Sunteți pe pagina 1din 112

J’arrête dès maintenant de montrer aux

autres mes douleurs. Les vautours se nourrissent


des animaux blessés. (Attitude Victorieuse)
=========================================
J’ordonne, la dissolution immédiate,
complète et permanente de ce sentiment
‘’d’attitude hautaine et de regard voilé’’.
J’agis et je réagis, dès à présent, par le biais
de mon Être-Dieu, mon Moi-Divin, mon Vrai-Moi.
Mu, désormais, par cette puissance divine en
moi, mon Moi-Dieu, je fais face à la vie, dès
maintenant, en toute aisance et en toute
confiance, avec audace, détermination, courage,
sagesse et amour : pour me servir et servir
l’humanité. En moi, l’harmonie, l’amour et la paix
de l’esprit règnent en maître. Je suis moi-même.
Je suis libre de toute entrave. Paix, Amour,
Lumière. Merci. 21 Jours

La vie est une rose dont chaque pétale est une illusion
et chaque épine une réalité
JE SUIS LA SEULE PERSONNE RESPONSABLE DE
MA VIE ET DE MON BONHEUR

Tout le monde a droit au bonheur, mais personne n’a le


droit de détruire celui des autres. Le but de l’existence humaine
ne peut être en aucun cas de faire souffrir qui que ce soit.

MAITRISE DE SOI
Ce sont les petits efforts que vous ferez porter sur votre
attitude extérieure qui vont modifier progressivement votre
tempérament profond qui vous donneront peu à peu la maîtrise
complète de vous-même. (Source leçons de maîtrise de soi, voir fichier PDF)

J’AI
CONFIANCE
EN MOI !
OBOOOOH !

VIVRE !
VIVRE !
VIVRE !
La confiance en soi est votre plus bel atour. Rayonnez et vous serez irrésistible ! C’est en vous remplissant de
belles choses que vous serez attirant. Croyez-moi, la bonté et la bienveillance brillent plus que les bijoux les
plus beaux. Ce que vous êtes à l’intérieur se voit à l’extérieur.

================================================
A celui qui a un marteau,
tous les problèmes sont des clous
=================================================

Dieu ne demandera pas…


1. Dieu ne demandera pas quel type de voiture vous avez conduit, il demandera combien de
personnes que vous avez conduites et qui n »avaient pas de moyens de transport.
2. Die ne demandera pas la superficie de votre maison, il vous demandera combien de
personnes vous avez accueillies chez vous.
3. Dieu ne posera pas de question sur les vêtements que vous aviez dans votre placard, il vous
demandera combien vous avez aidé à vêtir.
4. Dieu ne vous demandera pas quel était votre salaire le plus élevé, il vous demandera si vous
avez compromis votre personnalité pour l’obtenir.
5. Dieu ne vous demandera pas que est le titre de votre poste, il vous demandera si vous avez
accompli votre travail au mieux de vos capacités.
6. Dieu ne vous demandera pas combien d’amis vous avez eu, il demandera combien de
personnes à qui vous un ami.
7. Dieu ne vous demandera pas dans quel quartier vous avez vécu, il demandera comment
vous avez traité vos voisins.
8. Dieu ne posera pas de questions sur la couleur de votre peau, mais sur le contenu de votre
personnage.
9. Dieu ne demandera pas pourquoi il vous a fallu si longtemps pour chercher le salut, il vous
amènera avec amour dans votre demeure au ciel.

================================================
Toute méchanceté a sa source dans la faiblesse
=================================================
Chacun possède un talent dont le monde a besoin
=================================================

Définition du Développement Personnel


Ensemble de techniques qui visent à la transformation de
soi : soit pour se défaire de certains aspects pathologiques,
soit pour améliorer ses performances.
=================================================
Je n’accorde aucune importance aux médisances à
mon sujet, qu’importe ce que disent les autres,
je sais qui je suis et je marche la tête haute
================================================
Cher passé, merci pour toutes les leçons.
Cher futur je suis prêt.

================================================
Apprenez à vous respecter et à vous aimer
parce que vous passerez toute votre vie avec vous-même.
=================================================
Mon monde et moi allons chercher un jouet
=================================================
Attitude victorieuse
Ne montre jamais aux autres ta douleur, les vautours se
nourrissent des animaux blessés…
=================================================
Quoiqu’il vous arrive dites-vous toujours :
Le monde prend soin de moi et me protège. Mon monde
choisit pour moi tout ce qui est le meilleur.
=================================================

La chose importante n’est pas ce que tu fais


mais ce que tu penses…
=================================================
Se permettre d’être soi-même veut dire s’accepter soi-
même malgré toutes ses imperfections. Permettre à l’autre
d’être lui-même veut dire retirer de lui les projections de
nos attentes.

Soyez naturel et vous arriverez


sûrement à vos fins
=================================================
Dans la vie il faut être bon. Mais pas deux fois. Sinon on
devient bonbon et les gens nous mangent.

=========================================
Art de parler – Communication
Maîtriser son sujet est une chose, le mettre
en scène demande un entraînement
=========================================
Sagesse Amérindienne
Un vieil indien explique à son fils que chacun de nous à en
lui deux loups qui se livre bataille.
Le premier loup représente la Sérénité, l’Amour et la
Gentillesse.
Le second loup représente la Peur, l’Avidité, et la Haine.
« Lequel des deux loups gagne ? » demande l’enfant.
« Celui que l’on nourrit » Répond le grand-père ».
=================================================
Autre version (Proverbe Cherokee)
Il y a une bataille de deux loups
à l’intérieur de nous tous.
L’un est le mal : c’est la colère, la jalousie, la cupidité, la
rancœur, le mensonge, l’infériorité et l’égo.
L’autre est le bien : c’est la joie, la paix, l’amour, l’espoir,
l’humilité, la gentillesse, l’empathie et la vérité.
Le loup qui gagne est celui
que vous nourrissez

Transurfing
- Autorisez-vous l’audace de croire au potentiel illimité de votre âme.
- Permettez-vous l’audace d’avoir droit à votre fantastique individualité.
- Laissez le travail pour vous, et donnez votre fierté à votre ange gardien.
- N’accordez pas de signification excessive à quoi que ce soit.
- Même s’il peut sembler que la vie dure longtemps, elle se déroule rapidement
et discrètement.
- Votre âme sait toujours avec certitude ce dont elle ne veut pas.
- Dès que vous arrivez à vous aimer, vous trouvez votre propre but.
- Ne vous souciez pas du futur, vivez dans le présent.
- Le véritable succès se construit sur les ruines de vos erreurs (échecs).
- Tout le monde peut faire des erreurs, même « les grands et les tout-puissants.
- Vous pouvez développer et entretenir une force vitale en pleine santé grâce à
une gymnastique spéciale, à effectuer régulièrement. Elle est très simple et ne
vous prendra que quelques temps. Mettez-vous debout, droit, prenez une
position confortable, sans vous forcer ni créer de tension dans vos muscles.
Inspirez et imaginez un courant d’énergie sortir de la terre, rentrer dans la zone
de votre périnée, remonter le long de vote colonne vertébrale, sortir du haut
de la tête et partir dans le ciel. Maintenant, expirez et visualisez que, de très
haut dans le ciel, descend un flux d’énergie qui entre dans votre corps par le
sommet du crâne, descend ensuite le long de la colonne vertébrale et s’en va
dans la terre. Nul besoin de sentir physiquement ces flux. Avec le temps, votre
sensibilité va s’améliorer et vous apprendrez à en prendre conscience.
- Le sentiment de valeur personnelle appartient à l’importance interne.
- En tournant votre attention vers les motivations et les désirs des gens, vous
obtiendrez facilement ce dont vous avez besoin, vous.
- Vous n’arriverez à être naturel et à l’aise qu’après avoir supprimé
l’importance. Ceci dit, la laisser tomber n’est pas si simple non plus. Vous ne
pourrez jamais rejeter fermement votre désir de vous présenter dans toute
votre splendeur. Et pourtant la solution est simple. Lorsqu’une personne vous
parle, elle est plutôt curieuse de votre attention envers elle-même. Rassurez-
vous, les gens ne s’occupent que d’eux-mêmes. Alors, occupez-vous d’eux,
vous aussi. Détournez votre attention de vous et dirigez-la vers les gens.
Activez votre Observateur et cessez le jeu de gonfler votre valeur personnelle.
Jouez le jeu de gonfler celle des autres. intéressez-vous à eux, et écoutez-les et
observez-les. Pas la peine d’en faire trop pour rechercher les bonnes grâces,
mais avancez simplement avec le courant. Dès que votre attention se dirigera
vers les autres, le potentiel excessif de votre valeur personnelle s’éclipsera
tout seul. A ce moment-là, vous arriverez à être à l’aise tout naturellement. Je
vous répète que vos forces et vos faiblesses importent peu à votre partenaire ;
ce qui l’intéresse, c’est le sentiment de valeur de lui-même, qu’il reçoit en
communiquant avec vous. Renoncez à la critique et aux jugements. Sinon, vous
allez battre les mains sur l’eau, en allant contre le courant. Laissez tomber les
faiblesses de la personne et ne pensez qu’à ses qualités. Et vous allez avancer
avec le courant, ce qui vous apportera des avantages inestimables. Rappelez-
vous que la critique ne vous apportera que des ennuis, et continuez à suivre le
courant. Si vous voulez faire des ennemis, prouvez à tout le monde que vous
avez raison, coûte que coûte. Evitez comme la peste de blesser le sentiment de
valeur personnelle des gens. Et que cela soit une sorte de tabou.
- Lorsque vous défendez vos erreurs, vous ramez à contrecourant et donnez
votre énergie aux balanciers. Le désir de vous justifier à tout pris est provoqué
par le niveau élevé d’importance interne. Laissez tomber ce fardeau
insupportable, offrez-vous le droit à l’erreur et permettez-vous d’en faire.
- Les gens, préoccupés et accablés par leur propre valeur, ne remarquent plus
rien autour d’eus excepté la valeur. Vous avez un énorme avantage : l’état de
conscience, l’absence d’importance de votre propre valeur et l’intention
envers les autres. utilisez cet avantage et vous verrez de l’or, là où les autres
ne voient que des pierres.
- Pour vous faire une bonne réputation, vous n’êtes pas obligé de briller grâce à
votre intelligence ou votre érudition, il suffit d’écouter attentivement votre
partenaire.
- La première clé de la fréquence de la personne, et la plus simple, est son
prénom. On ne peut pas négliger le fait que dès sa naissance, la personne se
reconnaît toujours par son prénom. En parlant, appelez-la par son prénom le
plus souvent, et cela aura de l’effet. S’adresser à quelqu’un par son prénom,
c’est comme un mot de passe qui va l’informer de vos intentions amicales et
de votre connaissance de sa valeur personnelle.
- Dans le contact avec les gens, si vous tenez à sympathiser avec eux, faites-leur
juste comprendre que vous êtes content de les voir ; Sans pour autant exprimer
la joie d’un chien, il vous suffit de sourire à la personne, de l’appeler par son
prénom, de l’écouter attentivement. Parce que si vous vous comportez comme
les petits poissons, leur attitude envers vous sera de même nature. Mais
attention, votre attention et votre implication doivent être sincères. Il n’y a
rien de plus vulgaire que l’intérêt élevé au rang de l’étiquette.
- Pouvez-vous répondre à cette question ? D’après vous, quelle action de la part
des autres va blesser le plus l’homme ? La négligence, les insultes, les coups, la
mutilation ? Eh bien NON. La blessure la plus grave c’est l’humiliation.
- Toute critique blesse le sentiment de valeur. C’est une sorte d’anti-frailing. Ne
dites jamais franchement à qui que ce soit qu’il a tort. Même si vous en êtes
sûr et certain, il est toujours plus profitable de garder la neutralité. Ainsi, vous
préservez la valeur de la personne et vous vous protégez de l’effet des forces
d’équilibrages.
- Plus vous accordez d’importance à vos défauts, plus violente sera la résistance
des forces d’équilibrage. Mieux vaut vous concentre sur vos qualités.
- Vos possibilités ne sont limitées que par votre propre intention et le niveau
d’importance que vous y attacher.
- Jouez le jeu d’augmenter la valeur des autres. Pour attirer de l’attention vers
soi, il suffit de manifester de l’intérêt à son entourage.
- Lors d’une conversation, votre interlocuteur estime non pas à quel point vous
êtes intéressant, mais à quel point vous convenez pour réaliser son importance
interne.
- Lorsque vous manifestez de l’intérêt pour les gens, faites-le sincèrement.
- Je vous propose de renoncer à la lutte pour votre valeur. Nul besoin d’y croire,
ni de vous convaincre. Refusez tout simplement la lutte et regardez ce qui se
passe. Et voilà ce qui arrivera. Les gens se mettront à vous traiter avec plus de
respect, comme si votre valeur à leurs yeux avait tout à coup grandie. Dès que
vous constatez ce fait, vous n’aurez plus à vous convaincre ou à croire, ce
besoin sera caduc. Vous le saurez, tout simplement.
- Rappelez-vous : personne n’a le droit de vous juger pour quoi que ce soit si
vous n’avez fait aucun mal. Laissez le coup des manipulateurs tomber dans le
vise.
- Il y a un bon dicton qui dit : « Ne fais peur à personne, et toi-même, tu n’auras
pas peur ».
- Il existe deus sortes d’importance externe les plus opprimantes : la complexité
des problèmes et l’inconnu. L’un comme l’autre, génère un oppressant
potentiel d’anxiété et d’inquiétude.
- La vie selon mon crédo, c’est lorsque je m’aime moi-même, je m’accepte
comme je suis, et qu’aucun remords ni culpabilité ne me tourmentent, j’agis
sans hésitation d’après mon esprit et mon cœur.
- En ce qui concerne le problème de l’influence des médias sur l’esprit humain,
vous avez besoin ici, avant tout, d’attention consciente. Faites la sourde oreille
à toute information négative.
- Comment faire pour na pas s’inquiéter ni s’angoisser ? – Agir. Les potentiels
d’anxiété et d’inquiétude se dissipent dans l’action. L’inquiétude inactive va
peser sur vous jusqu’à ce que vous passiez à l’action. Le type d’activité peut ne
pas avoir de rapport avec l’objet de votre inquiétude. Il vous suffit de
commencer à faire quelque chose et vous sentirez tout de suite que votre
inquiétude commence à diminuer.
- Comment renoncer à sa valeur ? Si vous avez bien tout compris, cette question
va vous rendre perplexe. Bien sûr, Transurfing ne propose pas de vous
réconcilier avec votre insignifiance, mais de prendre votre valeur pour acquise.
La difficulté est que votre esprit ne se sentira pas important que si l’attitude
des personnes extérieurs lui démontrent votre valeur. Compte tenu de ce fait,
le secret est aussi simple qu’efficace. Il suffit de cesser tout acte que vous faites
dans le but d’augmenter votre valeur.
- Comment se débarrasser du sentiment de culpabilité ? Cessez de se justifier.
Comme je l’ai déjà indiqué, c’est vous qui vous êtes placé dans la salle
d’audience. Vous êtes celui qui agit comme un procureur, comme un avocat et
comme un accusé, et les manipulateurs en profitent. Quittez la salle
d’audience, personne ne pourra vous retenir. Ceux qui s’y sont réunis par
habitude, juste pour écouter le procès, resteront encore quelques instants et
puis se disperseront calmement, faute de présence dans le box des accusés. Au
final, votre affaire sera classée. Il n’existe pas d’autre moyen de se débarrasser
su sentiment de culpabilité.
- Si vous avez un objectif, mais qu’il y a des doutes par rapport à s& réalisation –
les doutes vont vous empêcher d’y arriver.
- Les erreurs que vous avez commises constituent votre capital. Si vous prenez
cette position, le succès foudroyant vous attend. Tous ceux qui ont connu le
succès sont passés par une toute une forêt d’échecs.
- Prenez l’habitude « idiote » d’être heureux en cas d’échec.

- Vous obtenez la liberté dès que vous cessez la bataille. Le monde, comme un
miroir, reflète votre attitude envers lui. Lorsque vous êtes mécontent du
monde, il vous tourne le dos. Lorsque vous luttez contre lui, il lutte contre vous.
Lorsque vous cesse la bataille, il vient vous accueillir.

- Pour obtenir la liberté, il est nécessaire de renoncer à l’importance – de


n’attacher d’importance excessive à rien ; que ce soit en vous-même ou en
dehors de vous.

- Je dois vous mettre engarde par rapport à une chose. Vous ne devez pas vous
servir de Transurfing dans le but de nuire à quelqu’un.

- Surtout, méfiez-vous et ne vous vantez pas devant vos proches. Si vous


déclarez à haute voix que cous allez avoir ce que vous voulez, vos chances de
réussir vont diminuer considérablement. C’est justement dans ce cas que la
confiance en soi se transforme en arrogance. Mais si vous savez que vous allez
réussir, sans rien dire, vous préservez l’équilibre.

- Plus vous serez tendu, plus votre entourage vous agacera.

- Vous devez toujours vous rappeler du premier principe du Frailing : renoncez à


votre intention d’obtenir, remplacez-la par celle de donner et vous recevrez ce
à quoi vous avez renoncé. Ce principe formidable fonctionne à cent pour cent,
sans que vous compreniez comment pour autant.

- Se permettre d’être soi-même veut dire s’accepter soi-même malgré toutes ses
imperfections. Il ne faut pas aussi oublier la règle de Transurfing : « se
permettre d’être soi-même et aux autres – d’être eux-mêmes.

- La tâche de l’esprit est de ne pas perturber le courant des variantes – c’est-à-


dire le fil des évènements – avec son contrôle.

- Pour avoir une vraie réussite, grandiose, vous devez déterminer votre but et
avancer fermement vers lui, sans écouter personne.

- N’importe quelle idée, y compris la plus pure d’entre elles, fondée sur l’amour
de dieu, génère un balancier. Au nom de dieu et pour le bonheur sur Terre, des
peuples entiers ont été détruits.
- Les potentiels de l’anxiété er de l’inquiétude se dissipent dans l’action.
L’anxiété inactive nous oppresse jusqu’au moment où vous commencez à agir
et être actif.

- Loi de la causalité = tout effet a sa cause.

- Afin d’initier votre propre jeu, vous devez vous permettre d’être vous-même.
Votre jeu, c’est la création de votre propre réalité à votre gré. Vous le pouvez.
La seule chose qu’il vous faut, c’est prendre ce privilège. Vous êtes le seul à
donner ou à prendre ce privilège. Il faut le comprendre.

- Le seul but de l’égo est d’affirmer sa propre importance.

- En ce qui concerne la foi en Dieu – c’est surtout la foi en soi, la foi dans le
pouvoir de ses capacités comme celles d’un créateur. Une particule du
Créateur habite chacun d’entre nous. Faites donc plaisir à votre Père. Au plus
vous croyez en vos capacités, au plus vous croyez en Dieu et ainsi vous réalisez
ce qui est dit : « Il sera donné à chacun selon sa foi ».

- La vie de chaque être vivant est le rêve de dieu.

- Si vous manifestez de l’intention, considérez que c’est l’intention de Dieu.


Comment pouvez-vous douter qu’elle se réalise ?

- Potentiel excessif : le potentiel excessif est une tension, un déséquilibre local


dans un champ énergétique homogène. C’est l’énergie de la pensée qui crée
cette irrégularité, lorsque l’on attache une signification trop importante à
quelque chose. Par exemple un désir est un potentiel excessif, parce qu’il
cherche à attirer l’objet voulu à un endroit différent de là où il est. Une envie
épuisante d’avoir ce que vous n’avez pas crée « une montée de pression »
énergétique qui génère le vent des forces d’équilibrage. Voici d’autres exemples
des potentiels excessifs : le mécontentement, la critique, l’admiration,
l’adoration, l’idéalisation, la surestimation, la vanité, les sentiments de
supériorité, de culpabilité, d’insuffisance.

- Coordination de l’importance : n’attachez de l’importance à rien. Ce n’est pas


vous qui avez besoin de l’importance mais les balanciers. Les balanciers
contrôlent les humains comme des pantins grâce aux fils de l’importance.
L’homme a peur de lâcher les fils de l’importance, parce qu’il se trouve sous
l’emprise d’une dépendance qui crée l’illusion d’appui et de confiance en soi. La
confiance en soi est le même potentiel excessif que le manque de confiance,
mais du signe opposé. La conscience et l’intention permettent de ne pas faire
attention au jeu des balanciers et d’arriver à son objectif sans se battre. Lorsqu’il
y a la liberté sans lutte, il n’y a plus besoin de confiance. Si je suis libre de
l’importance, je n’ai rien à défendre et rien à gagner – je vais et je choisis tout
simplement ce qui est à moi. pour vous libérer des balanciers vous devez vous
libérer de l’importance interne et externe. Les problèmes et les obstacles sur le
chemin vers le but surgissent aussi comme conséquence des potentiels excessifs
de l’importance. Si vous laissez tomber l’importance volontairement, les
obstacles s’écroulent tous seuls.

- Les balanciers : pour pomper l’énergie de l’être humain, les balanciers


s’agrippent à des sentiments et ses réaction : l’indignation, l’insatisfaction, la
haine, l’agacement, l’inquiétude, l’anxiété, les sentiments déprimants, le
désarroi, le désespoir, la peur, la pitié, l’attachement, l’admiration, le respect
mielleux, l’idéalisation, l’adoration, le ravissement, la déception, l’orgueil, la
fierté, le mépris, le dégoût, le ressentiment, le sens du devoir, le sentiment de
culpabilité et ainsi de suite. Le risque principal pour un homme sui s’est soumis à
l’influence d’un balancier destructeur, est que le balancier éloigne sa victime des
lignes de vie où cette personne trouve son bonheur. Il est nécessaire de vous
libérer des buts imposés parce que, dans la bataille pour les atteindre, vous vous
éloignez de plus en plus de votre chemin.

