Sunteți pe pagina 1din 4

IV 31 JANVIER 2020

COURS & MARCHES


➜ Productions végétales
Blé tendre : volte-face à la baisse
CÉRÉALES 28 janvier ALIMENTATION ANIMALE Les prix du blé tendre sur le marché physique français ont perdu du terrain
N : nominal ; C : camion ; TC : train complet ; P : péniche ; A : acheteur ; V : vendeur ; T : traité 21 janvier sur la semaine, dans le sillage du marché à terme européen. Les cours du blé
Blé tendre Récolte 2019 SONS ET ISSUES €/t sur Chicago ont, a contrario, progressé sur la période. Reste que les opéra-
Sons fins - départ région parisienne 128-130 teurs craignent un ralentissement de l’économie mondiale lié au développe-
Rendu Spécifications Échéance Euro/tonne Observations TOURTEAUX ment planétaire de l’épidémie du coronavirus, qui induirait une moindre de-
Rouen 76/220/11 janv.-mars 191,00 N Soja Lorient 329 mande en matières premières agricoles, notamment. Côtés fondamentaux,
Tournesol Saint Nazaire 197 le Conseil international des céréales a diffusé, le 23 janvier, ses premières es-
Fob Spécifications Échéance Euro/tonne Observations
Colza - Rouen 240 timations 2020-2021 dans son rapport mensuel. La production mondiale de
Moselle meunier janv.-mars 179,00 N PULPES BETTERAVES blé pourrait être «légèrement plus importante», compte tenu d’une hausse
Aisne -
Départ Spécifications Échéance Euro/tonne Observations des stocks et d’une sole en progression à 220 Mha. Concernant la campagne
Somme - Oise -
Marne BPMF janv.-mars 181,00 NC
2019/2020, la production mondiale de blé est corrigée à 761 Mt (762 Mt le
Marne 185
mois dernier et 733 Mt pour la précédente récolte), ainsi que les stocks de
Eure/Eure-et-Loir BPMF 76 kg/hl janv.-mars 181,00 NC LUZERNE DESHYDRATEE
report à 272 Mt (271 Mt le mois dernier et 265 Mt pour 2018/2019).
Départ Marne 196
Orge fourragère Récolte 2019 PSC
Manioc Lorient -
Orge de mouture : de nouveau coté en rendu Rouen
Rendu Spécifications Échéance Euro/tonne Observations
Corn gluten feed - Lestrem 181
L’orge fourragère sur le marché physique français est de nouveau cotée sur
Rouen 62-63 kg/hl fév.-mars 166,00 N le rendu Rouen, suivant une tendance haussière. Les cours sont soutenus
par le dynamisme de la demande mondiale. L’Arabie saoudite en a ainsi
Fob Spécifications Échéance Euro/tonne Observations PAILLES ET FOURRAGES acheté 900 000 t (à 224,25 $/t Caf), à livrer en 15 lots de 60 000 t entre mars
Moselle sans limit. d’orgettes 61/62 kg/hl janv.-mars 157,00 N 23 janvier et avril.
PAILLES DE BLE (en euros la tonne)
Départ Spécifications Échéance Euro/tonne Observations
Centre Bassin Parisien : A titre indicatif Orges de brasserie : stabilité des orges 2019, tendance haussière
Aisne 62-63 kg/hl janv.-juin 149,00 NC
Balle rectangulaire 300-400 kg sous abri 60 à 70 en récolte 2020
Eure/Eure-et-Loir 63 kg/hl mini janv.-mars 149,00 NC Les orges de brasserie n’ont guère évolué en récolte 2019 comme en ré-
Balle rectangulaire 300-400 kg sans abri inc. colte 2020, cette semaine. L’activité se focalise sur la prochaine campagne
Marne 62-63 kg/hl janv.-juin 147,00 NC
Balles pickup (départ champ) 25 kg n. c. de commercialisation. Sur l’exercice actuel, les acheteurs sont couverts sur
Maïs Récolte 2019
Nord-Est :
l’intérieur. Quant à l’exportation, si affaire il y avait à réaliser, elle se heurte-
Rendu Spécifications Échéance Euro/tonne rait à un problème de transport des marchandises, en cette période de grève
Grosses balles rectangulaires de 300-400 kg
sans abri 50 à 55 nationale.
Bordeaux janv.-mars 163,00 N
Grosses balles rectangulaires de 300-400 kg n. c.
Fob Spécifications Échéance Euro/tonne sous abri Maïs : petite hausse des cours
Rhin janv.-juin 170,00 N
Balles de 20-25kg sous abri n. c. Les prix du maïs sur le marché physique français se sont repliés d’une se-
maine sur l’autre, à l’image des contrats Maïs sur Euronext et Chicago, en
Départ Spécifications Échéance Euro/tonne
SUCRE raison d’une possible propagation du coronavirus à l’échelle globale qui fait
Eure-et-Loir/Loiret janv.-mars 159,00 NC craindre un ralentissement économique mondial et, par ricochet, un recul
(Londres) 28 janvier des consommations de grains, notamment. Les prix du maïs ukrainien sont
Terme Mars 2020 : 446,26 très fermes, en raison de l’intérêt actuel des acheteurs internationaux pour
OLÉO-PROTÉAGINEUX cette origine, dans l’attente des marchandises argentine puis brésilienne.
Selon le Conseil international des céréales, la production de maïs 2019/2020
Colza Récolte 2019 CHEZ NOS VOISINS s’élèverait à 1,111 milliard de tonnes (1,103 Mdt en novembre, et 1,129 Mdt
