Sunteți pe pagina 1din 22

Université Sidi Mohamed Ben Abdellah « USMBA »

Cours E-learning de la FMPF « USMBA »

Trouble déficit de l’attention/hyperactivité: TDAH


Psychiatrie Pr. OTHEMAN Yassine
5ème année médecine
OBJECTIFS

1- Décrire les symptômes cliniques du TDAH

2- Citer les diagnostics différentiels du TDAH

3- Décrire le mode évolutif du trouble

4- Connaître les principes généraux du traitement.

TDAH PR OTHEMAN 16/03/2020 2


DÉFINITION

- Le Trouble déficit de l’attention avec ou sans hyperactivité (TDAH):

« trouble neurobiologique, où prédomine une perturbation de l’attention, une


hyperactivité motrice et une tendance à l’impulsivité, altérant le fonctionnement
scolaire, familial ou relationnel de l’enfant »

- Le trouble concerne aussi l’adulte ++

TDAH PR OTHEMAN 16/03/2020 3


ÉPIDÉMIOLOGIE

 Touche 5% des enfants en âge scolaire: sous diagnostiqué

 Les garçons sont trois fois plus atteints de TDAH que les filles.

 Jusqu’à 40-60 % continuent de présenter des symptômes significatifs à l’âge


adulte

 Peut être diagnostiqué entre 3 et 6 ans,

TDAH PR OTHEMAN 16/03/2020 4


HISTORIQUE

 Première description en 1845 : Hoffmann,

 Déficit attentionnel devient pierre angulaire du trouble dans les années 70

 Actuellement : une des premières causes de consultation pédopsychiatrique.

TDAH PR OTHEMAN 16/03/2020 5


CLINIQUE

➢ Trois groupes de symptômes: ➢ Trois formes cliniques:


- déficit attentionnel - présentation combinée: mixte
- hyperactivité - présentation inattention prédominante
- impulsivité - présentation hyperactivité/impulsivité
et d’autres symptômes associés prédominante

TDAH PR OTHEMAN 16/03/2020 6


CLINIQUE

A- Déficit attentionnel:
Enfants ont des difficultés à fixer leur attention sur un seul sujet, sont souvent
“distraits”.
1- Attention sélective: organisation, détails
2- Attention soutenue: incapacité à maintenir un effort ou terminer une tache
3- Attention divisée: plusieurs taches en même temps, perte d’affaire
➢ N’arrive pas à terme à mener ses devoirs scolaires ou des tâches domestiques

TDAH PR OTHEMAN 16/03/2020 7


CLINIQUE

B- Hyperactivité: désordonnée non productrice


 Exagération marquée d’un comportement normal qui perturbe le
fonctionnement global.
 Verbes d’action : Courir, grimper, sauter, ramper, bouger, déplacer, remuer...
 Court et grimpe partout et là où il ne devrait pas.
 Pensées aussi sont hyperactives : change de sujets sans lien logique
 Hyperactivité motrice persiste parfois pendant le sommeil
➢ enfant souvent blessé, considéré comme mal éduqué
TDAH PR OTHEMAN 16/03/2020 8
CLINIQUE

C- L’impulsivité : difficulté à freiner ses actions


 A souvent du mal à attendre son tour
 Interrompt souvent les autres
 Enfant n’apprend pas de ses erreurs
 Agit avant même de penser
 Gestes brusques, maladroits
 Moins sensible aux conséquences de ses actes
➢ Contrôle de soi inadéquat
TDAH PR OTHEMAN 16/03/2020 9
CLINIQUE

D- Signes associés

 Labilité émotionnelle : réactions émotionnelles souvent exagérées ou


disproportionnées

 Problèmes relationnels : avec son entourage

 Signes caractériels: irritabilité, opposition

 Troubles du langage

TDAH PR OTHEMAN 16/03/2020 10


CLINIQUE

E- Comorbidité psychiatrique
50-80% des TDAH sont associés à un autre trouble
1) Troubles des conduites : prévalence de 14%
2) Troubles Anxieux : avec dominante obsessionnelle-compulsive.
3) Troubles de l’humeur : dépression, dysthymie
4) Trouble des apprentissages
5) Tics
6) épilepsie
TDAH PR OTHEMAN 16/03/2020 11
DIAGNOSTIC POSITIF

A- Critères DSM 5
 Durée minimum de 6 mois
 Symptômes observés au moins dans deux lieux différents (école, maison,…)
 Symptômes ne correspondent pas au degré du développement de l’enfant.
 Présence de certains symptômes avant l’âge de 12 ans
 Présence d’un retentissement ou souffrance attribuable aux symptômes.
 Absence d’autres troubles mentaux ou organiques expliquant les symptômes

TDAH PR OTHEMAN 16/03/2020 12


DIAGNOSTIC POSITIF

B- Evaluation de l’enfant : Multidisciplinaire +++

 Echelles: Conners pour les parents, enseigants

 Bilan neuro-psychologiques complet: test d’attention, d’impulsivité..