- Cliché : l’idée que nous avons sur nous-mêmes et sur les autres est souvent loin
de la vérité. Ce sont nos clichés qui causent des distorsions. Par exemple, vous
êtes préoccupé par certains de vos défauts et, à cause d’eux, vous avez un
sentiment d’infériorité parce qu’il vous semble que les autres n’aiment pas cela
non plus et qu’ils ne vous acceptent pas. Alors, si vous êtes en contact avec les
gens, vous mettez dans votre « projecteur » le cliché du complexe d’infériorité
et voyez donc tout d’une manière déformée.
Le cliché est une image déformée de la réalité qui habite votre esprit. Telle une
règle, le cliché négatif génère l’unité de l’âme et de l’esprit, et c’est pourquoi il
s’incarne dans la réalité. Nos pires attentes se réalisent. Les clichés négatifs
peuvent être transformés en positifs et vous pouvez alors les faire travailler pour
nous. Si vous créez volontairement un cliché positif, il sera capable de
transformer la couche de votre monde de manière extraordinaire. Le cliché du
but est l’image où votre but est déjà atteint. La visualisation systématique de ce
cliché conduit à la matérialisation du secteur correspondant du secteur des
variantes.
- La plupart de nos problèmes surgissent du fait de notre attitude négative.

- Ce n’est pas « ma langue est mon ennemie », mais plutôt « mes pensées sont
mes ennemies ».

- La réalité réagit comme un écho, elle confirme ce qu’elle a entendu :

- Si vous adoptez une attitude agressive, le monde prendra aussi ses gardes.
Notez ceci : si vous êtes disputé avec quelqu’un, si vous lui avez exprimé votre
mécontentement, vous aurez assez rapidement un autre ennui. Et plus vous
vous énervez, plus les nouveaux tracas qui viendront s’agripper à vous seront
fermes ; vous serez attaqué de partout.

- Pensez non pas à ce que vous voulez éviter, mais à ce que vous souhaitez et
cherchez à réaliser.

- Vous devez comprendre que vous êtes reflété dans le miroir du monde en
fonction de votre attitude envers vous-même.

- Mon monde et moi allons chercher un jouet.

- La première condition indispensable, sans laquelle il n’est pas possible de


pratiquer Transurfing comme tel, est d’avoir un niveau énergique assez élevé.

- Pour maintenir l’énergie physiologique à un bon niveau, il suffit de bien


s’alimenter, de se reposer et de bouger en plein air.

- Toutes les pensées négatives doivent être rejetées le plus loin possible avec
fermeté et détermination afin qu’elles n’abîment pas votre monde. Oust ! c’est
comme çà qu’il faut sortir les poubelles de votre maison et nettoyer les
saletés. Vous devez vous libérer de toute sorte de déchets. Sinon, malgré tous
les efforts du monde, çà ira toujours mal pour vous.

- Vous devez comprendre que critiquer qui que ce soit, même si cela semble
justifié, joue toujours contre vous. Il vaut mieux que tout jugement soit tabou
pour vous.

- Visualisation : La visualisation du cliché doit être effectuée de la façon qui vous


convient le plus – la plus confortable, la plus plaisante –, avec une seule
condition : le cliché ne doit pas être vu de l’extérieur, comme une image, mais
vous devez y vivre au moins virtuellement. Imaginez-vous dans le cliché ; à
l’intérieur, et jamais de l’extérieur. Quand à tout le reste, vous pouvez faire
comme vous l’aimez le plus. Mais ce qu’il faut éviter, c’est de faire trop de zèle.
Faites-vous simplement plaisir régulièrement en pensant à votre but, comme s’il
était déjà atteint. Après tout, nous aimons penser aux fruits de la réussite, n’est-
ce pas ? Donc faites-vous plaisir. Ne transformez pas cette activité en obligation.
Lorsque vous aimez ce à quoi vous pensez, vous vous rapprochez de votre but
d’un pas ferme. Et savoir que vous vous rapprochez vous fera plaisir en retour.
Soyez certain que lorsque vous parcourez une telle « boucle de plaisir », le but
va se réaliser inévitablement. La régularité est la condition fondamentale de la
réussite.

- L’intégration de l’intention selon la formule « mes affaires vont parfaitement


bien et tout va comme il se doit » crée l’image générale de la réussite, qui se
reflète alors dans la réalité.

- L’esprit ignore, l’âme sait.

- Cessez toute tentative de montrer votre importante.

- La régularité de la pratique est la condition la plus importante de la réussite.

- Les complexes psychologiques humains :

o Le complexe d’infériorité : je ne suis pas séduisant, je n’ai ni capacité ni


talents, je ne suis pas particulièrement vif ou intelligent, je ne sais pas
communiquer aves les gens ni comment être avec eux, je ne vaux pas
grand-chose ; etc.

o Le complexe de culpabilité : je suis coupable de quelque chose, tout le


monde me juge et je dois porter ma croix.

o Le complexe du guerrier : je dois être le meilleur, je déclare la guerre aux


autres tout comme à moi-même, je me battrai pour ma pace au soleil, je
prendrai tout ce qui est mien par la force.

o Le complexe du justicier : je montrerai que j’ai raison et que tout le


monde a tort, coûte que coûte.
Ces complexes et d’autres sont les clés de l’énergie personnelle des individus pris
séparément. Un balancier, en frappant un point vulnérable, s’empresse de pomper
l’énergie de ces personnes.
- Dans toutes les batailles entre un balancier et un homme, ce dernier subira
inexorablement une défaite.

- Vous obtenez toujours ce dont vous ne voulez pas.

- L’homme est pris au lasso (lasso : corde comportant un nœud coulant, utilisé par les gardiens
des troupeaux américains – cow boy – pour attraper les animaux) du balancier et s’accorde à
sa fréquence de résonnance.

- Ce dont vous ne voulez pas activement, comme les choses qui vous font peur,
que vous haïssez ou méprisez, vous suivra partout. Il y a, bien sûr, plein
d’autres choses que vous voudriez éviter, mai elles ne vous perturbent pas
autant sur le moment. Dans ce cas-ci, ces choses ne traineront pas dans votre
vie, elles n’arriveront pas, tout simplement. Mais dès que vous permettez à
l’indésirable de vous affecter, dès que vous le haïssez et le nourrissez de ce
sentiment négatif, il se matérialisera inéluctablement dans votre vie.

- Si vous ne voulez pas quelque chose, alors arrêtez d’y penser, considérez-la
avec indifférence et elle disparaîtra de votre vie. projeter quelque chose hors
de votre vie ne signifie pas l’éviter, mais simplement l’ignorer. Eviter quelque
chose signifie lui permettre de passer dans votre vie tout en vous en libèrent
activement. L’ignorer signifie ne pas lui réagir quoi qu’il advienne et par
conséquent, la faire disparaître de votre vie.

- Comme vous vous en souvenez, l’habitude qui consiste à réagir négativement


à des situations agaçantes, crée un levier qui actionne le mécanisme de
capture du balancier et lui permet d’obtenir votre énergie mentale.

- De toute évidence, le fait d’affronter un problème avec de l’inquiétude crée


quasi instantanément un fil de pantin.

- Vos pensées nous reviennent comme un boumerang. Si vous irradiez de


l’énergiz négative, elle vous revient comme un boomerang, en l’occurrence
sous forme de problèmes.
- Quel balancier peut-on qualifier de constructif ? La réponse est : aucun. Le seul
et unique but du balancier est d’obtenir l’énergie de ses adhérents. Sil ne
reçoit aune énergie, il s’arrête.

- A chaque fois que votre esprit n’est pas occupé par quelque chose en
particulier – par exemple, quand vous prenez le train ou le bus, quand vous
marchez ou quand vous faites quelque chose qui ne requiert pas une
concentration ou une attention particulière –, mettez des pensées positives
dans votre tête. Ne pensez pas à ce que vous n’avez pas pu obtenir ; pensez à
ce que vous voulez obtenir, et vous l’aurez.

- Amenez tout ce qui est positif dans votre vie et bientôt vous recevrez de plus
en plus d bonnes nouvelles et de belles opportunités.

- Soyez heureux de tout ce que vous avez dans le moment présent. Je ne vous
demande pas d’être bêtement heureux par définition. Parfois, les
circonstances sont telles, qu’il est très difficile d’être satisfait de la vie. mais,
d’un point de vue pratique, exprimer votre insatisfaction est une pratique qui
n’est absolument pas constructive.

- Plus une personne pense du mal du monde qui l’entoure, plus le monde
empire, tout du moins pour cette personne. Plus elle s’énerve devant son
manque de succès plus elle connaîtra l’échec. On obtient ce que l’on sème.

- A recevoir et transmettre l’énergie négative, vous créez votre propre enfer. A


recevoir et transmettre l’énergie positive, vous créez votre propre paradis.

- Ne méprisez jamais les gens, pas besoin. C’est la forme la plus dangereuse de
condamnation, car vous vous retrouverez à la place de la personne que vous
méprisez du fait de l’action des forces d’équilibrage. (Comme il est dit dans
l’adage populaire ; kima toudine toudane). Ne condamnez jamais vos collègues
de travail pour quelque raison que ce soit. Dans le meilleur des cas, vous feriez
les mêmes erreurs qu’eux. Dans le pire, c’est la naissance d’un conflit qi ne
vous apportera rien de bon. Vous pourriez être renvoyé, même en étant dans
votre bon endroit.

- La grandeur des plantes et des animaux tient au fait qu’ils ne sont pas
conscients de leur grandeur. La connaissance a apporté à l »homme bien des
avantages, mais aussi des déchets nuisibles comme la vanité, le mépris, les
complexes de culpabilité et d’infériorité.

- Il n’y a pas de place pour les batailles dans Transurfing. Alors avec un soupir de
soulagement, vous pouvez « enterrer la hache de guerre ».

- Une fois que les forces d’équilibrage affrontent une personne qui s’est donnée
de l »importance, elles agissent d’une façon qui la fait tomber de son
piédestal.

- Vous battre avec vos complexes apporte des conséquences qui sont bien plus
déplaisantes que le complexe lui-même. Comme vous le comprenez
maintenant, toutes ces tentatives de se battre contre ses propres défauts ou
faiblesses sont vaines.

- Les gens, tout comme vous, sont préoccupés exclusivement pzr eux-mêmeset
leurs problèmes.

- Je peux donner un conseil aux personnes timides : protégez cette qualité


comme vous le feriez pour un trésor ! Croyez-moi, la timidité contient un
charme caché. Une fois que cous arrêter de la combattre, elle stoppe d’être
une qualité maladroite et vous observerez à quel point les gens vont
commencer à vous apprécier.

- Culpabilité ; en général les forces d’équilibrage ne font rien aux personnes qui
ne s’accablent pas de remords. Néanmoins, on aimerait bien que Dieu
punissent ces crapules. Il pourrait sembler que la justice doit prévaloir et le
mal être puni. Cependant, la nature ne sait rien du sens de la justice, aussi
triste que ce la paisse paraître. Au contraire les personnes « bien comme il
faut » avec un sentiment de culpabilité inhérent, sont celles qui se trouvent
constamment face au malheur, alors que les crapules cyniques et dénuées de
honte s’en retournent avec presque tout, sans être jamais punies et de plus,
sont fréquemment récompensées par le succès. Donc, se sentir coupable,
produit irrémédiablement un scénario punitif, même à votre insu. Pour éviter
toute influence, vous n’avez qu’à refuser de vous sentir coupable. Vous n’avez
pas à vous justifier face à qui que ce soit et ne devez rien à personne. Si vous
êtes sujet à vous justifier, vous devez immédiatement cesse à le faire. Ainsi, les
manipulateurs sauront qu’il n’y a pas moyen de vous attraper et vous
laisseront en paix.
- Personne n’a le droit de vous juger. Vous avez le droit d’être vous-même.

- L’AEGENT : Il est difficile d’aimer l’argent sans vouloir le posséder. Par


conséquent, il est pratiquement impossible dans ce cas, d »éviter des relations
de dépendance. Nous pouvons uniquement les limiter à leur minimum. Soyez
heureux d’avoir de l’argent, mais ne vous tuez pas si vous n’en avez pas ou si
vous l’aviez dépensé, sinon vous en aurez de moins en moins. Si une personne
ne gagne pas beaucoup d’argent, son erreur typique sera de se lamenter sur le
fait qu’elle n’en a jamais assez. LES PARAMETRES DE TELLES RADIATIONS
CORRESPONDENT A DES LIGNES DE VIE FINANCIEREMENT PAUVRES. Il est
particulièrement dangereux de tomber dans l’anxiété d’avoir de moins en
moins d’argent. La peur apparaît être une des émotions les plus riche en
énergie. Donc, en expérimentant la peur de perdre de l’argent ou de ne pas en
gagner assez, vous serez sûrement transféré vers une ligne où il y aura de
moins en mois d’argent pour vous.

- Si vous croyez que vos objectifs ne peuvent être atteints que si vous êtes riche,
envoyez cette de mande en enfer. Pour obtenir ce que vous voulez, vous devez
pensez à l’objectif en lui-même et non à l’argent.

- Nous sommes tous des invités de ce monde, chacun a le droit de choisir son
propre chemin, mais personne n’a le droit de juger les autres, de les
condamner ou de les étiqueter (nous laisserons de côté le droit pénal).

- Un potentiel en excès se crée uniquement quand vous attribuez une


importance excessive à une qualité, un objet ou un évènement, soit à
l’intérieur de cous, soit dans le monde extérieur. Pour être en harmonie avec
le reste du monde et vous libérer des balanciers, il est nécessaire de réduire
toute importance excessive. vous devez rester constamment attentif à
l’importance que vous donnez à vous-même ou au monde qui vous entoure. En
réduisant l’importance, vous entrez immédiatement dans l’état d’équilibre et
les balanciers ne pourront établir aucun contrôle sur vous.

- Ne surmontez pas les obstacles. A la place, commencez à réduire leur


importance.

- Réduire l’importance externe n’a rien à voir avec la négligence ou la sous-


estimation. Au contraire, la négligence est de l’importance avec un signe
moins. Vous devez avoir une attitude plus simple envers la vie.na soyez pas
négligent, mais n’exagérez pas non plus. Ne vous demandez pas autant si les
gens sont bons ou mauvais. Acceptez le monde tel qu’il est sous tous ses
aspects quotidiens.

- La meilleure recette de votre succès est spontanéité, improvisation, ainsi


qu’une attitude légère. Si vous préparez quelque chose faites-le uniquement
par sécurité. Si vous vous souciez de quelque chose sans rien faire pour, vous
en augmentez encore plus l’importance. Le potentiel de l’importance s’évapore
avec l’action. Ne pensez pas, agissez ! Si vous ne pouvez pas agir, alors, n’y
pensez pas. Dirigez votre attention vers quelque chose d’autre et laissez venir
la situation.

- Libérez-vous du besoin d’affirmer votre supériorité.

- Refusez tout sentiment de culpabilité et tout besoin de vous justifier.

- Personne n’a le droit de vous juger, vous avez le droit d’être vous-même.

- Ne laissez aucune information négative vous atteindre.

- La psyché d’un homme fonctionne de la manière suivante : elle réagit plus aux
irritants négatifs. Ils peuvent être constitué d’informations indésirables,
d’actions hostiles, de danger ou simplement d’énergie. bien sûr, les influences
positives peuvent aussi susciter de fortes émotions. Mais la peur et la rage
étaient les facteurs cruciaux de la vie. Quelle est l’utilité de la joie dans un tel
contexte ? Elle sert ni à se défendre, ni à éviter un danger ou à trouver de la
nourriture. Ensuite, bien sûr, la vie est remplie de fardeaux et d’épreuves à
travers toute l’histoire de l’Homme, apportant plus de chagrin et de peur que
de joie et de bonheur. C’est là, l’origine de la tendance de l’homme à céder plis
facilement aux pensées lugubres et à la dépression, alors que la joie et le
bonheur disparaissent plutôt rapidement. Avez-vous déjà entendu par
exemple, une personne normale souffrir d’un excès de joie ? D’un autre côté,
les gens souffrent très fréquemment du stress et de la dépression.

- Le potentiel en excès des émotions d’inquiétude est mis en pièces et annihilé


par l’action. Çà veut dire que c’est par l’action qu’on fait disparaître
l’inquiétude, le peur et par conséquent toutes les émotions négatives.
Lorsqu’on est pris par l’action, forcément on oublie toute autre chose et
particulièrement toute forme de pensées ou d’émotions négatives. On
‘’rumine’’ la plus part du temps négativement lorsque l’on ne fait rien. Je l’ai
déjà mentionné : l’action éradique la peur.

- L’inconnu, au sens large, est un des vecteurs de la peur. C’est souvent un


sentiment général de prudence, envers ce que l’on ne connaît pas. Et c’est
extrêmement facile de supprimer l’inconnu, en prenant connaissance. En ce
qui concerne les peurs concernant le manque, ou la perte se son emploi, de
quelqu’un, de l’argent etc. ce manque est un point central des envies de
chacun. Quand on parle de pratique de la loi d’attraction, on parle de formuler
des vœux. Des vœux à formuler avec des formes positives : mais finalement
faire un vœu, c’est exprimé à l’univers un sentiment de manque. Exprimer un
vœu d’abondance fait ressortir un sentiment de manque de richesse ou de
biens matériels, et finalement on vibre dans une énergie de manque et on
émane des vibrations négatives liées à ce manque. Pareil si on désire
typiquement rencontrer quelqu’un. On émane par le simple fait d’exprimer ce
vœu, le sentiment de solitude. On vibre dans une énergie de solitude ; de
tristesse, d’être seul et de se retrouver en désespoir de ne pas avoir pour
l’instant rencontré la bonne personne. Pareil encore pour l’argent. 29.59. Je
cite souvent l’exemple des impôts ou de l’Urssaf, l’organisme tout puissant qui
nous prélève des sommes astronomiques. Eh bien, je suis allé hier matin au
courrier et je me suis dit juste avant d’ouvrir la boîte aux lettres –oh là, il y a
quelque chose-là, une sorte de prémonition, d’intuition, de clairvoyance
métallique, et çà n’a pas loupé un courrier de l’Urssaf. En d’autres temps, il y
aurait de l’adrénaline, après une excitation ou une augmentation du rythme
cardiaque, la température même. C’est très intéressant de s’auto observer, de
vivre en pleine conscience ces situations. Aujourd’hui, je n’ai plus ce type de
réactions. On ne lutte pas tout seul contre l’inéluctable. On ne doit pas lutter
contre le négatif, on doit vibrer pour le positif. On ne lutte pas contre la
guerre, on vibre pour la paix. On ne lutte pas contre la maladie, on vibre pour
la santé. On ne lutte pas contre la pauvreté dans le monde, on vibre pour
l’abondance de tout chacun. Et même, on ne lutte pas contre un ennemi, on
vibre tout simplement pour la chance qu’on a d’être beaucoup plus heureux
que lui. Vibrer positivement construit un monde réel, rempli du positif, attiré
par affinité à nos vibrations. La lettre de l’Urssaf en la voyant je me suis dit :
ah ! je suis plus fort, eh bien j’étais récompensé. C’était un remboursement.
Enfin c’était une remise, mais c’était positif. On est positif on émane du positif,
on reçoit du positif. Le maître-mot c’est expérimenter : sens-toi bien dans ton
boulot et tu y resteras. Sens-toi mal dans ton boulot et tu finiras par le quitter
ou de te faire virer. Sens-toi bien avec les gens, et tu attireras des personnes
bénéfiques. Sens-toi mal avec les gens et seules les personnes toxiques
continueront à te fréquenter. Sens-toi bien avec ce que tu as déjà et tu
l’augmenteras. Sens-toi mal avec ce que tu as, reste dans ces peurs et tu les
augmenteras aussi. Les lois de l’univers fonctionne que ce soit positif ou
négatif. Et qu’on en soit conscient ou non. C’est mathématique, c’est la logique
pure. Si tu as peurs des autres ils vibreront négativement envers toi. Si tu as
peur d’être rejeté, il y a de fortes probabilités que tu le sois. Tony Robbins, le
grand coach international dans le développement personnel, explique cela très
bien en indiquant que les riches sont de plus en plus riches et les pauvres sont
de plus en plus pauvres, car c’est un cercle vicieux ou vertueux. On a des
résultats parce qu’on a de la confiance, et on a la confiance parce qu’on a des
résultats. Pour finir et résumer quelques points clés essentiels, d’abord au
niveau de l’esprit, ayez cette prise de conscience de ce fonctionnement.
Adoptez un état d’esprit en adéquation avec vos aspirations et soyez
convaincu de manière déterminée. Ensuite, mentalement sachez que vous
avez le choix, le libre-arbitre de faire ou de ne pas faire, de suivre ou de ne pas
suivre le bon chemin. Mais ne vous limitez pas. Payez cette ambition illimitée
qui vous montrera des résultats proportionnelles à vos attentes.modélisez
précisément ce vers quoi vous voulez allez. Emotionnellement ayez un
alignement positif, c’est-à-dire soyez en accord aligné avec ce que vous avez
décidé. Ne vous découragez pas, ayez une motivation engagée sur ce chemin
d’éveil, et vivez le moment présent, la confiance suivra. En dernier point, dans
le concret, physiquement, matériellement dans les faits, mettez en application
ce que vous avez appris. Ayez l’attitude d’exemplaire qui fera de vous un être
rempli de confiance. (Extrait du livre audio, retrouver confiance en éradiquant
la peur).

- Ne laissez aucune information négative entrer dans la couche de votre monde.


« Ne laissez entrer » ne signifie pas éviter, mais ignorer intentionnellement et
ne pas s’y intéresser.

- Une réponse à un évènement négatif induit le transfert vers les lignes de vie
négative.

- L’âme (qu’on peut appeler aussi subconscient) sait très souvent ce qui l’attend.
Et elle essaie de sa faible voix d’en prévenir l’esprit. Pourtant, l’esprit n’écoute
jamais l’âme ou alors n’accorde aucune signification à ces vagues impressions
instinctives. L’esprit est attrapé par les balanciers. Il est trop occupé à résoudre
ses problèmes et reste convaincu sue ses actions sont rationnelles. L’esprit
prend des décisions résolues, gouverné par un raisonnement logique et le sens
du commun. Pourtant, il est bien connu qu’un raisonnement pratique ne
garantit en aucune manière la bonne solution. L’âme, eu contraire de l’esprit,
ne pense pas, elle ressent et sait. Et donc, elle ne commet aucune erreur.
Combien de fois entendons-nous des gens se rappeler soudain : « Mais je
savais qu »il n’y avait rien de bon à en tirer ! »

- L’importance interne et externe, sont par essence, la source principale des


problèmes. Si vous rejetez l’importance, le courant se transforme en un lit de
rivière beaucoup plus calme.

