Sunteți pe pagina 1din 4

IV 6 MARS 2020

COURS & MARCHES


➜ Productions végétales
CÉRÉALES ALIMENTATION ANIMALE Blé tendre : en baisse
2 mars Le début du recul des nouveaux cas de coronavirus Covid-19 en Chine
N : nominal ; C : camion ; TC : train complet ; P : péniche ; A : acheteur ; V : vendeur ; T : traité 28 février
SONS ET ISSUES €/t
n’a pas pesé lourd face à son extension ailleurs dans le monde (Eu-
Blé tendre Récolte 2019
Sons fins - départ région parisienne 131-133 rope, New-York…). Les fondamentaux n’ont pas non plus influencé
Rendu Spécifications Échéance Euro/tonne Observations TOURTEAUX (nouvelles prévisions du Conseil international des céréales, prévision
Rouen 76/220/11 mars 179,00 N Soja Lorient 344 de l’Abares australien…). Par ailleurs, les conditions de culture sont
Fob Spécifications Échéance Euro/tonne Observations
Tournesol Saint Nazaire 201 plutôt bonnes dans les grandes zones de production. Le contrat Eu-
Colza - Rouen 255
Moselle meunier mars-juin 168,00 N
ronext affiche 186,75 E/t lundi 2 mars contre 192,25 E/t lundi 24 fé-
PULPES BETTERAVES
Aisne - vrier et le contrat à Chicago cote 526,25 cts $/boisseau lundi 2 mars
Départ Spécifications Échéance Euro/tonne Observations
Somme - Oise - contre 536,25 cts $/boisseau la semaine passée. Le rendu Rouen s’éta-
Marne BPMF mars-juin 167,00 NC Marne 173 blit à 179 E/t lundi 2 mars contre 186 E/t le lundi 24 février.
Eure/Eure-et-Loir BPMF 76 kg/hl mars-juin 168,00 NC LUZERNE DESHYDRATEE

