Sunteți pe pagina 1din 492

Dictionnaire des locutions de

l’arabe dialectal algérien


© Editions ANEP
ISBN : 978-9947-21-578-4
Dépôt légal : 4629-2012
Mohamed Nazim AZIRI

Dictionnaire des locutions de


l’arabe dialectal algérien

Editions ANEP
Introduction

Que reste-t-il de l’arabe dialectal algérien, ou l’arabe parlé


par nos aïeux ? Une question qui nous interpelle tous, eu égard
à l’importance de la langue dans la dimension identitaire d’un
peuple. La réponse se trouve certainement dans nos conversations
quotidiennes, car à écouter nos discussions et nos échanges de
propos, on se rend vite compte de l’ampleur du changement,
ou plutôt de la détérioration subie par notre façon de parler
et de s’exprimer. En effet, il est très facile de relever que la
«langue» que nous utilisons entre nous pour communiquer est
un mélange hétéroclite d’arabe et de français et dont le résultat
donne une sorte d’imbroglio linguistique, ne répondant presque
à aucune règle grammaticale. Des constructions syntaxiques
introduisant des verbes français et des sujets en arabe sont
devenues très courantes sans parler du recours aux caractères
latins pour formuler des phrases en arabe. Cette situation est
d’autant plus inquiétante qu’elle touche surtout les nouvelles
générations, qui pourront un jour, et au rythme imposé par les
nouvelles technologies de l'information, ne plus savoir à quoi
ressemblait jadis la langue des aïeux.
Pourtant, l’arabe algérien, de par la richesse de sa matière, la
diversification de ses accents, n’a cessé de susciter l’intérêt des
orientalistes et des linguistes venus en Algérie et dans d’autres
pays de l’Afrique du Nord, approfondir leurs connaissances en
langues sémitiques, et dont l’arabe parlé est une composante
essentielle. Sinon, comment expliquer le nombre important

5
d’ouvrages (dictionnaires, livres de grammaire ou articles
publiés dans des revues aussi prestigieuses que le Journal
asiatique, les Annales algériennes ou la Revue africaine) qui
lui ont été consacrés. Un travail laborieux qui a enrichi la
bibliographie dans le domaine de l’arabe algérien, permettant
ainsi de conserver ce patrimoine, ne serait-ce que sur du papier.
Parmi les auteurs engagés dans cette grande aventure
linguistique, il y a lieu de citer les plus connus et dont les travaux
constituent, à plus d’un titre, des références, comme Marcelin
Beaussier, Bencheneb, Dozy, Bresnier, Roland de Bussy, Lentin,
Cherbonneau, Marçais et Delaporte. Il est cependant certain que
Marcelin Beaussier, l’auteur du Dictionnaire pratique arabe-
français, contenant tous les mots employés dans l’arabe parlé
en Algérie et en Tunisie, est, de l’avis même des spécialistes,
l’auteur dont l’ouvrage est devenu la référence incontournable
en matière d’arabe dialectal algérien en particulier et maghrébin
de façon générale.
Le dictionnaire de Marcelin Beaussier couvre, par la densité
de sa matière, plusieurs régions, même au-delà de nos frontières.
L’ouvrage, paru pour la première fois en 1878, chez Bouyer à
Alger, se distingue surtout par la richesse de sa matière, car
disposant de plus de 30 000 mots, sans parler des nombreuses
locutions et expressions qu’il contient, facilitant l’utilisation ou
la compréhension exacte des termes.
Constituant la principale source ayant servi à l’élaboration du
livre que nous mettons entre les mains du lecteur, le travail de
Beaussier est sans égal en la matière, il est recommandé d'autant
qu’il a été rédigé suivant une méthodologie très laborieuse.
En effet, l’auteur, profitant d’un très long séjour en Algérie en
tant qu’interprète de l’armée coloniale, a effectué un travail de
collecte étalé sur plus de 27 ans. Cette caractéristique donne à
son œuvre un atout considérable, celui de la pureté, car il est plus
qu’évident que la langue parlée il y a un siècle retrace fidèlement
le parler arabe des populations algériennes de cette époque.

6
L’autre atout majeur qui vient justifier le caractère
exceptionnel du travail de Beaussier est sans doute la révision
dont il a fait l’objet par Mohamed Bencheneb, auteur algérien
de plusieurs ouvrages sur le patrimoine linguistique algérien,
notamment sa thèse de doctorat intitulée, Mots turcs et persans
conservés dans le parler algérien. Son travail (révision du
dictionnaire de Beaussier) est paru à Alger, chez Jules Carbonel,
en 1931. La nouvelle édition du dictionnaire de Beaussier
se voit alors renforcée par plusieurs termes et expressions
qui n’ont pas été mentionnés auparavant. Dans la préface de
l’édition 2006, Jérôme Lentin écrit à propos de la révision de
Mohamed Bencheneb : «C’est véritablement à un nouveau
dictionnaire qu’on a désormais affaire, car le savant algérien
l’a considérablement enrichi.»
Autre travail qui mérite une attention particulière, le
dictionnaire écrit par Reinhardt Dozy. Bien que cet ouvrage
ne soit pas propre à l’Algérie et au Maghreb, il dispose d’une
grande matière qu’on retrouve également dans l’ouvrage
de Beaussier. L’édition, traduite en arabe et commentée par
Salim el-Nuaâimi, donne un grand nombre de références
bibliographiques ; elle m’a été d’une grande utilité dans
la comparaison et la vérification des mots figurant dans le
Beaussier et son supplément de Lentin. D’autres auteurs, dont
les recherches ont considérablement avancé la dialectologie
maghrébine, ont abordé le thème de l’arabe dialectal algérien, il
s’agit notamment de Norbert Tapiéro avec son Manuel d’arabe
algérien moderne. Des études ont également été consacrées
à l’arabe parlé dans différentes régions d’Algérie, cette fois-
ci dans un volet phonétique plus approfondi. On citera,
notamment, William et Philipe Marçais qui consacreront des
ouvrages au parler arabe de Jijel, celui des Ouled Brahim et
Tlemcen. Parmi les livres les plus récents, il y a lieu de citer
le dictionnaire arabe algérien-français, Algérie de l’Ouest, de
Jihane Madouni-Lapeyre, un ouvrage publié en 2003.

7
L’arabe algérien étroitement lié à l’arabe littéral
Au moment où des voix s’élèvent pour affirmer, sans
arguments fondés, que l’arabe algérien n’a aucun lien avec
l’arabe parlé au Moyen-Orient, il est nécessaire de montrer que
le patrimoine que nous partageons avec d’autres peuples du
Maghreb est étroitement lié à l’arabe classique, même si les
mots ont subi des altérations dans leur prononciation et leur
forme.
Des termes ayant conservé leurs formes originelles, on en
trouve d’ailleurs plusieurs, alors que d’autres sont devenus
propres à l’arabe algérien. À titre d’exemple ‫َســك َرت علــي الضرســة‬
ma dent s’est calmée, est une formule assez rare. Dans l’arabe
classique l’on trouve en effet une acception peu connue du
verbe ‫ ســكر‬, qui est loin du sens que nous connaissons et relatif
à l’ivresse, mais conservée dans le parler algérien. On dit ‫س َكرت‬
‫ الريح‬le vent s’est calmé. L’authenticité et l’originalité de l’arabe
algérien sont démontrées également par d’autres termes qu’on
ne retrouve pas dans les dictionnaires de l’arabe classique,
même les plus connus comme Lissan Al-Aarab d’Ibn Mandor.
Ces termes sont mentionnés en revanche dans les travaux de
Landberg, un éminent spécialiste de l’arabe parlé en Arabie ;
ainsi, le verbe ‫ برطــع‬fuir, filer chez Beaussier. Le même sens
et la même prononciation sont relevés par Landberg. Le mot
‫باســل‬
ِ également signifie, dans tous les dictionnaires arabes,
courageux, mais possède une autre signification chez les
tribus du Hadramut qui lui attribuent le sens d’insipide. Cette
acception, rapportée aussi par Landberg, est celle que nous
retrouvons chez nous, probablement du fait de la présence de
tribus bédouines originaires du Yémen, le cas des Banou Hilal.
Il est cependant important de mentionner que l’arabe dialectal
algérien a gardé d’autres mots d’origines différentes – italienne,
espagnole et turque –, et ce avant même l’avènement du
colonialisme français qui y introduira par l’usage et l’invasion
culturelle plusieurs mots dans différents domaines.

8
Les expressions et les locutions qui figurent dans cet ouvrage
proviennent principalement du dictionnaire de Beaussier et
son supplément de Lentin en plus des ouvrages cités dans
la bibliographie. Afin de permettre au lecteur une meilleure
compréhension des définitions, plusieurs d'entres elles ont été
revues et mises à jour dans un français simplifié. Les locutions
sont citées suivant un ordre alphabétique des racines, une méthode
adoptée par les grammairiens et linguistes arabes et reprise par
plusieurs auteurs comme Kazimirski, Beaussier, Lentin, Dozy.
Pour faciliter la compréhension de certains termes et montrer leur
lien étroit avec l’arabe littéral, j’ai mentionné leur signification
dans les dictionnaires classiques et accompagné certains mots
de leur étymologie. Cet ouvrage a donc pour objectif de faire
connaître ce patrimoine aux lecteurs algériens et étrangers. Il
sera certainement d’un grand apport, notamment aux scénaristes
désireux de rendre leurs textes et dialogues plus fidèles au parler
algérien.

9
‫ا‬
‫ابى‬
‫ َما بَا ِشي‬ : il a refusé, en arabe littéral ‫أىب‬ signifie dédaigner.
ِ ‫ما با‬ : il a refusé de venir.
‫يجي‬ َ َ
‫اجل‬
‫ال‬ْ ‫يج‬ ِ ِ ِ
َ ‫ َعيّ ْن ت‬ : fixer un délai, un terme ‫يج ْال‬
َ ‫ ت‬et ‫يج ْال‬
َ ‫ م‬de l’arabe littéral
‫َج ٌل‬
َ ‫ أ‬époque, durée de temps fixée d’avance, échéance, rendez-vous.
‫ال‬ْ ‫يج‬ ِ
َ ‫أ ْعطَى ت‬ : accorder un délai, du temps.
‫األج ْل‬ ِ ِ
َ ‫كي يجي‬ : quand viendra le moment de la mort.
‫اخذ‬
‫ َماتَا ٌخ ْذ ِشي َعلَى َكالَ ُمه‬ : ne t’arrête pas à ce qu’il dit, n’accorde pas une
grande importance à ces propos, on dit aussi ‫يه‬ ِ
ْ ‫اخ ْذ ْشي َعل‬
ُ َ‫ َما ت‬.
‫يحة‬َ ‫خ َذا طَ ِر‬ : il a pris une raclée, on dit aussi ‫خ َذ ُاهم‬.
‫ ُخ ْذ الطَّ ِري ْق‬ : passe ton chemin, ‫ خ َذا الطَّ ِريق‬il s’est mis en route.
‫اي‬
ْ ‫الر‬َّ ‫خ َذا‬ : il s’est rangé à l’avis de, il a obéi.
‫الح َّمة‬ ِ
َ ‫ َخاذي‬: se dit d’une personne qui fait une fièvre.
11
Dictionnaire des locutions de l’arabe dialectal algérien

ِ
ْ َ‫ َخاذي بِ َخاطَ ْر الن‬ : complaisant, qui montre une largesse d’esprit le
‫اس‬
poussant à accepter les caprices des gens.

‫خ َذا بِ َخاط ُْره‬ : il s’est montré complaisant envers.


ْ‫أ ْعطى ما ْخ َذ ْة ال َخاطَر‬ : donner par-dessus le marché, en abondance.
‫يَا ُخ ْد األ َْريَا‬ : il prend de l’air, ‫ األريَا‬de l’italien aria.
‫اك‬
ْ ‫اش خ َذ‬ ْ ‫ َو‬ : qu’est-ce qui te prend ? Qu’est-ce que tu as ?
 ‫ادى‬

ِّ َ‫أَ ّدي ْسـاَِمي ل‬ : faites mes compliments à monsieur, transmettez


‫ســي‬
mes salutations à monsieur.

‫اب‬
ْ ‫اج‬
َ ‫ َماأَدَّى َو َم‬ : il ne faut pas en faire cas, ça ne change pas grand-
chose à la situation.

‫ ما أدَّاك لَه‬: ne t’y frotte pas. 


‫َّاك‬
ْ ‫اع ْن َد ْك َماأَد‬
َ ‫ َم‬: tu n’as rien à faire là-bas.
‫َّاك‬
ْ ‫اش أَد‬ْ ‫ َو‬: qui t’as poussé à y aller ? Qui t’a poussé à faire cela ?
‫اش أَدَّانِي‬ْ ‫ َو‬ : qu’est-ce qui m’a pris à faire ça ?
‫َّاها َح ْرفَة‬
َ ‫أد‬ : il s’en ai fait un métier.
‫ين تَ ِدي َه ِذي الط ِري ْق‬ ْ ‫ ِو‬ : où mène ce chemin, cette route ?
‫يب‬ ِ
ْ ‫يَدِّي َو يَج‬ : indiscret, personne qui répète des choses qu’il conviendrait
de taire, rapporteur, on dit ‫ني النَاس‬ ِ ‫ ي ِدي و َِي‬.
ْ ْ ‫يب ب‬ ْ َ
‫اخ‬
‫ َما َع ْن ُده َشيء ُخوْه‬ : il n’a pas son égal, nul ne lui est comparable, on dit
aussi ‫وه‬ ِ
ْ ‫ َما َكانْشي ُخ‬. 
‫ـش ُخــوْه‬ ْ ‫صيبـ‬ ِ َ‫مــا ت‬ : tu ne trouveras pas son pareil, son équivalent. Le mot
َ
‫ ُخ ْوه‬qui signifie littéralement son frère désigne aussi l’équivalent, l’égal.
12
Dictionnaire des locutions de l’arabe dialectal algérien

‫ريَـاْل ب ُخــوْه‬ : un réal (ancienne monnaie espagnole) apporte un autre, faire


un gain de cent pour cent. 
‫ـوك‬
ْ ‫أنَــا ُخـ‬ : littéralement, je suis ton frère ; expression utilisée souvent
pour prier une personne en lui demandant une faveur. Le deuxième sens
exprime l’étonnement que suscite une nouvelle, ou un fait difficile à croire.
‫يَ ِخ ّي‬ : forme abrégée de ‫ يَا ِأخي‬quel, quelle, quels ; ne s’emploie pas seul,
on dit par exemple ‫ َيِّي حالَة‬quelle situation ! ‫اد ْم‬
َ َ‫ َيِّي بـَن‬quel être humain !
َ
‫اخر‬
ِ ‫فِي آخر‬ : à la dernière extrémité, aux abois on dit aussi ‫علَى اآلخر‬.
‫الضيـََقة‬ ْ َْ
‫ َنه ْار آ ٌخ ْر‬ : un autre jour, une autre fois.
‫يب َل ْخ َرة‬ ِ
ْ ‫يَج‬ : personne qui a tendance à dramatiser les choses, un alarmiste.
‫اآلخرة‬
َ ‫و‬ : finir par, ex : ‫ك‬ ْ َ‫اآلخرة ن ُقول ل‬
َ ‫ و‬pour en finir, je te dirai.
‫آخر َتهــا‬
َ  : finalement, après tout, ex : ‫ـوت‬ ْ ‫آخرهتـَـا ُمـ‬
َ après tout, on finit tous
par mourir.

‫ار‬
‫ َأرا‬ : donne, de l’arabe littérale ‫أِرِن‬.
‫أ ََرا تْرا ْن‬ : voyons, faites voir, on dit, aussi ‫وف‬
ْ ‫نش‬
ُ ‫ َاأر َاتر‬.
‫ارض‬
‫َرض‬
ْ ‫قـََع ْد َعلَى األ‬ : rester, demeurer sur le carreau, sur la place.
‫َرض‬
ْ ‫ات َعلى األ‬ ْ ‫ َم‬ : il fut tué sur le coup.
‫ك‬ْ‫ض‬
َ ‫أقـْعُ ْد َعلى أ َْر‬ : reste là, reste en place.
‫يحة‬ ِ ُ ‫أَر‬: il a l’allure rapide et stable, en parlant d’un cheval.
َ ‫ضه صح‬ ْ
‫األرض‬ ِ ْ ِ‫ط رجل‬
ْ ‫يك في‬ َ ّ ‫ َح‬ : garde les pieds sur terre, sois réaliste, soit modeste.
13
Dictionnaire des locutions de l’arabe dialectal algérien

‫ازى‬
ّ‫علي‬
َ ‫أزِّى‬ : va-t'en, laisse-moi.
ْ‫ أ ّزي ال ِهيه‬: éloigne-toi, va là-bas, fais place !
‫ َأزى لِيـ ْه‬ : se dit d’une personne surprise par quelque chose, on prononce
aussi ‫ـاز لِيــه‬َّ ‫تَـ‬
‫الشر‬َّ ‫ َأزى ليه‬: le malheur l’a surpris.
‫اس‬
‫اس‬ ِ
ْ ‫اس َوالَ َر‬
ْ ‫الس‬
َ ‫ َمافي ْه‬ : cela n’a ni queue ni tête, insignifiant.
‫يح‬ ِ ‫ ساسه‬: il a une base solide.
ْ ‫صح‬ َ ُ َ
‫اش‬
‫يك‬ْ ِ‫أش ب‬ ْ : qu’avez-vous ?‫ أش‬de l’arabe littéral ‫أي َشيء‬ ُّ .
‫آش َع ْندي فِي ْه‬ ْ  : que m’importe, qu’est-ce que cela me fait.
‫آش َكايَ ْن‬ : qu’y a-t-il ? On prononce aussi ‫اش َكايَ ْن‬ ْ ‫ َو‬.
‫آش ُكــو ْن‬ ْ  : qui ? Qui est-ce ? Qui frappe à la porte ? On prononce pour
abréger ‫ن‬ ْ ‫ش ُكو‬. 
‫ف‬ ْ ‫آ ْش ُكو ْن يـَْع َر‬ : qui sait ? On dit également ‫ف‬
ْ ‫عر‬
َ َ‫ش ُكو ْن ي‬.
‫آش َم ْن‬ ْ  : quel, quels, quelle, quelles, ex :‫أش َم ْن َر َجل‬
ْ quel homme ?
‫ك‬ ْ َ‫آش َحال‬ ْ  : comment allez-vous ?
‫أ ْشــنُو‬ : qu’est-ce que c’est ? On dit aussi ‫ َو ِاشــي ُهـ َـوا‬,‫أشنـْ ُهو‬
َ  de l’arabe
littéral ‫شــيء ُهــو‬ َ ‫أي‬
ُّ .
‫أش ـ ْه فِي ـ ْه‬
َّ  : c’est bien fait pour lui, il mérite ce qui il lui arrive, on dit
aussi ‫ت ـَّـزه فِيــه‬.
َ
14
Dictionnaire des locutions de l’arabe dialectal algérien

‫اصل‬
‫َص ْل‬
َ ‫ َولي ْد أ‬ : homme de bonne famille, noble, honnête.
‫أع‬
‫أعَّى َما‬ : pas encore, c’est l’équivalent de l’expression ‫ َم َاز ْال َما‬.
‫اكل‬
‫نَارتَا ُك ْل‬ : un feu dévorant.
‫بـََقى يَا ُك ْل فِي قـَلْبَه‬ : se ronger le cœur.
‫ض‬ ْ ‫أَ َك ْل األ َْر‬ : dévorer l’espace.
‫أَ َك ْل ال ُد َخا ْن‬ : chiquer, manger, dévorer, dépenser, dilapider.
‫صى‬ َ ‫الع‬َ َ‫ َكال‬ : recevoir des coups de bâton.
‫يحة‬َ ‫ َكالَ طَ ِر‬ : il a pris une raclée, une correction, une volée de coups, il a
subi une cuisante défaite.
‫ين‬ ِِ
ْ ‫ َكالَ بَالْعين‬ : dévorer des yeux.
‫شوفَة‬ ُ ‫ َكالَ بَال‬ : dévisager.
‫العُو ْد َجاء يـَْت َكالَى‬ : le cheval arrive en dévorant l’espace.
‫الـ َـوا ْد َجــاء يـَْت َكالَــى‬ : la rivière arrive en mugissant, grossit toute à coup,
on la voit arriver.
‫ َكالِي اللَّ َح ْم‬ : carnassier, mangeur de viande.
‫ـاس‬
ْ ‫ع النَـ‬ ْ ‫ َكالِــي متَــا‬ : se dit d’une personne qui prend illicitement le bien
d’autrui, concussionnaire.
‫كل ْه َما ْكلَة‬
َ  : il n’en a fait qu’une bouchée.
‫ص ْار يَا ُك ْل َما ْكلَة‬
َ ‫البح ْر‬
َ  : la mer devient terrible, très agitée.
‫ش َع ْر‬
ّ ‫ َمتّ َك ْل ال‬ : celui dont les cheveux sont tombés, pelé.
‫وحــو‬ُ ‫ َكالَ ُر‬ : personne qui tend à se mettre en colère, qui s’irrite, qui
entretient une polémique, le plus souvent pour une raison quelconque.

15
Dictionnaire des locutions de l’arabe dialectal algérien

‫آل‬
ِ
ْ ‫ َم ْن غ ْير تَا ِو‬ : sans grâce, sans goût, inconsidérément.
‫يل‬
ْ ‫ َد ْارتَا ِو‬ : il a assuré son avenir ‫اويل‬
‫يل‬
de me tirer d’affaire.
ْ َ‫أ َْع َم ْل ِل ت‬  trouve-moi un moyen
‫ـل‬ ‫ـل تَا ِويـ‬
ْcombiner, ْ ‫ َمـ‬trouver
‫ َع‬ : prendre des engagements, s’arranger, composer,
un moyen.

ُ ‫ت ـَ َّـو ْل ُر‬ :
‫وحــه‬ se disposer, s’apprêter, se préparer, prendre ses
dispositions.

‫اال‬
‫إالَّ َما‬ : avant de, ex : ‫يس‬ ِ ِ
ْ ‫يس إالََّما تق‬ْ ‫الَتغ‬ il faut réfléchir avant d’agir.
‫ ّإل َو‬ : tout à coup, voici que, ex : ‫ إالَّ و يـَنـََّڤ ْز‬, tout à coup il saute.
‫لي‬
َّ ‫واش َع‬ ْ ‫ ّإل‬ : passable, ni bon ni mauvais.
‫إِالَّ بَا ْه‬: à l’instant, ex : ‫يت‬ ِ
ْ ‫ إالّ بَ ْاه ج‬j’arrive à l’instant.
‫ إال‬: si, à condition que, ex : ‫إال َحبِيت‬  si vous voulez.
‫ألِّــي‬ : celui, celle, ceux, lequel, lesquels, laquelle, qui, ce que, ce qui,
celle qui, ceux qui. Ex : ‫ـت‬ ْ ‫ ِّأل َحبِّيـ‬, celui, celle que tu veux.
‫ألِّــي َكان‬ : quelconque, quel que ce soit, quoi que ce soit, quel qu’il
soit, ce qu’il y aura.

‫بالِّي َكا ْن‬ : à quel prix que ce soit, coûte que coûte.
‫اما‬
‫ َأمــا‬: quel, quelle, quels ‫ َأمــا‬possède la valeur d’un interrogatif suivi
le plus souvent par un affixe ex :  ‫ أمــا ِهــي‬, ‫ أَمــا ُهــو‬lequel, laquelle.
َ َ َ
‫ َأما ِخ ْير‬ : qu’est-ce qui vaut le mieux ?
‫ َّأم َال‬ : donc, alors, dans ce cas-là on prononce aussi ‫يك‬ ْ ِ‫ َمالَت‬.
16
Dictionnaire des locutions de l’arabe dialectal algérien

‫امن‬
‫ َمــا يـَتَ َامـ ْـن ِشــي‬ : il n’est pas digne de confiance, on ne peut avoir confiance
en lui.
‫ض ْع األ ََما ْن‬َ ‫ ُمو‬: abri, refuge, lieu de sûreté.
‫فِي َأما ْن‬ : à l’abri, en sûreté, à couvert du danger.
‫ان اهلل‬ ِ ‫فِي أم‬ : adieu.
َ
‫ ُرو ْح فِي َأما ْن اهلل‬ : allez à la grâce de Dieu.
‫ َعلِي ُكـ ْـم أ ََمــا ْن اهلل‬ : le pardon de Dieu est sur vous, vous êtes pardonnés,
ayez confiance.

‫أَ ْعطَى األ ََما ْن‬ : amnistier, accorder le pardon.


‫ب األ ََما ْن‬ ْ َ‫طَل‬ : demander quartier, crier miséricorde, demander à capituler.
‫بـَِّريَ ْة األ ََما ْن‬ : lettre d’amnistie, de pardon, sauf-conduit.
‫أ ََمانَ ْة اهلل‬ : je vous prie, je vous en prie, ayez la complaisance de, de grâce.
‫أو‬
‫آو‬ْ  : ah bon ! Allons donc ! ; pour exprimer un étonnement.
‫آوا ْه‬
َ  : ah non !
‫ ْأوَما‬ : combien  y en a ?
‫أي‬
‫أيَّا‬ : s’emploie comme exclamation.
‫أيَّــا‬ : viens, pour le féminin on dit ‫ـاي‬ ْ َّ‫أَيـ‬, et ‫أَيـَّ ْـاو‬, pour le pluriel. ‫أرو ْاح‬
َ ‫أيَــا‬
allez viens, ‫ج‬ ْ ‫أخـ ُـر‬
ْ ‫ أيـَـا‬allez sors.
‫أي َواهلل‬ ْ  : s’emploie pour contester un fait, un geste. On abrège souvent
avec ‫ اي ـْـوا‬ou ‫أيــا‬.
َ َ
‫أَيَّا َوتـَْرا ْن‬ : tout compte fait.
17
Dictionnaire des locutions de l’arabe dialectal algérien

‫ايس‬
‫ـاس‬
ْ ‫قَطَـ ْـع األيَّـ‬ : il a perdu espoir, ne plus garder espoir, de l’arabe
littéral ‫يئــس‬
َ َ
‫ـاس فِيـ ْه أَ ْكث ـَ ْـر ِمـ ْـن الطَّ َمـ ْـع‬
ْ ‫األيَّـ‬ : il y a plus de crainte que d’espoir, il est
dans un état désespéré.

‫ايه‬
‫اس‬ ِ
ْ َ‫أيّهَ م َن الن‬ : du commun des hommes, des mortels.

18
‫ب‬
‫با‬
ِ ‫بابا ِس‬ : grand-père, on dit aussi ‫بابا الكبِري‬.
‫يدي‬ ََ ََ
ْ ‫بَابَا ولِي َد‬ : père de famille.
‫ات‬
‫باب‬
‫أَنْ َحلُّو البِيبَا ْن‬ : la situation s’est débloquée, le champ est ouvert.
‫ البِيبَــا ْن َمغْلُوقيـ ْـن‬: il n’y a pas d’issue, en parlant d’une situation
financière difficile.
‫ـض البِيبَــا ْن‬
ْ ‫نسـ ّد بِــه بَعـ‬
َ  : cela me servira à boucher quelques trous, de tenir
encore quelque temps.
‫اب اهلل‬ ْ َ‫ َعلى ب‬ : à la providence (‫اب اهلل‬ ْ َ‫ب‬ : Providence).
‫اب اهلل‬ ْ َ‫ َراه َعلى ب‬ : il n’a rien, il est pauvre.
‫اب اهلل‬ ْ َ‫ربَ ْح َم ْن ب‬ : aubaine, avantage inespéré, inattendu, un don de Dieu.
‫اب اهلل‬ ِ
ْ َ‫ولي ْد ب‬ : bon enfant, bon vivant, accommodant.
‫اب فِي َو ْج ُهه‬ْ َ‫فتَ ْح ب‬ : tirer quelqu’un d’embarras, d’une mauvaise situation.
‫اب ْأولى‬ ْ َ‫ َمن ب‬ : à plus forte raison, de plus.
‫بَاب ال َد ْار‬ : l’anus, au fig.
‫اب‬
ْ َ‫أنْ َح ّل لُه الب‬ : il a un point de côté.
19
Dictionnaire des locutions de l’arabe dialectal algérien

‫بارود‬
‫شى لَلبَ ُارو ْد‬ َ ‫ َم‬ : aller au feu, au combat.
‫البَ ُارو ْد يـَْت َكلَ ْم‬ : on entend des coups de feu.
‫ ْزڤَي البَ ُارو ْد‬ : la fusillade éclata.
‫بالَ بَ ُارو ْد بِينَاتـْ ُه ْم‬ : sans combat entre eux.
‫ب البَ ُارو ْد‬ ْ ‫ض ْر‬ َ  : se battre, combattre.
‫ارس بَ ُارو ْد‬
ْ َ‫ف‬ : cavalier de guerre.
‫باز‬
‫كِـ َـر ْاك بَــا ْز َو إالَ َر ْخ َمــة‬ : littéralement, êtes-vous faucon ou vautour ?
C’est-à-dire, avez-vous réussi, gagné ou perdu ?
‫ َرانِي بَا ْز‬ : j’ai réussi, j’ai gagné.
‫ َرانِي َر ْخ َمة‬ : je n’ai pas réussi, je n’ai pas gagné.
‫ك‬ ْ َ‫بَا ْزل‬ : bravo pour toi !
‫بازار‬
‫ـاز ْار‬
َ ‫عملْنَــا بَـ‬ َ  : nous avons fait du tintamarre, un vacarme, du bruit, en
référence au vacarme qu’on entend habituellement dans un marché.

‫باس‬
‫اس‬
ْ َ‫ َما َكا ْن ب‬ : il n’y a pas de mal, c’est égal, cela ne fait rien, peu importe.
‫اس‬ ِ
ْ َ‫ َمافي ْه ب‬ : il n’y a pas d’inconvénient.
‫اس‬
ْ َ‫ َما َع ْن ُده ب‬ : il n’y a rien, il n’y a pas de mal.
‫اس‬
ْ َ‫الَب‬ : ça peut aller, ça va ! Généralement en réponse à la question
‫اش َر ْاك‬
ْ ‫ َو‬comment allez-vous ?
ْ ِ‫اس َعل‬
‫يك‬ ْ َ‫الَب‬ : ne craignez rien.
‫اس إ ْن َشاء اهلل‬ ْ َ‫الَب‬ : ce ne sera rien, il faut espérer que ce ne sera rien.
‫س‬ْ َ‫اج ْل بَاي‬
َ ‫ َر‬ : misérable, c’est un fléau, pour une femme on dit ‫بَايْ َسة‬.
20
Dictionnaire des locutions de l’arabe dialectal algérien

‫باش‬
‫اش‬
ْ َ‫ب‬ : avec quoi ?
‫اش َكا ْن‬
ْ َ‫ب‬ : coûte que coûte, à quel prix que ce soit.
‫اش َح ْال‬
ْ َ‫ب‬ : à combien ?
‫باصيصة‬
‫يصة‬ ِ ِ
َ ‫بَالْبَاص‬ : avec patience, ‫يصة‬ َ ‫ بَاص‬de l’espagnole paciencia. 
‫يصة‬ ِ ْ َ‫أَ ْخ َد ْم ُشغْل‬ : fais tes affaires calmement.
َ ‫ك بَالبَص‬
‫يصة‬ ِ
َ ‫شى بَالْبَص‬ َ ‫يـَْت َم‬ : il va doucement, sans précipitation, prudent.
‫يصــة‬ ِ
َ ‫نـََّزْرعُــه بَالْبَص‬ : je sème au petit bonheur, il poussera ou ne poussera
pas, réussira ou ne réussira pas.

‫باطارية‬ 
‫ط َعلِيــه بَاطَ ْاريَــة‬
ّ ‫ َح ـ‬ : se préparer à affronter un adversaire, ‫ بَاطَاريـَـة‬est le
nom donné anciennement à la batterie de navire de guerre.

‫باه‬
‫ بَــا ْه‬: on prononce aussi ‫ـاش‬ ْ َ‫ بـ‬forme altérée de l’arabe littéral ‫بــأي َشــيء‬
ِ
avec quoi ? ‫ـت‬ ْ ‫ َبـ ْـاه جيـ‬avec quoi tu es venu ?  ‫ـك‬ َ َّ‫ بَـ ْـاه خنَل‬avec quoi je
ْ ‫صـ‬
vais te payer ? ‫ بــاه‬signifie également afin que, pour que, ex : ‫ـاه‬ ْ ‫َســاعة بَـ‬
َ
‫ ِجيــي‬une heure pour qu’il vienne.
‫بايلك‬
‫ك‬
ْ َ‫بَالْبَايـْل‬ : gratis, gratuitement.
‫لك‬
ْ ْ‫ع الباي‬ ْ ‫تَا‬ : littéralement bien de l’Etat, gratuit, pour rien.
‫لك‬
ْ ْ‫ور البَاي‬ ْ ‫أ ُُم‬ : affaire de l’État, de service.
‫ك‬
ْ َ‫اح بَايـْل‬
ْ ‫ َر‬ : confisqué (par l’État).
21
Dictionnaire des locutions de l’arabe dialectal algérien

‫بحر‬
‫ َع ْقلَهُ مبَ َّح ْر‬ : tête en l’air, ne fait pas attention, on dit aussi ‫موَّدر‬
َ ‫عقلُه‬.
‫در ْاه ُمه‬َ ‫بَ َّح ْر‬ : il a perdu son argent, celui qui jette son argent à la mer.
‫حر كبِ ْير‬ ْ َ‫بَ َّح ْر َعلينَا ب‬ : littéralement, nous eûmes une grosse mer ; débiter
un long discours en parlant à voix haute.
‫اجة َم ْن قُ َد ِامي‬ َ ‫الح‬
َ ‫بَ َّح ْر َه َذا‬ : éloigne cet objet de ma vue.
‫البحـ ْـر َعلِي ـ ْه‬
َ  : que la mer l’emporte, tant pis, on dit également ‫البحـ ْـر َو‬ َ
ِ
‫ال ْشـ َكارة عليـ ْـه‬.
‫البحـ ْـر‬ ِ
َ ‫ولي ـ ْد‬ : se dit de quelqu’un qui connaît très bien la mer, par
extension celui qui se débrouille très bien dans l’eau.
‫البح ْر‬
َ ‫كالَ ْه‬ : la mer l’a pris, en parlant d’un homme ou d’un objet.
‫حر أَنـَْو ُاره‬
ْ َ‫ب‬ : l’océan de ses lumières.
‫الجنَــا ْن مبَ َّحـ ْـر‬ : le jardin a été mis en légume, ‫ـرة‬ ِ
َ ‫ ْبـ‬est le nom donné
au jardin potager ; en arabe littéral ‫ـع ٍة‬ َ ‫ض ـةُ العظيم ـةُ مــع َسـ‬ َّ ُ : ‫البَ ْحـ َـرة‬
َ ‫الرْو‬
‫بحلق‬
‫بَ ْحلَ ْق ِعينُه‬ : regarder fixement.
‫بخ‬
‫الوْرد‬ َ ‫بَ ّْخ‬ : pluie très fine, bruine, humidité.
‫ َم ْب ُخو ْخ بال ْندى‬ : couvert de rosée.
‫بخت‬
‫ت‬ْ ‫ َع ْن َده البَ ْخ‬ : il a de la chance, on dit aussi ‫الزه ْر‬ َ ‫نده‬ ُ ‫ َع‬.
‫ت‬ْ ‫ َعانَ ْد البَ ْخ‬ : défier les coups de la fortune.
‫يب‬ ِ
ْ ‫ض ْر و يْغ‬ َ ‫ت يَ ْح‬
ْ ‫البَ ْخ‬ : la fortune est changeante.
‫ت ُدونِي‬ ْ ‫بَ ْخ‬ : mauvaise chance, destinée malheureuse, mauvaise fortune.
‫ت‬ْ ‫ َم ْن ُسوء البَ ْخ‬ : malheureusement, par malheur.
22
Dictionnaire des locutions de l’arabe dialectal algérien

‫بخص‬
‫صــة‬
َ ‫يا ّخــي بَ ْخ‬ : quel affront, quelle honte pour moi, être blessé dans son
orgueil, son amour-propre.
‫ص‬
ْ ‫ َو ْجه البَ ْخ‬ : personne déplaisante, tête à claques.
‫بخل‬
‫ب َخلْنِي‬ : il m’a refusé.
‫بُ ْخلِي فِي ُك ْل ِشيء‬ : bon à rien.
‫يل فِي ال َخ ْد َمة‬ ِ
ْ ‫بَخ‬ : qui montre de la paresse dans le travail, fainéant.
‫بد‬
‫ َوالَ بُ ّد‬: et comment ! Il le faut, on dit également ‫ال بُ َّد ُثَّ َوالَ بُ َّد‬.
‫فِي بُ ّدي‬ : moi-même, en personne.
‫بدأ‬
‫ ُه َو بْ َدانِي‬ : il m’a attaqué le premier, c’est lui qui a commencé.
‫بْ َدا الطَّرا ْد‬ : livrer bataille, combat.
‫ب‬ ْ ِ‫الس‬
َّ َ‫ب َدا ْه ب‬ : il se mit à l’injurier, il l’injuria le premier.
ْ‫ب َدا ْه بالْخير‬ : il l’a prévenu par de bons offices.
‫بدر‬
‫ـام‬
ْ ‫بَـ ْد ُر التَ َمـ‬ : pleine lune, expression très utilisée par les poètes pour
décrire une femme dont la beauté et le charme sont comparés à la
splendeur de la pleine lune.
‫ َنه ْار بَ ْد ِري‬ : jour, journée difficile, pleine de difficultés.
‫بدع‬
‫ب َد ْعنِي‬ : il s’est introduit la nuit dans ma tente.
‫ع فِيــه ال َق ْتــل‬
ْ ‫ب ـ َد‬ : faire périr dans les tourments, faire mourir d’une
mort cruelle.
‫ع فِي‬ ْ ‫بَ َّد‬ : faire tout le mal possible à quelqu’un.
‫ع‬ َ ‫أَنَــا تَابَـ ْـع َمانِــي ِشــيء بَـ‬ : je n’invente pas, le plus souvent en parlant
ْ ‫ـاد‬
de traditions.

‫ َر َج ْل بَ ْد ِعي‬ : faux dévot.


23
Dictionnaire des locutions de l’arabe dialectal algérien

‫بدل‬
‫بَ َّد ْل َرايَة‬ : changer d’avis, revenir sur son avis.
‫بَ َّد ْل َو َج ْه‬ : composer son visage, se composer.
ِ ‫ب َّد ْل‬ : décomposer les traits, montrer une autre attitude.
‫الص َفة‬ َ
‫بَ َّد ْل َكالَ ُمه‬ : se couper, se contredire, tomber en contradiction.
‫الوع ْد‬َ ‫بَ َّد ْل‬ : revenir sur sa parole donnée.
ِ
ْ ‫الحـ‬
‫ـال‬ َ ‫تبَـ َّـد ْل َعلي ـ ْه‬ : avoir du mal à s’adapter, s’acclimater quand on
change de milieu.
ِ ِ
ْ ‫بَ َّد ْل الخ‬ : relayer. Les chevaux de relais sont appelés ‫دل‬
‫يل‬ ْ َ‫يل الب‬
ْ ‫خ‬.
‫صوتُــه‬ُ ‫تبَـ َّـد ْل‬ : muer la voix, se dit généralement d’un homme surpris
par une nouvelle ou des propos le mettant dans un état particulier.
‫مرأة بَ َّدلَة‬ : femme au cœur changeant, qui est peu fidèle en amour.
‫يل‬ ِ ِ
ْ ‫في تـَْبد‬ : vêtu de façon à avoir un aspect complètement différent.
‫ َس ْرَو ْال تـَْب ِديلَة‬ : un pantalon de rechange.
‫بر‬
‫ َخ َر ْج البـََّرا‬ : aller aux champs, à la campagne, sortir à l’extérieur.
‫اس بـََّرا‬ ْ َ‫ن‬ : les campagnards.
‫ع بـََّرا‬ ْ ‫ َد ْار ْمتَا‬ : maison de champêtre.
‫ ِم ْن َّبرا‬ : de l’extérieur.
‫ َعلَى بـََّرا‬ : par dehors.
‫البـََّرا‬ : sortez !
‫البرا ِري‬ ِ
َ ‫أَ ْعطَى َمني‬ : il m’évita.
‫ول بـََّرانِي‬ ْ ‫ َم ْد ُخ‬ : casuel, bénéfice accidentel, inattendu ‫ بـََّرِان‬étranger, celui
qui vient de l’extérieur.
‫كالَ ْم بـََّرانِي‬ : digression, qui s’écarte du sujet.
‫ َه َذا بـََّرانِي َعلِ َّي‬ : cela m’est étranger.
‫نَاتَ ْج األبـَْر ْار‬ : descendant d’ancêtres vertueux.
24
Dictionnaire des locutions de l’arabe dialectal algérien

‫برأ‬
‫سه‬ ُ ‫بـََّر نـَْف‬ : faire la démonstration de son innocence disculper, se justifier.
‫يت فِي ْه‬
ْ ‫تـَبَ ِر‬ : je l’ai averti, on dit aussi ‫ تبـََّرى‬،‫يت َمْنه‬
ْ ‫أستبـَّر‬
ْ avertir, prévenir.
‫تبـََّرى َم ْن‬ : s’en laver les mains.
‫بربش‬
‫ش َعلى‬
ْ َ‫بـَْرب‬ : chercher à savoir, se dit le plus souvent d’une personne qui
met son nez partout.
‫برح‬
‫ولِي ْد البَ َار ْح‬ : très jeune, manquant d’expérience, un novice.
‫ول بَ َار ْح‬ ْ ُ‫ل‬ : avant-hier.
‫بـََّر ْح بالخبـَْر‬ : il a répandu la nouvelle, en arabe littéral :
‫َمر‬
ُ ‫ض َح األ‬ َ ‫ِح اخلََفاءُ َو‬ َ ‫بَر‬
‫برد‬
‫ َخـ َـا ْو ُم َواتـْ ُهـ ْـم يـَب ـَ ْـر ُدوا‬ : ils abandonnèrent leurs morts à l’ennemi.
‫بـَْر ُدوا ڤْ َوايْ ُمه‬ : être glacé, saisi de peur, on dit également ‫اصلُه بـَْرُدوا‬ ْ ‫م َف‬
ُ‫بـَّْرْد َو ْجه‬ : perdre sa considération ُ‫ بـََّرْد لُه َو ْجه‬couvrir quelqu’un de honte.
‫ه َذا َما‬ ‫ َبر ْدلِي َمنـَْها‬: voilà tout ce qui en est resté, tout ce que j’en ai retiré.
‫فرنْــك‬ َ ‫ب ـَ َّـر ْدت‬ : j’ai bénéficié d’un franc.
‫بـ َّـر ْد ال َخاطَـ ْـر‬ : apaiser, calmer, assouvir, réjouir, satisfaire.
ُ‫بـََّر ْد قـَلْبَه‬ : assouvir, satisfaire (une passion, une vengeance, une envie…).
‫شــه فِي ْه‬ ُ َ‫ َّبرد غ‬ : décharger sa colère sur quelqu’un.
‫ال‬ ْ ‫الح‬
َ ‫ َبر ْد‬ : le temps s’est refroidi.
ْ‫ض ْربُه البَرد‬ َ  : prendre froid, attraper un rhume.
ِ ‫ب ــرد‬ : rhumatisme.
‫قديـ ْـم‬ َْ
‫ـوم‬
ْ ‫ود ة اليُـ‬ َ ‫البـ ُـر‬ : Il fait frais aujourd’hui .
25
Dictionnaire des locutions de l’arabe dialectal algérien

ِ ‫بالبـر‬ : sans avoir l’air d’y toucher, attitude d’une personne


‫وديَــة‬ ُْ
indifférente devant une chose, un fait, un évènement.

‫ـار ْد‬
َ ‫علَــى البَـ‬ : à froid.
‫ـار ْد‬
َ ‫ َو ْج ُهــه بَـ‬ : se comporter
de façon à perdre la considération
dont on jouissait, déconsidéré.

‫ار ْد‬ ِ
َ َ‫في ب‬ : sans coup férir, sans difficulté, sans rencontrer d’obstacles.
‫ـار ْد‬
َ ‫بالبَـ‬ : gratuitement, sans devoir payer.
‫بردع‬
‫دعة‬
َ ‫يت بـَْر‬ْ ‫ ِج‬ : je suis venu à dos de mulet, ‫ بـَْرَد َعة‬bât de mulet, d’âne.
‫دعة‬
َ ‫ َد ُاروه بـَْر‬ : ils lui sont montés dessus.
‫الزوايَ ْل‬
َ ‫ع‬ ْ ‫رد‬
َ َ‫ب‬ : mettre le bât sur les bêtes.
‫بردو‬
‫ب بـُْر ُدو‬
ْ ‫ضر‬َ  : courir une bordée‫ بـَْرُدو‬une bordée, de l’italien bordo.
‫برز‬
‫المحلَة بـَْرَزت‬
َّ  : la colonne est sortie.
‫بـََّرْز لِي‬ : proposer en échange.
‫براشكة‬
‫أَ ْعطَــا ْه َبرا ْشـ َكة‬ : recevoir mal quelqu’un, prendre une attitude glaçante
et sévère à l’égard d’une personne qu’on reçoit ‫كة‬ َ ‫ َبرا ْش ـ‬de l’espagnol
borrasca, tempête.

‫برطح‬
‫ َراهُ مبـَْرطَ ْح‬ : se dit d’une personne aux jambes écartées.
26
Dictionnaire des locutions de l’arabe dialectal algérien

‫برطع‬
‫بَاقِي يبـَْرطَ ْع‬ : il court toujours ‫ بَرطَ ْع‬fuir, filer.
‫برق‬
‫ َراهي تبـََّرق‬ : le ciel est menaçant.
‫بـََّرق ِعينُه فِيه‬ : mettre en garde quelqu’un en le fixant du regard.
‫وڤ‬
ْ ‫الصن ـ ُد‬َ ‫ڤ‬ ْ ‫ب ـَ َّـر‬ : lier des malles, des caisses avec la ‫ َبراڤَــة‬une élingue,
de l’italien braca.

‫برقش‬
‫وحه‬
ُ ‫ش ُر‬
ْ َ‫بـَْرق‬ : se vêtir de façon ridicule ou trop recherchée, s’adoniser,
s’attifer.

‫برك‬
‫ َبر ْك َعلَى رَكايـْبُه‬ : se mettre à genoux.
‫ َبر ْك بِ َّي العُو ْد‬ : mon cheval s’est abattu.
‫لي‬
َّ ‫ َبر ْك َع‬ : accabler de coups.
‫ َبر ْك فِي‬ : s’acharner contre.
‫الح َمى‬ ِ ْ ‫بـرَك‬ : la fièvre l’a pris.
ُ ‫ت َعلي ْه‬ َْ
‫فيك‬
ْ ‫بَ َار َك اهلل‬ : je vous remercie.
‫يك‬ْ ِ‫اهلل يبَ َار ْك ف‬ : Dieu vous bénisse, on dit également ‫يك‬ ْ ِ‫يبَ َارْك ف‬.
‫تبارك اهلل‬ : Dieu soit béni, s’emploie comme compliment.
‫يك‬ْ ِ‫وك َعل‬ ْ ‫ َمبـُْر‬ : félicitation.
‫وك‬ْ ‫نـََه ْار َمبـُْر‬ : bonjour.
‫ ِعي َد ْك َمبـُْر ْك‬ : bonne fête de l’aïd.
ِ
‫وك‬ْ ‫ار‬ُ َ‫أَ ْعطنَا الب‬ : offrez-nous quelque chose, donnez-nous la baraka.
‫اك‬ْ ‫أَيَابـَْرَك‬ : allons, assez ! Arrête, on dit aussi ‫ ايَا بـَْرَكا‬ou ‫يَِزي بَرَكا‬
27
Dictionnaire des locutions de l’arabe dialectal algérien

‫ات‬
ْ ‫اح ْد بَ َارا َك‬ َ ‫ َو‬ : un seul suffit.
‫يَ َخ ْد ُمو البـَْر ْك‬ : leur travail est en commun.
‫برم‬
‫ب ـَ َـرْم ال َخاتَـ ْـم‬ : littéralement tourner la bague à son doigt, changer de
conversation.

‫بـََرْم َر ْجلُه‬ : tourner son pied.


‫صبَة‬
ْ ُ‫ َبرْمت لُه ع‬ : donner du fil à retordre à quelqu’un.
‫ َبرْم الفتِيلَة‬ : augmenter les charges des impôts, rebrousser chemin.
‫وم‬
ْ ‫ َر َج ْل َمبـُْر‬ : un homme musclé.
‫بزع‬
‫ع‬ ِ  : quantité plus que suffisante de marchandise, abondance
ْ ‫الخ ْير مبـََّز‬
de richesse.

‫وحه‬
ُ ‫ع ُر‬ْ ‫بـََّز‬ : s’étendre, se renverser nonchalamment.
‫ت َعلِيه‬
ْ ‫ال َدنـْيَا تبـَّز َع‬ : la fortune l’a comblé de ses faveurs.
‫بزق‬
‫ َبز ْق بَال ْن َدى‬ : suinter en parlant d’un mur.
‫ َبز ْق َم ْن قُ َد ْام‬ : disparatre, s’éclipser.
‫ َبزڤْ َهــا‬ : commettre un lapsus, dire quelque chose censé être caché,
sans le vouloir.
‫رك‬ ْ َ‫ڤ ب‬ ْ ‫ ِغ ْير يـَبـَْز‬ : dire n’importe quoi, divaguer.
‫بزو‬
‫ع البَا ْزَوا‬ ْ ‫اح فِي قَا‬ ْ َ‫ط‬ : être perdu, tomber dans l’abîme, cette expression
fait référence à une contrée située en Arabie près de Médine réputée
pour ses grosses chaleurs.

ْ ‫رمى فِي قَا‬


‫ع البَا ْزَوا‬ َ  : jeter au diable.
28
Dictionnaire des locutions de l’arabe dialectal algérien

‫بزى‬
‫شرا ْه بـَبـَْزاه‬
َ  : acheter un bien en le payant très cher, littéralement cette
expression signifie acheter quelque chose avec ses excréments.
( ‫بزى‬
َ  : excréments).
‫بسل‬
‫سالَة‬
َ َ‫ بَرَكا من الب‬: arrête de m’agacer.
‫بسط‬
‫أَيَ ْام بَس ْط‬ : jours heureux.
‫اس ْط‬ ِ
َ َ‫ ُك ّْل خ ْير ب‬ : tous les biens sont répandus devant nous.
‫بش‬
‫ـش‬
ْ ‫شـ‬َّ َ‫يـََقطَّـ ْـع َو يب‬ : dire des riens, parler à tort et à travers, bafouiller.
‫في‬ ‫ـش‬ ْ ‫شـ‬ َ َ‫ يب‬: médire de, ‫ـش‬ ّْ ‫ بَ َشـ‬couper en petits morceaux.
‫ش بَال ْن َدى‬ْ َ‫بَ ْشب‬ : suinter ;voir aussi ‫بالندى‬
َ ‫ َبز ْق‬.
ِّ َ‫ َراهُ يب‬ : il pisse, en parlant d’un enfant.
‫شي‬
‫بشر‬
‫وحــه‬
ُ ‫شـ ْـر ُبر‬َّ َ‫ب‬ : se vanter, se dit de quelqu’un de présomptueux, on dit
également ‫ـار بروحــه‬
ُ ُ ْ ‫بَ َّشـ‬.
‫ش َارة ِخ ْير‬َ ‫ب‬ : un bon présage.
‫ش ّْر‬ َّ َ‫ب‬ : porteur de mauvaises nouvelles, alarmiste.
َ ‫ش ْار ال‬
‫بشع‬
‫اخي بَ ْش َعة‬ ِ ‫ي‬ : quelle horreur. 
َ
‫اسا ْه بَ ْش َعة‬
َ ‫ َو‬ : il l’a horriblement fait.
29
Dictionnaire des locutions de l’arabe dialectal algérien

‫بصل‬
‫اس‬ْ ‫الر‬
َ ‫صلَة‬ ْ َ‫غَ ْر ُســه علَى ب‬ : il l’a planté la tête en bas, on dit également
‫صلِــي‬
ْ َ‫ َغ ْر ُســه ب‬.
‫بط‬
‫يـَْع َم ْل بِي ْه البَ ِطي ْط‬ : il lui fait des misères, ‫ بَ ِطيط‬troubles, chambards.
َّ ‫ َماتـَْبطَى ِشي َع‬ : ne tarde pas, ne me fais pas attendre.
‫لي‬
‫اطي‬ ِ ‫ راهو ب‬ : il va tarder, on dit aussi ‫راح يبطَى‬.
َ َُ ََْ
‫بطخ‬
ِ
ْ ‫ َمبَطَّـ ْخ فــي النُـ‬ :
‫ـوم‬ dormir comme une souche, plongé dans un
sommeil profond.

‫بطل‬
‫ْم‬
ْ ‫بطَ ْل الظُل‬ : l’injustice a cessé.
‫ َمايـَْبطَ ْل ِشي‬ : continuel, continu.
‫ َمابَطَّ ْل ش ِي‬ : ne pas cesser, continuer, être persévérant.
ُ‫بطَ ْل َم ْن يَ َده‬ : il a perdu l’usage de sa main.
‫بَطّ ْل َعلِينَا َهذا ال َكالَ ْم‬ : assez de cela, n’en parlons plus.
‫بَطَّل الطبِ َيعة‬ : se désaccoutumer, on dit aussi ‫الع َادة‬ َ ‫بَطَّ ْل‬.
َ ‫بَطَّ ْل‬ : décommander.
‫الوصايَة‬
‫ضة‬ َ ‫بَطَّ ْل‬ : désinviter.
َ ‫الع ْر‬
‫ال‬ْ َ‫يث بَط‬ ْ ‫ َح ِد‬ : raisonnement faux.
‫ ُح َّجة بَطَالَة‬ : mauvais excuse.
‫ال‬ْ َ‫كل ْم بَط‬َ  : paroles futiles, souvent sans fondement.
‫بَاطَ ْل كبِ ْير‬ : le comble de l’injustice.
‫لعة َر ِاهي بَاطَ ْل‬َ ‫الس‬
َ  : les prix sont très abordables, très bas.
30
Dictionnaire des locutions de l’arabe dialectal algérien

‫خ َد ْم البَاطَ ْل‬ : il a fait beaucoup de mal on dit aussi ‫ َد ْار البَاطَ ْل‬.
‫لي‬
ّ ‫ َه َذا بَاطَ ْل َع‬ : c’est une injustice pour moi.
‫بَالبَاطَ ْل‬ : abusivement, d’une manière arbitraire.
‫فِي بَاطَ ْل‬ : utiliser, gérer inefficacement ‫ َراح ِف بَاطَ ْل‬et ‫ َر ْاح بَاطَ ْل‬s’en aller
en pure perte, vainement on dit aussi ‫ني الباطَل‬ ِ
ْ َ ْ ‫ َر ْاح ب‬ aller en pure perte.
‫ْح ْق َوإَِلبَالْبَاطَ ْل‬
َ ‫بَال‬ : à tort ou à raison.
‫يل‬ ِ
ْ ‫بال تـَْبط‬ : sans cesse, sans désemparer.
‫ـل‬ ِ َ ‫ يـَْتم‬: en parlant d’une personne qui suit des sentiers
ْ ‫شــى بيـ ْـن البَاطَـ‬ َ
détournés, dont le comportement laisse à désirer.
‫بطن‬
‫ت‬ْ ‫ َد َر‬ ‫وج بطَا ْن‬ ْ ‫ ُز‬: elle a fait deux couches, deux portées.
‫ْن‬
ْ ‫بالبَط‬ : enceinte.
‫ص َّفى بَاطَْنتُه‬ َ  : soulager sa conscience.
‫فِي بَاطَْنتُه‬ : intérieurement, en lui-même.
‫بعج‬
‫عج‬ ِ
ْ َ‫ َعندي الب‬ : j’ai une hernie.
‫وس‬
ْ ‫الم‬ ُ َ‫عجه ب‬ ُ َ‫ب‬ : il l’a éventré.
‫بعد‬
‫بـَْعد‬ : à l’instant, sur l’heure, ex : ‫ َر ُاهو َجاء بَع ْد‬il est venu à l’instant.
‫بـَْعد َما‬ : après que.
‫ َمن بـَْعد‬ : plus tard, ex : ‫ َوِل َم ْن بـَْعد‬reviens plus tard.
‫الِ ّي بـَْعد‬ : qui vient après.
‫بـَْع ـ َدا‬ : déjà ! Ex :‫ـت بَعـ َـدا‬ ِ
ْ ‫كليـ‬  tu as déjà fini de manger, même sens
que ‫ـك‬ ْ ‫ بـَْع َدانْتِيـ‬،‫ـك‬
ْ ‫ بـَْع َداتِيـ‬،‫ـك‬
ْ ‫بـَْعـ َـد تِيـ‬
‫فـَْه ْم ِبعي ْد‬ : qui ne comprend que très difficilement.
‫ضه‬ُ ‫ ِبعيد َعلى غَ ْر‬ : à contrecœur, on dit le plus souvent ‫ضه‬ ِ
ُ ‫ َماشي َغ ْر‬.
31
Dictionnaire des locutions de l’arabe dialectal algérien

‫بغدد‬
‫تبـَغْ َد ْد َعلي‬ : chercher querelle à quelqu’un.
‫بـَغْ َداغَ ْد‬ : après-demain, forme altérée de ‫بـَْع َد َغ ْد‬.
‫بغر‬
‫ْج ْد ِري‬
َ ‫بـَغْ ِر ْير بَال‬ : grêlé comme une écumoire.
‫بغل‬
‫ َر ُاهو تبـَغَّ ْل‬: il est devenu gros et fort comme un mulet.
‫بغى‬
‫يح‬ ِ
ْ ‫بغَى يط‬ : il va tomber, sa chute est imminente.
‫وت‬ْ ‫نم‬ ْ ‫ ِبغ‬ : je me sens mourir.
ُ ‫يت‬
‫إلى بغَى‬ ِ
َ  : s’il veut, s’il est consentant, ex : َ‫إ َذا بغَى َيي و إ َذا بغَى ال‬ : soit
qu’il vienne ou non.

‫بفر‬
‫بـََّف ْرل‬ : en parlant du chat qui lève le dos et souffle contre qui l’attaque.
‫بقط‬
‫بـََق ْط ِعينُه فِي‬ : fixer son regard sur.
‫بـََّق ْط له‬ : coller quelque chose à quelqu’un .
‫بقل‬
‫مس‬ْ ‫ش‬ َ ‫بـَّْقلَتُو ال‬ : il a eu une insolation.
‫فل ْن مبـََّق ْل‬ َ : étourdi, qui a perdu le nord sous l’effet de l’insolation.
‫ض ْربـَتُــه بـَْقلَــة‬
َ  : même sens que ‫ـمس‬ ْ ‫الشـ‬
َ ‫بـَْقلَتُــو‬, plus rarement se dit de
quelqu’un qui a la fièvre typhoïde.
‫فُالَ ْن بـَْقلَة‬ : il est assommant, en parlant d’un individu.
32
Dictionnaire des locutions de l’arabe dialectal algérien

‫بقى‬
‫ َما ب َقى لُه ِشي‬ : il ne lui reste pas beaucoup.
‫ض ْرب‬ َ ‫ َما ب َقى لُه‬ : être hors de combat, être à bout.
ُ‫ب َقى َعلَى َحالُه‬ : il est resté inchangé.
‫اين ب َقى َو ْع َد ْك‬ ْ ‫ َو‬ : que sont devenues vos promesses ?
‫بـََّقى َع ْه ُده‬ : il a tenu sa promesse.
‫أَبـَْقــى َعلَــى ِخيـ ْـر‬ : portez-vous bien, adieu, on dit également ‫أَبـَْقــى‬
‫السـ َـا َمة‬
ْ َ‫ ب‬et ‫تـَبـَْقــى بَالْ َعافـْيَــة‬.
‫والباقــي‬ : prononcé également ‫ وبَاقِــي‬, au reste, et comment ! On dit
par exemple ‫شــي‬ ِ ‫باقِــي مــا َش ـ ْفتُه‬ : je ne l’ai plus revu.
َ َ
ِ
‫عيَّا ْن بَاقي‬ : épuisé, à bout de forces.
‫بكر‬
‫بَ َّك ْر بَ ْك ِري‬ : il s’est levé de bon matin, de bonne heure.
‫اح بَ ْك ِري‬ ْ َ‫الصب‬ : très tôt le matin.
‫اس بَ ْك ِري‬ ْ َ‫ن‬ : les anciens.
‫بكى‬
‫تح َّزْم يـَْب ِكي‬
َ  : il se mit à pleurer.
‫َّل بَاكِي‬ ْ ‫يض‬ : il pleure tout le temps.
‫بلبز‬
‫ َو ْجهُ مبـَْلبـَْز‬ : avoir le visage enflé.
‫مبـَلَّ ْز فِي‬ : amoureux fou de.
‫بلبل‬
‫لم بَلبَ ْل‬ْ ‫يَت َك‬ : il parle très bien, très correctement.
33
Dictionnaire des locutions de l’arabe dialectal algérien

‫بلس‬
‫س‬
ْ َ‫راَ ُهو يـَْتبـَل‬ : il fait le diable.
‫بلص‬
‫صــة‬ َ ‫ولِي ـ ْد‬ : chenapan, vaurien, voyou, on dit également ‫صــا ِوي‬
َ ‫البل‬ َ ْ‫بََلن‬
ْ ‫مبـَلَّـ‬.
et ‫ـص‬

‫بلط‬
‫بـَلَّ ْط فِي‬ : regarder avec étonnement. 
‫بـَلَّ ْط ِعينُه فِي‬ : regarder avec des yeux hagards.
‫ يبَالَ ْط‬: il nie effrontément, rejette tout le temps l’avis des autres.
‫تبـَلَّ ْط‬ : devenir plein d’impudence, dire des sottises, on dit alors ‫َو ْج ُهه‬
‫مبـَلَّط‬  il a un front d’airain.
‫بلع‬
‫اب‬ْ َ‫بـَلَّ ْع الب‬ : il a fermé la porte.
َ ‫ي‬ ‫ يـَبـْلَ ْع‬: il passe son temps à manger.
‫ض ّل‬
‫بلعط‬
َ  ‫بـَل َْعطْنِي‬: il m’a trompé, il m’a escroqué.
‫فل ْن‬
‫بلڤ‬
‫ڤ ِعينُه فِي‬ ْ َّ‫بـَل‬ : regarder quelqu’un avec des yeux hagards.
ْ َّ‫مبـَل‬ : avoir les yeux hagards.
‫ڤ‬
‫بله‬
‫بـَلَّه فِي‬ : s’amuser de quelqu’un.
34
Dictionnaire des locutions de l’arabe dialectal algérien

‫بلهت‬
‫ت‬
ْ ‫فل ْن تبـَل َْه‬
َ  : qui présente un caractère grossier et vulgaire.
‫بلى‬
‫علي‬
َّ ‫لى‬ َّ َ‫تب‬ : disputer à tort quelqu’un la possession de quelque chose.
ْ َ‫يـَْتبـَلَّى الن‬ : chercher querelle aux gens, provoquer les gens.
‫اس‬
َ ‫ َشا ِري‬ : querelleur, chercheur de disputes ‫البل‬
‫البل‬ َ ‫ش َعلى‬ ْ َ‫ي َفت‬.
َ‫البال‬ ِ
ْ ‫ط ْير‬ : oiseau de la lutte.
‫اذي بـَلْوى‬ ِ ‫ َه‬ : c’est un malheur, c’est une catastrophe qui s’abat.
‫ب‬ِ ‫ َم ْبلِــي‬ : se dit d’une personne qui a un mauvais penchant pour
quelque chose proscrit par la morale, on dit par exemple ‫مْبلِــي‬
َ
‫اســة‬
َ َ‫بالط‬  en parlant d’un alcoolique.
‫بن‬
‫اس‬
ْ َ‫بنَايَ ْن الن‬ : d’une bonne famille, en arabe littéral : ‫ الريح الطيِّبة‬،‫البـَنَّة‬.
‫ َما ْكلَة بنِينَة‬ : plats succulents, d’une agréable saveur.
‫ َمافِيه شيء بـَنَّة‬ : sans saveur, fade.
‫يحة‬ ِ
َ ‫طلَق بـَنَّة مل‬ : il est bon au goût.
‫احد و بـَْنّتُه‬
َ ‫ ُك ْل َو‬ : chacun son goût.
‫بندر‬
‫فل ْن‬َ ‫در‬ ِ
ْ ‫بـَْن‬ : il a roué de coups untel, en référence au ‫بـَْند ْير‬le tambour.
‫ َعلَّ ْق البـَْن ِد َيرة‬ : battre la chamade, ‫ البـَْن ِد َيرة‬pavillon.
‫بنطل‬
‫ي َخ ْنطَ ْل َويبـَْنطَ ْل‬ : il vit à l’aise et sans gêne.
35
Dictionnaire des locutions de l’arabe dialectal algérien

‫ پنك‬pour ‫بنك‬
َ  ‫َّك‬
‫فل ْن‬ ْ ‫ تپـَن‬: devenir riche, devenir banquier ; du mot ‫ بَانْ َكة‬la banque,
‫ـك‬
ْ ‫ َمتـْپـَنَـ‬et ‫ـك‬ ْ ‫ مپـَنَّـ‬se dit également d’une personne aisée, bien habillée
(la lettre ‫ پ‬n’existe pas dans l’alphabet arabe, elle a la valeur du
«p», français).

‫بنى‬
‫بنَى بِ َها‬ : consommer le mariage, faire ses noces.
ِ ‫بنَى‬ : chasser avec un appeau, un piège pour oiseaux.
‫بالط ْير‬
‫ ِغ ْير نـَبـْنُو َو َنه ُّدو‬ : nous ne faisons que faire et défaire.
‫بنَى ِد َيوا ْن‬ : tenir conseil.
‫بنَى ُشغْلُه‬ : prendre ses mesures.
‫بنَى َس ْف َرة‬ : servir le repas.
‫ْج يـَْبنِي‬
ْ ‫الثـَل‬ : la neige tient, ne fond pas.
ْ ‫ َم ْبنِي علَى الخ َدا‬ : malhonnête.
‫ع‬
‫ َم ْبنِــي َعلِيــه‬: être l’essence, l’élément le plus important, principal, le
boute-en-train, la cheville ouvrière.
‫بَانِي علِي ْه‬ : c’est lui qui tient sa maison, l’entretient.
‫به‬
‫بِ َهابِ َها‬ : tout droit, sans s’arrêter et sans se presser.
‫بهدل‬
‫بَه َد ْل فِي‬ : faire un affront à quelqu’un en public.
‫يل‬ ِ
ْ ‫ َو ْجه ال ْتبـَْهد‬ : effronté, qui n’a pas de respect ni de retenue, qui fait
preuve d’impudence, d’insolence envers les autres.

36
Dictionnaire des locutions de l’arabe dialectal algérien

‫بهر‬
ْ ‫الح‬
‫ال‬ َ ‫أنبه ْر‬ َ  : le temps s’est éclairci.
‫ور‬
ْ ‫ َمبـْ ُه‬ : qui a les yeux ouverts et aperçoit quelque chose.
‫بهرج‬
‫هر ْج‬
َ َ‫فل ْن مب‬ َ  : fastueux dans sa manière de vivre.
‫رجة‬َ ‫ َد ْار مبـََه‬ : une maison fastueuse.
‫بهز‬
‫هزة‬ ْ ِ‫العن‬
َ َ‫ َبه ْز ب‬ : se lever brusquement, en arabe littéral ‫يف‬ َ ‫فع‬ُ ‫الد‬
َ ،‫هز‬
ُ َ‫الب‬.
‫بهل‬
‫اهو يـَْتبـَْهلَ ْل‬
ُ ‫ َر‬ : il fait le bouffon.
‫بهنس‬
‫س َعلى الخبـَْر‬ ْ َ‫بـَْهن‬ : courir, écumer les nouvelles.
‫بِيه فِيه‬ : rapidement, sans tarder.
‫بهى‬
‫اجة بَاهيَة‬
َ ‫ َح‬ : éclatante, brillante.
‫بو‬
‫بل‬
ْ ‫وح‬َ ُ‫قطَ ْع ب‬ : couper le sifflet, l’œsophage, tuer.
‫ص َف ّولُه بُوحبَ ْل‬
َ  : tuer quelqu’un.
‫وح ْبل‬
َ ُ‫فت على ب‬ ْ ‫ َخ‬ : j’ai craint pour ma tête, ma vie.
‫بوب‬
‫ـاش‬
ْ ‫القمـ‬
َ ‫ب‬ ْ ‫ب ـَ َّـو‬ : mesurer combien on peut confectionner de chemises
avec un morceau de tissu.

37
Dictionnaire des locutions de l’arabe dialectal algérien

‫بودر‬
‫ود ْر‬
َ ُ‫العُو ْد مب‬ : le cheval est courbaturé.
‫بور‬
‫ور‬
ْ ُ‫س ْر الب‬
َّ ‫ َك‬ : littéralement défricher, au figuré dépuceler.
‫ور‬
ْ ُ‫على الب‬
َ ‫ث‬ ْ ‫حر‬
َ  : se dit d’une personne qui mange beaucoup, sans boire.
‫خ َذا ْه البُوِري‬ : il s’est fâché outre mesure.
‫بوز‬
‫تب ـَ َّـوْز َحالُــه‬ : il a changé, il s’est détérioré, il n’est plus dans son état
habituel.

‫بوس‬
‫وســة‬ ِ ْ ‫ َحبِيـ‬je
َ ُ‫أ ْعطينــي ب‬ : donnez-moi un baiser, on dit aussi ‫ـك‬
ْ ‫وسـ‬
َ ُ‫ـت نب‬
veux t’embrasser.

‫بوسر‬
‫وس ْر‬
َ ُ‫مب‬ : qui a des hémorroïdes.
‫بوش‬
‫ش علِي ْه‬ ْ ‫القم ْل يبـََّو‬
َ  : il sent les poux courir sur lui. 
‫وش‬ْ ُ‫رج ْع ب‬ َ  : retourner bredouille, du turc ‫ بوش‬vide, creux à l’intérieur.
‫بوع‬
‫ع َمنـَْها‬
ْ ‫نـَْتبـََّو‬ : cette chose me fait soulever le cœur ;  ‫بـََّوع‬ : faire soulever
le cœur, donner des nausées.

‫ع‬
ْ ‫اهو مبـَُّو‬
ُ ‫ َر‬ : il est ivre.
‫بوق‬
‫تبـََّو ْق بِه البالَ ْد‬ : une nouvelle qui s’est répandue dans tout le pays.
38
Dictionnaire des locutions de l’arabe dialectal algérien

‫بول‬
‫ َخ َّزْرتُه تبـََو ْل‬ : son regard glace, il a un regard très sévère.
‫ بال‬pour ‫بول‬
ْ ‫بَالْبـ‬ : attentivement, avec attention, avec considération, en arabe
‫ـال‬
littéral ‫ـال‬ ْ ‫ البَـ‬signifie esprit.
ْ َ‫بِ ُك ْل ب‬ : avec une extrême attention.
‫ال‬
ْ ‫فِــي البَـ‬ : dans l’esprit de, ex : ‫ـرك يف بـَـايل‬
‫ـال‬ ِ je penserai à toi, on dit
ْ ‫نديـ‬
aussi ‫ـار بِبالنَــا‬
َ ْ ‫صـ‬ َ nous en prenons bonne note.
‫ك‬ْ َ‫ ُر ّد بَال‬ : fais attention. 
‫ك‬ْ َ‫ َعلى بَال‬ : le sais-tu ?
‫ َع ْند بَالي‬ : à mon avis, à mon idée, je croyais.
ْ َ‫ط َعليه الب‬
‫ال‬ ّْ ‫ ُح‬ : porter une attention particulière à quelque chose.
‫ ُح ْط ُك ْل بَالُه‬ : s’attacher à donner toute son attention à.
ْ ُ‫بَالُه َم ْشغ‬ : il a l’esprit préoccupé.
‫ول‬
‫معه‬
َ ‫اهو َشي‬ ُ ‫بَالُه َما َر‬ : il a l’esprit dissipé.
‫طََّو ْل بَالُه‬ : prendre patience, on dit aussi ‫ َو َّس ْع بَالُه‬.
‫اك‬
ْ ‫مع‬ ِ
َ ‫بَالي‬ : je t’écoute, je te prête attention.
‫وحه‬
ُ ‫ال في ُر‬ ْ َ‫اع ْنده ب‬
َ ‫ َم‬ : il se néglige.
‫ َجــاء فِــي بَالُــه‬ : s’aviser, s’imaginer de, il lui vint à l’esprit, ‫ـت‬ ِ
ْ ‫َمــا جيـ‬
‫ َشــيء ِف بَــايل‬, je n’ai pas pensé à toi, je t’ai oublié.
ْ ‫ َخاطَـ ْـر و بَـ‬ : tout ce qui est appréciable, ce qui peut se présenter à
‫ـال‬
l’esprit, souvenirs, mémoire.
‫ َخـ َـر ْج َمـ ْـن بَالُــه‬ : effacer de son souvenir, sortir de son esprit, ne
plus y penser.
‫ـال ْك‬
َ ‫بَـ‬ : peut-être, ‫ بَـ َـال ْك يـَْربَـ ْـح‬peut-être qu’il réussira. ‫ بَـ َـال ْك‬signifie
aussi attention ! ‫ـك‬ ْ ‫وحـ‬َ ‫ بـَ َـال ْك َعلَــى ُر‬prends garde à toi.
39
Dictionnaire des locutions de l’arabe dialectal algérien

‫بولطة‬
‫أ ْعطَــى بُولْطَــة‬ : prendre, donner coup ; faire ventre en parlant d’un
mur qui présente un renflement qui le fait sortir de l’aplomb.

‫بوه‬
ْ ِ‫بُو ْه عل‬ : Ah ! le malheureux.
‫يك‬
‫بيت‬
َ‫ـات ب ـَ ّـرا‬
ْ ‫بَـ‬ : découcher, ‫ـت ب ـَ َّـرا‬
ْ ‫ بـَيَّـ‬faire découcher, obliger quelqu’un à
passer la nuit dehors.

‫ات فِي ال ْخ َل‬ ْ َ‫ب‬ : coucher à la belle étoile.


‫ات فِي َس َك ْرتُه‬ ْ َ‫ب‬ : dormir après s’être enivré.
‫ات فِي ْغبِي ْنتُه‬ ْ َ‫ب‬ : cuver son chagrin.
‫ك‬ْ َ‫ت ل‬ ْ َّ‫نـْبـَي‬ : je vais rêver de toi toute la nuit.
‫ت ال َد ْعوة في ال َدفـْتَر‬ ْ َّ‫ بـَي‬: coucher la chose dans le registre.
‫الورقة‬ َ ‫بـَيَّتُه في‬ : je l’ai arrêté à la page.
‫الب ِحيـ َـرة‬
ْ ‫ـت‬ ْ ‫بـَيّـ‬ : faire des petits trous dans le terrain pour y planter
des graines.

‫كلمنَا في َع ْقلُه‬ َ ‫ت‬ ْ ّ‫بي‬ : faites-lui comprendre nos paroles, nos propos.
ْ ِ‫ ُمولى ب‬ : chef de famille, le père.
‫يت‬
‫ب‬ْ ‫ص‬ ُّ َ‫ بَايـْتَة ت‬: il a plu toute la nuit, on dit aussi ‫ب‬
ْ َ‫ َْتل‬, ‫تسيل‬.
‫بيدع‬
ْ ‫ َرُهوا يَتبِي َد‬ : il fait le faux dévot, elle fait la sainte-nitouche.
‫ع‬
َ ِ‫ب‬ : en attendant que, le temps que, ex : ‫يدمــا نـَـا ُك ْل‬
‫يدمــا‬ ِ
َ ‫أس ـتـَنَ ِان ب‬
َ
attends-moi le temps que je mange.

40
Dictionnaire des locutions de l’arabe dialectal algérien

‫بيش‬
‫ش‬ ْ َّ‫اهو مبـَي‬
ُ ‫ َر‬ : il est bien habillé, bien mis, endimanché.
‫بيض‬
‫الم ْس َودَّة‬
ُ ‫ض‬ ْ َّ‫بـَي‬ : mettre au propre.
‫ض َو ْجهه‬ ْ َّ‫بـَي‬ : blanchir quelqu’un.
‫ف‬ ْ ‫ض ال َك‬ ْ َّ‫بـَي‬ : graisser la patte, soudoyer.
)‫ك (ال َك ْب َدة‬ ْ َ‫ت ل‬ ْ ‫ض‬ َ ‫بيَا‬ : tu as eu peur.
‫ضوا يَ ِدي ْه‬
ُ ‫أبـْيَا‬ : il a perdu l’habitude du travail.
‫اض َو ْج ُهه‬ْ َ‫أَبـْي‬ : il est devenu pâle.
‫ض‬ ْ َ‫قـَلْبُه أبي‬ : il a un bon fond, il a bon cœur.
‫ضا‬ َ ‫أرض بِي‬
ْ  : terre sans culture.
‫بيع‬
‫اهو يبِيع و يَ ْش ِري‬ ُ ‫ َر‬: il dort profondément.
‫يك‬ْ ‫ـك و ي ْش ـ ِر‬ ْ ‫يبيعـ‬
َ  : se dit d’une personne qui agit avec adresse en se
servant de son intelligence, de sa finesse d’esprit, personne rusée.
‫وحه‬ُ ‫ع ُر‬ ْ ‫بَا‬ : il a vendu son âme au diable, se laisser corrompre.
‫بين‬
‫وحه‬ُ ‫بـَيَّ ْن ُر‬ : il s’est montré, il s’est vanté.
‫ َويْـ ْـن يبَــا ْن‬ : il est loin d’être leur égal, il n’a pas leur niveau, on dit
aussi ‫اهــم‬ ُ ‫مع‬ َ ‫ ِويـ ْـن يبَــان‬.
‫بَا ْن‬ : de l’arabe littéral ‫استَبا َن وتَ َّبي‬ ْ ‫ با َن الشيءُ و‬apparaître.
‫ َمابـَيـَنّ ِشيء ْسنَانُه‬ : il n’a pas desserré les dents.
‫تـَْقعُ ْد بِينَاتـْنَا‬ : que cela reste entre nous, ne dis ça à personne.
‫لى َو ْج ُهه‬َ ‫بَايَ ْن َع‬ : il est trahi par son apparence, on le reconnaît à son visage.
‫بيهت‬
‫ت‬ْ ‫فل ْن تبَ َيه‬ َ  : il fait l’étonné, de l’arabe littéral.
41
‫ت‬
‫تبع‬
‫در ْاه ُمه‬ ِ
َ ‫تـَبَّ ْع في‬ : courir après son argent.
‫بع‬ ِ ْ ‫ اللّي ِف تـَبـَْع‬celui qui vient après toi.
ْ َ‫في ت‬ : après, à la suite de, ‫ك‬
‫بـَڤ َْرة و تَابـَْع َها‬ : une vache et son veau.
‫التَابـَْعة فِي َج ّرتُه‬ : la malchance le poursuit ; ‫ابعة‬ َ َ‫ الت‬la mauvaise chance.
‫تبن‬
‫مح َراهُ تـَبَّ ْن‬
ْ ‫ال َڤ‬ : le blé a jauni par suite de la sécheresse ‫ب‬
ْ ََّ‫ تـ‬s’applique
aussi sur les autres céréales.

‫تحت‬
‫اب‬
ْ ‫الحس‬
َ ‫حت‬ ْ َ‫ َم ْن ت‬ : en avance de compte.
‫ت‬
ْ ‫ت التَ ْح‬ْ ‫ َم ْن التَ ْح‬ : en cachette, à la dérobée, on dit également ‫بالتَ ْحتَانِيَة‬.
‫وك التَ َحاتَى‬
ْ ‫ َه ُذ‬: ceux d’en bas.
‫تحس‬
‫وس‬
ْ ‫المتح‬
ُ ‫اك‬ ْ ‫ه َذ‬ : Ce vaurien.
43
Dictionnaire des locutions de l’arabe dialectal algérien

‫تحر‬
‫بالتَ َح ِّري‬ : environ.
‫تحف‬
‫ك‬ْ ‫وك نـَتَح َف‬
ْ ‫ض‬
ُ  : je vais m’occuper de toi, je vais te gâter.
‫وحــه‬
ُ ‫ـف ُر‬ ْ ‫تحـ‬
َ  : il s’est bien occupé de sa personne, en parlant d’une
personne recherchée dans sa mise.
‫ َشابَة َو َم ْت ُحوفَة‬ : belle et bien parée.
‫تخت‬
ْ ‫ َم ْبنِــي َعلــى التَ ْخـ‬ : sans fondement en parlant d’une construction ou
‫ـت‬
d’un raisonnement ‫خــت‬ ْ َ‫ الت‬lie, dépôt, vase.
‫فل ْن‬َ ‫مع‬ َ ‫تَ ْختَ ْخ‬ : parler en secret avec quelqu’un.
‫لح ْم متَ ْختَ ْخ‬
َ  : viande qui contient beaucoup de gras.
‫تخم‬
‫ َع ْن َدهُ الـتُ ْخ َمة‬ : il a une indigestion, des aigreurs, on dit également ‫وم‬
ْ ‫ َمْت ُخ‬.
‫تر‬
‫تـَّر فِي‬ : repousser quelqu’un rudement ou de façon méprisante.
‫تران‬
‫أيَّا َو َترا ْن‬ : venez voir, rendez-vous compte.
‫ترتر‬
‫ـح َمة‬ َّ ‫تـَْرت ـَ ْـر‬ : chargé de graisse, on dit également ‫ تـَْرت ـَْـر‬،‫تـَْرت ـَْـر باللَّ ْح َمــة‬
ْ ‫بالشـ‬
et ‫ متـرت ــر‬devenir riche.
َْ َْ
44
Dictionnaire des locutions de l’arabe dialectal algérien

‫ترس‬
‫اس‬
ْ ‫يت تـََر‬ ْ ‫ ِج‬ : je suis venu à pied.
‫اس َم ْن التـَْر ْار َسة‬
ْ ‫تـََّر‬ : un homme du commun.
‫اس‬
ْ ‫ال َم ْن تـََر‬ ْ ‫شح‬
َ ‫ َع ْن ُده‬ : il a beaucoup d’enfants.
‫ترش‬
‫ش‬
ْ ‫ور تـََّر‬
ْ ُ‫البَاب‬ : le bateau a touché un bas fond.
‫ترص‬
‫ص‬ ِ
ْ ‫غ ْير يتـََّر‬ : il ne fait que bougonner.
‫ترع‬
‫ع‬
ْ ‫ َراهُ تـََّر‬ : il s’est enfui, en arabe littéral : ‫ فيه َع َجلة‬،ٌ‫تَ ِرع‬ ‫رجل‬.
‫ترك‬
‫الخيَّان تـَّرُكو ْه‬ : les voleurs lui ont tout pris, ne lui ont rien laissé.
‫ـار ْك الحيَــاء‬ َ ‫تَـ‬ : qui s’adonne sans retenue et sans honte aux mœurs
proscrites par la société.

‫أتر ْك علَى َه َذا‬


َ  : dispensez-vous de cela.
‫ترم‬
‫س تـَْرَمة‬
ْ ‫فَ َار‬ : cavalier bien assis, solide sur sa selle.
‫ترن‬
‫ َترنِّــي‬ : ce n’était que, ce n’est que. Tout compte fait, tu n’es que, il
parait que,ex :‫ـض‬ ْ ‫فَاطَـ ْـن تـ َّـرِن‬
ْ ‫ تــرَّين َكا ْن م ِريـ‬il paraît qu’il était malade.
tout compte fait, tu ne dors pas. On prononce aussi ‫ِّيت‬ ْ ِ‫يت أُتـَْرنْت‬
ْ ‫ َترن‬et ‫يك‬
ِ
ْ ‫تـَْرن‬.
45
Dictionnaire des locutions de l’arabe dialectal algérien

‫ترى‬
‫ُف ت ـَ َـرى‬
ْ ‫ش‬ : voyez donc, jetez- y un coup d’œil. On prononce aussi
‫اش‬
ْ ‫ـف تـ َـر‬
ْ ‫ ُشـ‬.
‫أيَا َترى‬ : allons ! Voyons ! Voyons donc.
‫يَا َترا‬ : à savoir, c’est à savoir, savoir si, on prononce aussi ‫درا‬
َ ‫يَا‬.
‫تزغ‬
‫غ‬
ْ ‫ع متَ َاز‬
ْ ‫الزر‬
َ  : devenu très sec sous l’effet de la chaleur, du soleil, du vent.
‫تعب‬
‫وحــه‬
ُ ‫ـب ُر‬
ْ ‫تـََّعـ‬ : se donner du mal, on dit aussi ‫ـك‬
ْ ‫فسـ‬ ِ ِ
fatigues pour rien.
َ َ‫ َر ْاك تـََّعــب ف ن‬tu te

‫تعس‬
‫وس‬ْ ُ‫فل ْن َراهُ َمتع‬ َ  : il est malheureux.
‫تغا‬
‫ـاو ْه َرجلِي ـ ْه‬
َ ‫تغَـ‬ : ses pieds lui font mal,‫ تغَــا‬qui signifie faire mal, est
synonyme de ‫ وجــع‬en arabe littéral : ‫ أَوج َعــه‬،‫أَوتـغَــه‬.
َ َْ َْ
‫اغي‬ ِ َ‫رانِي ت‬ : j’étouffe de chaleur, en arabe littéral . ‫تـغا اإلنسا ُن أي هلَك‬
َ َ َ ََ
‫تفتف‬
 ‫ـف‬
ْ ‫اك تـَْفتَـ‬
ْ ‫اش َر‬
ْ ‫ َو‬: qu’est-ce que vous fabriquez ? ‫ـف‬
ْ ‫ تـَْفتَـ‬signifie à la
fois chercher sans y voir, et faire quelques petits profits.