- Il est important de se garder prudemment de tomber dans l’anxiété et la


suspicion. Vous devez prendre garde aux choses sans vous inquiéter. Mettez-
vous en location, et soyez impeccable dans tout ce que cous faites.

- Quand l’esprit sommeille, l’âme parle, et l’âme, après tout, est directement
reliée au champ d’information.

- (Tome 2). Devons briser le mur des stéréotypes établis et des fausses limites.

- Vos possibilités ne sont limitées que par votre intention.

- Si vous ne pouvez pas vous souvenir de vos rêves, essayez de définir la


direction dans laquelle vous vous coucher quand vous dormez. La meilleure
alternative est de dormir la tête vers le nord. Ne vous tournez pas vers l’ouest,
ce n’est pas bon pour votre santé. Je ne peux pas vraiment expliquer pourquoi
c’est ainsi, mais c’est en rapport avec le champ magnétique terrestre. Essayez
de dormir avec la tête vers le Nord, et vous découvrirez bientôt que vos rêves
vont devenir plus intéressants et plus colorés.

- Le désir de fuir la réalité imminente force l’autruche à cacher sa tête dans le


sable.

- Afin d’abaisser l’importance de votre but, vous devez accepter à l’avance de


subir un échec ;

- Ayant accepté l’échec, na passez pas plus de temps à y penser et mettez-vous


simplement en marche vers votre but.

- Chaque personne est par définition occupée à 90 % à penser à sa propre


personne – tout comme vous l’êtes. Même lorsque vous êtes interviewé pour
un travail, vous pouvez être certain que l’interviewer est plus préoccupé par la
façon de jouer son rôle au mieux.

- Les clichés : les clichés surviennent quand vous attachez une valeur excessive à
ce que les autres pensent de vous. Si vous ne savez pas à coup sûr ce que les
autres pensent de vous, et qu’en même temps c’est très important pour vous,
alors vous pouvez être certain à cent pour cent qu’il y a un cliché associé
planté dans votre tête. Un cliché est le produit de l’imagination, et en ce sens,
il pourrait être considéré comme une illusion.

- Etendre votre zone de confort : supposons que voulez être un homme ou une
femme riche. Mais êtes-vous prêt à recevoir un tel présent ? Bien sûr, si
quelqu’un voulait « se débarrasser d’un million de trop », chacun de nous le
prendrait sans hésiter. Et la richesse ne détruirait pas notre vie, comme des
gens essayent de le démontrer par des films édifiants. Mais je ne parle pas de
çà. Êtes-vous prêt à prendre ce million ? Vous pensez probablement que je
disque l’n doit gagner ce million, n’est-ce pas ? Encore une fois, ce n’est pas
cela. Êtes-vous simplement à faire un choix ? A vous autorise à avoir ? vous
devez faire à l’idée que vous atteindrez votre but. Si vous voulez devenir une
personne riche, mais qu’en même temps vous redoutez d’entrer dans des
boutiques de luxe, alors rien n’arrivera. Si vous ressentez même le plus petit
inconfort dans une boutique de luxe, alors vous n’êtes pas prêt à vous
autoriser à posséder des objets coûteux. Les personnes qui travaillent dans de
telles boutiques sont capables de savoir instantanément si la personne qui
vient d’entrer est un acheteur potentiel, ou si ce n’est qu’un type curieux ave
un porte feuille vide. Un acheteur se comporte comme si l’endroit lui
appartient. Il est calme, en confiance, et digne – il est conscient qu’il a le droit
de choisir. Le curieux, enthousiaste, mais pauvre, se comporte comme un
invité qui n’est pas invité. Il agit de manière forcée, tendue et timide. Il ressent
l’œil évaluateur de la vendeuse et s’excuse presque d’entrer dans un
établissement si prestigieux. Il crée un gros bouquet de potentiel excessif en
même temps que l’envie, la jalousie, le sentiment d’être pathétique,
l’énervement et l’insatisfaction. Tout cela survient parce que non seulement, il
ne s’autorise pas lui-même à avoir les possibilités financières, mais aussi parce
qu’il considère ne pas mériter de posséder des objets coûteux. Après tout,
votre âme comprend tout ce que l’esprit lui dit littéralement, et l’esprit redit
encore et encore la même chose : « Toutes ces choses ne sont pas pour nous,.
Nous sommes pauvres, et par conséquent, nous devons nos contenter de
choses plus modestes ».
- Visualisation du but : la méthode la plus proche de la pratique de Transurfing
pour atteindre un but est la visualisation. En gros, vous imaginez ce que vous
désirez avec autant de détails que possible, et gardez alors cette image aussi
longtemps que possible.

- L’âme humaine restera toujours analphabète. Elle ne comprend pas le langage


humain. Elle comprend seulement ce à quoi nous avons coutume de penser en
termes de sensations. Une pensée vient en premier et alors seulement, elle est
mise en mots. Et c’est précisément ce que le langage de notre subconscient est
capable de comprendre. Les mots ne sont pas à la base, les pensées le sont.
Essayez de parler au subconscient avec le langage de l’esprit est absurde.

- Votre âme possède tout ce qu’il faut pour réaliser vos désirs.

- La réalisation personnelle de tout homme serait un désastre pour les


balanciers, puisqu’un individu libre ne travaille pas pour les balanciers, mais
pour son développement et sa prospérité propres.

- Le mauvais n’est pas en nous, mais en surface. c’est comme une couche de
poussière sur un tableau. Si on enlève la poussière, une âme pure se révèle.la
chose qui se cache derrière une multitude de masques et de costumes que
cous portez possède vraiment de merveilleuses vertus. Les masques que vous
portez vous ont-ils aidé à obtenir le succès, la prospérité et le bonheur ? Vous
n’avez rien à changer de vous – ce ne serait que prendre un autre masque. Si
vous laissez tomber tous vos masques, imposés par les balanciers destructeurs,
un trésor caché dans les profondeurs de votre âme vous serait révélé. Vous
êtes vraiment digne de tout e meilleur, parce que cous êtes véritablement une
merveilleuse, extraordinaire et unique créature. Laissez-vous simplement être
cette créature.

- L’esprit absorbé par l’appât des balanciers, aura la tête embrouillée à rôder
dans le secteur de quelqu’un d’autre, essayant de copier les qualités de
quelqu’un d’autre, ou de copier le scénario du succès de quelqu’un d’autre.
Mais essayer de copier le scénario de quelqu’un d’autre ne peut créer qu’une
parodie (Parodie : contre façon, imitation, caricature, singerie…). Une âme ne
peut se réaliser dans e secteur de quelqu’un d’autre. Mais alors comment
trouvez-vous votre propre secteur ? Votre esprit n’a pas besoin de s’en
soucier, votre âme trouvera une façon de s’exprimer. La tâche de l’esprit est
d’oublier tout ce qui concerne l’expérience de quelqu’un d’autre, d’admettre
que son âme est unique et de laisser l’âme suivre son propre chemin. Gardez à
l’esprit votre droit à être unique et vous en obtiendrez un immense avantage
comparé à ceux qui veulent copier ‘expérience de quelqu’un d’autre. Essayer
d’être juste comme quelqu’un d’autre ne vous amènera nulle part. Soyez vous-
même. Autorisez-vous ce luxe. Si vous avez mis le masque s »une star
existante, ce sera alors soit une copie, soit une parodie de cette star. Vous ne
deviendrez pas une star en essayant d’être comme quelqu’un d’autre. Les
balanciers devront faire de vous leur favori, si vous tirez avantage des qualités
particulières de votre âme.

- Les gens donnent aux balanciers leur énergie lorsqu’ils expriment de


l’insatisfaction, de l‘agacement, de la colère, de l‘inquiétude et lorsqu’ils
prennent part aux batailles des balanciers.

- Le fraile de l’âme :
Comment accordez-vous votre esprit sue le fraile de votre
âme ? La seule manière de faire est de convaincre votre esprit que votre âme
doit être aimée avant toute autre chose. Premièrement, vous devez vous
aimer, et seulement alors, remarquer les vertus des autres personnes. Ne
confondez pas l’amour de vous-même avec l’égocentrisme, le narcissisme et la
complaisance. Ces derniers apparaissent lorsque vous vous mettez au-dessus
des autres, croyant (faussement pouvoir les dominer), et, attention, une telle
attitude donne naissance aux potentiels excessifs les plus dangereux. Vous
aimer signifie comprendre votre unicité et vous accepter tel que vous êtes,
avec tous vos défauts. Votre amour envers vous-même doit être
inconditionnel, sans cela il se transformera en potentiel excessif. Ne méritez-
vous pas de vous aimer vous-même, tout simplement ? Après tout vous êtes
unique.

- Autorisez-vous l‘audace de croire au potentiel illimité de votre âme.

- Permettez-vous ‘audace d’avoir droit ç votre fantastique individualité.

- N’accordez pas de signification excessive à quoi que ce soit.

- Vous n’avez pas besoin de votre importance, les balanciers si.

- Une affirmation doit être suivie des ressentis adéquat.

- Une affirmation en elle-même doit être positive et ciblée.


- Buts et portes : vous vous êtes acheté un vêtement qui semblait vous aller,
mais que vous avez ensuite cessé d’aimer, ou qui ne vous allait plus, ou qui
avait quelque chose qui n’allait pas ; Et puis il y avait d’autres moments o vous
avez trouvé un vêtement, l’avez acheté immédiatement, et celui-ci vous
apporte toujours toute satisfaction. La différence entre ces deux objets est que
e premier appartenait à quelqu’un d’autre, et que le second est le vôtre. Le
premier qui semblait vous plaire était destiné à une autre personne. Si un
objet a fière allure sur quelqu’un d »autre, cela ne veut pourtant pas dire qu’il
aura fière allure sur vous aussi.

- Votre âme sait toujours avec certitude ce qu’elle ne veut pas.

- On a inculqué à beaucoup d’entre nous depuis notre plus tendre enfance la


pensée que le succès ne peut être obtenu qu’au travers d’un labeur difficile. Rn
plus, vous devez constamment continuer à marcher vers votre but, en
surmontant les obstacles. L’une des pus grandes erreurs est l »idée que vous
devez vous battre pour votre bonheur, que vous devez faire preuve de
persistance, de persévérance et que vous devez vaincre beaucoup d’obstacles.
Fondamentalement, vous devez conquérir votre place sous le soleil. C’EST
STEREOTYPE ERRONE ET TRES DOULOUREUX.

- Lorsque vous pensez à votre but, ne pensez pas à son prestige et à son
éloignement, ni aux moyens de l’atteindre – concentrez-vous uniquement sur
l’état de confort émotionnel de votre âme.

- Les buts et les portes des autres vous condamnent toujours à souffrir. Trouvez
votre but et votre porte, et alors, tous vos problèmes disparaîtront.

- Il est impossible pour votre âme de ne rien vouloir du tout. Simplement, vous
n‘avez pas, par manque d’énergie, suffisamment de force pour l’entendre. Nul
besoin d’aller fouiller dans votre âme, il vous suffit de vous calmer et de
trouver un endroit calme où vous êtes seul, même un petit instant, et
d’écouter simplement le bruissement des étoiles du matin.

- Personne, sauf vous-même, ne peut identifier votre but : pour laisser tomber
l’importance, détournez-vous des balanciers et regardez votre âme pour, avant
tout, vous aimer et prendre soin de vous. C’est là, et seulement là que vous
trouverez le chemin de votre but.
- Le miracle ne se produit que si vous brisez les stéréotypes habituels et
commencez à penser au but en lui-même, et non aux moyens de l’atteindre. Au
contraire, en pensant au moyen d’atteindre le but, l’homme s’accorde sur la
ligne de l’échec.

- Cessez de vous tourmenter par les pensées et analyses de votre esprit. Laissez
votre esprit sortir de ce cauchemar. Il possède un trésor inestimable : son âme.
En unifiant votre me et votre esprit, vous obtiendrez la paix véritable ainsi que
la force véritable. N’ayez pas peur de casser les stéréotypes qui ont été crées
par les balanciers. La nature profonde de beaucoup de choses dans ce monde
vous sera révélée. En cassant les stéréotypes, vous verrez des portes jusque-
là interdites.

Affirmation
(Retirée de Transurfing)

Je suis en excellente santé, avec un excellent potentiel


énergétique et un grand confort émotionnel. Je suis calme
et j’ai confiance en moi.

TU N’ES PAS FAIBLE


Tu n’es pas faible, tu es plus fort que ce que tu crois, tu es plus
persistant que ce que tu crois. Rappelles-toi de tous les challenges
que tu as vécus dans ta vie jusqu’à présent. Rappelles-toi de toues
les difficultés que tu as traversées et tu es encore là, tu es encore
vivant. Donc, ne soit pas dur avec toi-même. Tu as peut-être fait
des erreurs, tu as peut-être échoué plusieurs fois, mais tu es
encore là. Tant que tu respires tu n’a pas dit ton dernier mot. Tu
peux toujours recommencer, tu peux toujours retenter ta chance,
donne tout ce que tu as, un jour on sera plus là, et çà sert à rien
de se donner à moitié. Les jours sur terre sont comptés, il faut
donner maintenant, c’est maintenant que çà se passe. Et à la fin
de ta vie, comment veut-tu que les gens se rappellent de toi,
quelle trace veux-tu lasser sur terre, que veux-tu que les gens
disent sur toi après ta mort. Crois-moi, qu’ils ne se rappellent pas
de ton compte en banque, ni de tes voitures de luxe, ni de tes
villas, mais bien de la façon dont tu les a impactée, de la façon
dont tu les a touchée, la façon dont tu les a inspirée, c’est çà le
plus important et tu es capable de le faire, parce que tu n’es pas
faible, tu n’es pas limité, tu peux rêver grand, tu mérites
d’atteindre tes objectifs et vivre la vie que tu veux. Tu mérites
d’être heureux, donc vis ta vie à fond et rappelle-toi que tu n’es
pas faible.
=================================================
Vous avez le droit inaliénable de vous développer et
de vous exprimer pleinement à tout point de vue.
Vous êtes né pour réussir, pour gagner, pour vaincre
toutes les difficultés et pour développer tous vos
talents à leur plein potentiel.
=================================================
ATTITUDE POSITIVE
Une attitude positive mène toujours au succès et à la
création. Le négativisme de son côté, est toujours
destructeur et orienté vers la dévastation. Vous vous
déplacez sur la ligne de vie qui correspond
aux paramètres de vos pensées. A recevoir et à
retransmettre l’énergie négative, vous créez votre propre
enfer. A recevoir et retransmettre l’énergie positive,vous
créez votre propre paradis.

AFFIRMATION
(A répéter quotidiennement)

J’ai confiance à la vie et je la considère comme un espace


accueillant. Je m’épanouis.
=================================================
11 choses que les personnes brillantes ne disent pas…
Les personnes brillantes et émotionnellement intelligentes savent que certaines
phrases ont un pouvoir spéciales – elles vous donnent une mauvaise image même
lorsque ces phrases sont pourtant vraies et fondées.
Dans cet article, publié à l’origine sur Linkedln Pulse, le Dr Travis Bradberry vous
montre les 11 phrases à éviter. Le pire, c’est qu’on ne peut pas revenir en arrière une
fois qu’elles sont sorties.
Souvent, ce sont les remarques subtiles – celles qui nous décrivent comme
incompétentes et sans confiance – qui causent le plus de dégâts.
Peu importe à quel point vous êtes talentueux, il y a certaines phrases qui changent
instantanément la façon dont les gens vous perçoivent – et qui peuvent vous jeter à
jamais sous une lumière négative.
Ces phrases sont tellement chargées d’implications négatives qu’elles peuvent miner
les carrières en peu de temps. Découvrons ensemble ces tueurs de carrières.
1. « Ce n’est pas juste ».
Tout le monde sait que la vie n’est pas juste. Dire que ce n’est pas juste suggère que
vous pensez que la vie est sensée être juste, ce qui vous donne l’air immature et naïf.
Si vous ne voulez pas vous donner une mauvaise image, vous devez vous en tenir aux
faits, rester constructif et laissez votre interprétation personnelle des choses au
placard.
Par exemple, vous pourriez dire « J’ai remarqué que vous avez assigné à Anne le grand
projet que j’espérais. Pourriez-vous me dire ce qui a motivé cette décision ? J’aimerais
savoir pourquoi vous pensiez que cette tâche ne me correspondait pas, pour que je
puisse travailler à l’amélioration de ces compétences ».
2. « C’est comme çà que çà a toujours été fait ».
Les changements technologiques se produisent si rapidement que même un processus
d’à peine six mois pourrait être rapidement dépassé.
Dire que c’est ainsi que çà a toujours été fait ne vous rend pas seulement paresseux et
résistant au changement, mais cela pourrait faire en sorte que votre patron se
demande pourquoi vous n’avez pas essayé d’améliorer les choses par vous-même.
3. « Pas de problème ».
Quand quelqu’un vous demande de faire quelque chose ou vous remercie d’avoir fait
quelque chose, et que vous lui dites qu’il n’y a pas de problème, vous insinuez que sa
demande aurait dû être un problème. Certaines personnes peuvent avoir l’impression
de d’être imposées à vous.
Au lieu de dire cela, montrez-leur que vous êtes heureux de faire votre travail. Dites
quelque chose comme « C’était un plaisir » ou « Je serai heureux de m’en occuper ».
C’est une différence subtile dans la langue, mais qui a un impact énorme sur les gens.
4. « Je pense que c’est une idée stupide /ma question est stupide ».
Ces phrases trop passives érodent instantanément votre crédibilité. Ces phrases
suggèrent que vous manquez de confiance en vous, ce qui fait que les gens à qui vous
parlez perdent confiance en vous.
Ne soyez pas trop critique envers vous-même. Et si vous ne savez vraiment pas
quelque chose, dites : « Je n’ai pas cette information pour le moment, mais je vais tout
faire pour la trouver et je vous recontacterai. »
5. Çà ne prendra qu’une minute ».
Dire que quelque chose ne prend qu’une minute sape vos compétences et donne
l’impression que vous vous précipitez dans les tâches.
A moins que vous ne puissiez littéralement terminer la tâche en 60 secondes,
n’hésitez pas à dire que cela ne prendra pas longtemps, mais ne donnez pas
l’impression que la tâche peut être terminée plus tôt qu’elle ne peut l’être.
6. « Je vais essayer ».
Tout comme le mot penser, essayer semble hésitant et suggère que vous n’avez pas
confiance en votre capacité à exécuter la tâche.
Si on vous demande de faire quelque chose, engagez-vous à la faire ou à offrir une
solution de rechange, mais ne dites pas que vous essaierez parce qu’on dirait que vous
allez essayer, mais sans plus.
7. Il est paresseux / incompétent / un idiot ».
Il n y a aucun avantage a faire une remarque désobligeante au sujet d’un collègue.si
votre remarque est exacte, tout le monde le sait déjà, il est donc pas nécessaire de le
signaler.si votre remarque est inexacte, c’est vous qui finissez par ressembler à un
crétin. Il y aura toujours des gens grossiers ou incompétents dans n’importe quel lieu
de travail, et il y a de fortes chances que tout le monde sache qui ils sont.
Si vous n’avez pas le pouvoir de les aider à s’améliorer ou à les licencier, alors vous
n’avez rien à gagner en diffusant leur incompétence.
Annoncer l’incompétence de votre collègue apparaît comme une tentative peu sûre de
vous valoriser. Votre insensibilité reviendra inévitablement vous hanter sous la forme
d’opinions négatives de vos collègues de travail à votre égard.
8. « Ce n’est pas dans ma fiche de poste »
Cette phrase souvent sarcastique vous donne l’impression que vous n’êtes prêt à faire
que le strict minimum requis pour obtenir votre paie, ce qui est une mauvaise chose si
vous voulez la sécurité d’emploi.
Si votre patron vous demande de faire quelque chose que vous jugez inapproprié pour
votre poste (par opposition à ce qui est moralement ou éthiquement inapproprié), la
meilleure chose à faire est d’accomplir la tâche avec empressement.
Par la suite, planifiez une conversation avec votre patron pour discuter de votre rôle
dans l’entreprise et pour savoir si votre description de poste a besoin d’une mise à
jour.
Cela vous permet, à vous et à votre patron, d’acquérir une compréhension à long
terme de ce que vous devriez et ne devriez pas faire.
9. « Ce n’est pas de ma faute ».
Ce n’est jamais une bonne idée de jeter le blâme sur les autres. Soyez responsable. Si
vous aviez un rôle – aussi petit soit-il – dans tout ce qui a mal tourné, vous en êtes
responsable.
Si ce n’est pas le cas, offrez une explication objective et impartiale de ce qui s’est
passé. Tenez-vous-en aux faits et laissez votre patron et vos collègues tirer leurs
propres conclusions.
Le moment où vous commencerez à pointer du doigt quelqu’un est justement le
moment où les personnes commenceront à vous voir comme quelqu’un qui n’est pas
responsable de ses actes. Certains éviteront de travailler avec vous, tandis que
d’autres vous blâmeront lorsque quelque chose ne va pas bien.
10. « Je ne peux pas ».
Le « Je ne peux pas » dites-vous que c’est la sœur éloignée de « ce n’est pas de ma
faute ».
Les personnes n’aiment pas entendre de « Je ne peux pas » parce qu’ils pensent que
cela veut dire « Je ne le ferai pas ». Si vous ne pouvez vraiment pas faire quelque chose
parce que vous n’avez pas les compétences nécessaires, vous devez offrir une solution
de rechange.
Au lieu de dire ce que vous ne pouvez pas faire, dites ce que vous pouvez faire. Par
exemple, au lieu de dire « Je ne peux pas rester tard ce soir », dites « Je peux venir tôt
demain matin. Est-ce que cela vous convient ? » Au lieu de « Je ne peux pas exécuter
cette analyse », dites « Je ne sais pas encore comment exécuter ce type d’analyse ». Y
a-t-il quelqu’un qui peut me le montrer pour que je puisse le faire par moi-même la
prochaine fois ? »
11. « Je déteste ce travail ».
La dernière chose qu’on veut entendre au travail, c’est quelqu’un qui se plaint du fait
qu’il déteste son travail.
Vous serez étiquetez comme une personne négative qui fait baisser le moral du
groupe. A supprimer de votre vocabulaire.

