Sunteți pe pagina 1din 6

AYATAXIM 1G /NchIhLāNCN<Cj3h©hUN3nLR,R\n3h0NchI3chUa3LCěa3ch:4hAhelh@3na3ch-

A9zh©he9hL<gG<h3NhU3a8ncCRNhq3CN3nc3h03hlzhLCNnj3chjRnj3chI3chfh@3na3chVcRCjhlzzh©h
kzzhL<gG<gERnaW.
Céfotaxime sodium, poudre pour solution injectable ou perfusion 1g
AcnCqCh03hS9hL<gG<h03hqN,RLw,CN3h3NhU3a8ncCRNhq3CN3nc3h03hfzhLCNnj3chVcRCjhfzh
(Boite de 10 flacons en verre de type I)
L<gG<gERnaWh3Nh,ch03hcC<N3ch03h<aqCjāhRnh3NhUaāc3N,3h03h8,j3nach03haCc\n3h03h
Ë+RLURcCjCRNƭ-
pneumocoque de sensibilité diminuée à la pénicilline.
+3hc,@āLhURcRIR<C\n3hc3ahURnacnCqChnA03I©h03ch:4hAhelh@3na3chc3IRNhIh+KBh03h
Poudre et solution pour solution
TaCN,CU3h,jC8 la souche isolée de pneumocoque.
CNE3,j$I3hVBKABpWRnhU3a8ncCRN Enfants, Nourrissons et Nouveau-nés à terme
9zh L<gG<gERnah 3Nh LRw3NN3.h ©h aāUajCah 3Nh jaRCch CNE3,jCRNch Uah qRC3h BYpY.h URcRIR<C3h
7I,RNh03hURn0a3h- URnqNjhćja3hURajā3hEnc\n_©hlzzhL<gG<gERnahc3IRNhIhcāqāaCjāh03hI_CN83,jCRNY
1g
+ā8RjuCL3 Chez le nourrisson de plus de 3 mois et l'enfant :
/NchIhLāNCN<Cj3h©hUN3nLR,R\n3h0NchI3chUa3LCěa3ch:4hAhelh@3na3ch-
* par dose unitaire
9zh©he9hL<gG<h3NhU3a8ncCRNhq3CN3nc3h03hlzhLCNnj3chjRnj3chI3chfh@3na3chVcRCjhlzzh©h
TaCN,CU3h,jC8- Flacon de poudre :  Céfotaxime
kzzhL<gG<gERnaW.
Excipients: Aucun excipient n'est présent dans la composition de ce médicament
cnCqCh03hS9hL<gG<h03hqN,RLw,CN3h3NhU3a8ncCRNhq3CN3nc3h03hfzhLCNnj3chVcRCjhfzh
-classe thérapeutique:
L<gG<gERnaWY
ce médicament est un antibiotique bactéricide de synthése de la classe des
+3hc,@āLhURcRIR<C\n3hc3ahURnacnCqChnA03I©h03ch:4hAhelh@3na3chc3IRNhIh+KBh03h
céphalosporines de troisiéme génération.
la souche isolée de pneumocoque.
ËBN0C,jCRNchj@āaU3njC\n3cƭ-
Prématurés
Ayataxim est indiqué dans le cas :
9zhL<gG<gERnah3Nh03nuhCNE3,jCRNchBYpY.h,3jj3hURcRIR<C3hURnqNjhćja3hURajā3h©hSzzh
Ë/3chCN83,jCRNchcāqěa3ch0n3chnuh<3aL3chc3NcC$I3chnh,ā8RjuCL3.h3NhUajC,nIC3ahI3ch
L<gG<gERnah0NchI3ch,ch0_CN83,jCRNchcāqěa3cY
septicémies, les endocardites et les méningites, à l'exclusion de celles à Listeria
Chez les sujets insuffiisants rénaux
monocytogenes;
Lorsque la clairance de la créatinine est supérieure à 5 ml/min, la dose unitaire
Ë©hIhUaRU@wIuC3h03chaāc3,jCRNch3N0Rc,RUC\n3ch03hUaRcjj3Y
restera identique à celle des sujets à fonction rénale normale. Elle sera diminuée
Il convient de tenir compte des recommandations offiicielles concernant
de moitié pour une clairance de la créatinine égale ou inférieure à 5 ml/min.
l'utilisation appropriée des antibactériens.
Chez les malades adultes sous hémodialyse, une injection intraveineuse de 1 g,
Pathologies pour lesquelles ce médicament peut être prescrit
effectuée à la fin de chaque séance de dialyse et répétée toutes les 24 heures,
ËBN83,jCRNhcāqěa3hcn8hLāNCN<Cj3h©hHCcj3aChLRNR,wjR<3N3c
apparaît suffiisante pour traiter ecicacement la plupart des infections.
Ëb3UjC,āLC3
KR03h0_0LCNCcjajCRN
Ë2N0R,a0Cj3
Voie intramusculaire
ËKāNCN<Cj3h©hI_3u,IncCRNh03h,3II3h©hHCcj3aChLRNR,wjR<3N3c
Injection profonde et en pleine masse musculaire.
ËKāNCN<Cj3h©hUN3nLR,R\n3
Voie intraveineuse
ËTaRU@wIuC3h03haāc3,jCRNh3N0Rc,RUC\n3h03hUaRcjj3
BNE3,jCRNh0Ca3,j3h3Nhkh©h9hLCNnj3chRnhU3a8ncCRNh03hlzh©hfzhLCNnj3cY
Ë+RNja3ABN0C,jCRNcƭ-
Risque d'arythmie en cas d'administration intraveineuse rapide par cathéter
Ë?wU3ac3NcC$CICjāh,āU@IRcURaCN3c
q3CN3nuh,3NjaIhVqRCahan$aC\n3hKCc3ch3Nh<a03h3jhUaā,njCRNch0_3LUIRCWY
Ce médicament ne doit jamais être utilisé en cas d'allergie aux antibiotiques du
Recommandations : utiliser la préparation extemporanément.
groupe des céphalosporines.
Chez l'enfant, la voie intraveineuse est la voie préférentielle.
vitBKh3cjh,RNja3ACN0C\nāh3Nh,ch0_Njā,ā03Njh0_II3a<C3hnh,ā8RjuCL3
Ë2{3jchcnahIh,U,Cjāh03h,RN0nCa3h03chqā@C,nI3chRnh©hnjCICc3ah03chL,@CN3cƭ-
ËKCc3ch3Nh<a03ƭ-
bNchR$E3jY
La survenue de toute manifestation allergique impose l'arrêt du traitement.
ËKā,NCcL3h0ȕ,jCRNƭ-
La prescription des céphalosporines nécessite un interrogatoire préalable.
MiB#BQiB[m2bhMiB#+i2`B2Mbh03hIh8LCII3h03ch$ćjAI,jLCN3ch0nh<aRnU3h03ch
L'allergie aux pénicillines étant croisée avec celle aux céphalosporines dans 5 à 10
,āU@IRcURaCN3ch03hkěL3h<āNāajCRNY
% des cas :
VD-hNjCACN83,jC3nuWhDzS/SzY
-l'utilisation des céphalosporines doit être extrêmement prudente chez les patients
Il est donc utile de disposer d'informations sur la prévalence de la résistance
UāNC,CIICNRc3NcC$I3cdh nN3h cnaq3CIIN,3h Lā0C,I3h cjaC,j3h 3cjh Nā,3ccCa3h 0ěch Ih
IR,I3.h cnajRnjh URnah I3h jaCj3L3Njh 0_CN83,jCRNch cāqěa3cYh +3ch 0RNNā3ch N3h U3nq3Njh
Ua3LCěa3h0LCNCcjajCRNhd
apporter qu'une orientation sur les probabilités de la sensibilité d'une souche
-l'emploi des céphalosporines est à proscrire formellement chez le sujet ayant des
bactérienne à cet antibiotique.
antécédents d'allergie de type immédiat aux céphalosporines ; en cas de doute,
ËBNj3a,jCRNcƭ-
Ih Uaāc3N,3h 0nh Lā03,CNh nUaěch 0nh UjC3Njh 3cjh CN0CcU3Nc$I3h ©h Ih Ua3LCěa3h
TaR$IěL3chUajC,nIC3ach0nh0ācā\nCIC$a3h03hI_BM`
administration afin de traiter l'accident anaphylactique possible ;
/3hNRL$a3nuh,ch0_n<L3NjjCRNh03hI_,jCqCjāh03chNjC,R<nINjchRanuhRNjhājāh
-les réactions d'hypersensibilité (anaphylaxie) observées avec ces deux types de
rapportés chez des patients recevant des antibiotiques. Le contexte infectieux ou
substances peuvent être graves et parfois fatales.
inflammatoire marqué, l'âge et l'état général du patient apparaissent comme des
/3ch 0Caa@ā3c.h <aq3ch 3jh U3acCcjNj3ch RNjh ājāh R$c3aqā3ch IRach 03h I_njCICcjCRNh
8,j3nach 03h aCc\n3Yh /Nch ,3ch ,Ca,RNcjN,3c.h CIh UUaţjh 0C|C,CI3h 03h 8Ca3h Ih Uajh
d'antibiotiques appartenant à plusieurs familles. Ces épisodes peuvent être
symptomatiques d'une colite pseudo-membraneuse qui peut être mortelle et entre la pathologie infectieuse et son traitement dans la survenue du déséquilibre
dont le diagnostic repose sur la colonoscopie. Cet accident, rare avec les de l'INR. Cependant, certaines classes d'antibiotiques sont davantage impliquées:
céphalosporines, impose l'arrêt immédiat du traitement et la mise en route d'une il s'agit notamment des fluoroquinolones, des macrolides, des cyclines, du
antibiothérapie spécifique appropriée (vancomycine). L'administration de cotrimoxazole et de certaines céphalosporines.
produits favorisant la stase fécale doit absolument être évitée. Incompatibilités
/3ch,ch0_awj@LC3hRNjhājāhaUURajāch,@3yh\n3I\n3chUjC3NjchUaěch0LCNCcjajCRNh Ne jamais mélanger le céfotaxime avec un autre antibiotique dans la même
intraveineuse rapide par cathéter veineux central. seringue ou la même perfusion.