Rendu Spécifications Échéance Euro/tonne Observations 24 janvier en 2018/2019) et le stock de report à 283 millions de tonnes (279 Mt en no-
Rouen janv.-mars 397,00 N PAYS-BAS CAF Hollande (en E/tonne) : vembre, 322 Mt en 2018/2019).
Blé tendre
Fob Spécifications Échéance Euro/tonne Observations
Février-mars 203,00 Colza : nouveau repli des prix
Moselle avril-juin 403,00 N Avril-juin 202,00 Les effervescences positives sur les prix de la semaine précédente ont eu
Pois Récolte 2019 Août-décembre 193,00 tendance à se diluer cette semaine : accalmie sur le marché du palme même
Départ Spécifications Échéance Euro/tonne Observations Janvier-Juin 197,00 si le conflit qui oppose Inde et Malaisie à propos du Cachemire n’est pas
Marne fourrager janv.-mars 224,00 NC Orge UE réglé ; manque d’effets positifs concrets suite à l’accord commercial Chine
Aisne fourrager janv.-mars 226,00 NC Février-mars 180,00 - Etats-Unis… L’activité était aussi limitée sur les marchés hexagonaux. Le
Avril-juin 179,00 rendu Rouen a terminé à 397 E/t ce lundi 27 janvier contre 404 E/t le lundi
Juillet-Août 170,00 précédent et le contrat Euronext affichait 403,50 E/t lundi 27 janvier contre
PRIX DU LIN TEILLÉ EN FRANCE Août-décembre 179,00 411,50 E/t une semaine plus tôt. Les cours restent cependant encore au-des-
Récolte 2019 Récolte 2017
sus de la barre des 400 E/t.
22 janvier
Mois de : Mini : 270 348,2 Mini : 160 BELGIQUE
335,9 (-2,9) Soja : recul sur fond de volatilité
novembre 2019 Maxi : 398 (-6,2) Maxi : 410 En euro/tonne CAF Belgique
Mini : 270 343,8 Mini : 100 La volatilité des cours, née des tensions géopolitiques entre l’Inde et la Ma-
Récolte complète 336,6 (-0,9) Blé meunier (76/220/12) : 204,00
Maxi : 405 (+0,3) Maxi : 413 laisie, a eu tendance à refluer. De nouvelles estimations et prévisions de
Prix en Euros/100 kg de Fibres longues - base Comptabilités Matières Blé fourrager (72/73kg/hl) : 197,00 production mondiale et de conditions de cultures ont aussi joué leur rôle
Mini/maxi fibres longues - base Factures de vente Comptabilités Matières (source Cipalin) Orge (62/63kg/hl kg) : 173,00 pour la semaine écoulée. Au final, les prix ont eu tendance à reculer assez
nettement : le contrat à Chicago est passé de 929,75 cts $/boisseau le lundi
MATIF BLÉ MEUNIER - PARIS MATIF COLZA - PARIS 20 janvier à 897,25 cts $/boisseau le lundi 27 janvier.
1 lot : 50 tonnes. Prix en Euros par tonne. 1 lot : 50 tonnes. Prix en Euros par tonne.
Echéance 17/01/2020 20/01/2020 21/01/2020 22/01/2020 23/01/2020
Déshydratés : marché calme
Echéance 17/01/2020 20/01/2020 21/01/2020 22/01/2020 23/01/2020
Févr. 2020 407,50 411,50 410,00 409,75 407,00
Le marché concernant les pulpes de betterave déshydratées et la luzerne
Mars 2020 194,00 195,75 198,25 195,75 196,25
Mai 2020 405,75 408,50 407,75 407,50 404,50
déshydratée est resté encore très calme cette semaine. Un petit flux d’af-
Mai 2020 192,75 194,00 196,50 194,75 195,25
Août 2020 387,00 389,00 388,25 389,50 387,50
faires régulier existe cependant en luzerne.
Sept. 2020 186,50 187,00 188,75 188,00 188,50
Déc. 2020 188,75 189,00 190,75 190,00 190,50 Nov. 2020 388,25 390,25 390,50 391,25 389,50
Févr. 2021 389,50 391,00 391,25 392,00 390,50
Pailles et fourrages : atonie encore et encore
Mars 2021 190,00 190,25 191,75 191,25 191,75
Mai 2021 389,25 392,00 390,00 390,25 388,75
Le marché est bloqué. Avec les épisodes de canicule de cet été, les affaires
Mai 2021 190,75 190,75 192,25 192,25 192,25
Août 2021 380,50 385,25 383,25 383,50 382,00
se sont traitées très tôt dans la saison. Il faudrait des conditions météo, ou
Sept. 2021 186,75 187,00 188,25 188,50 188,25
autres, extrêmes sur une longue durée et généralisée à l’Europe pour éven-
Déc. 2021 189,00 189,25 190,50 190,75 190,75 Nov. 2021 386,50 391,25 389,25 389,50 388,00
Févr. 2022 392,75 397,50 395,50 395,75 394,25
tuellement assister à un frémissement du marché. De plus, les trésoreries
Mars 2022 190,00 190,00 191,25 191,50 192,00
Mai 2022 401,50 406,25 404,25 404,50 403,00 des éleveurs sont plutôt à sec.
Mai 2022 192,25 193,00 193,00 193,25 193,75
Volume 36 350 26 521 63 004 79 546 49 424 Volume 14 418 10 016 10 842 10 587 9 267
PO 123 761 116 715 113 325 111 704 113 638 Sucre : plus haut et accalmie
PO 425 265 413 993 412 447 433150310 448 011
La semaine passée, le cours du sucre a commencé par bien monter pour
atteindre des plus hauts depuis deux ans : le sucre brut a par exemple tou-
>Evolution du cours du blé
200 >Evolution du cours du maïs
200
ché les 14,66 cts$/livre et le sucre blanc raffiné plus de 404 $/t. Mais le re-
pli sévère des cours
200du pétrole brut et le recul net de la devise brésilienne
26/11/2018