‫تفح‬
‫تـََّف ْح ل‬ : dire des paroles désagréables.
46
Dictionnaire des locutions de l’arabe dialectal algérien

‫تفر‬
‫اك تـََّفر َتها‬ْ ‫ َر‬ : tu es bien gâté.
‫رها فِ ّي‬ َ ‫تـََّف‬ : affliger d’un mal.
‫ـوس متـَّفـ ْـر‬
ْ ‫بَرنُـ‬ : burnous court par derrière avec des pans et un
devant longs.

‫بُو ت َفا ِري‬ : personne qui a des grosses fesses, on dit aussi ‫متـََّف ْر‬.
‫تفل‬
‫الرحــى‬
َ ‫ـل‬ ْ ‫تـََّفـ‬ : disposer le ‫ـال‬
ْ ‫( ت َفـ‬une natte ronde de palmier que l’on
met sous le moulin à bras pour recueillir la farine).

‫تفن‬
‫جل متـََّفن‬
ْ ‫ َْر‬ : gros, mal bâti et mou.
‫تفه‬
‫ ِشي تَافَه‬ : qui a très peu d’importance.
‫تقن‬
‫دمة َمتـُْقونَة‬
َ ‫ َخ‬ : travail très bien fait.
‫تڤى‬
‫علَى ت َڤا البُو‬ : Du côté du père.
‫تك‬
‫السـ ْـرَو ْال‬
َ ‫تَ ـ ّكك‬ : passer les cordons dans la coulisse du pantalon, le
cordon est appelé ‫كــة‬ َّ َ‫الت‬.
 ‫ تَ َّكى َعلى‬: accabler de coups, tomber dessus à coup de.  
‫تَ َكى ال َك ْبش‬ : il a égorgé le mouton.
47
Dictionnaire des locutions de l’arabe dialectal algérien

‫تكتك‬
‫ك‬
ْ َ‫اش متَكت‬
ْ ‫قم‬ َ  : tissus usés, en lambeaux, en arabe littéral :
‫الشيء َوطئتُه َح َّت َش َدختُه‬
َ ‫كت‬ ُ َ‫تَ َكت‬.
‫تكر‬
‫ َم ْبلِي بَالتَ ْك ُروِري‬ : adonné au kif.
‫تكل‬
‫ت َكلْت َعلِي ْه‬ : je m’en suis remis à lui, je compte sur lui.
‫اف‬ْ ‫يـَْت ـ َك ْل ب ـَ َـز‬ : il s’en remet beaucoup aux autres, on dit également
‫ـاس‬
ْ ‫ يـَْت ـ َك ْل َعلَــى النَـ‬il compte beaucoup sur les gens.
‫يك َربِي‬ ْ ِ‫لت َعل‬ ْ ‫ َوَك‬ : j’en appelle à Dieu.
‫تلب‬
‫ـب فِــي‬ ْ ‫تَالَـ‬ : être aux trousses de, harceler quelqu’un, lui causer
l’irritation par une présence insistante.
‫ َدايَ ْم فِي تَلَّ بِي‬ : il est toujours à mes trousses.
‫تلس‬
‫يس‬ ِ
ْ ‫ض ْربُو بُوتَل‬ َ  : il a eu un cauchemar.
‫تلتل‬
‫ َراهُ متـَلْتَ ْل‬ : très mouillé, en arabe littéral ‫التـَلَل و البـَلَ ُل َشيء َو ِحد‬.
‫تلص‬
‫يين‬ ِ
ْ ‫ص َم ْن يد‬
ْ َ‫أنتل‬ : s’échapper des mains de.
‫تلع‬
‫البل ْد‬ َ ‫ تـَلَّ ْع‬ : forcer quelqu’un à quitter le pays.
َ ‫فل ْن َم ْن‬
48
Dictionnaire des locutions de l’arabe dialectal algérien

‫تلف‬
‫ف َع ْقلُه‬ ْ َ‫تل‬ : il a perdu l’esprit, la tête, la raison. 
‫ـف َرايُــه‬ْ ‫تلَـ‬ : se détourner du droit chemin, on dit alors ‫اي‬ ْ ‫ـف الـ َـر‬
ْ ‫ تَالَـ‬ou
‫اي‬ ْ ‫ َمتـْلُـ‬, ‫ـف الط ِريـ ْـق‬
ْ ‫ـوف الـ َـر‬ ْ ‫تَالَـ‬.
‫تلَ ْفت فِي‬ : se tromper de.
‫ف الطَ ِري ْق‬ ْ َّ‫تـَل‬ : perdre son chemin ‫يق‬ ْ ‫ف ِف الطَ ِر‬
ْ َ‫أنـْتـَل‬.
‫وحه‬ُ ‫ف ُر‬ ْ َّ‫تـَل‬ : se déguiser, changer d’apparence.
‫ص ْفتُه‬ ِ ‫ف لُه‬ ْ َّ‫تـَل‬ : contracter, altérer les traits du visage.
‫ورة‬
َ ‫المط ُْم‬ َ ‫ف‬ ْ َّ‫تـَل‬ : faire un silo dans un endroit désert et caché.
‫لف‬ْ َ‫فِي الت‬ : en parlant d’une personne qui risque de se perdre.
‫ف‬ ْ َّ‫كالَ ُمه متل‬ : voix contrefaite, déguisée.
‫ت لِي‬ ْ ‫تـَْل َف‬ : je ne sais plus où j’en suis.
‫تلهى‬
‫تى نـَتـَل َْهى‬
َّ ‫ َح‬ : quand j’aurais le temps.
‫تال‬
‫التَالِي‬ : le dernier, celui qui suit.
‫قلَ َبها للتَالِي‬ : il l’a rejetée en arrière.
‫ َو التَالِي‬ : et la suite, et après, mais cependant, sans quoi, à défaut de
quoi, autrement, on dit aussi ‫ـال‬ ِ ‫متَّـ‬.
‫وح‬ ِ ِ
ْ ‫ َما تالَلي شيء ُنر‬ : je n’irais jamais plus.
‫تم‬
‫بالتَ َم ْام‬ : complètement, intégralement.
‫تمتم‬
‫تَ ْمتَ ْم لُه فِي َو ْذنُه‬ : murmurer dans l’oreille de quelqu’un.
49
Dictionnaire des locutions de l’arabe dialectal algérien

‫تمڤ‬
‫ڤ‬ّ ‫ َراهُ متَ َّم‬ : il porte des ‫اڤ‬ ْ َ‫ مت‬sorte de bottes pour monter à cheval.
‫تنتر‬
ِ
ْ ‫ڤَل‬ : très misérable.
‫يل َمتـْنَتـَْر‬
‫اللح ْم َحتَى تنتـَْر‬
َ ‫ب‬ ْ َّ‫طَي‬ : cuire la viande en bouillie,‫ متَنتـَْر‬signifie aussi
en décomposition avancée, pourrie.

‫تنتن‬
‫ َراهُ متَنتَ َنها‬ : il est ivre et un peu gai. Voir ‫دندن‬.
‫تهل‬
‫ َتهلَّ فِي‬ : porter tous ses soins.
‫توتو‬ 
‫تَوتـَْو لُه فِي َو ْذنُه‬ : il lui a chuchoté dans l’oreille.
‫توح‬
‫ات‬
ْ ‫ين َج‬ ِ ِ
ْ ‫ َهذه المتـَّو َحة َمن‬ : d’ou diable vient cette chose.
‫ َراهُ متـَُّو ْح‬ : il est loin, dans des contrées lointaines et dangereuses.
‫توز‬
‫ َد ُاروا الت ِو َيزة‬ : organiser un travail de bénévolat agricole.
‫توزر‬
‫التو َازر‬
َ ‫أرفَ ْد‬ : enlever ces effets.
‫توس‬
‫س لُــه‬
ْ ‫ت ـَ ّـو‬ : donner une somme d’argent à quelqu’un à l’occasion d’un
mariage ou d’une autre fête similaire.

50
Dictionnaire des locutions de l’arabe dialectal algérien

‫توش‬
‫وشيَة‬ ِ ُ‫عمل لِي ت‬ : il m’a fait un long serment.
َْ
‫توغ‬
‫غ‬ْ ‫ َر ِاهي تـََّو‬ : elle pousse des cris d’affliction.
‫توف‬
‫مح‬ ِ
ْ ‫تـََّوف ال َق‬ : amonceler le blé qui est en gerbe.
‫توق‬
‫ڤ َعلى‬ ْ ‫تـََّو‬ : aller voir quelqu'un
‫يك‬ْ ِ‫ڤ عل‬ ْ ‫دوة نتـََّو‬
َ ُ‫غ‬ : demain j’irai te voir.
‫ تول‬voir ‫آل‬
‫توى‬
 ‫س ـ َك ْن َو تـَت ـُ َّـوى‬: il est entré dans son logement et s’y est installé, on
dit ‫ن متت ـ َّـوى‬ ِ ‫التَّـ ِو‬
َ َ ْ ‫ فـ َـا‬installé, organisé chez soi, en arabe littéral ‫ي املُقيـ ْـم‬
ّ
‫ـت‬ ِ
ْ ‫هــذا ت ـَ َّـو ْك ِويـ ْـن جيـ‬ : c’est maintenant que tu viens, mais on dit le
plus souvent ‫ الت ـ َّـو‬à présent, à l’instant.
ُ
‫تيس‬
‫س‬ ْ َّ‫ َراهُ متـَي‬ : il est plongé dans ses pensées.
‫تيم‬
‫تـَيَّ ْم َعن ْد‬ : se rendre chez.
‫فل ْن تَتيَّ ْم‬َ  : il est amoureux fou.
‫تيهل‬
‫وحه‬ ِ ِ
ُ ‫ت َيه ْل ُر‬ : il s’est arrangé, on dit alors ‫مت َيه ْل‬.
‫تيوك‬
‫مـ َـرا تِ َيوا َكــة‬ : une femme qui perd son temps à la maison, flâneuse on
dit ‫اهــي تِيــو ْك‬ ِ ‫ر‬.
َ َ
51
‫ث‬
‫ثار‬
‫اره‬
ُ َ‫خ َذى ث‬ : il s’est vengé, on dit également ‫فدى ثَ ُاره‬
َ.
‫ـار‬
ْ ‫ـف الثَـ‬
ْ ‫خلَـ‬ : venger un préjudice subi par une personne et qui a
causé un dommage moral ou matériel.

‫ثبت‬
‫ت َع ْن ِدي‬ ْ َ‫األمر ثب‬
ْ : l’affaire est certaine pour moi.
‫ َرانِي‬ ‫ثَابَت علي ْه‬: je m’en souviens.
‫ت علَ ّى بَالِّي‬ ْ َ‫أثـْب‬ : soyez convaincu que.
‫وحه‬
ُ ‫ت علَى ُر‬ ْ َ‫ثب‬ : se rappeler, se souvenir.
‫ت علَى‬ ْ َ‫ثب‬ : il s’est souvenu de.
‫ت نَظ ُْره في‬ ْ َّ‫ثب‬ : examiner attentivement.
‫ثـَبَّــت َعقلُــه‬ : être présent d’esprit, se reprendre, on dit ‫ـت‬
ْ ‫ثـَبَّـ‬
‫ـك‬
ْ ‫ ُروحـ‬ concentre-toi.
‫ ِشي‬ ‫ت لُه‬ ْ َ‫ ثَاب‬: il lui appartient en parlant d’un bien.
53
Dictionnaire des locutions de l’arabe dialectal algérien

‫ثرى‬
‫ض ْاويَة كالثرية‬
َ  : belle comme un astre, très belle au visage rayonnant.
‫األرض‬
ْ ‫ َّثرى‬ : arroser un morceau de terre (un champ) en l’inondant.
‫ثقف‬
‫الما ْكلَة‬
َ ‫ف علَى‬ ْ ‫قـَْلبِي مثـََّق‬ : j’ai le dégoût.
‫ـاف‬
ْ ‫ َد ُاروا لُــه الث َقـ‬ : dresser des obstacles à quelqu’un par le biais d’un
sortilège malfaisant.

‫ثقل‬
‫ثـََّق ْل َعلِيه‬ : peser sur quelqu’un.
ْ ‫بالثـَْق‬ : doucement, discrètement on dit aussi ‫بالثـَْقالَة‬.
‫ال‬
‫الم ْع َدة‬ ِ
َ ‫يل علَى‬ ْ ‫ثق‬ : aliment difficile à digérer.
‫ـل‬ ِ
ْ ‫لســانُه ثقيـ‬ َ  : il articule mal, il a la langue empâtée. Employé seul,
le mot ‫ثقيــل‬ ِ
ْ désigne une personne dur d’oreille, mais également une
personne qui comprend difficilement.

‫ َر ِاهي ِثقيلَة‬ : elle est enceinte.


‫هواة ِثقيلَة‬َ َ‫ق‬ : café fort.
ِ ‫نَالها‬ : ça lui a couté cher.
‫بثقيل َْها‬ َ
‫وه ْر‬
َ ‫بالج‬
ُ ‫ثَاقلَة‬ : couverte de pierres précieuses, en parlant d’une femme.
َ ‫مثـََّق ْل‬ : chargé de butin.
‫بالس ْعي‬
ِ
َ َ‫مثـََّق ْل كال‬ : chargé comme un âne.
‫حم ْار‬
‫ثلث‬
‫ْث ال َخالِي‬
ْ ‫حتَى الثـَل‬ : jusqu’au bout du monde.
54
Dictionnaire des locutions de l’arabe dialectal algérien

‫ثم‬
‫أش ثَ َّم‬
ْ  : qu’y a-t-il ?
‫اك‬ْ ‫ثَ َم‬ : là, là-bas, on dit aussi ‫ت‬ ْ ِ‫َثَّات‬.
ْ ِ‫ َتَّي‬, ‫يك‬
‫ثنى‬
‫علَى ثنَى‬ : la suite de, après on dit ‫ ّأل علَى ثنَ ْاك‬celui qui vient après vous.
‫ثَانِي‬ : encore !
‫ثاب‬
‫الع ْار‬
َ ‫وب‬ْ ُ‫س ث‬
ْ َ‫ َلب‬ : couvert de honte.
‫ـوب‬
ْ ‫رمــى الثُـ‬
َ  : muer, subir des changements au niveau du poil, du
plumage ou de la peau, en parlant de certains animaux.

‫ب‬
ْ ‫ َراهُ يثَ َاو‬ : il bâille.

55
‫ج‬
‫جبا‬
ِ  : offrez du café de ma part, du turc ‫ جابــه‬qui
‫أعطــي الجبَــاء َمـ ْـن َعنـ ِـدي‬
signifie pour rien, gratis, bénévolement.
َ

‫جال‬
ْ ‫علَى َج‬ : à cause de, de l’arabe littéral ‫أج ْل‬
‫ال‬ ِ
ْ ‫م ْن‬.
‫جبح‬
‫ـح‬
ْ ‫ـل َجبـ‬
ْ ‫َجـ‬
َ ‫ر‬ : homme futile, insignifiant, dépourvu de sens, vide, sans
bon sens.

‫جبذ‬
‫وحه‬ُ ‫جبَ ْذ ُر‬ : il s’est retiré.
‫اله ْد َرة‬
َ ‫جبَ ْذ‬ : entamer la conversation, on dit ‫ذرة علَى‬
َ َ‫جبَ ْذ اهل‬ entamer
un sujet, une conversation sur.
ِ ‫يجب ُذو فيه‬ : dire du bien de quelqu’un.
‫بالخ ْير‬ َْ َ
‫اس يَ َج ْب ُذوا فِيه‬
ْ َ‫الن‬ : les gens parlent de lui.
‫ َماتَ ْجبَ ْذنِي ِشي‬ : ne me cite pas, ne m’évoque pas.
‫ َجبَا ْذ َح ْبل‬ : qui vit au jour le jour.
57
Dictionnaire des locutions de l’arabe dialectal algérien

‫جبر‬
‫جبـَْر ُروحه‬ : se sentir mieux, aller mieux, se remettre.
‫ـك‬
ْ ‫نَجب ـَ ْـر لَـ‬ : je vais te trouver, on dit ‫ـود‬
ْ ‫ـك عُـ‬
ْ ‫ َنب ـَ ْـر لَـ‬je vais te trouver
un bon cheval.
‫جبـَْر ال َخاطَ ْر‬ : consolant, qui apaise, qui calme.
‫مجبـَّْر‬
َ  : crasseux.
‫جبرايل‬
‫يك‬ْ ِ‫جبريِن عل‬ ْ  : que l’ange Gabriel te protège.
‫جبس‬
ِ ‫جبَّس‬ : enduire de plâtre un mur.
‫الحي ْط‬ ْ َ
‫س‬ْ َّ‫مجب‬
َ ‫ك‬ ْ َ‫ َحاي‬ : un haik dans lequel il y a beaucoup de soie.
‫جبل‬
‫ َر َج ْل جبـَْيلِي‬ : montagnard.
‫ول علَى‬ ِ ُ‫ َم ْجب‬ : porté sur.
‫جبه‬
‫ َجبـَْهى علَى‬ : affronter quelqu’un directement.
‫جحجح‬
‫ َج ْح َج ْح َعلَى‬ : être avide de, on dit par exemple َ‫َج ْح َج ْح َعلَى املاَكلة‬
il mange avec avidité.

‫جحد‬
‫بالج ْح َدة‬
ُ  : en cachette, clandestinement, à la dérobée.
‫جح ْد َما َشافُه‬
َ  : il a fait semblant de ne pas le voir.
‫فل ْن َج َّحا ْد‬
َ  : en parlant d’une personne qui cache, dissimule.
58
Dictionnaire des locutions de l’arabe dialectal algérien

‫جد‬
‫بالج ّد‬
َ  : sérieusement.
‫الج ّد‬
َ ‫كل ْم‬
َ  : bonnes paroles, paroles importantes.
‫جدب‬
‫اس‬ ِ
ْ ‫النع‬
َ َ‫يج َدب ب‬ ْ ‫غ ْير‬ : il tombe de sommeil.
‫اسه‬
ُ ‫ب َبر‬
ْ ‫يَج َد‬ : balancer la tête en avant et en arrière lors des rituels soufis.
‫وب‬
ْ ‫ َر َج ْل َمج ُد‬ : en extase, mystique, derviche.
‫جدر‬
‫يظل يَ ْج َد ْر‬
ْ  : il travaille sans relâche du matin au soir.
‫ َع ْش ُقه َج ْد َرا ِوي‬ : son amour est charnel.
‫جدرن‬
‫ـدر ْن َمـ ْـن‬ ِ ِ
َ ‫مجـ‬
َ  : recouvert d’une couche épaisse de, ‫ـن َمـ ْـن‬
ْ ‫َرجليـ ْـه جمَ َدرنـ‬
َ il a les pieds recouverts de crasse, en arabe littéral ‫الورُم‬
‫الوسـ ْـخ‬ َ ‫اجلَدر‬.
‫جدل‬
‫لت‬
ْ ‫انج َد‬ : je suis harassé de fatigue, en arabe littéral ‫ط‬ ُ ِ‫الساق‬
َ ‫نجد ُل‬
ِ ‫امل‬.
َُ
‫جدم‬
‫مج ّد َمــة‬
َ ‫ـج َرة‬ ْ ‫ َشـ‬ : dépouillée de feuilles, en arabe littéral ‫ـت‬ ْ ‫أجدمـ‬
َ
‫ـت‬ ِ
ْ ‫النَخلَــة امثـَ َـرت و يَب َسـ‬.
‫جر‬
ّ
‫ َماانْ َج ْر لَك‬ : ce qui te revient, ta part.
‫فِــي ُجـ َّـرة‬ : après, à la suite de, derrière, être après quelqu’un, le
presser, ‫ واحــد ِف جـ َّـرة واح ـ ْد‬l’un après l’autre.
ََ ُ َ
59
Dictionnaire des locutions de l’arabe dialectal algérien

‫اح فِي ُج ّرتُه‬


ْ ‫ َر‬ : être entraîné par quelqu’un dans une affaire, sans le vouloir.
‫ َج ّر علَى‬ : arriver auprès de.
‫اس‬ ِ ‫ َك‬ : il boit coup sur coup, on dit ‫ ِشي ِف جَّرة ِشي‬une
ْ ‫اس في ُج َّرة َك‬ ْ
chose qui suit une autre.
ُ
‫فل ْن فِي ُج ّرتُه‬َ  : accompagné d’un tel.
‫مع َج ّرتُه‬َ ‫ َولَّى‬ : revenir sur son chemin.
‫اب ُج ّرة‬ ْ ‫ص‬َ  : il a trouvé la piste, suivant une trace.
‫ك‬ْ َ‫ضي ُج ّرت‬ ِ ‫اهلل يم‬ : que Dieu efface ta trace de ce monde. 
َ
‫الج َرة‬
ُ ‫ َر ّد‬ : ruminer.
‫جرب‬
‫وحه‬ ُ ‫ب ُر‬ ْ ‫ َج َّر‬ : s’essayer. 
‫مع‬
َ ‫وحه‬ ُ ‫ب ُر‬ ْ ‫ َج َّر‬ : se mesurer avec.
‫ـور‬
ْ ‫ب شــيء االُ ُمـ‬ ْ ‫ َمــا َجـ َّـر‬ : il n’a pas d’expérience, on dit aussi ‫َمــا َعنـ ُـده‬
‫ ِشــي َت ِربـَـة‬.
‫ َر َج ْل َج ْربَة‬ : infréquentable.
‫مج ْربِي‬ َ ‫فَر ْد‬ : un bœuf bigarré de blanc.
‫جرجغ‬
‫رجوغَة‬ ُ ‫مرا َج‬ َ  : une femme d’humeur acariâtre.
‫جرح‬
‫وحه‬
ُ ‫جر ْح ُر‬ َ  : il s’est blessé, il s’est coupé, on dit aussi ‫أجنر ْح‬
َ .
‫لب‬
ْ ‫جر ْح ال َق‬ َ  : affligeant.
‫ َجـ َّـر ْح فِــي‬ : rejeter un témoin en démontrant la fausseté de ses
témoignages.

60
Dictionnaire des locutions de l’arabe dialectal algérien

‫جرد‬
‫اس‬ ِ
ْ ‫ َج َّر ْد في ال ُك َر‬ : écrire dans un cahier.
‫ايجه‬ُ ‫حو‬ َ ‫ َج َّر ْد‬ : il s’est déshabillé.
‫اسي‬ ِ ‫مج َّر ْد بر‬ : je suis seul, je n’ai ni femme ni enfant.
َ َ
‫بالم ْج َر ْد‬
َ ‫ك‬ ّ ‫يح‬
َ  : se gratter avec un grattoir.
‫جرع‬
‫ع ال ُد َخا ْن‬
ْ ‫ َج َّر‬ : avaler la fumée du tabac.
‫المر ْار‬
َ ‫ع لُه‬ ْ ‫ َج َّر‬ : il lui a fait des misères.
‫جرف‬
‫ف على‬ ْ ‫تج َر‬
َ  : se montrer dur envers quelqu’un.
‫الزايلَة‬
َ ‫ف ظ َف ْر‬ْ ‫جر‬
َّ  : rogner la corne du sabot de la mule.
‫علَى ُج ْرف‬ : à la dernière extrémité.
‫جرم‬
ِ
‫يمة‬َ ‫رمى عليه َج ِر‬ َ  : il a porté sur lui une fausse imputation, on dit ‫َفل ْن‬
‫ جتََّرْم‬il est accusé faussement.
َ ‫ َخايَـ ْـن ج ِر‬ : voleur accompli de ‫ جرميـَـة‬accompli, parfait en arabe
‫يمــة‬
littéral ‫تامــة‬َّ ‫ســنة ُمََّرمــة‬.
‫يمة‬َ ‫كل ْم جر‬ َ ‫هذا‬ : voilà ce qu’on appelle parler.
 ‫يمة‬ َ ‫يَ ْخ َد ْم جر‬: il travaille admirablement, à la perfection.
‫رمــه‬
ُ ‫ـاب َج‬ ْ ‫حسـ‬َ ‫علَــى‬ : selon ce qu’il possède, de l’arabe littéral ‫جـ َـرَم‬
‫ـب‬
َ ‫أي َك َسـ‬.
61
Dictionnaire des locutions de l’arabe dialectal algérien

‫جرى‬
‫جرى علِيه‬ َ  : il s’occupe de lui, il lui vient en aide.
‫اس‬ْ َ‫مع الن‬ َ ‫يَ ْج ِري‬ : il est serviable.
‫سه ل‬ ُ ‫ات نـَْف‬
ْ ‫جر‬
َ  : avoir un penchant pour.
‫جرى ِشي‬ َ ‫ َخاطْ ِري َما‬ : le cœur ne m’en dit pas, je n’ai pas envie.
‫جرى ُجوفُه‬ َ  : aller par le bas.
َّ ‫جرى علِ َيها‬
‫الد ْم‬ َ  : avoir une perte, en parlant d’une femme.
‫جرى لِي‬ َ ‫ َما‬ : ce qui m’est arrivé.
‫ َجـ َّـرى فـ َـا ْن‬ : faire courir quelqu’un, mettre du temps pour répondre
à sa demande, ne pas honorer ses engagements.

‫رش‬
ْ ‫يج ّرى ال َك‬ َ  : donne la diarrhée.
‫اس‬
ْ َ‫يج َارولُه الن‬
َّ  : on y court en foule, très sollicité.
‫ادة‬َ ‫الع‬
َ ‫ري‬ ْ ‫ َعلَى َج‬ : selon l’usage.
‫ري‬
ْ ‫بالج‬
َ  : à la hâte.
‫يت‬ْ ِ‫ َجرية الب‬ : l’ensemble des meubles, des objets qui décorent une habitation.
‫ َجريَة َم َع‬ : une coopération avec.
‫جز‬
‫وف‬ْ ‫الص‬
ُ ‫ َج ّز‬ : tondre la laine d’un mouton.
‫جزى‬
‫أج ِزينِي فِي ه َذا الشغُ ْل‬ : récompense-moi pour le travail que j’ai accompli.
‫الجا ِزي‬ ِ
َ ‫ َعندي‬ : j’ai des personnes qui travaillent pour moi.
‫جسس‬
‫س علِينَا‬
ْ ‫وس‬
َ ‫يج‬
ُّ ُ‫ َراه‬ : il nous espionne.
62
Dictionnaire des locutions de l’arabe dialectal algérien

‫جعد‬
‫مج َّعد‬
َ  : étiré, distendu ; frisé, crépu.
‫بَابَا َجع َدا ْن‬ : surnom donné au chacal.
‫جعر‬
‫وب‬
ْ ُ‫نج َعر نت‬ َ  : je prendrais garde, je me corrigerai,‫ َن َع ْر‬prendre garde.
‫جعل‬
‫وحــه‬
ُ ‫ـل ُر‬ْ ‫جعـ‬ َ  : faire semblant, c’est le même sens que ‫وحــه‬ ُ ‫ َد ْار ُبر‬et
‫وحــه‬
ُ ‫ َداي ـَ ْـر ُبر‬.
‫علَى َج ْعل‬ : à propos de.
‫جعلل‬
‫ب‬ِ ‫ َج ْعلَــل‬ : pousser quelqu’un sur une balançoire, faire traîner
ْ
quelqu’un.

‫جغبط‬
‫يجغْبَ ـ ْط‬
َ ُ‫ َراه‬ : en parlant d’un enfant qui commence à prononcer ses
premiers mots.

‫جغجغ‬
‫غج ْغ‬ ِ َ  : il ne fait que crier, mais sans faire de mal.
َ ‫يج‬
َ ‫فل ْن غ ْير‬
‫جغم‬
ِ  : donne-moi une gorgée.
‫أعطينِي ُجغْ َمة‬
‫ج ّفت‬
‫مج ّفتِين َعليه‬
َ ‫اس‬ ْ َ‫الن‬ : il est entouré par les gens.
ِ َ‫ال َدنْياَ مج ّفتَة بالغ‬ : tout est plein de monde.
‫اشي‬ َ
63
Dictionnaire des locutions de l’arabe dialectal algérien

‫جفجر‬
‫مج ْف َج ْر على‬
َ  : accroupi sur quelque chose avec ses vêtements étendus.
‫جفجف‬
‫ف على‬
ْ ‫ َج ْف َج‬ : avoir de la sollicitude pour, être en peine pour.
‫جفر‬
‫ج َف ْر قَلبِي‬ : j’éprouve du dégoût, en arabe littéral
‫ قَطَعتُه‬: ‫نت فيه‬ ُ ‫رت ما ُك‬ ُ ‫أج َف‬
‫جفل‬
‫جف ْل فِي‬
َّ  : faire fuir, mettre en fuite quelqu’un, ‫ جمَ َّفل‬en fuite en arabe
ْ
littéral ‫اب‬ ِ
َ ‫ أَي أَذهبته وطَيـََّرت الرت‬: ‫يح‬
ُ ‫َج َفلَت الر‬
ْ ‫أ‬.
‫جفن‬
َ ‫ َج َّف ْن علَى ال‬ : creuser un bassin autour d’un arbre de ‫ َجفنَة‬.
‫ش ْج َرة‬
‫جفى‬
‫ َر َج ْل َجافِي‬ : cruel, ex ‫مرا َجافـْيَة‬
َ une femme cruelle en amour.
‫الجافـَيَة علَ َّي‬ : celle qui m’abandonne.
‫جلب‬
‫اس‬
ْ َ‫ب الن‬
ْ َ‫يجل‬ ْ َّ‫جل‬
ْ  : il attire les gens, il s’est fait aimer, on dit alors ‫ب‬
en parlant d’un endroit ou d’une personne.

ْ ‫ َساڤَة َج‬ : un troupeau de moutons.


‫لب‬
‫جلح‬
‫ـح‬
ْ ‫فـ َـا ْن أجلَـ‬ : qui a la tête chauve sur le devant, de l’arabe littéral
‫ـاب الشــعر مــن ُم َقــدَّم ال ـرأْس‬
ُ ‫ـح ذهـ‬
ُ ‫اجلَْلـ‬.
64
Dictionnaire des locutions de l’arabe dialectal algérien

‫جلد‬
‫ضربُه الجلِي ْد‬َ  : il a gelé de froid.
‫اح الجلِي ْد‬ْ َ‫ط‬ : il gèle.
‫بُو جلِي َدة‬ : la chauve-souris.
‫مجلَّ ْد‬
َ  : très maigre, qui ne lui reste que la peau sur les os.
‫جلط‬
‫يجلَّ ـ ْط‬
َ ‫ي َخلَّ ـ ْط َو‬ : il parle à tort et à travers, personne qui tient des
propos sans suite, en arabe littéral ‫ب‬ ِ
ُ ‫الر ُجـ ُـل إ َذا يَكــذ‬
َ ‫ َجلَ ـ َط‬.
‫مجلَّ ْط‬َ ‫كل ْم‬
َ  : baragouin.
‫جلق‬
‫ َجاتنِــي مجلّ َقــة‬ : en parlant d’un objet qu’on ne peut atteindre, car
situé très haut.

‫جلم‬
‫الكل ْم‬
َ ‫يجلَ ْم في‬
ْ  : il ne sait ce qu’il dit.
‫جلوج‬
‫لو ْج‬
َ ‫مج‬
َ ‫فل ْن‬
َ  : il court, pérégrine de pays en pays.
‫جلى‬
‫جلَى َع ْن‬ : chasser quelqu’un d’un pays, on dit ‫ َفل ْن َملِي‬.
‫جمر‬
‫تج ّمـ ْـر‬ ِ
َ َ‫ َراهــي ت‬ : elle mijote, en parlant d’un mets qu’on fait cuire
longuement et à feu doux pour réduire la sauce et avoir plus de
saveur.

‫الجم ْر‬ ِ
َ ‫ َراني علَى‬ : se trouver dans une situation très délicate, être sur
des charbons ardents.

65
Dictionnaire des locutions de l’arabe dialectal algérien

‫جمع‬
‫اس‬
ْ َ‫ َج َّم ْع الن‬ : attrouper.
‫اس‬
ْ َ‫ين الن‬ْ ِ‫جم ْع ب‬َ  : rapprocher des personnes.
‫مع‬
َ ‫ َج َّم ْع‬ : s’asseoir avec, fréquenter.
‫مع فُ ُمه‬
ْ ‫يج‬ ْ  : il va avoir cinq ans en parlant d’un cheval.
‫األرض‬
ْ ‫ َج َامع َوج ْه‬ : raser la terre en parlant d’un oiseau.
‫اعة‬
َ ‫الجم‬
َ ‫اش علَى‬ ْ ‫ َع‬ : vivre aux frais d’une société, sans payer sa part
de la dépense commune.
‫ع‬ْ ‫جمو‬ُ ‫ض ْع َم‬َ ‫ َمو‬ : endroit très animé, fréquenté.
‫ع‬ْ ‫بالم ْج ُمو‬
َ  : en tout.
‫جمل‬
‫الم َرا ْد‬
ُ ‫جم ْل‬َ  : combler les désirs, les vœux.
‫ـل َع ْقلُــه‬
ْ ‫جمـ‬
َ  : en parlant d’un individu devenu mature, qui a l’esprit
mûr.

‫لي‬
َّ ‫جم ْل َع‬
َ  : faites-moi le plaisir de, ayez la complaisance, faites-moi
la faveur, la grâce, action de rendre service à quelqu’un.

‫الج ْملَة‬
ُ َ‫ب‬ : en tout, tout compris ‫ بَاع باجلُ ْملَة‬en gros.
‫ َم ْن َجملَ ْة‬ : parmi.
‫بن أدم َج َام ْل‬ : accompli, parfait.
‫جمولَة‬ُ ‫دمة َم‬ َ ‫ َخ‬ : travail parfait.
‫جمم‬
‫الماعُــون‬َ ‫ َج َّمــم‬ : remplir un récipient jusqu’au bord, on dit aussi ‫عمـ ْـر‬ َّ
‫ـام‬
ْ ‫مجَـ‬ , de l’arabe littéral  ‫ الكثــر مــن كل شــيء‬: ‫اجلَّـ ُـم َو اجلَ َمـ ُـم‬.
‫ َج َّم ْم اللَحيَة‬ : il a égalisé sa barbe.
‫اله ْذ َرة‬
َ ‫جم ْم‬َّ  : raconter sommairement, résumer.
66
Dictionnaire des locutions de l’arabe dialectal algérien

‫جن‬
‫ َع ْن ُده الجنُو ْن‬ : il est possédé, on dit aussi ‫ض ْربُ ْوه اجلنُو ْن‬
َ.
‫ـك‬ْ ‫الجنُــو ْن علَــى كتَافَـ‬ : que les génies chargent tes épaules, une
invocation adressée à quelqu’un qui siffle.

‫جنب‬
‫َّب َعلى‬ ْ ‫ َجن‬ : écarter, détourner, pousser de côté.
‫ب َه َذا‬ْ ‫بج ْن‬
َ  : ci-contre.
‫مع َج ْنب‬ َ  : à côté.
‫لج ْنب‬َ َ‫الج ْنب ل‬
َ  : l’un à côté de l’autre.
‫علَــى َج ْنــب‬ : sur le côté on dit ‫ علَــى َجْنــب الط ِريـ ْـق‬sur le côté de la
route.

‫فِــي َج ْنــب‬ : contre, on dit ‫ َجاتـُـه ِف َجْنبُــه‬il s’est senti visé, on dit aussi
‫ َح ْسـ َـها ِف جنَابـُـه‬.
‫ َم ْن َج ْنب‬ : à cause de, parce que.
‫للج ْنب‬ َ ‫الج ْنب‬ َ ‫من‬ : d’un côté à l’autre.
‫جنح‬
‫ـك‬
ْ ‫احـ‬ ِ ِ
َ َ‫ديرنــي تَ ْحــت جن‬ : couvre moi de ta protection, action de mettre
quelqu’un sous son aile.

‫احه‬
ُ َ‫ت جن‬ ْ ‫ َك َّف‬ : jeter le pan du burnous sur l’épaule.
‫اح‬
ْ َ‫حت الجن‬ ْ َ‫خزْر ت‬ َ  : regarder par-dessus, discrètement.
‫مع‬
َ  ‫احه‬ُ َ‫جن‬ : à côté de lui, on dit aussi ‫احه‬ ُ َ‫جبن‬.
‫ـل‬ ِ ِ
ْ ‫جنَاحــي ثقيـ‬ : je rends rarement visite aux proches, aux amis, aux
gens que je connais.

67
Dictionnaire des locutions de l’arabe dialectal algérien

‫جهد‬
‫ود ْك‬َ ‫اَ ْج َهد َم ْج ُه‬ : fais ton possible, tout ce que tu peux.
‫عم ْل ُج ْه ُده‬ َ  : il a apporté tous ses soins, faire son possible.
‫يب‬ ِ
ْ ‫على َج ْه ُده و َما يج‬ : de toutes ses forces, à brides abattues.
‫َنت و َج ْه َد ْك‬ َ ‫أ‬ : selon ce que tu peux, selon tes forces, on dit également
‫وف َج ْه َد ْك‬ ْ ‫ُش‬
‫در َج ْه ِدي‬ ْ َ‫علَى ق‬ : selon ce que je peux, de mon mieux.
‫ َجهـ ْد َمــا يَرفَـ ْد‬ : la contenance de, on dit ‫ َجه ْد َمــا يـَْرفَـ ْد َر َجـ ْـل‬ ce que peut
porter un homme.

‫هدما‬
َ ‫ َج‬ : dès que, aussitôt que.
‫اب‬
ْ َ‫ َجه ْد َما يـَغْلَ ْق الب‬ : le temps de fermer la porte.
‫ َجه ْد َم ْن‬ : c’est à peine si quelqu’un,‫ـخانَة‬ َ ‫س السـ‬
ّ ‫ـتح‬
َ ‫ َجه ْد َم ْن يسـ‬c’est
à peine si quelqu’un sent la chaleur.

‫اه ْد‬
َ ‫ َجه ْد َج‬ : les plus grands efforts.
‫جهر‬
‫مج ّه َرة‬
َ ‫ َزنـَْقة‬ : la grande rue, la rue principale.
‫ور‬ ِ
ْ ‫شي َم ْج ُه‬ : une chose connue, en arabe littéral ‫هرةُ َما ظَ َه ْر‬
َ َ‫اجل‬.
‫جهز‬
‫وسة‬
َ ‫العر‬
ُ ‫ َج ْه ُّزوا‬ : préparer le trousseau de la mariée.
‫جهل‬
ُ ‫زما ْن‬
‫الج َهالَة‬ َ  : l’Antiquité, les siècles passés.
‫جهالَة‬
َ ‫بـَنـْيَا ْن‬ : nom donné aux monuments de l’Antiquité.
68
Dictionnaire des locutions de l’arabe dialectal algérien

‫جهم‬
ْ ‫ر ََج ْل ج ِه‬ : homme grossier, en arabe littéral ‫إستَقبـَلَه َبوجهك ِريه‬: ‫ َج َه َمه‬.
‫يم‬
‫جوب‬
ِ ‫ج َّوب‬ : rappeler le faucon lâché.
‫الط ْير‬ ْ َ
‫وحه‬ُ ‫ب علَى ُر‬ ْ ‫ َج َاو‬ : se défendre, donner de l’écho.
‫وحه‬ُ ‫ َجابـَْها ُلر‬ : il le mérite.
‫جوج جاج‬
‫وجي‬ ِ ‫يا خلَى ياج‬ : ô ruine de ma maison.
َُ
‫جاح‬
َّ ‫ َجاح‬ : ne pas payer quand on a perdu au jeu, tricher dans un jeu,
‫علي‬
‫جواح‬َّ   mauvais perdant.
َ ‫غَلَّــة َج‬ : dont la croissance a été interrompue, qui n’a pas atteint
‫ايحــة‬
un niveau normal de développement, avortons on dit ‫حــي‬ ِ ‫ َْم‬،‫جايــح‬
chétif, en parlant notamment d’un homme.
َْ

‫جاد‬
‫يجــو ْد علَــى‬ ِ ‫جــاد‬
ُ  : action d’être généreux envers quelqu’un,‫ت عليــه‬
َْ َ
‫الدنيَــا‬
َ  la fortune lui a été favorable.
‫جار‬
‫اق‬
ْ َ‫ َج َّوْر القن‬ : brûler, forcer l’étape.
‫بالكل ْم‬
َ ‫لي‬ َ ‫ َج َّوْر َع‬ : assommer, ennuyer avec un discours interminable.
‫ َجـ َّـوْر فِــي‬ : mettre trop de quelque chose ‫ َجـ َّـور فِيــه امل ْلــح‬ il a mis trop
de sel. َ
‫ب‬ ْ َ‫المصاي‬
َ ‫ين عليه‬ ْ ‫مج ّوِر‬
َ  : accablé de maux.
69
Dictionnaire des locutions de l’arabe dialectal algérien

‫جاز‬
‫ َجا ْز علَى‬ : il est passé à côté de, devant quelqu’un ou quelque chose.
‫العام الّي َجا ْز‬َ  : l’an passé.
‫ت‬ ْ ‫ َج َاز‬ : c’est fini, c’est passé.
ْ‫يجوز‬ ِ
ُ ‫ َما ب َقى شي‬ : démonétisé, en parlant notamment d’une monnaie
mise hors circulation.

‫الوا ْد َجا ْز‬


َ  : la rivière a baissé.
‫الح ّد‬
َ ‫ َجا ْز‬ : dépasser les limites, les bornes.
‫يجوز له‬ ُ  : il peut, il lui est permis.
‫ت بِـ َـي عينِــي‬
ْ ‫ـاز‬
َ ‫ َجـ‬ : j›ai été pris d’un léger sommeil, le sommeil s’est
emparé de moi.

‫قت‬
ْ ‫الو‬
َ ‫ َج َّوْز‬ : passer le temps.
ِ ‫ َج َّوز‬ : manger avec, avaler avec.
‫ب‬
‫ جاع‬pour ‫جوع‬
‫ع‬
ْ ‫الجو‬ ِ
ُ ‫فـََّر ْخ في َك ْر ُشة‬ : la faim le dévore.
‫ جاف‬pour ‫جوف‬
‫وف‬
ْ ‫بالج‬
ُ  : enceinte.
‫جون‬
‫ور َج َّو ْن‬
ْ ُ‫البَاب‬ : il est entré dans la baie.
 ‫ َمن ُجونَة‬: à cause de, on dit aussi ‫ِف ُجونَة‬
‫ َما َع ْندهُ ُجونَة‬ : il n’a pas d’amour propre.
‫شاه ْد َم ْن ُجونْتِي‬ َ ‫ه َذا ال‬ : ce témoin a déposé en ma faveur, il a plaidé
ma cause.

70
Dictionnaire des locutions de l’arabe dialectal algérien

‫جاه‬
‫ ُكو ْن لِي َجا ْه َع ْن ُده‬ : appuyez-moi de votre influence auprès de lui.
‫ت َلها‬ ْ ‫اح‬َ َ‫وهر َتها ط‬
َ ‫ ُج‬ : elle a perdu sa beauté.
‫جاء‬
‫أجي‬ ِ  : viens.
‫يجي َمنُه‬ ِ  : il a de l’avenir, il promet.
‫ َجــاء علَــى‬ : être juste, en parlant d’un vêtement, on dit également
ْ ‫ َجـ‬،‫ـاك ملِيـ ْـح‬
‫ـاك سـ َـوا سـ َـوا‬ ْ ‫ َجـ‬il te va à merveille.
‫ َجاتنِــي‬ : j’ai envie, en parlant d’un besoin naturel, ex‫َجاتـ ِـي َك ْرِشــي‬
j’ai envie d’aller aux toilettes.

ْ ‫واين ِج‬
‫يت ش ِويَا‬ ْ  : comment allez-vous ?
‫ َرانِي َجاي‬ : j’arrive.
‫اي‬ ِ
ْ ‫الج‬َ ‫الع ْام‬
َ  : l’année prochaine, on dit également ‫الع ْام املاجي‬
َ.
‫المجي‬ِ ‫المرواح و‬ : le va-et-vient.
َ ْ ََْ
‫جيب‬
‫اب َربِي‬ْ ‫ َج‬ : il arriva que.
‫اب َربِي‬ْ ‫ َإل َج‬ : s’il arrive que, si Dieu nous en donne l’opportunité.
‫اب لِي َربِي‬ ْ ‫ َج‬ : je crois que.
‫يب َربِي‬ ِ
ْ ‫يج‬ : Dieu y pourvoira.
‫ك‬
ْ َ‫اش َجاب‬ ْ ‫ َو‬ : qu'est ce qui t’amène ?
‫اب َمل ّْوي‬
ْ ‫ َج‬ : étendre, coucher sur le carreau, renverser.
‫يب لِي‬ ِ
ْ ‫ج‬: apporte-moi.
71
Dictionnaire des locutions de l’arabe dialectal algérien

‫جيف‬
‫الس ْب ِسي‬َ ‫ف‬ ْ َّ‫ َجي‬ : allumer la pipe d’un seul côté.
‫ح َكـ ْـم بالجيَّافَــة‬ : saisir quelqu’un par le collet, sauter à la gorge de
quelqu’un pour l’étrangler ‫ جيّــف‬signifie.
َ
‫مجيَّــف‬ ِ
َ ‫ َرانــي‬ : je suis fauché, je n’ai pas le sou, ‫ـف بالديـ ْـن‬
ْ ‫ جمَيَّـ‬accabler
de dettes.

72
‫ح‬
‫حب‬
‫ َحبّنِي ُحبَّة‬ : donne-moi un baiser.
‫ب ِشي‬ ّ ‫ َما َح‬ : il ne veut pas.
‫ب لُه‬ ّ ‫يح‬
َ  : cela nécessite, il lui faut.
‫ب غ ْير‬ِ
ّ ‫يح‬
َ  : ne vouloir que.
‫يموت‬ ُ ‫ب‬ ّ ‫ َح‬ : il est sur le point de mourir.
‫وحه‬ ُ ‫ب ُر‬ ْ ‫يح‬َ  : égoïste.
‫ـب ع ِزيـ ْـز‬ّ ‫ ُحـ‬ : affectation, pruderie, ‫ـب ع ِزيــز‬
ّ ‫ عاملَــة ُحـ‬faire la renchérie,
la précieuse, la bégueule pour une femme, faire des façons.
‫اس بَابَ ْه‬
ْ ‫ب َر‬ ّ ‫ َح‬ : demander la bénédiction paternelle.
‫ب ي ُقول‬ ّ ‫ َح‬ : cela veut dire.
‫ب‬ ّ ‫ َل َح‬ : même si, on prononce aussi ‫ب‬ ْ َ‫ب ِف ط‬
ّ ‫ ِوَل َح‬ ; ex : ‫رف‬ ّ ‫ِوَل َح‬
‫الدنيَا‬
َ même si c’est au bout du monde.
‫ َحبَّة تَا ُك ْل‬ : cancer.
 ‫الم َحبَة‬َ ‫بوجه‬ َ : à l’amiable.
ُ‫ـب لــه‬ ّ ‫ َم ْت َحـ‬ : qui mérite, digne de, ‫ـوم‬
ْ ‫ـب لُــه اللُـ‬
ّ ‫ َمْت َحـ‬il mérite les
reproches, il est blâmable.

‫ب لِي‬
ّ ‫ َم ْت َح‬ : je voudrais bien.
73
Dictionnaire des locutions de l’arabe dialectal algérien

‫حبر‬
‫ايحبـَّْر ِشيء‬
َ ‫ َم‬ : opiniâtre, ne lâche pas pied même s’il y a un danger.
‫حبس‬
‫س‬ْ َ‫أحب‬ ْ  : arrête-toi ! Halte !
‫س في جنَانُه‬ ْ َ‫ َدايَ ْم َحاب‬ : il est toujours à côté de moi.
‫يس‬ ِ
ْ ‫بالتَ ْحب‬ : à titre de habous, de biens immobilisés.
‫حبك‬
‫ َشـ ُده مــن الحبَا َكــة‬ : il l’a saisi au collet, ‫احلبَا َكــة‬  ornementation en fils
de soie sur le devant du burnous.

‫حبل‬
‫ـل َمــع‬ َ ‫قَطـ ْـع‬ : rompre, couper les relations ‫ت َقطَّـ ْـع بِينَاهتـُـم احلبَـ ْـل‬  ils
ْ ‫الحبـ‬
ont rompu, ils ne sont plus en bons termes.
‫ـل‬ ُ َ‫قَطّـ ْـع بِين‬ : il a tranché la question entre les deux parties, il
ْ ‫اتهــم الحبَـ‬
a réglé une affaire entre les deux parties.
‫ضى حبَالُه‬ َ ‫ َم‬ : arracher la vie.
‫ َر َاها علَى الحبَ ْل‬ : elle accouche, elle va accoucher.
‫ت علَى الحبَ ْل‬ ْ َ‫ َمات‬ : mourir en couches.
‫حت‬
‫حتَّى َحيَّة‬ : rien du tout, aucune chose.
‫حتَّى أنَا‬ : même moi.
‫حتم‬
‫َّم علَى‬ ْ ‫ َحت‬ : forcer quelqu’un à faire ou à prendre quelque chose.
‫وحه‬
ُ ‫َّم علَى ُر‬ْ ‫ َحت‬ : manger avec excès, se gorger.
‫محتّ َمة علَ ّي‬
َ  : cela m’est imposé.
74
Dictionnaire des locutions de l’arabe dialectal algérien

‫حتت‬
‫السبُولَة‬ّ ‫ت‬ ْ َ‫ َحت‬ : égrener un épi (blé, orge).
‫َّت‬
ْ ‫محت‬ َ  : émietté.
‫حثر‬
‫ َعن ُده حثِ َيرة‬ : il a quelque chose, de quoi vivre.
‫ َكايَ ْن ِشيء حثِ َيرة‬ : y a-t-il quelque argent ?
‫حج‬
‫أحمـ ْد‬
َ ‫ـاج‬ ْ ‫الحـ‬
َ  : la faim, ‫ـاج أمحَــد‬ ْ ‫ نـَـزْل عليـ ْـه احلَـ‬, il a faim, ‫ط‬
ّ ‫ـاج أمحــد َحـ‬
ْ ‫احلَـ‬
la faim se fait sentir ; ‫اج أمحَ ْد‬ ْ َ‫ احل‬est aussi le nom donné à l’hérisson.
‫حجب‬
‫ب‬ ْ ‫اج‬ َ ‫الح‬َ ‫مس علَى‬ ْ ‫ش‬ َ ‫ال‬ : le soleil est à l’horizon, le soleil couchant.
‫ب‬ ْ ‫المرا تَ ْح َج‬
َ  : en parlant de la femme qui ne se montre pas devant les hommes.
‫ب في ال َد ْار‬ ِ
ْ ‫حج‬َ  : se dit d’une personne qui ne sort plus (de sa maison).
‫حجر‬
‫أول ُده ِل‬ َ ‫ َح َّج ْر‬ : il a confié la tutelle de ses enfants à.
‫ َح َّج ْر َعلَى‬ : exercer une saisie-arrêt, interdire, prohiber.
‫ َح َّج ْر ع ْند‬ : mettre chez quelqu’un.
‫المع ـ َدة‬َ ‫رعلــى‬ َ ‫تح َج‬ َ  : peser sur l’estomac, indigeste on dit également
‫حمَ َّجـ ْـر علــى امل ْعـ َـدة‬.
َ
‫حجز‬
ْ ِ‫حج ْز ب‬
‫ين‬ َ  : séparer deux combattants.
‫حجل‬
‫ َح َّج ْل العُو ْد‬ : il a entravé le cheval.
‫مح َّج ْل‬َ  : cheval qui une tache blanche circulaire aux pieds.
ِ ِِ
ْ ِ‫ين َحجلي‬
‫ين‬ ْ ‫عين‬ : yeux gris verts foncés, ni noirs, ni bleus.
75
Dictionnaire des locutions de l’arabe dialectal algérien

‫حجم‬
‫حج ْم ل‬
َّ  : faire une saignée à.
‫حجا‬
‫ـك‬ ِ ‫ح‬ : je te donne à deviner, mais cette expression s’emploie
ْ ‫اجيتَـ‬ َ
dans le sens de figure-toi, imagine-toi, on dit ‫اح‬ ِ ‫ ح‬figure toi
ْ ‫ـك َر‬
ْ ‫اجيتَـ‬ َ
qu’il est parti.

‫حد‬
‫ه َذا َح ّدي‬ : c’est ma limite.
‫وحه‬ُ ‫ َح ُّده َح ّد ُر‬ : il ne se mêle de rien.
‫سه َعن ْد َح ُّده‬ ُ ‫ َح ْب‬ : lui montrer ses limites, on dit aussi ‫ضعُه َعن ْد َحدُّه‬
ْ ‫َو‬
‫ َح ّد و َح ّق‬ : avec toutes ses limites, ses droits.
‫الح ّد‬
َ ‫وق‬ ْ ُ‫ف‬ : au-dessus des limites.
‫علَــى َح ـ ّد‬ : attenant, auprès, près, contre, à côté, on dit par exemple
‫الشـ َـارة‬
َ ‫ب علَــى َح ـ ّد‬ ْ ‫ضـ َـر‬ il s’est approché du but.
ِ ‫ط في‬
‫الحدي ْد‬ ّ ‫ َح‬ : mettre aux fers.
ِ
‫بالحدي ْد‬ ‫ث َق ْل علي ْه‬ : charger de chaines.
‫ َحـ ّد علَــى‬ : s’emporter à l’extrême contre quelqu’un, être fou furieux
contre quelqu’un.

‫حدب‬
‫اسه‬ ْ ‫ َح َّد‬ : baisser la tête.
ُ ‫ب َر‬
‫حدث‬
‫اج ْل َح ُدوثِي‬
َ ‫ َر‬ : un homme qui parle beaucoup.
76
Dictionnaire des locutions de l’arabe dialectal algérien

‫حدج‬
‫ـدج‬
ْ ‫كالحـ‬
َ ‫ ُمـ ّـر‬: amer comme chicotin (poudre amère extraite de la
coloquinte qu’on appelle ْ‫)الحــدج‬.

‫حدر‬
‫ َم ْن َح ْد َرة‬ : en bas, c’est l’équivalent de ‫ت‬ْ ‫ َم ْن َت‬.
‫مح َّد ْر‬
َ ُ‫ َراه‬ : il descend une pente.
‫ب‬ ْ ‫مح ْد َر‬َ  : incliné.
‫حذر‬
‫ َح َذ ْر َعلَى‬ : surveiller.
‫ َر َج ْل َحذ ِري‬ : méfiant.
‫حذا‬
‫بح َذا‬ : auprès de.
‫لح َذا‬ : attenant, à côté.
‫اذيه‬ ِ ‫رانِي مح‬ : je suis à côté de lui, j’habite à côté de lui.
َ َ
‫حر‬
‫يت‬ْ ‫ َح ّر‬ : j’ai très chaud.
ِ ‫ح َّرر‬ : faire bon poids.
‫الم َيزا ْن‬ َ
‫الدللَة‬َ ‫ َح َّرر‬ : faire payer les frais d’encan par l’acheteur, on dit alors
‫دللتك‬ َ ‫ َحَرّر‬faites vous payer le cri par l’acheteur.
‫ َم ْن ُح ّر َمالِي‬ : de mon propre bien.
‫الحر َارة‬
َ ‫ َعن ُده‬ : il a de l’ardeur, de l’enthousiasme.
‫ َعربيَة ُح َّرة‬ : de l’arabe pur.
‫ـار ال َڤايـْلَــة‬
ّ ‫فــي َحـ‬ : moment de la journée où le soleil est au zénith et il
fait très chaud.

‫ين ُح َّرة‬ ِ
ْ ‫ع‬ : source glacée en été, chaude en hiver.
‫وس ُح َّرة‬
ْ ‫رم‬ ُ ‫ َك‬ : figues fraîches.
77
Dictionnaire des locutions de l’arabe dialectal algérien

‫حرب‬
‫المتـَْر ْق‬
َ ‫رب‬ ْ ‫ َح‬ : jouer du bâton.
‫نَ َّحــى َلهــا َحربـَْهــا‬ : action de désarmer en parlant d’une flotte ou d’une
place de guerre.
‫ب‬
ْ ‫مح َّر‬
َ ‫اهو‬ُ ‫ َر‬ : il est armé, préparé à la guerre.
‫حربش‬
‫ش‬
ْ َ‫محرب‬َ  : roulé en cylindre.
‫ش‬
ْ َ‫الحراب‬
َ ‫نح َى‬ َ  : se frotter dans un bain chaud pour enlever la peau morte.
‫حربط‬
‫ َحربَ ْط و بَربَ ْط‬ : faire mal et salement un travail.
‫حرث‬
‫مح َّرث‬َ ‫ َسكرا ْن‬ : ivre mort.
‫أرض َم ْح ُروثَة‬
ْ  : une terre labourée.
‫حرج‬
‫حرج ل‬ َّ  : préparer pour.
‫ـب‬
ْ ‫الم ْرَكـ‬
َ ‫ َحـ َّـرج‬ : procéder à la mise en place d’ensemble du matériel
nécessaire à l’établissement et à la manœuvre des voiles d’un bateau,
gréer un navire.
‫ َحـ َّـر ْج علَــى‬ : défendre, prohiber, interdire, on dit ‫ حمَـ َّـر ْج‬défendu, en
arabe littéral ‫علَيــه‬ َ ‫ضيَّـ َـق‬
َ ‫حـ َّـر َج فُـ َـا ُن َعلَــى فُـ َـان ا َذا‬.
‫حرحر‬
‫حرة‬
َ ‫مح ْر‬
َ  : se dit d’une femme qui est sur le point d’accoucher.
ِ ‫ر ِاهي التح‬ : tout est sens dessus dessous.
‫رح َيرة‬ َ َ
78
Dictionnaire des locutions de l’arabe dialectal algérien

‫حرحز‬
‫حرحــا ْز‬
َ ‫فـ َـا ْن‬ : qui débat un prix avec acharnement se dit aussi d’une
personne qui vend cauteleusement.

‫حرد‬
‫أنحر ْد‬
َ ‫حمه‬ ُ َ‫ل‬ : sa peau a rougi par irritation.
‫حردب‬
‫ب‬ ْ ‫محـ ْـر َد‬
َ  : mal fait, gâché, présentant une surface rugueuse, en arabe
littérale ‫دب‬ ُ ‫ احلَـ ْـر‬est le nom donné aux fruits du séné, dont la gousse
pleine présente une surface irrégulière.

‫حرز‬
‫وحــه‬
ُ ‫حـ َـرْز ُر‬ : se conserver, se préserver de, se soigner, avoir soin de
soi, on dit également ‫حرْز‬
َ ْ َ‫ أســت‬être sur ses gardes.
‫ ُمولَى َحرْز كبِ ْير‬ : grand protecteur.
‫معلَّ ْق َحرْز‬
َ  : il porte une amulette.
‫حرس‬
‫حرس علَى‬ ْ  : insister auprès de quelqu’un.
‫س َم ْن‬ ْ ‫حر‬
َ َ‫أست‬ : se méfier.
‫س‬ْ ‫مح َّر‬
َ  : estimé, évaluer en parlant d’une meule.
‫حرش‬
‫ َح َّرش الو َذن‬ : en parlant d’un son qui déchire l’oreille.
‫فل ْن علَى فالَ ْن‬ َ ‫ َح ّرش‬ : monter quelqu’un contre quelqu’un.
‫ش‬ْ ‫مح َّر‬
َ ‫جاء‬ : il est venu surexcité, remonté.
‫ش‬ْ ‫أح َر‬
ْ ‫ َر َج ْل‬ : un homme grossier, sans délicatesse.
79
Dictionnaire des locutions de l’arabe dialectal algérien

‫حرطن‬
‫ َر َج ْل حرطَانِي‬ : personne qui s’exprime avec une franchise brutale, abrupte.
‫حرف‬
‫ـار العُــو ْد‬
ْ ‫ف دفَـ‬
ْ ‫حـ َّـر‬ : couper les poils de la queue du cheval ‫َحـ ّـرف‬
couper en tirant.

‫ـرف‬
ْ ‫قـََع ـ ْد علَــى َحـ‬ : assis au bord de, on dit ‫ـوت‬
ْ ُ‫ـرف احلَانـ‬
ْ ‫اع ـ ْد علَــى َحـ‬
َ َ‫ق‬
assis sur le devant de la boutique.

‫حرق‬
‫قت لِي قـَْلبِي‬
ْ ‫حر‬ َ  : mon cœur brûle pour elle.
‫لب‬
ْ ‫يَ ْح َر ْق ال َق‬ : déchirant, qui perce le cœur.
‫قَلبي َمحروق علَى‬ : être en grande peine de quelqu’un.
‫حروق بالغبِينَة‬ ُ ‫ َم‬ : avoir un chagrin cuisant, un profond chagrin.
‫احد‬ َ ‫حرق َحتَى َو‬ َ َ‫ َما ن‬ : je n’accuse personne.
‫وحــي‬ِ ‫مــا نَحــرق ْشــيء ر‬ : je ne veux pas me damner, perdre mon âme,
ُ َ َ
on dit aussi ‫شــيء ق ـ ْـري‬ ِ ‫مــا َنــرق‬.
َ َ َ
‫أنحرق بالن َد َامة‬
َ  : être consumé de regret, rongé de remords.
‫حرم‬
‫ـاس‬ ِ
ْ ‫النعـ‬َ ‫حـ َـرْم َعليــه‬ : le sommeil lui est interdit, il ne peut pas dormir,
il souffre d’insomnie.
‫فسه‬
ُ َ‫حرْم ن‬َ  : il s’est privé, il s’est abstenu.
‫شة‬ ِ ‫ح َّرم لُه‬ : couper les vivre à quelqu’un.
َ ‫المعي‬ َ
‫ب‬ِ ‫أستَ ْحرْم‬
َ ْ  : chercher le soutien de.
‫رمى‬َ ‫تح‬ َ ‫فل ْن‬
َ  : il est devenu mauvais.
‫ولى ُح ْرَمة‬
َ ‫ ُم‬ : homme de grande considération.
80
Dictionnaire des locutions de l’arabe dialectal algérien

‫ َرانا في ُح ْرَمة‬ : nous sommes traités avec considération.


‫رمــة‬
َ ‫الح‬
ُ ‫سـ ْـر‬
َّ ‫ َك‬ : déconsidérer, déshonorer, faire un outrage, on dit
également ‫ـك احلرمــة‬
َ ُْ ْ ‫ هتَـ‬, ‫طَيَـ ْـح احلُ َرمــة‬.
‫ َراه قَابَــض َحرمتُــه‬ : il garde la bienseance exterieure, il respecte les
règles convenues dans une bonne société.
‫بحرمتَك علينَا‬ َ  : par la vénération que vous nous inspirez.
‫بحـ َـرام دينِــي‬ : que ma religion soit un péché pour moi si, on dit
également ‫وحــرام ديـ ِـي‬.
َ
‫نســايَا‬
َ َ‫ام‬‫ـر‬ ‫ـ‬ ‫ح‬  : que mes femmes soient un péché pour moi, me soient
défendues si. 
‫حر ِامييـ ْـن‬
َ ‫دراهــم‬
َ  : fausse monnaie ne pas confondre avec ‫دراهـ ْـم احلـ َـرام‬
َ
argent sale.
ِ ‫بالتَحر‬ : frauduleusement.
‫ايميت‬ َ
‫حرن‬
‫حرا ْن‬
َّ ‫عُو ْد‬ : cheval qui refuse d’obéir, en arabe littéral ‫فـََرس َحُرون َل يـَنـَْق ْاد‬
‫حرى‬
‫ َما يَ ْح ِري َما ْيم ِري‬ : il n’est propre à rien.
‫بالح َرى‬ َ  : environ, à peu près.
‫حز‬
ّ
‫الح َّزة‬
َ ‫اعة‬ َ ‫ َس‬ : le moment critique.
‫ َراه فِي َح َّزة‬ : il est en danger.
‫مح َّزْز‬
َ  : qui a une entaille circulaire, en arabe littéral ‫ ال َقطْ ُع‬:‫احلَُّز‬.
‫حزر‬
‫بحـ َّـز َارة‬
َ ‫ضربُــه‬
َ  : il lui a jeté le mauvais œil, on dit d’une personne qui
frappe du mauvais œil de ‫ار‬ ْ ‫حـ َّـز‬.
‫مح َّزْر‬
َ  : estimé, évaluer.
81
Dictionnaire des locutions de l’arabe dialectal algérien

‫حزق‬
‫يحـ َـز ْق فــي الملُوفَــات‬ : littéralement, il pète dans les draps, il est très
riche, il ne regarde pas à la dépense.

‫حزم‬
‫وحه‬
ُ ‫ َح َّزْم ُر‬ : il se prépare, il s’apprête, on dit, aussi ‫حتََّزْم‬.
‫تح َّزْم يـَْب ِكي‬
َ  : il se met à pleurer, il donne libre cours à ses larmes.
‫حز ِامي‬
َ ‫يَا ُك ْل َمن‬ : il vit à mes dépens.
‫حزن‬
‫حز ْن علَى‬َ  : être triste pour, on dit alors ‫ َر ُاهو حزنَا ْن‬et ‫ َح َاز ْن‬en deuil.
‫لي إ َذا‬
َ ‫تح َزن َع‬
ْ  : que je meurs si, on dit aussi ‫أحز ْن علَ َّي‬
َ .
‫حس‬
‫بروحــه‬
ُ ‫ َحــس‬ : être sur le point, on dit aussi ‫وحــه‬
ُ ‫ـس ُر‬
ّ ‫ َحـ‬ : se sentir,
avoir le pressentiment de.

‫س‬
ّ ‫الح‬
َ ‫قطَ ْع‬ : se tenir coi, faire silence.
‫س‬
ّ ‫الح‬
َ ‫ َد ْار‬ : il fait du bruit.
‫س‬
ّ ‫س َوَل َم‬ ّ ‫الَ َح‬ : un silence de mort.
‫يس‬ ِ
ْ ‫بالتَ ْحس‬ : à tâtons.
‫ـس‬
ْ ‫سـ‬َّ ‫ ِغيـ ْـر يـَْت َح‬ : se dit d’une personne qui se fâche facilement, très
susceptible, un peu hypocondriaque.

‫حسب‬
‫ك‬
ْ ‫وح‬
َ ‫ب ُر‬
ْ ‫أحس‬
َ  : considère-toi.
‫ َما نَ َحسبُه ِشي‬ : je ne fais pas cas de lui, je ne le considère pas.
82
Dictionnaire des locutions de l’arabe dialectal algérien

‫وحه‬
ُ ‫ب ُر‬ ْ ‫اس‬َ ‫ َح‬ : il se surestime.
 ‫اطر ْك‬ ِ ‫أَحس‬: sois convaincu que.
َ ‫ب في َخ‬ ْ َ
‫ب فِي َعقلُه‬ ْ ‫حس‬
َ  : juger, conjecturer, prévoir.
‫الشي‬ِ ‫حسبنَا‬ : nous avons prévu le cas, on dit aussi ‫حسبنا احل ْال‬
َ َ َ
‫ب علَى‬ ْ ‫اس‬
َ ‫ َح‬ : demander à quelqu’un de rendre des comptes.
‫ســابنِي‬ ِ ِ ‫ حتسـ‬je croyais que vous
َ ‫تَ ْح‬ : je te croyais, ex :‫ـس‬
étiez venu hier.
ْ ‫ـت يَ َامـ‬
ْ ‫ـابن جيـ‬ َْ
‫ب‬
ْ ‫النس‬
َ ‫بو‬ ْ ‫الحس‬
َ ‫ـت‬ ْ ‫بَن‬ : fille de mérite et d’une grande famille.
‫ـب‬
ْ ‫النسـ‬
َ ‫ـب َو‬ْ ‫بالحسـ‬
َ ‫جينَا ُكــم‬ : formule employée par les parents du
garçon venus demander la main d’une fille à ses parents.

‫اب‬
ْ ‫الحس‬ َّ
َ ‫طَلع لُه‬ : tenir compte de.
‫الحساب‬ ِ
َ ‫ َماشي في‬ : non compris, on dit également ‫اب‬ ْ ‫احلس‬
َ ‫ َخار ْج علَى‬.
‫اب‬
ْ ‫حس‬ َ ‫ َبل‬ : sans compter, sans nombre, très nombreux.
‫اب‬
ْ ‫حس‬ َ ‫علَى‬ : d’après, suivant, selon.
‫شوفَة‬ ُ ‫حساب ال‬َ ‫علَى‬ : visiblement, apparemment.
‫الحال‬ َ ‫حساب‬ َ ‫علَى‬ : tout dépend de la situation.
‫حساب فَعلُه‬ َ ‫علَى‬ : selon ses mérites.
‫اب كل شي‬ ْ ‫حس‬ َ ‫قرا‬ َ  : se dit d’une personne très prévoyante.
‫سوب علَى‬ ُ ‫ َم ْح‬ : appartenant à, passer pour, mis sur le compte de.
‫حســوب لينَــا‬
ُ ‫ َم‬ : vous êtes des nôtres, ‫ـوب ُخويَــا‬
ْ ‫ َم ُسـ‬il est pour ainsi
dire mon frère.
‫عليك‬
ْ ‫سوب علَى اهلل و‬ ْ ‫أنَا َم ْح‬ : je compte sur Dieu et sur toi.
‫حس َبها علِيه‬َ  : il s’est senti visé.
‫حسد‬
‫سا ْد‬
َّ ‫اج ْل َح‬
َ ‫ َر‬ : un homme envieux.
83
Dictionnaire des locutions de l’arabe dialectal algérien

‫حسر‬
‫سرة‬
َ ‫يَا َح‬ : hélas.
‫س ْر‬
َّ ‫مح‬
َ  : en grand désarroi.
‫ حسرف‬
‫ف علَ َّي‬ ْ ‫يتح ْس َر‬
َ  : il fait le fripon avec moi.
‫حسن‬
‫س ْن اللَّ ْحيَة‬َّ ‫ َح‬ : il s’est rasé la barbe.
‫ســنَة فِــي َســنَة‬ َ ‫ َح‬ : de loin en loin, se dit d’une personne dont les bonnes
actions sont de plus en plus rares.
‫حسف‬
ِ ‫يسال له‬ : il a une vengeance à exercer contre lui, il a un sujet de
‫حسي َفة‬ َ
vengeance contre lui.
‫حش‬
‫شــة‬ ِ ‫ـت‬
َ ‫الحشي‬ ْ ‫كلِيـ‬ : as-tu perdu la tête ? Littéralement as-tu consommé
du hachich ?
‫شة‬َ ‫بالحشي‬ : brin à brin (herbe).
‫ش لُه ِذيلُه‬
ّ ‫ َح‬ : coupe-lui la queue.
‫حشد‬
‫ـاش َيهنِيــه‬
ْ ‫مرابَـ ْط بَـ‬ َّ ‫ َح‬ : implorer un marabout pour guérir, ‫َح َّشــد‬
َ ‫شــد‬
signifie gâter.
‫حش ِادي‬ َّ ‫حم ْار‬
َ  : âne de petite espèce.
‫الس ْب ِسي‬ َّ ‫ َح‬ : allumer la pipe de côté.
َّ ‫ش ْد‬
‫ش ـ ُدوا علِ َيهــا‬ّ ‫ َح‬ : en parlant d’une femme violée par plusieurs
hommes à la fois.

‫حشر‬
‫ش ْر ُروحه‬
َ ‫ح‬ : se fourrer dans une foule, dans un rassemblement.
‫ َحا َشر َحا َشر‬ : expression d’exclamation ah ! ah !
84
Dictionnaire des locutions de l’arabe dialectal algérien

‫حشم‬
‫شمتَك باهلل‬ َّ ‫ َح‬ : je t'en conjure, au nom de Dieu.
ْ ِ‫شمن‬
‫يش‬ َ ‫تح‬
َ ‫ َما‬ : ne me déçois pas, ne me renvoie pas.
‫مع‬
َ ‫تحا َش ْم‬
َ  : être en délicatesse avec quelqu’un.
َّ ‫مح‬
‫ش ْم‬ َ  : eunuque.
‫ك‬ ْ‫ض‬ َ ‫ش ْم علَى َعر‬ َ ‫أح‬ : un peu de respect !
‫حشى‬
‫وحه‬
ُ ‫شى ُر‬ َ ‫ح‬ : s’immiscer, s’insinuer discrètement.
‫بس‬
ْ ‫الح‬ َ ‫شى في‬ َ ‫ح‬ : mettre en prison.
‫حا َشا‬ : excepté.
‫ َحا َشاك‬ : sauf votre respect.
‫ َحا َشا اهلل‬ : Dieu m’en préserve, à dieu ne plaise.
‫ َحا ْشيَة ال ُخ ْبز‬ : croûton.
‫حص‬
‫صة‬َّ ‫بالح‬
َ  : au prorata du prix.
‫اصة‬
َّ ‫أدى َح‬ َ  : il a pris une bonne partie.
‫حصحص‬
‫اص‬
ْ ‫ص َح‬ْ ‫أرض َح‬
ْ  : une terre qui contient du gravier.
‫حصد‬
‫حص ـ ْد‬
َ َ‫ـل ي‬
ْ ‫الجمـ‬
َ ‫ه ـ َذا‬ : dromadaire qui frotte sa jambe contre la
callosité.

‫حص ْد‬
َ َ‫ ُروح ت‬ : va-t'en.
85
Dictionnaire des locutions de l’arabe dialectal algérien

‫حصر‬
‫ـرش‬
ْ ‫حصــر ال َكـ‬
َ  : resserre, constipe le ventre ‫حصـ َـران ال َكــرش‬
constipation.
‫ك‬ْ ‫أحصر كالَ َم‬
َ  : abrège ton discours.
ْ ‫ َحصـ ُـره البُـ‬ : il a une rétention d’urine, la rétention d’urine est
‫ـول‬
appelée ‫ـول‬ ْ ‫ َحصـ َـرْة البُـ‬.
‫حصل‬
‫حصل َمنّه‬
َ  : il a fait, il a commis.
ِ َّ‫ما حصل لهُ منّهُ إِال‬ : il ne lui a fait que du bien.
‫الخ ْير‬ َ َْ َ
‫ـل لِــي‬
ْ ‫حصـ‬
َ  : j’ai réalisé, on dit ‫ـك‬ ْ ‫حصــل ِل َع ْشــرة َفرنـ‬
َ j’ai réalisé dix
francs.

‫وف‬
ْ ‫حص ْل لُه ال ُخ‬ َ  : la peur le saisit.
‫ك‬ّ ‫حصل لُه َش‬ َ  : mettre en doute.
‫صلَةكبِ َيرة‬ْ ‫لت َح‬ ْ ‫حص‬َ  : être dans l’embarras, tomber dans un mauvais cas.
‫حص ْل في ال َف َخة‬ َ  : tomber dans le piège.
‫بحيلَة‬ ِ ‫حصل‬ : il est victime d’une ruse.
َْ
‫صل مرتَبة‬ َّ ‫ َح‬ : il a obtenu un emploi.
ْ ‫حص ْل‬
‫المال‬ َّ  : acquérir des richesses.
‫ص ْل بالسيف‬ َّ ‫ َح‬ : arracher, on dit également ‫باملش َّفة‬
َ ‫ص ْل‬ َّ ‫ َح‬.
‫ص ْل ُروحه‬ َّ ‫ َح‬ : se mettre dedans, se mettre en compromis.
‫الحصلَة‬ ِ
َ ‫هذه هي‬ : voilà le hic.
‫عوة‬
َ ‫اصل ال َد‬ َ ‫ه َذا َح‬ : tel est le résultat de l’affaire, telle est, en résumé.
‫اصــل َأمــا هــو‬َ ‫الح‬َ ‫ َو‬ : que faut-il en conclure ? On dit aussi ‫اصــل‬ َ َ‫َو احل‬
prononcé également ‫ن‬ ْ ‫اصــو‬ ِ
ُ َ‫ احل‬ou bien ‫اهــو‬ُ َ‫ احلَاصن‬altération de
‫اصــل هــو‬ َ َ‫احل‬.
86
Dictionnaire des locutions de l’arabe dialectal algérien

‫حصن‬
‫وحه‬
ُ ‫صن ُر‬
َّ ‫ َح‬ : se fortifier, se marier.
‫حضر‬
‫يب‬ ِ
ْ ‫ض ْر و يغ‬ َ ‫يَح‬ : changeant.
‫ك‬ ْ َ‫حض َّْر َعقل‬ : applique-toi.
‫ض ْر‬َ ‫بالحا‬
َ  : au comptant.
‫اش‬ْ َ‫ض ْر ب‬َ ‫ َحا‬ : aussitôt, sur-le-champ, à l’instant, c’est prêt.
َ‫الحضرة‬ ‫ذه ْم‬ ِ.
ِ ْ ‫يط‬
َ ُ ‫تَا ُخ‬ : tomber dans l’extase, on dit aussi ‫ضرة‬
َ َ‫يح ف احل‬
‫حضن‬
‫ضـ ْـن علَــى‬َّ ‫مح‬ َ  : littéralement, celui qui couve quelque chose, on dit
‫درامهُــه‬
َ ‫ضــن علــى‬ َّ َ‫ حم‬il couve, cache son argent.
‫ض ْن‬ َ ‫مح‬ َ ‫ َرا ْه‬ : il est planté là.
‫ض ْن‬ َ ‫مح‬ ِ
َ ‫خالني‬ : il m’a laissé campé.
‫ضو ْن َع ْنده‬ ُ ‫ َمح‬ : élevé par, confié aux soins de.
‫حط‬
‫اق‬ْ َ‫ط القن‬ ّ ‫ َح‬ : établir le bivouac.
‫صنـَْعــة‬ ِ ّ ‫ح ـ‬ : donner un état, on dit ‫ حطَــه ِف صنـعــة َنــار‬il lui a
َ ‫ط فــي‬ َ ْ َ َْ َ َ
donné l’état de menuisier.
‫ع‬ْ ‫الشر‬ ِ
َ ‫ َحطه في‬ : il l’a traduit en justice.
‫ط ال َد ْم‬
ّ ‫ َح‬ : rendre du sang.
ِ ‫ط فِيــه‬
‫العيـ ْـن‬ ّ ‫ َح ـ‬ : regarder de côté quelqu’un avec dédain, accueillir
avec froideur.
‫ع‬
ْ ‫ط الشـ َـر‬
ّ ‫ َحـ‬ : passer la bride par-dessus la tête du cheval et la laisser
pendre en mettant pied à terre, ce qui suffit pour le rendre immobile.

87
Dictionnaire des locutions de l’arabe dialectal algérien

َّ ‫ط يَدهُ فِي‬
‫الزِر َيعة‬ ّ ‫ َح‬ : semer épais, on dit également ‫ط يَ ّده‬
ّ ‫َح‬
‫ك‬ْ َ‫ط بَال‬ّ ‫ َح‬ : fais attention !
‫ط بَالُه علَى‬ ّ ‫ َح‬ : porter son attention sur, s’intéresser à.
‫ط لُــه‬ ّ ‫ َح ـ‬ : littéralement, servir, déposer quelque chose devant
quelqu’un.
‫ـك‬
ْ ‫وحـ‬
َ ‫ َحـ ْط علَــى ُر‬ : sois plus modeste, on dit ‫وحــه‬
ُ ‫ َحــا ْط علَــى ُر‬ : il est
modeste, il ne se vante pas.
‫ط‬
ّ ‫المح‬
َ ‫ َميـَّْز‬ : il a choisi un endroit pour bivouaquer.
‫ط فِي‬
ّ ‫ َح‬ : s’arrêter, s’établir à.
‫حف‬
ِ َ‫ت‬ : barbe de deux ou trois jours, une barbe fraîche est dite
‫حفي َفة زرقَاء‬
‫ ْحت ِفي َفــة جديدة‬.
‫حفر‬
‫ح َف ْر ُح ْف َرة‬ : miner quelqu’un.
‫ح َف ْر علَى‬ : déterrer.
‫فل ْن غير ُح ْف َرة‬ َ  : en parlant d’une personne dont tout le monde se moque.
‫الحافـَْر‬َ ‫ص ْل‬ َّ َ‫ن‬ : dessoler.
‫صف َحافـَْر‬ ْ َ‫ط ِري ْق ن‬ : chemin, sentier étroit sur le bord d’un précipice.
‫الحافـَْر‬َ ‫مع‬ َ ‫ َولَى‬ : rebrousser chemin, revenir sur ses pas.
‫معنَا‬
َ ‫الحافـَْر‬ َ  : il y a du monde, des étrangers, expression utilisée pour
avertir quelqu’un.

‫حفظ‬
‫أســتَ ْح َف ْظ علِيــه‬ : conserver, veiller à la conservation de, tenir en bon
état, on dit aussi ‫حافَــظ علِيـ ْـه‬.
َ
88
Dictionnaire des locutions de l’arabe dialectal algérien

‫حفن‬
‫بالح ْفنَــة‬
َ ‫ب‬ ْ ‫شـ َـر‬ : prendre l'eau à poignée, autant que les deux mains
ensemble peuvent contenir.

‫حفى‬
‫الذوق‬
ْ ‫ َحفى‬ : rendre moins bon.
‫وس‬
ْ ‫الم‬ُ ‫ َح َّفى‬ : user la lame d’un couteau.
‫دمة‬َ ‫ح َفى َمن ال َخ‬ : il est usé par le travail.
‫ َما‬ ‫أنت‬
َ ‫يك ّإل‬ ْ ِ‫نحاف‬
َ : je ne m’en prendrai qu’à toi.
‫تحافِي ْني شيء‬َ ‫ َما‬ : ne m’en voulez pas.
‫بالحفاء‬ : pieds nus, on dit aussi ‫ َراهُ ح ْفيَا ْن‬.
‫حق‬
‫ َح َق ْق فِي‬ : dévisager quelqu’un.
‫ستح ّق ِشي‬ َ َ‫ َما ي‬ : il est inutile de, ça ne mérite même pas de.
‫بغَى َح ْق بغَ َى بَاطَ ْل‬ : à tort et à droit.
‫ َعن ُده َح ْق فِي‬ : avoir droit sur.
‫أعطَى َح ّق اهلل‬ : jurer, prêter serment.
‫ َح ّق َربِي‬ : par Dieu.
‫الح ْق‬
َ ‫ َعن َد ْك‬ : tu as raison, on dit également ‫معاك احلَ ْق‬
َ.
‫الح ّق فِيك‬ َ  : tu as tort, le droit est contre vous.
‫ َبل َحق‬ : sans raison.
‫ َمن َح ِقي‬ : il est de mon devoir.
‫ك‬ ْ ‫ َمن َح َق‬ : tu aurais dû, s’emploie également seul on dit ‫وح‬ْ ‫ك ُتر‬
ْ ‫َح َق‬
tu devrais partir.

89
Dictionnaire des locutions de l’arabe dialectal algérien

‫اش َح ُقه‬ ْ ‫قَ َّد‬ : quel est son prix, combien ça coûte.
‫ ِشي َح ِقي ْق‬ : une chose certaine, qui mérite.
‫الحقي َقة‬َ ‫في‬ : en vérité.
‫الحقي َقة‬َ ‫شي ْخ‬ : le docteur de la véritable science.
‫الح َقانِي‬
َ  : le véritable, l’authentique.
‫ستح ّق ِشي‬ َ َ‫ َما ي‬ : ce n’est pas la peine.
‫فِي َح ّق‬ : au lieu de. 
‫ـاس‬ ِ
ْ ‫ َكالــي َح ـ ْق النَـ‬ : personne qui s’approprie le bien d’autrui par des
moyens malhonnêtes.

‫بالح ّق‬
َ  : avec raison.
‫حقد‬
‫الحق ْد‬
َ ‫ح َكم‬ : garder rancune.
‫يَ ْح َق ْد علَى‬ : il tient rancune.
‫حقر‬
‫ين‬ ِ
ْ ‫يَح َڤ ْر بالع‬ : sous-estimer, jeter un regard méprisant.
‫ َه ِذي َحڤ َْرة‬ : c’est de l’injustice.
‫حك‬
‫ك علَى‬
ْ ‫تح َك‬
َ  : se frotter à.
ْ ِ‫ت َكبَّ َدتِي عل‬
‫يك‬ ْ ‫أنْ َح َّك‬ : je suis très affecté de votre peine.
‫حكر‬
‫بالح َّك ْر‬
ُ  : à peu près.
‫مح َّك ْر‬
َ ‫ َر َج ْل‬ : habile et rangé, et qui ne se laisse pas tromper.
90
Dictionnaire des locutions de l’arabe dialectal algérien

‫حكم‬
‫وحه‬ُ ‫ح َك ْم ُر‬ : se retenir.
‫ح َك ْم فِي ِدينُه‬ : il tient à sa religion.
‫اش‬ْ ‫الفر‬
َ ‫ح َك ْم‬ : garder le lit en parlant d’un malade.
ِ ‫ح َكم‬ : il a gardé un ressentiment d’une offense, d’un préjudice.
‫الحقي َدة‬ ْ
‫سة‬ َّ ‫الع‬
َ ‫ح َك ْم‬ : prendre la garde.
‫ح َك ْم يَ ُده‬ : fermer la main.
‫ح َكم الطْ ِري ْق‬ : prendre la route.
‫وده‬ُ ُ‫أنح َك ْم علَى ع‬ : rassembler son cheval.
‫ ُح ْك ْم َربِي‬ : c’est l’ordre de Dieu, le destin.
‫ ُشغْلُه‬ ‫مح َك ْم‬
َّ : il un travail méticuleux.
‫وم ف ِي َس ْر ُجه‬ ْ ‫ َم ْح ُك‬ : solide à cheval.
ْ ‫ َرانِي َم ْح ُك‬ : je suis en état de jeûne.
‫وم‬
‫حكى‬ 
 ‫ ح َكايَة كبِ َيرة‬: c’est fameux, de grande conséquence.
‫عُود ح َكايَة‬ : un fameux cheval.
‫ َمــا فيِ َهــا ِشــيئ ح َكايَــة‬ : de peu de considération, d’importance, de
conséquence.
‫وشي ح َكايَة‬ ِ ‫ماه‬ : ce n’est pas grand-chose, on dit aussi ‫اشي ح َكاية‬
ِ ‫م‬.
َُ َ َ
‫أش َمن ح َكايَة‬ ْ  : quelle plaisanterie !
‫ َد ْارَها ح َكايَة‬ : il en a fait toute une histoire.
‫حل‬
‫ َح ّل عينِيه‬ : il a ouvert les yeux, il a pris conscience de.
‫ك‬ْ َ‫ َح ّل ِعين‬ : fais attention, gare à toi.
‫ َح ّل فَ ُمه‬ : il a parlé.
91
Dictionnaire des locutions de l’arabe dialectal algérien

‫الو ْعد‬َ ‫ َح ّل‬ : dégager, retirer sa parole.


