Sunteți pe pagina 1din 4

IV 27 SEPTEMBRE 2019

COURS & MARCHES


➜ Productions végétales
Blé tendre : toute petite hausse en Europe, baisse à Chicago
CÉRÉALES 24 septembre ALIMENTATION ANIMALE Les opérateurs se tournent de plus en plus vers la météo de l’hémisphère
N : nominal ; C : camion ; TC : train complet ; P : péniche ; A : acheteur ; V : vendeur ; T : traité 17 septembre Sud avec des informations en provenance de l’Argentine et de l’Australie qui
Blé tendre Récolte 2019 SONS ET ISSUES €/t font état de déficits en pluie. Le début de campagne de commercialisation
Sons fins - départ région parisienne 113-115 de la nouvelle récolte européenne attire aussi les regards (très bon début
Rendu Spécifications Échéance Euro/tonne Observations TOURTEAUX de l’Ukraine, bon positionnement de l’origine France…). Dans ce contexte,
Rouen 76/220/11 oct.-déc. 163,50 N Soja Lorient 318 le boisseau de blé pour livraison en décembre cotait 4,8300 dollars lundi
Fob Spécifications Échéance Euro/tonne Observations
Tournesol Saint Nazaire 176 23 septembre contre 4,8425 dollars la veille et 4,8875 $ le lundi 16 septembre.
Colza - Rouen 205 En Europe, le rendu Rouen affichait 163,50 E/t ce lundi 23 septembre contre
Moselle meunier oct.-déc. 159,50 N PULPES BETTERAVES 163 E/t le lundi 16 septembre. Enfin, sur le marché à terme Euronext, le
Départ Spécifications Échéance Euro/tonne Observations Aisne - contrat livraison décembre affichait 171,75 E/t le lundi 23 septembre à l’iden-
Somme - Oise - tique du lundi 16 septembre.
Marne BPMF sept.-déc. 158,50 NC Marne -
Eure/Eure-et-Loir BPMF 76 kg/hl oct.-déc. 159,50 NC LUZERNE DESHYDRATEE Orge de mouture : petite hausse
Départ Marne - Le marché des orges a enregistré une certaine activité cette semaine avec
Orge fourragère Récolte 2019 PSC des fabricants d’aliments pour animaux espagnols et italiens à l’achat mais
Rendu Spécifications Échéance Euro/tonne Observations Manioc Lorient - le marché reste plutôt calme. L’Algérie a annoncé qu’elle ne devrait pas
Corn gluten feed - Lestrem 166 importer d’orge pour cause de bonne récolte locale et la Tunisie a acheté
Rouen 62-63 kg/hl oct.-déc. 152,00 N 50 000 tonnes cette semaine. En conséquence, le lundi 23 septembre, le cours
Fob Spécifications Échéance Euro/tonne Observations PAILLES ET FOURRAGES s’établissait à 152 E/t contre 150 E/t le lundi 16 septembre.
Moselle sans limit. d’orgettes 61/62 kg/hl sept.-déc. 148,00 N 19 septembre Orges de brasserie : étal
PAILLES DE BLE (en euros la tonne)
Départ Spécifications Échéance Euro/tonne Observations On rapporte sur le marché une faible demande des malteurs et une bonne
Centre Bassin Parisien : A titre indicatif récolte dans les pays scandinaves. Le lundi 23 septembre, le cours de l’orge
Aisne 62-63 kg/hl sept.-déc. 145,00 NC
Balle rectangulaire sous abri 300-400 kg 60 à 70 de brasserie de printemps Planet s’établissait à 159 E/t à l’identique du lundi
Eure/Eure-et-Loir 63 kg/hl mini sept.-déc. 140,00 NC Balle rectangulaire selon qualité 300-400 kg 16 septembre.
60 à 70
sans abri :
Marne 62-63 kg/hl sept.-déc. 142,00 NC
Balles pickup (départ champ) 25 kg n. c. Maïs : encore en hausse sur le physique mais effritement sur les
Maïs Récolte 2019 marchés à terme
Nord-Est :
Rendu Spécifications Échéance Euro/tonne Semaine mitigée pour le maïs en termes d’informations : si les conditions
Balles de 20-25kg sous abri n. c. météos s’étaient améliorées, au moins en début de semaine, aux Etats-Unis,
Bordeaux oct.-déc. 157,00 N Grosses balles rectangulaires de 300-400 kg les premiers retours sur les volumes de production semblent montrer une
45 à 50
sans abri
Fob Spécifications Échéance Euro/tonne baisse possible. Dans le même temps, les conditions météos ne sont pas
Grosses balles rectangulaires de 300-400 kg
sous abri n. c. très favorables sur l’Amérique du Sud. L’Europe continue d’importer mas-
Rhin oct.-déc. 160,00 N sivement du maïs, essentiellement d’origine brésilienne et ukrainienne. La
Départ Spécifications Échéance Euro/tonne récolte débute tout juste en France et on s’attend à une très forte hétérogé-
SUCRE néité entre les régions de production et entre cultures irriguées et cultures
Eure/Eure-et-Loir oct.-déc. 154,00 NC pluviales. Les transferts de surfaces entre maïs grain et maïs fourrage pour-
(Londres) 24 septembre
raient atteindre 70 000 ha. A Chicago, le boisseau de maïs pour livraison en
Terme Déc. 2019 : 292,89 F/T novembre a clôturé à 373,25 cts $/boisseau ce lundi 23 septembre contre
OLÉO-PROTÉAGINEUX 374 cts $ lundi 16 septembre. En Europe, le rendu Bordeaux a clôturé
Colza Récolte 2019 CHEZ NOS VOISINS à 157 E/t le lundi 23 septembre contre 155 E/t le lundi 16 septembre. Le
Rendu Spécifications Échéance Euro/tonne Observations 20 septembre contrat à terme Euronext s’est établi à 163,50 E/t le lundi 23 septembre contre
PAYS-BAS CAF Hollande (en E/tonne) :
163,75 E/t le lundi 16 septembre.
Rouen oct.-déc. 387,00 N
Blé tendre
Fob Spécifications Échéance Euro/tonne Observations Colza : petite correction à la baisse
Septembre 174,00 Retour au calme sur le marché du colza, après la flambée des cours du pé-
Moselle oct.-déc. 390,00 N
Pois Récolte 2019 Octobre 175,00 trole la semaine précédente due aux attaques par drone sur des installations
Octobre-décembre 175,00 pétrolières en Arabie Saoudite. Depuis, le pays a rassuré en partie les mar-
Départ Spécifications Échéance Euro/tonne Observations
chés sur sa capacité à restaurer ses capacités de production endommagées.
Marne fourrager sept.-déc. 181,00 à 184,00 NC Janvier-juin 180,00 D’un autre côté, les opérateurs gardent un œil sur le comportement du canola
Aisne fourrager sept.-déc. 186,00 NC Orge UE canadien et du soja, plutôt haussier sur les dernières séances, et celui des
Septembre 164,00
autres huiles, en repli. Le rendu Rouen cotait donc 387 E/t ce lundi 23 sep-
tembre contre 388 E/t le lundi 16 septembre. Le contrat Euronext s’affichait à
PRIX DU LIN TEILLÉ EN FRANCE Octobre-décembre 164,00 386,75 E/t ce lundi 23 septembre contre 388 E/t lundi 16 septembre.
Récolte 2018 Récolte 2017 Janvier-juin 167,00
20 septembre Soja : détente
Mois de : 354,8 Mini : 130 324,2 Mini : 100
juin 2019 (+0,7) Maxi : 410 (+15,6) Maxi : 375 BELGIQUE Les Chinois continuent leurs achats de soja en provenance des Etats-Unis
339,3 Mini : 130 268,9 Mini : 100 En euro/tonne CAF Belgique (annonce d’une nouvelle commande, a priori de 600 000 tonnes, lundi 23).
Récolte complète Blé meunier (76/220/12) : 176,00 Le temps sec sur l’Amérique latine et donc l’absence de pluies a également
(+2,6) Maxi : 410 (=) Maxi : 410
Prix en Euros/100 kg de Fibres longues - base Comptabilités Matières Blé fourrager (72/73kg/hl) : 167,00
poussé les cours à la hausse. Le boisseau de soja pour livraison en novembre,
Mini/maxi fibres longues - base Factures de vente Comptabilités Matières (source Cipalin) le plus échangé, s’est établi à 8,9250 dollars lundi 23 septembre contre 8,8275
Orge (62/63kg/hl kg) : 161,00 dollars vendredi 20 septembre (+1,1 %) mais 9 dollars le lundi 16 septembre.
MATIF BLÉ MEUNIER - PARIS MATIF COLZA - PARIS Déshydratés : reprise de certaines cotations
1 lot : 50 tonnes. Prix en Euros par tonne. 1 lot : 50 tonnes. Prix en Euros par tonne. Suite au retour sur le marché du principal opérateur (Désialis), certaines
Echéance 13/09/19 16/09/19 17/09/19 18/09/19 19/09/19 Echéance 13/09/19 16/09/19 17/09/19 18/09/19 19/09/19 affaires se font, notamment en luzerne déshydratée en départ Ardennes à
Déc. 2019 170,25 171,75 171,00 171,50 171,75 Nov. 2019 383,50 388,00 386,00 384,75 387,00 17 % de protéines mais les cours ne varient pas pour autant. Rien de nouveau
Mars 2020 174,50 176,00 175,00 175,75 175,75 Févr. 2020 386,50 391,25 389,25 387,75 389,50 à signaler, en revanche en pulpe de betterave déshydratée.
Mai 2020 177,50 178,75 177,75 178,25 178,50 Mai 2020 384,50 389,25 387,00 384,50 385,50
Sept. 2020 178,50 180,00 179,00 179,50 179,75 Août 2020 369,25 374,25 372,00 370,00 371,25 Pailles et fourrages : très calme
Déc. 2020 181,25 182,75 182,00 182,50 182,50 Nov. 2020 373,00 377,75 375,25 373,50 375,00 Les marchés sont très calmes sur ces produits avec une stabilité des cours
Mars 2021 183,50 185,00 184,25 184,75 185,00 Févr. 2021 370,50 375,25 375,50 374,50 376,75 sur les zones Centre/Bassin parisien et un léger reflux des cotations en dé-
Mai 2021 185,00 186,00 185,25 185,75 186,00 Mai 2021 379,50 384,25 382,75 381,75 384,00 part Nord-Est. Dans certains départements, on attire l’attention sur l’ana-
Sept. 2021 181,50 183,00 182,25 182,75 183,00 Août 2021 381,25 386,00 384,50 379,50 380,00
lyse nécessaire de la qualité des fourrages (notamment pour le couple maïs/
Déc. 2021 183,50 185,00 184,25 184,75 185,50 Nov. 2021 381,25 386,00 384,50 383,50 385,75 amidon).
Mars 2022 186,50 188,00 187,25 187,75 187,75 Févr. 2022 382,25 387,00 385,50 384,50 386,75
Volume 7 127 12 058 13 732 10 889 10 514
Sucre : léger mieux
Volume 31 837 25 311 18 852 16 125 19 411
PO 101 289 97 749 102 322 102 230 101 596
Selon l’agence Reuters, la production de canne à sucre est estimée à
PO 322 277 322 740 319 618 310 311
150 304 322 377,77 Mt pour cette année en Inde contre 400,1 millions précédemment. Au
Brésil, c’est la faillite du producteur de sucre et d’éthanol de canne Moreno
>Evolution du cours du blé
250 >Evolution du cours du maïs
200
(trois usines implantées au cœur de la zone de production pour une capacité
de 13 Mt de cannes200à sucre par an mais une dette qui a atteint 483,44 M$.)
30/07/2018
23/09/2019