200
199
197 e€
5,72 $ Chicago
ont tempéré les ardeurs des opérateurs. De son côté, la Russie a annon-
5,08 $ en dollars/boisseau
(27,2 kilos)
cé une production de sucre de 7,3 Mt, d’après le syndicat des producteurs
100 191 € Soyuzrossakhar. Le niveau atteint pour la campagne précédente était de
3,56 $ 3,81 $
Rouen
5,9 Mt. Du coup, le cours du sucre brut a terminé à 14,32 cts$/livre vendredi
Chicago
en euros/tonne 199
171 e€ 163 € 24 janvier contre 14,45 cts$/livre le lundi 20 janvier ; de son côté le prix du
en dollars/boisseau
100 Bordeaux sucre blanc raffiné a atteint 399,05 $/t vendredi 24 janvier contre 400,10 $/t
27/01/2020
26/11/2018

27/01/2020

(27,2 kilos)
en euros/tonne
lundi 20 janvier.
évolution hebdomadaire évolution hebdomadaire
Coproduits : hausse de la poudre de lait
Le prix de la poudre de lait en consommation animale spot a progressé sur
>Evolution du cours du soja et du colza >Evolution du cours du sucre le marché français. En poudre de lactosérum, la cotation est reconduite
faute d’échanges constatés en disponible. Les cours des drêches de maïs et
26/11/2018

du corn gluten feed sont haussiers, dans le sillage des tourteaux de soja. À
Londres
395,3 $ noter l’absence de cotation du corn gluten feed sur l’usine d’Haubourdin,
Fob Moselle 403 €
en euros/tonne
339 $
(sucre blanc)
en dollars/tonne
14,21 c en proie à un mouvement récurrent de grève, suite au licenciement pro-
369,5 €
8,97 $ grammé de la moitié des effectifs en raison de l’arrêt de la production de
12,48 c ce produit aux alentours de juin. En paille, le marché est bloqué. Avec la
8,62 $
Chicago canicule de l’été, les affaires se sont faites très tôt dans la saison. Il faudrait
27/01/2020
27/01/2020

26/11/2018

New-York (sucre brut)

150 200
en dollars/boisseau
(25,4 kilos) 150 200
en cents/livre (453 gr) des conditions météo extrêmes sur une longue durée et généralisée à l’Eu-
rope pour, éventuellement, voir le marché frémir. De plus, les trésoreries des
Evolution hebdomadaire Evolution hebdomadaire
éleveurs sont plutôt à sec.
100
150
100
150

100 100
31 JANVIER 2020 V
COURS ET MARCHES
➜ Fruits et légumes
MIN DE RUNGIS MARCHE A TERME DE LA POMME DE TERRE
Prix au kg sauf précision 28 janvier 27 janvier
Moyen e Francfort industrie (25 t)
Carottes cat. 1 sac 10 kg 0,60 € / 100 kg
40 mm +
Choux verts cat. 1 - colis 6 6,00 avril 2020 17,90
Choux-fleur cat. 1 - colis de 6 10,00
Champignons de Paris cat. 1 - plateau 2,00 juin 2020 19,20
Epinards 2,80 novembre 2020 11,50
Laitue - Batavia cat. 1 - colis de 12 9,00 avril 2021 15,60
Navets violet rond 1,40
Charlotte cat. 1 0,80
Chérie cat. 1 0,85 POMME DE TERRE DE CONSOMMATION

