - - - - 3,00 (-0,03) - - - - - - - 2,77 (-0,04) < 200 kg : E- U- R-;
200-250 kg : E- U- R-;
P- - - - - - - - - - - - - - - -
250-300 kg : E- U- R-;
Légende : Niveaux d’engraissements retenus pour les jeunes bovins, bœufs, génisses et vaches : conformations E et U : niveaux 2 et 3 ; conformations R, O et P : niveau 3 300-350 kg : E- U 2,74-2,78 R 2,53-2,72 ;
Vaches limousines : l’insuffisance des effectifs ne permet pas d’effectuer des cotations selon les critères de FranceAgriMer. 350-400 kg : E- U 2,60-2,68 R 2,53-2,62 ;
L’ensemble des cotations nationales et régionales est disponible sur le site de France Agrimer à www.RNM.franceagrimer.fr 400-450 kg : E- U 2,62-2,77 R-;
450-500 kg : E- U 2,59-2,59 R -.

BOVINS MAIGRES VEAUX DE BOUCHERIE


Moyenne hebdomadaire FranceAgriMer Moyenne hebdomadaire FranceAgriMer
BROUTARDS MOULIN-ENGILBERT
Cotation de référence du 29 juillet au 4 août Prix moyen pondéré aux 100 kg net : 487,6 (-9,7) du 29 juillet au 4 août (€/Kg/carcasse)
24 avril
(e/Kg/vif) E3 U3 R3 O3 BLANC ROSE TRÈS CLAIR ROSE CLAIR
< 200 kg : E- ROSE U- ROUGE
R -;
Limousins mâle 6-12 mois (250 kg) 3,30 3,03 2,60 – E U R O P E U R O E 200-250
PU Rkg : O PE - E U R UO3,25-3,37
P E UR2,83-3,24
R O ; P
Limousins mâle 6-12 mois (300 kg) 3,14 2,86 2,53 – 250-300 kg : E- U 2,99-3,32 R 2,81-3,10 ;
Nord - - - - - - 6,73 5,79 5,19 3,76 - 300-350
5,78 5,35
kg :4,78 3,88 - 4,01
E 3,01-3,01 3,83 3,42
U- 2,71 - - R 2,78-2,87
- 3,07 ; -
Limousins mâle 6-12 mois (350 kg) 2,93 2,74 2,55 –
Limousins femelle 6-12 mois (270 kg) 2,79 2,73 2,35 – Sud - - - - - - 350-400 kg :
- 5,83 5,20 3,97 - 7,04 5,57 5,09 4,09 - E - U 2,90-3,14
- 4,38 4,18 3,53 - - R 2,73-2,93
- - ; -
400-450 kg : E- U 2,68-2,90 R2,63-2,72 ;
Charolais mâle 6-12 mois (300 kg) – 2,80 2,51 – Cotation nationale - - - - - 8,79 7,57 5,80 5,19 3,85 8,47 450-500
6,50 5,44
kg :4,92 3,96 - 5,03 4,09 U3,69
E 2,66-2,83 2,99 -
2,62-2,71 - R -. - 3,43 2,81
Charolais mâle 6-12 mois (350 kg) – 2,66 – –
Charolais mâle 6-12 mois (400 kg) – 2,70 – –
MARCHE AUX BESTIAUX LE CATEAU EN CAMBRESIS 30 juillet MARCHÉ AU CADRAN
Charolais mâle 12-24 mois (450 kg) – 2,59 –
Effectif : - Cotation des veaux
Charolais mâle 12-24 mois (500 kg) – 2,43 – – 5 août
Baisse générale, commerce difficile. de plus de 10 jours
Charolais femelle 6-12 mois (270 kg) – 2,66 – –
Charolais femelle 12-24 mois (400 kg) – 2,50 – – Mini Maxi Moyenne Variation Veaux Engraissement
Croisés mâle 6-12 mois (300 kg) – 2,84 2,62 – 59 - Avesnes-sur-Helpe - Desvres
R 3,28 3,55 3,43 -0,02
Croisés mâle 6-12 mois (350 kg) 3,00 2,75 2,51 – Amenés 132 à Haut Lieu.
Croisés mâle 6-12 mois (400 kg) – 2,67 2,43 – Vache O 2,65 2,75 2,70 -0,02
A la pièce
Croisés femelle 6-12 mois (270 kg) – 2,53 2,31 –
P 1,73 2,53 2,23 -0,02
Croisés femelle 12-24 mois (400 kg) – 2,45 2,20 – Veaux race Bleue et Croisés 130-350
U 2,52 3,72 3,62 -0,03
Génisse
VEAUX DE 8 JOURS A 4 SEMAINES R 3,28 3,58 3,48 -0,02
Gros veaux indemnes IBR 130-150