*********************************************
Qui ne se plante jamais n’a ucune
chance de pousser
*********************************************

Ne parle pas trop de toi aux autres.


Souviens-toi que quand la jalousie
apparaît, l’aveugle commence à voir, le
muet commence à parler, et le sourd à
entendre.

Ce concombre est amer : jette-le. Il y a des ronces sur le


chemin : évite-les. Cela suffit. N’ajoute pas : « Pourquoi
cela existe dans le monde ? »
Comment les émotions affectent nos organes ?
La colère affaiblit votre foie.
Le chagrin affaiblit vos poumons.
L’inquiétude affaiblit votre estomac.
Le stress affaiblit votre cœur et votre cerveau.
La peur affaiblit vos reins.
L’Amour apporte Pais et Harmonie
et renforce le Corps et l’Esprit.
Rachid Amokrane
Le succès, le bonheur, l’amour, la réussite
résident dans l’ouverture envers les autres.
Oubliez-vous ! Ouvrez-vous vers les autres.
Ils vont vous aimer, ils vont se mettre autour
de vous. On reconnait la grandeur d’un
homme (avec son costume) quand il
s’agenouille devant un enfant qui pleure.
Si vous écoutez votre petite voix, des portes
s’ouvriront là où il n’y avait que des murs
Celui qui a vaincu le doute et la crainte a
vaincu l’insuccès.
*********************************************************
Le secret du silence
1. Le silence évite les querelles.
2. Le silence rend l’adversaire stupide.
3. Le silence écarte toute sorte de condamnation.
4. Le silence vous distingue.
5. Le silence vous conserve.
6. Le silence est l’ami de l’humilité.
7. Le silence ferme l’accès au diable.
8. Le silence donne raison.
9. Le silence vous libère.

*********************************************************

_________________________________________________________

Le pardon apaise l’âme et fait


disparaître la peur. N. Mandela

QUI SUIS-JE
ET OU VAIS-JE ?
Je pardonne
Je ne résiste plus à ce qui est dit et fait. Je tire les leçons du passé
afin qu’elles me soient utiles pour vivre
toutes les plénitudes du moment présent.
Je bénis l’âme des êtres qui m’ont fait du tort, qui m’ont vexé,
humilié, rabaissé, agressé et je laisse l’univers s’occuper d’eux.
Je cesse de maintenir toute souffrance en moi inutilement
et je me nourris d’un amour pur et libre.

Attention, cet ennemi est sans pitié. Il s’appelle doute


Si vous doutez de vos aptitudes, si vous gardez par devers vous une issue en
cas de défaite, si vous manquez d’une décision ferme, votre succès sera
incomplet, et vous ne serez jamais capable de vous élever au-dessus de la
médiocrité. Le doute est un ennemi subtil qui tue l’initiative et la confiance en
soi-même, et sans ces qualités dominantes, aucun être humain ne peut donner
sa mesure. Le doute a tué plus de splendides projets, détruit plus d’ambitions,
étranglé plus de génies, neutralisé plus de superbes efforts, ruiné plus
d’intelligences que tout autre ennemi de l’humanité. Le doute tue l’activité,
décourage l’ambition, et détruit ou neutralise la plus forte puissance cérébrale.

=================================================
La nature essentielle de chaque être humain est parfaite
et sans faute, mais après des années
d’immersion dans le monde, nous oublions facilement nos racines
et adoptons une fausse nature’’. (Lao-Tseu)

________________________________
Tu n’existe pas pour impressionner les autres. tu
existes pour vivre de la façon qui fera ton
bonheur
_________________________________

Ho’oponopono
Oh Dieu ! Nettoie en moi toutes les mémoires qui produisent en moi ‘’l’attitude
hautaine de fuite, du regard voilé…
- Je regrette,
- Pardonne-moi,
- Merci,
- Je t’aime
(Répétez plusieurs fois « Merci, je t’aime)
=========================================
Il meurt lentement celui qui …
Il meurt lentement celui qui ne voyage pas, celui qui ne lit pas, celui qui
n’écoute pas de musique, celui qui ne sait pas trouver grâce à ses yeux.
Il meurt lentement celui qui détruit son amour-propre, celui qui ne se
laisse jamais aider.
Il meurt lentement celui qui devient esclave de l’habitude refaisant
toujours les mêmes chemins, celui qui ne change jamais de repère, ne se
risque jamais à changer la couleur de ses vêtements ou qui ne parle jamais
à un inconnu.
Il meurt lentement, celui qui évite la passion et son tourbillon d’émotions
celles qui redoutent la lumière dans les yeux et réparent les cœurs
blessés.
Il meurt lentement celui qui ne change pas de cap lorsqu’il est malheureux
au travail ou en amour, celui qui ne prend pas de risques pour réaliser ses
rêves, celui qui, pas une seule fois dans sa vie, n’a fui les conseils sensés.
Vis ta vie maintenant !
Risque-toi aujourd’hui ! Agis tout de suite ! Ne te laisse pas mourir
lentement ! Ne te prive pas d’être heureux.
(Pablo Neruda ‘’Prix Nobel de littérature).
=============================================================
Mais qu’est-ce que les autres vont penser ?
Quoi que tu fasses, les autres vont porter un jugement sur toi.
C’est la nature de l’humain. Toi, à l’occasion, tu portes un
jugement rapide sur une personne que tu ne connais pas… ce
que tu penses de cette personne est ton opinion et non la vérité,
puisque tu connais qu’une petite partie de cette personne. Tu ne
connais pas sa vie, ses rêves, ses problèmes…
C’est la même chose en ce qui te concerne, quand tu fais quelque
chose, les autres ont une opinion de toi qui est peut-être vraie,
peut-être fausse, toi seul le sait. Alors, quand tu n’es pas certain,
aussi bien faire quelque chose qui te plaît et qui te ressemble. De
toute façon, on ne peut pas faire l’unanimité.
Quand on essaie de plaire aux autres, on se fait dire qu’on n’a
pas de personnalité, quand on fait à sa tête, on se fait dire qu’on
n’est pas à l’écoute des autres. Quand on ne fait rien du tout on
se fait dire qu’on aurait dû faire faire quelque chose. Si on fait
quelque chose, on se fait dire que ce n’est pas la bonne chose.
Quand on pense qu’on a enfin fait la bonne affaire, ce n’était pas
au bon moment ! Il y aura toujours des gens qui ne seront pas
d’accord avec toi. Aussi bien faire ce qui te convient selon tes
valeurs, tes goûts et de t’assumer pleinement.
Quand tu n’aura plus peur d’être jugé, que tu agiras sans te
soucier du regard des autres, tu pourras commencer à vivre ta
vie à toi, celle qui te ressemble. Et étrangement, tu t’apercevras
que tu juges beaucoup moins les autres…
==============================================

L’homme fort
« Nous admirons l’homme qui incarne l’effort victorieux ;
l’homme qui ne fait jamais de tort à son prochain, qui est
prompt à son prochain, qui est prompt à aider un ami,
mais qui a les qualités viriles nécessaires pour l’emporter
dans la sévère lutte de la vie actuelle ».
La respiration :
Il est essentiel de rythmer sa respiration. Celui qui respire bien est maître de
ses réflexes ; il ne subit ni vertige, ni étourdissement, ni angoisse ; il domine
les troubles possibles.

Rééducation de l’inconscient :
Répétez cette suggestion matin et soir.
« Je suis sûr de mon droit et des bonnes raisons que j’ai pour me
défendre. Rien ne pourra me faire perdre ce sentiment de la justice, et je
me conduirai mal si je me laissais démonter par ceux qui ont moins de
droits et plus d’audace que moi. »
==============================================================

Soyez fort. Soyez invincible.

Allez votre chemin, ami ; soyez fort, soyez ferme, soyez invincible. Ne
fuyez point le devoir, remplissez-le tout entier. Faites-le d’abord
envers vous-même, puis faites-le envers les autres. Ne n’oubliez pas
que tous les hommes sont frères et que chacun est lié à tous. Au plus
faible donnez ma main, au souffrant votre appui, au désespéré votre
consolation, au révolté votre tendresse, au déchu votre pitié. (W.W.
Atkinson)

==============================================================

Le regard magnétique devant votre interlocuteur.


Il ne faut jamais baisser les paupières face à votre
interlocuteur ou vous êtes immédiatement mis en échec,
vous êtes perdu comme ‘’magnétiseur’’, car vous lui
avouez votre infériorité.
Le désir de L’autorité
Le désir de l’autorité est la plus absurde impulsivité. Celui qui est
avide de commander crée autour de lui des forces adverses ; il avait
des amis, il était entouré de bienveillance qui lui formait une
atmosphère agréable. Qu’il devienne cassant et dur et tout aussitôt
ceux qui l’aimaient le craignent. Cet être autoritaire, au lieu de se
sentir porté par un fleuve amical et doux, sera entraîné par un
courant pénible contre lequel il lui faudra lutter sans cesse.

Vaut mieux une discussion difficile


qu’une discussion malhonnête.

Apprends cette leçon une fois pour toute :


Tu ne trouveras ton bonheur
qu’en aidant les autres à l’obtenir.

Richesse
Si vous souhaitez le succès, vous devez d’abord en
porter le costume.

Tes seules limites sont celles que tu établies


toi-même dans ton esprit.
Une personne forte n’est pas celle qui ne pleure pas.
C’est celle qui pleure, qui sèche ses larmes et qui se
relève pour continuer le combat.

Les écoles et les collèges enseignent pratiquement


tout, excepté les principes du succès individuel.

Je veux ancrer en moi le courage de vivre la vie que je


veux vraiment, pas celle que les autres attendent de
moi.
=============================================
La peur :
Ce rapport étroit qui existe entre notre activité physique et notre
activité psychique est nettement mis en évidence dans la peur. Si
nous ne savons pas maîtriser ce sentiment (la peur), un flot d’idées
afflue dans notre cerveau en émoi ; nous multiplions le danger réel
par l’image plus ou moins terrible que nous nous sommes faite et
nous courons à toutes jambes sans savoir où, parfois en sens
inverse de ce que nous devrions faire pour nous mettre en sûreté.
La peur :
Trembler, sursauter au moindre bruit occasionne des
déperditions de forces nerveuses qui portent atteinte
à l’équilibre psychique.

Henri Durville dit dans son cours de développement personnel :


« Rompez surtout, rompez entièrement avec le passé douloureux,
avec les souvenirs mauvais, avec les funestes rancunes. Ne
conservez dans votre cœur aucun de ces sentiments qui avilissent
et dégradent ».

======================================

Le savoir est le
POUVOIR (Francis Bacon)

Contrôlez votre esprit et vous contrôlerez votre vie (Bill Provost)

_____________________________________________
Ne vous lamentez pas sur les raisons qui ont généré vos
échec, vous gaspillerez une énergie précieuse.

Les remords c’est comme un chien


qui mord dans un caillou, c’est une bêtise.
(Friedrich Nietzsche)

____________________________________________
La puissance du regard :
Voyez se présenter en scène cet artiste dont le regard fin, intelligent et
assuré, va directement se fixer sur les yeux de l’assemblée. Une relation
presque magnétique s’établit subitement entre les deux parties. Le public
se trouve à l’aise avec le nouveau venu ; il rive facile ment son regard sur
le sien ; il l’écoute avec bienveillance, et de ce double rapport naît bientôt
la sympathie. Dans ces conditions le succès devient facile. Cette qualité de
l’œil se rencontre également dans le monde : il y a des gens dont le regard
facilite la conversation, donne de l’entrain et même assez souvent de
l’esprit ». (Robert Houdain)
« De tous les moyens dont dispose l’homme pour influencer les autres, le
regard est certainement le plus puissant. Il ne sert pas seulement à retenir
l’attention de la personne avec qui l’on converse et, par conséquent, à
faciliter l’influence que l’on peur exercer sur elle ; elle est aussi une
puissance propre qui peut, quand elle est bien comprise et bien dirigée,
agir directement sur l’interlocuteur. Il attire, il fascine, il subjugue ceux-là
même qui sont les plus capables de résistance et de lutte ».
(W. W. Atkinson)
Il ne faudrait pas se figurer que le regard de l’homme magnétique doive
être fixe et féroce et se river aux yeux de l’interlocuteur avec l’intention de
vouloir dévorer. Il n’en est rien. Notre rôle n’est pas de dominer, de
brutaliser, d’asservir. Il y a des raisons d’ordre moral. Mais en dehors de ces
considérations, un regard brutal nécessite une tension qui ne peut être que
préjudiciable à la personne qui accompli cet effort anormal. Et à vouloir
imposer violemment ses désirs, on risque des troubles graves. Il ne faut pas
confondre regard hypnotique et regard magnétique ; autant le premier
rejoint celui de l’halluciné, du névropathe ; autant le second est calme,
agréable. Il y a un abîme entre les deux. Il ne faut regarder les personnes
avec un air arrogant ou courroucé, rouler des yeux comme un halluciné,
mais diriger ses regards avec une volonté calme et sûre d’elle-même. Le
regard magnétique exige des paupières largement ouvertes non écartées
démesurément. Après quelques entraînements, ce regard magnétique
s’exerce sans fatigue d’aucune sorte, ni apparente, ni réelle.
La qualité essentielle de l’être magnétique, c’est LE CALME. Regardez donc
avec un calme parfait, mais avec une concentration profonde. Ne froncez
jamais les sourcils. Ne serrez jamais les poings.
A la différence du regard magnétique, le regard hypnotique est
essentiellement brutal, dominateur. Il fascine avec arrogance, il viole sans
pudeur, il pénètre avec effraction, il submerge la conscience du névrosé,.
Un tel regard a quelque chose d’immoral. Le regard fixe, rigide, fascinateur,
dont on se sert en hypnotisme est brutal et nous déconseillons son emploi.
En fait, le regard brutal et inquisiteur, sans cesse en quête d’une proie à
dominer, à asservir s’encadre de muscles contractés qui donne à la
physionomie un aspect peu sympathique.
Par contre dans le regard magnétique règne un calme olympien. Le calme
du visage dit le calme des pensées. La noblesse de l’expression exprime la
noblesse du cœur. Aucune ride, aucun mauvais dessein. L’intelligence est
ouverte pour écouter. Un optimisme souriant règne dans ce clair regard.
Ce qu’il faut éviter avec soin, c’est que votre regard s’affaiblisse et
s’intimide. Qu’il fuit, et vous donnez prise aux volontés extérieures. Ne
cédez pas lâchement devant l’arrogance d’un homme qui n’a peut-être pas
votre valeur morale. Restez vous-même. Mieux, n’ayez qu’une pensée
constante : vous perfectionner, gagner des qualités. Veuillez conquérir
votre place dans la société. C’est votre droit et plus encore votre devoir. Le
point essentiel pour vous est de conquérir toute votre liberté. De cette
force que vous acquerrez, il devient pour vous un devoir de vous empresser
de la mettre au service de tous ceux qui en ont besoin.
D’autre part, votre regard, s’il est tel que nous le vous conseillons : net sans
hardiesse, droit sans brutalité, vous donne un aspect de franchise qui
dispose en votre faveur. Un regard fascinateur peut, quelquefois, imposer
une volonté ; un regard magnétique, seul, inspire confiance. Que votre
magnétisation soit douée et bienveillante. Bienveillante surtout.
Il faut fuir ce regard fascinateur qui subjugue ou veut subjuguer. Celui-là ne
révèle pas une vraie force. Une vraie force est libre et ne veut pas
soumettre les autres.
N’oubliez jamais ce point essentiel : alors que le regard hypnotique est dur,
brutal, inquisiteur, domine avec arrogance et cherche surtout à se faire
obéir, heurtant les sentiments, pénétrant avec effraction dans l’intimité de
la pensée, le regard magnétique au contraire est plein de douceur et
soutenu par une certaine majesté. Il convient, pour exercer toute sa
puissance, qu’il s’accompagne d’un port noble, de gestes mesurés, d’une
intelligence vive. Le regard magnétique ne veut pas commander mais
convaincre, pour se rendre utile. Il doit donc représenter une force au
repos, paisible, toujours sûre d’elle-même et confiante en l’avenir.

=================================================
LA REUSSITE :
Vous êtes prévenu !
Êtes-vous votre propre maître ? Ouvrier établi, petit patron, commerçant,
industriel, avocat, médecin, ou toute autre carrière ? Là, vous rencontrerez
encore plus de facilités pour « sortir », car votre effort ne sera pas limité par
la volonté d’un patron et le profit en sera tout entier pour vous-même.
Pensez au but que vous voulez atteindre, ayez en vous une conception très
nette, cherchez à découvrir le sentier qui y mène, prévoyez les obstacles, les
tournants, les difficultés. Vous verrez que votre effort cérébral chaque jour
renouvelé, vous fera franchir les étapes. Vos efforts seront d’abord
couronnés de succès partiels et cela suffira pour le moment à vous inspirer
confiance. Je vous dis dès le moment et d’emblée que es obstacles ne
manqueront pas, mais avec de la réflexion, de la volonté, vous apprendrez à
franchir les uns et à contourner les autres ; votre attention vous enseignera
à la fois la hardiesse et la patience.
En effet, une étude approfondie de votre plan vous aura démontré que
votre route ne saurait se faire en plaine, mais qu’elle est âpre et ardue.
Vous en saurez d’avance les montées et les descentes et l’espoir, la
certitude du succès final vous fera supporter les difficultés transitoires.
Le développement des facultés supérieures de votre esprit vous aura
conduit à tirer chaque jour un meilleur parti des circonstances même
pénibles qui, toutes, vous conduisent vers le même but.
____________

INVICTUS
« Ce poème fut pour Mandela un soutien et une source d’inspiration durant
sa longue captivité »
Dans les ténèbres qui m’enserrent
Noires comme un puits où l’on se noie
Je rends grâce aux dieux, quels qu’ils soient
Pour mon âme invincible et fière.
Dans de cruelles circonstances
Je n’ai ni gémi ni pleuré
Meurtri par cette existence
Je suis debout, bien que blessé
En ce lieu de colère et de pleurs
Se profile l’ombre de la mort
Je ne sais ce que me réserve le sort
Mais je suis, et je resterai sans peur
Aussi étroit soit le chemin
Nombreux, les châtiments infâmes
Je suis le maître de mon destin
Je suis le maître de mon âme.
William Ernest Henley (1843-1903)

LE SILENCE
« Il est un sport spirituel : celui du silence. Modérer notre bavardage nous
accoutume à ne livrer que des paroles utiles et choisies. Cela nous
empêche de nuire par la médisance. Et cela nous exerce très bien à
constituer une vie intérieure qui a ses secrets et ne livre pas. Le trésor des
secrets, des opinions occultes, enrichit notre conscience et lui vaut de la
personnalité ». (Paul Adam)
_________________________________
Graphisme : L’écriture ascendante, descendante ou dansante.
Celui qui a confiance en lui écrit en montant. Celui qui doute de lui-même
a un graphisme qui descend. Celui dont l’écriture danse est un irrégulier,
un instable dans la vie.

Description d’un ‘’dériveur typique’’ :


- La première chose que vous remarquerez chez un « dériveur » est son
absence totale de but dans la vie.
- Il brillera par son manque de confiance en lui.
- Il n’accomplira jamais rien qui requière pensées et efforts.
- Il dépense tout ce qu’il gagne, voire plus s’il peut obtenir un crédit.
- Il sera malade ou souffrant pour des raisons réelles ou imaginaires et
maudira le ciel s’il souffre de la moindre douleur.
- Il aura peu ou pas d’imagination.
- Il manquera d’enthousiasme et d’initiative pour commencer toute
initiative pour commencer qu’il n’est pas obligé d’entreprendre et il
exprimera pleinement ses faiblesses en choisissant si possible le
chemin qui lui opposera le moins de résistance.
- Il sera grincheux et aura des difficultés à contrôler ses émotions.
- Sa personnalité sera dénuée de magnétisme et il n’attirera personne.
- Il aura des opinions sur tout mais des connaissances précises sur rien.
- Il sera « touche à tout » mais bon à rien.
- Il négligera de coopérer avec ceux qui l’entourent, même ceux dont il
dépend, que ce soit pour sa nourriture ou pour son toit.
- Il fera la même erreur encore et encore, sans jamais apprendre et
profiter de ses échecs.
- Il sera étroit d’esprit et intolérant sur tous les sujets, prêt à crucifier
ceux qui ne sont pas d’accord avec lui.
- Il attendra tout des autres mais donnera peu ou rien en retour.
- Il pourra commencer beaucoup de choses mais n’en terminera
aucune.
- Il sera lourd dans ses condamnations du gouvernement mais il ne vous
dira jamais comment il peut être amélioré.
- Il ne prendra jamais de décision que quoi que ce soit tant qu’il pourra
l’éviter et s’il est forcé d’en prendre une il retournera sa veste à la
première opportunité.
- Il mangera beaucoup trop et fera peu d’exercice.
- Il prendra volontiers un verre d’alcool si celui-ci est payé par
quelqu’un d’autre.
- Il empruntera de l’argent pour aller parier, espérant rembourser son
emprunt par ses gains.
- Il critiquera ceux qui réussissent dans la vocation qu’ils ont choisie.
- En bref, le « dériveur » travaillera plus durement pour s’éviter de
penser que beaucoup d’autres gagnent bien leur vie.
- Il préfèrera mentir plutôt que d’admettre son ignorance sur quelque
sujet que ce soit.
- S’il travaille pour les autres, il les flattera pour mieux les dénigrer dans
le dos.