qui a animé le marché cette semaine. Selon certains opérateurs, la défail-


200
199 e€
210,5 Rouen
Chicago
en dollars/boisseau lance connue par Moreno illustre les problèmes de la filière : marges faibles
100 en euros/tonne 100
200
(27,2 kilos)
depuis quelques années et marché de l’éthanol déprimé entre 2011 et 2015
5,58 $ 3,65 $ 3,73 $ au Brésil. Le cabinet d’analyse Platts a également publié une enquête réa-
4,83 $
199
178 e€
250 lisée auprès des analystes spécialisés sucre. Elle montre une estimation de
157 € 40,36 Mt de cannes utilisées pour la première moitié de septembre dans la
163,5 € Bordeaux
région du Centre Est du Brésil (une zone de production majeure), soit 4 % de
30/07/2018

23/09/2019

Chicago
en dollars/boisseau en euros/tonne
(27,2 kilos) plus que l’an passé à la même époque. Les cours du sucre avaient tendance à
évolution hebdomadaire évolution hebdomadaire légèrement remonter ces derniers jours : 11,78 cts$ /livre contre 11,75 cts/$
pour le sucre brut et 326,65 $/t contre 323,55 $/t pour le sucre blanc.
>Evolution du cours du soja et du colza >Evolution du cours du sucre Coproduits : fort recul de la poudre de lait
Le cours de la poudre de lait affiche un net retrait cette semaine en spot,
23/09/2019
23/09/2019

30/07/2018
30/07/2018

bien que la tendance de fond soit plutôt haussière. La cotation est le fruit
Fob Moselle Londres de la moyenne pondérée des affaires rapportées sur la semaine. En poudre
(sucre blanc)