‫ َحلَ ّل فِي‬ : conjurer, implorer, demander avec insistance.
‫ َح ّل و أربَ ْط‬ : en parlant de situation délicate.
‫الحل ْل‬
َ ‫أولد‬ َ  : les honnêtes gens.
‫الحل ْل‬
َ ‫ع‬ ْ ‫متَا‬ : légitime, en parlant d’une femme notamment.
‫للحللَة‬
َ ‫ َسبـُْقه‬ : il l’a prévenu, devancé (son concurrent, son adversaire).
‫حللي‬ َ ‫ َرْزقُه‬ : il a acquis ses biens de manières légales.
‫رث‬
ْ ‫الح‬ َ ‫ َح َل ْن‬ : le commencement des labours.
‫اشي ُحلَّة‬ ِ ‫م‬ : ce n’est pas grand-chose.
َ
‫ ُحلَّة كبِ َيرة‬ : c’est une grosse affaire.
‫المحلَّة‬
َ ‫رفَ ْد‬ : il a levé le camp, on dit également ‫احمللَّة‬
َ ‫قـَلَّ ْع‬.
‫سكين‬ ِ ‫ياحلِيلُه م‬ : Oh, le pauvre !.
َ َ
‫حلب‬
‫ب‬ْ َ‫بَايتَة تَحل‬ : il a plu toute la nuit.
‫ب علِينَا‬ْ َ‫اص َكا ْن يَ ْحل‬
ْ ‫الرص‬
َ  : les balles pleuvaient.
‫ب فِيه‬ ْ َ‫يَحل‬ : pressurer quelqu’un.
‫حلج‬
‫ َحلّ ُجوه ال ُخيَا ْن‬ : les voleurs l’ont dépouillé.
‫حلس‬
‫ـس علَــى‬
ْ ‫تحلَّـ‬
َ  : s’attaquer à quelqu’un, l’obséder pour en obtenir
quelque chose.

ُ ‫ َحلَّس ُر‬ : il s’est bien couvert (avec des habits).


‫وحه‬
92
Dictionnaire des locutions de l’arabe dialectal algérien

‫حلط‬
‫محلَّ ـ ْط‬
َ ‫اهــو‬
ُ ‫ َر‬ : il est équipé, armée ‫حـ َـا ْط‬ sorte de bande de cuir
ِ ‫حل‬
portée en écharpe et soutenant une arme, d’où le nom de ‫طجي‬ َ ,
brodeur sur cuir.

‫حلف‬
‫ف فِي‬ ْ َ‫حل‬ : jurer de se venger de quelqu’un.
‫حلَف علَ ّي‬ : inviter avec instance.
‫ـف علَــى‬ ْ ‫ َحالَـ‬ : il a fait serment de s’abstenir de, on dit ‫َحالَــف علَــى‬
‫ اخلُْبــز‬il a fait serment de s’abstenir de pain.
‫حلق‬
‫رب َح ْل َقة‬
ْ ‫ض‬ َ  : se former en cercle.
‫ َدار بِ َها َح ْل َقة‬ : investir, cerner, bloquer.
‫محلَّ ْق علَى‬ َ  : qui entoure, enveloppe.
‫ َحل ُقه َيللِي‬ : il crie constamment.
‫حلى‬
ِ ‫حلَــى فِــي‬ : plaire, ex : ‫ـن‬ ِ
ْ ‫وحــه ِف عـ‬
‫العيـ ْـن‬
rendre agréable à.
ُ ‫ َحلَّــى ُر‬chercher à plaire, se
‫الشــي‬ِ ‫حلَى لُه‬: rendre attrayant.
ّ
‫تحلّ ِّي‬
َ َ ‫بـَْرَكا‬ : cesse de faire le beau parleur.
‫ا‬ ‫م‬
‫لسا ْن حلُو‬َ ‫ َع ْن ُده‬ : il a l’art de séduire avec ses belles paroles.
‫ َجاء حلُو‬ : faire bon effet à la vue.
‫ب‬
ْ ‫بالذه‬َ ‫محلِّي‬ َ  : enrichi d’or.
‫حلوش‬
‫ين‬ ِ
ْ ‫متحلُوش‬ َ ‫اه ْم‬ ُ ‫ َر‬ : ils se saisissent corps à corps.
93
Dictionnaire des locutions de l’arabe dialectal algérien

‫حم‬
ّ
‫ـوم‬
ْ ‫بالحمـ‬
ُ ‫ر َشــم‬ : charbonner, on dit ‫ـوم‬
ْ ‫ َْم ُمـ‬de celui qui est noirci
de charbon.
‫دهــا‬
َ ‫أول‬
َ ‫تح ْم َحـ ْـم علَــى‬
َ  : elle soupire après ses enfants (‫مححــم‬
s’impatienter).
‫وم علَى‬
ْ ‫ َم ْح ُم‬ : il soupire d’impatience après.
‫حمد‬
‫ َح َّمــد ِل‬ : faire des compliments à quelqu’un à l’occasion d’un
événement heureux, on dit ‫السلمة‬
َ َ ‫ َحّ ْد لُه‬féliciter quelqu’un d’avoir
échappé au danger, à un accident ; une maladie.

‫حمر‬
‫الو َجه‬
َ ‫ َح َّمر‬ : faire honneur.
‫جهــه‬
ُ ‫ـورة َو‬
َ ‫بحمـ‬
ُ  : à son honneur, on dit  ‫وجهنَــا ب َقــى أمحَــر‬
َ notre honneur
n’a pas été compromis.
‫ َح َّم ْر ِعينِيه‬ : regarder fixement.
‫ـل‬ ِ
ْ ‫حمــار الليـ‬ َ ‫ض ْربُــه‬
َ  : se dit de celui qui s’égare en voyageant, en
sommeillant.
‫يف‬ْ ِ‫حم ْار الن‬ َ  : l’arête du nez.
‫مح ّم َرة‬ ِ
َ ‫ َراهي‬ : elle a le visage fardé.
‫مرو ْن‬ ُ ‫ َعن ُده بُو َح‬ : il a la rougeole.
‫حمش‬
‫ َح َّمش علَى‬ : exciter quelqu’un contre.
‫ش‬ ْ ‫ ُروح َح َّم‬ : va voir ailleurs.
‫حمض‬
‫ـكل ْم‬ َ ‫ َح َّمضنِــي ه ـ َذا الـ‬ : ces paroles me satisfont, on dit aussi ‫ضـ ِـي‬
ْ َّ‫َح‬
‫ ه ـ َذا اخلُبـ ْـز‬ce pain me rassasie.
94
Dictionnaire des locutions de l’arabe dialectal algérien

‫حمق‬
‫حم ْق علَى‬
َ  : se déchaîner contre, s’emporter contre.
‫تح َّمق ِشي‬
َ ‫ َما‬ : ne force pas sur la coloration.
‫حمل‬
‫حم ْل علَى‬ َ  : charger l’ennemi.
‫حم ْل فِي‬ َ  : passer chez, rencontrer quelqu’un par hasard, inopinément,
on dit le plus souvent ‫از‬ ْ ‫ َج‬.
‫حمل ِش ِي‬ َ ‫ َما‬ : il n’a pas supporté.
‫تح َام ْل علَى‬ َ  : s›attaquer à quelqu’un.
‫الح ْملَة‬
َ ‫أداتُه‬ َ : il a été emporté par les flots.
‫اشي‬ ِ َ‫حملَة غ‬ : un flot énorme de spectateurs ; de curieux.
َ
‫مح َّم ْل ب‬ َ  : chargé de.
ُ‫مح َّملْه‬ ِ
َ ‫ َراني‬ : je l’ai mis à ma charge, je l’ai mis sur mon dos
‫تح َّم ْل‬
َ ‫ َر َج ْل َم‬ : un homme qui supporte.
‫ت‬ ْ ‫ َح َام ْل و َسا َك‬ : il regarde et ne peut rien faire.
‫حمى‬
‫ َح َّمى البـَْن ِد ْير‬ : chauffer l’atmosphère.
‫ َح َامى علَى‬ : défendre quelqu’un.
‫تح َامى فِي‬ َ  : se réunir contre.
‫حما ْن‬َّ ‫اليُوم‬ : il fait très chaud aujourd’hui.
‫بح َّمانَة َو ْج ُهه‬
ُ  : à son honneur.
‫جهــه َح ِامــي‬ ُ ‫ َو‬ : il jouit d’une grande considération et d’un grand
respect auprès des gens.

‫عجة‬ ْ ُ‫ َح ِامي كِب‬ : chaud comme l’urine de la brebis.


َ َ‫ول الن‬
95
Dictionnaire des locutions de l’arabe dialectal algérien

‫حن‬
‫ َح ّن علَى‬ : avoir de la compassion, de la sollicitude pour.
‫يح ّن ِشي‬َ ‫ َما‬ : il est insensible, on dit également ‫يل احلنَانَة‬
ِ
ْ ‫قل‬.
‫الحنَة‬
َ ‫ربط‬ : se teindre (la main) avec du henné.
‫ين‬ ِ
ْ ‫قَلبُه حن‬ : il a bon cœur, affectueux.
‫يَا َحنُونِي‬ : ô mon désir, en parlant d’une personne qu’on chérit.
‫حنث‬
ْ ‫تحنَّثنِيـ‬
‫ـش‬ َ ‫ َمــا‬ : ne me refuse pas, ne refuse pas mon invitation, ma
proposition, littéralement, ‫يش‬ ِ
ْ ‫ َما حتَنَّثن‬ne me pousse pas à me parjurer.
‫حنجر‬
‫مح ْن َجر‬
َ : gelé.
ِ ‫حنجر‬ : égorger un oiseau.
‫الط ْير‬ َْ َ
‫نج َارة‬ ِ
َ ‫الح‬
َ ‫شي ْخ‬ : nom donné au coq.
‫حنش‬
‫َّش‬
ْ ‫محن‬
َ  : rayé de ligne ondulée.
‫حنط‬
‫و ِشــي حنُــو ْط‬ : et quelque chose, on dit ‫ـك و ِشــي حنُــو ْط‬
ْ ‫ َفرنـ‬un franc
et quelque chose.

‫محنَّـ ْط‬
َ ‫ َجابُــوه‬ : on l’a apporté étendu, par référence au cadavre qu’on
embaume avec du ‫حنُوط‬, sorte de substance parfumée.
َ
‫حنفز‬
‫محن َف ْز‬
َ  : personne qui a la gorge enflée, enflure des amygdales.
96
Dictionnaire des locutions de l’arabe dialectal algérien

‫حنقف‬
‫ف‬
ْ ‫محن َق‬ ْ ِ‫ن‬ : un nez aquilin.
َ ‫يف‬
‫حنك‬
‫يحنَّك‬ ِ
َ ‫غير‬ : il ne fait que jouer des mâchoires.
‫َّك‬
ْ ‫محن‬ َ  : joufflu.
‫َّك‬
ْ ‫محن‬ َ ‫فَ ُمه‬ : il a la bouche de travers.
‫حوج‬
‫تح َّوج ل‬ َ  : avoir besoin de.
‫وج‬ ِ
ْ ‫الح‬ُ ‫فل ْن َرا ْه في‬ َ  : il est dans le besoin.
‫اج لُه‬
ْ َ‫يَحت‬ : il nécessite.
‫اجتِي َع ْن َد ْك‬ ْ ‫ َح‬ : j’ai besoin de toi, ma solution est chez toi.
‫معاك‬ ِ ْ ‫ح‬ : j’ai affaire à toi.
َ ‫اجتي‬ َ
‫ك َع ْن ِدي‬ ْ َ‫ َحاجت‬ : j’en fais mon affaire.
‫اجة‬
َ ‫الح‬ َ ‫قت‬ ْ ‫فِي َو‬ : au besoin, dans l’occasion.
‫ايجه‬
ُ ‫حو‬ َ ‫ضى‬ َ ‫ق‬ : il a réglé ses affaires.
‫اجة‬ ِ
َ ‫في ُك ْل َح‬ : en toute chose.
‫اجة‬
َ ‫ َحتَى َح‬ : aucune chose, rien.
ْ ‫اجة ِر‬
‫يح‬ َ ‫ َح‬ : niaiserie.
‫اجة‬
َ ‫ َما َكا ْن َح‬ : c’est égal, ça ne fait rien.
‫اجة‬ ِ
َ ‫ َما َع ْندي َح‬ : ça m’est égal.
‫ايجه‬
ُ ‫حو‬ َ ‫قطَّ ْع‬ : il s’est mis hors de lui.
‫حود‬
‫ َح َّود علَى‬ : laisser de côté, éviter, en arabe littéral ‫املخال َفة‬
َ :‫احمل َاداة‬
َ .
97
Dictionnaire des locutions de l’arabe dialectal algérien

‫حوز‬
ْ ‫ازه‬
‫البول‬ ُ ‫ َح‬ : presser par un besoin urgent de pisser.
‫مح َاوْز‬
َ ‫اك‬ ْ ‫ َر‬ : tu es banni.
‫حوس‬
‫ َح َّوس ب‬ : promener quelqu’un.
‫س علَى‬ ْ ‫ َح َّو‬ : chercher après quelqu’un ou quelque chose.
‫يسة‬َ ‫ضربُوا تَح ِو‬ َ َ‫ن‬ : allons faire un tour.
‫اس‬
ْ ‫ب التَ ْح َو‬ ّ ‫يح‬َ : il aime faire des promenades.
‫حوش‬
‫ش علَى‬ ْ ‫ َح َّو‬ : il a emporté.
‫حوص‬
‫وص‬
ْ ُ‫ َم ْحي‬ : usurpé, envahi.
‫حوض‬
ِ ‫ض‬
 ‫البح َيرة‬ ْ ‫ َح َّو‬: diviser un jardin potager en carrés.
‫حاط‬
‫حوط علَى‬ َّ  : entourer, en arabe littéral ‫أحا َط‬ َ .
ِ
ْ ‫مع َدا ِري حيط َو َِس‬
‫اس‬ َ ‫ َد ُاره‬ : nos maisons sont contiguës.
‫حي ْط‬ : à pic, droit.
ِ ‫شى الحي ْط‬
‫الحي ْط‬ َ ‫ َعا ْد يـَْت َم‬ : il est tombé dans la misère.
‫ست علِيه حيَا ْط و ميَا ْط‬ ْ ‫ َح َّو‬ : je l’ai cherché partout.
‫حاف‬
‫دمــة‬
َ ‫ َحــاف لل َخ‬ : un grand abatteur de besogne, qui accomplit
beaucoup de travail, on dit également ‫ حـ َّـواف‬,‫للخدمــة‬
َ َ ‫ َحايـَـف‬.
‫وف‬
ْ ‫ ُح‬ : crève !
98
Dictionnaire des locutions de l’arabe dialectal algérien

‫حال‬
ْ ‫الح‬
‫ول‬ ِ ْ ‫ح‬ : il y a un an révolu.
َ ‫ال عليه‬ َ
َ ‫ َدار بِه‬ : la fortune lui a tourné le dos.
ْ ‫الح‬
‫ال‬
ْ ‫الح‬
‫ال‬ ِ
َ ‫في َه َذا‬ : dans cet état de chose.
‫ال اهلل‬ْ ‫ َح‬ : dénué de tout, ruiné.
ْ ‫الح‬
‫ال‬ َ ‫ َميَّز‬ : considérer les circonstances.
‫ال علَى َحالُه‬ ْ ‫الح‬
َ ‫ َخلّى‬ : laisse les choses telles qu’elles sont.
ْ ‫الحـ‬
‫ـال‬ ِ
َ ‫ َزا ْد علي ـ ْه‬ : il va plus mal, son état s’est aggravé, en parlant
d’un malade.
‫ َمانِــي ِشــي فِــي َحالـ ِي‬ : je ne suis pas dans mon assiette, je ne suis pas
en bonne humeur.
‫شى فِي َحالُه‬ َ ‫م‬ : il s’en est allé, on dit également ‫ َراح ِف َحالُه‬.
‫ك‬ ْ َ‫وح فِي َحال‬ ْ ‫ ُر‬ : va à tes affaires.
‫ال‬ ْ ‫الح‬ ِ
َ ‫في‬ : à l’instant.
‫ال‬ ْ ‫الح‬
َ ‫اح‬ ْ ‫ َر‬ : il se fait tard.
‫الح ْال‬َ ‫ َم َاز ْال‬ : il est tôt, nous avons encore le temps.
ْ‫الحال‬ ِ ِ
َ ‫ َما يَ ْكفينَا ش ِي‬ : le temps ne nous suffit pas.
‫ال‬ َ ‫اح بِينَا‬
ْ ‫الح‬ ْ َ‫ط‬ : nous avons éprouvé des malheurs.
‫ال‬ ْ ‫الح‬ ِ
َ ‫في َه َذا‬ : sur ces entrefaites, là-dessus.
ْ‫الحال‬َ ‫ات‬ ْ َ‫ف‬ : il est trop tard.
‫ال فِي‬ ْ ‫الح‬
َ ‫بَان علَ ّي‬ : j’arrivais à l’aurore à.
‫ال‬ ْ ‫الح‬
َ ‫أصبَ َح‬ : il fait jour.
ِ
‫ال‬ َ ‫كيظَلَّ ْم‬ : quand il fera noir, à la nuit.
ْ ‫الح‬
‫اح‬ ْ ‫رو‬َ ‫الم‬
َ ‫ال‬ْ ‫فِي َح‬ : sur le point de partir.
‫ال س ُخو ْن‬ ْ ‫الح‬
َ  : il fait chaud.
99
Dictionnaire des locutions de l’arabe dialectal algérien

‫الحال بَ َار ْد‬


َ  : il fait froid.
‫ال‬ْ ‫بح‬ ِ
َ ‫ك‬ : comme.
‫بحالُه‬ ِ
َ ‫ َر َج ْل نَفخي‬ : un homme aussi orgueilleux.
‫فِي ُكل حالَة‬ : en toute circonstance.
‫فِي َحالَة َواح َدة‬ : toujours de même, toujours la même.
‫فِــي َحالَــة ِشــينَة‬ : dans un état pitoyable, déplorable, en bien mauvais
état, on dit également ‫راه ِف حالَــة‬.
َ َ
ِ ِ ِ
‫ َراني في َحالَة كب َيرة‬ : je suis très malade.
‫ َرانِي فِي َحالَة َم ْن‬ : je souffre beaucoup de.
‫الحالَة‬َ ‫ َو‬ : et la situation ?
‫ال‬ْ ‫الم َح‬ُ ‫ َس ْتر‬ : sauver les apparences.
‫يك‬ْ ِ‫ال عل‬ ْ ‫ ُم َح‬ : tu ne peux absolument pas faire cela.
‫حون‬
‫الحوانَــة‬
َ ‫ َخ َّر ُجــوا‬ : ils ont fait sortir la famille, en parlant des femmes
et des enfants.

‫حوف‬
ْ ‫ َح َّو‬ : chanter le ‫ح ْوِف‬,
‫ف علَى‬ َ genre musical à Tlemcen.
‫حوى‬
ِ
َ ‫ َح َّوى‬ : il a bâté un dromadaire, on dit ‫يت َح ِويَّة‬
‫الجم ْل‬ ْ ‫ج‬ : je suis venu
à dos de chameau, en arabe littéral  ‫ش ٌّو حول سنام البعري‬ ُ ‫احلَ ِويّة كساء َْم‬.
‫محـ ّـوي‬
َ  : portant quelque chose, on dit ‫اجـ ْـل حمَـ ِّـوي ُرْزَمــة‬
َ ‫ َر‬un homme
portant un paquet sur le dos.
‫ـل َحــا ِوي‬
ْ ‫ َراجـ‬ : un homme impuissant, l’impuissance est dite ‫احلـ َـوى‬
ce mot désigne aussi le coït.

100
Dictionnaire des locutions de l’arabe dialectal algérien

‫حى‬
‫ َما يَستَ ِح ِي ِشي‬ : il a de l’aplomb, il est effronté, impudent, sans gêne.
‫تحي‬ ِ ‫أَس‬ : un peu de respect, un peu de retenue.
ْ
‫ َما َدامنَي َح ّي‬ : tant que je suis en vie.
‫معنَا‬
َ ‫الح ّي‬َ  : il y a du monde, des étrangers.
‫قـَلَّة الحيَا‬ : impudence, impolitesse.
‫اح ّي‬
َ َ‫ي‬ : malheur ! Pour exprimer une forte déception.
‫حيحى‬
‫ َد ُاروا َح ْي َحايَــة‬ : au figuratif, ils ont fait un grand vacarme, de ‫حيَ َحايَــة‬
une battue, ‫ حــي حــي‬cri pour chasser les bœufs, on dit au ‫ حــو‬.
َّ َّ َّ
‫حيد‬
‫ َحيَّ ْد َمنِي‬ : va-t-en, laisse-moi.
‫ َحيَّ ْد َم ْن الط ِري ْق‬ : mets-toi de côté, pousse-toi du chemin.
‫حيذف‬
‫ف‬
ْ ‫تحي َذ‬
ْ  : faire le dégourdi.
‫حير‬
‫ َما‬ ‫تح ْير ِشي‬
ِ : n’aie point d’inquiétude, ne t’étonne pas.
‫ َح ْرت فِي‬ : cela m’étonne.
‫ب‬ِ ‫ َح ْرت‬ : je ne sais plus ce que je vais faire avec.
‫تحيـَّْر فِي َعقلُه‬
َ  : se torturer l’esprit.
‫تحيَّر علَى‬
َ  : en peine de, s’inquiéter pour.
‫بالح َارة‬
َ  : à peu près, environ.
َ ‫ب َقى قَلبِي‬ : je suis resté très inquiet.
‫محيـَّْر‬
101
Dictionnaire des locutions de l’arabe dialectal algérien

‫حيز‬
‫األرض‬ ِ
ْ ‫علَى ح ْيز‬ : au ras du sol.
‫فسه‬
ُ َ‫ َحيَّز لن‬ : il a pris pour lui.
‫حاص‬
‫تحيَّص َمنُه‬ َ  : s’écarter de quelqu’un par peur.
‫حيل‬
‫تحيَّ ْل علَ ّى‬
َ  : il a rusé contre, on dit également ‫حتَايَ ْل علَ َّي‬.
‫اج ْل ِحيلِي‬ َ ‫ َر‬ : un homme rusé, malicieux.
‫حين‬
‫فِــي الحيــن‬ : dans le moment, à l’instant, aussitôt, immédiatement,
sur-le-champ, tout de suite.

‫الحين‬ ِ ‫ َذا‬ : à présent, actuellement, présentement.


‫محيَّـ ْـن‬
َ  : je suis pressé par un besoin naturel, se dit également d’une
vache dont les pis sont gonflées de lait.

102
‫خ‬
‫خبث‬
‫ش فِي ال ُخ ْبث‬
ْ َ‫ َعاي‬ : il vit dans la turpitude.
‫ث‬
ْ َ‫رح أستخب‬ ْ ‫الج‬
َ  : la plaie s’est ulcérée.
‫خبر‬
‫ َخبَّرنِي قَلبِي‬ : quelque chose me dit que.
‫ َج َّرى الخبـَْر‬ : colporter des nouvelles.
‫طلَ ْق الخبـَْر‬ : faire courir un bruit.
‫ َخ َّر ْج الخبـَْر‬ : commérer.
‫ َع ْن ُده خبـَْر‬ : il a connaissance de.
‫أعطَى الخبـَْر‬ : donner connaissance.
‫ َرد الخبـَْر‬ : rendre compte.
‫ َل خبـَْر‬ : sans en avoir connaissance, on dit aussi ‫اب خبـَْر‬
ْ ‫ َما َج‬.
‫قَلبِي خبِي ِري‬ : mon cœur me le dit.
‫فلن خبِي ِري‬ َ  : je le tiens d’un tel.
‫أستَ ْخبـَْر لِي علَى‬ : renseigne-moi sur.
‫اجي‬ ِ ‫فل ْن َخبر‬ َ  : intrigant.
َ
103
Dictionnaire des locutions de l’arabe dialectal algérien

‫خبز‬
‫ َخبـَّْز فِي الغَ ْرقَة‬ : patauger dans la boue.
‫اك َخبـَّز َتها‬
ْ ‫ َر‬ : tu es bien gâté.
‫ال ُخبـَْزة‬ : le gagne-pain, on dit aussi ‫الذرا ِري‬
َ ‫ ُخبـَْزة‬.
‫خبش‬
‫شة‬َ ‫ش َخ ْب‬ ْ َّ‫ َخب‬ : donner un coup de griffe.
‫خبط‬
‫خبَ ْط فِي‬ : il s’est heurté contre, frapper à grands coups.
‫ـات يَ ْخبَ ـ ْط‬
ْ ‫بَـ‬ : il a marché toute la nuit, ‫ـت َخب ـاَ ْط‬ ّ ‫ بَـ‬j’ai passé la nuit
en marchant à la hâte, on dit ‫ط‬ ْ ‫ـت َخبَّــا‬ ِ
ْ ‫جيـ‬ je suis venu en courant, en
arabe littéral ‫ـدى‬ َ ‫ َســار فِيــه َعلَــى َغ ـ ِر ُهـ‬: ‫ َخبَـ َط الَيـ َـل‬.
‫ورا‬
َ ‫يَ ْخبَط‬ : il marche après…
‫خبَ ْط علَى‬ : crier après quelqu’un, lui faire des remontrances.
‫وم َخ ْبط‬ ْ ُ‫ي‬ : une forte journée de marche.
‫ضربَة َخب ْط‬ َ  : coup de taille, fendant.
‫اح و أنَا َخبَا ْط‬ ْ َ‫ َم ْن الصب‬ : je travaille depuis le matin.
‫فل ْن َمخبُوط‬ َ  : qui a le cerveau un peu dérangé.
‫الم ْخبَ ْط‬
َ ‫أدى‬ َ  : il a reçu une bonne correction.
‫ َراهُ يت َخبَّ ْط‬ : il a des convulsions.
‫خبل‬
‫ـل الشـ َـع ْر‬ ْ ‫ َخبَّـ‬ : décoiffer, ébouriffer, on dit ‫ شـ َـع ْر خمَبَّـ ْـل‬cheveux
en désordre.

‫الها‬
َ َ‫فرى خب‬ َ  : démêler, on dit également ‫ص َّفى خبَاهلَا‬
َ débrouiller, éclaircir.
‫ـل‬
ْ ‫ َمــاء م َخبَّـ‬ : eaux de senteurs faites avec plusieurs variétés de fleurs
distillées ensemble.

104
Dictionnaire des locutions de l’arabe dialectal algérien

‫خبا‬
‫بالت َخبَّانِيَة‬ : en cachette.
‫ختل‬
‫ي َخاتَ ْل بالع َق ْل‬ : s’approcher doucement, on dit aussi ‫ َجاء خمَاتَ ْل‬.
‫ختم‬
‫القرايَــة فِــي الختَامــي‬
َ  : étude du coran, celui qui a terminé d’apprendre
le coran, on dit pour simplifier ‫ختَم‬.
ْ
‫ َبرْم ال َخاتَم‬ : changer de conversation.
‫صبعُه كال َخاتَ ْم‬ ِ
َ ‫ي َد ّوُره في‬ : il le guide à sa manière, à son gré.
‫ َم ْختُوم علِيه بطَابَع‬ : revêtu du sceau de, portant le cachet de.
‫ختن‬
‫َّن ولِي ُده‬
ْ ‫ َخت‬ : il a circoncis son fils.
‫خجل‬
‫خلنِي نَ ْخ َج ْل‬ َ  : il m’a laissé hors de moi, il m’a laissé énervé.
‫خدش‬
‫الكل ْم فِيه ال َخ ْدش‬ َ ‫ه َذا‬ : cela n’est pas clair.
‫ش األ ْذ َها ْن‬ْ ‫ َخ َّد‬ : froisser les esprits.
‫خدع‬
‫دعتُه الط ِري ْق‬َ ‫ َخ‬ : il a fait fausse route, il s’est trompé de chemin.
‫اعيَة‬ِ ‫ط ِري ْق خ َد‬ : fausse direction.
‫ع‬ْ ‫ـل خـ َّـدا‬ْ ‫ َر َجـ‬ : un homme fallacieux, traitre, on dit également
ِ َ‫ خم‬et ‫خــاد ْع‬.
‫ادعــي‬ َ َ
‫وعة‬َ ‫لعة َمخ ُد‬ َ ‫ َس‬ : marchandise défectueuse.
105
Dictionnaire des locutions de l’arabe dialectal algérien

‫خدم‬
‫وح أخ َد ْم‬ ْ ‫ ُر‬ : va travailler, on dit aussi ‫دم‬ْ ْ‫وح َت‬
ْ ‫ر‬.
ُ
‫أش يَ ْخ َد ْم‬ : que fait-il ? et ‫اش َيْ َد ْم‬
ْ ‫ َو‬quel est son métier ?
‫وم‬
ْ ُ‫أش تَ ْخ َدم الي‬ْ  : que fais-tu aujourd’hui ?
‫مس َّڤ ْم‬
َ ‫خ َد ْم‬ : se bien conduire , se bien comporter.
‫مس َّڤ َمة‬ ِ ‫خ‬.
َ ‫دمة‬ َ ‫ َخ‬ : du bon travail, on dit aussi ‫صافيَة‬ َ ‫دمة‬
َ ‫ َخ‬،‫دمة نقيَّة‬
َ َ
ِ ِ
‫خ َد ْم فيه الخ ْير‬ : il lui a rendu beaucoup de services.
‫ش ّر‬َ ‫خ َد ْم فِيه ال‬ : il lui a fait du mal.
‫الفسا ْد‬
َ ‫خ َدم‬ : commettre des désordres.
ْ ‫يَخ َدم ال ِر‬ : il fait du vent, il ne fait rien, bluffer.
‫يح‬
‫ت الم َك ْحلَة‬ ْ ‫دم‬
َ ‫ َخ‬ : le coup de feu est parti.
‫خ َدم علَى‬ : être au service de.
‫ت َخـ َّـدم ِل‬ : se faire le serviteur de, rendre des services à, être au
service de.

‫تَخ َد ْم َدالَ َتها‬ : faire son tour de corvée (ménage).


‫ك‬ ْ َ‫دمة البَايل‬ َ ‫ َخ‬ : service de l’état, fonction publique.
‫دمة‬ َ ‫بَطَّ ْل ال َخ‬ : quitter son travail.
‫اردة‬َ ‫الم‬َ ‫ َخ ْد َمة‬ : le cours des intérêts..
‫دمي‬ ِ ‫ضرب ال ُخ‬
ْ َ  : jouer du couteau.
‫للجوا‬ ِ
َ ‫ َر ّد ُخدميه‬ : retirer son compliment.
‫الح َّمى َخ َّد َامة‬
َ  : la fièvre couve.
َّ ‫اج ْل‬
‫خد ْام‬ َ ‫ َر‬: un sacré bosseur.
‫يح‬ ِ ‫م ْخ ُد‬ : il est bien fait.
ْ ‫وم مل‬ ْ َ
106
Dictionnaire des locutions de l’arabe dialectal algérien

‫خذل‬
‫ذراعُه‬ ْ ‫ َمخ ُذ‬ : perclus, paralysé du bras, en arabe littéral ‫ت‬
َ ‫ول َمن‬ ْ َ‫ختَا َذل‬
َ ‫ ِرجـ َـاهُ اي‬.
‫ضعُ َفتَا‬
‫خر‬
‫اك ت َخ ّر‬ ْ ‫أش َر‬
ْ  : qu'est ce que tu racontes ?
‫ َم ْخ َر ْار‬ : un homme qui raconte des histoires sans fondement.
‫خر َارة‬
َّ ‫فل ْن‬ َ : il a une bonne dose de patience, on dit aussi ‫اس َعة‬
ْ ‫خرارتُه َو‬
َّ .
‫خرى‬
‫خراو‬ ِِ
َ َ‫عينيه ي‬ : il a les yeux chassieux, on dit aussi ‫ش‬
ْ ‫عم‬
َّ ‫َم‬
‫خرى تَ ْحتُه‬
َ  : il a fait sur lui.
‫خرب‬
‫خرب ال َدنيَا‬
َّ  : il a fait du désordre, il a tout bouleversé.
‫العالِــي‬
َ ‫ب علَــى‬ ْ ‫َتْ ِريـ‬
ْ ‫ َخـ َّـر‬ : action de sculpter en bas-relief, on dit ‫ـب‬
‫العـ ِـال‬
َ ‫ علَــى‬la sculpture en bas-relief.
‫خربش‬
‫ش‬
ْ َ‫م َخرب‬ : barbouiller, griffonner.
‫خربط‬
‫اسه‬
ُ ‫خرب ْط لُه َر‬ : il l’a rendu fou.
‫خربق‬
‫ م َخربَ ْق‬: percé, en arabe littéral ُ‫ َخربَ َق الشيء قَطَ َعه‬.
ِ ‫م َخرب ْق‬ : percé comme un crible.
‫كالصيَّ ْار‬ َ
107
Dictionnaire des locutions de l’arabe dialectal algérien

‫خرج‬
‫اصـ ْد‬
َ َ‫خـ َـر ْج ق‬ : aller à la recherche de, sortir de la maison en ayant un
endroit où aller, ou quelque chose à régler.

‫خر ْج لل َدنيَا‬َ  : il a commencé sa carrière, il entame une vie d’adulte.


‫ب‬ ِ
ّ ‫الح‬ َ ‫خر ْج فيه‬ َ  : il a des éruptions cutanées, des boutons.
‫عوة‬َ ‫خر ْج من ال َد‬ َ  : il n’est plus concerné, il est hors de cause.
‫خـ َـر ْج علَــى الط ِري ـ ْق‬ : il s’est détourné du droit chemin, on dit aussi
‫خـ َـر ْج مــن الط ِريـ ْـق‬.
‫خرج ْخبـُْره‬ َ  : on connaît désormais ses nouvelles, sa nature, son origine.
‫خـ َـر ْج َمـ ْـن َعقلُــه‬ : il a perdu la raison, il a perdu la tête, on dit aussi
‫خـ َـر ْج علَــى َعقلُــه‬.
‫لسانِي‬ َ ‫خر ْج علَى‬ َ  : ça m’a échappé, j’ai commis un lapsus.
‫الروح‬ ُ ‫اهو ي َخ َّرج‬ ُ ‫ َر‬: il agonise.
‫اسه‬ُ ‫ َخ َّرج َمن َر‬ : inventer, tirer de son imagination.
‫خر ْج َم ْن فُ ُمه‬َّ  : cracher, dire.
‫علي‬
َّ ‫ه َذا َخ َار ْج‬ : cela ne me regarde pas, ce n’est pas mon affaire.
‫خرخب‬
‫ب‬
ْ ‫م َخ ْر َخ‬ : en ruines.
‫خرخر‬
‫يح‬ ِ
ْ ‫ َخ ْر َخ ْر بالق‬ : une plaie, un abcès qui suppure abondamment.
‫خرخش‬
‫ـش‬
ْ ‫ َرا ْه ي َخ ْر َخـ‬ : produire un bruit de grattement en parlant notamment
d’une souris.

108
Dictionnaire des locutions de l’arabe dialectal algérien

‫خرد‬
ْ ِ‫ ب‬: endroit où l’on jette les vieilleries.
‫يت ال ُخ ْر َدة‬
 ‫خرز‬

‫صبَا ْط َم ْخ ُروْز‬ : soulier raccommodé.


‫خرط‬
‫البح ْر‬ ِ ِ
َ ‫خر ْط في‬ َ َ‫الش َف ْق َماجي ي‬ : le navire vient en fondant les flots.
‫الس َمانَة‬
ْ َ‫أن َخ َر ْط ب‬ : crever d’embonpoint, il est devenu trop gros.
‫صه فِي األَ ْخ َرا ْط‬ ُّ ‫ي ُخ‬ : il est un peu fou.
‫اف‬
ْ ‫بالز‬
َّ ‫يَ ْخ ُر ْط‬ : il raconte beaucoup d’histoires fantaisistes.
‫خرع‬
‫ع‬
ْ ‫ َر َج ْل م َخ ْرَو‬ : hébété, stupide.
‫خرف‬
‫ت أيَ ُامه‬
ْ َ‫ َخ ْرف‬ : ses jours sont derière lui.
‫ت‬ْ َ‫الشينَة َخرف‬ ِ : la saison des oranges est passée.
ْ ‫بالَ ْد خ ِر‬ : un pays fertile, en fruits.
‫يف‬
‫اك ت َخ َّرف‬ْ ‫َش َر‬ ْ ‫أ‬ : qu'est ce que tu racontes.
‫خرق‬
‫ين‬
ْ ‫الس ّك‬َ َ‫ َخ ْرقُه ب‬ : il lui passa son sabre au travers du corps.
‫الماء‬ ِ
َ ‫ َمايَ َخ ْر ُق شي‬ : il est imperméable.
‫هن‬ ِ
ْ ‫خر ْق في ال َذ‬ َ  : il est gravé dans l’esprit.
‫ادة‬
َ ‫الع‬
َ ‫ َخ ْرق‬ : faire queque chose d'inhabituel .
‫الح ْرث‬َ ‫خرق في‬ َّ  : il laboure avec activité.
109
Dictionnaire des locutions de l’arabe dialectal algérien

‫ت تَ ْخ َّر ْق‬
ْ َ‫بَايتَة األال‬ : les instruments ont joué toute la nuit.
‫يحة‬ ِ
َ ‫ َخ َرقتُه مل‬ : l’étoffe est bonne.
‫ َر َج ْل َخرڤَة‬ : propre à rien.
‫ َبل ْد ال َخ ْرڤَة‬ : le désert absolu, en arabe littéral :
 ‫البعيدة‬ ‫ األَرض‬: ‫رق‬
ُ َ‫اخل‬.
‫خرقن‬
‫ َرانِي م َخرقَ ْن‬ : je n’ai pas ma tête à moi, ‫ خرقَ ْن‬: faire tourner l’esprit.
‫خرم‬
‫أخرْم‬
َ ‫يف‬ ْ ِ‫ن‬ : nez fendu.
‫م َخ َّرْم‬ : troué.
‫وم‬
ْ ‫ َم ْخ ُر‬: dépucelé.
‫خروط‬
‫ ِغ ْير ي َخ ْرَو ْط‬ : il ne fait que parler sans suite.
‫خز‬
‫ي ُخ ّز ب‬ : se moquer de.
‫أجبَ ْذ ه َذا الم َخ َّزْز‬ : sortez cet argent ( pièces rouillées par leur long séjour
sous terre).

‫ـل َخ ْز َخــا ْز‬


ْ ‫ َر َجـ‬ : homme massif, fort, gigantesque, en arabe littéral
‫ضـ ِـل‬ ِ ‫خ ز‬.
َ ‫الع‬َ ‫ـوي غليــظ كثــر‬ ٌّ ‫ قـ‬:‫اخــز‬ ُ
‫خزر‬
‫خـ َـزْر ِل‬ : regarder sévèrement on dit aussi ‫ خـَـزْر فِيــه‬, en arabe littéral
‫ نظــر مبُْؤ ُخـ ِر عينــه‬:‫ َتـ َـازَر‬.
110
Dictionnaire des locutions de l’arabe dialectal algérien

‫ـت‬
ْ ‫ـت التَحـ‬ ْ ‫خـ َـز ْر َمـ ْـن تَحـ‬ : regarder en dessous, on dit aussi ‫خـ َـزْر‬
‫ـاح‬
ْ ‫ـت اجلنَـ‬ ْ ‫ َتـ‬.
َ ِ‫زرة قب‬
‫يحة‬ َ ‫ َعن ُده َخ‬ : il a un regard sévère.
‫ت َخ َنزْر فِي‬ : fixer avec colère.
‫ور‬
ْ ‫فل ْن َم ْخ ُز‬
َ  : mal vu, suspect au gouvernement.
‫خزط‬
‫ َراك ت َخـ ّـزط وح ـ َدك‬: en s’adressant à quelqu’un qui raconte des
histoires, ‫ خــزط‬mentir.

‫خزق‬
‫م َخـ َّـز ْق‬ : fendu de côté, en parlant d’un trou percé dans une étoffe,
dans un cuir, pour passer un lacet.

‫خزم‬
ِ ‫خـ َّـزْم‬ : passer un anneau par le nez d’ un dromadaire, on dit
‫البعيـ ْـر‬
alors ‫وم‬ ْ ‫ َمْـ ُـز‬bouclé, qui a le nez percé.
‫م َخـ َّـزْم‬ : celui qui a une ou plusieurs balafres, cicatrices larges et
profondes.

‫خزن‬
‫وحه‬
ُ ‫خز ْن ُر‬
َ  : il s’est caché.
‫خزي‬
‫يت َمنّك‬ْ ‫خ ِز‬ : je ne veux plus te voir.
‫خس‬
‫يس‬ ِ
ْ ‫ َر َج ْل خس‬ : ignoble.
111
Dictionnaire des locutions de l’arabe dialectal algérien

‫خسر‬
‫خس ْر لُه‬
َ  : indemniser la perte de quelque chose.
‫حرمتُه‬
َ ‫بخس َارة‬
َ  : au détriment de sa considération.
‫كبيرة‬
َ َ‫خسارة‬ َ ‫مها‬َ ‫يَ َلز‬ : nécessite une forte dépense.
‫يك‬ْ ِ‫خس َارة عل‬
َ  : vous ne devez pas faire cela ; penser cela.
‫الكل ْم‬
َ ‫خس ْر‬ َّ  : dire des obscénités.
‫خش‬
‫ش‬ َّ ‫ َخ‬ : introduire, fourrer.
ْ ‫ش‬
‫خشب‬
‫حك‬
ْ ‫ض‬ َّ ‫ت َخ‬ : se tordre de rire.
َ ‫شب بال‬
‫خشم‬
‫ َخ ْشم طَايق‬ : nez fort.
‫شايْ ِمي‬ ْ ِ‫نده الن‬
َ ‫ َر َج ْل خ‬ : très fier, orgueilleux, on dit aussi ‫يف‬ ُ ‫ َع‬.
‫خشن‬
‫عوة‬
َ ‫ش ْن ال َد‬َّ ‫ َخ‬ : grossir l’affaire.
‫شن علَى‬ َّ ‫ َخ‬ : brutaliser.
‫اسه‬
ُ ‫شن َر‬ َّ ‫ َخ‬ : faire la forte tête, devenir têtu.
‫ين‬ ِ
ْ ‫كل ْم خش‬ َ  : grossièreté.
‫خشى‬
‫أخشيه فِي‬
ِ  : cache-le, mets le dans, on dit aussi ‫خش‬.
ّ ُ

112
Dictionnaire des locutions de l’arabe dialectal algérien

‫خص‬
‫صه ش ِويَة‬ ُ ‫ي َخ‬ : il a un grain de folie.
‫قل‬ ِ
ْ ‫الع‬ َ ‫يص‬ ْ ‫خص‬ : toqué.
‫وصة‬
َ ‫ص‬ ُ ‫لعة َم ْخ‬
َ ‫ َس‬ : un produit qui manque dans le marché.
‫الدر َاهم‬ ِ ‫مَخص‬ : il est à court d’argent.
َ ‫وص في‬ ْ ُ
ِ
‫ـوص فــي َعقلُــه‬ ْ ‫صـ‬ ُ ‫ َم ْخ‬ : avoir l’esprit court, il est un peu zinzin, on dit
aussi ‫ـوص‬ ْ ‫صـ‬ ُ َْ‫ َعقلُــه م‬ .
‫ص فِي‬ ّ ‫ َم ْست َخ‬ : qui a besoin de.
‫ك‬ْ‫ص‬ َّ ‫اش َخ‬ْ ‫ َو‬ : tu manques de quoi ?
‫صنِي‬ ّ ‫ َخ‬ : il me faut.
‫خصب‬
‫خصيبَة‬ ِ ‫ َبل ْد‬ : pays fertile, d’abondance.
‫خصل‬
‫صلَة‬ ْ ‫ ُمولَى َخ‬ : homme d’action, d’exécution.
‫الخصايَ ْل‬
َ ‫ َك َام ْل‬ : d’un caractère accompli.
‫هذه َخصلَة كبِ َيرة‬ ِ  : c’est une grande démarche.
‫ضى َخصلَة‬ َ ‫ َما ق‬ : il n’a rien fait.
‫خصى‬
‫الكل ْم‬
َ ‫خصى‬ َ  : il emploie des mots qui n’existent pas dans la langue.
‫خض‬
‫الماء‬
َ ‫ض‬ ّ ‫ َخ‬ : agiter l’eau, on dit aussi ‫ضض‬
َ ‫خ‬.
َ
‫ض‬ ْ ‫ض َخ‬
ْ ‫م َخ‬ : eau trouble.
113
Dictionnaire des locutions de l’arabe dialectal algérien

‫خضر‬
‫ض ْر‬
َ ‫قَلبُه أخ‬ : jeune de caractère, encore naïf.
َ ‫ َما َز ْال أخ‬ : il est encore jeune.
‫ض ْر‬
ْ ‫تَ ْح ِفي َفة َخ‬ : barbe fraîche, du jour.
‫ض َرا‬
‫ض ْر‬
َ ‫يب اخ‬ ِ
ْ ‫حل‬ : lait cru.
‫ضرا‬
َ ‫علَى َوجه ال َخ‬ : sur la surface de la terre.
‫خضع‬
‫ض ْع ل‬ َ ‫ َخا‬ : action d’être soumis à quelqu’un ou à quelque chose.
‫خط‬
‫المرابَ ْط يَ ِرمي ال َخ ْط‬
َ  : le marabout lance des formules magiques.
‫ـل‬
ْ ‫الرمـ‬
َ ‫ط‬ ّ ‫ب َخ ـ‬ ْ ‫ضـ َـر‬
ْ ‫ي‬ : pratique consistant à lire l’avenir dans le sable
(géomancie).

‫خطى‬
‫دمــة‬ ِ
َ ‫ َمــا يَخطــي شــيء ال َخ‬ : il ne quitte pas le travail, il ne cesse pas
de travailler.
‫خطى الط ِري ْق‬ : s’écarter du droit chemin.
‫ضرب و ي ْخ ِطي‬ َ َ‫ي‬ : il divague, il dit n’importe quoi.
‫قصود‬ ُ ‫الم‬َ ‫خطَى‬ : il s’est égaré.
‫إ َذا خطَاك َمن‬ : si tu manques de.
‫أَ ْخ ِطينِي َم ْن‬ : délivre-moi de, ne me parle pas de.
‫اطي‬ ِ ‫ َخ‬ : ah ! mais non ! Ce n’est pas cela !
‫خطَات‬ : l’affaire est manquée.
‫خطَى على‬ : manquer de respect à, insulter, injurier.
ِ ‫رمى‬ : frapper d’une amende.
‫خطيَّة‬ َ
114
Dictionnaire des locutions de l’arabe dialectal algérien

ِ ‫ َخ‬ : cela ne me regarde pas, ce n’est point de ma compétence,


‫اطي علَ َّي‬
on dit aussi ‫يفي‬ ِ ‫اطي تَص ِر‬ِ ‫ خ‬،‫هذي حاجة خاطي ِتن‬ ِ ،‫اط ِين‬
ِ ‫ه َذا خ‬.
َ َ َ َ َ َ َ
‫الصح‬ َّ ‫ات َخاطيَة‬ ْ ‫ َج‬ : rater son but ; sa cible ; son objectif.
‫خطب‬
‫نت‬ْ َ‫ب ب‬ْ َ‫فل ْن َخط‬ َ  : il a demandé la main de la fille d’un tel.
‫ َم ْخطُوبَة‬ : elle est fiancée (déjà accordée à quelqu’un).
‫خطر‬
‫ور ال َخاطَ ْر‬
ْ ‫س‬ُ ‫ َم ْك‬ : affligé, chagriné.
ِ  : de bon gré.
‫بطيبَة َخاطَ ْر‬
‫ َم ْن ِغير َخاطَ ْر‬ : à contrecœur.
‫اطره‬
ُ ‫يَا ُخ ْذ ب َخ‬ : satisfaire le caprice de, complaire.
‫اطر ْك‬ ِ ِ
َ ‫ َما تَا ُخ ْذ شيء في َخ‬ : que cela ne vous fasse pas de peine.
‫اطره‬
ُ ‫ب َقى ف ِي َخ‬ : cela lui a fait de la peine.
‫علَى َخاطَ ْر‬ : pour, à cause de, on dit aussi ‫ َم ْن َخاطَْر‬،‫اش‬ْ ‫اطر‬
َ ‫ َخ‬.
‫علَى خاطَ ْر َه َذا‬ : pour cela, ainsi, c’est pourquoi.
‫فِي َخاطَ ْر‬ : pour l’amour de, en considération de.
‫اطر ْك‬
َ ‫ب َخ‬ ّ ‫إ َذا َح‬ : si cela te plaît.
‫اطر ْك‬
َ ‫ب َخ‬ ْ ‫كي َح‬ : comme tu veux, à ta volonté.
‫اطر ْك‬
َ ‫ب َخ‬ ّ ‫اللِّي َح‬ : tout ce que tu veux.
‫آش فِــي َخطــره علـ َّـي‬ ْ  : dans quel état d’esprit est-il à mon égard ?
qu’est-ce qu’il pense vraiment de moi ?

‫صافِي‬ َ ‫اطره‬
ُ ‫ َخ‬ : il est de bonne humeur.
‫مس ّو ْد‬
َ ‫اطره‬
ُ ‫ َخ‬ : il est de mauvaise humeur.
115
Dictionnaire des locutions de l’arabe dialectal algérien

‫ َعن َد ْك ِشيء َخاطَ ْر‬ : es-tu en humeur, en plaisir de ?


‫اطر ْك‬ ِ ِ
َ ‫اهلل يَعطيك في َخ‬ : que Dieu comble tes vœux.
‫ب فِي َخاطَ ْر‬ ْ ‫أشر‬
َ  : bois à la santé de.
‫اطر ْك‬
َ ‫ب َخ‬ : adieu ( en prenant congé ).
‫اطر ْك‬
َ ‫ َو ّسع َخ‬ : détends-toi.
َ ‫ َما ي ُكون َّإل َخ‬ : que ta volonté soit faite.
‫اطر ْك‬
‫ب ال َخاطَ ْر‬ ِ
ْ ‫يح‬
َ ‫يما‬ َ ‫ك‬ : comme il faut.
‫خطف‬
‫ْفت َو ْذنِي‬
ْ ‫ َخط‬ : j’ai saisi quelques mots à la volée.
‫يَت َخاطْ ُفوا علَى‬ : ils se disputent quelque chose.
‫اف َخط َفة‬ ْ ‫ َش‬ : entrevoir, apercevoir.
‫ف‬ ْ َ‫ض ْرب م َخاط‬ َ  : donner un croc, enjamber.
‫وف‬ْ ُ‫اض َمخط‬ ْ َ‫ن‬ : il s’est réveillé en sursaut.
‫اف‬ْ َ‫رمى الم ْخط‬ َ  : il a jeté l’ancre.
‫خطا‬
ِ ‫تخطَاه‬ : avoir une pollution nocturne.
‫الشيطَا ْن‬
‫طوة‬ َ ‫بال َخ‬ : au pas.
‫طوة‬ َ ‫طوة ُخ‬ َ ‫ ُخ‬ : pas à pas.
‫طوة‬ َ ‫رب ال ُخ‬ْ ‫ض‬ َ  : action de marcher à grands pas.
‫خف‬
‫ف فِي‬ ّ ‫ َخ‬ : mettre de la précipitation.
‫يك‬ْ ِ‫ف َر ْجل‬ّ ‫ َخ‬ : dépêche-toi, presse le pas.
‫يك‬ْ ‫يد‬ِ ‫ف‬ ّ ‫ َخ‬ : dépêche-toi se, dit à quelqu’un qui fait un travail manuel.
‫ف علَى‬ ْ ‫ َخ َف‬ : soulager.
116
Dictionnaire des locutions de l’arabe dialectal algérien

‫بَال َخ َّفة‬ : rapidement.


‫الم ْع َدة‬ ِ  : facile à digérer.
َ ‫يف علَى‬ ْ ‫خف‬
‫خفي َفة‬ِ ‫ي ُده‬ : main délicate, légère, adroite. Au figuré : cleptomane.
َ
‫يف‬ْ ‫خف‬ ِ ‫راسه‬ : il a une bonne mémoire, il retient vite.
َُ
‫يف‬ْ ‫خف‬ ِ ‫ َع ْقلُه‬ : il a un esprit actif.
‫يف‬ْ ‫خف‬ ِ ‫قـرص‬ : doux à la détente en parlant d’un fusil.
َْ
ِ ‫ـف فِــي‬
‫الميـ َـزا ْن‬ ِ  : qui ne peut outrer en balance. Au figuré, une
ْ ‫خفيـ‬
personne émotive, nerveuse.

‫يف‬
ْ ‫خف‬ ِ ‫ع‬ْ ‫ َزر‬ : semer claire.
ِ ‫اعة‬
‫خفي َفة‬ َ ‫ َس‬ : une montre qui avance.
‫خفيف‬ ِ ‫أعمل‬ : dépêche-toi.
ْ
ُ‫ َراه‬ ‫سوة‬
َ ‫م َخ َفف ال َك‬: dévêtu.
‫ـاف‬
ْ ‫ َم َالي َك َتهــا خ َفـ‬ : attirante, charmante en parlant d’une maison,
l’expression s’est généralisée pour englober aussi les personnes ; on
dit d’un individu ‫ـاف‬
ْ ‫خ َفـ‬ ‫ َمالَي َكاتُــه‬bon à vivre.
‫خفى‬
‫وحه‬ُ ‫خفى ُر‬ َّ  : se cacher.
‫ص ُده‬ ْ َ‫خفى ق‬ َّ  : feindre, dissimuler.
‫يَ ْخ َفى علَ َّي‬ : je l’ignore.
‫اك ِشيء‬ ْ ‫ َما يَخ َف‬ : vous n’ignorez pas, on prononce aussi ‫ َما َيْ َفلَ ْك ِشي‬.
‫بال َخ ْفيَة‬ : en cachette.
‫ص ُده‬ ِ
ْ َ‫ َخافي ق‬ : il cache ses intentions.
‫الم ْخ ِفي‬
َ  : clandestin.
117
Dictionnaire des locutions de l’arabe dialectal algérien

‫خفت‬
‫ت‬
ْ ‫ َراهُ خ َف‬ : il s’est calmé, il s’est apaisé.

‫خفخف‬
‫ف‬ْ ‫م َخ ْف َخ‬ : bouffant, d’où l’action de remuer la laine pour lui donner
plus de volume on dit ‫ف‬ ْ ‫ َخ ْف َخ‬.
‫خفر‬
‫ َمستَ َخ ْف َرة‬ : fardée.
‫خلب‬
‫ َرانِي بين م َخالبُه‬ : je suis sous sa griffe, je suis à sa merci.
‫خلبص‬
‫ص‬ ِ
ْ َ‫غ ْير ي َخلب‬ : il ne fait que chicaner.
‫َخلخل‬
‫وسه‬ُ ‫ضر‬
ُ ‫ َخل َخ ْل لُه‬ : il l’a abimé.
‫ َرا ْه م َخل َخ ْل‬ : il est complètement désorienté.
‫خلس‬
‫ليســة‬
َ ‫ بـ َـا تَ ْخ‬: sans défense ni voile, en parlant d’une voiture ou
d’une femme.

‫خلص‬
‫ص‬
ْ ‫خل‬ َ ‫ َم َاز ْال َما‬ : il n’est pas encore au bout.
‫ َخلَّصنِي َمنُه‬ : faites-moi payer, débarasse-moi de lui.
‫ص النـَيَّة‬
ْ َ‫ َخال‬ : de bonne foi.
118
Dictionnaire des locutions de l’arabe dialectal algérien

‫خلط‬
‫لي فِي‬ َّ ‫خلَ ْط َع‬ : il m’a rejoint.
‫ َخلَّط ال َدنيَا‬ : mettre tout en désordre.
‫مع‬
َ ‫وحه‬ ُ ‫ َخلَّ ْط ُر‬ : communiquer, avoir des relations avec.
َ ‫ َخلَّ ْط‬ : parler d’une façon incorrecte.
‫الكل ْم‬
‫ َخلَط علَى‬ : courir sur les brisées de.
‫خلَــط ب‬ : couper un liquide avec, on dit ‫ َخلَّـ ْط باملــاء‬, mélanger avec
de l’eau. َ
‫خيَار َما ت َخالَط‬ : c’est une bonne fréquentation.
‫بالسمانَة‬
َ ‫ت َخلَّط‬ : crever d’embonpoint.
‫وم‬
ْ ‫ َخل ْط َم ْذ ُم‬ : mauvaise humeur.
‫موّرْم‬
َ ‫ َخل ْط‬ : humeur épaisse, atrabilaire.
‫ َخلطَتُه حلُوة ِزينَة‬ : de bonne compagnie.
‫لطي‬ ِ ‫راجل َخ‬ : qui se lie facilement, très sociable.
ََْ
‫خل ْط‬ َ ‫اج ْل‬ َ ‫ َر‬ : agitateur.
‫فل ْن َمخلُو ْط‬ َ  : fou.
‫خلع‬
‫ َم ْزعُوق يَخلَ ْع‬ : il est effroyablement laid.
‫خلَع بالنَ ْار‬ : appliquer le feu, cautériser.
‫إنخلَع َمن‬ : avoir horreur de, être choqué.
‫وحه‬ُ ‫إنخلَ ْع ُبر‬ : se donner de grands airs.
‫خلف‬
ِ ‫ف اهلل علِيك‬
‫بالخ ْير‬ ْ َ‫خل‬ : que Dieu remplace ta perte par quelques biens.
‫يَخلَف لك‬ : il ( Dieu ), compensera la perte que tu as éprouvée.
119
Dictionnaire des locutions de l’arabe dialectal algérien

ْ َ‫ َربِي يَخل‬ : c’en est fait, c’est fini.


‫ف‬
‫اهلل يَخلَــف عليــك‬ : Dieu vous le
rende, expression dite par un
commerçant à un acheteur après la conclusion d’un marché.

ْ ِ‫ف عل‬
‫يك‬ ْ َ‫يَخل‬ : merci.
ِ ‫ف‬
‫الخ ْير‬ ْ َ‫خل‬ : rendre le bien, on dit ‫ خلَف الشَّر‬rendre le mal.
‫فها‬َ َ‫آخر نَ ْخل‬
ْ ‫ َنهار‬ : je t’en tiendrais compte.
‫خلَف التار‬ : se venger.
‫ف الط ِريق‬ ْ َّ‫ َخل‬ : livrer passage.
‫ف علَى‬ ْ َّ‫خل‬ : enjamber.
‫طَفلَة مت َخال َفة‬ : une fille charmante, on prononce également ‫خمَالْ َفة‬.
‫خلق‬
‫ضيَّ ْق‬
َ ‫ َخل ُقه‬ : il est impatient.
‫يَا َمخلُوقَة‬ : en s’adressant à une femme étrangère.
‫خلى‬
‫يَ ْخلِي َد َار ْك‬ : que Dieu vide ta demeure.
‫نَخلِــي َدار بُــوه‬ : je l’abîmerai, littéralement je viderais la maison de
son père.

‫رج‬
ْ ‫الس‬َ ‫خلَى‬ : se pencher hors de sa selle.
‫ َمــا َخلّــى ِشــيء مــن‬ : ne pas être exempt de, se dit également de deux
personnes qui ont une très forte ressemblance, on dit ‫شــي منُــه‬ ِ
َ ‫ َمــا خيَلّــي‬.
‫ َخلَّ ه لِي‬ : il me la cédé.
‫خل ّو‬
َ ‫ َما َكا ْن َما‬ : on l’a maltraité en paroles ou en actions.
‫ َخلَّى علَى ِج َهة‬ : laisser de côté.
120
Dictionnaire des locutions de l’arabe dialectal algérien

ْ ّ‫ َخلِي َعن‬ : défais-toi de, on dit aussi ‫يك‬


‫ك‬ ْ ‫أخ ِط‬
ْ ، ‫يك‬ْ ِ‫ َخلّي عل‬.
‫الخل‬
َ ‫قَ ْط‬ : chat sauvage.
َ ‫اح فِي‬
‫الخل‬ ْ ‫ َر‬ : ne sert à rien, comparer avec ‫اح ِف البَاطَ ْل‬
ْ ‫ َر‬.
‫المجا ِري‬
َ ‫ َخ َلي‬ : égoutier, vidangeur, cureur.
‫ـل َخ ْلــوي‬
ْ ‫اجـ‬
َ ‫ َر‬: qui habite seul dans un endroit reculé, au figuratif un
homme qui aime être seul.
‫ال َد ْع َوة َر ِاهي‬ ‫ َخالية‬: il n’y a personne.
‫خل َدار‬ َ  : endroit intime.
‫بالم َخاليَة‬ : à voix basse.
‫ َما ت َخ َم ْم ِشي‬ : ne te fais pas de soucis.
‫يم‬ ِ ِ
ْ ‫من غير تَخم‬ : avec assurance, sans réfléchir.
‫يم‬ ِ ِ
ْ ‫نوض لي التَخم‬ ّ ‫ه َذا‬ : cela me donne à penser.
‫بالمخامة‬
َ  : à vue, on dit ‫ شرى باملخامة‬acheter à vue, sans penser.
َ َ
‫خمت‬
‫ت‬ ْ ‫ َخ َام‬ : embusqué, silencieux, froid.
‫خمج‬
‫يَا ال َخ َام ْج‬ : sale pourriture (insulte).
‫خمخم‬
‫ َخم َخ ْم فِ َيها‬ : il s’en donne.
‫ب ال َخاطَ ْر‬ ِ
ّ ‫يح‬ َ ‫يما‬َ ‫ي َخم َخم ك‬ : il peut s’en donner tant qu’il veut.
‫خمر‬
‫اش‬ ِ
ْ ‫الفر‬َ ‫خم ْر في‬ َ  : pourrir dans le lit.
ِ ‫الخير و‬
‫الخم ْير‬ ِ
ْ  : grande fortune.
‫ايره‬
ُ ‫خم‬ َ ‫ظهروا‬ ُ  : ses défauts se sont dévoilés.
121
Dictionnaire des locutions de l’arabe dialectal algérien

‫خمس‬
‫ســة في ِعينِيك‬
َ ‫ َخ ْم‬ : la khmsa sur tes yeux, formule pour se prémunir
contre le mauvais œil.

‫خمع‬
ِ
‫خم ْع‬
َ َ‫ي‬ : il boite, en arabe littéral ‫ِج‬َ ‫ َخَ َع ِف َمشيَتيه ا َذا َعر‬.
‫خمل‬
‫ايجه‬
ُ ‫حو‬ َ ‫ َخ َم ّل‬ : faire ses paquets, ranger ses affaires.
‫ َخ َّم ْل الطَابلَة‬ : il a tout mangé.
‫يحة‬ ِ ِ
َ ‫ َعندي َخملَة مل‬ : j’ai un bon endroit de foin sec sur pied.
‫حنتر‬
‫يتحنتـَْر‬
َ ‫ َراه‬ : il fait le beau.
‫خنث‬
‫َّث‬
ْ ‫م َخن‬ : efféminé.
‫خنز‬
‫ت ال َد ْع َوة‬ْ ‫ َخ َنز‬ : les choses se sont gâtées.
‫ـل َخانَــز‬ ْ ‫اجـ‬
َ ‫ َر‬ : en parlant d’une personne qui dégage de mauvaises
odeurs, sale.

‫خنطش‬
‫ـش‬ ِ
ْ ‫غيـ ْـر ي َخ ْنطَـ‬ : se dit d’une personne qui s’essaye à quelque chose
qu’elle ne connait pas, un métier, un art, etc.

‫خنف‬
‫للسما‬
َ ‫ َرافَ ْد َخنُّوفتُه‬ : lever sa crête, faire le fier.
‫َّف‬
ْ ‫م َخن‬ : personne qui a une cicatrice au nez.
122
Dictionnaire des locutions de l’arabe dialectal algérien

‫خنفر‬
‫نفر ْك‬
َ ‫وك ن َخ‬ ْ ‫ ُد‬ : je vais te donner un coup sur ne nez.
‫م َخنـَْف ْر‬ : qui a un grand nez.
‫خنفس‬
‫ين‬ ِ ِِ
ْ ‫ين م َخنفس‬ ْ ‫عين‬ : yeux enfoncés.
‫خنق‬
‫ح َكمنِــي َمــن خنَاڤِــي‬ : il me saisit à la gorge, on dit aussi ‫حكـ ْـم باخلنَّاقَــة‬
‫خنَ ْق‬ étrangler.
‫يَد بالخنِي َڤة‬ : poignet étranglé.
‫ين‬ ِ ْ ‫م َخن‬ : étranglé de dettes.
ْ ‫َّڤ بالد‬
‫خوج‬
‫م َخ ّو ْج‬ : beau, tout brillant.
‫خوخ‬
‫ َخ ّوخ لُه َرايُه‬ : faire perdre la tête.
‫م َخ ّوخ فِي َعقلُه‬ : l’esprit dérangé, détraqué.
‫خورع‬
‫ع‬
ْ ‫ور‬
َ ‫َج ْل م َخ‬
َ ‫را‬ : qui parle sans suite, qui délire.
‫َخوض‬
ُ َ‫ت َخوض بِين‬ : ils ne sont plus en bons termes.
‫اتهم الماء‬
‫خاف‬
‫اف ِشي‬ْ ‫ َما ت َخ‬ : n’aie pas peur.
ْ ‫فِيه ال ُخ‬ : périlleux, dangereux en parlant d’un lieu.
‫وف‬
123
Dictionnaire des locutions de l’arabe dialectal algérien

‫وف‬ْ ‫ َبلد ال ُخ‬ : pays dangereux.


‫وف‬ْ ‫علِي ْه ال ُخ‬ : éprouver de la crainte pour quelqu’un.
‫د َخلنِي ال ُخوف‬ : j’éprouve la crainte de, on dit également
ْ ُ‫ َج ِان اخل‬, ‫وف‬
‫وف‬ ْ ُ‫ت اخل‬ ِ
ْ ّ‫ َحسي‬.
‫وف‬ْ ‫ات بال ُخ‬ ْ ‫ َم‬ : mourir de peur, au figuratif.
‫اف‬ْ ‫ َر َج ْل ُخ َّو‬ : un homme peureux.
‫خان‬
‫ َخان ال ْشرع‬ : il a manqué de façon grave à la loi (islamique).
‫ َخانـْتُه الط ِري ْق‬ : il a fait fausse route.
‫اق‬
ْ ‫الوج‬
َ ‫ َخان‬ : il a déserté (la compagnie, le régiment).
‫ذراعُه‬َ ‫ َخانُه‬ : son bras lui fait défaut.
‫السع ْد‬
َ ‫خانُه‬ : la chance ne lui a pas souri.
‫بالخيَانَة‬ : en cachette, à la dérobée.
ْ ِ‫ َخ َاوى ب‬ : réconcilier.
‫ين‬
‫الس ْرع‬
َ ‫ َخ َاوى‬ : ajuster les courroies fixées au mors du cheval (rênes).
‫ َما تَ َخ َوى شي‬ : ne pas s’accorder.
ْ ‫خ ِو‬ : j’ai le ventre vide, j’ai faim.
‫يت‬
‫الركبَة‬
ُ ‫ ُخو‬ : jarret.
‫ع‬
ْ ‫الذرا‬
َ ‫خو‬ : le pli du bras.
‫الخوا‬
َ ‫علَى‬ : à jeûn.
‫المعرفَة‬َ ‫ َخاوي‬ : ignorant.
‫بَطنُه َخا ِوي‬ : il a le ventre creux.
‫بالم َخاويَة‬ : à l’amiable.
124
Dictionnaire des locutions de l’arabe dialectal algérien

‫اخــي‬ ِ ‫ي‬ : interjection qui exprime l’étonnement, l’indignation, on dit


َ
ِ quel être humain !
‫ياخــي بــن َأد ْم‬
‫احة‬ ِ
َ ‫يَاخي َر‬ : quelle joie de ne plus le voir, bon débarras.
‫َخاب‬
‫ب ِشي‬ ْ ّ‫ َوجهه َما ي َخي‬ : son apparence n’est point trompeuse.
‫ضنُّه‬
َ ‫ َخاب‬ : il est déçu.
‫ضن‬ َ ‫ َخيَّب ال‬ : décevoir, ne pas répondre à l’attente.
‫ب‬ْ َ‫رج ْع َخاي‬َ  : il a essuyé un refus.
‫ب‬ْ َ‫ر ّد َخاي‬ : rejeter la demande.
‫َخير‬
‫ ِخير َم ْن‬ : mieux que.
‫ ِخ ْير َو ِخ ْير‬ : beaucoup mieux.
‫ َأما ِخير‬ : qu'est ce qui vaut mieux ? Quel est le meilleur ?
‫ َه َذا ِخير‬ : celui-là est mieux.
‫ـك‬ْ ‫ ِخيــر لـ‬ : attention ! en s’adressant à quelqu’un qu’on veut mettre
en garde.
‫الخير‬ ِ ‫ َدار فِيه‬ : il lui a rendu service.
ْ
ِ
‫الخيـ ْـر فــي َك ْرشــي‬ : je lui suis redevable, on dit également , ‫ِخــرُهُ علَـ َّـي‬
‫ِخــرُه ســبَ ْق‬
‫الخ ْير‬ِ ‫ال لِي‬ ْ ‫يس‬
َ  : j’ai contracté une obligation envers lui.
‫فِي ِخير مطََّر ْح‬ : dans une grande aisance.
‫أب َقى َعلَى ِخ ْير‬ : adieu.
‫الخير‬ ِ ‫روح تَل َقى‬ : allez en paix.
ُ
125
Dictionnaire des locutions de l’arabe dialectal algérien

‫الخير‬
ْ ‫إ َش َارة‬ : présage heureux.
ِ ‫ما ي ُكون غير‬ : tout ira bien.
‫الخ ْير‬ ْ َ
ِ ‫قلِيل‬ : ingrat.
‫الخ ْير‬ ْ
ِ
‫خ ْير اهلل‬ : il y a longtemps, beaucoup.
‫ َعنده خيِ ْر اهلل‬ : il en a beaucoup.
‫غير ال ْخير‬ : rien de grave j’espère.
‫اس‬
ْ َ‫خيَ ْار الن‬ : les meilleurs des hommes.
‫اس خيَ ْار‬ْ َ‫ن‬ : honnêtes gens.
‫ي َكثـَْر ِخ َير ْك‬ : que Dieu vous récompense.
‫ين‬
ْ ‫ َم ْن الم َخيَّر‬ : parmi les meilleurs.
‫خاط‬
‫دمي‬ ِ ‫ َخاط بال ُخ‬ : percer de coups de couteau.
‫السما‬ ِ ‫تص‬ : il pleut à verse.
َ ‫ب خيط من‬ ّ َ
‫ َخيَّ ْط لُه فُ ُمه‬ : il lui a cloué le bec.
‫خال‬
‫ َخايَلتُه فِي‬ : il me semble l’avoir vu à.
‫ت َخيَّل فِي َعقلُه‬ : se forger des chimères.
‫خيم‬
‫خيَّم ب‬ : il a campé dans.
‫يمة كبِ َيرة‬ ِ
َ ‫من خ‬ : homme de grande tente, d’une famille très connue.
ِ
َ ‫يمة و خ ِو‬
‫يمة‬ َ ‫خ‬ : comme ci comme ça.

126
‫د‬
‫دادى‬
‫ي َدادى ِبعينُه‬ : il souffre de son œil.
‫دب‬
‫ب علَى‬ ّ ‫ َد‬ : s’occuper de.
‫ب فِي‬ ْ َ‫ َدب‬ : conduire une bête avec ménagement, la choyer.
‫دبد‬
‫شــى بال َدابَـ ْد‬ َ ‫َتم‬
َ ‫ي‬ : régler avec minutie et affectation son attitude, ses
mouvements, compasser ses actions, ‫ َداب ـ ْد‬le compas.
َ
‫الدوبَ ْد‬ ِ ِ
َ ‫م َيزان بين‬ : balance juste.
‫الدوابَد‬ ِ ِ
َ ‫ َراني بين‬ : je reste indécis.
‫ َشغلُه م َدبَّ ْد‬ : c’est un compassé.
‫دبدب‬
‫اي‬
ْ ‫الر‬ َ ‫ب‬ ْ ‫ َدبْ َد‬ : faire perdre la tête.
‫ب فِي َرايَه‬ ْ ‫م َدب َد‬ : il a perdu la tête, indécis.
‫دبر‬
َ ‫ َدبـَْر بِي ْه‬ : la fortune lui a tourné le dos.
‫الزما ْن‬
‫دبَّر علَ ّي‬ : donne-moi un bon conseil.
127
Dictionnaire des locutions de l’arabe dialectal algérien

‫ َدبَّرشغَالُه‬ : il a arrangé ses affaires.


‫اهلل ي َدبـَّْر‬ : dieu y pourvoira.
‫ك‬ ْ ‫اس‬ َ ‫ َدبـَّْر َر‬ : débrouille-toi, fais comme tu veux.
‫اسي‬ ِ ‫أنَا ن َدبـَّر ر‬ : c’est mon affaire, je trouverais une solution.
َ ْ
‫ َل َزْم ت َدبـَُّره‬ : il faut que tu le trouves (un objet).
‫ َس ْع ُده َدابـَْر‬ : il n’a pas de chance.
‫ ُمولَى تَدبِ ْير‬ : homme de bon conseil.
‫ب تَدبِ ْير‬ ْ ‫اح‬ َ ‫ص‬ َ  : bon administrateur, prudent.
‫دبز‬
ُ ُّ‫ ِغير َدب‬ : littéralement, il n’a que sa massue, homme sans fortune.
‫وزه‬
‫بال َدبُوز‬ : par la force.
‫وزة‬
َ ُ‫يَ ُده َدب‬ : il a le poing coupé.
ُ َ‫َّابزوا بِين‬
‫اته ْم‬ ُ ‫أد‬ : ils se sont bagarrés entre eux.
‫ َر َج ْل م َدابْ ِزي‬ : un homme qui cherche querelle, bagarreur.
‫دبغ‬
‫ايجه‬
ُ ‫حو‬ َ ‫أدبَ ْغ‬ : il a taché ses vêtements.
‫غ‬ْ ‫ َم ْدبُو‬ : taché.
‫دبك‬
ِ ‫ك كِي ي‬
‫مشي‬َ ْ َّ‫ي َدب‬ : il fait du bruit en marchant avec ses pieds (piétiner).
‫دبل‬
ِ
‫يهم‬ُ ‫عم ْل َدبِيلَة ف‬
َ  : il les a abîmés, en arabe littéral :
 ‫تهم ُدبـْيلة أَي َهلَكوا‬
َ ْ ُ َ‫دبـَل‬.
128
Dictionnaire des locutions de l’arabe dialectal algérien

‫دجل‬
‫ال‬ْ ‫دج‬
َ ‫ َر َج ْل‬ : nom donné à une personne très petite de taille, un nain,
par référence au ‫ال‬ ْ ‫الدج‬ ِ
َ ‫يح‬ ْ ‫ املَس‬l’antéchrist.
‫دحدح‬
‫وك و م َد ْح َد ْح‬
ْ ‫ َم ْد ُك‬ : court et ramassé, en arabe littéral :
‫ظ البطن‬ ُ ‫ قصري غلي‬،‫ َر ُج ٌل َد ْح َد ٌح‬.
‫ب‬ ِ ‫ َجــاء ي َد ْح ـ َد ْح‬ : il arrive en portant péniblement quelque
chose de lourd.

‫دحر‬
‫دح ْر‬
ُ َ‫ َراهُ ي‬ : il est essoufflé.
‫دحس‬
‫ذرة‬
َ ‫اله‬َ ‫دحس في‬ َ  : divaguer, ne savoir ce qu’on dit.
‫س َبر ْجلُه‬
ْ ‫ َد َّح‬ : il a piétiné.
‫رو َسة‬
ُ ‫ستُه َك‬
َ ‫ َد ْح‬ : il a été heurté par une voiture.
‫دحمس‬
‫اس‬
ْ ‫ظَل َْمة َد ْح َم‬ : obscurité profonde.
‫اس‬ ِ
ْ ‫ليلَة َد ْح َم‬ : nuit noire.
‫اس‬
ْ ‫دحم‬
َ ‫ َنه ْار‬ : jour sombre.
‫دحقل‬
‫فل ْن ي َدح َق ْل‬
َ  : il mange avec avidité, en arabe littéral ‫طن‬ ِ
ْ َ‫اخ الب‬
ُ ‫الدح َقلَةُ انت َف‬
‫دحمر‬
‫م َد ْح َمر‬ ‫ور‬ْ ُ‫ْبَاب‬: navire heurté.
129
Dictionnaire des locutions de l’arabe dialectal algérien

‫دحنن‬
‫ َدحنَ ْن فِيه‬ : il le caresse.
‫ َد ْحنُونِي‬ : mon chéri.
‫دحى‬
ِ ‫جاء ي‬ : porter péniblement quelque chose de lourd.
‫دحي ب‬ َ َ
ِ ِ
‫ َم ْدحي في‬ : amoureux fou de.
‫دخشم‬
‫ش ْم‬
َ ‫م َد ْخ‬ : personne qui présente une difformité.
‫دخل‬
ُ َ‫د َخ ْل بِين‬ : semer la discorde entre deux personnes.
‫اتهم‬
‫د َخ ْل علَى‬ : rouer de coups.
‫اله ْذ َرة‬
َ ‫د َخ ْل في‬ : engager une conversation.
‫د َخ ْل فِي َعقلُه‬ : il a perdu la raison.
‫ـب‬ْ ‫ـل طبِيـ‬ْ ‫د َخـ‬ : il s’est fait médecin ‫دخـ ْـل‬
َ s’emploie également avec
d’autres métiers.

‫اعة‬
َ َ‫د َخ ْل للط‬ : se soumettre à la volonté, au respect d’une autorité.
‫وف‬
ْ ‫ َد ْخلُه ال ُخ‬ : la peur le saisit ‫دخ ْل اخلُوف‬ َّ inspirer la peur.  
ِ ‫ َدخلَتُه‬ : ressentir de la jalousie.
‫الغ َيرة‬
‫اق‬
ْ ‫د َخ ْل تَ ْحت س ْن َج‬ : il s’est rangé sous la bannière de.
‫ َدخلُه الماء‬ : faire eau.
‫الهوا‬
َ ‫ َدخَّل‬ : donner de l’air.
‫خر ْج‬
َ ‫د َخ ْل َو‬ : il est rentré et il est sorti, une visite très courte ‫رجة‬
َ ‫وخ‬
َ ‫ َد ْخلَة‬.
‫وحه‬ُ ‫َّل ُر‬
ْ ‫دخ‬ : il se mêle des choses qui ne le regardent pas.
130
Dictionnaire des locutions de l’arabe dialectal algérien

‫يم‬ ِ
ْ ‫َّل التَ ْخم‬
ْ ‫دخ‬ : donner à penser.
‫ك‬ ْ َ‫آش َد ّخل‬
ْ  : de quoi tu te mêle.
‫الس ّر‬
َ ‫د َخ ْل في‬ : être initié à un secret, un ordre.
‫أنَا‬ ‫يك‬ْ ِ‫يل عل‬ ِ
ْ ‫دخ‬: je viens vers toi en protégé.
‫دخلنِــي‬َ ‫خ ـ َد ْم لُــه‬ : ça lui a travaillé intérieurement, en parlant d’un
chagrin ou d’une maladie.

‫دخمر‬
‫ـل م َد ْخ َمــر‬ ِ
ْ ‫ َر َجـ‬ ْ: un homme aisé, en arabe littéral ‫ مألهــا‬: َ‫الق ْربَـة‬ ‫ََد ْخَر‬
remplir la jarre.

‫دخن‬
ُ َ‫تد َخ ْن بِين‬
‫اته ْم‬ َّ ‫ات‬ْ ‫ب َد‬ : ça commence à chauffer entre eux.
َّ ‫ضة ب َدات‬
‫تد َخ ْن‬ َ ‫النُو‬ : la révolte est dans l’airprête à éclater.
‫رب ال ُد َخا ْن‬
ْ ‫ َش‬ : action de fumer.
‫ات بال ُد َخا ْن‬
ْ ‫ َم‬ : il est mort asphyxié.
‫ددش‬
‫َّش‬
ْ ‫ب َدا ي َدد‬ : il fait ses premiers pas.
‫در‬
‫ َد َرّر فِي‬ : exploiter quelqu’un, pressurer.
‫دربز‬
ِ
َ ‫ َهذي د ِر‬ : c’est une mauvaise affaire.
‫يبزة‬
‫دربل‬
‫الشع ْر‬
َ ‫م َدربَ ْل‬ : qui a une crinière pendante.
131
Dictionnaire des locutions de l’arabe dialectal algérien

‫دربى‬
‫الحي ْط‬ ِ ‫ َدربى من‬ : descendre du haut du mur, couler.
ْ َ َْ
ِ
َ ‫م َد ْربِي في‬ : entrainé à la débauche, ‫مد ِرب‬
‫الفسا ْد‬ َ jeté dans.
‫درج‬
‫در ْج ُش ِويَة‬ّ  : vas-y doucement.
‫ َد َّر ْج فِي‬ : conduire tout doucement une bête.
‫وم‬
ْ ُ‫ َه َذا ال َد َار ْج الي‬ : c’est ce qui est à la mode aujourd’hui.
ْ ‫بالتَد ِر‬ : par étapes.
‫يج‬
‫دردب‬
‫ردبَة‬َ ‫ َد ُارو َد‬ : ils ont fait beaucoup de vacarme.
‫ب‬ ْ ‫ـرد‬َ ‫بَــارَكا َمــا تَـ‬ : arrête de marcher en faisant du bruit avec tes pieds,
on dit aussi ‫دردق‬ َ .
‫دردر‬
‫ َد ْر َد ْر األَفَا ِوي‬ : saupoudrer les épices.
‫رد ْر علَى‬ َ ‫ َد‬ : cacher, ne pas vouloir dire.
‫ َماء م َد ْر َد ْر‬ : une eau trouble.
‫دردز‬
‫رد ْز‬
َ ‫ َماء م َد‬ : une eau pleine de boue.
‫دردس‬
‫الحالَة‬
َ ‫س‬ ْ ‫ َد ْر َد‬ : il a déplacé tous les objets de leur endroit habituel.
‫درس‬
‫الثوم‬
ْ ‫س‬ ْ ‫در‬
َ  : broyer les gousses d’ail, ‫س‬
ْ ‫در‬
َ broyer dans un mortier.
132
Dictionnaire des locutions de l’arabe dialectal algérien

‫درق‬
‫درڤ علَ َي‬ َّ  : il a disparu de mon champ de vision.
‫اتها‬
َ َ‫ت علَى معن‬ ْ َ‫ َد ّْرڤ‬ : j’ai oublié sa signification.
‫وحه‬ُ ‫ َد َّرڤ ُر‬ : il s’est caché, il s’est dissimulé.
‫ب‬ ِ ‫ڤ‬ ْ ‫در‬
َ َ‫اســت‬ : se cacher, se mettre à l’abri dans un endroit, on dit
‫ـور‬
ْ ‫بالصـ‬
ُ ‫ڤ‬ ْ ‫در‬
َ َ‫ أســت‬il s’est abrité derrière le mur.
ْ ‫بالتَ ِد ِر‬ : en cachette, clandestinement ; on prononce aussi
‫يڤ‬
‫ بالدَّرڤَة‬،‫باملدارڤَة‬
َ .
‫ڤ‬ْ َ‫الدراي‬
َّ ‫عب‬ ِ َ‫ل‬ : jeux de cache-cache.
‫ڤ‬ْ ‫ض ْع م َد َّر‬َ ‫ َم ْو‬ : endroit caché.
‫ت َد ْرقَى علَى‬ : il s’est soulevé contre.
‫درك‬
 ‫دركنَا‬
َ ‫ اللَيل‬: la nuit nous surprend.
‫اده‬ُ ‫در ْك ُم َر‬
َ  : il atteint son but.
‫يَ ْد َر ْك في غَايَة‬ : il comprend très bien.
‫ـت علَــى يــدِّي‬ ْ ‫دركـ‬ َ  : j’ai fais l’effort, je me suis forcé à, j’ai surmonté
ma peur.

‫األرض‬ ْ ‫در ْك في‬ ّ  : faire du bruit en marchant.


‫ـل َعلِـ َّـي الـ َد ْرك‬
ْ ‫عمـ‬
َ  : il m’a surchargé, ‫درْك‬
َّ remplir en comprimant, on
dit  ‫ـد َّرْك‬
َ ‫ مـ‬bourré.
‫الـ َد ْرك الـ ُك ّل علِيــه‬ : tout le poids retombe sur lui, c’est lui qui assume
tout, qui s’occupe de tout.

‫در ْاك‬
َّ ‫ َر َج ْل‬ : personne qui a une intelligence alerte, il comprend très vite.
133
Dictionnaire des locutions de l’arabe dialectal algérien

‫درنح‬
‫ـح‬
ْ ‫ي َد ْرنَـ‬ : en parlant d’une personne qui boit, comparer avec l’arabe
littéral ‫ تـرنـَّـح‬:‫كر‬
َ ََ ْ ‫الس ـ‬
ُ ‫َتايَـ َـل مــن‬.
‫درهم‬
ْ ‫درَهــم الغ ِريـ‬
‫ـب‬ ْ  : nom donné à la collecte d’argent, on dit ‫َلّ َد ْرَهـ ْـم‬
ْ ‫الغ ِريـ‬ : faire une collecte d’argent.
‫ـب‬
‫درهــم غَلَّــة‬َ  : monnaie refusée par le trésor, mais acceptée par les
commerçants.