ËTaā,njCRNch0ȕ3LUIRCƭ- Ëbna0Rc<3ƭ- En cas de surdosage avec les bêta-lactamines, risque d'encépha-
Il est prudent de surveiller la fonction rénale au cours du traitement en cas lopathie métabolique réversible.
d'association du céfotaxime avec des antibiotiques potentiellement néphrotox- Ë;aRcc3cc3.hIICj3L3Njh3jh83ajCICjāƭ- Grossesse
iques (aminosides en particulier) ou des diurétiques type furosémide ou acide L'utilisation du céfotaxime peut être envisagée au cours de la grossesse si besoin.
étacrynique. En effet, les données cliniques, bien qu'en nombre limité, sont rassurantes et les
En cas d'insuffiisance rénale, adapter la posologie en fonction de la clairance de données animales n'ont pas mis en évidence d'effet malformatif ou foetotoxique
la créatinine ou de la créatininémie du céfotaxime.
Ce médicament contient 50,5 mg de sodium par gramme de céfotaxime sodique Allaitement
(soit 2,09 mmol/g): en tenir compte chez les personnes suivant un régime H3hUcc<3h0NchI3hICjhLj3aN3Ih3cjh8C$I3h3jhI3ch\nNjCjāchCN<āaā3chjaěchCN8āaC3na3ch
hyposodé strict. aux doses thérapeutiques. En conséquence, l'allaitement est possible en cas de
En cas de traitement de plus de 10 jours, il est recommandé de pratiquer prise de cet antibiotique.
aā<nICěa3L3Njh03ch,RNjaǃI3ch03hIh8RaLnI3hI3n,R,wjCa3h3jh0_aaćj3ahI3hjaCj3L3Njh Toutefois, interrompre l'allaitement (ou le médicament) en cas de survenue de
en cas de neutropénie diarrhée, de candidose ou d'éruption cutanée chez le nourrisson.
Examens paracliniques
Ë+RN0CjCRNch03h0āICqaN,3 : Liste I
Une positivation du test de Coombs a été obtenue en cours de traitement par des
Kā0C,L3NjhcRnLCch©hUa3c,aCUjCRNh@RcUCjICěa3
céphalosporines. Ceci pourrait également survenir chez les sujets traités par le
Ë/naā3h03hcj$CICjāƭ- 24 mois
céfotaxime.
ËTaā,njCRNchUajC,nICěa3ch03h,RNc3aqjCRNƭ-
Il peut se produire une réaction faussement positive lors de la recherche du
A conserver à une température ne dépassant pas 25°C.
glucose dans les urines avec des substances réductrices, mais non lorsqu'on utilise
des méthodes spécifiques à la glucose oxydase.
ËTRcRIR<C3h3jhLR03h0ȕ3LUIRCƭ-
/ā,CcCRNh0ȕ3Na3<Ccja3L3NjhMïƭ-hlzgSkh#hzS:g99f
Posologie
Chez les sujets aux fonctions rénales normales H$RajRCa3hjCjnICa3h03hIh/2ƭ-hBK;h;aRnU3hU@aL,3njC\n3hCN0ncjaC3
Adultes 00a3cc3-h,Cj3hS9fg99:hIR<3L3Njh#ihkkhMl4hbC0h@N0CN3YhI<3a
3 g/jour en moyenne pouvant être portée jusqu'à 12 g selon la sévérité de i3I3U@RN3-hZlSkhlSh9fhkShOehghZlSkhlSh9fhklhzS
l'infection. r3$cCj3- www.imgsadz.com
/NchI3chCN83,jCRNchnaCNCa3c.hIhURcRIR<C3h03hlh<gERnahU3njhćja3hcn|CcNj3Y
Prophylaxie des résections endoscopiques de prostate : 1 g I.V à l'induction
anesthésique.
KāNCN<Cj3ch-hlzzh©hkzzhL<gG<gERna.hRNhN3h0CcURc3hUch0_āIāL3Njch0_3|C,,CjāhRnh
de tolérance au-delà de 24 g/jour.
´±»b8ê±`EÒS4E…MICc9±Õ¹C:±EC
48-72P4´CR&±ÏC3R:=

˜EbgR±
Ä1_=CC±
¤³¹„b±dPÒZhR±ÒÎC6 M±2-
³¹C¼`8ñ–P»b±\R ``7µ…c¯C<:=7_–Ïb™_5™_5950X
bê±ý Ä1DR±Ò­`7'±Îb9*Ìb–Ïb¹b0±_=Cb6=

˜ÓÒP4±³P c9±Õ¹C:±Ïb™_5™_59200c¯ER&± “ÎÒM±Ãb;±`E=C¼R»±b10`ÌÒP;j’


¤ÎC6 M±ÒR< ­3ÌbZhR±ÓP ¤`b8±1-
¤EC
48-72ÎÒ­ýEbgR±´±»b8êCCC±²C<±ý Ä1_=Cb6=
DR±Ò­“IM-IV’`7'±Îb9ÌbêX/;±R0;4±
™_59300c¯200Ô­’´CC
6^E7=¹20³PêÔP»Ò`7_5™_5975c¯50 «±ÒP±±Q`b8ýıb
Pb„¤Ä±b

–“Ïb™_5 ¤E=…4±E6±
_™_60Ô­’E7=¹60³PêÔP»Ò`7õCb8C`_™_15ÊCb Õ ^=&±``»b
bC6=±E`_=±R9¹C1dC;jÔb=¹C1b«±ÒP±±Q
˜“Ïb™ ˜GC±
´±»b8ê±`EÒS4E…CMIc9±Õ¹C:±EC
48-72P4´CR&±ÏC3R:=
¤E=…4±´±R @ê±2-
˜EbgR± ¤E=C±´„C'±ý_=8C±«±Ò¹ûjb
100c¯ER&±ÑQ³¹C¼`8ñ–ÔP»b±`7'±\R `õ;7ýÏb™[™[950 ²C<±ÒÏP±_:C:=
„Ò–_=Cb6=E
C'±_=±R&±D³PP/±´CC<„±t
˜³PP/±ÓÒP4±´„CýÏb™[™[9 ˜³Pbê±ER=9±c9Ôb$d±]9«C;
C–CC±²C<±ÒËC5/±
¤Ôb9΅ ±`ÐbC4`Q±¿C M±ÓP ˜»C3;êCCC
ÒR±ÎC0
±`ECb±t
ER&E9Cò³Pb±ERc7
–E7=¹™^5`R­õ;=CR8±E=60Ðb8CP; ˜»C„±ýEb='±´±¹C1:9D
C;ê±ϱP
„±Ð?/E=:
R±´C=jb±Q @ЭD
c9Îb09û0;±c¯C<1=6_=
˜E=4= Eb9ûgC Ò_<P`Q±¿C M± ¤C<9­`«±ÒP±±QûjÒ`8ñd±ÁÒR/±
˜E7=¹™^5`^­Ò­ÔÒCõ;=CR8±E=60 ER=9±CC±²C<±«C;
C³PP ÓÒPt
–ϱR1P»b±ý`7'±ЭÒP–c98±^=`ÐbC4`Q±õ5C±chRê±ÓP ÏP±_:t
×
^8/ÓÒP4±_34¶…4ËC–EC
24^»R8Òc98±^=E9^EC<ýc24 ËC5/±²C<±t
˜ÎC4 ³Pbê±CR=9±«C;
CCC±²C<±t
¤Ï±P
