Sunteți pe pagina 1din 4

IV 20 MARS 2020

COURS & MARCHES


➜ Productions végétales
Blé tendre : dépréciation
CÉRÉALES 17 mars ALIMENTATION ANIMALE Les prix du blé tendre sur le marché physique français ont fléchi d’une
N : nominal ; C : camion ; TC : train complet ; P : péniche ; A : acheteur ; V : vendeur ; T : traité 13 mars semaine sur l’autre, dans le sillage des marchés à terme européen et états-
SONS ET ISSUES €/t
Blé tendre Récolte 2019 unien. Ces derniers suivent le mouvement baissier des places financières
Sons fins - départ région parisienne 125-127
Rendu Spécifications Échéance Euro/tonne Observations TOURTEAUX
et du cours du pétrole sur Londres et New York. La propagation du Co-
Rouen 76/220/11 mars 170,00 N Soja Lorient 335
vid-19 et les mesures sanitaires qui en découlent limitent la croissance
Tournesol Saint Nazaire 200 de l’économie mondiale. En France, comme ailleurs, si certains secteurs
Fob Spécifications Échéance Euro/tonne Observations risques de tourner au ralenti, les activités agricoles et agroalimentaires
Colza - Rouen 241
Moselle meunier mars-juin 160,50 N PULPES BETTERAVES sont censées se poursuivre pour assurer les livraisons des grandes sur-
Départ Spécifications Échéance Euro/tonne Observations Aisne - faces et de certains commerces. Concernant les cultures de blé tendre,
Somme - Oise - 63 % des parcelles évoluent dans «des conditions bonnes à très bonnes»
Marne BPMF mars-juin 159,00 NC Marne 168 (64 % la semaine passée, et 85 % en 2019 à même époque), selon le bulle-
Eure/Eure-et-Loir BPMF 76 kg/hl mars-juin 159,50 NC LUZERNE DESHYDRATEE tin Céré’Obs de FranceAgriMer, au 9 mars.
Départ Marne 196
Orge fourragère Récolte 2019 PSC Orge de mouture : léger repli
Rendu Spécifications Échéance Euro/tonne Observations Manioc Lorient -
Les prix de l’orge fourragère sur le marché physique français ont perdu
Corn gluten feed - Lestrem -
Rouen 62-63 kg/hl avril-juin 145,00 N du terrain d’une semaine sur l’autre, à l’image du blé tendre. L’activité se
concentre sur le portuaire. Le Maghreb, en proie à une forte sécheresse,
Fob Spécifications Échéance Euro/tonne Observations PAILLES ET FOURRAGES pourrait voir ses besoins d’importation s’accroître. Dans les champs hexa-
Moselle sans limit. d’orgettes 61/62 kg/hl mars-juin 142,00 N 13 mars gonaux, selon le bulletin Céré’Obs de FranceAgriMer, au 9 mars, seuls
PAILLES DE BLE (en euros la tonne)
Départ Spécifications Échéance Euro/tonne Observations 34% des semis d’orge de printemps étaient réalisés (96 % l’an passé à
Centre Bassin Parisien : A titre indicatif date). Concernant les cultures d’orge d’hiver, 63 % des parcelles évoluent
Aisne 62-63 kg/hl mars-juin 135,00 NC
Balle rectangulaire 300-400 kg sous abri 60 à 70 dans «des conditions bonnes à très bonnes» (65 % la semaine passée et
Eure/Eure-et-Loir 63 kg/hl mini avril-juin 132,50 NC
Balle rectangulaire 300-400 kg sans abri inc.
81 % en 2019 à même époque).
Marne 62-63 kg/hl mars-juin 133,00 NC
Balles pickup (départ champ) 25 kg n. c. Orges de brasserie : fléchissement
Maïs Récolte 2019
Nord-Est : Les prix de l’orge de brasserie sur le marché physique français ont re-
Rendu Spécifications Échéance Euro/tonne Grosses balles rectangulaires de 300-400 kg culé d’une semaine sur l’autre. Les opérateurs craignent une baisse de
50 à 55
Bordeaux mars-avril 153,00 N sans abri consommation de bière, notamment en Chine, en lien avec l’interdiction
Grosses balles rectangulaires de 300-400 kg de manifestations de toutes sortes, en raison de la pandémie de Covid-19.
n. c.
Fob Spécifications Échéance Euro/tonne sous abri
Balles de 20-25kg sous abri n. c.
Rhin mars-juin 158,00 N Maïs : recul des cours
Départ Spécifications Échéance Euro/tonne SUCRE Les prix du maïs sur le marché physique français se sont repliés d’une
Eure-et-Loir/Loiret mars-juin 150,00 NC (Londres) 17 mars semaine sur l’autre, dans le sillage des marchés à terme européen et états-
unien. Au Brésil, selon la Conab, la production est revue en baisse de
Terme Mai 2020 : 468,58 400 000 t, à 100 Mt, et les exportations sont maintenues à 34 Mt. Les pro-
ducteurs du Parana, second état producteur, connaissent des difficultés
OLÉO-PROTÉAGINEUX CHEZ NOS VOISINS pour semer leur maïs safrinha du fait d’un temps sec persistant, explique
Colza Récolte 2019 13 mars l’AGPM dans sa note hebdomadaire. En Argentine, 7 % des maïs ont été
Rendu Spécifications Échéance Euro/tonne Observations PAYS-BAS CAF Hollande (en E/tonne) : récoltés, selon la même source. Après trois semaines de sécheresse, les
Rouen avril-juin 330,00 N Blé tendre conditions de culture des maïs se dégradent nettement avec 38 % des
Fob Spécifications Échéance Euro/tonne Observations Mars n. c. maïs en conditions «bonnes à excellentes» contre 50 % la semaine passée.
Moselle avril-juin 339,00 N Avril-juin 184,00 Des pluies récentes ont pu améliorer la situation des maïs tardifs.
Mai-juin 185,00
Pois Récolte 2019
Août-décembre 183,00 Colza : dégringolade
Départ Spécifications Échéance Euro/tonne Observations Orge UE
Marne fourrager mars 220,00 NC
Sur ce marché, le Covid-19 a poursuivi de frapper de plein fouet. L’écrou-
Mars n. c.
lement des prix du pétrole et les réunions et prises de position des diffé-
Aisne fourrager mars 218,00 NC Avril 168,00
rents acteurs de cette industrie (Russie et Arabie Saoudite s’affrontent sur
Mai-juin 168,00
Juillet 165,00
la gestion de l’offre) ont soumis les marchés des oléagineux en général,
et celui du colza en particulier, à de sérieuses secousses. Le rendu Rouen
PRIX DU LIN TEILLÉ EN FRANCE Août-décembre 168,00
a terminé à 330 E/t ce lundi 16 mars, contre 363 E/t le lundi 9 mars. Le
Récolte 2019 Récolte 2017 11 mars
BELGIQUE contrat Euronext s’affichait lui à 335 E/t lundi 16 mars contre 368 E/t une
Mois de : Mini : 250 341,6 Mini : 150
décembre 2019 329,6 (-6,3)
Maxi : 395 (-6,6) Maxi : 410 En euro/tonne CAF Belgique semaine plus tôt.
Mini : 250 343,7 Mini : 100 Blé meunier (76/220/12) : 187,00
Récolte complète 334,0 (-2,6) Soja : la forte baisse se poursuit
Maxi : 405 (-0,1) Maxi : 413
Blé fourrager (72/73kg/hl) : 181,00
Prix en Euros/100 kg de Fibres longues - base Comptabilités Matières Le cours du soja, comme les autres oléagineux, a poursuivi sa forte chute
Mini/maxi fibres longues - base Factures de vente Comptabilités Matières (source Cipalin) Orge (62/63kg/hl kg) : 160,00 cette semaine, sur fond de Covid-19 et de chute des cours du pétrole (la
Russie et l’Arabie Saoudite se livrant une guerre féroce sur la gestion de
MATIF COLZA - PARIS l’offre). Le dernier rapport de l’USDA sur le soja est, en outre, plutôt bais-
1 lot : 50 tonnes. Prix en Euros par tonne. sier (on attend une bonne production en Argentine et au Brésil). Le contrat
Echéance 06/03/2020 09/03/2020 10/03/2020 11/03/2020 12/03/2020 à Chicago est passé de 863,50 $/boisseau le lundi 9 mars à 821,75 cts
Mai 2020 377,75 368,00 370,00 367,75 356,75 $/boisseau ce lundi 16 mars, soit un recul de plus de 40 cts $/boisseau.
Août 2020 371,00 364,50 365,50 362,75 356,25
Nov. 2020 373,75 367,50 369,25 366,50 359,75 Déshydratés : des affaires se traitent
Févr. 2021 373,75 368,75 370,25 367,75 361,25 Des affaires se traitent en luzerne et pulpe de betterave déshydratées mais
Mai 2021 375,25 367,50 369,25 367,00 361,00 uniquement sur ordre. Le marché est délicat en pulpe de betterave.
Août 2021 366,75 359,00 360,75 358,50 351,00
Nov. 2021 372,50 365,00 366,75 364,50 354,00 Pailles et fourrages : statu quo
Févr. 2022 380,50 372,75 374,50 372,25 361,75 Le marché est très très calme, sur le plan intérieur comme sur les mar-
Mai 2022 381,50 373,75 375,50 373,25 362,75 chés européens, la météorologie n’ayant pas fondamentalement changé.
Août 2022 374,75 367,00 368,75 366,50 356,00 Les prix sur le Sud-Est ont tendance à reculer légèrement.
Volume 7 230 14 205 9 716 7 977 15 779
GABRIEL OMNÈS