‫بالدر َاه ْم‬


َ  : c’est payant.
‫دروش‬
‫ش‬ْ ‫رو‬
َ ‫م َد‬ : dans un état second, mystique.
‫درى‬
‫ب‬ِ ‫يَ ْد ِري‬ : avoir conscience de.
ِ ‫د ِرينَا‬ : le cas est prévu.
‫بالشيء‬
‫درى‬َ ‫يَا‬ : qui sait.
‫درى‬َ ‫يَا َمن‬ : puisse-t-il arriver que.
‫يَد ِري اهلل‬ : dieu sait, dieu seul sait.
‫نت َدا ِري‬
ْ ‫ ُك‬ : je savais.
‫دز‬
‫ َد ّز ِل‬ : faire appeler.
‫ َد ّز لَلْهيه‬ : pousse-toi là-bas.
‫اهم‬
ُ ‫مع‬
َ ‫ َد ّز‬ : va au diable.
134
Dictionnaire des locutions de l’arabe dialectal algérien

‫دس‬
‫ـوس‬
ْ ‫ َم ْد ُسـ‬ : caché, dissimulé, on dit ‫س‬ ّ ‫ أنـ َـد‬il s’est caché, on prononce
également ‫أدس‬
ْ َّ .
‫دسر‬
‫ َد َس ْر علَى‬ : il a insulté.
‫سر علَى‬ ّ ‫ت َد‬ : se familiariser avec quelque chose.
‫تدسـ ّـر مـ َـع‬
َ  : se familiariser avec quelqu’un, se permettre de dire des
familiarités.
‫دس َارة‬ ِ
َ ‫ َهذي‬ : c’est un peu déplacé, audacieux de ta part.
‫دش‬
ِ ِ
‫ش‬ْ ‫بَاقي غ ْير ي َد َّش‬ : se dit d’un navire qui file vent arrière.
‫دعثر‬
‫مشي َو ي َد ْعثـَْر‬ِ ‫ي‬ : il marche en trébuchant à chaque pas.
َ

‫دعدع‬
‫ع‬ْ ‫ َحالُه م َدع َد‬ : un homme dont la fortune s’est ébranlée.
‫دعق‬
‫الر َج ْل‬
َ ‫أدع ْق علَى ه َذا‬ َ  : éloignez cet homme de moi.
‫دعن‬
‫دع ْن علَى‬ َ  : se jeter sur, se précipiter sur.
‫دعمش‬
‫ـش‬ ِ
ْ ‫عمـ‬َ ‫ َراهــي ت َد‬ : en parlant d’une lampe qui n’éclaire pas bien, qui
va se grillée.

135
Dictionnaire des locutions de l’arabe dialectal algérien

‫دعن‬
‫دع ْن علَى‬ َ  : se précipiter sur.
‫وت‬ْ ‫لم‬ ُ َ‫وحه ل‬ ُ ‫دع ْن ُر‬
َ : braver la mort.
‫دعى‬
‫دعى علَى‬ َ  : lancer des imprécations contre.
‫دعى ل‬ َ  : prier pour, appeler la bénédiction de Dieu pour quelqu’un.
‫أ ّد َعى علَ َّي‬ : se vanter sur.
‫وحه‬ُ ‫أد َعى ُبر‬ َ  : se vanter.
‫ش ْر‬َ ‫عوة ال‬َ ‫ َد‬ : malédiction, fléau.
‫ـك‬ْ ‫شـ ّـر علِيـ‬ َ ‫ َدعـ َـوة ال‬ : que la malédiction s’abatte sur toi, par contre 
‫بدعـ َـوة اخلِـ ْـر‬
َ ‫دعــى لُــه‬
َ c’est faire des vœux de bonheur, de réussite.
‫ َس َّمر ب َد َعوتُه‬ : frapper d’anathème.
‫أخرى‬ ِ
َ ‫عوة‬ َ ‫ َهذي َد‬ : c’est une autre affaire.
‫اشي َد َعوتِي‬ ِ ‫م‬ : ce n’est pas mon affaire.
َ
‫ب َد َعوتُه‬ ْ ‫اح‬َ ‫ص‬َ  : sa partie adverse.
‫ب َد َعوتِي‬ ْ ‫اح‬
َ ‫ص‬ َ ‫ه َذا‬ : voilà l’homme que je cherche.
‫دغدس‬
‫س‬ ْ ‫ال م َدغ َد‬ ْ ‫ َح‬ : temps couvert.
‫دغدغ‬
‫اك َد ْغ َدغتَنِي‬
ْ ‫ َر‬ : tu me chatouilles.
‫دغر‬
‫اش ِشي د ْغ ِري‬ ْ ‫ش‬ َ َ‫ َما ي‬ : il ne va pas droit, ‫ُد ْغ ِري‬
َ ‫تم‬ droit, direct, franc.

‫ت َكلَم َد ْغ ِري‬ : il parle franchement.


136
Dictionnaire des locutions de l’arabe dialectal algérien

‫دغل‬
‫ َس َكة َمدغُولَة‬ : monnaie altérée.
‫ َسل َْعة َم ْدغُولَة‬ : marchandise contrefaite.
‫دغم‬
‫وم‬
ْ ُ‫كل ْم َمدغ‬
َ  : barbouillage, discours embrouillé.
‫ دغمش‬voir ‫َدعمش‬
‫دفى‬
‫ َع ّو ْل علَى الدفَى‬ : se prémunir contre le froid.
‫ َراني َدافِي‬ : je suis chaud.
‫ َرانِي فِي الدفَى‬ : je suis au chaud.
‫دفر‬
‫ذرة‬ ِ
َ ‫اله‬َ ‫ َدفَر في‬ : ne savoir ce que l’on dit.
‫دفس‬
‫س‬ َّ ِ
ْ ‫ َراهُ غ ْير ي َدف‬ : même sens que ‫س‬
ْ ‫يد َّح‬
َ .
‫دفع‬
‫الكل ْم‬
َ ‫دفَ ْع لُه‬ : dire un mot piquant.
‫وحه‬ُ ‫ َدافَ ْع علَى ُر‬ : se défendre.
‫المد فَ ْع‬
َ ‫رب‬ْ ‫ض‬ َ  : tirer un coup de canon pour annoncer la rupture
du jeûne.

‫ َدفَّ ْع ِل‬ : viser quelqu’un par une allusion blessante.


‫بال َدفـَْعة‬ : par échéances, on dit aussi ‫بالتو َج ْل‬
َ
137
Dictionnaire des locutions de l’arabe dialectal algérien

‫دفن‬
‫ َدفَّ ْن لُه‬ : il lui a donné des coups de poing.
‫ َساقيَة َم ْدفُونَة‬ : canal couvert.
‫دق‬
‫ َد ّق ِعينُه فِي‬ : fixer du regard quelqu’un ou quelque chose.
‫ َد ّق فِي‬ : pousser quelqu’un c’est l’équivalent de ‫دك‬ ّ , ‫ َد ّز‬.
‫ي َد ْق َو َير ْق‬ : se dit d’un malade qui meurt petit à petit.
‫دمي‬ِ ‫ڤ بال ُخ‬ ْ ‫ َد‬ : frapper d’un coup de poignard, on dit alors ‫وڤ‬ْ ُ‫ َم ْدڤ‬.
‫دقدق‬
‫اهو ي َدقْ َد ْق‬
ُ ‫ َر‬ : il frappe à la porte.

‫ َدقْ َد ْق َبرجلُه‬ : trépigner dessus, fouler aux pieds.


‫بدقْ َداقُه‬ : à son aise.
‫دقش‬
ْ ‫م َدقَّـ‬ :
‫ـش‬ cogner en parlant d’un objet, un meuble, un verre par
exemple, en arabe littéral ‫ـش‬
ُ ‫ـش النَقـ‬
ُ ‫الدقـ‬
َ .
‫دقم‬
‫أهل ه َذا ال َداقَ ْم‬
ْ  : les gens de cette valeur.
‫اج ْل َداقَ ْم‬
َ ‫ َر‬ : de haute taille, fort et brave.
‫احد‬ َ ‫ َم ْن َداقَم َو‬ : de même calibre, de même forme, de même valeur.
‫ك‬ ْ ‫اقم‬
َ ‫احد َم ْن َد‬ َ ‫ َو‬ : un homme de ton âge, de ta trempe.
‫اقمي‬ِ ‫من َد‬ : de mon âge, de ma génération.
َْ
138
Dictionnaire des locutions de l’arabe dialectal algérien

‫دقن‬
‫ال ت َدقَّ ْن‬
ْ ‫الح‬
َ  : le temps est chargé, couvert.
‫دڤوردي‬
‫وردي‬ ِ ُ‫رجل ِديڤ‬ : un homme dégourdi, très débrouillard.
ْ ََ
‫دك‬
‫دك فِي‬ ّ  : dire du mal de, médire.
‫الح ْبس‬ َ ‫دك في‬ ّ  : mettre en prison.
‫وك َو م َد ْح َد ْح‬ ْ ‫ َمد ُك‬ : court et ramassé.
‫ ِغ ْير ي ُد ّْك‬ : il ne fait que manger.
‫ال أن َد ّك‬ ْ ‫الح‬
َ  : le temps est devenu couvert.
‫دكس‬
‫كس‬ ِ
ْ ‫في ال َد‬ : en communauté.
‫ـس‬ ِ
ْ ‫غَاشــي َمت َدا َكـ‬ : foule compacte, entassée, en arabe littéral ‫ـت‬
ُ ‫َد َكسـ‬
‫يءح َشــوتُه‬
َ ‫الش‬ َ .
ُ‫ َد ّكس له‬  : remplir, dans le sens de donner n’importe quoi à quelqu’un
et en grande quantité.

‫دل‬
‫ َدلَّ ْل ب‬ : vendre à la sauvette.
‫دلح‬
ِ ‫دلّح‬ : trimbaler, porter partout, on dit ‫وڤ‬
‫ب‬ ْ ‫لس‬ ْ ‫يدلَُّوا ِبَا َم ْن ُس‬
ُ ‫وڤ‬ َ
transporter de marché à marché.

‫دلدل‬
‫م َدلْ َد ْل‬ : suspendu.
139
Dictionnaire des locutions de l’arabe dialectal algérien

‫دلس‬
‫دلّــس علَــى‬ : frauder, tromper quelqu’un en lui cachant un détail
important, en arabe littéral ‫عة‬ َ ‫خاد‬
َ ُ‫ امل‬: ‫ املُدالَ َسة‬, dans l’arabe dialectal
algérien ‫ دلَّــس‬signifie aussi couvrir de chaume, en arabe littéral,
ْ
‫ـت والبقـ ِـل‬ِ ‫ بقايــا النَّبـ‬: ‫األ َْدالس‬
ْ ُ
‫دلع‬
‫ َدلَّ ْع ل‬ : blesser quelqu’un par des paroles.
‫دلفف‬
‫ف‬ْ ‫ َراهُ م َدلْ َف‬ : il est bien couvert, bien enveloppé dans ses habits.
‫دلقم‬
‫ك‬ْ ‫ ُدوك ن َدلم َق‬ : formule pour avertir, je vais te frapper sous le menton.
‫دلك‬
‫ َدلّك فِي‬ : coller quelque chose à un tel, la lui repasser.
 ‫ّك‬
ْ ‫شعل دل‬ ْ : drogue, chose mal fichue.
‫ّك‬
ْ ‫شعل َدل‬ْ ‫ َسل َْعة‬ : camelote.
‫دلوح‬
‫دلوح في‬ : balancer.
‫ذراعُه‬
َ ‫دلوح في‬ : aller les bras ballants.
‫دلى‬
‫م َدلّي‬ : suspendu, accroché en parlant d’un objet.
‫دمر‬
‫ َرانِي م َد َّم ْر‬ : fâché, irrité, chagriné de l’arabe littéral ‫ذمر‬
ّ َ‫ ُمت‬.
140
Dictionnaire des locutions de l’arabe dialectal algérien

‫دمخ‬
‫ َراهُ م َد ّم ْخ َها‬ : il dort.
‫دمر‬
‫ َرانِي م َد َّم ْر‬ : je suis choqué, heurté.
‫دمع‬
‫خفي َفة‬ ِ ‫ َدمعتُه‬ : il pleure facilement, il a la larme facile.
َ
‫دمك‬
‫دمــك علَــى‬ ِ ْ ‫ دمـ‬s’emploie également
َ  : appuyer, peser sur, ‫ـك عليـ ْـه‬ َ
dans le sens de rouer de coups, accabler de travail.

‫دمل‬
ِ َ‫ل‬ : je suis tout endolori.
‫حمي م َد َّمل‬
‫دمى‬
‫مع‬
َ ‫يدمى‬ َ  : il fréquente, il est en relation avec.
‫دمى علَى‬ َّ  : dresser un animal ou un homme à faire quelque chose.
‫ب َمنُه ال َدم‬ ْ ‫هر‬
َ  : il a pâli de crainte.
‫ َزرعُه ال َدم‬ : reprendre ses couleurs après une maladie, une peur.
‫ َمن َد ِمي‬ : de mon sang.
‫من ال َدم‬ ْ ‫عرفتُه‬ َ  : je l’ai reconnu à un air de famille.
‫احد‬َ ‫ َدم َو‬ : ils ont le même sang, ce sont des frères.
‫ال لُه ال َد ْم‬ ْ ‫يس‬ ِ
َ  : il y a une vendetta entre eux, on dit aussi ‫بينَاهتُ ْم الدَّم‬.
‫خ َذ َاها ب َد ّم َها‬ : ça lui a couté cher, on dit également ‫يلها‬ ِ
َ ‫نَاهلَا بثق‬.
‫ض‬ ْ ‫عضه ْم بـَْع‬
ُ َ‫ين علَى ب‬ ْ ِ‫ َدامي‬ : ils ont des rapports ensemble.
141
Dictionnaire des locutions de l’arabe dialectal algérien

‫دندن‬
‫بَارَكا َما ت َدنْ َد ْن علِينَا‬ : arrête de fredonner.
‫دنڤ‬
‫ڤل‬ ْ َّ‫ َدن‬ : prêter attention à quelque chose, la regarder attentivement.
‫دنكس‬
‫اسه‬ ُ ‫س َر‬ ْ ‫ َدنْ َك‬ : il n’a pas d’entrain, personne qui a la tête baissée.
‫دنى‬
‫أدنَى‬ َّ  : pousse-toi, de l’arabe littéral ‫ َد َن يَدنُو‬se rapprocher.
‫الو ْجه‬ َ ‫ال َدنيَا أعطَتُه‬ : la fortune lui a souri.
‫ايمة علِي ْه ال َدنيَا‬ َ َ‫ق‬ : il nage dans l’opulence.
‫ور‬
ْ ‫ال َدنيَــا ت ـ ُد‬ : la fortune est changeante, on dit également ‫الدنيَــا‬ َ
‫ط‬ّ ‫تـَْرفَـ ْد َو حتَ ـ‬.
‫ص َكتُــه ال َدنيَــا‬ َ  : la fortune lui a tourné le dos, on dit également ‫عكســتُه‬
َ
‫الدنـْيَــا‬ et ‫الدنيَا‬َ َُ َ‫ـه‬
‫ـ‬‫ت‬ ‫اد‬ ‫ع‬ .
‫ َما َعنُده ِشي ال َدنيَا‬ : il est impuissant.
‫دهده‬
‫ َراهُ ي َد ْه ـ َد ْه‬ : il marche avec difficulté en parlant d’une personne ou
d’une bête.

‫دهس‬
‫س َخبـُْره‬ ْ ‫ده‬َ  : ne plus avoir de nouvelles de quelqu’un.
‫اله ْذ َرة‬ ِ ‫ َده‬ : tenir des propos décousus.
َ ‫س في‬ ْ َ
‫دهش‬
‫ـش فِــي‬ ْ ‫دهـ‬َ  : s’étonner de, on dit alors ‫فـ َـا ْن َد ْه َشــا ْن‬, on prononce
aussi ‫شــر‬
ْ َ ‫مد ْه‬
َ ‫ـوش‬
ْ ‫ َم ْد ُهـ‬.
142
Dictionnaire des locutions de l’arabe dialectal algérien

‫دهك‬
‫ـوك‬
ْ ‫ َم ْد ُهـ‬ : en parlant d’une personne rompue à la fatigue, aux travaux
rudes, une personne très résistante, endurcie.

‫دهكل‬
‫فـ َـا ْن ي َدهـ َك ْل‬ : il marche lourdement, se dit d’une personne qui pèse
lourd en arabe littéral ‫ـل‬ ِ ‫باالرجـ‬
ُ ‫الدهـ َك ُل َوطــئ االرض‬.
َ
‫دهم‬
‫مت علَى‬ ْ ‫ده‬ َ  : je suis passé chez, par.
‫دها‬
‫دها‬َ َ‫اش ي‬ ْ َ‫ َعن ُده ب‬ : il a de quoi s’occuper.
‫علي ِشي آ َخ ْر‬ َّ ‫دها‬ َ  : j’ai été occupé par autre chose.
‫دوح‬
‫ َد ّو ْح علَى‬ : chercher.
‫ َد َّو ْح ب‬ : bercer, trimbaler.
‫دوخ‬
‫اك َد َّوختَنِي‬ ْ ‫ َر‬ : tu m’as sidéré.
‫ َع ْن ِدي ال ُدو َخة‬ : j’ai le vertige.
‫دود‬
‫ َرانِي م َد َّو ْد‬ : je me sens sale.
‫م َد َّو ْد علَى‬ : se dit d’une personne qui raffole de quelque chose, épris de.
‫دودر‬
‫ود ْر‬
َ ‫ود ْر َو ن ـ ُد‬ َ ‫ن ـ ُد‬ : aller et venir sans s’écarter d’un endroit, on dit
aussi ‫ودس‬
ْ َ ‫نـ ُـد‬.
‫ود ْر علَى‬ َ ‫ن ُد‬ : chercher.
‫ود ْر‬
َ ‫وح ن ُد‬ ْ ‫ ُنر‬ : je vais marcher un peu.
143
Dictionnaire des locutions de l’arabe dialectal algérien

‫دور‬
 ‫دور علَى‬ َّ : chercher, s’entourer de.
‫ َد َّوْر َم ْن‬ : détacher d’un parti.
‫ب‬ ِ ‫ َد َّور‬ : tourner autour de, chercher des noises à quelqu’un.
‫الع ْام‬ ِ
َ ‫ َما َد ْار شي‬ : l’année n’est pas encore écoulée.
‫ َد ْار علِي ْه‬ : il lui a tourné le dos, trahir, faire faux bon à quelqu’un.
‫كل ُمه‬َ ‫ َد ْار علَى‬ : faire volte-face, changer d’opinion.
‫ َد ْار قَلبُــه‬ : il a des hauts-le-cœur, on dit ‫ـب‬ ْ ‫ َد َّوْر ال َقلـ‬en parlant d’une
chose qui soulève le cœur.

‫وحه‬ُ ‫ َد ْار ُبر‬ : soigner sa personne.


‫ي ُدور بِيَ ِدي‬ : tout ce que je possède.
‫اسه‬ُ ‫مع َر‬َ ‫ َد ْار‬ : aller à la selle.
‫ َميـَّْز ال َد ْار‬ : il choisit un endroit pour établir un camp.
‫اش َدارُك ْم‬ ِ
ْ ‫كي َف‬ : comment va-t-on chez vous ? Le mot ‫ دار‬se substitue
à la famille.

‫ َم ْن َد ْار كبِ َيرة‬: d’une grande famille.


‫ ْيع َرفها كِ َد ُاره‬ : il la connait très bien, comme sa propre demeure.
‫ب َد َارة‬ ْ ‫ضر‬
َ  : faire un tour, sortir se promener.
‫قم ْر َد َارة‬
َ  : se dit de la pleine lune.
‫علِيه َد َارة‬ : se dit d’une lune qui a un cercle lumineux diffus, halo.
َّ ‫َّل ِخيلُ ْه‬
‫للد ْار‬ ْ ‫ َدخ‬ : faire courir (son cheval).
‫اير علَى‬ ْ ‫ َد‬ : entourant.
‫ب‬ِ ‫ َدايَــر‬ : se rassembler autour de quelqu’un, ou quelque chose ; on
144
Dictionnaire des locutions de l’arabe dialectal algérien

dit ‫ن‬
ْ ‫الذبــا‬ ِ
َ ‫ َداي ـَْـر بيـ ْـه‬il est entouré de mouches.
‫ َدايـَْر َسايـَْر‬ : à la ronde, on dit aussi ‫ َسايـَْر َدايـَْر‬.
‫اك َدايـَْر‬
ْ ‫كير‬َ  : comment vas-tu ?
‫ارت‬
ْ ‫اش َد‬ ِ ‫ واش د‬Comment t’es-
ْ ‫ َو‬ : qu'est ce que tu as fait ? ‫ارت ف َيهــا‬ ْ َ ْ َ
tu débrouillé ? ‫يهــا‬ ِ
َ ‫رت ف‬ ْ ‫اش َمــا َد‬
ْ ‫ َك‬Alors, tu t’es bien débrouillé ?
‫داس‬
‫اس علَــى‬ ْ ‫ َد‬ : marcher sur quelque chose, piétiner, fouler, de l’arabe
littéral ‫الشــيء ي ُدوســه َدوســا‬
َ ْ ُ َ َ ‫اس‬ َ ‫ َد‬piétiner.
‫ب‬ِ ‫ َد ّوس‬ : faire métier de colporteur, marcher en portant quelque
chose, on dit ‫ َد َّوس بالســمن‬en parlant d’un marchand ambulant qui
َْ ْ
vendre du beurre.

‫دوس علَى‬ َّ  : chercher, quêter.


‫س ولِي َد ْك‬
ْ ‫ َد َاو‬ : empêche ton fils de faire.
‫اس‬
ْ ‫الدو‬
َ ‫ش علَى‬ ّ َ‫فـَت‬ : il m’a cherché querelle, ‫اس‬
ْ ‫الدو‬
َ dispute, querelle.
‫ُدوشاش‬
‫اش‬
ْ ‫ َجاتُه ُدو َش‬ : cela a été très heureux pour lui, lui a réussi à merveille,
en référence au coup de dé qui donne deux six, ‫دوشــاش‬ َ du persan‫دو‬
deux et ‫ شش‬six.

‫داق‬
‫ ُدوڤَة ُدوڤَة‬ : directement, sans se hâter, tranquillement.
‫دوص‬
‫وص‬
ْ ‫لَ ّم ال ُد‬ : faire une quête dans une soirée, on dit aussi ‫الدوص‬
ُ ‫طَم‬. 
145
Dictionnaire des locutions de l’arabe dialectal algérien

‫داغ‬ 
ْ ِ‫ َدا َغت‬ 
‫ َداغَة‬ : aussi, on dit aussi ‫يك‬
‫داك‬
‫ ُدوكة ُدوَكة‬ : directement, une autre prononciation de ‫ ُدوڤَة ُدوڤَة‬.
ِ ‫ي‬ : en voilà une drôle d’idée.
‫اخي ُدوَكة‬ َ
‫دال‬
‫داولنِي‬َ  : laisse-moi parler à mon tour.
‫ َدالَة ب َدالَة‬ : alternativement, ce n’est pas toujours la fête.
‫دو ْال الطُلبَــة‬َ  : se dit quand plusieurs personnes se passent l’unique
cuillère.

‫دام‬
ِ ‫ َم َاد‬tant que je suis en vie.
‫ َما َدام‬ : tant que, ex : ‫امن َح ّي‬
‫فِي َع ّز َدايَ ْم‬ : dans une élévation constante.
‫علَى ال َدايَم‬ : toujours, sans cesse.
‫الدو ْام‬
َ ‫علَى‬ : pour toujours.
‫ورا‬ ِ
َ ‫ديما‬ َ  : toujours derrière,‫ دميَا‬signifie toujours sans cesse.
‫دان‬
‫الهو ْن‬
ُ ‫ دون‬: en deçà du, on dit aussi ‫دون هلنَا‬.
ُ 
‫ ُدون َمن هي‬: au-delà.
‫مرا ُدونِيَة‬
َ  : femme de mauvaise vie.
‫اج ْل ُدونِي‬
َ ‫ َر‬ : mauvais.
146
Dictionnaire des locutions de l’arabe dialectal algérien

‫دوى‬
‫دوى بِــه العُــو ْد‬
َ : son cheval lui a échappé, en arabe littéral ‫َّو الفـ َـاة‬
َّ ‫الــد‬
‫الو ِسـ َـعة‬
َ le grand désert ; on dit ‫ود ُد َّواي‬
ْ ُ‫ ع‬d’un cheval qui à l’habitude
de s’échapper .

‫ ِغير يَ ْد ِوي‬: il ne fait que bavarder.


‫وحه‬
ُ ‫ َد َاوى ُر‬: se soigner.
‫ديدن‬
ِ ‫ ولَى‬: recouvrer ses forces, retrouver la vigueur d’antan.
‫لدي َدنُه‬ َ
ِ
‫سرة علَى دي َدنُه‬
َ ‫يَا َح‬ : hélas il est loin le temps où il était fort.
‫دين‬
‫اح ْد‬ ِ َ ‫فلن و‬
َ ‫ين َو‬
ْ ‫فل ْن د‬ َ : de même caractère.
‫الدين اللِي علِيه‬ ِ : dette passive.
‫السو ْال‬ ِ
َ ‫الدين و‬ : droit et avoir.
‫ين‬ ِ ِ ِ
ْ ‫علَ ّي د‬: j’ai des dettes, on dit aussi ‫ين‬
ْ ‫َعْندي الد‬
ِ  : à crédit.
‫بالدين‬
‫ َر َج ْل َديَّن‬ : homme pieux.

147
‫ذ‬
‫ذاك‬
‫النه ْار‬
َ ‫ذاك‬ : l’autre jour.
‫قت‬
ْ ‫الو‬ َ ‫اك‬
ْ ‫ َذ‬ : à l’époque.
‫ذال‬
‫ـاعة َملِّــي‬
َ ‫ َذالَــه َسـ‬: il y a une heure qu’il, ex : ‫اح‬ ْ ‫ـاعة َملِّــي َر‬
َ ‫ َذالَــه َسـ‬il y
a une heure qu’il est parti.
‫قت‬
ْ ‫الو‬ ِ
َ ‫ َذا‬ : à présent, on dit aussi ‫ني‬ ْ ‫ َذا احل‬،‫ ُدوَكا‬،‫ َذ َروقت‬.
‫ذبح‬
‫ذبَحنِــي فـ َـا ْن‬ : un tel a profité de ma détresse pour acheter pour rien
ce qu’on était forcé de vendre.
‫المذبَ ْح‬
َ ‫ َش ّد لُه‬ : servir de compère.
‫ذرب‬
‫ذرب َرايُه‬
ْ  : se déranger, se jeter dans le désordre.
‫( ذرذر‬voir ‫) دردر‬.
‫ذرع‬
‫ذرع لُه‬
َّ  : faire un bras d’honneur à quelqu’un.
ْ ‫ذراعُه ط ِو‬
‫يل‬ َ  : il a le bras long.
149
Dictionnaire des locutions de l’arabe dialectal algérien

‫الذراع‬ ِ ‫دولَة‬.
َ ‫دولَة‬ : anarchie, on dit aussi ‫ك‬ ْ ‫اع‬
َ ‫ذر‬
َ ‫ذراعي‬َ ُ
‫ع‬
ْ ‫بالذرا‬
َ  : par la force, de force.
‫ع‬
ْ ‫الذرا‬ ِ
َ ‫ين‬ ْ ‫علَى ع‬ : de vive force.
‫ذراعُه‬ ِ
َ ‫وليد‬ : fils de ses œuvres.
‫ذكر‬
ِ ‫اهلل ي ُذكره‬ : puisse Dieu le faire toujours citer avec éloge.
‫بالخ ْير‬ َ
‫اس‬
ْ َ‫أنذ َك ْر َعن ْد الن‬ : s’acquérir de la réputation.
‫ذنب‬
‫ك‬ْ َ‫نب علَى َرقَبت‬ ْ ‫ال َذ‬ : c’est vous qui serez coupable.
‫وب ِعلِيك‬ ْ ُ‫ذن‬ : tu ne devrais pas faire cela.
‫ذهب‬
‫ب َعلَ َي‬ ْ ‫أذه‬
َ  : va-t-en.
‫ذهل‬
‫ـل َمــن بَالِــي‬ ْ ‫ذهـ‬
َ  : je l’ai oublié, je l’ai perdu de mémoire, on dit
aussi, ‫ذهــل علَــي‬
َ ْ َ .
‫ذو‬
‫مس َّڤ ْم َم ْن َذاتُه‬
َ  : bien fait bien conformé.
‫ َذات َمتَّح َدة‬ : un sentiment unanime.
‫ ٌهو بال َذات‬: c’est exactement çela.
‫ذاب‬
‫اب لُه علَى غ ِريمة‬ ْ ‫ َما َذ‬ : ce qui lui est dû par son débiteur.
‫ب‬ْ َ‫ت ّذي‬ : faire le bon apôtre par référence au loup.
‫ذال‬
‫ َذيَالِي‬ : le mien.
150
‫ر‬
‫راى‬
‫ َرانِــي‬ : je suis, l’expression est très proche de l’arabe littéral ‫ت ـَُـرِان‬
suis-je ? 

‫راس‬
ِ ‫علَــى الــراس و‬ : de grand cœur, de tout mon cœur, avec le plus
‫العيـ ْـن‬ َ ْ َ
grand plaisir, on dit ‫عينُــه‬ ِ ‫ قَابلُــه علَــى راســه و‬il l’a reçu à bras ouverts.
َُ
‫ك‬ ْ ‫اس‬َ ‫ور‬َ  : je t'en prie, par grâce.
‫اسي‬ ِ ‫و ر‬ : par ma tête, je le jure.
َ
‫اسه‬ُ ‫أعطَى علَى َر‬ : donner sur les doigts.
‫اسه‬ُ ‫ َرايَ ْح علَى َر‬ : en parlant d’une personne qui a peu de bon sens.
‫فل ْن‬ َ ‫اس‬ ِ ‫ َع‬ : vivre aux dépens de quelqu’un, être aux crochets.
ْ ‫اش في َر‬ ْ
‫اس‬
ْ ‫حت َر‬ ْ َ‫د َخ ْل ت‬ : s’insinuer dans l’esprit de.
‫ َمن َراسه‬ : de son chef.
‫للسما‬
َ ‫اسه‬ ُ ‫رفَ ْد َر‬ : faire le fier.
‫لح ْم‬
َ ‫مع َم ْر‬
َّ ‫اسه‬ُ ‫ َر‬ : sans intelligence, personne dépourvue de bon sens.
‫اس‬
ْ ‫الر‬ َ ‫حل‬ ْ ‫ َك‬ : Individu difficile à vivre, mauvais coucheur.
151
Dictionnaire des locutions de l’arabe dialectal algérien

‫اسي‬ ِ ‫تجي لر‬


َ
ِ ‫ات‬ ْ ‫الِي َج‬ : je prends tout sur mon compte.
‫اسه‬ُ ‫ات علَى َر‬ ْ ‫ َم‬ : il a été tué sur le coup.
‫اسه َعريَا ْن‬ُ ‫ َر‬ : nu-tête.
‫اس‬ ِ
ْ ‫الر‬َ ‫في‬ : par cœur, de mémoire.
‫اسه‬ُ ‫ َبر‬ : seul.
‫يف‬ْ ‫خف‬ ِ ‫راسه‬ : il apprend vite, il retient vite.
َُ
‫س َراس‬ ْ َ‫را‬ : tête-à-tête.
‫اس‬
ْ ‫اس َلر‬ ْ ‫ َر‬ : bout à bout.
‫اس َل َراس‬ ْ ‫الَ َس‬ : sans queue ni tête, ‫اس َل قيَاس‬ ْ ‫َل َر‬
‫اس َمالُه‬ُ ‫كلمتُه َر‬ : sa parole est sûre.
‫اس‬ ِ
ْ ‫ َر‬ : juste, ex : ‫اس‬ ْ ‫ َســاعتني َر‬  deux heures juste, on dit par exemple
‫علَــى االح ـ َداش َراس‬ : à onze heuresprécise.
‫اسا‬ً ‫ َر‬ : tout à fait, entièrement.
‫رانكى‬
‫ َران َكــى علَــى‬ : s’appuyer sur quelque chose, se plonger dans la
débauche, ‫كــى علَــى الفســاد‬ َ ‫ َترن‬.
َ
‫ َتران َكى فِي‬ : tomber dessus à coup de.
‫ب‬ِ ‫تران َكى‬ : tomber dessus à coup de.
َ
‫راى‬
ْ ‫فت َما ِر‬
‫يت‬ ْ ‫ َما َش‬ : ni vu ni connu.
‫تـَبَّع َراي‬ : suivre les conseils de.
‫احد‬
َ ‫علَى َراي َو‬ : d’un commun accord.
152
Dictionnaire des locutions de l’arabe dialectal algérien

‫ َما يَح َك ْم لُه َراي‬ : il ne décide de rien.


‫الراي‬
َ ‫يَا ُخذ‬ : il est docile, il est obéissant.
‫لت َرايِي‬ْ ‫بَ َّد‬ : j’ai changé d’avis.
‫ َد ْار َرايُه في‬ : faire subir des misères.
‫بالراي‬
َ  : judicieusement.
‫ َم ْن َراه‬ : puisse-t-il être, puisse-t-on le voir, ex : ‫معلَّ ْق‬
َ ‫ َم ْن َر ْاك‬ : puisse-
t-on te voir pendu.

‫رب‬
‫يا َربي يَا َربي‬ : ô ciel !
‫ف َربِي‬ ّ ‫ ُش‬ : Dieu en décidera.
‫ف فِيه َلربِي‬ ّ ‫ ُش‬ : accordez-le-lui, pour l’amour de Dieu.
‫اب لِي َربِي‬ ْ ‫ َج‬ : je crois, je crois savoir que.
‫ َم ْن َعن ْد َربِي‬ : c’est inné.
‫ربح‬
‫تـَْربَ ْح إن َشاء اهلل‬ : puisses-tu prospérer, bonne chance.
‫تـَْربَ ْح‬ : allez pars.
‫ ْأربَ ْح أَربَ ْح‬ : viens.
ْ ِ‫أربَ ْح الب‬ : va à la tente.
‫يت‬
‫ـح‬
ْ ‫اهلل ْيربَّـ‬ : formule que le vendeur dit à l’acheteur quand le prix est
fixé, la vente est alors irrévocable.
‫ َربَّح لُه‬ : adjugé aux enchères.
‫ربرب‬
‫ب علَى‬ْ ‫ َر َبر‬ : craindre, être inquiet pour.
‫مر َبرب‬ ِ
َ ‫ين‬
ْ ‫سم‬ : gras à chairs molles.
153
Dictionnaire des locutions de l’arabe dialectal algérien

‫ربص‬
‫كل ُمه‬ َ ‫ربَّص‬ : parler convenablement.
‫وحه‬ُ ‫ص ُر‬ ْ ّ‫ َرب‬ : se tenir convenablement.
َ ‫ص فِي َم‬
‫ش ْيتُه‬ ْ َّ‫ َترب‬ : marcher posément, on dit aussi ‫اص‬
ْ َ‫بالتب‬
َ ‫متَ َشى‬.
‫ربط‬
‫ربَ ْط لُه ِعينُه‬ : bander les yeux.
‫نحلُو‬ ِ
َ ‫غير نـََربطُو َو‬ : nous ne faisons que faire et défaire.
‫ربَـ ْط َربطَــة‬ : former une conspiration, fomenter un complot, on dit
aussi َ‫عمــل لُــه ربطَـة‬.
َ َ
‫مع‬
َ َ ‫ط‬
ْ ‫ب‬‫ر‬ : s’accorder avec.
‫ربَ ْط ِد َيوا ْن‬ : nouer une conférence.
‫سة‬ َّ ‫الع‬
َ ‫ربَ ْط‬ : monter la garde.
‫الحنَة‬
َ ‫ربَط‬ : se teindre les mains et les pieds avec du henné.
‫ربَــط ِل‬ : rendre un homme impuissant au moyen d’un sort, d’une
pratique de sorcellerie ; cette expression se dit aussi de quelqu’un qui
fait un signe furtif à une femme ou à un homme avec le mouchoir, ou
en passant le doigt sur le sourcil ou la moustache.
‫ َربَّــط‬ : s’entendre pour comploter, chercher des aides pour causer du
tort à quelqu’un.
‫ َمالُه ربَا ْط‬ : il n’est pas fidèle à ses promesses.
‫ف َم َربطُه‬ ْ ‫عر‬َ َ‫احد ي‬ َ ‫ ُكل َو‬ : chacun sait ce qu’il vaut.
‫مربَّط كالسبَ ْع‬ َ  : taillé en hercule.
‫ربع‬
‫ َخـ َّـرج العُــود َيربَّـ ْـع‬ : mettre un cheval au vert, faire reposer son cheval
dans les pâturages, en arabe littéral ‫ أكل الربيــع‬: ‫ارتـبــع الفــرس تربـَّـع‬
ُ َ َ ََ ْ
‫اعة‬َ َ‫ َربَّ ْع رب‬ : former une assemblée, en arabe littéral
‫اس‬
ْ َ‫اعةُ الن‬ َ َ‫ َج‬: ‫الربّ ُع‬َ
154
Dictionnaire des locutions de l’arabe dialectal algérien

‫صحاب‬ َ ‫اعة‬ َ َ‫رب‬ : une union, un cercle d’amis on dit aussi ‫اعة‬ َ َ‫الرب‬.
‫اعة‬
َ َ‫وحو رب‬ ُ ‫ ُنر‬ : nous irons de compagnie, ensemble.
ْ ِ‫ادة الرب‬
‫يع‬ َ َ‫ َعن ُده زي‬ : il est fort gai, il est jeune de caractère.
‫ َمم ـ ُدو ْد َر َبعــة فِــي َربـَْعــة‬ : étendu sur le ventre ou sur le dos, les
membres allongés.

ْ ِ‫باتـَْرب‬ : carrément, en carré.


‫يع‬
ْ ِ‫رب التَرب‬
‫يع‬ ْ ‫ض‬ َ  : faire un carré magique pour retrouver un objet enfoui.
‫ع قَد‬ ْ ‫ َم ْربُو‬ : de taille moyenne.
‫الربْ ِعيَة‬
َّ ‫قت‬ ْ ‫ َو‬ : saison du labour printanier.
‫ربڤ‬
‫ربَّــڤ العُــو ْد‬ : attacher avec la ‫ َربـَْڤــة‬collier pour les moutons et les
chevaux, on dit alors ‫ مربــڤ‬attaché par le collier.
ََ
‫ربا‬
‫ َما نَربَى ِشي‬ : je ne surfais pas.
‫بير‬ ِ ْ ‫تربَّى لُه م‬ : il couve une grande maladie.
ْ ‫رض ك‬ َ َ
‫تَربِيَة فَاس َدة‬ : mal élevé.
ِ
‫ص ّحتُه‬ َ ‫ َم ْربِي في‬ : il n’a pas de force.
‫دمة َم ْربِيَة‬
َ ‫ َخ‬ : travail lent, qui n’avance pas.
‫ع بالربَا‬ ْ ‫بَا‬ : surfaire en vendant, estimer ou exiger un prix trop élevé.
‫رتب‬
َ ‫رتَّب‬ : lisez plus doucement, plus lentement.
‫القرايَة‬
‫ب الكالَ ْم‬ ْ َّ‫ َرت‬ : avoir un bon débit en parlant.
‫وحه‬ ُ ‫ب ُر‬ ْ َّ‫ َرت‬ : se tenir convenablement.
155
Dictionnaire des locutions de l’arabe dialectal algérien

‫رتع‬
ِ ‫رتَع‬ : faire paître.
‫ب‬
‫رث‬
‫لسانُه‬ ِ
َ ‫ َعن ُده َرثَة في‬ : il a un défaut de langue.
‫ت َكلَّ ْم بالرثَاثَة‬ : parler d’une voix qui tremble.
‫رجع‬
‫الورا‬
َ ‫رجع‬ َ  : rétrograder.
‫رج ْع َم ْسلَم‬
َ  : se convertir à l’islam.
‫رجع علَى َكلَمتُه‬ َ ‫وَّل علَى‬.
َ  : se rétracter, on dit aussi ‫كل ُمه‬ َ
‫رجل‬
‫ َراهُ َتر َّج ْل‬ : il se fait homme, courageux.
‫اج ْل‬
َ ‫ص َر‬ ّ َ‫ن‬ : un bout d’homme.
‫رجل‬ َ ‫رج ْل علَى‬ َ  : avoir les jambes croisées.
‫علَى َرجلِيه‬ : à pied.
‫ ُهو َش ّد لُه َر ْجلُه‬ : c’est son complaisant.
‫اشي َرجلَة‬ ِ ‫م‬ : ce n’est pas digne d’un homme, ce n’est pas honnête.
َ
‫رجا‬
‫أرجى‬
َ  : attends.
‫رحب‬
‫الرحبَة‬
َ ‫اس‬ْ ‫ َر‬ : le beau, le bon, de première qualité.
‫فِي َرحبَة‬ : ensemble.

156
Dictionnaire des locutions de l’arabe dialectal algérien

‫رحرح‬
‫قَـ ّد بَـ ْـن َرحـ َـر ْح‬ : immense, très grand, colossal, en arabe littéral ‫َرحـ َـر ْح‬
signifie large, en parlant d’un objet.

‫رحم‬
‫رحمه‬
ُ َ‫اهلل ي‬ : puisse Dieu lui faire miséricorde.
‫يك‬ ِ ‫يرحم و‬ : je vous supplie de, on dit aussi ‫وك‬
ْ ‫الد‬ ْ ُ‫رح ْم ب‬ ِ
َْ َ َ َ‫ ي‬et ‫يخ‬
ْ ‫رح ْم الش‬
َ َ‫ي‬.
‫رحى‬
‫رحى سنَانُه‬ َ  : grincer des dents.
ِ
َ ‫يَت َكلَّم‬ : il parle comme un moulin à vent, on dit alors ‫رح َيوة‬.
‫كالرحى‬
‫فل ْن َم ْرِحي‬
َ  : en parlant d›un homme rendu plus vif par l’expérience.
‫رخرخ‬
‫ك‬ ْ ‫وح‬
َ ‫ر ْخ َر ْخ ُر‬ : tiens-toi convenablement.
‫خر ْخ‬
َ ‫ َم َتر‬ : qui marche convenablement.
‫رخص‬
‫وحه‬
ُ ‫ص ُر‬
ْ ‫ر َخ‬ : il s’est rabaissé.
‫رخف‬ 
‫ف ِعينُه‬ ْ ‫ر َخ‬ : il a baissé les yeux.
‫الحز ْام‬
َ ‫ف‬ ْ ‫ر َخ‬ : s’amollir, on dit aussi ‫احلز ْام‬
َ ‫ف لُه‬
ْ ‫ َتر َخ‬.
‫ َترخَّف‬ : il s’est lâché dans le travail.
‫ف‬ ْ ‫تـَْر َخ‬ : va-t-en.
‫بالر ّخ ِفيَة‬
َ  : mollement, lâchement.
‫فه ْم‬
ُ ‫ َراهُ َرا َخ‬ : il fait le mécontent.
157
Dictionnaire des locutions de l’arabe dialectal algérien

‫رخى‬
‫تـَْر َخى علَى‬ : être négligent (dans le travail).
‫بالر َخى‬ : à bon marché.
‫ َع ْام الر َخى‬ : année d’abondance.
‫اخي علَى‬ ِ ‫ر‬ : plus bas, plus court que.
َ
‫رد‬
‫اب‬
ْ ‫الجو‬َ ‫ َر ّد‬ : rendre réponse, on dit aussi ‫رف‬ْ ‫الص‬
َ ‫َرّد‬
‫وف‬ْ ‫صر‬ ُ ‫الم‬ َ ‫ َر ّد‬ : couvrir les frais.
‫ َر ّد لُه ِخ ُيره‬ : il lui a été reconnaissant.
ِ ‫ير ّد‬ : il y a de l’écho.
‫الشيطَا ْن‬ َ
‫الج َرة‬
َ ‫ َر ّد‬ : ruminer.
‫ال‬ْ َ‫ َر ّد الب‬ : faire attention.
‫بسل َفة‬َ ‫ َردَّة‬ : un rendu pour un prêté.
‫ضربَة‬ َ ‫ َر ّد ال‬ : contrer le coup.
‫الردَّة‬
َ ‫ َنه ْار‬ : premier jour de chaleur.
‫ردس‬
‫ادسوا علَى‬ُ ‫ َتر‬ : tomber sur une marchandise.
‫ردوس‬ ُ ‫ال َدنيَا‬ : le pays est calme.
‫وس‬
ْ ‫ـرد‬ ُ ‫ َمـ‬ : rempli, plein, encombré, surchargé, en arabe littéral on dit
ُ ‫ َ َد َّكــه بشــيء‬: ‫ردس الشــيء‬.
‫ص ْلــب‬
ِ ‫متر‬ : amassé, en parlant d’une foule de gens.
‫ادسين‬ َ
158
Dictionnaire des locutions de l’arabe dialectal algérien

‫ردف‬
 ‫ف فِــي َجـ َّـرة‬ ْ ‫رد‬
َ : suivre les traces de, on dit aussi ‫ردف علَــى‬ َ courir
après quelqu’un et ‫ رّدف علَــى‬poursuivre quelqu’un en fuite.
َ
‫ف‬ ْ ‫اد‬ ِ
َ ‫في َر‬ : après, à la suite de, en arabe littéral َ ‫ ما تَبِ َع الشيء‬:‫ف‬
ُ ‫الرْد‬
ِّ .
‫َّف‬
ْ ‫مرد‬ َ ‫الع ُد ّو َراه‬ : l’ennemi approche, suit de près.
‫ف علَــى ُخــو ْه‬ ْ ‫ ِشــيء مـ َـر ّد‬ : une chaîne, une suite de, une série ; on dit
aussi ‫خــوه‬ ُ ‫ف علَــى‬ ْ ‫ شــغُ ْل مـ َـرّد‬les tâches se sont accumulées.
‫مر ّدف علَى خوه‬ َ ‫اس‬ ْ ‫ب َك‬ ْ ‫شر‬َ َ‫ي‬ : il boit coup sur coup.
‫ف علَ َّي‬ ْ ‫مر ّد‬
َ ‫ َدايَ ْم‬ : il est toujours sur mon dos.
‫مر ّدف علِيه الع ُد ّو‬ َ  : l’ennemi est à ses trousses.
‫يهم‬ ِ
ُ ‫مردَّف عل‬ َ  : il les pressait.
‫عض‬ْ َ‫ض ُهم ب‬ ُ ‫مترادفِين بَع‬ َ  : à la suite l’un de l’autre.
‫رزق‬
‫اب اهلل‬ ْ َ‫رز ْق ب‬
َ َ‫إست‬ : s’abandonner à la providence, on dit aussi ‫ستَز ْق‬ َ ‫َم‬
‫بَاب اهلل‬.
‫اجل َبرْزقُه‬ َ ‫ َر‬ : à son aise.
‫ه ـ َذا َرزقِــي‬ : ceci m’appartient, on dit aussi ‫ َرِان ِف َرْزقِــي‬je suis dans
ma propriété.

‫حر ْام‬
َ ‫زق‬ ْ ‫ َر‬ : bien mal acquis.
‫ َبل ْد َرْزق‬ : pays fertile.
‫رزم‬
‫ َترّزْم‬ : s’empaqueter, s’emballer, en arabe littéral ‫الشيء َجَ َعه ِف ثَوب‬
َ ‫َرَزم‬
‫حوايَ ْج‬َ ‫ َرْزَمة‬ : un paquet de vêtements, un ballot.
159
Dictionnaire des locutions de l’arabe dialectal algérien

‫رزن‬
‫وحه‬
ُ ‫ َرزَّن ُر‬ : se calmer, se modérer, s’observer.
‫كل ُمه‬َ ‫ َرزَّن‬ : parler avec retenue, mesure, savoir ce que l’on dit.
‫ـل رِزيــن‬
ْ ‫ َر َجـ‬ : en parlant d’un homme qui s’abstient de tout excès dans
ses gestes et dans ses paroles.

‫رزى‬
‫ك‬
ْ َ‫ص ّحت‬ ِ ْ ‫اهلل يرِز‬ : que Dieu te frappe dans ta santé.
َ ‫يك في‬ َ
‫أر َتزى في‬ : il a été frappé dans (bien, parent, etc.).
‫ َمــرِزي فِــي‬ : frappé dans, ex : ‫أول ُده‬
َ ‫ َمـ ْـرِزي ِف‬affligé par un malheur
qui a touché ses enfants.

‫رسم‬
‫ض ْع‬َ ‫رس ْم َحتَّى فِي ُمو‬ َ َ‫مره َما ي‬
ُ ُ‫ع‬ : il ne peut se fixer dans aucun endroit.
‫دمة‬ ِ َّ  : assidu au travail.
َ ‫رسام في ال َخ‬
‫اسـ ْـم ال ِزيـ ْـن‬ ِ
َ ‫مر‬َ ‫غيــر‬ : que les débris de son ancienne beauté ; en arabe
littéral le mot ‫سم‬
ُ ّ ‫الر‬
َ signifie ce qui a été laissé comme trace sur terre.
‫رش‬
‫الماء‬َ ‫ش‬ ّ ‫ َر‬ : lâcher de l’eau, pisser.
‫الجد ِري‬ ِ
َ ‫الرش متَاع‬ ّ ‫فيه‬ : légèrement grêlé.
‫وش‬
ْ ‫ َمر ُش‬ : aspergé.
‫ب‬ ْ ‫بالذه‬
َ ‫وش‬ ْ ‫ َمر ُش‬ : bordé, orné, semé, plaqué.
‫رشح‬
‫ َمــا يَر َشــح ِشــي َمنُــه‬ : se dit d’un avare, en arabe littéral on trouve la
même expression ً ‫إِذا مل يـُْع ِطــه شــيئا‬ ‫رشـ ْـح لَــهُ بشــيء‬
َ َ‫ َلْ ي‬.
‫ َما يـَْر َش ْح شي‬: juste la balance.
‫ َرا َش ْح علَى‬ : qui l’emporte sur en parlant d’un poids.
160
Dictionnaire des locutions de l’arabe dialectal algérien

‫رشرش‬
‫ش‬ْ ‫شر‬ َ ‫البَنيَان َتر‬ : le bati se délabre, en arabe littéral ُ‫الرخ َاوة‬
َ ‫رشة‬ َ ‫الر ْش‬
َ.
‫رشق‬
‫ر َش ْق ِعينُه فِي‬ : regarder quelqu’un fixement en arabe littéral
َ ‫قت إلَ ِيه النَظَر أي‬
 ُ‫أحددتُه‬ ُ ‫أرش‬
َ .
‫دمي‬ ِ ‫رش ُقه بال ُخ‬ : il le perça d’un coup de couteau.
َ
‫وق‬ ِ
ْ ‫ َراني َم ْر ُش‬ : je suis blessé d’un coup de couteau.
‫ر َشق النـَُوار‬ : se mettre des fleurs à l’oreille, se fleurir.
‫ت لُه علَى‬ ُ ‫ َر ْش َق‬ : il lui a plu, on dit aussi ‫ت لُه‬
ْ ‫نـَْف َح‬
‫كرة‬
َ ‫الس‬َ ‫ت لُه‬ ْ ‫ َرش َق‬ : il est un peu ivre, on dit aussi ‫ت لُه‬ ْ ‫ َرش َق‬.
‫اسه‬ُ ‫ش ْق علَى َر‬ َ ‫أرت‬ : se tenir debout sur la tête, les pieds en l’air.
‫الرش ـ َقة‬
َ ‫ـت‬ ْ ‫احـ‬
َ َ‫ط‬ : la danseuse à fait beaucoup d’argent, en référence
aux billets d’argent qu’on colle sur son front.

‫رب‬
ْ ‫ض‬ َ ‫ش ْق بال‬َ ‫مرت‬ : percé de coup.
‫ـاق‬
ْ ‫ب َقــى تَر َشـ‬ : en parlant de quelqu’un qu’on a abandonné sur le
champ de bataille.

‫رشم‬
‫ر َشم بالنَ ْار‬ : cautériser avec des pointes de feu, on dit alors ‫وم بالنَ ْار‬
ْ ‫رش‬
ُ ‫ َم‬.
‫رشى‬
‫لهــا الر َشــا‬
َ ‫د َخ‬ : se carier en parlant d’un arbre, on dit aussi ‫ـات‬ ْ ‫رشـ‬
َ ;
par extension, devenir fragile, vétuste.

‫شوة‬
َ ‫الر‬
َ ‫أعطَى‬ : corrompre.
‫شوة‬ ِ
َ ‫الر‬
َ ‫يَا ُك ْل‬ : il accepte les pots-de-vin, on dit aussi ‫شوة‬
َ ‫الر‬
َ ‫يدي‬.
ِ ‫ســوقُه ر‬ : personne qui ne tient pas ses promesses, qui ne rend
‫اشــي‬ َ ُ
pas service.

161
Dictionnaire des locutions de l’arabe dialectal algérien

‫رضى‬
ِ
ْ ‫اش بِيه الع‬
‫ين‬ ْ ‫ض‬
َ ‫ َما تَر‬ : cela choque la vue.
‫بحالُه‬ ِ
َ ‫ َراضي‬ : content de son sort.
‫رطب‬
‫الكل ْم‬
َ ‫ب‬ ْ ّ‫ ُرط‬ : adoucir ses expressions.
‫ف‬ ْ ‫ ُرطَّب ال َك‬ : graisser la patte.
‫يَ ِديه أرطَابُوا‬ : il a perdu l’habitude de travailler, il est devenu paresseux.
‫ي ْد ُرطبَة‬ : main délicate, douce.
‫رطل‬
‫ َرطَّ ْل علَى‬ : ennuyer quelqu’un (par sa lourdeur).
‫اهو َيرطَّ ْل‬
ُ ‫ َر‬ : faire exprès d’être lent, en arabe littéral
‫ املسرتخي من الرجال‬: ‫الرطْل‬. ِّ
‫رعب‬
‫كالمرعُوبَة‬
َ ‫يَابَس‬ : sec comme un fumeron.
‫كالمرعُوبَة‬
َ  : noir comme un charbon.
‫رعد‬
‫رعــد َرع ـ َدة‬
َ  : exprimer sa colère contre quelqu’un ; faire une violente
sortie contre quelqu’un ‫ـدة ق ِويــة‬
َ َ ‫رعــد علـ َـي َرعـ‬.
َ
‫رعرع‬
‫ع‬ ِ ‫ي‬ : il pleure et beugle, en référence au cri du chameau
ْ ‫بكــي و َير ْعـ َـر‬َ
qu’on appelle ‫ـع‬ ْ ‫ َتر ْع ِريـ‬.
162
Dictionnaire des locutions de l’arabe dialectal algérien

‫رعش‬
‫اسه‬
ُ ‫ش َبر‬ ْ ‫رع‬
َ  : trembler la tête de vieillesse.
‫الرعا َشة‬
َ ‫كماتُه‬ َ ‫ َح‬ : il a la tremblote.
‫رعى‬
‫رعى بَالُه‬َ  : s’occuper à, appliquer son esprit à.
‫نرعى ِخ َير ْك‬
َ  : je vous serais reconnaissant.
‫رغب‬
‫ َراغَب فِي‬ : s'adonner à.
‫رغى‬
‫الر ْغ َوة‬
َ ‫ َدار‬: le savon mousse.
‫رفد‬
‫وحه‬ُ ‫رفَ ْد ُر‬ : se soulever.
‫ظهره‬
ُ ‫رفَ ْد علَى‬ : charger sur son dos.
‫السفرة‬
َ ‫ َرفَد‬ : desservir.
‫المحلَّة‬
َ ‫ َرفَد‬ : décamper, on dit ‫فدت‬ َ ‫احمللَّة َر‬
َ l’armée a décampé.
‫السل ْح‬
َ ‫رفَد‬ : prendre les armes.
‫اســه‬
ُ ‫رفَــد َر‬ : se porter haut, on dit aussi ‫ رفَـ ْد ني ُفــه‬littéralement soulever
le nez, car le nez et la tête sont associés à la fierté, on dit ْ ‫اسه َمرفُوع‬
ُ ‫َر‬
et ‫يف‬ ْ ِ‫عنده الن‬ُ il a beaucoup de fierté, il la tête haute.
‫ديك‬
ْ َ‫أرفَد ي‬ : haut les mains.
‫وف‬
ْ ‫الج‬ ُ ‫رفَد َلها‬ : faire un enfant à une femme.
ِ ‫متر‬ : se dit de deux ou plusieurs personnes qui se soutiennent
‫افديــن‬ َ
mutuellement.
‫ت الشتَا‬ ْ ‫ َرف َد‬ : la pluie a cessé.
‫يرفَ ْد لُه بالق َد ْر‬ : témoigner du respect à quelqu’un.
163
Dictionnaire des locutions de l’arabe dialectal algérien

‫رفرف‬ 
‫رفرف علَى‬: compatir, être en peine, inquiet de.
‫رفس‬
‫وس فِي ال ّدم‬ ْ ُ‫مرف‬ : trempé de sang, souillé.
‫رفع‬
‫دره‬
ُ َ‫رفَ ْع َمن ق‬ : il s’est donné de l’importance.
‫رفَ ْع لُه َشانُه‬ : il lui a donné de l’importance.
‫رفق‬
‫أش ِري لِي عُو ْد َمرفَق‬ : achete-moi un cheval à un prix moyen.
‫رفه‬
‫مرفَّه‬
َ ‫فل ْن‬ َ  : il est très riche.
‫مرفَّه‬ ِ
َ ‫ َراني‬ : j’ai beaucoup d’argent.
‫رق‬
‫ َّيرق القلب‬ : intéresser, toucher, émouvoir.
‫صوتُه‬ُ ‫ َرقَ ْق‬ : adoucir sa voix.
 ‫رقِي ْق فَانِي‬: très délié, qui est d’une grande finesse.
‫رقب‬
‫رقَّب علَى‬ : regarder avec attention.
‫علَى َرقـَْبتِي‬ : sur ma tête, sur mon âme.
‫ك‬ْ َ‫الذنب علَى َرقَبت‬ْ  : c’est vous qui en serez responsable.
‫ايش علَى َرقبَة النَاس‬ ْ ‫ َع‬ : vivre aux dépens d’autrui.
‫ َم ّد َرقَبتُه‬ : tendre la gorge.
‫ َماد َرقَبتُه‬ : raide de l'encolure, en parlant d’un cheval.
164
Dictionnaire des locutions de l’arabe dialectal algérien

‫رقد‬
‫ت النَار‬ْ ‫ َرق َد‬ : le feu s’est presque éteint.
ْ ‫رقَ ْد ال ِر‬ : le vent a cessé de souffler.
‫يح‬
‫فس‬ َّ
ْ َ‫ َيرقد الن‬ : anaphrodisiaque.
‫ َرقَّد ال َكارطَة‬ : faire filer la carte.
‫ـب‬
ْ ‫الجلـ‬
َ ‫ َرقّ ـ ْد‬ : acheter des moutons en automne, puis les revendre
au printemps.

‫اش‬ ِ
ْ ‫الفر‬َ ‫ َراقَد في‬ : alité.
‫الراقَـ ْد‬
َ ‫دهــا‬
َ ‫ع ْن‬ : une croyance selon laquelle une femme peut avoir un
bébé endormi dans son ventre pendant plusieurs années.

‫مرقَ ْد‬
َ  : mariné.
‫رقرق‬
‫جديد َيرقـَْر ْق‬ِ  : flambant neuf, en arabe littéral ‫ تألأل وملع‬: ‫تـرقـر َق الشيء‬
َْ ََ
‫رقع‬
‫ايجه‬
ُ ‫حو‬ َ ‫ َرقَّ ْع‬ : rafistoler, raccommoder ses vêtements.
‫كل ُمه‬ َ ‫ َرقَّ ْع‬ : chercher à atténuer la portée de ses propos.
‫رقل‬
‫ـك‬
ْ ‫وحـ‬ ْ ‫ ِري َڤـ‬ : arrange-toi, arrange tes affaires, règle tes affaires. De
َ ‫ـل ُر‬
l’espagnol reglar.

‫رقى‬
ُ َ‫ات النَ ْار بِين‬
‫اته ْم‬ ْ َ‫رڤ‬ : la discorde s’alluma entre eux.
ُ َ‫رڤَا الب‬ : la fusillade éclate.
ْ‫ارود‬
165
Dictionnaire des locutions de l’arabe dialectal algérien

‫ركب‬
‫ب علَى َو ْج ُهه‬ ّ ‫الح‬
َ ‫ب‬ ْ ‫رَك‬ : son visage se couvre de boutons.
َ ‫رَّكب‬ : il construit des phrases, il arrange les mots.
‫الكل ْم‬
‫ َرَّكب َرايُه علَى‬ : se baser sur.
‫ب َمح َف ْل‬ْ ‫رَّك‬ : former un cortège solennel.
‫الع ْار‬ ِ ‫رَك‬ : se couvrir de honte.
َ ‫ب عليه‬ ْ
‫الركبَة‬
َ ‫ َتعلّ ْم‬ : apprendre à monter à cheval.
‫س ْر لُه رَكايبُه‬َ ‫ َك‬ : casser le cou à quelqu’un.
‫فَش ـلُوا رَكايبُــه‬ : se dit de quelqu’un qui ne peut plus tenir sur ses
jambes suite à un choc.

‫ص ُركبَة‬
ْ َ‫قع ْد بن‬
َ  : s’asseoir avec une jambe repliée et l’autre allongée.

‫اب‬
ْ ‫يمنَع الرَك‬ : difficile au montoir en parlant d’un cheval.
‫ولَى علَى آخر تـَْركِيبَة‬ : être aux abois, mourant.
‫ركح‬
‫نترَّك ْح‬
َ ‫ ُنرو ْح‬ : je vais me reposer, en arabe littéral
‫ َرَك َن َو انَاب‬: ‫الشيء‬
َ ‫ َرَك َح اىل‬.
‫ركد‬
‫الدها ْن‬
َ ‫ر َك ْد‬ : remplir un pot de ‫دهان‬
َ .
‫ركز‬
‫مترَّك ْز علَى‬
َ  : soutenu par.
ْ ‫ ُهو الركِ َيزة تَا‬ : c’est l’homme de la famille.
‫ع ال َد ْار‬
166
Dictionnaire des locutions de l’arabe dialectal algérien

‫ركع‬
‫اس‬
ْ ‫بالنع‬
َ ‫ر َك ْع‬ : tomber de sommeil à cheval ou debout.
‫ركل‬
‫ضربُه َبركلَة‬
َ  : il lui a donné un coup de pied.
‫ركن‬
‫ َسا َك ْن فِي ُركنَة‬ : logé dans un coin.
‫الركنَة‬ ِ
ُ ‫طَايَ ْح‬ : il est retenu chez lui par un mal, on dit aussi ‫الركنَة‬
ُ ‫فال ْن ف‬.
‫رم‬
‫يم‬ ِ ‫ َكس‬ : mettre quelque chose en morceau.
ْ ‫رها رم‬ َّ
‫ َل َه َّمة َو َل َرَّمة‬ : ni tenue ni mine.
‫رمح‬
‫رمح ِبعينُه‬ : rouler les yeux, regarder de part et d’autre.
‫رمرم‬
‫مر ْام‬
َ ‫ َر َج ْل َر‬ : un homme gourmand.
‫رمش‬
‫شة ِعين‬ َ ‫فِي َرم‬ : en un clin d’œil.
‫اش‬
ْ ‫األرم‬
َ ‫ف‬ ْ َ‫ي ْخط‬ : il ravit le clin d’œil, le devance, en parlant d’un cheval
très rapide.

‫رمك‬ 
‫وك‬
ْ ‫الرم‬ ِ
ُ ‫عم ْل في‬
َ : prendre à la remorque , de l’italien remorchiare.
167
Dictionnaire des locutions de l’arabe dialectal algérien

‫رمل‬
‫الرم ْل‬
َ ‫ط‬ ّ ‫ب َخ‬
ْ ‫ض َر‬ ْ َ‫ي‬ : il pratique la géomancie.
‫رمى‬
‫الع ْار‬ ِ
َ ‫ َرمى عليه‬ : couvrir de honte.
‫ض‬ ْ ‫عضه ْم بـَْع‬
ُ َ‫ َرمى علَى ب‬ : s’accuser réciproquement.
‫ َرمانِي بالبَاطَ ْل‬ : il m’a accusé à tort.
‫ع‬ْ ‫الشر‬
َ ‫ َرمى قُ َد ْام‬ : traduire en justice.
‫ ِرميتُــه‬: mettre en apprentissage, ‫ ِرميتُــه خيَــا ْط‬je l’ai mis en apprentissage
chez un tailleur.

‫رمى علَى‬ َ  : frapper d’une contribution.


‫ارق‬
ْ ‫المز‬ ِ
َ ‫مس تَرمي‬ ْ ‫ش‬َ ‫ال‬ : le soleil darde ses rayons.
‫يحة‬ ِ
َ ‫ َرَميَة مل‬ : un beau coup aux dés.
‫ علَى َرميَة‬: à portée de, ex : ‫ علَى َرميَة املدفَ ْع‬à portée d’un coup de canon.
َ
‫رند‬
‫ َول ْد َرنْ َدة‬ : un bon compagnon, un bon compère, un gaillard.
‫راب‬
 ‫صدره كِ ُروبَة السبَع‬
ُ : il a le torse très velu, comme la crinière d’un lion.
‫راح‬ 
‫اح فِي َحالُه‬
ْ ‫ر‬ : passer son chemin.
‫مع الط ِريق‬
َ ‫اح‬ ْ ‫ َر‬ : prendre le chemin de.
‫مع‬
َ ‫ َراح‬ : partir avec.
‫ َراح لهالَ ُكه‬ : courir à sa perte.
168
Dictionnaire des locutions de l’arabe dialectal algérien

ْ ‫اح َمن‬
‫البال‬ ْ ‫ َر‬ : s’effacer de la mémoire, oublier.
‫ َراح‬ : ç’en est fait, en parlant par exemple d’un objet qui s’est détérioré.
‫ َراح فِ َيها‬ : il n’en reste plus rien.
‫احت‬ َ ‫طَّف َرت َر‬ : c’est fait.
‫احة‬ ِ
َ ‫يَاخي َر‬ : bon débarras ‫احة‬ َ ‫ َماهلَا َر‬.
‫ضى َبراحتُه‬ َ ‫ق‬ : prendre ses commodités.
‫ َرانِي َرايَ ْح‬ : je vais partir.
‫وت‬ْ ‫يم‬ ُ ‫ َرايَ ْح‬ : il va mourir, il est mourant.
‫الرايَ ْح‬
َ ‫يَا‬ : hé ! là-bas.
‫وح‬
ْ ‫علَى آ َخ ْر ُر‬ : à la dernière extrémité.
‫وحه‬ ُ ‫ت ُر‬ ْ ‫لع‬ َ َ‫ط‬ : il a rendu l’âme.
‫وح‬
ْ ‫الر‬ ُ ‫وب علَى َمس َك ْن‬ ْ ‫ض ُر‬ ْ ‫ َم‬ : blessé mortellement.
‫وحه‬ ُ ‫عم ْل ُبر‬ َ  : se donner l’air de.
‫وحه‬ ُ ‫ َشاد ُر‬ : il garde toujours sa forme, sa jeunesse.
‫وحه‬ ُ ‫اس ُر‬ ْ َ‫ق‬ : mesurer ses forces.
‫وحه‬ ُ ‫خ َد ْم علَى ُر‬ : travailler pour gagner sa vie.
‫مع‬
َ ‫وحه‬ ُ ‫ َو َّس ْع ُر‬ : écouter complaisamment.
ِ
ْ ‫طلَـ ْـع فــي عيــن ال ِريـ‬ : il a le vent contraire, on dit aussi ‫ال ِريـ ْـح ِف‬
‫ـح‬
‫ َعنـ ُـده ال ِريـ ْـح ُكونطـ َـرا‬, ‫ ال ِريـ ْـح مـ َـا فِيــه‬,‫جهــه‬
ُ ‫ َو‬.
ْ ‫ض ْربُه ال ِر‬
‫يح‬ َ  : il a été venté.
‫ـح اللِــي َجــاء يَ ِديـ ْه‬ ْ ‫ال ِريـ‬ : il tourne à tous les vents, tourner comme une
girouette, avoir l’esprit variable et inconstant, changer souvent de
sentiment, d’opinion.

ْ ‫كل ْم ِر‬
‫يح‬ َ  : paroles en l’air.
169
Dictionnaire des locutions de l’arabe dialectal algérien

ْ ‫ع ال ِر‬
‫يح‬ ْ ‫متَا‬ : ridicule.
ْ ‫الهوا َو ال ِر‬
‫يح‬ َ  : rien du tout.
ِ ‫ال ِر‬ : absolument rien.
ْ ‫يح فال ِر‬
‫يح‬ ْ
‫ع َربِي‬ ْ ‫يح تَا‬ْ ‫ ِر‬ : contingence.
‫اح‬
ْ َ‫ب الري‬ ْ َّ‫تت َقل‬ : la fortune est changeante.
ْ ‫شه ال ِر‬
‫يح‬ ُ َ‫ن‬ : atteint d’une pleurésie.
ِ ْ ‫ب َد‬ : en parlant d’une viande avariée.
‫يحة‬َ ‫ات فيه ال ِر‬
‫احي‬ ِ َّ‫ضربه بالري‬
ُ َ  : il lui a donné un soufflet, coup de la main à plat sur la joue.
‫المجي‬ِ ‫المرواح و‬ : aller et venir.
ْ َْ
‫اح‬
ْ َ‫اش مرت‬ ْ ‫ َع‬ : mener une vie douce.
‫وح َترَو ْح‬ ْ ‫ ُر‬ : va-t'en.
‫اح‬
ْ ‫رو‬َ ‫الم‬ َ ‫قت‬ ْ ‫ َو‬ : le moment du départ.
‫روش‬
‫ش بي ُده‬ ْ ‫ َيرّو‬ : il fait des signes avec les mains.
‫راف‬
‫ـض‬
ْ ‫عضهـ ْـم بَعـ‬
ُ َ‫ َرافُــو لب‬ : ils se sont attachés, liés de l’arabe littéral ‫رأفَــة‬
clémence.

‫ُرول‬
‫ول‬
َ ‫بالر‬
َ  : par derrière.
‫روم‬
‫قرة‬
َ َ‫يف علَى الب‬ ْ ‫الوْك ِر‬
َ ‫روم‬
ّ  : faire allaiter le veau par la vache.
 ‫روم علَى‬ ّ : joindre.
‫ َرايَ ْم علِيه‬ : il ne le quitte pas, on dit aussi ‫مرّوم علِيه‬
ُ.
170
Dictionnaire des locutions de l’arabe dialectal algérien

‫رون‬
‫مرّون‬ ِ
ُ ‫ َراني‬ : je suis énervé, avoir les nerfs en boule.
‫روى‬
‫رواك اهلل‬ َ  : que Dieu étanche ta soif.
‫رواتُه الدنيَا‬ َ  : la fortune l’a comblé.
‫ست‬ َ ‫ريتُه تنـَّف‬ : sa bile s’alluma, très en colère.
‫نـََّفخ فِي ريتُه‬ : chauffer la bile, les oreilles.
‫ َذات ال ِريَة‬ : la pneumonie.
‫ظمة‬ َ ‫يَر ِوي َع‬ : il bat un œuf et de la farine avec de l’eau.
‫ راب‬pour ‫ريب‬
‫األسو ْار‬
َ ‫ َريَّب‬ : démanteler.
‫راح‬
ُ‫ َريَّحنِي منه‬ : débarrasse-moi de lui, de cela.
‫الطع ْام‬
َ ‫ َريَّ ْح‬ : enduire le couscous.
‫ راش‬pour ‫ريش‬
‫ش َدار‬ ْ َ‫ َري‬ : dépouiller, dévaliser.
‫بكعالتُه‬
َ ‫ش‬ ْ َّ‫ َري‬ : remuer la queue.
‫ف‬ْ ‫ش علِيه بال َك‬ ْ َّ‫ َري‬ : giffler.
ْ ‫بَ َّد ْل ال ِر‬ : poil de chèvre.
‫يش‬
‫ش‬ْ َّ‫مري‬
َ ‫ َجابُو‬ : jeter étendre par terre.
‫ راض‬pour ‫ريض‬
‫ َريَّض ال َخاطَ ْر‬ : apaiser, calmer, désarmer.
‫ضة‬ َ ‫بالريَا‬ : tout beau.
171
Dictionnaire des locutions de l’arabe dialectal algérien

‫ راق‬pour ‫ريق‬
‫ـارة‬
َ ‫العمـ‬
َ ‫ َتريَــڤ‬ : se dit d’une bête qui salive dans sa musette en
mangeant son orge.

‫ريَّڤت علِيه‬ : l’eau m’est venue à la bouche.


‫ـف ِر ِيڤــي‬ ْ ‫شـ‬ َ ‫ن‬ : littéralement avoir la bouche sèche, on dit ‫نشــف ر ِيقــي‬
َ
‫ َمـ ْـن اهلـَ ْد َرة‬j’ai la bouche sèche tellement j’ai parlé.
‫ش ّفت لُه ِريڤُه‬ َ َ‫ن‬ : je l’ai éreinté.
‫علَى ال ِريق‬ : à jeun.
‫ َسالُو ريُوڤُو‬ : l’eau lui est venue à la bouche.
‫راك‬
ُ‫ َراه‬ ‫ـك‬
ْ ‫ َم َتريَّـ‬: en parlant d’une personne qui mène un grand train, de
l’espagnol rica qui signifie riche.

172
‫ز‬
‫زاف‬
‫ف‬ْ ‫بالز‬
َّ  : beaucoup.
ِ ‫م‬ : pas trop, il n’y a pas longtemps, en réponse à la
‫اشــي بالـ َّـزاف‬ َ
question ‫ندهــا‬َ ‫ـح ْال َع‬
َ ‫شـ‬, ça fait combien de temps ?
‫زبج‬
‫وج ِي‬ِ ‫ف زب‬
ُ ْ َ‫وق‬ : se tenir debout.
‫كح ْل زبَ ْج‬
َ  : noir foncé.
‫زبد‬
‫رمى الزبُو ْد‬َ  : écumer (chameau), de l’arabe ‫َزبَ ْد‬ écume.

‫زبر‬
‫اشي‬ ِ َ‫زبر الغ‬ : fendre la foule.
ْ
‫الشج َرة‬
ْ ‫ زبـَْر‬ : tailler les branches d’un arbre.
‫لسنُه يَزبـَْر‬
َ  : il a une langue effrénée.
‫زبرج‬
ْ ‫ َتزبْ ِر‬ : gazouillement.
‫يج‬
173
Dictionnaire des locutions de l’arabe dialectal algérien

‫زبرط‬
‫َج ْل زبـَْرطَ ِعي‬
َ ‫ر‬ : vaurien, vagabond.
‫زبش‬
‫ش‬ْ َّ‫مزب‬
َ  : sombre, renfrogné, couvert, chargé en parlant du temps qu’il fait.
‫زبط‬
‫ـك‬ْ ‫وحـ‬
َ ‫أ ْزبَـ ْط ُر‬ : dépêche-toi, hâte-toi, fais vite, altération de l’arabe
littéral ‫ ضبــط‬fixer, ajuster.

‫دمة‬َ ‫يـَْزبَ ْط ال َخ‬ : il excelle dans le travail.


‫بالزب ْط‬
َ  : par force, forcément.
‫مع‬
َ ‫ َتزابَ ْط‬ : se battre, se quereller.
‫زبلح‬
‫لح ْتنِي‬ ِ
َ َ‫لمة زب‬ َ ‫هذه َك‬ : cette parole m’a échappé.
‫ َزبـْلَحنِي‬ : il m’a eu.
‫زبنطوط‬
‫ َر َج ْل زبَنطُو ْط‬ : célibataire.
‫زت‬
ْ َّ‫مزت‬
‫ت‬ َ ‫ َجا ْز‬ : il est passé rapidement, comme un éclair.
‫زحزح‬
‫حز ْح ش ِويَة‬
َ ‫أتز‬
َ  : pousse-toi un peu.
‫زحط‬
‫النم ْل‬
َ ‫زحو ْط‬ ُ  : grosse fourmi rouge.
174
Dictionnaire des locutions de l’arabe dialectal algérien

‫زحم‬
‫اح ْم علَى‬
َ ‫ َتز‬ : se presser sur quelque chose
‫اح ْم‬ ِ
َ ‫متز‬
َ ‫غَاشي‬ : une foule compacte.
‫زخم‬
‫ َر َج ْل ُز ْخ ِمي‬ : misanthrope.
‫زدر‬
‫درة‬ ْ ‫م ِريـ‬ : j’ai un rhume de cerveau, on dit alors ‫ـزد ْور‬
َ ‫ـض بالـ َـز‬ ُ ‫ َمـ‬ce mot
semble être l’altération du mot arabe ‫ـدور‬ ُ ‫صـ‬
ْ َ‫امل‬, celui qui se plaint de
sa poitrine, de ses poumons.  

‫أنزد ْر‬
َ ‫فل ْن‬ َ  : il a la colonne vertébrale brisée.
‫زدم‬
‫زد ْم ِل‬ َ  : charger.
‫زد ْم علَى‬ َ  : se précipiter contre.
‫خ َدى َز ْد َمة‬ : il pris un choc.
‫ع‬
ْ ‫تـَْز َد ْام م َڤ َّر‬ : bourse bien garnie.
‫زر‬
ُ‫ب َقى فِي َزّره‬ : il ne lui reste que la peau, il ne lui reste plus rien.
‫زرب‬
‫ب علَى‬ ْ ‫زر‬َّ  : défendre, préserver, protéger.
‫ َد ْار َبزْربُــه‬ : chasser sur les terres de son voisin, séduire sa femme on
dit aussi ‫ـق علَــى َزربــه‬ ْ ‫حتَ َقـ‬.
ُ
‫ش َّو ْك‬
َ ‫زربُه م‬ : il est bien soutenu, épaulé en parlant d’une personne.
175
Dictionnaire des locutions de l’arabe dialectal algérien

‫ك‬ْ َ‫زِريبَة البَايل‬ : la fourrière.


‫ب‬ ْ ‫ ِج‬ : je suis venu à la hâte.
ْ ‫يت َز َار‬
‫وب‬
ْ ‫زر‬ ِ
ُ ‫ َراني َم‬ : je suis pressé.
‫اجة َزاربَة‬َ ‫ َح‬ : une affaire pressante.
‫زرد‬
‫ردة‬
َ ‫ َد ْار َز‬ : il a organisé une fête.
ْ ‫ردة القـ َّـد‬
‫اش‬ َ ‫ َز‬ : le repas offert par les parents de l’élève qui a fini
d’apprendre le saint coran.

‫زرزر‬
ِ َ‫ ِحي ْط مزرَزر بالغ‬ : un mur chargé de monde.
‫اشي‬ ْ َْ
‫ب‬
ْ ‫بالح‬
َ ‫مزْرَزْر‬ َ ‫حمه‬
ُ َ‫ل‬ : il est couvert de boutons.
‫يب‬ ِ َ ‫مز‬ : il a les cheveux gris.
ْ ‫رزْر بالش‬ َ
‫زرزق‬
‫مزرْزقَة‬
َ ‫ال َدنيَا‬ : le sol est mouillé.
‫زرط‬
ِ ‫راهُ مز‬ : c’est un déserteur, du français déserter.
‫ارطي‬ َ َ
‫زرع‬
‫ع الخبـَْر‬ ْ ‫زر‬
َ  : semer, faire courir des nouvelles.
‫ َزرعُه ال َد ّم‬ : reprendre des couleurs.
َ ‫ َزِر َيعــة َخ‬ : mauvaise graine, race pourrie,
‫امجــة‬ en parlant d’une
personne ou d’un groupe d’individus moralement corrompus.

176
Dictionnaire des locutions de l’arabe dialectal algérien

‫زرف‬
‫يب‬ ِ
ْ ‫ف بالحل‬ ْ ‫ َزَّر‬ : regorger de lait, en parlant des seins.
‫رف‬
ْ ‫ َعلَى َز‬ : rapidement, à la hâte en arabe littéral ُ‫اإلسراع‬
ْ ‫ف‬
ُ ‫الزْر‬
َّ .
‫ف‬
ْ ‫ َجا ْز علَى َزْر‬ : il est passé sans s’arrêter.
‫رف‬
ْ ‫ب علَى َز‬ ْ ‫شر‬َ  : il a bu tout d’un trait, d’un coup.
‫زرق‬
‫قت‬
ْ ‫زر‬ َ ‫اك‬ ْ ‫ َر‬ : tu vas trop loin, en référence au ‫املزراڤ‬
َ la lance.
‫وحه َم ْن‬
ُ ‫زر ْق ُر‬ َ  : il s’est esquivé de, s’est sauvé.
‫وحه ِل‬ ُ ‫زر ْق ُر‬ َ  : filer vers.
‫قشي‬ ِ ‫ماتـ ْزر‬ : ne continue pas, il y a des oreilles partout.
ََ َ
‫اڤ َشاربُه‬ْ ‫زر‬ َ  : les moustaches commencent à lui pousser.
‫ع ُدو زرق‬ : ennemi mortel.
‫أزرق َدار ب َدار‬ َ  : gris pommelé, basané, foncé.
‫كذبَة َزرقَة‬ : mensonge énorme.
‫زرڤط‬
ِ
ْ َ‫ َزرڤَ ْط علَى الن‬ : faire l’imposture, l’imposteur est dit ‫زرڤَاطي‬
‫اس‬
‫زروط‬
‫لب‬
ْ ‫رو ْط ال َك‬
َ ‫ َز‬ : lancer une pierre au chien, ‫ زروط‬signifie lancer un objet.
‫رو ْط‬
َ ‫مز‬
َ ‫ َجا ْز‬ : il est passé comme un éclair.
‫زرول‬
‫رو ْل‬
َ ‫مز‬
َ  : se dit ce celui qui louche légèrement de l’œil.
177
Dictionnaire des locutions de l’arabe dialectal algérien

‫زريط‬
‫ َر ِاهي َتزريَ ْط‬ : en parlant d’un objet dur qui produit un grincement, en
se frottant à un autre objet.

‫زش‬
‫ش فِي و ْذنِي‬
ْ ‫الز‬
َ  : mes oreilles bourdonnent.
‫زط‬
‫ت لهُ زطَاطَة‬ ْ ‫ َج َاز‬ : il a eu la berlue.
‫علَــى ِعينُــه زطَاطَــة‬ : il n’y voit qu’à travers un brouillard, il a la
vue trouble.

‫زعبر‬
‫عبرة‬
َ ‫مز‬ ْ ِ‫ب‬ : appartement luxueux.
َ ‫يت‬
‫وحه‬ ِ
ُ ‫مزعبـَْر في ُر‬
َ : d’une mise, d’une tenue luxueuse.
‫مزعبـَْر فِي ُشغلُه‬
َ  : très soigneux, méticuleux.
‫زعبط‬
‫اهو َيزعبَ ْط‬
ُ ‫ َر‬ : il se démène.
‫زعج‬
‫اعجة‬ ِ
َ ‫عينُه َز‬ : les yeux saillants.
‫ـج‬
ْ ‫َنزعـ‬
َ ‫عضمــه أ‬ : il s’est déboité un os (épaule, genou), il s’est luxé un
membre en arabe littéral ‫وقلعــه مــن مكانــه‬ َ ‫ أقل َقــه‬: ُ‫أ َْز َع َجــه‬.
‫زعزع‬
‫ع َبرجلِ َيها‬
ْ ‫تـَتـَْز ْع َز‬ : boiteuse en parlant d’une table.
‫اجة َما َتز َعزعُه‬ َ ‫ َح‬ : rien ne l’affecte.
178
Dictionnaire des locutions de l’arabe dialectal algérien

‫زعف‬
‫فهــا قلبِــي‬َ ‫زع‬
َ  : mon cœur la repousse, ça me répugne, en arabe littéral
on dit ‫ـذب‬ ٍ ‫ ليــس بعـ‬:‫زعــف‬ ِ
َ ‫ حسـ ٌـي ُم‬une soupe sans goût, douceâtre .
‫ َرانِي زع َفا ْن‬ : je suis en colère.
‫اف‬ْ ‫بالزع‬
َ ‫ َمات‬ : il mort de chagrin.
‫زعك‬
‫العين‬ ِ ‫بزع َكة‬ : du coin de l’œil.
َ
‫َّك َم ْن‬ْ ‫زع‬ : chasser de.
‫زعم‬
‫وحه‬ ُ ‫زع ْم ُر‬َ  : se dire, se prétendre.
‫فسه‬ ُ َ‫زع ْم لن‬َ  : s’attribuer, s’approprier.
‫عما‬ َ ‫ َز‬ : alors.
‫عما ُهو‬ َ ‫ َز‬ : serait-ce lui ?
‫يك‬ ْ ِ‫زعمات‬
َ  : c’est-à-dire.
‫الزع َامة‬
َ ‫ َش ّد‬ : faire bonne contenance.
‫زغب‬
‫حمه‬ ُ َ‫ب ل‬ ْ َ‫زغ‬ : avoir la chair de poule,‫الشع ِر‬ َ ‫ب ِصغَ ُار‬
ُ ‫الز َغ‬
َ.
‫الحر ْام‬
َ ‫ب‬ ْ ‫ َز ْغ‬ : poil follet.
‫الحر ْام‬ ِ ْ ُ‫ب َدا ين‬ : les joues commencent à se cotonner.
َ ‫زغب‬ ْ ‫وض فيه‬
‫تى َز ْغبَة‬َ ‫ َما نَ ْس َعى َح‬ : j’ai rien du tout.
‫زغد‬
‫ َزغَّد كتَافُه‬ : hausse les épaules.
‫ َزغَّد عينِيه‬ : rouler les yeux.
179
Dictionnaire des locutions de l’arabe dialectal algérien

‫زف‬
‫بالسو ْط‬
َ ‫ف‬ ّ ‫ َز‬ : faire claquer un fouet.
‫اف‬
ْ َ‫يح َزف‬ ْ ‫ ِر‬ : un vent fort.
‫زفر‬
‫مزفـَّْر‬
َ  : qui dégage une odeur désagréable.
‫زفن‬
‫اس‬
ْ َ‫مع الن‬ َ ‫ َزفَّ ْن‬ : être impudent avec les gens.
‫ َزفَن ل‬ : injurier.
‫زقم‬
‫وم‬
ْ ُ‫حر ْام َزق‬
َ  : péché mortel.
‫ َمالَ ْح َزقُوم‬ : très salé.
‫زڤى‬
‫زڤَى َزڤْيَة‬ : pousser un cri.
‫زڤَى ل‬ : appeler quelqu’un.
‫زڤَى علَى‬ : gronder quelqu’un.
‫ڤاو‬
ْ ‫ َر ُاه ْم يَ َتز‬ : ils crient, en parlant surtout de femme qui pleurent un mort.
‫زڤط‬
‫ َر َج ْل ُزڤْ ِطي‬ : mauvais sujet, voyou on dit aussi ‫البلص‬ َ ‫يد‬ ِ ِ‫ول‬.
‫زكر‬
‫ َز َّك ْر فِي‬ : carotter, tromper, désavouer en faux.
‫زكم‬
‫يم‬ِ
ْ ‫بالزك‬ : sérieusement.
‫يم‬ِ ِ
ْ ‫ح َك ْم الزك‬ : garder son silence, on dit aussi ‫ َش ْاد الزكيم‬.
180
Dictionnaire des locutions de l’arabe dialectal algérien

‫زل‬
‫ز َّْل علَى‬ : abandonner, renoncer.
‫زلج‬
‫لمة‬ ِ ْ ‫زلَج‬ : cette parole m’a échappée.
َ ‫ت بهذه ال َك‬ َ
‫اب‬ ‫الب‬
ْ َ ْ َ ‫ج‬ َّ
‫ل‬‫ز‬  : fermer la porte à clef.