=================================================
Le rythme hypnotique : c’est la même loi qui permet
d’hypnotiser les gens.
=============================================================
L’ignorance et la peur sont les seules ennemies contre
lesquelles l’Homme a besoin d’être sauvé.
=============================================================

Le succès est généralement tout proche de l’Homme,


qui renonce pourtant de combattre.
=================================================

Le bonheur ne s’obtient que lorsque l’on


rend un service utile aux autres.
=================================================
Alimentation :
Il faut veiller à la bonne santé du corps. Prends avec
mesure les aliments, les boissons et les exercices qui te
sont nécessaires. Ta juste mesure sera celle qui
t’empêchera de t’amollir. Aussi, devras-tu t’habituer à un
régime pur et sévère. (Pythagore. Vers d’or recueillis par Lysis).
Vous croyez qu’en mengeant beaucoup vous acquérrez plus
de force, plus de santé. QUELLE GROSSIERE ERREUR !
Les gros mangeurs tendent à devenir hypocondriaques,
inconscients, impuissants et idiots.
Que vos repas soient pris toujours aux mêmes heures. La régularité
dans toute votre conduite – repas, travail, repos – est indispensable
si vous voulez parvenir à la parfaite maitrise de soi.
================================================
Devenir Fort et Puissant
Pour devenir fort, puissant, tu dois renoncer à toute idée
mesquine. Ne cherche pas à dominer, à asservir quiconque. Tout
égoïsme se retourne vers celui qui s’y est donné. Qui frappe de
l’épée périra par l’épée. Avant de demander des réalisations,
cherche à mieux te connaître ; avant d’espérer des résultats
pratiques, acquière plus de qualités, plus de facultés, une volonté
calme et douée, la sérénité qui est le gage de ta réussite, car avant
toute chose, la paix doit être en toi. Ce que tu pourras acquérir est
proportionné à ton calme. Sois sans crainte, sans passion et sans
colère, tu es certain de réussir.
======================
C’est quoi : Leucocytes et Phagocytes
Leucocyte : ‘’cyte’’ c’est cellule. Leuco, c’est couleur blanche.
Phagocyte : ‘’cyte’’ : c’est cellule. ‘’Phago’’ : c’est mangeur.
Donc Phagocyte çà veut dire mangeur de cellules.
Les phagocytes sont les agents de police de notre corps. Partout où
l’organisme est menacé d’une invasion de microbes, les phagocytes
accourent avec une extrême rapidité, se jettent sur les assassins de
l’organisme, et les font disparaître soit en les absorbant, soit en se
sacrifiant et en mourant pour former un rempart autour du mal qui nous
menace et créer un abcès.

Qu’est-ce qu’un péché ?


Le péché est tout ce que chacun fait ou pense qui l’amène à être
malheureux ! Les êtres humains qui sont en bonne santé, tant physique que
spirituelle, devraient être en paix avec eux-m^mes et constamment
heureux. toute forme de misère mentale ou physique indique la présence
du péché.
Voici certaines formes les plus commune du péché :
C’est un péché que de trop manger, car cela amène mauvaise santé et
souffrance.
C’est un péché d’abuser du sexe car cela brise le pouvoir de la volonté et
mène à l’habitude de dériver.
C’est un péché de laisser son esprit être dominé par des pensées négatives
d’envie, de cupidité, de peur, de haine, d’intolérance, de vanité,
d’apitoiement sur soi-même ou de découragement, parce que ces états
mènent à l’habitude de dériver.
C’est un péché de tricher, de mentir et de voler, car ces habitudes
détruisent le respect de soi, assujettissent la conscience de soi et mènent à
l’insatisfaction.
C’est un péché de rester dans l’ignorance, car cela mène à la pauvreté et à
la perte de l’autonomie.
C’est un péché d’accepter de la vie ce que l’on ne veut pas, car cela indique
la négligence impardonnable de l’usage de l’esprit.
Quel est le plus commun et le plus destructeur de tous les péchés ?
Réponse : La peur et l’ignorance.
////////////////////////////////////////////////////////////////////////

La persévérance, c’est ce qui rend


l’impossible possible, le possible probable
et le probable réalisé. (Léon Trotsky)
____________________________________________
Mrizak, Vous Êtes l’être le plus
important du monde (Deepak Chopra)

Malgré tout ce que l’on peut dire contre moi, qui n’est pas
toujours sympathique, mais je suis vacciné

Les véritables échecs prennent souvent leurs


racines au sein des limites que les hommes ont
eux-mêmes établies dans leur esprit.

BRAINSTORMING
Définition : Un brainstorming est une méthode de créativité permettant de
trouver en groupe des solutions pertinentes à un problème. L’une des
règles est que chaque membre du groupe exprime toutes ses idées, qu’elles
soient sérieuses ou complètement absurdes, sans réserve ni censures.

_____________________________________________
Je ne connais pas de prière qui puisse
fonctionner favorablement dans un esprit teinté
par la moindre nuance de peur.
_____________________________________________
La foi est le point de départ de toute réalisation
NYCK VUJICIC…
Comment je suis passé de dépressif, à ce que je suis maintenant…
Parce que je veux grandir : j’étais en dépression…
Quand j’avais huit ans, j’avais l’habitude de penser aux choses que je n’avais pas. ‘’Je
souhaite avoir des bras et jambes’’. ‘’Je souhaite faire ceci ou cela’’. De quoi suis-je
capable. Vous voyez j’ai le choix… c’est de çà dont je veux parler, aujourd’hui. Nos
choix.
Je peux être en colère de ne pas avoir de bras et de jambes. Ou bien être content
d’avoir ‘’mon pilon de poulet’’. Je peux faire plein de choses à la maison. Me brosser
les dents, me coiffer, me préparer le matin. Et je fais le tour du monde ! C’est
extraordinaire !
Mais j’ai dû me poser les bonnes questions. La première fût ‘’Qui suis-je ?’’ Je suis Nick
Vujicic. Mais qui est-ce çà ? Et c’est incroyable comme les gens, autour de vous,
déterminent qui vous êtes. Alors vous vous forcer à changer. Vous allez à l’école… Et
les gens disent des gros morts, alors je me suis mis à le faire. Pourquoi ? Parce que
c’est cool. Tout le monde dit de gros mots ! Et je ne veux pas être laissé de côté. Et je
voulais être accepté. Alors je me suis mis à dire des gros mots.
Vous allez en soirée, tout le monde boit. Alors vous vous mettez à boire vous aussi.
Pourquoi ? Parce que tout le monde le fait. Ce n’est pas un drame. C’est là que vous
commencez à vous perdre. Vous commencez à jouer votre vie sur des choses futiles.
Vous commencez à baser votre bonheur, sur des choses éphémères. Vous pouvez vous
bourrer la gueule, autant que vous voudrez, mais au matin vous serez sobre, avec un
mal de tête et avec toujours les mêmes problèmes. Vous voulez être shooter à la
drogue, toute votre vie ? Tout le monde dit ‘’pas de drogue’’, pas de drogue’’.
Pourquoi ? Pourquoi commencer ? Par curiosité ? Par pression des autres ? Ou oublier
la réalité ?
Principalement, c’est comme çà qu’on se tourne, vers le sexe, la drogue ou l’alcool. Et
pourquoi ? Parce qu’on croit que c’est bon. C’est comme çà qu’on marche. Tu veux
quelque chose tu le prends. Tu veux quelque chose tu économises, et tu l’achètes.
Pourquoi ? Parce que çà vous rendra heureux. Alors on fait ces petits pas dans la
mauvaise direction qui vous éloignent de vos rêves. ‘’Oh ! Ne t’en fais pas ! ‘’. ‘’L’alcool
et la drogue ne vont pas briser tes rêves’’, ‘’ou le sexe et tout çà’’.
Mai je vais vous dire qu’en fait si ! Parce que vous prenez tellement d’alcool ou de
drogue, mais ce n’est jamais assez. Vous verrez. Alors vous essayez autre chose. Vous
allez à l’école et les gens vous enfoncent. Les gens vous diront que vous êtes un raté
parce que vous avez échoué à un test. Alors vous commencez à croire à tous ces
mensonges. Que vous n’êtes pas assez bien… que personne ne voudra de vous, que
vous ne ferez jamais rien de bon dans la vie. Que vous n’arriverez jamais à faire les
choses, que vous avez toujours rêvées de faire, ou que vous auriez souhaité faire… Et
ces petits pas vous rapprochent, cette voix disant : ‘’je ne suis pas assez bien’’, ‘’je ne
suis pas assez bien…’’ Puis il ne vous reste plus qu’un seul pas avant de tomber…
Vous avez le choix ! Dans quelle direction vais-je avancé, aujourd’hui ?
(donc il est né sans bras sans jambes et il pense très longtemps que Dieu l’a envoyé
comme une punition pour ses parents,. A l’école tout le monde se moque de lui, il
tente même de se suicider entre 8 et 10 ans, et quelques temps plus tard sa mère lui
dit quelque chose qui restait gravé dans son esprit. Elle lui dit ‘’tu sais que Dieu a prévu
quelque chose d’important pour toi’’. Et cette phrase a continué à germer dans son
esprit jusqu’à l’âge adulte. Aujourd’hui, il est papa, conférencier, inspirant, il remplit
des salles de milliers de personnes. Donc après avoir fait un travail sur son monde
intérieur, il impacte le monde extérieur. Et des exemples comme Nick il y a en a des
milliers… (Extrait d’une vidéo)

La querelle des outils.


Il y avait dans une menuiserie une étrange assemblée. D’était une réunion d’outils qui
essayaient d’accorder leurs différence.
Le marteau exerça la présidence, mais l’assemblée lui demanda d’abandonner car il
faisait trop de bruit et passait son temps à frapper.
Le marteau accepta son blâme, mais il demanda que le tourne vis soit aussi expulsé. Il
dit qu’il était nécessaire de lui donner beaucoup de tours avant qu’il serve à quelque
chose.
Le tourne vis accepta, mais à son tour il demanda l’expulsion du papier de verre. Il dit
qu’il était rugueux d’aspect et qu’il avait toujours des frottements avec les autres.
Le papier de verre consentit à condition que la mètre soit à son tour expulsé, car il
passait toujours son temps à mesurer les autres d’après sa mesure comme s’il était le
seul à être parfait.
Le menuisier entra. Il mit son tablier et commença son travail. Il utilisa le marteau, le
papier de verre, me mètre et le tourne vis. Finalement le bois initial rugueux est
devenu un joli jeu d’échecs.
Quand le menuisier sortit, l’assemblée renouvela la délibération.
La scie à main prit la parole en disant :
« Messieurs, il a été démontré que nous avons tous des défauts, mais le menuisier
travaille avec nos qualités. C’est ce qui nous rend précieux. Ne pensons pas à ce que
nous avons de mauvais et concentrons-nous dans l’utilité de nos qualités ! ».
L’assemblée trouva alors que le marteau était fort, que le tourne vis unissait avec
force, que le papier de verre était spécial pour rugosité et elle observa que le mètre
était précis et exigeant.
Ils se sont sentis alors une équipe capable de produire des choses de qualité.
Ils se sont sentis fiers de leurs force et de pouvoir travailler ensemble.
(Leçon à retenir : Nous avons tous des défauts mais votre valeur est immuable. Alors,
ne vous sous estimez jamais).

=============================================
Ho’Oponopono
Ho’oponopono
Le Ho’oponopono (parfois traduit rn « remettre les chose en ordre »,
« rétablir l’équilibre ») est une tradition sociale de repentir et de
réconciliation des anciens Hawaïens.
Chacun de nous est responsable de tous les maux et souffrances que vivent
les êtres sensibles et la Terre. En guérissant en nous cette part d’ombre,
nous guérissons la planète entière. On peut faire le Ho’oponopono à tout
moment de la journée, aussi souvent que l’on veut et pour toutes les
situations que l’on voudrait voir transformer.
Méthode :
- Pensez à ce que vous voulez changer
- Dites « Divinité (ou qui que ce soit à votre convenance), nettoie en
moi toutes les mémoires qui produisent en moi … (dites ce que vous
voulez changer ou voir transformer).
- Je regrette,
- Pardonne-moi,
- Merci,
- Je t’aime
(Et répétez plusieurs fois « Merci, je T’aime »…
Je regrette = Vous reconnaissez votre responsabilité (vos propres émotions
de haine et de violence, même si elles n’ont pas de rapport avec le sujet
traité, sont venus grossir les côtés sombres qui regroupent toutes ces
émotions.
Pardonne-moi = Vous demandez à l’Energie d’Amour Universel de vous
pardonner à vous-même.
Merci = Gratitude, foi que tout sera fait pour le mieux.
Je T’aime = Permet la transmutation de l’énergie bloquée en énergie
circulante.

Les belles choses se produisent lorsque tu


t’éloignes du négatif
Phrase à répéter en cas de souci :
‘’Je trouve une solution à tout’’.
=========================================
LE TEMPS
Le temps va te faire comprendre que rien n’est éternel et que
beaucoup de e changer te faire personnes que tu aimes aujourd’hui s’en
iront un jour. Le temps va te faire changer, il va tout faire pour que tu
perdes, pour que tu ne saches plus exactement qui tu es. Il va te faire
grandir, il va peut-être faire de toi quelqu’un de différent. Le temps va
bouleverser ta façon de penser, d’aimer, de rire. Le temps va te laisser des
cicatrices qui ne partiront jamais, il va te faire pleurer, il va te faire verser
des larmes de colère, il laissera un paquet d’amertume, de souvenirs de
déception.
Mais le temps te fera aussi mûrir et il t’apprendra à profiter du
moment présent pour que jamais tu ne regrettes de ne pas l’avoir fait à
temps.
Ce qui compte, ce n’est pas la force des coups que tu donnes, c’est le
nombre de coups que tu encaisses tout en continuant d’avancer. Ce que tu
arrives à endurer tout en marchant la tête haute.

Le fléau de la pensée positive


Jean Charles Bettan (Psychothérapeute)
Question :
En conférence ou en séminaire, il vous arrive souvent dur vis-à-vis de la pensée
positive. Vous êtes même allé, je vous cite, jusqu’à dire qu’il s’agit d’un fléau
sociale. Pourquoi être aussi incisive ?
Jean Charles Bettan :
Ecoutez, à mon sens il ya deux formes de pensées positives. Si on parle de
l’héritage d’Emile Coué et du Docteur Schultze alors j’admets bien volontiers que
la pensée positive a des effets bénéfiques, qu’elle permet d’agir de façon très
positive sur soi, sur ses états, sur ses comportements… vous vous souvenez de la
fameuse phrase d’Emile Coué ‘’Chaque jour, à tout point de vues, je vais de mieux
en mieux’’. Il suffit simplement de reconnaître que le mode d’action de cette
forme-là de pensées positives, relève de l’auto imprégnation, de l’auto
persuasion, de l’auto suggestion pour parler plus clairement de l’auto hypnose,
voilà. Si on parle de cette pensée positive, alors oui, je suis parfaitement d’accord.
Elle a des effets parfaitement bénéfiques sur l’individu, elle permet d’agir sur soi.
Mais il y a l’autre forme de pensées positives – et là je ne suis plus du tout, du
tout d’accord. Je veux parler de cette construction mentale qui prétend que
l’individu peut agir sur les autres et, à fortiori, sur la planète. C’est déjà bien
difficile d’agir sur soi, alors pouvoir prétendre agir sur les autres ou sur la planète
c’est une autre histoire. Je pense que cette forme-là de pensée positive est un
grand malheur, parce qu’elle déresponsabilise complètement l’individu. Elle
l’éjecte hors du réel. Et là, oui, j’admets parfaitement ce que j’ai dit et répété à
maintes reprises au cours de certains séminaires Cette forme-là de pensées
positives est un véritable fléau social.

¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨
Tu n’existe pas pour impressionner le monde. Tu
existes pour vivre ta vie d’une façon qui fait ton
bonheur.
========================================
Devenir riche
Un pauvre Il lui est facile de dire ‘’ je ne peux pas me le permettre,
ou je suis trop fatigué ou je ne peux pas aller à la gym’’. Quand tu
veux aller à la gym tu te dis ‘’non je ne peux pas’’. La vérité est ‘’je
suis trop paresseux pour aller à la gym.
Un riche il dit quoi au lieu de ‘’je ne peux pas me le permettre. Il
dira ‘’comment puis-je me le permettre’’, ‘’ comment puis-je faire
çà’’.
Résultat : Une question ouvre l’esprit, une déclaration ferme
l’esprit’’.
Des gens disent l’argent n’est pas si important pour moi, et bien si
l’argent n’est pas si important pour vous, alors l’argent ne l’est
pas pour vous. ‘’Je m’en fou de l’argent’’ alors l’argent ne se
soucie pas de vous : la parole devient chaire.
In god we trust (En Dieu nous croyons) : ceci est inscrit sur les
billets (dollars) américain.
Nos écoles vous punissent pour avoir commis des erreurs, et c’est
pourquoi nous avons tant de gens qui ont tellement peur
d’admettre qu’ils font des erreurs ou ont peur d’échouer.
===========================================

LEVE-TOI DROIT
Dieu sait comment amener les gens à changer. Votre travail consiste à les
aimer, à prier pour eux et à les aider quand vous le pouvez. Ceci est votre
raison.
Votre vie va suivre vos pensées. Au lieu de penser à des pensées
négatives, pensez à des pensées positives et faire des déclarations
pieuse sur votre vie, chaque jour et dans toutes les circonstances.
Secouez le découragement, oubliez les fautes et continuez de faire ce qui
est bien lorsque le mauvais évènement se produit. Si vous faites cela,
vous serez finalement vengé, promu et honoré.
Aujourd’hui placez votre esprit sur ce qui est bon et pur.
Lève-toi droit ; ne pas agir faible ou intimidé, mais comme un enfant du
Très Haut Dieu. Si vous restez dans la foi comme çà, Dieu multipliera vos
talents, vos ressources et votre influence.
Il est facile de rester coincé dans une ornière, d’aller au travail, de rentrer
à la maison, face aux pressions de la vie quotidienne. Nous levons les
yeux et nous n‘attendons rien de mieux, ne libérant pas notre foi. Mais
comparé à ce que Dieu a en réserve, c’est vivre petit. Remuer ce qui a été
mis à l’intérieur.
Les bénédictions et la bonté de Dieu vous traquent. C’est vrai. Sa faveur
est sur une mission, et cela ne s’arrêtera pas avant de vous retrouver.
Vous n’êtes pas obligé de sortir le chercher. Vous ‘avez pas à essayer de
le faire avec votre propre force.

=====================================
Au sujet respiration !
(Tiré du PDF ‘’ Ta deuxième vie commence quand tu comprendras que tu n’en a qu’une’’

Un exercice très intéressant est celui que j’appelle l’harmonisateur : il mélange les principes de
cohérence cardiaque et de visualisation positive.

Vous vous créerez dans la journée une bulle de tranquillité, en vous isolant dans une pièce où vous
ne serez pas dérangé. Vous vous asseyez confortablement, le dos droit, et vous installez une respiration
paisible. Puis vous portez la main à votre cœur et respirez en le visualisant qui se gonfle à chaque inspiration
et se vide à chaque expiration. Une fois le calme bien installé en vous, vous ajoutez une visualisation
positive : un souvenir qui vous fait « chaud au cœur », et vous essayez d’en revivre intensément les
émotions et les sensations.

________________________________
Maître de sagesse
(Auteur inconnu)

Si tu contentes de boire l’eau de mon puits, demain tu mourras de faim,


soit parce que j’ai fermé la porte, soit parce que je suis en voyage.
Si tu veux étancher ta sois, creuse ton terrain et tu trouveras la source car
elle est en toi.
Creuse ton puits, ainsi tu auras toujours de l’eau partout où tu iras.
Le puits est en toi,
La source est en toi.
Cherche et tu trouveras le trésor qui t’enrichiras.
N’oublie jamais que celui qui compte sur la richesse d’autrui est semblable
à celui qui fait un beau rêve dans lequel il reçoit beaucoup d’argent, et qui
constate au réveil que sa poche est vide. Le bien des autres est pour nous
comme la fortune d’un rêve…
Cherche en toi et tu trouveras
_____________________________________________________
Votre cerveau possède un bouton ‘’supprimer’’,
voici comment l’utiliser :
Le cerveau ou plus précisément les neurones, nous permettent de créer de
nouvelles habitudes, de nouveaux comportements et de vivre de
nouvelles expériences.
Le cerveau humain compte 100 milliards de neurones qui sont capables de
créer une connexion et un réseau incroyablement complexes, avec parfois
plus de 100.000 synapses par neurone. Dès la phase embryonnaire, le
cerveau possède la capacité de se modifier et de se développer.
Le cerveau et le changement cérébraux.
Un souvenir d’enfance traumatisant, une histoire d’amour douloureuse ou
des évènements bouleversants peuvent être effacés grâce au processus de
régulation neurologique, connu souvent sous le nom d’élagage
synaptique. Ce processus permet de supprimer les connexions
synaptiques inutiles, afin de laisser une place à de nouveaux souvenirs et
évènements et de traiter plus efficacement les informations.
Le cerveau ressemble à une machine complexe où l’apprentissage s’opère
par une simulation des neurones. Cette machine continue durant toutes
les années de vie à apprendre, s’organise, se développer et s’adapter.
Dans les trois premières années de l’enfance, des connexions illimitées se
développent dans les circuits cérébraux.
Pareillement, pour la période de l’adolescence, où le cerveau commence à
jeter un grand nombre de connexions, qui deviendront plus rapides et
accompagneront le jeune adolescent de la période d’adolescence à la
période de maturité.
Notre cerveau est comme un jardin.
Les connexions synaptiques entre les neurones permettent le voyage des
neurotransmetteurs comme la dopamine et la sérotonine. Dans ce jardin,
les cellules dites gliales accélèrent le développement, d’autres dites micro
gliales éliminent les mauvais souvenirs et évènements.
En fait, les cellules gliales recherchent spécialement un marqueur, qui est
la protéine C1q. Quand les microgliales détectent cette protéine, elles se
connectent et détruisent ensemble la synapse. Grâce à ce processus, une
place dans le cerveau se libère et permet l’arrivée de nouvelles
informations.
Comment aider son cerveau à se nettoyer ?
Le sommeil : pendant la période de veille, le cerveau cumule des
informations et des données inutiles. Pour s’zen débarrasser, un sommeil
profond ou une sieste peuvent vous aider.
Des chercheurs américains de l’Université de Rochester ont découvert que
le repos et le fait de dormir plusieurs heures chaque nuit permettent au
cerveau de se débarrasser des toxines produites pensant les phases
d’éveil. Une sieste de 10 ou 20 minutes aide les cellules microgliales à
effacer les connexions inutiles et à laisser de l’espace pour la création de
nouvelles connexions plus efficaces.
La concentration (avec conscience) : Même en dormant, vous pouvez
contrôler et choisir les informations et les éléments que votre cerveau
décide de supprimer. Plus vous penser à des choses importantes dans
votre vie, plus votre cerveau vous aidera à élimer les connexions et les
données superflues.
Il est parfaitement possible de reprogrammer et nettoyer votre cerveau
grâce à des exercices simples à faire quotidiennement. Par exemple, vous
pouvez répéter constamment des phrases motivantes et positives. De
cette façon, on se concentre sur le présent et sur l’amélioration du
quotidien.
Que faire devant un problème d’insomnie ?
Selon une enquête menée en 2009 par l’institut du sommeil et de la
vigilance en France, près de 30% des français dorment moins de 7 heures
par nuit. Les jeunes entre 25 ans et 35 ans dorment 7 à 8 heures et le
temps de sommeil est inférieur à 6h – 7h entre 35 et 55 ans, une bonne
hygiène de vie, la relaxation et d’autres techniques peuvent vous aider à
combattre ce problème.
Conseils et techniques.
Limitez la consommation des excitants comme le thé et le café.
- Evitez de manger gras le soir
- Programmez une séance de relaxation de 10 à 15 minutes.
- Evitez de rester au lit au cas d’éveil prolongé.
- Respectez une routine de sommeil.
- Prenez une douche le soir.
- Favorisez les activités relaxantes comme la lecture.
- Evitez de faire des siestes après 17h.
============================================================

Si quelqu’un te traite mal, souviens-toi juste qu’il y a


quelque chose qui ne va pas chez cette personne, et non
chez toi. Les gens normaux ne cherchent pas à détruire les
autres.