378 €
en euros/tonne
390 € en dollars/tonne de lactosérum, le prix recule mais dans une moindre mesure. Les cotations
de la drêche de maïs ont cédé du terrain en France, le produit étant jugé
8,87 $ 8,93 $ 314,5 $ 329,3 $ peu attractif en formulation. Ceux au départ de la Belgique ont légèrement
Chicago
10,48 c
augmenté. En corn gluten feed, les prix ont quelque peu progressé, à l’image
en dollars/boisseau 11,22 c
150 200
(25,4 kilos) 150
New-York (sucre brut)
en cents/livre (453 gr)
du maïs. Marché très calme en paille, avec une reconduction des cours sur
200
les zones Centre/Bassin parisien et un léger reflux des cotations en départ
Evolution hebdomadaire Evolution hebdomadaire Nord-Est.
100
100
150
150

100 100
27 SEPTEMBRE 2019 V
COURS ET MARCHES
➜ Fruits et légumes
Pomme de terre : poursuite des arrachages
MIN DE RUNGIS MARCHE A TERME DE LA POMME DE TERRE
La progression des mises en marché, surtout dans le bassin Nord, et le
Prix au kg sauf précision 24 septembre 23 septembre
beau temps ont eu un effet baissier sur les prix, en frais. À l’industrie, Moyen e Francfort industrie (25 t)
l’activité est restée principalement axée sur les contrats et les hâtives. Carottes cat. 1 (botte) 1,20 € / 100 kg
40 mm +
Choux verts cat. 1 - colis 6 7,00
Les arrachages (évalués à 25 % en semaine 37) vont se poursuivre Choux-fleur cat. 1 - colis de 6 8,50
novembre 2019 13,30
cette semaine, toujours pénalisés jusqu’à présent par des conditions Champignons de Paris cat. 1 - plateau 1,80 avril 2020 15,30
sèches. La qualité de la récolte est jugée bonne. Epinards 1,60 juin 2020 16,90
Laitue - Batavia cat. 1 - colis de 12 7,50 avril 2021 15,50
Navets violet rond 1,40
Carotte : intérêt limité Charlotte cat. 1 1,00
Malgré quelques actions en GMS, la demande est restée peu intéres- Chérie cat. 1
Poireaux France cat. I
1,00
1,10
POMME DE TERRE DE CONSOMMATION
sée en semaine 38, et les volumes commercialisés en recul (1 698 t au Radis - la botte 0,75 24 septembre
Source : FranceAgriMer - Réseau RNM Cours hors taxe en euro
départ du Sud-Ouest), ce qui a pesé sur les cours. Endives extra Nord-Picardie colis de 5 kg 1,60
Endives Nord-Picardie colis de 5 kg - Bas Haut Moy. Var.
L’arrivée de l’automne et d’un temps plus saisonnier est de nature à Pommes Granny Smith cat. 1 201-270 g plateau 1 rg 1,50 AGATA
réveiller un peu le commerce et à activer les mises en place. Cela pour- Pommes Golden cat.1 201-270 g plateau 1 rg 1,40
Pommes Gala cat.1 201-270 g plateau 1 rg 1,40 France lavée cat. I 50-75 mm carton 12,5 kg - - 515 =
rait permettre une meilleure tenue des prix.
France lavée cat. I 50-75 mm filet 2,5 kg 480 600 540 =
MIN DE LOMME
Chou-fleur : développement Cours relevés par le Réseau des Nouvelles des Marchés centre de Lille - 24 septembre
CHAIR FERME
L’offre bretonne a continué de se développer, ces derniers jours Prix peau jaune non lavée-lavable cat. I 35-55 mm big bag - - - -
Prix Prix
(1,217 M de têtes en semaine 38), sur un marché davantage deman- Les prix sont en «Euro/kg» (sauf indications contraires)
mini maxi
moyen
(Euro)
peau rouge non lavée-lavable cat. I 35-55 mm big bag - - - -
deur, permettant d’entretenir le mouvement de hausse des cours. Salades BINTJE
Le développement des volumes bretons devrait s’accompagner d’une CHICORÉE frisée France cat.I (la pièce) 1,20 1,50 1,30
France non lavée cat. II 40-75 mm filet 10 kg - - - -
CHICORÉE Scarole France cat.I (la pièce) 1,20 1,50 1,40
meilleure demande, avec l’arrivée d’un temps plus automnal et la pro- ENDIVE Nord-Picardie cat.I colis 5kg 1,30 1,60 1,50 France non lavée cat. II 40-75 mm filet 25 kg - - - -
gression des mises en place, en France et à l’export. ENDIVE Nord-Picardie extra colis 5kg 1,50 1,80 1,60
LAITUE Batavia blonde France cat.I colis de 12 (la pièce) 0,50 0,70 0,60 France non lavée cat. II 50-75 mm filet 10 kg - - - -
LAITUE Feuille de chêne blonde France cat.I colis de 12 (la pièce) 0,60 0,70 0,70
Concombre : de plus faibles apports LAITUE Feuille de chêne rouge France cat.I colis de 12 (la pièce) 0,60 0,70 0,70 France non lavée cat. II 50-75 mm filet 25 kg - - - -
LAITUE pommée France cat.I colis de 12 (la pièce) 0,60 0,75 0,75
La poursuite du déclin des offres régionales (81 000 colis en Centre- Légumes et herbes aromatiques
France non lavée cat. II 60-75 mm filet 25 kg - - - -
Est en semaine 38) a facilité la tenue des prix, malgré le recul de la AIL violet sec France cat.I 60-80mm 3,80 4,40 4,20 CHARLOTTE
ÉCHALOTE France cat.I 1,20 1,50 1,30
demande et la pression plus marquée des offres étrangères. OIGNON blanc frais France cat.I botte 1,10 1,20 1,20 France lavée cat. I +35 mm carton 12,5 kg - - 730 =
Les opérateurs se montrent plus inquiets, face à l’annonce d’un bas- OIGNON jaune France cat.I 60-80mm 0,38 0,45 0,45 France lavée cat. I +35 mm filet 2,5 kg - - 660 =
PERSIL frisé France (la botte) 0,55 0,60 0,60
culement plus massif sur l’origine espagnole de certaines enseignes, à Légumes fruits et graines DIVERSES VARIÉTÉS DE CONSERVATION
partir de cette semaine, et au temps attendu plus automnal. AUBERGINE France cat.I 2,00 2,10 2,00
CONCOMBRE France cat.I 400-500g colis de 12 (la pièce) 0,70 0,85 0,80 Bassin Nord non lavée cat. II 40-75 mm filet 10 kg 280 330 280 =
CONCOMBRE France cat.I 500-600g colis de 12 (la pièce) 0,70 0,90 0,85 Bassin Nord non lavée cat. II 40-75 mm filet 25 kg 270 320 270 -10
Courgette : recul des productions COURGE Potimarron France 1,10 1,20 1,15
Malgré la poursuite du déclin des offres régionales et un climat encore COURGETTE ronde France cat.I plateau 1,80 2,00 1,90 Bassin Nord non lavée cat. II 50-75 mm filet 10 kg 260 340 290 -10
COURGETTE verte France cat.I plateau 1,00 1,15 1,10
propice à la consommation, les cours n’ont pas progressé, du fait no- HARICOT à écosser Coco Paimpol cat.I sac 10kg 2,00 2,30 2,20 Bassin Nord non lavée cat. II 50-75 mm filet 25 kg 250 280 280 -10
tamment d’une concurrence espagnole plus marquée. HARICOT VERT vert France cat.I fin 1,30 1,50 1,40 Bassin Nord non lavée cat. II 60-75 mm filet 25 kg 280 380 350 =
MELON Charentais jaune France cat.I 650-800g colis de 15 1,30 1,80 1,50
Le commerce va s’orienter de plus en plus vers l’origine espagnole TOMATE allongée coeur de boeuf France cat.I 67-82mm 2,20 3,00 2,55 France lavée cat. I +35 mm carton 12,5 kg 700 750 730 =
dont les mises en place se développent en GMS. La faiblesse des vo- TOMATE cerise France grappe extra 4,50 5,50 5,50
France lavée cat. I +35 mm filet 2,5 kg 650 840 720 =
TOMATE côtelée Ananas France cat.I 2,20 3,70 2,75
lumes régionaux pourrait toutefois faciliter la tenue des prix. TOMATE côtelée aumônière France 1,80 2,50 2,20 France lavée cat. I 40-75 mm filet 10 kg consommation 290 440 360 =
TOMATE côtelée noire France cat.I 2,20 3,00 2,50
TOMATE ronde France cat.I 57-67mm 1,30 1,50 1,40 France lavée cat. I 40-75 mm filet 5 kg consommation 300 450 370 =
Melon : ambiance de fin de saison TOMATE ronde France cat.I 67-82mm 1,30 1,60 1,50
France lavée cat. I 50-75 mm filet 10 kg consommation 320 450 370 +30
Le déclin des offres (450 t dans le Val de Loire, 350 t dans le Sud- TOMATE ronde France grappe extra 1,60 2,10 1,90
Légumes tubercules, racines France lavée cat. I 50-75 mm filet 5 kg consommation 330 460 380 +30
Ouest, vendredi) et le niveau encore très correct de la demande, avec CAROTTE France cat.I botte (la botte) 1,00 1,05 1,05
le beau temps, ont favorisé la hausse des prix, malgré une qualité plus CAROTTE France cat.I colis 12kg 0,90 0,95 0,90 ÉPIDERME ROUGE
CAROTTE France cat.I sac 10kg 0,50 0,80 0,70
variable (et de nombreux écarts de tri). CAROTTE France sable cat.I 1,15 1,40 1,30 France lavée cat. I +35 mm carton 12,5 kg 750 750 750 =
CÉLERI-RAVE France 1,10 1,90 1,20 France lavée cat. I +35 mm filet 2,5 kg 650 860 730 =
NAVET rond France 1,35 1,60 1,40
Tomate : reprise des cours POMME DE TERRE Agata lavée cat.I 50-75mm filet 10kg consom- 0,70 0,80 0,75
Le niveau plus mesuré des productions régionales (4 325 t en Bre- mation
POMME DE TERRE INDUSTRIE
POMME DE TERRE CHAIR FERME Charlotte France lavée cat.I
tagne, commercialisées en semaine 38) et la bonne demande, avec le +35mm carton 12,5kg
1,00 1,10 1,10
24 septembre
beau temps, ont permis une meilleure tenue des prix. POMME DE TERRE CHAIR FERME Charlotte France lavée cat.I 1,20 1,30 1,25 Les prix constatés concernent une marchandise livrable au plus tard dans
grenaille carton 12,5kg la quinzaine qui suit sa publication initiale. Vrac départ Hors Taxes.
La progression des arrivages méditerranéens et l’amorce du déclin POMME DE TERRE CHAIR FERME div.var.cons France lavée cat.I 2,20 2,35 2,30 Attention : Les prix sont affichés en Euro/Tonne, pour toutes
saisonnier de la consommation, avec le climat plus automnal sont des 35-55mm filet 2,5kg consommation
POMME DE TERRE CHAIR NORMALE Agata France lavée cat.I les cotations en pommes de terre.
éléments susceptibles de faire pression sur les cours. 0,70 0,80 0,75
50-75mm carton 12,5kg consommation Prix Prix Prix Varia.
POMME DE TERRE CHAIR NORMALE div.var.cons Bassin Nord Les prix sont en EUROS
J.-L.C 0,55 0,60 0,55 mini maxi moyen Moy.
lavée cat.I 55-75mm sac 5kg
POMME DE TERRE CHAIR NORMALE div.var.cons de conserva- BINTJE
0,60 0,75 0,65
Évolution du cours de la pomme de terre du bassin Nord tion France non lavée cat.II +60mm filet 25kg consommation Bassin Nord non lavée >=345g sous eau
100,00 100,00 100,00 =
en euro/kg POMME DE TERRE CHAIR NORMALE div.var.cons France non 0,50 0,70 0,65 +35mm vrac Fritable (le kg)
lavée cat.I +50mm filet 5kg consommation Bassin Nord non lavée 360g sous eau
2019 2018 2017 POMME DE TERRE div.var.cons Bassin Nord lavée cat.I 40-70mm +35mm Fritable
0,5 0,55 0,60 0,55
sac 10kg
POMME DE TERRE lavée cat.I 50-75mm filet 10kg consommation 0,65 0,70 0,65
CHAIR NORMALE
div.var.cons Bassin Nord non lavée 360g
source : FranceAgriMer - RNM