Moyenne hebdomadaire FranceAgriMer Très bons veaux non indemnes 100-120


R 3,00 3,50 3,40 -0,03
du 29 juillet au 4 août
Bœuf O 2,70 2,90 2,80 -0,03 Bons 80-100
Moyennes nationales constatées sur le Foirail
• Mâle type viande : 196 (-3) ; Femelle type viande : 121 (-4) Moyens 30-50
P 1,70 2,65 2,45 -0,03
• Mâle type lait 40-45 kg : 39 (=) ; 45-50 kg : 72 (-6) ; 50-60 kg : 98 (-4)
• Femelle type lait 40-45 kg : — ; 45-50 kg : — ; 50-60 kg : — Taureau 2,30 3,00 2,70 = Petits inv.
E/Tête Mâles Femelles
supérieur > 70 kg < 60 kg 60-70 kg supérieur > 70 kg < 60 kg 60-70 kg
Charolais 466 407 237 298 409 331 150 225 PORCS
Limousin 557 516 289 414 484 416 228 329
Moyenne hebdomadaire FranceAgriMer
Blond d'Aquitaine — — — — — — — —
Rouge des Prés 490 445 245 320 450 365 160 240
du 26 juillet au 1er août
€/Kg/Carcasse Classe E Classe S
supérieur < 60 kg 70-80 kg 60-70 kg supérieur < 50 kg 60-70 kg 50-60 kg Bretagne 1,65 1,73
Croisé race à viande 460 200 400 270 355 130 290 180 Centre, Haute et Basse-Normandie, Pays-de-Loire, Poitou-Charentes 1,70 1,78
Nord, Pas-de-Calais, Picardie, Ile-de-France, Lorraine, Alsace, Champagne, Ardennes 1,71 1,79
supérieur 50-65 kg 45-50 kg 40-45 kg supérieur 50-65 kg 45-50 kg 40-45 kg
Mixte Montbéliard 230 176 95 24 — — — — Cotations régionales du porc charcutier classe E - Entre parenthèses, évolution par rapport à la semaine précédente.
Mixte Normand 128 108 72 40 — — — — Classe E (nouvelle définition) : teneur en viande maigre (TMP) de 55% à moins de 60% (antérieurement : TMP de 55% et plus).
Classe S (introduite comme classe obligatoire par le réglement (UE) n°1308/2013) : teneur en viande maigre (TMP) supérieure ou égale à 60%.
supérieur < 40 kg 50-60 kg 45-50 kg 40-45 kg supérieur < 40 kg 50-60 kg 40-45 kg 40-45 kg
Croisé mixte 441 — 331 199 105 316 — 217 128 56 COTATIONS RÉGIONALES PORC-DÉCOUPE NORD-PICARDIE MARCHÉ DU PORC BRETON
Lait 112 — 98 72 39 — — — — — 22 - Plérin 1er août
Cours relevés par le Réseau des Nouvelles des Marchés centre de Lille Du 22 au 26 juillet
Présentés : 29 441
supérieur > 60 kg < 50 kg 50-60 kg supérieur > 60 kg < 50 kg 50-60 kg Prix net de ristourne, départ salle de découpe, hors taxes aux 100 kg.
Pièces provenant de carcasses de porc dont le pourcentage de muscle oscille entre Base 56 TMP 1,577 E (+0,002)
Croisé race laitière 352 251 127 180 294 176 77 109
49 et 60 pour cent. Quantités exprimées en tonnes. Base 56 TMP + charte
Lorsque seul le prix moyen est indiqué, il s’agit de la moyenne pondérée des prix relevés 1,597 E
qualité régionale (T)
La grande majorité des informations contenues dans ces pages sont réalisées avec le concours du quotidien
«Les Marchés» et l’hebdomadaire «La Dépêche». Toutes reproductions et communications sont interdites Les prix sont en «euro/kg», Prix Prix Variations Vendus au classement de
Prix 1,571 à 1,580 E
les quantités sont en «tonne» mini maxi moyennes prix départ élevage
moyen €
(sauf indications contraires) € € € Moyenne mobile 12 mois 1,304 E