Orge fourragère Récolte 2019


Départ Marne 196 Orge de mouture : encore de nombreuses affaires
PSC
Manioc Lorient -
Là aussi, l’effet du coronavirus Covid-19 créent de l’incertitude mais
Rendu Spécifications Échéance Euro/tonne Observations
Corn gluten feed - Lestrem - des affaires continuent à se faire (Tunisie par exemple) même si la
Rouen 62-63 kg/hl mars 150,00 N tendance est à la baisse en portuaire et que les activités sont plu-
Fob Spécifications Échéance Euro/tonne Observations PAILLES ET FOURRAGES tôt rares en domestique. Côté cours, le rendu Rouen cotait 150 E/t
Moselle sans limit. d’orgettes 61/62 kg/hl mars-juin 145,00 N 27 février lundi 2 mars contre 160 E/t le lundi 24 février.
PAILLES DE BLE (en euros la tonne)
Départ Spécifications Échéance Euro/tonne Observations
Centre Bassin Parisien : A titre indicatif Orges de brasserie : repli
Aisne 62-63 kg/hl mars-juin 140,00 NC
Balle rectangulaire 300-400 kg sous abri 60 à 70 En orge de brasserie, le marché est lourd. La crainte d’une possible
Eure/Eure-et-Loir 63 kg/hl mini mars 138,00 NC
Balle rectangulaire 300-400 kg sans abri inc.
annulation de grands évènements publics (JO, Euro de foot… par
Marne 62-63 kg/hl mars-juin 138,00 NC exemple) fait craindre une baisse de la consommation de bière. Les
Balles pickup (départ champ) 25 kg n. c.
Maïs Récolte 2019 opérateurs se positionnent donc actuellement. De plus, les semis de
Nord-Est : printemps sont annoncés en hausse afin de compenser ce qui n’a pas
Rendu Spécifications Échéance Euro/tonne Grosses balles rectangulaires de 300-400 kg
sans abri 50 à 55 été semé en blé tendre en raison des fortes pluies. Le Fob Creil en
Bordeaux mars-juin 159,00 N variété Etincel a coté 171 E/t cette semaine alors qu’il ne cotait pas la
Grosses balles rectangulaires de 300-400 kg n. c.
Fob Spécifications Échéance Euro/tonne sous abri semaine précédente.
Balles de 20-25kg sous abri n. c.
Rhin mars-juin 167,00 N
Maïs : petite baisse
Départ Spécifications Échéance Euro/tonne SUCRE Les prix du maïs ont moins subi les effets de l’expansion du corona-
Eure-et-Loir/Loiret mars-juin 156,50 NC (Londres) 3 mars virus à travers le monde que certaines autres céréales. Les fabricants
Terme Mai 2020 : 466,49 d’aliments pour animaux espagnols se positionnent toujours et donc
OLÉO-PROTÉAGINEUX quelques affaires se traitent dans un marché cependant assez peu ac-
Colza Récolte 2019
CHEZ NOS VOISINS tif. Le rendu Bordeaux a terminé à 159 E/t lundi 2 mars contre 162 E/t
28 février le lundi précédent. Sur le marché Euronext, le cours a atteint 165 E/t
Rendu Spécifications Échéance Euro/tonne Observations
PAYS-BAS CAF Hollande (en E/tonne) : lundi 2 mars contre 169 E/t une semaine plus tôt. Enfin, le contrat à
Rouen avril-juin 378,00 N Blé tendre
Chicago a clôturé à 374,75 cts $/boisseau lundi 2 mars, en hausse sur
Fob Spécifications Échéance Euro/tonne Observations Février n. c. la semaine, contre 372,25 cts $/boisseau le lundi 24 février.
Moselle avril-juin 386,00 N Mars 195,00
Pois Récolte 2019 Avril-juin 194,50 Colza : le coronavirus covid-19 mais pas que…
Départ Spécifications Échéance Euro/tonne Observations Septembre-décembre 188,50 Le colza a aussi dévissé ces derniers jours mais était plutôt sur un
Marne fourrager mars-juin 220,00 NC Orge UE retour à la hausse lundi. La raison ? L’Opep et les grandes institutions
Aisne fourrager mars-juin 220,00 NC Mars 173,00 financières surveillent de très près l’évolution des cours du pétrole et
Avril-juin 172,00 n’ont pas l’intention de le laisser plonger pour cause de ralentisse-
Juillet-août 171,00 ment de la croissance mondiale lié au coronavirus covid-19. Le rendu
PRIX DU LIN TEILLÉ EN FRANCE 26 février Rouen a terminé à 378 E/t lundi 2 mars, contre 389 E/t le lundi 24 fé-
Récolte 2019 Récolte 2017 BELGIQUE
Mois de : Mini : 250 341,6 Mini : 150 En euro/tonne CAF Belgique
vrier. Le contrat Euronext s’affichait lui à 383 E/t lundi 2 mars contre
329,6 (-6,3)
décembre 2019 Maxi : 395 (-6,6) Maxi : 410 392,50 E/t une semaine plus tôt.
Blé meunier (76/220/12) : 196,00
Récolte complète 334,0 (-2,6) Mini : 250 343,7 Mini : 100
Maxi : 405 (-0,1) Maxi : 413 Blé fourrager (72/73kg/hl) : 189,00
Prix en Euros/100 kg de Fibres longues - base Comptabilités Matières
Soja : remontée
Mini/maxi fibres longues - base Factures de vente Comptabilités Matières (source Cipalin) Orge (62/63kg/hl kg) : 164,00 A l’image des autres oléagineux, particulièrement touchés par la
baisse des cours sur l’ensemble des marchés financiers et boursiers
MATIF BLÉ MEUNIER - PARIS MATIF COLZA - PARIS dans le monde en raison de l’expansion du coronavirus hors Chine,
1 lot : 50 tonnes. Prix en Euros par tonne. 1 lot : 50 tonnes. Prix en Euros par tonne. les cours du soja ont d’abord reculé puis se sont repris. On an-
Echéance 21/02/2020 24/02/2020 25/02/2020 26/02/2020 27/02/2020 Echéance 21/02/2020 24/02/2020 25/02/2020 26/02/2020 27/02/2020 nonce de bonnes conditions de culture en Argentine et au Brésil. Le
Mars 2020 195,00 192,25 192,50 192,50 191,50 Mai 2020 400,00 392,50 390,75 392,00 387,25 contrat à Chicago est passé de 874,25 $/boisseau le lundi 24 février à
Mai 2020 192,75 189,50 188,50 189,00 187,00 Août 2020 388,25 382,50 381,75 380,75 377,50 890,50 cts $/boisseau le lundi 2 mars.
Sept. 2020 184,75 182,25 182,50 182,25 180,75 Nov. 2020 389,50 384,50 384,25 383,25 380,25
Déc. 2020 187,25 184,75 184,75 185,00 183,50 Févr. 2021 390,75 385,25 384,75 384,25 381,00 Déshydratés : aucun changement
Mars 2021 188,75 186,75 187,00 187,75 185,75 Mai 2021 389,00 386,00 384,50 385,00 381,75
Août 2021 382,75 376,50 375,00 375,50 372,25
Les marchés des déshydratés n’a pas évolué cette semaine, ni en
Mai 2021 189,50 187,50 188,00 188,25 187,00
Sept. 2021 186,00 183,75 184,75 184,50 184,00 Nov. 2021 388,75 382,50 381,00 381,50 378,25 luzerne, ni en betterave, ni pour la campagne actuelle, ni pour celle
Déc. 2021 189,00 186,75 187,25 187,00 186,25 Févr. 2022 396,75 390,50 389,00 389,50 386,25 à venir. Pas plus d’activités en pulpe de raisin ou en drêches de blé.
Mars 2022 190,00 188,00 188,50 188,00 187,25 Mai 2022 397,75 391,50 390,00 390,50 387,25
Mai 2022 189,25 187,25 187,75 187,25 186,25 Août 2022 391,00 384,75 383,25 383,75 380,50 Pailles et fourrages : statu quo
Volume 72 087 65 050 72 284 46 359 55 945 Volume 6 263 8 088 6 190 4 696 7 786 Le marché est très calme, sur le plan intérieur comme sur les marchés
PO 424 955 424 955 437 367 431150646 405 143 PO 93 572 93 572 97 673 96 184 95 774
européens.
>Evolution du cours du blé
200 >Evolution du cours du maïs
200
Sucre : le coronavirus et le real brésilien font reculer le sucre
Le marché avait 200été plus ou moins épargné au début de la crise liée
7/01/2019

200
199
202 e€
5,26 $ Chicago
en dollars/boisseau
(27,2 kilos) au coronavirus covid-19. Le retournement de marché a enfin eu lieu
5,17 $
100 179 € cette semaine, couplé à une faiblesse persistante de la devise brési-
3,82 $ 3,74 $
lienne face au dollar états-unien ou à d’autres monnaies. De surcroît,
Chicago
Rouen
en euros/tonne 199
176 e€ 159 € le Brésil a annon-cé avoir exporté des volumes supérieurs à ce qui
en dollars/boisseau
(27,2 kilos) 100 Bordeaux était attendu en février : 1,306 Mt (+ 12,4 % comparé au même mois
2/03/2020
7/01/2019

3/03/2020

en euros/tonne
de l’an passé). Cette semaine, le prix du sucre brut a plutôt reculé par
évolution hebdomadaire évolution hebdomadaire
rapport à la semaine précédente (de 14,87 cts $/livre à 13,86 cts $/
livre) et celui du sucre raffiné blanc aussi : de 410,75 $/t à 388,95 $/t
>Evolution du cours du soja et du colza >Evolution du cours du sucre entre le lundi 17 et le lundi 24 février.
7/01/2019

Coproduits : recul des produits laitiers


Fob Moselle Londres
(sucre blanc)
391,9 $ Les cours des poudres de lait et de lactosérum en consommation ani-
male pour des livraisons spot ont reculé, suivant la baisse de la poudre
en euros/tonne
386 € 344,8 $ en dollars/tonne
368 € 13,81 c
12,65 c
alimentation humaine. En pailles et fourrages, cela ne bouge pas sur
8,91 $ le secteur nord-est, à l’identique des semaines précédentes. Le marché
9,12 $
Chicago
est moins dynamique sur janvier et février comparé à fin 2019 avec les
2/03/2020
2/03/2020

7/01/2019

en dollars/boisseau New-York (sucre brut)


150 150
Pays-Bas. Pas de changement observé non plus sur la partie sud-est,
200 (25,4 kilos) 200 en cents/livre (453 gr)

Evolution hebdomadaire Evolution hebdomadaire ni sur le Centre/Bassin parisien.