„±E7R t EbgR±´±»b8êCCC±²C<±t
¤d914±ϱP
„±— »C3;êCCC
ÒR±ÎC0
±`ECb±t
E=914±E98±^ ±¹\=:4±d914±`7'± ¤ÎC:4
„±Z±b3-
¤ÔP»b±ϱP
„±— ¤`»b
bC6=9E=
C'±ÁRt
˜E7=¹60c¯20³PêDR±Ò?7gC¹5c¯3΅ R Cê±`7'± Eb:`Eb='±´±¹C1ê±`E=
C]PÐC±º¯±ÕP­«±ÒP±±QϱP
±d5;„
³R27±\R `E4R±EP»b±³»±¹ˆ±ECýD97±´CRhÏC3±ÏPR2 ˜`»b
bC6=±
˜“ϱP
…´C C=„±Ò´±RQ±_7±R3±’ESRê±EP»b± ˜_=Cb6=
`E=
C¹bÒECd6:=CC±«±Ò¹ûjb„
՘…%RR=1±ÏP
±¤´C=jb± ¤´±RQ$4-
˜^16ê±\R2±bÔP»b±\R2±–ÎC6 M±ÓP ˜¶…4±ûÒE=
C'±RC3`R<3Ô­µÒPD92
R=?Ô±Pb„¤´„Š±ϱP
±Ò­³¹C=7±c9³»P7±c9´±R=?±7- ˜CÕ7C0`»b
bC6=±ûjÒD92
Õ
¤^:4±E=¬8- ¤´„C'±`10c¯5ý´C;»b
bC6=±ZC<ÒC;_d±õ9;±`E=
C'±
^=&±``»b
bC6=
Eb:`ÏC„C=E9gC`_=±R9³¹C1Eb=´±¹C1 ¥õ9;±E=
CchRÓP»Q'±PP `»b
bC6=±ϱP
±Ðb8ЭDt
˜GC± ¥cÒM±³»±¹ˆ±`Ô»ÒRhÏ»C0±d2±˱R ˆ±
J01DA10˜“ÓÒP4±´±¹C1¤J’ `O»C_<P`Q±¿C M±ÓP9=³P/´C;»b
bC6=±ϱP
±R3t
¤´…C6±9- WRê±ZD=2±¹bÒÐA–]/±ECý¥´C;»b
bC6=9³R Cê±E=
C'±
INRм±bÏPý^C/ t  ¥^:*±E=
C'±µ¹C¶…^­`ÎÒM±ûjb9Ô»ÒRh
`Q±chRê±P;EbP±R±´±¹C1ÁC/³¹C¼´„C`PP4±`ąˆ±í `QZF3bd±“E R6ê±E=
C'±’E=
C'±ÁR´…C6Ðb8Э`8ñt
WR:9EC4±EC'±ÒR:4±ÒE=C<„±Ò­EP4ê±^±b4±ЭÒP˜Eb='±´±¹C1ê±Ðb79 ˜ÐC=M±W4ýE=òÒ³R=2 ¹±bê±`õb;±
ýC<&C4ÒEP4ê±À±RM±õX _
»D40±`ÒP–ËÒR3±ÑQý˜R2 ^±b ˜´…gC4±`PP49Eb='±´±¹C1ê±ϱP
±P;R:ê±ÒPP/±ÎC<
ˆ±E3…í
Õ
¤C C»±R­Eb='±´±¹C1ê±`E;=4´CÍC;–]ºZÒ˜INR΅ ±µÒP Ðb8Э`8ñÔQ±²ºC8±dgC/5±Ðbb7±²C<±À±R­`´Cb;±ÑQÐb8Э`8ñ
˜`»b
bC6=±W4ÒÎÒ¼CbñRb–S;98=±–´±P=ÒRCê±–´Cbb;=Ò»b96±^:/Ò Z»¹C;±–µ¹C'±±QD92˜Ðbb7±R=3;c9a0=/P:4ÔQ±ÒCÕ=ò
\±b±ÏP E
C;ê±Eb='±´±¹C1êC¶…4±«PÒ¶…4±`Ô»b6±ûb±–`»b
bC6=±
˜DR±Ò­E;7*±T6ýR ¬Ôb=¹C1ð_=Cb6=
±ÕP­X9„ ¼±R±¹b»¼S4d±´C;ê±D;%D˜“õCb8C’
¤³Pg±¼ER01- `ZR±ÔP»b±«C2ˆ±P4chRê±W4ÓPD97±´CRhÏC3±ÏP`ąˆ±í
d84±d1M±ÄCP±΅±R2 –ÏC…==Z³Pg±S±ER&±ECý ˜ESRê±EP»b±³R27±\R
¤Eb0(±ÒEChR±Ò^:'±11- ¤Ï±P
„±´C C=±5-
¤^:'± t  Eb=´±¹C1Z_=Cb6=
H¹í±º¯¶…4±«C;­Eb98±E6= b±E±RE:8'±`t
´CC=±ÐA–Z±b±ý˜RM±ÏS±º¯^:'±«C;­_=Cb6=
ϱP
±ýR3;±`8ñ W:Ò­P=:=
Ò»b^Îb9´±»PÒ­“´±P¼b8=9b;=­EjC ’Ôb98±_:9E9:
Ò­Ñb/Ô­R<3_´C±b='±´CC=ÒE;:2–¹ÒP*±C¹P`_R±c9–ERR± ˜]=;RC¯
˜õ;9ÏC
R=? õ;=CR8±Ò­õ;=CR8±NêCÕ7ÒER&±Xh±–Ôb98±»b07±ECýt
E=4=2±EChR± t  Ïb¹b0±_=Cb6=
`ϱR^8Ïb¹b0±`_50.5c9«±ÒP±±QÔbt
E=˜E=…4±´CR&±`R=8^­E49ê±´C=:8±ÒW6;ÔP±D=9c¯»ÒRê± C=Õ g±QCÕ C3Ðb4`Q±¿C M±P;»C„±ý±QQ ¤“_™Îbd92.09’
˜Ôb='±¹C1ê±±QÎÒC;P;E;8òE=4=2±EChR±–]Q ˜Ïb¹b0±`CÕ »Cj
«±¹Ò­ÎC<
ˆ±µÒPECý“EÒ¹M±Ò­’E=4=2±EChR±`ûb±D–]ºZÒ ´CR8±E5=jc9E:3;´Cjb«±RAcjb–ÏC­10`RM¶…4±ECýt
˜Z=hR±P;ÔP9&±N62±Ò­´C1=ê± ´„P4±E9ECý¶…4±ûÒÒW=±
¤»±Pjˆ±ÁÒR 12- ¤ERR±´Cjb6±
cÒM±E:gC7± µPЭ`8ñ˜`»b
bC6=C¶…4±«C;­dCˆ±Coombs»C ±c9Îb0'±í
c6/ê±´C6jbZ1«±Ò¹ ˜_=Cb6=
ϱP
C±b&b`Q±¿C M±ÓPC1­±Q Õ
¤»±R7
„±³P13- P;T=`8Ò–ES¹±bðÎb±ý¼bb9&±»C ±P;²ºCdC¯^C6µPP
±RÕ < 24 ˜¼bb9&±P=M³¹PÌR ϱP
±
¤`S9EjC ´C C=±41- ¤Ï±P
„±´C:=94ÒER&±6-
˜EbE»¹25ÌbÐS„ ¤ER&±t
E=4=2±c98±ûgC Ò`ÐbC4`Q±¿C M±ÓP
¤»C8±1-
˜ÓÒP4±³P/CÕ ±R12c¯C<¹CS;8ñҖX
bê±ýÏb™ϱR3
˜E=CÏb™Ä2ERÐb8P–E=b±]Cê±´CC<±ý t 
Décision d’enregistrement N° : 20/13 B 014/556 ˜RP±WR$ýIV`ϱR1¤»C3;êC´C
ÒR±ÎC0
±`ECb± t 
Laboratoire titulaire de la DE : IMGA Groupe pharmaceutique industrie Ò­E=C46±c9^=¹Pb„–Ïb™_5™_59300c¯200¤CC±²C<± t 
Addresse: cite 156/554 logement BT 33 N28 Said handine. Alger ˜Ïb™Ä24P4NC±
Telephone: +213 21 56 31 97 / +213 21 56 32 01
¤EC
48-72ÎÒ­ýEbgR±´±»b8êCCC±²C<±ý t 
Website: www.imgsadz.com
™_300c¯200Ô­’´CC
6^E7=¹20³PêÔP»Ò`7_™_75c¯50
–“Ïb™_
™_™_60Ô­’E7=¹60³PêÔP»Ò`7õCb8C`_™_15Pj»—
ÀC6±ZEbgR±´±»b8:9R2 ^±b¹bÒýÒ­³P ´C…»b< ECý“Ïb
˜õ9;9E=
C'±
MIRAZOLIN 1G BNcn|CcNjchaāNnu
En cas d'insuffiisance rénale, la posologie est adaptée en fonction de la clairance
de la créatinine ou de la créatininémie
Céfazoline sodium, poudre pour solution injectable ou perfusion 1g TaRU@wIuC3h03chCN83,jCRNchURcjARUāajRCa3ch3Nh,@Cana<C3-
(Boite de 10 flacons en verre de type I) H_NjC$CRUaRU@wIuC3h0RCjhćja3h03h,Rnaj3h0naā3.hI3hUInchcRnq3NjhICLCjā3h©hIhUāaCR03h
Ë+RLURcCjCRNƭ- U3aARUāajRCa3.hl:h@3na3chUa8RCc.hLCchELCchUInch03h:4h@3na3cY
lh<hBph©hI_CN0n,jCRNhN3cj@ācC\n3
Poudre et solution pour solution
TaCN,CU3h,jC8 UnCchaāCNE3,jCRNh03hSh<hjRnj3chI3ch:h@3na3chU3N0NjhIh0naā3h03hI_CNj3aq3NjCRNY
CNE3,j$I3hVBKABpWRnhU3a8ncCRN 2Nh ,@Cana<C3h ,a0C\n3h q3,h ,Ca,nIjCRNh 3ujaA,RaURa3II3h V+2+W.h nN3h CNE3,jCRNh
supplémentaire de 1 g doit être réalisée après branchement de la CEC.