Il doit rester quelques rêves d’enfants cachés sous mon


oreiller, je tenterai de ne pas les écraser avec ma tête
lourde de soucis d’adulte.

N’oublie pas que dans la vie, il y aura toujours des gens


pour te critiquer, te jalouser, t’intimider… mais n’oublie pas
surtout qu’il y aura toujours des gens pour t’aimer, t’aider
et surtout te respecter.
Ce qui est fait est fait, ce qui est arrivé est arrivé, on ne
peut changer le passé, on ne peut que l’accepter, aussi
douloureux soit-il. Mais on peut construire son avenir, e,
regardant devant soi, avec comme bagage et expérience,
les leçons apprises du passé.
==================================
A murmurer à l’oreille de vos enfants :
Tu es capable
Tu peux le faire
Tu as les ressources en toi pour réussir
Tu as le droit d’échouer
Tu as le droit de faire des erreurs
Tu as le droit de ne pas être parfait
Et je t’aime…

==================================
Au royaume des grenouilles
Une fois par au royaume des grenouilles, une course était organisée. Elle avait chaque fois un
objectif différent. Cette année-là, il fallait arriver au sommet d’une vieille tour. Toutes les
grenouilles de l’étang se rassemblèrent pour assister à l’évènement. Le top départ fut donné. Les
grenouilles spectatrices, jugeant la hauteur de la tour, ne croyaient pas possible que les
concurrentes puissent atteindre la cime. Et les commentaires fusaient :

« Impossible ! Elles n’y arriveront jamais ! »

« Jamais leur physique ne leur permettra d’y arriver »

« Elles vont se dessécher avant d’être en haut ! »

Les entendant, les concurrentes commencèrent à se décourager les unes après les autres. Toutes,
sauf quelques-unes, qui, vaillamment, continuaient à grimper. Et les spectatrices n’arrêtaient
pas ; « Vraiment, pas la peine ! Personne ne peut arriver, regarde, elles ont presque toutes
abandonné ! »
Les dernières s’avouèrent vaincues, sauf une, qui continuait à grimper envers et contre tout. Seule,
et au prix d’un énorme effort, elle atteignit le sommet de la tour.

Les autres, stupéfaites, voulurent savoir comment elle y était arrivée. L’une d’elles s’approcha pour
lui demander comment elle avait réussi l’épreuve. Et elle découvrit que la gagnante était… était
sourde !

Prenez dons garde de ne pas vous laisser influencer par l’opinion de votre entourage.
Ne les écoutez pas. Ne vous laissez pas vous décourager. Même ceux qui vous aiment
projettent parfois sur vous leurs peurs et leurs doutes. Repérez vos pollueurs et
faites en sorte qu’ils ne vos contaminent pas par leur vision négative,
désapprobatrice, ou sceptique…

_________________________________________
Quand tu souhaites le bien aux autres,
de bonnes choses t’arriveront à toi.
C’est la loi de la nature.
__________________________________________
Tu as changé
Si un jour quelqu’un te dis que tu as changé, souris et acquiesce. Sois
d’accord avec lui. Parce que c’est vrai : tu as changé. Nous sommes
constamment en train de changer chaque jour, en train d’apprendre de
nos erreurs et de grandir en tant qu’individu. C’est inévitable, et au bout
de compte, çà en vaut le coup. Je peux te garantir qu’il n’existe pas une
seule personne dans ce monde qui n’a pas changé. Tu n’es plus ce que tu
as été, c’est comme çà. Tu as été blessé ; tu as connu des hauts et des bas
qui ont fait de toi ce que tu es aujourd’hui. Au fil des années, tellement de
choses ont pu arriver – des choses qui ont changé ta perception, ton
ressenti, qui t’ont donné des leçons et obligé ton esprit à grandir. Au fur et
à mesure que le temps passe, personne ne reste le même, mais certains
continueront à te dire que tu as changé. Alors réponds-leur que oui, bien
sûr, tu le réalises, tu as changé. C’est de cela que la vie est faite. Tu reste
le même être humain, juste un peu plus fort que tu ne la jamais été.
============================================================
Signification de la lettre M
dans le paume de la main
La croyance à la lecture des traces se trouvant dans la paume ne
date pas d’aujourd’hui. Les lignes peuvent révéler beaucoup sur
notre personnalité, sur notre vie et notre futur. Cependant, il
existe un design et un format spécial qui peut signifier plus
encore qu’une lecture commune. La lettre M dans la paume de la
main peut représenter des gens qui sont bénis. Des personnes
spéciales et chanceuses.
Regarder la paume de votre main et analyser les caractéristiques
des personnes qui ont ce symbole. Tout indique qu’il représente
quelqu’un de talentueux, d’intuitif et d’entreprenant. D’une
manière générale, c’est une personne chanceuse et élevée à un
niveau spirituel.

=========================================
Un commerçant chinois a dit : certains
commerçants musulmans me demandent de trafiquer
ma marchandise en y opposant des marques
internationales dans son emballages, puis ils refusent la
nourriture que je leur présente parce que ‘’ elle n’est pas
hallal’’.

=============================================

Les 4 principales causes du manque de


confiance en soi :
1- Des parents qui n’avaient pas confiance
en eux-mêmes, et qui ont (sans le
savoir) transmis ce manque
d’assurance à leurs enfants.
2- L’attitude blessante des parents et du
corps éducatif envers les enfants.
3- Être hors norme par rapport aux
standards fixés par la société.
4 - Les évènements traumatisants.

Je veux être, et voilà l’objectif de mon


passage dans cette vie, ce à quoi je suis
‘’structuré’’ : un maître de l’éloquence et de
la rhétorique. OBOOOOH YES !!!!

. Une assurance fascinante se


développe en moi et me fit triompher
de tous les défis, qui se dressent sur
mon chemin.
. Je ne suis pas en compétition avec

personne. Je n’ai aucune envie de jouer le


jeu d’être mieux que quiconque. J’essaie
seulement d’être meilleur que la personne
que j’étais hier.

. Ne pleure jamais pour quelqu’un dans ta

vie, parce que ceux pour qui tu pleures ne


méritent pas tes larmes et ceux qui le
méritent ne te laisseraient jamais pleurer.

. Souris, ton sourire pourrait remonter le

moral des gens autour de toi et aussi irriter


les ennemis qui souhaitent que tu sois triste
et abattu.

.Confiance en soi :
Un oiseau assis sur un arbre n’a jamais peur
que la branche casse, parce que sa
confiance n’est pas dans la branche mais
dans ses propres ailes.

. Le bonheur est la meilleure vengeance,

parce que rien ne rend vos ennemis plus fous


de rage que de vous voir sourire et vivre une
bonne vie.

. Le vœu fait dans la tempête est oublié

dans le calme.
. Pour vivre en société il y a deux choses
essentielles à apprendre : apprendre et
apprendre à se taire
Attention à la supériorié ;

au ‘’takebour’’ au regard hautain à la


domination, tout égoïsme se retourne vers
celui qui s’y ait donné : Qui frappe de l’épée
périra par l’épée.
========================================

. Aujourd’hui c’est ton jour ! Ta montagne


attend. Alors… Mets-toi en route.
========================================

Communication :
Attention ! Visage et discours sont liés. Le visage parle.
Il parle en ceci que c’est lui qui rend possible et
commence tout discours.
Je remercie toutes les mauvaises personnes que j’ai
rencontrées dans ma vie. Elles m’ont montré
exactement ce que je ne veux pas être.

================================================
Le Pardon
Pardonner, c’est rendre sa liberté à un prisonnier
Et se rendre compte que le prisonnier, c’était vous.
Lewis B. Smedes

================================================
Noblesse
La vengeance est un aveu de douleur, c’est le triste plaisir
d’un petit esprit et d’une âme malade. Il y a grandeur et
noblesse à imiter ce fier lion qui écoute sans nul souci les
aboiements d’une meute de petits chiens

Mille victoires sur mille ennemis ne valent


pas une seule victoire sur soi-même
Qui tombe amoureux de lui-même
n’aura pas de rivaux.
Benjamin Franklin

___________________________________________________________________________
A apprendre par cœur,
allons-y pour 200 fois… berbah !
Ne permettez jamais d’accueillir des pensées d’infériorité, alors dites-vous :

Je veux affirmer ma virilité, être une force pour le monde. J’ai été créé
pour faire de ma vie un chef d’œuvre et non une esquisse informe ; j’ai été
créé pour un grand but, et je veux l’atteindre.
Il y a en moi des forces qui mise en activité, révolutionneraient ma vie. Je
veux les maîtriser et m’en servir.
J’entends me révéler à moi-même et donner le cent pour cent de mon
habileté au lieu d’une misérable petite fraction.
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28
29 ---- 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24

Affirmations – autosuggestions
Le pardon
Je me pardonne chaque erreur passée, je ne rejette la faute sur
personne.ils’agissait d’échelons vers mon succès et une évolution aussi
rapide que possible. Je crois fermement que suis toujours et à tout
moment inspiré et que tout ce que je fais est juste. Je vais toujours de
l’avant. Je réalise toutes mes activités du mieux que je peux et j’utilise
mon temps de façon optimale en fonction de mon objectif. Je crois, je
sens et je sais que je suis protégé sur tous les plans. Je fais le bien, j’ai des
pensées positives et je sais que mon inconscient connaît une intelligence
infinie qui me fournit toutes les réponses. Je suis guidé vers la bonne
réponse et je sais donc toujours ce qu’il y a à faire et comment je dois le
faire. Et je le fais. J’attire les bonnes personnes et provoque les bonnes
réactions de sorte que tout collabore harmonieusement avec moi je sais
toujours de mon mieux. Ce qui est bon pour moi l’est également pour tous
ceux à qui je souhaite le succès qui leur est destiné. Tout ceci est capté par
l’inconscient des personnes concernées. Je suis très reconnaissant que
cela se produise maintenant. Je sais que ces pensées pénètrent également
mon inconscient et y forment un schéma de pensées subjectif. Je sais en
outre que je peux compter sur la réaction automatique de mon
inconscient en harmonie avec mes habitudes de pensée.

Je pardonne tout à x maintenant et il/elle me pardonne. Tous les


évènements ont mené et mènent à un bonheur beaucoup plus grand et
j’en suis reconnaissant. (Source : la loi force pensées pdf)

=====================================================

La roue tourne
VOICI POURQUOI LES GENS
EMOTIONNELLEMENT INTELLIGENTS NE SE
VENGENT JAMAIS
« La vie a une fin, la vengeance n’en a pas »

La plupart d’entre nous croient certainement que la vengeance nous


procurera la satisfaction que nous recherchons, mais nous sommes très
loin de la vérité.

Les personnes qui sont fortes sont bien conscientes que si elles laissent le
karma faire son travail, la roue tournera pour ceux qui les ont offensés.

Le monde se base sur la maxime « on récolte ce que l’on sème », donc nul
besoin de se rabaisser.

Voici pourquoi il est inutile à se venger ;


1. Laisser le karma le faire pour vous permet de préserver votre dignité.
Ce n’et pas une chose facile d’obtenir vengeance. Et cela aura
souvent tendance à peser sur vous comme un fardeau. Mais le
karma n’est pas lié par le droit ou des normes sociétales, ou même
quelque chose de légal ou non… Il suffit juste de vivre normalement
et laisser le karma faire son travail.
2. Il est beaucoup plus satisfaisant de laisser le karma s’en charger.
L’univers fonctionne comme une sorte de grande photocopieuse qui
vous donne exactement ce que vous présentez, afin que la personne
qui blesse les autres finisse par se retrouver dans la même position à
un moment donné. Le Karma est d’une justesse étonnante; tout le
mal qu’une personne inflige finira par lui revenir directement. Vous
obtiendrez beaucoup plus de satisfaction en regardant cette
personne se punir elle-même.
3. Si vous décidez de vous venger alors les conséquences pourraient
être désastreuses. Vous pouvez vous venger en vous prenant à
quelqu’un, mais souvenez-vous que ‘’pour chaque action, il existe
une réaction égale et opposée’’. Même si vous échappez à la loi et à
la société, le Karma le saura et viendra vous chercher.
4. Il vous faut choisir vos bataille.une personne intelligente sait qu’elle
ne peur vaincre tout le monde. Essayer ne fera que vous faire perdre
ce que vous avez déjà. N’ayez pas de rancune, car c’est juste une
perte de temps. Pensez à autre chose et essayez de mener une vie
heureuse.
5. La meilleure vengeance, c’est de réussir sa vie. parfois les gens vous
blessent parce qu’ils veulent vous voir souffrir. Vous pouvez les
vaincre en leur montrant qu’ils n’ont aucun effet négatif sur votre
vie.
TRAVAILLEZ POUR REALISER VOS BUTS ET VOTRE SUCCES SERA LA
PLUS BELLE REVANCHE POSSIBLE.
=======================================================
Suite à un problème administratif financier affirmez ceci :
J’en appelle à la Loi du Pardon. Je suis libéré de l’erreur et des conséquences
de toutes les erreurs. Je suis sous l’influence de la Grâce et non de la loi karmique.

Je demeure ferme, inébranlable, rendant grâce de ce que mon bien, qui


paraissait irréalisable, va se manifester, car je sais que pour Dieu c’est chose facile et
que Son Heure est venue maintenant.

Il n’est pas de perte dans l’Esprit Divin, c’est pourquoi je ne peux perdre ce qui
m’appartient.

Ce qui m’appartient par droit divin me sera restitué, ou l’en recevrai


l’équivalent. « Il n’est pas de dette dans l’Esprit Divin, c’est pourquoi je ne dois rien à
personne, tout est en règle. Toutes mes obligations sont effacées par la Grâce et par
des moyens parfaits ».

Toutes les obligations me sont ôtées, sous l’influence de la Grâce et par des
voies miraculeuses.

Loi d’attraction :
Attention ! Attention ! Attention !
Dans vos formulations, vous ne devez jamais souhaiter quelque
chose qui puisse nuire ou heuter votre prochain.
Sagesse subconsciente :
– Mon subconscient sait exactement ce qui est bon pour moi, ce qui peut marcher dans ma vie.

Sang-froid :
– je garde mon sang-froid. Je me contrôle aussi moi-même avec laconfiance d’un
maître psychique et je conserve mon sang-froid dans les circonstances les plus
fracassantes.
– je suis de sang-froid, calme et lucide quelle que soit l’importance de la personne
qui me parle.

Santé :
– Chaque cellule de mon corps respire l’harmonie, la santé. Tout mon corps rayonne
de santé. Je me porte à merveille. Je suis en pleine forme. Mon allure, mes gestes,
expriment la santé, l’harmonie. J’irradie le bien-être. Chaque jour mes pensées
positives me gardent en bonne santé. Mes pensées créent l’harmonie dans mon
corps et dans mes relations. Ces pensées harmonieuses me donnent la force et la
santé.

– Chaque jour, mes pensées positives me gardent en bonne santé. Mes pensées
créent l’harmonie dans mon corps et dans mes relations. Ces pensées harmonieuses
me donnent la force, la santé.

– Dans mon subconscient se trouve le prototype de mon corps dans toute sa


perfection.

– désormais, je sens mon corps en meilleure santé. Je visualise, je pense et je parle


de façon positive de ma santé. J’utilise des paroles positives au quotidien quand je
parle de moi.

– L’idée parfaire de santé remplit maintenant mon subconscient


LE CALME :
– En toutes circonstances, je me sens calme et maître de moi-même.

– j’oppose un calme absolu à l’attitude comminatoire des vaniteux, des excités et


des impulsifs. Je cultive le calme.

– Je me perçois comme une personne calme. Je me sens calme, rayonnant, reposé.


– Le calme et l’équilibre s’établissent en moi.

– Le calme se fait, tout s’apaise en moi.


– Tout en moi est calme et repos.
– Je reste calme quoi qu’il arrive !

– Je suis calme, calme…, calme…, calme…, cal….me.


– Mon souffle est calme. Mon cœur bat paisiblement. Je suis aussi tranquille que les
profondeurs de la mer !

CHAGRIN :
– Aujourd’hui, je commence une nouvelle vie. J’oublie tout
ce qui, dans le passé, m’a causé de la peine, du chagrin et de la
honte.
Cicatrisation émotionnelle :
– J’efface les cicatrices de mes sentiments négatifs.

Circulation sanguine :
– Mon cœur, je me dis encore, bat normalement et régulièrement, ma circulation est
régulière ; je sais en effet combien le cœur, la circulation, sont soumis, eux aussi, aux
émotions, aux actions cérébrales, à la suggestion. J’obtiens donc une circulation
parfaite ; si quelque organe avait une tendance à se congestionner, à
s’hypertrophier, il reçoit désormais moins de sang, moins de nourriture, il est donc
ramené progressivement à l’état normal ; si quelque organe avait une tendance à
s’anémier, il reçoit davantage, et par conséquent il se fortifie d’autant plus que le
sang qu’il reçoit est de meilleur qualité dès que les fonctions de nutrition sont mieux
faites.

- C’est bon de rêver, et cela calme la souffrance. Mais ne mêle jamais l’homme à
ton rêve, car là où est l’homme, là est la douleur, la haine et le meurtre.
Surtout, souviens-toi que l’homme qui sollicite tes suffrages est, de ce fait, un
malhonnête homme, parce qu’en échange de la situation et de la fortune où tu
le pousses, il te promet un tas de choses merveilleuses qu’il ne te donnera pas
et qu’il n’est pas d’ailleurs, en son pouvoir de te donner. L’homme que tu
élèves ne représente ni ta misère, ni tes aspirations, ni rien de toi ; il ne
représente que ses propres passions et ses propres intérêts, lesquels sont
contraires aux tiens.
Peur de la réalité
Je me rappelle que rien de ce qui est humain ne m’est étranger. Je peux être ce
que je choisis d’être. Je me grave cette sentence dans l’esprit et je me remémore cet
aphorisme chaque fois que je retombe dans un comportement familier de fuite de la
réalité.

Puissance
– Chaque jour m’apporte davantage de force et de puissance.

– De jour en jour, et à tous points de vue, je suis de plus en plus puissant, de


plus en plus confiant.

– Je possède une grande puissance que je ne vois pas encore

– Je suis uni à l’aide intérieur, à l’inépuisable source de santé, de courage, de


plénitude et de prospérité. Il me comble de sa force et de son esprit. Il dispose toutes
choses pour mon bien et me fait avancer sans cesse. J’ai confiance en lui, il est ma
rigueur et ma sagesse ; Il me rend fort et indépendant des choses et des hommes. Je
suis persévérant, fort et courageux ! Je suis fort !

Regard magnétique
– Je rectifie mon regard : je veux qu’il soit franc, plein d’une lumière égale, fort,
prompt à répandre sa force sur tous ceux qui en ont besoin

– Personne ne peut résister à la puissance de mon regard.

– Rien ne résiste à mon regard.


PENSEES NEGATIVES
Je crée chaque jour davantage de pensées et d’émotions positives,
harmonieuses. Elles transforment ma vie et m’apportent bonheur et santé.
Je m’interdis les pensées négatives. Tout ce qui m’arrive a un côté positif.
Je me débarrasse de mes pensées négatives.
Je nie et je chasse de mon subconscient toute idée négative de l’entendement
collectif. Je suis l’Esprit et, par conséquent, je ne suis point sujet à la maladie, à la
colère, au malheur, à la pauvreté ou à la frustration. Tout cela n’existe plus dans mon
subconscient.
Je reconnais ma richesse et mon énergie naturelle. Je me débarrasse des
pensées négatives qui me dérobent des forces.

_____________________________________
VOICI DEUX GRAPHIQUES: A VOUS DE CHOISIR
1er graphique :
Cercle vicieux : pensée négative – Attitude physique voûtée, mollesse –
manque d’énergie, tristesse, découragement, peurs – laisser-aller,
incapacité à prendre soin de soi – mauvaise estime de soi, « je suis nul, je
n’y arriverai pas » - Repli sur soi, peu d’ouverture aux autres – Sensation
d’être dans une impasse – Vision floue, perspectives incertaines. Echec,
objectifs non atteints.
2ème graphique :
Cercle vertueux : Pensée positive ou « faire comme si… » - Attitude
physique dynamique (dos droit, menton relevé, sourire) – Entrain,
enthousiasme communicatif – Capacité à prendre soin de soi (bien
manger, faire de l’exercice, se faire plaisir) – Bonne estime personnelle,
« j’ai de la valeur, je mérite d’être heureux » Ouverture aux autres,
opportunités, réseau, possibilités de rebondir – Créativité, regard
constructif sur la situation, solutions – Réussite. Atteinte des objectifs
fixés.