100
150
100
150

100 100
6 MARS 2020 V
COURS ET MARCHES
➜ Fruits et légumes
Pomme de terre : une demande timide MIN DE RUNGIS MARCHE A TERME DE LA POMME DE TERRE
La physionomie du marché n’a pas évolué. Le commerce intérieur est Prix au kg sauf précision 3 mars 2 mars
resté peu actif, en cette période de congés scolaires, avec des prix plus Moyen e Francfort industrie (25 t)
€ / 100 kg
difficiles à tenir. L’export a manqué aussi d’entrain. Même constat Carottes cat. 1 sac 10 kg 0,60 40 mm +
Choux verts cat. 1 - colis 6 5,50
vers l’industrie où l’activité est restée très timide sur le marché du Choux-fleur cat. 1 - colis de 6 7,50
avril 2020 13,60
libre. Champignons de Paris cat. 1 - plateau 2,00 juin 2020 15,30
Cette semaine, la persistance d’un climat plus froid et la fin des Epinards 2,80 novembre 2020 9,80
Laitue - Batavia cat. 1 - colis de 12 7,00 avril 2021 14,80
congés de la zone B sont des facteurs susceptibles de relancer un peu Navets violet rond 1,30
la consommation. Charlotte cat. 1 0,75
Chérie cat. 1
Poireaux France cat. I
0,85
0,85
POMME DE TERRE DE CONSOMMATION
Asperge : démarrage Radis - la botte 0,80 3 mars
Source : FranceAgriMer - Réseau RNM Cours hors taxe en euro
La campagne s’est amorcée dans le Sud-Ouest. Les offres se sont tou- Endives extra Nord-Picardie colis de 5 kg 1,30
Endives Nord-Picardie colis de 5 kg 1,10 Bas Haut Moy. Var.
tefois montrées encore très limitées, avec le froid (15-20 t/j), face à Pommes Granny Smith cat. 1 201-270 g plateau 1 rg 1,40 AGATA
une demande encore peu positionnée. Pour autant, les prix sont res- Pommes Golden cat.1 201-270 g plateau 1 rg 1,50
Pommes Gala cat.1 201-270 g plateau 1 rg 1,40 France lavée cat. I 50-75 mm carton 12,5 kg 420 550 470 =
tés fermes.
Bien qu’encore probablement mesurés, les volumes français vont France lavée cat. I 50-75 mm filet 2,5 kg 420 550 500 =
MIN DE LOMME
progressivement s’accroître, dans les jours à venir, ce qui aura proba- Cours relevés par le Réseau des Nouvelles des Marchés centre de Lille - 3 mars
CHAIR FERME
blement un effet baissier sur les prix. Prix peau jaune non lavée-lavable cat. I 35-55 mm big bag 270 330 300 =
Prix Prix
Les prix sont en «Euro/kg» (sauf indications contraires) moyen
mini maxi peau rouge non lavée-lavable cat. I 35-55 mm big bag 310 370 350 =
(Euro)
Carotte : légère reprise Salades BINTJE
La météo plus hivernale et la reprise de l’activité sur Rungis ont relan- ENDIVE Nord-Picardie cat.I colis 5kg 0,95 1,30 1,10 France non lavée cat. II 40-75 mm filet 10 kg 210 250 220 =
cé un peu le commerce, ces derniers jours (2 900 t commercialisées
ENDIVE Nord-Picardie extra colis 5kg 1,15 1,30 1,20 France non lavée cat. II 40-75 mm filet 25 kg 200 240 210 =
au départ du Sud-Ouest), permettant la tenue des niveaux de prix.
LAITUE Batavia blonde France cat.I colis de 12 (la pièce) 0,65 0,70 0,70
La fin des congés dans deux zones sur trois, le climat saisonnier et la France non lavée cat. II 50-75 mm filet 10 kg 220 260 230 =
LAITUE Feuille de chêne blonde France cat.I colis de 12 (la pièce) 0,65 0,70 0,65
plus faible pression des productions sont des facteurs susceptibles de France non lavée cat. II 50-75 mm filet 25 kg 210 250 220 =
LAITUE Feuille de chêne rouge France cat.I colis de 12 (la pièce) 0,70 0,75 0,70
soutenir le marché. CHARLOTTE
LAITUE pommée France cat.I colis de 12 (la pièce) 0,70 0,80 0,75
France lavée cat. I +35 mm carton 12,5 kg 600 650 640 =
Chou-fleur : remontée des prix MÂCHE Coquille France 5,50 7,50 6,50
France lavée cat. I +35 mm filet 2,5 kg 600 630 620 =
La production bretonne s’est réduite ces derniers jours, avec la Légumes et herbes aromatiques
DIVERSES VARIÉTÉS DE CONSERVATION
baisse des températures (3,25 millions de têtes commercialisées en AIL violet sec France cat.I 60-80mm 3,50 3,80 3,70
semaine 9). Cela a favorisé la reprise des cours. ÉCHALOTE France cat.I 1,10 1,20 1,10 Bassin Nord non lavée cat. II 40-75 mm filet 10 kg 210 230 230 =