PO 91 465 90 906 95 927 93 862 92 167


Sucre : le coronavirus et le real brésilien font reculer le sucre (ter)
Le coronavirus a continué de peser sur ce marché via les nouveaux reculs
des cours du pétrole. La monnaie brésilienne reste également faible face
au dollars US. L’analyste Platt’s Agriculture a enregistré une baisse des
cours du sucre brut de 27 % en 25 jours sur les marchés. Il redoute une
MATIF BLÉ MEUNIER - PARIS baisse de la demande mondiale et des achats massifs de sucre ou produits
1 lot : 50 tonnes. Prix en Euros par tonne. issus du sucre en raison de la baisse des cours. Cette semaine, le prix du
Echéance 06/03/2020 09/03/2020 10/03/2020 11/03/2020 12/03/2020 sucre brut a encore reculé par rapport à la semaine précédente (11,72 cts
Mai 2020 181,75 178,50 178,00 177,25 177,75 $/livre contre 13,09 cts $/livre pour la semaine du 6 mars au 13 mars) et
Sept. 2020 178,00 175,50 177,00 176,00 176,25 celui du sucre raffiné blanc aussi : de 350,20 $/t contre 369,35 $/t pour la
Déc. 2020 181,25 179,25 180,75 179,50 179,25 même période.
Mars 2021 184,00 182,50 183,75 182,50 182,25
Mai 2021 185,00 183,50 185,00 184,00 183,50 Coproduits : retrait de la poudre de lactosérum
Sept. 2021 184,75 184,25 185,50 184,25 184,00
Les cours de la poudre de lait en vrac sont reconduits, faute d’affaire rap-
Déc. 2021 186,75 186,75 188,00 186,75 187,00
portée en livraison dis-ponible cette semaine. En revanche, la cotation de
Mars 2022 188,00 187,50 188,75 187,75 188,25
Mai 2022 188,50 184,50 184,75 187,75 188,50
la poudre de lactosérum affiche un retrait. Pour autant cette évolution
ne reflète pas la tendance actuelle. Globalement, les cours sur l’éloigné
JC GUTNER

