Sunteți pe pagina 1din 106

Henri CAROL

(1910-1984)

Livre de noël#
pour orgue
(sans pédale obligée)

Editions Les ESCHOLIERS



Henri CAROL
(1910-1984)

Livre de noël#
pour orgue
(sans pédale obligée)

Editions Les ESCHOLIERS



Ce livre a été réalisé grâce aux moyens techniques de l'association :
« LES ESCHOLIERS DE SAINTE GENEVIÈVE »
et au bon vouloir de ses membres.

Nous remercions ici chaleureusement :


L’abbé Armand ORY,
Monsieur Gabriel MARGHIERI,
Monsieur Michel PICOZZI,
Monsieur Jean MIAILLE,
pour leur participation active.

Saisie informatique des textes, présentation libraire et documentation :


Guy MIAILLE, Isabelle MIAILLE-VONCK.

Pour obtenir des éléments biographiques concernant Henri CAROL, consulter le site internet :

www.musimem.com/biographies.html
LA VERTU DES PARADOXES

Henri Carol ne se trouve pas encore dans les dictionnaires. Pourtant, croyez-le, ceux qui l'avaient connu ou entendu,
ceux qui l'ont chanté ou joué, sont et resteront fermement acquis à sa cause.
Puisque l'homme était si attachant, puisque les œuvres reflètent fidèlement la riche personnalité de leur auteur,
dressons un portrait, qui, sans doute, nous permettra d'entrer plus directement et commodément dans le propos musical.
Qu'importe si ce portrait vous paraît exagérément laudatif, et si les vives impressions de mon enfance m'égarent sur des
chemins dénués d'objectivité : n'est-il pas beau de voir grandir, dans le coeur des vivants, le souvenir des morts ?
L'Abbé Carol était très doué, et sincèrement modeste ; savant, jamais pédant ; curieux de tout, pas dispersé ;
enthousiaste mais lucide ; profond, car plein d'humour ; allègre et facétieux, laissant pourtant affleurer la mélancolie ; d'une
intelligence aiguë, d'un tempérament sentimental ; caustique mais bon ; bien élevé mais insoucieux du qu'en dira-t-on ;
préoccupé des « réalités d'En Haut », mais goûtant les plaisirs et les joies d'ici-bas ; homme de foi, mais peut-être plus proche
des « douteurs » sincères que des convaincus sectaires ; à l'aise partout, mais préférant certainement la compagnie des
jeunes, qu'il comprenait et savait captiver.
Sa musique aussi, toute de charme et d'adresse, a le pouvoir de captiver et de toucher et sa manière n'appartient qu'à
lui. Cette musique fait mouche, parce qu'elle est saine et naturelle, habile mais pas prétentieuse, équilibrée en ce que toutes
ses composantes sont hautement maîtrisées : une harmonie colorée, sûre et précise, qui fait droit à un travail contrapuntique
incessant, souple, délié ; un sens rythmique et agogique toujours en éveil ; l'instinct du chant, de la phrase et des proportions ;
une concision de bon aloi ; le goût des contrastes comme du détail piquant (cependant toujours inféodé au propos général) ;
une écriture ingénieuse mais pas compliquée (sollicitant de l'interprète une technique globalement point trop virtuose)
parfaitement efficace puisque la texture sonnera toujours « riche » (même, et c'est fréquent, lorsque le pédalier n'intervient
pas).
Contemporain de Messiaen, Jolivet ou Dutilleux, Carol, à l'écart de tout « modernisme », était resté fidèle à l'exemple
de ses maîtres, et se sentait proche d'Emmanuel Chabrier ou Déodat de Séverac, ce dernier, languedocien comme lui.
Bien au delà du fait, secondaire, d'être ou non de son temps, ce qui se révèle précieux est cet alliage du savoir et de la
sensibilité, cette synthèse d'un artisanat magnifique et d'une compréhension profonde, positive, de la vie.
Lui qui écrivit pour l'Eglise essentiellement, aurait pu nous laisser la production grise et ennuyeuse d'un maître de
chapelle parmi d'autres. C'était sans compter sur sa fraîcheur, son alacrité, sa gourmandise, en somme ce merveilleux esprit
d'enfance qu'il sut exemplairement préserver.
En connaissez-vous beaucoup, d'œuvres du XXème siècle, qui, bien qu'en parfaite conformité avec leur emploi liturgique,
et bien qu'étayées de solide science, soient aussi plaisantes, émouvantes, évocatrices, parfumées de pittoresque et de poésie ?
Les suites de variations rééditées ici s'adressent à tous les publics et trouveront idéalement leur place dans les concerts
spirituels du temps de Noël ou, bien sûr, au cours de la messe de Minuit. Elles renouent avec la tradition française des XVII
et XVIIIèmes siècles, qui laisse affleurer le parfum du terroir et s'exprimer l'âme populaire.
On y retrouvera le tambourin provençal et son galoubet, la vielle à roue, le gazouillis de l'Enfant tendrement bercé, le
bel empressement des bergers, les éclatantes fanfares des anges, et peut-être les mystérieuses cogitations de l'âne et du boeuf.
J'ai assuré la relecture, avec grande joie, de ces pièces d'Henri Carol qui ont été scrupuleusement regravées, et je ne
saurais assez remercier Guy Miaille d'avoir mis sa compétence et son dévouement au service d'une œuvre à laquelle nous
croyons tous deux.
Les indications de registration de la gravure originale ont été conservées telles quelles. Il est cependant évident que
Carol laissait toute latitude à son interprète quant au choix des registres, dans les limites imposées par le respect de ses
intentions premières, cela va sans dire. (A ce propos, il me faut conseiller la lecture, aussi instructive qu'agréable, de son
ouvrage « La registration à l'orgue ».)
« La musique doit humblement chercher à faire plaisir », nous disait Debussy.
Vous qui allez tourner les pages qui suivent, si un sourire ne s'inscrit pas bientôt sur votre visage, c'est que ce recueil ne vous
est pas destiné. Mais je n'oserais le croire.
Un simple sourire... Carol n'aurait pas demandé davantage.

Gabriel Marghieri
(Organiste de la Basilique du Sacré-Coeur de Montmartre à Paris,
Professeur d'analyse et d'improvisation au Conservatoire National Supérieur de Lyon.)
POURQUOI ? COMMENT ?
La CULTURE et l ’ART sont mère et fils.

Les dommages terribles que subissent les mots de notre langue à la suite des turbulences répétées des modes, font qu’ils se
vident de leur sens originel, devenant ainsi des fantômes qui donnent illusion.
L’art repose exclusivement sur le fondement de la mémoire. La mémoire n’est pas « l’intelligence des imbéciles » comme des
« malpenseurs » l’ont dit dans un temps de folie et aujourd’hui on voit clairement que l’effacement de la mémoire dû à l’âge est
fléau terrifiant. Cette précieuse faculté mémoire conserve des trésors inimaginables d’informations qui ont tissé le quotidien de
notre vie. Consciemment ou pas, cette caverne d’Ali Baba alimente notre activité mentale en permanence.
L’imagination du musicien qui crée, invente des schémas issus des éléments mémoriels, qui prennent tournure selon son bon
vouloir et en fonction de sa capacité à savoir comparer, juger et décider, avant de peaufiner un produit nouveau et original . Cette
opération ardue et délicate engendre les incertitudes et les tourments célèbres des grands artistes.
Dans ces conditions, l’objet créé est vraiment le fruit de la « culture » car, avoir de la « culture », c’est avoir travaillé et
réfléchi. La culture ne peut faire seulement état de passivité, elle doit être dynamisée par l’activité de l’esprit. En dehors de cela on
confond « culture » et « habitude de vie » plus ou moins consentie : on dit : les Anglais ont la culture du thé !!!
Bien qu’avide de nouveautés, notre perception musicale n’arrive pas à gommer ses fondamentaux. Hélas ! dans la musique,
comme dans beaucoup d’autres domaines, les nouveaux créateurs ont cru supprimer impunément les éléments indispensables qui
font que la musique est « musique ». L’oreille ne trouve que difficilement des mélismes qui interpellent son attention, la vie
rythmique n’a plus d’évidence, quant à l’harmonie qui était une fée d’habillage experte en « haute couture », elle est
définitivement bannie. Nos capteurs physiologiques n’opèrent plus, par nature nous sommes ainsi et nous n’y pouvons rien.
Si le « pain musical » continue sur cette voie de l’insipidité, personne n’en mangera plus.
Les qualifications ordinaires de dépassé ou pire, de ringard, que l’on utilise facilement pour condamner d’un mot prétentieux
les créations de nos prédécesseurs, seraient particulièrement injustes appliquées à la musique d’Henri CAROL. Sa musique est
un « enfant naturel de l’histoire », dans la grande lignée des maîtres de la musique française. Si ses moules restent en grande
partie dans les traditions, sa manière, discrètement innovante, est cependant très sensible. Fréquemment, Henri CAROL aime
s’inspirer des thèmes musicaux à valeur forte comme les chants populaires de pays, qui sont un témoignage d’histoire ou les
thèmes grégoriens qui sont des témoignages de foi.
Par la force des choses, il est confronté à la modalité qu’il traite de main de maître dans le délicat mélange du tonal-modal,
où il vaut mieux éviter de mêler « serviettes et torchons », et, dans ce domaine, après des maîtres comme Maurice DURUFLE, il a
continué le sillon d’une façon féconde.
Il y a dans son discours musical, des inattendus que l’on a envie de qualifier de géniaux tant ils sont chargés de charme.
Sans aller très loin, dans les « VARIATIONS SUR UN VIEUX NOËL MONTPELLIERAIN », après l’exposition du thème d’une
merveilleuse rusticité, il nous propose des variations très différentes dans l’esprit, que l’on croirait écrites par Balbastre, J.S. Bach,
Chopin, ou même par un anonyme musicien de « blues » du fond de l’Amérique, autant de musiciens qui voudraient rendre
hommage, chacun à sa manière. Son style pouvait évoquer ou pasticher, le fond garde la patte originale qui use d’harmonies
courantes tout en inventant des enchaînements inhabituels ou inouïs, savoureux, poétiques. Sa science musicale est irréprochable,
son imagination est intelligemment vagabonde et son tour de main pour susciter l’émotion reste prodigieux.
Que peut-on rêver de plus ! En s’arrêtant seulement à ces constatations, on voit qu’il n’a pas son pareil, c’est un artiste à la
création originale qui prend vraiment une place particulière. Henri CAROL est un musicien qui possède une grande puissance de
conviction pour les artistes qui le jouent et les auditeurs de base qui l’écoutent. Un grand musicien.
Si nous avons pu réunir ici ces compositions du chanoine Henri CAROL, c’est grâce à l’action de personnalités qui se sont
relayées dans le temps et depuis fort longtemps.
En 1934, le Chanoine COURTONNE fondait la revue « L’ORGANISTE » ; en 1951 il y eut fusion avec « LA
MUSIQUE SACRÉE » (fondée en 1874 par Aloys KUNC) pour donner l’actuelle revue : « LA MUSIQUE SACRÉE –
L’ORGANISTE » prise en charge depuis 1984 par l’abbé Armand ORY.
Musicien savant et avisé, organiste passionné en même temps que très au fait de l’art de l’organier, l’abbé Armand ORY
continue scrupuleusement à veiller depuis 1984 à la conservation et au développement du précieux patrimoine de musique sacrée
dont il a accepté la charge. Sa gentillesse et son amabilité nous ont permis de réaliser cette édition, qui, sans lui, n’existerait pas.
C’est notre honneur de vous léguer ce recueil de compositions tout à fait remarquables qui a pleinement sa place dans le
répertoire du culte. Il contribuera à l’embellissement des fêtes de Noël mais l’organiste pourra aussi les utiliser pour les besoins
courants des offices de l’année liturgique.
A vous de jouer et que vos attentes ne soient pas déçues.

Guy MIAILLE
Editions « Les Escholiers de Sainte Geneviève »
Henri CAROL à l’orgue de Monaco vers 1947
TABLE DES MATIÈRES

VARIATIONS SUR UN NOËL MONTPELLIERAIN (1947) Page 1

NOËL SAVOISIEN (1959) Page 9

NOËL D’AUVERGNE (1964) Page 17

NOËL BISONTIN (1966) Page 25

CINQ INTERLUDES ET UN POSTLUDE (1968) Page 31

NOUVELLES, NOUVELLES (1969) Page 35

SUR UN NOËL VELLAVE (1974) Page 46

NOËL BOURBONNAIS (1976) Page 55

PETITE SUITE SUR DES NOËLS POPULAIRES (1978) Page 63

NOËL DE PROVENCE (1981) Page 72

SUR UN NOËL PROVENÇAL (1982) Page 79

Les dates entre parenthèses sont celles de la parution dans la revue « L’Organiste »

Pour Monsieur l'abbé M. ESTÈVE, en témoignage de fidèle amitié

VARIATIONS
Henri CAROL
Thème Simplement q = 104
SUR UN VI EUX NOËL M ONT P EL LI ÉR AI N
Maître de chapelle de la cathédrale de Monaco
¯ ¯ , ,
& 42 œ˙ œ œ œ˙ œ œ. œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ˙ œ œ. œ œ œ ˙
Bourdon 8 ˙ ˙ ˙ ˙ #˙
R.
j
œ. œ ˙ b ˙˙ ˙˙
Flûte 4
? 2 ˙˙ ˙˙ ˙ œ̇ bœ
4 ˙ ˙ ˙
.≥
U
3 rit. poco

œ
&˙ œ œ œ
˙ œ œœ . œ œœ œ œ
œ œ œœ œ ˙ œ œ œœ œœ b œœ œ
œœ œ œœ n œ ˙
œ̇ œ œ œ œ ˙
œ˙ œ œ œ œ œ œ ˙ œ #œ œ œ œ œ œ œ
3

? ˙˙ ˙ ˙ ˙ ˙ œ œ
˙
˙
˙
Lento espressivo q = 63
1ère Variation - - - ‰
2 œ œ œ œ œœ œ œœ œ
& 4 ‰ œœ œ œœ œœ œœ œœ # œœ œœ œœ b œœ œ œ œœ ˙˙ œ œ œ
R. Bourdon, Gambe 8 œ œ œœ œ- œ- n œ- ‰ œœ œ œ
p J
, P
G. Montre 8 R.
?2 œ œ œ œ œ œœ œ œ b œ œ
˙ œ œ œ
Claviers accouplés
4 œ œ œ œ œ œ
G.
en dehors rit. a TO rit. molto
U
& # œœ b œn b œœ œ ‰ # œœ œœ œœ b œœ b n œœ œœ b œ ‰ ‰ # œœ. œ œœ œ œ œ n œ œ œœ œ œ
˙˙ œ œœ œœ ‰‰ b œœœ
j
œœ n œœœ œ œœœ
œ nœ #œ œ œ bœ nœ œ b œœ ‰# œ œ œ œ
J
U
? ˙ #œ œ œ œœœ œ œ
dim.

#œ œ œ œ Œ œ œ œ œ œ
œ ˙
© Editions "LES ESCHOLIERS" 2010 ESG-HC2 LN 2010
2 Pastoral q. = 52
2e Variation
3R.œ . œ j œ œ œœ œ œ œ œ #œ ‰
&8 œ œ œ œ. œ œ œ œ œ. œ œ œ. œ œ œ. œ
p
œ œ œ œ bœ œ
R. Hautbois 8
#œ b œ œ #œ
≈ b œR ≈ nœ
G. œ œ œ
? 38 ≈ ≈ # Rœ ≈ œR
G. Flûte 8

Claviers séparés R ≈R ≈R ≈ R

UU
œ œ œ bœ œ œ bœ œ œ
3

œ
œ œ œ bœ bœ œ œ œ nœ nœ œ œ. nœ œ œœ œœœ œ œ œ œ œ . œ
R.
œ œ œ œ œ ‰
G. rit. - - -
& œ bœ œ œ œœ œ œ nœ œ œ bœ œ œ ‰
œ. œœ œ œ œ. œ œ œ œ. œ œ œG.. œ œ bœ œ bœ œ œ œ b œ œ 3œ b œ œ b œ U
? œ œ œ
R.
J œ ‰
Lento q = 60
,
2 œ œ œ œ œ œ œ œ ˙
& 4 œ œ œ œœ œœ œ œœ . œ œœ œ. œ œ
e
3 Variation
œ œ œ œ œœ œœ œ œ. œ œ œ
(1)
œ. œ œ œ œ
œ œ œœ œœ œœ œœ œœ œœ œœ
Manuels : Voix célestes 8
Pédale : 4 pieds solo
? 42 ˙ œ œ œœ œœ ## œœ œœ nn œœ œœ œœ œœ œ˙ œ œ
˙
? 42 ∑
(4 p)
œ œ œ œ œ œ. œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ. œ œ œ

œ
3

.œ œ œ œ
& ˙œ œ œ œ œ œ œ œœ œ œ œ œ œœ œ œ œœ œ œ̇ œ b œ b œ œ ˙œ ˙
rit.

œ œ œ œœ. œ œ œœ œ œ œ bœ œŒ ˙
œ œ œ œ œ œ
œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œœ œœ œœ œœ œ œœ œ œ b œœ œ bœ
3 3

œ œ bœœ bœ b œ œ œ
3

#
? ˙ œ ˙ œ n œ œ œ œ œ
œ # œ
œ œ
œ n œ ˙ n˙
˙ bœ ˙
, , ,
? ˙ œ œ œ œ œ œ. œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ rit.œ b œ
œ œœ œ Œ
3 - 4p. ˙
(1) Les petites notes, pour l'exécution sans pédale. + Soub. 16
ESG-HC2 LN 2010
3
4e Variation Allegretto q = 104 6
6 6

2
6

& 4 ‰ b œœ # œœ b n œœ n œœ œœ bb œœ œœ œœ n n œœ # # œœ œœ
R
# œœ # # œœ œœ b œœ œœ œœ n# œœ b n œœ n # œœ œœ œœ œœ
R. Gambe 8 Quinte 223
G. Cromorne 8
ou bien
π
R. Cor de nuit 8
Octavin 2
G œ
? 42
œ œ bœ œ œ. œ œ bœ œ œ #œ œ
G. Montre 8 Flûte 8
Claviers séparés
6 6 6

n# œœ b n œœ n # œœ b œœ œœ
6

& bb œœ œœ œœ œœ # œœ b n œœ œœ n # œœ œœ b b œœ œœ œœ n n œœ # # œœ œœ b n œœ œœ œœ œœ

bœ œ bœ bœ bœ
? bœ
& bœ. œ œ ˙

bœœ œœ b œœ œœ # œœ b n œœ
6

œœ œœ
6

œ
6

# œœ # œœ b n œœ b œ
6

& # œœ b n œœ œœ b b œœ n œœ œœ n n œœ # # œœ œœ b n œœ œœ œœ
nœ bœ bœ œ
? bœ œ œ
& #œ #œ nœ œ
œ
sans ralentir
# œœ b n œœ œœ 6b b œœ n œ # œ U
6

bn œœ # œœ œœ œœ b n œœ n œœ
6

œ œ n# œœ b n œœ # œœ b n œœ n œœ b b œœ
6 3

& n œœ # œœ œœ b œœ n œœ b b œœ n œœ œ # œ b œœ
bœ n œ
œ ∏
œ #œ œ nœ bœ bœ bœ œ bœ bœ ˙ U̇
?
3

ESG-HC2 LN 2010
4
5e Variation Molto sostenuto e legato q = 84
,
& 42 œ˙ œ ˙˙
œ œ œ ˙˙ œ˙ œ œ # œ˙˙ #œ # œ˙˙ œ
˙ œ˙
R.G. =
Tous les fonds de 8
anches et mixtures
G. F
? 42 ˙ œ œ ˙
˙ ˙˙
du récit préparées.
Copula et tirasses
˙ ˙˙ ˙ ˙˙ ˙ ˙ ˙
˙ ˙ ˙
Péd. 16 p. très expressif

bœ bœ œ bœ œ œ bœ ˙ bœ œ œ bœ b˙
& b˙ œ # ˙˙ bœ œ œœ # ˙˙ b˙ ˙ b˙ ˙
p sub. p
bb˙˙˙ ˙ bb˙˙
R.
? ˙˙ bb ˙˙ bb ˙˙ b ˙˙ b˙ b ˙˙
œ̇ bœ n˙
˙ œ
s. Péd.

,
& bb œ˙ œ bœ œ b œœ œ œ œ œ œ œ œ œ b œœ
œ œ˙ nœ bœ nœ œ ˙ b˙ œ˙ #œ bœ nœ œ
G. F

R.
?˙ b˙ ˙ #˙ ˙ b˙ ˙
b˙ n˙ b˙ n˙ b˙ b˙
Péd. s. Péd.
,+ anches R. (pp.) nœ œ
& # œ˙ œ œ œ bœ œ nœ #œ œ œ œ # œ˙
b˙ œ n œ˙ #œ n˙ # ˙œ # œ œ n˙ #œ
f
œ œ #œ œ œ #œ ˙
cresc. rubato
? bn œ˙ nœ bœ œ œ b˙ n˙ b˙ n˙ ˙
˙ #˙ n˙
Péd.
ESG-HC2 LN 2010
5

,
(enlever les anches R.)
#œ ‹œ œ #œ ,
bœ œ œ bœ b˙
a T°
œ b˙
rit.