Epaule : Ronde, sans gorge, Coches 233 vendues


brute non élaborée poids compris 1,94 2,35 2,03 +0,03 Moyenne départ élevage 1,182 E (+0,014)
entre 5,5 et 6,5 kg Fourchette départ élevage 1,172 à 1,90 E
Moyenne transportées 1,171 E (+0,010)
Jambon : Sans mouille, sans crosse, Fourchette transportées 1,163 à 1,178 E
2,31 2,85 2,47 -0,47
poids 10 kg environ 5 août
Présentés : 4 605
Longe : sans palette, sans travers, base 56 TMP 1,576 E (-0,001)
avec pointe, poids compris entre 3,22 3,31 3,29 +0,03
base 56 TMP + charte
9,5 et 10,5 kg 1,596 E
François d’Alteroche

qualité régionale (T)


Poitrine : Brute de coupe avec mouille, Vendus au classement de
1,573 à 1,577 E
sans plat de côtes d’épaule, 2,42 3,19 2,48 -0,13 prix départ élevage
poids compris entre 5,5 et 6,5 kg Moyenne mobile 12 mois 1,305 E
9 AOÛT 2019 VII
COURS ET MARCHES
➜ Productions animales ➜ Analyses des marchés
OVINS ŒUFS
Moyenne hebdomadaire FranceAgriMer Zone Nord Rungis Œufs :

BREBIS Ciré Couvert
du 29 juillet au 4 août
Couvert Sont pris en compte les œufs de la produc-
tion communautaire de la catégorie «A» en
6 août
tendance plutôt calme
U - - 2,63
colis de 360, sauf pour le calibre TG (+73 g).
- 30 kg R 2,36 2,51 + 30 kg 2,48 Cours hors taxe en Euro/. La demande semblait plus calme œufs restaient de petite taille. Si
O 2,17 - - Très gros (+73 g) les 100 pièces 8,80 e surtout dans les métropoles. Les certains ont pu vendre des œufs
AGNEAUX Ciré Couvert Couvert Gros (63-73 g) les 100 pièces 7,81 e
cours ont progressé en calibres TG à l’industrie à des prix plus élevés,
16 U 6,25 6,19 19 à 6,13 Moyens (53-63 g) les 100 pièces 6,68 e
et G en raison d’une offre qui su- d’autres préféraient ne pas risquer
à 19 kg R 5,94 5,93 22 kg 5,90 Petits (-53 g) les 100 pièces -
bissait la chaleur. Les calibres M et d’avoir des stocks avant le 15 août
O 5,01 5,21 - P trouvaient cependant preneurs et faire des concessions. Les autres
Parthenay 31 juillet VOLAILLES malgré des stocks qui commen- pays européens, à l’image de l’Es-
BREBIS E Variation E Variation Marché de Deinze çaient à se faire sentir, obligeant pagne et l’Allemagne, frappées par
U 1,05 = plus de 1,15 +0,10 31 juillet
certains opérateurs à les dégager la canicule, ont présentent aussi
moins de 60 kg R 0,80 = 60 kg 0,90 +0,10 Prix e/100 kg Evolution
vers l’industrie. Les cours des M une offre faible. Les cours en TG
O - - - -
et P ont légèrement baissé. L’offre et G étaient haussiers.
Poulets (belplume y 86-88 =
AGNEAUX E Variation E Variation
compris) en bio semblait correcte mais les Vyashini Chokupermal (Les Marchés)
Poules brunes 4-6 =
E 3,00 = 2,85 =
Poules blanches 0-1 = Évolution de la Tendance Nationale Officieuse de l’œuf calibré
U 2,70 = 38 à 2,65 = en euros/100 œufs, par semaine
- 38 kg R 2,40 = 44 kg 2,35 = Reproductrices 46-48 =
(poids vivant moins 2%) 9 2019 2018 2017
O - - - -
Tous les prix sont côtés hors TVA
Gras U.R.O
Sancoins 31 juillet Min de rungis 8
brebis de réforme E Variation E Variation prix HT kg/net 6 août
U 1,07 +0,02 plus de 1,28 +0,07 Mini e Maxi e
Pintades label France 4,70 5,70 7
- 60 kg R 0,95 +0,04 60 kg 1,17 +0,15
O - - - - Poulets entier France
2,20 2,50
standard prêts à cuire
AGNEAUX E Variation E Variation 6
Poulets entier France label 3,60 4,70
E - - - -
Poules France standard 1,90 2,15
-38 kg U 2,92 +0,13 38 à 2,87 +0,11
Coqs France standard 2,15 2,30 5
R 2,73 +0,12 44 kg 2,81 +0,20 23 25 27 29 31 33 35 37 39
Canards entier de Barbarie
O - - - - 3,80 4,20 Source : Les Marchés
3 kg et +