Sept. 2022 186,00 181,25 180,75 183,75 184,50


Volume 63 304 81 088 52 988 49 721 84 959 affichent un net recul sur fond de baisse de la demande liée à l’épidémie
PO 344 403 364 003 371 261 347 834 349 122 de Covid-19. Les cours du corn gluten feed et des drêches de maïs sont en
repli, à l’image des tourteaux. Rappelons que la section amidonnerie de
l’usine de Cargill à Haubourdin devrait fermer à l’automne 2020 d’où l’ab-
En raison d’un bouclage anticipé lié au CODIV-19, et à l’heure où nous bouclons sence de cotations sur ce site. En pailles, aucun changement, la mé-téoro-
nos pages de cours et marchés, certaines cotations ne nous sont pas parvenues. logie n’ayant pas fondamentalement changé. Les prix sur le Sud-Est ont
tendance à baisser.
20 MARS 2020 V
COURS ET MARCHES
➜ Fruits et légumes
Pomme de terre : manque de visibilité MIN DE RUNGIS MARCHE A TERME DE LA POMME DE TERRE
Le marché s’est montré plus animé, avec quelques pics d’activité, par Prix au kg sauf précision 17 mars € / 100 kg European Processing Potato Futures - EEX
Moyen e
anticipation aux éventuelles mesures liées au Covid-19 (et notamment Carottes cat. 1 sac 10 kg 0,60 12/03/2020 13/03/2020 Volume
la fermeture des frontières). Choux verts cat. 1 - colis 6 7,00 avril 2020 8,90 6,80 50
L’attentisme risque de dominer cette semaine, face au manque de vi- Choux-fleur cat. 1 - colis de 6 7,50
juin 2020 9,90 7,70 50
Champignons de Paris cat. 1 - plateau 2,00
sibilité commerciale avec le probable renforcement des mesures de Epinards 2,50 novembre 2020 9,80 9,80
lutte contre le coronavirus, sur l’Hexagone et dans l’UE. Laitue - Batavia cat. 1 - colis de 12 7,00
avril 2021 14,00 13,60 50
Navets violet rond 1,40
Charlotte cat. 1 0,75
Asperge : un commerce limité
La météo instable a eu un effet limitant sur le développement des
Chérie cat. 1
Poireaux France cat. I
0,85
0,95
POMME DE TERRE DE CONSOMMATION
17 mars
productions, ainsi que sur la mise en consommation du produit, se Radis - la botte 0,80
Endives extra Nord-Picardie colis de 5 kg 2,00 Source : FranceAgriMer - Réseau RNM Cours hors taxe en euro
soldant par un réajustement baissier des prix. Endives Nord-Picardie colis de 5 kg 1,80 Bas Haut Moy. Var.
Les offres vont se développer, cette semaine, avec le beau temps. Mais Pommes Granny Smith cat. 1 201-270 g plateau 1 rg 1,40 AGATA
la consommation va probablement manquer encore d’entrain, avec Pommes Golden cat.1 201-270 g plateau 1 rg 1,50
Pommes Gala cat.1 201-270 g plateau 1 rg 1,40 France lavée cat. I 50-75 mm carton 12,5 kg 420 550 470 =
les craintes du Covid-19.
France lavée cat. I 50-75 mm filet 2,5 kg 420 550 500 =
MIN DE LOMME
Carotte : de meilleurs écoulements Cours relevés par le Réseau des Nouvelles des Marchés centre de Lille -
CHAIR FERME
La hausse de la fréquentation des GMS, en fin de semaine 11, inhé- Prix peau jaune non lavée-lavable cat. I 35-55 mm big bag 270 330 300 =
Prix Prix
rente au Covid-19 a dynamisé les ventes (2 230 t, au départ du Sud- Les prix sont en «Euro/kg» (sauf indications contraires)
mini maxi
moyen
peau rouge non lavée-lavable cat. I 35-55 mm big bag 310 370 350 =
(Euro)
Ouest) et conforté l’orientation haussière des cours.
Salades BINTJE
Malgré l’annonce de la fermeture des collectivités, les opérateurs
ENDIVE Nord-Picardie cat.I colis 5kg 1,25 1,30 1,30
tablent sur une stabilité du marché : la fin de campagne s’est amorcée France non lavée cat. II 40-75 mm filet 10 kg 210 260 220 =
et les stocks, en diminution, seront gérés sans difficulté. ENDIVE Nord-Picardie extra colis 5kg 1,25 1,35 1,35 France non lavée cat. II 40-75 mm filet 25 kg 200 250 210 =
LAITUE Batavia blonde France cat.I colis de 12 (la pièce) 0,65 0,70 0,70
France non lavée cat. II 50-75 mm filet 10 kg 220 270 230 =
Chou-fleur : un négoce perturbé LAITUE Feuille de chêne blonde France cat.I colis de 12 (la pièce) 0,65 0,70 0,65
France non lavée cat. II 50-75 mm filet 25 kg 210 260 220 =
Si l’export vers les pays du Nord de l’Europe ont permis d’entretenir la LAITUE Feuille de chêne rouge France cat.I colis de 12 (la pièce) 0,70 0,75 0,70
CHARLOTTE
fermeté des prix, la demande intérieure s’est en revanche contractée, LAITUE pommée France cat.I colis de 12 (la pièce) 0,70 0,80 0,75
notamment les marchés de gros, sous l’effet du Covid-19. MÂCHE Coquille France 5,50 7,50 6,50
France lavée cat. I +35 mm carton 12,5 kg 600 650 640 =
L’inquiétude grandit dans la filière, face à la propagation du coro- Légumes et herbes aromatiques France lavée cat. I +35 mm filet 2,5 kg 600 630 620 =
naires, avec un recul attendu des ventes sur l’Hexagone ainsi qu’à l’ex- AIL violet sec France cat.I 60-80mm 3,50 3,80 3,70 DIVERSES VARIÉTÉS DE CONSERVATION
port. ÉCHALOTE France cat.I 1,10 1,20 1,10 Bassin Nord non lavée cat. II 40-75 mm filet 10 kg 210 230 230 =
OIGNON jaune France cat.I 40-60mm 0,21 0,30 0,25 Bassin Nord non lavée cat. II 40-75 mm filet 25 kg 200 220 220 =
Concombre : une offre réduite
OIGNON jaune France cat.I 60-80mm 0,25 0,35 0,30
Le déficit de productions, avec la météo, s’est soldé par un manque Bassin Nord non lavée cat. II 50-75 mm filet 10 kg 220 270 240 =
Légumes fruits et graines
de disponibilités sur l’Hexagone, face à des acheteurs en recherche Bassin Nord non lavée cat. II 50-75 mm filet 25 kg 210 260 230 =
CONCOMBRE France cat.I 350-400g colis de 12 (la pièce) 0,80
de produits pour leurs promotions, induisant une hausse des cours. Bassin Nord non lavée cat. II 60-75 mm filet 25 kg 320 350 330 =
L’offre est susceptible d’augmenter, cette semaine, avec l’arrivée du CONCOMBRE France cat.I 400-500g colis de 12 (la pièce) 0,80
France lavée cat. I +35 mm carton 12,5 kg 590 650 640 =
beau temps. La demande devrait elle aussi progresser, malgré les me- TOMATE ronde France cat.I 67-82mm 1,90 2,00 1,90
France lavée cat. I +35 mm filet 2,5 kg 540 680 610 =
sures de confinements, et atténuer ainsi le recul des prix. TOMATE ronde France grappe extra 2,95 3,30 3,10
S
Légumes tubercules, racines RVENU France lavée cat. I 40-75 mm filet 10 kg consommation 280 390 320 =
NON PA
COURS
Poireau : hétérogène CAROTTE France cat.I colis 12kg 0,85 1,00 0,95 France lavée cat. I 40-75 mm filet 5 kg consommation 290 400 330 =
Les ventes à destination des collectivités ont été réduites à néant. La CAROTTE France cat.I sac 10kg 0,55 0,65 0,60 France lavée cat. I 50-75 mm filet 10 kg consommation 290 400 330 =
demande des GMS s’est montrée en revanche plus soutenue. CAROTTE France sable cat.I 1,00 1,10 1,10 France lavée cat. I 50-75 mm filet 5 kg consommation 300 410 340 =
CÉLERI-RAVE France 0,80 0,90 0,80
Salade : variable ÉPIDERME ROUGE
NAVET rond France 0,90 1,20 0,95
Les ventes ont progressé vers les GMS et à l’export, mais ont marqué POMME DE TERRE Agata lavée cat.I 50-75mm filet 10kg consom-
France lavée cat. I +35 mm carton 12,5 kg 600 670 650 =
le pas, au stade grossiste, avec la fermeture des collectivités. mation
0,65 0,70 0,65
France lavée cat. I +35 mm filet 2,5 kg 550 680 630 =
POMME DE TERRE CHAIR FERME Charlotte France lavée cat.I
0,95 1,00 1,00
Tomate : réajustements +35mm carton 12,5kg
Les ventes sont restées lentes, en semaine 11, avec une demande POMME DE TERRE CHAIR NORMALE Agata France lavée cat.I
POMME DE TERRE INDUSTRIE
0,65 0,70 0,65 17 mars
contenue, face une offre également mesurée. Les prix ont été légère- 50-75mm carton 12,5kg consommation
Les prix constatés concernent une marchandise livrable au plus tard dans
ment revus à la baisse. POMME DE TERRE CHAIR NORMALE div.var.cons Bassin Nord
0,30 0,40 0,35 la quinzaine qui suit sa publication initiale. Vrac départ Hors Taxes.
lavée cat.I 55-75mm sac 5kg
L’arrivée du printemps et du soleil est de nature à dynamiser un peu Attention : Les prix sont affichés en Euro/Tonne, pour toutes
POMME DE TERRE CHAIR NORMALE div.var.cons de conserva-
la campagne et les transactions, dans une filière encore aérée, ce qui tion France non lavée cat.II +60mm filet 25kg consommation
0,36 0,50 0,45 les cotations en pommes de terre.
pourrait consolider le marché, malgré le contexte compliqué. POMME DE TERRE div.var.cons Bassin Nord lavée cat.I 40-70mm Les prix sont en EUROS
Prix Prix Prix Varia.
0,40 0,45 0,45 mini maxi moyen Moy.
J.-L.C sac 10kg
BINTJE
POMME DE TERRE lavée cat.I 50-75mm filet 10kg consommation 0,50 0,55 0,55
Évolution du cours de la pomme de terre du bassin Nord Bassin Nord non lavée >=345g sous eau
120,00 =
en euro/kg POMME DE TERRE non lavée cat.I +50mm filet 10kg consom- +35mm vrac Fritable (le kg)
0,40 0,45 0,45
mation Bassin Nord non lavée 360g sous eau
2020 2019 2018 +35mm Fritable
0,5 RADIS France botte (la botte) 0,90 0,95 0,90
CHAIR NORMALE
Légumes verts, tiges
div.var.cons Bassin Nord non lavée 360g
source : FranceAgriMer - RNM