Cronenberger
Poireaux France cat. I 1,00
Radis - la botte 0,80 28 janvier
Endives extra Nord-Picardie colis de 5 kg 2,00 Source : FranceAgriMer - Réseau RNM Cours hors taxe en euro
Endives Nord-Picardie colis de 5 kg 1,60 Bas Haut Moy. Var.
Pomme de terre : une demande plus prudente Pommes Granny Smith cat. 1 201-270 g plateau 1 rg 1,40 AGATA
Pommes Golden cat.1 201-270 g plateau 1 rg 1,50
L’activité sur le marché intérieur a eu tendance à ralentir en Pommes Gala cat.1 201-270 g plateau 1 rg 1,40 France lavée cat. I 50-75 mm carton 12,5 kg 450 550 470 =
semaine 4, face à une demande rendue plus prudente, du fait notam-
France lavée cat. I 50-75 mm filet 2,5 kg 450 550 500 =
ment de quelques soucis qualitatifs observés sur certains lots. L’activi- MIN DE LOMME
té export est également plus nuancée. De ce fait, les prix sont stables Cours relevés par le Réseau des Nouvelles des Marchés centre de Lille - 28 janvier
CHAIR FERME
voire plus discutés. Prix peau jaune non lavée-lavable cat. I 35-55 mm big bag 300 400 340 =
Prix Prix
Le négoce pourrait se montrer un peu plus concurrentiel dans les Les prix sont en «Euro/kg» (sauf indications contraires)
mini maxi
moyen
peau rouge non lavée-lavable cat. I 35-55 mm big bag 300 400 370 =
(Euro)
semaines à venir, avec notamment l’apparition des premiers lots en
Salades BINTJE
provenance d’Égypte et du Maroc et de la seconde récolte au sud de
l’Espagne. CHICORÉE frisée France cat.I (la pièce) 1,80 2,00 1,90 France non lavée cat. II 40-75 mm filet 10 kg 220 260 240 =
CHICORÉE Scarole France cat.I (la pièce) 1,80 2,00 1,90
France non lavée cat. II 40-75 mm filet 25 kg 210 250 230 =
Carotte : ralentissement ENDIVE Nord-Picardie cat.I colis 5kg 1,30 1,60 1,50
France non lavée cat. II 50-75 mm filet 10 kg 230 270 250 =
Le marché s’est ralenti, sous l’effet du recul de la consommation. Dans ENDIVE Nord-Picardie extra colis 5kg 1,40 1,80 1,80
ce contexte, les quelques promotions mises en place en GMS n’ont pas LAITUE Batavia blonde France cat.I colis de 12 (la pièce) 0,85 0,95 0,90 France non lavée cat. II 50-75 mm filet 25 kg 220 260 240 =
permis de dynamiser les ventes, entraînant un réajustement baissier LAITUE Feuille de chêne blonde France cat.I colis de 12 (la pièce) 0,85 0,95 0,90 CHARLOTTE
des prix. LAITUE Feuille de chêne rouge France cat.I colis de 12 (la pièce) 0,90 1,00 0,95 France lavée cat. I +35 mm carton 12,5 kg 600 670 650 =
La prédominance de petites carottes dans l’offre, plus difficilement LAITUE pommée France cat.I colis de 12 (la pièce) 0,90 1,00 0,90 France lavée cat. I +35 mm filet 2,5 kg 600 650 630 =
valorisées, restera un facteur limitant du commerce cette semaine. MÂCHE Coquille France 8,00 8,50 8,10
DIVERSES VARIÉTÉS DE CONSERVATION
MÂCHE France barq.150g 9,00
Chou-fleur : des cours élevés Légumes et herbes aromatiques
Bassin Nord non lavée cat. II 40-75 mm filet 10 kg 220 250 240 =
Le plus faible niveau de disponibilités en semaine 4 (2,76 millions Bassin Nord non lavée cat. II 40-75 mm filet 25 kg 210 240 230 =
AIL blanc sec France cat.I 60-80mm 2,00 2,50 2,20
de têtes en Bretagne), conséquence du temps plus frais, la bonne de-
AIL violet sec France cat.I 60-80mm 3,30 Bassin Nord non lavée cat. II 50-75 mm filet 10 kg 230 270 250 =
mande à l’export et les engagements en GMS ont favorisé de nouvelles
ÉCHALOTE France cat.I 0,90 1,10 0,90
hausses tarifaires. Bassin Nord non lavée cat. II 50-75 mm filet 25 kg 220 360 240 =
Cette semaine, les opérateurs tablent sur un commerce équilibré, avec OIGNON jaune France cat.I 40-60mm 0,22 0,35 0,30
Bassin Nord non lavée cat. II 60-75 mm filet 25 kg 320 350 330 =
la persistance d’un courant export régulier et de bonnes promotions OIGNON jaune France cat.I 60-80mm 0,27 0,40 0,40
France lavée cat. I +35 mm carton 12,5 kg 600 680 660 =
en GMS. Ces dernières pourraient cependant peser sur les prix. PERSIL frisé France (la botte) 0,60 0,85 0,75
France lavée cat. I +35 mm filet 2,5 kg 550 700 630 =
Légumes fruits et graines
Poireau : un marché décevant COURGE Potimarron France 1,40 1,70 1,60 France lavée cat. I 40-75 mm filet 10 kg consommation 290 360 320 -10
Le commerce est resté atone en semaine 4. Seules quelques actions TOMATE ronde France grappe extra 3,20 France lavée cat. I 40-75 mm filet 5 kg consommation 300 370 330 -10
en GMS ont permis de maintenir un petit courant de ventes. De nou- Légumes tubercules, racines France lavée cat. I 50-75 mm filet 10 kg consommation 300 370 330 -10
veaux reculs tarifaires ont été enregistrés. CAROTTE France cat.I colis 12kg 0,85 1,00 0,90
France lavée cat. I 50-75 mm filet 5 kg consommation 310 380 340 -10
Si les opérateurs espèrent un réveil progressif du commerce, celui-ci CAROTTE France cat.I sac 10kg 0,50 0,80 0,70
ne devrait pas s’amorcer avant début février, la fin de mois et le redoux CAROTTE France sable cat.I 0,80 1,10 1,00
ÉPIDERME ROUGE
étant de nature à limiter encore les ventes cette semaine. CÉLERI-RAVE France 0,85 1,15 1,10 France lavée cat. I +35 mm carton 12,5 kg 600 700 670 =
NAVET rond France 0,90 1,35 1,20 France lavée cat. I +35 mm filet 2,5 kg 550 700 640 =
Salade : rééquilibrage POMME DE TERRE Agata lavée cat.I 50-75mm filet 10kg consom-
La pression de l’offre s’est accentuée en début de semaine 4, notam- mation
0,65 0,70 0,65
ment en batavia, ce qui a pesé sur les cours. Le meilleur flux de ventes, POMME DE TERRE CHAIR FERME Charlotte France lavée cat.I
0,95 1,05 1,00 POMME DE TERRE INDUSTRIE
à l’approche du week-end, a cependant permis d’amorcer le rééqui- +35mm carton 12,5kg
28 janvier
POMME DE TERRE CHAIR NORMALE Agata France lavée cat.I
librage du marché. 50-75mm carton 12,5kg consommation
0,70 0,75 0,70 Les prix constatés concernent une marchandise livrable au plus tard dans
L’éventuel tassement du développement de la production, après le POMME DE TERRE CHAIR NORMALE div.var.cons Bassin Nord la quinzaine qui suit sa publication initiale. Vrac départ Hors Taxes.
0,30 0,40 0,40
froid des derniers jours, et le maintien de bons départs à l’export sont lavée cat.I 55-75mm sac 5kg Attention : Les prix sont affichés en Euro/Tonne, pour toutes
POMME DE TERRE CHAIR NORMALE div.var.cons de conserva- les cotations en pommes de terre.
des facteurs susceptibles de soutenir un peu les prix. 0,39 0,60 0,50
tion France non lavée cat.II +60mm filet 25kg consommation Prix Prix Prix Varia.
J.-L.C POMME DE TERRE CHAIR NORMALE div.var.cons France non Les prix sont en EUROS
0,39 0,50 0,45 mini maxi moyen Moy.
lavée cat.I +50mm filet 5kg consommation
BINTJE
POMME DE TERRE div.var.cons Bassin Nord lavée cat.I 40-70mm
Évolution du cours de la pomme de terre du bassin Nord 0,35 0,50 0,45 Bassin Nord non lavée >=345g sous eau
sac 10kg 130,00 150,00 140,00 +5,00
en euro/kg +35mm vrac Fritable (le kg)
POMME DE TERRE lavée cat.I 50-75mm filet 10kg consommation 0,45 0,60 0,55 Bassin Nord non lavée 360g sous eau
2019/20 2018/19 2017/18 POMME DE TERRE non lavée cat.I +50mm filet 10kg consom- +35mm Fritable
0,4 mation
0,40 0,45 0,45
CHAIR NORMALE
RADIS France botte (la botte) 0,60 0,85 0,70 div.var.cons Bassin Nord non lavée 360g
source : FranceAgriMer - RNM

Légumes verts, tiges sous eau industrie Tout venant 35mm et 125,00 160,00 145,00 +10,00
CÉLERI-BRANCHE vert France cat.I (la pièce) 0,80 1,00 1,00 + Fritable
0,3 FONTANE
CHOU blanc France cat.I colis de 6 (la pièce) 0,80 1,10 1,00
CHOU Frisé vert France cat.I (la pièce) 0,90 1,25 1,10 +35mm vrac Fritable 140,00 150,00 140,00 =
CHOU rouge France cat.I (la pièce) 0,80 1,10 1,00
CHOU DE BRUXELLES France cat.I 1,20 1,50 1,40 • Vous pouvez retrouver la cotation quotidienne de la pomme
0,2 de terre au stade expédition ou industrie :
CHOU FLEUR France cat.I gros (la pièce) 1,80 1,90 1,80 - sur le site internet :
ÉPINARD France cat.I 3,20 3,50 3,20 www.Rnm.franceagrimer.fr, en souscrivant un abonnement
directement sur ce site,
POIREAU France cat.I 1,00 1,10 1,10 Par fax ou mail en souscrivant un abonnement auprès du
semaines centre de Lille au 03 62 28 40 49.
POIREAU France cat.I botte 1kg 1,10 1,20 1,20
0,1 • Vous pouvez également obtenir la cotation quotidienne de
47 48 49 50 51 52 1 2 3 4 5 6 Champignons la pomme de terre au stade expédition par un simple coup de
Cours stade expédition bassin Nord, Pdt div. var. cons. lavée, cat. I 40-75 mm, sac 10 kg téléphone sur audiotel au 08 92 68 67 82 (coût : 0,34_ la mn).
PLEUROTE France plateau 5,00 5,40 5,30

