Sunteți pe pagina 1din 15

Calcul au vent

selon les règles


NV65
Hypothèses :
• La direction du vent est horizontale.
• L'action exercée par le vent sur une des faces d'un élément de paroi
est considérée comme normale à cet élément.
Pression dynamique de base :
Par convention, les pressions dynamiques de base normale et
extrême sont celles qui s'exercent à une hauteur de 10 m au-dessus du
sol, pour un site normal (C-III-1,242), sans effet de masque (C-III-1,243)
sur un élément dont la plus grande dimension est égale à 0,50 m.
Il est calculée par la formule :
𝑉2
𝑞=
16,3
• Selon la carte du vent du Maroc, Agadir appartient à la zone 1,
donc 𝑉𝑒𝑥𝑡𝑟𝑒𝑚𝑒 = 136,1 𝐾𝑚/ℎ
• Les vitesses du vent extrême et normal sont:

Zone Pression dynamique de Pression dynamique de


base normale base extrême
Zone 1 50 𝐷𝑎/𝑚2 87,5 𝐷𝑎/𝑚2

𝑞10 𝑒𝑥𝑡𝑟𝑒𝑚𝑒
= 1,75
𝑞10 𝑛𝑜𝑟𝑚𝑎𝑙𝑒
Modification de la pression dynamique de base
1. Effet de la hauteur au-dessus du sol :
Soit qH la pression dynamique agissant à la hauteur H au-dessus du
sol exprimée en mètres.
𝑞𝐻 𝐻 + 18
= 2,5 ∗
𝑞10 𝐻 + 60
Avec 0 ≤ 𝐻 ≤ 500 𝑚
On aura :
𝑞𝐻 𝑛𝑜𝑟𝑚𝑎𝑙𝑒 = 113,6 𝐷𝑎/𝑚2
𝑞𝐻 𝑒𝑥𝑡𝑟𝑒𝑚𝑒 = 198,8 𝐷𝑎/𝑚2
Le diagramme des pressions en fonction de la
hauteur H
Effet du site (Ks)

Pour notre cas, il s’agit d’un site normal, on retient :


𝐾𝑠 = 1
Effet de masque (Km)
Il y a effet de masque lorsqu'une construction est masquée
partiellement ou totalement par d'autres constructions ayant une
grande probabilité de durée.
Pour notre cas, notre bâtiment n’est pas abrité, on retient :
𝐾𝑚 = 1
Effet des dimensions (δ)
Le coefficient de réduction tient compte de la variation de la
pression dynamique moyenne du vent en fonction de la dimension de
la surface frappée.
Disposition des constructions
1. Forme d’ensemble :
Les constructions prismatiques à base quadrangulaire (R-III-2)
2. Position dans l'espace :
Les constructions reposant sur le sol.
3. Perméabilité des parois :
Toutes les parois ont une perméabilité nulle, c'est-à-dire si elles ne
laissent absolument pas passer l'air même de façon accidentelle, la
construction est dite fermée étanche.
Actions statiques exercées par le vent
1. Actions extérieures et actions intérieures :
Quelle que soit la construction, la face extérieure de ses parois est
soumise :
• à des succions, si les parois sont sous le vent » ;
• à des pressions ou à des succions, si elles sont au vent ».
Les actions intérieures sont essentiellement fonction de la
perméabilité.
2. Action élémentaire unitaire sur une face :
L'action élémentaire unitaire p du vent sur une face est donnée par
l'expression p = cq.
l'action élémentaire unitaire donnée par un coefficient c moyen,
constant sur la surface [action du vent sur les surfaces planes
3. Action résultante unitaire sur une paroi :
L'action résultante unitaire sur une paroi est la combinaison des actions
élémentaires unitaires sur chacune des faces de la paroi. Elle est
donnée par l'expression algébrique : 𝑝𝑟 = 𝑐𝑒 − 𝑐𝑖 ∗ 𝑞𝑟 , 𝑐𝑒 et 𝑐𝑖
caractérisent respectivement les actions sur la face au vent et les
actions sur la face sous le vent.

𝑝𝑟 = 1,3𝑞𝑟
Bilan des actions statiques
𝑝 = 𝑞𝐻 ∗ 𝐾𝑠 ∗ 𝐾𝑚 ∗ δ ∗ 𝐶
Actions dynamiques exercées par le vent
Aux effets statiques précédemment définis, s'ajoutent des effets
dynamiques qui dépendent des caractéristiques mécaniques et
aérodynamiques de la construction.