ASPERGE blanche France cat.I +22mm plateau 11,00 14,50 13,00 sous eau industrie Tout venant 35mm et 120,00 =
0,4 ASPERGE blanche violette France cat.I +22mm plateau 11,00 13,00 12,00 + Fritable
CHOU blanc France cat.I colis de 6 (la pièce) 1,00 1,00 1,00
FONTANE

CHOU Frisé vert France cat.I (la pièce) 1,20 1,70 1,50 +35mm vrac Fritable 120,00 =
0,3
CHOU rouge France cat.I (la pièce) 1,00 1,10 1,10
CHOU FLEUR France cat.I gros (la pièce) 1,50 1,80 1,60 • Vous pouvez retrouver la cotation quotidienne de la pomme
de terre au stade expédition ou industrie :
ÉPINARD France cat.I 3,00 3,30 3,20 - sur le site internet :
0,2
www.Rnm.franceagrimer.fr, en souscrivant un abonnement
POIREAU France cat.I 0,70 0,90 0,90 directement sur ce site,
POIREAU France cat.I botte 1kg 1,00 1,00 1,00 Par fax ou mail en souscrivant un abonnement auprès du
semaines centre de Lille au 03 62 28 40 49.
0,1 Champignons • Vous pouvez également obtenir la cotation quotidienne de
3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 la pomme de terre au stade expédition par un simple coup de
Cours stade expédition bassin Nord, Pdt div. var. cons. lavée, cat. I 40-75 mm, sac 10 kg PLEUROTE France plateau 5,00 5,40 5,30 téléphone sur audiotel au 08 92 68 67 82 (coût : 0,34_ la mn).

