Sunteți pe pagina 1din 19

Burst spirit leader Yasser Arafat to the maker

before dawn on Thursday, 11/11/2005 May


God forgive him and Ihacrh with the saints
and martyrs

Excerpts from the life of this hero Mujahid

Yasser Arafat
The President Yasser Arafat from the Arab-
Israeli conflict personalities axle and whose
name was linked to the Palestinian cause
over the past five decades, and continues to
be a major engine of events

Birth and upbringing


Does not know with certainty the place of the
birth of Mohammed Abdel-Raouf example
Husseini, who became famous later on behalf
of Yasser Arafat, Abu Ammar, and most likely
he was born in Cairo in the twenty-fourth of
August 1929, the eldest son, the sixth father
was working in the trade, and emigrated to
Cairo in 1927. When his mother died he was
four years old his father sent him to
Jerusalem and there he began consciousness
unfolds the events of the 1936 revolution.
Education and social life
In 1937 he returned again to Cairo to live
with his family, and then joined the Faculty
of Engineering at the University of King Fuad
(now Cairo), where he specialized in the
study of civil engineering and graduated in
1951, and during his studies that the
Association of Graduates of Palestinians that
were the focus of Egyptian media at the time,
participated along with the Egyptian army in
repelling the invasion in 1956. Married Yasser
Arafat at a later age of Suha Tawil and
fathered a daughter one.

Fatah
Travel Yasser Arafat to Kuwait in 1958 to
work as an engineer, and there is the fact
that he and his friend Khalil al-Wazir (Abu
Jihad) 1965 cell revolutionary dubbed the
"Open", a shortcut to the Movement for the
Liberation of Palestine, and published a
magazine, "Our Palestine", and tried since
that time, give this movement a recipe the
legitimacy of the Arab leadership call for
recognition and support, and has already
succeeded in that founded the first office of
the movement in Algeria in March 1965
through which diplomatic activity.

In 1967 featured the name of Palestinian


leader Yasser Arafat strongly in 1967 when
he led some of the commando operations
against Israel following the 1967 aggression
from Jordanian territory. The following year,
recognized by Egyptian President Gamal
Abdel Nasser, a representative of the
Palestinian people.

The presidency of the PLO


National Council elected Palestinian leader
Yasser Arafat, Chairman of the Executive
Committee of the Palestine Liberation
Organization in 1969, which established in
1964 to replace Yahya Hamouda, and began a
new phase in his life since then.

Historic speech to the United Nations


Gave the Palestinian leader's speech
historically significant to the General
Assembly of the United Nations on November
13, 1974 confirmed that the Palestinian issue
within the just causes of the peoples who
suffer from colonialism and oppression, and
appealed to representatives of the
Governments and peoples to support the
Palestinian people to self-determination and
return to their homes. In conclusion, he said,
"I have come to an olive branch with the
Rebel rifle, not the olive branch fall from my
hand .. the war will break out in Palestine
and peace starts from Palestine."

Black September
The clashes between the forces of the
Palestinian resistance and the Jordanian
army in 1970 resulted in many casualties on
both sides in what is known events of "Black
September". After Arab mediation decided
the Palestinian resistance in the following
year under the chairmanship of Yasser Arafat
out of Jordan to latch bakacad temporarily in
Lebanese territory.
In Lebanon
Israel launched violent attacks on the rules of
the Palestinian resistance in Lebanon in the
period between 1978 and 1982, was
destroyed in 1978 some rules of the
resistance and set up a border strip in depth
ranges between four and six kilometers
launched by the name of the security
belt. Then there was the great invasion of
occupied has the second Arab capital after
Jerusalem and destroyed large parts of Beirut
in 1982, and the imposition of siege for ten
weeks, the Palestinian resistance, and forced
Yasser Arafat to agree to exit from Lebanon
under international protection.

In Tunisia
The third stop was to Abu Ammar and the
Palestinian resistance after Amman, Beirut,
in Tunisia, far from the borders, despite the
distance between Tunisia and the Palestinian
territories, the hands of the Israeli
intelligence (Mossad) and reached to the
most prominent actors in the Organization,
was assassinated by Khalil al-Wazir (Abu
Jihad) and Salah Khalaf (Abu Iyad). And that
period was characterized by attempts to
Arafat to preserve the unity of the
Palestinian Liberation Organization.