POMME DE TERRE non lavée cat.I +50mm filet 10kg consom- 0,48 0,60 0,55
mation sous eau industrie Tout venant 35mm et 100,00 125,00 110,00 -
0,4 RADIS France botte (la botte) 0,75 0,80 0,80 + Fritable
Légumes verts, tiges FONTANE
ARTICHAUT Castel Bretagne cat.I +13cm colis de 13 1,10 1,40 1,30
CÉLERI-BRANCHE vert France cat.I (la pièce) 0,80 0,90 0,85 +35mm vrac Fritable 100,00 100,00 100,00 -
0,3 CHOU blanc France cat.I colis de 6 (la pièce) 1,30 1,50 1,40
CHOU Brocoli France cat.I 1,60 1,80 1,70
CHOU Frisé vert France cat.I (la pièce) 1,10 1,40 1,40 • Vous pouvez retrouver la cotation quotidienne de la pomme
CHOU rouge France cat.I (la pièce) 1,30 1,50 1,40 de terre au stade expédition ou industrie :
0,2 - sur le site internet :
CHOU FLEUR France cat.I gros (la pièce) 1,40 1,80 1,70 www.Rnm.franceagrimer.fr, en souscrivant un abonnement
ÉPINARD France cat.I 1,60 1,70 1,70 directement sur ce site,
FENOUIL France 1,50 1,90 1,75 Par fax ou mail en souscrivant un abonnement auprès du
semaines POIREAU France cat.I 1,20 1,25 1,20 centre de Lille au 03 62 28 40 49.
0,1 POIREAU France cat.I botte 1kg 1,20 1,40 1,30 • Vous pouvez également obtenir la cotation quotidienne de
34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 Champignons la pomme de terre au stade expédition par un simple coup de
Cours stade expédition bassin Nord, Pdt div. var. cons. lavée, cat. I 40-75 mm, sac 10 kg PLEUROTE France plateau 5,20 5,50 5,40 téléphone sur audiotel au 08 92 68 67 82 (coût : 0,34_ la mn).