7I,RNh03hURn0a3h- /NchI3ch,ācaC3NN3c.hI_CNE3,jCRNh0RCjhc_3{3,jn3ahUaěch,ILU<3h0nh,Ra0RNY
1g
+ā8yRICN3 Mode d'administration
Hh,ā8yRICN3hc_0LCNCcja3hUahqRC3hBpY
* par dose unitaire 0LCNCcjajCRNh Bph V©h I_nc<3h 3u,IncC8h 03ch @ǃUCjnuh 3jh ,RII3,jCqCjācW-h Ih ,ā8yRICN3h
Principe actif: Flacon de poudre : Céfazoline peut s'administrer soit en injection directe, soit en perfusion continue ou
Excipients: Aucun excipient n'est présent dans la composition de ce médicament discontinue.
Classe thérapeutique: ce médicament est un antibiotique de la classe des BNE3,jCRNhBYpYh0Ca3,j3-
céphalosporines de premiére génération. `3,RNcjCjn3ah I3h ,RNh 03h URn0a3h 03h ,ā8yRICN3h 0Nch 9h ©h Szh LIh 0_3nh URnah
ËBN0C,jCRNchj@āaU3njC\n3cƭ- préparations injectables et injecter lentement en trois à cinq minutes, soit
Mirazolin est indiqué dans le cas : directement dans la veine, soit dans la tubulure d'une perfusion.
Ë/3chCN83,jCRNch0n3chnuh<3aL3ch0ā~NCch,CA03ccnch,RLL3hc3NcC$I3c.hNRjLL3Njh T3a8ncCRNhBYpY-
dans leurs manifestations : /CIn3ahIhcRInjCRNhUaCLCa3h03h,ā8yRICN3h0Nch9zh©hSzzhLIh0_3nhURnahUaāUajCRNch
A$aRN,@RUnILRNCa3c. CNE3,j$I3chRnh0NchI_nN3h03chcRInjCRNchBYpYhcnCqNj3c-
AQ`Hh3jhcjRLjRIR<C\n3c. AcRInjCRNh03h,@IRana3h03hcR0CnLh©hz.OhURnah,3Njd
Ac3UjC,āLC\n3c. AcRInjCRNh03h`CN<3aAI,jj3h<In,Rcā3h©h9hURnah,3Njd
A3N0R,a0CjC\n3c. AcRInjCRNh03h<In,Rc3h©h9hRnh©hSzhURnah,3Njd
A<āNCjI3ch3jhnaCNCa3c. AcRInjCRNh03h`CN<3ad
A,njNā3c. AcRInjCRNh 03h <In,Rc3h ©h 9h URnah ,3Njh 3jh 03h ,@IRana3h 03h cR0CnLh ©h z.Oh URnah ,3Njh
Acāa3nc3c. VI_3LUIRCh0_nN3hcRInjCRNh<In,Rcā3h©h9Xh3jh,@IRanaā3hcR0C\n3h©hz.:9hXhRnh©hz.lhXh3cjh
ARcc3nc3ch3jhajC,nICa3cY ā<I3L3NjhURccC$I3Wd
2NhaCcRNh03hIh8C$I3h0C{ncCRNh03hIh,ā8yRICN3h0NchI3hIC\nC03h,āU@IRAa,@C0C3N.h AcRInjCRNh03h`CN<3aAI,jj3d
cet antibiotique n'est pas indiqué dans le traitement des méningites même à AcRInjCRNh03hcn,a3hCNq3ajCh©h9hRnhSzXY
germes sensibles Ë2{3jchcnahIh,U,Cjāh03h,RN0nCa3h03chqā@C,nI3chRnh©hnjCICc3ah03chL,@CN3cƭ-
2NhUaRU@wIuC3h03chCN83,jCRNchURcjARUāajRCa3ch3Nh- Ce médicament peut avoir une influence importante sur l'aptitude à conduire des
AN3naR,@Cana<C3hV,a‘NCRjRLC3.h0āaCqjCRNh0nhH+`W. véhicules et à utiliser des machines notamment du fait de la survenue possible
A,@Cana<C3h,a0C\n3. d'encéphalopathie (voir rubriques Mises en garde et précautions d'emploi, Effets
A,@Cana<C3hj@Ra,C\n3hNRNh,a0C\n3. indésirables, Surdosage).
A,@Cana<C3hqc,nICa3. ËKā,NCcL3h0ȕ,jCRNƭ-
A,@Cana<C3h<cjaRA0nR0āNI3. +Icc3hU@aL,Rj@āaU3njC\n3ƭ-hMiB#BQiB[m2bhMiB#+i2`B2Mbh03hIh8LCII3h03ch
A,@Cana<C3h$CICCa3. $ćjAI,jLCN3ch0nh<aRnU3h03ch,āU@IRcURaCN3chCNE3,j$I3ch03hSěa3h<āNāajCRN.h
A,ācaC3NN3. ,R03hi+ƭ-hDzS/z:Y
A@wcjāa3,jRLC3hUahqRC3h$0RLCNI3h3jhq<CNI3. bT2+i`2h/_+iBpBi2hMiB#+i2`B2MM2
A,@Cana<C3h03hIhjćj3h3jh0nh,Rnhq3,hRnq3ajna3h0nhja,jnchRaRU@awN<ā. H3ch ,RN,3NjajCRNch ,aCjC\n3ch cāUa3Njh I3ch cRn,@3ch c3NcC$I3ch 03ch cRn,@3ch 03h
A,@Cana<C3hRaj@RUā0C\n3hq3,hURc3h03hLjāaC3IY sensibilité intermédiaire et ces dernières, des résistantes :
Il convient de tenir compte des recommandations offiicielles concernant bhƒh4hL<gIh3jh`h>hklhL<gI
l'utilisation appropriée des antibactériens. HhUaāqI3N,3h03hIhaācCcjN,3h,\nCc3hU3njhqaC3ah3Nh8RN,jCRNh03hIh<āR<aU@C3h
ATj@RIR<C3chURnahI3c\n3II3ch,3hLā0C,L3NjhU3njhćja3hUa3c,aCj et du temps pour certaines espèces. Il est donc utile de disposer d'informations sur
ABN83,jCRNh$aRN,@RUnILRNCa3ƭ la prévalence de la résistance locale, surtout pour le traitement d'infections
ABN83,jCRNhQ`H sévères. Ces données ne peuvent apporter qu'une orientation sur les probabilités
ABN83,jCRNhcjRLjRIR<C\n3 de la sensibilité d'une souche bactérienne à cet antibiotique.
ABN83,jCRNhc3UjC,āLC\n3 Ëbna0Rc<3ƭ-
ABN83,jCRNh3N0R,a0CjC\n3 /RnI3nac.hCNLLjCRNh3jhU@Iā$Cj3hnhURCNjh0_CNE3,jCRNhU3nq3Njhćja3hI3chcC<N3ch0_nNh
ABN83,jCRNh<āNCjI3h3jhnaCNCa3 cna0Rc<3h 3Nh ,ā8yRICN3Yh /3ch q3ajC<3c.h Ua3cj@ācC3ch 3jh ,āU@Iā3ch RNjh ājāh
ABN83,jCRNh,njNā3 aUURajāch cnCj3h ©h I_0LCNCcjajCRNh 03h 8Raj3ch URcRIR<C3ch 03h ,āU@IRcURaCN3cYh /3ch
ABN83,jCRNhcāa3nc3 encéphalopathies métaboliques (confusion, troubles de la conscience,
ABN83,jCRNhRcc3nc3 mouvements anormaux, épilepsie, crises convulsives) peuvent survenir, en
ABN83,jCRNhajC,nICa3 particulier en cas de surdosage ou d'insuffiisance rénale..
ATaRU@wIuC3h0_CN83,jCRNhURcjARUāajRCa3h3Nh,@Cana<C3 mNh cna0Rc<3h ,,C03Nj3Ih 3Nh ,ā8yRICN3h CLURc3h I_aaćjh 0nh Lā0C,L3Njh 3jh nNh
+RNja3ABN0C,jCRNcƭ- jaCj3L3NjhUahNjCA,RNqnIcCqNjh3Nh,ch03hcnaq3Nn3h03h,aCc3ch,RNqnIcCq3cY
AII3a<C3h©hIh,ā8yRICN3 En cas de surdosage sévère en particulier chez l'insuffiisant rénal, l'hémodialyse
A?wU3ac3NcC$CICjāhnuh,āU@IRcURaCN3c associée à l'hémoperfusion peuvent être envisagées en dernier recours bien que
ATaāLjnaā leur effiicacité n'ait pas été prouvée.