& n˙ b ˙œ n œ œ nœ #œ œ nœ œ œ œ
b˙ ˙ n˙ ˙ ˙ ˙
#˙ ˙
? #˙ n˙ bbb˙˙˙ bnn˙˙˙ # ˙˙ bnn ˙˙˙ ˙˙
˙
˙˙

s. Péd. n˙
Péd.
, œ
œ
& œ˙ œ œ œœ œ œœ œ œ œ œ œ œ #œ ˙ œ
œ ˙œ œ œ œ œœ # ˙˙ # œ˙ œ

?˙ ˙˙ ˙ ˙ ˙
˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙
˙˙ ˙ ˙ ˙ ˙

œ #œ œ ,
œ œ œ œ
3

& ˙œ œ ˙ œ # œ˙ œ œ˙
˙
œ œ
˙˙ # œ œ œœ œœ œœ œ˙ œ
œ œ #œ œ #œ
? # œ˙ ˙ œ œ #˙ ˙ œ b œœ ˙˙
˙ ˙ œ œ #˙ ˙ œ œ ˙

, ≥. , , U
& œ˙˙ œ œ
rit. - - -
œ˙ #œ œ œ œœ ˙˙ ˙˙ ˙˙ ˙˙ ˙ ˙˙
˙
œ œ œ œ œ œ b˙
? # ˙˙ b œ˙ bœ œ n œ˙˙ œ ˙˙ ˙
˙ ˙˙
˙ b˙ ˙ ˙ œœ Œ ˙ œœ Œ bb ˙˙ ˙˙
s. Péd. Péd.
ESG-HC2 LN 2010
6
Tempo fugato q = 92

& 42 ∑ ∑ ∑ ∑ ∑ ∑
Final
R.G. accouplés
? 42 œ ∑œ œ œ
∑ œ. œ∑ œ œ œ œ ∑œ œ œ œœ œ œ œ œœ œ œ œ
Fonds 8. 4. 2.
mixtures
œ œ œ ‰ J
f
(anches préparées)

& ∑ ∑ œ œ
œ œ œ œ œ œ. œœ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œœ
? œ . œ œ œœ œœ œ œ œ
œœœ œœ œœ œœ œœ œœ œœ œœ œœ œœ œœ œœ œœ œœ œ œ œ œ # œœ
œ œœ
˙
œ œœœ œ œœœ œ

œ œ œœ
& œœ œ œ œœ . œ œœ œœ œœ œœ œ œ œœ œ Œ ˙ œ œ œ ˙
‰ œJ œ
Œ Œ ≈œ œ œ œ œ œ ˙ œ œ œ œ œ œ #œ
? œœ œ œ# œ œ œœ œ œ n œœ œ œ̇ œ œ
œœ œ œ œ œ œ œ œ œ
‰ J ˙ ‰ J

œœœ bœ œ œ œ bœ œ œœœ œ œ œ œ œœ œ œ
˙œ œ œ œœ œœ œ œ œ œ
& œ œ œ œ œœ œ œ ‰
œ œ. œ œ œ œ

?˙ œ œ œ œ œ˙ œ œ œ œ b œ˙ œ ˙ b ˙˙
bœ . œ œ Œ
˙
œ œ œœœ œ bœ œ œ œ œœœ
œ œœ œœ œ œ œ œ œ œœ b œ œ œ œ œ œœ œ œœ œ# œ
& œœ œ œ ˙ œ œ œœ œ #œ œ Œ œ œ
b ˙˙ œœ œœ œœ œ˙ œ œ œœ œ œ œ nœ œ œ œ œ œ œ œ
? œ̇ b œ œ œ œ œ œ ˙ ˙
ESG-HC2 LN 2010
7
π
(boîte fermée)

œ bœ nœ œ bœ
& œœ œœ # œœ œœ n œœ ## œœœ # œœœ n œœ # œœ ## œœœ # œœœ ### œœœ œœœ n œœ #‹# œœœ # œœœ ## œœœ ‹ # œœ bn œœ b œœ œ œ b œ b œ œ œ b œ œœ b œœ œ b œ b œ
R. œ #œ œ
œ œ œ œ œ
œ
? J ‰ Œ
,
œ œ œœ b œ
& œ b œ b œœ n œœ b œœ bœ œ œ œ nœ nœ œ œ œ bœ bœ œ œ. œœ n œ œœ œ
œ#œ
bœ œ bœ bœ ˙ œ œ œ nœ œ œ
bœ œ bœ bœ bœ œ œ œ œ œ
? œ ≈ bœ œ œ J ‰ ≈ œ bœ œ œ œ
bœ œ œ œ œ
G.O.

œ
≈ ≈ bœ bœ
œ œ #œ œ œ bœ œ œ œ #œ œ œ œ #œ œ œ bœ œ œ nœ œ œ œ œ œ b œ
b
& œœ œ œ . #œ œ bœ œ n œ # œœ n œœ œ # œœ œ œ œ b œ œœ b œ b œ b œ b œ œœ n œ
b œ
œ bœ œ , ≈
bœ œ œ
bœ bœ . bœ nœ œ bœ œ œ bœ bœ nœ œ
? ≈œ œ ≈œ œ œ Œ ≈ œ œ œ œ œ # œ œ œ
œ

bœ nœ œ #œ #œ œ œ #œ ≈ œ nœ œ
+ anches R. (pp)
œ œ# œ œ œ œ œ œ œ œœ
& œ œ nœ # œ̇ œ œ œ œœ # œ œ̇ ≈ œ œ œ œ̇ ≈ œ œ b œ œœ œ œ œ ˙œ œœ œ œ œ bœ
œ
# ˙ n ˙ n ˙ b ˙ b˙ bœ bœ
? œ œ̇

œ œ

& œ
œ bœ bœ œ bœ bœ œ bœ œ nœ œ nœ nœ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ
bœ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙
œ œ
accel. poco
b˙ n œ˙ nœ œ˙ œ˙ œ
?b œ bœ n œ̇ bœ œ ˙
˙ ˙ ˙ ˙
Péd.
ESG-HC2 LN 2010
8
- - Maestoso legato q = 52

œ œ œ œ œ # œœ œ œœœ œ œœœ œœ œ
16 p. + anches tutti
œœ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œœ œœ œœ œœ
œ œ œ
œœœ œœœ œœ œœ # œœœ œœ b œœ œœ b œœ œœ n œ b œ œ œ
& œ œœ œœ œœ œ œœ œœ
M.G. ƒ
rit. poco œ œœœ
? ˙ ˙ ˙ œ Œ œ œ œ œ œ œœœ œ
˙ ˙ ˙ œ œ œ œ œ
Péd.

œœ .. œœ œœ œœ œ œœ œ œœ œœ œ œœ b œ n œœœ
œ. œœœœ œœ œœ œœ œ œ œ œœ œ œœ œœ bb œœœ.. œ
œœ œ œ
Œ
& œ. œ œœ œœ œœ œ œ œ œœ
œ
? œ œ œ œ œ œ # œ œ # œ œ œ œ œ œ œ œœ œ b œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ bœ nœ œ # œ œœ n œ œ
œ œ œ œ
œ s. Péd. œ s. Péd.
Péd.

œ # œ œ j ‰ œ j ‰œ œ √ sup. œ œ œ œ œ
œœ œ œ œ œ œ œ œ œ œ
loco
œ œ œ œœ œ œœœ # œ œœ # #œœ nn œœ œ œ œ œ œ
& œJ ‰ œ
J ‰ œ œœ
œœœ œ œ œ # œ n œ œœ œœ œœ œœ œœ n˙ œ œ œ œ œœ
J ‰ œ
œ- - - œ- -

-
œ -
œ
œ œ œ- œ- œ œ
œ œ œ œ œ œ œ œ Œ ∑
œ &
Péd. ≥.
b œœ¯ œœ¯
U
+ octaves
œ œ œ
œœ œ œ œ œœ œœ œ œœ .. œœ .. bbb œœœ .... n n ˙˙˙ œ
graves
œœ œœ œœ
œœ .. œœ .. œ b œœ b œœ n˙ œ
& ≈ œ œ ‰ ‰ Œ
.
≥ œÏ œ œ œ œœœ œ
de plus en plus large
bœ œbœ bœ œ U
œ # œœœœ œ œ œœœ
& œœœ œ
? œ œ œ œ œ œ
œ œ œ
œ bœ œbœ bœ œ n ˙˙ œœ Œ
s. Péd. Péd.
œ n˙ œ
ESG-HC2 LN 2010
9

Au Chanoine DEVILLE, au "Père Joseph" pour son jubilé sacerdotal ( Juin 1959 )

N OE L SAV OISIE N
[de Nicolas MARTIN]

œ.
Simplement

œ œ œ œ œ œ mœ œ œ œ œ
& b C œ. œ œ. ˙
R

J œ ˙ J J
p
R. Tierce + Cymbale
ou
Cornet sans 4
G w w w w w
?b C w w w w w
G. Bourdon 8

, - , mœ .
j j
&b œ œ ˙ w œ. œ œ œ œ œ œ œ. œ œ œ
J œ œ ˙ w w

w w w w w w w w
?b w w w w w w w w

1ère Variation Sans hâte


4

b c œ œœœ œœœœœœœ œœ œœœœœ œœœœœœœ œœ œœœœœ œœœœœœœœœœ


œ
2

&
1

R. Hautbois ou
G
œ œ œ œ œ
Cromorne

? c œ.R
œ œ œ œ œ ˙
G. Flûte 8
b ∑ J
p
ESG-HC2 LN 2010
10

œœœ œœ
& b œ œ œ
œœœœœ œœœœœ œ œœœœœœœœœœœœœ œœœœœœœœœœœœœ œœ œœœœœœ œœœœœœœœœ
œ œ
œ œ. œ œ
? b œ. œ œ œ œ ˙ J
œ œ œ
˙
J
œ œ œ œ œ œ œ œ 2 œ 1 œ œ œ œ œ 1 œ œ œ
œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ b œ œ œ œ œ œ
3

& b ≈ œ ≈ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ
˙ œ. œ œ œ. œ œ
?b ˙ J œ J œ

œ œœœœ
&b œ œn œ œ œ
œœœœœ œœœœ œ œœœœœ œ œ œœœœ œœœ
œœœ ∑
œ Rit.
U
? b œ. œ œ œ œ œ ˙ ˙ œœ œœ œ œœ œ œœ œœœœœœœœ˙
J
˙ w
u
2e Variation
Joyeux e = 120
F œ
&b
3 œ œ
œœ œ œœ œ œœ œ œœ œ œœœ œœ œœ œ œœ œœ œ œœ œ # œœ œ
8 œ
œ œœ œ œœ œ œœ œ œœ œ œ J
J J
GR

j j
Flûte et

œ‰ œ œœ œ œ œ œœ œ
R
‰ œœ œœ n # œœ œ
œ œœ œ œœ œ œ œ œ œ
G
Bourdon 8
? 3 œJ œœ œ œ
œ
+ Principal 4
(doux) du R b 8 œ

ESG-HC2 LN 2010
11
œœ œ œ œ œ œ œ œ nœ œ œ œ œ nœ bœ œ nœ
& b œœ œ œ. œ. œ. œœ ‰ b œ ‰
bœ œœ œœ b œœ œœ œ # œœ ‰
J j
œ G j n œœ œ œ n œœ œ œ œ n œœ œ n œœ ‰R b œœ œ ‰ œ
?b œ œœ bœ œ œ œ b œ œ œœœ œ œœ ‰ œœ .
œ n # œœ
G
œ œ œ ‰
J J J J œ œ J
π
b #œ œ #œ œ nœ œ œ #œ œ œ #œ œ nœ œ # œ n œœ . nœ #œ # œ œ œœ œ n œ # œ œœ # œ œ
& # œ. œ # œ . œ . œœ . .
‰ ‰
?
œ. # œ n œ œœ . # œ R œ. # œ n œ œ
#
œ. œ œ
œ #œ # œœ . n œ œ # œœ . n œ œ œ œœ n œ œ # œœ G
.
b ‰ ‰

œœ , bœ
& b ‰ n ‰œ # œ # œœ œœ # œœ œ œ # œœ œ # œ œ œ œ œ # œ ‰ ‰ b œ b œ œ œ œ b œ œ œ b œœ b œœ b œœ b œœ œœ œ b œ b b œœ
nœ nœ bœ œ R j
n œ # œ œ œ b œ. bœ œ œ nœ œ
?b ∑ ∑ œ œ œ b œ. œ. œ ‰ bœ b œ‰ nœ œ
œ
œ bœ
J
b œ. œ. œ bœ bœ
Rit.
œ bœ bœ œ œ , j
œœ b b œœœ b œœœ b œœ b œ œœ œœœ œœ œ œ
a T°
œ
& b œœ œœ œ b œœ œ œœ b œœ n œœ œœ n œ œœ œ œœ œ œœ œ œœ œ œ œ ‰
J Jj j j
bœ bœ bœ œ œ R j
œ œ œ n œ n œœ œœ œ œœ œ œ œ œ œ œ œœ œ œœ œ
G

?b bœ bœ bœ
œ
J
a T°
,
Rit.
œœ œœ œ œ œœ œœ œ œ œ œœ œ œ œ nœ œ œœ œ œ œ œ …n œœj
& b

œ
#œ œ ‰ œ œ œ
‰ œœ œ œ ‰ œ œœ œ œœ ..
‰ œ.
œ . œ b œœ ‰ nœ œ b œœ œ
œ nœ
G
œ œ
R
? œ œ œ œ ‰ ‰ ‰ ‰ ‰ œ
b œ œ œ œ.
ESG-HC2 LN 2010
12
3e Variation
, j
Modéré
bb b b c œ jœ œ jœ œ œ . œ
œ . œ œ œœ œ œ œ œ œœ œ œœ œ ˙œ œ œ œ . œ œ œœ œ œ œ œœ œ œœ œ ˙œ œ œ œ œ œ œ œ œœ œ œœ œ
R
&
R Bourdon 8
œ œ œ
Octavin 2
F , œ. œ
F œ . œ œ œ œ œ . œ œ œ œ œ ˙
? bb b c Ó
G
J œ ˙ J J
G Montre 8 b

j j
bb œ œ 2 œ̇ œ œ . œ œj œ œ œ . œ œ œœ œœ œ œ
Rit. poco
& b b œ œ œ œ ˙œ œ œ œ 4 œœ c œ . œ
œ œ œ œ œœ œ œœ œœ œ œœ œ ˙œ œ œj œ ww
œœ œœœœ œ œ œ
œ œ œ œ ˙ œ. œ œ œ œ. œ œ œ. œ œ œ œ œ
? bb b 24 ˙ c J J œ J w
b

4e Variation
pCalme et très lié
& b 46 ˙. ˙. ˙. ˙. ˙. b ˙. w.
˙. ˙. ˙. ˙ œ
R Céleste w. w.
jœ œ j œ ˙. jœ œ j “ j
. œ . œ j
R
œ
? 6 w. œ œ œ
œ˙.. œ œ œ œ w. œ œ œ˙. œ œ œ˙. ˙ œw. œ œ œ œ œ œ . œ œ ˙.
G Fl.8
b 4 w. ˙.. ˙. w.
ou Bdon 8
G+R w. w. .
Rit. poco
j j j j ˙
poco cresc.

œ˙.. œ œ ˙˙.
a T°
j œ œw.. œ œ œ œ n œ œ˙. œ œ ˙œ . # ˙ œw.. œ œ œ œ n œ œ˙. . œ œ ˙. œ
& b œ . œj œ œ˙.. œ œ
˙. G. R.
˙. w. ˙. ˙˙.. ˙˙.. w. ˙. # ˙˙.. ˙˙. œ
? ˙. ˙˙. ˙.
b ˙. . & ˙˙ .
? Ó. &
. Ó.
ESG-HC2 LN 2010
13
j j
G + Salicional 8

jœ œ j œ bb œ˙. œ œ œ œ œ œ . œj b œ œ b œ œ b œ . b œ œ œ œ œ
b b
& w. œ . œ œ œ œw.œ œ
˙. œw.. œ œ œ œ œ˙. b œ œ n ˙˙.. . ˙. b ˙. ˙. ˙. b ˙.
b ˙. n ˙.
R + Flûte 8 b w.
& b w˙.
?
œ ˙. w˙.. ˙ œ w.˙ œ b ˙. ˙˙.. b ˙˙. n œ ˙. n ˙. b ˙w. N ˙.
b w. .
jbœ œ
œ œ œ b w. ˙˙..
G - Salicional
b œ˙. œ b œ œ . œ b œ œ b œ œ b ˙w. b œ ˙. b w. b œ œ w. n ˙˙.. ˙˙..
& b . œ b œ . n œJ bœ œ b œ . b œJ œ ˙. ˙. n ˙. œ˙˙.. ˙ ˙.
J
G. R. j
b ˙. “ ˙. b w˙ . ˙. w˙. . ˙. b ˙. n œ . œ œ œ œ œ œ œ œ ˙.
? w.
R
. b ˙. “ ˙. ˙. ˙.
b ˙. b ˙. ˙. w. w.

,
.
& b ˙˙˙.. ˙˙.. ˙˙.. j j œ n œ . # œj œ # ˙.
ôter G/R.

˙. ˙œ. ˙ ˙. ˙. b œ . œ œ w.
˙. ˙. w. ˙. n b œ˙.. n œ ˙. n ˙. ˙. ˙.
jœ œ j
œ . œ œ œ wœ œ œ ˙. œ. œ œ œ œ œ œ . œj œ ˙. j
? b w. n # ˙˙.. b n ˙˙..
{
œ œ b ˙. b b ˙˙.. œ˙. œ œ œ œ œ
R
. ww. ˙˙. œ
˙. b ˙.
. . . Ó.
bourdon 8 seul
, œ ˙ œ, , Rit.
- Fl. du récit
G G
b ˙˙˙ œœ ˙˙ œœ
morendo

& b ˙˙ œœœ ˙˙˙ œœœ w. ww.. w. ˙w.. n ˙.
Ó. Ó.
w.
˙ ˙. ˙. # w. ˙. ˙.
j
R {
b w. n w. j j w.
? w. w. œw.. œ œ œ ˙ œw.. œ œ œ ˙
{
œw. œ b œ œ œ œ
R

b w. ww. w. w. w. ww.
. . w. w. .
Péd.

ESG-HC2 LN 2010
14
.
Scherzando
e
.
œ œ œ œ œ œ
5 Variation
2
& b 4 œœœ œ œœœ œ œœ œ œœ
G

œ œ œ œ. œ œ œ. œœ œœ œœ b œœœ œ œ œ œ œ œ.
R. Fl. 8,4 et Nazard œ .
GO . . . . œœ. œœ. œœ
œœ. œœ œœ
(ou 2 p)
œœ. œœ
R
R
G. Fl. 8, Bourdon 8 ? b 42 ∑ ∑
(GR)

.
œ œ œ œ œ. œ œ œ œ . œ œ œ “œœ œ n œœœ œ œœ œ œœ
& b œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ̇œ œ
j
œœ œœ. œ œ œ
. . . .
œ œœ. œ œœ. œ œœ n œœ
G

?b œ
R
œ œ ∑ ∑

. . œ œ œ œ œ bœ œ œ œ bœ œ œ
& b n œœœ œ œœœ œ œ œ œœ n œœ œœ œ œœ n œœ œ œœ œ œ œ bœ b œ bœ b œ b œ œ
œ œ œ œ
G . . œ. œ.
n œœ œœ
œ œœ. bœ œœ.
R

? nœ œ R G
œ œ
b ∑

œ bœ nœ
& b bœ œ bœ b œ œ b ˙˙ ˙˙ ˙˙ b ˙˙
R {
bœ b n œœ n œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ b œœ œ œœ œ n œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ b œœ œœ œ œœ œ
? bœ œ. bœ b œ.
b Ó bœ bœ œ
GO
. .
ESG-HC2 LN 2010
15

& b b ˙˙ b ˙˙
n œ bœ œ œ œ œ œ œ
˙ ˙ b ˙˙
œ̇ b œ œ œ œ œ œ œ b ˙œ œ œ œ œ œ œ œ œ b œ œ œ œ œ œ

? b œœ œ b œœ œ œœ œ œ œ œ. bœ bœ œ b œ. b œ. bœ œ œ b œ. b œ. œ
b b œ. œ &
. .
bœ œ
T° 1°
b œœ œ nœ œ œ œ œ œ œ
& b b b b œœ bœ bœ œ Œ
œ n œœ œn n œœœ n œ

œœ œ œ
œ œœ œœœ œœœ œœ œœ œœ b œœ œœœ œœœ
œ
. . . . R.
œœ œœ. œœ. œ. œœ. œœ. œœ. n œœ.
b b œœ n œ Œ
R
R {
œ
& b b b œœ ∑ ∑
G G
?
nœ b œœ œ Œ
Rit. - - -

œœœ œœ œœ b œ œ
j
œ b œ œ œ œ œ bœ œ œ
œ œ bœ œœ œ
j
& b œ œ œ œ b œ œ # œ n œj œ œ ‰ bœ œ ‰ . ‰
œ. .
œ œœ. bœ œœ. bœ b œœ. b œœ. b œ œ
G R

? œ œ bœ n œ. b œ . œ
b œ œ ‰ ‰ & œ
nœ œ ‰ ?