ENDIVES
Cours relevés par le Réseau des Nouvelles des Marchés centre de Lille
NORD / PICARDIE Expédition Hebdo - Valeur moyenne quotidienne. Les prix sont en Euros.
• Vous pouvez retrouver la cotation quotidienne
de l’endive Nord Picardie au stade expédition :
Cat.I 2 x 500 g : Cat.I 6/9 fruits Cat.I colis Cat.I sachet Extra colis Extra plateau
Date
le kg sachet 1 kg : le kg 5 kg : le kg 1 kg : le kg 5 kg : le kg 1 rg : le kg - sur le site internet :
www.Rnm.franceagrimer.fr, en souscrivant un
20/01 1,62 1,77 1,73 1,79 1,81 1,88 abonnement directement sur ce site,
21/01 1,56 1,65 1,69 1,72 1,75 1,80 - Par fax ou mail en souscrivant un abonnement
auprés du centre de Lille au 03 62 28 40 49.
22/01 1,56 1,65 1,63 1,65 1,75 1,80
• Vous pouvez également obtenir la cotation quo-
S. LEITENBERGER

23/01 1,54 1,64 1,61 1,62 1,72 1,76


tidienne de l’endive Nord Picardie au stade expé-
24/01 1,57 1,70 1,58 1,61 1,72 1,76 dition par un simple coup de téléphone sur audio-
tel au 08 92 68 67 82 (coût : 0,34_ la mn).
Moyenne 1,57 1,68 1,64 1,67 1,74 1,80
VI 31 JANVIER 2020

COURS ET MARCHES
➜ Productions animales
GROS BOVINS ENTREE-ABATTOIR BASSIN NORD-EST GROS BOVINS VIFS COTATION EUROP
du 20 au 26 janvier Au kg net :
JEUNES BOVINS 12 A 24 MOIS BŒUF GENISSES VACHES RETHEL 20 janvier
Viande hors Bl. Aqu. Charolaise Limousine Bœufs R - (-) - Génisses U 4,00 (=) ; R 3,70 (=) - Vaches U 3,65 (=) ;
En Viande R 3,35 (=) ; O - (-) - Jeunes bovins U 3,94 (-0,02)
Viande hors Bl. Aqu. Viande BI/Parth. Parth.
€/kg Mixte Lait Viande Mixte Lait mixte Mixte Lait
BI/Parth. Parth. + 350 kg - 10 ans - 10 ans - 10 ans - 10 ans ARRAS 23 janvier
net lait
+ 350 kg + 350 kg + 350 kg + 350 kg Bœufs E 4,90 (-) ; U 3,75 (=) ; R 3,55 (=) - Génisses E 5,40 (-) ;
U 3,85 (-) ; R 3,58 (=)  ; Vaches E 5,30 (=) ; U 3,70 (=) ; R 3,56 (=) ;
E - - - - - - - - - 5,44 - - - - -
Jeunes bovins U 3,87 (=)
U+ 4,04 (+0,01) 4,27 (-0,01) - - - - - - - - - - - - - SANCOINS 22 janvier
Génisses U - (-) ; R 3,72 (+0,02) ; Vaches U - (-) ; R 3,63 (+0,03) ;
U= 4,01 (=) 4,23 (+0,02) - - - - - 4,65 (+0,05) - 4,02 (-0,06) 4,79 (+0,01) - - - - Jeunes bovins U - (-) ; R - (-)

U- 3,98 (=) 4,11 (=) - - - - - 4,28 (=) - 3,98 (-0,04) 4,42 (-0,02) 3,83 (-0,03) 4,25 (=) - - FORGES-LES-EAUX 23 janvier
Bœufs U 3,77 (=) ; R 3,51 (-0,05) - Génisses U - (-) ; R - (-) ; O - (-) -
R+ 3,94 (+0,02) - - - - - 3,96 (-0,05) - 3,78 (+0,01) - 3,73 (=) 3,93 - - Vaches U 3,75 (=) ; R 3,50 (=) - Jeunes bovins U 3,95 (=) ; R 3,77 (=)
CHOLET 20 janvier
R= 3,79 (+0,03) - - - - - - 3,75 (=) - 3,68 (+0,02) - 3,66 (+0,01) - - - Bœufs U - (-) ; R - (-) - Génisses E 5,55 (=) ; U 4,29 (=) ; R 3,74 (+0,02) ;
Vaches E 5,02 (=) ; U 4,13 (=) ; R 3,69 (+0,01) ; O 3,35 (=) ;
R- - - 3,59 - - - - - - 3,54 (=) - - - 3,15 (+0,01) - Jeunes bovins E 4,12 (=) ; U 3,93 (=) ; R 3,81 (=)
Blondes d’Aquitaine :
O+ - - - - - 3,25 - - - - - - - 3,10 (-0,02) - Génisses plus de 350 kg : E - (-) ; U 4,30-5,10-4,88 (=) ;
R 3,55-4,25-3,95 (=)
O= - - - 3,23 (=) - 3,22 (-0,03) 2,86 (-0,03) - - - - - - 3,10 (=) 2,60 (-0,04) Vaches plus de 350 kg moins de 10 ans : E 4,97-5,12-5,02 (=) ;
U 4,28-4,90-4,70 (=) ; R 3,55-4,20-3,90 (=)
O- - - - 3,22 (=) - - 2,85 (-0,02) - - - - - - - 2,59 (-0,02) Jeunes bovins : E 4,22-4,65-4,30 (+0,02) ; U 4,04-4,20-4,15 (=)
P+ - - - 3,20 (+0,01) - - 2,84 (-0,02) - - - - - - - 2,58 (-0,02) BROUTARDS MOULIN-ENGILBERT
21 janvier
P= - - - - - - 2,83 (-0,02) - - - - - - - 2,55 (-0,02) < 200 kg : E- U- R-;
200-250 kg : E- U 3,04-3,22 R-;
P- - - - - - - - - - - - - - - -
250-300 kg : E- U 2,81-2,90 R-;
Légende : Niveaux d’engraissements retenus pour les jeunes bovins, bœufs, génisses et vaches : conformations E et U : niveaux 2 et 3 ; conformations R, O et P : niveau 3 300-350 kg : E- U 2,66-2,90 R 2,60-2,72 ;
Vaches limousines : l’insuffisance des effectifs ne permet pas d’effectuer des cotations selon les critères de FranceAgriMer. 350-400 kg : E- U 2,58-2,74 R 2,35-2,55 ;
L’ensemble des cotations nationales et régionales est disponible sur le site de France Agrimer à www.RNM.franceagrimer.fr 400-450 kg : E- U 2,46-2,66 R 2,37-2,53 ;
450-500 kg : E- U 2,34-2,53 R -.