‫زلط‬

‫ َع َّرى أزلَ ْط‬ : mettre tout nu.


‫زلق‬
‫ڤ‬ ْ َ‫نُو تـَْزل‬ : pluie battante.
‫قت بِ َها‬ْ َ‫زل‬ : il m’a échappé (parole, propos), on dit aussi ‫ت َم ِن‬
ْ ‫ َزل َق‬.
‫ڤ‬ ْ َ‫بَرَكا َما تزل‬ : arrête de mentir.
‫الزل ْق‬ ِ
َ ‫فيه‬ : glissant.
‫زلى‬
‫نـَّو تـَْزلِي‬ : pluie battante.
‫زم‬
‫ َزّم لُــه فُ ُمــه‬ : clore la bouche à quelqu’un, l’empêcher de parler, le
réduire à ne pouvoir répondre
‫ك‬ ْ ‫ َزّم فُ َّم‬ : ferme ta gueule.
‫الزم ْام‬
َ ‫اح من‬ ْ َ‫ط‬ : être rayé des contrôles de l’armée.
‫زمج‬
‫ـج علَــى‬ ْ ‫زمـ‬
َ  : dépasser, en arabe littéral on dit‫ وهــو‬،‫ـاج‬
ٌ ‫وزمـ‬
ُ ‫ـج‬
ٌ ‫رجــل ُزَّمـ‬
ِ ْ ‫الر ْجلَـ‬
‫ـن‬ ِّ ‫اخلفيــف‬
‫زمج َمن‬ َ  : même sens.
‫زم ْج‬ َ ‫قت‬ ْ ‫الو‬َ ‫ َذا‬ : il vient de passer.
ّ‫ت بِي‬ ْ ‫زمج‬ َ  : le mot m’a échappé.
181
Dictionnaire des locutions de l’arabe dialectal algérien

‫زمر‬
‫زم ْر‬ ِ
َ ‫يَاخي‬ : ordure.
‫زمزم‬
‫ور‬
ْ ‫شج‬ ُ ‫ومة‬ َ ‫مز‬ ُ ‫ َز‬ : bouquet d’arbres.
‫وم َو َإل‬
ْ ‫ َم ْزُم‬ : y a-t-il quelque chose de particulier.
‫زمن‬
‫زما ْن‬َ ‫اس‬ ْ َ‫ن‬ : les Anciens.
‫الجهالَة‬
َ ‫زما ْن‬ َ  : l’antiquité.
َ  : jadis, il y a très longtemps, on dit aussi ‫ َزمــان بَك ـ ِري‬  le temps
‫زمــا ْن‬
de jadis, même sens que ‫شــاوزمان‬
َ َ ‫ِف‬.
‫الزمــا ْن‬ ِ
َ ‫لَـ ّـز علينَــا‬ : nous avons éprouvé des malheurs, on dit aussi ‫طَــاح‬
‫الزمــا ْن‬ ِ
َ ‫علينَــا‬.
‫الزما ْن‬
َ ‫ص ُكه‬ َ  : la fortune lui a tourné le dos.
‫الزما ْن‬ ِ
َ ‫إ َذا أعطَاني‬ : si la fortune m’est propice.
‫زنبح‬
‫وحي‬ ِ ‫رجل َزنـب‬ : homme élancé, sec, nerveux.
ُْ ْ َ َ
‫زند‬
‫كل َزنْ َدة‬
َ  : éprouver une perte.
‫الزن َدة‬
َ ‫عس ْل‬َ  : goudron.
‫بالزنَا ْد‬ : à pierre, à percussion.
‫طلَّ ْع الزنَاد‬ : armer un fusil.
‫ين علَى زنَاد‬ ِ
ْ ‫حجلت‬
َ ‫ب‬ ْ ‫ضر‬
َ  : tuer deux perdrix d’un coup de fusil.
182
Dictionnaire des locutions de l’arabe dialectal algérien

‫وت َخ َّفة الزنَاد‬ْ ‫ي ُف‬ : plus prompt que l’éclaire.


َ ُّ‫عريَا ْن زن‬ : nu comme un ver.
‫ودة‬
‫زندق‬
‫مزن َد ْق‬
َ ‫ َر َج ْل‬ : sot.
‫زنق‬
‫وعة‬َ ُ‫الزنـَْقة َمقط‬ َ  : c’est une impasse.
ْ ‫خ َذا الزنِي َق‬ : prendre par des chemins détournés.
‫ات‬
‫زهدر‬
‫ َزه َد ْر النَ ْار‬ : allumer un feu violent.
‫زهر‬
‫وم‬ ِ
ْ ‫بالنج‬
ُ ‫هرة‬ َّ ‫مز‬
َ ‫ليلَة‬ : une nuit resplendissante d’étoiles.
‫زه ْر‬
َ ‫ ُمولَى‬ : il a beaucoup de chance, on dit aussi ‫الزه ْر‬
َ ‫نده‬ ُ ‫َع‬
‫زه ْر‬ ِ
َ ‫يَاخي‬ : quelle chance !
‫زهزة‬
‫ب‬ِ ‫ َتزْه َزه‬ : se négliger, se moquer de.
‫ َتزْهـ َـزه فِــي ُشــغلُه‬ : se dit de quelqu’un qui ne prend pas son travail au
sérieux.

‫زهق‬
‫وحــه‬
ُ ‫ـت ُر‬
ْ ‫ َزْهقـ‬ : son âme s’est envolée, en arabe littéral : ‫نفســه‬
ُ ‫ـت‬ْ ‫َزَه َقـ‬
‫خرجــت‬.
‫زهم‬
‫زه ْم َم ْن‬
َ  : être répugné.
183
Dictionnaire des locutions de l’arabe dialectal algérien

‫زها‬
‫اك َز ِاهي‬ْ ‫ َر‬ : tu es bien gâté, comblé de bonheur.
‫اج ْل َز ِاهي‬ ِ ‫ز‬.
َ ‫ َر‬ : homme jovial, pour une femme on dit ‫هوانيَة‬
ََ
‫زاج‬
‫وج‬
ْ ‫وج ُز‬ ْ ‫ ُز‬ : deux à deux.
‫وج‬ ِ
ْ ‫في ُز‬ : les deux.
‫وج‬
ْ ‫سوى ُز‬ َ َ‫ي‬ : double.
‫اج‬
ْ ‫زو‬
َ ‫اف‬ ْ ‫ َش‬ : voire double, on dit aussi ‫وج‬ْ ‫اف ُز‬
ْ ‫ َش‬.
‫اجة‬ ِ
َ ‫زو‬ َ ‫ َماشي‬ : c’est un mariage disproportionné.
ِ ‫بالزو‬
‫اجي‬ َّ ‫ب‬ ْ ‫ضر‬
َ  : ruer des deux pieds.
َ ‫مس َّم ْر ز ِو‬
‫يجة‬ َ  : ferré des deux pieds de devant ( cheval ).
‫زاخ‬
‫ َزا ْخ علَى‬ : se vanter sur.
‫فل ْن ُزَوا ْخ‬
َ  : un tel est vaniteux.
‫زاد‬
َ ‫ َز َاودنِي‬ : il m’a aidé de ses prières.
‫بالدعا‬
ِ
‫اهمه‬ُ ‫بدر‬َ ‫ َزا ِودني‬ : il m’a aidé de son argent.
‫كالم ْزَو ْد‬
َ ‫رقَ ْد‬ : dormir comme un sabot.
‫زار‬
‫البرَكة‬
َ ‫ َزارتنَا‬ : votre visite est une bénédiction.
‫ور‬ ِ
ْ ‫الز‬
ُ ‫د َخ ْل عليه‬ : l’abattement l'a pris.
184
Dictionnaire des locutions de l’arabe dialectal algérien

‫ ُزور علَ َّي‬ : contraint, forcé.


‫ور‬
ْ ‫بالز‬
ُ ‫يت‬ ْ ‫ َح ِس‬ : je me suis senti accablé.
‫ور‬
ْ ‫الز‬ُ ‫اه ْد‬
َ ‫ َش‬ : faux témoignage.
‫ور‬
ْ ‫بالز‬
ُ ‫ت َكلَ ْم‬ : il a fait un faux témoignage.
‫زال‬
‫ َز ْال علِيه‬ : il s'est rétabli de son mal.
ْ ‫الح‬
‫ال‬ َ ‫ َم َاز ْال‬ : nous avons encore du temps.
‫ َم َاز ْال َما َجاء‬ : il n’est pas encore venu.
‫ َمازال َح ّي‬: il est encore en vie.
‫زولق‬
‫ ُتزولَ ْق علَى‬ : chercher à entortiller les gens par des mensonges et des ruses.
‫زومح‬
‫وم ْح‬ ِ
َ ‫يَمشي و ُيز‬ : se dit de quelqu’un qui marche en tortillant les fesses.
‫زي‬
‫ي‬ّ ‫ َزيُه َز‬ : avoir l’air.
‫ي آ َخ ْر‬ ِ
ّ ‫في َز‬ : autrement.
‫قت‬
ْ ‫الو‬ َ ‫ي‬ ّ ‫علَى َز‬ : à la mode.
ْ ِ‫ك عي‬
‫يت‬ ْ َ‫ َزي‬ : tu parais fatigué.
‫ي‬ ِ
ّ ‫الز‬
َ ‫يه ْم‬ ُ ‫قَاطَ ْع ف‬ : inspirer la terreur.
‫ي‬ّ ‫الز‬
َ ‫قطَ ْع‬ : rester coi.
‫زات‬
ْ ‫ظل َْمة ِز‬ : obscurité profonde.
‫يت‬
185
Dictionnaire des locutions de l’arabe dialectal algérien

‫َزاد‬
‫ َزاد فِي‬ : avancer, monter en grade.
‫ َزا ْد علِيه‬ : en rajouter.
‫ َزا ْد لُه‬ : il lui a rajouté.
‫ ِزي ْد قُل لِي‬ : redis moi encore.
‫اله ّم‬
َ ‫اده‬ ُ ‫و َز‬ : pour comble de malheur.
‫ادة‬َ َ‫وِزي ْد بالزي‬ : d’ailleurs, de plus, qui plus est.
‫ندي‬ ِ ‫تزاي ْد َع‬ : il m’est né un fils.
ََ
‫ص‬ْ ‫ َل َزايَد َو َل نـََق‬ : justement.
‫ص‬ ِ
ْ َ‫ َعن ُده ُك ْل شي َزايَ ْد نَاق‬ : tout lui est égal, il est indifférent.
‫كل ْم َزايَ ْد‬
َ  : une digression inutile.
‫ َوَل َزايَد‬ : sans rien de plus.
‫بالزايَ ْد‬
َ  : beaucoup.
‫ادة‬َ َ‫اسه زي‬ ِ
ُ ‫في َر‬ : qui s’emporte (cheval ).
‫مزايَ ْد‬
َ ‫علَى آ َخ ْر‬ : au plus offrant et dernier enchérisseur.
‫بالمزاي َدة‬ ِ َ َ‫ن‬ : il l’a mis aux enchères.
َ ‫ادى عليه‬
‫زار‬
‫ َزيـَّْر علَى‬ : resserrer, presser.
‫ت علِ ّي‬
ْ ‫ َتزيـَّر‬ : je suis dans le besoin, on dit aussi ‫مزيـََّرة علَ َّي‬ ِ
َ ‫ َراهي‬.
‫زاز‬
‫زوايـَْز‬
َ ‫حمه‬ ُ َ‫ل‬ : il est couvert de verrues.
ِ  : enfant à la mamelle, en bas âge, encore allaité par sa mère.
‫صغ ْير ال ِز َيزة‬
186
Dictionnaire des locutions de l’arabe dialectal algérien

‫زاش‬
‫ـش‬
ّ ‫مزيَـ‬ ِ
َ ‫ َخ َلونــي‬ : ils m’ont laissé toute la journée sans rien m’apporter à
manger.

‫زيزن‬
‫مزيـَْز ْن علَى البَر ْد‬ َ  : bien protégé contre le froid.
‫زيفط‬
‫بالعصى‬َ ‫ َزي َف ْط‬ : frapper avec le bâton.
‫زاق‬
‫الفج ْر فِي‬َ ‫زي ّق علَ ّي‬ : je suis arrivé à l’aurore.
‫مزّو ْق ب‬ َ  : coloré de.
‫زام‬
‫البـَڤ َْرة َتزيَّ ْم‬ : la vache mugit.
‫زان‬
‫وحه‬ ُ ‫ َزيَ ْن ُر‬ : se faire beau.
‫ َزيَّــن الخب ـَ ْـر‬ : commenter une nouvelle, y ajouter ses propos, on dit
aussi ‫ح‬ ْ َّ‫ َش ـب‬.
 ‫كل ْم‬ َ ‫ َزيَّ ْن‬: parler convenablement.
‫ َزيَّ ْن النـَيَّة فِي‬ : avoir toute confiance en, se reposer entièrement sur.
‫ َزيَّن ِل‬ : circoncire.
‫اب‬
ْ َ‫ َزيَّ ْن الب‬ : fermer la porte.

187
‫س‬
‫ساباديرة‬
ِ ‫مضروب فِي الساب‬ : toqué, qui a un coup de marteau.
‫اد َيرة‬ََ ْ ُ
‫ساسى‬
‫اسى‬ َ َ‫اسى وق‬
َ ‫ َس‬ : il a acquis une expérience à ses dépens.
‫س علَــى‬ ْ َ‫ َســاي‬ : ménager quelque chose ou quelqu’un, on dit par
exemple ‫ـك‬ ْ ‫وحـ‬ َ ‫س علَــى ُر‬ْ َ‫ َســاي‬ménage-toi.
‫سال‬
‫سال علَى‬ : demander des nouvelles de quelqu’un.
ِ ‫يك‬
‫الخ ْير‬ ْ ِ‫ال عل‬ ْ ‫يس‬
َ  : Dieu te comble de biens, en réponse à quelqu’un
qui demande de vos nouvelles.
‫و‬ ‫الخ ْير‬ ِ ‫نسال َعلِي ُكم من‬: et vous souhaite le bonheur.
َْ َ
ِ
‫ال شي فيه‬ ِ ْ ‫نس‬
َ ‫ َما‬ : jeِ ne fais aucun cas de lui.
‫اجة‬ ِ ْ ‫نس‬
َ ‫يك َحتَّى في َح‬ ْ ‫ال عل‬ َ ‫ َما‬ : je ne te dois aucun compte.
‫ال علِيه َح ّد‬ ْ ‫يس‬ ِ
َ ‫ َما‬ : il est indépendant, on dit aussi ‫يس ْال فيه‬
َ ‫ َواح ْد َما‬.
‫ال ل‬ ْ ‫يس‬
َ  : il lui doit de l’argent.
‫اس‬ ِ  : j’ai des dettes.
ْ َ‫يسالُوني الن‬ َ
‫ك‬ ْ َ‫ل‬ ‫و‬ُ‫ل‬ ‫ا‬ ‫نس‬
َ َ ‫ َما َعندنَا‬ : nous ne te devons rien.
‫ا‬ ‫م‬
‫الس َو ْال‬ ِ
ُ ‫ين و‬ ْ ‫الد‬ : doit et avoir.
189
Dictionnaire des locutions de l’arabe dialectal algérien

‫سب‬
‫ين‬ ِ ‫س‬ : injurier, insulter.
ْ ‫ب الد‬ ْ َ
‫ب َسبَّة‬ ّْ ‫ َس‬ : se couvrir d’un prétexte, on dit aussi ‫بسبَة‬
َ ‫ب‬ْ َ‫تسب‬
َ . 
‫ب َسبَّة‬ ْ َ‫ َسب‬ : écrire un charme pour quelqu’un.
‫فِي َسبَّة‬ : à cause de.
‫علَى َسبَّة‬ : à cause de.
‫ َرانِي علَى َسبَّة‬ : je cherche un prétexte pour.
‫ َخ َّر ْج َسبَّة‬ : prétexter.
‫ َسبَة َمه ُدوفَة‬ : causalité des événements.
‫بالَ َسبَّة‬ : sans raison, sans motif.
‫ َسبّتِي َسبَّة‬ : j’ai un motif.
‫ب‬ ْ َ‫سب‬َّ ‫ َم‬ : commerçant, négociant.
‫سبَّب‬ َ َ‫ َراهُ ي‬ : il cherche des excuses, des prétextes.
‫سبط‬
‫ َسبَّ ْط ِل‬ : donner des coups.
‫ب‬ ْ ‫المرَك‬َ ‫البح ْر َسبَّ ْط‬
َ  : la mer bat le navire.
‫ َسبَّ ْط بالكالَ ْم‬ : faire des reproches.
‫سبق‬
‫بالمسبَّ ْق‬
َ  : d’avance.
‫سبك‬
‫ك كالَ ُمه‬ْ ّ‫ َسب‬ : arranger ses paroles.
‫كالسبِي َكة‬ : moulé, très bien fait.
‫وك‬
ْ ُ‫قَ ّد َم ْسب‬ : taille droite, svelte.
‫وحه‬
ُ ‫ َسبَّ ْل ُر‬ : se sacrifier pour la bonne cause.
190
Dictionnaire des locutions de l’arabe dialectal algérien

‫وره‬
ُ ‫ َسبَّ ْل أ ُُم‬ : mettre ses affaires en compromis.
‫ َسبَّ ْل لْله‬ : consacrer à Dieu.
‫يك الستـَْر‬ ْ ِ‫يسبَ ْل عل‬ : que Dieu te couvre de sa protection.
‫مسبَّ ْل‬
َ ‫صلَى‬ : s’absorber, être absorbé dans la prière.
‫سبا‬
‫سبَى الع َق ْل‬ : captiver l’attention.
‫ست‬
‫ت‬ ْ َ‫ست‬َ ‫ َجاء يـَْت‬ : il vient faire le mesquin.
‫ارسة‬
َ َ‫ست‬
ْ ‫ارسة َما َعن ُد‬
‫وش‬ َ َ‫ارسة َعن ُده ست‬
َ َ‫ست‬ : qu’il en ait ou qu’il n'en ait pas.
‫يش‬ ِ ‫يجي ستَارسة ما‬
ْ ‫يج‬ ِ ‫ستَارسة‬ : qu’il vienne ou non.
َ َ َ
‫ستر‬
‫ورة‬
َ ‫الع‬َ ‫ستـَْر‬ : couvrir sa nudité.
‫المــاء يس ـتـَْر‬
َ  : l’eau monte à la ceinture, c’est-à-dire couvre les
parties intimes.

‫يَا ستَ ْار‬ : Dieu protecteur.


‫ور‬
ْ ُ‫كالَ ْم َمست‬ : mots couverts.
‫ك‬ْ ‫وح‬ َ ‫أستـَْر ُر‬ : couvre-toi.
‫ستف‬
‫َّف الوس ْق‬
ْ ‫ َست‬ : arrimer.
‫وحه‬
ُ ‫َّف ُر‬
ْ ‫ َست‬ : se ranger, s’aligner.
‫يح‬ ِ
ْ ‫َّفه ْم مل‬
ُ ‫ َست‬ : arrange-les bien.
191
Dictionnaire des locutions de l’arabe dialectal algérien

‫سجر‬
‫وره‬
ُ ‫اج‬ ُ ‫س ْر َس‬
َّ ‫ َك‬ : il a brisé ses fers, il s’est libéré.
‫سجع‬
‫مس َّج ْع‬
َ ‫كالَ ْم‬ : prose rimée, de l’arabe littéral ‫الس َج ُع‬َ la rime.

‫سجف‬
‫ف‬
ْ ‫مس َّج‬
َ ‫اب‬
ْ َ‫ثي‬ : bordé, vêtement.
‫سجا‬
َ
‫سجا َرايُه‬
َ  : atteindre son but, venir à bout de ses desseins.
‫ َخ َدمتُه َساجيَة‬ : sa manière de servir est excellente.
‫اجي‬ ِ ‫اهو س‬
َ ُ ‫ َر‬ : il est prêt.
‫ َس ّجي لِي‬ : prépare-moi.
‫سحب‬
‫ب علَى‬ ْ ‫سح‬
َ  : tirer une traite.
‫وس‬
ْ ‫ار‬ ُ َ‫ب كالط‬
ْ ‫أنسح‬
َ  : faire le chien couchant.
‫مس ّحبَة‬
َ ‫الدنيَا‬ : temps bas, ciel chargé de nuages.
‫سحت‬
‫ت َم ْن‬
ْ ‫ َس َح‬ : enlever, chasser quelqu’un d’un endroit.
‫سحسج‬
‫س ْج فِي‬َ ‫ َس ْح‬ : charger d’imprécations, de malédictions.
‫سحق‬
‫ت‬
ْ ‫اح‬ ِ
َ َ‫الساح َقة ط‬
َ  : la foudre s’est abattue, on dit aussi ‫س ْح َقة‬.
192
Dictionnaire des locutions de l’arabe dialectal algérien

‫سحم‬
ْ ‫مس َّح ِم َمع ُك‬
‫وف‬ َ  : se dit de celui qui n’a pas d’argent.
‫سخر‬
‫ َما يَ ْس َخ ْر ِشي‬ : bon à rien.
ِ ‫يَ ْس َخ ْر‬ : se moquer de.
‫ب‬
‫ورا‬
َ ‫ َسخ َّْر َل‬ : reculer.
‫السكنَى‬
ُ ‫ َسخ َّْر‬ : quitter un domicile, déménager.
‫مساخ ِري‬
َ ‫ َر َج ْل‬ : moqueur, de l’arabe littéral ‫سخريَة‬.
‫سخط‬
‫ب‬ ِ ‫س َخ ْط‬ : frapper de.
‫ َس َّخ ْط علَى‬ : se mettre en furie contre.
‫قَ ّد الس َخ ِط‬ : beaucoup, énorme.
‫ال َسخ ْط‬ ْ ‫ َم‬ : richesse énorme.
‫ َسخطَة َم ِن َد ْار‬ : quelle immense maison.
‫الماكلَة‬ ِ
َ ‫ َم ْس ُخو ْط في‬ : goulu, vorace.
‫سخف‬
‫ف علَــى‬ ْ ‫س ـ َخ‬ : éprouver une violente envie pour quelque chose ou
quelqu’un, être avide de quelque chose.

‫سخن‬
‫سخَّن علَى‬ : chauffé sur.
‫وحه‬ُ ‫َّن ُر‬
ْ ‫ َسخ‬ : se chauffer, se préparer.
ِ ‫الي‬ : il fait chaud aujourd’hui.
‫وم الس َخانَة‬ ُ
ْ ‫الح‬
‫ال س ُخو ْن‬ َ  : il fait chaud.
193
Dictionnaire des locutions de l’arabe dialectal algérien

‫سخا‬
ِ ‫س َخ‬ : il n’a pas daigné parler, en arabe littéral
‫اشي يَت َكلّ ِم‬
‫اجلود‬
ُ : ُ‫السخاء‬ َ
‫يتشي بِه‬ ِ ‫شخ‬ِ ‫ما‬ : je n’ai pas consenti à l’abandonner.
َ
‫سد‬
‫اخره‬
ُ َ‫ َس ّد من‬ : se boucher le nez.
َ ‫ َس ّْد‬ : barricader les rues.
‫الزن ْق‬
‫ َس ْد علَى‬ : enfermer.
‫يمة الس َدا ْد‬ ِ
َ ‫ق‬ : évaluation juste.
‫سدا‬
‫ال َدعـ َـوة َمسـ ِـدية مــن َعن ـ ْد‬ : le coup a été monté par, est du fait de, en
arabe littéral ‫ـوم قيــل ســدَّىبينهم‬ ٍ ‫إذا نســج إنســا ٌن كالم ـاً أَو أَم ـراً بــن قـ‬.
َ ََ
‫سر‬
‫الس ّر‬ ِ
َ ‫ َدا َخ ْل في‬ : voir ‫داخل‬ َ
 ‫بس ُره‬َ ‫ َدا َخ ْل‬: être dans les confidences de, on dit aussi ‫بسُره‬ َ ْ‫ َعا َل‬.
‫أعطَى َسر‬ : faire une confidence.
‫يل‬ ِ
ْ ‫ َس ّر الل‬ : mot d’ordre, mot de passe.
‫بالس ّر‬
َ  : en confidence.
‫صافِي‬ َ ‫ َس ْر‬ : qui a des charmes séduisant, en arabe littéral
‫األَسار ُير اخل ّدان والوجنتان وحماسن الوجه‬
‫الس ّر‬
َ ‫دها‬ َ ِ‫مرا َعن‬َ  : elle est séduisante.
‫ار‬
ّ ‫ َراه َس‬ : il va bien, de l’arabe ‫ ُسُر ْور‬la joie.

194
Dictionnaire des locutions de l’arabe dialectal algérien

‫سرب‬
‫سرب ل‬ْ  : faire appeler, envoyer chercher quelqu’un.
 ‫مع‬
َ ‫سرب‬ِ : descendre par le moyen de, on dit aussi ‫أنسرب‬.
‫ ُرحنَا ُلهم َسربَة‬ : nous y sommes allés en troupe.
‫للسما‬ ِ
َ ‫رب يَدي ْه‬ ْ ‫ َس‬ : lever les mains au ciel.
‫الماكلَة‬
َ ‫ َس ْربَا‬ : servir à manger.
‫سرج‬
‫وم‬
ْ ُ‫ َس ْرج َمقي‬ : harnachement complet de cheval.
ّ ‫ـرج َو إال ؟‬ ِ ْ ‫كِــر‬: es-tu en selle ou derrière ? Cette expression
ْ ‫اك فــي َسـ‬ َ
est posée à une personne pour savoir si elle a réussi ou pas, si c’est
oui, la réponse est ‫ َرِان ِف َســر ْج‬  je suis sur selle, si c’est non, la
réponse est alors ‫ رِان وراه‬je suis derrière, j’ai perdu.
َ َ
‫رج‬
ْ ‫يت َس‬ ْ ‫ ِج‬ : je suis à cheval.
‫بس ْر ُجه‬
َ ‫ َجاء‬ : il est venu seul à cheval.
‫ ِس َير ْج الصبَاط‬ : cirer ses chaussures, du français cirage.
‫سرح‬
‫الطر ْق‬
ُ ‫ َس ّرح‬ : rétablir les communications.
‫العس َك ْر‬
َ ‫ َس َّرح‬ : désarmer.
‫وحه‬ُ ‫ َس َّر ْح ُر‬ : se dispenser d’un travail ou d’une tâche.
‫ـوس‬
ْ ‫الم ْحبُـ‬
َ ‫ َسـ َّـر ْح‬ : libère le détenu, libère-moi, lâche l’affaire, laisse
tomber, donne libre cours à.
‫مس َّر ْح‬
َ ‫لسانُه‬
َ  : il articule bien.
‫سرخ‬
‫الوجوه‬
ُ ‫ َس َّرخ‬ : il a tiré, ‫ سرخ‬est une altération de l’arabe ‫صَر َخ‬
َ crier fort.

195
Dictionnaire des locutions de l’arabe dialectal algérien

‫سرد‬
‫سرو ْد‬
ُ ‫ َجابُو َم‬ : il l'a etendu sur le carreau.
‫سردك‬
َ  ‫ـرد ْك‬
‫فل ْن‬ َ ‫تسـ‬
َ : en parlant d’une personne qui prend une attitude
menaçante.

‫سرس‬
ْ ‫ض ْر َس ِر‬
‫يس‬ َ ‫أ ْخ‬ : vert pas mûr, en parlant d’un fruit.
‫سرسب‬
‫مع‬
َ ‫ب‬ ْ ‫تس ْر َس‬
َ  : descendre par le moyen de.
‫ب‬ْ ‫رس‬
َ ‫تس‬َ ُ‫ َراه‬ : il s’est échappé.
‫سرط‬
‫سرط َْها‬
َ ‫ َع َاود‬ : il a avalé ses propos.
‫ ِغ ْير يَ ْس َر ْط‬ : c’est un glouton.
‫سرطوط‬
ْ ِ‫ضارب‬
‫ين َس ْرطُو ْط‬ َ  : formant une longue file.
‫سرع‬
‫ع‬
ْ ‫ َش ّد السر‬ : serrer la bride.
‫ع‬
ْ ‫السر‬ َ ‫ف‬ ْ ‫ر َخ‬ : rendre la bride.
‫ع‬
ْ ‫السر‬ َ ‫ َش ّدلُه‬ : tenir quelqu’un en bride, de court.
‫ع ِبعي ْد‬
ْ ‫يسر‬
َ  : il porte loin en parlant d’un fusil.
‫سرفڤ‬
 ‫سرفَڤ علَى‬: fouetter les bêtes.
196
Dictionnaire des locutions de l’arabe dialectal algérien

‫سرق‬
‫بالس ْرقَة‬
َ  : en cachette, furtivement à la dérobée.
‫سرا‬
‫سرا‬
َ ‫سرا‬ َ ‫مع‬ َ  : en suivant les crêtes.
‫شــة فِــي السـ َـرا‬
َ ‫الح ْن‬ : le serpent sur la crête ; cette expression signifie
sauve qui peut, voilà la police.
‫سرا‬
َ ‫سرا‬ َ ‫ ُخ ْذ‬ : suis les hauteurs.
‫اك‬
ْ ‫سر‬ ِ
َ ‫اش َما في‬ ْ ‫ َك‬ : y a-t-il quelque chose à tirer de ta générosité ?
‫سروال‬
‫سـ ْـرَوالُه ِنقــي‬ : il ne commet pas d'adultère. Le pantalon étant le
vêtement qui cache les organes sexuels.
‫سرى‬
َ
‫سرى علِ َيها‬َ  : il l’a violée.
‫فلنَة‬ َ ‫سرى علَى‬ َ  : il a violé une femme endormie.
‫لب‬ ِ
ْ َ‫سرى في ق‬ َ  : s’infiltrer.
‫اللحـ ْـم‬
َ ‫ات مـ َـع‬
ْ ‫سـ َـر‬ : n’endommager que les chairs, contourner l’os en
parlant d’une blessure.
‫ت َسا ِري‬
ْ َ‫ب‬ : j’ai marché toute la nuit.
‫سطر‬
‫العصا‬ ِ
َ ‫ َساطَ ْر فيه‬ : rouer de coup.
‫السطَ ْر‬ ِ
ّ ‫ َعندي‬ : j’ai des douleurs.
‫سطل‬
ْ ُ‫اك َم ْسط‬
‫ول‬ ْ ‫ َر‬ : as-tu perdu la tête ?
‫سطَا‬ 
‫الصنـَْعة‬
َ ‫سطَا في‬ : il est passé maître dans un métier, ‫ سطَا‬mot turque
signifiant maître.

197
Dictionnaire des locutions de l’arabe dialectal algérien

‫سعد‬
‫ال‬ْ ‫الح‬ ِ َ ‫إ َذا س‬ : si le temps me le permet.
َ ‫اعدني‬ َ
‫ َسع ْد السعُو ْد‬ : destinée heureuse.
‫وس‬
ْ ‫ َسع ْد َم ْك ُح‬ : destinée malheureuse.
‫ َسع ْد َس ِعي ْد‬ : avoir de la chance.
‫ب َسع َد ْك‬ ْ َ‫أطل‬ : cours ta chance.
‫عدي‬ ِ ‫يا س‬ : quel bonheur.
َ َ
‫عدي لُو َكا ْن‬ ِ ‫يا س‬ : heureux si.
َ َ
‫يَا َسع ْد َمن‬ : heureux qui.
‫أعطَــى َسـ ْـع ُده‬ : il a été assez heureux, chanceux pour, s’il est assez
heureux, chanceux pour.
‫ َسع ُده أعطَى‬ : par bonheur pour lui.
‫ إ َذا أعطَاك َسع َد ْك‬: parfois prononcé sans ‫إ َذا‬, si tu-es assez heureux,
chanceux pour.
‫بسع ُده‬
َ  : il est heureux.
‫تس ّو ْد َسع ُده‬
َ  : son étoile a pâli, il n’a plus de bonheur dans cette vie.
‫سعر‬
‫الرحبَة‬
َ ‫عر‬ْ ‫ َس‬ : le cours, le courant du marché.
‫سعسق‬
‫يڤ‬
ْ ‫عس‬ِ ‫تس‬ : aller à l’aventure, courir sans but.
َ
‫سعف‬
ْ ِ‫يس ْعفن‬
‫يش‬ َ ‫لساني َما‬
ِ  : ma langue ne rend pas ma pensée.
َ
‫فش‬
ْ ‫يس َّع‬ َ ‫ َما‬ : il ne donne aucun répit, aucune excuse.
‫بالمسا ْع َفة‬
َ  : doucement, avec délicatesse.
198
Dictionnaire des locutions de l’arabe dialectal algérien

‫سعل‬
‫الس ّعلَة العُ َوايَة‬
َ ‫ َعن ُده‬ : il a la coqueluche.
‫سعلڤ‬
‫الطر ْق‬ ِ ْ َ‫يتسعل‬ : vagabonder dans les rues, de l’arabe littéral ‫وك‬
ُ ‫ڤ في‬ َ ْ ُ‫صعل‬
ُ.
‫سعى‬
‫ َعن ـ َد ْك ِشــي سـ َـعايَة‬ : as-tu des troupeaux, en arabe littéral ‫ـعي‬ ُ ‫السـ‬
َ
‫ـب‬
ُ َْ ‫ـ‬ ‫س‬ ‫ك‬ ‫ال‬ ce que l’on possède comme biens.
‫بالسعايَة‬
َ ‫يس َر ْح‬ ْ  : paître les troupeaux.
‫سفد‬
‫ َس ّفد البَر ْد‬ : être raide de froid.
‫سفر‬
‫هوة َس ْف ِري‬
َ َ‫ق‬ : café un peu léger.
‫سفك‬
‫اك ال ّدم‬
ْ ‫س َف‬ : sanguinaire.
‫سفل‬
‫يلها‬ ِ ِ َ‫قل‬ : mettre sens dessus dessous.
َ ‫يلها علَى َعق‬ َ ‫ب َسف‬ْ
‫سفنج‬
‫نج‬
ْ ‫طَالَ ْع كالس َف‬ : boursouflé.
‫سفه‬
‫ح َك ْم علِيه بالسفه‬ : interdire.
‫سفا‬
‫س َفى بالبَر ْد‬ : mourir de froid.
199
Dictionnaire des locutions de l’arabe dialectal algérien

‫سڤد‬
ِ
ْ ‫مس َّڤ ْد مل‬
‫يح‬ َ  : bien arrangé.
‫ك‬ َ ‫ َس َّڤ ْد ُر‬ : arrange-toi.
ْ ‫وح‬
‫سقسى‬
‫يت علِي ْه‬ ْ ‫ َس ْق ِس‬ : j’ai demandé après lui, de ses nouvelles.
ِ ‫يك‬
‫الخ ْير‬ ْ ِ‫ َس ْق ِسي عل‬ : que Dieu te comble de sa bonté.
‫سقط‬
‫اف‬ْ ‫ َس ّقط االعر‬ : se dégarnir de ses branches.
‫يش‬ْ ‫ َس ّق ْط ال ِر‬ : muer en parlant d’un oiseau surtout.
‫ش‬ ْ ‫أش َس َّق ْط ال َك ْب‬ْ  : qu’est-ce qu’il a produit ce mouton ?
َ ‫ َس َّق ْط‬ : injurier, on dit ‫كل ْم َساقَ ْط‬
‫الكل ْم‬ َ   paroles injurieuses.
‫نك‬ْ ‫فر‬ َ ‫نك بَع ْد‬ ْ ‫فر‬َ ‫يس َّق ْط علَى‬
َ  : il me donne un franc après l’autre.
‫تس َّقط ِشي علِ َّي‬ َ ‫ َما‬ : ne me paye pas par acomptes.
‫جهه‬ُ ‫تس ّق ْط َو‬ َ  : son visage se renverse, pâlit.
‫ َساقَ ْط َم ْن َرجلُه‬ : boiteux.
‫ ِعينُه َساقْطَة‬ : borne.
‫المساقطَة‬َ ‫دفع‬ ْ  : payer par acomptes.
‫سقع‬
‫س ّق ْع َم ْن يَ ُده‬ : les mains deviennent calleuses.
‫أنس َقع‬ : s’abrutir.
‫سقل‬
‫ت‬ ْ َ‫ـوس س ـ ْقل‬
ْ ‫ال َك ْرُمـ‬ : les figues se sont maintenues, elles ne sont pas
tombées par suite de sécheresse.

‫يب الس ُقلِ ّي‬


ْ ِ‫طب‬ : charlatan.
‫رمى س َقالَة و َس ْن َج ْق‬
َ  : faire feu des deux bords.
200
Dictionnaire des locutions de l’arabe dialectal algérien

‫سقم‬
‫ َس َّڤ ْم عيُوبُه‬ : corriger ses défauts.
‫ّم لُه‬
ْ ‫ َسڤ‬: reprendre quelqu'un qui se trompe.

‫مس َّڤ ْم‬


َ ‫خ َد ْم‬ : bien se conduire.
‫مس َّڤ ْم‬ ِ
َ ‫ ُك ْل شي‬ : tout est bien, prêt.
‫مس َّڤ َمة‬
َ ‫ابها لُه‬
َ ‫ َج‬ : en plein dans le mille.
‫سقى‬
‫هوة‬
َ ‫س َقى ال َق‬ : verser le café.
‫ور‬
ْ ُ‫س َقى الفط‬ : servir le déjeuner.
‫اج‬
ْ ‫الج‬
َ ‫ع‬ ْ ‫قوة تَا‬
َ ‫ َس‬ : bouillon de poule.
ِ  : égoûts.
َ ‫سواقي ال ِه‬
‫يسى‬ َ
ِ
‫السواقي‬
َ ‫ب‬ ْ ‫ض َار‬
َ ‫ال َد ّم‬ : le sang coule à flots.
‫سك‬
‫ص َس َّكة‬
ّ َ‫ َماشيَة ن‬ : se dit d’une demi-charrue qu’on appelle aussi ‫َجاب َذة‬
‫ َس َكة فَاس َدة‬ : fausse monnaie.
‫ َس َّكة علَى يَ ِدي ْه و َرجلِيه‬ : c’est un vieux renard.
‫س َكانُوط‬ : individu qui nous dérange.
‫سكت‬
‫س َكت علَى‬ : taire, ne pas dire.
‫ َجابُونِي َساكت‬ : ils ne m’ont pas donné un moment de répit.
‫ات‬
ْ ‫بالس َك‬ : à petit bruit.
201
Dictionnaire des locutions de l’arabe dialectal algérien

‫ت‬ْ ‫ات َسا َك‬


ْ ‫ َم‬ : il est tombé raide mort.
‫باساكتَة‬
َ  : tout bas.
‫ َر َج ْل َس ُكوتِي‬ : silencieux, taciturne, on dit aussi ‫ َسا ُك ِوت‬.
‫سكج‬
َ ‫ َسـ َّـكجنِي‬ : rendre muet par un argument irrésistible ou par une
‫كل ُمه‬
violente sortie.
‫الحرْز‬
َ ‫سكج‬ ْ  : engainer une amulette.
‫سكر‬
‫ض ْر َســة‬
َ ‫ت علَـ َّـي ال‬
ْ ‫س ـ ْك َر‬ : ma douleur de dent s’est calmée, en arabe
littéral
‫سكنت بعد اهلُبوب‬ : ً‫ ُس ُكورا‬ ‫تَ ْس ُكُر‬ ‫يح‬ ِ
ُ ‫الر‬ ‫َس َكَرت‬
‫فل ْن يس َك ْر لُه‬ َ ‫ ِغ ْير‬ : il n’écoute qu’un tel.
‫رشي‬ ِ ‫ما يس َك‬ : il ne tient compte de personne.
َْ َ
‫مس ّك َرة‬
َ ‫اب‬ ْ َ‫الب‬ : la porte est verrouillée, fermée.
َ ‫ َس َّك ْر‬ : action de glacer les gâteaux.
‫الحل َْوة‬
‫سكرش‬
‫ش‬ ْ ‫كر‬َ ‫مس‬َ ‫اهو‬ ُ ‫ َر‬ : il est abasourdi.
‫سكن‬
‫ َما يَنس َك ْن ِشي‬ : inhabitable.
‫رب الس َكا َك ْن‬ْ ‫ض‬ ُ َ‫بِين‬ : ils en sont à couteaux tirés.
َ ‫اته ْم‬
‫فل ْن َم ْس ُكو ْن‬َ  : possédé par le démon.
‫سل‬
‫ذرة‬َ ‫باله‬
َ ‫ َس ّل‬ : entortiller.
‫الكل ْم‬
َ ُ‫ َسلّينَا َمنه‬ : nous lui avons arraché des aveux.
202
Dictionnaire des locutions de l’arabe dialectal algérien

‫سلب‬
‫وب‬
ْ ُ‫ َر َج ْل َم ْسل‬ : amoureux fou, se dit également d’un aliéné.
‫سلت‬
‫وت فِي التبَ ْن‬
ْ ُ‫مسل‬ ْ  : pauvre hère.
‫سلح‬
‫السل ْح‬
َ ‫رفَ ْد‬ : prendre les armes.
ُ ‫ َسلَّ ْح ُر‬ : il s’est armé.
‫وحه‬
‫سلسل‬
‫تسلْسلُوا‬
َ ‫ َما تنَاسلُوا و‬ : aussi longtemps qu’ils auront des descendants.
‫سلط‬

ِ
َ ‫يسلَّ ْط علي ُك ْم‬
‫اله ّم‬ َ ‫اهلل‬ : que dieu vous condamne au chagrin.
‫تسلَّ ْط علَى‬ َ  : il me traite avec dureté, il agit en maître absolu.
‫تس ـلَّ ْط علِيــه البـ َـا‬
َ  : il est accablé par le malheur, on dit aussi ‫تس ـلَّ ْط‬
‫الزمــا ْن‬ ِ
َ ‫عليــه‬.
‫متسلَ ْط علِ ّي‬
َ ‫كس‬ ْ ‫الع‬ َ  : je n’ai pas de chance.
‫سلطَة‬ َ ‫ َر َج ْل‬ : homme importun.
‫سلطن‬
‫تسلَّط علَى‬َ  : agir en petit-maître.
‫تسلطَ ْن ِشي علَ ّى‬ َ ‫ َما‬ : ne me parle pas sur ce ton.
‫ط ِري ْق سلطَانِيَة‬ : grand chemin.
‫بالسلطَا ْن‬
ُ ‫ َرا ْه‬ : il a la variole.
203
Dictionnaire des locutions de l’arabe dialectal algérien

‫سلع‬
‫ َسل َْعة َشابَة‬ : une bonne marchandise.
‫سلف‬
‫بس ْل َفة‬
َ ‫ردَّة‬ : un prêté pour un rendu.
‫سلك‬
‫كشي‬ ِ َ‫ما تَسل‬ : impraticable, inextricable.
ْ َ
‫ك‬ ْ َ‫تَسل‬ : vous serez payé.
‫اسه‬ُ ‫ك َر‬ْ َّ‫ َسل‬ : se tirer d’affaire.
‫وحه‬ُ ‫ك ُر‬ ْ َّ‫ َسل‬ : se tirer d’affaire.
‫ع‬
ْ ‫الذرا‬
َ ‫كها‬ َ َ‫يسل‬َ  : ça se décidera par la force.
‫ َسلَّك َم ْن‬ : sauver de, tirer d’affaire, payer.
‫ َسلَكنِي َمنُه‬ : faites-moi payer.
‫اب السالَ ْك‬ ْ َ‫ب‬ : moyen de se tirer d’affaire.
‫سلم‬
‫وحه‬ُ ‫ َسلَّ ْم ُر‬ : il s’est rendu.
‫ َسلَّ ْم فِي ُمل ُكه‬ : renoncer à une priorité, se désapproprier.
‫ َسلَمنِي علَى‬ : adresse mes compliments.
‫ َسلّ ْم علَى‬ : adresser les compliments à.
ِ ‫س ـلَّمنِي علِيــه شــوا ِري و‬ : adresse-lui mes compliments,
‫عديلَــة‬ َ َ
ِ
ironiquement ; la ‫ عديلَة‬c’est le nom qu’on donne à la demie charge
qu’on place sur un côté du ‫( شــوا ِري‬bât) pour assurer l’équilibre.
َ
‫يك‬ْ ِ‫مسلَّ ْم عل‬َ ‫اهو‬ ُ ‫ َر‬ : il te passe le bonjour.
‫ ُروح بالسالَ َمة‬ : va en paix.
204
Dictionnaire des locutions de l’arabe dialectal algérien

‫علَى السالَ َمة‬ : au revoir.


‫ـك‬
ْ ‫اسـ‬َ ‫س ـاَ َمة َر‬ : que ta tête soit sauve, se dit à celui qui a perdu un
parent, et qu’on rencontre quelque temps après l’événement.

‫سم‬
‫وحه‬ُ ‫ َس ّم ُر‬ : s’empoisonner.
‫الس ّم‬
َ ‫بَر ْد‬ : froid âpre, glacial.
 ‫كالس ّم‬
َ : glacial.
‫وم‬
ْ ‫ات َم ْس ُم‬ْ ‫ َم‬ : mourir empoisonnée.
‫وم‬
ْ ‫ َر َج ْل َم ْس ُم‬ : mauvais.
‫ومة‬َ ‫يَ ُده َم ْس ُم‬ : il a un dangereux coup de poing.
‫سمت‬
‫مت‬
ْ ‫علَى َس‬ : au haut, au-dessous de.
‫سمح‬
‫فسي‬ ِ َ‫ت ِشي ن‬ ْ ‫مح‬َ ‫اس‬
َ ‫ َم‬ : je répugne.
‫أسم ْح لُه‬
َ  : pardonne-lui.
‫حت فِي‬ ْ ‫سم‬َ  : abandonner, faire cession.
‫يح‬ ِ
ْ ‫لب سم‬ ْ ‫ب َق‬ : de bon cœur.
‫سمر‬
‫سم ّر ب َد َعوتُه‬
َ  : voir ‫دعوة‬.
‫ـار فِــي ف ـاَ ْن‬
ْ ‫النهـ‬
َ ‫ َسـ َّـمر‬ : recevoir une paie journalière d’un tel, que
celui-ci gagne ou non.

‫وق‬
ْ ُ‫مس َّمر ف‬
َ  : cloué sur.
205
Dictionnaire des locutions de l’arabe dialectal algérien

‫سم ْار‬
َ ‫ب لُه َم‬ ْ ‫ضر‬
َ  : jouer un mauvais tour.
‫ـت لُه َمسـ َـم ْار‬
ْ ‫فلَسـ‬ : je lui ai rivé son clou, clouer le bec.
‫ـت َمسـ َـم ْار‬
ْ ‫ضربـ‬
َ  : se dit d’un silo où l’eau a pénétré par un petit trou,
ce qui n’a gâté qu’une certaine partie de blé de haut en bas.

‫سمش‬
‫ش‬ ْ ‫س َّم‬َ َ‫اهو ي‬ ُ ‫ َر‬ : il prend un bain de soleil, il ne fait rien.
‫سمط‬
‫ َعب ْد َس َام ْط‬ : ennuyeux.
‫ َماكلَة َسامطَة‬ : un plat sans saveur, en arabe littéral
‫طعمه‬ ِ
ُ ‫يتغي‬ َّ ‫ذهب عنه حالوةُ احلليب ومل‬ َ ‫اللنب إذا‬
ُ :‫ط‬ ُ ‫السام‬
‫بس َام ْط‬
َ ‫ َجاء‬ : choquer, déplaire.
‫ َجاء َس َامط‬ : faire mauvais effet à la vue.
‫الس َما ْط ال ُفوڤَانِي‬ ّ  : le côté est d’un douar.
‫الس َما ْط التَحتَانِي‬ ّ  : le côté ouest.
‫سمع‬
‫سم ْع الكالَ ْم‬ َ  : écouter les conseils.
 ‫اف‬ ْ ‫سم ْع َبز‬ َ َ‫ ي‬: prêter l’oreille.
‫سم ْع علَى‬ َّ  : parler à quelqu’un en visant un tiers.
‫سما‬
‫اك اهلل‬ ْ ‫سم‬ ِ
َ ‫كي‬ : comment t'appeles-tu ?
‫وحه‬ ُ ‫ َس َّمى ُر‬ : se décliner, dire son nom.
‫يت َمنُه‬ْ ‫ َس ِم‬ : il m’a fait impatienter au point de me faire perdre patience.
‫سماه ِل‬ َّ  : attribuer.
206
Dictionnaire des locutions de l’arabe dialectal algérien

‫االرض‬
ْ ‫ـاح السـ َـما َعلــى‬
ْ ‫طَـ‬ : le ciel est tombé sur la terre, se dit d’une
forte pluie ou d’un brouillard intense.
‫السما علَى االرض‬ َ ‫طَيَّ ْح‬ : faire un train d’enfer.
‫السميَة‬
ْ ‫علَى‬ : à l’horizon.
‫مهــا فِــي السـ َـما‬
َ ‫ يـَْف َه‬ : personne très intelligente qui saisit les choses
très rapidement, comprend vite.

‫بأسم فالَ ْن‬


ْ  : à l’adresse d’un tel.
‫ك‬ ْ ‫أسم‬
َ ‫يَا‬ : eh ! Chose, eh ! Vous.
‫أيَا بسم اهلل‬ : si le cœur t'en dit, se dit à quelqu’un qui arrive pendant
qu’on mange.

‫الوسمه‬
ُ ‫ه َذا‬ : ce je ne sais quoi.
‫مساميه‬ ِ
َ ‫ َراني‬ : je suis à côté de lui.
‫سنجق‬
ْ ‫نجق ال ِر‬
‫يح‬ َ ‫ َس‬ : girouette.
‫اج ْق‬
َ َ‫ب السن‬ ْ ‫ َلع‬ : jouer à la drogue.
‫مس ْن َج ْق‬ ِ
َ ‫حي ْط‬ : un mur barbouillé.
‫سندر‬
‫اد ْر‬
َ َ‫ َعن ـ ُده الســن‬ : on dit aussi ‫ـند ْر‬
َ ‫مسـ‬
َ en parlant d’une personne qui a
les dents du devant sortantes .

‫سنس‬
‫س فالَ ْن‬
ْ َ‫ َسان‬ : être poli, affable à l’égard de.
‫َّس فالَ ْن‬
ْ ‫ َسن‬ : consoler.
‫سنسل‬
ْ ‫س‬
‫ول‬ ُ ‫الس ْن‬
َ ‫س ْر َم ْن‬
َّ ‫ت َك‬ : s’échiner.
207
Dictionnaire des locutions de l’arabe dialectal algérien

‫سنطح‬
‫مس ْنطَ ْح‬
َ ‫اسه‬
ُ ‫ َر‬ : il a le front bombé.
‫سنطرج‬
‫ب َسنطَرج‬ ْ ‫ضر‬
َ  : se ranger en file, s’aligner, faire la chaîne, se ranger.
‫سنة‬
‫أستـَنَّى‬
ْ  : attends.
‫سهل‬
‫نس َّهلُو‬
َ ‫أيَا‬ : partons pour.
َ ‫ َربِي‬ : que Dieu vous rende la route facile, se dit à quelqu’un qui part.
‫يس َّه ْل‬
‫ َس ْاهلَة َماهلَة‬ : très facile.
‫سها‬
َ  
‫ال‬ َ ‫سها بِه‬
ْ ‫الح‬ َ  : avoir des distractions.
‫سها َم ْن بَالِي‬َ  : cela m’a échappé.
‫هو‬ ِ
ْ ‫ص ْار َمني َس‬ َ  : j’ai eu une distraction.
‫سهوك‬
‫ـهو ْك علَــى‬ َ ‫ َسـ‬ : faire attendre quelqu’un, ‫تسـ ْـه َو ْك‬
َ se comporter
avec lenteur.

‫ساء‬
‫السيَة‬ِ ‫ف‬ ْ َ‫خل‬ : se venger, rendre le mal qu’on nous a fait.
‫َساج‬
‫يسـ َّـو ْج‬ ِ
َ ‫غيـ ْـر‬ : il ne fait que flâner, en arabe littéral ‫ـب‬
َ ‫ـوجا َذ َهـ‬
َ ‫ـاج َسـ‬
َ ‫َسـ‬
‫ـرا ُرَويـ َـدا‬
َ ‫ َسـ َـار َسـ‬،‫ َو َجــاء‬.
208
Dictionnaire des locutions de l’arabe dialectal algérien

‫سوجر‬
‫وج ْر‬
َ ‫مس‬ َ  : bâillonnée, tenir en bride.
‫َساد‬
‫السع ْد‬َ ‫ك‬ ْ َ‫س َّود ل‬
َ َ‫ي‬ : que Dieu noircisse ta chance.
‫تس َّو ْد َسع ُده‬
َ  : son étoile a pâli.
‫يس َّو ْد َسع ُده‬
َ  : s’aigrir, se rembrunir.
‫ َسـ َّـود َخاطَـ ْـره‬ : il broie du noir, être de très mauvaise humeur, on dit
aussi ‫ن‬ ْ ‫تسـ ْـوَد‬
َ .
‫تسيَّ ْد علَى‬ َ  : devenir seigneur.
‫يك‬ْ ِ‫الس َوا ْد عل‬ َ  : puisse la mauvaise chance te poursuivre.
‫فال ْن َعن ُده ِسي ُده‬ : il a son diable, on dit aussi ‫اده‬ ُ َ‫ َج َاوه سي‬.
‫ال‬ْ ‫الرج‬ ِ
َ ‫سي ْد‬ : le premier des hommes.
‫سور‬
‫اهم‬
ْ ‫در‬ َ ‫ َس َّور‬ : gagner de l’argent, acquérir de l’argent.
‫سورتي‬
‫السورتِي‬
ُ ‫اعطَتنَا‬ : la chance a été pour nous.
ْ ‫ ُسورتِي َد َار‬ : la chance a tourné contre nous.
‫ت علِينَا‬
‫ساس‬
‫اسها‬
َ ‫اسها َلر‬
َ ‫فها َمن َس‬ َ ‫عر‬
َ  : connaître une chose à fond.
‫وسة‬
َ ‫كالس‬
ُّ ‫يَد ُخل‬ : insinuant.
‫اسة‬
َ َ‫بالسي‬ : doucement.
‫س علَى‬ ْ َ‫ َساي‬ : doucement.
209
Dictionnaire des locutions de l’arabe dialectal algérien

‫ُسوسطَة‬
‫الدنيَا ُسوسطَة‬ : paix calme.
‫ساط‬
‫يس َو ْط‬ ِ
َ ‫غير‬ : il ne fait que blaguer.
‫ساع‬
‫ش َّدة‬
َ ‫اعة ال‬ َ ‫ َس‬ : les temps durs, à l’heure de l’adversité.
ِ ‫اعة‬
‫الخ ْير‬ َ ‫ َس‬ : dans un moment heureux.
‫اعة‬َ ‫الس‬ ِ  : alors, là-dessus.
َ ‫يك‬ ْ ‫هذ‬
‫اعة‬َ ‫اعة َس‬ َ ‫ َس‬ : quelques fois, de temps à autre.
‫اعة‬َ ‫اعة بَع ْد َس‬ َ ‫ َس‬ : de temps en temps, d’heure en heure.
‫اعة‬َ ‫لس‬
َ ‫اعة‬ َ ‫ َم ْن َس‬ : par intervalles.
‫اعة‬َ ‫ ُك ّل َس‬ : à chaque instant, sans cesse, on dit aussi ‫اعة‬ َ ‫ِف ُك ِل َس‬.
‫اعة‬َ ‫ َعلَى ُك ْل َس‬ : souvent.
‫ـاعة‬
َ ‫السـ‬ ِ
َ ‫فــي‬ : aussitôt, sur-le-champ, sur le coup, on prononce
également ‫ـع‬ ْ ‫فيِ َسـ‬.
‫ع‬
ْ ‫السا‬
َ  : d’abord.
‫خر ْج َم ْن َساعتُه‬ َ  : il est sorti à l’instant.
‫اعة َكاملَة‬ َ ‫ َس‬ : une bonne heure.
‫ت َساعتُه‬ ْ ‫ َوق َف‬ : son heure est venue.
ْ ‫الح‬
‫ال‬ َ ‫ َساعُه‬ : avoir le temps.
‫ساق‬
‫ڤ‬
ْ ‫س ّو‬ َ ‫اح يـَْت‬
ْ ‫ َر‬ : il est allé faire le marché.
ْ ِ‫ه َذا الكالَ ْم َسايَڤ ل‬ : ces paroles s’adressent à toi.
‫يك‬
‫وڤ‬
ْ ‫يس‬ ُ ‫ف‬ ْ ‫يـَْع َر‬ : il conduit bien.
210
Dictionnaire des locutions de l’arabe dialectal algérien

‫َسام‬
‫الرحبَة‬
َ ‫ومة‬َ ‫ ُس‬ : le cours, le courant du marché.
‫قت‬
ْ ‫الو‬
َ ‫وم‬
ْ ‫ ُس‬ : le cours du jour.
‫سوى‬
‫سوى‬
َ َ‫اش ي‬ : que vaut-il ?
‫ َما يَ ْس َوى ِشي‬ : il ne vaut rien.
‫سوا‬
َ ‫سوا‬
َ  : juste juste.
‫ساب‬
‫ َسيَّب ِل‬ : dépêcher, envoyer quelqu’un.
‫يك‬ْ ِ‫ب عل‬ْ َّ‫ َسي‬ : débarrasse-toi de, en arabe litteral ُ‫الشيء تـََرَكه‬
َ ‫ب‬ َ َ‫ َسي‬.
‫عوة َسايبَة‬
َ ‫ال َد‬ : les choses sont à l’abandon.
‫ َسايبَة لَك‬ : tu crois que c’est pour toi, que c’est à ta disposition.
‫ب َمالُه فِي َرزقِي‬ ْ َّ‫مسي‬
َ  : il a lâché son troupeau dans mon champ.
‫سيبن‬
‫تسيبَ ْن‬
َ ‫صبـْعُه‬ : il lui est venu des engelures aux doigts.

‫ساح‬
 ‫األرض‬
ْ ‫اح فِي‬
ْ ‫ َس‬: déversé par terre en parlant d’un liquide.

‫ساخ‬
‫األرض‬ ‫هم‬ ِ ْ ‫ َسا َخ‬ : la terre s’est éboulée sous leurs pieds.
ْ ْ ‫تب‬
‫سار‬
‫ َس ْار ِل‬ : porter ses pas vers.
211
Dictionnaire des locutions de l’arabe dialectal algérien

‫مع‬
َ ‫ َس ْار‬ : côtoyer, suivre, aller le long de.
‫ســد لُــه ِســيرتُه‬
َّ َ‫ف‬ : détraquer un cheval, il l’a corrompu, il l’a écarté du
droit chemin.
‫مسيَّر الخبـَْر‬ َ  : celui qui répand la nouvelle.
‫ َدايـَْر َسايـَْر‬ : autour, on dit aussi ‫ َسايـَْر َدايـَْر‬.
‫ب ِشي‬ ِ
ْ ‫سيرتُه َما تـَْع َج‬ : il a une mauvaise conduite, réputation.
‫َساف‬
‫ف علَى‬ ْ َ‫ َسي‬ : forcer quelqu’un, contraindre.
‫يف‬
ْ ‫الس‬ ِ ‫أعطَى فِيهم‬ : sabrer, passer au fil.
ُْ
ْ ‫ َدار علِيه الس‬ : forcer, user de force ouverte.
‫يف‬ ِ
‫يف‬
ْ ‫بالس‬ ِ  : par force.
‫َسال‬
‫بالعر ْق‬
َ ‫ال‬ ْ ‫ َس‬ : être trempé de sueur.
‫يل‬ ِ ِ
ْ ‫ني ُفه يس‬ : son nez coule, il a pris froid.
َّ ‫ال‬
‫بالد ْم‬ ْ ‫ َس‬ : il a saigné .
‫يل‬ ِ
ْ ‫بَايتَة تس‬ : il a plu toute la nuit.
‫معاه‬َ ‫ب‬ ِ ‫بسيَالتُه يَشر‬ : qui boit dans son blanc.
َ
‫علِ َيها َس ْول‬ : attirante en parlant d’une maison.
ِ ‫ضربه‬
‫الس َيل ْن‬ ُ َ  : devenir amoureux.

212
‫ش‬
‫شان‬
‫اشي َم ْن َشا ْن‬ ِ ‫م‬: indigne, au dessus, il ne l’a pas mérité.
َ
‫شا ْن‬َ ‫ال‬ ‫ه‬ ‫ل‬
ُ ‫ع‬ َّ
‫ل‬ ‫ط‬
َ : donner de l’importance à quelqu’un.
‫ َم ْن َشا ْن َه َذا‬ : c’est pourquoi.
‫ َم ْن َشا ْن‬ : à cause de.
‫فِي َشا ْن َما‬ : au sujet de, on dit aussi ‫بشا ْن‬َ .
‫َشاو‬
‫ فِي َشاو‬: antérieurement, antécédemment, précédemment.
‫وم‬
ْ ُ‫ َشاو الڤ‬: en avant du goum ( en tête de quelque chose ).
‫ال‬ْ ‫الح‬
َ ‫ َشاو‬: autrefois, dans le passé.
 ‫الزما ْن‬ ِ
َ ‫ في َشاو‬: dans le temps passé, en arabe littéral ‫بق‬ ُ ‫الس‬
َ ‫الشأو‬
َ
‫شب‬
‫ب بال َفضَّة‬ ّْ َ‫ َشب‬ : argenter.
‫ب‬ ْ ‫بالذه‬
َ ‫ب‬ ّ َ‫ َشب‬ : dorer.
‫يب‬ْ ِ‫ـل تَش ـب‬ ْ ‫عمـ‬
َ : se teindre la paume des mains par le ‫ـبيب‬ ْ ‫ تَشـ‬une
substance qui sert aux femmes pour se teindre la paume des
main en noir.

‫اب‬
ْ َ‫ط َف ْل شب‬ : un bel enfant.
213
Dictionnaire des locutions de l’arabe dialectal algérien

‫شبح‬

‫وحه‬
ُ ‫ َشبَّح ُر‬ : il s›est bien arrangé.
‫ـفرة‬
َ ‫السـ‬
َ ‫اح‬ ْ َ‫شــب‬ : viande accommodée avec œuf, sucre, et amendes,
et gratinée.

‫ب‬ِ ‫ َشبَّ ْح‬ : garnir, ornementer, décorer avec.


‫اح‬
ْ َ‫ـب الشــب‬ ّ ‫يحـ‬
َ  : en parlant d’une personne qui valorise trop la
décoration, l’aspect extérieur des choses.

‫شبخ‬
‫ َشبَّ ْخ ل‬ : (le ‫ ب‬se prononce comme la lettre p), frapper avec la main
ouverte sur la nuque de quelqu’un.

‫شبر‬
‫ َشبَّر ِل‬ : se tourner vers quelqu’un.
‫وبار‬
ْ ‫ش‬ ُ ‫نـَّوض ال‬ : se cotonner en parlant d’une étoffe.
‫شابِ ْير‬َ ‫ب بال‬
ْ ‫ضر‬
َ  : éprouver, donner de l’éperon on dit aussi ‫ َهَّْز‬.
‫اب َشابِ ْير‬ّ ‫ضر‬
َ  : homme très actif.
َ ‫ َشــابِيره خ‬ : ces éperons sont verts ; heureux pour soit et qui
‫ضـ ْـر‬
porte bonheur, se dit surtout d’un homme qui, en sortant, fait
tomber la pluie.

‫شبشب‬
‫ب‬ْ ‫ش‬
َ ‫شب‬َ ‫ َرانِي م‬ : je suis sans le sou.
‫شبط‬
‫مع‬
َ ‫شبَّ ْط‬ َ ‫ت‬ : grimper à.
‫شبَّ ْط فِي‬
َ ‫م‬ : accroché à.
214
Dictionnaire des locutions de l’arabe dialectal algérien

‫شبع‬
‫عصا‬َ ‫شبَ ْع‬ : être chargé, accablé de coups.
‫حك‬ْ ‫ض‬ َ ‫شبَ ْع‬ : rire à gorge déployée.
‫ َما يَشبَ ْع ِشي‬ : insatiable.
‫شبَّ ْع َكر ُشه‬َ ‫ي‬ : se régaler.
‫شبعا ْن بال َد ّم‬
َ  : rassasié de carnage.
ِ ‫شبعا ْن‬ : comblé de biens.
‫بالخ ْير‬ َ
‫ال‬ْ ‫ َشبـَْعا ْن َم‬ : gorgé de richesse.
‫بالَ َش َبعة‬ : sans limite.
‫قع ْد نَص َشبـَْعة‬ َ  : demeurer sur son appétit.
‫ش َبعة‬ َ ‫بال‬ : à gogo.
‫شبك‬
‫ك ِذيبُه‬ ْ َ‫شب‬ : s’empêtrer, s’enchevêtrer, être empêtré.
‫كها ِل‬ َ َ‫ َشب‬ : compliquer la tâche à.
‫وحه‬ ُ ‫ك ُر‬ ْ َّ‫ َشب‬ : s’embarrasser.
‫ـب‬ ِ ْ َّ‫شـب‬
ْ ‫المصايَـ‬
َ ‫ك عليــه‬ َ ‫ت‬ : il est accablé de maux, tous les malheurs lui
sont tombé dessus.
‫فِي َشب َكة‬ : d’un coup de filet.
‫ك النبِي‬ ْ َ‫ َح ْق شبَاي‬: par la grille du tombeau du prophète, serment.
‫كها َمن ُك ْل ِج َيهة‬َ َّ‫شب‬
َ ‫م‬ : il doit de tout côté.
‫شبه‬
‫وحه‬
ُ ‫ َشبَّه ُر‬ : se comparer, s’égaler à.
‫شبَّه لُه‬
َ ‫ي‬ : ressembler à quelqu’un.
‫ َمالُه شبِيه‬ : il n’a pas d’égal.
215
Dictionnaire des locutions de l’arabe dialectal algérien

‫شت‬
ِ ‫ضرب‬ : se dit de quelqu’un qui se montre complaisant.
‫الشيتَة‬ ْ
‫شتل‬
‫ َشتَل الد َخان‬ : faire de la graine de tabac.
‫شتى‬
‫شتِي‬ َ ‫بغَات ت‬ : il va pleuvoir.
‫ت الشتَا‬ ْ َّ‫صب‬
َ  : il a plu.
‫ َرانِي َشاتِي‬ : je désire.
‫الَشتَى‬ : qu’importe.
‫شح‬
‫ش ّح‬َ ‫قطَّع َح ّد ال‬ : couper ras à ras.
َّ  : avec beaucoup de parcimonie.
‫بالش َحة‬
‫يح‬ ِ
ْ ‫رطَ ْل شح‬ : une livre pas tout à fait juste.
‫اح‬ ِ ‫ ُز‬ : à peine deux mètres.
ْ ‫شح‬َ ‫يترات‬ َ ‫وج م‬ ْ
‫شحط‬
‫بكعالتُه‬
َ ‫شح ْط‬ َ  : fouetter avec sa queue en parlant d’un cheval.
‫شحا ْط‬َ ‫قطَ ْع َم‬ : faire ses besoins, faire caca, faire lâcher de l’eau.
‫شحا ْط‬َ ‫غَابَة َم‬ : bois taillis.
‫شحم‬
‫ َش َح ْم ِل‬ : amadouer quelqu’un pour en tirer quelque chose.
‫شحن‬
‫ـح ْن علَــى‬
َ ‫شـ‬ : déterminer à obtenir quelque chose ; s’acharner contre
quelqu’un.

216
Dictionnaire des locutions de l’arabe dialectal algérien

‫شخشخ‬
‫ش ْخ‬
َ ‫ش ْخ‬
َ ‫م‬ : imbibé.
‫شخلل‬
‫ول فِي َحالُه‬
ْ ُ‫ َش ْخل‬ : niais.
‫شد‬
‫يح‬ ِ
ْ ‫ َش ّد مل‬ : tiens bien.
‫ َش ّد َش ّد‬ : arrêtez ! arrêtez !
‫ش ُده ُهو‬ َ ‫ن‬ : c’est à lui que je m’en prendrai.
‫ َش ّد َوسطُه‬ : se ceindre les reins.
‫ َش ّد علَى العُو ْد‬ : préparer, seller le cheval.
‫ ِغ ْير َسنَة َش ّد‬ : il n’a été monté qu’une année.
‫انطي‬ ِ ‫ َش ّد الطَرب‬ : se coiffer du turban, enrouler le turban sur la tête.
َ
‫ك‬ ْ َ‫صحت‬ َ ‫ك‬ ْ َ‫ش ّد ل‬ َ ‫اهلل ي‬ : que Dieu te préserve la santé.
‫اد ُتهم‬ َ ‫ َش ُدوا علَى َع‬ : ils ont conservé leurs usages.
‫ َش ّد قَلبُه‬ : prendre courage.
‫وحه‬ُ ‫ َش ّد ُر‬ : se bien tenir, se remettre.
‫وحه‬ُ ‫ َش ّد علَى ُر‬ : épargner.
‫لسانُه‬َ ‫ َش ّد‬ : mettre un frein à sa langue, tenir sa langue.
‫ َش ّد فُ ُمه‬ : fermer la bouche.
‫ش ّد‬َ ‫ي‬ : se dit de quelque chose de solide, qui tient bon, longtemps
‫ َش ـ ّد لُــه الهـ َـوا‬ : accompagner sur un instrument, on dit aussi ‫ َش ـ ّد لُــه‬,
ou ‫ن‬ ْ ‫ َش ـ ّد لُــه املِيـ َـزا‬ .
‫ش َدة‬ َ ‫قت ال‬ ْ ‫ َو‬ : les temps difficiles, de disette.
‫ش َدة‬ َ ‫اعة ال‬ َ ‫ َس‬ : le moment critique.
‫ش َدة‬ َ ‫وم ال‬ ْ ُ‫ي‬ : jour critique.
217
Dictionnaire des locutions de l’arabe dialectal algérien

‫شر‬
‫ش ْر‬َ ‫ َعيَ ْط بال‬ : crier famine.
‫ش ْر‬َ ‫ َع ْام ال‬ : année de disette, de famine on dit aussi ‫مشّر‬ َ ‫ َع ْام‬ et ‫شر ْار‬
َ ‫ َع ْام َم‬.
‫ش ْر‬َ ‫ظَ ْن فِيه ال‬ : avoir mauvaise opinion sur quelqu’un.
‫ارجة َمنُه‬ َ ‫شر ْار َخ‬ َ  : jeter feu et flammes.
‫شرانِي‬ َ  : méchant.
‫ َعب ْد َم ْش َر ْار‬ : mauvais, avare.
‫شرب‬
‫ب الد َخا ْن‬ ْ ‫شر‬َ  : voir ‫دخان‬.
‫بسي‬ ْ ‫ب َس‬ ْ ‫شر‬ َ  : fumer une pipe.
‫الهوا‬
َ ‫شربُه‬ َ َ‫ي‬ : s’en aller, s’évaporer, en parlant d’un liquide ou d’une odeur.
‫اب َش َمة‬ ْ ‫شر‬ َّ  : priseur.
‫يب‬ْ ‫ْيح للش ِر‬ ْ ‫مل‬ : potable, bon à boire.
‫اسي‬ ِ ‫مشرب سي‬ : opinion politique
َ َْ َ
‫شرح‬
‫شرح ال َخاطَ ْر‬ : amuser, divertir, récréer, réjouir, distraire.
‫وح ال َخاطَ ْر‬ ْ ‫ َم ْش ُر‬ : égayé.
‫وح‬
ْ ‫شر‬ ُ ‫بالم‬َ  : allégro (morceau musical)
‫وح‬ ِ
ْ ‫شر‬ ُ ‫س َداسي َم‬ : calibre de six fort.
‫وح‬
ْ ‫شر‬ ُ ‫الم‬ َ ‫ َعلَى َوج ْه‬ : comme il a été expliqué.
‫شرد‬
‫شر ْد بِيه العُو ْد‬ َ  : le cheval l’a emporté.
‫شردح‬
َ ‫نِي ُفه م‬ : se dit de quelqu’un qui a le nez épaté.
‫ش ْر َد ْح‬
218
Dictionnaire des locutions de l’arabe dialectal algérien

‫شردف‬
‫ف‬
ْ ‫ش ْر َد‬
َ ‫م‬ : se dit d’une personne d’une grande insolence.
‫شرشر‬
‫ورة‬
َ ‫طلَ ْق َش ْر ُش‬ : il a fait pipi, en parlant d’un enfant.
‫ش ْر ِش ْير‬
َ ‫ب بال‬
ْ ‫شر‬
َ  : boire à la régalade.
‫شرشح‬
‫ين‬ ِ َ ‫ ِعينِي ـ ْه م‬ :
ْ ‫ش ْرشــح‬ qui a les yeux larmoyants et rouges, on dit
‫ني بالب ـ َكا‬ ِ َ .
ْ ‫مش ْرشــح‬
‫شرشم‬
‫ب َشر َش ْم‬ ْ َ‫طَي‬ : cuire à l’eau des légumes secs, ou des œuf, on dit ‫رش ْم‬
َ ‫َش‬
‫ البِيض‬faire des œufs à la coque, ‫ َش ْر َش ْم جلبَانَة‬  des pois bouillis.
‫شر َش ْم‬ َ ‫ َنه ْار م‬ : mauvaise journée de pluie, de déboires, de malheurs.
‫شرط‬
‫شر ْط علَى‬ َ  : poser des conditions à.
 ْ‫شرط‬ َ ‫بال‬: conditionnellement.
‫شر ْط‬ َ ‫د َخ ْل بال‬ : entrer par capitulation.
‫ع‬ ُ ‫ش ِري ْط‬ : épuisé de faim.
ْ ‫بالجو‬
‫ش ِري ْط بالعيَا‬ : épuisé de fatigue.
‫شرع‬
‫رث‬ْ ‫الح‬ َ ‫شرعنَا‬ َ  : nous avons commencé les labours.
‫جهه‬ ِ
ُ ‫ت اللَحيَة في َو‬ ْ ‫رع‬
َ ‫ َش‬ : la barbe commence à poindre.
‫ َش ّرع ِل‬ : louer, donner à bail une propriété rurale on dit aussi ‫ َشَّر ْع َم ْن‬.
‫ع‬ ّ ‫رمى فِي ال‬
ْ ‫ش َر‬ َ  : mettre en jugement.
219
Dictionnaire des locutions de l’arabe dialectal algérien

‫ع‬
ْ ‫ش َر‬ ّ ‫ َدخلُوا لل‬  : ils sont en jugement.
‫األحم ْر‬
َ ‫ع‬
ْ ‫ال ْش َر‬ : la cour d’assises.
‫ع‬
ْ ‫الشرا‬
َ ‫علَى يَ ْد‬ : qui concerne la justice.
‫شرف‬
‫ض َربنَــا‬
ْ ‫فت َم‬
ْ ‫ َشـ َّـر‬ : tu as honoré notre place, compliment à quelqu’un
qui vous visite.
‫ َش َرف اليَ ّد‬ : baiser la main sur le dos et la paume.
‫شرق‬
‫فل ْن‬ َ ‫شر ْق علَى‬ َ  : deviner la pensée de quelqu’un.
‫ك‬ ْ َ‫قت َعلى َما فِي قَلب‬ ْ ‫شر‬
َ  : je vois ce qu’il ya au fond de ton cœur.
‫رح‬
ْ ‫ڤ بال َف‬ ْ ‫شر‬ َ  : se dit d’une personne transportée de joie.
‫مع الط ِري ْق‬ َ ‫ڤ‬ ْ ‫ َش َر‬ : prendre le chemin de l’est, de, ‫رق‬ْ ‫ َش‬l’est.
‫حك‬ْ ‫ض‬ َ ‫ڤ بال‬ ْ ‫ش َّر‬
َ ‫ت‬ : éclater de rire.
‫شرك‬
‫كت ِشي‬ ْ ‫شر‬ َِ ‫ َما‬ : faire faux feux, arme.
 ‫ش َار ْك في َعقلُه‬ َ ‫ م‬: qui a l’esprit dérangé.
‫ َش َّر ْك فُ ُمه‬ : ouvrir grand sa gueule.
‫وك فِي َعقلُه‬ ْ ‫ َم ْش ُر‬ : un peu dérangé.
‫شركل‬
‫ َشرَك ْل ِل‬ : prendre quelqu’un dans ses rets.
‫شرم‬
َ ‫شرْم فِي‬
 ‫الكل ْم‬ َ : parler à tort et à travers.
‫ َش َّرْم الوذ ْن‬ : déchirer le bout de l’oreille en arrachant le pendant.
ِ ‫أشــرْم‬ : dont la paupière inférieure est pendante, ce qui
‫العيـ ْـن‬ َ
l’empêche de se refermer.

220
Dictionnaire des locutions de l’arabe dialectal algérien

‫شرمط‬
‫ب‬ ْ ‫الكل‬َ ‫ َشرمطُوه‬ : les chiens lui ont déchiré ses habits.
‫شرمق‬
 ‫ين‬ ِ
ْ ‫رم ْق بالد‬ َ‫ش‬ َ ‫ م‬: endetté de tout côté.
‫شرمل‬
‫ش ْرَم ْل‬َ ‫صبَا ْط م‬ َ  : soulier déformé.
‫شرى‬
ِ‫شر َاها ل‬ : faire un mauvais tour à quelqu’un.
َ
‫شط‬
‫المل‬
َ ‫علَى شطَا ْط‬ : à bride abattue, ventre à terre.
‫اجة‬ َ ‫ َح‬ ‫ط‬ ّ ‫ َم ْن َش‬ : une chose quelconque, la première venue.
‫شطح‬
‫أ ْشطَ ْح البـََّر‬ : fiche-moi le camp.
‫ب‬ ْ ‫ات َرا َك‬ ْ َ‫شطْح ب‬ َ ‫ال‬ : le bal a duré toute la nuit.
‫شطر‬
‫تشيطَ ْر‬ ِ ‫ي‬ : faire l’entendu.
َ
‫شطرن‬
‫طروا ْن‬ َ ‫قص َش‬ ّ  : découper.
‫شطن‬
‫فل ْن َم ْشطُو ْن‬ َ  : un tel est accablé d’affaires, très affairé.
‫شظف‬
ْ
‫ف علَــى‬ ْ ّ‫ َش ـظ‬ : imposer une charge trop forte à quelqu’un, on dit
‫ف علِيه‬ ْ َّ‫مشظ‬
َ ‫مل‬ ْ َ‫ احل‬la charge est trop forte pour lui, en arabe littéral
on dit ‫ الضيــق والشــدة‬:‫ف‬ ُ َ‫الش ـظ‬
َّ .
‫الر ِعيّة‬
َ ‫ف علَى‬ ْ َّ‫ َشظ‬ : charger le peuple d’impôts.
‫اق‬
ْ َ‫ف القن‬ ْ ّ‫ َشظ‬ : forcer, brûler l’étape.
221
Dictionnaire des locutions de l’arabe dialectal algérien

‫شعب‬
‫عب‬ْ ‫ث َش‬ ْ ‫حر‬َ  : labourer avec une charrue attelée d’un cheval, ou d’un mulet.
‫شعر‬
‫عرة‬َ‫ش‬ َ ‫بال‬ : brin à brin.
‫عرة‬َ ‫صه َش‬ ُّ ‫ َخ‬ : il ne s’en est fallu que de l’épaisseur d’un cheveu.
‫عرة‬َ‫ش‬ َ ‫مره ب‬ ُ ‫ َع‬ : sa vie ne tient qu’à un cheveu.
‫شعشع‬
‫وت‬ْ ‫الص‬ ُ ‫ش ْع‬ َ ‫ َش ْع‬ : élever la voix.
‫ال‬ْ َ‫ش ْع الهب‬ َ ‫ َشع‬ : manifester la folie.
‫ش ْع‬َ ‫شع‬ َ ‫اهو م‬ ُ ‫ َر‬ : il est ivre.
‫وم‬ ِ
ْ ‫بالنج‬
ُ ‫ش ْع‬ َ ‫ش ْع‬َ ‫يل م‬ْ ‫ل‬ : nuit resplendissante d’étoile.
‫شعل‬
‫ َش َّع ْل النَ ْار بِين‬ : allumer guerre entre.
‫شع ْل ُح َبها فِي كنَانِي‬ َ  : mon cœur brûle pour elle.
‫يَ ْش َع ْل كالفتِيلَة‬ : beau comme le jour, en parlant d’un enfant.
‫اتهم‬ُ َ‫ات تَ ْش َع ْل بِين‬ ْ ‫ب َد‬ : la discorde commence à se mettre entre eux.
‫ليل‬ ِ
ْ ‫ َم ْش َع ْل ال‬ : étoile filante.
‫شعون‬
‫ش ْع َو ْن‬َ ‫اك َما ت‬ ْ ‫برَك‬ : arrête de criailler, se dit de quelqu’un qui se plaint
sans motif important.