> √> , .
.
a T° Più presto -2p
.
loco

œ œ ≥ bœ π
ou Nasard
œœ .. œœ œ œ Rœœ ... œœ œ ˙˙œ . œ œœ b œœ
œ œ b œœ b œ œ
.
& œ.
b œ œœ œœ œ œ œœ œœ œ Œ ∑ Œ
G sub.

œ œ. œ œ œ œ n œœ œ n œœ
œ n n œœ.
G { {
œ # œœ.
R

? ˙ œ œ n œœ Œ
G

b ˙ ∑ œ & b œ b œœ Œ ∑ ?

œ .
ESG-HC2 LN 2010
16

- - - -
Molto maestoso e pesante (1)

Final - j - - j , œ. jœ œ
œ œœ # œœ
œœ œ œœœ
œœ . œœ œœ œœ œœ .. œ œ œœ œœ œœ œœ.. œœ œœ œœ œœ
7 œœ œœœ œœ œ œ œ
& b 4 œœœ œœ œœ œœ
œ
œœ
œ œœœ œœ œœ . œœ
œ
œœ
œ
œœ
œ œœ b œœœ œœ
œ
œœ œœ œœ œœ œœ œ œœ

#œ œ œ
? b 74 œ œ œ œœ œœ # œ ( œ ) œ
Tutti
œ œ œ œ nœ œ œ nœ œ œ œ
œ œ œ
œ ( ) ( ) ( )
(œ) (œ) ( )
Péd. etc.

j œœ .. j j œ j ,
œœ . œ œœ
œœ œœ .. œœ n œœ
œœ œœ œœ , b œ .. œœ œ œœ œ œ œ œ œ. œ
j œ œœ .. œœ œœ œœœ
. œ œ œœ œ œœ œœ
& b œœœ . œœ œœ œœ b œœœ .. œœ œ œœ œœ œœ œœ
œœ
œœ œœ .. œœ œœ œ.
œ œœ œ œœœ œœ
œœ œ œœ œœ œœ
n œœ œœ œ

? œ bœ œ œ œ œ œ œ œ œ œ nœ œ
b œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ

j j ¯
+ oct. aigues
¯ ¯ ¯
Rit.
¯ , ¯ , ¯ , + oct. graves
œœ. . œ œœ œœ œœ œœ œœ b œœœ .. œ œœ œœ œ b œœ , # ˙˙˙ n ˙˙ “n ˙˙ b ˙˙ ˙
#n ˙˙ #n ˙˙˙ n n ˙˙˙
ww ww
& b œœœ.
œœ œ œ œœœ œœœ œœ œœ œ b œœ #n œœœ n œœ b œ 72 ˙ b ˙˙ b ˙˙ b ˙˙ www www ∑ .
œœ œœ œœ œœ . œœ œœ œ #œ nœ œ ˙ b˙ ˙ b˙ b ˙ n˙ ˙ w w
fff
?b œ œ œ œ œ #œ œ œ œ œ œ nœ
œ bœ
72
˙ b ˙ b ˙ n ˙ bn ˙˙ n ˙˙ bb ˙˙ ww ww ∑ .
( b ˙) ( ˙ ) (b ˙) w w
(1) Ne lier que le soprano (et sa doublure éventuelle.)
ESG-HC2 LN 2010
17
Pour Monsieur l'abbé B. NAVARRE, maître de Chapelle à la Cathédrale de Nice, amicalement

NO ËL D' AU VE R GNE
avec Huit brèves Variations
Thème
F , ,
2 œ œ œ œ œ œ œ
&4 œ œ œ œ œ œ œ ˙
{ Bourdon
R. 8
Flûte 4
œ œ œ˙ œ œ œ œ œ˙ œ œ˙ œ ˙˙
?2 ˙ ˙
4

p , F
œ œ œ œ œ œ œœ œ œ œ
& œ˙ œ˙ œ ˙ œ˙ œœ œ œ ˙˙ ˙œ

˙ œ˙ œ ˙˙ ˙˙ ˙œ œ
? œ̇ œ ˙ œ̇ œ

rit. ≥.
& œœ œœ œœ ˙˙ ˙œ œ œ œ œœ
œ œœ œ œœ œ œœ œ œœ ˙˙
p
œ œœ ˙˙ ˙œ œ œœ œ ˙
? œœ œœ œ
œ
œ œ
œ œœ œ
œ ˙

ESG-HC2 LN 2010
18
1ère Variation
œ œ œ œ œ
Alerte

2 œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œœœœœœœœ
œ œ œ œ œ
R
R. Bourdon 8
{ &4 œ œ œ
œ œ œ œ œ œ œ œ œ
Cymbale

œ œ œ œ œ , œ
G. Cromorne
? 42G œ œ œ œ

1. 2.
, œ œ œ œ
œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ .. œ œ œ œ œ œ œ œ œ
&

œ œ ˙ , œ œ
?œ œ .. ˙

œ œ œ œ œ
œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ 2 œ œ œ œ œ œ œ œ1 œ œ œ œ œ œ œ œ. . œ̄ , œ œ œ
& œ œ œ œ œ
œ œ œ œ œ ˙ , œ œ
? œ œ œ

U
œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ 2 œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ1 œ œ œsansœralentir
œ œ œ œ
& œ œ œ œ œ œ
œ œ œ œ œ œ œ œ U̇
?

ESG-HC2 LN 2010
19

2ème Variation
Canon

2 Œ
œœ œ # œœ œ œœ œ # œœ œ
R
& 4 Óœ œ œœ # œœ œœ œ # œœ œ œœ œ # œ œ œœ œ
Œ
R. Cornet

G . œ œ œ.
?2 œ œ
J
œ œ œ œ œ
œ œ œ œ œ #œ œ œ œ
J
{
G. Bourdon 8
Doublette 2 4

Œ
& œœ œ # œœ œ œ œ œœ # œœ œœ œ # œœ œ œ œœ œ œ œ œ œœ n œœ œœ
œ œ #œ œ œ œ #œ œ Œ œ
œ œ
?œ œ œ œ œ
œ œ œ œ œ œ œ #œ œ œ œ œ œ œ œ
œ

U
Œ œ œ œ œ
rit.

& œœ œ œ œ œœ œœ œœ œ œ ˙
œ œ œ œ œ œ Œ œ œ œ œ œ œ̇ œ ˙

?œ œ œ œ œ œ œ ˙ œ Œ œœ œœ œœ œœ œœ œœ ˙

ESG-HC2 LN 2010
20
3ème Variation

j j j j
Rythmé et lié
### 6 j œ j j
& 8 œ œ œœ œ œ œœ œ œ œœœ
œ œ
œ
œœ œ
œ œœ œœ œ # n œœ
œ œœ n œ
œ
# œ n œ œ . -œ
œ
R. G. Unis

? # # # 68 ‰ œœ œœ ‰ œœ œœ œ œ œœ nb œœ
Principaux 8.4
œ œ œœ
‰ œ ‰ ‰ œ ‰ œ nœ ‰ ‰

### j j j j j j j
b œ
œ œ b n œœ n œ n œ œœ bœ œ n œ n œ œœ œ b œ n œ n œ n œœ bœ
& nœ bœ œ b œ nœ bœ œ bœ nœ b œ n œ œ . # -œ
œ
R
b œœ œœ b œœ n b œœ b œœ n b œœ b œœ n b œœ
? ### ‰ n œ b œ ‰ n ‰ b ‰ bœ nœ ‰ b ‰ bœ nœ ‰ b œ
‰ nœ

### n œ j j j ,
œœ œ œœ œ j œ. œ œ. ˙. œœ œ
& œœ œ œœ œ œœ œœ œ œ œœ œœ œœ œœ
œ n œœ # œœ #œ œœ #œ œœ
G
œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ
? ### ‰ ‰ ‰ œ ‰ nœ œ ‰ ‰ œ ‰ œ

j j U
### œ n œ œ œ œœ œ
j j œ. n œ n œ n œ. # œ # œ
rit. poco U
& œ n œ nœ œ œ n œ ˙. œ
nœ b œ œ n # œœ n œœ œ #œ ‰ ‰ ‰ œ # œ.

‰ nœ nœ U
R

? ### ‰ œ bœ nœ œ nœ nœ bœ œœ ‰ n b œœ ‰ #n œœ
‰ ‰ ‰ nœ ‰ bœ ‰ nœ ‰ n œ b œ œœ ..

ESG-HC2 LN 2010
4ème Variation 21
Musette
œ #œ œ
r r
œœ . œ œ. œœ . œr œ œœ . œ œ. œœ . œ œ
& 38 œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ
#œ #œ
œ œ œ œ. R œ œ
œ
Bourdon 16 J J
Cromorne 8

?3 œ œ œ œœœ œœœ œœœ œ œœ œœœ œœœ


(ou voix humaine)

8 œ œ œ œ œ œ œ
œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ
Nasard 2 2/3

œœ # œ œ œ œ # œœ œœ œœ œœ œœ # œœ # œœ œœ œ
n œœ # œœ œ œœ œœ œœ œœ .. œ
b œœ œœ œ œœ œœ œœ œœ b œœ
& . J J
? œ œ œ œ œ œ œ nœ œ œ bœ œ bœ œ œ œ bœ œ
œ œ œ œ œ œ œ œ
œ
œ œ œ œ nœ œ œ bœ b œ œ œ
œ œ œ œ
r
œ. #œ r

& # œœ . œ œ œ œ œ œœ . œ œ œœ . œ œ œ œ œœ . œ œ.
r
n œœ ..
#œ #œ
bœ œ œ œ œ œ œ œ
J
? bœ bœ œ œ nœ nœ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ
bœ œ nœ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ

U rit.

œœ . œ œ œœ . œr œ œ œ œœ # œ œ œ œ œœ . œr œ œ œ œœ # œ œ œ œ œ # œ œœ . œ œ œ œ œ œœ ..
& œ . œ . œ
J J
U
? œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ.
œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ.

ESG-HC2 LN 2010
22
5ème Variation
P
& 42
Berceuse

œ œ ˙˙ ˙˙ ˙ ˙˙ ˙˙
œ œ
π
Salicional

,
Gemshorn
et unda maris
? 2 ˙˙ ˙˙ œ œ œ œ œ œ œ˙ œ œ œ œ œ œ œ
4 ˙
˙ , ˙˙ œ
œ
œ
œ œ œ
œ
œ œ œ

π , P
&˙ œœ œœ œœ œœ ˙ œœ œœ b œœ œœ b œœ œœ
˙ n ˙˙

œ œ˙ , œ œ œœ œ
?˙ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ ˙ Nœ
œ
œ ˙ ˙ œ ˙ ˙ œ œ œ
œ ˙ ˙ œ ˙ ˙ œ

rit. A U
& b b œœ œœ bœ b œœ œ
œ ˙ b œœ œ nœ bœ œ #œ n ˙˙
π
? œœ N œ œœ œ œœ bn œœœ ˙˙
bœ nœ Nœ œ œ œ œ œ œ œ œœ # œœ ˙
bœ œ œ
œ bœ bœ œ bœ b œ bœ bœ œ b b œœ œ n˙
˙

ESG-HC2 LN 2010
23
6ème Variation
¯ ¯ f 3 ¯ ¯
Fanfare non legato
# # # p3 2 œœ œ œœ
œœ œœ œœœ œœœ œœ œœ œœ œœœ œœœ ˙˙˙ œœ œœ œœœ œœœ
3

& œœ œ œœ œœ œœ œ
{ Cromorne 44 œ œ œ œ œ œœ œ œœ œœ œœ œ œ œœ # œ
P.
Prestant
3 J J
3

¯ ¯
Trompettes
¯
P
{ G
? # # # 3 2 œ œ œ œœ œ œœ œœ
G. Clairons
Cornets
(seuls) 44 œ œ œ̄ œ̄ œ œ̄ œ œ œ œ œ œ ˙ œ œ œ̄ œ̄ œ œ œ̄ œ œ
3 J 3 J

¯ ¯ ¯ >>¯ ¯ U
p f ,
très retenu
### œ œ œœ ˙
& œœ œœ œœ œœ ˙˙ œœ œœœ œœœ ... œœœ œœ œœ œ œ œœœ œ œ œœœ œœœ ˙˙˙ œ.
n œœœ œœœ œœ .. œœ œœ œœ œ # œœ œœ œ œ œœœœ œ ˙˙˙˙
œ œ œ œ œœ œœ œ œ œ œœ œ ‰
J ‰ œ J J ‰
U
¯ ¯ ¯
P G
¯ j j ˙
? ### œ œ
œ œ
˙ œ œ œ. œ œ œ œ̄ œ ‰
œ œ
˙ n œ œ œ. œ œ #œ œ œ œ ¯ œœ ‰ œœ ‰ ˙˙
œ J n œ œ œ. œ œ #œ œ œ œ œ

7ème Variation
Tambourin
% œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ
Reprise au R
3 œ œ
&8 œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ ‰ ..
R. Flûte 2 3
G.O. 3
3
pour finir
Pos. Prestant 4
j j j
al Coda

?3 œ
G.O. Doublette 2
(séparés)
8œ œœ œœ œœ œœ œœ œœ œœ œœ ..
Pos sempre

ESG-HC2 LN 2010
24

œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ
œ œ œ œ œ œ œ œ œœœ œ
œ
œ œ œ œ œ œ œ œ
G
œ
R
& œ œ œ œ œ

?œ j j j œœ j
œœ œœ œœ œœ œœ œ œ œœ œœ
œ œ œ
CODA R
U
poco rit.

œ œ œ œ %
&œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ. œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ.
3

U
? j j œœ œ œœ œœ œœ ..
œœ œœ œœ œœ œœ œœ œ œœ
3

8ème Variation
œœ œœ œœ œœ œœ
## 3 œœœ œœœ
# œœ œœ œœ œœ œœ œœ œœœ œœ œœ œœ œœ ˙˙ œœ œ
Joyeux

œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ ˙ .. œ œ œ œ œ œœ
& 4
Grand
ƒ
? ## # 43 Œ
choeur
œ˙ ˙ œ˙ ˙ œ˙ ˙ œ˙ œ œ .. Œ œ ˙
. . . œ
U U
## # œœœ ˙˙ œœ ˙˙ ˙˙ , œ œœ œœ
œœ œ œ œœ œœ œ œ
très large
˙˙ , ¯œœ ˙˙¯ , ˙. ˙
˙ œ ˙ ˙ œ œ œœ œœ ˙ œœ ˙˙ œ ˙.
& ˙.
œ œ œ œ œ̄ U
œ œ œ ¯
? ###
œœ œ œ œ œœ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ̄ œœ œ ˙˙. œ ˙
œ œ œ .
ESG-HC2 LN 2010
25
Pour Yves CHOMAT, Organiste à S.t Paul de Varax

NOEL BISONTIN
suivi de quelques variations
pour orgue sans pédale obligée

" Charmants bergers, où allez vous ? .... "

# 3 j , j
œ œ œœ œ œ œ œ œœ . œ œ œœ œ
& 8 œ. . œ. . œ. .
p j j
œœ . œ
? # 3 œœ . œœ .. œœ .. œœ œ.
Gemshorn 8
œ œ œ œœ
8 œ.

# œ œ œ. j j
œ n œœ . œ œ œ œ œœ œ œ œ œ
& œ. œ. œ. #œ œœ . œœ . œ
j J
j j
? # œœ . œ œ.
œ.
œ
œ. #œ œ
œ. nœ œœ . œ
œœ . œ # œœ ..
J J

# , j j U
œœ œœ
Rit.
& œœ . œ. œ œ œœ œœ œœ œ œœ œœ ..
œ #œ œ. œœ œ . œ œ
J J
j
œœ . œ œ œ œ œœ . œœ œ. œœ ..
? # œœ . œ œ œœ .. œ. œ œ
œ œ œ.
J J u

ESG-HC2 LN 2010
26
1. Sans presser

# 2 œœœœ œœ œ œ œ œ œ œ˙ œ œ œ œ œ œ œœ œ œ œ œ œ œ œœ œ œ œœ œœ
œ
& 4 œ˙ œ œ œ nœ œ #œ œ œ
Bourdon 8
Flûte 4

œ œ œ œœ œ , œ œ œ œœœ , œœœ œ œ œ
?# 2 œ œœ œ œœ œ œ œœ
Cromorne 8 4
[ U
# # œ # œ œœ n œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ
& œ œ œ œœ œœ œ œœ n œœ œ œœ œ œ a # œœ # œœ œ œ œ n œ n œ œœ œœ œœ œœ œœ œœ œœ
œ #œ
, œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ
?# œ œ œ œ ˙ œ œ U
œ
2. Canon ( 5te inférieure )
# j , j
œ œ œœ . œ œ œ œœ œ
& 38 œ œ œ œ
œ œ
œ
œ œ œ œ œ œ œ . œ œ œœ œ
œ
œ œ
Œ. J , J
Cornet

? # 38 œœ .. œœ .. œœ . œ œ œœ . œœ .. œœ .. œœ . œ œ
Bourdon 8
œ œ

# . , j j ,
& œœ œ œ œ œ œ . œ œ œœ œ
œœ n œœ œœ œœ œ œœ œ # œœ
œ œœ œœ . œ
œ œ.
, J J
. j
? # œœ œ œ
œœ . nœ œœ . œ # œœ . œ œ. œœ œ œœ . œœ œœ œœ
J J
nœ œ œ œ J
œ .
ESG-HC2 LN 2010
27

# j j U
œ œ
rit. poco
& œ œ œ œœ n œœ œœ œœ œœ œ œ œ œœ . œœ ..
, œ œ œ J œ œ
œ. J J
œ œ
? # œœ . nœ œœ . œ # œœ . œ nœ
œ.
œ œ œœ œ
œ
œ œ œ.
J J œ J œ. œ.
u
3. Thème renversé.
Lent
j j [ ,
# 2
& 4 œ œ œj œ œ
jœ j œœ œ œj œ œ jœ j
œœ œœ ˙˙ œ
˙˙ œ ˙˙ n œ œœ b˙ b˙œ œ ˙˙
˙
p j
Gemshorn 8
j
j j j j “œ œ œ œ
Unda maris
?# 2 ˙˙ œ˙ œ œ ˙˙ œ˙ œ œ ˙˙ b˙
œœ n œœ
(expressifs)
4 b œ b œœ b œ bœ œ
J J
j j j j j j , j
# œ œ n œj j
œ œ. œ œ œ. œ œ œ œ œ œ ˙ ˙œ œ œ œ
j
& œ œ œ ˙ b˙ ˙ ˙ nœ #œ nœ
j j
˙ œ œ œ n˙ œ
œ œ b˙ œ œ̇ œ
? # b n ˙œ œ̇ œ œ œ ˙ œ ˙ bœ œ
œ œ J J
j j U
j j j j œ
Rit.
# œ œ ˙˙œ œ ˙ ˙˙œ œ
& œœ . # œ œ œœ . œ . œ n ˙ œ œ # œœ # œ
œ # œ œ œ̇ œ œ # ˙˙œ œ œ ˙˙˙
J . J J J J J J J
j π
? # œ̇ œ œœ œœ #œ œ œ œ œ œ œj œ Œ œ ˙
œ̇ œ ˙ œ œ œ
˙ ˙ ˙ œ ˙
u
ESG-HC2 LN 2010
28
4.
bb 2 ‰ œj œ ‰ œ ‰ œj œ œ ‰ œ
‰ œ ˙ œ
Rythmé

& 4œ œœ œ œ ‰ œ œ ‰œ ‰ œ œ # œ œ ‰ œ œ nœ œ œœœ œ
‰ œ œ ‰ ‰ ‰ ‰ œœœ ‰ ‰ œ ‰ ‰ ‰
Principaux
‰ œœ # œ œ œ œ
? b 2 ‰ œ ‰ œœ œ ‰ ‰ œ. œ ‰ œ ‰ œœ œ ‰ ‰ œ # œ ‰
8 et 4
b 4 œ œ ‰ ‰
œ œ ‰
“ ,
b ˙ bœ ‰ ‰ œ ‰ ‰ j ‰
& b œ œ œ œ œ œ nœ œ œ œ œ œ œ
œ œ œ œ œ œœœ œ œ œ œ n œ b œœ œ œ ˙
‰ ‰ ‰ ‰ ‰ ‰ ‰ ‰ ‰ ‰ ‰ ‰ #œ œ œ œ ˙
œ # œœ b n œœ n œœ
? bb ‰ œ . n œ œ ‰ œœ œ ‰ ‰ œœ œ ‰ ‰ œœ œ ‰ ‰ b œœ œ ‰ ‰ b œœ œ ‰ ‰ œœ . œ ‰
J

b ‰ ≈ ≈ ‰ j j U
œ
rit. poco

&b œ œ œœ œ œœ œ œ œ œœ œœœ œ œ œ œ œœ œ ˙ œ ‰ j
œ œ
‰ œ ‰ ‰ ‰ ‰ nœ ‰ ‰ œ b œ œ ‰ ‰ n œ b œ ‰ ‰ œ œ #œ œ n œ b œ œ
J
˙˙

œ b œ œ n œ #œ œœ n œ œ œ œ . œ . j
? b ‰ œ ‰ ‰ œ œ ‰ ‰# œ œ n ‰ ‰ ‰ ‰ œ ‰ ‰ œ ˙
b œ œ œ œ nœ œ #œ ˙
u
5.
# 9 œ œ œ œ œ œ
Rapide
œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ
& 16 œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ
Bourdon 8
Doublette 2
(ou Cymbale)
j j j j j j j j
œ ..
9 œœ ..
? # 16 ‰. œœ . . œœ ..
‰. œ
œ.. œ
œ.. ‰. œ
œ.
. œœ ..
‰. œ
Bourdon 8 J J J J J J J J
ESG-HC2 LN 2010
29

# œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ #œ œ œ œ
& œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ
j j j j j j j
?# œ
œ .. œœ .. œœ .. œœ . œœ . œ. œœ ..
J ‰ . J J ‰. J. . ‰. œ. ‰. ‰.
J J J

# œ œ œ œ œ œ œ œ
& œ œ œ œ œ œ œ œ œ Nœ œ œ œ œ œ œ œ œ #œ œ #œ œ œ œ œ
œ #œ œ
j j j j j j j
œ . œ . œ .. œœ .. j
? # œœ .. ‰ . œ . œ . ‰ . # œ
J ‰.
œœ ..
J
œœ ..
‰. a œœ ..
J J J J J J

# œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ
& Nœ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ
j j j
j j j j j j n œ . œ . œ .
œ
? # œ.. œ . œ . œ. œœ . œ . œœ .. œ . œ . # œ .
‰. œ. # œ . ‰. œ. . œ. J ‰. J J ‰. J
J J J J
J

# œ œ U
œ œ œ œ
senza rit.

& œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ. ‰ . . ‰.
œ œ œ œ œ œ n œ œ œ œ œ œ œœ .
j j j j r
œ . œ . œ r r “ œ
? # Jœ . ‰. #œ. œ .. ‰. # œœ .
. œ. ‰ œ ‰ œ. ‰ œ. œ. ‰.
J J J J J uœ.

