Sunteți pe pagina 1din 1

gggggDES CARTES POUR COMPRENDRE LE MONDE

- Les cartes sont des outils essentiels pour voir la complexité du monde actuel.
- Ce sont des constructions humaines, leur conception et la manière de les utiliser sont donc en
partie subjectifs.

En quoi les cartes offrent-elles une grille de lecture multiple du monde ?

I) Les cartes permettent une lecture géopolitique du monde

 géopolitique = les relations entre États ; leurs conflits, leurs alliances, leurs rapports d’influence,
qui demeurent une donnée essentielle de l’organisation du monde.
1. Les puissances politiques mondiales
- certains Etats ont une puissance plus affirmée que d’autres, cela peut se voir avec des cartes (ex :
carte des membres permanents de l’ONU), ou bien par les capacités de projection militaire de
certains États.
2. Un monde instable
- fortes tension : -> entre les États : conflits interétatiques ou à l’intérieur des Etats : guerres civiles
(ex : Syrie)
- les nouvelles conflictualités
- les nouvelles menaces telles que la possession de l’arme nucléaire
II) Les cartes permettent une lecture géoéconomique du monde

 géoéconomique = les inégalités de développement façonnent le monde. La massification des


échanges permet de comprendre le fonctionnement actuel des territoires mondiaux.
1. Intégration et marginalisation des Etats dans la mondialisation
- puissances bien intégrées à la mondialisation : 3 pôles de la Triade (carte du PIB ou IDH).
- inégalités de développement : EX : PMA (pays les moins avancés) -> marginalisés.
- notion de monde multipolaire
2. Des flux (échanges) et des réseaux croissants
- flux +/- importants hierarchisent les territoires
- centres d’impulsion de la mondialisation
III) Les cartes permettent une lecture géoculturelle du monde

 géoculturel = la diversité culturelle existe et pose la question de l’uniformisation culturelle de la


planète.
1. Les grandes aires culturelles
- nombreuses différences culturelles -> grandes aires linguistiques et grandes aires religieuses
- zones de tensions entre plusieurs ethnies et/ou religions différentes, ex : le Proche-Orient
2. Une uniformisation culturelle de la planète ?
- rapprochement des modes de vie (les pays émergent adoptent de nouveaux styles de vie les
rapprochant des modèles occidentaux)
- « village global » (théorie, idée centrale : les faibles coûts et temps de transmission de
l’information permis par les nouvelles technologies tendent à favoriser l’apparition d’une culture
unique et partagée à l’échelle de la planète.)
IV) Les cartes permettent une lecture géoenvironnementale du monde
 géo-environnementale = permet de décrire le fonctionnement de la planète et quel est son avenir.
Les territoires sont-ils durables ?
1. Les problèmes environnementaux à l’échelle mondiale
- des problèmes environnementaux concernant toute la planète : pollution, réchauffement
climatique, montée des eaux
- pression importantes sur l’environnement -> développement accéléré des populations, activités
humaines => dégradations environnementales importantes (ex : déforestation en Amazonie)
- croissance de la population + insertion accrue dans la mondalisation = déforestation
2. Des problèmes qui impliquent des mesures globales
- rôle de la communauté internationale
- la mise en place progressive d’une gouvernance géoenvironnementale mondiale

Toutes ces cartes montrent que selon la projection choisie et le phénomène étudié, nous n’avons
pas la même planète sous les yeux. Selon la place accordée à chaque pays, selon l’information qu’on choisit
de présenter, le monde sera présenté différemment.