‫شغب‬
ْ ‫الحـ‬
‫ـال‬ َ ‫ب‬ ْ ّ‫ش ـغ‬
َ ‫ت‬ : le ciel s’est assombri, il est menaçant, en arabe
littéral on dit‫الشـ ِّـر‬
َّ ‫ـيج‬ ِ
ُ ‫ب تـَْهي ـ‬
ُ ‫الش ـ ْغ‬
َّ l’excitation du mal.
‫ب‬ْ َّ‫شغ‬َ ‫فَُل ْن م‬ : un tel est attristé, affligé.
222
Dictionnaire des locutions de l’arabe dialectal algérien

‫شغل‬
‫ال‬ْ َ‫شغّ ْل الب‬ : préoccuper l’esprit.
‫ َه َذا ُشغْلِي‬ : c’est mon affaire.
‫بنَى ُشغلُه‬ : prendre ses mesures, ses dispositions.
‫ضى شغُ ْل‬ َ ‫ ق‬ : faire ses besoins, quelque chose, des commissions.
‫فل ْن‬
َ ‫شغُ ْل‬ : comme un tel.
‫يل‬ ِ
ْ ‫شغُ ْل تُوشح‬ : par forme de compliments.
‫ول‬ْ ُ‫ َرانِي َم ْشغ‬ : je suis occupé.
‫شف‬
‫ف‬ ّ ‫ش‬ َ ‫ َحالُه ي‬ : son état suscite la pitié, la compassion. 
‫شفر‬
‫ َش َّف ْر علَى‬ : déchausser les dents avec un fer.
‫فر‬
ْ ‫ع َش‬ ْ ‫ َمقطُو‬ : taillé en biseau.
‫شفق‬
ْ ‫لح‬
‫ال‬ َ ‫ َش َف ْق‬ : prendre part aux peines de on dit aussi ‫ش َف ْق علَى‬. 
‫ َمايَش َف ْق ِشي‬: il n’a pas de compassions, il n’épargne personne.
‫شفى‬
‫ش َفى علَى‬ : il se rappelle de.
‫يت‬
ْ ‫شف‬ ِ ‫من ل ِي‬ : depuis que je me connais, que je me souviens.
َ
‫يك‬
ْ ‫كف‬ ِ ْ َ‫ش ّف ِي َع ْديَان‬
َ ‫ن‬ : je réjouirai tes ennemis.
‫نَ ْشــت َفى فِيــه‬ : je suis content de ce qui lui est arrivé,‫ـك‬
ْ ‫يت فِيـ‬ ِ
ْ ‫أ ْشــتف‬.
Celui qui se réjouit du mal d’autrui est dit ‫ش ـ َفاي ِف‬.
ْ
ِ
‫اك َشافي‬ ْ ‫ َر‬ : tu t’en souviens ?
‫ َم ْع ِرفَة َشافيَة‬ : connaissance positive.
223
Dictionnaire des locutions de l’arabe dialectal algérien

‫شق‬
‫ َش ّق علَى‬ : être difficile.
‫ ُدو ْن َو ْش ْق‬ : de-ça et delà, ‫ َش ّق‬signifie auprès, à côté.
‫الوا ْد‬
َ ‫ َش ّق‬ : de l’autre côté de la rivière.
‫يت‬ْ ِ‫فِي َش ّق الب‬ : dans un coin de la chambre.
‫ين‬ ِ
ْ ‫ َم ْن َش ّق الع‬ : du côté de l’œil.
ِ ‫ َعن ُده‬  : il a la migraine.
‫الشقي َقة‬
‫شقر‬ 
‫ور‬
ْ ُ‫ َر َجل َشاق‬ : homme qui dit sa façon de penser sans ménagement.
‫شقلب‬
‫ب‬ْ َ‫شقل‬َ ‫فل ْن م‬
َ  : en confusion, en désordre.
‫شقلل‬
‫اقللَة‬
َ ‫ َد ْار َش‬ : faire scandale, on prononce ‫تش ْق َللَة‬
َ .
‫اقللَة‬
َ ‫جل َش‬
ْ ‫ َر‬ : un homme qui fait du scandale dans la rue.
‫شقمق‬
‫بالشقماق‬
َ ‫مع‬
َ ‫طلع‬ : faire signe de l’œil à.
‫ش َقى‬
ْ ‫ ِخ ْير َما ش َق‬ : quel bien t'a dérangé ? Qu’est-ce qui t'amène ?
‫اك‬
‫اش‬
ْ ‫ َما يَش َق‬ : ce n’est pas la peine.
‫ض ّر‬
َ ‫اهلل ي َخ َّر ْج الش َقا لل‬ : bonne réussite, puisses-tu réussir.
‫األخرة‬ ِ ِ
َ ‫ َشاقي في‬ : damné.
224
Dictionnaire des locutions de l’arabe dialectal algérien

‫شك‬
‫ك‬
ّ‫ش‬َ ‫فِيه ال‬ : il est douteux, incertain.
‫ـك‬
ّ ‫شـ‬
َ ‫ َعن ـ ُده ال‬ : il a des doutes, on dit aussi ‫اك‬
ْ ‫َعب ـ ْد َم ْش ـ َك‬ pour
paranoïaque.
‫ك‬ّ‫ش‬ َ ‫قلَ ْع ال‬ : disculper, enlever tout soupçon, on dit aussi ‫ك‬ ّ ‫الش‬
َ ‫حنَ ّى‬
‫ك فِي‬ ّ ‫ َش‬ : suspecter, avoir des soupçons.
‫ك‬ ْ َ‫ َش ِّكيت‬ : je pensais que peut-être tu.
‫شكر‬
‫وحه‬ُ ‫ش َك ْر ُر‬ : se vanter, celui qui se vante est dit ‫وحه‬
ُ ‫ش َكاّْر ُر‬.
َ
ِ
‫ش َك ْر خ ُيره‬ : remercier.
‫ش َّك ْر َم ْن‬
َ ‫ت‬ : rendre grâce.
‫شكع‬
‫هره‬ُ َ‫ش َّك ْع علَى ظ‬ َ ‫م‬ : étendu sur le dos.
‫شكشم‬
‫ش ْم َم ْن‬ َ ‫ َش ْك‬ : se méfier de, avoir mauvaise opinion de.
‫شكل‬
‫رمى لُه َمش َك ْل‬ َ  : proposer une difficulté.
‫شكم‬
‫ش ّك ْام‬
َ ‫ أح َك ْم ال‬: retiens les rênes, de l’arabe littéral ‫يمة‬ ِ
َ ‫شك‬ la bride. 
‫الش َك ْام الش َك ْام‬ : arrête.
‫شكى‬
‫ب‬ ِ ‫ش َكى‬ : porter plainte contre.
‫تكي‬ ِ ‫ ِغير ي ْش‬ : il ne fait que se plaindre.
َ ْ
225
Dictionnaire des locutions de l’arabe dialectal algérien

‫شل‬
‫ب‬ِ ‫ َشلَل‬ : rincer avec.
ّ
ِ
َ ‫ َشلَّ ْل عليه‬ : il est battu par les flots.
‫البح ْر‬
‫شليَة‬
َ ‫لل‬ : à gauche.
‫شلبط‬
‫المــا‬ ِ
َ ‫ َشــلبَ ْط فــي‬ : s’agiter, agiter l’eau, on prononce ‫تشــلبَ ْط‬,
َ on dit
aussi ‫خ‬ َ et ‫تَش ـ ْلبَ ْق‬.
ْ َ‫تشــلب‬
‫شلح‬
‫حمه‬ُ َ‫ َشلَّ ْح ل‬ : il s’est tailladé la peau.
‫شلخ‬
‫اب‬
ْ َ‫ َشالَ ْخ الن‬ : vieux, chameau.
‫شلشل‬
‫ش ْل‬َ ‫ش ْل‬
َ ‫ َعيَا ْن م‬ : accablé, écrasé de fatigue.
‫كرا ْن‬
َ ‫ش ْل َس‬ َ ‫شل‬ َ ‫م‬ : ivre mort.
‫ش ْل‬َ ‫ش ْل‬ ْ ‫م ِر‬ : bien malade.
َ ‫يض م‬
‫شلف‬
ْ ِ‫ َمنـُْفو ْخ كالشل‬ : très gros, enflé de graisses, gros hâbleur.
‫يف‬
‫شلفخ‬
‫ش ْل َف ْخ بالب َكا‬
َ ‫م‬ : gros de larmes.
‫شلفط‬
َ ‫الشتَا كبِ َيرة‬ : la pluie tombe à gros bouillons.
‫بالشلفَ ْط‬
‫الشلفَ ْط فِي َر ْجلُه‬
َ ‫ َعن ُده‬ : il a des ampoules aux pieds.
226
Dictionnaire des locutions de l’arabe dialectal algérien

‫شلق‬
‫وحه‬ُ ‫شلَ ْق ُر‬ : s’échiner.
‫الهذرة‬ ِ
َ ‫شلَ ْق في‬ : déraisonner, divaguer, ne savoir ce que l’on dit.
‫يط ْير‬ِ ‫ڤ‬ ْ َ‫حتَّى الشل‬ : à bride abattue, ventre à terre, ‫لڤ‬
ْ ‫ َش‬signifie éclats.
ِ
‫ڤ يط ْير‬ ّ َ‫شل‬ : tout de suite.
‫شوالَ ْق‬َ ‫ َر ُدوه‬  : réduire en chiffon, écrasé par le travail, roué de coups.
‫وق‬
ْ ُ‫كرا ْن َم ْشل‬ َ ‫ َس‬ : ivre mort.
‫شلم‬
‫ضربَة شلّيِ ِمي‬ َ  : coup de revers.
‫شلوح‬
 ‫شل َْو ْح‬َ ‫ ِغ ْير ي‬: il dit n’importe quoi.
‫ذراعُه‬ ِ َ ‫ي‬ : aller les bras pendants.
َ ‫شل َْو ْح في‬
‫شلوش‬
‫ش‬ْ ‫الشل َو‬َ ‫ َداروا لُه‬ : il a été ensorcelé, envoûté, halluciné.
‫شل ْو ِشي‬ َ ‫فل ْن‬ َ  : charlatan, imposteur, escamoteur. 
‫ش‬ْ ‫شل َْو‬ َ ‫ َراهُ م‬ : ébloui.
‫شلى‬
‫ َشالَى بِي ُده‬ : faire des gestes avec la main.
‫يك‬ْ ِ‫شالِي ف‬ َ ‫ ن‬: je te donnerai un soufflet.
‫شمت‬
‫ت فِ ّي‬ ْ ‫شم‬
َ  : arranger de coups ou de paroles.
‫ت‬ْ ‫ َو ْج ُهه َش َام‬: il a un visage abîmé, on dit aussi ‫ت‬ ْ ‫مش َّم‬.
َ
‫شمتـََّها‬
َ ‫اك‬ ْ ‫ َر‬ : tu l’as abîmé.
‫الشماتَة‬
َ ‫اح ْد‬ َ ‫يَا َو‬ : espèce de chenapan.
227
Dictionnaire des locutions de l’arabe dialectal algérien

‫شمخ‬
‫الماء‬ ِ
َ ‫ َش َّم ْخ في‬ : dégorger, faire tremper.
‫خاره َش َام ْخ‬
ُ َ‫من‬ : se dit d’une personne très orgueilleuse.
‫رمــى شـ َـماي َخة‬
َ  : drageonner en parlant d’un arbre ; ‫ مشَاخيَــة‬nom donné
au drageon.
‫بالعر ْق‬
َ ‫ش َم ْخ‬ َ ‫م‬ : baigner de sueur.
‫شمر‬
ُ‫ايمه‬
َ ‫كم‬ َ ‫شم ْر‬ َّ  : les bras retroussés, on dit aussi ‫وده‬
ُ ُ‫مش َّم ْر علَى زن‬
َ .
‫ك‬ْ ‫اع‬
َ ‫ذر‬
َ ‫ َش َّم ْر علَى‬ : compte sur toi-même.
‫شمرك‬
‫مر ْك علَى‬ َ ‫ َش‬ : coudre à grands points, faufiler.
‫شمس‬
‫ش‬ْ ‫س َّم‬
َ ‫اهو يـَْت‬
ُ ‫ َر‬ : il reste sans rien faire.
‫ش‬ْ ‫نتس َّم‬ ِ َ  : il m’a laissé poiroter.
َ ‫خلني‬
‫شمشم‬
‫ش ْم علَى‬ َ ‫ َش ْم‬ : chercher, s’informer en cachette.
‫شمق‬
‫شم ْق ِل‬َ  : s’égarer aux dépens de quelqu’un, on dit aussi ‫ َشَ ْق علَى‬.
‫شمل‬
‫ َش َّم ْل‬ : aller à gauche de l’arabe ‫ مشَ ْال‬.
‫شمنتر‬
‫الشمنتـَْر‬
َ ‫ش ّر َو‬ َ ‫ال‬ : la famine et la misère.
‫شن‬
ْ ِ‫شنَانـَنَة ف‬ : pour te faire dépit, on dit aussi ‫العد ّو‬
‫يك‬ ُ ‫شنَانَة ِف‬.
228
Dictionnaire des locutions de l’arabe dialectal algérien

‫شنتر‬
‫ َش ْنتـَْر فِي‬ : il m’a dit toutes sortes de choses.
‫شنشف‬
‫عره‬
ُ ‫ف َش‬ ْ ‫ش‬ َ ‫ َشن‬ : mettre ses cheveux en désordre.
‫عره‬
ُ ‫ َشنش ُفه َم ْن َش‬ : patiner quelqu’un de force en le tirant par les cheveux.
‫شنشل‬
‫ـل علَــى‬ ْ ‫شـ‬ َ ‫ َش ْن‬ : repousser la requête de quelqu’un avec des gestes
d’impatience ‫شــل‬
ْ َ ‫ َشْن‬signifie contrarier, chiffonner, inquiéter.
‫شنشط‬
‫ش ْط‬َ ‫ش ْن‬
َ ‫ول م‬ ْ ُ‫ َمشغ‬ : accablé de besognes.
‫شنع‬
‫ع‬
ْ ‫فل ْن َمشنُو‬ َ  : célèbre, renommé.
‫ع‬
ْ ‫ َس ْر َم ْشنُو‬ : secret divulgué.
‫شنف‬
‫َّف علَى‬ ْ ‫ َشن‬ : faire la grimace à quelqu’un en relevant les lèvres.
‫رفَ ْد شنَاي ُفه‬ : lever la crête pour montrer qu’on est mécontent.
‫ب َلها تَ ْشنِي َفة‬ ْ ‫ضر‬َ  : faire le mécontent.
‫شنق‬
‫ َرانِي َشانَ ْق علَى‬ : je brûle de, j’ai à cœur de, en arabe littéral
‫ي َشيأ فـَبَ ِقي َكأنَهُ ُم َعلَ ُق‬ ِ
َ ‫ َشن َق َشن َقا َو َشنَ َق َه ِو‬.
‫شنقر‬
‫فل ْن شن َق ْار كبِ ْير‬ َ  : il est très fort, en talent, influence.
‫الر َج ْل علَى كتَافُه‬ َ ‫ َشن َڤ ْر‬ : il à porté l’homme sur ses épaules.
‫عمامتُه‬ َ ‫ َشن َڤ ْر‬ : il a mis son turban sur le côté, en casseur d’assiettes.
229
Dictionnaire des locutions de l’arabe dialectal algérien

‫شنڤل‬
‫ َشنـَْڤ ْل علَى‬ : porter sur, prononcer ‫تشنڤل‬
‫ال‬ْ ‫ب شن َڤ‬ ْ ‫ضر‬َ  : se donner, se faire passer pour.
‫شهد‬
‫شه ْد علَى‬ َ  : témoigner de.
‫شه ْد فِي‬ َ  : porter témoignage contre.
‫ َش َه ْد ِل‬ : porter témoignage en faveur de.
‫ين‬ ِ َ ‫ َش‬ : témoin oculaire.
ْ ‫اه ْد بالع‬
‫شهر‬
‫ َش َّه ْر ُر ُحوه‬ : se parer, s’attifer.
‫ور‬
ْ ‫اد ْم َم ْش ُه‬َ ‫بن‬ْ  : célèbre, très connu.
‫شهق‬
‫شه ْق َش ْه َقة‬َ  : pousser une exclamation, un cri étouffé.
‫َشار‬
‫شور ِل‬ ُ ‫ي‬ : faire geste à quelqu’un, de l’arabe littéral ‫أش َار‬
َ faire signe, montrer.
‫وحه‬ ُ ‫ َش ّوْر ُر‬ : se parer s’attifer.
‫ َش ّوْر ِل‬ : se diriger vers, aller vers.
‫ َش َّوْر للع ُدو‬ : marcher vers l’ennemi.
‫اسه‬ ُ ‫ َش َاوْر َر‬ : se consulter.
‫ش َارة‬َ ‫ب ال‬ ْ ‫ضر‬َ  : tirer à la cible, au blanc.
‫شورى‬ ُ ‫لل‬ : mettre aux bagages.
ِ
‫ش َاوْر شي‬ َ ‫ َما ي‬ : il ne demande conseil à personne.
‫شاش‬
‫ش ِل‬ ْ ‫ش ّو‬
َ ‫ي‬ : exciter, inspirer, donner, faire venir l’envie de.
‫ش َعلى‬ ْ ‫ش َو‬ َ ‫ت‬ : s’inquiéter.
‫الرْكبَة‬ ِ
ُ ‫ َشاشيَة‬ : rotule.
‫اش ال َخاطَ ْر‬ ْ ‫ت ْش َو‬ : inquiétude.
230
Dictionnaire des locutions de l’arabe dialectal algérien

‫تَشوتشو‬
 ‫ش ْو ِل‬
ُ َ‫ش ْوت‬
َ َ‫ت‬ : chuchoter à quelqu’un.

‫شاط‬
‫الشواطَة‬
َ ‫ض‬ ْ ‫ڤَ َار‬ : cheval à trois ans, dit aussi ‫الشواطَة‬
َ ‫ڤَالَ ْع‬.
‫يل‬ ِ
ْ ‫شواطَة الخ‬
َ  : détachement de cavaliers au-dessus de dix.
‫شاف‬
‫اف َخط َفة‬ ْ ‫ َش‬ : entrevoir.
‫وف َجه َد ْك‬ ْ ‫ ُش‬ : consulte tes forces.
‫ب‬ْ ‫ض َر‬ ْ ‫اف لُه َم‬ْ ‫ َش‬ : procurer une place à quelqu’un.
‫ش ّوفنَا‬ُ ‫اهلل َل ي‬ : que dieu nous préserve.
‫ ُشوفَة كبِ َيرة‬ : grande chose, importante.
‫ ُشوفَة ِبعي َدة‬ : une chose lointaine en parlant d’une affaire par exemple.
‫وف ِبعي ْد‬ْ ‫ش‬ ُ ‫ي‬ : il voit loin.
 ‫وف كبِ ْير‬ْ ‫ش‬ ُ ‫ ي‬: il voit grand.
‫شوفَة‬ ُ ‫بَ َد ّل ال‬ : dépayser, détourner l’esprit de.
‫شوفَة‬ ُ ‫كل ْه بال‬
َ  : dévorer du regard.
‫شوفَة‬ ُ ‫اب ال‬
ْ ‫حس‬ َ ‫علَى‬ : visiblement.
‫شاق‬
‫ َرانِي َمشتَاق‬ : j’éprouve un vif désir de.
‫اق ال‬
ْ َ‫م ْشت‬ : se dit d’une personne qui fait preuve de mesquinerie.
‫اق‬
ْ َ‫المشت‬
َ ‫يَا َو َح ْد‬ : espèce d’avare.
231
Dictionnaire des locutions de l’arabe dialectal algérien

‫شوك‬
‫اللحم‬
ْ ‫ َش َو ْك‬ : il donne la chair de poule.
‫ـوك علِينَــا‬
ْ ‫الدنيَــا ُشـ‬ : nous sommes en danger, le pays n’est pas sûr
pour nous.

ُ ‫ َما يَرفَ ْد ِشي ال‬ : il ne supporte pas les observations, un mot de travers.
‫شوَكة‬
‫شام‬
‫وم‬
ْ ‫ش‬ُ ‫يَام‬ : malheureux, de l’arabe littéral ‫شؤوم‬
ُ ‫ َم‬.
‫األيام‬
ْ ‫وم‬ ْ ‫ش‬ُ ‫وح يَا م‬
ْ ‫ ُر‬ : va-t-en malheureux.
‫شوى‬
‫ات لِي قَلبِي‬
ْ ‫شو‬
َ  : mon cœur brûle pour elle.
‫شي‬
‫ش ِويَّة‬ : un peu.
‫ ِغ ْير ش ِويَة‬ : tant soi peu.
‫غيِ ْر بالش ِويَة‬ : tout doucement, on dit aussi ‫بال ْش ِوي‬. 
‫قت ش ِويَة‬ْ ‫ َذ ْرَو‬ : dernièrement.
‫ش ِويَة هك َذا‬ : tout à l’heure.
‫ش ِويَة ش ِويَة‬ : petit à petit, comme ci comme ça.
‫ ُك ْل ِشي‬ : toute chose.
ْ ‫ ُك ْل ِش‬ : toute chose.
‫يت‬
‫اح‬ ِ ِ
ْ ‫شي َجا و شي َر‬ : les uns sont venus les autres sont partis.
‫اك ِشي‬ ْ ‫ َر‬ : tu te portes bien ?
ْ ِ‫ َما َران‬ : je ne suis pas, on dit aussi ‫ َم ِان شي‬.
‫يش‬ ِ
232
Dictionnaire des locutions de l’arabe dialectal algérien

‫شيب‬
‫يب‬ ِ
ْ ‫ظلمه الش‬ ُ  : il a blanchi avant l’âge.
‫يب‬ ِ ِ
ْ ‫ين َق ْر فيه الش‬ : il grisonne.
‫يب‬ ِ َ ‫مز‬ : il a beaucoup de cheveux blancs.
ْ ‫رزْر بالش‬ َ
‫غر َامة‬ ِ
َ ‫شيبَة‬ : barbe blanche comme la neige.
‫شيخ‬
‫مشيّ َخة‬ ِ ‫ َكلْمة‬ : aphorisme, maxime, sentence.
َ
‫شيد‬
‫شيَّ ْد علَى‬ َ ‫م‬ : plus élevé que.
‫شيط‬
‫ َشيَّ ْط علَى‬ : avoir le dessus, l’emporter sur.
‫ش‬ ْ َ‫ َشايَ ْط بالعط‬ : je meurs de soif, en arabe littéral
‫شا َط الشيءُ إ َذا أحتـََر َق‬.
‫ َشاي ْط بالعيَى‬ : je crève de fatigue.
‫ت علَ َّي‬ ْ َ‫ َشاط‬ : je l’ai manquée en parlant d’une affaire.
‫ت لُه ِريڤُه‬ ْ َّ‫ ِشيَط‬ : je l’ai éreinté.
ِ
‫يحة الشيَا ْط‬ َ ‫فيه ِر‬ : il sent le roussi.
‫شيطن‬
ِ
ْ ِ‫شيطَ ْن ب‬ : semer des intimités entre, on dit aussi ‫ َشيطَ ْن ِف‬.
‫ين‬
‫شاع‬
 ‫وحه‬ ُ ‫ َشيَّع ُر‬: se couvrir de gloire.
‫ول ِش َيعة‬ َ ‫ ُم‬ : célèbre, décoré.
‫ع‬
ْ ‫علَى الشيَا‬ : par indivis, on dit aussi ‫ينه ْم‬ ُ ِ‫ َشايَ ْع ب‬.
233
Dictionnaire des locutions de l’arabe dialectal algérien

‫شيم‬
‫يم‬ ِ ِ
ْ ‫كب ْير الش‬ : doué d’un caractère généreux.

‫شين‬
‫ َشيَّ ْن قلبُه علَى‬ : indisposer contre.
‫عوى‬ َ ‫ َشيَّ ْن ال َد‬ : peindre les choses en noir, les assombrir.
‫ات ُموتَة ِشينَة‬ ْ ‫ َم‬ : il est mort d’une mort atroce, déplorable.
 ‫ين‬ ِ ْ ‫الم‬: syphilis.
ْ ‫رض الش‬ َ

234
‫ص‬
‫صاغ‬
‫صــاغ َســالَ ْم‬
َ  : saint et sauf, exempt de vices, rédhibitoires en parlant
d’un cheval ou d’un mulet.

‫صب‬
‫ب‬ْ ‫تص‬َ ‫ َحبَّت‬ : voir ‫حبَّت‬
‫ب‬ْ ‫تص‬َ ‫بَايتَة‬ : voir ‫ بَايتَة‬.
‫وب‬
ْ ُ‫العرق‬
َ ‫اب علَى‬ ْ ‫ص‬ َ  : cheval à sept ans.
‫صابَّة‬
َ ‫أحم ْر‬
َ  : rouge foncé.
‫صبَاولُو‬
‫ ِخي ْط صبَاولو‬ : ficelle en chanvre.
‫صبح‬
‫اح‬ ِ
ْ َ‫في الصب‬ : au matin, on dit aussi ‫اح‬ ْ َ‫ َعن ْد الصب‬, ‫اح‬ْ َ‫مع الصب‬
َ .
‫اح‬
ْ َ‫صبَ ْح الصب‬ : il fait jour, on dit aussi ‫صبَ ْح احلَ ْال‬ .
ْ ‫صبَ ْح م ِر‬ : il s'est senti malade en se levant le matin.
‫يض‬
ْ َ‫كِصب‬ : comment vas-tu ?
‫حت‬
235
Dictionnaire des locutions de l’arabe dialectal algérien

‫تَصبَ ْح علَى ِخ ْير‬ : bonne nuit.


ِ ‫ك‬
‫بالخ ْير‬ ْ ‫يصبّ َح‬
َ ‫اهلل‬ : bonjour.
‫صبَّحنَا ُك ْم علَى ِخ ْير‬ : nous vous avons dit adieu, le matin.
‫يصبّحنِي‬ َ ‫اهلل َل‬ : que Dieu ne me fasse pas voir le matin.
‫اي‬
ْ ‫أستَصبَ ْح َبر‬ ْ  : s’éclairer de l’avis, du jugement de.
‫صبَ ْح َها‬
ُ ‫خ َذا‬ : il lui a ravi sa fleur en parlant d’une vierge.
‫يل‬ ِ ‫مصب‬ : ver luisant.
ْ ‫اح الل‬ ْ َ َ
ِ
‫الوالي‬ َ ‫اح‬ ْ َ‫ َمصب‬ : feu follet.
‫احــه‬
ُ َ‫أنطْ َفــى َمصب‬ : sa lampe s’est éteinte, se dit de quelqu’un qui a été
célébre et est tombé dans l’oubli.

‫صبر‬
‫أصبـَْر ُش ِويَة‬
ْ  : attends un peu.
‫أصبـَْر علَى‬ : prendre les choses en douceur.
‫مش نَصبـَْر‬ْ ‫ َما نـَْن َج‬ : je n’y tiens plus.
‫وحه‬ُ ‫صبـَّْر ُر‬َ  : se consoler, se donner du courage.
‫ َما ب َقى لُه صبـَْر‬ : il est à bout de patience.
‫ك الصبـَْر‬ ْ َ‫مل‬ : se défendre.
‫ـس‬
ْ ‫صبـ ْـر النَفـ‬ َ  : continence, on dit de celui qui dispose de cette vertu
‫ـس‬
ْ ‫صاب ـَْـر النَفـ‬
َ
‫صبط‬ 
‫صبَّ ْط ِل‬
َ  : battre un navire, mer.
‫ص ْبّطُوا لُه‬
َ  : il a reçu une volée.
‫ردة صبَّا ْط‬ َ َ‫ف‬ : un soulier, pour deux souliers ont dit ‫زِوجيَة‬.
‫أخ ْذ الصبَّا ْط‬ : se laisser gagner, corrompre, pot de vin.
‫س الصبَّا ْط‬ ْ َ‫لب‬ : se chausser.
236
Dictionnaire des locutions de l’arabe dialectal algérien

‫صبع‬ 
‫الصبَّ ْع الكبِ ْير‬ : pouce.
‫اس‬
ْ ‫الصبَّ ْع اللّ َح‬ : l’index.
‫الوسطَانِي‬ َ ‫الصبَّ ْع‬ : le médius, le majeur.
‫صبَ ْع ال َخاتَ ْم‬ : l’annulaire.
ِ ‫الصبع‬ : l’auriculaire.
‫الصغ ْير‬ َْ
‫صوابـْعُه‬َ ‫وس‬ ْ ‫ف علَى ُر‬ ْ َ‫وق‬ : se hausser sur la pointe des pieds.
ِ : je suis sous sa griffe.
‫ين سنَانُه‬ْ ِ‫ص ْبعي ب‬َ
‫صباعُه‬ ِ ‫يـعر‬ : il la connaît sur le bout du doigt (leçon).
َ ‫فها ك‬ َ َ َْ
‫صبغ‬
‫ت يَ ُده‬
ْ َ‫أنصبـْغ‬
َ  : il a perdu tout crédit, on dit alors ‫يَ ُده َمصبُو َغة‬.
‫صبن‬
‫الصابُو ْن‬ ِ
َ ‫يل‬ ْ ‫غس‬ : savonnage.
‫ابلس‬
ْ ‫طر‬ َ ‫صابُو ْن‬ َ ‫ َعن ُده‬ : donneur d’eau bénite, il a la langue dorée.
‫صابُــو ْن‬
َ ‫ـل لُــه‬
ْ ‫عمـ‬
َ  : amuser par de belles paroles, donneur d’eau bénite
de cour.

‫صح‬
‫ص ّح‬َ  : être adjugé, alloué à.
‫يصح لُه منُه َحتَى ِشي‬ َّ ‫ َما‬ : il n’en retirera rien.
‫يص ْح لُه‬
َّ  : qui appartient à.
‫يص ْح َم ُن‬
َّ  : il a de l’avenir, il réussira.
‫حشي َمنُه‬ ِ ‫يص‬َّ ‫ َما‬ : il s’annonce mal, il ne réussira pas.
237
Dictionnaire des locutions de l’arabe dialectal algérien

‫ص ّح لِي َمنُه‬ َ  : j’ai eu de lui, j’en ai obtenu.


‫يت‬ْ ‫ص ِّح‬ َ  : bravo.
‫يص ْح بِيعُه‬
َّ ‫ َما‬ : des choses que l’on peut vendre.
‫ص ّح َما فِيه‬ َ  : ce que renferme le présent.
‫فيك‬
ْ ‫ص َّح‬ َ  : tu as de la chance.
‫الص ْح‬
َّ ‫قُ ْل‬ : dites la vérité.
‫ص ّح‬ َ ‫ َما فيه‬: sans fondement.
‫الص ْح‬
َّ ‫كل ْم‬ َ  : la vérité.
‫الص ْح‬
َّ ‫ َه َذا ُهو‬ : c’est cela la vérité, c’est l’essentiel.
‫الصح‬ َّ ‫كل َْمة‬ : parole positive.
‫الص ْح‬
َّ ‫ات َخاطيَة‬ ْ ‫ َج‬ : porter à faux.
‫الص ّح‬
َ ‫اجة‬ َ ‫ َح‬ : l’essentiel.
‫ص ْح َسالَ ْم‬َّ  : sain et sauf.
‫بالص ْح‬
َّ  : certainement, c’est vrai ?
‫صحايَ ْح‬ ِ
َ ‫حي ْط‬ : un mur très solide.
‫صحايَ ْح‬َ ‫ َد ْار‬ : une maison solide.
‫الص َحة‬َّ ‫ال‬ ْ ‫بح‬
َ  : de l’état exigible de santé.
‫بص ّحتُه‬ َ ‫اهو‬ ُ ‫ َر‬ : il est en bonne santé, parfaite forme.
‫الو ْجه‬َ ‫ص َّحة‬ َ  : assurance, aplomb.
‫لب‬ْ ‫ص َّحة ال َق‬ َ  : assurance, fermeté, confiance.
‫الص َّحة‬
َ ‫يك‬ ْ ‫يـَْع ِط‬ : bravo, merci.
‫يك‬ْ ِ‫ص َّح عل‬ َ  : grand bien vous fasse.
238
Dictionnaire des locutions de l’arabe dialectal algérien

‫يح‬ ِ
ْ ‫ َج ْرُمه صح‬ : bien constitué.
‫يح‬ ِ
ْ ‫ َرا ْه صح‬ : il a bon dos.
‫احبِي‬ ْ ‫اص‬َ َ‫ي‬ : eh ben mon vieux !
‫ب تَدبِ ْير‬ْ ‫اح‬
َ ‫ص‬ َ  : bon administrateur.
‫ب َس ّر‬ ْ ‫اح‬
َ ‫ص‬ َ  : discret.
‫ورة‬
َ‫ش‬ ُ ‫ب َم‬ْ ‫اح‬َ ‫ص‬ َ  : bon conseiller.
‫ب ِش َيعة‬ ْ ‫اح‬
َ ‫ص‬ َ  : décoré, célèbre.
‫ظرافَة‬َ ‫ب‬ ْ ‫اح‬
َ ‫ص‬ َ  : homme rempli d’égard.
‫صحى‬
‫صاحيَة‬ َ ‫ال َدنـْيَا‬ : il ne pleut pas.
‫احي‬ ِ ‫را ْه ص‬ : il n’est pas ivre.
َ َ
‫اشي‬ ِ ‫ما يصح‬ : il est tout le temps ivre.
َْ َ
‫صد‬
‫علي‬
َّ ‫ص ّد‬ َ  : va-t'en laisse-moi.
‫ص ّد الى‬ َ  : aller vers.
‫الزما ْن‬ ِ
َ ‫ص ّد علي ْه‬ َ  : la fortune lui a tourné le dos, on dit aussi
َ ‫َّت علِ ْيه‬
‫الدنيَا‬ ْ ‫صد‬َ
‫ص َد ّد ِل‬َ  : diriger vers.
‫الص ّد البَح ِري‬ َ  : le versant nord.
‫بالص َّدة‬
َ ‫أعطَى لُه‬ : tourner le dos.
‫االصا ّد‬
َ َ‫ي‬ : hé ! là-bas.
‫المص ّد‬
َ ‫علَى‬ : sur le point de partir.
239
Dictionnaire des locutions de l’arabe dialectal algérien

‫صدر‬
‫ص َد ّر قُوتُه‬
َ  : tirer sa subsistance, gagner sa vie.
‫دره‬ُ ‫بص‬ َ ‫شى‬ َ ‫تم‬
َ  : marcher la tête haute.
ِ
‫دره‬ُ ‫ص‬ َ ‫ َش ّْد ُم َكحلَة في‬ : épauler un fusil.
‫مص َّد ْر‬
َ ‫اهو‬ ُ ‫ َر‬ : exposé.
َ ‫ص َّد ْر‬
‫الطع ْام‬ َ  : préparer le manger.
‫صدع‬
‫ع َم ْن َع ْقلُه‬ ْ ‫أنص َد‬
ْ  : son esprit s’est détraqué.
‫ع من الع َق ْل‬ ْ ‫ص ُدو‬ْ ‫ َم‬ : le cerveau dérangé, détraqué.
‫ص ّحتُه‬ َ ‫ع َم ْن‬ ْ ‫أنص َد‬ : la santé se dérange.
‫اس‬ْ ‫الر‬َ ‫ع‬ ْ ‫يص َّد‬
َ  : assomme l’esprit.
‫صدف‬
‫بالمصادفَة‬
َ  : accidentellement, par hasard.
‫ف‬ ْ ‫ـاد‬
َ ‫تصـ‬
َ ‫فـ َـا ْن‬ : se dit de quelqu'un qui est atteint d’une maladie
grave qu’on ne sait définir, on l’appelle aussi ‫ن‬ ْ ‫ ِريـ ْـح اجلنُــو‬.
‫صدق‬
‫ص َد ْق منُه‬ : il a réalisé les espérances qu’il donnait.
‫الهو ْن‬ ِ
ُ ‫قت‬ ْ ‫اش ص َد‬ ْ ‫كي َف‬ : comment tu te trouves ici.
‫ص َدقنَا ِل‬ : nous nous sommes trouvés.
‫ص َدا‬
‫ـادى‬
َ ‫صـ‬
َ  : avoir une insomnie douloureuse pour cause de maladie, de
souffrance.

240
Dictionnaire des locutions de l’arabe dialectal algérien

‫صر‬
‫ص ّر َم ْن يَ ِدي ْه‬
َ  : avoir des engelures par l’action du froid, en arabe littéral.
‫ شدَّة البـَْرد‬:ُ‫الصَّرة‬
ِّ froid glacial.
‫ص ّر َو ْذنِي ْه‬
َ  : coucher les oreilles en parlant d’un animal en colère.
‫بِيـ ْـع صـ َّـرة‬ : vente dans laquelle le prix (ou une partie du prix ) n’est
pas stipulé sur le contrat.

‫صرد‬
ِ ‫ َكبش صر‬ : mouton à quatre cornes.
‫ندي‬ َ ْ ْ
‫صرش‬
‫ص َرش علَى‬ َ  : réprimander durement, ‫ صرش‬crier.
‫ش ِل‬
ْ ‫ص َّر‬
َ  : écouter.
‫صرصر‬
‫رص ْر‬
َ ‫يص‬َ ‫بـَْر ْد‬ : froid glacial.
‫ص ْار‬َ ‫صر‬
ْ ‫بَ َار ْد‬ : même sens.
‫صرط‬
‫ص َّر ْط علَى‬
َ  : lapider.
‫صرع‬
‫صرعُه‬
َ ‫ه َذا الخبـَْر‬ : cette nouvelle a été pour lui comme un coup de massue.
‫صرف‬
‫ف علَى‬ ْ ‫صر‬ َ  : subvenir aux besoins de.
‫ف لِي‬ْ ‫ص َّر‬
َ  : changer les billets en pièce de monnaie.
‫عوى‬َ ‫ف َم ْن ال َد‬
ْ ‫تص َّر‬
َ  : passer à côté des difficultés.
241
Dictionnaire des locutions de l’arabe dialectal algérien

‫تص َّرف فِي‬ َ  : être en chef dans une entreprise.


‫صرافَــة كال َكلبَــة‬ َّ  : se dit d’une femme de complexion amoureuse, en
arabe littéral ‫ إذا اشــتهت الفحــل‬:‫ف‬ ٌ ‫ كلب ـةٌ صــا ِر‬en chaleur.
‫اطي تَص ِر ِيفي‬ ِ ‫ َخ‬ : ceci n’est point de ma compétence.
‫وف‬
ْ ‫صر‬ ِ
ُ ‫ َم ْن غ ْير َم‬ : sans défense.
‫ك‬ْ َ‫وف البَايل‬ ْ ‫ص ُر‬ ْ ‫ َم‬ : l’argent de l’Etat.
‫ك‬ْ ‫نصرف َڤ‬َ ‫وك‬ ْ ‫ ُد‬ : je vais te donner une raclée.
‫صرم‬
ْ ‫صـ َـرْم َمـ ْـن َمـ‬ : prendre de ce que l’on possède, (une partie ), en arabe
‫ـال‬
littéral ‫إذا قطعتَه‬،ً‫صرما‬
ْ َ ‫الشيء‬
ُ ‫صَرْمت‬َ découper en morceau apparents.
ِ ‫ول ص‬
‫ارميَة‬ َ َ ‫ ُم‬ : bailleur de fonds.
‫صرى‬
‫الصا ِري‬َ ‫اح لُه‬ ْ َ‫ط‬ : il a perdu la tête.
ِ ‫ص‬
‫اري‬ َ ‫اهو‬ ُ ‫اش َر‬ ْ ‫ َو‬ : qu'est-ce qui se passe ?
‫صعب‬
‫ب علِي ْه‬
ْ ‫ص َع‬
ْ َ‫ي‬ : il lui déplaît.
‫شة‬ ِ ‫ص َّعب علَ َّي‬ : il me rend la vie dure.
َ ‫المعي‬ ْ َ
‫ال‬ْ ‫الح‬ ِ
َ ‫اب عليه‬ ْ ‫صع‬َ  : les temps sont devenus durs pour lui.
‫صغر‬
‫صغْ ِري‬ ِ
ُ ‫في‬ : dans ma prime jeunesse.
ِ  : plus petit que.
‫صغ ْير علَى‬
‫صغا‬
‫صغَى ِل‬ : écouter, prêter l’oreille à.
242
Dictionnaire des locutions de l’arabe dialectal algérien

‫صف‬
‫وحه‬ُ ‫ف ُر‬ ْ ‫ص َف‬
َ  : s’aligner.
‫ـرج‬ ِ ْ ‫ص َفـ‬ : monter, se tenir debout sur le cheval ou sur la
ْ ‫السـ‬ َ ‫ـف فــي‬ َ
selle ‫ج‬ ْ ‫الســر‬ ِ ْ ‫مص َّفـ‬
َ ‫ـف ف‬ َ .
‫ف‬ْ ‫ص‬ َ ‫ف‬ ْ َ‫وق‬ : faire la haie.
‫صفر‬
‫تص َف ْر‬ ِ
َ ‫رَاهي‬ : il n’y a personne, il n’y a que du vent.
‫جهه‬ُ ‫ص َّف ْرلُه َو‬َ  : couvrir de honte.
‫ص َّف ْر ِل‬
َ  : escroquer.
‫ظيمة‬
َ ‫فرة َع‬ َ‫ص‬ َ  : une très bonne table.
‫فرة‬
َ ‫الص‬َ ‫قع ْد علَى‬ َ  : se mettre à table.
‫فرة‬
َ ‫الص‬َ ‫رفَ ْد‬ : desservir.
‫مس‬
ْ ‫ش‬ َ ‫مع ص ُفوِريَة ال‬َ  : à la chute du jour, un peu avant le coucher du soleil.
‫أص َف ْر‬
ْ ُ‫ َوجه‬ : il est pâle.
‫صفصط‬
‫ص ْط‬ َ ‫يص ْف‬
َ ‫ َرا ْه‬ : se dit de quelqu’un qui se vante, qui ment.
‫صفع‬
‫فل ْن‬
َ ‫ص َف ْع‬ : gifler quelqu’un.
‫ع‬
ْ ‫ َمص ُفو‬ : en parlant d’un fruit brûlé par le vent du désert.
‫صفق‬
‫ص َف ّق ِل‬ : appeler en frappant des mains.
‫فـ َـا ْن إنص َفــق‬ : avoir un chaud et froid on dit aussi ‫ـڤ‬
ْ ‫إنص َفـ‬
ْ pour un
cheval qui s’abat.

243
Dictionnaire des locutions de l’arabe dialectal algérien

‫صفا‬
‫ات‬
ْ ‫يتها ص َف‬ ِ
َ ‫لق‬ : je suis arrivé après le coup.
ْ ‫ َخاط ِري َما ص َف‬ : je ne suis pas satisfait.
‫اش‬
‫وار‬
ْ ‫تصف ِي لل ُد‬ َ ‫الج َّرة‬
َ  : les traces arrivaient au douar.
‫ات َم ْن الغَلَّة‬ْ ‫ش ْج َرة ص َف‬َ ‫ال‬ : l’arbre a perdu tous ses fruits.
‫اطره‬
ُ ‫ص َف ّى َخ‬ َ  : se calmer, s’apaiser.
‫عوة‬َ ‫ص َّفى ال َد‬ َ  : terminer une affaire, en sortir, la consommer.
‫ص َفى علَى‬ ْ َ‫ي‬ : monter par-dessus.
‫ص َفاو لُه‬ ْ َ‫ن‬ : nous montons chez lui.
‫ص َّفى َك ْر ُشه‬
َ  : faire ses besoins.
‫دق و ص َفى‬ ْ ‫ص‬ َ  : cordialité.
‫ع بالص َفا‬ ْ ‫بَا‬ : vendre en conscience.
‫صافِي‬ َ ‫قَلبُه‬ : il a le cœur net, c’est un excellent cœur.
‫صافِي‬ َ ‫كل ُمه‬ َ  : il parle distinctement.
‫صافِي‬ َ ‫ َه َّم‬ : coup de malheur.
‫صافِي‬ َ ‫ َسع ْد‬ : coup de bonheur.
‫صافِي‬ َ ‫در َاه ْم‬َ  : de l’argent clair.
‫اب‬
ْ ‫حس‬ َ ‫ص َّفى‬ َ  : il a réglé ses comptes.
‫صقع‬
‫ع‬
ْ ‫ َمصڤُو‬ : qui a la berlue, en arabe littéral ُ‫ص َق َعه‬ َ frapper à la tête.
‫صقل‬
‫ َشبـّعُو ص َقالِي‬ : gifler.
244
Dictionnaire des locutions de l’arabe dialectal algérien

‫صك‬
‫ص َّكتُه الدنـْيَا‬َ  : la fortune lui a tourné le dos.
‫الورا‬
َ ‫ك‬ ّ‫ص‬ َ  : retourner en arrière.
‫يل‬ ِ ّ ‫مص‬ : coupe-gorge.
ْ ‫اك الخ‬ َ
‫صلب‬
‫لب‬
ْ ‫الص‬ َ ‫لح ْق‬ َ  : venir à la parade.
‫ص ْلبِي‬ ِ
ُ ‫ولي ْد‬ : c’est le fils de mon fils.
ْ َّ‫مصل‬
‫ب‬ َ ‫ف‬ ْ َ‫وق‬ : effacer le corps, les épaules.
‫صلح‬
‫ َما فِي ْه َما يَصلَ ْح‬ : il n’est propre à rien, on dit aussi ‫ َما يَصلَ ْح ِشي‬.
‫صلَ ْح َما يـَنـَْف ْع‬ْ َ‫ َما ي‬ : bon à rien.
‫اب‬ْ َ‫صلَ ْح الب‬ : fermer la porte.
‫اعة‬َ ‫صلَ ْح ال َق‬ : faire le parterre, nettoyer le parterre.
ْ ِ‫صالَ ْح ب‬
‫ين‬ َ  : conclure un arrangement entre.
‫ْح‬ ِ ‫تبت‬ : il a été l’objet d’un arrangement définitif.
ْ ‫الصل‬ُ ‫َّل فيه‬ ْ َ
‫صل ْح‬ ِ
َ ‫في‬ : au profit de, pour le bien de.
‫الصل ْح‬َ ‫فِيه‬ : il sert à quelque chose.
‫صل ُحــه‬ َ ‫ـب ِغيـ ْـر‬ ّ ‫يحـ‬
َ  : il ne cherche que son propre intérêt, son intérêt
personnel, on dit aussi ‫صلحــه‬ ِ ‫ حيـ َّـو‬,  ‫مصلحــة‬
ُ َ ‫س غـ ْـر علَــى‬
ْ َ َ َ ‫ـاع‬ ْ ‫تَـ‬.
‫ندي فِيه‬ ِ ‫آش من صالحة َع‬ : quel intérêt y ai-je ?
َ َ َْ ْ
‫فسه‬ ِ
ُ َ‫صوالَ ْح ن‬ َ ‫في‬ : pour des motifs de convenance personnelle.
‫وح‬
ْ ُ‫لسانُه َمصل‬ َ  : il parle bien, correctement.
245
Dictionnaire des locutions de l’arabe dialectal algérien

‫صلط‬
‫سلطَة‬
َ ‫علي‬ َ  : il est sans cesse sur mon dos, voir ‫تسلَّ ْط‬
َّ ‫خر ْج‬ َ .
‫صلى‬
‫لوة‬
َ ‫الص‬
َ ‫ب‬ْ ‫اح‬
َ ‫ص‬َ  : chef de prière.
‫صم‬
‫ص َم ّم فِي‬ َ  : préserver, persister.
‫ص َم ّم علَى‬ َ  : même sens.
‫صـ ّـم‬
َ ‫ـل‬ ْ ‫ َر َجـ‬ : homme à caractère, de mœurs austères, ‫الر ُجـ ُـل ال‬
َّ :‫األصـ ُّـم‬
َ
‫ يُطْ َمـ ُـع فيــه‬celui dont on n’espère rien de lui.
‫ص ّم‬َ ‫بِ ْك ْر‬ : vierge impénétrable.
‫ص ّم‬َ ‫أحم ْر‬ َ  : baie foncée.
‫مص َم ّم‬َ  : décidé à, déterminer.
‫صمصم‬
‫فل ْن‬ َ ‫صمنِي‬ َ ‫ص ْم‬
َ  : il m’a assourdi.
‫صـ ْـم بــن قَ ْم َقـ ْـم‬ َ ‫ص ْم‬
َ  : se dit d’une personne stupide et brute, on dit
également ‫صــم قَم َقــم‬
ْ ْ ْ َ ‫ص ْم‬ َ.
‫صمط‬
‫صم ْط‬
َّ  : se planter à la porte d’une maison, d’un douar.
‫صن‬
‫فِيه صنَا ْن البَا ْط‬ : il sent du gousset, en arabe littéral ‫ َذفـَُر ا ِإلبِ ِط‬:‫الصنَا ُن‬
ُّ .
ِ
‫يحة الصنَا ْن‬ َ ‫فيه ِر‬ : il pue le bouc.
‫مصنَا ْن َبرجلِي ْه‬ : il pue des pieds.
246
‫صنت‬
‫ت ِل‬ ْ َ‫صن‬
َ  : prêter l’oreille à.
‫سة‬َّ ‫للع‬
َ ‫َّت‬ْ ‫تصن‬
َ  : avoir l’oreille du guet.
‫صندد‬
‫ص ْن ِدي ْد‬
َ ‫اج ْل‬
َ ‫ َر‬ : un homme intrépide, brave.
‫صندق‬
‫وق‬
ْ ‫ص ْن ُد‬ ِ
َ ‫ َم ْبني‬ : bâti en pierre de taille.
‫صنع‬
‫صنَ ْع لُه‬ : manigancer.
‫بصنَعته‬َ  : artistement.
‫للصنـَْعة‬
َ ‫ َر ّد‬ : mettre en apprentissage.
‫الصنـَْعة‬
َ ‫ َد ْار‬ : l’atelier.
‫الصنعــة‬ ِ
َ ‫ ُم َواليـ ْـن‬ : littéralement les gens du métier, c’est pour désigner
les musiciens et chanteurs.

‫الصنـَْعة‬
َ ‫اب‬ ْ ‫أصح‬َ  : gens du métier.
‫قرا بالصنَايَ ْع‬
َ  : psalmodier.
ْ ِ‫بِ َل تَصن‬ : naturel.
‫يع‬
‫َّع‬
ْ ‫مصن‬
َ  : habillé avec art, attifé.
‫صهد‬
‫الصه ـ ْد‬ ِ  : je suis brûlé par le vent du sud, appelé ‫الشــهيلِي‬,
َ ‫ضربْنــي‬
َ
en arabe littéral ‫ ش ـ ّدة احلـ ِّـر‬:‫ـد‬
ُ ‫الصيـَْهـ‬
َّ chaleur intense par extension
َ
‫مص َّهــد‬
َ  signifie ébahi, la bouche ouverte.
Dictionnaire des locutions de l’arabe dialectal algérien

‫صاب‬
‫ال‬ْ ‫الح‬
َ ‫اب‬ ْ ‫وص‬َ  : au moment où.
‫ب ِل‬ ْ ‫ص َّو‬
َ  : aller vers.
‫صابَة‬َ ‫ َع ْام‬ : une année d’abondance.
‫صابَة‬َ ‫مح‬ ْ َ‫ق‬ : blé fertile.
‫اب‬ْ ‫صو‬ َ ‫كل ْم‬ َ  : parole juste.
‫اب‬ْ ‫بالصو‬
َ  : droitement.
‫ب‬ ْ َّ‫الصي‬
َ ‫الغَ َم ْام‬ : nuage qui verse la pluie.
‫اج ْل‬ ِ
َ ‫ ُمصيبَة َمن َر‬ : quel fléau.
‫عم ْل‬ ِ ‫ما ص‬ : ne savoir comment faire.
َ َ‫اب كي‬ ْ َ َ
‫وحــه‬ ِ
ُ ‫ـاب ُر‬ ْ ‫صـ‬َ  : se sentir bien, se retrouver, on dit ‫وحــه بعيـ ْد‬
ُ ‫ـاب ُر‬
ْ ‫صـ‬َ se
retrouver très loin.
‫اب‬
ْ ‫ص‬ َ ‫ َم ْن‬ : puisse-t-il se trouver.
‫وم‬
ْ ُ‫اب لُه الل‬ ْ ‫ص‬ َ ‫ َم ْن‬ : qui mérite.
‫اب لِي‬ ْ ‫ص‬َ ‫ َم ْن‬ : je voudrais bien.
‫اب ِشي‬ ْ ‫ص‬ َ ‫ َما يـَْن‬ : introuvable.
‫صات‬
َ
ِ
‫ات بالك ْير‬ ْ ‫ص‬ َ  : faire aller un soufflet de forge.
‫ت و يَطـ َّـر ْق‬ ْ ‫يصـ َـو‬
َ  : il souffle et forge, être au four et au moulin, se dit
de quelqu’un qui fait deux choses à la fois.

‫صار‬
‫ص َّوْر فِي َعقلُه‬ َ  : se figurer, s’imaginer.
‫اسه‬ ِ
ُ ‫ص َّوْر في َر‬ َ  : même sens.
‫رشي فِي الع َق ْل‬ ِ ‫ه َذا ما يتص َّو‬ : on n’a pas idée d’une pareille chose.
َ َ َ
‫ص ِو َيرة‬
ْ َ‫ َد ْار ت‬ : il s’est photographié.
248
Dictionnaire des locutions de l’arabe dialectal algérien

‫صاف‬
‫الدوايَة‬
َ ‫صوفَة‬ ُ  : coton d’écriture.
‫موذّ َحة‬ َ ‫وف‬
ْ ‫ص‬ ُ  : laine en suint.
‫وف‬
ْ ‫ص‬ ِ
ُ ‫لي َڤة‬ : un flocon de laine.
‫ف‬ْ ‫صـ َّـو‬
َ ‫اهــو‬
ُ ‫ َر‬ : en parlant d’un aliment qui commence à développer
des moisissures blanches.

‫صال‬
‫صولتُه‬ ِ
ُ ‫في‬ : dans son temps.
‫صام‬
‫ايمة‬
َ ‫ص‬ َ ‫ َح َمى‬ : fièvre continue.
‫ صار‬pour ‫صير‬
‫يص ْير لُه‬ ِ ‫م َاز ْال‬ : il n’est pas encore au bout de ses peines.
َ
‫ص ْار ُمبَ َار ْك‬ ِ
َ ‫ال ّي‬ : arrive ce qu’il peut, au petit bonheur !
‫ك‬ْ َ‫ص ْار ل‬ َ ‫اش‬ ْ ‫ َو‬ : que t’arrive-t-il ?
‫ـح‬ ِ
ْ ‫ت بالشـ َـرا الصحيـ‬ ْ ‫ـار‬
َ ‫صـ‬َ  : devenue sa propriété par acquisition
authentique.
‫الفل َحة َحرفتُه‬َ ‫صيـَّْر‬ َ  : il a embrassé la profession de cultivateur.
‫صاش‬
‫اش فُ ِمي‬
ْ ‫ص‬ َ  : j’ai la bouche sèche.
‫شة‬ َ ‫صاي‬
َ ‫َرض‬ْ ‫أ‬ : terrain sec.
ِ
‫اش‬ْ َ‫يح الصي‬ ْ ‫في ْه ِر‬ : il sent l’échauffé.
‫مصيَّش‬َ ‫اهو‬ ُ ‫ ر‬: il est étendu au soleil.
‫صال‬
‫صيَ ْل‬
َ ‫عُو ْد‬ : cheval de race.
‫ين‬ ِِ
ْ ‫بَ ْن صيل‬: noble de père et de mère.
249
‫ض‬
‫ضب‬
‫ب‬ْ َّ‫ضب‬
َ َ‫ال ي‬ْ ‫الح‬
َ  : il brouillasse.
َ َ‫ ِعينُه ي‬ : il n’y voit qu’à travers un brouillard.
‫ضبُّوا‬
‫فِي ِعينِينه ضبَابَة‬ : il a un nuage devant les yeux.
‫ضبح‬
‫ض ْب َحة‬
َ ‫ضبَ ْح‬ : il a poussé un grand cri.
‫ضبز‬
َ ‫ ِغيـ ْـر ي‬ : se dit de quelqu’un qui dit une chose sans savoir ce
‫ضب ـَّ ْـز فِ َيهــا‬
qu’il dit.

‫ضبع‬
‫ع‬
ْ ‫ضبُو‬
ْ ‫فل ْن م‬
َ  : personne stupide.
‫ضج‬
‫ض ّج َم ْن‬
َ  : avoir de la répugnance.
‫الكل ْم‬
َ ‫من‬ ْ ‫ض ّج‬َ  : se formaliser.
251
Dictionnaire des locutions de l’arabe dialectal algérien

‫ضحك‬
‫ك علَى‬ ْ ‫ضح‬
َ  : rire de, monter au doigt, se moquer.
‫ك فِي َو َج ْه‬ْ ‫ضح‬ َ  : rire au nez.
‫ك‬ ْ ‫ض َح‬ ْ َ‫قَلبِي ي‬ : je suis joyeux, mon cœur se dilate.
‫اك‬ْ ‫ض َح‬ َ ‫ َخايَ ْن ال‬: se dit d’un voleur qui prend quelque chose devant
vous et qui étant aperçu dit avoir fait une plaisanterie.

‫ضحايْ ِكي‬
َ ‫اج ْل‬
ِ .
َ ‫ َر‬ : rieur, comique, on dit aussi ‫ضحوكي‬
ُ
‫ضحا‬
‫العالِي‬
َ ‫الضحا‬
َ  : de huit heures à dix heures du matin.
‫ضر‬
‫ض ّر َو الَ يَن َف ْع‬
ُ ‫ال ي‬ : cela ne fait ni mal ni bien, ni chaud ni froid.
‫روْر‬
ُ‫ض‬ ْ ‫ َرانِي َم‬ : je suis souffrant.
‫ضرب‬
‫ب ب َدبـَْزة‬ْ ‫ضر‬
َ  : donner un coup de poing.
‫ف‬ْ ‫ب ب َك‬ ْ ‫ضر‬َ  : flanquer une gifle.
‫ض ْربَة‬
َ ‫ب‬ ْ ‫ضر‬
َ  : faire un grand coup, réussir la grosse affaire.
‫ب ُو َجه‬ ْ ‫ضر‬
َ  : décharger un coup de fusil.
‫ت‬ْ ‫ت َخ ْر َج‬ ْ َ‫ض ْرب‬
َ  : traverser de part en part.
‫ب علَى‬ ْ ‫ضر‬
َ  : se battre pour.
‫ك‬ ْ ‫وح‬َ ‫ب علَى ُر‬ ْ ‫أضر‬
َ  : défends-toi.
‫ب َخ ْط‬ ْ ‫ضر‬
َ  : tirer une ligne.
ِ ‫ضربه‬
‫الشع ْير‬ ُ َ  : être fourbu en parlant d’un cheval.
252
Dictionnaire des locutions de l’arabe dialectal algérien

‫المــاء‬
َ ‫ض ْربُــه‬
َ  : être atteint d’un arrêt de transpiration en parlant
d’un cheval.

‫ض ْربُه ال َد ْم‬
َ  : se dit de quelqu’un qui a un coup de sang.
‫ب ِد َيوا ْن‬ ْ ‫ضر‬
َ  : tenir une conférence, on dit aussi ‫س‬ ْ َ‫ب َْمل‬
ْ ‫ضر‬
َ . 
‫ض ْربُوأ بِه المثَ ْل‬َ َ‫ي‬ : on en fait un proverbe, un exemple.
‫ب الدنـْيَا‬ ْ ‫أضر‬
َ  : profite de la vie.
‫ور‬
ْ ُ‫ب فط‬ ْ ‫ضر‬َ  : faire un dîner.
‫خطي‬ ِ ‫ضرب و ي‬
َ ْ َ ْ َ‫ي‬ : il divague.
‫ضرب علَى‬ َ  : chercher quelque chose.
‫ب علِينَا الليِ ْل‬ ْ ‫ضر‬
َ  : la nuit nous gagne.
‫مع‬
َ ‫ب‬ ْ ‫ض َار‬َ ‫ت‬ : se battre avec.
‫ب‬ ِ ‫ب‬ ْ ‫ض َار‬َ ‫ت‬ : échanger des coups de.
‫ب البُوقَالَة‬ ْ ‫ضر‬ َ  : divination au moyen d’un vase.
‫رب‬ْ ‫ض‬ َ ‫كل ال‬ َ  : il a reçu une correction.
‫اد ْر‬
َ ‫النو‬
َ ‫يب‬ ْ ‫ض ِر‬ : fin de la moisson et du dépiquage.
‫ب آ َخ ْر‬ ْ ‫ض َر‬ْ ‫فِي َم‬ : dans un autre endroit.
‫ب‬ ْ ‫ض َر‬ْ ‫فِي ُك ّل َم‬ : partout.
‫الطرا ْد‬
َ ‫ب‬ ْ ‫ض َر‬ ْ ‫ َم‬ : champ de bataille.
‫ين‬
ْ ِّ‫ض ْرب‬
َ ‫اج م‬ ْ ‫الج‬َ ‫أول ْد‬َ  : omelette.
 ‫وب فِي‬ ْ ‫ض ُر‬ ْ ‫ َم‬: atteint à.
‫وب علِي ْه‬ ْ ‫ض ُر‬ ْ ‫ َم‬ : barré, raturé.
‫ضروب‬ ُ ‫ َراهو َم‬: blessé.
253
Dictionnaire des locutions de l’arabe dialectal algérien

‫ضرس‬
‫س الڤُ ْربِــي‬
ْ ‫ضـ َّـر‬ : poser des branches légères ( ‫ـس‬
ْ ‫ضرايَـ‬
َ ) pour couvrir
le toit d›un gourbit

‫ض ْر َسة الع َق ْل‬


َ  : dent de sagesse.

‫ضراط‬
‫ضرا ْط‬
َّ ‫فل ْن‬
َ  : péteur.
‫ضروك‬
‫ض ْرَو ْك‬
َ  : maintenant.
‫ضرا‬
‫ضا ِري‬
َ ‫م‬ : avoir l’habitude.
‫ضعر‬
‫ض َعر عْلَى‬
َ  : corriger d’un défaut.
‫ور‬
ْ ُ‫ضع‬ْ ‫ َرانِي َم‬ : j’ai appris la leçon, je ne veux plus refaire l’expérience.
‫ضعضع‬
‫ـت‬ْ ‫ض َعـ‬
ْ ‫َّع‬ ِ  : mes affaires vont mal, en arabe littéral on dit
َ ‫أحوالــي أض‬
َ
‫ قـ ّـل مالــه ضعضــع‬:‫ضـ َـع‬
َ ‫ض ْع‬
َ َ‫ ت‬signifie délabrer, mettre en mauvais état.
‫ض ْع‬
َ ‫ض ْع‬َ ‫صوتُه م‬
ُ  : il a la voix tremblotante, en arabe littéral
‫ضوعُ والتذلُّ ُل‬
ُ ُ‫ اخل‬: ُ‫ضعة‬
َ ‫الض َّْع‬.
‫ضعك‬
‫ك كالسبَ ْع‬
ْ ‫ض َع‬
ْ َ‫ي‬ : il marche majestueusement comme un lion.
254
Dictionnaire des locutions de l’arabe dialectal algérien

‫ضفر‬
ْ َ‫ ِغ ْير ي‬ : il ne fait que parler à tort et à travers.
‫ض َف ْر‬
‫صو ْد‬ ُ ‫بالم ْق‬
َ ‫رت‬ ْ ‫ض َف‬ : j’ai obtenu ce que je désirais.
‫ضلع‬
‫ضالَـ ْـع‬
َ ‫فـ َـا ْن‬ : boiteux, on dit ‫ضلَـ ْـع‬
ْ َ‫ َراهُ ي‬il marche en boitant, en arabe
littéral ‫ـل‬ ِ ‫ يكــون يف املشــي مــن املْيـ‬،ً‫ـاج ِخ ْلقـة‬
ُ ‫االع ِوجـ‬
ْ :‫الضلَـ ُـع‬
َّ .
َ
‫ضم‬
‫ض ّامه‬ َ ‫ب ال‬ْ ‫ َلع‬ : jeu de dames.
‫ض َامه‬ َ ‫م َخطَّ ْط‬ : à carreaux.
‫ضمر‬
‫ضم ْر‬
َ ْ‫أن‬ : dors, donc enfin.
ِ ‫ َعن ُده‬ : il a une conscience.
‫الضم ْير‬
‫ضمن‬
‫ضم ْن‬
َ َ‫أنَا ن‬ : j’assume la responsabilité.
‫الوجه‬
َ ‫ضم ْن‬ َ  : répondre corps pour corps.
‫ضم ْن‬
َ ‫الع ْام‬َ  : la récolte est assurée.
‫رض‬
ْ ‫الم‬ َ ‫َّم ْن َمن‬
َ ‫تض‬ : se préserver de la maladie.
‫رك‬ْ ‫ضما ْن ال َد‬
َ  : garantie du prix a revoir.
‫ض َام ْن‬
َ ‫أعطَى‬ : donner caution.
‫الضما ْن‬
َ ‫ح ْط‬ : mettre le cran de sûreté.
‫الضما ْن‬
َ ‫بالهنَا َو‬َ ‫وح‬ ْ ‫ ُر‬ : vas-y ne t’inquiètes pas.

255
Dictionnaire des locutions de l’arabe dialectal algérien

‫ضميض‬
ْ َ‫ض ِمي‬
‫ض‬ ْ ‫ َم‬ : qui a l’esprit dérangé, visionnaire.
‫ضنس‬
‫سة‬
َ ْ‫ضان‬
َ ‫ب‬ ْ ‫ضر‬َ  : se promener en long et en large.
‫ضاء‬
‫ضوء‬ ُ ‫عم ْل لُه ال‬ َ  : éclairer quelqu’un.
‫ضوء‬ ُ ‫طلَ ْع ال‬ : il fait jour.
‫ضوء‬ ُ ‫ َم َاز ْال ال‬ : il fait encore jour.
‫ضوء‬ ُ ‫فتَ ْح لُه ال‬ : donner du jour à un lieu.
‫ضوء‬ ُ ‫ َخ َّر ْج لل‬ : mettre au jour.
‫ضوء‬ ُ ‫ َس َّد ال‬ : rompre, intercepter les communications.
‫ضا ِوي‬ َ  : la lune luit on dit aussi ‫القم ْر يَض ِوي‬
َ ‫القم ْر‬ َ .
‫ضاويَة‬ َ ‫اللِيلَة‬ : une nuit éclairée.
‫ضاس‬
‫وس‬
ْ ‫ض‬ ُ ‫ َد ّوْر ال‬ : quêter.
‫ضاع‬
‫ع لِي‬ ْ ‫ضا‬
َ  : je l’ai perdu.
‫ض ْعنَا فِي ن ُفوسنَا‬ َ  : nous souffrons.
‫ضيَّ ْع َعقلُه‬َ  : perdre la raison.
‫ضيَّ ْع الصبـَْر‬َ  : perdre patience.
‫ضيَّ ْع َوقتُه‬
َ  : perdre son temps.
‫ضايَ ْع‬
َ ‫شا ال‬ َ ‫ع‬ : un souper mesquin.
‫ضيَّ ْع َرزقُه‬
َ ‫م‬ : dissipé, prodigue, gaspilleur.
256
Dictionnaire des locutions de l’arabe dialectal algérien

‫ضاف‬
‫يف َعن ْد‬
ْ ‫ض‬ِ ‫شا‬
َ ‫م‬ : aller passer quelque temps chez.
‫ضاق‬
‫قت‬ْ ‫الو‬ ِ ْ ‫ض‬
َ ‫اق عليه‬ َ  : le temps le presse.
‫ت علِيه الدنـْيَا‬ ْ َ‫ضاق‬َ  : être aux abois, on dit aussi ‫اق علِيه احلَ ْال‬
ْ ‫ض‬َ.
‫فس‬ ِ ْ َ‫ضاق‬
ْ َ‫ت فيه الن‬ َ  : éprouver de la difficulté à réspirer.
‫وحه‬ ُ ‫ضيَّ ْق علَى ُر‬ َ  : se gêner.
‫ضي ْق ال َخاطَ ْر‬ ِ  : l’ennui.
‫ضيَّ ْق لُه‬
َ  : serrer la bride (cheval, mulet, etc... ).
‫الضي ْق‬ِ ‫را ْه فِي‬ : être dans la gêne.
َ
ِ ِ
‫الضي ْق في ْه‬ : embarrassé, en parlant d’un lieu.
‫ضيَّ ْق‬َ ‫ال‬ْ ‫ َح‬ : circonstances difficiles.
‫ضيَّ ْق‬َ ‫زمان‬ َ : temps difficiles.
‫ َرانِي‬ ‫ضايَ ْق‬
َ ‫م ْت‬: gêné, serré, pressé.
‫ضان‬
‫ضايَ ْن‬
َ ‫ي‬ : se conserve, en parlant d’un aliment.
‫ضايَ ْن‬
َ ‫م‬ : endurci, aguerri à.

257
‫ط‬
‫طارهنى‬
‫فل ْن َلتِي بالطارهنّي‬
َ  : un tel s'est adonné aux plaisirs.
ِ َ‫مط‬
‫اطي‬
ِ َ‫ مط‬: baissé, incliné, penché.
‫اطي‬
‫طب‬
‫ك‬ْ‫س‬ َ ‫ب نـَْف‬
ّ َ‫ط‬ : soigne-toi.
‫عُــو ْد بطَْبتُــه‬ : cheval qui a une plaque noire sur une partie du
corps.

‫بيب س ُقلِي‬ ِ
ْ ‫ط‬ : charlatan.
‫طبخ‬
‫طبَ ْخ فِي‬ : brandir un sabre, un bâton.
‫ـاس‬
ْ ‫بالنعـ‬
َ ‫أنطبَ ـ ْخ‬ : être enseveli dans le sommeil, dormir depuis fort
longtemps.

‫طبش‬
‫ش َو ْذنِي ْه‬
ّْ َ‫العُو ْد طَب‬ : dresser les oreilles en parlant d’un cheval.
259
Dictionnaire des locutions de l’arabe dialectal algérien

‫طبطب‬
‫ب ِل‬ ْ َ‫طَْبط‬: tapoter sur l’épaule pour avertir.
‫اب‬ ِ َ‫طَبط‬ : frapper à la porte.
ْ َ‫ب في الب‬ ْ ْ
َ ‫ب فِي‬
‫الكل ْم‬ ْ َ‫طَْبط‬ : baragouiner.
‫يب‬ ِ
ْ ‫سم ْع طَْبط‬ َ  : entendre frapper à la porte.
‫ب‬ ْ َ‫مطَْبط‬ : détendu.
‫ب‬ ْ َ‫ َجل ْد مطَْبط‬ : peau flasque.
‫طبطن‬
‫مع الطبَاطَ ْن‬ َ ‫خ َذا‬ : prendre par des chemins détournés.
‫طبع‬
‫ع‬ْ ‫بالطبَا‬ : comme il faut.
‫ول طبِ َيعة‬ َ ‫ ُم‬ : c’est un bon caractère, un bon naturel.
‫خ َفى طبِيعتُه‬ : se contrefaire.
‫الشلغَ ْم‬
َ ‫طبَ ْع‬ : arranger les moustaches.
‫طبق‬
‫طبَق ال َدنيَا‬ : remplir un pays de troubles.
‫حت الطَابَ ْق‬ ْ َ‫رفَ ْد ت‬ : porter sous le bras.
‫عُو ْد طَابَ ْق‬ : cheval de taille.
‫طبڤ‬
ْ ‫ ُروح‬ : va au diable !
‫طبل‬
‫ڤح الطبَ ْل‬ ْ َ‫ن‬ : battre le tambour on dit aussi ‫ نـََّڤر الطبَ ْل‬et ‫ب الطبَ ْل‬ ْ ‫ضر‬
َ .
‫ال‬ْ َ‫ب طَاب‬ ْ ‫ضر‬َ  : aller à pied, on dit aussi ‫ب الطَابَ ْال‬
ْ ‫ضر‬
َ  et ‫ب ال َك َار ْع‬ْ ‫ضر‬
َ
‫خر ْج طَابلَة‬ َ  : faire partie nulle aux dames.
‫مطَبَّ ْل بالبَر ْد‬ : excessivement enrhumé, comme enflé.
260
Dictionnaire des locutions de l’arabe dialectal algérien

‫طبَا‬
‫ ِحي ْط طَابيَة‬ : mur en pisé, sans chaux.
‫بـَنـْيَا ْن طَابـْيَة‬ : bâtisse en pisé.
‫طج‬
‫دمة‬َ ‫طَ ّج من ال َخ‬ : fuir le travail.
‫الكل ْم‬
َ ‫طَ ّج من‬ : se piquer, se formaliser.
‫طَ ّج َم ْن‬ : avoir de la répugnance de.
‫طحط‬
‫فِي طَح ْط الشتَا‬ : au cœur de l’hiver.
‫فِي طَ ْحطُه‬ : dans la force de l’âge, dans son temps.
‫طحن‬
‫يحانُــه‬ ِ ْ ‫حتــى وقـ‬ : courir à perte d’haleine, Jusqu’au bout de
َ ‫ـف ط‬ َ
l’effort.

‫يحا ْن‬ ِ
َ ‫عن ُده الط‬ : il a une hypertrophie de la rate.
‫طخطخ‬
‫اح ْل طَخط ُخوا‬
َ ‫الم َك‬ : les coups de fusil pétillent.
‫طر‬
‫ َخ َّر ْج طََّرر‬ : apostiller, annoter en marge.
‫طربق‬
‫ك‬
ْ ‫وك نطَرب َڤ‬
ْ ‫ ُد‬ : je vais te mettre en lambeaux.
‫ڤ‬ْ َ‫طرب‬
ْ ‫وڤ‬ ْ ‫الس‬
ُ  : l’alerte se mit dans le marché.

261
Dictionnaire des locutions de l’arabe dialectal algérien

‫طرح‬
‫يه ْم‬ ِ
ُ ‫نطَّر ُحوا عل‬ : jouons la belle, à qui paiera la consommation.
‫طََّرح بالقطَ ْن‬ : ouater, rembourrer un matelas avec du coton.
‫اس ْع‬
َ ‫رحه َو‬ ُ َ‫ط‬ : il est riche.
‫رحة‬َ َ‫مس َّم ْر ط‬
َ  : ferré des quatre pieds.
‫يحة‬َ ‫ أعطَى ط ِر‬: donner une volée, on dit aussi ‫ َك ّس ْل لُه بط ِرحيَة‬.
‫بخ ْير مطَّر ْح‬ ِ  : dans une grande aisance.
‫ت‬ ْ ‫طََّر َح‬ : se dit d’une femme qui a avorté.
‫ارح‬
ْ َ‫صبَا ْط ط‬ : souliers sans talons.
‫طرد‬
‫اف‬ْ َ‫طراد الضي‬ َّ  : inhospitalier.
‫ودة‬َ ‫طر‬
ُ ‫س َخانَة َم‬ : chaleur étouffée.
‫طرش‬
‫اك طََر َّشتنِي‬
ْ ‫ َر‬ : tu m’as mouillé.
‫ش بال ُكر ْد‬ْ ‫طََّر‬ : lapider, on dit aussi ‫باحلج ْر‬
َ ‫ش‬ ْ ‫طََّر‬.
‫سم ْع ِشي‬ َ َ‫ش َما ي‬ ْ ‫طر‬
َ  : il n’entend rien.
‫طرشق‬
‫ـام‬
ْ ‫ضـ‬َ ‫طَر َشــق الع‬ : faire craquer les os, ‫ طرشــق‬une autre prononciation
de ‫ـق‬ْ ‫طَرطَـ‬.
‫طرطر‬
‫وم‬
ْ ‫الحل ُق‬
َ ‫طَرطَُرة‬ : luette.
‫اف‬
ْ ‫بالز‬
َ ‫مطَرطَ ْر‬ : enfant gâté.
262
Dictionnaire des locutions de l’arabe dialectal algérien

‫طرطش‬
‫اللسا ْن‬
َ ‫علَى طَ ْرطُو َشة‬ : sur le bout de la langue.
‫شة‬ َ ‫مطَ ْرط‬ : qui a le clitoris très développé.
‫طرطق‬
‫ت‬ ْ ‫طرط َق‬
ْ ‫ ِرع َدة‬ : il y a eu un coup de tonnere.
‫عينِي ْه يطَرط ُقوا‬ : les yeux lui sortent de la tête ( de peur ou de colère ).
‫اللسا ْن‬ ِ
َ ‫طَ ْرطي ْق‬ : clappement.
‫طرف‬
‫وحــه‬
ُ ‫ف ُر‬ ْ ‫طَـ َّـر‬ : se laver les extrémités, les pieds et les mains, on dit
aussi ‫ غســل طرافُــه‬.
َ ْ َ
‫البل ْد‬
َ ‫من‬ ‫ف‬ ْ ‫طََّر‬ : faire une course hors de la ville sans trop s’éloigner.
‫الوا ْد‬
َ ‫رف‬ ْ َ‫ط‬ : le bord de la rivière.
‫اف‬ْ ‫اطر‬َ ‫اف‬ ْ ‫أطر‬ َ  : par morceau.
‫انصاف‬ َ ‫أطراف َو‬ َ  : brisé en mille morceaux.
‫رف‬ْ َ‫ َم ْن ط‬ : commun, de peu de valeur.
‫رف‬ْ َ‫اس َم ْن ط‬ ْ َ‫ن‬ : des gens de bas étage, du commun, des petites gens.
‫رف‬ْ َ‫اح ْد َم ْن ط‬ َ ‫ َو‬ : les premiers venus.
‫رف‬ْ َ‫من ط‬ ْ ‫ ُخ ْذ‬ : prendre au hasard sans choisir.
‫ين‬ ِ ْ َ‫اف من ط‬
ْ ‫رف الع‬ ْ َ ْ ‫ َش‬ : regarder du coin de l’œil.
‫ين‬ ِ ِ
ْ ‫في طَرفَة ع‬ : sans un clin d’œil.
‫طرق‬
ِ ‫طَر ْق‬ : battre le fer sur l’enclume.
‫الحدي ْد‬
‫ين‬ ‫ع‬ِ ‫طَرقَة‬ :ّ clin d’œil.
ْ
‫ب طََراقَة‬ ْ ‫ضر‬َ  : faire une décharge.
‫ ُح ْذ ط ِري ْق ط ِري ْق‬ : suis toujours la route.
263
Dictionnaire des locutions de l’arabe dialectal algérien

‫ف الط ِري ْق‬ ْ َ‫ َخال‬ : faire un circuit.


‫وحة‬َ ُ‫ط ِري ْق َمفت‬ : chemin frayé, ouvert.
َ َ‫ط ِري ْق ق‬ : chemin de traverse.
‫اطعة‬
‫ط ِري ْق نَاف َذة‬ : voie publique.
َ ‫ط ِري ْق َع‬ : chemin fréquenté.
‫امرة‬
‫ودة‬
َ ‫ص‬ ُ ‫ط ِري ْق م َق‬ : chemin fréquenté par les voleurs.
َ ‫ط ِري ْق‬ : chemin ferré, pavé.
‫مس ّم َرة‬
َ ‫ط ِري ْق‬ : chemin sûr, on dit aussi ‫األمان‬
‫العافيَة‬ َ ‫يق‬ ْ ‫ط ِر‬.
‫ش ّوَكة‬َ ‫ط ِري ْق م‬ : chemin peu sûr.
‫الخوف‬
ْ ‫ط ِري ْق‬ : chemin dangereux.
‫ص َحافـَْر‬ّ َ‫ط ِري ْق ن‬ : chemin étroit sur le bord d’un précipice où ne peut
passer qu’un seul de front.

َ ‫ط ِري ْق َمخ ُد‬ : chemin praticable.


‫ؤمة‬
‫ش ّوَمة‬ َ ‫ط ِري ْق م‬ : chemin exécrable.
َ ُ‫ط ِري ْق َمرف‬ : chaussée.
‫ودة‬
‫ط ِري ْق رقِي َقة‬ : sentier.
‫فروقَة‬ ُ ‫ط ِري ْق َم‬ : chemin fourchu, qui se divise en plusieurs artères.
‫ َراه فِي الط ِري ْق‬ : il a le pied à l’étrier, il va partir, on dit aussi ‫يق‬
ْ ‫َراه ط ِر‬
et ‫ـق‬ ْ ‫ َر ْجلُــه ِف الط ِريـ‬.
‫خـ َـر ْج ط ِري ـ ْق‬ : se mal conduire, se mal comporter, on dit aussi ‫خطَــى‬
‫ الط ِريــق‬il s’est écarté du droit chemin.
‫خر ْج ط ِري ْق علَى‬ َ  : commettre une injustice contre.
‫كل ْم َمن ِغ ْير ط ِري ْق‬ ْ ‫ ي ُق‬: dire des choses mal à propos.
َ ‫ول‬
264
Dictionnaire des locutions de l’arabe dialectal algérien

‫ومة‬ َ ‫تـَبَّ ْع الط ِري ْق‬ : suivre le chemin battu.


َ ُ‫الم ْعل‬
‫ َج َوّز ط ِري ُقه‬ : avoir fait son temps.
‫خ َذا الط ِري ْق‬ : il a pris la route.
‫ َعن ُده ط ِري ْق ِل‬ : avoir droit à, pour les objets immatériels.
َ ‫ط ِري ْق‬ : amorce, trainée de poudre pour mettre le feu à une mine.
‫النم ْل‬
‫ڤ‬ْ ‫المطر‬
َ ‫خ َذا‬ : prendre une volée.
‫لسا ْن مطََّر ْق‬َ  : prononciation distincte.
‫طرنب‬
‫طرنبَة‬
َ ‫عم ْل‬ َ  : prendre ou donner un lavement.
‫طرى‬
‫ســه‬
ُ ‫طَـ َّـرى نـَْف‬ : se recréer, se divertir, se rafraîchir, en arabe littéral on
dit ‫ جــدَّده‬:‫ن‬
َ َ ‫ طَـ َّـر البُنيــا‬restaurer une battisse.
‫طعم‬
‫الرحــا‬
َ ‫طعــم‬
َّ  : dégager le trou de la trémie avec une baguette pour que
le blé tombe facilement.

‫طعن‬
‫اڤ‬
ْ ‫ـزر‬
َ ‫طَعنُــه بالمـ‬ : il l’a atteint d’un coup de lance, ‫اڤ‬
ْ ‫ـزر‬
َ ‫ َمـ‬nom donné
à la lance, en arabe littéral ‫ح قصري‬ ِ
ٌ ‫ ُرْم‬:‫الرماح‬
ِّ ‫اق من‬
ُ ‫ امل ْزر‬petite lance.
‫طع ْن فِي‬
َ  : dénigrer, médire.
ْ ‫طعـ ْـن فِــي َعـ‬
‫ـرض‬ َ  : déchirer la réputation d'un homme, médire
outrageusement de quelqu'un

‫نتها‬
َ ‫طع‬َ ‫عمر ْك َما‬
َ  : tu n’y as jamais mis les pieds.
265
Dictionnaire des locutions de l’arabe dialectal algérien

‫طغَا‬
‫بفل ْن‬َ ‫طغَا‬ : il se sent appuyé, soutenu par.
‫طغَ َاو ْه َرجلِي ْه‬ : les pieds le font souffrir ; ‫ الطْغَا‬est synonyme de ‫وجع‬
douleur.

‫طفية‬
‫بسي علَى طَفيَة‬ ِ ‫شرب س‬ : fumer une pipe sur une pipe.
َ َْ
‫طفح‬
‫ـت الغَلَــة‬ ْ ‫طَ ْف َحـ‬ : il y a abondance de fruits, en arabe littéral ‫طََفـ َـح‬
‫ و ْارتـََفـ َـع‬،َ‫ا ِإلناءُ ْامتَ ـأ‬.
‫ـح‬ ِ
ْ ‫ـكرا ْن طَافَـ‬ َ ‫ َسـ‬ : ivre mort, en arabe littéral ،‫ـح‬
ٌ ‫طََفـ َـح الســكرا ُن فهــو طافـ‬
‫ إذا مــاه الشـراب‬, il est bourré d’alcool.
‫طفر‬
‫ضربَة‬َ ‫طََّف ْر ال‬ : il lui a porté le premier coup.
‫ور‬
ْ ُ‫رت فط‬ ْ ‫طََّف‬ : j’ai déjà déjeuné.
 ‫رهــا فِيــه‬ َّ : il l’a mis le premier dedans, il l’a devancé ‫ت‬
َ ‫طف‬ ْ ‫طََّفـَـر‬ : c’est
fait, c’est fini.

‫ت‬ْ ‫اح‬ ْ ‫طََّف َر‬ : c’est passé, c’est déjà fait.


َ ‫ت َر‬
‫ات فِي الط َف ْر‬ْ ‫ض َربتُه َج‬َ  : il a déjà manqué son coup.
‫طقطق‬
ِ  : tout battant neuf.
‫جدي ْد يطَقطَ ْق‬
‫طقلل‬
ْ ‫يَخـ ِـاي طَ ْڤلُـ‬ : se dit d’une personne qui déraisonne, une tête sans
‫ـول‬
cervelle.

266
Dictionnaire des locutions de l’arabe dialectal algérien

‫طل‬
ِِ
ُ ‫طَ ّل َبر‬ : allonger le cou, en arabe littéral ‫أطَ ّل بِرأسه‬.
‫اسه‬
‫طَ ّل علَى‬ : rendre visite.
‫طلب‬
‫ندي طلِيبِي ثَ ّم‬ ِ ‫ َع‬ : il y a là quelqu’un qui a une vendetta contre moi.
‫وح‬ ِ َ‫طَال‬ : j’ai une vendetta à exercer.
ْ ‫ب في ُر‬ ْ
‫ك‬ ْ َ‫ب البَايل‬
ْ َ‫مطَال‬ : contributions, impositions.
‫الماكلَة‬ ِ ْ َ‫يَطْل‬ : j’ai faim.
َ ‫ب قَلبي علَى‬
‫طلس‬
‫وحه‬
ُ ‫س ُر‬ َّ
ْ ‫طَل‬ : se couvrir de.
‫س‬ َّ
ْ ‫ َوجهُ مطَل‬: qui n’a pas de retenue, de respect.
‫طلع‬
‫طلَ ْع للجبَ ْل‬ : aller à la montagne.
‫ت‬ ْ ‫لع‬َ َ‫ َع ْم ُره ط‬ : il a rendu l’âme.
‫النه ْار‬
َ ‫طلَ ْع‬ : il fait jour.
‫النه ْار‬ ِ
َ ‫كيطلَ ْع‬ : quand il fera jour.
‫النه ْار فِي‬ ِ
َ ‫طلَ ْع عل َّي‬ : je suis arrivé à ...au levé du jour .
‫مس‬ْ ‫ش‬ َ ‫ت ال‬ ْ ‫طَل َْع‬ : le soleil s’est levé.
ُ‫ورة علَى َوجه‬ َ ‫ت الص ُف‬ ْ ‫طَل َْع‬ : la pâleur couvre son visage.
‫اس‬ْ ‫وق َر‬ْ ُ‫طلَ ْع ف‬  : prendre le dessus sur quelqu’un, le guider à sa guise.
‫طَلَّ ْع الزنَا ْد‬ : armer un fusil.
‫طَلَّ ْع و َهبَ ْط‬ : parcourir un livre, une lettre.
267
Dictionnaire des locutions de l’arabe dialectal algérien

‫طَلَّ ْع الصبَابَ ْط‬ : faire briller les chaussures.