AMRnaaCccRNh03hLRCNch0_nNhLRCcƭ Ë;aRcc3cc3.hIICj3L3Njh3jh83ajCICjāƭ-h;aRcc3cc3
ApRC3hCNjaj@ā,I3 H3chājn03ch,@3yhI_NCLIhN_RNjhUchLCch3NhāqC03N,3h0_3{3jhjāajR<ěN3Yh+RLUj3h
ApRC3hCNjaq3NjaC,nICa3ƭ tenu de l'absence de tératogénicité chez l'animal, aucune malformation n'est
A;aRcc3cc3 attendue pour l'espèce humaine.
AKCc3ch3Nh<a03ƭ3jhUaā,njCRNch0ȕ3LUIRCh- En clinique, l'analyse d'un nombre élevé de grossesses exposées n'a apparemA
En cas de réactions allergiques, l'arrêt du traitement doit être immédiat. ment révélé aucun effet malformatif ou foetotoxique particulier à ce jour.
Avant l'instauration d'un traitement par céphalosporines, il faut établir tous les Il est nécessaire de procéder à d'autres études pour évaluer les effets de la
Njā,ā03Njch0nhUjC3Njh~Nh0_C03NjC~3ahI3chaā,jCRNchNjāaC3na3ch0_@wU3ac3NcC$CICjāh céfazoline pendant la grossesse.
aux pénicillines, céphalosporines ou à tout autre médicament. Pendant la grossesse, la céfazoline ne doit être prescrite qu'en cas de nécessité
H_II3a<C3hnuhUāNC,CIICN3chājNjh,aRCcā3hq3,h,3II3hnuh,āU@IRcURaCN3ch0Nch9h©hSzh absolue.
% des cas: /3ch ājn03ch L3Nā3ch cnah 03ch 83LL3ch 3N,3CNj3ch RNjh LRNjaāh nN3h 0CLCNnjCRNh 03ch
H3ch aā,jCRNch 0_@wU3ac3NcC$CICjāh nuh UāNC,CIICN3ch 3jh ,āU@IRcURaCN3ch U3nq3Njh ćja3h ,RN,3NjajCRNch cāaC\n3ch 03h ,ā8yRICN3h 3jh nN3h aā0n,jCRNh 03h Ih 03LC3AqC3h
sévères et même fatales. d'élimination.
H_njCICcjCRNh0_NjC$CRjC\n3ch©hIa<3hcU3,ja3.h,RLL3hIh,ā8yRICN3.hU3njh$RnjCah©hIh Allaitement
prolifération d'organismes non sensibles, y compris de champignons /3h U3jCj3ch \nNjCjāch 03h ,ā8yRICN3h cRNjh 3u,aājā3ch 0Nch I3h ICjh Lj3aN3Ih VJh 9ƭ XW.h
microscopiques mais les quantités ingérées sont nettement inférieures aux doses thérapeutiques.
/3ch ,ch 03h ,RICj3ch Uc3n0RAL3L$aN3nc3ch RNjh ājāh aUURajāch nh ,Rnach 03h En conséquence, l'allaitement est possible en cas de prise de ce médicament.
l'utilisation des antibiotiques à large spectre. Ce diagnostic doit être évoqué chez En cas d'apparition de diarrhée, de candidose ou d'éruptions cutanées chez le
des patients présentant une diarrhée persistante pendant ou après un traitement nourrisson, il faut arrêter l'allaitement (ou la prise du médicament).
NjC$CRjC\n3YhH3ch0Caa@ā3chcRNjhaāq3acC$I3ch©hI_aaćjh0nhjaCj3L3NjhLCchI3ch8RaL3ch Ë+RN0CjCRNch03h0āICqaN,3ƭ-
cāqěa3chCLURc3NjhnNhjaCj3L3NjhcUā,C~\n3Y HCcj3hB
Hh URcRIR<C3h 03ch UjC3Njch jj3CNjch 0_CNcn|CcN,3h aāNI3h 0RCjh ćja3h āj$IC3h 3Nh Médicament soumis à prescription hospitalière
fonction de la clairance de la créatinine et de la créatinémie Ë/naā3h03hcj$CICjāƭ-hl:hLRCc
Hh ,ā8yRICN3h N_3cjh Uch CN0C\nā3h URnah I3h jaCj3L3Njh 03h Ih LāNCN<Cj3h VLćL3h cCh ËTaā,njCRNchUajC,nICěa3ch03h,RNc3aqjCRNƭ-
,3II3A,Ch3cjh,ncā3hUah03ch<3aL3chc3NcC$I3cWh3NhaCcRNh03hch8C$I3h0C{ncCRNh0Nch h,RNc3aq3ah©hnN3hj3LUāajna3hN3h0āUccNjhUchl9ï+Y
le liquide céphalorachidien.
Ce médicament contient du sodium.. A prendre en compte chez les patients
suivant un régime hyposodé strict. /ā,CcCRNh0ȕ3Na3<Ccja3L3NjhMïƭ-hlzgSkh#hzSkg99f
ËTRcRIR<C3h3jhLR03h0ȕ3LUIRCƭ- Posologie H$RajRCa3hjCjnICa3h03hIh/2ƭ-hBK;h;aRnU3hU@aL,3njC\n3hCN0ncjaC3
0nIj3c-hz.9zh<h©hSh<hjRnj3chI3ch4h©hSlh@3na3cY
00a3cc3-h,Cj3hS9fg99:hIR<3L3Njh#ihkkhMl4hbC0h@N0CN3YhI<3a
Cette posologie peut être augmentée en fonction de la sévérité de l'infection.
i3I3U@RN3-hZlSkhlSh9fhkShOehghZlSkhlSh9fhklhzS
Population pédiatrique
2N8Njch3jhNRnaaCccRNchV03hUInch0_nNhLRCcW-ƭl9h©h9zhL<gG<h3jhUahl:h@3na3cY r3$cCj3- www.imgsadz.com
Cette posologie peut être augmentée en fonction de la sévérité de l'infection.
MY#Y-hIhcā,naCjāh0_3LUIRCh03h,3hUaR0nCjh,@3yhI3chUaāLjnaāch3jhI3chNRnaaCccRNch03h
moins d'un mois n'ayant pas été établie, il n'est pas recommandé d'utiliser la
céfazoline chez ces patients.
˜EC
24^8_™_50c¯25¤“R< `R­’ZhR±ÒÎC6 M±
˜ÓÒP4±³P c9±Õ¹C:±ER&±ÑQ³¹C¼`8ñ
Ä1õÒ¼±R=
R< F$ZhR±Ò¶P(±ÎC6 M±ýH;ê±±QϱP
±E…
`P?±__¤E b9
˜chR걫„@ýõÒ¼C6=
ϱP
CN0;„–P±Ò Ä1DR±Ò­`7'±Îb9*Ìb–Ïb¹b0±õÒ¼C6=

Ôb98±^/6± “ÎÒM±Ãb;±`E=C¼R»±b10`ÌÒP;j’
õ;=CR8±Ò­õ;=CR8±E±¼ˆCÕ7ÒER&±^P4_–Ôb98±»b07±ECý ¤`b8±1-
¤E±R&±ýE±R&±P4C´CC<±`ECb± DR±Ò­“IM-IV’`7'±Îb9ÌbêX/;±R0;4±
–E=9:4±«C;­³Rc9R07CCÕ CÒ–³R=0Eb='±´±¹C1êCECb±Ðb8ЭD Ä1õÒ¼C6=

˜EC
48`PS„`8Ò–EC
24CÕ C=­Ò ˜EbE»¹25ÌbÐS„«±ÒP±±Q`b8ýıb
Pb„¤Ä±b

1`ýCh¯`7«±R¯D–“ECC’_&±¶»C EbP±³»ÒP±ZD97±E±Rý ¤E=…4±E6±


.ECC^=jbP4ϱR ^=&±``»b