ESG-HC2 LN 2010
30
Majestueux (parties intermédiaires non liées)
6. œ
# 3 œœœ œœ
œ œœ
œ
œœ œ œœ œ œœ œœ œœ œœœ œ
œ œ œœ œ
& 4 œ œ œ œœ œ œ œœœ œœ œ
ƒ ˙ œ œ œ ˙. ,
Grand chœur
œ œ œ
?# 3 œ
(avec 16 p.)
4 œ œ œ ˙ œ œ œ œ ˙.

œ œœ
# œœœ œ œœ œ œœœ œ œ˙ œ œ œœ œ
œœ œœœ œœ ˙˙
˙˙ Œ
œ˙
˙
œ
œ œ˙
˙
œ œœ
œ
& ˙ œ œ œ
œ œ ˙ œ œ œ œ ˙ œ ˙ œ
?# œ ˙ œ œ œ ˙ Œ œ œ
œ œ œ œ œ œ œ ˙ œ

œ œœ œ œ œ œœ œœ œ n œœœ # œ œœ œ # # œœœ œ n œœ # œ œœ˙˙ .. œœ


# œœ œ # œœ œ œ œ
n œœ œ œœ œ
œ bœ œœœ nœ œœ
&
œ œ œ œ ,
?# ˙ œ œ œ ˙.
˙ œ œ œ œ œ œ œ ˙. ˙.
˙.
, ¯rit. molto
¯
œ ¯ U
# œœœ
œ œ œœ œ œ # œ œœ œ œ nœ œ œ # # œœ œœ n œ̄œœ
n œœ œœ œœ œ œœ œ œœ # œœ œœ # œ n œœ œ˙˙ œ ˙˙ .
˙ ..
&
, œ¯ ¯ ¯ ¯
?# œ œ œ ˙ œ ˙ œ œ œ¯ œ˙ œ œ ˙˙ ..
œ œ œ ˙ œ ˙ œ œ œ œ . ˙.
( ˙ .)
u
ESG-HC2 LN 2010
Pour Monsieur l'abbé M. LANGERON, Maître de chapelle à la Primatiale de Bourges 31

CINQ INTERLUDES et UN POSTLUDE sur


(1)
" CHANTONS L'ENFANT QUI NOUS EST NÉ "

œ œœœœ
1 2

# 2≈ œ œ
Calme 1 1

œ # œ œ
& 4 œ œ œ œ œ œ œ œ œ #œ œ nœ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ
2
(2) 3

# œœ
13
œ œ # œœ
F legato
Principaux
8 et 4
œ œ œ
œ # œœ # œœ
?# 2 Œ œœ œœ œ
œ œ œ
13 4
NN N
# œœ œœ n œ œ œ œ œ
# œ œ œ ## œœœ œ œœ œ œ œ
3 1 4 rit.
& œœ # œœ # œ œœ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œœœ œ œ œ œ aœ œ
œ n ˙˙
?# # œœ œœ # œœ œœ n# œœ n b œœ œ ˙˙

j j j 25
# 2p œj
Expressif
2
œ. œ ˙œ œ œ œ œ. œ œ
& 4 ‰ œ œ œ œœ œ œœ œ œœ. œ œ ˙œ
œ œ œ
2 C
œ
oct. aiguë
‰ J ‰ J
œ
Gemshorn 8
œ
2

? # 42 ‰ œ
21

Œ ˙ Œ
(Unda maris)
2 œ œ œ œ œ
oct. aiguë

# rit.
& œ̇ œ œ œ ˙œ.

œ˙ # œ œ
˙œ œ n œ œ œœ. œ œ œJ œœ. # œ œ œj œ˙ œ œ œ ˙˙
J
œ œ œ. œ. œ
? # œ bœ œ œ œ œ œ œ œ œ œ ˙˙
œ J J œ
2
œ
2
(1) Mélodie : Puer natus in Bethléem alleluia 1
(2) Indications des registres et des octaves pour l'harmonium seulement.
ESG-HC2 LN 2010
32
3
# 2 œj ,
Alerte
œ œ
4

œœœ. œ œ œœœ œ˙˙ œœ œœ œ˙ œ˙ œ # œœ œ œ


2
1 4 #œ œ˙˙ œ ‰ œ ‰
1
Bourdon 8 & 4 ‰ . ˙ ˙ œ
Prestant 4 œ
J
œ œ œ œ œ œ œ œ
Basse de ? # 42 ‰ ∑ Œ
œ
‰ J œ œ œ œ œœœ œ œ œœ œ œ œ, œ nœ œ œ
Trompette
1 4 5
1 5 3
4 2

# œ œœ œ œœ # œœ œœ œœ
1 2

œ œ œœ n œœ œœ
rit.

& ‰ œ œ ‰ ‰ œ œ ‰ œj ‰ œj œœ œ œœ œ
‰ ˙˙
J œ œ ˙
œ œ œ œ œ œ œ œ œ
?# œ œ œ œ j œ œœ ¯
œ ‰ Œ ‰ œJ œ œ œ œ œ œ œ œ œ̄
œ
4
Ÿ~~~~~~
Sans presser
2 4
# 2
& 4 ≈ œ œ œ œ ≈ œ œ œ œ œ œ œ œ
oct. aiguë

œ œ œ œ œ
2 1
Récit de
Cornet
œ œ #œ #œ œ #œ œ œ
œœ œœ Œ œœ N œœ œœ
Bourdon 8 ? # 42 ∑ Œ Œ &
Œ
+ 4 p.
3
oct. grave

# œ1 Ÿ~~~~~~ 3
Ÿ~~~~~~~~~

œ œ œ œ. œœ œ œ œ œ œ œ œ œ œ j
& œ œ œ œ œ œ œ œ œ. œ
œ œœ œœ

# œœ
& œœ œœ œœ œœ Œ
œœ
ESG-HC2 LN 2010
33

# M Ÿ~~~~~~
‰ j j j
rit.
& œ œ œ. œ œ. œ ˙ ˙ ˙

# œœ œœ œ n œœ œ ‰ œ # œœ œ
?# ‰ œ ‰ ‰ œ
œœ
‰ n# œœ œ nœ
œ
œ
œ ˙˙
˙
Œ (œ )

5
p
Rapide
a
# 6 j œ œ œ N œ œ œ5
legato
œ
& 8œ œ œ œ œ œ œ bœ bœ œ œ
1
2 3 œ œ œ œ nœ nœ œ œ œ œ œ œ œ
2
1 1 3
oct. aiguë

b œœ..
Bourdon 8
. œœ.. # œœ.
œœ. n œœ. n œœ. .
Doublette 2
?# 6 ‰ . Œ. Œ. . Œ. Œ.
2 3 8
oct. aiguë

# j j œ
n œœ. œ #œ Œ. bœ œ œ bœ nœ n œ b œ b œ b œ œ3 œ
5

œ
1

#œ œ œ #œ œ œ œ.
œ œ œ œ œ œ
1

&
3

œ.
.
n œ.
? # # œ. œ. n œ. œ. b b œœ.
Œ. œ. œ. n œœ.. Œ. œ. Œ. Œ.
j j
# b œ2 œœ œ #œ œ œ
5

nœ nœ œ œ œ œ nœ œ œ j j
senza rit.

& œ œ . n œ. œ ‰ Œ ‰ œœ œ œ
3

œ. œ ˙˙ .
. .
n
n œœ..
2

n œ. œ
? # œ. Œ. Œ. b b œœ.. œœ. œœ œ œ œ œ bœ
. ‰ Œ. b œ.. n œœ. ˙˙ .
1 3 1
. .
2
ESG-HC2 LN 2010
34
POSTLUDE j U
œ œ œ œ œœ œœ œ œœ œœœ
# f2 œœ œ œœ œœ œœ # œœ œœ ¯ ¯ ¯ ¯ ¯
Allègre

& 4 œ̄ œ̄ œ̄ œ̄ œ̄ œ̄ ‰ œJ œœ œœ œœ œ œ œœ œ œ œœ œ œ œ œ œ
œ œ œ œ œ
¯˙
Grand m.g.

œ̄ œ̄ ˙ ˙ ˙ œ.
GJ

? # 42 œ̄ œ̄ œ̄ œ̄ œ̄ œ̄ œ̄
choeur

œ̄

j
# ¯ œ ˙œ œ œ œ œ̇œ œœ # œ œœœ œ̇œ œœ # œ œœ œœ. U œ œ œ œ œ œ œ œ œ
& œ ‰ œ œ œ œ # œœ œ œ œœ œ œ œœ œ œœ n # œœ œœœ
œ #

¯
m.g.

?# ˙ ˙ ˙ ˙ œ. ‰
R
œ
3
&
n œ˙ œ œ œœ œ
œ˙ œ œ œœ
5
1

œ
# œ œ œ œ œ œ œ œ œ
˙ œ œ œ œ œ œ œ œ˙ ‰ œ œ œ œ œ
œ ‰ ˙ ˙ ˙
& œ œœ
œ œ œ œœ œœ
21

# œ˙ œ œ˙ œ œ˙ œ œœ œ œ œœ œ
œ˙ œ œ œœ
& œ œ ? œ˙ œ
œ˙ œ œ œœ œ˙ œ œ œœ
Maestoso
¯ ¯ ¯ ¯ ¯ U
# œœ U
‰ œ b ˙œœ œ
œ
œœ
˙ # œœ ˙˙
& œ œ œ œ œ œ œ œ ˙
œ U
? # œœœ œ œ ‰ œœ
œ Uœ
GO
‰ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ Œ ˙ ˙ ˙
œ n˙ ˙
ESG-HC2 LN 2010
35
Pour Mr. le chanoine ROUCAIROL , en souvenir des belles heures musicales de St Roch.

" NOUVELLES, NOUVELLES


(1)
... "
Va ri ations et P ostlude s ur un Noë l de Ni colas M ART I N (1490- 1571 )
(Orgue sans pédale obligée)

b œ œ
& b b 38 œj
Modéré
œ œœ œ œ œ œœ j œ œ
œœ. œ . œ. œ œœ. œ œœ. œ
Bourdon 8 J J
œ œ œ œ œ œ œ œ. œœ..
? bb 38 ‰ œ œ
Flûte 4
b J ‰

b œ j j
& b b œ.
œ œ œ œ œœ œ b œœ œœ
. œ œ œ œœ œ œœ œ œ œ œ
œ ‰ J œ œ ‰ œ.
J
j
? bb œœ. nœ œœ.. œœ. œ œ.
œ.
œ.
œ œ
œ.
œ ‰
œœ..
b J J

b j rit U
& b b œœ œ œ
œ œœ œ œ œœ. œ œœ. œ œ œœ. œ œ œ œ œœ œœ..
J œ œ
J J
? bb œœ.. œœ. œ œ œœ.. œœ. bœ œœ. œ œ œœ œ œ œœ..
b J .
(1) Edité chez Macé-Bonhomme (Lyon) en 1555, ce noël utilise l'incipit de l' "Alma Redemptoris" grégorien.

ESG-HC2 LN 2010
36 Calme et chanté

b œ œ œœ œ œ œ œœ œ œœ œœ œ œœ
& b b 38 œ œœ œ œœ
1
œœ œ œœ œœ
œ œœ œœ œœ œ œ œ nœ œ

œ
Principaux
œœ. n œœ. œ œœ.
? bb 38 œœ. œ œ œœ. œ œ œœ. œ œ œ œ œ œ œ œ œ
8 et 4
œœ J
b

œ œ œ œœ œœ œ b œ œœ œ œœ
b
& b b œœ œ œœ œ. œœ b b œœ œœ
œœ œœ. œ œ
œ
bœ œ
œ
œ œ J
J
j j
œœ bb œœ œœ œ œ
? bb J b œœ. œ œ œ b œœ
œ
œ
œ
b œœ bœ œ b œœ
œ œ œ
œ
œ
œ b b œœ. œ
J
b J
3 a To
bb œœ b œ œ œ
rit. poco
œ œ
& b bœ œœ œœ.b œ œ œ œ b b œœ. œ œ
œœ. œ œ œœ. œ b œ œ œ b œœ.
œ œ
œ n œ œœ œ

œœ. œ
b œ.
3

œ œ œœ b œ œ œ œ œœ œ œœ n œ œ
? bb
b
œ
J . b œœ. œ œ b b œœ . œ œ bœ .

b j rit
j
& b b œœ œ œ œœ
œ
œ
œ œ œ œœ œ
bœ œ œ
œ œœ.. œ œ œ œ
n œœ
œ
œ œ œ œœ. œ œ
œ œ œ œœ œœ
œœ..
œ.
œ œ œ
j
? bb œœ. œ œ œœ. œ œ œœ. œ œ œœ. œœ œœ œœ œœ œœ œœ.
b . J œ..
ESG-HC2 LN 2010
37

œœ- -
Lent
œœ
simile
- œœœ-
b œœœ b œœœ
2
b œ œœœ œ œœœ œœœ
Bourdon 8 &bb c œœœ n œœœ b œœœ œœœ

? b c Ó œ œ œ œ. œ
bb Œ ‰ œ J œ nœ œ. œ
J
Régale 8
+ tremblant & œ J

b
& b b b œœœ œœœ n œœœ b b œœœ b œœœ b b œœœ b œœœ n n n œœœ b œœœ b b b œœœ n œœœ œœœ
n n œœœ b b b œœœ n œœœ b b b œœœ

b œ œ œ œ œœœ œ œ œ nœ bœ œ œ œ œ œ nœ
&bb œ bœ œ œ œ Nœ ‰ œj nœ œ ‰ bœ
J

b n n œœœ n œœœ œ
b œœ b œœœ n œœœ
U
& b b œœœ n n n œœœ b œœœ b b b œœœ Aœ
b b œœœ n b œœ n œœœ www

b œ œ œ œ œ bœ U
&bb œ œ œ œ œ ˙ w w

b œ
Legato
œœ œœ œœ œœ
& b b 38 œ œœ œœ œœ œœ œœ œœ œœ œœ œ œœ
3
œ
Bourdon 8
Prestant 4
œœ œ œœ œœ œœ œœ œ œœ œ œ œœ œœ
? bb 38 ‰
b ≈ œœ œœ œœ J ≈ œœ œœ œ J ≈ œ
œ œ
≈ œ œ
œ n œ
œ

ESG-HC2 LN 2010
38
œœ œœ œœ n œœ œœ
b œ
&bb œ œœ œœ œœ n œœ œœ œœ. œ œ œ œ œœ n œœ œœ œœ

œ œ
? bb ≈ œœ n œœ œœ œ œ œ n œ
œ œœ œœ œœ n œœ œœ œœ œœ n œœ œœ n œœ œœ n œœ œœ
≈ ? ≈ œ ≈ ≈
b & œœ œœ œœ œœ n œœ œ. œ œ

, ≈ œ Aœ œ bœ œ ≈ œ œ œ œ œ ≈ œ bœ œ ≈ #œ nœ
b nœ œ. œ. b œ. œ œ b œœ.. # œ n œ œ
& b b n # œœ œœ œœ œ œœ # œ.
,
& bbb n œœ. œ œ œ A b œœ. œ œ b œœ
.
œ œ œ.
œ œ
œ œ œ œ œ œ n œ.
œ. nœ œ
bœ #œ

≈ nœ œ ≈ nœ œ bœ œœ œœ œœ
bb b n œ # œ n œ œ n œ œ n œœ.. œ œœ œœ œœ
& . n œ. # œ œ œ œœ

b œ # œ # œ n œ œ œ n œj œ œ œœ n œœ œœ œœ œœ œœ
& b b n œœ. œ
n œ. ≈
œœ œœ œœ œœ œ œ
nœ #œ nœ œ n œ. bœ œœ œœ œœ
J
U
œœ œœ œœ œœ œœ œœ
b b œœ..
poco rit.

b œœ œœ n œœ œœœ. bœ œœ.
& . J œ..


bb b ≈ b œœ œ œ œ œ ? ≈ œœ œœ œœ œœ œ n œœ n œœ n œœ œœ œœ ≈ b œœ b œœ œœ œœ # œ œ œ œ
& œ œ œ œ ≈ ≈ ≈ œr œ.
R œ.
ESG-HC2 LN 2010
39
. . . . . œ b œ b œ œ b œ.
Scherzando
b œ . b œ œ b œ œ œ.
4
& b b 38 œ œ œ œ œ. œ œ œ œ œœœœœ œ œ œ bœ œ n œ b œ œ œ bœ œ œ nœ
Bourdon 8
bœ bœ œ bœ bœ nœ œ nœ
? bb 38 œœ ‰ b œJ œœ ‰ b œJ œ ‰ b œJ n n œœ.. Aœ
‰ n n œœJ
œ
‰ n n Jœœ bœ ‰ œJ b œJ
n ‰ œJ
n
Flûte 2

b J J œ bœ J
J J J
. . . . n œ. œ. n . œ.
œ n . œ.
œ n . œ. œ. n œ.
œ ,
bb b œœ œœ. œœ. œœ œœ n œœ œ n œ œœ. œœ. œ.
nœ n œœ. nœ œ n œ
n œ. n œ
œ n œ
n œ. n œ
œ n œ
&

œœ œ œ œ nœ œ n œ. #œ n œœ. n œœ. œœ. # œ n œ


? bb œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ n œ œ J #œ
J nœ
J
b
A .
œ
n .
œ .
œ n .
œ .
œ n .
œ .
œ n œ œ œ œ. bœ œ bœ œ nœ nœ œ
bb b A œ œ n œ .
nœ A œ œ nœ .
nœ A œ œ nœ
n œ. œ. b œ œ b œ œ b œ œ b œ œ œ. œ bœ nœ “
& œ œœ

b b œœ n œœ b b œœ n œœ b b œœ
? b nœœ. #œ
J
n œœ. #œ
J
n œœ. #œ œœ..
J
n
‰ J J ‰ J J n ‰ ‰ ∑
bb J
. œ . .
. œ œ œ . . œ
œ œ œ. œ œ œ. œ. . . - - -
rit
U
bb b œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ
& œ œ bœ œ œ œ
œ œ œ œ œ
œ œ
œœ œœ..
œœ
J
? b œœ b b œœ œœ b b œœ œœ b b œœ œœ b b œœ j j j
bb J ‰ J J ‰ J J ‰ J J ‰ J œ
œ ‰ b b œœ œ ‰ b b œœ
œ n œ ‰ œJœ œ.
œœ.
J J œ bœ .
J
ESG-HC2 LN 2010
40
Recueilli
, ,
5
b j j
& b b c œ. b œ∑ ˙ w.
œ œ ˙ œ. bœ ˙ bn œww. œ bœ œ b œ. œ
j
nw J J
Gemshorn 8 π
nœ #œ œ nœ
(ou Salicional)
? bb c ∑ œ
b wœ ˙ ∑
wœ n œ ˙
+ Unda maris