Declaration of a Palestinian state


Palestinian National Council adopted in
November 1988 decision by the Palestinian
state and Jerusalem as its capital on the
basis of historical rights and geographical
Palestine, and also announced in the Algerian
capital for the formation of an interim
government.

Recognition of Israel
Witnessed the eighties significant changes in
the mind of the organization, threw Yasser
Arafat addressed a famous address to the
General Assembly of the United Nations in
December, 1988 declared the PLO's
recognition of Israel's right to exist, and
condemned terrorism in all its forms, and
announced a peace initiative Palestinian calls
to the right countries in the Middle East,
including Palestine and Israel and its
neighbors to live in peace. After the
announcement rolled confessions of many of
the world's independent Palestinian state.

President of the Palestinian state


Approved by the Palestinian Central Council
to entrust the presidency of Yasser Arafat an
independent Palestinian state in April 1989.

Oslo
After the Gulf War and the entry of Arabs in
the Madrid Peace Conference, signed the
Palestinian leader Yasser Arafat and Israeli
Prime Minister Yitzhak Rabin in 1993 the Oslo
agreement, and behind the important results
on the progress of Israeli-Palestinian conflict,
as it resulted in this agreement for a
Palestinian entity new to the Palestinian
territories called the Palestinian National
Authority. The most important thing in the
Oslo Agreement in addition to recognizing
the State of Israel on the borders of historical
Palestine that created a new legitimacy of
the negotiating process .. Legitimacy is based
on bilateral agreements rather than on the
international resolutions issued. In Cairo,
Yasser Arafat, and signed former Israeli
Prime Minister Yitzhak Rabin in 1994 on the
"Cairo Agreement" for the implementation of
Palestinian self-rule in Gaza and Jericho.

Return to Gaza
After 27 years spent in exile Yasser Arafat,
moving between the Arab states returned to
Gaza as President of the Palestinian National
Authority in July 1994.

Nobel Prize
In the following year (1994) Yasser Arafat
received the Nobel Peace Prize jointly with
former Israeli Prime Minister Yitzhak Rabin
and Foreign Minister Shimon Peres.

Taba Agreement
Arafat signed city of Taba on 24 September
1995, initialed the agreement on extending
Palestinian self-rule in the West Bank and
Gaza Strip, and then was elected on January
20, 1996 President of the self-governing
authority in the first general elections in
Palestine, where he earned a 83% .
Wye River
Continued to the Palestinian leader in the
peace process despite the intransigence of
the government of Prime Minister Benjamin
Netanyahu and the signature of the
Convention on the Wye River in the United
States on 23 October 1998.

Camp David II
Then held talks at Camp David II, which was
held on the impact in the second half of the
month of July 2000 tripartite summit brought
Arafat and former Israeli Prime Minister Ehud
Barak and former U.S. President Bill Clinton
at Camp David to discuss outstanding issues
such as Jerusalem, settlements, refugees,
and the summit ended after two weeks
failure.

Rejected the Clinton proposals


Palestinian President Yasser Arafat on
Monday, 01/08/2001 rejection of the
proposals made by U.S. President Bill Clinton,
to Palestinian and Israeli sides, which
included a waiver of the right of return for
Palestinian refugees, Jerusalem and the
conversion to an open city where the two
capitals and one for Jews and the other for
Palestinians.

Al-Aqsa Intifada
Al-Aqsa Intifada broke out against the
current Israeli occupation after the
provocative visit by Ariel Sharon in light of
the growing talk about the Temple of
Solomon and the excavations carried out
under the Al Aqsa Mosque and the growing
fear of harming him.The deal former Israeli
Prime Minister Ehud Barak violently with the
uprising could not put out, in the era of Ariel
Sharon - chosen by the Israeli voter to
achieve security after the failure of the Barak
to achieve - continued operations of the
intifada and Israeli troops continued
attempts to suppress violently the most led
to the deaths of more than A Palestinian was
killed more than 300 Israelis, and in all that
the government of Israel holds the
Palestinian Authority and Yasser Arafat's
responsibility for what happens, and
worsened relations with Abu Ammar, the
United States of America that have adopted
the Israeli point of view as not to take what
action to stop what it calls terrorism, and
raised voices within the Israeli government
calling for the expulsion of Arafat or
eliminate him physically.

The Israeli occupation forces had surrounded


the presidential headquarters in late March
2002 after the Israeli invasion of West Bank
cities, and then later allowed him to move in
a narrow range within the West Bank, then
recently returned, and the siege imposed on
him again.