CHEVAUX > Ces pages de cours et cotations sont une co-pro-


Moyenne hebdomadaire FranceAgriMer duction des journaux de Picardie (l’Agriculteur de Commentaires FNB de la situation et des perspectives
 du 29 juillet au 4 août
l’Aisne, l’Oise Agricole, l’Action Agricole Picarde) ;
Champagne-Ardenne (Agri-Ardennes, la Marne
de marché
(E/Kg/Carcasse) Agricole, la Revue Agricole de l’Aube, l’Avenir Bovins finis ATTENTION : pas de commentaire FNB de la situation et des perspec-
Extra Bon tives de marché gros bovins finis cette semaine.
Animaux jeunes Agricole et Rural de Haute Marne) ; Centre Ile-de-
Laitons légers clair — — France (Horizons éditions Eure-et-Loir, Loir-et-Cher, INFORMATION : les éleveurs dénoncent toujours les modalités de formation des prix
Seine-et-Marne, Ile-de-France) ; et du Nord-Pas-de- qui ont pour seul objectif de conserver des niveaux de cotations les plus bas possibles.
Poulains lourds foncé — — Ces modalités consistent à déterminer un prix de base (communiqué à FranceAgriMer
Calais (Terres et Territoires).
Chevaux d’âges pour les cotations) puis un complément de prix versé plusieurs semaines après l’abat-
La grande majorité des informations contenues tage (non communiqué à FranceAgriMer). Elles s’appliquent tout particulièrement aux
Races légères < 360 kg — — bovins valorisés « Eleveur & Engagé ». Les cotations publiées par FranceAgriMer ne
dans ces pages sont réalisées avec le concours
Races lourdes > 360 kg — — du quotidien «Les Marchés» et l’hebdomadaire reflètent donc pas la réalité de la valorisation des bovins à l’entrée abattoir.
* Prix rendu à la frontière italienne. Entre parenthèses, variation par rapport à la semaine précé- «La Dépêche». Toutes reproductions Bovins maigres (au 5 août) : Marché italien peu actif mais l’offre est aussi limitée. La
dente. Moyenne nationale des prix des carcasses. Origine France entrée abattoir (Hors taxe) et communications sont interdites demande est plus soutenue pour les femelles légères.