, ,
œ. b œj œ # œ # œœ # œ b n wwrit
a To
b
&bb j j nb wwœ. # œJ œ œ œ
#w n œ. #œ ˙ œ. nœ œ nœ œ Œ #˙ w
j b œw n œ œ b œ- b œ- œ-
? bb ŒŒ ‰ n œ n œ˙ œ Œ
#˙ #œ Œ #˙ nœ
œ
Œ b ˙˙
b˙ n n # œœœ .
b nw nœ ˙ #
Œ # ˙˙ n œœ n˙
Œ n˙ œ Œ J œw ˙ œ

b , œ. a To
j j j œ bœ œ
& b b n œw. wœ bœ œ œ œ œ œ œ œ œ ˙œ œ. œ ˙ œ.
rit rit
bœ œ bœ œ œ œ ˙ œ œ n œ # ww n ˙˙ bœ Ó
n w J w bw nœ

? bb b ww œ- n w œ nœ b ww #˙. b n œœœ
b b b œw b ˙ œ œ œ ˙œ b œ nœ œ- œ- œ
w
œ bœ bœ œ œ n ˙œ . # œ œ
˙
a To U
bb b œ. j œœ bœ
n n œœ. ˙ .b œ œ n œ œ b b œœ œ n œœ œ n œœ # œ œœ œ
rit
b ˙. œ œ ww
& œ bœ bœ œ bœ nœ
œ .
J
#œ œ
J
Œ
? bb n n # ˙˙˙
b b n œœœ Œ b ww ww ww ww
w w w w
+ Péd.
ESG-HC2 LN 2010
41

j
b
& b b 38 ‰œ ‰œ ‰ œj œ‰ œ‰ œœ œœ œœ œœ œœ œ œœ ‰ ‰ j ‰œ œ‰ œj
6 Allant

œ œ œœ œ œœ œœ œ ‰œ b œ œ œœ bœ
Principaux J J J J
œ œ œ nœ œ
8.4.2.
œ œ œ j
legato
? b 3 ‰ ∑ J œ œ œ j ‰ ∑
bb 8 œ œ

,
b bœ œ œ œ œ b œj
& b b n œœ œœ œœ b n œœ œœ œœ œ b œ œ œ œ œœ œ n œœ œœ n œ n œœ œ
# œ. # œ œ œ
nœ # œ œœ œ œ œ œ ‰
J J
j J J
j bœ œ
? b œ bœ œ j œ œ j œ œ nœ
bb œ œ œ œJ n œ. œ
j
œ œ

J œ œ nœ œ
œ ‰

‰ ‰ j ‰ ‰ b œj œœ œœ b b œœ œ bœ ‰ ‰ ‰ j
b œ bœ b œ œœ œ Œ.
& b b œ œ b œœ bœ
J œ b œ b b œœ b œœ œ b œ œ b œœ b b œœ œœ b œœ
J ‰ ‰ ‰ bœ
J
œ œ bœ bœ œ , bœ œ œ
? bb J œ bœ œ œ bœ œ bœ œ bœ œ
b ∑ J J nœ J J

b bœ ‰ ‰ j œ œ œ rit

& b b b œœ b œ œ b œœ œ nœ
‰ j
‰ ‰ œ œ œ œœ œ œ œ œœ œ œœ œœ œ œ
nœ œœ. œ œ œ.
. ‰ J J œ.
,
j j
? bb b œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œœ. œ b œ œœ. œœ. œœ.
bœ bœ œ . Œ. ‰ ‰ œ
b J J ‰ Œ J
œ
J œ.. œ..
ESG-HC2 LN 2010
42

bœ œ œ
Modéré
b
& b b 42 b œ˙˙
7
œ œ n n n œ˙˙ #œ œ nb œ˙˙ œ œ œ œ b ˙˙ œ œ
n n n ˙˙œ # œ œ b n ˙˙
Gemshorn

b ˙œ b œ œ œ n b œ˙
œ œ œ
Principaux
? b 2 bœ œ œ œ nœ œ œ bœ œ œ nœ œ œ
bb 4 ˙ n n œ˙ b b ˙œ n n ˙œ
et Bourdon 8

b œ œ #œ #œ nœ œ #œ # œ˙ nœ œ nœ nœ #œ œ
& b b b œ˙˙ œ b œ n # ˙˙
n œ # n ˙˙ ˙ n ˙˙
œ œ n # ˙˙ # n ˙˙
poco
nœ #œ œ
+ 16

? b n œ˙ œ œ œ # œ n # ˙œ n œ œ œ n n ˙œ # œ œ n œ n # ˙œ n œ œ œ # n œ˙
#œ œ œ
bb n # œ˙ œ œ œ #˙


b bb b # œ˙˙ œ n œ œ n bn œ˙˙ bœ nœ n # ˙˙˙ nœ
# n ˙˙ #œ œ n n # ˙˙œ n œ n œ œ b n ˙˙
œ bœ b˙
œ # œ œ,
&
più e stretto
nœ œ œ œ œ œ #œ œ œ #œ œ œ #œ œ
? bb n n œ˙ b b œ˙ n n œ˙ # # œ˙ n œ˙ œ
b œ œ œ #œ œ œ
b b ˙œ n n œ˙
&

œ aT œ œ œ
bb b b œ œ œœ œ œ œ
o
U
b œ œ œœ œ
- 16

& n˙ œœ œœ œœ Aœ
˙ nœ œ b A œ˙ œ œ b ˙œ œ œ b œ ˙˙

œ˙ n œ œ œ nœ œ œ œ bœ œ œ œ
& bbb b n ˙œ. j ? #œ
n ˙ nœ
œ œ ˙ bœ
˙
bœ b ˙œ. œ b œœ.. œ œ ˙
J J bœ
J ESG-HC2 LN 2010
. . .
43
. .
Rythmer sans presser . .
8
b œ œ œ œ œœ œ œœ œ œœœ œœ
j
& b b 42 œ œœœœœ œ ‰ œ œ‰ œ œ œ œœ œ œ œ œ œ œœ œ‰ œ Œ œ œ œ
J ‰ ‰ J J ‰ ‰ J
œ œ œœœ œ
J ‰ n œJ ‰
Bourdon 8
J ‰ ‰ J J J J ‰ œJ ‰
j j
Prestant 4
j j j . . . . j œ .
œœœœ œ œœ œœœ .œ œ œ. œ.
Sifflet 1
? bb 42 œœ œ
‰ ‰ œ œœ ‰ ‰ œ n
œ ‰ ‰ J J ‰ ‰ œœ
j‰
(ou Cymbale)
b J J J œœ œ œ œ œ J
. . . . . . . . j
j ‰ Œ j
œ œ œR œ œ œœœœ œ œ œ œ n œR œ
b œ œ œ œ œ œ œ œ n œ œ # œœ œœ
œ œœœ
& b b œ nœ œ œ œ œ œ œ œ œ nœ œ œ œ ‰ ‰ J J ‰ ‰ J J ‰ ‰ n œJ œJ œ‰ ‰ œJ
œ œ
J ‰ ‰ J
œ
J ‰ ‰ J J
j j j j j j œj j j
n œ œ
œ ‰ ‰ b œJ n œœ œœ n œœj œœ n œœj œ b œ œ œœ œœ
j
? bb œj ‰ Œ
b J J ‰ ‰ J J ‰ ‰ J J ‰ ‰ n œJ J ‰ ‰ n œJ J ‰ ‰ J
. . . . . . .
Aœ . a To
bb b œœ œ œ œ œ œ œ n œ œ œ œ œ
œ b œœ œ n œœ œœ œ œ œ œ œ œ œ b œ œ rit
œ œœ
& J œ œ œ ‰ œJ œ œ œ œ œ œ œ œ œœœœœ œ œœœ
‰ ‰ J J ‰ J ‰ ‰ J
j j j j œ . œ. œ. j j
œœ œ # œ œœ œ œ œ
? bb J ‰ ‰ b Jœ n Jœœ ‰ ‰ nœ
J ‰ œ œœ ‰ ‰ œœ
b J J

b œ j œ œœ œ œ bœ . . U
& b b œ œ œ œ œ œ œ œœ œ œ œ œœ œ œœ œ‰ Œ œ ‰ œ‰ œ œ œ
J ‰ ‰ J
œ œ œœ œ œ œ œ
œœ œ œ
J ‰ ‰ J J ‰ ‰ J œ J J œ
j j j j j j U
? b œœ ‰ ‰ œ œ œ œ œ œ œ œ œœ œ œ œ œ œœ ‰ œ
bb J œœ œ œ œ œ œ ‰ Œ œ
J ‰ ‰ b œJ œ ‰ ‰ n œJ
J œ œ œ œ œ
J
ESG-HC2 LN 2010
44

œ œ œ6œ œ œ œ œ6œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ
POSTLUDE
b œ œ
Allegro

& b b 42
(Toccatina)

Grand chœur non legato


˙œ œ œ ˙œ œ œ
œ œ œ
sans 16
? bb 42 œ̇ œ œ
b

œ œ œ œ œ œ œ œ œ nœ œ œ œ œ œ nœ œ œ œ #œ œ œ œ œ œ œ œ nœ œ œ œ #œ œ œ œ œ
b
&bb

? bb œ̇ œ œ #œ œ̇ œ œ nœ œ̇ œ œ nœ
b

œ œ œ bœ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ bœ bœ œ œ nœ œ œ œ œ œ œ œ
b œ œ œ œ œ œ
&bb œœ œœ œœ œœ
j j
œ ‰ œœ ‰
? bb b œ˙ ˙
b & n n # œœœ n n # œœœ œœ
œ œœ
œ
bœ nœ œ œ œ bœ œ œ
b œ œ Aœ œ
&bb #œ #œ œ #œ nœ œ œ œ œ œ #œ
œ œ œ œ nœ œ œ #œ #œ œ œ #œ

b # # # œœœ # n n œœœ n œœœ n œœ


# n œœœ
n œœ # # # œœœ
& b b b n œœj ‰ Œ ? ‰

ESG-HC2 LN 2010
45

b bœ nœ œ nœ bœ œ œ nœ œ œ œ œ
&bb nœ #œ œ #œ #œ œ œ nœ œ œ œ œ #œ nœ œ #œ œ œ œ œ œ #œ nœ #œ

#œ # # # œœœ œœ # # œœœ
? bb n # œœ œ
n œœ œ # n n œœœ # n œœœ œœ
œ
b &
n b b œœœ n b n œœœ n œœœ œœœ

b b œ œ œ #œ œ œ nœ œ œ œ bœ nœ nœ œ œ bœ œ œ nœ nœ œ
œ œ
& b n œ œ bœ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ

b b œœœ œœ œœœ
& b b œœ ‰ œ ‰
?
œ # n # œœœ œœœ œœœ n n œœœ b œœœ œœœ

bœ œ œ nœ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ
& bbb œ #œ œ #œ œ œ œ œ œ œ œ œ bœ œ œ œ œ œ œ œ œ œ

. . . . . . . .
bœ œ . . .
? bb nn œ˙ #œ œ nœ b˙ œ # œ œ ‰
b & œ
œœœ œœ
n œœ U
˙
œ bœ œ œ ˙˙
b bœ œ #œ nœ œ œ œ #œ bœ nœ nœ bœ œ œ A œœ œœ ˙
&bb œ œ œ œ œ j ‰ Œ n œ ‰ œJ ‰
œ œ J
. . n œœœ b bb œœœ ˙
senza rit.
.
+16
bb œ ‰ ∑ ∑ n ˙˙˙
& b b b œœ œ ?
J ‰ J ‰
b b œœ n n # œœœ ˙
Locarno 1969
ESG-HC2 LN 2010
46
à Yves PILLANT

"S UR UN N OË L VE LLAV E"


HUIT VARIATIONS POUR ORGUE (sans pédale obligée)
, j
(1)

# 6 œ œ œ j
NO ËL

œ ˙œ œ œ œ. œ˙ . œ œ œ œ œ.
& 8 ˙. œ. œ˙ . œ œ œ . œœ. œ œ œœ.. ˙. œ.
Principal
ou
œ œ œ œ j œœ.. œœ.. ˙˙ ..
Gemshorn 8 ? # 68 œ˙.. œ. ˙. œ ˙œ.. œ. œœ.. œœ.
.

# œ œ œ j j j
& œ. œœ. œ ˙œ.. œœ. œ œ n œœ. œ œ. # œœ. œ œ N œœ. œ
œ. œ. œœ.. ˙˙ ..
œœ. j
œ œ ˙. œ. œ. b œ. œ.
?# . œ. ˙. ˙. # ˙˙ .. n œ. œ.
˙˙ ..

,
Paisible
1 # 6IIœ œ œ j
5

& 8 œ œ œ œ œœœ. œ œ œ œ œ œ œ œ œœ œœ œœ œœ œœ.œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ.


II Hautbois
œ
œœ œ œ œ œœ œœ œ œ œ œœœœ
I Bourdon 8 ? # 68 I œ œ œ œ œ œ œ œœ œ œœœœœ

# Iœ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ ,
œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ
œ œ œ œ œ œ œ œ œ
& œ œ œ
œ
IIœ œ œ œ œ œ œ œ œ œ. œ œ œ œ œ ,
?# J J ˙ .
(1) Mélodie recueillie et notée par Jean Pitacco (P. Favier, éditeur à Vorey-sur-Arzon)
ESG-HC2 LN 2010
47
# U
œ œ œ œ.
II

& œ œ œ œ.
œ œœ œœ œœ œ. œ œ œ œ œ œ ˙.
Iœ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ
poco rit.
œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ Uœ.
?# œ œ
œ œ œ œ œ œ œ œ œ.

-3 -3 - - - -
Trés égal
- -
2
# 2 œœ œœ œ #œ œœ œœ œœ œœ œœ
& 4 œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œœ
œ œ œ œ
Bourdon 8
#œ œ œœ #œ œ œœ
3 3

œœ œœ
Flûte 2
? # 42 œ œ œ œ

- - - - - - - -
œ œ œ œ œ œ bœ nœ
# œ œ œ œ œ
œ œ
œ bœ
œ œ
bœ œ
œ œ
& œ nœ #œ œ n œb œ œ œ œ œ bœ

nœ nœ œ œœ œœ œ bœ
?# œ œ nœ bœ

- - - - - - - U
- 1 2
4 .
œ
3 1

# #œ#œ nœ œ œœ œœ œ#œ œœ œn œ nœnœ senza rit.


œœ œ
& #œ nœ œ œœ œ#œ œ œœ œ b œn œ œ b œb œ nœ # œ # œ œ œ
œ #œ
œœ #œ bœ U
?# œ œ œ #œ œ bœ #œ œ œœ ..
m.g.
ESG-HC2 LN 2010
48
Modéré
# 4 œ œ
œ
& 4 œœœ.. œ œ œ‰ œœ. œ œ œ‰ œœ.. œ œ‰ œœ.œ œ œ‰ œœ.. œ œ œ‰ œ ‰ œœ œ œœ œ œœ œ # œ˙ œ œ œ œœ. œ œ œ œ œ œ œ
3
. J J ‰ J ‰ J ‰ . ‰ œ. ‰
Fonds 8 I
{ œ . œ . œœ œœ nœ œœ œœ
II
/I ? # 44
œ. ‰ œ. ‰ œœ.. ‰ œ. ‰ œœ.. ‰ J ‰ J ‰ œJ ‰ J ‰ Œ œ.
œ. ‰ œœ.. ‰
Péd. 16 p s. Péd. Péd.

# œ œ œ . œ œ # œ # œœ. œ œ œ œ. j œ œ ˙œ bœ bœ
œ
& # œ.. œ œ‰ œ. œ œ ‰ œ. œ . œ œ œ b œ bœ bœ
‰ ‰ # œ . # œ b œ. n œ œ n œ œ œ b œ œ
? # œ.. œ. œœ. n œœ.. œ. œ œ œ œ œ œ œ dim.
œ. œ œ œ n œ b œ
. nœ bœ Aœ bœ œ
œ ‰ œ . ‰ ‰ ‰
œ b œœ. œŒ # œ œÓ
s. Péd. Péd.

œ n œ # œ œ n œ œ , œ. n œ œ
A T°
# b œ b œ œ œ œ œ . œ œ œ # œœ œ œ œ
& b œ n œ n œ œ # # œœ . œ n # œœ . n œ . œ œ œ œ
b œ. b œ œ œ œ œ # n œœ. ‰ ‰ ‰ ‰ œœ.. ‰ œ. ‰ œ. ‰ . ‰
b œ n œ . # œ .
rit.
n œ. œ.
b œ
? # n b œœ.. b œ œ n œ œ œ n œ # œ . œ . œ . œ .
Ó # œ. ‰ œ. ‰ œ. ‰ ‰ œ. ‰ œ. ‰ œ. ‰ œ. ‰


# œ˙ œ # œ œ œ œ œ œ # œ˙ # œ # œ œ œ œ œ . œ
# œœ. œ œ # œœ. œ n œ œ wœ. n œ œ œ # œ œ œ
poco rit.

& # œ. n œ. w œ w
‰ ‰ ‰ ‰ # œ. n œ œ
n œ œ. J w
˙ œœ.. #˙ œœ.. n œœ.. œ
? # #˙ ‰ ˙
# ‰ n ‰ # # œœ.. ‰ œ. ‰ # # œœ.. ‰ n œ # œœ n n œœ Œ # ww
s. Péd.
œ. Péd.
ESG-HC2 LN 2010
. .
. . .
49
# 3 . œ . . . .œ # œ œ œ œ œ œ. # œ. nœ œ #œ œ œ
4 Léger

& 8 œ œœ œ œ œ œœœ œ œ
Bourdon 8
œ œ #œ #œ
.
œ. œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ ‰ .œ œ œ œ œ # œ œ.
Doublette
Cymbale
?# 3 ∑ ∑ ‰
8 . .
. . . . . .
# œ. œ. œ. œ n œ œ œ œ œ œ #œ œ #œ ‰ œ œ œ œ
& œ œ œ. œ œœ. œ œ œ œ œ. œ
œ .
œ œ. œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ. œ. œ.
? # œ. œ œ œ ‰ œ œ œ œ œ œ œ œ
. .
poco rit.
#
& œœ. œ œœ œ œ
œœ # œœ œ œ œ œ nœ œ œ œ nœ œ œ œ œ œ œ b œ œ œ œ. œ # œ œ.
# œ.
œ œ œ . J
. . . . . . . . . j
n œ œ
œœ œ # œ n œœ
.
? # œ œ. œ. œ œ œ . œ. œ.
œ œœœ. œœ œœ œœ œœ œœ b œœ n œœœ ..
œ œ œ . œ. œ. œ. .
œ. œ. œ. œ. œ.
(Péd. 16)
5
Très lent (alla "Saeta")
#
& c ∑ ≈ œ œ œ œ. œ œ œ ≈ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ #œ œ œ œ œ œ ≈ œ œ œ # œ. œ œ ≈ œ œ œ
II II
Cornet
œ œ œ bœ
rubato

? # c ŒŒ Œœ ˙˙
I
w ww # ˙w
I
Bourdon 8
ww n˙
˙ ˙ w w
(Péd. 16)
ESG-HC2 LN 2010
50

≥.
# ≈ ≥. , 3 3
j
3 3 3
j
3

& œ œ œ. #œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ˙ œ n œ œ œ œ œœœ nb œ˙ b œ b œ b œ œ œ œ œœœœ


nœ œ . œ bœ nœ
I
{ + Salicional

? # ww ˙˙ œœ b n œœ
w
œœ b b œœ b œ˙
œ
s. Péd.

j j œ
3 3

,
3 3 3

# b n œ˙ b œ b œ œ œ ˙œ n œ b œ œ
3

& n ˙ b˙ # n#œ˙˙ n œ n œ œ œ bœ

# œ n œnn œœ
#œ ≈ œ nœ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ
II

œ
I - Salicional

? # b b w˙ n˙ b ˙w bœ Aœ nw ˙

Péd.

-
-œ œ œ- #U˙
Fl. 4 solo

# ≈ œ b œ # œ œ bœ œ œ œ nœ #œ œ œ œ œ rit.
œ œ n œ œ œ œ œ œ Uœ
& œ œ œ œ œœœ œ ≈ ‰
lunga

? # # w˙ n˙
w w
w w˙ #˙ ww

ESG-HC2 LN 2010
51

j Œ n œœœ
6
œœ b b œœ n œœœ œœœ
En fanfare
# 6 œ œœœ œ. œœ.. b œœœ n œœœ # ˙˙˙
& 8 n œœœ œœœ œœœ œœ œ. n œœœ... œ œ œ
œ
b œœ n œœ n œ œ. #œ œ
J œ. J
I
/ II
Prestants Œ
Anches 8,4 II non legato I
Cornets
? # 68 ˙.
˙.

