Sunteți pe pagina 1din 9

À l’origine des flux logistiques, la réception de marchandises fait partie des

processus les plus importants d’un entrepôt. Lorsqu’elle est mal gérée, elle
peut donner lieu à de nombreuses erreurs de stocks limitant la productivité de
l’entreprise.

C’est pourquoi il est essentiel que vous organisiez votre réception de


marchandises efficacement si vous souhaitez maîtriser votre coût
d’exploitation. Pour ce faire, vous devez connaître l’ensemble des tâches
impliquées dans ce procédé, leur portée, et les techniques à appliquer pour
les améliorer.

Opérations liées à la réception de


marchandises
La réception de marchandises ne se limite pas au simple fait d’introduire
les commandes de vos fournisseurs dans votre entrepôt ; il s'agit d'un
processus plus long, divisé en quatre grandes étapes :

1. La planification et l’information
Afin que vos marchandises circulent efficacement, il est important que vous
planifiez vos entrées. Votre processus de réception de marchandises dépend,
en partie, de la bonne coordination de votre Supply Chain et de la bonne
gestion de vos approvisionnements et de vos achats. De plus, il s’agit du pilier
sur lequel repose la stratégie du cross-docking.

Par ailleurs, pour accélérer la réception de marchandises, vous devrez gérer


l’ensemble des informations circulant entre tous les acteurs de votre
chaîne logistique.

2. Le déchargement et la gestion des quais de


chargement
Cette étape peut faire référence :

 Au déchargement des marchandises des camions.


 Au transport des produits vers la zone de réception ou de consolidation.
 À l’entreposage des références sur les rayonnages.
Afin de savoir comment réaliser les tâches qui leur sont assignées, et quels
engins de manutention utiliser, vos employés chargés de réceptionner vos
marchandises doivent impérativement suivre un protocole.
3. Le contrôle qualité de la marchandise reçue
Lors de la réception de marchandises, vos opérateurs doivent contrôler les
bons de livraison, l’état des emballages, et s’assurer que les quantités, les
modèles et les caractéristiques des produits, correspondent à ce que vous
avez commandé à votre fournisseur.

En fonction du type d’unité de charge réceptionnée, certaines entreprises


procèdent à un contrôle qualité plus approfondi, et ce notamment lorsqu’il
s’agit :

 De matières premières.
 D’aliments ou de médicaments : certains nécessitent des conditions
de stockage spéciales afin de ne pas rompre la chaîne du froid.
 Des matières dangereuses : des normes de transport et
d’emballage régulent les processus de chargement et de
déchargement des produits, pour lesquels la manipulation comporte
des risques.

Pour effectuer ces vérifications, vous devrez placer vos marchandises en


quarantaine, dans une zone isolée conçue à cet effet.
Une fois la réception de marchandises effectuée dans un entrepôt automatisé, les palettes passent
par un poste de contrôle qualité avant d’être stockées
Comme vous pouvez le voir ci-dessus, si vos produits sont transportés sur des
palettes standards, il est possible d’automatiser votre étape de contrôle qualité
en installant des postes d’inspection intégrés à vos convoyeurs.

4. L’étiquetage, la consolidation et l’adressage des


marchandises
Il est primordial que, lors de la réception de marchandises, vous enregistriez
toutes leurs données afin de les tracer à chaque instant. Les fiches de
réception regroupent d’importantes informations telles que :

 Le numéro ou le code de commande.


 Le bon de livraison.
 Le résultat du contrôle qualité.
 La description, l'identification des marchandises et des quantités
reçues.

Dans les entrepôts utilisant un logiciel de gestion, toutes ces informations


sont informatisées selon les paramètres logistiques utilisés par l'entreprise
(généralement en accord avec la base de données de son ERP).

Lors de la réception de marchandises, il est possible que vous réceptionniez :

 Des produits non palettisés que vous devrez consolider et enregistrer


afin de les localiser.
 Des marchandises transportées sur des palettes : vos opérateurs
doivent procéder à une vérification rapide des quantités et des
caractéristiques avant de les entreposer sur les rayonnages.
 Des retours clients : c'est à ce moment qu'intervient votre politique
de logistique inverse. Généralement, les entreprises créent leurs
propres règles de gestion des produits retournés, et exigent certaines
fois le blocage de leur stock pour effectuer ces vérifications.
 Des marchandises non commandées ou non conformes : il se peut que
votre fournisseur vous livre des produits que vous n’aviez pas
commandés, ou bien que vous les receviez en dehors du créneau
horaire convenu. Afin de garder le contrôle de la situation, nous vous
recommandons d’utiliser un logiciel de gestion d’entrepôt. Le WMS
est capable de gérer ces événements sans interférer avec le reste
des opérations de votre entrepôt, et sans perturber le contrôle de vos
stocks.

De plus, notez que lors de cette étape, vos employés devront étiqueter vos
marchandises en respectant votre méthode d’adressage : un emplacement
leur sera affecté et vous pourrez les tracer.
Les bonnes pratiques en matière de
réception de marchandises en entrepôt
Quelles stratégies pourriez-vous mettre en place pour améliorer votre
processus de réception de marchandises ? Suivez nos conseils afin
d’organiser vos entrées efficacement :

- Adaptez vos entrées de marchandises en fonction


de votre conception d’entrepôt
La conception de votre centre et la planification de vos opérations logistiques
telles que la réception de marchandises, sont deux éléments extrêmement
liés.

C’est pourquoi, pour construire un entrepôt productif, il est important que vous
teniez compte du type de camions et des classes de marchandises qui
passeront par votre centre. Vous devrez également déterminer la disposition
de vos quais de chargement, leurs caractéristiques, ainsi que le nombre
d'accès nécessaires (en prévoyant d’éventuelles extensions ultérieures).
Vos entrées et vos sorties doivent être organisées en fonction de vos
infrastructures.

- Évaluez la possibilité d’automatiser certaines


tâches liées à la réception de marchandises
Parfois, la saturation des points d'accès à l'entrepôt ne découle, non pas
d’une mauvaise planification, mais de changements structurels qui modifient
les méthodes de travail de l’entreprise. Exemple : si vos ventes augmentent, le
niveau d’activité de votre entrepôt augmentera lui aussi petit à petit.

Afin d’éviter de vous laisser dépasser par la situation, il est primordial que
vous identifiez les éléments de vos processus à améliorer, et que vous
installiez des solutions qui vous aideront à atteindre vos objectifs. Notez que,
si votre entrepôt est situé à côté de votre centre de
production, l'automatisation des tâches répétitives liées à la réception des
marchandises est un réel avantage.