 Bilan orthophonique et psychomoteur

 Avis ORL, ophtalmo++

TDAH PR OTHEMAN 16/03/2020 13


ÉVOLUTION

 Peut disparaître à la puberté

 Hyperactivité : premier symptôme qui disparaît

 Troubles de l’attention : le dernier à disparaître.

À l’adolescence: Rémission partielle (le plus souvent), problèmes scolaires,


conduites à risques, appétence pour les substances illicites, conduites antisociales
À l’âge adulte : Difficulté à conserver un emploi, mauvaise estime de soi, troubles
anxieux
TDAH PR OTHEMAN 16/03/2020 14
DIAGNOSTIC DIFFÉRENTIEL

A- Hyperactivité réactionnelle:
 stress, séparation, conflit familial, maladie somatique chronique,
B- Agitation secondaire due à :
 Un trouble dépressif, un trouble anxieux, une psychose, manie ou hypomanie.
 Syndrome de Gilles de la Tourette
 Déficit intellectuel ou sensoriels, Troubles spécifiques des apprentissages, autisme
 Maladie organique: endocrinopathie, maladie du X fragile, épilepsie..
 Prise de médicament..
TDAH PR OTHEMAN 16/03/2020 15
ÉTIOLOGIE : ORIGINE MULTIFACTORIELLE +++

A- Facteurs génétiques:
 plus grande concordance chez les jumeaux homozygotes que dizygotes

 fratrie d'enfants hyperactifs: 2 fois plus de risque que la population générale

B- Complications obstétricales :
 Embryogénèse difficile

 Diabète, pré-éclampsie, âge avancé, incompatibilité RH, obésité, tabac, rubéole,


stress, toxicomanie, souffrance cérébrale (facteurs suspectés)
TDAH PR OTHEMAN 16/03/2020 16
ÉTIOLOGIE: ORIGINE MULTIFACTORIELLE +++

C- Facteurs neurobiologiques :
 Locus coeruleus (constitué surtout de neurones Noradrénergiques): joue un rôle
important dans l'attention
D- Facteurs neurophysiologiques :
 Imagerie dynamique (le Spect et PET-Scan) : baisse du débit sanguin cérébral au
niveau des aires préfrontales et du striatum, et baisse du métabolisme du glucose au
niveau des aires frontales.

TDAH PR OTHEMAN 16/03/2020 17


TRAITEMENT

Il s’agit d’une Triple intervention :


 Psycho-sociale
 Educative
 Médicamenteuse
Qui sera adaptée à chaque enfant selon ses besoins et ses moyens
A- Objectifs :
 Contrôler les symptômes
 Améliorer les performances scolaires
 Améliorer les relations sociales
TDAH PR OTHEMAN 16/03/2020 18
TRAITEMENT

B- Moyens :
1) Interventions psycho-éducatives et sociales: Multidisciplinaires
 techniques cognitive et comportementales (TCC): apprentissage basé sur le jeu
 avertir les enseignants +++: travail de lien avec l’école
 souplesse du cadre
2) Psychothérapie :
 Guidance et soutien parental,
 TCC, techniques de renforcement (récompenses, sanctions…) 19
TDAH PR OTHEMAN 16/03/2020
TRAITEMENT

3) Traitement médical :
 psychostimulants: methylphénidate (ritaline ®): 1ère intention++ mais non
commercialisée au Maroc.
 inhibiteur sélectif de la recapture de la noradrénaline: atomoxétine (Strattera®).

4) Rééducation : Orthophonique, psychomotricité


5) Traitement des comorbidités

TDAH PR OTHEMAN 16/03/2020 20


CONCLUSION

 TDAH: fréquent et sous diagnostiqué

 Clinique: l’attention est constamment atteinte, mais moins visible que l’hyperactivité.

 Toujours éliminer un tableau secondaire: origine psychique ou organique

 La prise en charge est multidisciplinaire et permet d’éviter des complications parfois


sérieuses

TDAH PR OTHEMAN 16/03/2020 21


Merci pour votre attention

TDAH PR OTHEMAN 16/03/2020 22