# n œœ.. œ. œœ b b œœœ n œœœ œœœ... n œœœ œœœ n œœ.. # œœœ œœœ n œœœ œœ
3

& œ. n œœ.. ˙ Œ œœ # œœ œ œ œœ. œ œ œœ œ j Œ


nœ # ˙˙ œ. œ
J œ œ œ.. n œœ œœ œ œœ œœ # ˙˙˙
J œ
bœ œ ˙ II
? # ˙. bœ ‰ œ ‰ ˙ Œ
˙.
j œœ. a
n œ # œ
# # œœ œ n œœ œœ # œœ œœ.. # œ.œ n œ œ # œœœ... œœ œ ˙ j
3

& # œ œ œ.. Œ œ œ œœ œœœ # œœ œœ œœ œœ ‰


J J œ. # œ ‰ œ œœ # ˙˙ nn œœœ œœœ # œœ œœ œ œœœœ
I
j j ˙
II 3

? # #œ œ œ # œ # ˙. nœ ‰ œ ‰ Œ ∑ ∑
#œ œ œ nœ œ ˙ &
# œ # ˙.
élargi
.
# # # œœ œ œ ## œœ œœ ˙ œ
œœ n œœœ œœœ œœœ... œœ œœœ œœ œœ œœ œœ œœœ œ. œ œ N œœ.. œœ ˙
b œœœ..
+ 16

& ˙ Œ œ œ œœœ ‰ # œœ # ˙˙˙ Œ


‰ ‰ œ ‰ ‰
n # œœ
I
#
II I
˙
3

(# ˙˙ )
& # # œœœ ‰ œ ‰ Œ ∑ ∑ Œ ‰ ‰ Œ
?
# œœ # n ˙˙˙ ˙
ESG-HC2 LN 2010
52
7 Lent et expressif
j j j j œ j j
# 9 j j . œ œ œ
& 8 œ œ œ œ œœ.. œ œ œ œ œœ. œœ. œ œ œœ..
œ œ œ # œ œ. œ˙ . # œœ..
œ. œ. œœ. œ. œ. œ˙ . œ.
II Gemshorn
Unda maris
I {
? # 98 œ. œ
. œ. œœ. œ. ˙œ . œ œ.
. ˙œ.. œ. œœ.. œ. œœ.. œ. œ # œ.
œ. œ. œ. œ. œ. œ. œ. œ. J .
I
Salicional
II/
I Péd. 16 p s. Péd.

# j j j j
œ œ œ œ œ. #œ œ #œ # œ œ œ œ. n ˙. œ. ˙. œ œœ.. b ˙. œ.
& n n œ˙ . # œ˙ . # ‹ œœ.. n # œ˙ . œ ˙. œ. œ œ œ œ
J ˙. œ.
.
? # n œœ. œ˙.. œ. œ.
# ˙.
# œ. n œ.
n œ.
œ.
œ. œ˙.. # œ. ˙.
œ œ œ œ. ˙. œ. ˙. œ.
œ œ b œ n œ œJ œ œ
œœ J œ œJ ˙ . œ.
J
Péd. s. Péd. Péd.

j j
# n ˙. œ˙ œ œ œ œ œ n œ œ œ œ œ. bœ nœ œ œ j
n œ n œ a œ œœ.. œ
# œ.. œ n œ˙ . œ œ
& #œ # œ # œ . n ˙. # œ. œ. œ n œœ. œ œ ˙ . œ œ # œ.
b ˙.
? # # # ˙˙ .. œ. b œœ.. œ. b ˙.
II
? ˙. œ.
œ. . œ. # œ.
&
# n ˙˙ . n œœ.. n n ˙˙ .. b œœ..
s. Péd.

# j
A T°
j j j j . j
rit.
- - -
œ Œ.
rit. - -
& n # œœ. œ œ œ. n œ œœ.# œ œ œœ. œ œ
œ. œ œœ.. œ˙ . œ œ # œ œ œœ. œ œœ. n œ œ b n œœ. . n œœ.œ œ # œœ.. n œœ. œ œ ˙˙ ..
œ.
j
n
? # œ.œ n œ .
œ # œ.
I
œ. œ. œ˙. œ. œ. ˙œ . œ. # œ. n ˙. ˙.
n œ. œ. œ . œ. œ. . . # œ. n œ. œ. b œ. œ. Œ.
œ. œ. ˙.
Péd.
ESG-HC2 LN 2010
53
8 TOCCATINA

œ œœ œ œ œ œœ œ œ œ œ œ œ
Con moto
# 2 œœœ œ œ œ œ œ œ
I/
œ œ œ œ œ
& 4 œœ œœ œ œ œ œœ œœ œ œ œ œ œ
œœ œ œ œ œœ œœ ‰ œœ œ œ œ œ œ œ œ
œ ‰ œ ‰ ‰ œ œœ œœ œœ
II

Grand choeur
sans 16 p. sinistra non legato
? # 42 ∑ ∑ ∑ ∑ ∑

n œœ œ # œœ œ # œœœ n œ œ
- anches I
# œ œ œ œ œ œ œ
œ œ œ #œ œ œ œ #œ Œ
m.d.
& œœœ œœ œ œ œ œœ œ œœ œœ b œœ œ œ œ nœ
œ œœ œ œ ‰
legato
œ œ œ #œ œ œ œ #œ œ œ œ œ
m.g.
?# ∑ ∑ ∑ Œ

# , œ
˙ œ œ
& œœ œ
œ
œ
œ œ
œ
œ
œ ˙ œ Nœ œ œ
œ œ
œ

? # œ œ œ #œ œ œ œ œ œ œ œ #œ œ œ œ œ œ œ œ #œ œ œ œ œ œ œ œ #œ œ œ œ œ œ œ œ #œ œ œ œ œ

œ
# œj œ œ
j
œ. ‰ bœ
bœ bœ bœ
œ nœ bœ
œ nœ œ
œ
& œ œ œ œ. ‰ bœ bœ
J J
? # œ œ œ #œ œ œ œ œ œ œ œ #œ nœ #œ nœ œ nœ bœ œ œ œ œ œ œ nœ bœ œ œ œ œ œ œ nœ bœ œ œ œ œ œ œ

ESG-HC2 LN 2010
54

, bœ œ j j
# b b ˙˙ bœ œ bœ bœ nœ œ bœ Œ
meno mosso
bœ nœ bœ œ œ nœ œ œ bœ
& bœ J bœ J Œ

? # nœ bœ œ œ œ œ œ œ nœ bœ œ œ œ œ œ œ nœ bœ œ œ œ œ œ œ nœ bœ œ œ œ œ œ œ nœ bœ œ œ œ œ œ œ

# nœ œ bœ œ #œ œ #œ #œ n œ œ œ nœ œ
& nœ bœ b œ bœ nœ #œ # œ n œ nœ b œ œ n œœ œ œ # œ œœ œ œ œ n œœ œ œ # œ œ œ œ œ
bœ ‰ œ ‰ b œ ‰ n œœ ‰
J J J J
bœ œœ n œ # œœ n œ œ
œ
? # bœ ‰ b ‰ # œ ‰ ‰ œ J ‰
J J J J J ‰
A T°
N
œ œœ œ œ œ œœ œ œ œ œ œ œ
+ anches I
# œ
œ œ œ n œ œ
& œœ # œœ œœ œ œ‰ œ œ œ œ œ œ
œœ œœ œœ œ œ‰ œ œ œ œ
œœ œ œ ‰ œ œœ œœ ‰ œ œ œ œ œ œ œ œ n b œœœ œ b œœœ œ # œœœ œ œ œ

œœ œœ œœ
?#
sinistra non legato

+ 16 Uœœ
œ œ n œ
œ œ œ œ œ œ # œ œ
# œœ œ œ œ œ œ
œ b œ œ œœ œ œ œœ œ œ œ œ œ œ œ œ
senza rit.
œ # œ œ œ œœ
& nœ #œ n œ ‰ J ‰ J ‰ œ ‰ œœ ‰ œ œ œœ œ œ œ
œ
œ ‰ # œ œ #œ ( œœ )
J J J m.g.

?#
Con brio
œœ # œ œ m.g. U
J ‰ # œ œ Œ œ
œ
Péd. 16 p
Guillestre 74
ESG-HC2 LN 2010
Pour Noël FORNARI (1) 55
N OË L BO URB ON N AIS
avec 8 variations
(pour orgue, sans pédale obligée)

# 3 j
Simplement , j
œœ. œœ œœ œœ œœ
& 8 œ œ œœ œ œœœ œ œ œœ
œ œœ. œ œ œœ.. œ œ
J
œ œœ œ‰
Bourdon 8

œœ. œ œ œœ. œ œ œœ
?# 3 ‰ œ œ œœ
Prestant 4

8 ∑ œ. œ ‰
J
# œ. œ œ œ j œ œ. œ œ œ j œ
& œ œ. œ œ. œ œ œœ œœ œ œ œ œ œ
œ œ œ œ n œ. œ.
j j j
œœ œœ œœ œœ œ. œ œ œ œœ œœ œœ œ œœ # œœ
? # œœ J œ. # œœ.
J

# , j
& # œœ œ œœ. œ œ œ œ œ œœ œ. œ œ œœ œ œœ œœ..
J . # œ. œ n œœ # œ.
J rit. J
œ. n œ j œ œ
œ œ œœ. œ œ œœ. œ œ œ bœ œœ. œ nœ œœ..
?# œ. œ œ.
Péd.

j j j , j
œ nœ œ œ bœ
1
# 6 j œ˙. œœ œ bœ œ n œ.
Expressif

& 8 œ œœ. œ n œœ œœ. œ œ ˙. œ. œ œ


. œ.
Bourdon 8
J J
Salicional 8
œ œ œ œ œ œ. œœ.. œœ.. # # œœ.. n n œœ..
Unda maris ? # 68 ‰ Œ ‰ J
(1) Extrait de C. GAGNON : le Folklore bourbonnais (III p. 138). Titre "Noël de Montluçon"
ESG-HC2 LN 2010
56

j j j j
# œ œ œ œ œ œ œ œ
& œ˙ œ œ ˙œ.. œ œ b œ˙ œ b œœ. n œœ œ œ
. . . ‰
. ˙œ.. œ˙.. # œ. n œœ..
? # ˙œ. œ. œ. # œœ ‰

j j
# œ. œ œ œ nœ œ œ nœ œ œ œ. œ œ œ
œ. œ œ. œ nœ œ.
& œ. b œ. œ. œ œ n œ. œ. #œ œ
‰ J
˙. œ. # œ. œ. # œœ.. b n œœ
? # # œ. n œ. œ nœ œ # œœ ‰ # œ. œ. ‰
Péd. s. Péd.

# b ˙œ . œ ,
œ œ œ œ œ b œ̇ . œ œ œ. œ œ œœ œ œœ j
& . . œ nœ
œ
J N N œœ.. #œ œ œ.

b œœ..
˙.
? # n # ˙ .œ. œ.
œ.
bb œœ .. b œ. nn n œœœ... b œœœ
‰ # # # œœœ .. # œœ..
. œ.

# , j
& œœ œ‰ œ. #œ œ œ œ œœ n ˙œ. ˙˙ ..
# n œœ. .
nœ œ # n œœ .. # œœ œ œ #œ
J
? # n œ.. ‰ ˙. ˙.
b n œœ. œœ . ˙˙ . ˙˙ .
œ ‰ b b œœ . œœ .
. . .
Péd.

ESG-HC2 LN 2010
57

# j œ œ œ œ œ œ ‰ œj œ # œ œ œ œ
2 Alerte

& 42 œ œ œ œ œ œ œœ œœ œœ œ œ
œ œ œœ œœ

œ œ œ œ œ
Bourdon 8
œœ œœ œœ œœ œœ œœ ˙ œ œœ. ‰ œœ # œœ œœ
?# 2 ‰ œ œ
Doublette 2
4 ‰ ‰ ‰

# œ œ # œ œ œ3 j
& œ œ œ œœ # œœ œœ œ œ
œ œ œœ œ ‰ œ # # œœœ œœ œœ œœœ # # œœœ œœ œœ # # œœ # # œœœ œœ
# œœ J #œ œ œ #œ œ œ
# œœ œœ œ œ œ #œ œ
? # œœ ‰ ˙ œ
œ œ œ
œ ˙ ˙

# bœ ,
& b n œœ b nn œœœ b n œœœ n œœœ œœ
œ n b ˙œœ b œœ œœ nn œ˙˙ œ œ˙
˙
œ
nb œœ
œ œ œœ œœ œœ œœ œ œœ œ

œ œœ b œ œ
? # b˙ œ. nœ œ nœ œ bœ bœ œ bœ nœ œ bœ bœ œœ n œ b œ œ œ œ œ ‰
J

# œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ nœ ‰ j
& ˙ œ ˙ œ œœ œ œ œ œœ bœ œ n œœ œ # œ œ n œœ œ œ ˙œ œ œ œ
Œ J ‰ J ‰
nœ œ œ œ œ œ œ œ œ ¯ bb œœ¯ b œœ
n œœ bœ œœ ˙
rit. poco
?# ˙ ˙ bœ Œ b œ #
‰ nœ ‰ ˙˙
J J

ESG-HC2 LN 2010
58
3 5

b j
& b b 38 œ œ.
II Paisible

II Dessus Cornet œœ œ œ œ œ œ œ œ. œœ œ œ œ œ œ œ œ œ. œ ‰
Basse Cromorne

œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œœœœœœ œ
œ J
II
? b 3 ‰ œ I
œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œœ
I Bourdon 8 bb 8
,
bb b Iœ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œœ œ j
II
œ œ œ œ œ
3

& œ œ œ œ œ œ œ nœ œ b œ. œ œ œ
œ. œ œ œ œ œ œ3 œ œ œ œ œ . œ œ œ œ œ œ œ
5
œœ œ œ œ œ œ œ œ
? bb
I

b ‰
œ œ œ Uœ.
b œ œ œ œ œ
3

œ œ œœ œœ œ œ œ œ œ
3

&bb œ œ œ œ œ œ œœœœœ œ œ
3 3 3 3

œ œ œ
œ œ œ U
œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œœ
œ œ œ œ œ œ
rit.
? b
3

bb œ

œ œ M.D. sur I œ œ œ œ œ œ œ œœœœœœœœ


q = 144)
144
œ œ œ œ
Reprises
4
œ œ œ œ œ œ
D'un bon mouvement (q
œ
# 2 œ œ œ œ œ
œœœœœ œ œ œ œ œ . .œ
œ
II Flûte 4 & 4 . .
œ˙ œ œ˙ œ œ˙ œ œ˙ œ œ œ˙ œ œ œ
I Bourdon 8
? # 2
4 . .
. . ˙

œ œœœœœœœ œœœœœ, œ n œ œ b œ œ b œ œ œ œ b œ œ n œ b œ b œ œ œ œ n œ œ b œ œ b œ œ œ 1œ b œ œ n œ œ , œ nœ œ nœ œ
#
2

& .. .. ..

? # œ˙ œ œœ n œœ .. .. b œ nœ bœ bœ
bœ bœ nœ nœ

nœ nœ
n œ .. n œ
N œœ
b˙ œ bœ bœ
ESG-HC2 LN 2010
# j
Musette
œœ.. œœ. œ œ œ œœ. œ œ œœ.
œœ.. œœ. œ œ
59

& 38 œ
5
œ œ œ œ œ œ
Bourdon 16 J J
? # 38 ‰ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ
Cromorne 8

œ œ œ œ œ œ
Doublette 2

# . œ bœ j n œ. b œœ. œ œ œ . œ b œœ œ œ n œœ. œœ..


& œœ œ b œœ
œ
J
œ . bœ œ bœ œ bœ œ bœ œ
J
? # œ œ œ œ œ bœ nœ bœ œ œ œ bœ nœ bœ œ œ œ bœ nœ bœ œ œ œ bœ nœ bœ œ œ œ bœ nœ bœ œ œ œ bœ nœ bœ œ œ œ
œ

# b œœ. œ . bœ œ œ # œœ
& œ b œœ œ œ œ œ # # œœ. #œ # n œœ.. #œ œ # œœ. œ #œ œ.
#œ # œœ. #œ
J J J
?# nœ bœ œ œ œ nœ bœ œ œ œ #œ #œ œ œ œ œœ œ œ œ œ œœ œ œ œ œ œ œ œ œ
bœ bœ #œ œ # œ œ # œ œ # œ œ # œ

# b œ. œ , œ œ
b œœ. . j œœ.. œœ. œ œœ.
& n œ. bœ œ œ #œ n œœ. œ œ
œ œ œ œ œ œ
J J
?# n œ nœ œ œ œ œ nœ œ œ b œ bœ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ
nœ nœ œ bœ œ œ
U
# œœ. œœ.. œœ. œ œœ. œ œ œ œ œœ œ œ œ œ œ. œ œ œ œ œ œ œœ.
& œ œ œ œ œ ‰ œ .
U
?# œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ. poco rit.

œ œ œ œ œ œ œ.
ESG-HC2 LN 2010
60
6 # 2Scherzando
& 4 œœ œ œ‰ œœœ
j
Bourdon 8
œ œ œ œ. œ œ œ œ œ œ J
œ œ œœ œ œ œ œ œ œ
Prestant 4
Sifflet 1 ? # 42 œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ
# j œ œ œ œ. j œ œ
& œœ. œœ œ œ
œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œœ ‰ œœ œœ œœ œœ œœ
œ nœ Nœ œ œ
œ œ œ œ J
?# œœ #œ
œ ‰ œJ ‰ œ œ œ œ œ œœ # œœ ‰ n # œœ ‰
J ‰ J
œ Œ Œ J ‰ J J
œ œ œ œ œ œ œ
# œ œ œ œ œ œ œ œ œ œœ œœ œœ N œœ
& œ œ œ œ œ œ œ œ œœœœ ‰ Œ
œœœ œ œ œ # œœ œœ- # œœ- œœ-
œ œ ‰ Œ œœœ œœœ œ
‰ #œ œ œ
n œ
?# œ ‰ œ ‰œ J

J
∑ œ ‰ Œ œ ‰ Œ # œœœ ‰ ‰ # œœ ∑
J J J J J J
#
rit. poco

& b n œœ ‰œ ‰œ œœ Œ
a T°
- - j
J J ‰̇ n œ b œ œ- œ œ œ œ. œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œaccel.œ œ
œœ- œœ- # œœ- œ
? # n œœ ‰ ‰ œœ ‰ œ œ œ œ œœœ nœ œ œ œ œ˙ œ œ œœ ‰ Œ
œœ
J J ˙ ˙ œ œ
J
# œ œ œ œ œ œ bœ bœ œ œ #œ œ œ
& œ œ œ œ œ œ œ œ œ nœ œ œ œ œ n # œœœ œ œ œ Œ
œ ‰ Œ
# œœ b œ J n œœ
œœœ n œœœœ ‰ œœ nbb œœœ ‰ Œ
senza rit.
? # œœœœ ‰ Œ œ ‰ Œ Œ œ
J J J ‰ Œ J ∑ Œ
J
ESG-HC2 LN 2010
61
# 3 #œ œ ˙ w œ œ œ œ œ
Souple et chantant
7
& 2 œ ˙ ˙ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ˙ œ ˙ ˙
II/I ˙ ˙ #˙ w ˙ ˙ œ
? # 32 ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ w.
Fonds 8 p. ˙ ˙ w ˙ #˙ ˙ ˙
Péd + 16 w. w
#
Péd.
œ œ œ
& n œwœ. ˙ œ œ œ œ ˙ ˙ œ # œ˙ œ n œ˙ ˙ # w # œ œ œ
œ œ œ ˙ # ˙ œ œ œ˙ œ ˙
#w ˙ # œœ œ

˙ nœ œ # ˙˙ wœ . # ˙
ẇ . œ œ œ #œ œ
insister
? # ˙w . ẇ . ˙˙ ˙˙
n ˙ ˙ b w
s. Péd.