ENDIVES
Cours relevés par le Réseau des Nouvelles des Marchés centre de Lille
NORD / PICARDIE Expédition Hebdo - Valeur moyenne quotidienne. Les prix sont en Euros.
• Vous pouvez retrouver la cotation quotidienne
de l’endive Nord Picardie au stade expédition :
Cat.I 2 x 500 g : Cat.I 6/9 fruits Cat.I colis Cat.I sachet Extra colis Extra plateau
Date
le kg sachet 1 kg : le kg 5 kg : le kg 1 kg : le kg 5 kg : le kg 1 rg : le kg - sur le site internet :
www.Rnm.franceagrimer.fr, en souscrivant un
16/09 1,49 1,55 1,35 1,36 1,55 1,71 abonnement directement sur ce site,
17/09 1,54 1,53 1,31 1,33 1,51 1,67 - Par fax ou mail en souscrivant un abonnement
auprés du centre de Lille au 03 62 28 40 49.
18/09 1,54 1,53 1,29 1,30 1,51 1,63
• Vous pouvez également obtenir la cotation quo-
S. LEITENBERGER

19/09 1,56 1,54 1,27 1,28 1,50 1,63


tidienne de l’endive Nord Picardie au stade expé-
20/09 1,56 1,54 1,26 1,27 1,48 1,58 dition par un simple coup de téléphone sur audio-
tel au 08 92 68 67 82 (coût : 0,34_ la mn).
Moyenne 1,53 1,53 1,29 1,30 1,51 1,64
VI 27 SEPTEMBRE 2019

COURS ET MARCHES
➜ Productions animales
GROS BOVINS ENTREE-ABATTOIR BASSIN NORD-EST GROS BOVINS VIFS COTATION EUROP
du 16 au 22 septembre Au kg net :
JEUNES BOVINS 12 A 24 MOIS BŒUF GENISSES VACHES RETHEL 16 septembre
Viande hors Bl. Aqu. Charolaise Limousine Bœufs R 3,45 (-) - Génisses U 4,00 (=) ; R 3,65 (=) - Vaches U 3,65 (=) ;
En Viande R 3,40 (=) ; O - (-) - Jeunes bovins U 3,88 (-0,01)
Viande hors Bl. Aqu. Viande BI/Parth. Parth.
€/kg Mixte Lait Viande Mixte Lait mixte Mixte Lait
BI/Parth. Parth. + 350 kg - 10 ans - 10 ans - 10 ans - 10 ans ARRAS 19 septembre
net lait
+ 350 kg + 350 kg + 350 kg + 350 kg Bœufs E 4,90 (=) ; U - (-) ; R 3,50 (=) - Génisses E - (-) ;
U - (-) ; R 3,60 (=)  ; Vaches E 5,30 (=) ; U - (-) ; R 3,58 (=) ;
E 4,52 (-0,31) - - - - - - - - - - - - - -
Jeunes bovins U 3,86 (+0,02)
U+ 3,96 (=) 4,27 (=) - - - - - - - - - - - - - SANCOINS 18 septembre
Génisses U 3,76 (-0,02) ; R - (-) ; Vaches U 3,68 (-0,02) ;
U= 3,94 (-0,30) 4,23 (=) - - - - - 4,74 (-0,05) - - - - - - - Jeunes bovins U - (-) ; R 3,65 (-0,10)

U- 3,90 (-0,01) 4,09 (=) - - - - - 4,38 (-0,05) - 4,00 (-0,06) 4,48 (-0,02) 3,86 (+0,03) 4,24 (-0,05) - - FORGES-LES-EAUX 19 septembre
Bœufs U 3,80 (=) ; R 3,61 (=) - Génisses U - (-) ; R - (-) ; O - (-) -
R+ 3,85 (-0,01) - - - - - - 4,00 (-0,05) - 3,87 (+0,03) - 3,80 (+0,03) - - - Vaches U 3,80 (=) ; R 3,52 (=) - Jeunes bovins U 3,90 (-0,02) ; R 3,72 (-0,02)
CHOLET 16 septembre
R= 3,70 (-0,01) - - - 3,80 - - 3,80 (-0,05) - 3,73 (=) - 3,73 (+0,03) - - - Bœufs U 3,88 (-) ; R 3,64 (-) - Génisses E 5,55 (=) ; U 4,35 (-0,01) ; R 3,78
(-0,03) ; Vaches E 5,05 (=) ; U 4,18 (-0,01) ; R 3,74 (-0,02) ; O 3,415 (-0,04) ;
R- 3,54 (=) - - - - - - - - 3,57 (-0,03) - - - - - Jeunes bovins E 4,12 (=) ; U 3,88 (-0,02) ; R 3,74 (-0,02)
Blondes d’Aquitaine :
O+ - - - - - - - - - - - - - - - Génisses plus de 350 kg : E - (-) ; U 4,35-5,12-4,90 (=) ;
R 3,63-4,25-3,95 (=)
O= - - 3,23 3,07 (=) - 3,36 (-0,02) - - - - - - - 3,26 (+0,01) 2,83 (-0,02) Vaches plus de 350 kg moins de 10 ans : E 5,00-5,15-5,05 (=) ;
U 4,32-4,95-4,75 (=) ; R 3,63-4,20-3,95 (-0,01)
O- - - - 3,04 (=) - - 3,03 (+0,01) - - - - - - - 2,80 (-0,03) Jeunes bovins : E 4,22-4,57- - (-) ; U 4,02-4,20-4,15 (=)
P+ - - - 3,02 (=) - - 2,99 (-0,03) - - - - - - - 2,79 (-0,03) BROUTARDS MOULIN-ENGILBERT
17 septembre
P= - - - - - - 2,97 (-0,04) - - - - - - - 2,78 (-0,02) < 200 kg : E- U- R 3,05-3,05 ;
200-250 kg : E- U- R-;
P- - - - - - - - - - - - - - - 2,66 (-0,05)
250-300 kg : E- U 2,91-2,94 R 2,64-2,73 ;
Légende : Niveaux d’engraissements retenus pour les jeunes bovins, bœufs, génisses et vaches : conformations E et U : niveaux 2 et 3 ; conformations R, O et P : niveau 3 300-350 kg : E- U 2,63-2,79 R 2,46-2,63 ;
Vaches limousines : l’insuffisance des effectifs ne permet pas d’effectuer des cotations selon les critères de FranceAgriMer. 350-400 kg : E- U 2,46-2,71 R 2,47-2,53 ;
L’ensemble des cotations nationales et régionales est disponible sur le site de France Agrimer à www.RNM.franceagrimer.fr 400-450 kg : E- U 2,39-2,54 R 2,47-2,53 ;
450-500 kg : E- U 2,34-2,41 R -.