Le temps actuellement plus hivernal pourrait permettre de confirmer OIGNON jaune France cat.I 40-60mm 0,21 0,30 0,25 Bassin Nord non lavée cat. II 40-75 mm filet 25 kg 200 220 220 =
la relance du marché, avec des apports plus modérés et une demande OIGNON jaune France cat.I 60-80mm 0,26 0,35 0,30 Bassin Nord non lavée cat. II 50-75 mm filet 10 kg 220 270 240 =
sur le marché du frais un peu plus active, au côté de l’export et de Légumes fruits et graines Bassin Nord non lavée cat. II 50-75 mm filet 25 kg 210 260 230 =
l’industrie (toujours présents). CONCOMBRE France cat.I 350-400g colis de 12 (la pièce) 0,80 Bassin Nord non lavée cat. II 60-75 mm filet 25 kg 320 350 330 =
CONCOMBRE France cat.I 400-500g colis de 12 (la pièce) 0,80
France lavée cat. I +35 mm carton 12,5 kg 600 660 640 =
Poireau : peu évolutif TOMATE ronde France cat.I 67-82mm 1,90 2,00 1,90
France lavée cat. I +35 mm filet 2,5 kg 540 680 610 =
Le marché est resté globalement inchangé en semaine 9, même si le TOMATE ronde France grappe extra 2,95 3,30 3,10
froid et la fin des congés en zone B ont réveillé un peu la demande, Légumes tubercules, racines
France lavée cat. I 40-75 mm filet 10 kg consommation 280 360 320 =
avant le week-end. CAROTTE France cat.I colis 12kg 0,85 1,00 0,95
France lavée cat. I 40-75 mm filet 5 kg consommation 290 370 330 =

CAROTTE France cat.I sac 10kg 0,55 0,65 0,60 France lavée cat. I 50-75 mm filet 10 kg consommation 290 370 330 =
Salade : pression plus limitée CAROTTE France sable cat.I 1,00 1,10 1,07 France lavée cat. I 50-75 mm filet 5 kg consommation 300 380 340 =
La pression de l’offre s’est atténuée, mais les prix sont restés difficile- ÉPIDERME ROUGE
CÉLERI-RAVE France 0,80 0,90 0,80
ment valorisés.
NAVET rond France 0,90 1,20 0,95 France lavée cat. I +35 mm carton 12,5 kg 600 670 650 =
POMME DE TERRE Agata lavée cat.I 50-75mm filet 10kg consom-
Tomate : commerce limité mation
0,65 0,70 0,65 France lavée cat. I +35 mm filet 2,5 kg 550 680 630 =

Les productions du Sud-Est sont restées très mesurées, avec le froid. POMME DE TERRE CHAIR FERME Charlotte France lavée cat.I
0,95 1,00 1,00
La demande également. De ce fait, une nette érosion des prix a été +35mm carton 12,5kg
POMME DE TERRE INDUSTRIE
enregistrée au stade expédition, notamment en grappe. Les cours ont POMME DE TERRE CHAIR NORMALE Agata France lavée cat.I
0,65 0,70 0,65 3 mars
50-75mm carton 12,5kg consommation
mieux résisté sur les marchés locaux. POMME DE TERRE CHAIR NORMALE div.var.cons Bassin Nord
Les prix constatés concernent une marchandise livrable au plus tard dans
la quinzaine qui suit sa publication initiale. Vrac départ Hors Taxes.
Les plus faibles rendements avec le froid dans le Sud-Est laissent au- lavée cat.I 55-75mm sac 5kg
0,30 0,40 0,35
Attention : Les prix sont affichés en Euro/Tonne, pour toutes
gurer d’une progression modérée de l’offre, ce qui devrait atténuer le POMME DE TERRE CHAIR NORMALE div.var.cons de conserva-
0,36 0,50 0,45 les cotations en pommes de terre.
recul des prix, face une demande probablement encore timide. tion France non lavée cat.II +60mm filet 25kg consommation
Prix Prix Prix Varia.
POMME DE TERRE div.var.cons Bassin Nord lavée cat.I 40-70mm Les prix sont en EUROS
J.-L.C 0,45 0,50 0,45 mini maxi moyen Moy.
sac 10kg
BINTJE
POMME DE TERRE lavée cat.I 50-75mm filet 10kg consommation 0,50 0,55 0,55
Évolution du cours de la pomme de terre du bassin Nord Bassin Nord non lavée >=345g sous eau
125,00 130,00 125,00 -15,00
en euro/kg POMME DE TERRE non lavée cat.I +50mm filet 10kg consom- +35mm vrac Fritable (le kg)
0,40 0,45 0,45 Bassin Nord non lavée 360g sous eau
2020 2019 2018 mation
0,5 +35mm Fritable
RADIS France botte (la botte) 0,90 0,95 0,90
CHAIR NORMALE
Légumes verts, tiges div.var.cons Bassin Nord non lavée 360g
source : FranceAgriMer - RNM

ASPERGE blanche France cat.I +22mm plateau 11,00 14,50 13,00 sous eau industrie Tout venant 35mm et 120,00 160,00 130,00 -10,00
0,4 + Fritable
ASPERGE blanche violette France cat.I +22mm plateau 11,00 13,00 12,00
FONTANE
CHOU blanc France cat.I colis de 6 (la pièce) 1,00 1,00 1,00
+35mm vrac Fritable 120,00 140,00 130,00 -10,00
CHOU Frisé vert France cat.I (la pièce) 1,20 1,70 1,50
0,3
CHOU rouge France cat.I (la pièce) 1,00 1,10 1,10
• Vous pouvez retrouver la cotation quotidienne de la pomme
CHOU FLEUR France cat.I gros (la pièce) 1,50 1,80 1,60 de terre au stade expédition ou industrie :
0,2 ÉPINARD France cat.I 3,00 3,30 3,20 - sur le site internet :
www.Rnm.franceagrimer.fr, en souscrivant un abonnement
POIREAU France cat.I 0,70 0,90 0,90 directement sur ce site,
Par fax ou mail en souscrivant un abonnement auprès du
semaines POIREAU France cat.I botte 1kg 1,00 1,00 1,00 centre de Lille au 03 62 28 40 49.
0,1 Champignons • Vous pouvez également obtenir la cotation quotidienne de
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 la pomme de terre au stade expédition par un simple coup de
Cours stade expédition bassin Nord, Pdt div. var. cons. lavée, cat. I 40-75 mm, sac 10 kg PLEUROTE France plateau 5,00 5,40 5,30 téléphone sur audiotel au 08 92 68 67 82 (coût : 0,34_ la mn).

