Sunteți pe pagina 1din 5

Introduction : Le marché de

l’Alimentaire est un marché en pleine


expansion. En effet de plus en plus de
distributeur intègre dans leurs rayons les produits
Bios soucieux de fournir à leurs clientèles les
produits sains qu’ils réclament. Résultat, la
consommation des produits bio augmente chaque
année de 10% alors que la marché de
l’alimentaire en général lui progresse de 3,5% par
an. Et prend d’avantage d’ampleur en 2008 avec
une progression de 25% des ventes des produits
Bios

Nous allons donc étudier la


demande et l’offre sur le marché de
l’Alimentaire Bio.
Tout d’abord nous analyserons la demande
quantitative.
Au niveau qualitatif nous pouvons remarquer
que le marché de l’Alimentaire Bios

1
rassemble chaque année plus de
consommateurs. En effet 42 % des Français ont
consommé au moins un produit bio au moins une
fois par mois en
2007. En 2008
la tendance est
à la hausse
avec désormais
44 % des
Français qui
consomme au
moins un
produit bio au
moins une fois pas mois. Les Français
s’accordent à 90 % à dire que les produits bios
« sont plus naturels car cultivés sans produits
chimiques». C’est donc des consommateurs
recherchant des produits sains qui déclarent leurs
intentions à 74% de maintenir leurs achats de
produits Bios.
Comme le montre ce graphique de la
répartition de la part des ventes des produits
Bios, il existe de nombreux produits sur le marché
de l’alimentaire Bio : Les fruits et légumes, le lait
et produits laitiers le vin, le pain et la farine sont
les produits les plus vendu avec respectivement
16 % des ventes pour les fruits et légumes ,15 %
pour le lait et produits laitiers et 12% pour le pain
et la farine ainsi que pour
le vin.
En ce qui concerne la
distribution de ces produits
elles s’effectuent

2
essentiellement sur 3 circuits de distributions :
les magasins spécialisés et traditionnelles qui
représente 42,2% des achats d’alimentation
biologique avec un chiffre d’affaire de 661
millions d’euros. Les grandes et moyennes
surfaces représentent elles 39,6 % des ventes de
produits alimentaires bio avec un chiffre d’affaires
de 619 millions d’euros. Et pour finir la vente
directe qui elle réalise un chiffre d’affaires de 285
millions d’euros soit 18,2 % du marché de
l’Alimentaire Bio. Néanmoins ces 3 circuits de
distributions on des orientations de ventes
différentes. En effet comme le montre ce tableau
la répartition des produits vendu et différente
selon le distributeur.
Maintenant, nous allons passer à l’analyse
qualitative de la demande.
L’achat de produits alimentaire produits bio
répond au besoin de se nourrir. Les motivations
de cet achat sont les suivantes : Manger sains
mais aussi par conviction en effet de nombreux
consommateurs achètent les produits bios car
consommer bio c'est participer à la
protection de l'environnement en
consommant des produits qui n'ont pas
fait appel à des cultures utilisant des
engrais et pesticides chimiques qui
polluent les sols. Le frein à l’achat est
essentiellement le prix qui est
supérieur d’environ 15 à 20 % aux produits
alimentaires non biologique. Le comportement
d’achat est généralement réfléchit,
effectivement le consommateur achète le produit

3
car il en a besoin mais il peut être aussi du au
phénomène de mode qu’engendre le marché de
l’Alimentaire Bio depuis peu.
Nous allons à présent parler
de l’offre sur le marché de
l’Alimentaire.
Les produits vendus sur le marché de
l’Alimentaire Bio sont similaires à ceux vendus
sur le marché de l’alimentaire général à la
différence qu’ils sont issus d’une production
biologique.
Comme nous l’avons indiqué précédemment les
produits vendus sur ce marché son les suivants :
Le lait et produits laitiers, les fruits et légumes, Le
pain, la farine, le vin, la viande et volailles…
Le marché de l’Alimentation Biologique est bien
entendu en expansion et donc den face de
croissance.
En ce qui concerne l’analyse des offreurs , le
marché de l’alimentaire est un marché
concurrentiel. En effet le marché
compte différents producteurs mais il
est impossible de citer leurs parts du
marché de façon significative. Cela est
dut aux nombreux produits vendus sur
le marché. En effet si l’on
parle des fruits et légumes Bio
les producteurs sont des
agriculteurs pour la plupart
indépendants telle que les
fermiers. Néanmoins nous

4
pouvons citer différentes marque bios : Carrefour
Agir Bio avec 250 différents produits bios, Bio
Village et Cora Nature Bio. Les circuits de
distribution des produits bios sont les suivants :
Les magasins spécialisés et traditionnelle qui
représente 42,2 % des achats alimentaires bios,
les grandes et moyennes surfaces qui elles
représentent 39,6 % des ventes de produits bio et
pour finir la vente directe avec 18,2 % des ventes
de produits bio.

En conclusion, nous pouvons dire que le marché


de l’alimentaire Bio est en constante extension et
donc en face de croissance.Avec un chiffre
d’affaire qui passe de 1,6 milliards en 2007 à 2,6
milliards en 2008.Nous pouvons en déduire que
les Français sont de plus en plus nombreux à se
soucier de l’environnement et de leurs santé. Ce
marché risque donc de contracté dans les années
qui suivent une structure de marché de plus en
plus concurrentiel ce qui va surement contraindre
les grandes marques d’alimentaire bio à innover
pour se distinguer de leurs concurrents.

 Etude réalisée par Deruelle Amandine et


Camaro Hamed 