BOVINS MAIGRES VEAUX DE BOUCHERIE


Moyenne hebdomadaire FranceAgriMer Moyenne hebdomadaire FranceAgriMer
BROUTARDS MOULIN-ENGILBERT
Cotation de référence du 16 au 22 septembre Prix moyen pondéré aux 100 kg net : 520,5 (+10,6) du 16 au 22 septembre (€/Kg/carcasse)
24 avril
(e/Kg/vif) E3 U3 R3 O3 BLANC ROSE TRÈS CLAIR <ROSE
200 kgCLAIR
: E- ROSEU - ROUGE
R -;
Limousins mâle 6-12 mois (250 kg) 3,28 3,00 2,60 – E U R O P E U R O P E 200-250
U Rkg : O PE - E U R UO3,25-3,37
P E UR2,83-3,24
R O ; P
Limousins mâle 6-12 mois (300 kg) 3,12 2,84 2,52 – 250-300 kg : E- U 2,99-3,32 R 2,81-3,10 ;
Nord - - - - - - 7,35 6,04 5,38 4,15 - 300-350
6,54 5,63
kg :5,03 4,23 - 4,75 4,09 U3,71
E 3,01-3,01 - 3,09 - - R 2,78-2,87
- 3,44 ; -
Limousins mâle 6-12 mois (350 kg) 2,91 2,71 2,55 –
Limousins femelle 6-12 mois (270 kg) 2,77 2,71 2,20 – Sud - - - - - - 8,38 6,09 5,39 4,24 8,39 350-400
7,46 5,79 E - - 5,88 5,09 U4,45
kg :5,29 4,35 2,90-3,14
3,72 - - R 2,73-2,93
- - ; -
400-450 kg : E- U 2,68-2,90 R2,63-2,72 ;
Charolais mâle 6-12 mois (300 kg) – 2,77 2,48 – Cotation nationale - - - - - 9,20 8,23 6,07 5,39 4,20 8,39 450-500
7,09 5,69
kg :5,14 4,28 - 5,51 4,50 U3,96
E 2,66-2,83 3,30 -
2,62-2,71 - R -. - 3,73 -
Charolais mâle 6-12 mois (350 kg) – 2,60 – –
Charolais mâle 6-12 mois (400 kg) – 2,52 – –
MARCHE AUX BESTIAUX LE CATEAU EN CAMBRESIS 24 septembre MARCHÉ AU CADRAN
Charolais mâle 12-24 mois (450 kg) – 2,44 –
Effectif : - Cotation des veaux
Charolais mâle 12-24 mois (500 kg) – - – – 23 septembre
- de plus de 10 jours
Charolais femelle 6-12 mois (270 kg) – 2,60 – –
Charolais femelle 12-24 mois (400 kg) – 2,46 – – Mini Maxi Moyenne Variation Veaux Engraissement
Croisés mâle 6-12 mois (300 kg) – 2,79 2,58 – 59 - Avesnes-sur-Helpe - Desvres
R 3,30 3,55 3,45 =
Croisés mâle 6-12 mois (350 kg) 3,00 2,70 2,46 – Amenés 204 à Haut Lieu.
Croisés mâle 6-12 mois (400 kg) – 2,63 2,39 – Vache O 2,62 2,70 2,67 -0,03
A la pièce
Croisés femelle 6-12 mois (270 kg) – 2,49 2,27 –
P 1,75 2,45 2,15 =
Croisés femelle 12-24 mois (400 kg) – 2,45 2,20 – Veaux race Bleue et Croisés 120-380
U 3,55 3,75 3,65 =
Génisse
VEAUX DE 8 JOURS A 4 SEMAINES R 3,30 3,60 3,45 =
Gros veaux indemnes IBR 90-110