The deterioration of his health


Suddenly a few weeks ago began to Yasser
Arafat, complaining of pain, vomiting,
diarrhea and had all the symptoms indicate it
is the symptoms of flu and analysis revealed
the percentage of high toxicity in the blood,
but doctors were unable to determine the
cause of high rate of toxicity in the blood
(not blood cancer) and was transferred to
France for medical treatment and also failed
in the French doctors determine the cause of
the increasing proportion of toxicity in the
blood of President Yasser Arafat.This official
sources. As for what is going on behind the
scenes, everyone knows that President
Yasser Arafat, was slipped biological material
of biological innovation labs of Israel and
remains latent and does not appear until
after the impact period and antimatter have
known only the Israelis.

And death
And before dawn on this day Thursday,
11/11/2004 between the third hour and a half
and four in the morning flooded his soul pure
precious Ndawallah that eternal peace and
Ihacrh with the saints and martyrs.

FRENCH
Burst esprit dirigeant palestinien Yasser Arafat à la machine avant
l'aube du jeudi 11/11/2005 Que Dieu lui pardonne et
Ihacrh avec les saints et les martyrs

Extraits de la vie de ce héros Mujahid

Yasser Arafat
Le président Yasser Arafat de l'arabo-israélien
nom de personnalités conflit essieu et dont a été liée à
la cause palestinienne au cours des cinq dernières décennies, et
continue d'être un moteur important des événements

Naissance et l'éducation
Ne sait pas avec certitude le lieu de la naissance de
Mohammed Abdel-Raouf exemple Husseini, qui est devenu célèbre
plus tard au nom de Yasser Arafat, Abou Ammar, et la plupart des
il est probable qu'il est né au Caire dans le vingt-quatrième
Août 1929, le fils aîné, le père sixième de travail
dans le commerce, et a émigré au Caire en 1927. Quand son
mère est morte il avait quatre ans, son père l'envoie à
Jérusalem et il a commencé il ya la conscience se déploie l'
événements de la révolution de 1936.

L'éducation et la vie sociale


En 1937, il revint au Caire pour vivre avec son
famille, puis a rejoint la Faculté de génie de l'
Université du roi Fouad (aujourd'hui Le Caire), où il s'est spécialisé
dans l'étude de génie civil et obtient son diplôme en 1951,
et pendant ses études que l'Association des diplômés
des Palestiniens qui ont été au centre des médias égyptiens à
l'époque, participé aux côtés de l'armée égyptienne dans
repousser l'invasion en 1956. Yasser Arafat Mariée à
un âge plus avancé de Souha Tawil et a engendré une fille.

Fatah
Voyage Yasser Arafat au Koweït en 1958 pour travailler comme
ingénieur, et il ya le fait que lui et son ami
Khalil al-Wazir (Abou Jihad) 1965 cellule révolutionnaire
surnommé le «Open», un raccourci vers le Mouvement pour la
Libération de la Palestine, et publié un magazine, «Notre
Palestine ", et a essayé depuis ce temps, donner à ce mouvement
une recette de la légitimité de l'appel des dirigeants arabes pour
reconnaissance et de soutien, et a déjà réussi à
qui a fondé le premier bureau de la circulation en Algérie
in Mars 1965 à qui l'activité diplomatique.

En 1967 aussi le nom du dirigeant palestinien Yasser


Arafat fortement en 1967 quand il a mené certaines des commandos
opérations contre Israël après l'agression de 1967
à partir du territoire jordanien. L'année suivante, reconnue
par Nasser Abdel-président égyptien Gamal, un
représentant du peuple palestinien.

La présidence de l'OLP
Le Conseil national a élu le dirigeant palestinien Yasser
Arafat, Président du Comité exécutif de la
Libération de la Palestine Organisation en 1969, qui
créé en 1964 pour remplacer Yahya Hamouda, et a commencé une
nouvelle étape dans sa vie depuis lors.

discours historique devant l'Organisation des Nations Unies


Gave le discours du dirigeant palestinien historique
significative à l'Assemblée générale des Nations Unies
le 13 Novembre 1974 a confirmé que la question palestinienne
au sein de toutes les causes justes des peuples qui souffrent de
le colonialisme et l'oppression, et fait appel à
représentants des gouvernements et des peuples à l'appui
le peuple palestinien à l'autodétermination et le retour
dans leurs foyers. En conclusion, at-il dit, "Je suis venu pour
une branche d'olivier avec le fusil Rebel, pas l'olive
automne branche de ma main .. la guerre va éclater en
Palestine et la paix commence à partir de la Palestine. "