ENDIVES
Cours relevés par le Réseau des Nouvelles des Marchés centre de Lille
NORD / PICARDIE Expédition Hebdo - Valeur moyenne quotidienne. Les prix sont en Euros.
• Vous pouvez retrouver la cotation quotidienne
de l’endive Nord Picardie au stade expédition :
Cat.I 2 x 500 g : Cat.I 6/9 fruits Cat.I colis Cat.I sachet Extra colis Extra plateau
Date
le kg sachet 1 kg : le kg 5 kg : le kg 1 kg : le kg 5 kg : le kg 1 rg : le kg - sur le site internet :
www.Rnm.franceagrimer.fr, en souscrivant un
24/02 1,17 1,15 1,14 1,04 1,27 1,35 abonnement directement sur ce site,
25/02 1,13 1,10 1,12 1,03 1,27 1,30 - Par fax ou mail en souscrivant un abonnement
auprés du centre de Lille au 03 62 28 40 49.
26/02 1,13 1,10 1,10 1,02 1,25 1,30
• Vous pouvez également obtenir la cotation quo-
S. LEITENBERGER

27/02 1,13 1,11 1,14 1,04 1,29 1,32


tidienne de l’endive Nord Picardie au stade expé-
28/02 1,15 1,15 1,12 1,06 1,30 1,31 dition par un simple coup de téléphone sur audio-
tel au 08 92 68 67 82 (coût : 0,34_ la mn).
Moyenne 1,14 1,12 1,12 1,03 1,27 1,31
VI 6 MARS 2020

COURS ET MARCHES
➜ Productions animales
GROS BOVINS ENTREE-ABATTOIR BASSIN NORD-EST GROS BOVINS VIFS COTATION EUROP
du 24 février au 1er mars Au kg net :
JEUNES BOVINS 12 A 24 MOIS BŒUF GENISSES VACHES RETHEL 24 février
Viande hors Bl. Aqu. Charolaise Limousine Bœufs R 3,40 (-) - Génisses U 3,95 (=) ; R 3,65 (=) - Vaches U 3,60 (=) ;
En Viande R 3,30 (=) ; O - (-) - Jeunes bovins U 3,90 (=)
Viande hors Bl. Aqu. Viande BI/Parth. Parth.
€/kg Mixte Lait Viande Mixte Lait mixte Mixte Lait
BI/Parth. Parth. + 350 kg - 10 ans - 10 ans - 10 ans - 10 ans ARRAS 27 février
net lait
+ 350 kg + 350 kg + 350 kg + 350 kg Bœufs E 4,90 (-) ; U 3,75 (=) ; R 3,55 (=) - Génisses E 5,40 (=) ;
U 3,85 (=) ; R 3,55 (=)  ; Vaches E 5,30 (=) ; U 3,70 (=) ; R 3,53 (=) ;
E 4,47 (=) - - - - - - - - - - - - - -
Jeunes bovins U 3,84 (-0,03)
U+ 4,01 (+0,01) 4,28 (-0,02) - - - - - - - - - - - - - SANCOINS 26 février
Génisses U - (-) ; R - (-) ; Vaches U - (-) ; R 3,65 (-0,01) ;
U= 3,99 (=) 4,23 (+0,01) - - - - - 4,68 (+0,09) - 4,10 (-0,09) - - - - - Jeunes bovins U - (-) ; R - (-)

U- 3,95 (=) 4,14 (-0,01) - - - - - 4,26 (+0,06) - 3,94 (-0,01) 4,55 (+0,12) 3,81 (+0,01) 4,24 (=) - - FORGES-LES-EAUX 20 février
VENUS
PAR(=)
Bœufs U C
3,77
OUR(=)
S N; O
RN3,51 - Génisses U - (-) ; R - (-) ; O - (-) -
R+ 3,89 (-0,02) - - - 3,81 (=) - - 3,95 (-0,03) - 3,78 (-0,04) - 3,75 (-0,04) 3,97 (=) - - Vaches U 3,75 (=) ; R 3,50 (=) - Jeunes bovins U 3,93 (=) ; R 3,75 (=)
CHOLET 24 février
R= 3,74 (-0,03) - - - 3,68 - - 3,70 (-0,02) - 3,67 (-0,03) - 3,67 (-0,03) - - - Bœufs U - (-) ; R - (-) - Génisses E 5,55 (=) ; U 4,29 (=) ; R 3,80 (+0,02) ;
Vaches E 5,02 (=) ; U 4,13 (=) ; R 3,75 (+0,01) ; O 3,40 (+0,03) ;
R- 3,53 - 3,56 (+0,05) - - - - - - 3,62 (-0,05) - - - - - Jeunes bovins E 4,12 (=) ; U 3,83 (-0,02) ; R 3,73 (=)
Blondes d’Aquitaine :
O+ - - - - - 3,25 (-0,01) - - - - - - - 3,18 (+0,05) - Génisses plus de 350 kg : E - (-) ; U 4,30-5,10-4,88 (=) ;
R 3,60-4,25-3,95 (=)
O= - - - 3,25 (-0,01) - 3,24 (-0,01) 2,93 - - - - - - 3,12 (+0,05) 2,68 (+0,02) Vaches plus de 350 kg moins de 10 ans : E 4,97-5,12-5,02 (=) ;
U 4,28-4,90-4,70 (=) ; R 3,60-4,20-3,92 (=)
O- - - - 3,24 (+0,01) - - 2,92 (-0,01) - 2,79 (+0,09) - - - - - 2,66 (+0,03) Jeunes bovins : E 4,18-4,60-4,26 (-0,02) ; U 4,04-4,18-4,13 (-0,02)
P+ - - - 3,21 (+0,01) - - 2,91 (-0,03) - - - - - - - 2,65 (+0,03) BROUTARDS MOULIN-ENGILBERT
25 février
P= - - - - - - 2,91 (+0,04) - - - - - - - 2,63 (+0,04) < 200 kg : E- U- R-;
200-250 kg : E- U- R 2,92-3,01 ;
P- - - - - - - - - - - - - - - -
250-300 kg : E- U 2,93-3,00 R-;
Légende : Niveaux d’engraissements retenus pour les jeunes bovins, bœufs, génisses et vaches : conformations E et U : niveaux 2 et 3 ; conformations R, O et P : niveau 3 300-350 kg : E- U 2,70-2,95 R 2,66-2,74 ;
Vaches limousines : l’insuffisance des effectifs ne permet pas d’effectuer des cotations selon les critères de FranceAgriMer. 350-400 kg : E 2,90-2,97 U 2,60-2,77 R 2,55-2,63 ;
L’ensemble des cotations nationales et régionales est disponible sur le site de France Agrimer à www.RNM.franceagrimer.fr 400-450 kg : E- U 2,53-2,81 R 2,49-2,56 ;
450-500 kg : E- U 2,47-2,57 R -.