ENDIVES
Cours relevés par le Réseau des Nouvelles des Marchés centre de Lille
NORD / PICARDIE Expédition Hebdo - Valeur moyenne quotidienne. Les prix sont en Euros.
• Vous pouvez retrouver la cotation quotidienne
de l’endive Nord Picardie au stade expédition :
Cat.I 2 x 500 g : Cat.I 6/9 fruits Cat.I colis Cat.I sachet Extra colis Extra plateau
Date
le kg sachet 1 kg : le kg 5 kg : le kg 1 kg : le kg 5 kg : le kg 1 rg : le kg - sur le site internet :
www.Rnm.franceagrimer.fr, en souscrivant un
09/03 1,45 1,50 1,64 1,61 1,80 1,86 abonnement directement sur ce site,
10/03 1,45 1,56 1,58 1,60 1,71 1,83 - Par fax ou mail en souscrivant un abonnement
auprés du centre de Lille au 03 62 28 40 49.
11/03 1,44 1,54 1,54 1,55 1,69 1,78
• Vous pouvez également obtenir la cotation quo-
S. LEITENBERGER

12/03 1,44 1,54 1,53 1,54 1,67 1,78


tidienne de l’endive Nord Picardie au stade expé-
13/03 1,44 1,54 1,51 1,53 1,70 1,76 dition par un simple coup de téléphone sur audio-
tel au 08 92 68 67 82 (coût : 0,34_ la mn).
Moyenne 1,44 1,53 1,56 1,56 1,71 1,80
VI 20 MARS 2020

COURS ET MARCHES
➜ Productions animales
GROS BOVINS ENTREE-ABATTOIR BASSIN NORD-EST GROS BOVINS VIFS COTATION EUROP
Au kg net :
JEUNES BOVINS 12 A 24 MOIS BŒUF GENISSES VACHES RETHEL 9 mars
Viande hors Bl. Aqu. Charolaise Limousine Bœufs R - (-) - Génisses U 3,95 (=) ; R 3,65 (=) - Vaches U 3,60 (=) ;
En Viande R 3,30 (=) ; O - (-) - Jeunes bovins U 3,86 (-0,02)
Viande hors Bl. Aqu. Viande BI/Parth. Parth.
€/kg Mixte Lait Viande Mixte Lait mixte Mixte Lait
BI/Parth. Parth. + 350 kg - 10 ans - 10 ans - 10 ans - 10 ans ARRAS 12 mars
net lait
+ 350 kg + 350 kg + 350 kg + 350 kg Bœufs E - (-) ; U 3,75 (=) ; R 3,55 (=) - Génisses E 5,40 (=) ;
U 3,85 (=) ; R 3,55 (=)  ; Vaches E 5,30 (=) ; U 3,70 (=) ; R 3,53 (=) ;
E 4,47 (=) - - - - - - - - - - - - - -
Jeunes bovins U 3,83 (-0,01)
U+ 4,02 (+0,01) 4,28 (=) - - - - - - - - - - - - - SANCOINS 12 mars
Génisses U 3,92 (=) ; R - (-) ; Vaches U - (-) ; R 3,65 (-0,01) ;
U= 3,97 (-0,02) 4,23 (=) - - - - - 4,68 (=) - 3,98 (-0,12) - 3,85 - - - Jeunes bovins U - (-) ; R - (-)

U- 3,93 (-0,02) 4,14 (=) - - 4,00 - - 4,29 (+0,03) - 3,91 (-0,03) 4,50 (-0,05) 3,82 (+0,01) 4,20 (-0,04) - - FORGES-LES-EAUX 12 mars
Bœufs U 3,77 (=) ; R 3,51 (=) - Génisses U - (-) ; R - (-) ; O - (-) -
R+ 3,88 (-0,01) - - - - - - 3,95 (=) - 3,78 (=) - 3,72 (-0,03) 4,00 (+0,03) - - Vaches U 3,75 (=) ; R 3,50 (=) - Jeunes bovins U 3,86 (-0,03) ; R 3,68 (-0,03)
VENUS
U RS N ON PAR CHOLET 9 mars
R= 3,75 (+0,01) - - - 3,65 (-0,03) - CO - 3,75 (+0,05) - 3,71 (+0,04) - 3,69 (+0,02) - - - Bœufs U 3,85 (-) ; R 3,65 (-) - Génisses E 5,55 (=) ; U 4,30 (+0,01) ;
R 3,82 (+0,01) ; Vaches E 5,02 (=) ; U 4,15 (+0,02) ; R 3,77 (+0,01) ;
R- - - 3,53 (-0,03) - - - - - - 3,57 (-0,05) - - - 3,21 - O 3,43 (+0,03) ; Jeunes bovins E 4,10 (-0,02) ; U 3,81 (-0,01) ; R 3,71 (-0,01)
Blondes d’Aquitaine :
O+ - - - - - 3,26 (+0,01) - - - - - - - 3,18 (=) - Génisses plus de 350 kg : E - (-) ; U 4,30-5,10-4,90 (+0,02) ;
R 3,62-4,25-3,95 (=)
O= - - - 3,27 (+0,02) - 3,24 (=) 2,94 (+0,01) - - - - - - 3,15 (+0,03) 2,71 (+0,03) Vaches plus de 350 kg moins de 10 ans : E 4,97-5,12-5,02 (=) ;
U 4,28-4,90-4,70 (=) ; R 3,62-4,20-3,92 (=)
O- - - - 3,26 (+0,02) - - 2,93 (+0,01) - 2,85 (+0,06) - - - - - 2,69 (+0,03) Jeunes bovins : E 4,16-4,57-4,24 (-0,02) ; U 4,04-4,16-4,12 (-0,01)
P+ - - - 3,24 (+0,03) - - 2,92 (+0,01) - - - - - - - 2,69 (+0,04) BROUTARDS MOULIN-ENGILBERT
10 mars
P= - - - - - - 2,91 (=) - - - - - - - 2,65 (+0,02) < 200 kg : E- U- R-;
200-250 kg : E- U 3,04-3,28 R 2,79-3,07 ;
P- - - - - - - - - - - - - - - -
250-300 kg : E- U 2,90-3,22 R 2,79-2,86 ;
Légende : Niveaux d’engraissements retenus pour les jeunes bovins, bœufs, génisses et vaches : conformations E et U : niveaux 2 et 3 ; conformations R, O et P : niveau 3 300-350 kg : E- U 2,79-3,16 R-;
Vaches limousines : l’insuffisance des effectifs ne permet pas d’effectuer des cotations selon les critères de FranceAgriMer. 350-400 kg : E- U 2,56-2,79 R 2,50-2,56 ;
L’ensemble des cotations nationales et régionales est disponible sur le site de France Agrimer à www.RNM.franceagrimer.fr 400-450 kg : E- U 2,52-2,73 R-;
450-500 kg : E- U 2,44-2,51 R -.