BOVINS MAIGRES VEAUX DE BOUCHERIE


Moyenne hebdomadaire FranceAgriMer Moyenne hebdomadaire FranceAgriMer
Cotation de référence du 20 au 26 janvier Prix moyen pondéré aux 100 kg net : 588,5 (+2,6) du 20 au 26 janvier (€/Kg/carcasse)
(e/Kg/vif) E3 U3 R3 O3 BLANC ROSE TRÈS CLAIR ROSE CLAIR ROSE ROUGE
Limousins mâle 6-12 mois (250 kg) 3,21 2,89 2,55 – E U R O P E U R O P E U R O P E U R O P E U R O P
Limousins mâle 6-12 mois (300 kg) 3,05 2,74 2,45 –
Nord - - - - - - 7,71 6,86 5,98 - - 7,08 6,41 5,83 5,01 - 5,12 5,04 4,64 3,81 - - - 3,83 3,33
Limousins mâle 6-12 mois (350 kg) 2,88 2,63 2,50 –
Limousins femelle 6-12 mois (270 kg) 2,73 2,66 2,20 – Sud - - - - - - 8,81 6,56 6,21 4,89 - 7,95 6,31 5,96 5,03 - 6,31 5,42 5,34 4,52 - - - - -
Charolais mâle 6-12 mois (300 kg) – 2,69 2,40 – Cotation nationale - - - - - 9,89 8,37 6,76 6,10 4,88 9,06 7,63 6,37 5,88 5,02 - 5,94 5,16 4,85 4,13 - - - 4,14 3,49
Charolais mâle 6-12 mois (350 kg) – 2,62 – –
Charolais mâle 6-12 mois (400 kg) – 2,58 – –
MARCHE AUX BESTIAUX LE CATEAU EN CAMBRESIS 28 janvier MARCHÉ AU CADRAN
Charolais mâle 12-24 mois (450 kg) – 2,42 –
Effectif : - Cotation des veaux
Charolais mâle 12-24 mois (500 kg) – 2,29 – – 27 janvier
Cours reconduits de plus de 10 jours
Charolais femelle 6-12 mois (270 kg) – 2,56 – –
Charolais femelle 12-24 mois (400 kg) – 2,39 – – Mini Maxi Moyenne Variation Veaux Engraissement
Croisés mâle 6-12 mois (300 kg) – 2,69 2,56 – 59 - Avesnes-sur-Helpe - Desvres
R 2,27 3,52 3,42 -0,03
Croisés mâle 6-12 mois (350 kg) 3,00 2,62 2,47 – Amenés 155 à Haut Lieu.
Croisés mâle 6-12 mois (400 kg) – 2,58 2,40 – Vache O 2,37 2,47 2,42 -0,03
A la pièce
Croisés femelle 6-12 mois (270 kg) – 2,45 2,21 –
P 1,57 2,27 1,97 -0,03
Croisés femelle 12-24 mois (400 kg) – 2,40 2,10 – Veaux race Bleue et Croisés 80-320
U 3,47 3,67 3,57 -0,03
Génisse
VEAUX DE 8 JOURS A 4 SEMAINES R 3,22 3,52 3,37 -0,03
Gros veaux indemnes IBR 70-80

Moyenne hebdomadaire FranceAgriMer Très bons veaux non indemnes 70-80


R 3,17 3,37 3,27 -0,03
du 20 au 26 janvier
Bœuf O 2,57 2,77 2,67 -0,03 Bons 50-70
Moyennes nationales constatées sur le Foirail
• Mâle type viande : 161 (+5) ; Femelle type viande : 102 (+2) Moyens 10-30
P 1,57 2,27 1,97 -0,03
• Mâle type lait 40-45 kg : 29 (=) ; 45-50 kg : 56 (=) ; 50-60 kg : 81 (=)
• Femelle type lait 40-45 kg : — ; 45-50 kg : — ; 50-60 kg : — Taureau 2,20 2,95 2,65 = Petits inv.
E/Tête Mâles Femelles
supérieur > 70 kg < 60 kg 60-70 kg supérieur > 70 kg < 60 kg 60-70 kg
Charolais 448 400 198 295 392 336 162 245 PORCS
Limousin 539 495 250 397 467 393 205 318
Moyenne hebdomadaire FranceAgriMer
Blond d'Aquitaine — — — — — — — —
Rouge des Prés 480 435 195 300 440 355 150 250
du 17 au 23 janvier
€/Kg/Carcasse Classe E Classe S
supérieur < 60 kg 70-80 kg 60-70 kg supérieur < 50 kg 60-70 kg 50-60 kg Bretagne 1,65 1,73
Croisé race à viande 405 160 335 240 — 125 250 185 Centre, Haute et Basse-Normandie, Pays-de-Loire, Poitou-Charentes 1,67 1,76
Nord, Pas-de-Calais, Picardie, Ile-de-France, Lorraine, Alsace, Champagne, Ardennes 1,64 1,73
supérieur 50-65 kg 45-50 kg 40-45 kg supérieur 50-65 kg 45-50 kg 40-45 kg
Mixte Montbéliard 204 143 65 9 — — — — Cotations régionales du porc charcutier classe E - Entre parenthèses, évolution par rapport à la semaine précédente.
Mixte Normand 101 80 56 29 — — — — Classe E (nouvelle définition) : teneur en viande maigre (TMP) de 55% à moins de 60% (antérieurement : TMP de 55% et plus).
Classe S (introduite comme classe obligatoire par le réglement (UE) n°1308/2013) : teneur en viande maigre (TMP) supérieure ou égale à 60%.
supérieur < 40 kg 50-60 kg 45-50 kg 40-45 kg supérieur < 40 kg 50-60 kg 40-45 kg 40-45 kg
Croisé mixte 418 — 269 132 39 275 — 156 84 43 COTATIONS RÉGIONALES PORC-DÉCOUPE NORD-PICARDIE MARCHÉ DU PORC BRETON
Lait 96 — 81 56 29 — — — — — 22 - Plérin 23 janvier
Cours relevés par le Réseau des Nouvelles des Marchés centre de Lille Du 13 au 18 janvier
Présentés : 30 101
supérieur > 60 kg < 50 kg 50-60 kg supérieur > 60 kg < 50 kg 50-60 kg Prix net de ristourne, départ salle de découpe, hors taxes aux 100 kg.
Pièces provenant de carcasses de porc dont le pourcentage de muscle oscille entre Base 56 TMP 1,455 E (-0,049)
Croisé race laitière 339 252 91 164 257 166 60 106
49 et 60 pour cent. Quantités exprimées en tonnes. Base 56 TMP + charte
Lorsque seul le prix moyen est indiqué, il s’agit de la moyenne pondérée des prix relevés 1,475 E
qualité régionale (T)
La grande majorité des informations contenues dans ces pages sont réalisées avec le concours du quotidien
«Les Marchés» et l’hebdomadaire «La Dépêche». Toutes reproductions et communications sont interdites Les prix sont en «euro/kg», Prix Prix Variations Vendus au classement de
Prix 1,450 à 1,504 E
les quantités sont en «tonne» mini maxi moyennes prix départ élevage
moyen €
(sauf indications contraires) € € € Moyenne mobile 12 mois 1,522 E

