Sunteți pe pagina 1din 4

Reprendre l’été

Reprendre l’été c’est un film documentaire qui s’inspire d’un célèbre film » Chronique
d’un été « réalise en 1961 par Jean Rouch et Edgar Morue, qui ont eu le grade idée d’offrir un
regard un miroir de son temps, la période des années ’60, ils interviewent des parisiens sur la
façon dont ils se débrouillent avec la vie.

C’est un film documentaire qui garde en grande lignes la structure et le sujet du film
duquel s’inspire. Les thèmes abordés sont variés l’amour, le travail, les loisirs, la culture, le
racisme, ceux sont les choses du quel dépend le bonheur des hommes. Sont abordée aussi
diffèrent sujets comme ceci-ce d’homme qui vient dans un pays il ne le connaît pas, le sujet sur
homosexuel et autre sujet sur la vie actuel. Comme dans la Chronique d’un été, il s’agit d’un
film où chaque personnages à son propre vision sur la vie et sur le bonheur. Il s’agit de différent
milieu de vie et de diffèrent gens, qui ont différent expérience de vie. Ce film documentaire a
été réalisé par Magali Bagnard et Sévérine Engoulas en 2017, dans ce film il s’agit d’un été à
Paris, en notre jour. La plupart de l’action se passe dans une banlieue et sur la rue. Magali
Bagnard et Sévérine Engoulas, qui jouent le rôle de reporters, elles se promènent sur la rue ;
arrêtant le gens sur la rue pour le demandent s’ils sont heureux, quel est le raison pour lequel
ils sont heureux, de qui dépend leur bonheur et quel est leur conception sur la vie et sur le
bonheur.

On peut dire que ce film est un même temps un reportage sur le bonheur et sur ceux-
ci qui signifie d’être heureux. La plus grand question qui se pose este Etes- vous heureux, le
gens doivent argumenter leur réponse. Dans un vue d’ensemble la plupart de gens ne
connaissaient pas la réponse de cette question ; au ils se savant pas dire pourquoi ils sont
heureux. Il y a aussi de gens qui disent qu’ils ne sont pas heureux, c’est le cas d’un jeune gens
qui dance sur la rue, il le fait de plaisir, mais quand il a été demande s’il est heureux, il a dit qu’il
n’a pas aucune raison pour être heureux.
Apres cette délicieuses introduction en forme de micro trottoir ou les passant se prêtent
au jeu, un groupe de gens raconte leur expérience de vie, chaque un d’entre eux ont vécu
différent expérience de vie agréable au mieux agréable qui ont marqué leur existence. C’est le
cas d’une jeune femme qui raconte sa vie, comment elle rencontre son époux, et le raison pour
la quel elle était heureux avec-il, elle a dit que son vie n’était mais elle a reçu passer toute les
obstacles. Un autre cas c’est celle-ci de Philipe, un jeune gens qui a 40 de ans, qui n’a pas
beaucoup de choses et qui vit une vie modeste, dans un petit appartement, mais avec toute
ceux il se considérer un homme heureux qui travaille pour gagne son existence, pour être un
homme comme toute les autres. Je crois que ne doit pas avoir un raison pour être heureux, le
bonheur et pour moi une chose simple et spontanée, être heureux signifie avoir une famille,
des amis avoir un raison pour rire un chaque jour.

Ce film est comme un regarde un miroir de notre société, un portait de notre vie
actuelle, ou les gens se divertissent sous divers forme, dansant, sortant à se promener, faire des
activités un group, sans conter ce que les autres disent. Cette vie est présente comme une
société parfaite pour eux ou ils sont heureux, la vie réel n’est pas modifié et ni embellissement,
comme se fait d’habitude dans un film, la vie est présente tant du point de vue positif et négatif
pour mettre en valeur que la vie est belle sous tout le forme, les gens la fait belle.

Au final du film toutes les protagonistes se rencontrent pour conter le résultat de cette
expérience, ils ont reçu la même question être vous heureux, les réponses ont variés, mais
finalement tout on dit la raison pour lequel ils sont heureux ou non.

En ce qui concerne la nouveauté de cette expérience du cinéma c’est une vrai nouveauté
pour le développement du cinéma, parce que le film parle aussi sur le cinéma et de la vérité de
ce qui se déroule sur l’écran du cinéma « il y a deux façons de concevoir le cinéma du réel: la
première est de prétendre donner à voir le réel ; la seconde est de se poser le problème du
réel. De même, il y avait deux façons de concevoir le cinéma-vérité. La première est de
prétendre apporter la vérité. La seconde était de se poser le problème de la vérité. Le cinéma
doit garder la vérité des faits et si no d’offrir une image plus proche de la réalité. La question
qui se pose est ce que nous voyons au cinéma et réel au non, et en quelle mesure le
réalisateurs d’un film, ne compte quel genre, gardent la vérité des événements. De mon point
de vue ce genre de film a un petit inconvenant, il manque l’action pour attire le mieux le public,
cette chose l’avait fait un peu ennuyeux, mais il n’offre un même temps un sujet de réflexion en
ce qui concerne notre vie, notre rôle dans la vie, on peut mettre un même temps la question si
nous sommes heureux au non.

Dans ce genre de film on ne peut dire que les protagonistes sont des acteurs qui jouent
un rôle, ils se comportant d’une manière naturelle comment ils sont dans leur vie, sans
s’esquive d’une chose. Je crois qu’une expérience de cette nouveaux genre de cinéma c’est
possible, en notre jour tout et possible, parce que nous avons la liberté de faire tout qui ne plait
et qui ne faire heureux, de dire toujours ceux qui croyons. Nous avons la liberté de choisir notre
propre style de vie

Un autre aspect très intéressante c’est le mode comme la jeune génération se rapporte à la
vie et à l’avenir. A mon avis, ils sont optimiste, ils rêvent a un meilleur avenir que le présent,
mais cette chose dépend de le mode comment chaque personne se rapport à leur vie et
pourquoi non à la vie des autres. Chaque personne a une vision différent sur la vie et sur ce qui
se passe dans le monde, mais nous ne pouvons pas juger un homme de n’aucun point de vue
parce que nous sommes de personne diffèrent et nous avons diffèrent perspectives sur la vie et
sur le bonheur. Etre heureux de tout le point de vue c’est un rêve, parce que je crois que le
bonheur est devenu un idéal pour tout le monde.

Ils vivent le présent, ils se divertissent, ils rirent, faisant tous les choses qu’ils veulent, sans les
passer de ce qui diraient ceux d’autour d’eux. Vivant chaque instant ceux-ci te fait heureux.

In conclusion, ce genre de film c’est une bonne idée, parce qu’il est une
représentation un miroir de la vie comme est-elle sans le modifie sous aucune forme, les sujet
du bonheur est plus vaste, les gens ont diverse raison pour être heureux mais en même temps
leur bonheur depent d’une séries de facteur comme le milieu socio-culturel, la politique. Nous
n’avons pas besoin d’avoir une vie luxueuse pour être heureux, les choses simples nous nous
faisons heureux.