# #œ œ œ œ œ œ œ œ bœ œ nœ œ .
œ ‹ œ˙ # œ œ # # wœ # ˙ œw # œ
rit. poco

& #˙ #˙ n œ n b œ˙ b œ n w. œ œ œ œ œ

? # ˙˙ # # ˙˙ # # ˙˙ w˙ . n˙ ˙ bb w˙ . ˙ #˙ n w˙ . ˙ œ œ

# w œ œ œ œ œ œ # œ˙ œ ˙ w œ œ œ
a T°
& œ œ œ œ ˙
˙
œ ˙
˙ ˙
œ œ œ œ
˙ #˙ w œ˙ œ ˙ ˙ œ œ˙ œ
? # ˙˙ w˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙˙ ˙˙
œ œ w˙ . ˙ w ˙ w ˙ ˙˙
Péd.
# - principal 8
˙ ˙ nœ œ bœ œ
rit.
& œ˙ ˙ ˙ œ œ œ˙ œ œ ˙w w œ˙ n w. œ œ nœ œ w.
˙ b˙ n œ n˙ N w.
p π
?# ˙ ˙ ˙ œ œ œ œ œ ˙˙ bb ˙˙ bb ˙˙ b b ˙w ww ..
w. ˙ wœ . n n ˙˙ b˙
s. Péd. Péd.
ESG-HC2 LN 2010
62
œœ œœ j
legato
8
# 3 œœœ œœ ..
Carillonnant
œœ œœœ œ œœ œœ œœ œœ œœ œœ .. œœ œœœ œ œœ œœ œœ œ
œ. œ œ œ œ œ œ œ. œ œ œ œ ‰
& 8 J
Grand Choeur m.d. non legato
avec 16 p.
? # 38 ‰ œœ œ œ œ œ œœ œ œ œ œ œœ œ œ œ œ œœ œ œ œ œ œœ œ œ œ œ œœ œ œ œ œ &
Péd. J
Œ J Œ J Œ J Œ J Œ J Œ
œ. œ œ œ œ œ j œ œ œœ b œœ œ . œ œ œ œœ œ œ œ j
# ≈ œ œ nœ œ b
nœ œ œ œ n œ œœ b œ
& J ≈ J ≈ nœ
J ≈ œ œœ ≈ nœ
J ≈ nœ œ
J
J
# ‰ ‰ ‰ ‰ ‰ ‰
& n œœ n œœ œœ n œœ n œœ œ n œœ n œœ
s. Péd.
b b œœ bb œœ bœ bb œœ bb œœ
rit. N
œ N
a T°
œ œœ œœ
# ≈ œ œ n œ b œœ œ œ . œ œ œ, n œœœ œœ .. œœ œœœ œ
œœ œœ œœ œœ œœ œœ .. œœ œœœ œ
œœ œœ
non legato

& œ. œ œ œ œ œ œ œ. œ œ œ
J
# j
& ‰ ‰ nb œœ ‰ ? œœ œ œ œ œ œœ œ œ œ œ œœ œ œ œ œ œœ œ œ œ œ œœ œ œ œ œ
b b œœ bb œœ œ
Péd. J
Œ J Œ J Œ J Œ J Œ

# œœœ. œœ. œœ n œœœ b b bbœœœœœ n nnn#œœœœœ b bnn œœœœ n ## œUœœ ..


œ .. œœ
Tutti

& œœ œ œœ œ ‰ ‰ œ ‰
J J J (œ)

Uœ .
rit.
?# œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ ≈ bœ bœ ≈ nœ nœ ≈ œ œ bœ œ œ. œ
œ Œ œ œ Œ œ œ Œ œ bœ nœbœ nœ #œ nœ œ œ. (œ)
J J J s. Péd.
Péd.
ESG-HC2 LN 2010
Pour Mademoiselle Louise ROSSIGNOL, mon élève 63

PETITE SUITE SUR DES NOËLS POPULAIRES


(po ur une Me sse d e Mi nui t)
1. Cortège des Bergers
,
(PRÉLUDE)
Allègre
# cœ I
œœ œœ œœ œœ œœ .. œœ œœ ∑ ∑
& œ œ
I II
Plein jeu J œ
f œœ
II
œœ œ œœ œœ œœ œœ .. œœ Uœ
?# c
et
anches légères ∑ ∑ œ J œ Œ
π en écho rit.
Péd. 16 p. ?# c ∑ ∑ ∑ ∑
+ tirasses

#
a Tempo
j j
& .. œœ œœ œœ œœ .. œœ œœ œ œ œœ œœ œœ .. œœ œ˙
I
œœ œœ œœ œœ œœ œœ
J œ œ J œ œ œ
f
? # .. œ œ œ œ œ œ œ œ œ
w wœ ˙ wœ wœ ˙

? # .. Œ Ó Œ Ó Œ Ó Œ Ó
œ œ œ œ
# œ œœ .. j œœ . œ œ œœj ˙œ
& œ œœ œœ œœ œœ œœ œœ # œ œ œœ œœ # œœ œœ œœ œœ
J œ œ œ œ œ
?# œ œ nœ œ œ œ nœ œ œ
w wœ ˙ wœ œ˙
.
œ Œ

?# Œ Ó Œ Ó Œ Ó Œ Ó
œ œ œ œ
ESG-HC2 LN 2010
# ˙œ j
64

& œ œ œ œ˙ œ œ œ ˙ œ œ
œ
œ œ œ œ
œ ˙ ˙ nœ œ
œ
œ œ œ œ œ.
œ œ œ
œ œ œ # œ n ˙˙

œ œ œ œ œ œ œ nœ ˙
?# #˙ nœ œ œ œ œ œ #œ œ œ œ œ œ œ œ

# ˙œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ
& œ œ œœ œ œœ œ œœ œ ˙
œ œ œ œ ˙œ œ œ œ œ œ ˙ ˙ œ
œ œ œ ˙
œ
œ œ œ œ #œ œ œ œ nœ œ
?# w ˙ .. Œ œ œ
w ˙
# ˙ j ..
& œ n œ œ œ œœ œ # œœ œ œ œ œœ œ œœ œ œœ œ ˙ œ œ œ ˙œ œ œ
Reprise ad lib. (1)
œœ . œ œ œ ˙ œ
#œ n ˙ œ œ
? # nœ œ œ œ œ œ #œ œ œ œ œ œ œ œ ww ẇ ..
˙
?# ∑ ∑ ∑ Ó ˙ ..

- -
Maestoso molto
, - - - - -
# ˙. U
Rit.

& w wœ . œw œ œ œ œ w œ n ww
œ œ œ œ œ œ œ w bw w
J œ (+ anches G.O.)

nU
ww
8-4
?# ˙ ˙ ˙ ˙˙ ˙˙ ˙˙ w
w ˙ ˙ ˙ bb ww w

?# Ó Œ ˙ ∑ Ó
˙ œ b ˙- w
(1) Ajouter les cornets +Bombarde 16
ESG-HC2 LN 2010
65
2. L'Adoration des Mages
(OFFERTOIRE)
Posément
### C w II
œ wœ œ œ œ œ œ. j
œ ˙ Œ
& œ œœ œ˙ œ œ œ
Ó Œ œ œ œ ˙ œ œ˙ ˙ ˙
p F
II I

j œ. œ.
I
? ### œ˙ ˙ ˙ œ
legato
œ.
Fonds de 8
∑ Ó Œ œ œ œ œ œ œ. Œ
p
? ###
+ Tir I
Péd. 16 ∑ ∑ ∑ Ó Œ œ œ Œ Ó
+ Tir II

### œ. j œ œ œ œ ˙ œœ
& ˙ œ œ˙ œ w œ ˙ w œ œ Œ
œ
œ ,
œ œ œ œ
m.d.
? ### œ œ œ œ œ œ œ œ œœ
w ˙ wœ œ

? ### Œ Ó Œ Ó ∑ ∑
œ œ

### ∑ ∑ ∑ ∑
&
œ œ œ j Œ œ œ nœ
? # # # ˙˙ œœ
˙ # œœ # œœw œ
œ ˙˙
œ # œœœ .. œ œ w
Œ œ œ œ #œ
? ### ∑ ∑ ∑ ∑

ESG-HC2 LN 2010
# # # %. ˙
66

& .w œ œ ˙ ˙ œœ œœ œœ œœ œœ œœ œw œ œ
w # œœ œ œ œ

œ œ œ œ œ œ
? # # # .. œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ

? # # # .. ˙ . Œ ˙. Œ ˙. Œ ˙. Œ ∑

### œ œ œ œ˙ œ
& ˙œ n˙ ˙ , œ wœ œ ˙˙ . #œ œ nœ œ ˙œ œ œ œœ œ
œ œ œ

? ### œ ˙ œ œ œ œ œ œ #œ nœ œ
œ
œ
œ

œ
œ
œ
œ
#œ ˙
œ œ ˙œ
œ

? ### ∑ ∑ ∑ ∑ Ó Œ œ
2da Volta U
### ˙ j % CODA Œ Œ œœœ œœœ ˙˙ Ó
œ
al coda
œ. œ œ . œ ˙ ˙˙
II
& ˙ œ œ œ œ œ œ œ . ˙. . œ
˙ œ ˙. J Ó
m.g. π
? # # # œw œ œ œ œ œ œ . ˙.
rit. molto
œ œ œ œ ∑ ∑
œ œ . ˙. Œ

? ### ˙ Œ Ó .. ˙ Œ ∑ ∑
˙ œ .

ESG-HC2 LN 2010
67
3. Berceuse de l'Enfant Jésus
(COMMUNION)

j j n œj œ
Tendrement

œ # œœ . ,
6 œœ . œœ œ #œ j
I
b
& 8 . . . j . jœ œ œ. œ.
œ œœ .
Flûte harmonique solo
# œœ . # œœ . œ œ. ˙.
p π
II
Salicional
{
II
6 œ. œ. œ. œ. j rit.
j
#œ œ œ
& b 8 œ˙˙... œ˙˙... œ
?
Unda maris
œ. œ. ˙. ˙. ˙.

Péd. 16 + II
? b 68 ∑ ∑ Œ. Œ. Œ.
œ. œ. œ.
a To
pSolo I j j j
œ œ œ. œ œ œ. œ œ. œœ
& b .. œ . œ œ œ . œ. œ œ œ. œ
˙.
˙.
œ. œ. œœ œ˙ . œ. œ œ # œœ . œ œ œœ .. œœ #œœœ .. œ œ œœ . œœ
? b .. ˙˙ ..
II
˙ .. œ .. œ. . œ .. œ. œ.

? b .. ∑ ∑ Œ ‰ Œ ‰ ∑
œ. œ.
, j j ,
œ œ œ. œ œ œ. œœ œ œ œ. œ œ œ. œœ œ. Nœ.
& b œœ .. œ. #œ œ œ. œ #œ
œ.
œ. œ. œœ œ. b œœ .. œœ .. œ. œœ
œ. J
œœ .. œœ .. œœ .. n œœ .. b œ . b œ œ n œœ ..
? b œ. œ̇ . œ œ.
J
œ bœ œ.

?b ∑ œ. Œ ‰ Œ ‰ ∑ ∑
œ.
ESG-HC2 LN 2010
j j N œj œ
68 II

œ. œ œ. œ œ œœ œ # œœ . œœ œ #œ ,
& œ . œ œ œ œœ
b œœ . . . . . j .
J œœ .. œ œ # œœ . œ œœ .
œ. œœ .. œœ .. œœ ..
?b œ . œ. œ.
œ˙˙... œ˙˙...
?
& œ. œ. ˙.
? b œ. Œ. ∑ ∑ Œ.
œ. œ. œ.

j j
.. œ. œœ œ œ œ. œœ
Reprise ad lib. (1)
& b #œ j œ œ
œ œ.
œ. œ. n œœ .. œ œ œœ .. œ. œœ .. œœ œœ œœ . œ œ.
œ. ˙. rit.
J
j j œœ .. œœ .. œœ .. œœ .. œœœ. .. œ.
? b œ. œ. œ˙ #œ œ œ .. # œœ . œ
J
˙. .
? b Œ. Œ. .. Œ ‰ Œ. œ. Œ ‰
œ. œ. œ. œ.
U̇.
œ - -
œ
j
œœœ ... œ œ œœ ‰
œ. œ œ
, SoloœI. (Flûteœ œ4)
œ. œ. œ œ œJ œ
& b nœ. œ œœ . œ
. ∏
rit.
U
œ. œ. œ œ œ. b œœ .. œœ . ˙˙˙ ...
? œœ .. ˙˙ .. œ. ˙. .
b
? b Œ. U
œ. ‰ Œ ‰ ∑ ∑
œ ˙.
(1) Sur un jeu différent ( Voix humaine + tremblant ) accompagné par un bourdon 8 +32 p

ESG-HC2 LN 2010
69
4. Carillons
(POSTLUDE)

& 42 œ
Grand chœur Joyeux
∑ ∑ œ˙ ∑
œ œ
sans 16 p
manuels
œ˙ œ˙
manuel ƒ œ ˙˙
? 42 œ ˙˙ œ˙ œ œ œ
œ˙ œ˙ ˙
ƒ
? 42 ∑ ∑ ∑
Péd.
˙ ˙ ˙
U U
+ anches G.O.
, % a To (non legato) ,
∑ œ˙ œ œ œ˙ œ œ œ ˙˙ œœ œœ
& œ˙˙ ˙ œ˙ ˙ œ œ
œ ˙ , œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ
? œ˙ ˙ œ œ œ œ œ œ œ
m.g. legato
? ∑ ∑ ∑ ∑
˙ ˙ ˙
œœ ,
œ œœ œœ œœ œ˙ œ œ œ˙ œ œ œ
& œœ œ œ œ œ ˙ œ˙˙ ˙ œ˙

?œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ

? ∑ ∑ ∑
˙ ˙ ˙
ESG-HC2 LN 2010
70
2da Volta
, œœ
al coda
œœ
- anches G.O.
œœ œœ œœ œœ
& ˙˙˙ œœ
œ œ œ œ œ œ œ ˙˙
˙
œœ
œ Œ

?œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ rit. œ œ œ œ œ

? ∑ ∑ ∑
˙ ˙ ˙
Moins vite ,
# œœ # œœ # ˙˙
& # œœ # œœ # œœ œœ # œœ # œœ # œœ

? ˙œ #œ œ œ #œ œ œ #œ œ œ #œ œ œ #œ œ
˙ ˙ ˙ ˙

,
& # œœ # œœ œœ # œœ # œœ # œœ # œœ # œœ # œœ # œœ œœ
# # œœ
#œ #œ #œ #œ #œ #œ
? œ˙ œ œ
˙
œ œ
˙ #œ nœ œ
˙
œ
˙

,%
rit. a To
# œœ # ˙˙ # œœ # œœ œœ
+ anches G.O.
& # œœ # œœ # œœ # œœ # œœ n n ˙˙
#œ #œ œ˙ # œ # œ œ˙ n œ # œ œ #œ œ #œ nœ œ nœ
? ˙œ œ˙ œ˙

œ

ESG-HC2 LN 2010
71
CODA
œœ œœ œœ œœ ˙˙ ˙˙
& ˙˙˙ ˙˙
˙
œœ
œ œ œ œ œ ˙ ˙

?œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ

? ∑ ∑ ∑
˙ ˙ ˙

˙˙ , œ œ œ œ ˙˙ , b œœ b œœ œ œœ œ n ˙˙
œœ b b œœ n ˙˙
+ 16 p
œœ œ ˙ œœ œœ ˙ œ œ œ

a To

?œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ bœ bœ œ bœ bœ œ œ œ nœ nœ œ
rit. - - - - - - - - - - - -

? ∑ ∑ ∑ ∑
˙ ˙ ˙
, , , U
˙˙ ˙˙ ˙˙ ˙˙ ˙˙ ˙˙ ˙˙
˙˙ ˙˙ ˙˙ ˙˙ ˙˙ ˙˙ ˙˙
&
, ˙ , ˙ , U˙
rit. poco Tutti

? œ œ œ œ œ œ
˙˙˙ ˙˙˙ ˙˙˙
œ œ œ œ œ œ ˙
? U
∑ ∑ Ó
˙ ˙ ˙ œ
j
˙˙
(s'il y a un 32 p
ne pas jouer le sol)
ESG-HC2 LN 2010
72 Pour Monsieur Jean MILHÈRES
organiste de Ste Eugénie à Biarritz

NOËL DE PROVENCE *
1 Gaiement
##
Cœœœœ œ ˙ œœœœœ œ ˙ œ˙ œ œ œœ œœ
Bourdon 8
& œ œ œ œ œ œ œ ˙œ œ œ œ ˙
œ œ #˙
œœœœœ œ wœ œ œ œ œ
et Flûte 4

? # # C wœ œ œ œ œ ˙ œœœœ
(ou Prestant)
w ˙ ˙ ˙ ˙

## ˙ œ˙ œ œ œ œœ
Rit.
& œw œ œ œ œ œ œ œ œ˙
œ ˙ œ œwœ œ œ œ œ œ˙ . œ œ œœ ˙œ ˙ ˙ œ ww

? ## œ2 œ1 œ œ œ œ n œ œ n œ œ œ œ1 œ œ # œ ˙ ˙ ww
œ œœ˙ œ œ œ˙ œ œ œ œ n˙ ˙

2 Pastoral
,
œ
3

& b 43 œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œœœ˙ œ œ œ #œ œ œ
II
3 I
II Cromorne 8
(ou hautbois) œ œ œ œ œ œ œ
3

œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ , II nœ #œ œ œ œ
? b 43 I
œ #œ nœ œ œ œ œ œ œ
I Flûtes 8-4

* Noël de Saboly. Dialogue entre l'ange " C'est le bon lever doux pastoureau" et le berger "Resouna juste, parles pas tant ... " chacun dans sa langue !

ESG-HC2 LN 2010
73

,
œ Jœ œ œJ # œ
Rit.
œ œ œ #œ œ œ œ œ œ œ œ œ #œ ˙.
33 II

&b œ œ œ œ
3

œ œ œ œ œ œ œ œ œ #œ œ œ œ œ œ œ œ
nœ œ œ
I N
œ œœœ œ œ œ œœ œ
? œ œ œ œ œ œ œœœ œœœ œ œ œ œ œ # œ œ œ œ
œ œ œ œ œ
˙.
b
3 3

Modéré h = 60
, ,
3 ## 2 II
& 2 ˙ ˙˙ ˙˙ ˙˙ ˙˙ ˙˙ ww œ œ œ nœ ˙ n˙ w w
II Trompette
˙
I F poco

? ## 2 ˙ #˙ ˙ ˙ ˙ #˙ w w w w w
2 ˙ ˙˙ ˙˙ n ˙ ˙˙ ˙˙ nw w #w nw w
nw w w w w
I Fonds de 8
˙ n˙
Ped. +16 s. Ped.

# #I , II ,
& # # ˙˙ ww ˙ œ œ
# # ˙˙ ˙˙ ˙˙ ˙˙ # # ˙˙ œ œ œ œ ˙. œ œ w

? # # # ˙˙ #˙ #˙ ˙ #˙ #˙ w w w w w
˙˙ ˙˙ N ˙˙ ˙˙ ˙˙ nn ww ww # ww n ww ww
˙
, ,
## I
˙
II
œ œ œ nœ ˙ n˙ ˙
& #˙ N˙ # w˙ # # ˙ww n˙ n n # www ˙ #w
n ˙˙ # # ˙˙ w

? ## nw w w n ww
˙˙ ww ww ww
# # ˙˙ # # ww n n ww # ww w
Ped. s. Ped.
ESG-HC2 LN 2010
, ,
74
## I
˙ n˙ ˙
II
œ œ œ #œ œ
& # # n ˙˙˙ # ˙˙˙ # ww n ww #˙ # n www #œ #œ œ œ #œ ˙ #w

? ## w w w ww
# # ˙˙
˙˙ n n ww ww
ww #
# ww n ww # w˙ #˙ w
Ped. s. Ped.

U
Rit. poco
## ˙˙ ˙
abnœww œ œ n œ
I
& ˙˙ ˙˙ ˙˙ ˙˙ œœ # œœ œœ œœ ˙ œ
w œ œ œ # ww ˙ ˙ # # www Nww ˙w ˙ ww
˙ bw nw
? ## ˙ #˙ ˙ ˙ ww œw œ ˙ w U
w
nn ˙˙ ˙˙ ˙˙ n ˙ ww n www # # www n n www w
nb ww n # # www #w
n˙ ww #w
w
ww ww
Ped.

Presto h. = 66
4
## 6 II
œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ
& 8 œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ
II Flûte 4 (ou 2)
œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ
I . œ. œ. œ. . œ. ˙ . œ. ˙œ ..
? # # 6 œ˙ . ˙ .
œ
˙ .
œ . œ
œ .
. ‰ Œ œ.
I Bourdon 8 8
a
#
& # œ #œ œ œ œ œ nœ œ œ œ œ œ
œ #œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ
œ œ œ œ œ
˙. œ.
? ## œ . œ. œ. Œ ‰ & ˙ œ. . n ˙œ . . Œ ‰?
# œ. œ. n ˙œ .. œ. œ.
œ.
ESG-HC2 LN 2010
75
##
& œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ
œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ
˙. ˙œ . ˙. œœ .. œ. ˙ . œ. n ˙œ . .
? ## œ . œ. . œ. œ. œ. Œ ‰ œ.
Senza rit.
## œ œ œ œ œ œ œ nœ œ œ œ œ œ
œ œ œ œ #œ œ œ œ œ
& œ #œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ.
˙. œœ . # N ˙˙˙ ... œœ ..
? ## œ . œ. . Œ ‰ œ. Œ ‰ n œ. ˙˙ ..
œ. œ.

Bien rythmé ( e = 120 )


5
j œ j j
Thème renversé (et transposé)
## œ œ œ œ œ œ œ j
& ‰ œ œœ ‰ œ œ n œ œ œœ œ œ œœj œ # œœ # œ œ . œ
‰ œ ‰ œ œ ‰ ‰ ‰ ‰
Principaux 8 et 4 F
? # # ‰ œ œœ ‰ œœ œ ‰ # œœ ‰
œ ‰ œœ ‰ œ œœ ‰ œœ # œœ ‰ œœ ‰ nœ
œ ‰ œ œ œ
‰ œ ‰ ‰ œ ‰ œ ‰ ‰
Ped. +16

# j ‰ j œ j
j œ nœ œ œ œ œ œ œ œ. bœ
& # œ n œ
œ œ œ‰ œ œœ œ œ
œ
œœ œ œ œ ‰ œ œ œ
#œ œ œ
‰ ‰ ‰ ‰ ‰ ‰
œœ œœ œœ œœ # œ œœ œœ œœ # œœ œœ # # œœ # œœ œ
? ## ‰ ‰ œœ ‰ œ ‰ aœ œ ‰ ‰ ‰ ‰
‰ ‰ ‰ ‰ œ ‰ ‰ ‰ ‰
ESG-HC2 LN 2010
76
## œ j j j j
œ œ œ œ œ œ œ œ œœ œ œ œ
Poco rit.
& ‰ #œ nœ ‰ #œ nœ ‰ # œ œ ‰ nœ œ
œ
‰ œ ‰ œ #œ œ‰ œœ œ œ‰ . # œ œ ˙˙ ..