bC6=±E`_=±R9¹C1dC;jÔb=¹C1b«±ÒP±±Q
˜^'±X7P4`7'±«±R¯D–ER0=7±´C=9:4±ý ˜GC±
¤´„Š±ϱP
±Ò­³¹C=7±c9³»P7±c9´±R=?±6- ¤E=…4±´±R @ê±2-
C:=
„–´„Š±ϱP
±Ò³¹C=7±c9³»P7±c9R=R=?«±ÒP±±Q<Ðb8Э`8ñ ¤EC'±d6;=Ò¼±R=ê±c¯»C/
˜dC¹΅±µÒPÎC:±D ¤CRC3ýEjC E
Cх­³¹P*±_=±R&±`E%C;±´CC<„±—
¤^:4±E=¬7- –Ôbg»d0 t 
`ÏC„C=E9gC`_=±R9³¹C1Eb=´±¹C1¤E=g±ÒP±´C…4±Eb: –ÐC;
M±D Ò³R;'±ÒкM±ÒûM± t 
.ATC¤J01DA04S»–ÎÒM±^=&±``7'C`»b
bC6=
Eb: –ÐC± t 
_=±R9¹C1ê±ÁC/;±û= –ËC5/±²C<± t 
³R= M±ÒE2
bê±E=
C'±´„…
`E
C'±´„…±^06ER'±´±S=R± –E=b±ÒE=9
C;±«C1M± t 
¤EÒC7 –ÔP9 t 
R™[R>ćĆÒR™[S≤Č ^0 t 
]Q˜Ã±bM±W4Fb±ÒC=±R5&±c9±Õ¹C:±E8ê±EÒC7ê±»C/±û9Э`8ñ ˜^jC6ê±ÒÏC34± t 
¶…4EjC Ò–E=9*±EÒC7ê±»C/±ÓP`´Cb94c9Îb0'±P=6ê±`– ϱP
±_„–db/±dCP±^gC±ýõÒ¼C6=9W6;ê±»C/„±D t 
E=
C´„C:±Îb´±¹C »¯X7´CC=±ÑQRbЭ`8ñ˜³PP/±´CC<„± ˜E
C'±_=±R&±ZcCC±²C<±¶…ýÔb='±¹C1ê±±Q
˜Ôb='±¹C1ê±±Q<ER=8E…
¤\R `E±R&±P4C´CC<±`ECb±ý
¤³Pg±¼ER8- –“CSF^b$–û7C’²C0M±E±Rt t 
`³Pg±¼ERc9´C…`7'±ZbýP»b±²C<±Ò²C<„±Ò_M±Ðb8P –D97±E±Rt t 
`E=C´CRÎÒC;P4ñP0±–ÎQ–E ÒP±`ąˆ±í˜õÒ¼C6=
–E=97±R=»P0±E±Rt t 
ý´C±R2h±–ÍC»„±’E=…7
±E=C¹´„…±µP$Э`8ñ˜`»b
bC6=± –EbP±E=ÒM±E±Rt t 
»b07±Ò­³Pg±S±ER&±ECýEjC –“´Cb–ÃRj–E=4= R=´CR–db± –d:1<±¼C<&±E±Rt t 
˜Ôb98± –³»±Rê±E±Rt t 
ECý¶… …¹C1¶…Ò«±ÒP±ËC7¯õÒ¼C6=
`E=hR³Pg±¼ERD92 –ER0=½t t 
˜´Cb;± –^<ê±Ò`2±`_R±ÎC0
±t t 
`8ñ–Ôb9»b0`ÐbC4`Q±chRê±ýEjC –³PP/±³Pg±S±ER&±ECý –db49±^=±NZ\;4±Ò½­R±E±Rt t 
˜C<=C4ÏP`_R±c9–R= M±º…ê±ÏP±DRXRê±c98±^=»C± ˜´±P4ê±ZhÒZÏC34±E±Rt t 
¤Eb0(±ÒEChR±Ò^:'±9- ˜»C„±ýEb='±´±¹C1:9D
C;ê±ϱP
„±Ð?/E=:
R±´C=jb±Q @ЭD
^:'± C<9­`«±ÒP±±QûjÒ`8ñd±À±RM±—
„–´C±b='±ýÑb/±²C=5±RÕ 3˜E
C´±R=?Ô­´C±b='±c9´C
±»P±R<3_ Ôbg»d0ÓÒPt
˜ER/±ñb‡Ñb/µÒPZbÙ ³R;'±ÒкM±ÒûM±ÓÒPt
Ñb/Ô­`Eb/8ê±^:'±´„C`R=¹P^=9$û/8_–ERR±´C
±»P±ý ÐC;
M±D ÓÒPt
˜ÐŠ±cõ;9ÏC
R=?Ò­õ4 E=C¯ÓÒPt
˜^:'±«C;­õÒ¼C6=
»C¬_==7´C
±»P±`PSc¯ECÍC; ËC5/±²C<±ÓÒPt
˜Ób07±³»ÒR1±P;X7õÒ¼C6=
ûjÒD–^:'±³R΅ E=9
C;±ÒE=b±]Cê±²C<±t
Õ
^0ê±õÒ¼C6=
´CbýChC6±^±b'±«C;±c9FR­d±´C
±»P±´R< ­ P9&±ÓÒPt
˜E±¼ˆ±R:û0ýChC6±Ò Õ E=90ê±ÓÒP4±t
E=4=2±EChR± ÏC34±ÓÒPt
^­EÒC;ê±´C=:8±`8Ò–“5>’ÔP±D=9ýõÒ¼C6=
`³R=5j´C=:¼R6 ^jC6ê±ÓÒPt
˜E=…4±´CR&±`R=8 E±R&±ýE±R&±P4ÓÒP4±`ECb±t
˜«±ÒP±±QÎÒC;í±º¯E;8òE=4=2±EChR±–]QE= ¤ÎC:4
„±Z±b3-
EChR±ËC7¯D=–ZhR±P;ÔP9&±N62±Ò­´C1=걫±¹Ò­ÎC<
ˆ±R< ±º¯ õÒ¼C6=
`E=
Ct
˜“«±ÒP±ÎÒC;Ò­’E=4=2± `»b
bC6=9E=
C'±ÁRt
¤»±Pjˆ±ÁÒR 10- R< `^­ÑR:Z=h»t
cÒM±E:gC7± ²±R7±^ ±¹»Ct
c6/ê±´C6jbZ1«±Ò¹ õ2±^ ±¹\R2±t
¤»±R7
„±³P— ^:'±t
±RÕ < 24 ¤Ï±P
…´C C=„±Ò´±RQ±4-
¤EjC(±`S±´C C=±12- ˜»b6±c9¶…4±ËC7¯D–E=
C'±ECý
˜EbE»¹25ÌbÐS„ ´…C6PP^C8CWRê±O»CPP$D–`»b
bC6=C¶…4±ý«P±^
˜R ¬«±Ò¹Ô­Ò­`»b
bC6=±Ò­õ9;9E7C±E=
C'±ÁR
¤´„C'±`10c¯5ý´C;»b
bC6=±ZC<ÒC;_d±õ9;±`E=
C'±
˜E=òcÒ³PP `»b
bC6=±Òõ9;9E=
C'±ÁR´…C6Ðb8Э`8ñ
»C/±c¯–õÒ¼C6=
^–û=2±E4
±ÒEb='±´±¹C1ê±ϱP
±Ô¹@Э`8ñ
ER<ê±´CR26±]ºýCð–E
C'±R=´C;gC8±
E4
±ÒEb='±´±¹C1ê±ϱP
±«C;­²ºC8±dgC/5±Ðbb7±²C<±´„C`ąˆ±í
P4Ò­«C;­R:ê±ÎC<
ˆ±`ÐbC4`Q±chRê±ýV=/±±Q«±R¯D˜ÌC2;±
³¹C'±ÎC8 M±`8Ò–¶…4±ËC7¯P;ÎC<
ˆ±T8`8ñ˜Eb='±´±¹C1êC¶…4±
˜±Õ¹PC…D92
Õ
Décision d’enregistrement N° : 20/13 B 014/556 õ;=CR8±Òõ;=CR8±E±¼ˆCÕ7ÒÔb9»b0`ÐbC4`Q±chRê±ERPP$D
Laboratoire titulaire de la DE : IMGA Groupe pharmaceutique industrie ÏP±ý
Addresse: cite 156/554 logement BT 33 N28 Said handine. Alger D“E
C_=±R`C% Õ CÐCbc’CC±²C<±¶…4õÒ¼C6=
c¯»C/Ù„
Telephone: +213 21 56 31 97 / +213 21 56 32 01
˜dC;±^gC±ýW6;ê±Ñ»C/±
Website: www.imgsadz.com
chR:9dg±QÏC3ÃC±P;»C„±ýQ @Ò–Ïb¹b0±c9«±ÒP±±QÔb
¤Ï±P
„±´C:=94ÒER&±5-
ER&±
˜EC
12c¯8^ϱR1c¯ϱR0.50¤Ðb5C±
˜ÓÒP4±³P c9±Õ¹C:±ER&±ÑQ³¹C¼`8ñ
ZAKIZIDIM 1G Sh©hl<h03h,38jyC0CL3hk8RCchUahERnahcNch0āUcc3ahIh0Rc3h03hO<hUahERnah
TjC3Njch03hUInch03hf9hNch
Hh0Rc3h\nRjC0C3NN3hN3h0RCjhNRaLI3L3NjhUch0āUcc3ahk<hhUahERna.hNRjLL3Njh
Céftazidime sodium, poudre pour solution injectable ou perfusion 1g
si les patients ont plus de 80 ans
(Boite de 10 flacons en verre de type I)
Patient souffrant de problèmes rénaux
Ë+RLURcCjCRNƭ-
Vous pouvez recevoir une dose différente de la dose habituelle le médecin
décidera la dose dont vous aurez besoin en fonction de la gravité de votre
Poudre et solution pour solution
TaCN,CU3h,jC8 maladie rénale
injectable (IM-IV)ou perfusion Ë2{3jchcnahIh,U,Cjāh03h,RN0nCa3h03chqā@C,nI3chRnh©hnjCICc3ah03chL,@CN3cƭ-
Aucune étude portant sur les effets du produit sur la conduite de véhicules et
7I,RNh03hURn0a3h- l'utilisation de machines n'a été réalisée. Des effets indésirables (par exemple, des
1g
+ā8jyC0CL3 vertiges) peuvent toutefois survenir et influer sur l'aptitude du patient à conduire
des véhicules et à utiliser des machines (voir rubrique Effets indésirables).