BOVINS MAIGRES VEAUX DE BOUCHERIE


Moyenne hebdomadaire FranceAgriMer Moyenne hebdomadaire FranceAgriMer
Cotation de référence du 24 février au 1er mars Prix moyen pondéré aux 100 kg net : 578,1 (-2) du 24 février au 1er mars (€/Kg/carcasse)
(e/Kg/vif) E3 U3 R3 O3 BLANC ROSE TRÈS CLAIR ROSE CLAIR ROSE ROUGE
Limousins mâle 6-12 mois (250 kg) 3,18 2,89 2,50 – E U R O P E U R O P E U R O P E U R O P E U R O P
Limousins mâle 6-12 mois (300 kg) 3,03 2,76 2,48 –
Nord - - - - - - 7,53 6,74 6,19 4,85 - 6,87 6,30 5,78 4,87 - 5,53 4,75 4,37 3,66 - - - - -
Limousins mâle 6-12 mois (350 kg) 2,82 2,65 2,40 –
Limousins femelle 6-12 mois (270 kg) 2,75 2,66 2,30 – Sud - - - - - - 8,83 6,98 5,96 5,19 - 7,83 6,36 5,88 4,96 - - 5,01 4,90 4,37 - - - - -
Charolais mâle 6-12 mois (300 kg) – 2,75 2,46 – Cotation nationale - - - - - 9,49 8,30 6,79 6,12 4,97 8,88 7,43 6,32 5,82 4,91 - 6,15 4,84 4,59 4,03 - - 4,23 4,36 -
Charolais mâle 6-12 mois (350 kg) – 2,71 – –
Charolais mâle 6-12 mois (400 kg) – 2,64 – –
MARCHE AUX BESTIAUX LE CATEAU EN CAMBRESIS 3 mars MARCHÉ AU CADRAN
Charolais mâle 12-24 mois (450 kg) – 2,47 –
Effectif : - Cotation des veaux
Charolais mâle 12-24 mois (500 kg) – 2,31 – – 2 mars
Cours stable de plus de 10 jours
Charolais femelle 6-12 mois (270 kg) – 2,57 – –
Charolais femelle 12-24 mois (400 kg) – 2,40 – – Mini Maxi Moyenne Variation Veaux Engraissement
Croisés mâle 6-12 mois (300 kg) – 2,75 2,53 – 59 - Avesnes-sur-Helpe - Desvres
R 2,32 3,57 3,47 =
Croisés mâle 6-12 mois (350 kg) 3,00 2,61 2,40 – Amenés 125 à Haut Lieu.
Croisés mâle 6-12 mois (400 kg) – 2,58 2,37 – Vache O 2,47 2,57 2,52 =
A la pièce
Croisés femelle 6-12 mois (270 kg) – 2,43 2,19 –
P 1,67 2,37 2,07 =
Croisés femelle 12-24 mois (400 kg) – 2,40 2,10 – Veaux race Bleue et Croisés 80-320
U 3,52 3,72 3,62 =
Génisse
VEAUX DE 8 JOURS A 4 SEMAINES R 3,27 3,57 3,42 =
Gros veaux indemnes IBR 70-90

Moyenne hebdomadaire FranceAgriMer Très bons veaux non indemnes 70-90


R 3,17 3,37 3,27 =
du 24 février au 1er mars
Bœuf O 2,67 2,87 2,77 = Bons 60-80
Moyennes nationales constatées sur le Foirail
• Mâle type viande : 186 (+1) ; Femelle type viande : 118 (+1) Moyens 10-40
P 1,67 2,37 2,07 =
• Mâle type lait 40-45 kg : 29 (=) ; 45-50 kg : 61 (=) ; 50-60 kg : 84 (=)
• Femelle type lait 40-45 kg : — ; 45-50 kg : — ; 50-60 kg : — Taureau 2,20 2,95 2,65 = Petits inv.
E/Tête Mâles Femelles
supérieur > 70 kg < 60 kg 60-70 kg supérieur > 70 kg < 60 kg 60-70 kg
Charolais 432 385 198 295 377 321 162 245 PORCS
Limousin 522 482 250 391 451 376 198 312
Moyenne hebdomadaire FranceAgriMer
Blond d'Aquitaine — — — — — — — —
Rouge des Prés 470 425 195 300 430 345 150 250
du 21 au 27 février
€/Kg/Carcasse Classe E Classe S
supérieur < 60 kg 70-80 kg 60-70 kg supérieur < 50 kg 60-70 kg 50-60 kg Bretagne 1,59 1,68
Croisé race à viande 395 160 325 240 — 125 240 175 Centre, Haute et Basse-Normandie, Pays-de-Loire, Poitou-Charentes 1,63 1,72
Nord, Pas-de-Calais, Picardie, Ile-de-France, Lorraine, Alsace, Champagne, Ardennes 1,64 1,72
supérieur 50-65 kg 45-50 kg 40-45 kg supérieur 50-65 kg 45-50 kg 40-45 kg
Mixte Montbéliard 233 181 108 9 — — — — Cotations régionales du porc charcutier classe E - Entre parenthèses, évolution par rapport à la semaine précédente.
Mixte Normand 101 80 56 29 — — — — Classe E (nouvelle définition) : teneur en viande maigre (TMP) de 55% à moins de 60% (antérieurement : TMP de 55% et plus).
Classe S (introduite comme classe obligatoire par le réglement (UE) n°1308/2013) : teneur en viande maigre (TMP) supérieure ou égale à 60%.
supérieur < 40 kg 50-60 kg 45-50 kg 40-45 kg supérieur < 40 kg 50-60 kg 40-45 kg 40-45 kg
Croisé mixte 423 — 300 176 82 300 — 194 122 66 COTATIONS RÉGIONALES PORC-DÉCOUPE NORD-PICARDIE MARCHÉ DU PORC BRETON
Lait 100 — 84 61 29 — — — — — 22 - Plérin 27 février
Cours relevés par le Réseau des Nouvelles des Marchés centre de Lille Du 17 au 22 février
Présentés : 29 272
supérieur > 60 kg < 50 kg 50-60 kg supérieur > 60 kg < 50 kg 50-60 kg Prix net de ristourne, départ salle de découpe, hors taxes aux 100 kg.
Pièces provenant de carcasses de porc dont le pourcentage de muscle oscille entre Base 56 TMP 1,531 E (+0,029)
Croisé race laitière 334 248 91 165 252 169 60 106
49 et 60 pour cent. Quantités exprimées en tonnes. Base 56 TMP + charte
Lorsque seul le prix moyen est indiqué, il s’agit de la moyenne pondérée des prix relevés 1,551 E
qualité régionale (T)
La grande majorité des informations contenues dans ces pages sont réalisées avec le concours du quotidien
«Les Marchés» et l’hebdomadaire «La Dépêche». Toutes reproductions et communications sont interdites Les prix sont en «euro/kg», Prix Prix Variations Vendus au classement de
Prix 1,502 à 1,540 E
les quantités sont en «tonne» mini maxi moyennes prix départ élevage
moyen €
(sauf indications contraires) € € € Moyenne mobile 12 mois 1,549 E