Septembre noir
Les affrontements entre les forces de l'Autorité palestinienne
résistance et l'armée jordanienne en 1970 a entraîné
de nombreuses victimes des deux côtés dans ce qu'on appelle les événements de
"Septembre noir". Après la médiation arabe a décidé la
la résistance palestinienne l'année suivante en vertu de la
présidence de Yasser Arafat à la Jordanie pour verrouiller
bakacad temporairement en territoire libanais.
Au Liban
Israël a lancé de violentes attaques contre les règles de la
la résistance palestinienne au Liban dans la période comprise entre
1978 et 1982, a été détruit en 1978 certaines règles de la
résistance et de mettre en place une bande frontalière dans les rangs de
profondeur
entre quatre et six kilomètres lancé par le nom de
la ceinture de sécurité. Puis il ya eu la grande invasion des
a occupé la deuxième capitale arabe après Jérusalem et
détruit une grande partie de Beyrouth en 1982, et le
imposition de siège pendant dix semaines, l'Autorité palestinienne
résistance, et contraint Yasser Arafat à accepter la sortie
du Liban sous la protection internationale.

En Tunisie
La troisième étape a été d'Abou Ammar et l'Autorité palestinienne
résistance après Amman, Beyrouth, en Tunisie, loin de la
frontières, en dépit de la distance entre la Tunisie et la
territoires palestiniens, entre les mains des Israéliens
renseignements (le Mossad) et atteint à la plus importante
les acteurs de l'Organisation, a été assassiné par Khalil
al-Wazir (Abou Jihad) et Salah Khalaf (Abou Iyad). Et
cette période a été caractérisée par des tentatives d'Arafat à
préserver l'unité de libération de la Palestine
Organisation.

Déclaration d'un Etat palestinien


Conseil national palestinien a adopté en Novembre 1988
décision de l'Etat palestinien et Jérusalem
capital sur la base des droits historiques et
géographiques Palestine, et a également annoncé dans le
capitale algérienne pour la formation d'un intermédiaire
gouvernement.

La reconnaissance d'Israël
Témoins de changements importants années quatre-vingt dans l'esprit de
l'organisation, jeta Yasser Arafat a adressé une célèbre
l'adresse de l'Assemblée générale des Nations Unies en
Décembre 1988, a déclaré la reconnaissance de l'OLP d'Israël
le droit d'exister, et condamné le terrorisme sous toutes ses formes,
et a annoncé une initiative de paix palestinienne appelle à la
pays en plein Moyen-Orient, y compris la Palestine
et Israël et ses voisins de vivre en paix. Après l'
annonce laminés confessions de beaucoup de monde
Etat palestinien indépendant.

Président de l'Etat palestinien


Approuvé par le Conseil central palestinien de confier
la présidence de Yasser Arafat indépendant
Etat palestinien en avril 1989.

Oslo
Après la guerre du Golfe et l'entrée des Arabes dans le Madrid
Conférence de paix, signé le dirigeant palestinien Yasser
Arafat et Rabin israélien Yitzhak Premier ministre en 1993
l'accord d'Oslo, et derrière les résultats importants sur
les progrès du conflit israélo-palestinien, comme il
abouti à cet accord pour une nouvelle entité palestinienne
dans les territoires palestiniens a appelé l'Autorité palestinienne
Autorité nationale. La chose la plus importante dans le Oslo
Accord en plus de reconnaître l'État d'Israël
sur les frontières de la Palestine historique qui a créé un nouveau
la légitimité du processus de négociation .. La légitimité est
basée sur des accords bilatéraux plutôt que sur la
résolutions internationales émises. Au Caire, Yasser
Arafat, et signé ancien Premier ministre israélien Yitzhak
Rabin en 1994 sur l '"Accord du Caire" pour la
mise en œuvre de l'autonomie palestinienne à Gaza et en
Jericho.

Retour à Gaza
Après 27 années passées en exil de Yasser Arafat, se déplaçant
entre les Etats arabes est retourné à Gaza en tant que président du
l'Autorité nationale palestinienne en Juillet 1994.

Prix Nobel
Dans l'année suivante (1994) Yasser Arafat a reçu le
Nobel de la Paix conjointement avec l'ancien Premier ministre israélien
Yitzhak Rabin et le ministre des Affaires étrangères, Shimon Peres, ministre.