* par dose unitaire
ËKā,NCcL3h0ȕ,jCRNƭ-
TaCN,CU3h,jC8- Flacon de poudre : Céftazidime.
+Icc3h U@aL,Rj@āaU3njC\n3h - Antibactérien pour usage systémique,
Excipients: Aucun excipient n'est présent dans la composition de ce médicament
,āU@IRcURaCN3ch03hkěL3h<āNāajCRN.h,R03hi+ƭ-hDzS//zlY
Classe thérapeutique:ce médicament est un antibiotique de la classe des
Mécanisme d'action
céphalosporines de troisiéme génération
La céftazidime inhibe la synthèse de la paroi bactérienne consécutive à sa
ËBN0C,jCRNchj@āaU3njC\n3cƭ-
fixation aux protéines de liaison aux pénicillines (PLP). Cela entraîne l'interruption
CEFTAZIDIME est indiqué dans le traitement des infections suivantes chez l'adulte,
de la biosynthèse de la paroi cellulaire (peptidoglycanes) de la bactérie, ce qui
l'enfant et le nourrisson, y compris chez le nouveau-né (dès la naissance).
provoque la lyse et la mort de celle-ci.
Pneumonie nosocomiale
Ëbna0Rc<3ƭ-
Infections broncho-pulmonaires dans la mucoviscidose
Un surdosage peut entraîner des séquelles neurologiques, à savoir une encépha-
Méningite bactérienne
lopathie, des convulsions et un coma.
Otite moyenne suppurée chronique
Des symptômes de surdosage peuvent se manifester si la dose n'est pas réduite de
Otite externe maligne
façon appropriée chez les patients insuffiisants rénaux (voir rubriques Posologie et
Infections urinaires compliquées
mode d'administration et Mises en garde et précautions d'emploi).
Infections compliquées de la peau et des tissus mous
Les taux sériques de céftazidime peuvent être réduits par hémodialyse ou dialyse
Infections intra-abdominales compliquées
péritonéale.
Infections osseuses et articulaires
Ë;aRcc3cc3.hIICj3L3Njh3jh83ajCICjāƭ- Grossesse
Péritonite associée à la dialyse péritonéale chez les patients sous DPCA.
Il existe des données limitées sur l'utilisation de la céftazidime chez la femme
Traitement des patients présentant une bactériémie associée à l'une des
enceinte. Les études effectuées chez l'animal n'ont pas mis en évidence d'effets
infections listées ci-dessus ou susceptible de l'être.
délétères directs ou indirects sur la reproduction, sur le développement de
La céftazidime peut être utilisée dans la prise en charge des patients
l'embryon ou du foetus, sur la mise bas ou sur le développement postnatal (voir
neutropéniques avec fièvre susceptible d'être liée à une infection bactérienne.
rubrique Données de sécurité précliniques).
La céftazidime peut être utilisée en prophylaxie périopératoire des infections
CEFTAZIDIME ne doit être prescrit aux femmes enceintes que si le bénéfice est
urinaires chez les patients subissant une résection transurétrale de la prostate
supérieur au risque.
(RTUP).
Allaitement
Le choix de la céftazidime doit tenir compte de son spectre antibactérien, qui se
La céftazidime est faiblement excrétée dans le lait maternel, mais aux doses
limite principalement aux bactéries aérobies à Gram négatif (voir les rubriques
thérapeutiques de céftazidime, aucun effet chez les nouveau-nés/nourrissons
Mises en garde et précautions d'emploi et Propriétés pharmacodynamiques).
allaités n'est attendu. La céftazidime peut donc être utilisée pendant l'allaitement.
La céftazidime doit être co-administrée avec d'autres agents antibactériens
Ë+RN0CjCRNch03h0āICqaN,3ƭ-hHCcj3hB
chaque fois que l'éventail possible des bactéries responsables ne relève pas de
Médicament soumis à prescription hospitalière
son spectre d'activité.
Ë/naā3h03hcj$CICjāƭ-hl:hLRCc
Il convient de tenir compte des recommandations offiicielles concernant
ËTaā,njCRNchUajC,nICěa3ch03h,RNc3aqjCRNƭ-
l'utilisation appropriée des antibactériens.
h,RNc3aq3ah©hnN3hj3LUāajna3hN3h0āUccNjhUchl9ï+Y
Pathologies pour lesquelles ce médicament peut être prescrit
ËTN3nLRNC3hNRcR,RLCI3
ËBN83,jCRNh$aRN,@RUnILRNCa3h3Nh,ch03hLn,RqCc,C0Rc3
ËKāNCN<Cj3h$,jāaC3NN3
/ā,CcCRNh0ȕ3Na3<Ccja3L3NjhMïƭ-hlzgSkh#hlSkg99f
ËQjCj3hLRw3NN3h,@aRNC\n3
H$RajRCa3hjCjnICa3h03hIh/2ƭ: IMGA Groupe pharmaceutique industrie
ËQjCj3h3uj3aN3
00a3cc3-h,Cj3hS9fg99:hIR<3L3Njh#ihkkhMl4hbC0h@N0CN3YhI<3a
ËBN83,jCRNhnaCNCa3h,RLUIC\nā3
ËBN83,jCRNh,RLUIC\nā3h03hIhU3nh3jh03chjCccnchLRnc i3I3U@RN3-hZlSkhlSh9fhkShOehghZlSkhlSh9fhklhzS
ËBN83,jCRNhCNjaA$0RLCNI3h,RLUIC\nā3 r3$cCj3- www.imgsadz.com
ËBN83,jCRNhRcc3nc3
ËBN83,jCRNhajC,nICa3
ËTāaCjRNCj3h,RLUIC\nNjhIh0CIwc3hUāaCjRNāI3h,@aRNC\n3hL$nIjRCa3
Ë#,jāaCāLC3
ËM3njaRUāNC3h8ā$aCI3
ËTaRU@wIuC3h0_CN83,jCRNhURnahIhaāc3,jCRNhjaNcnaājaI3h03hUaRcjj3
Ë+RNja3ABN0C,jCRNcƭ-
Hypersensibilité à la céftazidime, à toute autre céphalosporine.
Antécédents d'hypersensibilité grave (par exemple, réaction anaphylactique) à
tout autre type de produit antibactérien de la famille des bêta-lactamines
(pénicillines, monobactames et carbapénèmes).
ËKCc3ch3Nh<a03h3jhUaā,njCRNch0ȕ3LUIRCƭ-
Comme pour tous les produits antibactériens de la famille des bêta-lactamines,
des réactions d'hypersensibilité graves et parfois fatales ont été signalées. En cas
de réactions sévères d'hypersensibilité, le traitement par céftazidime doit être
immédiatement arrêté et des mesures adéquates doivent être initiées.
Avant l'initiation du traitement, il faut établir si le patient présente des antécédents
d'hypersensibilité grave à la céftazidime, à d'autres céphalosporines ou à tout
autre type de bêta-lactamine.
La céftazidime est éliminée par voie rénale : c'est pourquoi il convient de réduire
la dose en fonction du degré d'insuffiisance rénale.
Ce médicament contient du sodium. A prendre en compte chez les patients
suivant un régime hyposodé strict.
ËTRcRIR<C3h3jhLR03h0ȕ3LUIRCƭ-
Dose habituelle
Votre médecin décidera de la dose de ceftazidime appropriée pour vous  ;
celle-ci dépend de la gravité et du type d’infection a traiter ,du fait que vous
suivez déjà une antibiothérapie ,de votre poids et de votre âge ainsi que de votre
fonction rénale .