➜ Analyses des marchés des productions animales

Très peu de marges sur la viande bovine


Le dernier rapport de l’obser- de 27 %. Le poids des importa- naisseur, à 1,3 Smic dans le sys- En grande distribution, les dicateur de la marge brute de
vatoire des prix et des marges tions intermédiaires et finales est tème naisseur-engraisseur de comptes par rayon en 2017 transformation pour la viande
affichait des conclusions inquié- même passé de 24 % en 1999 à jeunes bovins à 0,7 Smic dans le rapportent une marge nette hachée de 15 centimes d’euro
tantes pour l’agriculture fran- 30 % en 2015, sous la pression système naisseur-engraisseur et négative pour la boucherie de en 2018 après une baisse de 10
çaise. Dans le cas particulier de la hausse des échanges mais cultures. - 4,2 %, et ce, du fait de per- centimes en 2017. Au niveau de
de la viande bovine, les marges aussi d’une baisse de la compéti- sonnels dédiés élevés, liés à la la distribution, cet indicateur a,
semblent limitées à chaque mail- tivité des filières françaises. Baisse du résultat préparation des articles pour lui, reculé de 4 centimes d’eu-
lon de la filière ! Cette année, il montre aussi un de l’industrie, la vente (découpe, élaboration ro. Cette meilleure valorisation
Début juin, paraissait le rapport phénomène plus inquiétant, le marge négative en GMS de portions préemballées pour pourrait s’expliquer par une
2019 de l’observatoire des prix recul des marges, déjà faibles, à La situation n’est pas meilleure le libre-service et vente assis- segmentation plus marquée du
et des marges. Selon l’approche chaque maillon de la filière bo- au maillon abattage, certes, ob- tée traditionnelle) auxquels marché de la viande hachée en
«euroalimentaire», en 2015, dans vine. Et ce, malgré des prix payés servé seulement sur les neuf pre- s’ajoutent des pertes ou freintes 2018, associée à une montée en
100 E de consommation alimen- à la consommation de viande bo- miers mois de 2018. Sur cette en rayon. Seule note positive : gamme avec des hachés 100 %
taire, restauration incluse, les vine en hausse de 1,4 %. Du fait période, l’observatoire note une l’observatoire souligne une race à viande par exemple.
produits agricoles représentaient de la sécheresse estivale de 2018, hausse des prix à l’achat de 1 ct/ amélioration du niveau de l’in- Virginie Pinson (Les Marchés)
14 E et les valeurs créées en aval ayant engendré une forte hausse kg de carcasse, par rapport à la
Évolution des quantités de viande bovine pur bœuf achetée en GMS
(y compris à partir d’intrants im- des abattages de vaches laitières même période de 2017, alors que base 100 en 2011
portés) 65 E. Les importations au second semestre 2018, l’indi- dans le même temps, sous l’in-
107
alimentaires consommables en cateur national des prix moyens fluence de la hausse des charges
l’état représentaient 11 E, les pondérés des gros bovins entrée externes hors prestataires de 104
taux sur la consommation finale abattoir a diminué de 1,1 % en découpe, les charges des indus- 101
hors haché
et les intrants 10 E. Cette décom- 2018 par rapport à 2017. Dans le triels augmentaient de 3 cen- 98
position montre déjà la faible même temps, les coûts de pro- times d’euro par kilogramme de 95 haché frais
part des produits agricoles, mais duction ont augmenté de 3,6 % carcasse. Une hausse expliquée 92 ou réfrigéré
son évolution par rapport à 1999 à 3,9 %, selon les systèmes de par le développement des activi- 89
est encore plus évocatrice. Le production étudiés. Résultat, tés de désossage et par des tra- 86
rapport de l’observatoire des prix l’observatoire des prix et des vaux importants dans certaines 83
et des marges pointe ainsi une marges note une rémunération usines. D’où une baisse du ré- 80
baisse de 20 % de la part de la permise des éleveurs qui se dé- sultat courant des opérateurs de 77
production agricole contre une grade passant à 1 Smic par unité 1 ctE/kg pour un taux de marge 2011 2013 2015 2016
Source : OFPM- élaboration Les Marchés
hausse des importations finales de main-d’œuvre dans le système nette passant de 0,5 % à 0,3 %.