Epaule : Ronde, sans gorge, Coches 143 vendues


brute non élaborée poids compris 1,90 2,29 2,11 +0,04 Moyenne départ élevage 1,306 E (+0,016)
entre 5,5 et 6,5 kg Fourchette départ élevage 1,302 à 1,309 E
Moyenne transportées 1,302 E (+0,024)
Jambon : Sans mouille, sans crosse, Fourchette transportées 1,298 à 1,306 E
2,70 2,87 2,70 +0,10
poids 10 kg environ 2 mars
Présentés : 4 704
Longe : sans palette, sans travers, base 56 TMP 1,533 E (+0,002)
avec pointe, poids compris entre 2,86 3,16 3,09 -0,12
base 56 TMP + charte
9,5 et 10,5 kg 1,553 E
François d’Alteroche

qualité régionale (T)


Poitrine : Brute de coupe avec mouille, Vendus au classement de
1,531 à 1,534 E
sans plat de côtes d’épaule, 2,41 3,44 2,44 +0,08 prix départ élevage
poids compris entre 5,5 et 6,5 kg Moyenne mobile 12 mois 1,550 E
6 MARS 2020 VII
COURS ET MARCHES
➜ Productions animales ➜ Analyses des marchés
OVINS
Moyenne hebdomadaire FranceAgriMer Zone Nord
ŒUFS
Rungis
Œufs : un marché dynamique

BREBIS Ciré Couvert
du 24 février au 1er mars
Couvert Sont pris en compte les œufs de la produc-
3 mars mais qui se calme
U - - - tion communautaire de la catégorie «A» en
colis de 360, sauf pour le calibre TG (+73 g). Le marché des œufs calibré restait de petits volumes. Avec des prix
- 30 kg R - - + 30 kg - Cours hors taxe en Euro/.
dynamique la semaine dernière plus attractifs que chez les autres
O - - - Très gros (+73 g) les 100 pièces - mais la demande se montrait fournisseurs communautaires,
AGNEAUX Ciré Couvert Couvert Gros (63-73 g) les 100 pièces 8,73 e moins euphorique au fil des jours. les œufs français étaient toujours
16 U 7,72 7,66 19 à 7,60 Moyens (53-63 g) les 100 pièces 8,39 e L’offre n’étant pas non plus abon- sollicités par les étrangers. Les ta-
à 19 kg R 7,03 7,01 22 kg 6,69 Petits (-53 g) les 100 pièces - dantes, les cours oscillaient entre rifs se sont raffermis mais à une
O 5,64 6,00 6,04 légère hausse voire stabilité selon moindre mesure qu’en semaine 8.
Parthenay 26 février VOLAILLES les opérateurs et calibres. A l’in- Une conjoncture critique pour les
BREBIS E Variation E Variation Marché de Deinze dustrie, les besoins étaient plutôt industriels qui n’arrivaient pas à
U 1,15 = plus de 1,30 = 26 février faibles en fin de mois mais les dis- répercuter la hausse des prix sur
moins de 60 kg R 0,85 = 60 kg 0,90 = Prix e/100 kg Evolution ponibilités étant très mesurées, les ovo produits.
O - - - - Poulets (belplume y 88-90 = les échanges se sont effectués sur Vyashini Chokupermal (Les Marchés)
compris)
AGNEAUX E Variation E Variation
Poules brunes 15-17 -1
E 4,10 +0,10 4,05 +0,10 Évolution de la Tendance Nationale Officieuse de l’œuf calibré
U 3,85 = 38 à 3,70 = Poules blanches 8-10 -1 en euros/100 œufs, par semaine
Reproductrices 2018
- 38 kg R 3,30 = 44 kg 3,20 = 41-43 = 13
(poids vivant moins 2%)
O - - - - 2019
Tous les prix sont côtés hors TVA
Gras U.R.O
Min de rungis 11 2020
Sancoins 26 février
brebis de réforme E Variation E Variation prix HT kg/net 28 février
U - - plus de - - Mini e Maxi e
9
- 60 kg R - - 60 kg - - Pintades label France 4,70 5,70
O - - - - Poulets entier France
2,10 2,50
standard prêts à cuire 7
AGNEAUX E Variation E Variation
Poulets entier France label 3,60 4,70
E - - - -
Poules France standard 1,90 2,15
-38 kg U 3,64 - 38 à 3,66 - 5
R 3,41 +0,07 44 kg 3,53 +0,02 Coqs France standard 2,15 2,40 1 3 5 7 9 11 13 15 17 19 21
Canards entier de Barbarie Source : Les Marchés
O - - - - 3,80 4,20
3 kg et +