Moyenne hebdomadaire FranceAgriMer Très bons veaux non indemnes 90-110


R 3,00 3,45 3,30 =
du 16 au 22 septembre
Bœuf O 2,70 2,85 2,78 = Bons 70-90
Moyennes nationales constatées sur le Foirail
• Mâle type viande : 178 (-4) ; Femelle type viande :118 (+6) Moyens 30-50
P 1,75 2,45 2,15 =
• Mâle type lait 40-45 kg : 29 (+7) ; 45-50 kg : 59 (+2) ; 50-60 kg : 84 (-2)
• Femelle type lait 40-45 kg : — ; 45-50 kg : — ; 50-60 kg : — Taureau 2,25 3,00 2,70 = Petits inv.
E/Tête Mâles Femelles
supérieur > 70 kg < 60 kg 60-70 kg supérieur > 70 kg < 60 kg 60-70 kg
Charolais 456 392 203 278 399 316 135 221 PORCS
Limousin 562 522 275 419 488 420 225 339
Moyenne hebdomadaire FranceAgriMer
Blond d'Aquitaine — — — — — — — —
Rouge des Prés 480 435 195 300 440 355 150 250
du 13 au 19 septembre
€/Kg/Carcasse Classe E Classe S
supérieur < 60 kg 70-80 kg 60-70 kg supérieur < 50 kg 60-70 kg 50-60 kg Bretagne 1,79 1,87
Croisé race à viande 420 180 350 260 350 160 275 225 Centre, Haute et Basse-Normandie, Pays-de-Loire, Poitou-Charentes 1,83 1,92
Nord, Pas-de-Calais, Picardie, Ile-de-France, Lorraine, Alsace, Champagne, Ardennes 1,84 1,93
supérieur 50-65 kg 45-50 kg 40-45 kg supérieur 50-65 kg 45-50 kg 40-45 kg
Mixte Montbéliard 215 161 83 22 — — — — Cotations régionales du porc charcutier classe E - Entre parenthèses, évolution par rapport à la semaine précédente.
Mixte Normand 130 90 50 20 — — — — Classe E (nouvelle définition) : teneur en viande maigre (TMP) de 55% à moins de 60% (antérieurement : TMP de 55% et plus).
Classe S (introduite comme classe obligatoire par le réglement (UE) n°1308/2013) : teneur en viande maigre (TMP) supérieure ou égale à 60%.
supérieur < 40 kg 50-60 kg 45-50 kg 40-45 kg supérieur < 40 kg 50-60 kg 40-45 kg 40-45 kg
Croisé mixte 430 — 297 161 70 298 — 170 95 40 COTATIONS RÉGIONALES PORC-DÉCOUPE NORD-PICARDIE MARCHÉ DU PORC BRETON
Lait 115 — 86 57 22 — — — — — 22 - Plérin 19 septembre
Cours relevés par le Réseau des Nouvelles des Marchés centre de Lille Du 9 au 13 septembre
Présentés : 30 174
supérieur > 60 kg < 50 kg 50-60 kg supérieur > 60 kg < 50 kg 50-60 kg Prix net de ristourne, départ salle de découpe, hors taxes aux 100 kg.
Pièces provenant de carcasses de porc dont le pourcentage de muscle oscille entre Base 56 TMP 1,701 E (+0,002)
Croisé race laitière 445 283 160 180 350 197 73 103
49 et 60 pour cent. Quantités exprimées en tonnes. Base 56 TMP + charte
Lorsque seul le prix moyen est indiqué, il s’agit de la moyenne pondérée des prix relevés 1,721 E
qualité régionale (T)
La grande majorité des informations contenues dans ces pages sont réalisées avec le concours du quotidien
«Les Marchés» et l’hebdomadaire «La Dépêche». Toutes reproductions et communications sont interdites Les prix sont en «euro/kg», Prix Prix Variations Vendus au classement de
Prix 1,696 à 1,707 E
les quantités sont en «tonne» mini maxi moyennes prix départ élevage
moyen €
(sauf indications contraires) € € € Moyenne mobile 12 mois 1,356 E

Epaule : Ronde, sans gorge, Coches 215 vendues


brute non élaborée poids compris 2,04 2,70 2,21 +0,08 Moyenne départ élevage 1,257 E (+0,008)
entre 5,5 et 6,5 kg Fourchette départ élevage 1,250 à 1,268 E
Moyenne transportées 1,257 E (+0,011)
Jambon : Sans mouille, sans crosse, Fourchette transportées 1,251 à 1,260 E
2,77 3,05 2,83 +0,07
poids 10 kg environ 23 septembre
Présentés : 5 242
Longe : sans palette, sans travers, base 56 TMP 1,701 E (-)
avec pointe, poids compris entre 3,03 3,55 3,51 -0,19
base 56 TMP + charte
9,5 et 10,5 kg 1,721 E
François d’Alteroche

qualité régionale (T)


Poitrine : Brute de coupe avec mouille, Vendus au classement de
1,700 à 1,702 E
sans plat de côtes d’épaule, 2,56 3,29 2,59 +0,20 prix départ élevage
poids compris entre 5,5 et 6,5 kg Moyenne mobile 12 mois 1,357 E
27 SEPTEMBRE 2019 VII
COURS ET MARCHES
➜ Productions animales ➜ Analyses des marchés
OVINS
Moyenne hebdomadaire FranceAgriMer Zone Nord
ŒUFS
Rungis
Œufs : hausse à l’industrie,

BREBIS Ciré Couvert
du 16 au 22 septembre
Couvert
24 septembre
Sont pris en compte les œufs de la produc-
plus calme en calibré
U - - - tion communautaire de la catégorie «A» en
colis de 360, sauf pour le calibre TG (+73 g). Toujours très peu d’offres à l’in- de septembre. Le commerce
- 30 kg R - - + 30 kg - Cours hors taxe en Euro/.
dustrie la semaine dernière, peu était donc limité et les volumes
O - - - Très gros (+73 g) les 100 pièces 9,70 e de fin de ponte, des bâtiments échangés assez modérés, sur des
AGNEAUX Ciré Couvert Couvert Gros (63-73 g) les 100 pièces 9,09 e encore vides à cause des travaux bases de prix toujours en hausse.
16 U 6,44 6,46 19 à 6,40 Moyens (53-63 g) les 100 pièces 7,64 e et des réformes anticipées pour En calibré, la demande se mon-
à 19 kg R 6,10 6,19 22 kg 6,20 Petits (-53 g) les 100 pièces - cause de salmonelles ne contri- trait bien plus calme qu’en début
O 5,04 5,87 - buaient pas à détendre le marché. de mois, l’effet de rentrée s’es-
Parthenay 18 septembre VOLAILLES Les industriels se montraient tompait, mais dans un contexte
BREBIS E Variation E Variation Marché de Deinze très prudents dans leurs achats, d’offres limitées les cours étaient
U 1,00 = plus de 1,10 = 18 septembre d’autant plus que la demande facilement reconduits, quel que
moins de 60 kg R 0,80 = 60 kg 0,85 = Prix e/100 kg Evolution en ovoproduits était considérée soit le calibre considéré.
O - - - - Poulets (belplume y 82-84 = un peu décevante pour un mois Virginie Pinson (Les Marchés)
compris)
AGNEAUX E Variation E Variation
Poules brunes 14-16 =
E 3,45 +0,10 3,10 = Évolution de la Tendance Nationale Officieuse de l’œuf calibré
U 3,15 +0,10 38 à 3,00 = Poules blanches 9-11 = en euros/100 œufs, par semaine
- 38 kg R 2,65 = 44 kg 2,60 = Reproductrices 44-46 -2
(poids vivant moins 2%)
13
O - - - - 2017 2018 2019
Tous les prix sont côtés hors TVA
Gras U.R.O
Min de rungis 11
Sancoins 18 septembre
brebis de réforme E Variation E Variation prix HT kg/net 24 septembre
U 0,97 -0,05 plus de 1,16 -0,02 Mini e Maxi e
9
- 60 kg R 0,75 +0,01 60 kg 0,96 -0,01 Pintades label France 4,70 5,70
O - - - - Poulets entier France
2,10 2,50
standard prêts à cuire 7
AGNEAUX E Variation E Variation
Poulets entier France label 3,60 4,70
E - - - -
Poules France standard 1,90 2,15
-38 kg U 2,93 +0,02 38 à 2,93 = 5
R 2,80 +0,01 44 kg 2,71 -0,05 Coqs France standard 2,15 2,30 33 35 37 39 41 43 45 47 49
Canards entier de Barbarie Source : Les Marchés
O - - - - 3,80 4,20
3 kg et +