œ nœ ‰ n œœ # œœ ˙.
? # # ‰‰ n œ œ ‰
‰ #œ nœ ‰
‰ œ œ ‰ œœ œ ‰
‰ n œœ œœ


œœ œœ ‰ n œœ

‰ œ
‰ œ œ ˙.

,
Thème "al rovescio" (comme un choral)
6 ## c
Fond d'orgue (16. 8. 4.)
& œ˙ œ œ œœ œœ œ œ˙ #œ ˙˙ œœ n œœ œ œ˙ œ œ œ ˙œ œ ˙˙
ou

œ œ œ œœ ˙ œ œ ˙ œ œ
? # # c œœ œ ˙˙
Plenum
(avec Régale 16 Ped.)
œ œ œ ˙ œ œ #œ œ œ nœ
œ œ œ ˙
Ped. +16

## ,
œœ œœ œœ
& œœ # œœ œ
œ n n œœ œœ œ # œœ œ ˙˙ œœ œœ œœ œœ ˙˙

œ œ œ œ œ œ œ œ ˙
? ## ˙ œ œ œ ˙œ œ œ
œ œ
œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ #œ ˙
œ

## U
œœ œ œ˙ nœ œœ œ œœ œ ˙˙
Rit.
& œœ œœ œ œœ œ œœ œ œœ œ ˙œ œ œ œ ˙˙
œ U
œ œ w
? ## œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ ˙
nœ œ œ œ œ œ œ œ œ œ ˙ aœ œ œ œ œ œ œ œ ˙
ESG-HC2 LN 2010
Lentement (comme une berceuse) 77

7 ## 5
& 8 œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œœ . œ œ œœ œ œœ . œ œ œœ œ
p
Salicional 8

? # # 5 œœ .. œœ .
et Unda maris

œœ œ œœ
œ œœ .. œœ œœ .. œœ œœ . œœ
œ ..
(expressif)
8 œ. œ œ œ .
œ.
Ped. 16 + 8
(chant à la basse)

## œ œ œ
& œ œ œœ œ b œœ œ
œœ . œ œ œ œ œ œ œœ . œ œ œ. œ œ œ n œœ . œ œ œ

? # # œœ .. œœ œœœ .. œœ œœ .. œœ œœ .. œœ œœ .. œ
. œ. œ œ. œ œ

## œ
& œ Nœ œ œ œ
œœ . œ œ # œœ œ œ. œ œ œœ #œ. œœ œ œ œ œ œ œœ . œ œ

? ## œ . œœ œ. #œ œ. n œœ œœ .. œ œœ . œ
œ. œ. œ œ. œ. œœ . œ

# œ œ
& # œ œ œ œ œ. œ œ
œ
œ œœ . œ œ
œœ œ œ œ. œ
œ
œ
œ
œ. œ œ œ œ œ

? ## œ . œ. œ œœ .. œ # œœ . œœ œœ . #œ
œ œ .. Nœ . œ
œ. œ œ. œ œ
ESG-HC2 LN 2010
78
## , U
# œœ œ œ œ œ
Rit.
& . œ œ œ œœ n œ œœ œ œ œœ œ œ œ œœ # œ œœ . œ œ œœ œ œ.
nœ œ. . œ.
U
? ## œ . n œœ œœ .. œ œ. œ œ. œ œœ .. œœ œœ ..
œ. œ œ. œ œœ . b œœ œœ . œœ œœ .
. . .
Solennel q = 76
˙œ , œ œ œ œ œ œ ˙œ
8 ## œ œ œ œ œœ œ œœ œ œ œœ œ œ œœ œœ ˙˙ œ œœ œ
& c œ œ œ œ œ œ œ ˙
Grand choeur
f
, œ œ œ œ ˙
(16 p.)
? ## c
(Canon à l'octave)
∑ œ œ œ œ œ œ œ œ ˙
œ œ œ œ
Ped. simile

,œ œœ œ œœ , œ œ œ œ , œ œ œœ
# # ˙œ œ œœ œ œ œœ œœœ œ œœ œ ˙ œ
œ œ œ œœ œ œœ œœ ˙˙
œœ œœ œœ œ œœ ˙
œ ˙ œ œ œ œœ
œ œœ
& œ œ ˙
, œ œ œ , ,
? ## œ œ ˙ œ œ œ œ ˙ œ œ œ œ œ œ ˙ œ œ
- - -
œ - - U
# # œœ œœ œ œ ˙ œ œ ,œ œ˙ œ œ # œœ œœ œœ œœ œœ œ œœ œ œœœ b œ n œœ œ www
& ˙ n œœ œœ œœ œœ n œ œ œ œ œ œ œ œ œœ œ œ aœ w
ƒ
, œ œ œ œ
rit très élargi

? ## œ œ œ œ œ œ œ œ ˙ œ œ ˙ U
˙œ œ ww
w
ESG-HC2 LN 2010
79
Pour Jean-Paul COMBET, en amicale gratitude.
1)
SUR UN NO ËL PR OV EN Ç AL
Posément

b b 2 œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ
& b 4 ˙ ˙ œ ˙ ˙ ˙
Bourdon 8
Flûte 4
? b 2 ˙˙ ˙ ˙ œ œ œ œ ˙
bb 4 ˙ ˙ ˙ ˙

b œ ,
& b b œœ œ œœ œœ œœ œ œ ˙˙ œ˙ œ œ n œ˙ œ

? b œ n œœ œ œ n ˙œ œ œ œ ˙ ˙˙
b b nœ œ̇ œ ˙
Péd. +16
rit. poco

b
& b b œœ œ bœ
œ œ œœ œ œœ œ œ
˙
œ œ n œ˙ œ œœ œ œœ œ ˙
˙

? b b œœ bœ œ nœ ˙ œ˙ bœ bœ œ œœ nœ nœ œ ˙
b œ œ. œ ˙ œ ˙
J
1) Noël de Saboly "Pastre pastresso". Se chantait aussi en majeur : la 6e variation y fait allusion.

ESG-HC2 LN 2010
80
1 Stesso tempo
b 2
I
I Gemshorn 8 & b b 4 œ˙˙ œ œ ˙œ˙ œ œ œ˙˙ œ œ ˙œ˙ œ œ ˙˙œ
œ œ œ

œ œ œ ˙ œ œ œ œ
? b b 42 ∑ ∑
II
b
II Cromorne
ou Basson 8

j nœ œ œ
bb
& b ˙œ˙ œ œ œ.
œ œ œ œœ œœ œ

œ˙
œ b œœœ œ b œ˙˙ bœ œ

˙
? bb œ œ ˙ ∑ bœ
b &
œ œ œ œ œ œ

j œ œ
b œ. œ œ b b œ˙
3

& b b ˙œ˙ œ œ b œ˙˙ b œ œ bœ


˙œ
˙
bœ œ œ bœ œ œ bœ b b œœ nœ

b bœ
&bb ˙ œ œ œ bœ ˙ œ œ bœ œ œ ˙

bb b œœ n œœœ œ œ b œœ œ b œœ #œ #œ #œ nœ
& b œ b b œœ œ
Œ b b œœ œ # # œ˙ œ n # œ˙ #œ n # œ˙

b
&bb ∑ ∑ ∑
n # ˙˙ # ˙˙ # n ˙˙
( I)
ESG-HC2 LN 2010
81

b nœ #œ
rit. j
‰ nœ nœ ‰ œ nœ
& b b # # œ˙ nœ n œ˙ nœ # n œ˙ nœ ˙ œ n œ˙ nœ n˙ bœ

b
&bb ˙˙ # ˙˙ n ˙˙ b ˙˙ ˙˙ ˙˙

b , a To

& b b œ˙ œ œ˙˙ œ œ ˙œ˙ œ œ œ˙˙ œ œ ˙œ˙


œ œ œ œ
n œ˙˙ œ œ œ

b œ œ œ
&bb œ œ œ œ œ œ
?
n ˙˙ œ œ œ œ œ œ ˙
II
3

b œ œ œ œ œ
rit.

& b b œœœ œ œœ œ œ œ œœ œœ œ
n˙˙œ œ œ œ œ˙ œ b œ œ œ Œ œœœ œ n œœœ ˙˙˙
œ

? bb œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ
b
˙

Alerte q. = 120
2
bb 6IIœ œ œ œ œ œ œ œ œ œ
II Flûte 4 ou 2 & b 8 œ œ œ nœ œ œ œ œ nœ œ œ œ nœ œ

b 6
& b b 8 ˙˙˙ ..
?
I Bourdon 8 ˙˙˙.. ˙˙˙ .. ˙˙˙..
. . . .
I
ESG-HC2 LN 2010
82
œ œ œ œ œ œ.
& bbb œ œ œ œ œ œ œ œ nœ œ œ œ œ nœ œ
œ
˙˙ .. # ˙. ˙˙ ..œ
? b b ˙˙˙ ... ˙. n ˙˙ .. . n œ.
bb

œ œ œ œ œ œ bœ œ œ œ
b œ œ œ œ œ œ nœ #œ #œ œ œ œ bœ œ
&bb

˙˙ .. ˙˙˙ .. n ˙˙˙ .. b ˙˙˙ ...


? bb ˙. . .
b

œ œ œ œ œ nœ œ œ œ œ œ.
œ œ œ œ œ
senza rit.

& bbb œ
œ nœ nœ œ œ

œœ..
? bb b ˙˙˙ ... ˙˙ ..
˙. n œœ˙... œœ.. œœ.. œ.
b

Allant q = 80
3 b
& b b 43 ‰ ∑
œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ
œ œ œ œ
Principaux 16. 8. 4

œ̇ . œ œ œ œ œ œ˙
ou fonds de 8
? b 3 ˙. œ ˙.
b b 4 ˙. ˙˙ . n ˙ .. ˙.
˙.
˙. . ˙.
Péd. + 16

Péd.
ESG-HC2 LN 2010
83

b
&bb . œ œ œ #œ
œ
œ œ œ œ œ œ œ ˙ ‰ #œ œ nœ œ œ
‰̇ œ ˙ ˙œ . ˙.

? bb ˙ bœ ˙˙ . nœ œ nœ œ œ œ bœ œ
b ˙. ˙. n œ˙ œ
.
A
b ˙. œ œ œ œ œ
& b b ‰ #œ œ nœ œ nœ ˙ nœ œ œœ œœ # œœ œœ œœ n œœ œœ
œœ # n œœ œœ œœ
? bb ˙ œœ ˙˙ #œ ˙. ˙˙ .
b ˙ nœ ˙ #œ œ œ
- Péd.

b ‰ nœ bœ œ œ œ
& b b ‰ œ bœ bœ œ œ # œ˙ n œ ˙ # œ˙ . n œ ˙ # œ˙ n œ ˙
n ˙. . . bœ b ˙
? bb b ˙ nœ # ˙. . . b˙ nœ
b ˙. #œ #œ #œ œ #œ ‹ œ̇ #œ #œ œ #œ # œ̇ #œ #œ œ œ n ˙.

b
& b b b œ˙ . b œ ˙ œ˙ . b œ ˙ b œœ b œ ˙ œ b œ
. œ
œ. œ œ œ œ œ œ ˙
œ.

œ œ œ œ œ
nœ ˙ A

? bb . . . ˙. œ œœ n œ b ˙˙ .
b A œ̇ œ œ œ œ n œ̇ œ œ œ œ b ˙˙ . ˙.
˙
˙ œ ˙ ..
Péd.
ESG-HC2 LN 2010
84

b
&bb œ œ ˙ ‰ œ œ œ œ
œ

œ œ œ œ
∑ ∑
˙. rit. U
? b b œ̇ œ œ œ ˙. ˙˙ . œ ˙ .. œ œ œ œ ˙˙˙ ..
b œ œ ˙. . ‰̇ œ ˙ ..
. ˙. ˙. ˙. ˙.
+ 32 p

4
œ œ œ
Vivace q = 120
œ nœ
œ œ œ œ œ œ œ œ œ
b œ œ œ
& b b 42 œ œ œ œ
m.d.
œœœ ‰ œ œ œ
J
Bourdon 8
Doublette 2 m.g.
? b b 42
(+ Cymbale)
II/I b ∑ ∑ ∑ &

œ œ œ œ nœ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ
b bb œ œœ œ œœ œœ œ œœ œ œœ œ œ œ œ
& œ œ œ œ œœ
R R œ œ
R R R R
b j
& b b œœ ‰ Œ ∑ ∑ ∑

œ œœ œœ œœ - œœ-
n n œœ
Scherzando
œ œ
bb
& b œ
œ œ
nœ œ
b
&bb ∑ #œ œ œ œ œ œ œ œ #œ œ œ œ œ œ œ œ
ESG-HC2 LN 2010
85

œ œœ b œœ œœ , œ œœ œœ
bb b œ œœ œœ œœ œœ œ
&

b
& b b #œ œ œ œ œ œ œ œ #œ œ œ œ œ œ œ œ nœ bœ ∫œ œ œ œ œ œ

- œœ- œœ œœ
bb b b b œœ b b œœ b b œœ œœ œœ œœ
&

b
&bb œ bœ ∫œ œ œ œ œ œ œ bœ ∫œ œ œ œ œ œ œ bœ ∫œ œ œ œ œ œ

, œ œ œ œ
poco rit.

bb b œœ œœ b b œœ b b œœ ˙˙ ≈
œ œ œ
&

b
&bb œ bœ ∫œ œ œ œ œ œ œ bœ nœ bœ œ n n ˙œ Œ
œ œ œ œ œ œ
œ œ œ œ œ œ œ œ poco rit.
œ œ - - -
œ bœ œ œ œ
b
&bb ≈ ≈ ≈

b
& b b b œ̇ Œ # ˙œœ Œ b n ˙œœ Œ
ESG-HC2 LN 2010
86

œ œ
a To
œ œ nœ œ œ
b œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ
&bb œ œ œ œœœ ‰ œ œ œ
J
b
&bb ∑ ∑ ∑

œ œ œ œ nœ nœ bœ
bb œ œ œ œ #œ œ œ œ
& b œ œ #œ n œ œ œ
R œ
R
œ nœ œ
b j
& b b œœ ‰ Œ ?
œ œ
nœ # œ œ œ œ œ
nœ œ

b œ œ œ œ œ œ #œ œ œ œ œ œ
&bb œ œ œ œ #œ n œ œ œ œ
œ œ
? b œ œ œ #œ nœ
bb œ œ œ nœ &

œ œ
bb œ œ œ œ
senza rit.

& b œ œ œ œ ∑
œ œ œ œ œ œ œ œ œ
b œ œ œ
&bb œ œ œ œ
?
œ œ œ œ j ‰ Œ
œ œ œ
ESG-HC2 LN 2010
87

Calme q = 80
5
b œ œ œ œ œ œœ œ œ œ
& b b 85 œœ. œ œ
œ.
œ œ œ œ œ
œ.
œ œ . œ
Principaux 8 et 4 Œ Œ Œ
? b 5 œœ.. œ. œ. œœ.. œœ
Œ Œ Œ
Péd. + 16
bb 8 œ. œ.

b b œœ œ œ œ œ œœ œ œ œ œ œ œ œ
& b . . œ œ œ nœ bœ œ œ n œœ. œ œ œ
Œ Œ
œ. œœ. œ. œ œ. œ œ. œœ
? b œ. Œ . Œ œ. #œ n œ. œ œ.
bb
+Péd.

œ ,
b b œœ. œ œ œ œ bœ œ œ œ
& b œ b œ. œ œ b œ. b œ b œ b œœ œ bœ bœ
œ.
œ bœ
bœ œœ. œ b œ œœ
œ.
? b b œ.
n b œœ œœ. œ
b . bœ b b œœ.. œ
œ
œ.
œ.
œ
œ b œœ.. b œœ
- Péd.

j ,
b œ œ œ œœ
poco rit.

& b b œœ. œ n œœ b œœ œ œ œœ. œœ œ œ


. n œœ œ .. œ œ.. œœ

? b n œœ.. œœ œ. œ œ-
bb n œ. œ nœ œ œ œ
œ n œ- œ- œ

ESG-HC2 LN 2010
88
a To

b œ œ œ œ œ œ œœ œ œ œ
& b b œœ. œ œ
Œ œ. œ œ
Œ œ œ œ
œ.
œ
Œ
. œ œ œ œ œ
œ œ
n œ.
? b b œœ.. œ. œœ. n œœ. œ œœ.. œœ
b Œ œ. Œ . Œ . œ
+Péd.

U
bb
poco rit.
& b bœ œ œ œœ œ œ ‰
n œ. nœ nœ œ œ nœ œ œ œ ˙
U
? b b œœ.. œ œ. œ œœ.. Œ ˙˙ ‰
bb œ œœ. œœ Œ ‰
. œ. ˙
+ 32 p

Comme une berceuse q = 72


6
œ
3

œ Nœ œ œ œ œ
"Majeur"

Salicional 8
& 42 œ˙ œ
˙ œ # œ˙
œ œ œ

œ œ
˙
œ
+ Unda maris souple

Péd. + 16 ? 42 ˙˙ b ˙˙ ˙˙ b ˙˙ ˙˙

poco

œ œ œ œ œ œ œ œ œ
&˙ œ ˙ œ̇ œ œ #˙ œ n œœ # œœ n œ˙ œ œ

œ
? ˙˙ ˙˙ œ̇ œ œ œ œ˙ œ̇ bœ œ
˙ œ
+ Péd.
ESG-HC2 LN 2010
89
œ
& œ˙
œ œ œ
#˙ œ bœ n œœ #œ # # œ˙ œ œ b b œ˙ n œ
# # œœ
œ #œ n œœ #œ n˙
? # œ˙ œ b œœ œ #œ œœ #œ œ b˙
œ
- Péd.
U
œ
a To
rit.
bœ , nœ œ œ œ œ œ œ
# ˙œ n ˙˙
3


& n # œ˙ n œ n˙ ˙

˙ n˙ ˙ # ˙˙ # œ˙ nœ œ œ
? ˙
b œ #œ ˙
+ Péd.

œ œ œ a To
rit. - - - -
œ œœ œ #œ œœ n n œœ œ œ œ œ œ œ
& b˙ .
J
œœ œ ˙ ˙ œ # ˙œ œ

˙˙ p
? # n # ˙˙ n œœ œœ œ ˙˙ b ˙˙ ˙˙

- Péd.
U
œ bœ
& n œ˙ œ # œ˙ nœ œ b œœ œ ˙ ˙
rit.

˙ œ n œœ œ ˙ ˙
N
N U
? b ˙˙ b ˙œ œ n œ˙ œ œ
b b œœ œ œœœ bœ
œœ
œ
Œ
˙˙
Œ ˙
+ Péd.
ESG-HC2 LN 2010
90
Solennel q = 80
7 œ œ œœ œ œ
b
& b b 42 ˙œ˙ œ œœ ˙œ˙ œ
canon

Plenum de 16
+ anches ad lib. I
œ œ œ œ œ œ œ œ œ
? b b 42 œ œ œ
8. 4.
œ
II/I b

œ œ ,
b b b œ˙˙ œ œ œ ˙œ˙ œ œœœ œœ œ˙ œ œ ˙œ œ œ œ
&

œ œ œ œ œ œ œ œ œ œœ œ œ œœ
? bb œ œ œ œ J œ
b ‰ Œ

, œ
b b b œœ œ
œœ œœ nœ b œœ œ n œœ œ
nœ b b œœ bœ b œœ b œœ œœ œœ b b ˙˙
œ œ
& œ œ œ

n ˙œ œœ œ œ n ˙œ
? bb n œ œ œ bœ œ œ œ œ œ œ nœ œ
b
rit. molto U
œ œ œ ˙
b nœ bœ œœ œ œ œ œ n œ̇œœ n œœ œ n ˙˙˙
&bb œ œ nœ œœ œ b ˙˙ œ
(n œ ) ( œ)
˙
(n ˙ )

œ˙ œ ƒ
? b œ̇ œ ˙˙ œ- œ- U
Tutti
œ œ œ- œ-
bb œ œ œ œ ˙
(Péd. + Bombarde 16) ˙
ESG-HC2 LN 2010
Ouvrage protégé et interdit à la photocopie.

© 2010 Editions Les ESCHOLIERS


» pauca sed optima «

Association « LES ESCHOLIERS DE SAINTE GENEVIÈVE »


(Association déclarée, loi 1901)

17, rue du Bois. 28310. SANTILLY (France).

Téléphone & Fax : 02 37 90 22 96

E-mail : gmiv.esg@wanadoo.fr
Dépôt légal : 03/2010

Editions Les ESCHOLIERS
pauca sed optima