MRnq3nANāchVzAlhLRCcWhh
Hh0Rc3hUahF<h03hURC0ch,RaURa3Ih0nh$ā$āhRnh03hIȕ3N8Njh3cjh03hl9h©hfzhL<h03h
,38jyC0CL3hUahERnahaāUajCch3Nhl0Rc3chcNch0āUcc3ahIh0Rc3h03hf<hUahhERna
#ā$āchVUInch03hlhLRCchWh3jh3N8Njh03hhLRCNch03h:zhF<
_40`
F$ÎC6 M±Ò“`R< `R­’ZhR±
`[9150c¯100d^62±Ò­^629_&±мÒ`ϱRb9=^8ER&±
Ä1îPS=¼
Ïb=±ýϱR6ER¼ÒC%ÐÒ¹´CR3c¯E:7Ïb=±ýceftazidime
R­Ò­_40ÐbS`Q±Ðb7±Rê±ÒÐb5C± Ä1DR±Ò­`7'±Îb9*Ìb–Ïb¹b0±îP¼C6=

Ïb=±ý_9ER¼ÒC%ÐÒ¹Ïb=±ý´±R3îP±¼C6=±`_2c¯1 “ÎÒM±Ãb;±`E=C¼R»±b10`ÌÒP;j’
E;
65ÌbchRê± ¤`b8±1-
`R­chRê±R:ÐC±º¯EjC –Ïb=±ý_3³¹CE=b=±ER&±¼ÒC„­D DR±Ò­“IM-IV’`7'±Îb9ÌbêX/;±R0;4±
CÕ C80 Ä1îP¼C6=

c98±ý^C/`dC4WR ˜EbE»¹25ÌbÐS„«±ÒP±±Q`b8ýıb
Pb„¤Ä±b

C<C
d±ER&±D=2±»R7=
–³¹C4ê±ER&±`E69ERc79P ¤E=…4±E6±
c98±ÀR³P c9±Õ¹C:± ^=&±``»b
bC6=±E`_=±R9¹C1dC;jÔb=¹C1b«±ÒP±±Q
¤´„Š±ϱP
±Ò­³¹C=7±c9³»P7±c9´±R=?±6- ˜GC±
´±R=?µP$P˜´„Š±ϱP
±Ò³¹C=7±c9H;ê±»C¬Îb´C
±»¹Ô­«±R¯__ ¤E=…4±´±R @ê±2-
˜´„Š±ϱP
±Ò³¹C=7±c9WRê±³»Pc9R@Ò“E ÒP±^’C<=²bRR= ]ºýCð–ZhR±ÒÎC6 M±Òõ5C±P;E=C±´CC<„±¶…4CEFTAZIDIME»C/
¤^:4±E=¬7- ˜“³¹„b±Q;’³¹„b±dPÎC6 M±
`GC±^=&±–Ô¼C<&±ϱP
…_=±R9¹C1¤dg±ÒP±¶…4±Eb: ´C=6/ê±ýÔbgR±²C<„± t 
.ATC¤J01DD02S»–`»b
bC6=± d=8±û=9±ýEbgR±E=07±´CC<„± t 
^:4±E=¬ dbR&±CC±²C<± t 
˜“PLP’õ9;±X»´C;=ÒRa C»±P4ÔR=8±»±P&±\=9CeftazidimeZ;ñ `Sê±d=7±c2
b±кM±²C<± t 
c¯Ô¹@Cò–CR=89“ÐC8=9ÒP=±’E=9(±»±P&Ôb='±\=9±c¯±QÔ¹@ G=(±E=»C(±кM±²C<± t 
˜C<bÒC<99$ ³P74ê±E=b±]Cê±´CC<± t 
¤³Pg±¼ER8- ³P74ê±³b R±EM±ÒP9&±²C<± t 
´Cb;±ÒÄCP±΅±]ºýCð–E=0^=C7c¯³Pg±S±ER&±Ô¹@Э`8ñ `2±^ ±¹³P74ê±´CC<„± t 
˜Eb=5±Ò ^jC6ê±ÒÏC34±´CC<± t 
`Q±chRê±ýD
C;^8/ER&±^=97__±º¯³Pg±S±ER&±À±R­µP$P .CAPD`ÐbC4`Q±chRê±ýdbR±c98±^=5XRê±ÌC60±²C<± t 
˜Ï±P
…´C C=±Ò´±RQ±ÒÔb9΅ ±`ÐbC4 Ò­х­³»bQê±ÓÒP4±ÓPAXRê±ÏP±_R%`ÐbC4`Q±chR걶… t 
˜dbR±c98±^=Ò­c98±^=\R `ÏP±ýîP¼C6=±´Cb^=97`8ñ ˜Ðb8Э^:*±`
¤Eb0(±ÒEChR±Ò^:'±9- c:'±`ÐbC4`Q±´„P4±chR³»±¹¯ýCeftazidimeϱP
±`8ñ t 
¤^:'± ˜ER=8ÓÒP4_< C»±^:*±
´C
±»P±R<3_˜^±b'±«C;±ýceftazidimeϱP
±`³¹ÒP´CC=ÍC; ýE=b±]Cê±´CC<…dgCb±¶…4±ýCeftazidimeϱP
±`8ñ t 
Ò­õ;&±bïc9Ò­–RC8±c9³R CR=Ò­³R C³»Ch»C¬Ô­´C±b='±c9 .(RTUP’^=9ˆ±RCC
ÒR±ÎC0
„Ðb41`Q±chRê±
^E…±˜“4.5_7±R3±’³¹„b±P4b:;±c9Ò­³¹„b±c9Ò­–õ;&± ÔQ±Ò–CR=89¹C1ê±a6= »C„±ýceftazidime»C= ±Q ?ЭD t 
˜“ERR± ´C C=„±Ò´±RQ±R3±’ϱR&±EC
E=g±b<±CR=8±c9d
C
­^8/R07
˜R2(±Ìb6³PgC6±FC±º¯X7^±b'±«C;9CEFTAZIDIMEûjÒD ˜“E=g±ÒP±VgC0(±ÒϱP
…
¤E=4=2±EChR± ÌC2;±Z7„CP;CR=89³¹C1ÓR ­^±bZCeftazidimeÎÒC;D t 
`E=…´CRÎÒC;P;`8Ò–ÔP±D=9ýB=
^8/îP¼C6=±¼R6 ˜C< C/ÌC2`:hEÒ@ê±CR=89^:*±
ϱP
±`8ñ˜ZhR±™ZhR±c9R=?Ô­µÒPZb„–îP¼C6=±
Û ýEb='±´±¹C1:9D
C;ê±ϱP
„±Ð?/E=:
R±´C=jb±Q @ЭD t 
˜E=4=2±EChR±«C;­Ceftazidime ˜»C„±
¤»±Pjˆ±ÁÒR 10- C<9­`«±ÒP±±QûjÒ`8ñd±ÁÒR/± t 
cÒM±E:gC7± ´C=6/ê±ýEgR±´±º t 
c6/ê±´C6jbZ1«±Ò¹ d=8±û=9±ECýÔbg»d0ÓÒP t 
¤»±R7
„±³P11- dbR&±CC±²C<± t 
±RÕ < 24 `Sê±c2
b±кM±²C<± t 
¤EjC(±`S±´C C=±12- d»C(±кM±²C<± t 
˜EbE»¹25ÌbÐS„ P74ê±E=b±]Cê±²C<± t 
³b R±EM±ÒP74ê±P9&±²C<± t 
`2±^ ±¹³P74ê±ÓÒP4± t 
ÏC34±ÓÒP t 
^jC6ê±ÓÒP t 
^7;ê±dbR±c98±^=P74ÔQ±ÌC60±²C<± t 
ÏP±CR8 t 
Eb:'±´„P4±E9 t 
^=9ˆ±RCC
ÒR±ÎC0
„ÓÒP4±`ECb± t 
¤ÎC:4
„±Z±b3-
˜R ¬`»b
bC6=
ÔM–îP¼C6=E=
C'±ÁR
`R ¬ÃbÔM“d$^4¹»–ÎCê±^=
c9’³PP/±E=
C'±ÁR`O»C
Òmonobactams–õ9;±’ÏC„C=E9gCýCR=89³¹C1ê±´C;ê±
.(carbapenems
¤Ï±P
…´C C=„±Ò´±RQ±4-
`ąˆ±í–ÏC„C=E9gCýCR=89³¹C1ê±´C;ê±Z=:ZÎC'±bC:
ÁR´…C6ECý˜ÐC=M±W4ýE=:ê±Ò³R=2(±E=
C'±ÁR´…C6
ºC±ý«P±DÒ»b6±c9ceftazidimeʶ…4±ËC7¯D–³PP/±E=
C'±
˜E
C;ê±R=±P±
E=
C'±ÁR`O»CaPWRê±ÐC±º¯CPP$D–¶…4±ý«P±^
˜ÏC„C=`R ¬ÃbÔ­Ò­ÓR M±´C;»b
bC6=±Ò­ceftazidimeγPP/±
±Õ¹C:±ER&±^=97DD±±Q<¤c98±\R `Ceftazidime`V9±_
˜Ôb98±^/6±E»¹c9
dg±QÏC3Ðb4`Q±chRê±P;»C„±ýQ @˜Ïb¹b0±c9«±ÒP±±QÔb
Décision d’enregistrement N° : 20/13 B 014/556 ˜Ïb¹b09Ï»Cj
Laboratoire titulaire de la DE : IMGA Groupe pharmaceutique industrie ¤Ï±P
„±´C:=94ÒER&±5-
Addresse: cite 156/554 logement BT 33 N28 Said handine. Alger ³¹C4ê±ER&±
Telephone: +213 21 56 31 97 / +213 21 56 32 01
ÓÒP4±ÃbÒ³P c9]ºP:4¥ceftazidime`E
C;ê±ER&±]= »R7=

Website: www.imgsadz.com
ûgC ÒÒÍR:Ò]¼ÒÒEb='±´±¹C1êC¶…4±^46CÏPF;«±b
–C<…¹±Rê±
˜c98±
“R< ­0-2’³¹„b±bP
ýîP¼C6=
`[960c¯25d^62±Ò­^629_&±мÒ`ϱRb9=^8ER&±
Ïb=±ýϱR6ER¼ÒC%ÐÒ¹õRc¯E:7Ïb=±