BOVINS MAIGRES VEAUX DE BOUCHERIE


Moyenne hebdomadaire FranceAgriMer Moyenne hebdomadaire FranceAgriMer
Cotation de référence Prix moyen pondéré aux 100 kg net : 569 (-9,1) (€/Kg/carcasse)
(e/Kg/vif) E3 U3 R3 O3 BLANC ROSE TRÈS CLAIR ROSE CLAIR ROSE ROUGE
Limousins mâle 6-12 mois (250 kg) 3,18 2,89 2,50 – E U R O P E U R O E P
U R O PS E U R O P E U R O P
RVENU
Limousins mâle 6-12 mois (300 kg) 3,03 2,76 2,48 –
OUR S NON PA
Nord - - - - - - C - 6,79 6,27 5,80 4,88
7,31 6,74 6,05 4,81 - 5,18 4,98 4,21 3,45 - - - 3,64 -
Limousins mâle 6-12 mois (350 kg) 2,82 2,65 2,40 –
Limousins femelle 6-12 mois (270 kg) 2,75 2,66 2,30 – Sud - - - - - - 8,69 6,83 5,96 - - 7,87 6,34 5,82 4,96 - - 5,14 4,90 4,38 - - - - -
Charolais mâle 6-12 mois (300 kg) – 2,75 2,46 – Cotation nationale - - - - - 9,45 8,19 6,76 6,03 4,80 8,81 7,31 6,29 5,81 4,90 - 5,96 5,02 4,41 3,74 - - 4,30 3,86 3,71
Charolais mâle 6-12 mois (350 kg) – RVEN2,71
US – –
N PA
Charolais mâle 6-12 mois (400 kg) COURS NO – 2,64 – –
MARCHE AUX BESTIAUX LE CATEAU EN CAMBRESIS MARCHÉ AU CADRAN
Charolais mâle 12-24 mois (450 kg) – 2,47 –
Effectif : - Cotation des veaux
Charolais mâle 12-24 mois (500 kg) – 2,31 – –
Cours stable de plus de 10 jours
Charolais femelle 6-12 mois (270 kg) – 2,59 – –
Charolais femelle 12-24 mois (400 kg) – 2,40 – – Mini Maxi Moyenne Variation Veaux Engraissement
Croisés mâle 6-12 mois (300 kg) – 2,75 2,53 – 59 - Avesnes-sur-Helpe - Desvres
R 2,32 3,57 3,47 =
Croisés mâle 6-12 mois (350 kg) 3,00 2,61 2,40 – Amenés 142 à Haut Lieu.
Croisés mâle 6-12 mois (400 kg) – 2,58 2,37 – Vache O 2,52 2,62 2,57 +0,05
A la pièce
Croisés femelle 6-12 mois (270 kg) – 2,43 2,19 –
P 1,72 2,42 2,12 +0,05
Croisés femelle 12-24 mois (400 kg) – 2,40 2,10 – S S
RVENU Veaux race Bleue et PARVE
Croisés NU 80-320
NON PA ON
N
U COURS
3,52 3,72 3,62 = COURS
Génisse
VEAUX DE 8 JOURS A 4 SEMAINES R 3,27 3,57 3,42 =
Gros veaux indemnes IBR 70-90

Moyenne hebdomadaire FranceAgriMer Très bons veaux non indemnes 70-90


R 3,17 3,37 3,27 =
du 9 au 15 mars
Bœuf O 2,67 2,87 2,77 = Bons 60-80
Moyennes nationales constatées sur le Foirail
• Mâle type viande : 199 (+6) ; Femelle type viande : 115 (-12) Moyens 10-40
P 1,72 2,42 2,12 +0,05
• Mâle type lait 40-45 kg : 50 (+20) ; 45-50 kg : 71 (+9) ; 50-60 kg : 97 (+12)
• Femelle type lait 40-45 kg : — ; 45-50 kg : — ; 50-60 kg : — Taureau 2,20 2,95 2,65 = Petits inv.
E/Tête Mâles Femelles
supérieur > 70 kg < 60 kg 60-70 kg supérieur > 70 kg < 60 kg 60-70 kg
Charolais — — — — — — — — PORCS
Limousin — 530 270 420 — — — —
Moyenne hebdomadaire FranceAgriMer
Blond d'Aquitaine — — — — — — — —
Rouge des Prés — — — — — — — —
du 28 février au 5 mars
€/Kg/Carcasse Classe E Classe S
supérieur < 60 kg 70-80 kg 60-70 kg supérieur < 50 kg 60-70 kg 50-60 kg Bretagne 1,62 1,70
ENUS
Croisé race à viande — — — — — — — — Centre, Haute et Basse-Normandie, Pays-de-Loire, Poitou-Charentes N PARV 1,66 1,75
URS NO CO
Nord, Pas-de-Calais, Picardie, Ile-de-France, Lorraine, Alsace, Champagne, Ardennes 1,66 1,75
supérieur 50-65 kg 45-50 kg 40-45 kg supérieur 50-65 kg 45-50 kg 40-45 kg
Mixte Montbéliard 243 193 121 60 — — — — Cotations régionales du porc charcutier classe E - Entre parenthèses, évolution par rapport à la semaine précédente.
Mixte Normand — — — — — — — — Classe E (nouvelle définition) : teneur en viande maigre (TMP) de 55% à moins de 60% (antérieurement : TMP de 55% et plus).
Classe S (introduite comme classe obligatoire par le réglement (UE) n°1308/2013) : teneur en viande maigre (TMP) supérieure ou égale à 60%.
supérieur < 40 kg 50-60 kg 45-50 kg 40-45 kg supérieur < 40 kg 50-60 kg 40-45 kg 40-45 kg
Croisé mixte 430 — 310 181 100 315 — 211 140 70 COTATIONS RÉGIONALES PORC-DÉCOUPE NORD-PICARDIE MARCHÉ DU PORC BRETON
Lait 115 — 97 71 50 — — — — — 22 - Plérin 12 mars
Cours relevés par le Réseau des Nouvelles des Marchés centre de Lille Du 2 au 7 mars
Présentés : 29 507
supérieur > 60 kg < 50 kg 50-60 kg supérieur > 60 kg < 50 kg 50-60 kg Prix net de ristourne, départ salle de découpe, hors taxes aux 100 kg.
Pièces provenant de carcasses de porc dont le pourcentage de muscle oscille entre Base 56 TMP 1,569 E (+0,011)
Croisé race laitière — 230 70 143 — 149 — 89
49 et 60 pour cent. Quantités exprimées en tonnes. Base 56 TMP + charte
Lorsque seul le prix moyen est indiqué, il s’agit de la moyenne pondérée des prix relevés 1,589 E
qualité régionale (T)
La grande majorité des informations contenues dans ces pages sont réalisées avec le concours du quotidien
«Les Marchés» et l’hebdomadaire «La Dépêche». Toutes reproductions et communications sont interdites Les prix sont en «euro/kg», Prix Prix Variations Vendus au classement de
Prix 1,561 à 1,572 E
les quantités sont en «tonne» mini maxi moyennes prix départ élevage
moyen €
(sauf indications contraires) € € € Moyenne mobile 12 mois 1,562 E