-------------------------------------------
LE TEMPS
Si jamais vous réalisez que vous êtes en train de perdre ne
serait-ce une seconde de ce précieux intermédiaire qu’est le
temps, apprenez les conseils suivants par cœur, et commencez
immédiatement à les mener à bonne fin.
Mon engagement envers le docteur Temps
1. Le temps est mon plus grand capital, et je suis lié à lui par
un horaire qui stipule que chaque seconde non dévolue au
sommeil sera utilisé à m’améliorer.
2. A l’avenir, je considèrerai la perte, causée par négligence,
de toute partie de mon temps comme étant un péché que
je devrai expier, par une meilleure utilisation du temps
égal à celui que j’ai perdu.
3. Reconnaissant que je récolterai ce que j’ai semé, je
sèmerai les seuls grains de service qui pourront bénéficier
tant à autrui qu’à moi-même, et qui de ce fait me mettront
sur la route de la grande loi de la compensation.
4. A l’avenir, j’utiliserai mon temps de façon à ce que chaque
jour m’apporte une certaine tranquillité d’esprit, en
l’absence de laquelle je reconnaîtrai que le grain que j’ai
semé a besoin d’être réexaminé.
5. Sachant que mes habitudes de pensée deviennent les
modèles qui attirent toutes les circonstances affectant ma
vie dans le cours du TEMPS, je garderai mon esprit
tellement absorbé par les circonstances que je désire, qu’il
n’ me restera pas de temps pour la peur, les frustrations et
les autres choses que je ne désire pas.
6. Reconnaissant que, au mieux, le temps qui m’est accordé
sur le plan terrestre est indéterminé et limité, je vais
m’appliquer de toutes les façons possibles à l’utiliser pour
que ceux qui me sont proches en bénéficient par mo
influence, et soient inspirés par mon exemple pour faire le
meilleur usage possible de leur temps.
7. Finalement, quand j’aurai fait mon temps ici-bas, j’espère
pouvoir laisser derrière moi un monument en mon nom ;
non un monument de pierre, mais dans le cœur de mes
semblables, un monument dont l’épitaphe témoignera de
l’amélioration qu’a laissée mon passage dans le monde.
8. Je répéterai cet engagement quotidiennement pour le
reste de ma vie, et je le soutiendrai de ma foi, afin qu’il
améliore mon caractère, et qu’il incite ceux que je peux
influencer à améliorer leur vie à leur tour.

=====================================================
Emotions négatives
Je cesse d’être victime des émotions négatives. Je réalise qu’elles n’ont
absolument aucun pouvoir sur moi. Je pars sur le bon chemin pour dissoudre les
émotions négatives, quand je considère honnêtement ce qu’elles sont. Je suis mon
meilleur ami, en comprenant les faits relatifs aux émotions négatives. La puissance
de la connaissance de soi me rend capable de rejeter les émotions négatives au
moment où elles cherchent à s’insinuer en moi. Les pensées malsaines et les
émotions néfastes sont détruites quand je commence à devenir conscient d’elles.
Je parviens à contrôler parfaitement mes émotions dans toutes les
circonstances de ma vie. Je deviens complètement maître de mes réactions. Je suis
de plus en plus positif et épanoui en toutes circonstances.
Je vais retenir mes émotions négatives sous mon contrôle.
Je me débarrasse des schémas mentaux perturbant ma vie. Je me débarrasse
de schémas qui ont produit des effets négatifs dans ma vie.

_________________________
AMOUR DE SOI
Je l’aime et je m’accepte tel que je suis.
Je suis une personne aimée et aimable.
Je suis rempli de lumière, d’amour et de paix.
Je suis une personne confiante et j’aborde la vie avec joie.
Je suis digne d’amour et de respect.
Je suis patient avec moi-même et avec la vie.
Je suis une personne respectée et respectable.
Je lâche prise de toute lutte et de tout besoin de contrôler ou de forcer les choses.
J’ai une haute estime de moi-même.
Je me considère avec tendresse et respect.
Je suis fier de ce que j’ai accompli jusqu’ici.
Je m’aime de manière inconditionnelle et je m’accepte profondément.
Je m’aime peu importe les circonstances.
Je me choisis en tout temps et je suis ma priorité.
Je mets de l’amour et de la joie dans tout ce que j’entreprends.
Je m’offre tout l’amour dont j’ai besoin. L’amour des autres est un bonus.
Je lâche prise facilement car je sais que quoi qu’il arrive dans ma vie, l’univers
m’envoie le meilleur.
L’amour, l’estime et la confiance que j’ai pour moi-même me comble parfaitement.
Je m’aime dans toutes les expériences que je traverse et je suis en parfaite sécurité.
Aujourd’hui, prendre soin de moi devient ma plus haute priorité.
Le jugement des autres
« Pour moi il m’importe fort peu d’être jugé
par vous, ou par un tribunal humain. Je ne me
juge pas non plus moi-même, car je ne me
sens coupable de rien ». Corinthiens 4 :3
‘’C’est donc avec une grande assurance que nous pouvons dire :
Le seigneur est mon aide, je ne craindrai rien ;
Que peut me faire un homme’’.

PARLER
J’aime parler aux gens. Lorsque je m’adresse à un groupe, j’ai confiance en moi
et je suis détendu.
Dès que je prends la parole.., je me sens transporté.., je parle avec conviction..,
avec chaleur.
Je pourrai parler des heures.., car les idées me viennent à flot.
Dans une réunion.., un séminaire.., je suis de plus en plus disposé à prendre la
parole pour exposer mes idées.
Je n’ai rien à craindre. Je vais me concentrer sur le message que désire donner à
mon auditoire et non pas sur moi-même. J’ai confiance dans le pouvoir de mon
esprit.
Je suis à l’aise en public. Je suis à l’aise en toutes circonstances. J’ai
entièrement confiance en moi et en ce que j’ai à transmettre aux autres. Tout se
passe bien.
Je suis ce que j’ai de plus précieux à transmettre aux autres. Je suis
parfaitement à l’aise. Je suis parfaitement maître de moi. Je maîtrise tout ce que j’ai
à dire. Je suis parfaitement à l’aise en public.

RELATIONS HUMAINES
Les gens sont importants pour moi. J’aime les personnes qui font partie de ma
vie et je sais qu’elles m’aiment. J’attire naturellement les personnes honnêtes et
sincères qui respectent mes opinions comme je respecte les leurs. Mes relations
personnelles sont chaleureuses significatives et enrichissantes. Je suis toujours
honnête et sincère avec les personnes que je rencontre, quelle que soit la situation
ou la relation qu’elles entretiennent avec moi. Je suis digne de confiance et
responsable, et les autres apprécient grandement ces qualités chez moi. Je suis
toujours prêt à accorder aux autres le bénéfice du doute,

Le silence
Silence : absence de tout bruit, de toute agitation. Etat de celle qui s’abstient à
parler.
Le bruit perçu n’est pas le même pour chacun puisque nous ne percevons pas tous les
mêmes fréquences des vibrations qui proiduisentles sons.

Le silence n’est pas le même pour chacun. Chacun a une qualité d’écoute différente. Ce qui
semble être silencieux pour quelqu’un ne le sera pas pour quelqu’un d’autre. Donc chacun a son
silence.

Le silence, symboliquement représente la paix, le repos de l’âme, la sérénité.

Il conduit à la manifestation de Dieu, car dans le silence voulu l’homme se replie du matériel
au spirituel pour un contact espéré avec l’essence divine. (silence dans lieux de culte, silence de la
nature…)

La méditation et la concentration permet d’arriver à établir ce contact.

Le silence est aussi manifeste dans la mort. L’âme quitte le corps pour aller vers l’orient
éternel. Le silence de ceus qui ne sont plus mais qui sont toujurs présents dans notre cœur est la
manifestation latente du divin, que la lumière qui nous éclaire.

La lumière se manifeste dans le silence et la méditation.

Dans le cabinet de réflexion, dans le silence et seulement éclairé par la faible lumière d’une
bougie nous devons écrire notre testament philosophique.

VITRIOL nous indique qu’au fond de nous se trouve la lumière.

Le silence n’est pas un objectif, c’est un moyen de parvenir à avancer dans notre recherche
vers la lumière.

Ce n’est pas non plus une brimade. Sur notre banc d’apprentie nous subissons d’abord le
silence. Puis à la réflexion nous apprenons pourquoi nous sommes voués au silence : ‘’nous ne
savons ni lire ni écrire’’. Donc, pourquoi parler Apprenons d’abord.
Pourtant quand elle est guidée, ‘’je ne sais qu’épeler’’. Elle peut parler. En fait l’apprentie ne
parle pas parce qu’elle ne sait pas encore penser. Elle doit réfléchir sur les paroles de ses sœurs
plus âgées qu’elle.

Même si elle n’est pas d’accord avec ce qui est dit, le devoir de silence lui permet de
travailler sur elle-même et l’oblige à réfléchir. Le silence est une discipline.

Le silence de l’apprentie est constructif. Il est un moyen qui lui permet de réfléchir sur lui-
même. C’est la première condition pour qu’elle puisse travailler, penser et méditer.

Le silence est un compagnon qui la suivra ou plutôt la précédera sur la voie initiatique.

Les 4 verbes de la sagesse : Savoir, Oser, Pouvoir, Se taire.

VINGT ET UNE
LOIS CONFIANCE EN SOI
Loi 1. Vous avancez toujours dans la direction de cotre conviction.
Si un dompteur entrait dans une cage aux lions en ressentant de la peur, il
se ferait dévorer immédiatement. Pour y parvenir, il doit mentalement
dominer la situation, avoir confiance en ses capacités à y parvenir. De
même si vous voulez réussir quelque chose, décidez d’avoir confiance en
vous-même. Décidez d’adopter l’attitude du dompteur de lion qui réussit.
Loi 2. Ayez une confiance absolue en votre adresse.
Si vous étudiez les grands hommes, vous verrez qu’ils ont des défauts et
affrontent des difficultés comme les autres, mais qu’ils ont toujours foi en
eux-mêmes. Ils ont tout simplement décidé de croire qu’ils peuvent y
arriver et vont y arriver.
Loi 3. Le monde accepte sans contrôle votre estimation personnelle.
Personne n’a le temps de vous estimer à votre vraie mesure. Les autres ne
vous percevront que de la manière dont vous vous percevez vous-même.si
vous estimez pouvoir parler en public, si cela transparait dans votre
attitude, les gens vous croiront jusqu’à ce que vous leur démontriez le
contraire.
Loi 4. Etudiez l’impression que vous faites sur les autres.
Quelle impression se dégage de vous ? Quelle impression communiquez-
vous aux autres. Est-ce une sensation de découragement ou au contraire
une sensation de confiance en soi ? Rappelez-vous ceci : le monde n’a que
faire des vaincus. Mais il adule les vainqueurs.
Loi 5. Pensez constamment aux qualités que vous désirez posséder.
Vous n’obtiendrez pas ce que vous voulez en pensant à ce que vous ne
voulez pas. Vous ne pouvez pas devenir un séducteur si vous pensez que
vous n’en êtes pas un. Vous ne pouvez pas devenir riche si vous pensez
que vous êtes pauvre. Vous ne pouvez pas devenir compétent en
mathématiques si vous pensez que vous êtes nul. Ayez suffisamment
confiance en vous-même pour vous imaginer être, avoir et faire ce que
vous rêvez d’être d’avoir et de faire.
Loi 6. Chassez les soucis de votre esprit et remplacez-les par la confiance.
Il vous est impossible d’exprimer votre plein potentiel quand votre esprit
est préoccupé par des soucis. Depuis quand a-t-on réussi à sortir des
ténèbres en se concentrant sur autre chose que la lumière ? Voyez-vous
comme une lumière, comme quelqu’un capable de trouver des solutions à
ses problèmes. Ayez confiance en vous. Puis concentrez-vous sur lesdites
solutions, par sur les problèmes. Bientôt, vous verrez ces derniers
s’envoler.
Loi 7. Découvrez la réalité de la confiance.
Ne pensez pas que la confiance est quelque chose de théorique. Elle est
réelle même si on ne peut pas la toucher ; elle fait partie de notre vie de
tous les jours ; et elle influence nos actes. Nous avons donc tout intérêt à
composer avec elle.
Loi 8. Parents et éducateurs doivent aider les enfants à avoir confiance en
eux-mêmes.
Si vous êtes en charge d’un enfant, veillez à ce qu’il ait confiance en lui-
même. Au lieu de le traiter d’idiot, d’imbécile, traitez-le de héros, de
personne puissante, etc. au lieu de le décourager sans cesse, créez plutôt
des situations dans lesquelles il pourra développer sa confiance en lui-
même.
Loi 9. La confiance est le meilleur substitut du génie.
Très peu de grands hommes sont nés avec une intelligence hors du
commun. Certains sont même venus au monde avec des difficultés à saisir
ce que le commun des mortels comprenait aisément. Pourtant, parce
qu’ils avaient confiance en leur capacités à réussir ce qui leur tenait à
cœur, ils y sont parvenus.
Loi 10. Vous pouvez accomplir infiniment plus de choses grâce à la
confiance.
Celui qui atout perdu n’a rien perdu tant qu’il lui reste sa foi. C’est la foi, la
confiance en soi qui permet de persévérer contre vents et marées pour
réaliser enfin ses rêves. Quand tout s’écroule autour de vous, quand
toutes vos tentatives échoueront, quand les gens vous diront d’arrêter de
perdre votre temps, vous persévèrerez grâce à la confiance en soi.
Loi 11. Apprenez à avoir une bonne opinion de vous même.
Une mauvaise opinion de vous-même vous mènera toujours au manque
de confiance en soi. Vous n’avez pas besoin d’être parfait avant d’avoir
une bonne image de cous même. Pensez-vous qu’il existe un être humain
parfait ? Pourtant, est-ce que les grands de ce monde vous donnent
l’impression de se percevoir eux-mêmes comme des moins que rien ?
Loi 12. Vous êtes à la hauteur.
Pensez que vous pouvez tout, que vous êtes à la hauteur. En quoi cela
vous est utile de penser que vous ne pouvez pas ceci ou cela ? Cela vous
dessert plutôt !
Loi 13. Vous possédez plus de puissance que vous n’en usez.
En toute franchise, pensez-vous que vous vous servez actuellement de
tout votre potentiel ? N’avez-vous pas l’impression que vous pouvez
accomplir bien plus que ce que vous faites actuellement ? C’est le manque
de confiance en soi qui empêche les hommes de se lancer et de réaliser
leurs rêves les plus fous. Décidez donc d’avoir confiance en vous. Agissez
comme si vous l’aviez ; et elle viendra à vous.
Loi 14. Ayez une haute idée de vous-même et de vos capacités.
La li n°14 est d’avoir une bonne opinion de vous-même. Celle-ci est d’avoir
une haute idée de vos capacités. Pensez que vous avez ou pouvez acquérir
toutes les compétences pour séduire une femme/ un homme, devenir
riche, gagnez une compétition sportive, briller en société ; etc, etc. pensez
que vous avez en vous assez de pouvoir pour réaliser ce qui vous tient à
cœur même si vous n’avez pour le moment aucun moyen d’y parvenir.
Loi 15. Vos facultés sont à vos ordres.
Quelques soient vos apparences, ayez confiance en votre succès. Vous
mettrez toutes les facultés de votre être en matche. Elles s’allieront pour
vous apporter ce que vous voulez. Regardez ceux qui connaissent des
succès extraordinaires. Une fois qu’ils ont décidé ce qu’ils voulaient, rien
ne parvient pas à les détourner de leurs objectifs, vrai ou faux ?
Loi 16. Le succès appartient aux persévérants.
Que dire de plus ? Persévérez dabs tout ce que vous faites. Une goutte
d’eau, qui tombe sans cesse sur un rocher, finit par y faire un trou.
Persévérez sans écouter cette voix intérieure qui veut vous faire douter de
vos capacités à y arriver. Un jour ou l’autre, vous atteindrez vos objectifs ;
et votre confiance en soi en sortira grandie.
Loi 17. Ayez confiance en vous-même.
La confiance en soi est un choix. On décide d’avoir confiance en soi contre
vents et marées. On décide d’avoir la foi en ce qu’on fait, et ce quelques
soient les souffrances, humiliations et frustrations que l’on vit. Puis, un
jour, la vie vous donne raison.
Loi 18. Voir suite pdf lois confiance en soi.
________________________________________
10 Citations de Carl Gustav Jung
qui nous aideront à nous comprendre et à nous
accepter tels que nous sommes.
1. Tout ce qui nous énerve chez les autres nous permet de nous
comprendre nous-mêmes.
2. Si tu retiens celui qui s’éloigne, tu pourrais barrer le chemin à
celui qui veut se rapprocher.
3. Si tu es une personne talentueuse, cela ne veut pas dire que tu
as reçu quelque chose. Cela veut dire que tu peux donner
quelque chose.
4. Le rencontre de deux personnes est comme le contact de deux
substances chimiques : s’il y a une réaction, les deux se
transforment.
5. Les personnes font tout, si absurde que cela puisse être, pour
ne pas affronter leur propre âme.
6. Ta vision sera plus claire que lorsque tu regarderas à l’intérieur
de ton cœur. Celui qui regarde vers l’extérieur s’endort. Celui
qui regarde vers l’intérieur, se réveille enfin.
7. Nous pouvons arriver à penser que nous avons le contrôle
complet de nous-mêmes. Et pourtant, un ami peut facilement
nous dire quelque chose de nous, que nous ignorions
totalement.
8. La solitude ne vient pas de l’absence de gens autour de nous,
mais de notre incapacité à communiquer les choses qui nous
semblent importantes.
9. Je ne suis pas ce qui est arrivé, je suis ce que je choisis de
devenir.
10. Si on ne comprend pas une personne, on a tendance à le
considérer comme un imbécile.
J’AI ENLEVE LES DEUX ’’F’’ DU VERBE SOUFFRIR
MAINTENANT JE VAIS BIEN

LE FUTUR
Ne te préoccupe pas du futur puisque tout est dans le présent,
c’est maintenant que tout se crée, dans les émotions, les pensées,
les chois et les actes que l’on pose.

________________________________________
Michael JORDAN
« J’ai échoué encore, et encore, et encore dans ma vie, et c’est
pour cela que j’ai réussi »

________________________________________
LA REALITE DELAPEUR
Nous n’avons pas peur du noir, nous avons peur de ce que nous
pourrions trouver dedans.
Nous n’avons pas peur de la hauteur, nous avons peur de tomber.
Nous n’avons pas peur des gens autour de nous, nous avons peur
d’être rejeté.
Nous n’avons pas peur de l’amour, nous avons peur de ne pas
être aimé.
Nous n’avons pas peur de lâcher-prise nous avons peur devoir les
choses telles qu’elles sont.
Nous n’avons pas peur de recommencer, nous avons peur de nous
blesser à nouveau.

________________________________________

LE TEMPS
On dit que le temps arrange tout, il suffit de l’attendre. Mais qu’il est donc
lent, le temps de l’attente. L’attente
de l’ami, qu’on a pas vu depuis longtemps. L’attente
des secours, quand survient l’accident. L’attente de
la guérison, quand s’éternise la souffrance. L’attente du
soleil, quand tarde le printemps. L’attente de la
compassion, quand dure l’indifférence. L’attente du
pardon, pour une lointaine offense.
Pourtant il suffit qu’on l’oublie, le temps.
Quand arrive l’ami, qu’on attendait depuis longtemps.
Que se réveillent les souvenirs d’antan.
Et qu’on déroule les histoires du bon vieux temps.
Il en profite pour nous échapper et galoper, le temps.
Et quand vient le temps d’aller voir où en est le temps,
On s’aperçoit qu’il a filé comme le vent, le temps. Et qu’on ne peut le
rattraper, le temps.
On a parfois envie de l’emprisonner dans les bons moments.
Mais lent ou rapide, on ne peut l’arrêter de passer, le temps.
Puis vient le temps de disposer de notre temps,
On voudrait arrêter, histoire de regarder passer le temps.
Mais on se lasse vite à ne faire que regarder passer le temps.
Alors on proposera à un ami, à qui il ne reste que peu de temps,
De l’accompagner jusqu’au bout de son temps.
On répondra à l’enfant qui nous demande un peu de temps,
Que pour lui, on a tout notre temps.
En espérant que, quand il ne nous restera que peu de temps,
Quelqu’un aura pour nous, un peu de temps.
Texte de Martial Nouveau

N’abaNdoNNe surtout pas…


Lorsque dans ta vie rien ne va plus, que les problèmes tourmentent ton esprit et que l’argent te
cause tant de souci… Repose-toi s’il le faut, mais N’abandonne Surtout Pas…

Lorsque trop d’erreurs ont été commises, que tout ton univers menace de s’écrouler et que fatigué,
tu sens la confiance t’abandonner … Repose-toi s’il le faut mais N’abandonne Surtout Pas.

Tu sais, la vie est parfois étrange avec ton lot de surprises et d’imprévus. Il ne nous est pas donné
de savoir à l’avance combien d’étapes nous devrons franchir, ni combien d’obstacles nous devrons
surmonter avant d’atteindre le bonheur, la Paix et la Réussite.

Combien de gens ont malheureusement cessé de lutter, alors qu’il n’aurait peut-être fallu qu’un
petit pas de plus pour qu’un échec se transforme en réussite. Et pourtant un pas à la fois n’est
jamais trop difficile, tu dois donc avoir le courage et la ténacité nécessaires de faire ce petit pas de
plus.

Tu verras alors que cette attitude pleine de Foi, appellera à elle, du plus profond de toi-même, les
forces et les énergies de vie que tu ne soupçonnais même pas et qui t’aideront à réaliser ce que tu
peux entreprendre.