CHEVAUX > Ces pages de cours et cotations sont une co-pro-


Commentaires FNB de la situation et des perspectives
duction des journaux de Picardie (l’Agriculteur de
Moyenne hebdomadaire FranceAgriMer
 du 16 au 22 septembre
l’Aisne, l’Oise Agricole, l’Action Agricole Picarde) ; de marché
Champagne-Ardenne (Agri-Ardennes, la Marne
(E/Kg/Carcasse) Agricole, la Revue Agricole de l’Aube, l’Avenir
Bovins finis ATTENTION : pas de commentaire FNB de la situation et des perspec-
Extra Bon tives de marché gros bovins finis cette semaine.
Animaux jeunes Agricole et Rural de Haute Marne) ; Centre Ile-de-
France (Horizons éditions Eure-et-Loir, Loir-et-Cher, INFORMATION : les éleveurs dénoncent toujours les modalités de formation des prix
Laitons légers clair — — qui ont pour seul objectif de conserver des niveaux de cotations les plus bas possibles.
Poulains lourds foncé — — Seine-et-Marne, Ile-de-France) ; et du Nord-Pas-de-
Ces modalités consistent à déterminer un prix de base (communiqué à FranceAgriMer
Calais (Terres et Territoires). pour les cotations) puis un complément de prix versé plusieurs semaines après l’abat-
Chevaux d’âges
La grande majorité des informations contenues tage (non communiqué à FranceAgriMer). Elles s’appliquent tout particulièrement aux
Races légères < 360 kg — — bovins valorisés «Eleveur & Engagé». Les cotations publiées par FranceAgriMer ne re-
dans ces pages sont réalisées avec le concours
Races lourdes > 360 kg — — flètent donc pas la réalité de la valorisation des bovins à l’entrée abattoir.
du quotidien «Les Marchés» et l’hebdomadaire
* Prix rendu à la frontière italienne. Entre parenthèses, variation par rapport à la semaine précé- «La Dépêche». Toutes reproductions Bovins maigres (au 23 septembre) : Le commerce est calme et les prix demeurent à
dente. Moyenne nationale des prix des carcasses. Origine France entrée abattoir (Hors taxe) et communications sont interdites leur niveau bas.

➜ Analyses des marchés des productions animales

Lait de brebis :
consommation dynamique
Au premier semestre 2019, la de brebis. D’octobre 2018 à juin une étude de FranceAgriMer pu- çais. Pour cause, 37 % des en- FranceAgrimer Kantar World pa-
collecte de lait de brebis était en 2019, l’indice annuel des prix bliée en 2018, 70 % des français quêtés en 2018 estimaient le goût nel les achats des ménages pour
recul. Bien que le coût de pro- d’achat des moyens de production ont déclaré consommer des pro- du Roquefort trop fort alors que une consommation à domicile
duction soit en hausse, l’offre et agricole, calculé par l’Institut de duits du lait de brebis, mais cette 22 % affirmaient que ce fromage a progressé de 4,2 % pour les
la demande ont progressé avec l’élevage, pour le lait de brebis a consommation reste moins régu- ne plaisait pas à toute la famille. ultra-frais à base de lait de bre-
une hausse des fabrications et été supérieure de 3,9 % à sa valeur lière que celle de produits au lait Pour les fromages à base de lait bis, porté par la progression de
des achats des ménages pour leur moyenne de la campagne précé- de chèvre ou de vache. Seulement biologique, en cumul annuel mo- 19,2 % des fromages frais. Cepen-
consommation à domicile.  dente. Plusieurs facteurs sont en 44 % des enquêtes consommaient bile sur 12 mois se terminant au dant en valeur, les achats ont lé-
La collecte de lait de brebis bien cause, comme l’augmentation de des produits au lait de brebis au mois de juin 2019, le volume des gèrement diminué de 0,6 %. Seuls
qu’en hausse de 5,2 % en juin 9,6 % du coût des engrais et des moins 1 fois par semaine contre achats ont progressé de 11,8 % les volumes des achats en yaourts
2019 et de 4,3 % en juillet 2019 par amendements, la hausse de 6,4 % 88 % et 54 % pour le lait de vache contre une progression de seule- et l’Ossau-Iraty ont reculé, respec-
rapport à juin et juillet 2018 res- du coût des aliments et de 5,3 % et le lait de chèvre. L’enquête a ment 2,8 % pour les fromages à tivement de 0,6 % et de 2,8 % en
pectivement, reste globalement du coûts de l’énergie. aussi révélé que la consommation lait de brebis conventionnel. volume.
en retrait de 1,9 % au premier se- des produits au lait de brebis est Au premier semestre 2019, selon Vyashini Chokupermal (Les Marchés)
mestre 2019 par rapport à l’année Une offre et une demande portée avant tout par la consom-
dernière. Selon FranceAgriMer, à la hausse mation de fromages. 67 % des en- Évolution des fabrications de Roquefort et de fromages de brebis
la collecte a reculé de 2 % entre Malgré tout, les fabrications au quêtés ne consommaient que du à pâte pressée non cuite 2018 et 2019
octobre 2018 et juin 2019, soit lait de brebis sont orientées à fromage alors que 33 % consom- En 1 000 tonnes.
16,0
un recul de 5,3 millions de litres la hausse. Les fabrications de maient à la fois du fromage et de
par rapport au cumul 9 mois de produits ultra-frais progressent l’ultra frais au lait de brebis. cum. premier semestre 2019
la campagne précédente. Cette de 9,8 % de janvier à juin. Les En 2019, les achats totaux de 13,6
cum. premier semestre 2018
tendance masque cependant des fabrications de Roquefort sont fromages de brebis étaient en
disparités entre régions. Dans la également en hausse de 5,8 % à hausse de 3,5 % en volume et de 11,2
première région de production, 15 488 tonnes sur la même pé- 0,6 % en valeur. L’engouement
l’Occitanie, la collecte a reculé de riode. Cependant les fabrications des consommateurs pour les
8,8
3 % par rapport à la campagne de pâtes pressées non cuites pattes molles semble progresser,
2017-2018. En Corse, elle a baissé (PPNC) estimés à 9 295 tonnes avec des achats qui augmentent
de 12,6 %. En revanche elle pro- ont reculé de 4,1 % et celles d’Os- de 22,6 %. Les achats de Roque- 6,4
gresse légèrement de 2 % en Nou- sau- Iraty, estimés à 4312 tonnes fort progressent seulement de
velle-Aquitaine. ont connu un repli de 4,4 %. 1,3 % en volume. Malgré sa forte 4,0
La filière fait face à une hausse La demande sur le marché inté- notoriété, le Roquefort, ne semble Roquefort Ossau Iraty Autres pâtes pressées non cuites
Source : FranceAgriMer - élaboration Les Marchés
des coûts de production du lait rieur est au rendez-vous. Selon pas conquérir le coeur des fran-