Epaule : Ronde, sans gorge, Coches 146 vendues


brute non élaborée poids compris 1,97 2,36 2,17 -0,01 Moyenne départ élevage 1,331 E (+0,001)
entre 5,5 et 6,5 kg Fourchette départ élevage 1,326 à 1,332 E
Moyenne transportées 1,323 E (+0,001)
Jambon : Sans mouille, sans crosse, Fourchette transportées 1,321 à 1,325 E
2,69 3,26 2,71 +0,07
poids 10 kg environ 16 mars
Présentés : 5 079
Longe : sans palette, sans travers, base 56 TMP 1,563 E (-0,006)
avec pointe, poids compris entre 3,00 3,29 3,20 +0,01
base 56 TMP + charte
9,5 et 10,5 kg 1,583 E
François d’Alteroche

qualité régionale (T)


Poitrine : Brute de coupe avec mouille, Vendus au classement de
1,549 à 1,569 E
sans plat de côtes d’épaule, 2,45 3,60 2,48 +0,19 prix départ élevage
poids compris entre 5,5 et 6,5 kg Moyenne mobile 12 mois 1,563 E
20 MARS 2020 VII
COURS ET MARCHES
➜ Productions animales ➜ Analyses des marchés
OVINS
Moyenne hebdomadaire FranceAgriMer Zone Nord
ŒUFS
Rungis
Œufs : un marché dynamique

BREBIS Ciré Couvert Couvert Sont pris en compte les œufs de la produc-
13 mars mais incertain
U - - - tion communautaire de la catégorie «A» en
colis de 360, sauf pour le calibre TG (+73 g). Début semaine dernière, la de- de fréquentation des restaurants
- 30 kg R - - + 30 kg - Cours hors taxe en Euro/.
RVE
NUS mande de la grande distribution lié à la pandémie de coronavirus.
O - N -A
P - Très gros (+73 g) les 100 pièces -
S NO et des centres de conditionne- Dans un contexte économique in-
AGNEAUX COUR
Ciré Couvert Couvert Gros (63-73 g) les 100 pièces 8,99 e ment restait tonique. En re- certain, mais où l’offre demeurait
16 U 7,85 7,68 19 à 7,58 Moyens (53-63 g) les 100 pièces 8,66 e vanche l’ambiance se montrait globalement mesurée les cours
à 19 kg R 716 6,99 22 kg 6,68 Petits (-53 g) les 100 pièces - plutôt mitigée en fin de semaine continuaient de progresser. A
O - 6,07 6,06 : certains opérateurs dénotaient l’industrie si certaines entreprises
Parthenay 11 mars VOLAILLES des annulations de commandes présentaient des besoins peu évo-
BREBIS E Variation E Variation Marché de Deinze de la part des grossistes, travail- lutifs, d’autres un peu plus aux
U 1,20 = plus de 1,35 = 11 mars lant avec les collectivités. La pru- achats, acceptaient des hausses
moins de 60 kg R 0,85 = 60 kg 0,90 = Prix e/100 kg Evolution dence était donc de mise avec la tarifaires au vue de l’offre limitée.
O - - - - Poulets (belplume y 89-91 = fermeture des écoles et la baisse Vyashini Chokupermal (Les Marchés)
compris)
AGNEAUX E Variation E Variation
Poules brunes 14-16 =
E 4,00 -0,10 4,00 -0,10 Évolution de la Tendance Nationale Officieuse de l’œuf calibré
U 3,85 = 38 à 3,75 = Poules blanches 7-9 = en euros/100 œufs, par semaine
Reproductrices 2018
- 38 kg R 3,30 = 44 kg 3,20 = 41-43 = 13
(poids vivant moins 2%)
O - - - - 2019
Tous les prix sont côtés hors TVA
Gras U.R.O
Min de rungis 11 2020
Sancoins 12 mars
brebis de réforme E Variation E Variation prix HT kg/net 13 mars
U 1,06 -0,03 plus de 1,28 -0,13 Mini e Maxi e
9
- 60 kg R 0,80 +0,01 60 kg 1,21 -0,04 Pintades label France 4,70 5,70
O - - - - Poulets entier France
2,10 2,50
standard prêts à cuire 7
AGNEAUX E Variation E Variation
Poulets entier France label 3,60 4,70
E - - - -
Poules France standard 1,90 2,15
-38 kg U 3,63 -0,01 38 à 3,62 +0,02 5
R 3,44 -0,04 44 kg 3,51 +0,02 Coqs France standard 2,15 2,40 1 3 5 7 9 11 13 15 17 19 21
Canards entier de Barbarie Source : Les Marchés
O - - - - 3,80 4,20
3 kg et +