Epaule : Ronde, sans gorge, Coches 194 vendues


brute non élaborée poids compris 2,00 2,39 2,18 -0,09 Moyenne départ élevage 1,261 E (-0,04)
entre 5,5 et 6,5 kg Fourchette départ élevage 1,252 à 1,269 E
Moyenne transportées 1,256 E (-0,03)
Jambon : Sans mouille, sans crosse, Fourchette transportées 1,253 à 1,259 E
2,69 3,17 2,71 -0,04
poids 10 kg environ 27 janvier
Présentés : 4 914
Longe : sans palette, sans travers, base 56 TMP 1,452 E (-0,003)
avec pointe, poids compris entre 3,18 3,35 3,31 -0,14
base 56 TMP + charte
9,5 et 10,5 kg 1,472 E
François d’Alteroche

qualité régionale (T)


Poitrine : Brute de coupe avec mouille, Vendus au classement de
1,449 à 1,468 E
sans plat de côtes d’épaule, 2,53 3,15 2,58 -0,07 prix départ élevage
poids compris entre 5,5 et 6,5 kg Moyenne mobile 12 mois 1,523 E
31 JANVIER 2020 VII
COURS ET MARCHES
➜ Productions animales ➜ Analyses des marchés
OVINS
Moyenne hebdomadaire FranceAgriMer Zone Nord
ŒUFS
Rungis
Poudre de lait : fermeté toujours

BREBIS Ciré Couvert
du 20 au 26 janvier
Couvert Sont pris en compte les œufs de la produc-
28 janvier de rigueur en ce début d’année
tion communautaire de la catégorie «A» en Le marché de la poudre de lait asiatique sont également au ren-
U - - -
colis de 360, sauf pour le calibre TG (+73 g). écrémé a démarré l’année sur dez-vous. Cette tendance devrait
- 30 kg R - - + 30 kg - Cours hors taxe en Euro/.
une note dynamique. Les cours se poursuivre malgré la hausse
O - - - Très gros (+73 g) les 100 pièces 9,05 e restent ferme sur le marché fran- saisonnière de la production, les
AGNEAUX Ciré Couvert Couvert Gros (63-73 g) les 100 pièces 8,59 e çais comme sur le marché mon- stocks au niveau européen étant
16 U 7,69 7,53 19 à 7,43 Moyens (53-63 g) les 100 pièces 8,00 e dial. La demande, supérieure vides, les disponibilités sont li-
à 19 kg R 7,00 6,94 22 kg 6,83 Petits (-53 g) les 100 pièces - à l’offre, est notamment tirée mitées. En beurre, le marché est
O 5,98 6,25 6,32 par un marché tonique à l’ex- peu évolutif. Du côté de la crème,
Parthenay 22 janvier VOLAILLES port. Les envois en direction du le marché est proche de l’équi-
BREBIS E Variation E Variation Marché de Deinze Moyen Orient et de l’Afrique du libre, la demande française et à
U 1,00 +0,10 plus de 1,20 +0,10 22 janvier Nord, en prévision du Ramadan, l’export est jugée bonne par les
moins de 60 kg R 0,70 = 60 kg 0,75 = Prix e/100 kg Evolution sont satisfaisants. La demande opérateurs de la filière.
O - - - - Poulets (belplume y 85-87 = export vers la Chine et le sud-est Chloé Charlot (Les Marchés)
compris)
AGNEAUX E Variation E Variation
Poules brunes 16-18 +2
E 4,00 = 3,95 = Évolution de la cotation spot du beurre vrac
U 3,70 = 38 à 3,50 = Poules blanches 9-11 +2 en euros/tonne, par semaine 2017/18
- 38 kg R 3,10 = 44 kg 3,05 = Reproductrices 41-43 +1 6200
(poids vivant moins 2%) 2018/19
O - - - -
Tous les prix sont côtés hors TVA
Gras U.R.O 5560 2019/20
Sancoins 22 janvier Min de rungis
brebis de réforme E Variation E Variation prix HT kg/net 24 janvier
4920
U - - plus de 1,20 -0,01 Mini e Maxi e
- 60 kg R - - 60 kg 1,05 +0,09 Pintades label France 4,70 5,70
4280
O - - - - Poulets entier France
2,10 2,50
standard prêts à cuire
AGNEAUX E Variation E Variation
Poulets entier France label 3,60 4,70 3640
E - - - -
Poules France standard 1,90 2,15
-38 kg U 3,60 +0,01 38 à 3,58 -0,01
Coqs France standard 2,15 2,40 3000
R 3,46 -0,02 44 kg 3,26 -0,20 41 43 45 47 49 51 1 3 5
Canards entier de Barbarie Source : Atla - élaboration Les Marchés
O - - - - 3,80 4,20
3 kg et +