CHEVAUX > Ces pages de cours et cotations sont une co-pro-


Commentaires FNB de la situation et des perspectives
duction des journaux de Picardie (l’Agriculteur de
Moyenne hebdomadaire FranceAgriMer
 du 24 février au 1er mars
l’Aisne, l’Oise Agricole, l’Action Agricole Picarde) ; de marché
Champagne-Ardenne (Agri-Ardennes, la Marne
(E/Kg/Carcasse) Agricole, la Revue Agricole de l’Aube, l’Avenir
Bovins finis ATTENTION : pas de commentaire FNB de la situation et des perspec-
Extra Bon tives de marché gros bovins finis cette semaine.
Animaux jeunes Agricole et Rural de Haute Marne) ; Centre Ile-de-
France (Horizons éditions Eure-et-Loir, Loir-et-Cher, INFORMATION : Les éleveurs dénoncent toujours les modalités de formation des prix
Laitons légers clair — —
Seine-et-Marne, Ile-de-France) ; et du Nord-Pas-de- qui ont pour seul objectif de conserver des niveaux de cotations les plus bas possibles.
Poulains lourds foncé — — Ces modalités consistent à déterminer un prix de base (communiqué à FranceAgriMer
Calais (Terres et Territoires). pour les cotations) puis un complément de prix versé plusieurs semaines après l’abat-
Chevaux d’âges
La grande majorité des informations contenues tage (non communiqué à FranceAgriMer). Elles s’appliquent tout particulièrement aux
Races légères < 360 kg — — bovins valorisés «Eleveur & Engagé». Les cotations publiées par FranceAgriMer ne re-
dans ces pages sont réalisées avec le concours
Races lourdes > 360 kg — — du quotidien «Les Marchés» et l’hebdomadaire flètent donc pas la réalité de la valorisation des bovins à l’entrée abattoir.
* Prix rendu à la frontière italienne. Entre parenthèses, variation par rapport à la semaine précé- «La Dépêche». Toutes reproductions Bovins maigres (au 2 mars) : Cours reconduits. Ne pas céder aux rumeurs : à l’heure
dente. Moyenne nationale des prix des carcasses. Origine France entrée abattoir (Hors taxe) et communications sont interdites actuelle, pas de changements sur le marché italien, les flux se maintiennent.

➜ Analyses des marchés des productions animales

Volaille : replacer l’origine France


dans nos assiettes
La consommation de viande de achats pour une consommation poulet (587 000 téc) étaient en tions en répondant aux attentes valorisées au mieux qu’à tra-
volaille ne cesse de croitre en à domicile se tassent (soit -0,5 % hausse de + 2,7 % par rapport sociétales des français. Ceci vers l’étiquetage de l’origine des
France surtout en RHD, un seg- sur 12 mois à fin novembre 2019 à 2018 portée par la progression implique de proposer une offre viandes de volaille. Et ce quel
ment qui est cependant forte- selon FranceAgriMer Kantar des volumes polonaises (+ 7,8 %) adaptée avec des volailles issues que soit les circuits de consom-
ment alimenté par les importa- Worldpanel), l’essentielle de la et Belges (+2,6 %). Mais les d’une production exemplaire en mation (notamment en RHD), le
tions. croissance se retrouve donc dans pays tiers gagnent du terrain matière de qualité sanitaire, de type de produit (produits trans-
La viande de volaille conforte sa la RHD. Cependant il est diffi- au niveau européen : en cumul bien-être animal et de maillage formés et élaborés) et l’échelle
place de numéro un en tant que cile de déterminer exactement 11 mois 2019, les poulets en du territoire. Pour Anne Ri- (notamment à travers d’autres
première viande consommée l’évolution de la consommation provenance du Brésil, de la chard, directrice d’Anvol «il faut pays européens). Une approche
dans le monde. D’après l’OCDE, et la part des importations dans Thaïlande et de l’Ukraine ont investir à l’amont pour rendre qui permettrait de remettre plus
sa consommation devrait conti- ce circuit de distribution. Par progressé de 4,4 % ,2,4 % et l’élevage française plus moderne de volailles françaises dans nos
nuer de croitre de 1,5 % par an ailleurs, la RHD, où la consom- 7,2 % respectivement. Du fait et compétitive par rapport à assiettes !
jusqu’en 2027. En France, c’est mation a nettement progressé, des accords de libre-échange, d’autres pays». Ceci étant dit, Vyashini Chokupermal
la deuxième viande, derrière le est fortement alimentée en pro- c’est aujourd’hui plus de 25 % ces démarches ne seraient être (Les Marchés)
porc, la plus consommée. Au duits importés notamment en du filet de volailles consommé
total en 2019, 1,86 million de filet de poulet. «C’est le segment en Europe qui proviennent des Origines des importations européennes de viande de volailles
tonnes ont été consommés soit sur lequel nous devons nous pen- pays hors Union européenne et En 2018 et estimations 2019* Thaïlande
27,8 kg par habitant (+ 3,8 % v/s cher, l’avenir de notre filière en qui alimentent la RHD ou les Brésil
1000 Ukraine
2018), et une fréquence d’envi- dépend mais nous ne connais- plats préparés et produits éla-
ron deux fois par semaine selon sons pas assez ce circuit» sou- borés. «Trop c’est trop, quand 800
les estimations de l’Itavi. L’Hexa- tient Jean-Michel Schaeffer, pré- on sait que les normes de pro-
gone se hisse à la troisième place sident d’Anvol. Des travaux sont ductions de ces pays ne cor-
des grands pays consommateurs en cours avec FranceAgriMer et respondent pas aux notre ; Il 600
de volaille dans l’Union euro- l’Itavi pour mieux connaitre ce faut introduire d’autres consi-
péenne, derrière le Royaume-Uni secteur. dérations comme le bien-être 400
et l’Allemagne. animal, le contrôle sanitaire et
La consommation française de Des importations en hausse l’alimentation saine» s’insurge
200
volaille a progressé de + 15 % en Plus de 7 volailles vendues sur Paul Lopez, président de la Fé-
cinq ans, tous circuits confondus 10 sont des poulets. Or 45 % de dération des Industriels Avicole
(Restauration Hors domicile, la consommation de poulet pro- (FIA) et membre du groupe 0
2018 2019*
grandes et moyennes surfaces, vient des importations. En 2019, LDC. La filière volaille française
Source : Anvol d’après Eurostat - élaboration Les Marchés
circuits spécialisés). Puisque les les importations françaises de doit lutter contre les importa-