CHEVAUX > Ces pages de cours et cotations sont une co-pro-


Commentaires FNB de la situation et des perspectives
duction des journaux de Picardie (l’Agriculteur de
Moyenne hebdomadaire FranceAgriMer
 du 9 au 15 mars
l’Aisne, l’Oise Agricole, l’Action Agricole Picarde) ; de marché
Champagne-Ardenne (Agri-Ardennes, la Marne
(E/Kg/Carcasse) Agricole, la Revue Agricole de l’Aube, l’Avenir
Bovins finis ATTENTION : pas de commentaire FNB de la situation et des perspec-
Extra Bon tives de marché gros bovins finis cette semaine.
Animaux jeunes Agricole et Rural de Haute Marne) ; Centre Ile-de-
France (Horizons éditions Eure-et-Loir, Loir-et-Cher, INFORMATION : Les éleveurs dénoncent toujours les modalités de formation des prix
Laitons légers clair — —
Seine-et-Marne, Ile-de-France) ; et du Nord-Pas-de- qui ont pour seul objectif de conserver des niveaux de cotations les plus bas possibles.
Poulains lourds foncé — — Ces modalités consistent à déterminer un prix de base (communiqué à FranceAgriMer
Calais (Terres et Territoires). pour les cotations) puis un complément de prix versé plusieurs semaines après l’abat-
Chevaux d’âges
La grande majorité des informations contenues tage (non communiqué à FranceAgriMer). Elles s’appliquent tout particulièrement aux
Races légères < 360 kg — — bovins valorisés «Eleveur & Engagé». Les cotations publiées par FranceAgriMer ne re-
dans ces pages sont réalisées avec le concours
Races lourdes > 360 kg — — du quotidien «Les Marchés» et l’hebdomadaire flètent donc pas la réalité de la valorisation des bovins à l’entrée abattoir.
* Prix rendu à la frontière italienne. Entre parenthèses, variation par rapport à la semaine précé- «La Dépêche». Toutes reproductions Bovins maigres (au 16 mars) : A ce stade, les conditions d’échanges avec l’Italie
dente. Moyenne nationale des prix des carcasses. Origine France entrée abattoir (Hors taxe) et communications sont interdites demeurent identiques. Les volumes et les cours sont reconduits.

➜ Analyses des marchés des productions animales

Et si la PPA se propageait
en Allemagne ?
Un vent d’incertitude pèse sur le l’Espagne, figurant à la première alors leurs niveaux de 2018 et tionne à la cinquième place des l’Allemagne). Le solde fran-
marché du porc en Europe. La place du peloton. En cumul des ce malgré la forte demande à fournisseurs européens des pays çais demeure positif en 2019 à
propagation de la peste porcine onze premiers mois 2019, selon l’export. Un phénomène accen- tiers. En 2019, elle a expédié + 172 300 téc contre + 99 000 téc
en Europe demeure un facteur Bruxelles, l’Allemagne a exporté tué par la baisse de la consom- 152 200 téc de viande fraîche et en 2018. En Janvier, l’Allemagne
de taille en 2020 avec des enjeux environ 927 112 tonnes vers les mation européenne par habitant congelée vers les pays tiers soit a engagé des pourparlers avec la
économiques majeurs. pays tiers soit une croissance de (- 3,2 % en 2019-2018). AHDB une hausse de + 34 % par rap- Chine pour permettre la mise en
L’arrivée possible de la PPA + 16 % sur un an. Or si la PPA prévoit ainsi un repli de 20 % à port à 2018. Les envois vers la place de la régionalisation. Une
(Peste Porcine Africaine) dans venait à s’y répandre, les pays 40 % des cours de la viande de Chine et Hong Kong ont progres- visite d’une délégation chinoise
un nouvel état membre (actuel- européens souffriraient de l’ar- porc commercialisée entre états sé respectivement de + 83,2 % et est prévue en mars pour inspec-
lement à 12 km des frontières rêt complet des importations de membre. En revanche, le prix du + 100 % pour un total de ter les mesures de biosécurité
allemandes), constitue toujours viande et co produits porcin par porc à l’export demeura élevé, 91 500 téc. Les importations to- dans les élevages porcins alle-
un risque fort pour le marché les pays tiers. Plusieurs pays hors créant ainsi un marché à deux tales françaises ont reculé de mands.
du porc. D’autant plus si l’épi- UE interdissent les importations vitesses et induisant de fortes - 8,5 % (dont - 9 % pour l’ori- Vyashini Chokupermal
zootie venait à se répandre en en provenance des pays affectés disparités de prix entre ceux qui gine Espagne et - 1,8 % pour (Les Marchés)
France ou en Allemagne, deux par la PPA et ce même si la ma- sont capables d’exporter et ceux
grands pays producteurs et ex- ladie n’est présente que dans cer- qui ne pourraient pas accéder au Les destinations de viande de porc allemand
portateurs de porc. De quoi taines régions ou seulement chez marché asiatique. Le marché du Données 2019*, en 1000 tonnes
*estimations
induire un déséquilibre entre les sangliers. porc en Allemagne serait alors
Export extra UE non impacté
l’offre et la demande. Bien que davantage déprécié par rapport Export extra UE redirigé
459 112
son cheptel porcin régresse au Un déséquilibre aux marchés espagnol et da-
fil des années (- 3,5 % en 2019- de marché nois ; ces derniers étant respec-
2018), l’Allemagne conforte sa Cependant, avec l’approche eu- tivement le premier et troisième
place de n° 1 de producteur de ropéenne de régionalisation exportateur de porc vers les pays
porcs en Europe, avec près de (fermeture à l’exportation des asiatiques. Si la France demeure
5 225 000 téc abattus en 2019 régions touchées par l’épidémie indemne de toute contamina- Export intra UE
selon Eurostat. Notre voisin de- et non du pays tout entier), des tion, la baisse des cours serait 1,545
meure de loin le principal four- volumes importants destinés aux également moins marquée, ceci
nisseur de porc sur le marché pays tiers seraient redirigé vers tant que la demande chinoise
Consommation intérieure
européen avec 23 % des volumes les pays de l’union européenne. se maintien voire augmente
3,104
exportés. C’est aussi le deuxième De quoi étoffer l’offre euro- au cours de 2020. A noter que
plus grand exportateur européen péenne et en conséquence peser l’hexagone reste un exportateur
Source : AHDB d’après Eurostat et douanes allemandes- élaboration Les Marchés
vers les pays tiers, suivant de près sur les prix qui retrouveraient net de viande de porc et se posi-