Mais surtout et avant tout, souviens-toi bien de ceci : Quand dans ta vie, des moments difficiles
viendront… REPOSE-TOI S’IL le FAUT MAIS …
N’ABANDONNE SURTOUT PAS

________________________________________
11 MOTS QUI VOUS RENDRONT PUISSANT
Je SUIS : Lorsque vous dîtes ‘’Je suis’’, cela active la
vibration de votre être profond.
Je PEUX : Tout ce pour quoi vous vous rendez capable, vous
pouvez l’obtenir.
Je FAIS : Fais ou ne fais pas, mais n’essaie pas !
MAGNIFIQUE : Je vais magnifiquement bien, ou comment
changer l’habituel ‘’Çà va’’.
OUI ! ‘’Peut-être’’ vous prive de votre pouvoir créateur.
Dîtes oui à la vie.
J’ATTIRE : Oubliez le ‘’Je veux’’ et préférez ‘’j’attire’’ qui ne
laissera aucun doute à vos intentions.
Je CHOISIS : L’arme fatale au fameux ‘’ Je n’ai pas le
temps’’. Choisissez ce pour quoi vous mettez votre temps
et votre énergie.
C’est POSSIBLE : Ils ne savaient pas que c’était impossible,
alors ils l’ont fait.
J’ACCEPTE : Donne-moi le courage d’accepter ce qui ne
peut être changé, la force de changer ce qui peut l’être, et
la sagesse de distinguer l’un et l’autre. (Marc-Aurèle)

_____________________________________

SE TENIR DEBOUT
Se tenir debout ne signifie pas crier plus fort que l’autre. Ce n’est pas tenir tête
tout prix et vouloir toujours avoir raison sans jamais faire de compromis. Se tenir
debout, c’est respecter ce que nous sommes profondément et respecter nos valeurs
intrinsèques avant toutes choses.
Se tenir debout, c’est être fier d’affirmer ce que nous sommes, peu importe le
jugement des autres. C’est parler à partir de son cœur sans avoir peur de perdre,
parce que nous sommes déjà prêts à accepter de tout perdre, mais jamais de NOUS
perdre.
Se tenir debout, c’est s’amer suffisamment pour éviter de se rendre au point
de dire « c’est assez », parce que nous aurons dit plus tôt « çà ne me convient pas ».
Se tenir debout, c’est affronter les vents, les tempêtes et les tornades, tout en
sachant intimement que nous sommes assez forts pour passer à travers tout çà, et
que nous serons encore plus fort une fois l’orage terminé.
Aujourd’hui, je vous souhaite de vous tenir debout, peu importe ce que la Vie
mettra sur votre chemin !

==============================

Les autres
Peu importe le jugement que nous portons sur autrui, c’est sur nous-
mêmes que nous le portons. Si nous voyons la beauté dans le cœur des
autres, c’est que nous la portons en nous-mêmes. De la même manière, ce
que nous jugeons sévèrement chez les autres, c’est que nous le portons
aussi.
La manière dont les autres nous traitent est aussi le reflet parfait de
la manière dont nous nous traitons.
Si nous ne nous sentons pas assez aimés, c’est que nous ne nous
aimons pas suffisamment. Si l’on nous manque de respect, c’est que nous
ne nous respectons pas nous-mêmes.
Tout ce qui se trouve dans notre vie en ce moment est le résultat des
choix que nous avons faits par le passé. Si nous voulons des résultats
différents ou une vie différente, faisons des choix différents. Quels
discours intérieurs entretenons-nous à notre propre égard ?
Ecoutons comment les autres nous parlent et nous traient, et nous
aurons une bonne idée de ce que nous avons à travailler sur nous-mêmes.
Çà semble une vérité de la Palisse, pourtant nous oublions constamment
et nous préférons en vouloir aux autres pour la manière dont ils nous
traitent, plutôt que de travailler sur ce que nous devons améliorer en nous
pour être plus heureux.
Traitons-nous mieux et les autres nous traiteront mieux aussi.

========================================
SE DEFINIR
Ne nous laissons pas définir par le regard des autres. Leurs lunettes ne
sont pas ajustées à notre vue.
Ne nous laissons pas définir par le jugement des autres. Ils n’ont pas
marché le même parcours que nous.
Ne nous laissons pas détruire par les paroles des autres. Ils parlent
davantage d’eux-mêmes que de nous lorsqu’ils nous attaquent.
Ne nous laissons pas non plus être idéalisés par les autres. La chute du
piédestal est parfois abrupte.
Nous sommes le maître de notre vie. Soyons bons pour nous-mêmes, mais
soyons lucides et justes.
Ne cherchons pas non plus à étiqueter juger ou définir les autres. Nous
avons déjà assez de travail avec nous-mêmes.
Et si aujourd’hui, nous décidions de ne pas juger les autres et de prendre
soin de nous.
============================================================

Tu es une merveille
Chaque seconde que nous vivons est un moment nouveau et unique dans
l’histoire de l’univers, un moment qui ne reviendra plus jamais… Et
qu’enseignons-nous à nos enfants ? Nous leur enseignons que deux et
deux font quatre, et que Paris est la capitale de la France.
Quand leur enseignerons-nous aussi à savoir qui ils sont ?
Nous devrions dire à chaque enfant : Sais-tu qui tu es ? Tu es une
merveille. Tu es unique. Depuis le début des temps, il n’y a jamais eu un
autre enfant comme toi. Tes jambes, tes bras, l’agilité de tes doigts, ta
façon de marcher.
Tu pourrais être un Shakespeare, un Michel-Ange, un Beethoven. Tu es
capable de réussir en tout. Oui, tu es une merveille. Et quand tu seras plus
grand, oserais-tu faire du mal à quelqu’un qui, comme toi, est une
merveille ?
Tu dois travailler – nous devons tous travailler – à rendre le monde digne
de ses enfants. (Pablo Casals).
============================================================

Remerciements
‘’ Je veux me remercier d’avoir cru en moi.
Je veux me remercier de n’avoir jamais abandonné.
Je veux me remercier d’avoir essayé de faire plus de bien que de mal.
Je veux me remercier d’être moi-même à tout moment ’’
=======================================
Nos attitudes
‘’ Ce qui est remarquable c’est que chaque jour,
nous pouvons choisir l’attitude que nous aurons
pendant cette journée. Nous ne pouvons pas
changer notre passé. Nous ne pouvons pas
changer les actes d’autrui. Nous ne pouvons pas
changer l’inévitable. La seule chose que nous
pouvons modifier, c’est notre attitude face à la
vie.et à ses évènements. Je suis convaincu que
ma vie est faite à 10 % de ce qui m’arrive et à90
% de ma réaction face à ce qui m’arrive. Et il en
va de même pour vous. Nous sommes
responsables de nos attitudes.
========================================

J’avais peur…
J’avais peur d’être seul jusqu’à ce que…
J’ai appris à m’aimer moi-même.
J’avais peur de l’échec, jusqu’à ce que …
Je me suis rendu compte que j’échouais si je n’osais pas.
J’avais peur que l’on me repousse, jusqu’à ce que …
J’ai compris que je devais croire en moi-même.
J’avais peur de la douleur jusqu’à ce que…
J’ai appris qu’elle était nécessaire pour grandir.
J’avais peur de la vérité jusqu’à ce que …
J’ai découvert la laideur des mensonges.
J’avais peur de la mort jusqu’à ce que…
J’ai appris qu’elle n’était pas une fin mais commencement.
J’avais peur de la haine jusqu’à ce que…
je me suis rendu compte quelle n’était pas autre chose que
de l’ignorance.
J’avais peur du ridicule jusqu’à ce que…
J’ai appris à rire de moi-même.
J’avais peur de vieillir jusqu’à ce que … J’ai compris que je
gagnais en sagesse, jour après jour.
J’avais peur de ce que les gens pensaient de moi jusqu’à ce
que…
Je me suis rendu compte que de toute façon ils auraient
une opinion sur moi.
J’avais peur du passé jusqu’à ce que …
j’ai compris qu’il ne pouvait plus me blesser.
J’avais peur de l’obscurité jusqu’à que… J’ai vu la beauté de
la lumière d’une étoile.
J’avais peur du changement jusqu’à ce que…
J’ai vu que même le plus beau papillon devait passer par
une métamorphose.
Que nos vies soient chaque jour plus riches,
et si nous nous sentons défaillir…
N’oublions pas qu’à la fin, il y a toujours
quelque chose de plus et de plus beau.
(Auteur inconnu)

=======================================
Développement personnel
Les 15 habitudes des gens malheureux à éviter b
1. La critique et juger les autres
2. La comparaison
3. Ecouter ses peurs
4. Vivre dans le passé
5. Envier, Jalouser les autres
6. Se laisser envahir par les problèmes des autres
7. Manquer de discernement (c’est-à-dire les gens qui ne font
pas la différence entre ce qui dépend directement d’eux et ce sur
quoi ils ont un vrai pouvoir d’action, et ceux qui ne dépend pas
directement d’eux c’est-à-dire qu’ils ne peuvent absolument rien
changer à la personne ou à la situation)
8. Considérer comme injuste de ne pas avoir tout ce
qu’ils veulent
9. Ne prendre aucun recul. Être dans la réaction (agir par
l’impulsion)
10. Penser mais ne jamais passer à l’action (il s’agit de
l’action juste et alignée mais pas n’importe quoi, c’est-à-dire des
objectifs bien précis)
11. N’avoir aucune connexion avec eux-mêmes. Aucun
rituel. Aucun moment de silence
12. S’entourer de gens négatifs (Ceux qui vous plombent le
moral, pour ma part j’en sais quelque chose)
13. Se donner des excuses. « L’excusite ! »
14. Ne pas prendre ses responsabilités. « La
STACAUSE ! »… c’est à cause de … (c’ta)
15. Ne pas faire confiance ni en eux, ni aux autres, ni à
la vie.
========================================
64 Phrases à retenir pour affronter
n’importe quel obstacle dans la vie.
1. N’oubliez jamais que même le plus petit des compliments peut
sauver la vie de quelqu’un.
2. Souvenez-vous qu’il suffit d’une seule personne pour changer un
pays tout entier.
3. N’oubliez jamais que les enfants sont bien plus intelligents qu’on ne
le pense.
4. Ce n’est pas parce qu’une personne est âgée qu’elle n’est pas jeune
d’esprit.
5. Le talent est partout, même dans la pire des bidonvilles.
6. Ce n’est pas parce qu’une personne manque d’argent qu’elle
manque d’intelligence.
7. Ignorez ceux qui vous jugent et vous critiquent : au final c’est
seulement en poursuivant vos rêves que vous trouverez le bonheur.
8. Si un bébé arrive à sourire alors qu’il ne vit que de lait et d’amour
maternels, alors vous aussi vous pouvez sourire.
9. N’oubliez pas que les plus belles personnes sont aussi capables de
faire des trucs très moches.
10 Tout le monde a connu le manque de confiance en soi au moins une
fois dans sa vie… du plus grand PDG d’entreprise à l’agent
d’entretien qui passe la serpillière derrière ce même PDG.
11 Être créatif et novateur est la chose la plus précieuse au monde.
Alors, ne laissez jamais personne vous dire le contraire.
12 Les gens ont souvent tendance à faire comme les autres parce que le
nombre fait la force. Mais la vraie force, c’est d’avoir le courage
d’être le seul à faire face aux autres.
13 Les objectifs qui paraissent impossibles ne sont presque jamais
atteints, non pas parce qu’ils sont insurmontables, mais parce que
les gens ont trop peur qu’ils deviennent réalité.
14 Avoir confiance en soi est vital à votre réussite. Alors, n’ayez pas
peur de couper les ponts avec ceux qui ne vous donnent pas
confiance en vous.
15 La honte est une émotion inutile, qui ne fait qu’exagérer la réalité et
rendre les choses bien plus compliquées qu’elles ne me sont
vraiment.
16 La seule façon de ne plus être négatif au quotidien, c’est d’arrêter
de l’être complètement ou d’y faire face une bonne fois pour toute.
17 Mieux vaut avoir une confiance ensoi irrationnel qu’un défaitisme
rationnel.
18 Le vrai bonheur c’st lorsqu’on arrive à vivre dans un monde que l’on
s’est crée pour soi-même, et non pas dans un monde crée pour les
autres.
19 Le vrai bonheur, c’est lorsque l’on arrive à vivre dans un monde que
l’on s’est crée pour soi-même, pas par les autres.
20 Savoir donner, c’est l »un des moyens les plus efficaces (et l’un des
moins utilisés) pour obtenir ce que l’on désire dans la vie.
21 Vous pouvez redouter les gens qui ont des rêves qui paraissent
irréalistes, car un jour leurs rêves pourraient devenir réalité.
22 Tout le monde a une faiblesse.iln’y a pas d’exception à cette règle.
23 Faites tout pour vivre votre passion, car vivre autrement, c’est
gaspiller votre temps sur Terre.
24 Même si vous ‘êtes pas très jeune, continuez à regarder des dessins
animés et n’en privez surtout pas vos enfants.
25 Savoir être patient tout en restant serein et savoir s’adapter tout en
restant persévérant sont les deux choses les plus importantes pour
être heureux dans la vie.
26 N’ayez jamais honte de vos instincts. Ils sont là pour une bonne
raison.
27 Regardez bien les personnes que vous suivez à la trace. Êtes-vous
bien sûr de vouloir devenir comme eux ?
28 Pour arriver là où vous voulez dans la vie, oubliez les petites
distractions du quotidien qui vous éloignent de vos objectifs à long
terme.
29 Les personnes qui font bouger le monde s’intéressent uniquement
aux choses qui correspondent à leur vision de la vie.
30 Les apparences sont souvent trompeuses. N’oubliez pas qu’il faut
toujours creuser pour trouver un diamant.
31 Tôt ou tard, des gens essaieront de vous briser en utilisant vos
faiblesses. Alors, n’oubliez pas pour avancer dans la vie, il faut aussi
prendre le temps de corriger vos failles.
32 La capacité de s’exprimer de manière assertive est signe d’une
volonté d’acier.
33 Les gens négatifs ne méritent pas votre temps. Gardez-le plutôt pour
les gens positifs.
34 Lorsque vous retrouvez la force de vous relever, même après avoir
été mis à terre plusieurs fois, alors plus rien ne pourra vous arrêter
sur le chemin de la réussite.
35 Abaisser son regard vers le sol est un signe de faiblesse. Au lieu de
cela, tournez-le vers l’avenir, et réjouissez-vous à l’idée d’afficher
votre confiance inébranlable.
36 Même quelqu’un qui est sourd peut produire la plus belle des
mélodies.
37 Jusqu’où êtes-vous prêt à aller pour réussir dans la vie ?
38 Un vrai génie peut rester assis des heures entières en restant
concentrer uniquement sur sa passion.
39 Ne gaspillez jamais votre temps. C’est la seule chose que vous
contrôlez totalement.
40 Le seul droit que vous devriez ressentir dans la vie, c’est le droit de
vivre votre passion pleinement.
41 La solution se trouve toujours sous nos yeux. Il suffit tout
simplement d’apprendre à regarder les yeux bien ouverts.
42 Le cerveau humain est composé de 15 à33 milliards de neurones :
alors arrêtez de dire que vous n’avez pas assez d’imagination.
43 Ne perdez jamais espoir, car c’est un énorme gaspillage de votre
temps et de vos émotions.
44 Si aujourd’hui était votre dernier jour sur terre, quelles sont les
choses sur cette liste que vous tenteriez tout de suite.
45 Pour devenir une autorité dans n’importe quel domaine, il faut
savoir gagner et inspirer le respect.
46 Face aux situations difficiles, il suffit parfois de rire. Car c’est en
voyant le côté amusant et absurde de la situation que vous allez
pouvoir briser les barrières avec encore plus de force.
47 N’admirez pas seulement les personnes qui ont réussi en travaillant
dur. Admirez surtout ceux qui ont réussit en travaillant dur tout en
faisant quelque chose qu’ils aimaient.
48 Les personnes ignorantes auront toujours plus de mal à surmonter
une situation difficile. Pour réussir dans la vie, il est indispensable
d’avoir des connaissances.
49 Ne confondez pas la stupidité et l’obstination. Parfois, il suffit
simplement d’un petit effort en plus pour réussir.
50 Ne laissez JAMAIS les autres vous rabaisser ou vous manquer de
respect.
51 N’en voulez pas à ceux qui sont meilleurs que vous. C’est à vous qu’il
faut en vouloir de ne pas avoir travaillé suffisamment.
52 Ne fuyez jamais devant un travail qui paraît trop difficile. Ce qu’il
faut plutôt redouter, c’est de faire un travail inutile.
53 N’essayez pas de porter tout le poids de la vie sur vos épaules.
N’oubliez pas que vos amis sont aussi là pour vous aider.
54 Lorsque vous avez le moral dans vos chaussettes, passez du temps
avec les enfants. Leur soif de vivre et de découvrir vous apportera
sûrement le second souffle dont vous avez besoin.
55 Dans la vie, rien n’est acquis. C’est à la fois une bénédiction et une
malédiction.
56 Dans la vie, on n’a jamais qu’un seul choix. Même lorsque l’on a
touché le fond, on ne remonte pas forcément : on peur aussi choisir
d’y rester.
57 Parfois on se rend compte que l’on n’est pas assez doué ou
talentueux pour faire quelque chose. C’est le moment idéal pour
faire une pause et analyser la situation.
58 Utiliser les méthodes du passé pour résoudre les problèmes du futur
se soldera toujours par un échec.
59 Lorsque vous travaillez pendant des heures assis au même endroit
pour obtenir un résultat irréprochable, n’oubliez pas de vous
féliciter ! Vous méritez bien plus qu’une simple tape dans le dos.
60 Qui ne risque rien n’a rien. Et bien rares sont ceux qui risquent le
paquet pour obtenir ce qu’ils désirent. Alors, en d’autres mots,
prenez des risques et vous en récolterez des fruits.
61 Même si vous êtes à deux pas de la ligne d’arrivée, ne levez jamais le
pied.
62 La seule chose que l’on peut changer chez les autres, ce sont les
rapports que l’on entretient avec eux.
63 Les choses du passé sont déjà derrière vous. Et les choses de l’avenir
n’existent pas encore. Ainsi, la seule chose qui mérite vraiment votre
attention, c’est ce que vous êtes en train de vivre maintenant dans le
moment présent.
64 On a beau être un grand écrivain, un médecin, un avocat ou un
banquier… mais au plus profond de nous, on est seulement le
meilleur de soi lorsque l’on reste soi-même.

=====================================================
Je continuerai à croire même si tout
le monde perd espoir.
Je continuerai à aimer,
même si les autres distillent de la haine.
Je continuerai à construire,
même si les autres détruisent.
Je continuerai à parler de paix,
même au milieu d’une guerre.
Je continuerai à illuminer,
même au milieu de l’obscurité.
Je continuerai à semer,
même si les autres piétinent la récolte.
Je continuerai à crier,
même si les autres se taisent.
Et je dessinerai des sourires
sur des visages en larmes.
Et j’apporterai les soulagements,
quand on verra la douleur.
Et j’offrirai des motifs de joie
là où il n’y a que tristesse.
J’inviterai à marcher
celui qui a décidé de s’arrêter…

========================================
Il meurt lentement…
Il meurt lentement
celui qui ne voyage pas,
celui qui ne lit pas,
celui qui n’écoute pas de musique,
celui qui ne sait pas trouvé
grâce à ses yeux.
Il meurt lentement
celui qui détruit son amour-propre,
celui qui ne se laisse jamais aidé. Il meurt lentement
celui qui devient esclave de l’habitude
refaisant toujours les mêmes chemins,
celui qui ne change jamais de repère,
ne risque jamais à changer la couleur de ses vêtements
ou qui ne parle jamais à un inconnu.
Il meurt lentement
celui qui évite la passion
et son tourbillon d’émotions
celles qui redonnent la lumière dans les yeux
et réparent les cœurs blessés.
Il meurt lentement
celui qui ne change pas de cap
lorsqu’il est malheureux au travail ou en amour,
celui qui ne prend pas de risques
pour réaliser ses rêves, celui qui, pas une seule fois dans sa vie,
n’a fui les conseils sensés.
Vis maintenant !
Risque-toi aujourd’hui !
Agis tout de suite !
Ne ta laisse pas mourir lentement !
Ne te prive pas d’être heureux !
(Plablo Neruda)

========================================
Lève-toi chaque matin avec de la
détermination pour te coucher le soir avec de
la satisfaction
========================================
Ce que j’ai subi a fait de moi ce que je suis
Citation pour lâcher-prise
_________

Termine ta journée et n’en parlons plus.


Tu as fais ce que tu as pu.
Des impairs et des absurdités s’y sont glissés,
mais oublie-les vite.
Demain est un autre jour : tâche de bien le commencer
et avec sérénité,
sans laisser ta bonne humeur s’encombrer
de tes sottises passées.
(Ralph Waldo Emerson)

______________________________
Les plus faibles se vengent…
Les plus forts pardonnent…
Et les plus heureux oublient…
______________________________
Contre l’anxiété
Vous inquiéter n’efface pas demain de ses problèmes…
Cela vide plutôt aujourd’hui de sa force.
_______________________________

Contre la violence et la haine


Jamais dans ce monde,
la haine n’apaisera la haine.
Jamais parmi les hommes,
la violence ne mettra fin
à la violence.
Jamais les blessures ne seront guéries
par la vengeance et les représailles.
Il ne reste que le chemin de la réconciliation,
du détachement et du pardon.
Telle est la sagesse profonde
de la vie.
***************
=======================================
L’ACTION APPORTE LE SUCCES
=======================================
Vocabulaire du changement
Mot courant…………………. A remplacer par…
Essayer ………………………………… Faire
Problème……………………………… Objectif
Connaître……………………………… Reconnaître
Diviser………………………………….. Conjuguer
Discuter……………………………..... Dialoguer
Parce que……………………………… Pour que
Frontière………………………………. Passerelle
Pourquoi………………………………. Dans quel but
Echec ………………………………….. Résultat
Mais……………………………………… Et
Soit………………………………………. A la fois
Explication ……………………………. Solution
Affronter…………………………….....Confronter
================================================