‫طَلَّ ْع فِي‬ : regarder, faire regarder.
‫طَلَّ ْع لُه علَى‬ : monter la tête contre.
‫يما تَطلَ ْع لُه‬ ِ ِ
َ ‫ك‬ : selon son humeur, c’est l’équivalent de ‫يما تـَنـَْف ْح لُه‬
َ ‫ك‬.
‫ب الطَالَ ْع‬ ْ ‫حس‬
َ  : tirer l’horoscope.
‫نَ ْج ُمه فِي الطَالَ ْع‬ : son étoile monte et revient.
‫طوالَ ْع الغَلَّة‬
َ  : les perspectives de la récolte.
‫يش‬
ْ ‫الج‬ ِ ‫طوالَ ْع‬ : avant-garde de l’armée.
َ
‫طلفح‬
‫مطَ ْل َف ْح‬ : vagabond venu on ne sait d’où, sans crédit, chose sans poids
en arabe littéral ‫ اخلايل اجلوف‬:‫ الطَّلَنـَْفح‬celui qui a le ventre vide.
َْ ُ
‫طلق‬
‫اس‬
ْ ‫المر‬َ ‫طلَ ْق‬ : laisser courir, découpler les chiens.
‫وحه‬ُ ‫طلَ ْق ُر‬ : céder, s’abandonner à.
‫طلَ ْق الخبـَْر‬ : faire courir un bruit, une nouvelle.
‫طلَ ْق لَ َحيتُه‬ : laisser pousser sa barbe.
‫طلَ ْق َر ْجلُه‬ : allonger la jambe, au figuré s’enfuir. 
‫طلَ ْق َلرايُه‬ : donner champ libre à son imagination.
‫بالطَل ْق‬ : à crédit.
‫ َهيَة َمطلُوقَة‬ : désinvolture, au délibéré.
‫َي ُده َمطْلُوقَة‬ : il est généreux.
‫وق‬
ْ ُ‫مربِّي َمطل‬ َ  : mal élevé.
‫أستَطلَ ْق‬ : fiche le camp ! c’est l’équivalent de ‫ ْأم ِشي‬.
268
Dictionnaire des locutions de l’arabe dialectal algérien

‫طلمس‬
‫س‬ ْ ‫الطل َم‬ َ ‫خ َذاونِي‬ : j’ai eu un éblouissement.
‫طم‬
‫ َعالَـ ْـم طَ َّامــة‬ : un grand savant, ‫ طَ َّامــة‬immense, très grand, en arabe
littéral ‫س ـواها‬ ِ ‫الطام ـةُ الداهيــة تـ ْغلِــب مــا‬
َّ .
َ
‫وم‬
ْ ‫اي َمط ُْم‬ ْ ‫ َج‬ : il est massif.
‫طمر‬
‫ورة‬َ ‫طم‬ ُ ‫اب َم‬ ْ َ‫جن‬ : blé qui a porté sur les côtés du silo et sent l’humidité.
ِ
‫ورة‬َ ‫المط ُْم‬ َ ‫فيه ريِ ْح‬ : ce blé sent l'échauffé
‫يسى‬ َ ‫اله‬ َ ‫ورة‬ َ ‫ َمط ُْم‬ : fosse d’aisance.
‫طمس‬
‫س الكتِيبَة‬ ْ ‫طم‬ َ  : écrire illisiblement.
‫الكل ْم‬
َ ‫طَ َّمس‬ : parler à mots couverts.
‫وف‬ْ ‫الحر‬ ُ ‫طَ َّمس‬ : charger un mot au point de le rendre illisible.
‫طمطم‬
‫ َر َج ْل طَمطَ َمة‬ : un homme gigantesque.
‫طمطمانِي‬َ ‫ رجل‬: colossal, grossier.
‫بمالُه‬ َ ‫مطَمطَ ْم‬ : orgueilleux de ses richesses.
‫مطَمطَ ْم‬ : sourd, renfrogné, grossier, en arabe littéral
‫صح‬ ِ ‫ يف لسانه عجمة ال يـ ْف‬:‫مطم‬ ِ ِ
ُ ُْ ٌ ‫رجل ط‬ ٌ il parle en hésitant, bégaye.
‫طمع‬
‫طم ْع فِي‬ َ  : courir après, convoiter, postuler prétendre à.
‫ع‬ْ ‫طما‬ َّ ‫فل ْن‬ َ  : avide, cupide.
269
Dictionnaire des locutions de l’arabe dialectal algérien

‫طن‬
ُ‫ َراه‬ ‫َّن‬
ْ ‫طَن‬: il est entré en érection, en arabe littéral :‫القصبةُ الواحدة من احلُْزمة‬
ٌ‫طُنة‬, la canne, en Algérie certains donnent au balai le nom de ‫ َمطْنَة‬.
‫طنخ‬
‫رجل‬ ِ
ْ  ‫مطَنَ ْخ‬: présomptueux, en arabe littéral ‫ خبثت‬:‫نفسه‬ ُ ‫ت‬ ْ ‫طَن َخ‬.
‫طنطن‬
‫مطَْنطَ ْن‬ : n’avoir plus égard à rien.
‫طَنطُو طَْنطَو‬ : manche à manche.
‫طنه‬
‫يش‬ْ ِ‫ َماتطَنَهن‬ : je ne suis pas dupe, ne me prends pas pour un imbécile.
‫طهلل‬
‫راه يطَ ْهلَ ْل‬ : il rode.
‫طَار‬
‫اب َم َّرة قَايلَة‬ َ ‫يَتطََّوْر َم َّرة‬ : il change d’humeur à chaque instant.
ْ ‫سح‬
‫طورن‬
‫ـور ْن‬
َ ‫فـ َـا ْن مطُـ‬ : se dit d’un renégat, quelqu’un qui change de pays et
de religion.

‫طاع‬
‫ع فِي‬
ْ ‫طَ َاو‬ : suivre l’impulsion de.
‫طاف‬
َ ‫طَّوفُوا بِه‬ : on lui fait faire le tour de la ville.
‫البل ْد‬

270
Dictionnaire des locutions de l’arabe dialectal algérien

‫طيق‬
‫ـت ِشــي‬
ْ ‫ َماطَ ْڤـ‬ : je n’en peux plus, de l’arabe littéral ‫ـاق يَ ِطيـ ُـق‬
َ ‫طَـ‬
supporter.
‫ڤ علَى‬ ْ َ‫طَاي‬ : plus fort que.
‫ك مطََو ْق‬ ْ ‫فَ َم‬ : ta bouche est sale.
‫المطَيـَْڤة للوطَى‬ : propre à la cohabitation.
‫ ُخ ْشم طَايَق‬ : nez gros, fort.
‫طَال‬
َ ‫ال فِي‬
‫الكل ْم‬ ْ َ‫ط‬ : s’appesantir sur.
َ ‫طََّو ْل فِي‬ : parler diffusément.
‫الكل ْم‬
‫ َراهُ طََّو ْل‬  : il a tardé.
‫ َماتطََّو ْل ِشي‬ : ne traîne pas.
‫طََّو ْل َرجلِي ْه‬ : mourir.
‫طو ْال‬َ ‫ َرا ْه‬ : il est devenu grand de taille.
‫رض طَايَ ْل‬ْ ‫ َم‬ : maladie chronique.
‫ول‬ْ ُ‫اف للط‬ ْ ‫ َش‬ : voir de loin.
‫ول‬ْ ُ‫خ َد ْم للط‬ : travailler avec assiduité.
‫رض‬ْ ‫ول و َع‬ ْ ُ‫ط‬ : en long et en large.
‫ول‬ْ ُ‫بالط‬ : à la longue.
‫كل ُمه‬ َ ‫يل فِي‬ ْ ‫ط ِو‬ : diffus, prolixe.
ْ ‫بالتَط ِو‬ : longuement.
‫يل‬
‫طوى‬
‫وج‬
ْ ‫طوى علَى ُز‬ َ  : plier en deux.
‫حك‬ْ ‫ض‬ َ ‫أنطوى بال‬ َ  : attraper un fou rire.
271
Dictionnaire des locutions de l’arabe dialectal algérien

‫طاب‬
‫الهوا‬
َ ‫ب‬ ْ َّ‫طَي‬ : assainir, désinfecter.
‫ب فِي‬ ْ َّ‫طَي‬ : amadouer, préparer un plat, cuire.
‫اب‬
ْ َ‫ص طي‬ ْ َ‫ب ن‬ ْ َّ‫طَي‬ : cuire à demi.
‫بالعصا‬
َ ‫ب‬ْ َّ‫طَي‬ : rosser, rouer de coups.
‫بطيبَة ال َخاطَ ْر‬ ِ  : de bon gré.
‫األرض‬
ْ ‫اب‬
ْ َ‫طي‬ : ameublissement de la terre.
‫ين‬ ِ
ْ ‫طيَابَة الت‬ : cigale.
‫ب‬ْ َ‫فُ ُمه طَاي‬ : qui a la bouche tendre, cheval.
‫ت يَ ِدي‬ ْ َ‫طَاب‬ : j’ai le coup.
‫رث‬
ْ ‫الح‬ َ ‫ب‬ ْ َّ‫طَي‬ : repasser le labour plusieurs fois.
‫طيح‬
‫يحة‬ ِ َ‫ط‬ : faire une chute.
َ ‫اح ط‬ ْ
‫ت قوتُه‬ ْ ‫اح‬ َ َ‫ط‬ : il a perdu ses forces, il baisse.
‫ليل‬ ِ َ‫ط‬ : il fait nuit.
ْ ‫اح ال‬ ْ
‫يل‬ ِ ِ َ‫ط‬ : la nuit nous a surpris.
ْ ‫اح علينَا الل‬ ْ
‫يجالُه‬ ِ َ‫ط‬ : être échu, en parlant d'un billet.
َ ‫اح ت‬ ْ
‫الفسا ْد‬ ِ َ‫ط‬ : s’adonner au désordre, à toute forme de corruption.
َ ‫اح في‬ ْ
‫ت ِعينُه علَى‬ ْ ‫اح‬
َ َ‫ط‬ : il a aperçu.
‫ـاح َمـ ْـن ِعينِيـ ْـن‬ْ ‫طَـ‬ : tomber en disgrâce, en défaveur on dit ‫ـاح َمـ ْـن‬
ْ ‫طَـ‬
‫ـاس‬ ِِ
ْ ‫ـن النَـ‬ ْ ‫عينـ‬  tomber en discrédit.
‫دره‬ُ َ‫اح ق‬ ْ َ‫ط‬ : être en défaveur.
272
Dictionnaire des locutions de l’arabe dialectal algérien

‫ت ُحرمتُه‬ ْ ‫اح‬ َ َ‫ط‬ : perdre sa considération.


‫ت‬ ْ ‫اح‬ َ َ‫ادة ط‬ َ َ‫القي‬ : la dignité du caïd est avilie.
‫يح‬ ِ
ْ ‫ َرايَ ْح يط‬ : tomber en décadence.
‫ال‬ َ ‫اح بِي ْه‬
ْ ‫الح‬ ْ َ‫ط‬ : il est devenu malheureux.
‫اح بِي‬ ْ َ‫ط‬ : surprendre, découvrir.
‫ـاح فِــي‬ ْ ‫طَـ‬ : avoir des relations avec une femme, tomber amoureux, on
dit aussi ‫ـاح مــع‬
َ ْ ‫طَـ‬.
ُ‫بس ّره‬
َ ‫طَاح لُه‬ : confier un secret.
‫ين ق َفا ْه‬ ِ
ْ ‫اح علَى ع‬ ْ َ‫ط‬ : tomber à la renverse.
‫الص َحة‬َ ‫طَيَّ ْح‬ : altérer la santé.
‫ـار‬
ْ ‫ـح النَـ‬ ْ ‫طَيَّـ‬ : battre le briquet, heurter la pierre à briquet pour en tirer
une étincelle.
‫ومة‬َ ‫الس‬
ُ ‫طَيَّ ْح َم ْن‬ : baisser diminuer un prix.
‫طَيَّ ْح الوتَ ْار‬ : désaccorder un instrument à cordes.
‫الكل ْم‬
َ ‫طَيَّ ْح‬ : injurier, insulter, dire des gros mots, on dit aussi ‫َخ َسّر‬
َ ‫ِل الـ‬.
‫ـكل ْم‬
‫طَيَّ ْح نـَْف َخة‬ : rabaisser, réprimer l’orgueil de.
‫النسا‬ ِ
َ ‫ايحوا علي ْه‬ ُ َ‫يط‬ : les femmes le courent, se le disputent.
‫اب طَايَ ْح‬ْ ‫ َج‬ : désarçonner.
‫سكرا ْن طَايَ ْح‬
َ  : ivre mort.
‫وح‬
ْ ُ‫ال للطي‬ ْ ‫ َم‬ : décliner.
‫طير‬
‫السما‬ ِ
َ ‫طَ ْار في‬ : monter aux nues.
‫ش‬ ِ
ّ َ‫بغَا يط ْير بالغ‬ : il bout de colère.
‫طَ ْار َعقلُه‬ : perdre l’esprit.
‫رحة‬َ ‫طَ ْار َعقلُه َم ْن ال َف‬ : être transporté de.
273
Dictionnaire des locutions de l’arabe dialectal algérien

‫اسه‬ُ ‫طَيـَّْر لُه َر‬ : il lui a coupé la tête.


‫طَيـَْر لُه ُم ُخه‬ : faire sauter la cervelle à quelqu’un.
‫كرة‬ ِ
َ ‫الس‬ َ ‫طَيـَّْر عليه‬ : dégriser, désenivrer.
‫اب‬ ِ
ْ ‫الشر‬ َ ‫طَيـَّْر غَ ّمهُ في‬ : il dissipe, il noie son chagrin dans le vin.
‫طَيـَّْر ُمويَة‬ : lâcher de l’eau.
‫ب الطَايـَْر‬ ْ ‫ضر‬
َ  : tirer au vol.
‫ـاب طَاي ـَ ْـر‬
ْ ‫ َجـ‬ : faire vider les arçons, en faisant sauter en l’air, faire
sauter la selle.

‫مخَّة طَايـَْر‬ : c’est un cerveau brûlé.


ِ ‫اد َة‬
‫بالط ْير‬ َ َ‫صي‬ : chasse au vol.
ِ ‫طَي ـَّـر ِعيــن‬ : rite contre le mauvais œil du démon, pour avoir
‫الشــيطَا ْن‬ ْ ْ
une bonne récolte.

‫الشي طَ ْار‬ِ  : les marchandises ont enchéri.


‫طيريري‬
‫شغَ ْل ِشي ِطي ِري ِري‬ : une chose de rien.
‫ ِطي ِري ِري فِي ِط ِري ِري‬ : bêtise sur bêtise.
‫طيز‬
ِ ‫طلَ ـ ْق غبــار‬ : en parlant d’une personne prétentieuse, dans les
‫الطيـ ْـز‬ ْ َ
manières.

‫طيش‬
‫اش َم ْن َبل ُده‬
ْ َ‫ط‬ : s’expatrier, quitter son pays.
‫اعة‬
َ َ‫اش َم ْن الرب‬
ْ َ‫ط‬ : il a quitté la réunion.
‫اش َعقلُه‬
ْ َ‫ط‬ : il a perdu l’esprit.
274
Dictionnaire des locutions de l’arabe dialectal algérien

‫ش لُه َع ْقلُه‬ْ َّ‫طَي‬ : faire perdre l’esprit.


‫ش‬ْ َ‫ َرايُه طَاي‬ : dissipé.
ْ ِ‫ش عل‬
‫يك‬ ْ َّ‫طَي‬  : laisse tomber.
‫ش‬ْ َّ‫مطَي‬ : abandonné.
‫الما‬
َ ‫ش فوق‬ ْ َّ‫يتطَي‬ : sortir de l’eau en parlant d’un poisson.
‫اش علَى‬ ْ َ‫أنط‬ : fondre sur quelqu’un.
‫طين‬
‫وح طَيَّ ْن‬
ْ ‫ ُر‬ : va-t'en te promener, laisse-moi tranquille.
‫طيو‬
‫عظَ ْم طَيُو‬ : coccyx, croupion, sacrum.

275
‫ظ‬
‫ظرف‬
‫مع‬
َ ‫ف‬ ْ ‫تظََّر‬ : faire des politesses à quelqu’un, agir avec politesse.
‫ات‬ْ َ‫الظراف‬
َ ‫ب‬ ْ ‫ َلع‬ : espèce de jeu.
‫بظرافَة‬
َ  : doucement, délicatement, gentiment.
‫الظرافَة‬ َّ
َ ‫قـَلة‬ : discourtoisie, impolitesse.
‫ين الظ َف ْر َو اللَّ َح ْم‬ْ ِ‫د َخ ْل ب‬ : s’insinuer entre deux personnes, entre des
parents, des amis, dans le but de les brouiller, de les desservir.
‫ت لُه الظ ُْروفِيَة‬ ْ ‫نـََّع‬ : apprends-lui à vivre.
‫ف‬ْ ‫ َر َج ْل ُم ْستَظ َْر‬ : beau, ingénieux.
‫يف و َمعنَا ِوي‬ ْ ‫ظ ِر‬ : courtois et subtil.
‫ظل‬
‫ـل يَزڤِــي‬ْ ‫يظَـ‬ : il crie tout le temps, il ne fait que crier, ‫يظـ ْـل‬ signifie
passer tout son temps à, il est tout le temps.
‫يظَ ّل َرقَ ْد‬ : il dort tout le jour, il passe son temps à dormir.
‫ظلم‬
‫ال‬ْ ‫الح‬َ ‫ظل ْم‬ َ  : il fait nuit.
َ ‫كِيظَلَم‬ : à la nuit venue.
‫الظل ْم‬
‫ت تَظلِيـ ْـم‬ ْ ‫ َولْ ـ َد‬ : mettre bas avant l’âge adulte en parlant d’une
femelle d’animal.

277
Dictionnaire des locutions de l’arabe dialectal algérien

‫ظن‬
‫ َما تظَ ْن ِشي بَلِي‬ : ne croyez pas que.
ِ ‫ظَــن فيــه‬ : porter un jugement favorable sur une personne, à
‫الخيـ ْـر‬ ّ
l’opposé ‫الشــر‬ ِ
ّ َ ‫ ظَـ ّـن فيــه‬avoir une mauvaise opinion sur quelqu’un.
‫فِي ظَنِي‬ : à mon avis, je pense que.
‫بالظَنَّة‬ : consciencieusement.
‫ظهر‬
‫يَظ َْه ْر لِي‬ : il me semble, à mon avis, je pense que.
‫ َعلَى َما يَظ َْه ْر‬ : à en juger par l’apparence.
 ‫ظه ْر لُه‬َ : il lui a convenu, plu.
‫ظه ْر لُه ِشي‬ َ ‫ َما‬ : il ne lui a pas plu, convenu.
‫ظه ْر فِيه‬َ  : on y a reconnu.
‫وحه‬ُ ‫ظَ َّه ْر ُر‬ : se faire connaître, se distinguer.
‫أسمه‬
ُ ‫ظَ َّهر‬ : décliner son nom.
‫بالظه ْر‬
َ ‫أعطَى‬ : tourner le dos à quelqu’un, on dit aussi ‫هره‬ ُ َ‫ َد ْار بظ‬.
‫علَى ظَ ْه ُره‬ : à la renverse.
‫فل ْن‬ َ ‫ظه ْر‬ ِ
َ ‫شعل َْها في‬ َ  : il a mis la chose sur le dos d’un tel.
‫فل ْن‬ َ ‫ع َم ْن‬ ْ ‫ظَه ِري َمقطُو‬ : je crains un tel.
‫سـ ْـر لِــي ظَهـ ِري‬ َّ ‫ َك‬ : il m’a coupé bras et jambes, il m’a porté un grand
préjudice on dit aussi ‫ـع ِل ظَهـ ِري‬ ْ ‫قَطَـ‬.
‫الظه ْر‬ ِ
َ ‫يه َذ ْر في‬ : il parle dans le dos.
‫ظه ْر‬ ِ
َ ‫ َما َع ْندي‬ : je n’ai pas de moyen de transport.
278
Dictionnaire des locutions de l’arabe dialectal algérien

َ ‫ َرانِي علَى‬ : je suis sur le point de partir.


‫ظه ْر‬
‫ظه ْر‬
َ ‫علَى‬ : sans s’arrêter, sans toucher barre.
‫ظهر‬َ ‫اه ْم علَى‬ُ ‫ َر‬ : ils sont sur le qui-vive.
‫الظهرا ْن‬
َ ‫اه ْر َو‬ َ َ‫بالظ‬ : apparemment.
‫اه ْر‬
َ َ‫علَى الظ‬ : à en juger par l’apparence.

279
‫ع‬
‫عبأ‬
‫ َما عبَا ِشي‬ : dédaigner, être au-dessus de, de l’arabe littéral ‫ملْ يَعبَأ بِه‬.
‫عبث‬
‫ث به‬ ْ َ‫عب‬ : se moquer de lui.
‫عبر‬
‫عبرة‬
َ ‫ص ْار‬ َ  : servir d’exemple, devenir un exemple.
‫خ َذاتُه عبـَْرة‬ : forte émotion qui ne peut se manifester par des larmes.
‫ َمالهُ عبَ َارة‬ : incomparable, inappréciable.
‫معبـَّْر‬
َ  : apprécié, estimé, évalué, calculé.
‫رسه‬ُ ‫ َعبـَّْر َد‬ : il a récité sa leçon.
‫عبز‬
‫ َر ْاك عبـَّز َتها‬ : tu l’as écrasé.
‫ابزوا‬ُ ‫ َتع‬ : ils se sont battus en s’empoignant.
‫عبس‬
‫سة‬ َ ‫الع ْب‬
َ ‫ع َق ْد‬ : froncer les sourcils, en arabe littéral
ِ َ‫ َعب‬.
‫ب ما بني عينيه‬ َ َّ‫ قَط‬:‫وعبَّس‬
َ ً‫س َعْبسا‬
ُ ‫س يـَْعب‬
َ
‫سة‬ َ ‫العب‬
ْ ‫طلَ ْق‬ : défroncer les sourcils, se dérider.
‫س‬ْ َّ‫معب‬َ ُ‫ َو ْجه‬ : visage contracté, austère.
281
Dictionnaire des locutions de l’arabe dialectal algérien

‫عبق‬
‫يحة‬َ ‫وحه بال ِر‬ ُ ‫عبَّ ْق ُر‬ : il s’est exhalé de parfum.
‫ َراهُ َيعبَّـ ْق‬ : il exhale une odeur ; il sent mauvais, en arabe littéral ‫رجــل‬
ً‫ َعبِـ ٌـق وامـرأَة َعبِقـةٌ إِذا تطيِّــب وتعلــق بــه الطِّيــب فــا يذهــب عنــه رحيــه أَيّامـا‬.
‫عبى‬
‫اح‬
ْ ‫ َعبـَِّها و َر‬ : il l’a emporté et est parti.
‫ َعبَّى علَى‬ : charger sur.
‫ص َتعبَى‬ ْ ‫خل‬ َ  : ça y est c’est plein.
‫ك‬ ْ ‫وح‬ َ ‫ َعبِي ُر‬ : couvre-toi bien.
‫عتب‬
‫سه‬ُ ‫ب نـَْف‬
ْ َ‫ َعات‬ : se faire des reproches.
‫العتبَة‬
َ ‫ َسـيَّ ْل ال َدم علَى‬ : sacrifice d’un animal, mouton, poule ou autre
pour fêter une installation, un emménagement dans un nouveau
logement, on dit aussi ‫العتبــة‬
َ ‫ذبَـ ْـح علَــى‬.
َ
‫عتر‬
‫ َرا ْه يَعتـَْر‬ : il butte.
‫عتق‬
‫عتَ ْق علَى‬ : se moquer de, se railler.
‫يل‬ ِ ْ َ‫عُود من عت‬ : un excellent cheval de race.
ْ ‫اق الخ‬ َْ
‫ال‬ْ ‫الرج‬
َ ‫اق‬ ْ َ‫َج ْل َم ْن عت‬
َ ‫ر‬ : un homme d’élite.
‫طَفلَة ع ِويت َقة‬ : fille âgée de douze à treize ans.
‫ َعاتَ ْق‬ : jeune fille, qui a atteint l’âge de se marier.
282
Dictionnaire des locutions de l’arabe dialectal algérien

‫عتا‬
‫ َر َج ْل َعاتِي‬ : grand, fort, en arabe littéral ‫ اجلَبَّار‬:‫العايت‬.
‫عتل‬
‫يل َم ْن‬ِ
ْ ‫عت‬ : plus haut que.
‫عته‬
‫لسانُه َمعتَه‬ َ  : sa langue est folle, en arabe littéral
‫رجــل ُم َعتَّــهٌ إِذا كان جمنون ـاً مضطرب ـاً يف َخ ْل ِقــه‬. qui a perdu le bon sens,
l’esprit.

‫عث‬
‫العثَّــة‬
َ ‫كلتُــو‬
َ  : dévoré par la ‫العثَّــة‬
َ , une espèce de teigne (insecte), qui
ronge les étoffes, le bois, le papier.

‫عثر‬
‫عث ـَ ْـر فِــي‬ : chopper contre, heurter du pied contre, on dit par exemple
‫ عث ـَْـر ِف َح ْجـَـرة‬heurter une pierre et tomber.
‫ْســا ْن‬ ِ ِ
َ ‫عث ـَ ْـر فــي الل‬ : faire un lapsus, on dit ‫ عث ـْ َـرة ل َســا ْن‬qui peut signifié
aussi une erreur involontaire d’un interlocuteur dont des paroles ont
échappé à la langue.
‫ايجه‬ ِ
ُ ‫حو‬ َ ‫خر ْج يَعثـَْر في‬َ  : il est sorti en trébuchant.
‫دموعُه‬ ِ
ُ ‫خر ْج يَعثـَْر في‬َ  : il est sortit en pleurant.
‫عثل‬
‫َّل‬
ْ ‫معث‬َ  : robuste, vigoureux, en arabe littéral ‫ظ‬ُ ‫ اجلايف الغلي‬:‫العِثـَْوُّل من الرجال‬.
‫عجب‬
‫ب ِشي‬ ْ ‫عج‬
َ َ‫ َما ي‬ : déplaire.
‫ب غَايَة‬ ْ ‫عج‬
َّ  : charmer.
283
Dictionnaire des locutions de l’arabe dialectal algérien

‫ب علَى‬ ْ ‫ َع َّج‬ : faire des grimaces.


‫ ُك ْل ِشي يـََع ْجبُه‬ : il s’accommode de tout.
‫وحه‬ُ ‫تـََعجبُه ُر‬ : se complaire.
‫وحــه‬ ِ ‫تع َّجـ‬ : s’admirer, se regarder avec complaisance, on dit
ُ ‫ـب فــي ُر‬ ْ َ
aussi ‫ متـَْعجــب ِف روحــه‬, ‫أســتَعجب ِف روحــه‬ .
ُ ُ ْ َ ُ ُ ْ َ
‫ب‬ ‫عج‬ ‫ي‬ ِ  : oh ! quelle merveille ! quel miracle ! quel prodige !
‫ياخ‬
ْ َ
‫ب‬ْ ‫اعج‬َ َ‫ي‬ : comment !
‫ب ال َدعوى‬ ْ ‫عج‬َ  : le curieux de l’affaire.
‫ب فِي ال َدنيَا‬ ْ ‫العج‬
َ ‫ َخ َّر ْج‬ : il fait des choses merveilleuses.
‫ب‬ْ ‫العج‬
َ ‫يَ ْخ َد ْم‬ : il travail admirablement, merveilleusement
‫ب‬ ِ
ْ ‫العج‬
َ ‫ َد ْار فيه‬ : il lui a fait des misères.
‫ب‬ ِ
ْ َ‫عجاي‬َ ‫شي‬ : une merveille.
‫عجر‬
‫عجار‬ َ ‫يَا‬ : ô pauvre hère !
‫عجز‬
‫ َرا ْه َعجـ َـزا ْن‬ : il est impuissant, se dit surtout d’un homme paresseux,
fainéant, on dit aussi ‫جــز‬ َّ ‫ َم َتع‬.
‫عج ْز علَى‬ َ  : ne pas avoir la volonté nécessaire pour accomplir une tâche.

‫عجعج‬
‫ـل‬
ْ ‫كالجمـ‬
َ ‫ـج علَـ َّـي‬
ْ ‫ َع ْج َعـ‬ : il est tombé sur moi comme un chameau, en
arabe littéral ‫حــل عليــه ِحْــل ثَقيــل‬ ِ
َ ‫ضـ ِر‬
ِ
ٌ ٌ َ ُ ‫ أو‬،‫ب فـََر َغــا‬ ُ : ُ‫عج َعـ ْـج البعــر‬
َ .
‫عجل‬
‫بالعجلَة‬
َ  : diligemment, promptement, vite.
284
Dictionnaire des locutions de l’arabe dialectal algérien

‫عجن‬
‫الكل ْم‬
َ ‫ َع َّج ْن‬ : baragouiner, mâcher les mots, on dit aussi
‫مع َّج ْن‬
َ ‫كل ْم‬ َ ،‫اهلذرة‬
َ ‫َع َج ْن‬
‫بَارَكا َما َتع َّجن‬ : arrête de baragouiner.
‫عد‬
‫يح‬ ِ
ْ ‫عُ ْد تط‬ : de peur que tu tombes.
‫وحه‬ ُ ‫ َع ّد ُر‬ : se considérer, se regarder comme.
‫الر َج ْل‬ ِ  : j’ai cru que cet homme est...
َ ‫يت ه َذا‬ ْ ‫عد‬
‫ َتع ّدنِي‬ : je croyais que.
‫ َع ّده َجاء‬ : il va venir.
‫ َع َّدة يَ َد ْك‬ : cinq.
‫عدل‬
َ ‫ع َد ْل‬ : rendre justice.
‫بالح ْق‬
ِ ‫عد ْل‬
‫الم َيزا ْن‬ َّ  : arranger la balance et peser juste, faire le poids juste.
‫ورة‬َ‫ش‬ ُ ‫ َع َّد ْل الم‬ : ramener les avis à un seul.

‫ك‬ْ ‫وح‬َ ‫ َع َّد ْل ُر‬ : arrange-toi.


‫الم ْع َد ْل‬ ِ
َ ‫في َه َذ ْاك‬ : dans cette disposition, de cette façon, de la sorte.

‫عدم‬
‫اد ْم الحيَا‬
َ ‫ َع‬ : dévergondé.
‫الظرافَة‬
َ ‫اد ْم‬ َ ‫ َع‬ : discourtois.
‫الطم ْع‬
َ ‫اد ْم‬ َ ‫ َع‬ : désintéressé.
‫قصعة‬
َ ‫وم‬ ْ ‫ َمع ُد‬ : très hospitalier, généreux.
285
Dictionnaire des locutions de l’arabe dialectal algérien

‫عدا‬
‫ادتُه ال َدنـْيَا‬
َ ‫ َع‬ : la fortune lui a tourné le dos.
‫أع َدا ْه بالوبَا‬ : il lui a donné la peste, on dit aussi ‫أنع َدى َم ْن‬
ْ .
َ ‫ َتع َّدى‬ : dépasser les bornes.
‫الح ّد‬
‫الرِعيَّة‬
َ ‫ َتع َّدى علَى‬ : abuser de son autorité.
‫ َتع َّدى علَى ال َقانُو ْن‬ : enfreindre la loi.
‫ َتع َّدى علَى‬ : offenser quelqu’un.
‫اج ْل‬َ ‫ َتع َّدى علَى َد ْار َر‬ : il a commis un adultère.
‫ َتع َّدى علَى َبل ْد‬ : empiéter sur le terrain de quelqu’un.
ِ
‫رث‬ْ ‫بالح‬ َ ‫ َتع َّدى عل َيها‬ : il s'e mis à labourer la terre d’autrui sans aucun droit.
ْ ِ‫ َر ُاه ْم متـَْعادي‬ : ils ne sont pas en bons termes.
‫ين‬
‫عذب‬
‫اب َمنُه‬ ِ
ْ ‫ َر ُاهو في الع َذ‬ : il le fait souffrir.
‫وحه‬ ِ ‫تـع ِذ‬ : une posture contrainte.
ُ ‫يب في ُر‬ ْ َْ
‫عذر‬
‫مرا َع ْذ َرة‬
َ  : une très jolie femme.
‫ َعش ْق ع ْذ َرا ِوي‬ : amour platonique ; à l’opposé, un amour charnel est dit
‫ َج ْدَرا ِوي‬.
‫عر‬
‫اس‬ْ َ‫ َع َّرة الن‬ : le dernier des hommes, en arabe littéral on dit
‫ األَمر القبيح املكروه واألَذى‬: ُ‫ وامل َعَّرة‬،‫َعُّر‬ َ ‫شر منه وأ‬
ٌّ ‫أَنت‬.
َ
‫الخليَ ْق‬
َ ‫ َع َّرة‬ : la dernière des créatures.
‫الماكلَة‬ َ ‫ َع َّرة‬ : très mauvaise chère.
‫اس‬ْ َ‫ين الن‬ ْ ِ‫مع َّرة ب‬
َ ‫ب َق َى‬ : il est devenu un objet de honte.
286
Dictionnaire des locutions de l’arabe dialectal algérien

‫عرب‬
‫ب‬ْ ‫عر‬ َ ‫ َبل ْد‬ : l’Arabie.
‫خ َد ْم َعربِي‬ : faire fabriquer des haïks.
‫ َراهُ َتع ْربَى‬: prendre les habitudes, les mœurs, les coutumes des Arabes.
‫استعربَى‬
َ  : chercher à s’arabiser.
‫عرس‬
‫يب‬ ِ
ْ ‫رس الذ‬ ْ ُ‫ع‬ : pluie qui tombe quand il fait soleil, en même temps.
‫الس َما‬
ْ ‫وسة‬ َ ‫عر‬
ُ  : arc-en-ciel.
‫وســة السـ َـما‬ َ ‫عر‬
ُ ‫ض ْربـَتُه‬
َ  : une expression pour décrire une personne qui
a la bouche de travers.
‫ـاق‬
ْ ‫وســة الزقَـ‬
َ ‫عر‬
ُ  : femme qui fait plusieurs toilettes et qu’on voit
toujours dehors.

‫عرش‬
‫ش‬ْ ‫ات َيع َّر‬
ْ َ‫نب‬ : plantes grimpantes.
‫ش‬
ْ ‫مع َّر‬َ ُ‫ َراه‬: suspendu.
ْ ‫ش كالع ِر‬
‫يش‬ ْ ‫يـَْر َع‬ : il tremble comme une feuille.
ْ ‫حت الع ِر‬
‫يش‬ ْ َ‫ َرا ْه ت‬ : être à la retraite, il plante ses choux.
‫عرص‬
‫ َعـ َّـرص علَــى‬ : garder un verger, un jardin, on dit ‫صــة ِشــينَة‬ َ ‫ َع ْر‬une
orangerie, ‫عرصــة قَــارص‬
َ َ un citronnier.
‫صة‬َ ‫الع ْر‬َ ‫اس‬ْ ‫ َر‬ : chapiteau.
‫عرض‬
‫ض ِل‬ ْ ‫ـار‬
َ ‫ َعـ‬ : se présenter à l’esprit, barrer le chemin, à on dit aussi
‫ َّتعــرض ِل‬ : couper le chemin à, on dit ‫ َتعّرض ـوا لُــه اخليَ ـاّ ْن‬  des voleurs
l’ont attaqué.

287
Dictionnaire des locutions de l’arabe dialectal algérien

‫وحــه‬
ُ ‫ض ُر‬
ْ ‫عـ َـر‬ : s’offrir, se présenter à une fête où une cérémonie sans
y être convié.
‫سه ِل‬ ُ ‫ض نـَْف‬ْ ‫ َع َّر‬ : s’exposer à.
‫الوا ْد‬
َ ‫ض‬ ْ ‫عر‬ َ  : sonder, chercher un gué.
‫ض لُه فِي الط ِري ْق‬ ْ ‫ َع َّر‬ : ils ont été au-devant de lui.
‫ـح اللِّــي كلِينَــا‬
ْ ‫الم ْلـ‬
َ ‫ـت ل ُكـ ْـم‬ ْ ‫عرضـ‬
َّ  : je vous en conjure par le sel que
nous avons mangé.
‫اهلل َيع َارض ُكم‬ : que Dieu vous accompagne.
‫ َتع َّرض علَى‬ : intervenir en faveur de.
‫رض َجاز‬ ْ ‫الع‬ َ  : l’averse est passé, ‫ عرض َجايـَْز‬une averse passagère.
‫اعراض‬ َ ‫النـُّو َجايـَْز‬ : la pluie tombe par ondées.
‫ول عرض‬ َ ‫ ُم‬ : homme de grande considération.
‫رض‬ْ ‫الع‬ َ ‫قَطَّ ْع‬ : déchirer, porter atteinte à la considération.
‫اس‬ْ َ‫رض الن‬ ْ ‫قَطَّ ْع َع‬ : dire du mal des autres.
‫رض‬ْ ‫الع‬ َ ‫طَيَّ ْح‬ : déconsidérer.
‫العرض‬
ْ ‫طع ْن فِي‬َ  : dénigrer.
‫ضى كبِ َيرة‬ َ ‫عر‬ : un grand déploiement de forces.
‫ضية‬ ِ ‫ط ِريقة َعر‬ : grand chemin, grande route.
ْ
‫وف‬ْ ‫ض َمه ُد‬ ْ ‫ َع َار‬ : cas fortuit, hasard.
‫عرعش‬
‫ش‬ ْ ‫اهو َيع ْر َع‬ ُ ‫ َر‬ : il tremble.
‫عرف‬
‫ َما نـََع ْرفُه ِشي‬ : je ne le connais pas.
‫وحه‬ ُ ‫ف ُر‬ ْ ‫عر‬
َ  : se connaître.
‫ف علِي ْه‬ ْ ‫نـَْع َر‬ : est-ce que je le sais ?
288
Dictionnaire des locutions de l’arabe dialectal algérien

‫عرف علِيه‬
َ َ‫ َم ْن ن‬ : je m’en moque, ça m’est égal.
‫فسه‬
ُ َ‫ف ن‬
ْ ‫ َع َّر‬ : se faire connaître, se présenter.
ْ ‫قـَلَّة َع‬ : ignorance.
‫رف‬
‫ف‬ْ ‫مع َار‬
َ ‫ين‬ ْ ِ‫ب‬ : en pays de connaissance.
‫ول َمع ِري َفة‬َ ‫ ُم‬ : esprit cultivé.
‫بالمع ِري َفة‬
َ  : en connaissance de cause.
‫قـَلَّة َمع ِرفَة‬ : ignorance, bêtise.
‫عرق‬
‫ َما نـَْع َرق ِشي فِيه‬ : je ne fais aucun cas de lui, je ne le crains pas.
‫ َع َّر ْق النُو ْن‬ : faire la boucle de la lettre ‫ن‬.
‫وق‬
ْ ‫العر‬ُ ‫رمى‬ َ  : prendre racine dans un lieu.
‫النسا‬
َ ‫عرق‬ ْ  : nerf sciatique.
‫بالعر ْق‬
َ ‫ال‬ ْ ‫ َس‬ : être trempé de sueur, on dit aussi ‫بالعر ْق‬
َ ‫مش َّم ْخ‬.
َ
‫مع َّر ْق‬ ْ ِ‫ب‬ : à la coque.
َ ‫يض‬
‫اق‬
ْ ‫معر‬َ ‫ َر َج ْل‬ : se dit d’une personne qui transpire beaucoup.
‫عرك‬
‫ارود‬
ُ َ‫ َيع َار ْك الب‬ : il est brave.
‫عرك علَى‬ْ  : grogner contre.
‫عرم‬
‫رمة‬
َ ُ‫قتَ ْل ع‬ : il a fait un abatis.
‫عرمة‬
َ ‫أدى‬ َ  : il en a pris à gogo.
289
Dictionnaire des locutions de l’arabe dialectal algérien

‫عرنن‬
‫لب َعرنَ ْن‬ ْ ‫ال َك‬ : se dit du chien quand il montre ses dents.
‫ين‬ ِ ‫ع َق ْد‬ : contracter les sourcils, en arabe littéral
ْ ‫العرن‬
ْ
‫ حتت ُْمتَ َمع احلاجبني‬:‫نني األَنف‬ ِ
ُ ‫ ع ْر‬la base du front.
‫عرى‬
‫وحه‬ُ ‫ َع َّرى ُر‬ : se mettre tout nu.
‫عرى َزل ْط‬ َّ  : se mettre tout nu.
‫اسه‬ُ ‫عرى َر‬ َّ  : se décoiffer.
‫دره‬
ُ ‫ص‬ َ ‫عرى‬ َّ  : se décolleter.
ُ‫ َع َّرى َوجه‬ : se découvrir le visage.
‫عرى َم ْن اللّ َح ْم‬ َّ  : décharner, dépouiller.
‫عرى من ُك ْل ِشي‬ َّ  : dépouiller de tout.
‫ َع َّرى فِي الط ِريق‬ : détrousser, ‫اس‬ ْ َ‫عرى الن‬
َّ voler les gens.
‫اهو َتع َّرى‬ ُ ‫ َر‬: être mis à nu.
‫الڤرا‬
َ ‫العرى َو‬ َ  : vivre une profonde misère.
‫عريَا ْن ق ّدي َدة‬ ْ  : nu comme un ver.
‫عز‬
‫ َما َنع ّز ِشي‬ : je ne refuse pas.
‫ َع ّز َدايَ ْم‬ : une élévation constante.
‫ياالع ِز ْيز‬ : mon cher.
‫طبِ َيعة ع ِز َيزة‬ : un excellent caractère.
‫بَابَا ع ِزي ِزي‬ : mon grand-père.
‫ َتع َّزْز علَى‬ : se faire prier ; on dit aussi ‫أستعّز علَى‬.
َ
‫مع َّزز‬
َ ‫ َرُهوا‬ : il est choyé.
290
Dictionnaire des locutions de l’arabe dialectal algérien

‫عزب‬
‫ب فِي‬ ْ ‫ َع َّز‬ : camper dans un endroit pour suivre les pâturages.
‫عزبر‬
‫ َع ْزبـَْر علَى‬ : gourmander.
‫عزل‬
‫وحه‬ُ ‫عز ْل ُر‬ َ  : se retirer.
‫ َع َّز ْل فِي‬ : faire un petit labour à.
 ‫ َع ّزلُوا لُه‬: faire une ‫ َعزلَة‬à quelqu’un, c’est-à-dire lui consacrer un terrain
de labour (un petit champ de céréales), dont la récolte lui sera versée.
‫ َما ينـَْع َز ْل ِشي‬ : inamovible.
‫عزم‬
‫عزْم فِي ُشغلُه‬ َ  : aller vite en besogne.
‫عزْم علَى‬ َ  : être décidé à.
‫زم‬
ْ ‫ول َع‬ َ ‫ ُم‬ : déterminé, résolu.
‫اك َع َازْم‬ ْ ‫علَى َر‬ : à quoi es-tu décidé ?
‫عزى‬
‫أول َد ْك‬َ ‫يك فِي‬ ْ ‫اهلل َيع ّز‬ : que le malheur s'abatte sur ta progéniture.
‫عزا ُك ْم‬
َ ‫يَا ُك ْل‬ : il vous enterrera tous.
‫عس‬
‫وحه‬ُ ‫س علَى ُر‬ ّ ‫ َع‬ : se garder, veiller.
‫سة‬ َّ ‫سة َلع‬ َّ ‫ َم ْن َع‬ : de poste en poste, par correspondance.
‫سة‬ َّ ‫الع‬
َ ‫ع‬ ْ ‫قار‬
َ  : faire le guet, avoir l’œil au guet.
‫سة‬َّ ‫للع‬
َ ‫َّت‬ ْ ‫تصن‬َ  : avoir l’oreille au guet.
‫س ِل‬ ْ ‫س‬َّ ‫ َتع‬ : surveiller quelqu’un synonyme de ‫س‬
ّ ‫ َع‬.
291
Dictionnaire des locutions de l’arabe dialectal algérien

‫عسل‬
‫س ْل‬َّ ‫بَرَكا َما َتع‬ : cesse de faire le beau parleur.
‫عس ْل ال َڤ ْربَة‬
َ  : le goudron, on dit aussi ‫الزنْ َدة‬
َ ‫عس ْل‬
َ .
‫ـل‬
ْ ‫كالعسـ‬
َ ‫ َع ْن ـ ُده‬ : se dit de quelqu’un qui passe doucement sur les
choses qu’on lui dit pour le piquer.
‫عسى‬َ
‫ـاك‬
ْ ‫عسـ‬ ْ ‫ـاك َعش ـ ِر‬
َ  : à plus forte raison, ex : ‫ين‬ ْ ‫عسـ‬
َ ‫قـَْنطَـ ْـار َرفـ ُـده‬ : il a
soulevé un quintal, à plus forte raison, il soulèvera vingt livres.

‫عش‬
‫شو َشة‬ ُ ‫ ِعي ْد الع‬ : fête des cabanes ou des azymes juifs.
‫ش‬ ْ ‫الع‬َ ‫قـُْرد‬ : le dernier-né, le dernier enfant de la famille.
‫شة‬ َّ ‫ َولْد َع‬ : homme de basse extraction, ‫ َعشَّة‬hutte.
‫عشر‬
‫العشرة‬ َ ‫ب‬ ِ ّ‫طَي‬ : commode, de relation agréable.
‫الع ْش َرة‬
َ ‫ب‬ ّ ‫يح‬َ  : il aime le monde, la société.
‫شرتُه ِزينَة‬ َ ‫ َع‬ : facile à vivre comme des frères.
‫ين كال َخ َاوة‬ ْ ‫متعاش ِر‬َ  : ils vivent comme des frères.
‫عشق‬
‫ـل‬
ْ ‫يمـ‬َّ ‫ش ـ ْق َو‬
َ ‫يـَْع‬ : être capricieux, changeant, inconstant, changer dans
ses goûts, on dit aussi ‫ـاق مـ َـا ْل‬ ْ ‫عشـ‬
َ .
‫مع‬
َ ‫ش ْق‬ َ ‫ع‬ : se lier avec.
‫ َتعاش ُقوا‬ : ils s’aiment d’amour.
‫ش ْق‬ َ ‫إستـَْع‬ : faire l’amour.
‫ َعش ْق ع ْذ َرا ِوي‬ : amour platonique, contemplatif.
‫جدرا ِوي‬َ ‫ َعش ْق‬ : amour des sens, charnel.
292
Dictionnaire des locutions de l’arabe dialectal algérien

‫عشى‬
‫ َيع ِشي علَى‬ : insulter.
ِ ‫هذه‬: ce soir, cet après-midi.
‫العشيَة‬
‫يت‬ْ ‫ َرانِي َتع ِش‬ : j’ai dîné.
‫عص‬
َ ‫صص فِي‬
‫الكل ْم‬ َّ ‫ َع‬ : se répéter, redire sans cesse la même chose.
‫ص علَى‬ ْ ‫ص‬ َ ‫ َع‬ : assommer, excéder, fatiguer.
‫عصب‬
‫اسه‬ُ ‫ب َر‬ ْ ‫ص‬َّ ‫ َع‬ : se ceindre la tête, le front d'un bandeau.
‫ب فِي ِدينُه‬ ْ ‫ص‬َّ ‫ َتع‬ : être fanatique.
‫مت لُه َعصبَة‬ ْ ‫ َبر‬ : voir.‫برم‬
‫بالس ْلطَانِي‬
ُ ‫عصابَة‬ َّ  : bandeau avec des pièces de monnaie d’or.
‫عصر‬
‫الحوايَ ْج‬
َ ‫ص ْر‬ َّ ‫ َع‬ : tordre un linge mouillé pour en exprimer l’eau.
‫ص ْر‬
َّ ‫ َراهُ يتـَْع‬ : faire des efforts pour aller à la selle.
‫ضيَّ ْق‬
َ ‫صر ال‬ ْ ‫الع‬ َ  : un peu après ‫العصر‬.
‫صر‬
ْ ‫ع نَص َع‬ ْ ‫قَ ْج َمة تَا‬ : propos cavaliers, libres gaillards.
‫صرة‬ ِ  : faire dégorger, rendre gorge.
َ ‫الم َع‬ َ ‫رمى في‬ َ
‫رسه‬ُ َ‫ص ْر َعلى ف‬ َّ ‫يـَتـَْع‬ : il retient son cheval.
‫عصى‬
‫صى‬ َ ‫إستـَْع‬ : refuser d’obéir.
‫العصا‬
َ ‫أعطَى‬ : bâtonner, donner la bastonnade.
293
Dictionnaire des locutions de l’arabe dialectal algérien

‫بالعصا‬ ‫ب‬ ِ
َ ْ ‫ضر‬
َ  : bâtonner on dit aussi ‫بالعصا‬
َ ‫ َنزْل عليه‬.
‫العصا‬
َ ‫كل‬ َ  : être roué de coups de bâton.
‫بعصاتُه‬ ِ
َ ‫غ ْير‬ : n’avoir que la cape et l’épée.
‫عض‬
‫اس‬
ْ ‫ض ال َف‬ّ ‫ َع‬ : prendre le mors aux dents en parlant d’un cheval.
‫ضــي‬ِ ْ‫ضاي‬
َ ‫فـ َـا ْن ع‬ : se dit d’une personne qui est ni noble, ni chérif, ni
marabout.

‫عطب‬
‫يل‬ ِ َّ‫ َعط‬ : tracer avec l’éperon arabe de longues raies sanglantes
ْ ‫ب الخ‬
ْ
sur les flancs du cheval, ce qui est le nec plus ultra de la science de
l’équitation.
ِ
‫يل‬
ْ ‫اب الخ‬ ْ َّ‫عط‬ : excellent cavalier.
‫وب‬
ْ ُ‫ضه َمعط‬ ُ ‫ َع ْر‬ : sa réputation n’est pas intacte.
‫عطش‬ 
‫ش‬ْ َ‫قطَ ْع العط‬ : désaltérer.
‫ش‬ْ َ‫ات بالعط‬ ْ ‫ َم‬ : mort de soif.
‫عطف‬
‫يك اهلل‬ ْ ِ‫ف عل‬ ْ َ‫يعط‬ : que Dieu te soit bienveillant.
‫ف علَى‬ ْ َ‫ َعاط‬ : adjacent, contigu, qui est à côté.
‫عطل‬
‫عطَ ْل َم ْن يَ ُده‬ : il a perdu l’usage de sa main, on dit alors ‫ت‬ ْ َ‫يَ ُده َعطْل‬.
‫ف‬ْ َ‫عطَّ ْل الدف‬ : attacher les volets au dehors.
‫َاك َعطَّلتنِي‬ ْ ‫ر‬ : tu m’empêches d’avancer.
‫مَا َيعطَّ ْل شي‬ : ce n’est par un obstacle, cela ne doit pas être un obstacle.
294
Dictionnaire des locutions de l’arabe dialectal algérien

‫عطى‬
‫وحه‬ ُ ‫أعطَى ُر‬ : se donner, se rendre.
‫أعطَى َس ّر‬ : confier un secret.
‫اعطَى النَ ْار‬ : mettre le feu.
‫الح ْق‬
َ ‫أعطَى‬ : rendre justice.
‫اب‬
ْ ‫الحس‬َ ‫أعطَى‬ : rendre ses comptes.
‫نب‬
ْ ‫بالج‬َ ‫أعطَى‬ : présenter le côté.
‫ضة‬ َ ‫اعطَى النُو‬ : prendre la fuite.
‫أعطَى بَالُه‬ : prêter attention.
‫ف‬ ْ َ‫أعطَى بالكت‬ : s’appuyer contre.
‫ َواللِّي أعطَى َربِي‬ : posons le cas, au cas où.
‫يجي‬ ِ ‫يك‬ ْ ‫عط‬ِ ‫ي‬ : pourvu qu’il vienne.
َ
ِ
‫إ َذا أعطَى َربي َمنَّك‬ : si tu veux bien, si tu es bon.
‫وك ِشي‬ ْ َ‫ َما أعط‬ : tu n'es pas compétent.
‫ َما أعطَونِي ِشي‬ : je ne sais pas, je n’ai pas appris.
‫عظم‬
ْ ‫عظَّ ْم لُه‬ : présenter les condoléances à quelqu’un.
‫األجر‬
‫ َد ْار ت ِريكتُه عظَ ْام‬ : mettre son bien en bestiaux.
‫ َر َج ْل عظ َْمة‬ : un colosse.
‫عظمة‬ ِ َ‫ط‬ : tomber sur un os, rencontrer plus fort que soi.
َ ‫اح في‬ ْ
‫عظَ ْم نَ ّي‬ : œuf cru.
‫ب‬ْ ‫مرّو‬ َ ‫عظَ ْم‬ : œuf à la coque.
‫جبن‬
ْ ‫عظَ ْم‬ : œuf dur.
‫عظَ ْم َمقلِي‬ : œuf au plat.
295
Dictionnaire des locutions de l’arabe dialectal algérien

‫عف‬
‫ َنع ُّفه‬ : ça me répugne.
‫ف علَى‬ ّ ‫ َيع‬ : perdre en considération.
‫ف ِشي‬ ّ ‫ َما َيع‬ : impitoyable, implacable, insensible.
‫عفج‬
‫مع َّف ْج‬
َ  : écrasé, on dit ‫مع ّف ْج‬ َ  ‫ خ ْشم‬nez écrasé, en arabe littéral
‫بعد املعِ َد ِة‬
َ ‫عام إليه‬ ُ َّ‫ ما يـَْنتَ ِقل الط‬:‫الع ْف ُج‬
َ.
َ ُ
‫عفر‬
‫سه‬ ِ
ُ ‫ َعافـَْر في نـَْف‬ : combattre ses passions.
ِ
‫اب‬
ْ ‫التر‬َ ‫ َتع َّف ْر في‬ : se rouler dans la poussière.
‫يتـَْع َف ْر َمن‬ : lutter contre.
‫عفس‬
‫س فِي‬ ْ ‫ع َف‬ : fouler aux pieds.
 ‫س فِي راَ ْي‬ ْ ‫ع َف‬: contrecarrer, braver.
‫دموعُه‬ ِ ‫ع َف‬ : pleurer à chaudes larmes.
ُ ‫س في‬ ْ
‫س ْن‬َ ‫الح‬َ ‫سة ْأم‬ َ ‫ َع ْف‬ : fossette au menton.
‫عفط‬
‫ ُروح َع َّف ْط‬ : vas-t'en.
َّ
‫عفن‬
‫فالَ ْن َمع ُفو ْن‬ : un tel est sale, répugnant.
‫ب الع َف ْن‬ْ ‫يح‬َ  : il aime la saleté.
296
Dictionnaire des locutions de l’arabe dialectal algérien

‫عفى‬
‫اك اهلل‬ْ ‫ع َف‬ : c’est bien dit, bravo, vous y êtes.
‫بالعافيَة‬
َ  : tranquillement, en paix.
‫الطري ْق َعافيَة‬ : la route est sûr.
‫بالعافيَة‬
َ ‫تبـَْقى‬ : portez-vous bien.
‫عق‬
ِ ‫اق و‬
‫الديه‬ َ ْ ‫ َع‬ : désobéissant aux parents .
‫عقب‬
‫عقب‬
ْ ‫الع ْام اللّي‬ َ  : l’an passé.
‫عقبَه فال ْن‬ : un tel l’a suivi.
‫تعقبنِي‬
ْ ‫ش‬ ْ ‫عل‬ َ  : pourquoi me suis-tu ?
‫عقبت علِيه‬ : je l'ai dépassé.
‫بت علَى‬ ْ ‫ع َق‬ : passer devant.
‫اب‬ ِ
ْ ‫في الع َق‬ : à la fin.
‫النه ْار‬
َ ‫اب‬ ْ ‫ع َق‬ : déclin du jour.
‫المحلَّة‬
َ ‫اب‬ ْ ‫ع َق‬ : arrière-garde.
‫ع ُقوبتُه َما َم َنها ِشي‬ : il finira mal.
‫لفل ْن‬
َ ‫الع ُقوبَة‬
ْ  : c’est au tour d’un tel.
‫ـك أن َشــاء اهلل‬ ْ ‫ ْلع ُقوبَــة لِيـ‬ : si Dieu le veut ça sera prochainement
ton tour.

‫ب‬
ْ َ‫العواق‬
َ ‫اقرا علَى‬
َ  : envisager les conséquences.
‫ب‬
ْ َ‫العواق‬
َ ‫اب‬ ْ ‫حس‬
َ  : prévoyance.
297
Dictionnaire des locutions de l’arabe dialectal algérien

‫عقد‬
‫ع َق ْد علَى بَنتُه‬ : marier sa fille.
‫فل ْن‬َ ‫نت‬ ْ َ‫ع َق ْد علَى ب‬ : se marier à la fille d’un tel.
‫يس‬ ِ ِ
ْ ‫ع َق ْد فيه التحب‬ : soumettre à la condition de habous.
‫صحبَة‬ َ ‫ع َق ْد‬ : lier amitié.
‫أس ُمه فِي عالَمتُه‬ ْ ‫ع َق ْد‬ : écrire son nom dans son paraphe.
ِ
ْ ‫عڤد َترا ِر‬ : une troupe de piétons.
‫يس‬
‫عُق َدة فِي ڤُرِزيه‬ : il a une extinction de voix.
‫ع َق ْد َسنِّيه‬ : serrer les dents de colère, de douleur.
‫عقر‬
‫خ َذاو الع َقاقـَْر‬ : il a des crampes en parlant d’un cheval.
‫ـك‬ ِ ‫ـك‬
ْ ‫عقيرتَـ‬ ِ ‫ـت‬
ْ ‫تجيـ‬ ْ ‫الوقـ‬
َ ‫ َذا‬ : il va venir celui qui te rabattra le caquet,
on dit aussi simplement ‫ع َقــارْك‬.
َ
 ‫مرا َعاڤَ ْر‬َ : une femme stérile.
‫عقف‬
‫وف‬ْ ‫ َم ْع ُق‬ : recourbé, courbé par le bout crochu, nez.
‫عقل‬
‫ـل‬
ْ ‫ع ّڤـ‬ : donner un croc-en-jambe, passer la jambe à quelqu’un,
comparer avec ‫كل‬
ْ َ ‫ع ـ‬.
‫ش يَستَع َق ْل‬ ْ َ‫ َما َحب‬ : il ne veut pas se calmer.
‫وص فِي َعقلُه‬ ْ ‫خص‬ ُ ‫ َم‬ : il n’a pas tout son bon sens.
‫ص َم ْن َعقلُه‬ ْ َ‫ َمل‬ : sortir de son bon sens.
298
Dictionnaire des locutions de l’arabe dialectal algérien

‫ َخ َار ْج عتَى َعقلُه‬ : hors de soi.


‫ َخ َّر ْج لُه َعقلُه‬ : mettre hors de soi.
‫طَ ْار َم ْن ع ْقلُه‬ : être transporté.
‫اس‬ْ َ‫ع َق ْل الن‬ : sens commun.
‫قصير‬
ْ ‫ع َق ْل‬ : intelligence bornée.
‫ع َق ْل الصغَ ْر‬ : les écarts de la jeunesse.
‫فِي ع ْقلُه‬ : en état de raison, dans son bon sens.
‫ورا الع َق ْل‬
َ ‫من‬ ْ  : inconcevable, inimaginable.
‫قـَلَّة الع َق ْل‬ : manque d'esprit.
‫بالع َق ْل‬ : doucement.
‫رج ْع َلعقلُه‬َ  : il est revenu à lui.
‫ب‬ ْ َ‫خ َذاتنِي ع ْقلَة الكال‬ : la peur m'a coupé bras et jambes.
‫ب ع َڤايلَة‬ ْ ‫ضر‬َ  : se donner croc-en-jambes, se renverser.
‫اك َعاڤَ ْل علِيه‬ ْ ‫ َر‬ : le connais-tu ?
‫وشي‬ ِ ُ‫ما ع َقلت‬ : non je ne le connais pas.
َ
‫ول‬ ِ
ْ ‫ َكا ْن شــي َمع ُق‬ : peux-tu rabattre quelque chose du prix, retrancher
une partie du prix demandé.
ْ ‫بالم ْع ُق‬
‫ول‬ َ ‫ع‬ ْ ‫بَا‬ : vendre en conscience.
‫عقن‬
‫ َتع َّڤ ْن‬ : bégayer.
‫العڤُو ْن‬ َ ‫ال‬ ْ ‫الم‬
َ  : le bétail.
‫عكر‬
‫ع َك ْر علَى‬ : prendre la défense de.
‫ َوا ْد أع َك ْر‬ : rivière trouble.
299
Dictionnaire des locutions de l’arabe dialectal algérien

‫عكرش‬
‫ش‬
ْ ‫معكـ َـر‬َ ‫ َشـ ْـع ُره‬ : il a les cheveux frisés, en arabe littéral :ُ‫الع ْكَرش ـة‬
َ
‫ـض‬
ُ ‫التقبُّـ‬, la contraction.
‫ش‬
ْ ‫مع ْكـ َـر‬
َ  : qui serpente, sinueux, tortueux en parlant d’un chemin ou
d’une rivière.

‫عكز‬
‫ َع َّكـ ْـز ب‬ : s’appuyer sur un support (bâton, épaule ), pour marcher,
en arabe littéral ‫ـيء واالهتــداء بــه‬ ِ ‫ االئتمــام بالشـ‬:‫الع ْكــز‬.
ُ ُ ُ َ
‫عكس‬
‫كالع ْج ِمي‬َ ‫س‬ ْ ‫يـَْع َك‬ : il regarde en dessous comme le taureaux.
‫كس‬ْ ‫بالع‬ َ  : au contraire.
‫عكف‬
‫يب‬ْ ِ‫ـف الس ـب‬ ْ ‫ع َكـ‬ : lier la queue du cheval pour l’empêcher de salir,
on dit alors il est ‫ـوف‬ ْ ‫ َمع ُكـ‬ou ‫ـح ْم‬
َّ ‫مسـ‬ َّ
َ , en arabe littéral ‫املَُعكــف املَُعـ َّـو ُج‬
ُ ‫املَُعطَّـ‬.
‫ـف‬
‫عكل‬
‫ع َك ْل علَى‬ : s’embarasser, s’empêtrer, s’embrouiller, se troubler.
‫لسا ْن َم َتع َّك ْل‬
َ  : langue embarrassée, en arabe littéral ‫ احملبوس‬:‫املَْع ُكول‬.
‫س َعكلِــي‬ ْ ‫ـار‬
ِ
َ ‫فَـ‬ : mauvais cavalier, car ‫ عكلــي‬et ‫ َعــا َكل‬novice,
apprenti.

‫عكى‬
‫ َع َّكى علَى‬ : copier, contrefaire.
َّ  : faire des contorsions en parlant d’une personne, se
‫عكــى علَــى‬
moquer de.

300
Dictionnaire des locutions de l’arabe dialectal algérien

‫علل‬
‫ َعلَّ ْل ِل‬ : faire une violente sortie à quelqu’un.
‫يك َعلَّة‬ ْ ‫يـَْع ِط‬ : que Dieu te donne un fléau (maladie).
‫ع ـاَ ْه‬ : pourquoi, on prononce aussi ‫ش‬ ْ َ‫ ع ـا‬est l'altération de l’arabe
littéral ‫شــيء‬ َ ‫َعلَــى أي‬
‫علف‬
‫ف‬ ْ َّ‫اشي عال‬ ِ ‫م‬ : qui se nourrit mal.
َ
‫علق‬
‫وحه‬ ُ ‫ َعلَّ ْق ُر‬ : se pendre.
‫يل‬ َّ
ْ ‫عل ْق لل ْخ‬ : mettre la musette aux chevaux.
‫ف ـاَ ْن َع ْل َقــة‬ : en parlant d’une personne qui colle beaucoup, pot de
colle.
ْ َّ‫ َنعل‬ : je le détesterai.
‫ڤ لُه ال َكرْه‬
‫علم‬
‫ك‬ ْ ‫لم‬ ِ
َ ‫ي ُكو ْن في َع‬ : qu’il soit porté à ta connaissance.
‫بَع ْد العالَ ْم‬ : après-midi.
‫ب‬ ِ ‫ َعالَ ْم‬ : informé de.
‫معلَّ ْم سطَا‬ َ  : très entendu, ‫ سطَا‬mot turc qui signifie maître.
‫معلَّ ْم‬
َ ‫ َرا ْه‬ : il s’y connait.
‫اعة‬ ّ ‫معلَّ ْم‬
َ َ‫الرب‬ َ  : chef d’orchestre ; on dit aussi ‫معلَّم األلَة‬
َ.
‫وم‬ ِ
ْ ُ‫ه َذا الشي َمعل‬ : c’est connu, c’est évident.
‫عال‬
َّ ‫ ِزد‬ : monte plus haut.
‫علي‬
‫دعى علَى‬ َ  : invoquer contre.
‫علَى رَكايبُه‬ : à genoux.
301
Dictionnaire des locutions de l’arabe dialectal algérien

‫يك‬ ْ ِ‫اشي عل‬ ِ ‫م‬ : cela ne s’adresse pas à toi.


َ
‫يك‬ ِ
ْ ‫ه َذا عل‬ : cela est à ta charge.
‫يك‬ ْ ِ‫ َعا ِري عل‬ : ma honte retombera sur toi.
‫ين‬ ِ
ْ ‫علَ َّي د‬ : j’ai une dette.
‫علَى َع ْام‬ : dans un an, pour.
‫اك علَ َّي‬ ْ ‫ َر‬ : est-ce à moi que tu en as ?
‫أش علـ َّـي‬  : que m’importe, je m’en moque, on dit aussi ‫شــي‬ ِ ‫مــا علِيــه‬
ْ َ
et ‫ـي فِيــه‬ َّ ‫ َمــا علـ‬.
‫ْيها‬َ ‫عل‬ : c’est pour cela que, on dit aussi ‫علَى بِ َيها‬.
‫ َما علِيه‬ : d’accord, parfait, ça fait rien.
‫من علِ َيها‬ : après cela.
‫بالعالِي‬َ  : tout haut, à haute voix.
‫فِي العاللِي‬ : sur les hauteurs.
‫علون‬
‫ َع ْلـ َـو ْن البريَــا‬ : mettre l’adresse sur une lettre, altération de l’arabe
‫عُنـ َـوا ْن‬.
‫معل َْو ْن علِي ْه‬ َ  : à l’adresse de.
‫عمد‬
‫أنعم ْد على‬ َ  : s’appuyer sur quelque chose.
‫اك َتع َّم ْد‬ ْ ‫ َر‬ : tu fais exprès.
‫عما ْد‬ ِ
َ ‫باإلست‬ : à dessein.
‫عمر‬
‫ك‬ ْ َ‫ َيع َّم ْر بولِي َدات‬ : que Dieu remplisse ta maison de tes enfants.
‫عم ّر الطبَانَة‬ َ  : armer une batterie.
‫بسي‬ ِ ‫ َعمر الس‬ : remplir une pipe.
َ َّ
‫بالحرث‬ َ ‫عم ْر‬ َ  : cultiver, mettre en culture.
302
Dictionnaire des locutions de l’arabe dialectal algérien

‫ين‬ ِ ِ
ْ ‫ َما َيع َّمر شي الع‬ : ne paye pas de mine.
‫بالغش‬
ْ ‫عم ْر‬
َ  : faire bouillir de colère.
‫فس‬
ْ َ‫ َتع َّم ْر بالن‬ : perdre haleine, se mettre hors d’haleine.
‫فس‬
ْ َ‫جرى حتَى َتع َّم ْر بالن‬ َ  : courir à perte d’haleine.
‫مره ط ِويلَة‬ ُ ‫ َع‬ : il a une longue vie.
‫مره‬ُ ‫ول َع‬ ْ ُ‫ط‬ : pendant toute sa vie.
‫اش فِي َع ْم َر ْك‬ ْ ‫ق َد‬ : quel âge as-tu ?
‫العم ْر‬ ِ ِ
َ ‫كب ْير في‬ : avancé en âge.
‫مر ْك‬
َ ‫اهلل يطََّول َع‬ : que Dieu prolonge tes jours.
‫عم ِري َما‬ : jamais de la vie.
‫عم َارة ال َد ْار‬
َ  : un héritier, un fils.
ْ ‫ـارة منَاڤَـ‬
‫ـش‬ َ ‫عمـ‬
َ  : une garniture d’anneaux ou de boucles d’oreilles
composées de deux paires.
‫س‬ْ َ‫مسِاي‬ َ ‫عم َارة‬َ  : deux paires de bracelets.
‫ضا‬َ ‫عم َارة بي‬ َ  : monture en argent.
‫عم َارة‬ َ ‫رج‬ ْ ‫ َس‬ : selle bordée de soie, or, etc….
‫عم َارة‬ َ ‫وس‬ ْ ُ‫بـَْرن‬ : burnous garni de glands en soie.
‫العمايـ َـرة‬َ ‫ب‬ ِ ‫ضــر‬ : se masturber, en arabe littéral on dit plutôt ‫جلـ ُـد‬
َ َ
‫عُ َمي ـْ َـرة‬.
‫عامر‬
‫امرة‬
َ ‫بالَ ْد َع‬  : un pays peuplé, cultivé.
‫مع َم ّر لل َف ْم‬َ  : plein jusqu’au bord.
‫بالح ْم‬
َ ‫مع َم ّر‬ َ  : en chair.
‫عمش‬
‫ـش فِــي ِعينُــه‬ ْ ‫العمـ‬
َ ‫ َعن ـ ُده‬ : au figuratif avoir la vue faible, avoir les
yeux chassieux.
‫ـل علَــى‬
ْ ‫عمـ‬
َ  : compter sur, tenir compte de, donner de l’importance à,
on dit ‫يك‬ْ ِ‫عم ْل عل‬ ِ ِ َ‫ ما ن‬je ne tiens pas
َ َ‫ ن‬je compte sur toi, ‫عمل شي عليه‬
َ َ
303
Dictionnaire des locutions de l’arabe dialectal algérien

compte de lui, je ne lui donne aucune importance.


‫وحه‬
ُ ‫عم ْل ُبر‬َ  : simuler, feindre.
‫ف‬ْ ‫عر‬
َ َ‫وحه ي‬ُ ‫عم ْل ُبر‬
َ  : faire le capable, l’homme qui sait tout.
‫ـب‬
ْ ‫ـل ال َقلـ‬
ْ ‫عمـ‬
َ  : on dit aussi ‫ـب‬ ْ ‫ َد ْار ال َقلـ‬donner du cœur au ventre,
redonner, remettre du cœur au ventre.

‫كبِ ُيره ْيع َم ْل بِيه‬ : son chef l’apprécie, il a la confiance de son chef.
‫يـَْع َم ْل‬ : à peu près, ex : ‫ين‬ ْ ‫عم ْل َشه ِر‬
َ َ‫ ي‬à peu près deux mois.
‫عم ْل َعملَة‬ َ  : attenter, faire une bêtise.
‫عمايَ ْل‬
َ ‫عم ْل‬ َ  : faire des siennes.
‫ضــو‬ُ ‫ش ال‬ ْ َ‫شــوف‬
ُ ‫عمــى َمــا ي‬
َ  : littéralement, il est aveugle et ne voit pas
la lumière, l’expression est employée pour décrire une personne
éperdument amoureuse, qui a perdu la raison, qui est folle amoureuse.

‫العمى‬
َ ‫يك‬ ْ ‫يـَْع ِط‬ : que Dieu t’enlève la vue.
‫ َتع َّم ْل علَى‬ : compter sur.
‫عن‬
‫ َعنَّن ِل‬ : charger en masse, en arabe littéral
‫ ظَ َهَر أَمامك‬:ً‫ َع َّن الشيءُ يَعِ ُّن ويـَعُ ُّن َعنَناً وعُنُونا‬, se présente devant toi.
‫رب عنَا ْن‬
ْ ‫ض‬ َ  : pousser une charge devant l’ennemi.
‫عنت‬
‫نت علَى‬
ْ ‫ َتع‬ : se moquer, ne pas tenir compte de quelqu’un.
‫عنتر‬
‫ َتع ْنتـَْر علَى‬: traiter avec hauteur, mépris.
‫ َراهُ يَ َتع ْنت ـَ ْـر‬ : se dit d’une personne qui marche ou se dresse en se
donnant des airs avantageux qui parle avec orgueil, se pavaner.

304
Dictionnaire des locutions de l’arabe dialectal algérien

‫عند‬
‫اش َيعانَ ْد‬ْ َ‫إالّ ب‬ : ce n’est que par esprit de contradiction.
‫الزما ْن‬
َ ‫ َعانَ ْد‬ : lutter avec le malheur.
‫ َتعانَ ْد علَى‬ : se défier à.
‫ليل‬ ِ
ْ ‫ َع ْن ِد ال‬ : à la nuit.
‫ َراني َعن ْد‬ : je suis chez, je suis à côté de, auprès de.
‫اح‬
ْ ‫رو‬َ ‫الم‬َ ‫ َعن ْد‬ : au moment de partir.
‫ َعن َد ْك‬ : chez toi, est-ce que tu en as ?
‫ندي يَا َعن َد ْك‬ ِ ‫يا َع‬ : à nous deux.
َ
‫يف ي ُكون َعن َد ْك‬ ِ
ْ ‫ك‬ : quand tu auras..
‫ندي فِيه‬ ِ ‫أش َع‬ : qu'est-ce que ça me fait, ça ne me fait rien.
ْ
‫ندي في ْه‬ ِ ‫ما َع‬ : je m’en moque.
َ
ِ ِ
‫فالَن عنَايدي‬ : entêté, obstiné, opiniâtre.
‫ َم َتعنَد فِي ِدينُه‬ : fanatique.
‫عنصل‬
‫نص ْل الجنَا ْن‬ َ ‫ َع‬ : faire le feu de l’anse dans le jardin.
‫َعنف‬
‫نف‬ْ ‫بالع‬ َ  : par force.
‫بالعنف‬
ْ ‫ب‬ْ ‫ضر‬َ  : frapper avec force.
‫عنفج‬
‫ َعنـَّف ْج‬ : synonyme de ‫ َع َّفج‬écraser, mettre en bouilli, ‫ عفج‬est le mot
le plus usité, et le plus proche de l’arabe littéral.
‫عنق‬
‫خ َذا لُه َعن ُقه‬ : vexer, causer du dépit.
‫ين‬ ِ
ْ ‫اه ْم َم َتعانق‬
ُ ‫ َر‬ : ils sont accolés.
305
Dictionnaire des locutions de l’arabe dialectal algérien

‫عنقد‬
‫معن َق ـ ْد ب‬
َ  : couvert de gens, d’oiseaux en parlant d’un mur, d'un
arbre.

‫عنڤر‬
‫اشــيَة‬ِ ‫ َعن َڤــر َش‬ : mettre sa chéchia sur l’oreille, de côté en signe de
ْ
fierté, on dit aussi ‫ـك‬ ْ ‫وشـ‬
َ ُ‫َعنـَْڤـ ْـر طَرب‬
‫معنـَْڤ ْر‬
َ ‫شى‬ َ ‫تم‬
َ  : il marche avec fierté.
‫عنكش‬
‫ش‬ْ ‫ َتع ْن َك‬ : grimper, aspirer.
‫عنا‬
‫ َماعنَا ِشي‬ : dédaigner.
‫ َرانِي َنعانِي‬ : j’endure, je souffre.
‫ك‬ِ َ‫ديرنِي فِي عنَايت‬ : accorde-moi ta protection.
‫فرد عنَايَة‬ : un bœuf vigoureux.
‫اســه العنَايَــة‬ ِ
ُ ‫فــي َر‬ : casseur d’assiettes, fougueux en parlant d’un
homme ou d’un cheval.
‫بالعانِي‬
َ  : exprès, à dessein.
‫ ُش ْكر معنَا ِوي‬ : courage détourné.
‫بالمعنَاويَة‬
َ  : au figuré on dit aussi ‫عن‬ َ َ‫بامل‬.
‫علي‬
َّ ‫ب معنَى‬ ْ ‫ضر‬
َ  : faire allusion.
‫بالمعانِي‬
َ  : allégoriquement.
‫عوج‬
ْ ‫وجــة البُـ‬
‫ـول‬ َ ‫ َع‬ : littéralement, celle qui urine de travers, appelation
populaire donnée à la femme.

‫بالعواج‬
َ  : de brais.
‫الرڤبَة‬
َ ‫ َع َو ْج‬ : surnom donné au chameau.
306
Dictionnaire des locutions de l’arabe dialectal algérien

‫مع َّو ْج‬


َ  : courbé.
‫مع َو ْج فِي َذاتُه‬
َ  : mal conformé.
‫ات‬
ْ َ‫الراي‬َ ‫ َتع ّو ُجوا‬ : devenir ivre.
‫اج‬
ْ ‫وعو‬َّ ُ‫حكموا ب‬
ُ  : crampes.
‫َعاد‬
‫ َما َعا ْد ِشي‬ : il n’y a plus, ex : ‫املا َما َع ْاد ِشي‬ : il n’y a plus d’eau
َ
‫كِيتعُو ْد‬ : lorsque.
‫َعاود‬
‫يك‬ْ ِ‫الع ْار َيع َاود عل‬
َ  : la honte retombera sur toi. 
‫استعدنِي لل َد ْار‬
َ  : repasse chez moi.
‫ادة‬َ ‫بالع‬
َ  : communément.
‫ َه ِذي ِهي َعادتُه‬ : c’est ses habitudes.
‫مع َاو ْد‬
َ  : en parlant d’un objet refait, retapé, retouché.
‫علِ َيها َعا ْد‬ : c’est pour cela que.
‫َعار‬
‫ َع َّوْر لُه ِعينِيه‬ : rendre borgne.
‫الع ْار‬
َ ‫كالَ ْم‬ : paroles malhonnêtes.
‫عورج‬ 
‫ور ْج‬
َ ُ‫ع‬ : se tenir sur la pointe des pieds.
‫عوشر‬
‫ َرانِي معُو َش ْر‬ : je suis en vacances, de ‫عو ِاش ْري‬
َ période de fête.
307
Dictionnaire des locutions de l’arabe dialectal algérien

‫عوعش‬
‫وك‬
ْ ‫رد‬
ُ ‫الس‬ِ ‫وع‬
َ ‫شك‬ْ َ ُ‫يع‬ : il chante comme un coq.
‫عاق‬
‫وع َّوڤ‬
َ ‫اه‬
ُ ‫لب َر‬
ْ ‫ال َك‬ : le chien hurle.
‫اڤ‬
ْ ‫الع‬
َ ‫يَا‬ : eh ! l’ami.
‫عال‬
‫ َع َّو ْل علَى‬ : compter sur, mettre sa confiance.
‫ َع َّو ْل ِل‬ : se préparer.
‫الع ْولَة‬
َ ‫ َدار‬ : faire des provisions.
‫لمة َعايلَة‬ َ ‫ َك‬ : parole déplacée.
‫عام‬
‫الما‬ ِ ‫يع‬ : nager dans l’eau.
َ ‫وم في‬ ْ ُ
ِ
‫ت علي ْه الدنـْيَا‬ ْ ‫ َع َام‬ : la fortune l’a comblé de ses faveurs.
‫ َع ْام علَى‬ : fondre sur l’ennemi on dit aussi‫ َع َّوم علَى‬.
‫األول‬
ّ ‫ـام‬ ِ ‫ العـ‬, ‫العــام االو ْل‬
ْ ‫العـ‬
َ  : l’an passé on dit aussi ‫ـام‬ ْ ‫العـ‬
َ , ‫ـام اللــي َجـ ْـاز‬
َْ َ َْ
‫ـب‬ ِ ِ
ْ ‫ اللــي ع َڤـ‬, ‫ـات‬ْ ‫اللــي فَـ‬.
‫الجاي‬ َ ‫الع ْام‬ َ  : l’an prochain.
‫للع ْام‬
َ ‫الع ْام‬َ ‫من‬ : d’année en année.
‫علَى َع ْام‬ : pour un an.
‫فِي ُك ْل َع ْام‬ : chaque année.
‫ َع ْام َك َام ْل‬ : pleine année.
‫ َع ْام السنَة‬ : l’année en cours.
‫ص‬ ْ َ‫ َع ْام نَاق‬ : mauvaise année.
308
Dictionnaire des locutions de l’arabe dialectal algérien

‫ش ّر‬
َ ‫ َع ْام ال‬ : année stérile.
‫ضم ْن‬
َ ‫الع ْام‬ َ  : l’année est assurée.
‫ َع ْام نَا ِوي‬ : année pluvieuse.
‫الوق َفة‬
َ ‫ َع ْام‬ : année sèche on dit aussi ‫يسة‬ َ َ‫ َع ْام الي‬.
‫بالما‬
َ ‫يمة‬ َ ‫ال َدنـْيَا َع‬ : la campagne est inondée.
‫ايمة علِيه الدنيَا‬ َ ‫ َع‬ : il regorge de biens, il nage dans l’opulence.
‫ين‬ ِ ِ
ْ ‫ َعايَ ْم في الد‬ : accablé de dettes.
‫ومة‬َ ُ‫ع‬ : inondation.
‫عان‬
‫عاو ْن علَى‬َ  : aider à.
‫غرْم العُو ْن‬
َ َ‫ي‬ : prélever une quête.
‫عوى‬
‫العُويَة األولَى‬ : au premier chant de coq.
‫العوايَة‬
َ ‫الس َعلة‬
َ  : coqueluche.
‫عيى‬
‫ب‬ْ ‫يج َّر‬
َ ‫يـَْع َي‬ : il aura beau essayer.
‫س علِيه‬ ّ ‫نح َو‬ َ ‫يت‬ ْ ِ‫عي‬ : j’ai beau essayer de le chercher.
‫وت‬
ْ ‫الم‬ ِ
ُ ‫عيَا ْن في‬ : accablé de fatigue.
‫عاب‬
‫ب فِي‬ ْ َّ‫ َعي‬ : fronder, critiquer.
‫ب‬ْ َ‫ َعاي‬ : faire des contorsions en parlant.
ْ ِ‫عيب عل‬
‫يك‬ ْ  : honte à toi..
‫يب كبِ ْير‬ ِ
ْ ‫ع‬ : c’est une honte.
309
Dictionnaire des locutions de l’arabe dialectal algérien

‫يب‬ ِ
ْ ‫ َعن ُده ع‬ : se faire scrupule.
‫يب‬ ِ ِ
ْ ‫ َخ َّر ْج فيه الع‬ : critiquer, faire ressortir les défauts.
‫عاد‬
ِ ‫العي ْد‬
‫الصغ ْير‬ ِ  : fête qui suit le ramadan.
‫العي ْد الكبِ ْير‬ِ  : la fête du sacrifice.
‫معيَّد‬
َ ‫اهو‬ ُ ‫ َر‬ : il est en fête.
‫عار‬
‫ َعيـَّْر فِي‬ : faire un affront, insulter, reprocher un défaut.
‫فل ْن‬ َ ‫ َعايَر‬ : réprimander, admonester.
‫اح ْد‬
َ ‫اه ْم عيَ ْار َو‬ ُ ‫ َر‬ : ils sont du même calibre.
‫ ِع َيراتلِي‬ : provisoire, temporaire, provisoirement, de l’arabe ‫أع َار‬ َ prêter.
‫شع ْر َعي ِريَة‬
َ  : faux cheveux.
‫ َه َذا إلَّ َعي ِريَة‬ : ce n’est que provisoire.
‫عاش‬
‫شة‬ َ ‫اش َع ْي‬ْ ‫ َع‬ : se conformer à la manière de vivre de, vivre comme.
‫شة ال َذ ّل‬ ِ  : vie d’humilié.
َ ‫معي‬
‫وحه بِي ُده‬ ُ ‫ش ُر‬ ْ َ‫ َيعي‬ : il gagne sa vie.
‫شــه فِــي‬ ُ ‫ َعي‬ : gagne sa vie en exerçant, en faisant ; ex ‫الفل َحــة‬ ُ ‫ِع‬
َ ‫يشــه ِف‬
il gagne sa vie en cultivant la terre, on dit aussi ‫رْزقُــه ِف‬.
ِ َ
‫يش‬
ْ ‫الع‬ ‫در‬
ْ ‫ق‬
َ ‫ى‬ ‫ل‬
َ ‫ع‬ ‫م‬
َْ‫د‬ ‫خ‬  : gagner sa vie.
‫شة‬ ِ
َ ‫ َح َّرْم لُه المعي‬ : couper les vivres.
‫عاط‬
‫ َعيَّ ْط علِيه‬ : prendre ses jambes à son cou.
‫ب‬ ِ ‫ َعيَّ ْط‬ : appeler avec, en arabe littéral ‫اح‬ ْ َ‫ط الصي‬
ّ ُ‫التـََعي‬.
310
Dictionnaire des locutions de l’arabe dialectal algérien

‫ َعيَّ ْط َع ْيطَة‬ : pousser un cri.


‫الما‬
َ ‫ َعيطَة تَ ْحت‬ : cri étouffé.
‫اح‬
ْ َ‫ َع ْيط الصب‬ : premier appel à la prière.
‫عاف‬
‫ك‬ْ ‫ُح ِنعي َف‬
ْ ‫ر‬ : vas-t'en, tu me répugnes.
‫ َر ُج ْل ِعي َفة‬ : se dit d’un homme répugnant, dégoûtant.
‫عاق‬
‫أمرا َعاي َقة‬
َ  : de mauvaise conduite.
‫عام‬
‫عيما ْن‬
َ ‫فل ْن‬
َ  : très misérable, particulièrement celui qui n’a ni laitage,
ni beurre, ni graisse, en arabe littéral ‫ ذهبــت إبلــه‬: ‫ن‬
ُ ‫ رجـ ٌـل َعْيمــا‬un
homme qui a perdu son troupeau de chameaux.

‫عان‬
‫ك‬ ْ َ‫نت ل‬
ْ َ‫ َعي‬ : j’ai en vue.
‫ َعيَّ ْن فِي‬ : viser, mirer.
‫الوج ْع‬ ِ
َ ‫ َتعيَّ ْن لي‬ : j’éprouve, je ressens une douleur.
‫ َتعيَّ ْن لٍي‬ : il me semble que.
‫رمى ِعينُه‬ َ  : jeter un regard.
‫دام ِعينُه‬
ْ ُ‫ق‬ : sous ses yeux, à son nez.
‫ ِعينِي فِي ِعينُه‬ : à sa barbe.
‫ين‬ ِ ‫ ِع‬ : l’un devant l’autre.
ْ ‫ين بع‬ ْ
 ‫المحبَة‬ ِ ْ ‫ َش‬: voir de bon œil.
َ ‫ين‬ ْ ‫اف بع‬
311
Dictionnaire des locutions de l’arabe dialectal algérien

‫يَا ِعينِي‬ : mon cœur, mon âme.


ِ ‫يا ِعين‬ : mon petit cœur.
‫الطير‬ ْ َ
‫اس‬ ِِ
ْ َ‫علَى عينين الن‬ : pour les apparences, pour le monde.
‫فل ْن ِعينِي‬ َ  : un tel est ma boussole.
‫ ِعينُه علَى‬ : prendre garde sur, avoir l’œil sur.
‫ين‬ ِ ِ
ْ ‫في ع‬ : avoir les bonnes grâces de.
‫ين‬ ِ
ْ ‫علَى ع‬ : en présence de.
‫ين‬ ِ ‫ ِع‬ : yeux vairons, hétérochromes, de couleur dissemblable.
ْ ‫ين بع‬ ْ
‫ين‬ ِ
ْ ‫أ َخ ْذ بالع‬ : donner le mauvais œil.
‫ين‬ ِ
ْ ‫ َح ْف َرة الع‬ : salière.
‫مس‬ ِ
ْ ‫ش‬ َ ‫ين ال‬ ْ ‫علَى ع‬ : en plein soleil.
‫اح‬ ِ
ْ َ‫ين الصب‬ ْ ‫علَى ع‬ : de bon matin.
‫ين الق َفا‬ ِ
ْ ‫علَى ع‬ : à la renverse.
‫ين‬ ِ ‫ر‬ : la sortie de la source.
ْ ‫اس الع‬ ْ َ
‫الركبَة‬ ٍ
ُ ‫ين‬ ْ ‫ع‬ : rotule.
ِ ِ ‫طَـ‬ : il a le vent contraire, on dit aussi ‫علَــى ِعــن‬
ْ ‫ـاح فــي عيـ ْـن ال ِريـ‬
‫ـح‬ ْ ْ
‫يح‬ ِ
ْ ‫الر‬. 
‫ع‬
ْ ‫الذرا‬ ِ
َ ‫ين‬ ْ ‫علَى ع‬ : de vive force.
‫ ِعينَانِي‬ : visiblement, ouvertement.
‫معيَّن ِل‬ ِ
َ ‫ َراني‬ : je me dirige vers.
‫ك ِل‬ ْ َ‫ ِعين‬ : veille sur.
‫ين‬ ِ ِ
ْ ‫كمه شي الع‬ ُ ‫ َما تَ َح‬ : qui échappe à la vue.

