Sunteți pe pagina 1din 2

Les étapes pour devenir conférencier

Résumé du métier de conférencier

Les conférenciers sont généralement embauchés pour motiver ou informer une foule
d’auditeurs. Une présence engageante et discours persuasif sont leurs principales qualités. Il
n’y a aucune exigence pédagogique explicite pour devenir conférencier. Toutefois, une
formation en communication peut fournir des connaissances de base solides.
Description du poste de conférencier
Le métier de conférencier consiste à présenter des discours sur les domaines de son expertise,
à un public. Le professionnel a le choix de faire sa présentation dans une salle de classe, lors
d’un séminaire ou devant des groupes de discussion d’entreprises. Le conférencier peut
également exercer comme maître de cérémonie ou être membre d’un groupe spécial dans des
ateliers de discussion nationaux et internationaux.
Le conférencier délivre des discours convaincants et qui captivent l’attention de son auditoire.
Avant cela, il doit mener une recherche approfondie afin que les informations présentées soient
exactes et à jour. Il peut analyser les données démographiques et caractéristiques de chaque
audience pour adapter son discours.
Comment devenir conférencier
Pour devenir conférencier, les programmes universitaires de premier cycle en communication
peuvent fournir le niveau de formation requis. Le cursus implique généralement une formation
en communication verbale et non verbale, et des leçons de persuasion ou de motivation.
De plus, il est crucial que le conférencier ait un domaine de connaissances et de compétences
précis. C’est une condition sine qua non, car il est impératif que le conférencier sache de quoi il
parle, qu’il s’agisse de médecine, de coaching personnel ou de stratégies commerciales. De ce
fait, le conférencier peut être médecin, psychologue ou professeur.
Il peut par ailleurs s’affilier à une association de conférenciers afin de bénéficier d’une formation
professionnelle et d’une certification en fin de parcours.
Le conférencier débutant peut néanmoins commencer sa carrière sans aucune aide. Dans ce
cas, il doit être prêt à faire des premières présentations gratuites pour amplifier sa notoriété.
Ainsi, il est fréquent que les écrivains soient invités dans des salons littéraires ou dans des
événements pour parler de leurs connaissances.
Qualités du bon conférencier
Le bon conférencier adapte et ajuste son discours selon son public et n’utilise pas le même
argumentaire en permanence. Il doit pouvoir analyser les besoins de sa clientèle et ajuster ses
arguments en conséquence. Il ne faut pas que le conférencier se vende lui-même, mais plutôt
qu’il vende le thème de sa conférence. Un bon discours doit être une source d’inspiration
pragmatique et mémorable.
Le conférencier doit savoir se rapprocher de son auditoire. Il doit pouvoir établir un rapport avec
son public, se montrer crédible et capturer l’attention pour transmettre son message. Un bon
conférencier travaille en étroite collaboration avec l’organisateur de l’événement, pour connaître
autant que possible la psychographie du public avec lequel il compte travailler.
L’humour peut être le lubrifiant d’un bon discours. Ainsi, le conférencier doit savoir placer ses
blagues, détendre l’atmosphère et raconter des anecdotes.
Certes, les images facilitent la transmission du message du conférencier. Pourtant, ce dernier
ne doit pas abuser des outils informatiques, des feuilles de calcul complexes ou des schémas
compliqués pour transmettre son message. Le meilleur conférencier utilise la force de ses mots
pour faire le gros du travail.
Perspectives de carrière
La technologie s’invite dans l’industrie de l’art oratoire : les discours ne sont donc plus
seulement délivrés en face à face. Il est de plus en plus fréquent que les discours soient
présentés via les médias audiovisuels, à travers les webminaires, les e-books… Par
conséquent, une connaissance de la technologie peut améliorer les perspectives de carrière du
conférencier.
Salaire :
Salaire annuel brut : 39 569 €.
Salaire net mensuel : entre 2 542 € et 2 577 €.

Vous voulez devenir conférencier ? Découvrez toutes nos offres d’emploi pour ce métier.

Ce site utilise des cookies. En savoir plus.AccepterRefuser


Ce site utilise des cookies. En savoir plus.AccepterRefuser