Accord de Taba
Arafat a signé ville de Taba, le 24 Septembre 1995,
paraphé l'accord sur l'extension de l'autonomie palestinienne
règle de la Cisjordanie et la bande de Gaza, et a ensuite été
élu le 20 Janvier 1996, le président de l'auto-
une autorité gouvernementale dans les premières élections générales de
Palestine, où il a obtenu un remboursement de 83%.

Wye River
Suite au leader palestinien dans le processus de paix
en dépit de l'intransigeance du gouvernement du Premier
Ministre Benjamin Netanyahu et la signature de la
Convention sur la rivière Wye aux États-Unis le 23
Octobre 1998.

Camp David II
Puis a eu des entretiens à Camp David II, qui a eu lieu sur le
impact dans la seconde moitié du mois de Juillet 2000
Sommet tripartite a Arafat et l'ancien Premier ministre israélien
Ministre Ehud Barak et l'ancien président américain Bill
Clinton à Camp David pour discuter de questions en suspens telles
comme Jérusalem, les colonies, les réfugiés, et le sommet s'est achevé
après deux échec semaines.

A rejeté les propositions Clinton


Palestinienne, Yasser Arafat, président de lundi 08/01/2001
le rejet des propositions faites par le président américain Bill
Clinton, aux côtés palestinien et israélien, qui comprenait
une renonciation au droit au retour des réfugiés palestiniens,
Jérusalem et la conversion à une ville ouverte où la
deux capitales et un pour les Juifs et l'autre pour
Palestiniens.

Al-Aqsa Intifada
Al-Aqsa Intifada a éclaté contre les israéliens en cours
occupation après la visite provocatrice d'Ariel Sharon dans
la lumière de l'exposé de plus en plus sur le Temple de Salomon et de
les fouilles menées sous la mosquée Al Aqsa et
la crainte croissante de faire face him.The nuire ancien Premier ministre israélien
Le Premier ministre Ehud Barak violemment avec l'insurrection
ne pouvait pas l'éteindre, à l'époque d'Ariel Sharon - choisi par
l'électeur israélien pour assurer la sécurité après l'échec
de l'Barak à atteindre - la poursuite des opérations de la
les troupes israéliennes ont continué Intifada et les tentatives de
réprimer violemment les plus conduit à la mort de plus
que A Palestinien a été tué plus de 300 Israéliens, et
dans tout ce que le gouvernement israélien tient l'
Autorité palestinienne et la responsabilité de Yasser Arafat
pour ce qui se passe, et aggravé les relations avec Abou Ammar,
les États-Unis d'Amérique qui ont adopté l'
point de vue israélien à ne pas prendre les mesures pour arrêter
ce qu'il appelle le terrorisme, et des éclats de voix au sein de la
gouvernement israélien pour demander l'expulsion d'Arafat ou
l'éliminer physiquement.

Les forces d'occupation israéliennes avaient encerclé la


siège de la Présidence à la fin de Mars 2002, après l'
invasion israélienne des villes de Cisjordanie, puis plus tard
lui a permis de se déplacer dans une fourchette étroite au sein de l'Occident
Banque, puis récemment retourné, et le siège imposé à
encore lui.

La détérioration de sa santé
Tout à coup, il ya quelques semaines a commencé à Yasser Arafat,
se plaignant de douleurs, vomissements, diarrhée et avait toutes les
symptômes indiquent ce sont les symptômes de la grippe et d'analyse
a révélé que le pourcentage de toxicité élevé dans le sang,
mais les médecins ont été incapables de déterminer la cause de la haute
taux de toxicité dans le sang (cancer du sang non) et a été
transférés en France pour un traitement médical et
échoué dans les médecins français de déterminer la cause de la
une proportion croissante de la toxicité dans le sang de
Président Yasser sources officielles Arafat.This. En ce qui concerne
ce qui se passe dans les coulisses, tout le monde sait que
Président Yasser Arafat, a été glissé matériel biologique
des laboratoires de l'innovation biologique d'Israël et reste
latente et ne semble pas qu'après la période d'incidence
et antimatière n'ont connu que les Israéliens.

Et la mort
Et avant l'aube en ce jour jeudi 11/11/2004 entre
la troisième heure et demie et quatre heures du matin inondées
son âme pure Ndawallah précieux que la paix éternelle et
Ihacrh avec les saints et les martyrs.