312
‫غ‬
‫غب‬
‫الجم ْل‬ ِ َّ‫يغ‬ : il supporte la soif, en arabe littéral
َ ‫بك‬ ْ
‫اإلبل املاء يوماً وتدعه يوما‬ ِ
ُ ‫ أن ترد‬:‫ب‬ ّ ‫الغ‬.
‫غبر‬
‫طَلَّ ْع الغبَ ْار‬ : faire monter la poussière.
‫وحه‬ُ ‫ض الغبَ ْار علَى ُر‬ ْ ‫أن َف‬ : se dépoussiérer, au figuratif se remettre d’aplomb.
‫ت َكلَ ْم بالغبَا ِري‬ : parler à mots couverts.
‫يـَْف َه ْم الغبَا ِري‬ : il entend fort clair, à demi-mot.
‫فل ْن غَبـَّْر‬
َ  : en parlant d’une personne qui a disparu, qui s’est éclipsé.
‫غبش‬
‫ش َو ْج ُهه‬ ْ َّ‫غَب‬ : assombrir le visage, en arabe littéral ،‫ شدَّة الظُّْلمة‬:‫ش‬ ُ َ‫الغَب‬
‫ش‬ ْ َّ‫جهه تغَب‬ُ ‫ َو‬ : son visage s’est assombri.
‫ش‬ ْ َّ‫ال تغَب‬ْ ‫الح‬
َ  : le ciel est sombre.
‫غبط‬
‫يَغبَ ـ ْط فـ َـا ْن‬ : il désire être comme un tel, même sens qu’en arabe
littéral ‫ت أَن يكــون لكمثــل مــا لَــه وأَن ال يــزول‬
َ ُ ْ ‫ـت الرجــل إِذا اشـ‬
َ ‫ـتهي‬ ُ ‫َغبَطْـ‬
‫عنــه مــا هــو فيــه‬
‫غَابَ ْط فِي الشغُ ْل‬ : adonné au travail.
313
Dictionnaire des locutions de l’arabe dialectal algérien

‫غبغب‬
‫ب‬ ِ َ‫الغَبب والغَبـغ‬
ْ َ‫مغَبـْغ‬ : il a un double menton, en arabe littéral ‫ب اجل ْل ُد‬
ُ ْ َُ
‫ـحنَك‬ َ ‫الــذي حتت ال ـ‬.
‫غبن‬
‫يك‬ْ ِ‫أش غبَنِي ف‬ ْ  : que m’importe à ton égard.
‫خبـَْر غبِينَة‬ : c’est une nouvelle affligeante.
‫قلبِي مغَبَّن‬ : j’ai le cœur gros.
‫ َرانِي َمغبُو ْن‬ : je suis désespéré, au désespoir.
‫يك الغبِينَة‬ ْ ‫ ِذ‬ : quel malheur.
‫غبى‬
‫البِ ْير غَابِي‬ : puits profond.
‫ ُح ْف َرة غَابيَة‬ : fausse profonde.
‫غبَى ِل‬ : se rendre chez, aller chez.
 ‫غت‬

‫َّت‬
ْ ‫ب مغَت‬ ْ ‫ض َر‬ ْ ‫ َم‬ : lieu sombre et malsain, en arabe littéral ُ‫ الرديء‬:‫ث‬
ُّ َ‫الغ‬
‫من كل شــيء‬.
‫غتب‬
‫ب فِي‬
ْ َ‫غت‬ : médire, calomnier.
‫غثر‬
‫مغَثـَّْر‬ : en parlant d’un objet caché.
‫غدر‬
‫قَتلُه بالغد ِري‬ : tuer avec le revolver.
‫ور‬
ْ ‫ات َمغ ُد‬ ْ ‫ َم‬  : mort assassiné.
314
Dictionnaire des locutions de l’arabe dialectal algérien

‫غدا‬
‫اك‬
ْ ‫الغ َدا َم ْن َذ‬ : le surlendemain, on dit aussi ‫غدوة َم ْن َذ ْاك‬ ِ
َ ‫غ ْري‬.
‫اك‬
ْ ‫دوة َم ْن َذ‬َ ُ‫الغ‬ : le lendemain, le jour suivant.
‫دوة‬ ِ
َ ُ‫غ ْير غ‬ : après-demain on dit aussi ‫دوة‬ َ ُ‫بَع ْد غ‬.
‫ين‬ ِ
ْ ‫بَع ْد غ َدوت‬ : le troisième jour.
‫دوة‬ ِ ‫الي‬ : aujourd’hui pour demain.
َ َ‫وم كغ‬ ُْ
‫ادي‬ِ َ‫ڤ ال َدارغ‬
ْ ْ ‫ َش‬ : de l’autre côté de la maison.
‫ادي‬ِ َ‫غ‬ : là-bas.
‫ادي‬ِ َ‫ ِوين غ‬ : où vas-tu ?
ْ
ِ ‫المغ َدى و‬ : l’aller et le retour.
‫المجي‬ َ َ
‫غر‬
‫ َما نَستغَّر ِشي فِيه‬ : il honore ses dettes, il n'abuse pas de mon argent.
‫أستغَّر َم ْن‬ : ne pas faire confiance, être ou se mettre en garde contre.
‫الغرا‬
َّ  : en parlant d’une chose brillante ou resplendissante.
‫غر ْار‬
َّ ‫فل ْن‬َ  : abuseur, trompeur, fallacieux.
‫ضا ْن‬ َ ‫فِي غَُّرة رم‬ : premier jour du mois de ramadan.
ِ ‫ي‬, en arabe littéral :‫الغ ِريــر‬
‫غُ ـ ِري‬ : en parlant d’un novice ‫اخــي غُ ـ ِري‬َ ُ
‫ـاب الــذي ال جتربــة لــه‬
ُّ ‫ الشـ‬celui qui n’a pas d’expérience.
‫غرب‬
‫ب َع ْن الدنيَا‬
ْ ‫غر‬
َ  : être près de sa fin.
‫مع الط ِري ْق‬
َ ‫ب‬ ْ ‫غر‬
َ  : prendre le chemin de l’ouest.
315
Dictionnaire des locutions de l’arabe dialectal algérien

‫ب ِعينُه علَ ّي‬ ْ ‫غر‬َّ  : détourner les yeux de.


‫ب‬ْ ‫غر‬ ِ
َ َ‫ َراني َمست‬ : je suis étonné, perplexe, je trouve ça étrange.
‫ َراهُ فِي الغُ ْربَة‬ : il est à l’étranger.
ِ
ْ ‫شي غ ِر‬ : chose étrange.
‫يب‬
‫ك لُه غُربتُه‬ ْ َ‫أهل‬ : donne-lui une raclée.
‫غربل‬
‫مغَربَ ْل‬ : criblé.
‫غرز‬
‫مغَ َرّز‬ : cousu, fermé.
‫غرس‬
‫اح فِي الغَ ْر َسة‬
ْ َ‫ط‬ : tomber dans la boue, bourbier.
‫وسي‬ِ ‫غَ ُّر‬ : en parlant d’une chose profondément enracinée.
‫رس‬
ْ َ‫ب للغ‬ ْ َ‫يَسل‬ : il grimpe aux arbres en parlant d’un chat.
‫غرض‬
‫ضه‬
ُ ‫ َج َّوز غَ ْر‬ : se satisfaire on l’emploie aussi avec ‫ َد ْار قضى‬,‫عم ْل‬
َ .
‫ضه‬
ُ ‫بغَر‬ : de bon gré, de bonne volonté.
‫رض‬
ْ َ‫بالغ‬ : volontairement.
‫ضي‬ِ ‫اشي من غَر‬ ِ
ْ ْ َ ‫ َم‬ : ce n’est pas de mon propre gré. 
‫رض‬
ْ َ‫علَى غ‬ : à discrétion, à volonté.
‫ك‬ْ‫ض‬َ ‫فِي غَر‬ : à ton aise, à ta commodité.
ُ ‫ضى فِي غَر‬
‫ضه‬ َ ‫ق‬ : prendre à sa guise en prenant tout son temps.
‫ضه‬
ُ ‫ بعي ْد علَى غَر‬: contre son gré.
316
Dictionnaire des locutions de l’arabe dialectal algérien

‫غرغر‬
‫ع‬
ْ ‫بالدمو‬ ِ
ُ ‫عينُه يغَر ْغ ُروا‬ : avoir les yeux chargés, remplis de larmes.
‫غرق‬
‫ين‬ ِ
ْ ‫غر ْق بالد‬ َ  : être couvert de dettes.
‫يم‬ ِ ِ
ْ ‫غَ َار ْق في الت ْخم‬ : enfoncé dans ses méditations.
‫غر ْق أوقَاتُه‬َ َ‫ َمست‬ : tout son temps est pris.
‫أرض مغَّرقَة‬ْ  : terre noyée, détrempée.
‫غرم‬
‫خسارتُه‬َ ‫غرموا لُه‬ ُ  : il lui ont compensé sa perte.
‫غَ َّرْم ِل‬ : imposer un impôt.
‫غرْم علَى‬ َ : faire verser de l’argent en honneur de, on dit aussi ‫س‬ ْ ‫تـََّو‬.
‫ب‬ِ ‫إنغرْم‬ : s’engouer, se passionner de.
َ
‫أنَــا غـ َّـر ْام س ـ َخ ْار‬ : je suis taillable et corvéable, je paie l’impôt et je
satisfais à la corvée.

‫غر َامة‬
َ ‫ َراه‬ : il est tout blanc.
‫غر َامة‬
َ ‫لَحيَة‬ : barbe blanche comme la neige.

‫غر َامة‬
َ ‫ب‬ ْ َ‫ َشاي‬ : vieillard à barbe blanche.
‫ب‬ِ ‫وم‬ ْ ‫غر‬
ُ ‫ َم‬ : il s'adonne à.
‫غز‬
‫اس بَابَــاك‬
ْ ‫ـت َر‬
ْ ‫غَ ّزيـ‬ : littéralement, tu as croqué la tête de ton père, on
dit aussi ‫ـاك‬ ْ ‫اس بَابَـ‬
ْ ‫ـت َر‬ْ ‫ كليـ‬ton père n’est plus.
‫غَ َّزى لُه‬  : c’est bien fait pour lui.
317
Dictionnaire des locutions de l’arabe dialectal algérien

‫غزر‬
‫ب‬ ِ ‫غَ َّزْر‬ : fortifier avec, en arabe littéral ‫ ال َكثرة‬:ُ‫الغَزارة‬.
َ
‫ َر َج ْل غَ َازْر‬ : homme robuste, puissant, athlétique.
‫غزغز‬
‫غَ ْزغَ ْز سنَانُه‬ : grincer les dents.
‫غزل‬
ِ  : se dit des céréales lorsque l’épi commence à paraître.
ْ َ‫غز ْل في ب‬
‫طن‬ َ
‫ َل ْح المغْ َز ْل‬ : bouillonner en parlant d’une source ou d’une eau, ‫غزْل‬
َ ‫َم‬
est le nom donné aux bulles qui s’élèvent à la surface de l’eau. Voir
plus bas ‫مغَـَّـزل‬
ِ ِ
َ ‫غز ْل‬
‫الماء‬ َ ‫ َم‬ : tourbillon, trombe, en arabe littéral ‫أُ ْغ ِزَل أَي أُد َير وفُتل‬
‫اهــو مغَـ َّـز ْل‬
ُ ‫ َر‬ : il est en colère, endiablé, en rage ; semblable à l’eau
quand il tourbillonne.
‫ات بالغَ َّز ْال‬
ْ ‫ َم‬  : il est mort de chagrin.
‫ال َدعـ َـوة َمغْ ُزولَــة َمـ ْـن َعن ـ ْد فـ َـا ْن‬ : le coup a été monté par un tel, c’est
lui qui l’a tissé.

‫غزا‬
‫ن َخ ّر ُجوا للغَازيَة‬ : nous allons en course.
‫غسق‬
‫س ْق‬
َّ َ‫الليل مغ‬
ْ  : la nuit étend ses ténèbres, en arabe littéral :

‫ أي أظلم‬،‫غسق الليل يـَ ْغ ِس ُق‬َ .


‫غسل‬
‫وحه‬ُ ‫غس ْل ُر‬َ  : se laver.
‫اد ْر‬
َ ‫ت النـ َـو‬
ْ َ‫غســال‬
َّ  : littéralement, celles qui lavent les meules, les
premières pluies d’automne.

318
Dictionnaire des locutions de l’arabe dialectal algérien

‫الصابُو ْن‬ ِ
َ ‫يل‬ ْ ‫غس‬ : blanchissage, savonnage.
‫يل‬ ِ
ْ ‫ َح ْق الغس‬ : gratification.
‫ول‬ْ ‫غس‬
ُ ‫ َوجهُ َم‬: se dit d’une personne qui a un culot effronté.
‫غسمر‬
‫ين‬ ِ
ْ ‫غس َام ْر َداخل‬
َ  : se dit d’une personne qui a les joues creuses.
‫الغس َام ْر‬
َ ‫ َح ْل‬ : dresser les dents.
‫غش‬
‫شونِي‬ ُّ َ‫غ‬ : ils m’en veulent.
‫ش َم ْن‬ْ ‫ش‬ َّ َ‫تغ‬ : se mettre en colère, se fâcher contre.
‫اشــي‬ِ َ‫اشــي يــا غ‬ِ َ‫يــا غ‬ : pour exprimer la désapprobation, le dédain,
َ َ
le dégoût.

‫ـاش‬
ْ ‫شـ‬َّ َ‫ـل مغ‬
ْ ‫ َر َجـ‬ : en parlant d’un homme colérique, qui a un mauvais
caractère, qui s’énerve pour la moindre chose.

‫ش‬ْ ‫ش‬ َّ َ‫ َراهُ مغ‬ : il est en colère, fâché.


‫غشم‬
‫رج ْل غَ ْش ِمي‬ َ  : ignorant, grossier, en arabe littéral : ‫الغَ ْش ُم الظُلم‬.
‫غشمر‬
‫تغَ ْش َم ْر‬ : s’irriter, se mettre en fureur, en arabe littéral :
‫رأَيته ُمتـَغَ ْش ِمراً أَي غضبان‬.
‫شا‬
َ‫غ‬
‫تغَا َشى‬ : perdre connaissance, s’évanouir.
‫يل‬ ِِ َ ‫غ‬ : la nuit nous gagne.
ْ ‫شانَا الل‬
319
Dictionnaire des locutions de l’arabe dialectal algérien

ِ َ‫غ‬ : beaucoup de monde, grande foule, en arabe littéral


‫اشــي كبِيـ ْـر‬
ِ ‫الغاشـ ِـية مــن النـ‬
‫ـاس‬ ِ un nombre important.
‫اشي‬ ِ َ‫ب ُقوة غ‬ : à force de bras.
َ
‫غص‬ 
ِ َ‫مغْصوص بالغ‬ : chambre pleine de monde, en arabe littéral :
‫اشي‬ ْ ُ َ
‫غاص بالقوم أَي ممتلئ هبم‬
ٌّ ‫املنزل‬
ُ .
‫غصب‬
‫ب ِل‬ ْ ‫غص‬َ  : accourir vers.
‫غصب لُه‬ ْ  : il lui a volé.
‫ال‬ْ ‫الح‬َ ‫غصبنَا‬ َ  : le temps nous presse.
‫ب الزنَا ْد‬ ْ ‫غص‬
َ  : devancer le coup, tirer sur quelqu’un qui vous vise.
‫ب علَى‬ ْ ‫غص‬
َ  : par contrainte, à son corps défendant.
‫صب‬ْ َ‫بالغ‬ : par force, de vive force.
‫وب فِيه‬ ْ ‫ص‬ ِ
ُ ْ‫ َراني َمغ‬ : j’en ai besoin (argent).
‫صب‬ْ َ‫ َد ْار بالغ‬ : tourner court.
‫اب فِي ُشغلُه‬ ْ ‫غص‬َ  : diligent, actif, expéditif. ‫ مغصوب‬،‫ غصاب‬pressé.
‫غضب‬
‫الطرا ْد‬
َ ‫ب علَى‬ ْ ‫ض‬
َ ‫غ‬ : dédaigner de se mesurer avec.
‫ـب علَــى الم ْشـ َـو ْار‬ْ ‫ضـ‬َ ‫غ‬ : se dérober pendant la course, ou au moment
d’atteindre le but ( cheval ).
‫ب علِيه‬ ْ ‫ض‬َ ‫بالغ‬ : à contrecœur, contre son gré.
 ‫ب علَى‬ ْ ‫ض‬َ ‫غ‬: refuser quelque chose.
‫ َر ِاهــي غَضبَانَــة‬ : en parlant d’une femme qui s’est disputée avec son
mari, et est partie chez ses parents.

320
Dictionnaire des locutions de l’arabe dialectal algérien

‫غطس‬
‫س فِي‬ ْ َ‫غط‬ : s’abîmer, se plonger dans, se livrer à.
‫ْسة األولَى‬ ِ
َ ‫في الغَط‬ : dans le premier sommeil.
‫ين‬ ِ ِ َ‫غَاط‬ : abîmer, accablé de dettes.
ْ ‫س في الد‬ ْ
‫ين‬ ِ
ْ ‫ َبل ْد المغَطّس‬ : la chrétienté.
‫غطا‬
‫الما يغَ ِطي‬
َ  : il y a de l’eau par dessus la tête.
‫مس‬ ِ
ْ ‫ش‬ َ ‫ين ال‬
ْ ‫غطَى ع‬ : obscurcir le soleil.
‫نَ َحى الغطَا‬ : découvrir.
‫غف‬
ِ ِ
‫نك‬
ْ ‫فر‬ َ ‫غَ ِّفيتني في‬ : tu m’as floué, trompé d’un franc.
‫ف غَ َّفة‬
ّ َ‫غ‬ : prendre un instant de sommeil, en arabe littéral ‫َغ َفا الرجل‬
‫نومـةً َخفيفــة‬ َ ‫غفــوة إِذا نـ‬.
َ ‫ـام‬
‫غفد‬
‫وحه‬ُ ‫غ َفد ُر‬ : se perdre, se précipiter dans l’abîme.
‫ات مغََّف ْد‬
ْ ‫ َم‬ : il est mort par trahison.
‫غفر‬
‫افروا‬
ُ َ‫تغ‬ : il se sont demandé pardon ( pendant l’aid ).
‫غفل‬
‫علَى غَفلة‬ : tout à coup, au moment où.
‫لت علِيه‬
ْ ‫غ َف‬ : je l’ai négligé.
321
Dictionnaire des locutions de l’arabe dialectal algérien

‫غل‬
‫غَلَّ ْل السطَ ْح‬ : blanchir la terrasse à la chaux.
‫ َش َّفى غلِيلُه‬ : assouvir.
‫غلب‬
‫ب غَلبَة‬ ْ َ‫غل‬ : remporter un avantage.
‫ال‬ْ ‫الح‬
َ ‫غَلبُه‬ : il est dans l’accablement.
‫الغر ْام غَلبُه‬
َ  : il cède à sa passion.
‫يف‬ْ ‫بالس‬ ِ ‫ما غلَبتُه َإل‬ : j’ai dû lui arracher son consentement.
َ
ِ
‫ب في الم َيزا ْن‬ ِ
ْ َ‫غل‬ : s’emporter.
‫ب علَى‬ ْ َّ‫غَل‬ : donner gain de cause.
‫اف‬ْ ‫ب َبز‬ ْ َ‫يغَال‬ : soutient la gageure.
‫لب‬
ْ َ‫أعطَى الغ‬ : donner gain de cause.
‫غَلْبَة كبِ َيرة‬ : c’est une calamité, c’est une chose désastreuse.
‫ب‬ْ َ‫ َراه غَال‬ : il est bas, bien mal.
‫ب‬ْ َ‫ َو الغَال‬ : en un mot.
‫ب‬ْ َ‫ َكا ْن يَغل‬ : en abondance.
‫ َكر ُشه غَالبَة علِيه‬ : il a un ventre rebondi.
‫غلث‬
‫غَلثُــوا فِــي الت ِري َكــة‬ : ils ont mis leur bien en commun, en arabe littéral
‫ط‬ُ ‫ اخلَْلـ‬:‫ـث‬ُ ‫الغَْلـ‬.
‫غلس‬
‫فِي الغَلس‬ : à la dérobée.
‫لسا‬ ِ ُ‫ ظُْلمة‬:‫الغَلَس‬.
ِ ‫آخ ِر‬
َ َ‫ َد ْار غ‬ : maison obscure, en arabe littéral, ‫الليل‬ َ ُ
‫س‬ َّ َ  : avoir le visage barbouillé, sale.
ْ ‫وج ْه مغَل‬
322
Dictionnaire des locutions de l’arabe dialectal algérien

‫غلط‬
‫اك غَالَ ْط‬
ْ ‫ َر‬ : tu te trompes.
ِ َ‫رجل مغ‬ : trompeur, qui trompe le monde.
‫الطي‬ ْ ََ
‫غلغل‬
‫ين‬ ِ
ْ ‫مغَ ْلغَ ْل بالد‬ : accablé de dettes.
‫غلف‬
‫العام‬
ْ ‫وف‬ ْ ُ‫غل‬ : service pour l’anniversaire de la mort de quelqu’un.
‫غلفف‬
‫ف‬
ْ ‫تغَل َف‬ : s’emmitoufler, s’envelopper.
ِ ْ ‫ف روح‬
‫يح‬
ْ ‫ك مل‬ َ ُ ْ َّ‫غَل‬ : couvre-toi bien.
‫غلق‬
‫غلَ ْق البَرتُو‬ : bloquer un port.
‫غلَ ْق علَى‬ : enfermer.
‫وحه‬ ُ ‫غلَ ْق علَى ُر‬ : s’enfermer.
َ ‫تغلَ ْق فِي‬ : parler d’une manière inintelligible.
‫الكل ْم‬
‫بالغَل ْق‬ : en broc, en totalité.
‫كرا بالغَل ْق‬َ  : il a loué en totalité.
‫وق بالغَل ْق‬ْ ‫الس‬ُ ‫خ َذا‬ : il a acheté tout ce qu’il y avait sur le marché.
ْ‫بالشجور‬
ُ ‫جنَا ْن مغَلَّ ْق‬ : jardin rempli d’arbres.
‫غلن‬
ْ ‫غَلِّينِي ِز‬ : très calme, en parlant de la mer.
‫يت‬
323
Dictionnaire des locutions de l’arabe dialectal algérien

‫غال‬
‫بالغَالِي‬ : cher.
‫الغل‬َ ‫ب فِيه‬ ْ َ‫يَطل‬ : il en demande un prix très élevé.
‫يع غَالِي‬ ْ ِ‫يب‬ : il nous prend de haut, il es arrogant.
‫اف‬ ْ ‫يغَلِّي َبز‬ : il demande trop cher.
‫ش‬ ِ
ّ َ‫يـَغْلي بالغ‬ : il bout de colère.
‫يـَغْلِي بال ُدو ْد‬ : il grouille de vers.
‫يض مغَلِّي‬ ْ ِ‫ب‬ : œuf à la coque.
‫غم‬
‫أنـْغَ ْم‬ : boucle-la.
‫ َرِهي الغُ َّمة‬ : on suffoque.
‫وم‬
ْ ‫اهو َمغْ ُم‬ُ ‫ َر‬: il est chagriné, triste.
‫غمر‬
ْ‫غمــار‬َ ‫ايحــة‬َ َ‫الموتَــى ط‬ ُ ‫ـل‬َّ ‫ َخـ‬ : couvrir la campagne de morts, en arabe
littéral ‫ أَي يـ ْغمــر مــن دخلــه ويغطِّيــه‬،‫ الكثــر‬:‫الغَمــر‬.
ُ َْ َُ ُ ُْ
‫غمز‬
‫مزة‬َ َ‫معه بغ‬ َ ‫طلَ ْع‬ : il lui a fait un signe de l’œil.
‫امزوا علِيه‬ ُ َ‫تغ‬ : se mettre d’accord sur quelqu’un.
‫غمس‬

‫وس‬
ْ ‫الغم‬
ُ ‫ َح ْل َفت‬ : faire un faux serment.
‫وسة‬ ِ
َ ‫غم‬
ُ ‫الم‬
َ ‫في‬ : en cachette.
‫س فِي‬
ْ ‫غم‬
َ  : se jeter sur, fondre sur.
324
Dictionnaire des locutions de l’arabe dialectal algérien

‫غمض‬
‫ضة‬َ ‫غم‬
ْ ‫أحذ‬ : prendre un instant de sommeil.
‫غمغل‬
‫جهــه‬
ُ ‫ـل َو‬
ْ ‫غَمغَـ‬ : se couvrir, se cacher, s’envelopper la tête et le visage
avec ses vêtements.

‫غمغم‬
‫مغَمغَ ْم‬ : touffu, en parlant d’un arbre ou d’une barbe.
‫غمق‬
‫عوة‬َ ‫غَ َّم ْق ال َد‬ : creuser jusqu’au fond d’une affaire.
‫غمل‬
‫ َماكلَة غَاملَة‬ : moisi, en arabe littéral :
‫ أو َج َعلَه يف غُ َّم ٍة ليـَنـَْف ِسخ صوفُه‬،‫َغ َم َل األدميَ أفْ َس َده‬
‫غندر‬
‫تغَن َد ْر علَى‬ : traiter cavalièrement, prendre de grands airs.
‫غندف‬
‫ف‬
ْ ‫ َر َج ْل مغَن َد‬: homme rustre, grossier, lourd.
‫غنس‬
ْ ‫الح‬
‫ال‬ َ ‫غَنَّس‬ : être à l’approche du jour.
‫سة‬َ ّ‫ال َدنيَا مغَن‬ : il fait sombre.
‫غنى‬
‫المغنَانِي علَى‬
ُ ‫بت‬ ْ ‫ضر‬
َ  : j’ai fait semblant de ne pas faire attention à.
‫ َمستَغنِي علَى‬ : qui peut se passer de.
325
Dictionnaire des locutions de l’arabe dialectal algérien

‫غث‬
‫وف‬
ْ ‫المل ُْه‬ ِ
َ ‫غيثُوا‬ : à l’aide, au secours.
‫غَ َّوث علَى‬ : crier au secours.
‫يث‬ ِ ‫يث‬
ْ ‫الغ‬ ْ ‫الغ‬ ِ  : à l’aide, à l’aide.
‫غاب‬
ِ ‫يغَيَّب فِي‬ : il voyage en chemin de fer.
‫الماشينَة‬ ْ
‫غار‬
‫فل ْن ِغير غَ ْار‬
َ  : un tel est le souffre-douleur de tout le monde.
‫غَ ْار علَى‬ : prendre parti pour.
‫فل ْن‬َ ‫غَيـَّْر علَى قبـَْر‬ : outrager la tombe.
‫ ِغ ْير َإل‬ : sauf si.
‫غاش‬
ْ ِ‫ش ب‬
‫ين‬ ْ ‫غَ َّو‬ : diviser entre.
 ‫ش ال َخاطَ ْر علَى‬ ْ ‫غَ َو‬: indisposer, irriter, mettre.
‫اه ْم تغَاو ُشوا‬
ُ ‫ َر‬: il y a du froid entre eux.
‫غَال‬
‫ب‬ َ ‫غَ َاو ْل‬ : dépêche toi.
ْ ‫أزر‬
‫اج ْل‬ ْ ُ‫غ‬ : un colosse, un hercule.
َ ‫ول َم ْن َر‬
‫بالمغَاولَة‬ : vite, promptement, précipitamment.
‫غوى‬
‫غوى بالبَر ْد‬
َ  : mourir de froid, se refroidir.
326
Dictionnaire des locutions de l’arabe dialectal algérien

‫غي‬
‫ َراه فِي غَايَة الشغُ ْل‬ : il est très affairé.
‫رمة‬َ ‫الح‬
ُ ‫غَايَة‬ : le comble des honneurs, le sommet de la réussite.
‫لعة غَايَة‬َ ‫ َس‬ : marchandise de choix, on dit aussi ‫س َلعة من الغَايَة‬.
َ  
‫فِي غَايَة َما يَ ُكو ْن‬ : au comble de la joie.
 ‫غَايَة‬: très bien.
‫الماكلَة‬
َ ‫غَايَة‬ : grande chère.
‫ غَاب‬pour ‫غيب‬
‫اب علَ َّي‬ ْ َ‫غ‬ : je l’ai perdu de vue.
‫اب علِيه َعقلُه‬ ْ َ‫غ‬ : perdre l’esprit, la raison.
‫أرض غَابَة‬ْ  : terrain boisé.
‫ َبل ْد غَابَة‬ : pays boisé.
‫ولِي ْد الغَابَة‬ : bâtard.
‫ات‬ْ َ‫فه ْم الغَايب‬ َ َ‫ي‬ : il y voit fort clair.
‫يب‬ ِ ِ
ْ ‫ح َك ْم في الغ‬ : connaissance de l’avenir.
‫الغيوب‬
ْ ‫علَى‬ : au coucher du soleil .
‫ب بَالُه‬ ْ َّ‫مغَي‬ : qui a une absence d’esprit.
‫ب البـَْر‬ ْ َّ‫مغَي‬ : ivre mort.
‫ب‬ ْ َّ‫ع ْقلُه مغَي‬ : il est distrait.
‫ غَار‬pour ‫غير‬
‫غَيَرتنِي علِيه‬ : tu m'as mis l’eau à la bouche.
‫ ِغيـّْر علَى‬ : donner envie de.
327
Dictionnaire des locutions de l’arabe dialectal algérien

‫ ِغير علَى ملك‬ : troubler dans la possession.


‫رشي‬ ِ ‫ما يتغَي‬ : invariable, immuable.
ّ َ
ِ ‫جانِي َخبره مع‬ : j’ai eu de ses nouvelles par la voie des autres.
‫الغ ْير‬ َ ُ َ
‫لت‬
ْ ‫وص‬ ِ ِ
َ ‫غير ك‬ : j’arrive à l’instant.

‫ ِغ ْير يَزڤِي‬ : il ne fait que crier.


ْ ‫ َم ْن ِغ ْير َو‬ : à contre temps.
‫قت‬
‫ غاز‬pour ‫غيز‬
‫مح‬
ْ ‫غيـَّْز ال َق‬ : battre le blé une deuxième fois.
‫غَاس‬
‫ـس فِــي‬
ْ ‫غَايَـ‬ : personne absorbée par une pensée, altération de l’arabe
‫ـاص يغُــوص‬ْ ‫ َغـ‬plonger.
‫ايسات‬
ْ َ‫يـَْف َه ْم الغ‬ : il y voit clair.
‫غاظ‬
ْ ‫الح‬
‫ال‬ ِ
َ ‫غَاظني‬ : je suis fâché.
‫مره‬
ُ ُ‫غَظتُه ع‬ : il se sent vexé.
‫غَاظنِي َحالُه‬ : je le plains, je compatis avec lui.
‫غام‬
ْ ‫ َح‬ : temps couvert.
‫ال مغَيَّ ْم‬

328
‫ف‬
‫فاس‬
‫يسا ْن ال ُف ْم‬ ِ
َ ‫ف‬ : mâchoires supérieures et inférieures.
‫فاش‬
‫اش‬
ْ َ‫ف‬ : dans quoi ? de l’arabe ‫أي َشيء‬ ّ ‫ ِف‬.
‫فأل‬
ْ ‫أســت َف‬ : bien augurer, on dit également ‫ أســت َف ْال َمـ ْـن‬en parlant
‫ال علَــى‬
d’une personne qui vous porte chance.

‫ال ُدونِي‬ ْ َ‫ف‬ : mauvais augure.


ْ َ‫خ َذا ف‬ : augurer, tirer un augure.
‫ال‬
ْ ‫ب ال َفـ‬
‫ـال‬ ْ ‫ضـ َـر‬ : dire la bonne aventure, celui qui dit la bonne aventure
est appelé ‫ـال‬ ْ ‫اب ال َفـ‬
ْ ‫ضـَّـر‬.
ْ َ‫ َم َّرة فِي ف‬ : une fois par hasard.
‫ال‬
ْ َ‫نك ف‬
‫ال‬ ْ ‫فر‬ ِ
َ ‫عم ْل لي َع ْش َرة‬ َ  : il m’a fait une remise de dix francs.
‫بالخير‬
ْ ‫فـََّو ْل‬ : augurer d’une bonne chose.
َ ‫فـََّو ْل بال‬ : augurer d’une mauvaise chose.
‫ش ّر‬
329
Dictionnaire des locutions de l’arabe dialectal algérien

‫فالطي‬
ِ ‫اك م َف‬
‫الطي‬ ْ ‫ َر‬ : tu as commis une erreur, du français faute.
‫فَ ِاميليَة‬
‫ولِي ْد فَ ِاميليَة‬ : un homme de bonne famille, de l’italien famiglia.
‫فاين‬
‫اك‬ ّ ‫ ِف‬.
ْ ‫فَايَ ْن َر‬ : où es-tu ? altération de l’arabe ‫أي‬
‫فت‬
‫ت ال ُخ ْبز‬ْ َ‫فـَت‬ : émietter.
‫َّت فتَاتَة‬
ْ ‫فـَت‬ : enlever une miette.
‫بالشح ْم‬
َ ‫ت‬ْ َ‫ت َفت‬ : fondre de graisse.
‫اب‬ْ َ‫َّت بالطي‬ ْ ‫م َفت‬ : en charpie, en compote, en parlant de viande.
‫ات‬ْ َ‫خل الفت‬ َ  : il n’a rien laissé.
‫فتح‬
‫كالور ْد‬
َ ‫وج َهها يَفتَ ْح‬ َ  : fraîche comme une rose.
‫رت‬ْ َ‫فتَ ْح الب‬ : débloquer un port.
‫ب‬ ِ ‫فتَ ْح علِينَا‬ : il nous accorde la faveur de.
‫يَفتَ ْح َربِي‬ : dieu nous ouvrira une issue.
‫وجه‬ ِ ‫فتَح ب‬ : tirer d’embarras.
َ ‫اب في‬ ْ َْ
‫ت‬ ْ ‫تح‬َ َ‫هوة ف‬َ ‫ال َق‬ : le premier bouillon d'un café.
‫َّح علَى‬ ْ ‫فت‬ : lire la fatiha, on dit aussi ‫قرا الفاحتة‬.
‫أستـَْفتَ ْح علَى‬ : donner le premier prix d’une chose.
‫اح البـَّر‬
ْ َ‫ َمفت‬ : clé du pays, place forte.
330
Dictionnaire des locutions de l’arabe dialectal algérien

‫فتر‬
‫ َما َعن ُده فـَتـَْرة‬ : il n’a ni repos ni cesse.
‫فتش‬
‫َّش علَى‬ ْ ‫فـَت‬ : chercher.
‫وحه‬ُ ‫َّش ُر‬ْ ‫فـَت‬ : se chercher.
‫فتق‬
ْ ُ‫ َم ْفت‬ : décousu, en arabe littéral ‫ شقه‬:ً‫فـَتـََقهُ يـَْفتـُُقه ويـَْفتِ ُقه فـَْتقا‬.
‫وق‬
‫فتَ ْق لُه ِعينُه‬ : crever les yeux à quelqu’un.
‫فتل‬
‫سم ْار فَتلَة‬َ ‫ َم‬ : vis.
‫ين ال َفتلَة‬ ِ
ْ ‫ع‬ : écrou, trou de vis.
‫ب‬ْ ‫ذه‬ َ ‫فَتلَة‬ : fil d’or.
‫ضة‬ َ َ‫فَتلَة ف‬ : fil d’argent.
ْ ‫ َعن ُده فتلَة ال ِز‬ : se dit de quelqu’un qui louche légèrement.
‫ين‬
‫لِيلَة بلى فتِيلَة‬ : nuit terrible de terreur.
‫الطع ْام‬
َ ‫فتَ ْل‬ : rouler le couscous.
‫الخي ْط‬ ِ ‫فتَل‬ : tresser, façonner en fils.
ْ
‫فتن‬
‫وحه‬ُ ‫فتَ ْن علَى ُر‬ : se défendre, se mettre en défense.
‫ت َفاتَ ْن علَى‬ : s’arracher, se disputer une chose.
‫اجي‬ ِ َ‫فل ْن فَتن‬َ  : personne qui cherche la dispute.
‫اتهم فَتنَة‬ُ َ‫رمى بِين‬ َ  : désunir, diviser, jeter la discorde.
‫ َر َج ْل فَتنَة‬ : un chercheur de dispute.
‫فل ْن فتَاتنِي‬ َ  : agitateur, perturbateur, chercheur de disputes, on dit aussi ‫فتَاّ ْن‬.
331
Dictionnaire des locutions de l’arabe dialectal algérien

‫فتا‬
‫ ِغ ْير كِ ْفتَا‬ : il ne fait que commencer.
‫فَي التُو‬ : maintenant à présent.
‫بُو الفتَا ِوي‬ : qui a réponse à tout.
‫ـب الفتَــا ِوي‬ ِ
ْ ‫ َدايَـ ْـم يصيـ‬ : il trouve toujours un expédient pour se tirer
d’affaires.

‫فج‬
‫وحــه‬
ُ ‫ـج ُر‬
ْ ‫فَ َّجـ‬ : se récréer, prendre de l’air dans un espace vaste, en
référence à l'arabe littéral ‫ الطريــق الواســع بــن اجلبلــن‬:‫ـج‬
ُّ ‫ال َفـ‬.
‫عُــو ْد‬ ‫م َف َّج ْج‬: les jambes écartées pour pisser en parlant d’un cheval,
en arabe littéral :

َ ‫ فتح‬:ً‫فَ َّج ِر ْجليه وما بني رجليه يـَُف ُّج ُهما فَ ّجا‬.
‫وباع َد ما بينهما‬
‫فجخ‬
‫اسه‬
ُ ‫فَ َّج ْخ لُه َر‬ : blesser quelqu’un à la tête par un coup de pierre.
‫فجر‬
‫الفج ْر‬
َ ‫ َش ّق‬ : à l’aube.
َ ‫ ِزيڤ‬ : aube, petit jour.
‫الفج ْر‬
‫الفج ْر‬
َ ‫علَى‬ : à la pointe du jour.
‫الفج ْر‬
َ ‫يڤ‬ ْ ‫مع ِز‬
َ ‫لت‬
ْ ‫وص‬
َ  : j’arrivai à l’aube, au point du jour.
‫فجع‬
‫إنفج ْع فِي‬
َ  : il a éprouvé un malheur dans.
332
Dictionnaire des locutions de l’arabe dialectal algérien

‫تفاجى‬
‫الحــال‬ َ ‫اجــى‬ َ ‫ ت َف‬: le temps s’est éclairci, le ciel s’est dégagé, en arabe
littéral ‫ فـتَحــه‬:‫فَجــا الشــيء‬.
ََ َ
‫وحــه‬ ِ
ُ ‫ي َفاجــي ُر‬ : oublier ses soucis en faisant une balade ou quelque
chose de plaisant, en arabe littéral ُ‫حي ـة‬ ِ ِ
َ ‫ والتـَّْن‬،‫ـف‬
ُ ‫ الك ْشـ‬:ُ‫التـَّْفجيَ ـة‬.
‫اجيتنِــي‬ ِ َ‫اك ف‬ْ ‫ َر‬ : tu m’as donné un second souffle, en arabe littéral
.‫وسـ َـع النـََّف َق ـةَ علــى ِعيالِـ ِـه‬
َّ :‫أفْ َجــى‬.
‫فحفح‬
‫فَح َف ْح ِل‬ : débarbouiller.
‫ َرا ْه م َفح َف ْح‬ : il est tout propre.
‫فحل‬
‫ـل الـ َـوا ْد‬
ْ ‫فَحـ‬ : le milieu du courant, ‫ فحـ ْـل‬en arabe littéra, puissance
et viril.

‫حل الشتَا‬ ِ
ْ َ‫في ف‬ : au cœur de l’hiver.
‫اتمة‬
َ ‫ش‬َ ‫حل ال‬
ْ َ‫اسه ف‬ ُ َ‫ق‬ : le plomb fit balle.
‫فح ْل‬
َ ‫ َر َج ْل‬ : homme courageux, honnête.
‫فخ‬
‫اح فِي ال َف َخة‬
ْ َ‫ط‬ : tomber dans le piège, on dit aussi ‫حص ْل ِف ال َف َّخة‬
َ .
‫فخر‬
‫فَخ َّْر علَى‬ : regarder comme supérieur à un autre en quelque chose.
ِ ‫ أفتَ َخ ْر‬ : se vanter de.
‫ب‬
333
Dictionnaire des locutions de l’arabe dialectal algérien

‫فَ ْخ َف ْخ‬
‫م َف ْخ َف ْخ‬ : bouffant.
‫فخم‬
‫كل ُمــه‬ َ ‫فَ َّخـ ْـم‬ : parler avec emphase, parler distinctement, on dit alors
‫كل ْم م َف َّخـ ْـم‬
َ .
‫َّمه ِشي‬ ُ ‫ َما ن َفخ‬ : je ne fais aucun cas de lui, je ne le crains pas.
‫فدخ‬
‫اسه‬ ُ ‫فَ ّدخ لُه َر‬ : même que ‫فَ َّج ْخ‬, en arabe littéral:
‫فَ َدخت الشيء فدخاً َك َسرتُه‬
‫فدع‬
ْ ‫م َف َّد‬ : engraissé, développé.
‫ع‬
‫فدق‬
‫ڤ فِي‬ ْ ‫ف َد‬ : passer à travers.
ْ ‫م َف َّد‬ : éventré, décousu (tissus), altération de l’arabe littéral ‫فتق‬.
‫ڤ‬
‫ڤ‬
ْ ‫عُو ْد م َف َد‬ : cheval courbaturé.
‫ڤ علَى‬ َّ  : déborder en parlant d’une rivière.
ْ ‫فد‬
‫ف َدى‬
‫وحه‬
ُ ‫ف َدا ُر‬ : se racheter, se rédimer.
‫اره‬
ُ َ‫ف َدا ث‬ : se venger.
‫فـَّر‬
‫من‬
ْ ‫فسه‬ ُ َ‫ت ن‬ ْ ‫فـََّر‬ : fuir, éviter, être répugné.
‫العُو ْد‬ ‫فـَّر‬: ouvrir la bouche à un cheval :
‫فـََّر الدابةَ كشف عن أَسناهنا لينظر ما ِسنُّها‬.
‫ي َف ّر علَى َسنِّيه‬ : il rit en faisant voir ses dents.
334
Dictionnaire des locutions de l’arabe dialectal algérien

‫فرتل‬
‫ َراه فَرتَ ْل‬ : il s’est sauvé à toutes jambes.
‫فرتن‬
‫ َعن ُده فَرتُونَة‬  : il a une fortune, il a un trésor, de l’italien fortuna.
‫فراتنِي‬ َ ‫فل ْن‬ َ  : chanceux.
‫البح ْر ت َفرتَ ْن‬
َ  : la mer s’est soulevée. Du roumain fortuna tempête.
‫فرج‬
‫ك‬ ْ ‫وك ن َف ّر َج‬ْ ‫ ُد‬ : je te ferai voir.
‫يك‬ْ ِ‫اهلل ي َف َّر ْج عل‬ : que Dieu t’accordes des jours meilleurs, on dit aussi‫ي َفَّر ْج اهلل‬.
‫ت َف َّر ْج فِي‬ : regarder quelque chose, un spectacle.
‫وحه‬ ِ
ُ ‫ت َف َّر ْج في ُر‬ : se considérer, se regarder.
‫رجة‬ ِ
َ َ‫يَاخي ف‬ : oh la belle vue, la belle chose.
‫اس‬ْ َ‫رجة للن‬ َ َ‫ َكا ْن ف‬ : exposé à la risée publique .
‫ايجي‬ ِ ‫فل ْن فر‬
َ َ  : curieux.
‫فرجخ‬
‫فرج ْخ‬
َ  : écraser, écacher.
‫فرح‬
‫ ِشي ي َف َّر ْح‬ : c’est quelque chose qui réjouit, qui rend l’espoir.
‫فرخ‬
‫ع‬
ْ ‫الجو‬ ِ
ُ ‫فـََّر ْخ في َك ْر ُشه‬ : avoir une faim de loup, une faim intense.
‫ َم َاز ْال فَر ْخ‬ : il est encore très jeune.
‫فَر ْخ الزنَا‬ : ou ‫ فَر ْخ‬enfant illégitime.
335
Dictionnaire des locutions de l’arabe dialectal algérien

‫فرد‬
‫لمة‬َ ‫فـََّر ْد لُه َك‬ : dire un mot piquant, blessant.
‫بال َفر ْد‬ : individuellement, impair.
‫فَر ْد ِشي‬ : c’est la même chose.
‫فَر ْد َم َّرة‬ : à la fois, tout à la fois, en une fois.
ِ
‫س‬ْ ‫مس َّد‬َ ‫فَر ْد‬ : revolver à six coups qu’on appelle aussi ‫ال َفردي‬.
‫ردة‬َ َ‫س ف‬ ْ َ‫ َلب‬ : chaussé d’un seul pied.
‫فر ِادي‬ َّ ‫رث‬ْ ‫ َح‬ : labourer avec une seule charrue attelé d’un seul cheval
ou d’un millet.
‫علَى فُ ْم ف ِري ْد‬ : d’une commune voix.
‫اجة ف ِري َدة‬ َ ‫ڤَ ْع َح‬ : c’est la même chose.
‫اح ْد ف ِري ْد‬
َ ‫ڤَ ْع َو‬ : ils se ressemblent tous.
‫يس ف ِري ْد‬ ِ
ْ ‫ك‬ : bourse commune.
‫فردخ‬
‫رد ْخ‬
َ ‫م َف‬ : blessé à la tête.
‫فرز‬
‫فرْز ِشي‬ َ َ‫ َما ي‬ : il ne distingue rien.
‫فرْز الكتِيبَة‬ َ  : écrire distinctement.
ْ ِ‫ف ِر ْيز الب‬ : le ménage.
‫يت‬
‫فرس‬
‫س‬ْ َ‫الغراي‬
َ ‫س‬ ْ ‫فر‬
َ  : châtrer les ruches.
‫س الغَابَة‬ ْ ‫فر‬َ  : débroussailler, déboiser, en arabe littéral :
ُ‫ َّدقَه وَك َسَره‬،ً‫س الشيءَ فـَْرسا‬
َ ‫فـََر‬
‫اشي‬ ِ َ‫فرس الغ‬ : fendre la foule.
ْ َ
336
Dictionnaire des locutions de l’arabe dialectal algérien

‫يه ْم‬ ِ ‫فر‬ : il les traversa.


ُ‫سف‬ ْ َ
‫وب‬ ِ ‫إستَفر‬ : devenir bon cavalier.
ْ ‫س في الرُك‬ ْ َ
‫اسة فِي‬ َ ‫فر‬
َ ‫عم ْل‬ َ  : faire main basse sur.
‫س‬ ْ ‫ َراه فَ َار‬ : il monte bien à cheval.
‫رمة‬َ َ‫س ت‬ ْ ‫فَ َار‬ : cavalier bien assis, solide.
‫س َشابِ ْير‬ ْ ‫فَ َار‬ : cavalier qui sait bien se servir d’un éperon.
‫ع‬ْ ‫سرا‬
َّ ‫س‬ ْ ‫فَ َار‬ : cavalier qui a la main bonne, sait bien manier la brise.
‫ارو ْد‬
ُ َ‫س ب‬ ْ ‫فَ َار‬ : cavalier qui sait bien manier le fusil.
‫س‬ ْ ‫اس َو َّإل فَ َار‬ ْ ‫ ِج‬ : es-tu venu à pied ou à cheval ?
ْ ‫يت َّتر‬
‫ين‬ ِ
ْ ‫الت َفرس‬ : équitation.
‫وسة‬َ ‫ال َدنيا َم ْف ُر‬ : tout est rangé.
‫فرش‬
‫ َراهُ م َف َّرش‬ : il est étendu.
‫ب‬ِ ‫ش‬ ْ ‫م َف َّر‬ : recouvert de,‫باحلج ْر‬
َ ‫ش‬ ْ ‫ م َفَر‬en parlant d’une route pavée.
ْ ‫نِي ُفه م َف َر‬ : nez épaté.
‫ش‬
‫فرشخ‬
‫فَر َش ْخ َرجلِيه‬ : il a écarté ses jambes.
‫فرتشخ‬
‫ش ْخ‬
َ ‫م َفرت‬ : écrasé.
‫ش ْخ‬ ُ ِ‫ن‬ : nez écrasé.
َ ‫يف م َفرت‬
‫ش ْخ‬ ِ  : trop mûr.
َ ‫بطي ْخ م َفرت‬
337
Dictionnaire des locutions de l’arabe dialectal algérien

‫فرصد‬
 ‫فل ْن‬َ ‫رص ْد‬ َ َ‫ف‬: mettre quelqu’un de mauvaise humeur.
‫ص ْد‬ ِ
َ ‫ َراني م َف ْر‬ : de mauvaise humeur.
‫فرض‬
ْ َ‫ َوڤَّ ْع ف‬ : se cotiser, impôt.
‫رض‬
‫ضــة‬َ ‫ت علِ َيهــا الف ِري‬ْ ‫ـاز‬
َ ‫ َجـ‬ : se dit d’une femme veuve ou divorcée et
maîtresse d’elle-même. On dit également ‫يضــة‬ َ ‫زت الف ِر‬
ْ ‫جـ َّـو‬.
‫ضة‬ َ ‫ب الف ِري‬ ْ ‫ضر‬ َ ‫ف ِر‬.
َ  : faire le partage légal de la ‫يضة‬
‫فرط‬
‫فر ْط فِي‬ َّ  : négliger, en l’arabe littéral ‫متهاو ٌن به مضيَّع‬
َ ‫َمر فـُُر ٌط أَي‬
ٌ ‫أ‬.
‫فرطح‬
‫م َفرطَح‬ : se dit d’une chose évasée, élargie, en arabe littéral ‫ُك ّل شيء‬
‫ فقد فـَْلطَ ْحته وفـَْرطَ ْحته‬،‫ضتَه‬ْ ‫ َعَّر‬.
‫نِي ُفه م َفرطَ ْح‬ : il a un nez épaté.
‫فرطس‬
‫س‬ْ َ‫اسه ت َفرط‬ ُ ‫ َر‬ : avoir une calvitie, devenir chauve.
‫فرطَ ْط‬
‫م َفرطَ ـ ْط‬ : Se dit des récoltes d’arbres attaqués par les charançons,
ex : ‫ط‬ ْ ‫ شــعِ ْري م َفرط ـ‬charançonné.
‫فرع‬
‫للعود‬
َ ‫ع‬ ْ ‫فـََّر‬ : lâcher la bride à un cheval.
‫ع َلرايُه‬ْ ‫فـََّر‬ : donner libre cours à son imagination.
‫اب‬
ْ َ‫ع الب‬ ْ ‫فر‬َّ  : ouvrir la porte.
338
Dictionnaire des locutions de l’arabe dialectal algérien

‫فرعن‬
‫رع ْن‬
َ ‫ َراه ت َف‬ : prendre des forces, en référence au Pharaon.
‫رع ْن علَى‬ َ ‫ت َف‬ : traiter orgueilleusement.
‫ين‬ ِ
ْ ‫الزل ْط َو الت َفرع‬ َ  : en parlant d'un individu indigent et arrogant.
‫فرغ‬
‫زعافُه‬َ ‫غ‬ ْ ‫فـََر‬ : verser sa colère.
‫العم َارة‬
َ ‫غ‬ ْ ‫فـََّر‬ : décharger un fusil.
‫غ َما فِي قَلبُه‬ ْ ‫فـََّر‬ : vider son cœur, défiler son chapelet ‫فـََّر ْغ قَلبُه‬.
‫غ‬
ْ ‫الفرا‬
َ ‫علَى‬ : à jeun.
‫غ‬
ْ ‫اسه فَ َار‬ ُ ‫ َر‬ : il a la tête vide.
‫المع ِرفَة‬َ ‫غ‬ ْ ‫فَ َار‬ : ignorant.
‫الص َحة‬َ ‫غ َم ْن‬ ْ ‫فَار‬ : il a une frêle santé.
‫فرفر‬
‫ َراهُ ي َف ْرفـَْر‬ : il vole
‫ع فـَْرفُوِري‬ ْ ‫تـَْب ِسي متَا‬ : un plat en porcelaine, du turc ‫ فرفُوِري‬porcelaine.
‫فرفش‬
‫ َرانِــي‬ ‫ش‬ ْ َ‫م َفرف‬: embarrassé, confus, ne savant pas quoi faire ou
comment agir.

‫فرق‬
ِ ‫فرق‬ : rompre les conférences.
‫الد َيوا ْن‬ َ
‫فــرق علَــى العُــو ْد‬ : enfourcher un cheval, car celui qui se met à cheval
écarte ses jambes.
‫حج ْل‬ ِ ِ
َ ‫رڤ‬ ْ َ‫ف‬ : une volée de perdrix, en arabe littéral ‫شيءالف ْر ُق‬ ‫كل‬
ِّ ‫الق ْس ُم من‬.
‫رڤ‬
ْ َ‫طَيَّر َمنُه ف‬ : il lui a provoqué une peur atroce.
339
Dictionnaire des locutions de l’arabe dialectal algérien

‫فرك‬
ْ ‫لُوْز ف ِر‬ : amandes fraîches.
‫يك‬
‫فركت‬
‫ت‬
ْ ‫م َفرَك‬ : dispersé.
‫ت علَى‬ ْ ‫فـَْرَك‬ : fouiller.
‫وس‬
ْ ‫فَرُك‬ 
‫س‬
ْ ‫ َراهُ يَت َفرَك‬ : il fait des cabrioles.
ْ ‫ َم َاز ْال فَرُك‬ : il est encore jeune.
‫وس‬
‫فرمش‬
‫اش‬
ْ ‫فُ ُمه فـَْرَم‬ : édenté.
‫فرنح‬
‫غير ي َفرنَ ْح‬
ْ  : rire bêtement.
‫فرهد‬
‫ره ْد‬
َ ‫م َف‬ : fatigué.
‫فرى‬
‫فرى الخبَ ْل‬ َ  : démêler, débrouiller.
‫ات‬ْ ‫فر‬ ِ
َ ‫ َراهي‬ : c’est réglé.
‫شغُ ْل فَا ِري‬ : terminé.
‫ َم ْف ِري‬ : vidé, gibier.
ْ ‫ َم َاز ْال ف ِر‬ : il est encore frais.
‫يشك‬
‫فرين‬
‫م َفريَ ْن‬ : en désordre.
340
Dictionnaire des locutions de l’arabe dialectal algérien

‫فز‬
‫فـَّز‬ : va-t'en, en arabe littéral : ‫ب‬
َ َ‫ فـَّز فَُل ْن َوث‬sauter.
‫ َرا ْه فـَّز‬ : il a pris feu.
‫مح فـَّز‬
ْ ‫ال َق‬ : il pousse.
‫فزر‬
‫م َف َّزر‬ : fêlé, fendillé, crevassé, en arabe littéral :
‫ تشقق وتقطع وبَلِ َي‬،‫تـََفَّزر الثوب واحلائط‬
‫فزع‬
‫عل‬ َ  : accourir à, en arabe littéral َ‫ َلَأ‬:‫ع إِليه‬
ْ ‫فز‬ َ ‫فَ ِز‬.
‫ع للسالَ ْح‬ ْ ‫فز‬
َ  : courir aux armes.
‫فز ْع ِل‬َّ  : rassembler ses alliés, fournir des contingents à.
 ْ‫ع َمن‬ ْ ‫إنفز‬ ِ
َ : être saisi de frayeur, en arabe littéral ‫ إذا ذُعر‬،ً‫يـَْفَزع فـََزعا‬.
‫فسح‬
‫سحة‬
َ َ‫أعطَى ف‬ : donner un délai.
‫فسخ‬
‫ـح ْر‬
َ ‫فس ـ ْخ السـ‬ َ  : désensorceler, désenvoûter, en arabe littéral ‫فسـ َـخ‬
َ
‫ َّفرقــه‬:َ‫الشــيء‬.
‫ايجه‬
ُ ‫حو‬ َ ‫اس ْخ‬َ َ‫ف‬ : déshabillé, dévêtu.
‫حك‬
ْ ‫ض‬ َ ‫س ْخ بال‬َّ ‫ت َف‬ : éclater de rire.
‫فسد‬
‫فسد علَى‬
َّ  : rompre les mesures.
‫اس‬ ْ ِ‫سد ب‬
ْ َ‫ين الن‬ َّ َ‫ف‬ : semer la zizanie.
341
Dictionnaire des locutions de l’arabe dialectal algérien

‫س ْد النـَيَّة‬
َّ َ‫ف‬ : déconcerter.
‫س ْد لُه ُشغلُه‬ َّ َ‫ف‬ : mettre le désordre dans le travail de quelqu’un.
‫فصالتُه‬ َ ‫س ْدلُه‬ َّ َ‫ف‬ : casse-lui la figure !
‫الفساد‬َ ‫خ َد ْم‬ : commettre des désordres.
‫ايدي‬ ِ ‫فالَ ْن فس‬ : anarchiste, perturbateur, dépravateur.
َ
‫فسفس‬
‫فسفس ِل‬ْ  : parler bas, chuchoter.

‫فش‬
‫ش‬
ْ ‫ش‬َّ ‫ط َف ْل م َف‬ : un enfant gâté.
‫وحه‬
ُ ‫ش ُر‬ ْ ‫ش‬ َ َ‫ف‬ : se gâter.
‫فشر‬
ِ ‫ش ْر‬
‫ب‬ َ َ‫ف‬ : se parer.
‫ش ْار‬
َ ‫فل ْن ف‬َ : vaniteux, cabotin, on dit aussi ‫اخ‬
ْ ‫ ُزَو‬.
‫فشط‬
‫ب‬
ْ َ‫ش ْط الحط‬ َّ َ‫ف‬ : couper du bois à brûler.
‫فشل‬
‫يَ ُده فَاشلَة‬ : il est maladroit, il est fainéant.
‫ب‬ْ َ‫فَشلُوا رَكي‬ : être saisi d’une grande frayeur.
‫فشى‬
‫شى َه ُمه‬ َ ‫ف‬ : déposer ses douleurs, ses secrets.
‫سر ُاره‬
َ ‫شى‬ َ ‫ف‬ : révéler ses secrets.
‫شاي‬ َ ‫فالَ ْن ف‬ : causeur, bavard, indiscret.
‫اشي‬ ِ ‫بالسمع ال َف‬ : communiquer en public.
ْ
342
Dictionnaire des locutions de l’arabe dialectal algérien

‫فصص‬
‫ين‬ ِ
ْ ‫ص الع‬ ّ َ‫ف‬ : le globe de l’œil.
َ ‫ص البِي‬
‫ضة‬ ّ َ‫ف‬ : jaune d’œuf.
‫ص‬
ْ ‫ص‬ َّ ‫م َف‬ : écossé.
‫فصد‬
‫لب فالَ ْن‬ ْ َ‫فصد علَى ق‬ َ  : deviner ce que quelqu’un a dans le cœur.
‫فص ْد علَى ال َكب َدة‬ َ َ‫البَر ْد ي‬ : le froid atteint le cœur.
‫فصل‬
‫عوة‬َ ‫فص ْل ال َد‬َ  : régler un différend.
‫ومة‬َ ‫الس‬
ُ ‫فص ْل‬ َ  : convenir d’un prix.
‫فص ْل البَنيَا ْن‬
َ  : faire le plan d’un bâtiment.
‫مع‬
َ ‫اص ْل‬ َ ‫ت َف‬ : résilier d’un commun accord avec.
‫اش‬
ْ ‫القم‬َ ‫ص ْل‬ َّ َ‫ف‬ : couper, dépecer.
‫فض‬
 ‫ين‬ْ ِ‫ض ب‬ ّ َ‫ف‬: réconcilier entre.
‫ض‬ّ َ‫ف‬ : il est mort.
‫ض فِي َرزقُه‬ ّ َ‫ف‬ : il est ruiné.
‫ض‬ّ ‫ض‬ َ ‫م َف‬ : argenté, recouvert d’argent.
‫فضح‬
‫وحه‬ُ ‫ض ْح ُر‬ َ ‫ف‬ : se montrer à découvert, montrer ses défauts.
‫فضع‬
‫اللح ْم‬
َ ‫ض ْع‬
َ ‫اف‬ : il a déchiré les chairs.

343
Dictionnaire des locutions de l’arabe dialectal algérien

‫فضل‬
‫وحه‬ُ ‫َّل ُر‬
ْ ‫فَض‬ : s’immiscer, de l’arabe ‫ول‬ ْ‫ض‬ُ ُ‫ ف‬curiosité.
‫ك‬ ْ َ‫أش فَضل‬ ْ  : de quoi vous mêlez-vous.
‫وحه علَى‬ ُ ‫ض ْل ُر‬َ َ‫ف‬ : se mettre au-dessus des autres.
‫َّل‬
ْ ‫أت َفض‬ : je vous en pris.
‫رث‬ ْ ‫فَضلَة َح‬ : bœuf amaigri par le travail du labour.
‫اش‬ ْ ‫المع‬
َ ‫فَضلَة‬ : desserte.
‫قع ْد فَضلَة‬ َ  : être abandonné sur le champ de bataille.
‫فطر‬
‫فطَ ْر فطُور‬ : faire un dîner.
‫اس‬ ْ َ‫فَطَّر الن‬ : faire déjeuner.
‫ات‬ ْ ‫معا َش‬
َ ‫سبعة‬ َ ‫ور‬ ْ ُ‫فط‬ : diner somptueux.
ْ‫ َراه فَاطَر‬ : il ne jeûne pas.
‫فطن‬
‫ب‬ ِ ‫فطَ ْن‬ : s’apercevoir de.
‫نت علِيه‬ ْ َ‫فط‬ : je l’ai deviné.
‫وحه‬ ِ
ُ ‫ َما فطَ ْن شي ُبر‬ : ne pas savoir où l’on est.
‫ َرانِي فَاطَ ْن‬ : je ne dors pas.
‫ات فَاطَ ْن‬ْ َ‫ب‬ : passer la nuit sans dormir.
‫ات َمفطُو ْن‬ ْ َ‫ب‬ : dormir d’un sommeil agité.
‫فعص‬
‫فعصنِــي َمـ ْـن عُ ِنقــي‬
َ ‫ه ـ َذا الــكالَ ْم‬ : ces paroles m’on blessé, en arabe
littéral ‫ انـَْفتَــق‬:‫انـَْف َعــص الشــيء‬.

‫من‬ْ ‫أنفعص‬ َ  : être luxé.


344
Dictionnaire des locutions de l’arabe dialectal algérien

‫فعل‬
‫فع ْل‬
َ َ‫كموه ي‬ ُ ‫ َح‬ : il a été surpris en flagrant délit.
‫فع ْل فِي‬ َ  : attenter à la pudeur de.
‫اك‬ّ ‫ـال تـ َـر‬
ّ ‫فعـ‬
َ  : un hardi compagnon, un gaillard déterminé, un fameux
gaillard.

‫فقد‬
‫وحك‬
ْ ‫أف َقد ُر‬ : cherche-toi.
‫ك‬ْ َ‫أف َق ْد قلب‬ : examine-toi.
‫لعة‬
َ ‫الس‬
َ ‫ت‬ ْ ‫فَق َد‬ : la marchandise manque.
‫ت َف َق ْد علَى‬ : s’occuper de.
‫فقر‬
‫ور‬
ْ ُ‫ َمفڤ‬ : éventré, en arabe littéral ‫ حفرها‬:‫َرض وفـََّقَرها‬
َ ‫ فـََقَر األ‬.
‫فقص‬
ْ ‫فـََّقص ال َق‬ : écœurer, agacer, chagriner.
‫لب‬
 ‫صة‬ ِ
َ ‫ عينُه م َف ّق‬: œil crevé, en arabe littéral ‫ص البيضةَ كسرها‬ َ ‫فـََق‬
‫فقع‬
‫ع‬
ْ ‫ َم ْف ُقــو‬ : crevé, ouvert en parlant d’un abcès, altération de l’arabe
littéral ‫ـوع‬ ْ ‫ َمف ُقـ‬, ‫ فقــأ‬signifie aussi saisi de douleur.
‫فقلج‬
‫كالَ ْم م َفقلَ ْج‬ : propos biscornus.
‫فقهر‬
‫قه ْر‬ ْ ‫الح‬
َ ‫ال ت َف‬ َ  : le temps s’est éclairci.
345
Dictionnaire des locutions de l’arabe dialectal algérien

‫فك‬
‫وحه‬
ُ ‫ك ُر‬ْ َ‫ف‬ : se dépêtrer, de dégager.
‫اعي‬ِ ‫فَكنِي من ذر‬ : il m’a disloqué le bras.
َ َْ
‫جر‬ ِ ْ َ‫ف‬ : lever l’interdiction.
ْ ‫ك الح‬
‫وت‬
ْ ‫الم‬
ُ ‫فَ ُكه َم ْن‬ : il l’a sauvé de la mort.
‫فكر‬
‫ك‬ َ ‫فَ َّك ْر ُر‬ : rappelez-vous, on dit aussi ‫ك‬
ْ ‫وح‬ ْ َ‫فَ َّك ْر بَال‬
‫ َما ت َف َّكر ِشي‬ : j’ai oublié.
‫فكرن‬
‫ادة‬
َ ‫الحم‬
َ ‫فكرو ْن‬ ُ  : nabot, petit homme.
‫فل‬
‫عم ْل فـَلَة‬
َ  : faire brèche, en arabe littéral ‫فَ ّل من القوم هارب‬.
‫فلت‬
‫ت َم ْن‬ ِ َ‫فل‬ : échapper de.
‫ت‬ْ َ‫فالَ ْن فل‬ : un tel est devenu fou, il a perdu sa tête.
‫تب‬ ْ َّ‫ت َفل‬ : menacer, en arabe littéral ‫ع‬ َ ‫ناز‬
َ :‫ت إليه‬َ َّ‫تـََفل‬.
‫ َرا ْه فَلتَى‬ : il a fauté.
‫فلج‬
ْ
‫لجــة فِــي ســنَانُه‬َ َ‫ َعنـ ُده ف‬ : ses dents sont écartées, en arabe littéral‫ـج‬
ُ ‫فـَلَـ‬
‫ تباعُـ ٌد بينهــا‬:‫األَســنان‬.
‫فلح‬
‫ َع َام ْر بالفالَ َحة‬ : pays cultivé.
‫ َما فلَ ْح ِشي‬ : il n’a pas réussi.
346
Dictionnaire des locutions de l’arabe dialectal algérien

‫فلس‬
‫س‬ َّ ِ ِِ
ْ ‫ َراني م َفل‬ : je suis à court d’argent, de l’arabe ‫س‬
ْ ‫ُمفل‬ sans le sou.

‫فاط‬
‫عم ْل فَالطَة‬
َ  : il fauté, même sens que ‫فلىت‬.
‫مفلطج‬
‫لطجة‬
َ ‫مرا م َف‬
َ  : femme de mauvaise conduite.
‫فلعص‬
‫ص َم ْن‬
ْ ‫ت َفل َْع‬ : se fouler un membre.
‫فلفس‬ 
‫س‬ْ ‫اك ت َفل َف‬
ْ ‫اش َر‬ ْ ‫ َو‬ : qu'est-ce que tu cherches.
‫فلفل‬
‫نـََّوض ال َفل ُفولَة‬ : se cotonner, en parlant d’une étoffe.

‫فلق‬
‫لب‬
ْ ‫ي َفلق ال َق‬ : cela fond le cœur.
‫حك‬
ْ ‫ض‬ َ ‫ڤ بال‬ ْ َ‫ت َفل‬ : mourir de rire.
‫ش‬
ْ ُ‫ڤ بالغ‬ْ َّ‫ ت َفل‬: mourir de colère.
‫الفلقَة‬
َ ‫أعطَى‬ : donner la bastonnade sur la plante des pieds.
‫لڤ‬
ْ ‫ َراني م َف‬ : je suis crevé de fatigue.
‫فلوط‬
‫فلوا ْط‬ ِ
َ ‫عجمي‬ : qui a les cornes dirigées de côté.

347
Dictionnaire des locutions de l’arabe dialectal algérien

‫فلى‬
‫ـل‬ َ ‫فلَــى‬ : chercher des poux, en arabe littéral ‫ َبَثــه‬:‫فَــا َرأْ َســه وفَـاَّه‬
ْ ‫القمـ‬
‫عــن القمــل‬
‫ َر َج ْل فَالِي‬ : bon à rien.
‫بالم َفلَة‬ : en broutant.
‫فم‬
ْ ‫فُ ْم ِر‬ : coup de vent.
‫يح‬
‫فم نُو‬ ْ  : averse, ondée.
‫فُ ُمه فَايَ ْح‬ : il a l’haleine forte, au figuratif il est très vulgaire.
‫فُ ُمه بَ َار ْد‬ : il a l’haleine fraîche.
‫ َم ْن فُ ُمه‬ : de sa propre bouche.
‫بال ُف ْم‬ : verbalement.
‫ َحل لُه فُ ُمه‬ : dénouer la langue.
‫علَى فُ ْم ف ِري ْد‬ : d’une seule voix.
‫ َع َم ّر لل ُف ْم‬ : remplir jusqu’au bord.
‫ـب‬ْ ‫فــم َكلـ‬ : espace compris entre les extrémités du pouce et l’index
étendus, empan.

‫فن‬
َ ‫فـَنَّــن فِــي الـ‬ :
‫ـكل ْم‬ exposer clairement, parler avec une grande
éloquence, en arabe littéral ‫فن‬ ‫ِّن الكالم أَي يَ ْشتَ ُّق يف فَ ٍّن بعد‬
ٍّ ُ ‫الرجل يـَُفن‬
ُ
‫فَانَة ح ِر ْير‬ : homme doux.
‫فنجر‬
‫فنج ْر‬
َ  : blessé à la tête avec un instrument tranchant, synonyme de ‫فَجخ‬.
348
Dictionnaire des locutions de l’arabe dialectal algérien

‫فند‬
‫فل ْن فَانِي َدة‬
َ  : un tel est agréable en société.
‫فنر‬
‫اق‬
ْ ‫السر‬
َ ‫فنَار‬ : lanterne sourde.
‫فنزْر‬
َ
‫ت َف َنزْر‬ : saigner du nez.
‫فنشح‬
‫ش ْح‬
َ ‫اهو يفن‬ ُ ‫ َر‬: il dit des grossièretés, prononcer ‫فَنتَ َش ْح‬
‫فنشش‬
‫ش‬ْ ‫ش‬ َ ‫ت َفن‬ : se faire dorloter, faire la précieuse en parlant d’une femme.
On prononce de nos jours‫َّش‬ ّ ‫ ت َفش‬.
‫فنطز‬
‫ت َفنطَ ْز علَى‬ : être arrogant, monter sur ses ergots.
‫عم ْل فنطَازيَة‬َ  : faire de l’embarras, faire le fendant.
‫بالفنطَازيَة‬ : arrogamment, cavalièrement, de l’italien fantasia.
‫فنى‬
‫ع‬
ْ ‫بالجو‬
ُ ‫فنَى‬ : mourir de faim, la faim le dévore.
‫نفنِي عُم ِري علِيه‬ : je donnerais ma vie pour lui.
‫صحتُه‬ َ ‫فنَى‬ : s’éreinter, suer sans eau.
‫ب ال َفانِي‬
ْ ‫يح‬
َ  : matérialiste.
‫رقِي ْق فانِي‬ : très délié, effilé.
‫س ال َفانِي فِي ال َفانِي‬
ْ َ‫يَلب‬ : il ne porte que vêtements et linges, fins
‫ َمفنِي‬ : anéanti.
349
Dictionnaire des locutions de l’arabe dialectal algérien

‫فهفه‬
‫فَه َفه علَى‬ : chercher à prendre, saisir, à tâtons.
ِ  : l’enfant cherche le sein.
‫الصغ ْير ي َفه َفه علَى ال ِز َيزة‬
‫فهم‬
‫عوة‬َ ‫فه ْم ال َد‬
َ  : voir clair dans une affaire.
ُ َ‫هم بِين‬
‫اته ْم‬ ْ ‫ت َخبَ ّل ال َف‬ : il y a eu un malentendu entre eux.
‫فها‬
َ
‫يت‬ْ ‫ف ِه‬ : je l’ai oublié, en arabe littéral ‫ نَ ِسيَه‬:ً‫فَهَّ عن الشيء يـََفهُّ فـَّها‬.
‫فَات‬
‫ات‬ْ ‫ات َم‬ ْ َ‫اللِي ف‬ : ce qui est passé est passé.
‫ات النَهيَة‬ ْ َ‫ف‬ : dépasser les bornes.
ِ
‫يفوت التلحي ْق‬ ِ  : plus prompt que l’éclair.
‫ال‬ْ ‫الح‬ ِ
َ ‫فَاتني‬ : le temps me manque.
‫فَاتتُه‬ : il a manqué son coup.
‫فَايتنِي بِ َعام‬ : il a une année de plus que moi.
ْ ‫فِي ال َف‬ : autrefois.
‫ايت‬
‫فاج‬
‫فـََّو ْج علَى‬ : recouvrir quelque chose de.
‫فاح‬
‫اهو فَايَ ْح‬ ُ ‫ َر‬ : il dégage une mauvaise odeur.
‫اهو ت َف َّو ْح‬
ُ ‫ َر‬ : il s’est infecté.
‫فار‬
‫س ُخو ْن ي َف َّوْر‬ : il sort du four.
‫ َرانِي ن َف َّور‬ : je crève de chaleur.
350
Dictionnaire des locutions de l’arabe dialectal algérien

‫فوضل‬ 
‫ـل‬ ‫ضـ‬
َ ‫ت َفو‬ : se mêler de ce qui ne regarde pas, de l’arabe littéral ‫فضــول‬
ْcuriosité. ُ

‫فَاق‬
 ‫ َم ْن فُوق‬: d’en haut.
‫ َمن هنَا لل ُفوق‬ : à l’avenir.
‫وق َجه ُده‬ ْ ُ‫ف‬ : au-delà.
‫وق ال َقلب‬ ْ ُ‫ َم ْن ف‬ : à contre-cœur.
ِ  : le dessus.
‫الج َهة الفوقَانِيَة‬
‫ فال‬pour ‫فول‬
‫الطي‬ِ ‫فُول م‬ : fèves de grosse espèce.
َ
‫شادي‬ ِ َ ‫ول ح‬ ْ ُ‫ف‬ : de petite espèce.
‫فوندو‬
‫فُون ُدو ُدوبلِي‬ : brillant de taille et de qualité supérieur‫ث‬.
‫ َم َّزو فُون ُدو‬ : brillant dont le dessous n’est pas taillé en pointe.
‫فَاه‬
‫اهي‬ ِ َ‫را ْه ف‬ : il a la bouche ouverte.
َ
‫فوهق‬
‫وه ْق‬
َ َ‫ف‬ : s’éclaircir.
‫فاد‬
‫يست َفايَ ْد َم ْن‬ : tirer avantage de.
‫بالَ فَاي َدة‬ : inutilement.
‫الم ِفي ْد‬
ُ  : l'essentiel.
351
Dictionnaire des locutions de l’arabe dialectal algérien

‫بالم ِفي ْد‬


ُ ‫ع‬ ْ ‫بَا‬ : vendre à juste prix.
‫الم ِفي ْد‬
ُ ‫كل ْم‬َ  : paroles nécessaires.
‫فيسخ‬
‫يس ْخ ب‬
َ ‫ت َف‬ : se railler, se moquer de, on dit aussi ‫ت َفْي َس ْخ علَى‬.
‫فيسع‬
‫يسع‬
َ َ‫ف‬ : à l’instant, de l’arabe ‫اعة‬
َ ‫الس‬ ٍ
َ ‫ف‬.
‫فيشطَة‬
‫ َدار فِيشطَة‬ : faire beaucoup de bruit, de l’italien festa.
‫فَاض‬
‫النه ْار‬ ِ ِ‫اض ب‬
َ ‫يل و‬ ْ ‫ين الل‬
ْ ْ َ‫ف‬ : grandir à vue d’œil.
‫فيلط‬
‫فيل ـ ْط َمــن‬ : ne pas pouvoir supporter ; ex ‫ـخانَة‬
َ ‫ ن َفيـْلَ ـ ْط َمـ ْـن السـ‬je ne
peux supporter la chaleur.

352
‫ق‬
‫قارا‬
‫زنَا ْد قَ َارا‬ : batterie de fusils sans aucun ornement.
‫مح َّمد‬َ ‫قَ َارا‬ : pistolet.
ْ َ‫عم ْل قَ َارا برط‬
‫ال‬ َ  : faire main basse sur, piller.
ْ‫لهم قَ َارابَرطَال‬
ْ ‫رحوا‬ ُ ‫ َس‬ : on leur a accordé le pillage.
‫ڤاع‬
‫ع َما‬ْ ‫ڤَا‬ : je n’ai pas du tout.
ْ ‫اس ڤَا‬
‫ع‬ ْ َ‫الن‬ : tous les gens.
ِ
‫قاندي‬
ِ َ‫واسى ق‬ : faire candir.
‫اندي‬ َ َ
ِ
‫جم ْد قَاندي‬
َ  : se candir, le sucre se candit.
‫ڤانا‬
‫ڤَانَا‬ : aussi, de nouveau, on dit aussi ‫ ڤَ ِان‬,‫يك‬ ْ ِ‫ڤاَنَت‬.
ْ ِ‫اش ڤَان‬
‫يت‬ ْ ‫ َو‬ : quoi encore ?
‫ َإل َعن َد ْك ڤَانَا ب َڤانَة‬ : si le cœur vous en dit.
353
Dictionnaire des locutions de l’arabe dialectal algérien

‫ب َڤانتُه‬ : bien disposé en bonne disposition.


‫ َما َعن ُده ڤَانَة‬ : mal disposé, en mauvaise disposition.
‫ َمانِي ِشي علَى ڤَانتِي‬ : je n’ai pas de goût, je suis mal disposé.
‫بال َڤانَة‬ : avec cœur, avec goût.
‫ك‬ْ َ‫ب َڤانت‬ : à votre aise.
‫قاني‬
‫علَى قَانِيه‬ : comme il faut, en arabe littéral ‫أَقْناه إذا أ َْرضاه‬.
‫قب‬
‫ـب‬ ِ
ْ ‫قـَبَّـ‬ : rendre convexe, bomber, on dit ‫ـب الطَبســي‬ْ ‫ قـَبَّـ‬il a rempli son
assiette.
‫ب‬ ِ
ّ َ‫يل ق‬
ْ ‫ك‬ : mesure comble.
‫اس‬
ْ َ‫ب قي‬ ّ َ‫ق‬ : parfaitement, exact, on dit aussi ‫اسوا‬
َ ‫سو‬َ .
‫فِي ڤبَة‬ : tout nu.
‫قبح‬
‫قبَّ ِح ل‬ : maltraiter.
‫تقبَّ ْح علَى‬ : dire des insolences à.
‫ ِتقيبَ ْح‬ : devenir un peu méchant.
‫احة‬َ َ‫غَايَة القب‬ : méchanceté diabolique.
‫اف‬
ْ ‫يح َبز‬ ْ ِ‫قب‬ : méchant.
ْ ِ‫ب قب‬
‫يح‬ ِ َ‫كل‬ : chien méchant.
‫قبر‬ 
‫ َمابَا ْن َمنُه ال خبـَْر َو ال قبـَْر‬ : on ne sait ce qu’il est devenu.
‫قبـَْر الدنيَا‬ : logis, demeure, maison.
354
Dictionnaire des locutions de l’arabe dialectal algérien

‫قبض‬
‫مره‬
ُ ُ‫قبض ع‬
ْ  : recevoir le dernier soupir de quelqu’un.
‫ض ُحرمتُه‬ ْ َ‫قب‬ : garder le décorum.
‫مع‬
َ ‫ض‬ ْ َ‫ت َقاب‬ : se battre avec.
‫بض‬
ْ ‫بال َق‬ : comptant, au comptant.
‫قبض‬
ْ ‫وزونَة‬ ُ ‫ َم‬ : un sou qu’on tient.
‫فِي قبَضتُه‬ : en la possession, en son pouvoir.
‫اح‬
ْ ‫األرو‬
َ ‫ض‬ ْ َ‫قَاب‬ : l’ange exterminateur.
‫قبقب‬
‫ب‬
ْ ‫م َقب َق‬ : très maigre.
‫ـاب‬
ْ ‫صبــا ْط القب َقـ‬ : gros soulier des anciens chaouchs turcs avec fers
de bottes au talon.

‫قبل‬
‫ َما قبَ ْل ِشي‬ : désapprouver.
‫قـَبَّ ْل علَى‬ : compliments à l’occasion de l’aid.
‫فالَ ْن ڤَبَّ ْل‬ : se dit d’une personne qui prend la direction du sud.
‫بل‬
ْ َ‫ َنهار َمن ق‬ : le jour précédent.
‫ ُرح قبَالَة‬ : vas-y tout droit.
‫ت َكلَّ ْم قبَالَة‬ : parler net, jouer cartes sur table.
‫ش قبَالَة‬ َّ ‫تم‬َ  : marcher droit.
‫مش لُه قبَالَة‬ ِ َ‫ا‬ : aller à lui franchement.
‫ين قبَالَة‬ ِ ِ
ْ ‫في الع‬ : droit dans l’œil.
‫قبِيال‬ : auparavant, tout à l’heure.
355
Dictionnaire des locutions de l’arabe dialectal algérien

‫قبَا‬
‫ب‬ْ َ‫ڤَتَّة حط‬ : fagot.
‫ڤَتَّة َشطبَة‬ : bourrée.
‫َّت‬
ْ ‫م َڤت‬ : bottelé.
‫قتل‬
‫وحه‬ُ ‫قتَ ْل ُر‬ : se suicider.
‫رب‬
ْ ‫ض‬ َ ‫قتَ ْل بال‬ : assommer de coups.
‫اب‬
ْ ‫الشر‬ َ ‫قتَ ْل‬ : mettre de l’eau dans le vin.
‫قتَ ْل قَلبُه‬ : endurcir son cœur.
‫ك‬ ْ َ‫أقتَ ْل َري‬ : décidez-vous
‫ش ّر‬َ ‫قتَلنِي ال‬ : je meurs de faim.
‫ال‬ْ َ‫قت‬ : tueur, qui tue.
‫اح‬
ْ ‫األرَو‬
ْ ‫قَاتَ ْل‬ : assassin.
‫قجر‬
‫م َق َّج ْر‬ : à tiroirs.
‫اهو قَ َّج ْر‬ُ ‫ َر‬ : il est mort.
‫قج ْم‬
َ
‫مع‬
َ ‫قج ْم‬
َ  : avoir une conversation, plaisanter avec.
‫قحط‬
‫قح ْط علَى‬
َ  : convoiter.
‫قحط‬َّ ‫ َع ْام َم‬ : année de disette.
‫مقحو ْط‬
ُ  : avide, insatiable.
356
Dictionnaire des locutions de l’arabe dialectal algérien

‫قد‬
‫ي َق ّدنِي‬ : ça me suffit.
‫يشي‬ ِ ِ‫ما قَدن‬ : ça ne m’a pas suffit.
َ
‫ َح ّد َما ي َق ّده‬ : personne ne peut être son égal.
‫ َرانِي نڤ ّد ْك‬ : je te ferai marcher droit.
‫وحه‬ُ ‫ڤَد ُر‬ : s’amender, se corriger.
‫ َربِي ي َڤ ْد لُه رايُه‬ : que Dieu dirige son jugement.
‫ َربِــي ڤَدنِــي فِ َيهــا‬ : Dieu m’en a fait bien tomber, m'a fait faire une
bonne affaire.
‫ف علَى قَ َّد ْك‬ ْ َ‫أوق‬ : tiens-toi droit.
‫ه َذا قَ ِدي‬ : celui-ci est de ma taille, mon égal.
‫وحه‬ُ ‫قَ ُده قَ ّد ُر‬ : se dit d’une personne humble, simple.
‫قَ ُّده منَايَ ْن ال َق ّد‬ : un grand gaillard.
‫قَد َما‬ : aussi, autant que.
ْ ‫الحـ‬
‫ـال‬ َ ‫علَــى قَ ـ ْد‬ : ni bon, ni mauvais, comme ci comme ça, on dit
aussi ‫ـال‬ ْ ‫قَـ ّد احلَـ‬.
‫الوق َفة‬َ ‫علَى قَ ْد‬ : à hauteur d’un homme.
‫مرة ِزينَة علَى قَ ّد َها‬ َ  : une femme d’une certaine beauté.
‫ َرانِي علَى قَ ِدي‬ : je me porte doucement.
‫قَد قَد‬ : également, à part égales ‫سوا‬ َ ‫سوا‬
َ .
‫قدح‬
‫ق َد ْح فِي‬ : récuser un témoignage.
‫ َزين قدح‬ : arc-en-ciel on dit aussi ‫وس قَدح‬
ْ َ‫ق‬.
357
Dictionnaire des locutions de l’arabe dialectal algérien

‫قدر‬
‫ َما نَق َد ْر ِشي‬ : je ne peux pas.
‫الماكلَة‬ َ ‫ق ّدر‬ : rationner.
‫الماكلَة‬ َ ‫قَ َّدر لُه‬ : mettre au régime.
‫اد ْر ِل‬َ َ‫ق‬ : rendre les honneurs.
‫علَى قَد ِري‬ : autant que je suis.
‫دره‬
ُ َ‫اح ق‬ ْ َ‫ط‬ : être en défaveur.
‫در َما‬ ْ َ‫ق‬ : autant que.
‫ور اهلل‬ ْ ‫ َمق ُد‬ : volonté d’Allah ‫قد ْور َرِب‬
ُ ‫ َم‬.