CHEVAUX > Ces pages de cours et cotations sont une co-pro-


Commentaires FNB de la situation et des perspectives
duction des journaux de Picardie (l’Agriculteur de
Moyenne hebdomadaire FranceAgriMer
 du 20 au 26 janvier
l’Aisne, l’Oise Agricole, l’Action Agricole Picarde) ; de marché
Champagne-Ardenne (Agri-Ardennes, la Marne
(E/Kg/Carcasse) Agricole, la Revue Agricole de l’Aube, l’Avenir
Bovins finis ATTENTION : pas de commentaire FNB de la situation et des perspec-
Extra Bon tives de marché gros bovins finis cette semaine.
Animaux jeunes Agricole et Rural de Haute Marne) ; Centre Ile-de-
France (Horizons éditions Eure-et-Loir, Loir-et-Cher, INFORMATION : Les éleveurs dénoncent toujours les modalités de formation des prix
Laitons légers clair — —
Seine-et-Marne, Ile-de-France) ; et du Nord-Pas-de- qui ont pour seul objectif de conserver des niveaux de cotations les plus bas possibles.
Poulains lourds foncé — — Ces modalités consistent à déterminer un prix de base (communiqué à FranceAgriMer
Calais (Terres et Territoires). pour les cotations) puis un complément de prix versé plusieurs semaines après l’abat-
Chevaux d’âges
La grande majorité des informations contenues tage (non communiqué à FranceAgriMer). Elles s’appliquent tout particulièrement aux
Races légères < 360 kg — — bovins valorisés « Eleveur & Engagé ». Les cotations publiées par FranceAgriMer ne
dans ces pages sont réalisées avec le concours
Races lourdes > 360 kg — — du quotidien «Les Marchés» et l’hebdomadaire reflètent donc pas la réalité de la valorisation des bovins à l’entrée abattoir
* Prix rendu à la frontière italienne. Entre parenthèses, variation par rapport à la semaine précé- «La Dépêche». Toutes reproductions Bovins maigres (au 27 janvier) : Cours reconduits.
dente. Moyenne nationale des prix des carcasses. Origine France entrée abattoir (Hors taxe) et communications sont interdites

➜ Analyses des marchés des productions animales

Miel :
une très bonne année 2018
La récolte de miel 2018 a été la + 5 %) mais ils ne produisent que chiffre est passé à 72 % en 2018. miel ont reculé dans leur en- miel, celle de gelée royale a re-
plus importante depuis la créa- 23 % du miel français, alors que Un chiffre un peu moins élevé semble en 2018, à 32 205 t, (- 8 %). culé de 4 % en 2018, à 2 903 kg.
tion de l’observatoire de la pro- le s644 apiculteurs qui possèdent qu’en 2017 (75 %) à relier avec la L’Espagne ne regagne pas sa Peu d’apiculteurs en produisent
duction de miel et gelée royale plus de 400 ruches comptent hausse de la production. place de premier fournisseur car il faut un savoir-faire parti-
par FranceAgriMer en 2014. pour 38 % de la production. A perdue en 2017 et reste deu- culier, c’est un produit technique
Mais la France reste loin d’être noter, l’essor du bio : en 2018, La majeure partie du miel xième, avec 17 % des volumes, et qui engendre de nombreuses
autosuffisante et importe plus de 10,3 % des apiculteurs étaient consommé en France derrière l’Ukraine (18 %). manipulations de ruches. 43 %
la moitié de sa consommation. certifiés bio ou en conversion a est importée Suivent, à égalité 10 % chacune, de la gelée royale produite était
Avec 27 736 tonnes de miel pro- atteint 10,3 % pour une produc- 39 % du miel français est com- la Chine et l’Allemagne. Quant bio. Les autres produis de la
duites, l’année 2018 «est consi- tion de miel biologique estimée à mercialisé en vente directe, c’est aux exportations, elles restent ruche sont le propolis, la cire et
dérée comme une très bonne an- 2 857 t, soit une hausse de 57 % de loin le principal débouché sur leur tendance décroissante le pollen, ils sont essentiellement
née pour l’agriculture française», entre 2017 et 2018. des apiculteurs devant la vente enregistrée depuis 2016, à 4 401 t commercialisés par les apicul-
se réjouit FranceAgriMer, qui 26,2 % de la production fran- aux conditionneurs (10 %) et la (-13 %). teurs de plus de 50 ruches.
rappelle que 2017 était une an- çaise était du miel toutes fleurs, grande distribution (7 %). La A l’inverse de la production de Virginie Pinson (Les Marchés)
née moyenne (19 788 t) et 2016 une part en repli de 9 % sur un catégorie «autres» qui regroupe
une mauvaise année (16 099 t). an. Les autres miels les plus l’autoconsommation, les dons, Production de miel dans les principales régions de France
Les causes cette améliorations répandus sont celui d’acacia la vente à des proches, les ventes en tonnes en 2018
5000
sont à rechercher du côté des (14,9 %), de colza (10,4 %) et de en épicerie fines ou à des restau-
conditions météorologiques, montagne (10,1 %). rants confirme son bon score de
plus favorables notamment dans La tendance des apiculteurs à 2017 (25 % du miel contre 12 % 4000
Nord Est. La pression du frelon davantage conditionner en pot en 2016).
asiatique semble avoir été mieux leur miel eux-mêmes s’est confir- Concernant les ventes, la grande 3000
contrôlée et les apiculteurs bé- mée en 2018. 58 % du miel était distribution domine, avec 55 %
néficient d’un meilleur accom- concerné en 2016, 74 % en 2017 des ventes de miel. L’origine
2000
pagnement, ils sont donc plus et 77 % en 2018. Le condition- France ne compte que pour 6 000 t
efficaces. Il y a aussi davantage nement permet une meilleure et 77,3 millions d’euros, contre
d’apiculteurs, qui ont mis da- valorisation du miel et un re- 9 100 t et 90,3 millions d’euros 1000
vantage de ruches en production venu plus régulier aux apicul- pour les miels importés. Dans
(965 368 ruches, +3 %). La caté- teurs. Ceux possédant plus de l’ensemble les ventes ont reculé 0
gorie d’apiculteurs qui augmente 50 ruches en sont convaincus, ils de 6 % en volume. C’est le miel Auvergne- Occitanie Grand Est Nouvelle PACA Bourgogne
le plus est celle des moins de étaient 59 % à conditionner en liquide qui est le plus vendu. Rhône-Alpes Aquitaine Franche-Comté
Source : Observatoire de la production de miel - FranceAgriMer : élaboration Les Marchés
50 ruches (52 508 personnes, pot leur production en 2014, ce Les importations françaises de